Gilbert Lavoie

Dimanche 8 mars 2015 | Mise en ligne à 19h23 | Commenter Commentaires (645)

Barrette sur la sellette

Le ministre Gaétan Barrette est vraiment sur la sellette avec ces nombreuses démissions à la direction et au conseil d’administration du CHUM à Montréal.

Difficile de savoir qui dit vrai dans cette chicane, mais peu importe: c’est une crise difficile à gérer et on ne voit pas trop comment Philippe Couillard parviendra à sortir son ministre du pétrin.

Gaétan Barrette a l’habitude des négociations difficiles. Mais dans le cas présent, on ne parle plus d’un rapport de forces dont il avait l’habitude à la tête des médecins spécialistes.

Ça ressemble à une guerre à finir. Et dans le monde de la médecine, où l’égo prend souvent beaucoup de place, les solutions à ce genre de conflit ne sont pas évidentes.

Lire les commentaires (645)  |  Commenter cet article

 

Mardi 3 mars 2015 | Mise en ligne à 8h25 | Commenter Commentaires (936)

La rémunération des députés

Le gouvernement Couillard plancherait actuellement sur un projet de modification de la rémunération des députés.

Un projet qui abolirait les allocations de transition pour deux qui démissionnent sans raisons avant la fin de leur mandat.

Un projet qui amènerait les députés à contribuer davantage à leur généreux régime de retraite. Ils n’y contribuent actuellement qu’à 21%.

Finalement, un projet qui augmenterait la rémunération, selon la formule retenue par le comité dirigé par l’ex-juge Claire L’Heureux-Dubé. Cette majoration serait «à coûts nuls», puisqu’on abolirait certains privilèges actuels.

Je pense que ces changements sont nécessaires, mais je doute que les partis soient incapables, encore une fois…, de s’entendre sur le sujet.

Lire les commentaires (936)  |  Commenter cet article

 

Mardi 24 février 2015 | Mise en ligne à 12h21 | Commenter Commentaires (1 271)

La chair à canon

Tout le monde a le droit de manifester dans une démocratie, mais je trouve un peu odieux l’appel de certains syndicalistes qui demandent aux étudiants d’être «la bougie d’allumage» de la grève générale prévue pour le 1er mai.

La bataille des étudiants à l’occasion du Printemps érable les concernait directement.

Dans le cas actuel, tout y passe y compris les hydrocarbures. Et si les syndicats sont en guerre contre le gouvernement, c’est en grande partie à cause des négociations à venir pour le renouvellement des conventions collectives des employés de l’État.

Les syndicats ont le droit de mener leur bataille, mais c’est plutôt lâche d’envoyer les étudiants au front, et d’en faire de la chair à canon.

Pour ceux que ça intéresse, voici un extrait de ma chronique sur le sujet.
——-

Si on regarde ce qui circule actuellement sur les médias sociaux, ce n’est pas une petite manif qu’on nous prépare, et ce sont les étudiants que les syndicats lancent au front.

«On pense que vous, les étudiants, serez la bougie d’allumage qui va faire en sorte que tout le monde va converger. On a besoin de vous, puis j’espère que vous allez être là au printemps» a lancé Gilles Tremblay de la Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN, à une réunion de mobilisation du Comité printemps 2015 au Cégep du Vieux-Montréal, le 4 février.

La rencontre a fait l’objet d’un documentaire vidéo tourné par des étudiants, et disponible sur Internet à l’adresse suivante : https://vimeo.com/120225131.

Les syndicalistes Marc Ranger du SCFP et Marjolaine Aubé du syndicat des travailleurs du CSSS de Laval accompagnent Tremblay au microphone.

«La dernière ligne de front, c’est ce printemps. Il faut arrêter le gouvernement ce printemps» déclare Tremblay.

Dans une autre séquence, il explique à un interlocuteur que plus tard à l’automne, les syndicats ne seront plus là parce qu’ils seront «en guerre l’un contre l’autre» à cause des campagnes de maraudage.

Marc Ranger, qui se définit comme un «guerrier», déclare que le 1er mai «doit être un 24 heures comme il n’y en a jamais eu avant. Il faut que ce soit historique(…) que cette journée là, le Québec ne fonctionne pas».

Marjolaine Aubé ajoute que «le premier mai, on ferme toute la province, on ferme les ponts, restez chez vous, congé!»

Lire les commentaires (1 271)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2015
    D L Ma Me J V S
    « fév    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité