L'hémisphère droit

L'hémisphère droit - Auteur
  • Marielle Couture

    Marielle Couture a deux grandes passions : le design et la communication. Suite à des études collégiales en publicité et universitaires en arts, elle travaille depuis novembre 2012 comme journaliste au Quotidien/Progrès-Dimanche. Son blogue se veut un éloge à la créativité, tant dans les modes de vie alternatifs que dans les découvertes, créations et inventions de l'humanité.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 25 avril 2013 | Mise en ligne à 13h55 | Commenter Commentaires (3)

    Panique plastique (2)

    Le crowd funding a définitivement la cote, et Boyan Slat pourra aller de l’avant avec son étude de faisabilité pour le Ocean Cleanup Project. Je confirme donc ma prédiction: le nom de Boyan Slat vous sera un jour familier. Si tout ça fonctionne, ce sera un grand pas pour l’humanité.

    Lors de la publication de mon billet d’hier, il manquait moins de 400$ pour atteindre le 80 000$ d’objectif de départ.
    La page Indiegogo du projet compte plus de 5400 fans, et 81 260$ ont été amassés. Il reste 11 jours à la campagne, et il n’est pas trop tard pour contribuer.
    Pour connaître le budget et les prévisions de dépenses, il suffit de scroller vers le bas sur la page d’accueil.

    J’ai reçu plusieurs commentaires en lien avec l’utilisation du mot panique dans mon titre. D’abord, il faut saisir que l’utilité d’un titre est d’attirer l’attention. Vu le nombre de réponses reçues, je constate qu’il était efficace. Alarmiste? Peut-être. Je panique, moi, devant un problème si énorme. Autant de plastique… j’ai un point au coeur quand j’y pense.

    Tags: ,


    • Moi aussi, je trouve que cette situation crée de la panique. Par contre, je suis un signe de terre. Et pourtant, je nage très bien. Dans une mer de plastique, je ne sais pas comment les poissons vont survivre. En ce qui concerne les quêteux, je ne leur donnerai rien. Je choisis la fondation du dr Julien, car je suis sûr que l’argent est utilisé à bonne fin. Le projet de don en argent de groupe ou de foule, si ma traduction est correcte, pour le nettoyage de la mer (ocean clean up), nécessite beaucoup plus d’argent. La guignolée de ce type copier-coller Boyan Slat me fait bien plus paniquer que le but du projet. Lorsque ça commence à parler d’argent, je décroche, même si j’en ai assez. J’aime même mieux donner un deux $ au prochain qui me tendra la main, car moi, je les aime bien les quêteux. Actuellement, je donne aux musiciens dans le métro, car leur musique met beaucoup de vie dans cet endroit assez sinistre. À chacun sa cause. Je vous souhaite de ramasser assez d’argent pour votre projet sûrement très important pour les prochaines générations.

    • Panique plastique 1 et 2: bravo et merci de nous en informer, Ma’me Couture.

      Il y en a qui polluent sans vergogne et d’autres qui cherchent à réparer les dégâts. C’est un peu l’histoire de l’humanité, ça.

      Mais svp, n’en mettez pas trop sur les vertus d’une génération pour qui l’impossible n’existerait pas. C’est comme ça depuis que Néanderthal a découvert les mille et un usages du bâton.

    • Cette génération dont je parle, c’est la jeunesse.
      L’esprit de cette jeunesse, qui se renouvelle sans cesse et depuis le début des temps, et qui apporte avec elle la force de faire face à l’impossible.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2013
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité