L'hémisphère droit

L'hémisphère droit - Auteur
  • Marielle Couture

    Marielle Couture a deux grandes passions : le design et la communication. Suite à des études collégiales en publicité et universitaires en arts, elle travaille depuis novembre 2012 comme journaliste au Quotidien/Progrès-Dimanche. Son blogue se veut un éloge à la créativité, tant dans les modes de vie alternatifs que dans les découvertes, créations et inventions de l'humanité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 26 juin 2013 | Mise en ligne à 10h01 | Commenter Un commentaire

    McLaren pour tous

    L’Office national du film du Canada (ONF) rivalise encore une fois de créativité, en proposant au public une superbe application pour appareils mobiles (de type iPad ou iPhone), intitulée L’Atelier McLaren. Le truc n’a rien de nouveau, l’application a été mise en marché début juin. Si je vous en parle, c’est parce que je suis carrément accro.

    Norman McLaren est un pionnier dans l’art de l’animation. Il a inventé et mis au point nombre de techniques utilisées encore aujourd’hui tant au niveau de l’image que du son, et a grandement contribué au succès et au rayonnement de l’ONF dans les années 50 et 60, dont il a fondé le volet animation. Il a, entre autres distinctions, reçu un Oscar pour son film Les Voisins réalisé en 1952, qui explore et démontre les prémisses de l’animation moderne, mais dont le sujet est toujours criant d’actualité. Sa filmographie, impressionnante, s’étend sur cinquante ans (1933-1983).

    L’ONF, poursuivant ainsi la colossale mission de numérisation de ses archives, a mis au monde L’Atelier McLaren, cette petite application géniale qui contient l’oeuvre intégrale de McLaren – soit 51 films d’animation à visionner, en plus de 11 documentaires. Mais au-delà de la découverte de la vie et de l’oeuvre imposante et richissime (un essai de Donald McWilliams présente la biographie de l’homme), ce petit bijou d’objet culturel propose trois ateliers, où il est possible de se faire réalisateur d’animation et de se frotter aux différentes techniques privilégiées par le créateur: papier découpé, gravure sur pellicule et son synthétique.

    L’Office avait déjà proposé une application permettant de faire de l’animation sur tablette nommée PixStop. Bien qu’intéressante, l’application ne possédait cependant pas toute la dimension instructive, historique et même patrimoniale de L’Atelier McLaren. Puisque se familiariser avec les techniques d’animation et l’univers de Norman McLaren, c’est aussi être en contact avec une partie de notre histoire culturelle.

    ***

    L’ONF a demandé à des réalisateurs aguerris afin de tester la petite application et la mettre au point. Vous pouvez voir ce qu’en ont tiré les réalisateurs Patrick Doyon, David O’Reilly et Koji Yamamura.

    Tags: ,


    • ..@MC: Ah! McLaren que j’ai commencé à «fréquenter» en 1968. Génial cinéaste d’animation.

      L’ONF se prend pour LaPresse en proposant une application seulement sur iChose. Ben cou’don. Une autre affaire dont je vais devoir faire mon deuil puisque je n’ai pas l’objet en question.

      Mais merci quand même de l’intention. Et ça ne m’empêche pas de continuer à apprécier McLaren.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2013
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité