L'hémisphère droit

L'hémisphère droit - Auteur
  • Marielle Couture

    Marielle Couture a deux grandes passions : le design et la communication. Suite à des études collégiales en publicité et universitaires en arts, elle travaille depuis novembre 2012 comme journaliste au Quotidien/Progrès-Dimanche. Son blogue se veut un éloge à la créativité, tant dans les modes de vie alternatifs que dans les découvertes, créations et inventions de l'humanité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 3 juin 2013 | Mise en ligne à 21h30 | Commenter Commentaires (20)

    Éloge de la connerie

    Depuis quelques temps, le mot est sur toutes les lèvres. Les webstars commencent officiellement à sortir de l’ombre. Que ce soit l’ONF, qui tente de démystifier le mythe 2.0 sur sa plateforme interactive (je compte bien revenir sur ce magnifique document) ou encore La Presse, qui fait un reportage sur les stars des réseaux sociaux, le sujet est en train de devenir mainstream. L’ONF, dans son document, décortique d’ailleurs plutôt bien le phénomène culturel du mème en l’inscrivant dans la psychologie, ou la sociologie du mythe. Le visuel propose un savant mélange entre Grèce antique et interface Facebook, et l’on compare avec justesse Internet à l’Agora, le lieu de rassemblement citoyen, la base d’une saine démocratie.

    Je suis d’accord. Il est sain de laisser tout le monde s’exprimer. Malgré la cacophonie ambiante que cela génère, chacun peut retirer de cet échange ce qui lui semble bon, ou juste. La plateforme Voir a par exemple eu la brillante idée, l’an dernier, d’ouvrir ses blogues à qui voudrait bien y contribuer. L’idée a attiré des penseurs incroyables de tous horizons, tels qu’Hervé Fischer, Normand Baillargeon, Ianik Marcil, André Péloquin, Marc-André Cyr, Véronique Robert, Denis McReady, Marie-Christine Lemieux-Couture et j’en passe. La plateforme web de Voir propose une diversité d’idées, l’émergence et la confrontation d’idéologies, permet la critique, bref, anime l’Agora de manière tout-à-fait pertinente et nécessaire dans une société qui se dit démocratique.

    Avec mon collègue et ami Joël Martel, on niaisait en disant que le web, c’est le nouveau Far-West. Peu ou pas de règles, et au plus fort la poche. Son dernier billet, d’ailleurs, propose une illustration claire des changements sociaux  qui se déroulent sous les yeux du commun des mortels, en toute impunité, et du poids économique (donc ancré dans la réalité de plusieurs) qu’Internet et sa communauté représentent. Je comprends aussi le divertissement associé à l’objet culturel qu’est le mème, car j’en suis moi-même totalement fascinée. Le double rainbow, bonne fête Kevin, pas l’temps de niaiser et autres petits bijoux qui se propagent de manière virale, répondent à des besoins profonds tels que se mettre le cerveau à off une fois de temps en temps et/ou rire un bon coup.

    Mais d’autres phénomènes me dépassent et, je l’avoue (tout en avouant du même coup je ne suis probablement plus dans le coup, pis je m’en fous), des personnages tels que Matthieu Bonin me font carrément peur. Un ti-cul de 22 ans qui génère 700 “j’aime” en 15 minutes sur Facebook avec la simple phrase “Suce ma marde” me donne envie de couper l’électricité chez nous à tout jamais, juste pour être certaine que mes enfants ne posent jamais les yeux sur pareille connerie. Le kid a plus de 40 000 abonnés. Il est l’un des personnages les plus influents sur la toile en ce moment. Ingénu, cute, hors-normes, le jeune a tout pour être un leader. Et ce qu’il trouve à transmettre comme message aux jeunes (car ce sont essentiellement des jeunes qui le suivent) est d’une vulgarité à faire vomir un amateur de jokes de bébés morts. Le concept de leader ne semble pourtant pas échapper à ce jeune homme, qui a toute l’intelligence du monde au fond du regard. Et pourtant…

    Ce qui me fait peur, c’est la bassesse, la vulgarité, l’éloge de la connerie dont il est question ici. Bonin représente à mes yeux le summum de l’énergie mal investie, en plus de nourrir une culture qui valorise l’imbécilité.

    Ce qui me fait encore plus peur est que Voir, cette respectable plateforme d’émergence et d’échange d’idées, vient d’engager Matthieu Bonin comme vlogueur. Je me demande: sont-ils tant en manque de trafic? Ou cautionnent-ils cet éloge de la connerie? Dans un cas comme dans l’autre, c’est toute une nouvelle culture qui est en train de voir le jour, et parce qu’elle est menée par des jeunes influenceurs imbéciles et impertinents comme Matthieu Bonin, une quantité de jeunes trouvera drôle de se dire en riant “suce ma marde” ou en se racontant “je suis venu dans ses cheveux, la crisse de chienne” comme si c’était banal ou anodin.

    Tags: , , ,


    • ..@MC: Puis-je vous donner mon opinion sur ces dérives diverses qui vous indisposent, je suppose à juste titre? Ça tient en deux question: «Mais qui diable est ce Matthieu Bonin?» et «Pourquoi devrais-je en avoir quelque chose à cirer?»

      JFC

    • Je suis relativement en désaccord avec vous ma chère. Critiquer Bonin de cette manière ces dire «Je regarderai pu jamais des show d’humour parce que les maudit humoristes sont beaucoup trop vulgaire.» Je ne cherche pas à défendre la personne qu’il est mais bien le concept qui est représentatif de notre société d’aujourd’hui. Bonin représente, en parti, la majorité silencieuse qui préfère fuir l’action face d’agir se renfrogne dans sa propre aliénation technocratique personnelle. Son langage peut-être cru, mais est-ce qu’on banni Mike Ward pour ses propos parfois durs? Bref, il n’est pas un imbécile cornu comme vous écrivez mais une caricature de l’anti-héro et je trouves qu’il devrait avoir davantage de personne comme lui.

    • Bonjour, j’imagine que pour tenir de tels propos vous avez dû regarder quelques vidéos de Matthieu Bonin. Ce qui semble vous avoir échappé, par contre, c’est que le gars qui sacre, crie et vulgarise est un personnage. Il ne représente pas la personnalité réelle de Matthieu, même que ce dernier est très posé et courtois dans ses vidéos voulu sérieuses.

      Et en toute honnêteté, vos kids sacrent probablement déja ou vont le faire. Alors qu’ils regardent un vidéo de ce genre, ça ne change probablement pas grand chose. Je regarde régulièrement les vidéos de Matthieu et, croyez le ou non, je ne sacre pas a tout bout de champ! Pourquoi? Simplement parce que je suis assez intelligent pour savoir que dans ma vie, ce n’est pas nécessaire, quelqu’un qui s’attarde uniquement, comme vous semblez l’avoir fait, a la forme du texte va certainement s’offusquer et dire que ça n’a pas de bon sens, mais si on s’arrête et écoute le fond du message qu’il transmet, on se rend compte que c’est vraiment un bon gars sympathique et généreux qui a de bonnes valeurs.

      En bref, je ne crois pas que le juger sur sa façon de s’exprimer soit pertinent, car après tout c’est ce même personnage qui lui a valu sa popularité, pourquoi mettre de côté un concept qui fonctionne? Et puis vous devez certainement savoir que lui et son ami Pat Vaillancourt viennent en aide a des dizaines de jeunes en difficultés et que ce sont ces mêmes jeunes qui vont vers eux, parce qu’ils se sentent proche d’eux et a l’aise et je ne crois pas, Madame Couture, qu’un véritable imbécile et un impertinent se donnerait pour mission d’aider les jeunes de façon aussi efficace. Les professionnels de la santé et les intervenants sociaux paieraient des millions de dollars pour parvenir a toucher et a rejoindre autant de jeune et les invités a s’ouvrir a de l’aide extérieur.

      Sur ce, bonne soirée.

    • Est-ce que vous avez vu son vidéo dans lequel il traite des peines d’amour? Vidéo dans lequel il donne de l’espoir aux jeunes qui vivent ces peines et des solutions pour s’en sortir. C’est bien beau faire un petit caca nerveux en voyant certains de ses vidéos, mais il serait peut-être pertinent de traiter de l’ensemble de ce qu’il peut mettre sur internet..

    • Je ne connaissais pas M. Bonin avant de voir votre article circuler. Je suis allée voir ses vidéos. “Parlez-en bien parlez-en en mal mais parlez-en”. Je vais en parler en bien. Parce que ce qu’il dit ce ne sont pas des “conneries”, que vous soyez en accord ou non avec son opinion. Ce sont des faits, et des réactions alimentées de réflexions éclairées : mal dites, crues, mais éclairées et intelligentes. Une jeune fille a publié un de ses vidéos, et c’est comme ça qu’elle la présenté : “..cest cru mais on comprends ou il veut en venir”. C’était celle sur la Cour supérieure, qui manquait outrageusement de respect envers la liberté d’expression et le citoyen lésé, et qui se rangeait derrière l’entreprise et le capitalisme sauvage, ce que je trouve tout à fait inouï et inconcevable. Les jeunes ne sont pas des imbéciles madame. Ce qu’il dit, ça a plein de bon sens. Des vidéos transparents, tout à fait. Les échanges d’idées et d’opinion, elles se font. Même si c’est d’abord pour le “langage vulgaire” et les “petages de coche” que les jeunes l’écoutent, eh bien c’est parfait, parce que argumenter, échanger des idées et des opinions, ils risquent de l’apprendre aussi, bien mieux qu’avec des gens hyper spécialisés qui leur parle de sujets qui ne les touche absolument pas, d’une manière qui ne les touchera pas non plus. Il a une manière vulgaire d’aller chercher les jeunes, mais le contenu est souvent loin, même très loin d’être imbécile. Ils vont évoluer, encore une fois, croyez vous vraiment qu’ils sont si stupides? Je n’ai pas appris à me battre et à avoir un esprit critique à l’école, je n’ai pas appris à me révolter là-bas non plus. Seulement dans une société où on doit se réveiller et se battre pour nos acquis, des gens qui vont donner cet exemple là aux jeunes, peu importe leur manière de s’exprimer, il en faut. Son vidéo sur les ultimes crétins qui croient un article sur “un gars qui est mort en retenant son souffle” (ce qui LÀ est véritablement un article imbécile) sans se questionner d’avantage, sans chercher plus en profondeur, sans jamais même douter que ce qui s’y dit est FAUX, ce vidéo bref, c’est le moyen PARFAIT pour que les imbéciles qui le regardent s’apperçoivent de leur propre naïveté. Il les insulte, mais il leur en apprend, et il a raison.

    • Me semble que vous complimentez pas mal de monde en chantant les louanges de la connerie. Un petit baume au coeur de Gilles Vaillancourt et consorts, quoi.

    • Mon avis est que ce n’est probablement pas les message que Matthieu Bonin partage que vous détestez mais de la manière qu’il le fait. Vous n’avez peut-être pas compris le message qu’il essaie de partager et n’avez vu que la surface de son personnage (si c’est un personnage, ça peu d’importance que s’en est un ou non) qui à l’aire d’une personne très vulgaire. Moi personnellement, j’aime la façon qu’il s’exprimes dans ses vidéos parce que, comme lui, je trouve qu’il faut commencer à brasser le monde pour qu’il se réveil et qu’il commence à réfléchir et agir. Parfois, il ne faut pas s’attardé à la facon que le message est convoyer et plutôt s’attarder sur le message lui même. Et il a sa facon qui est très direct, n’utilise pas de gant blanc pour passer ses messages. Et ça fonctionne parce que pour à travers tout ça il y a un message, que ce soit pour qu’on ce laisse moins marché sur les pieds ou de croire en soi ou dénoncé un événement. Et il à trouvé ca méthode qui rejoint et touche beaucoup de gens. Comme vous le dites, il a plus de 40,000 abonné sur sa page Facebook et cela ne fait qu’augmenter.

    • Votre article m’attriste au plus haut point. Il m’attriste puisqu’à cause du langage qu’il utilise dans ses vidéos, vous décrivez Matthieu comme un pur imbécile. Cependant, vous devriez vous dire que, tout comme l’habit ne fait pas le moine, le langage utilisé ne fait pas le contenu d’un message. Ainsi, Matthieu a réussi à faire passer des messages intelligents dans des langages vulgaires alors que vous écrivez des articles ayant très peu de contenu dans un langage soigné. De plus, il ne faut pas oublier qu’il véhicule une pensée très présente chez la petite population, et en utilisant un langage très présent chez la petite population, il réussi à aller chercher avec succès son public cible.
      J’espère que la prochaine fois, avant de traiter quelqu’un d’imbécile dans un article, vous prendrez le temps d’analyser le message derrière le langage.

      P.S.: Il est plutôt ironique d’utiliser le terme “se crisser le cerveau à off” dans un article où, en tant que journaliste professionnelle, l’on critique la vulgarité d’un individu sans formation qui fait des vidéos sur Internet ;)

    • @Mme Marielle Couture,

      D’abord, vous venez de donner de l’attention au ”crétin de la classe” et il va devenir encore plus populaire et se faire 30 000 ”nouveaux amis”.

      Ensuite, Facebook adore ce genre de ”clown” car ça attire des milliers de jeunes.

      Dans sa dernière vidéo intitulée ”HEY LA COUR SUPÉRIEUR DU QUÉBEC, !!
      SUCE MA MARDE !!!”, il utilise une cause réelle, qu’il déforme à tour de bras pour prouver que notre système de justice est inéquitable… Il s’en donne ainsi à coeur joie, pour insulter la Cour Supérieure avec des propos orduriers que PERSONNE D’AUTRE n’a le droit d’utiliser sur Facebook… et que je n’oserais pas utiliser , ni ici, ni sur Facebook, sachant que je serais immédiatement censuré.

      Heurté par les faussetés qu’il disait, et surtout par ses injures, et par son obscénité, j’ai fait une plainte officielle à Facebook et ses ”experts modérateurs”… qui, eux n’ont vu de répréhensible…

      En conclusion, des imbéciles et des bouffons, qui ont des dizaines de milliers d’adeptes… c’est du vrai bonbon pour les administrateurs Facebook. Ils adorent ses insultes, sa vulgarité, et ses propos orduriers !!!

    • j’ai trois mots pour ce texte suce ma marde !! Bonin fait un personnage si personne n’a jamais remarquer car en gros les vlogueurs on tous un personnage pour leur publique et le monde change au fur et a mesure. j’ai 15 ans et je regarde plein de vidéo pire que lui mais encore la, la nouvelle génération va vivre dans les sacres et les fille-fille a papa. Entouka, la personne qui a fait l’article a fperdu son temps à le faire car la génération est devenu comme ça, sacre, insulter sans même le penser et etc.. pour finir je pari que dans moins de 10 ans tout les jeunes vont sracer a tour de bras comme les ados (moi).

    • Je trouve particulièrement inacceptable ce genre d’article! Pourquoi faut-il rabaisser quelqu’un pour se sentir IN ????? Je dis bien sentir parce que C’EST PAS IN!!!!!!! Je ne peux pas comprendre que La Presse engage des ”journalistes” du genre. Madame Couture, si vraiment vous êtes prête à vous débrancher d’électricité pour ”SUCE MA MARDE”, c’est que franchement, vous vivez du 18e siècle. Arrivez en 2013… Si Matthieu Bonin a 46 000 personnes qui le suit, c’est pas parce que c’est un deux de pique… Je trouve personnellement méchant et gratuit ce genre de texte… ou article… ou ce ramassis de mots… Je respecte votre métier, j’étudie dans ce milieu, mais je refuse de croire en un succès. Ne vous attendez pas à avoir des fans suite à ça. Sur ce, bonne soirée!

    • Il sacre peut-etre et s’exprime mal mais au moins ses pas remplis de bullshit comme bien des blogues sur votre site! Vous les intello vous penser si intelligent mais vous vous laisser constamment berner car dès qu’on envelloppe une merde dans un papier écris par un de vous grand penseur vous approver le produit sans meme ouvrir le paquet constater tout la merde qu’il y à l’intérieur… Résultat? Regarder la comission Charbonneau sa va vous donner une idée ;-) !

    • .
      Matthieu Bonin est un pur produit de son époque: il a peu (rien?) à dire et cherche à le diffuser et à devenir célèbre. La multiplication des tribunes le sert. C’est d’ailleurs sa seule façon d’exister dans l’espace médiatique (au sens très large j’entends). Au temps où les places médiatisées étaient relativement limitées (il n’y a pas si longtemps), elles étaient souvent occupées par des gens de divers talents.
      Bonin, il n’y a pas si longtemps, serait resté là où les individus médiocres comme lui devaient restés: dans leur anonymat. Mais comme il n’est vraiment pas difficile de s’assoir dans son sous-sol, de se filmer et de parler à tort et à travers sans l’intelligence du choix des mots, sans avoir cumulé le «background» du spécialiste qui donne droit à un «label», les individus comme Bonin surgissent.
      Je n’ai rien contre Bonin. Il est simplement le cave assis au fond de la classe qui se balance sur sa chaise en faisant rire les autres caves par des bruits de pet. Il est le l’idiot du bureau qui fait des jokes plates pleines de préjugés à la cafétéria. Il est ce con de la brasserie qui pu de la yeule, qui est saoul et qui se croit drôle. Des Bonin, il y en a plein, il y en a toujours eu et ils sont toujours sans talent. C’est juste qu’aujourd’hui, ils ont un ordinateur et un téléphone. Bonin se dit humoriste. Usurpation: il y en a qui ont buché pour arriver là où ils sont. Bonin a choisit la voie facile. Il ne sera jamais reconnu que par ceux qui sont comme lui. Ça ne lui donne pas le droit de se dire humoriste: il n’est juste pas drôle.

    • Avez vous ecouté ses propos? Non, vous vous êtes arrêter sur quelques mots vulgaires!!! Je suis jeune, je suis complètement traumatiser de ce que ce pays est en train de devenir. Ce gars la dit ce que TOUT LE MONDE PENSENT tout bas! Des gars comme lui, il devrait en avoir plus. Des gens qui on des couilles, qui se battent!! Les québecois sont les maîtres de la soumission.

      SOYEZ UNE VRAI JOURNALISTE!!! Attaquez vous au vrai affaire au lieu de vous attaquez a des gens qui essaient de faire une différence dans ce pays de merde qu’est le Québec!! J’espère qu’en vieillissant, je me mettrais pas a faire beeeeeeeee comme un putain de mouton, juste pour garder mon p’tit confort personnel!!

      La liberté d’expression, ca vous dit quelque chose?????????

    • C’est triste de voir un article comme celui-ci. Il est défendu la dégradation de la société par la valorisation de l’imbécilité. Mais juste en lisant l’article, j’ai été outré de voir qu’il possédait des anglicismes et des jugements personnels. Je ne crois pas que cela soit une bonne manière de faire passer un message. En fait, je trouve abhérant de voir que c’est supposé faire partie d’un journal plus ou moins sérieux. Même les journaux distribués dans les CEGEP ne sont pas de si bas style… D’ailleurs, basé un article simplement sur des impressions est loin d’être une technique que j’aurais cru possible de la part d’une universitaire. Confirmer nos sources et exclure les jugements de valeurs, c’est la première étape de tout travail de recherche. Lorsque l’on est incapable de faire une recherche correctement, on se tait et on « suce de la marde!»

    • Y’a vraiment du monde qui pense que ce gars-là est une éveilleur de consciences? Une nullité totale et c’est effectivement déprimant d’apprendre que Voir lui offre une fenêtre. La crise frappe fort dans les média.

    • Certains semblent oublier que madame Couture ne renie pas l’intelligence, l’énergie et le “leadership” de ce jeune homme. Ce n’est pas le fond qui est critiqué ici mais la forme.
      Ce qu’elle trouve dommage, si j’ai bien compris son billet, c’est qu’il doive utiliser la vulgarité pour atteindre son public cible et faire passer ses messages. Ce n’est pas lui qui me fait peur avec ses “pipi-caca”. C’est le fait que la vulgarité soit devenue un élément indispensable du discours de la jeunesse pour se faire entendre.

      Dommage, car on finit par ne plus rien entendre du tout !

    • Les commentaires d’appui à Bonin démontrent une lacune argumentaire évidente, à moisn que vous considérez des sophisme comme un arguemnt valable. A peine quelques uns ont tenté de soulever le côté « constructif » de Bonin. À trop se prélasser dans l’insulte et l’injure facile, on en oublie la réflexion et le débat respectueux. Est-ce une tendance, ou simplement que ces grandes gueules se font plus entendre que les personnes modérés et courtoises?

    • Je ns suis pas un pro La presse , par contre je suis en accord avec ton billet

    • ” Le kid a plus de 40 000 abonnés. Il est l’un des personnages les plus influents sur la toile en ce moment.”
      Pas sur que l’cette équation soit pertinente. Mais pour le reste, entièrement d’accord avec vous.
      Les gens l’écoutent parce qu’il choque. C’est facile choquer. Ca fait paresseux intellectuellement.

      @anickbaribeau
      ” ce pays de merde qu’est le Québec!!” Quelle argumentation. Une fausseté en plus.
      Et la blogueuse ne lui a pas demandé de se taire à votre Bonin. Pourquoi vous venez parler de la liberté d’expression ? Je vous sens un peu mélangée.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2013
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives