Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Archive, août 2007

    Vendredi 31 août 2007 | Mise en ligne à 19h28 | Commenter Commentaires (89)

    Bye-bye, Larry

    Le sénateur républicain d’Idaho Larry Craig devrait annoncer demain sa décision de démissionner à la suite des révélations sur son comportement douteux dans les toilettes de l’aéroport de Minneapolis. Pour ceux qui n’auraient pas encore compris, cette histoire est importante parce qu’elle met à nu, une fois de plus, l’hypocrisie des républicains comme Craig, qui se font élire depuis plus de 20 ans en promettant de défendre les valeurs familiales et religieuses.

    P.S. : Le chroniqueur Joe Conason estime ici que le GOP aurait intérêt à surmonter son homophobie, qui l’expose à des scandales à répétition.

    Lire les commentaires (89)  |  Commenter cet article






    Vendredi 31 août 2007 | Mise en ligne à 18h30 | Commenter Commentaires (36)

    La citation du jour

    Photo

    «Je crois que l’histoire portera un regard plus éclairé sur le leadership de ce président que ne le laisse croire la colère des critiques actuels. Le président sera vu comme un leader visionnaire qui a fait face au défi crucial du 21e siècle. Il sera jugé comme un homme de clareté morale qui a mis les États-Unis sur un pied de guerre dans le combat dangereux contre le terrorisme islamique.»

    - Karl Rove, dans un texte qu’il signe sur le site National Review Online, à l’occasion de sa dernière journée à la Maison-Blanche.

    (Photo AP)

    Lire les commentaires (36)  |  Commenter cet article






    Vendredi 31 août 2007 | Mise en ligne à 11h09 | Commenter Commentaires (58)

    Les jeans sous les fesses ? Un crime…

    30baggy600_1.jpg

    Il y a des modes que je ne comprends pas, comme celle de porter des jeans trois fois trop grands qui tombent sous les fesses. De là à en faire un crime, il y a un pas, que certaines municipalités américaines ont franchi, selon cet article.

    Née en milieu carcéral, cette mode a été popularisée par les rappeurs. Selon certains élus, elle constitue un outrage public à la pudeur, soit un délit puni par la loi.

    P.S. : Pourquoi la mode des pantalons sous les fesses est-elle née en prison? Parce qu’on y interdit les ceintures, de peur que les détenus les utilisent pour se pendre ou pour se battre.

    (Photo The New York Times)

    Lire les commentaires (58)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    L Ma Me J V S D
    « juin    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité