Gilbert Lavoie

Gilbert Lavoie - Auteur
  • Gilbert Lavoie

    Chroniqueur au SOLEIL, Gilbert Lavoie est également publié dans les pages du quotidien Le Droit d’Ottawa, dont il a été le rédacteur en chef avant d’occuper la même fonction au SOLEIL de 1994 à 2001.
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 14 juin 2015 | Mise en ligne à 11h04 | Commenter Commentaires (1 878)

    Mulcair, Trudeau ou Duceppe?

    Si Mario Beaulieu était demeuré à la tête du Bloc québécois, personne n’aurait été surpris de la disparition de ce parti aux prochaines élections fédérales.

    On aurait imputé l’échec au manque de charisme et de leadership de Beaulieu, et non à une baisse de la ferveur souverainiste.

    Mais en ramenant Gilles Duceppe, on a relevé les attentes.

    Si ce dernier échoue dans sa tentative de ressusciter le Bloc, c’est tout le mouvement souverainiste qui en sortira affaibli. S’il réussit, ce sera un plus.

    À l’inverse du «beau risque» de René Lévesque vers un fédéralisme renouvelé, c’est le «beau risque» vers la souveraineté. Qui ne risque rien, n’a rien…

    Selon les souverainistes, le Québec vient de s’engager dans un nouveau cycle politique avec Pierre-Karl Péladeau et Gilles Duceppe. C’est peut-être vrai, mais ce pourrait être également la fin d’un cycle.

    Ce n’est pas simple, la politique. C’est une course à obstacles où les participants ont souvent les yeux bandés et où tous les coups sont permis.

    Après la vague orange de 2011 et la victoire néo-démocrate en Alberta, le NPD a pour la première fois une bonne raison de croire au pouvoir. Il y mettra des efforts sans précédent.

    Les libéraux, qui n’ont pas goûté au pouvoir depuis Paul Martin, feront de même. Ils ont trop misé sur Justin Trudeau pour l’envoyer au combat sans munitions.
    Nouveau cycle ou fin d’un cycle ? C’est la beauté de la chose : on ne le sait pas.

    Tags: , , ,


    • En ce qui concerne le retour de Gilles Duceppe à la barre du Bloc Québécois, il n’y a qu’un mot qui me vient à l’esprit PATHÉTIQUE.

    • Harper

    • ”Ce n’est pas simple, la politique. C’est une course à obstacles où les participants ont souvent les yeux bandés et où tous les coups sont permis”.

      Surtout par ceux qui tirent les ficelles en coulisse.

    • Ni l’un ni l’autre.

    • Après avoir bénéficié d’un généreux salaire pendant 20 ans et d’une fabuleuse pension à vie payée au 3/4 par le ROC “rest of Canada” ce réchauffé nous revient pour continuer à hurler contre la fédération qui a largement profité au Québec à se développer. Exemple: le Québec profite d’un surplus de deux milliards dans le cadre de la péréquation, ce qui nous permet de se payer d’incomparables programmes sociaux que les autres provinces n’ont pas.
      Souvenons nous que ce parti à été fondé que pour une seule élection dans la foulé de l’accord de Meech et son fondateur Lucien Bouchard à affirmé que s’il perdurait, il sera mal jugé.
      René Lévesque s’était fortement objecté à la fondation d’un parti souverainiste à Ottawa qui était piloté par le député/ministre Marcel Léger et dont j’étais membre dans l’organisation comme président du PQ d’un conté à l’époque…

    • Je crois que le choix qui s’impose est Justin TRUDEAU. Renouveau, jeunesse, changement de génération, nouveau regard sur le monde et sur le Canada. Je crois que l’avenir est là, l’été nous donnera plus d’information, je crois que avant la mi juin, rien ne servait de tenter de dépenser inutilement l’énergie du PLQ car Justin TRUDEAU sera la cible des deux adversaires tout l’été.

    • Les fédéralistes sont incapables de nous dire ce que font de bon pour les québécois à Ottawa, tous ces députés et ministres fédéralistes venant du Québec ?

      Très volubile dans leur comté, une fois rendu à Ottawa ils s’écrasent pour se fondre dans le moule canadien !

      En fait on se demande pourquoi cet acharnement à nous garder dans la fédération canadienne alors qu’on dit NON à toutes nos revendications avec des députés silencieux ?

      Seul le Bloc Québécois n’est inféodé à aucun parti anglo-saxon canadien, et peut défendre les intérêts du Québec à Ottawa avant d’avoir l’indépendance de notre pays chéri

      Je me souviens que les québécois avaient envoyé une grosse députation libérale à Ottawa, et ce fut une grande période de silence pour les revendications du Québec !

      alors pourquoi se moquer des indépendantistes québécois, si vos représentants s’écrasent dans le silence à Ottawa ?

      pourquoi ?

    • À quoi bon donné son opinion sur votre blogue si vous ne présentez que ce qui fait votre affaire.

    • Enfin M. Lavoie accorde de la crédibilité à toutes mes questions sur la justesse d’envoyer des députés à Ottawa !

      Sur l’ancien sujet, je n’arrêtai pas d’en parler alors que personne n’en faisais cas !

      Elle est bien bonne !

      Encore une fois Anthrax avait raison !

    • À mon avis, Harper va entrer de nouveau, les autres partis vont se diviser le vote de gauche.

    • Pour envoyer des députés québécois à Ottawa, il faut avoir la reconnaissance qu’ils ont bien travaillé pour défendre les intérêts du Québec !

      Or, je m’acharne à demander ce qu’ils ont fait de bon pour le Québec, alors qu’on n’en fini pas de se faire dire NON à Ottawa !

      pourquoi cet acharnement à vouloir nous maintenir dans la fédération canadienne, si nos députés une fois rendus à Ottawa gardent le silence et s’alignent sur la ligne de parti pan canadien, coast to coast ?

      pourquoi ?

    • S.Harper

    • Le Bloc a été à peu près rayé de la carte aux dernières élections, et la souveraineté est à 40% dans les sondages, soit deux points de plus que les sondages durant l’année précédant le référendum de 1995. Elle a même grimpé à 42% lors de sondages assez récents.

      Donc, faire l’équation “fin du bloc = fin du mouvement souverainiste” me paraît d’autant plus simplet que tout le monde sait que la souveraineté du Québec, si elle se concrétise un jour, se fera à Québec et non à Ottawa.

    • ioio

      Trudeau n’a absolument pas un nouveau regard sur le Canada, il a exactement celui de son papa.

      Non mais l’écoutez-vous, parfois? Aussitôt qu’il est questionné sur un sujet un peu délicat, il bafouille et devient nerveux.

      Il n’a pas l’étoffe d’un chef d’État.

    • Claireau2

      On paie des impôts et des taxes à Ottawa, et si les Québécois ont voulu y envoyer des bloquistes, c’est parfaitement leur droit.

      Par ailleurs, il est faux de dire que c’est le Canada qui paie nos programmes sociaux. Nos programmes sont un choix qu’on a fait.

      Je me permets de copier-coller ici un article édité sur le blogue d’Éric Grenier:

      “Les économistes Pierre Fortin (souvent interviewé dans le Magazine Jobboom) et Luc Godbout sont à la gauche ce qu’André Pratte est aux indépendantistes. Forcément de l’autre côté de la clôture, mais pas maladivement. On ne peut donc certainement pas les qualifier de gogo-gauchistes.

      Je fais cette mise au point pour tuer dans l’œuf toute tentative d’abattage du messager. Car depuis hier, ils sont les porteurs d’un message: contrairement à ce qu’on croit, les garderies à 7$ ne ruinent pas les finances publiques. C’est même l’inverse. Non seulement l’État «entre dans son argent» comme on dit à la maison, mais en plus, il en tire un profit, tout en permettant à un autre gouvernement, canadien celui-là, d’économiser des sommes importantes au Québec. Pas un profit philosophique. Un vrai de vrai, comme dans chaque 100$ investi dans le programme des garderies, l’État québécois en reçoit 104$ en rentrées fiscales.

      Alors, peut-on cesser de s’autoflageller au nom de l’Alberta, qui, selon de bonnes âmes (comme celle-ci, de mon propre empire), nous finance, par le biais du système de péréquation, nos programmes chromés? Il n’y a pas une maudite cenne des Albertains qui va aux garderies. Ça s’autofinance avec l’argent des Québécois, point à la ligne.

      Parlant de la péréquation et de ses mythes, l’Alberta ne se saigne pas pour quiconque. La péréquation, c’est le gouvernement fédéral qui transfert de l’argent à certains gouvernements provinciaux afin de s’assurer que tous les Canadiens aient droit à un minimum égal de couverture sociale. L’État canadien assure un minimum à tous, libre ensuite aux provinces d’en rajouter une couche à leur frais.

      Certes, des contribuables ont plus de revenus que d’autres. Ils paient davantage d’impôts au gouvernement canadien. Dans certaines provinces, il y a plus de contribuables à haut revenu. Et c’est là qu’on fait un raccourci sophistique bébête: comme les salaires sont plus élevés en moyenne en Alberta (notamment et surtout à cause de la poussée inflationniste provoquée par la pénurie de main-d’œuvre dans les champs pétrolifères), les citoyens albertains contribuent, indirectement, davantage au programme de la péréquation. Mais les contribuables québécois aussi, participent au financement de ce programme. Comme le programme coûte annuellement 15 milliards de dollars, que le Québec représente environ 23% des revenus autonomes du gouvernement fédéral, les Québécois – les individus québécois, pas le gouvernement québécois – paient donc 23% du programme, soit plus de 3,6 milliards de dollars.

      Si le Québec a des programmes sociaux plus généreux que certaines autres provinces (mais pas tant que ça, hormis le fameux programme des garderies, unique), ce n’est pas parce qu’il reçoit de la péréquation (environ 7 milliards, en 2012-2013). C’est parce qu’il taxe plus ses citoyens que toutes les autres provinces. L’État québécois siphonne plus de 1000$ de plus par habitant dans les poches de ses propres contribuables que les autres provinces ne le font, en moyenne, avec leurs propres contribuables. Donc, ce surplus de services, on se le paye, pas les Albertains. Dans le cas des garderies, non seulement on se le paye, mais on en tire aussi tous les bénéfices, comme le démontre l’étude de Fortin et Godbout.

      Le gouvernement du Québec bénéficie du système de péréquation. Comme une MAJORITÉ de provinces. Six sur 10, en fait. Le gouvernement de l’Ontario recevra cette année plus de 3 milliards en péréquation.

      Et quelle province bénéficie le plus de la péréquation?

      Le Québec? Non, puisque sur les six provinces de tous-nus, comme on aime le laisser entendre en Alberta, le Québec est au cinquième rang! Car, par habitant, c’est l’Île-du-Prince-Édouard qui arrive en tête, avec des revenus de péréquation de plus de 2500$ par habitant. Le Québec, avant-dernier parmi les bénéficiaires, obtient autour de 1000$ par habitant, et l’Ontario un peu plus de 350$.

      Ceci établi, reste que le Québec reçoit de la péréquation. C’est l’équivalent du BS fédéral. Ce gouvernement fédéral, donc, bien prompt à assister socialement la province du Québec, mais y investir? Là-dessus, les contribuables québécois n’en ont pas du tout pour leur argent. De toutes les provinces, le Québec est l’avant-dernière destination pour les investissements et immobilisations de l’État fédéral, cet argent nettement plus constructif économiquement, que l’aide nécessiteuse aux pauvres de la péréquation. Le fédéral investit moins d’un milliard de dollars par année au Québec. C’est l’Alberta la moins choyée par habitant, avec à peine 287 millions en 2009, pour 3,7 millions d’habitants (contre 8 millions d’habitants). Cela n’inclut pas, par contre, le 1,1 milliard de dollars en subventions qu’accorde chaque année le gouvernement fédéral aux pétrolières afin de développer les sables bitumineux albertains. Tandis que le développement minier et hydroélectrique du Québec ne reçoit rien, nada (contrairement à l’hydroélectricité terre-neuvienne). De toutes les provinces, il n’y a que le Québec, l’Alberta, et la Colombie-Britannique qui reçoivent une part moindre des investissements fédéraux que leur part de la population canadienne ne devrait l’autoriser.

      Que les Albertains soient d’éternels braillards, c’est ainsi, mais qu’on cesse, ici au Québec, d’être le porte-voix de leurs mensonges. Ça fait ti-Québec.”

      Voilà un éclairage nouveau sur les clichés que nous servent trop de fédéralistes…

    • Hummm…..Je crois que les québecois vont voter massivement pour M. Justin Trudeau. Ils n’ont surtout pas oublié son illustre père, un homme d’une érudition sans pareil et surtout qui disait les choses vrai.

      Doté d’un intellect sans défaut, d’un flegm très british suite à de brillantes études au London School of Economics , complets 3 pièces impeccables, chaussures Harolds of London brossés de cuir repoussé, rose á la boutonnière, en faisait de lui un redoutable debateur au plus grand désarroi de ses adversaires d’en face soit les John Diefanbaker de ce monde que les nationalistes québecois avaient porté au pouvoir en 1958 suite au mot d’ordre du cheuf Maurice Duplessis, un nationaliste ai-je besoin de le rappeler, qui tenait mordicus à défaire un progressif et dynamique québecois comme premier ministre canadien soit M. Louis St-Laurent.
      Nous avons eu le père, nous aurons le fils.

    • Il paraît que Charest songe à un retour en politique fédérale. Après être venu mettre le Québec à terre, il s’en retournerait à ses premières amours, lui qui a toujours rêvé d’être PM du Canada et qui n’avait rien à cirer d’être PM du Québec, sauf pour faire la job de bras des fédéralistes. Un Québec à terre, c’est un Québec qui se sent incapable de voler de ses propres ailes. Et ça, les fédéralistes l’ont bien compris…

    • Aucune de ces réponse.

    • Au Quebec ,aux dernières élections provinciales ,on a élu un parti sur un programme liberal et depuis qu’il est au gouvernement il applique un programme d’extrême droite à la Harper dont il n’avait jamais parlé auparavent …D’ailleurs, les Lesage, Bourassa, Ryan doivent se retourner dans leurs tombes quand ils voient un Couillard bafouer l’Etat quebecois et en plus fréquenter des candidats républicains libertaires aux présidentielles américaines…ou sont les vrais ténors et militants libéraux pour ramener ces idéologues qui se sont emparés de leur parti et de leurs valeurs à l’ordre?

      Tout ça pour dire que choisir entre un Harper (on l’a vu à l’œuvre dans le reniement de ses promesses) , un Mulcair ( qui a amené le NPD au même niveau que le Parti liberal et qui est un carriériste reconnu) ou un Trudeau ( qui ne sait même pas ou il va lui-même ) c’est probablement se réveiller avec du n’importe quoi après leur élection comme avec Couillard au Quebec…leurs programmes, ce n’est que du papier qui sera vite oublier…

      Donc il ne reste que Duceppe…comme son programme ne vise qu’à défendre les interets du Quebec et favoriser la venue de l’indépendance, ben c’est clair et il ne changera pas d’idée une fois élu…donc Duceppe all the way aux prochaines élections…

    • Votre question illustre fort bien la faiblesse des options et à défaut de mieux je crois que le Québec demeurera orange, plus faiblement mais quand même.

      Je ne parviens pas à définir le retour de monsieur Duceppe autrement que par l`expression opportunisme de bas étage. J`ai un peu perdu de respect envers lui qui à mon avis profite du vide laissé par le décès de monsieur Pariseau pour se montrer comme le leader de la cause. Coup d`épée dans l `eau et j`ai bien hâte d`entendre sa raison pour expliquer son deuxième départ après la défaire qui s`en vient…

      Je maintiens que la seule option qui reste pour les souverainistes avant leur propre décès c`est de concentrer les forces et non pas de les morceler dans plusieurs partis à plusieurs niveaux de gouvernements. Mais quand tu en fais une obsession et que tu vieillis et vieillis mal, tu t`accroche à des concepts flous et des rêves de jeunesse je suppose…

    • @alcidejo
      Par contre, il n’y a qu’Harper qui peut être accusé de ne pas tenir une promesse ou deux, car il est le seul à avoir été élu. C’est plus facile de promettre et critiquer quand tu sais que ton parti ne sera jamais élu.
      Et de qualifier le programme de Harper d’extrême droite, vous exagérez un brin.

    • A : c.c.

      Je trouve toujours injuste et malhonnête d’attribuer au fils ou a la fille les agissement d’un parent. Soyons plus rationnel SVP.

    • Le Bloc devrait obtenir entre 20 et 30 % des suffrages. M. Duceppe a connu du succès mais je me demande s’il est un peu vieux pour faire campagne.

      La démographie québécoise s’est modifiée et je serais surpris que les francophones de souche forment 75 % de l’électorat.

      Le taux d’abstention est un facteur important à considérer.

      Enfin voter Bloc c’est voter pour la souveraineté virtuelle, nullement réelle mais c’est aussi narguer l’uniformisation nord-américaine, anglo-saxonne et bien-pensante et leur charte qui met sur un pied d’égalité les religions et l’égalité des sexes.

    • Mais M.Lavoie, poser la question, c’est y répondre.
      Les québecois et les québecoises (mais surtout les québecoises ai-je besoin de le rappeler) vont tomber sous le charme indéniable du chef du Parti Libéral du Canada soit M. Justin Trudeau. Une seconde Trudeaumanie se pointe t’elle á l’horizon ?

      M. Justin Trudeau, un homme qui a fait ses preuves mais surtout , ce qu’il faut retenir de lui, un homme qui sait où est ce qu’il s’en va. Le contraire de Gilles Duceppe qui lui, s’en venait, s’en va et s’en revient, bref qui n’arrète pas de ne pas savoir où il s’en va pas.
      J’en ai des étourdissement juste á le regarder virer en rond le pauvre.

    • «Mais en ramenant Gilles Duceppe, on a relevé les attentes.

      Si ce dernier échoue dans sa tentative de ressusciter le Bloc, c’est tout le mouvement souverainiste qui en sortira affaibli. S’il réussit, ce sera un plus.»

      1- Voilà déjà l’argument que les fédéralistes vont nous servir.
      Si Duceppe ne réussit pas aussi bien qu’il l’a déjà fait (il avait même été l’opposition officielle), ce qui est à peu près impossible, on dira qu’il a échoué, donc que tout le mouvement souverainiste est affaibli.
      On pourrait tout aussi bien dire qu’un échec du Bloc à Ottawa renforcira, en réaction, le mouvement souverainiste au Québec.
      En somme, on peut dire n’importe quoi.

      2- Le mouvement souverainiste au Québec n’est pas nécessairement relié au sort du Bloc à Ottawa, ou peut l’être de façon autant positive que négative, quel que soit le résultat, comme indiqué au point 1.

      P.S.:

      J’ai bien apprécié le commentaire de c.c. 14 juin 2015 12h55.
      Pas sûr que les fédéralistes, ici, vont faire l’effort de bien le lire et le comprendre.
      Ça leur enlèverait des armes pour faire peur au monde.

    • Gilles Duceppe bien sûr, et sans aucune hésitation. Le Bloc est le seul parti au fédéral capable de défendre les intérêts du Québec, n’ayant pas les mains et poings liés au reste du ROC anti-Québec.

      Les autres partis ont toujours exaucé d’abord et avant tout les demandes des canadians, qui sont souvent contraire aux aspirations et besoins de ceux du Québec.

      Chez les oranges centralisateurs du canada (NPD), on voit bien que nos poteaux québécois sont d’aucune utilité pour le Québec à ‘Tawa.

    • Justin Trudeau est un être d’une profonde vacuité.

    • Justin Trudeau n’a jamais rien réalisé.

    • Justin Trudeau est incapable de pensée articulée.

    • guy_mauve 14 juin 2015 12h55:

      «Hummm…..Je crois que les québecois vont voter massivement pour M. Justin Trudeau. Ils n’ont surtout pas oublié son illustre père, un homme d’une érudition sans pareil et surtout qui disait les choses vrai.

      Doté d’un intellect sans défaut, d’un flegm très british suite à de brillantes études au London School of Economics , complets 3 pièces impeccables, chaussures Harolds of London brossés de cuir repoussé, rose á la boutonnière»

      Voici ce qu’on trouve sur Wikipedia, concernant cette affirmation:

      Pierre Elliott Trudeau

      «Son désintérêt de la profession d’avocat conjugué au climat social déplaisant qui régnait à cette époque au Québec et la peur d’être conscrit (c’était la Seconde Guerre mondiale et la crise de la conscription) l’amènent à quitter le Canada en septembre 1944. Alors âgé de 24 ans, Trudeau décide de faire une maîtrise en économie politique à l’Université Harvard au Massachusetts. Après la guerre, il s’inscrit à l’École libre des sciences politiques de Paris. Après une année, il part en Angleterreétudier à la London School of Economics. Il y suit les cours du haut dirigeant du Parti travailliste anglais, Harold Laski, et devient grâce à ce professeur un fervent partisan des idées socialistes. Puis, ne trouvant toujours pas sa place dans la société, il entreprend un voyage autour du monde, durant lequel il traverse notamment laChine à vélo.»

      Ç a remet certaines choses en perspective… disons.

    • Les députés fédéralistes envoyés à Ottawa ne sont que des potiches.

      Pour ne pas se mettre à dos leur parti pan-canadien, ils s’écrasent tous et gardent le silence !

      ☻ PERSONNE ICI N’EST CAPABLE DE ME DIRE CE QU’ILS ONT FAIT DE BON POUR LE QUÉBEC !!!

      Ils s’écrasent lamentablement !

      alors pourquoi se disputer pour choisir un parti d’inutiles ?

      seul le bloc québécois n’est inféodé à aucun parti pan-canadien et jouit de sa liberté de parole pour défendre les intérêts du Québec avant qu’on soit indépendants.

      Les autres partis ont des députés silencieux, alors pas besoin de se disputer pour savoir lequel est plus nul que l’autre : ils le sont tous ! sauf le BQ évidemment !

    • Qui a entendu parler des poteaux oranges depuis quatre ans?

    • Les poteaux oranges visitent-ils parfois leurs comtés?

    • Le rôle des poteaux orages est de voter NPD.

    • Le Québec doit cesser d’être bâillonné.

    • La somme des votes recueillis par les deux partis traditionnels, Libéral et Conservateur, a connu une forte baisse en pourcentage depuis 1997 au Québec. Ce pourcentage est passé de 59 % en 1997 à 30 % en 2011. Le scandale des commandites chez les Libéraux et par la suite l’impopularité du gouvernement conservateur au Québec expliquent cette baisse. Avec une perception du gouvernement Harper qui ne semble pas s’améliorer et la candidature de Justin Trudeau qui ne veut pas lever, il semble bien que les Québécois vont continuer à chercher une solution ailleurs que chez les deux grands partis.

      La lutte au Québec se fera probablement entre le Bloc de Gilles Duceppe et le NPD de Thomas Mulcair. Le NPD aura l’avantage d’être perçu comme un choix crédible pour prendre le pouvoir. Il risque toutefois de perdre des appuis s’il dilue trop sa plateforme sociale-démocrate. Le parti Vert pourrait en bénéficier. Gilles Duceppe a pour sa part une grosse côte à remonter après les résultats décevants de la dernière campagne et possiblement en raison d’une baisse de la ferveur souverainiste.

    • Pourquoi voter pour Mulcair ?

      Il fut l’avocat du très controversé groupe Alliance-Québec ? Vous souvenez-vous ?

      C’est à croire que les québécois souffrent d’amnésie !

      Le très sympathique Jack Layton avait charmé le cœur des québécois, malheureusement en décédant il a entraîné dans sa tombe tous les députés NPD du Québec !

      Comme tous les autres partis fédéralistes tous les députés NPD ont gardé le silence quand il s’agissait de défendre les intérêts du Québec !

      Et vous en redemanderiez ? pourquoi ?

    • Pourquoi voter pour Trudeau ?

      Comme tous les autres partis fédéralistes tous les députés libéraux venant du Québec, ont gardé le silence quand il s’agissait de défendre les intérêts du Québec !

      C’était toujours NON !

      Et vous en redemanderiez ? pourquoi ?

    • Mulcair et un gouvernement de coalition pour sortir Harper et sa gang de New Born Again Christian.

    • Perso, je crois que Harper gagnera les élections à nouveau. Les autres n’ont absolument rien d’épatant à offrir, même qu’ils restent tous vagues sur leurs intentions. Mais au moins avec Harper, on ne peut pas l’accuser de ne pas faire ce qu’il dit qu’il fera. Il a fait la job et il continuera de la faire. Et pour Duceppe, je lui souhaite de se péter la face encore aux prochaines élections. Aux dernières élections, je regrettais ne pas m’avoir fait un bon popcorn pour regarder les résultats!

      @ nett: “Les autres partis ont toujours exaucé d’abord et avant tout les demandes des canadians, qui sont souvent contraire aux aspirations et besoins de ceux du Québec.”

      Quelles demandes, exactement?

    • Je vais voter pour Harper

    • @noirod – 14 juin 2015 – 13h26
      Votre question illustre fort bien la faiblesse des options et à défaut de mieux je crois que le Québec demeurera orange, plus faiblement mais quand même. …

      Ca risque effectivement d’être une autre vague orange! Le NPD vient de passer quatre ans dans l’opposition, ils ont donc pris de l’expérience. De plus, M. Mulcair est de loin le plus allumé des candidats au poste de premier ministre. Le NPD serait sans doute capable de former un très bon gouvernement à Ottawa et avec une forte députation au Québec, cela serait une bonne nouvelle pour la province.

    • nett
      14 juin 2015
      14h20

      Pourriez-vous m’expliquer comment:

      Le Bloc est le seul parti au fédéral capable de défendre les intérêts du Québec,,,

      je ne comprends pas…

    • Alan.Smithee

      14 juin 2015
      14h30

      Justin Trudeau n’a jamais rien réalisé.

      Faux, il a créé 2 ou 3 nouveaux Québécois.

    • fauconcanadien2

      14 juin 2015
      15h27
      Je vais voter pour Harper
      ———————–
      Moi aussi,juste pour faire scier anthrax… :-00

    • À part Justin Trudeau, qui, suivant la formule consacrée, a le nom de son père, mais l’intelligence de sa mère, je n’exclus personne des autres.

      Je devrais me décider vers le 15 octobre, après les débats et la campagne presque terminée.

      Cependant, à lire les commentaires en ligne jusqu’à présent, l’opposition se divisant en trois, Stephen Harper peut-être élu avec 34 ou 35% des votes.

      Un vote stratégique consisterait pour les libéraux sont en tête à l’approche des élections, de voter pour Mulcair et pour les néo-démocrates, si les libéraux sont en tête, de voter pour le PLQ.

      Mais le mot d’ordre ne viendra pas d’en-haut.

      Pour le Bloc que j’ai déjà appuyé, je vais écouter les arguments qu’il a pour qu’on lui donne une neuvième vie.

    • Le bon, (Duceppe), la brute(?) et le truand(?).

    • apocalypse-now 15h29

      Encore une autre affirmation de votre part :

      ” Ca risque effectivement d’être une autre vague orange! Le NPD vient de passer quatre ans dans l’opposition, ils ont donc pris de l’expérience. De plus, M. Mulcair est de loin le plus allumé des candidats au poste de premier ministre. Le NPD serait sans doute capable de former un très bon gouvernement à Ottawa et avec une forte députation au Québec, cela serait une bonne nouvelle pour la province.”

      RÉPONSE :

      ▬ mais bon sang, allez-vous finir par nous dire ce qu’ont fait de bon pour le Québec tous ces députés du NPD venus du Québec ?

      je vais répondre pour vous : RIEN !

      une fois rendus à Ottawa ils s’écrasent tous ! pour ne pas déplaire à leurs députés des provinces anglo-saxonnes !

      ▬ pourquoi tenez vous tant à avoir un parti à Ottawa si leurs députés du Québec s’écrasent ?

      c’est le vide total ! et vous en redemanderiez ?

    • Internaute « anthrax »,

      Vous est-il venu à l’esprit d’offrir vos services comme co-chef du Bloc québécois (avec Monsieur Gilles Duceppe), et de vous présenter aussi comme candidat bloquiste aux prochaines élections fédérales ?

      Il me semble que votre présence à la Chambre des communes donnerait beaucoup d’originalité et de couleur aux débats souvent fades qui ont lieu en ce lieu solennel.

      Vous pourriez être interviewé à l’occasion par l’élégante journaliste Emmanuelle Latraverse et participer aussi à l’émission hebdomadaire Les coulisses du pouvoir.

      Vous pourriez aussi devenir membre du club de conditionnement physique que Monsieur Gilles Duceppe a fréquenté en compagnie du regretté Monsieur Jack Layton, et aussi fréquenter les nombreux sentiers de la Ceinture de verdure.

      Et pendant vos moments de loisir, vous et Madame Anthrax pourriez aller encourager les maraîchers franco-ontariens et québécois qui vendent leurs produits au Marché By, tout près de la Colline parlementaire.

      Il est peu probable que je puisse voter pour vous car je ne crois pas que j’habite dans votre circonscription électorale fédérale, mais je vous encourage tout de même fortement à vous présenter…

    • J’avais oublié les deux autres aspirants au poste de premier ministre. Trudeau n’a pas de substance; on l’a vu lorsqu’il s’est prononcé sur des questions importantes. Mulcair n’a aucune chance en Ontario; les Ontariens ont encore un même de bloc de Bob Ray. Duceppe ne peut qu’être dans l’opposition; la population lui a montré la porte en 2011. En vrai séparatiste, il n’a pas encore compris le message.

    • Bah, dans le fond en autant qu’aucun des trois ne soit médecin.

    • @eric1971 Vous êtes bien le reflet d’une majorité de quebecois qui ne se rendent pas compte qu’ils ont élu des gouvernements d’extrême droite parce qu’ils se sont fait endormir lors des elections et continuent à se faire endormir a tous les jours par de belles paroles vidées de leurs sens réels…

      Harper est d’extrême droite…Couillard est d’extrême droite…

    • ioio

      14 juin 2015
      12h18

      Je crois que le choix qui s’impose est Justin TRUDEAU. Renouveau, jeunesse, changement de génération, nouveau regard sur le monde et sur le Canada. Je crois que l’avenir est là, l’été nous donnera plus d’information, je crois que avant la mi juin, rien ne servait de tenter de dépenser inutilement l’énergie du PLQ car Justin TRUDEAU sera la cible des deux adversaires tout l’été.

      __________________________

      Trudeau n’a rien à proposer. Il est absolument insignifiant. Ce n’est pas parce qu’on est jeune qu’on va automatiquement proposer du “renouveau”. La preuve, il nous offre toujours la même fédération sclérosée.

    • mcdoux

      14 juin 2015
      15h16

      Perso, je crois que Harper gagnera les élections à nouveau. Les autres n’ont absolument rien d’épatant à offrir, même qu’ils restent tous vagues sur leurs intentions. Mais au moins avec Harper, on ne peut pas l’accuser de ne pas faire ce qu’il dit qu’il fera. Il a fait la job et il continuera de la faire.

      ___________________________

      Parlez-nous de la job de Harper et de ses réalisations.

    • Tudeau n’a jamais été une véritable option, encore moins après son appui à C-51.

    • “Le Bloc est le seul parti au fédéral capable de défendre les intérêts du Québec”
      Pardonnez-moi, mais ce qui est beaucoup plus près de la réalité : “le Bloc est le seul parti au fédéral capable de défendre les intérêts du Parti Québécois et des séparatistes.”
      Voilà toute la nuance…

    • guy_mauve

      14 juin 2015
      12h55

      Hummm…..Je crois que les québecois vont voter massivement pour M. Justin Trudeau. Ils n’ont surtout pas oublié son illustre père, un homme d’une érudition sans pareil et surtout qui disait les choses vrai.

      ___________________________

      «Les Québécois possèdent d’immenses richesses mais, génération après génération, ils n’ont pas su exploiter pleinement ces dons à cause de l’aspect rétrograde de leur personnalité culturelle collective.»

      –Pierre Elliott Trudeau, ancien premier ministre canadien, février 1998.

      Et ça, trouvez-vous que c’est une chose vraie?

    • Aucune idée, y a t-il un parti austérité comme celui du Québec, ce parti à le vent dans les voiles, les gens de toues les classes sociales, pauvres, vieilles, riches en redemandnent

    • Harper

    • ” Mulcair, Trudeau ou Duceppe? ” : Lavoie

      Mais oû est votre neutralité Lavoie ?

      Où est Harper Lavoie ?

    • Je reprends mon texte, problèmes de clavier!

      Aucune idée, y a t-il un parti austérité comme celui du Québec? Ce parti à le vent dans les voiles, les gens de toutes les classes sociales, pauvres, vieilles, riches en redemandent. Il y a bien les infermières et les enseignantes qui chignent un peu, mais elles de plaignent tout le temps, Donc le secret, des coupes, des hausses de taxes et d’impôts, c’est le secret. Cameron aux Royaumes Unis l’a compris. Promettez l’austérité les riches vont voter pour vous pour en gagner plus, et les plus pauvres aussi, de peur de perdre le peu qu’ils ont.

    • @racines

      Hier (lobwedge 21h56) vous a dit, très justement, que votre obsession c’est la nation:

      «@racines

      13 juin 2015
      21h14

      Vous n’avez rien à cirer des religions…Faux votre religion c’est la nation
      G. Michaud»

      __________________________________________________________________________

      Il a tout a fait raison. C’est plus qu’une religion, c’est une obsession. Vous avez même prétendu sur Vigile.Net être un ancêtre du Patriote Michel Allary (Alarie) et aussi son descendant sur ce blogue.

      La première assertion relève de la folie. La deuxième a été infirmée par nul autre que Fritz2 (27 juillet 2014, 14h59).

      Ne vous en faites pas, il vous reste votre chien fictif Patriote, le Reader’s Digest, le Kraft Dinner, et le whisky pour vous consoler.

      Malgré ce qui précède, je vous voue une certaine admiration pour votre détermination et votre culture. Vous êtes encore vivant, dans la septantaine, et en assez bonne santé d’après ce que je peux voir (je ne sais rien, toutefois, de vos organes internes qui pourraient être en mauvais état, mais j’espère que non). Je soupçonne toutefois une légère courbure (vers l’avant, évidemment) de la partie supérieure de votre colonne vertébrale. Comme je ne peux pas vous voir de près, il se peut que je sois dans les patates (ou dans le soja) à ce sujet. Il s’agit peut-être d’un problème de posture. Consultez votre voisine Patricia. Je vous souhaite une bonne santé physique et de nombreuses autres années à vivre parmi nous.

    • Le Bon (Trudeau),la Brute (Mulcair) et le truand(Duceppe) ! Un vrai western spaghetti à la sauce Québécoise

    • Que je vote pour Harper, Trudeau ou Mulcair, ça ne donnera rien de plus à l’industrie maritime, aéronautique, de l’ingénierie ou la de recherche au Québec. Heureusement que le Bloc est là et me permettra de voter pour les intérêts du Québec. Et s’il n’y était pas, je voterais pour Harper car il ne se compromet pas pour le Québec dont il n’a pas besoin pour être élu. On est au Canada après tout et seul Harper agit comme un vrai Canadian.

    • athrax,

      tu dis ”En fait on se demande pourquoi cet acharnement à nous garder dans la fédération canadienne alors qu’on dit NON à toutes nos revendications avec des députés silencieux ?”

      On veut des preuves.

    • «Je suis tellement fier de ce que nous sommes» dit Monsieur Coiteux. Je me garderais une petite gêne pour Monsieur Coiteux. Il sait bien que rien n’est facile en voyant tous les problèmes des contrats passés et actuels pour les dépassements des coûts. Il doit augmenter la TVQ d’au moins de 3%, car les revenus ne sont pas au rendez-vous suite au retrait de 4 milliards par année du à l’austérité du gouvernement. Se sont des vases communicants qui seront très négatifs.

      En 1995, les fédéralistes disait : Vous allez perdre des avantages sociaux, votre niveau de vie va baisser, vos taxes et tarifs seront augmentés, vos régimes de retraite vont être réduits, vous devrez travailler plus longtemps, les vieux dans les hospices vont être privés de bain, les écoles et les enfants vont payer, plusieurs n’auront plus de médecin de famille, car ils seront partis, les temps d’attente pour être soignés seront interminables, etc. … si vous votez pour devenir un pays indépendant!”

      On doit souligner que ces mêmes fédéralistes libéraux ont réussi à faire tout ça…sans indépendance depuis 15 ans et plus aujourd’hui!

      Maintenant vous avez un choix vivre dans un model que le PLQ vous propose. Celui qui vous oblige d’avoir recours au chèque de la péréquation.

      Le pire est avenir car le PIB stagne alors que notre balance commerciale est en baisse depuis 5 ans.

      Un beau parcours du PLQ qui a augmenté le déficit du Québec de 60 milliards par les contrats gouvernementaux avec un retour dans la caisse du parti comme Monsieur Trottoir, comme la championne la Ministre Boulet au MTQ avec plus de 200,000$ en dons des entrepreneurs, le résultat 750,000$ en salaire à Monsieur Charest sans être imposer par Revenu Québec, avec aussi les PPP qui ont englouti 10 milliards. Le rapport de la CEIC sera une grosse épine pour le PLQ.

      http://www.ledevoir.com/politique/quebec/277552/collusion-aux-transports-julie-boulet-jure-qu-elle-n-etait-pas-au-courant

      Il faudra réparer les pots cassés dans quelques années en rachetant les contrats en PPP pour économiser 5 milliards et aussi des actions pour remettre en état les ministères de l’éducation et de la santé. Malgré les séquelles, le PLQ sera probablement réélu minoritaire en avril 2019. La CAQ sera un parti moribond qui sait fait voler ses politiques par le PLQ.

      La remise en état du Québec après le passage du PLQ au pouvoir va laisser des séquelles pour les 20 prochaines années.

      La bonne nouvelle pour le PLQ dans tout cela est que les dommages à l’état du Québec vont réduire les chances des souverainistes de faire du Québec un pays.

      Mais cela semble un coup de dé car il est fort probable que le désastre laissé par le PLQ tourne en faveur des souverainistes.

    • À lire à la page A37 de l’édition imprimée de samedi du quotidien La Presse, ou sur un écran partagé à partir de La Presse+, une autre excellente chronique de Madame Lysiane Gagnon :

      À visage découvert…, chronique de Lysiane Gagnon, La Presse, le samedi 13 juin 2015.

    • Duceppe qui demande aux québécois de voter Bloc par conviction… Il est bien placé pour parler lui de convictions, l’Ex-syndicaliste, qui veut empêcher le NPD de prendre le pouvoir à Ottawa( qui serait le gouvernement le plus à gauche de l’histoire canadienne) et qui votera pour PKP aux prochaines élections provinciales (l’employeur le plus anti-syndicaliste de l’histoire du Québec) afin qu’il devienne Premier Ministre du Québec… Allo la cohérence mon Ti-Gilles!!!!!

    • N,importe lequel, mais pas Trudeau…

    • Je voterai Harper

    • À part Justin Trudeau, qui, suivant la formule consacrée, a le nom de son père, mais l’intelligence de sa mère, je n’exclus personne des autres.

      Je devrais me décider vers le 15 octobre, après les débats et la campagne presque terminée.

      Cependant, à lire les commentaires en ligne jusqu’à présent, l’opposition se divisant en trois, Stephen Harper peut-être élu avec 34 ou 35% des votes.

      Un vote stratégique consisterait pour les libéraux, si le NPD est en tête à l’approche des élections, de voter pour Mulcair et pour les néo-démocrates, si les libéraux sont en tête, de voter pour le PLQ.

      Mais le mot d’ordre ne viendra pas d’en-haut.

      Pour le Bloc que j’ai déjà appuyé, je vais écouter les arguments qu’il a pour qu’on lui donne une neuvième vie.

    • Pour ce qui me concerne et mon entourage, nos votes iront à DUCEPPE.

      Puisqu’il serait définitivement pathétique de voter autrement.

      C’est terminé le Canada. VIVE LE QUÉBEC LIBRE !

    • Paraît que le Québec veut démolir le Canada dont le RoC tient tant à conserver la structure politique.

      À l’exception de Harper, les trois autres chefs devront être réélus au Québec.

      75% des chefs des principaux partis politiques fédéraux sont du Québec… et paraît-il le Québec veut démolir le Canada et le RoC tout faire en son possible pour parer à toute menace.

      – –

      Daniel Verret

    • 101questions

      14 juin 2015
      21h32

      En 1995, les fédéralistes disait : Vous allez perdre des avantages sociaux, votre niveau de vie va baisser, vos taxes et tarifs seront augmentés, vos régimes de retraite vont être réduits, vous devrez travailler plus longtemps, les vieux dans les hospices vont être privés de bain, les écoles et les enfants vont payer, plusieurs n’auront plus de médecin de famille, car ils seront partis, les temps d’attente pour être soignés seront interminables, etc. … si vous votez pour devenir un pays indépendant!”

      On doit souligner que ces mêmes fédéralistes libéraux ont réussi à faire tout ça…sans indépendance depuis 15 ans et plus aujourd’hui!

      __________________________________________________

      Quel excellent parallèle…

      Les dépendantistes de ce site aiment bien nous rappeler que madame Marois avait déclaré, en toute honnêteté, que l’indépendance du Québec créerait cinq années de turbulence.

      Avec le PLQ au pouvoir, ça fait plus d’une décennie qu’on ne connaît que ça, et ça ne semble pas déranger du tout ces mêmes dépendantistes.

    • À lire sur le site du Journal de Montréal :

      L’erreur d’aiguillage de Gilles Duceppe, texte d’opinion de Christian Dufour, Le Journal de Montréal, le dimanche 13 juin 2015.

    • Après 40 ans à chercher un pourquoi avec une vraie….réponse qui ne vient jamais, moi j’attend les résultats très sérieux de recherches scientifique de pointe qui seront faites par des astrophysiciens , des physiciens nucléaire, des mathématiciens, des microbiologistes, des anthropologues, des ingénieurs en structure moléculaire et une poignée d’artistes subventionner, qui travaillerons sous peu à la très sérieuse institut de recherche sur la séparation du Québec!

      Un jour ils vont trouver les réponses….un jour! Suffit juste d’amarré les théories sécessionnistes philosophique bucoliques à quelques bride du monde réel, les défis sont immenses. Alors au boulot les scientifiques!

    • Correction à mon « cotenord_7 15 juin 2015 07h28 » :

      « (…) le dimanche 14 juin 2015. »

    • Pour les internautes qui ont une bonne compréhension de l’anglais écrit : le talentueux journaliste et chroniqueur politique Konrad Yakabuski signe dans l’édition de lundi du quotidien The Globe and Mail un intéressant texte d’analyse sur les grandes tendances de la politique fédérale au Canada, qui, selon certains analystes, converge vers le style qui caractérise la politique fédérale aux États-Unis :

      Big-tent politics is now all but dead [Traduction libre du titre : La politique des grands chapiteaux est à l’agonie], texte d’analyse de Konrad Yakabuski, The Globe and Mail, le lundi 15 juin 2015.

    • ioio

      “Je trouve toujours injuste et malhonnête d’attribuer au fils ou a la fille les agissement d’un parent. Soyons plus rationnel SVP.”

      Je n’ai pas attribué à Justin Trudeau les agissements de son père, j’ai dit qu’il avait la même vision du Canada.

      Par ailleurs, c’est très drôle que vous me fassiez ce genre de reproche (injustifié) car vous ne reprochez pas à Guy-Mauve de dire qu’il faut voter pour le fils à cause du père… Dans ce cas-là, c’est correct d’attribuer au fils les agissements du père?

    • guy-mauve

      “M. Justin Trudeau, un homme qui a fait ses preuves mais surtout , ce qu’il faut retenir de lui, un homme qui sait où est ce qu’il s’en va.”

      Au lieu d’y aller de petites affirmations complètements gratuites comme celles-là, pourquoi vous ne dites pas en quoi il a fait ses preuves et en quoi il sait où il s’en va?

    • @cotenord_7 – 14 juin 2015 – 17h36
      lol

    • alcidejo – 14 juin 2015 – 17h56
      Couillard est d’extrême droite…

      La meilleure de la journée :-(. Je suppose que vous ne connaissez pas le Parti Républicain aux Etats-Unis. En fait, même eux ne sont pas l’extrême droite, mais bien à droite. Si le gouvernement Harper ou Couillard était comme les républicains: pas de garderies, pas de congés parentaux, pas d’assurances médicaments, pas de système de santé gratuit, etc.

    • @portneuf74 – 14 juin 2015- 22h22
      M. Duceppe aurait mieux fait de rester dans sa retraite plutôt que ce retour désespéré en politique. C’est ça, on va voter pour le Bloc qui ne prendra JAMAIS le pouvoir à Ottawa. Autrement, des votes et des votes perdus. Si on vote pour le NPD et qu’il prend le pouvoir à Ottawa, cela aiderait le Québec. Même chose si on votait pour les libéraux. On aurait des députés qui auraient des postes importants dans un nouveau cabinet et cela aiderait le Québec. Voter pour le Bloc ne donne et ne donnerait strictement RIEN.

    • abroad

      “Pardonnez-moi, mais ce qui est beaucoup plus près de la réalité : “le Bloc est le seul parti au fédéral capable de défendre les intérêts du Parti Québécois et des séparatistes.”
      Voilà toute la nuance…”

      À affirmer une telle énormité, vous êtes mal placé pour parler de “nuance”.

      Je vous donne deux exemples: la volonté de Harper de faire une Commission des valeurs mobilières unique et la destruction des données québécoises du registres des armes à feu.

      Ces deux enjeux ont fait l’objet d’un consensus à l’Assemblée nationale. Je vous le répète: consensus.

      Qui s’est battu pour le Québec à ces sujets? Les députés conservateurs québécois? Non. Le Bloc. Il ne s’est donc pas battu pour les intérêts des séparatistes et du PQ, comme vous le prétendez si gratuitement, mais pour le Québec. Il s’est toujours battu pour le Québec et même parfois pour tous les citoyens du Canada: contre la guerre en Irak, pour Kyoto et à plusieurs autres sujets comme le financement des partis politiques, le déséquilibre fiscal, la loi antigang, etc., etc.

    • st-henri

      “J’ai bien apprécié le commentaire de c.c. 14 juin 2015 12h55.
      Pas sûr que les fédéralistes, ici, vont faire l’effort de bien le lire et le comprendre.”

      On peut même être sûrs du contraire…

    • apocalypse

      “M. Duceppe aurait mieux fait de rester dans sa retraite plutôt que ce retour désespéré en politique. C’est ça, on va voter pour le Bloc qui ne prendra JAMAIS le pouvoir à Ottawa. Autrement, des votes et des votes perdus. Si on vote pour le NPD et qu’il prend le pouvoir à Ottawa, cela aiderait le Québec. Même chose si on votait pour les libéraux. On aurait des députés qui auraient des postes importants dans un nouveau cabinet et cela aiderait le Québec. Voter pour le Bloc ne donne et ne donnerait strictement RIEN.”

      Encore une fois: vaut mieux une opposition qui travaille pour nous qu’un pouvoir qui travaille contre.

      Donnez-moi un exemple de fédéraliste québécois au pouvoir à Ottawa qui a défendu les positions du Québec au lieu de suivre la ligne de son parti d’abord et avant tout canadien?

      Concernant les exemples que j’ai donnés, commission des valeurs mobilières unique, destruction des données du registre des armes à feu, et devant le consensus québécois, est-ce que les députés conservateurs québécois se sont levés pour défendre la position du Québec? Pas pantoute. Je pourrais ajouter aussi l’octroi de contrats à des chantiers navals, où le fédéral a donné sa part à deux provinces et rien au Québec. Est-ce qu’on a entendu nos chers députés québécois conservateurs s’insurger?

      Quand le Québec dénonçait le déséquilibre fiscal, est-ce que les députés au pouvoir à Ottawa se sont levés pour défendre le Québec? Pas pantoute.

      Est-ce que les Québécois au pouvoir à Ottawa, comme Chrétien, Trudeau, Dion et autres se sont battus pour le Québec ou pour le Canada?

      C’est quoi l’idée d’envoyer des Québécois au pouvoir à Ottawa pour leur donner justement le pouvoir de faire des choses dont on ne veut pas? Ou leur donner le pouvoir de défendre les intérêts du Canada plutôt que ceux du Québec lorsqu’ils divergent?

      Les exemples de Québécois au pouvoir à Ottawa qui n’ont rien foutu et se sont écrasés devant leur ligne de parti sont légion.

      À part Mulroney qui a tenté (et échoué dans sa tentative) de réconcilier les deux solitudes, nommez-moi un Québécois au pouvoir qui s’est tenu debout devant son parti pour nous défendre.

    • Il ne faut surtout pas élire Trudeau fils, car pour plein de choses, il pense comme son père. Il ne faut surtout pas réélire les conservateurs, pollueurs et anti-culture, etc. Le retour de Duceppe n’est pas pire que celui de Robert Bourassa dans les années 70. Après 2 mandats, son gouvernement était usé. Il est parti travailler en Europe pour se faire oublier. Quelques années plus tard, Bourassa est revenu. Alors, quand je pense à Duceppe…

      L’idéal serait que le NPD et le Bloc fassent élire des députés au Québec, mais pas les Libéraux ni les conservateurs, du pareil au même. Ne serait-il pas temps de passer à autre chose?

    • @c.c., 15 juin 2015, 08h26

      Vous dîtes que le Bloc s’est battu pour le Québec. C’est la meilleure de la journée.

      Le Bloc n’a généré que du bla bla, une version politique de Don Quichotte.

      Le Bloc et ses positions n’ont jamais été pris au sérieux par les gouvernements à Ottawa.

      Le Québec a perdu plus qu’il n’a gagné d’avoir ces politiciens sans pouvoir qui ont abusé des deniers publics.

    • @apocalypse

      15 juin 2015
      08h1

      Nous avons déjà eu 74 députés libéraux au pouvoir à Ottawa et cela a donné le rapatriement unilatérale de la Constitution sans le consentement unanime du Québec mais avec le consentement unanime des députés québécois libéraux à Ottawa sensés NOUS représenter.

      Un député fédéraliste libéral, conservateur ou NPdiste du Québec à Ottawa, c’est comme des plantes vertes. Ils ne défendent pas la intérêts des Québécois mais défendent les intérêts de leur parti politique respectif. Point à la ligne
      La démonstration a été faite depuis longtemps et se fait encore aujourd’hui…( ex: péage sur le future pont Champlain, contrat aux chantiers maritimes hors Québec, etc, )

    • Trudeau et Mulcair sont d’avis qu’une femme voilée de la tête aux pieds peut devenir citoyenne canadienne, une femme qu’on ne verra jamais. Après le soldat inconnu, la citoyenne inconnue. Je voterai pour Harper.

    • Les députés fédéraux du Québec à Ottawa ne défendent jamais le Québec !

      Une fois rendus à Ottawa, ils s’écrasent tous et deviennent affreusement silencieux !

      Ils votent toujours du côté des provinces anglo-saxonnes.

      Rien pour le Québec.

      Alors pourquoi envoyer des jambons à Ottawa, et se disputer ici pour savoir quel parti est plus nul que l’autre ?

      Le seul parti qui ne s’écrase pas devant les provinces anglo-saxonnes est le Bloc Québécois qui n’est là que pour défendre véritablement les intérêts de la Nation Québécoise jusqu’à ce qu’on devienne indépendants !

      Se disputer pour savoir lequel fera le moins pour le Québec est une perte de temps : nos députés fédéraux s’écrasent tout simplement.

      Bonne journée ☼

    • D’ailleurs ma question est :

      ▬ pourquoi les fédéralistes insistent tant pour envoyer des fantômes à Ottawa ?

      on veut des preuves, à savoir ce qu’ils ont fait de bon pour défendre les intérêts du Québec !

      pour les preuves, remplissez le vide SVP :

      LE VIDE : ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

    • @ ioio

      Je comprends votre point. Justin n’est pas son père. On s’en est tous rendu compte. Le père on pouvait le detester certes, mais il avait une tete sur les épaules et une vision (meme si on la detestait).

      Justin est un niais, un tata, une cervelle vide. N’avez vous rien entendu de ses nombreuses sorties publiques ? Si on est pour demeurer dans le Canada, laissons Harper en place, c’est encore lui le plus compétent.

      Et si on veut le pouvoir, le VRAI pouvoir, on n’a qu’a gérer le Québec nous-memes et cesser d’en donner la responsabilité au Canada. Il est temps qu’on cesse de se comporter en ado attardé qui ne veut pas quitter la maison des parents.

    • cotenord_7 14 juin 2015 21h47:

      «À lire à la page A37 de l’édition imprimée de samedi du quotidien La Presse, ou sur un écran partagé à partir de La Presse+, une autre excellente chronique de Madame Lysiane Gagnon :

      • À visage découvert…, chronique de Lysiane Gagnon, La Presse, le samedi 13 juin 2015.»

      Quelques extraits ”intéressants”:

      «Dommage que les libéraux, encore une fois, soient incapables de défendre leur projet sans tomber bêtement dans les chausse-trappes tendues par les médias et l’opposition.
      La ministre Vallée n’a même pas été capable de répondre à des questions sur le tchador !»

      «La plupart des libéraux (y compris leur chef) ont toujours l’air incapables d’aborder cette question sans embarras. L’an dernier, M. Couillard a patiné malhabilement sur le sujet, et dans un rapport au nom du PLQ, le député Gilles Ouimet a assimilé le tchador à la burqa parce qu’il s’était enferré après s’être laissé piéger par la question d’une reporter. Cette erreur idiote démolissait du coup l’approche privilégiée par le parti»

      «Il reste que le grand défaut de ce gouvernement est de compter trop de ministres qui n’ont pas les idées claires et qui, par conséquent, sont incapables de s’expliquer.»

      Voilà!
      C’est ça notre gouvernement.

    • cotenord_7 15 juin 2015 07h28:

      «À lire sur le site du Journal de Montréal :

      • L’erreur d’aiguillage de Gilles Duceppe, texte d’opinion de Christian Dufour, Le Journal de Montréal, le dimanche 13 juin 2015.»

      Merci, cotenord, de nous démontrer encore une fois que Pierre-Karl Péladeau ne contrôle pas le contenu de ses médias.
      Avis, donc, à tous les fédéralistes qui cherchent un complot propagandiste.

    • Je vous présente l’article le plus drôle de l’année:

      Un pape ingrat et méprisant?

    • Pour revenir à l’article de Lysiane Gagnon auquel nous réfère cotenord_7 14 juin 2015 21h47, j’en cite un autre petit extrait:

      «(Voir Bossuet : ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément…).»

      Or c’est Boileau qui est l’auteur de cette phrase.

      Finalement, la phrase peut-être la plus significative de son article pourrait bien être la suivante:

      «Sur ce, chers lecteurs et lectrices, je vous quitte jusqu’au début de septembre, en vous souhaitant un bel et bon été.»

    • Pour moi le choix est davantage entre Mulcair, Duceppe et… Harper.

      @guy-mauve, je vais répéter les questions de c.c.: « En quoi Justin Trudeau a-t-il fait ses preuves? Dans un combat de boxe contre un sénateur? Comme image à Katimavik (beau devant, mais rien à dire de substantiel en privé)?

      En quoi Justin Trudeau sait-il où il s’en va? Il sait qu’il veut légaliser le cannabis, parfait… mais parlez-lui de politiques étrangères, de politiques économiques et essayer d’avoir une réponse étoffée (sans qu’on lui chuchotte à l’oreille). Si vous y arrivez, je vous paie un souper dans le restaurant de votre choix.

    • Ceux qui croie que le Bloc est inutile, dites moi ce qu’on fait les poteaux oranges depuis 4 ans…. rien…

      J’applaudis c.c. pour son commentaire du 14 juin 2015 12h55….

      Pour ceux qui veulent en savoir plus sur le mythe de la péréquation si bien vendu par les fédéralistes… allez voir le vidéo #10 de Jean-Jacques Nantel sur youtube…

      https://www.youtube.com/watch?v=WLUs2ubd-y0

    • st-henri, avec vôtre référence de l’article de la presse, merci de nous démontrer encore une fois que les Desmarais ne contrôle pas le contenu des ses médias.
      Avis, donc, à tous nos séparatistes qui cherchent un complot propagandiste.

    • @Corsaire2015

      15 juin 2015
      09h29

      Vous écrivez:”sans le consentement unanime du Québec”

      Selon votre raisonnement les 74 députés Libéraux fédéraux furent élus par des extra-terrestres.

      Vous vous voulez sans doute dire le “consentement unanime des p équistes. Hélas! Hélas! Les Québécois sont autre chose que des péquistes. Désolé pour vous les Qubcois ne se reconnaissent pas dans le péquisme. Voir le 7 avril 2014!

      G. Michaud

    • Le quebec est autonome en santé et en éducation et le fédéral n’a pas grand chose à dire dans ces 2 domaines………. 2 modèles de gestion québecoise où tout va tres bien.

    • m.rustik 10h33

      vous nous dites :

      ” Pour moi le choix est davantage entre Mulcair, Duceppe et… Harper”

      QUESTION :

      ▬ et qu’on fait de bon pour le Québec les députés québécois et ministres conservateurs, le NPD, le PLQ ?

      Éclairez ma lanterne, car je sais qu’une fois rendus à Ottawa tout ce beau monde s’écrase et devient d’une grande discrétion en votant solidairement avec le ROC !

      Le seul choix possible est donc le Bloc Québécois, qui n’a pas à s’écraser devant les autres provinces pour être solidaire de la ligne de leur parti anglo-saxon.

    • ☻☻☻ Ça fait un milliard de fois que je demande pourquoi envoyer des députés à Ottawa, si une fois qu’ils sont rendus ils s’écrasent pour voter avec le ROC et contre les intérêts du Québec ?

      ☻☻ Depuis trois jours personne n’est capable de répondre à mes questions, qui pourtant sont vitales, alors que dans mon esprit, on n’enverrait aucun député à Ottawa et il n’y aurait aucune différence! à part le Bloc Québécois bien sur, qui est seul parti à défendre nos intérêts..

    • Pour ne pas heurté la sensibilité de nos séparatistes qui s’offusquent lorsque l’on dit qu’ils se cherchent des sauveurs, alors donnons une petite note plus délicate pour les ménagés, appelons ça la technique McDonald avec la saveur du mois!

      Alors le PQ et leur filiale de sondage Léger, le ”chum” de PKP, à l’aide de sondage nous proposent des saveurs du Mois, et retire des tablettes ceux qui ne pognent plus, Mario Beaulieu à été retirer, donc la nouvelle saveur du Mois Duceppe.

      Voilà le top 10 des politiciens qui ont la cote auprès des Québécois selon Léger!

      1-Denis Codeurs
      2-Thomas Mulcair
      3-Régis Labeaume
      4-Françoise David
      5-Gilles Duceppe
      6-François Legault
      7-Justin Trudeau
      8-Phillipe Couillard
      9-PKP
      10-Marc Garneau

      Oups PKP manque de saveur? Manque t’il de couverture médiatique? Décourager vous pas, y’a sûrement un des magazines de Quebecor qui vont nous pondre un beau petit public-magazine sur les noces de PKP et Julie avec tout pleins de Belle petite photos couleur… des photos du Menu des fois ça aide à mousser la saveur du Mois.

    • Le retour de Gilles Duceppe au Bloc ne servira essentiellement qu’à faire réélire la troupe de Stephen Harper.

      L’avenir constitutionnel du Québec se décide au Québec et non à Ottawa.

      Qu’un Duceppe oisif se désespère depuis sa cuisante défaite est une chose, qu’il facilite la réélection de la troupe de Harper en est une autre qui n’aide aucunement le Québec tel qu’il le prétend au point d’avoir lui-même déjà tenté une alliance de “putsch” avec Stéphane Dion (PLC) et le regretté Jack Layton (NPD) justement pour expulser le chef conservateur.

    • erebete 15 juin 2015 10h49:

      «st-henri, avec vôtre référence de l’article de la presse, merci de nous démontrer encore une fois que les Desmarais ne contrôle pas le contenu des ses médias.
      Avis, donc, à tous nos séparatistes qui cherchent un complot propagandiste.»

      Malgré les constats très négatifs que fait Lysiane Gagnon au sujet du gouvernement Couillard, elle trouve le moyen de faire des ”tourniquettes” pour appuyer le gouvernement et écrire aussi:

      «Le projet de loi sur la neutralité que le gouvernement Couillard vient de déposer est tout à fait acceptable, du moins pour ceux qui refusent de suivre les intégristes de la laïcité.
      On jette aux orties la détestable philosophie du projet péquiste sur les « valeurs » et les symboles religieux»

      «Ce survêtement iranien laisse le visage découvert, cela suffit pour qu’il ne soit pas interdit, point à la ligne.»

      «Le gouvernement a bien fait, cette fois, d’éliminer le tchador du tableau.»

      Voilà la grande différence qui permet aux Desmarais de contrôler le contenu ”éditorial” La Presse et de faire de la propagande au lieu du journalisme.

      Ça me rappelle les fois où André Pratte, entre autres, à la veille d’une élection, écrivait un éditorial qui signalait, tout au long de l’article, tous les mauvais coups du gouvernement libéral, n’ayant pu rien signaler de positif, et qui trouvait le moyen de recommander quand même, à la fin de l’éditorial très embarrassant pour le PLQ, de voter pour le PLQ.
      C’est peut-être à ce moment-là qu’André Pratte s’est fait taper sur les doigts par Desmarais.

      Merci de m’avoir permis d’apporter cette précision.

    • Bizarre!

      Ça fait deux fois que j’essaie de publier une série de références sur lesquelles s’appuyait l’article reproduit par nunu le 12 juin 2015 10h14, et ça ne passe pas la modération.

      Est-ce que le fait que les mots Couillard et Arabie Saoudite s’y côtoient amène un rejet automatique?

      Il y a pourtant des références de La Presse, Le Devoir, le National Post, le Guardian, CBC News.

      Est-ce que le sroit de présenter une série de références est réservé à cotenord?

      J’aimerais bien savoir où est le problème.

    • anthrax
      15 juin 2015
      09h46

      ”’QUESTION :

      ▬ et qu’on fait de bon pour le Québec les députés québécois et ministres conservateurs, le NPD, le PLQ ?

      Ça inclus le Bloc,,,,,,,,

      Non ?

    • @ abrod
      14 juin 2015
      18h52

      Bravo!

      @ anthrax

      Idée fixe, quand tu nous tiens …..

    • Dans les rêves les plus fous d’Anthrax, le Québec vote massivement pour le BLOC.

      Conséquences ?

      Soit Harper tombe de son trône et devient agent libre ou chef de l’opposition. Ou bien , il est reconduit au pouvoir mais avec un gouvernement minoritaire.

      Or, dans la réalisation de l’ absolu fantasme péquiste , Duceppe prend le pouvoir à Tawa. je ne lui laisse pas 6 mois avant qu’il ne devienne , comme tous ses prédécesseurs québécois, des traîtres à la nation.

      Le mieux ou le pire que Duceppe peut faire par sa présence au fédéral c’est de diviser le vote et donner une chance soit à Mulcair, ce dont je doute mais on ne sait jamais, soit à un Harper à la tête d’un gouvernement minoritaire. Les dés sont loin d’être jetés mais à vol d’oiseau la situation ressemblerait plutôt à cela.

    • st-henri
      15 juin 2015
      10h08

      Avis, donc, à tous les sépératistes qui cherchent un complot propagandiste des Desmarais,,,

    • Correction : un traître à la nation

    • Malheureusement , Duceppe va faire réélire Harper!!

    • l-f-k 12h00

      rien à cirer de Mulcair, de Trudeau, de Harper.

      aucun député québécois de ces partis ne défend les intérêts du Québec, ils s’écrasent en votant à l’unisson avec le ROC.

      si vous voulez vous trouvez un tourmenteur c’est votre droit, quant à moi, à part le Bloc Québécois, ce sont tous des nuls inféodés au Canada anglo-saxon.

    • @st-henri, 15 juin 2015, 11h45

      Il faudrait éviter de tomber dans le travers de l’internaute nunu dont les seules interventions sur ce blogue visent à salir tous ceux qu’il considère être des adversaires. Vous devriez continuer à débattre du coté des idées, ce qui serait une approche plus honorable.

      Les attaques personnelles éloignent la population générale de la politique, considérant alors tous les politiciens sur la même échelle (au premier barreau).

    • Demandez donc au ministre Lebel ce qu’il a fait de bon pour les québécois ?

      RIEN !

    • @Corsaire2015

      15 juin 2015
      09h29

      en complément à mon commentaire de 10h49: ce mot comique du frère Untel lors du premier mandat péquiste. Malgré la reconnaissance des Québécois pour leur “bon gouvernement”, ceux-là se plaignaient de l’ingratitude de ceux-ci pour leur indifférence à peu près totale pour l’article 1 de leur programme. Et le frère Untel d’écrire: “mais s,ils ne sont pas contents de leur peuple, qu’ils s’en inventent “…..un qui les suivra aveuglement.

      Ce qui me rappelle un autre mot comique du Premier Ministre Jean Pierre Raffarin à son retour en France après avoir été accueilli par le Conseil des Ministres et des députés péquistes sur l’air: “Mon cher Jean Pierre c’est à ton tour …..”. Et M. Raffarin de s’exclamer à un de ses aides: ” Ma parole, ce n’est pas un gouvernement, c’est une chorale”. Et la magie n’exista plus.

      G. Michaud

    • Ah tiens le NPD recrute le journaliste Martin Leclerc, lui qui à l’époque était correspondant parlementaire à Ottawa pour radio-Canada, c’est lui qui avait dévoilé une magouille de Duceppe et du Bloc qui avait maquillé en 1996 le ”transfert” de 8 collaborateurs du Bloc vers le PQ, en départ pour qu’ils puissent obtenir la prime de départ d’Ottawa!

    • @lobwedge

      15 juin 2015
      10h49

      Vous êtes vraiment de mauvaise foi..C’est impossible d’avoir l’unanimité de tout un peuple. Quand je parle de consentement unanime du Québec, je parle du gouvernement du Québec. Tous les partis représentés à l’Assemblée-nationale du Québec, peu imprte leur allégeance, ont été unanimement CONTRE le rapatriement unilatéral de la Constitution canadienne.

      Et tous les députés libéraux du Québec à Ottawa ont voté contre le Québec..

    • J’ai du nouveau a propos du jurisconsulte M.Bisson.
      La Presse publie aujourd’hui un billet louangeur du bâtonnier sortant, Me Bernard Synnott, envers Me Claude Bisson, le jurisconsulte de l’Assemblée Nationale dont on apprenait ces jours derniers l’appartenance à l’establishment Libéral et à l’appareil de la sécurité nationale du Canada, pour « sa rigueur et sa droiture ». Oui, vous avez bien lu, « rigueur et droiture » !

      Il en fallait, en effet, de la « rigueur » pour omettre de traiter de la possibilité qu’offre très clairement la loi à Pierre Karl Péladeau de régler la question de son contrôle sur Québecor par la voie d’un mandat plutôt que par celle d’une fiducie sans droit de regard (art. 45 du Code d’éthique et de déontologie des membres de l’Assemblée nationale, en vigueur depuis le 8 décembre 2010.

      Les règles d’une fiducie, une institution de common law, sont en effet différentes de celles d’un mandat, une institution du code civil, et un mandat sans droit de regard permettrait à Pierre Karl Péladeau de confier ses actions à un mandataire sans droit de regard tout en lui précisant qu’il ne peut les vendre dans le cadre de son mandat, comme le souhaite PKP.

      Et il en fallait de la « droiture » au jurisconsulte Bisson pour ne pas mentionner qu’il se trouvait lui-même en situation de conflit d’intérêts dans cette affaire vu l’étroitesse de ses liens avec le PLQ et l’establishment fédéraliste, et refuser de témoigner à charge contre PKP, un adversaire politique avoué, en commission parlementaire !

      S’il avait deux sous de décence, il démissionnerait sur le champ de son poste de jurisconsulte de l’Assemblée Nationale, mais, de la décence, les Libéraux et les fédéralistes n’en eurent jamais un atome dès lors qu’il s’agissait de défendre le Canada contre le péril « séparatiste ».

      Convaincus de la justesse de leur cause qui se confond avec leurs intérêts personnels, ils se croient tout permis, comme nous l’ont appris la Commission Gomery et certaines déclarations récentes de Jean Chrétien en Écosse évoqués dans mes éditoriaux précédents sur l’affaire Bisson.

      C’est aussi ce qui avait amené l’ancien ministre de la Justice Libéral Marc Bellemare à déclarer, parlant du gouvernement Charest dont il avait fait partie : « Des années de favoritisme et de copinage ont fait du gouvernement Charest le gouvernement le plus corrompu de l’histoire récente du Québec »

      J’ai mentionné plus haut que Me Bernard Synott, le thuriféraire de Claude Bisson dans La Presse d’aujourd’hui, était le bâtonnier sortant. Il sera remplacé prochainement par Me Lu Chan Khuong, la conjointe de l’ancien ministre de la Justice Me Marc Bellemare.

      La question qui tue : Me Lu Chan Khuong aurait-elle encensé le jurisconsulte Claude Bisson comme vient de le faire Me Bernard Synnott sachant que ledit Bernard Synnott avait été un important contributeur du Parti Libéral du Québec ?

      Synnott, Bernard 425,00 $ 1 P.L.Q./Q.L.P. 2009
      Synnott, Bernard 1 000,00 $ 1 P.L.Q./Q.L.P. 2012
      Synnott, Bernard 500,00 $ 1 P.L.Q./Q.L.P. 2002
      Synnott, Bernard 500,00 $ 1 P.L.Q./Q.L.P. 2008
      Synnott, Bernard 500,00 $ 1 P.L.Q./Q.L.P. 2006
      Synnott, Bernard 300,00 $ 1 P.L.Q./Q.L.P. 2005
      Synnott, Bernard 1 000,00 $ 1 P.L.Q./Q.L.P. 2004
      Synnott, Bernard 1 500,00 $ 2 P.L.Q./Q.L.P. 2001

      Et maintenant, tenez-vous bien, la cerise sur le gâteau : Alain Bisson, le fils de Claude Bisson, est le « Directeur des contenus week-end » à La Presse. L’éthique professionnelle de père en fils ! Des choses pareilles, ça ne s’invente pas ! N’en jetez plus, la cour est pleine !

      Écrire un commentaire

      Envoyer un message privé à Richard Le Hir

      facebookgooglereddittwitter
      Suggérer cet article par courriel
      Commentaires

      Richard Le Hir, 14 juin 21h31

      Un ami Facebook me transmet l’information suivante qui vient confirmer la connexion Synnott/Bisson/Desmarais/Power :

      De 1994 à 1999, le bâtonnier Bernard Synnott a présidé l’association du PLC dans Outremont, la circonscription de l’ex-ministre de la Justice, Martin Cauchon dont on a appris depuis qu’il avait été le majordome de Paul Desmarais et qui s’est récemment « porté acquéreur » des journaux régionaux de l’Empire Desmarais.

      Et « comme par hasard », on apprend ce qui suit sur le site du cabinet Fasken Martineau auquel est attaché Me Bernard Synnott, « En 1998, sur recommandation du Barreau du Québec, [Me Bernard Synnott] fut nommé membre du comité de sélection des juges fédéraux par le ministre de la Justice du Canada, poste qu’il a occupé jusqu’en 2003. Ce comité est chargé d’évaluer les candidats à la Cour d’appel du Québec, la Cour supérieure, la Cour fédérale d’appel, la Cour fédérale, la Cour canadienne d’impôt. »

      C’est t’y pas beau, ça ?
      Richard Le HIR.Éditorial de Vigile .net.

    • lobwedge 15 juin 2015 10h49:

      «@Corsaire2015 15 juin 2015 09h29

      Vous écrivez:”sans le consentement unanime du Québec”

      Selon votre raisonnement les 74 députés Libéraux fédéraux furent élus par des extra-terrestres.

      Vous vous voulez sans doute dire le “consentement unanime des p équistes. Hélas! Hélas! Les Québécois sont autre chose que des péquistes. Désolé pour vous les Qubcois ne se reconnaissent pas dans le péquisme. Voir le 7 avril 2014!

      G. Michaud»

      Tout le monde sait que les libéraux n’ont jamais donné leur consentement non plus.
      La position de l’Assemblée Nationale a toujours été unanime à ce sujet, c’est pourquoi le Québec n’a toujours pas signé cette Constitution.

      Mais lobwedge pense que ça marche encore ce genre de petite tactique de fond de cale.

      Et ça montre comment les députés libéraux à Ottawa étaient déconnectés du Québec.
      Ils étaient bien connectés au Canada, par contre.

      Ça démontre, finalement, à quel point le Québec et le Canada sont deux pays différents, qui devraient être reconnus internationalement comme tels.

    • Si vous ecoutes Radio Can avec Simon Durivage { Club des Ex }….notre trio de bons pequistes ont deja elu d’office Duceppe au Quebec , et en plus ils ont deja elu PKP au Quebec grace a la nouvelle alliance….je constate a quel point , l’information est rendue biaisee, deformee, et cela a meme mes taxes.

    • • @samati 15 juin 09h27
      Vous écrivez : « @c.c., 15 juin 2015, 08h26
      Vous dîtes que le Bloc s’est battu pour le Québec. C’est la meilleure de la journée.
      Le Bloc n’a généré que du bla bla, une version politique de Don Quichotte.
      Le Bloc et ses positions n’ont jamais été pris au sérieux par les gouvernements à Ottawa.
      Le Québec a perdu plus qu’il n’a gagné d’avoir ces politiciens sans pouvoir qui ont abusé des deniers publics.»
      Voici juste pour samati, des FAITS nous confirmant, encore une fois que le flag canayen lui bouche la vue et que l’huile de castor canayen fait son «œuvre»..
      La Presse
      Publié le 04 septembre 2009
      Yves Boisvert
      «Gilles Duceppe a raison»
      Gilles Duceppe a fait mercredi à Stephen Harper une offre qu’il ne peut pas refuser : en une journée, on peut mettre fin à cette mesure absurde qui permet de libérer les détenus fédéraux «non violents» au sixième de leur peine.
      Ce programme, en vigueur depuis 1997 (grâce à Jean Lagaffe Chrétien et son Ministre de la Justice (sic)Allan Rock , bénéficie essentiellement aux gens du crime organisé, aux superfraudeurs et à ceux qu’on appelle désormais les «bandits à cravate»…….
      Donc, généralement, des membres du crime organisé, des Vincent Lacroix ou des fraudeurs du programme des commandites.
      Voilà trois ans et demi que ce gouvernement supposément obsédé par la sécurité publique est en place, et ce problème relativement simple, d’ailleurs dénoncé par les conservateurs eux-mêmes à l’époque, est toujours non résolu.
      Bien sûr, l’IDÉE ÉMANE CETTE FOIS-CI DU BLOC, c’est embêtant. Mais que voulez-vous, il se trouve qu’en matière de SÉCURITÉ PUBLIQUE, LE BLOC québécois fait un TRAVAIL PARTICULIÈREMENT BRILLANT. Les propositions de Gilles Duceppe et Serge Ménard (annoncées mercredi) pour lutter contre les crimes financiers sont équilibrées, réalistes et intéressantes.
      Parmi elles, l’abolition de la libération au sixième, réclamée sans relâche par le Bloc. Les conservateurs devraient nous donner une seule bonne raison de ne pas être d’accord au moins avec ça . » Fin des extraits
      P.S. samati va nous pondre un autre de ses cocos de Pâques pour nous faire croire qu’Yves Boisvert est un agent secret des souverainistes….

    • Ça dépend de l’objectif recherché.

      Si le but est de défaire Harper, le BQ est le pire choix. En fait, pour faire élire Harper, c’est probablement plus efficace de voter BQ au Québec que de voter conservateur. Le BQ est sans doute capable de faire élire plus de députés que le PC au Québec, et chaque député BQ est un député NPD ou Libéral de moins, donc une victoire pour Harper.

      Le BQ constitue indubitablement l’allié objectif du PC pour cette élection.

      Je ne comprendrai par ailleurs jamais la logique de vouloir élire des députés d’une formation politique qui est par définition condamnée à rester éternellement dans l’opposition et dont le poids politique à Ottawa est nul à tout point de vue. Diminuer encore davantage le poids politique du Québec sur la scène fédérale ne peut en aucun cas constituer un atout.

      Si le but est de faire élire un parti plus à gauche, le NPD est le meilleur choix car il a une réelle chance de prendre le pouvoir pour la première fois, et le NPD est parvenu à conquérir l’Alberta, ce qui était impensable il y a quelques mois à peine.

    • anthrax

      15 juin 2015
      11h23

      ☻☻☻ Ça fait un milliard de fois que je demande pourquoi envoyer des députés à Ottawa, si une fois qu’ils sont rendus ils s’écrasent pour voter avec le ROC et contre les intérêts du Québec ?

      ——————————————————————————————————-

      Preuve du milliard????

      ☻☻ Depuis trois jours personne n’est capable de répondre à mes questions, qui pourtant sont vitales, alors que dans mon esprit, on n’enverrait aucun député à Ottawa et il n’y aurait aucune différence! à part le Bloc Québécois bien sur, qui est seul parti à défendre nos intérêts..
      —————————————————————————————-

      Exemple de défense du Bloc??

    • C’est bien connu, la devise des fédéralistes étant : «La fin justifie les moyens», parmi ces moyens il y a la diffamation, le dénigrement et bien sûr, la mémoire sélective !
      Une mémoire tellement sélective qu’ils ont oublié que Stéphane Dion PLQ a voulu faire alliance avec Gilles Duceppe Bloc Québécois en 2008…!
      Voici donc des FAITS concernant L’ ACTION DU BLOC QUÉBÉCOIS À OTTAWA.
      Au cours des quatre dernières années (2001-2004) , l’action du Bloc Québécois à Ottawa a été déterminante. Le Bloc a obtenu des gains majeurs dans plusieurs dossiers, parfois après des années de bataille acharnée. Parmi les grandes victoires, mentionnons :
      •la mise au jour du scandale des commandites;
      •la décision du Canada de ne pas participer à la guerre en Irak;
      •la ratification du Protocole de Kyoto;
      •l’adoption du projet de loi sur le financement des partis politiques;
      •l’adoption d’une meilleure législation pour lutter contre le crime organisé;
      •le retrait du concept de zone militaire inclus dans le projet de loi sur la sécurité publique.
      Le Bloc a également joué un rôle de premier plan dans l’évolution de grands dossiers qui préoccupent les Québécoises et les Québécois.
      Par exemple :
      •le sous-financement de la santé et de l’éducation;
      •le déséquilibre fiscal;
      •l’assurance-emploi;
      •le supplément de revenu garanti;
      •les problèmes d’éthique et de bonne gouvernance;
      •le respect des langues officielles.
      Très actif au Parlement, le Bloc a déposé 70 projets de loi émanant de députés et n’a pas hésité à établir des fronts communs avec les autres partis d’opposition afin de mieux défendre les intérêts du Québec1. En tout temps, le Bloc a défendu les consensus québécois face à l’arrogance des libéraux fédéraux. On pense ici à des enjeux tels le déséquilibre fiscal, les jeunes contrevenants, les congés parentaux, l’assurance-emploi, le rapatriement de la Constitution, l’union sociale canadienne et la loi fédérale sur la clarté, sur lesquels les députés de l’Assemblée nationale ont exprimé un avis unanime.

    • samati

      “Le Bloc et ses positions n’ont jamais été pris au sérieux par les gouvernements à Ottawa.”

      Autrement dit, quand un parti défend le Québec, il n’est pas pris au sérieux?

      Écoutez, allez voir les réalisations du Bloc. J’en ai nommé quelques-unes où non seulement il s’est battu pour les intérêts du Québec, mais où ça avait également des répercussions positives dans le reste du Canada.

      Dites… l’opposition, ça sert à quelque chose dans une démocratie. Qu’elle puisse prendre le pouvoir ou pas ne change rien dans le travail de chien de garde qu’elle peut faire.

    • @claireau02 Pourquoi serait-ce scandaleux de payer salaire et pension à des députés indépendantistes et vertueux de le faire pour des députés fédéralistes ? Deux poids deux mesures…

    • Voici l’estrait d’une entrevue de Joe Clark, ancien chef du Parti progressiste-conservateur et ancien premier ministre du Canada, accordée au jounal Le Devoir:

      « • Le Canada aurait besoin de représentants politiques rassembleurs et capables d’une pensée analytique et critique. Malheureusement, il a trop souvent eu le contraire avec le gouvernement du PM Stephen Harper, déplore Joe Clark. « Le Canada aurait besoin de plus d’élus qui, au lieu de se demander comment faire fonctionner le statu quo, se demanderaient pourquoi il faudrait continuer à agir ainsi et comment on pourrait faire les choses autrement. » a-t-il déclaré (Dev A1).
      • « Nous avons un gouvernement qui tient très fort à ses croyances, peu importe ce qu’en dit la science. C’est vrai aussi pour des questions relevant des sciences sociales, comme la prévention de la criminalité. C’est une faute lorsqu’on est à la tête de l’État. Cela donne aussi le mauvais exemple à la population. » a rajouté Joe Clark (Dev A1).

    • @anthrax – 14 juin 2015 -14h50

      Vous nous dites qu’Alliance Québec a eu recours à Thomas Mulcair comme procureur et semblez en faire grief à ce dernier.

      Depuis quand une personne physique ou morale n’a pas le droit de choisir le meilleur avocat ?

      Si j’étais accusé au criminel et que j’en avais les moyens, je demanderais à Me Jacques Larochelle de me défendre.

      Vous avez une conception plutôt singulière de la justice.

      Est-ce à dire que dans un Québec indépendant, votre Québec indépendant, seulement la majorité aurait des droits ?

      Je crois que vous devriez écrire moins et réfléchir plus entre vos messages avant de lancer des énormités pareilles.

      Vous desservez la cause que vous prétendez défendre à moins que vous ne vous complaisiez dans la provocation.

      Seriez-vous un autre Claude Morin au service du SCRS ?

    • Dans Westmount ou Town of Mount-Royal ou tout autre circonscription teintée rouge depuis des lunes, les gens votent les yeux fermés. Une borne-fontaine rouge peut s’y faire élire.
      Loin de moi de vouloir comparer les candidats du Bloc à des bornes-fontaines bleues mais pour ma part, une borne-fontaine bleue se présenterait pour le Bloc chez qu’elle aurait mon vote.

    • c.c., 15 juin 2015, 14h47

      Le Bloc n’a aucune réalisation sauf d’avoir critiqué le gouvernement. Le verbe “parler” n’a pas le même sens que le verbe “réaliser”.

      Dans notre système parlementaire seul le parti au pouvoir a la capacité de réaliser quoi que ce soit.

      Le BLOC n’a rien réalisé.

    • anthrax,

      méchante cassette que tu nous sers………….lol.

    • Pourquoi est-ce que le bloc ne défend pas les québécois lorsqu’il est question de TPS, le bloc était pour un hausse de la TPS ce qui appauvrirait tous les québécois

    • Aux fédéralistes qui, sous la houlette de Monsieur Potins de la cotenord et de son fan club : samati, de SuperCass, fauconcanayen , renberg, l-f-k et l’inénarrable Mouahhahahahahhaa le Fritzé , se targuent de ne présenter que des FAITS et de ne JAMAIS dénigrer sans preuves, et dont la devise est : «La fin justifie les moyens», parmi ces moyens il y a la diffamation, le dénigrement et bien sûr, la mémoire sélective !
      Bien sûr, leur mémoire est tellement sélective qu’ils ont oublié que Stéphane Dion du PLQ, a approché Gilles Duceppe du Bloc Québécois en 2008 pour faire une ALLIANCE…!
      Voici donc des FAITS concernant L’ ACTION DU BLOC QUÉBÉCOIS À OTTAWA.
      Au cours des quatre années (2001-2004) , l’action du Bloc Québécois à Ottawa a été déterminante. Le Bloc a obtenu des gains majeurs dans plusieurs dossiers, parfois après des années de bataille acharnée. Parmi les grandes victoires, mentionnons :
      •la mise au jour du scandale des commandites;
      •la décision du Canada de ne pas participer à la guerre en Irak;
      •la ratification du Protocole de Kyoto;
      •l’adoption du projet de loi sur le financement des partis politiques;
      •l’adoption d’une meilleure législation pour lutter contre le crime organisé;
      •le retrait du concept de zone militaire inclus dans le projet de loi sur la sécurité publique.
      Le Bloc a également joué un rôle de premier plan dans l’évolution de grands dossiers qui préoccupent les Québécoises et les Québécois.
      Par exemple :
      •le sous-financement de la santé et de l’éducation;
      •le déséquilibre fiscal;
      •l’assurance-emploi;
      •le supplément de revenu garanti;
      •les problèmes d’éthique et de bonne gouvernance;
      •le respect des langues officielles.
      Très actif au Parlement, le Bloc a déposé 70 projets de loi émanant de députés et n’a pas hésité à établir des fronts communs avec les autres partis d’opposition afin de mieux défendre les intérêts du Québec1. En tout temps, le Bloc a défendu les consensus québécois face à l’arrogance des libéraux fédéraux. On pense ici à des enjeux tels le déséquilibre fiscal, les jeunes contrevenants, les congés parentaux, l’assurance-emploi, le rapatriement de la Constitution, l’union sociale canadienne et la loi fédérale sur la clarté, sur lesquels les députés de l’Assemblée nationale ont exprimé un avis unanime. (Réf. Le site du Bloc Québécois)

    • À lire. “Destruction prématurée du registre: Ottawa a fait pression.” Un gouvernement qui a un comportement dictatorial en bafouant la loi, c’est ça que certains ici veulent voir réélu?

    • @c.c. 14h47 “Dites… l’opposition, ça sert à quelque chose dans une démocratie. Qu’elle puisse prendre le pouvoir ou pas ne change rien dans le travail de chien de garde qu’elle peut faire.” C’est bien vrai et la population le sait. La preuve, c’est que Françoise David, qui ne prendra jamais le pouvoir, est quatrième dans le coeur des électeurs, bien devant Coullard, Harper et Trudeau.

    • Quand on regarde ça la tête froide, un seul choix est possible Harper et les conservateurs.

      Harper avait promit de diminuer la TPS, il a fait.
      Il avait promit de serrer la vis aux criminels, il l’a fait.
      Il avait promit de mettre la hache dans le registre des armes a feu, il l’a fait.
      On a quasiment rien sentit de la crise de 2008 sous Harper, alors que les Américains eux-autres, perdaient leur maison en masse, ici rien du tout ça.

      Harper est en train de signer un entente de libre-échange avec la Communauté européenne, un gros marché de 500 millions d’habitants pour nos biens et services ça.
      Harper a régler le problème d’harmonisation des taxes avec Québec.
      Il nous a reconnut comme nation.

      Il avait promit de ne pas s’immiscer dans les compétences provinciales, il l’a fait.

      Duceppe peut pas rien promettre, il ne sera jamais au pouvoir a Ottawa, Duceppe va être comme un joueur du CH qui regarde le match de la passerelle au Centre Bell, pas de chances de compter bien des buts pour le Québec avec le Bloc, alors on oublie ça le Bloc.

      Mulcair veut s’immiscer dans les compétences provinciales comme le social avec ses garderies a 15$ d’un océan a l’autre, chicanes en vues avec le Québec pour les prochains 4 ans, en plus on sait au Québec que ça coûte les yeux de la tête pour peu ou pas de résultats, fais 20 ans qu’on a ce programme-la et il manque toujours de place.
      Paul Martin y avait penser aussi, mais quand ses conseillers lui ont dit combien ça coûterait…On va oublier ça qu’il a dit, et quand on se rappelle du passage du NPD en Ontario avec Bob Rae, c’est pas nécessaire de revivre l’expérience a l’échelle canadienne.

      Et Trudeau ? A part vouloir légaliser le pot, et porter un nom de famille prestigieux, pas grand chose a dire sur lui.

      Alors ça va être 4 autres années pour Harper.

    • samati.

      Vous dites que le Bloc n’a rien réalisé au fédéral. Une chose ou l’autre, ou vous n’êtes pas au courant et je vous suggère de suivre un peu plus l’actualité politique, ou vous l’êtes et niez ces réalisations par partisannerie, ce qui est encore pire…

    • Ça nous rappelle un Classique : Le bon, la brute et le truand …. prise II ….( the Good , the Bad and the Ugly…)

      Ou comme disait Leone…..Un arlequin, une fripouille et un méchant !

    • erebete

      15 juin 2015
      07h34

      Après 40 ans à chercher un pourquoi avec une vraie….réponse qui ne vient jamais, moi j’attend les résultats très sérieux de recherches scientifique de pointe qui seront faites par des astrophysiciens , des physiciens nucléaire, des mathématiciens, des microbiologistes, des anthropologues, des ingénieurs en structure moléculaire et une poignée d’artistes subventionner, qui travaillerons sous peu à la très sérieuse institut de recherche sur la séparation du Québec!

      _________________________________

      Je vais vous faire la même réponse qu’à Supercass, qui n’a pas répondu.

      Vous non plus, vous ne répondrez pas.

      Vous ne lirez sans doute pas jusqu’au bout, car vous allez tout de suite sentir que, malgré toutes les contorsions possibles, il est impossible de ne pas voir à quel point le message de Louis Bernard:

      SuperCass

      Vous dites: “Peut-être, mais pas sur ce blogue; ce que l’on a perpétuité ici, c’est des tentatives de justifications appartenant a l’histoire, qui ne reflète en rien le présent. Et on a des prises de positions partisanes sur les politiques opérationnelles du gouvernement. Ce ne sont pas la des arguments en faveur de l’indépendance.”

      Je ne suis pas d’accord du tout. Notre histoire est importante. Ce que nous voulons, c’est de ne pas l’oublier, ne pas la balayer sous le tapis, ou la voir réécrite par les Minutes du Patrimoine. Aussitôt que quelqu’un en parle, il se fait taxer de passéiste… mais le plus drôle, c’est que quand les indépendantistes de ce blogue en parlent, c’est souvent pour corriger des inepties amenées par des fédéralistes révisionnistes. Nous ne vivons pas dans le passé, simplement, je pense que nous le connaissons mieux que d’autres, savez-vous pouquoi? Notre histoire ne sert pas du tout la cause fédéraliste, c’est pourquoi ils préfèrent l’oublier ou en rire, plutôt que la respecter.

      Vous dites: “Le meilleur exemple d’absence d’arguments véritables provient même de votre propre camps : Vous avez besoin de créer un « institut de recherche sur l’indépendance » pour justement tenter de trouver des arguments, et pour tenter de justifier cette position.”
      Ici aussi, on est en désaccord. Des arguments pour l’indépendance du Québec, il y en a des tonnes. Ils n’intéressent pas les fédéralistes, ni les gens peu politisés, et ce sont ces derniers qui doivent être mieux renseignés car ce sont eux qui font pencher la balance.
      Je pense que le but de Péladeau, c’est de rassembler ces arguments(et non pas les trouver, encore une fois, il y en a beaucoup, tant du point de vue culturel, linguistique, démographique et économique), ça va permettre d’attirer l’attention des gens sur la question. Je trouve ça brillant.

      Permettez-moi de partager avec vous un extrait d’une lettre de Louis Bernard, parue il y a neuf ans, et que je trouve toujours d’une actualité brûlante:

      “Les «raisons» de cette souveraineté sont nombreuses et impératives. À l’heure actuelle, le Québec n’est pas libre de ses choix : il ne peut pas s’organiser comme il l’entend et de larges secteurs de responsabilité lui échappent. Il ne peut pas changer la forme monarchique et parlementaire de son gouvernement. Il ne peut pas procéder à une véritable décentralisation des pouvoirs envers ses régions.

      Il n’a pas autorité sur la nomination des juges des cours supérieures ni sur le droit criminel, les banques et la monnaie, le transport aérien, maritime et ferroviaire, les pêches, la défense et la sécurité nationale. Ni sur les autochtones, le mariage et le divorce, l’assurance-chômage, les télécommunications, les brevets et les droits d’auteur.

      Son autorité en matière d’agriculture et d’immigration est subordonnée à celle d’Ottawa, tout comme c’est le cas en matière d’environnement ou de commerce.

      Et surtout, ses propres compétences ne sont pas à l’abri d’une intervention fédérale par l’utilisation soit de son pouvoir de légiférer pour des raisons d’urgence ou d’intérêt national, soit de son pouvoir illimité de dépenser même dans les domaines qui relèvent exclusivement des provinces, pouvoir qu’il ne se gêne pas d’employer de plus en plus fréquemment en profitant pleinement du déséquilibre fiscal qui l’avantage. D’autant plus que le Québec ne contrôle qu’environ la moitié de ses impôts et doit continuellement quémander pour avoir sa juste part du gâteau fédéral.

      Enfin, et c’est de plus en plus pénalisant, le Québec est quasi absent de la scène internationale, où il ne peut presque jamais parler en son nom. Non seulement cela l’empêche de défendre directement ses intérêts, cela le coupe aussi de sa responsabilité à l’égard de l’humanité.

      Le Québec souverain pourrait, à plusieurs égards, être un modèle pour le monde, un modèle différent de celui du Canada. Je n’en donne qu’un exemple que devrait bien comprendre M. Dion : l’accord de Kyoto.

      Un Québec indépendant aurait pris ses propres engagements et serait pleinement en mesure de les rencontrer, ce qui aurait évité aux Québécois, en tant que citoyens du Canada, d’être dans la position inconfortable de ne pas remplir leurs engagements envers le reste du monde en raison de circonstances environnementales canadiennes qui n’ont rien à voir avec la réalité québécoise. Au lieu d’être un modèle, nous sommes une déception.
      Le Québec n’a peut-être pas de bonnes raisons de briser le Canada, mais il a de fort bonnes raisons de vouloir devenir un pays.”

      Dites-moi… que peut-on vraiment dire contre ça, contre tout ceci qui était vrai hier, l’est aujourd’hui, et le sera demain si on ne se prend pas en main comme un peuple normal?

    • à quel point le message de Louis Bernard est pertinent, voulais-je dire.

    • Est ce que mon message de 13.h04 va finir par passer la modération ou si on va me bâilloner?

    • @lobwedge, 10h49,

      Vous n’avez rien pigé de la situation que Corsaire vous explique. Notez que je ne vous prête nullement de mauvaise volonté.

      L’Assemblée Nationale à Québec était unanime pour réfuter. Ça comptait les Péquistes et le PLQ. À l’époque, le PLQ était très nationaliste et refusait d’assumer être une minorité, comme le PLQ d’aujourd’hui. Bref, les Claude Ryan et cie étaient des nationalistes, époque où on comprenait qu’il n’y a rien de plus normal que de l’être en comparaison à la dépendance d’aujourd’hui.

      Puis, les 74 députés du PLC provenant du Québec ont appuyé Trudeau allant à l’encontre de l’unanimité de Québec. Unanimité dans le sens réel d’unanimité, sans partisannerie aucune.

      C’est une illustration parfaite de l’envoi de député québécois à Ottawa.
      L’autre blogueur, Apocalypse rêve en couleur ou porte des lunettes roses que de penser qu’on aura du pouvoir en faisant ça. Les Québécois élus là-bas suivent la ligne de Parti. Point. Ça a toujours été. C’est la même roue qui tourne.
      Peut-être avons-nous besoin de le réaliser de nouveau aujourd’hui?
      De mon côté, j’ai déjà joué dans ce film. Je sais déjà la fin. Croire à l’utilité de députés québécois pour le Québec est se contenter de très peu, de se croiser le doigts et de chercher le mieux possible dans une situation perdante en avance.

      Le NPD, en votant massivement pour l’investissement hydro-électrique à Terre-Neuve l’a encore une fois absolument bien démontré. Tous nos députés néo-démocrates du Québec ont voté contre la demande “unanime” de Québec qui demandait, à juste titre ayant investi pleinement dans ses infrastructures hydro-électriques, une compensation.
      Ce sont des Québécois qui ont voté contre le Québec, encore une fois. Ils défendent leur Parti politique.

      Je pense que Layton était sincère dans son respect pour le Québec. Il n’est malheureusement pas resté suffisamment longtemps pour qu’on ne le sache jamais dans ses actions.
      En ce moment, aucun des discours des Trudeau-Mulcair-Harper ne donnent ne serait-ce qu’un iota d’une infime parcelle de croire que ça changerait. C’est bien tout le contraire.

      On n’a jamais si peu prononcé le mot “Québec” à Ottawa que depuis la disparition du Bloc.
      Même avant son arrivée, le mouvement souverainiste et nationaliste fort au Québec faisait qu’on devait en tenir compte.
      Aujourd’hui, à Ottawa, nous sommes plus que jamais perçu comme une minorité et on a un PM à Québec qui assume pleinement ça, une première dans notre histoire.

      Sans le contre-pouvoir que sont les nationalismes, souverainistes et non-souverainistes inclus, le Québec est absent et considéré comme une minorité.

      À Québec, on a donc un PM pas du tout nationalisme, bien au contraire. Le pire représentant du nationalisme québécois depuis le début de notre histoire politique. Mettons que c’est pas sa grande force, c’est un euphémisme.

      Le Québec gagnerait en force en envoyant massivement le Bloc à Ottawa pour avoir ce contre-pouvoir.
      Il ne le fera probablement pas, mais c’est ce qui serait le mieux.

      Sinon, comme je le mentionnais, peut-être est-on rendu à un moment où on doit recommencer le cycle des lunettes roses afin qu’elles s’éclaircissent d’elles-mêmes.

      C’est ça qui est ça…

    • @modérateur

      vous dormez au gaz ou quoi? Mon commentaire de
      lobwedge

      15 juin 2015
      12h54
      est -il figé dans le temps?

      G. Michaud

    • lukos 17h14

      Françoise David est née à Westmount dans une riche famille, et a eu une enfance dorée.

      Québec solitaire est un parti marginal que vous ne pouvez donner en exemple.

      Ces marxistes léninistes ne représentent qu’une infime partie de l’électorat.

    • Monsieur Mathieu Bock-Côté présente une réflexion qui vaut la peine d’être lue, sur le site du quotidien Le Journal de Montréal :

      Chasser Harper à tout prix ?, billet du blogue de Mathieu Bock-Côté, Le Journal de Montréal, le lundi 15 juin 2015.

    • À ceux et à celles qui s’intéressent à l’un des fondements historiques les plus importants de notre système politique et de notre système de justice, je recommande vivement un billet extrêmement intéressant et instructif du blogue de Monsieur Pierre Trudel, sur le site du quotidien Le Journal de Montréal :

      Les 800 ans de la Grande Charte, billet du blogue de Pierre Trudel, Le Journal de Montréal, le lundi 15 juin 2015.

    • Richard Le HIR.Éditorial de VIGILE.NET

      Toute une référence ca,le site du lavage de cerveau ,juste a voir certains participants sur ce blogue.

      En passant ,avez vous aimé le sondage de ce matin 47% de non satisfait de Couillard qui est au pouvoir et 45% de non satisfait de PKP pourtant qui n est pas au pouvoir.C est a peine si il a fait quelques sorties………….. Pas trop populaire le gars.

      Pour ce qui est de la question ……………TOUT SAUF LE BLOC

    • Voilà comment se passe le matin des élections, pour moi, depuis des lustres. Au fédéral depuis fin des années soixante, devant les scrutateurs, haut et fort:
      -Est-ce bien ici que je peux voter pour le Parti Rhinocéros? Rires et malaises, dans les rangs c’est selon.
      Aux élections provinciales, toujours devant les scrutateurs:
      -Est-ce bien ici que l’on vote pour le Parti Québecois? Toujours rires et malaises.
      Avec la venu du Bloc Québécois, même stratagème, haut et fort:
      -C’est bien ici aujourd’hui que l’on vote pour le Bloc Québécois? Rires, rires, et malaises…

      Et vous voudriez que cela change cette fois-ci ? Et pourquoi donc, le 18% de francophones québécois auront par magie plus de pouvoir au sein du Canada ils feront le poids avec l’ajout d’ une trentaine de députés qui ajouteront au déséquilibre précaire dans lequel nous nous retrouvons, qui à mon sens à toujours exister. Si vous croyez à une formule améliorée de cette fédération, faites-moi signe. En attendant, haut et fort.

      -Est bien ici que je voterai pour le Bloc Québécois?

      -

    • “Aide internationale: un financement déjà faible «en déclin».” L’idéologie “humanitaire” Harper.

    • Les modérateurs étant hors du Québec par souci de rentabilité de la part de Gesca, même si nous sommes sur le blogue du Soleil (cherchez l’erreur) , je les invite à lire et à «écouter» sur Google, cette chanson afin d’être plus au courant de ce qui s’est passé et se passe toujours de l’autre côté de l’océan , en Nouvelle France…
      Les étoiles étaient dans le ciel
      Toi dans les bras de Gabriel
      Il faisait beau c’était dimanche
      Les cloches allaient bientôt sonner
      Tu allais tu marier
      Dans ta première robe blanche

      L’automne était bien commencé
      Les troupeaux étaient tous rentrés
      Et parties toutes les sarcelles
      Et le soir au son du violon
      Les filles et surtout les garçons
      T’aurais dit que tu était belle

      Évangéline, Évangéline

      Mais les anglais sont arrivés
      Dans l’église ils ont enfermé
      Tous les hommes de ton village
      Et les femmes du passé
      Avec les enfants qui pleuraient
      Toute la nuit sur le rivage

      Au matin ils ont embarqué
      Gabriel sur un grand voilier
      Sans un adieu sans un sourire
      Et toute seule sur le quai
      Tu as essayé de prier
      Mais tu n’avais plus rien à dire

      Évangéline, Évangéline

      Alors pendant plus de 20 ans
      Tu as recherché ton amant
      À travers toute l’Amérique
      Dans les plaines et les vallons
      Chaque vent murmurait son nom
      Comme la plus jolie musique

      Même si ton cœur était mort
      Ton amour grandissait plus fort
      Dans le souvenir et l’absence
      Il était toutes ta pensée
      Et chaque jour il fleurissait
      Dans le grand jardin du silence

      Évangéline, Évangéline

      Tu vécu dans le seul désir
      De soulager et de guérir
      Ceux qui souffrait plus que toi-même
      Tu appris qu’au bout de chagrin
      On trouve toujours un chemin
      qui mène à celui qui nous aime

      Ainsi un dimanche matin
      Tu entendis dans le lointain
      Les carillons de ton village
      Et soudain alors tu compris
      Que tes épreuves étaient finies
      Ainsi que le très long voyage

      Évangéline, Évangéline

      Devant toi était étendu
      Sur un grabat un inconnu
      Un vieillard mourant de faiblesse
      Dans la lumière du matin
      Son visage sembla soudain
      Prendre les traits de sa jeunesse

      Gabriel mourut dans tes bras
      Et sur sa bouche tu déposa
      Un baiser long comme ta vie
      Il faut avoir beaucoup aimé
      Pour pouvoir encore retrouver
      La force de dire un merci

      Évangéline, Évangéline

      Il existe encore aujourd’hui
      Des gens qui vivent dans ton pays
      Qui de ton nom se souviennent
      Car l’océan parle de toi
      Les vents du sud portent ta voix
      De la forêt jusqu’à la plaine

      Ton nom c’est plus que l’Acadie
      Plus que l’espoir d’une patrie
      Ton nom dépasse les frontières
      Ton nom c’est le nom de tous ceux
      Qui malgré qui soient malheureux
      Voient ton amour et qui espère… un pays !

    • • @samati 15 juin 15h47
      Vous écrivez à c.c., 15 juin 2015, 14h47 :
      « Le Bloc n’a aucune réalisation sauf d’avoir critiqué le gouvernement. Le verbe “parler” n’a pas le même sens que le verbe “réaliser”
      Dans notre système parlementaire seul le parti au pouvoir a la capacité de réaliser quoi que ce soit….Le BLOC n’a rien réalisé.»
      Monsieur samati, relisez mes sources d’informations à 13h45, 14h12 et 16h32; CE SONT DES FAITS : que vous osiez écrire de telles inepties à c.c,. c’est repousser les frontières de la malhonnêteté intellectuelle et de la démagogie… vous détestez le Québec à ce point ?
      Pourquoi y rester ?

    • @st-henri et corsaire

      que signifie “Mais lobwedge pense que ça marche encore ce genre de petite tactique de fond de cale.”

      Vous faites maintenant dans l’insulte. Je vais noter.

      Expliquez -moi comment les députés élus à l’AN ont voté unanimement contre l’acceptation de la constitution et la Chartre des droits et que par la suite les Libéraux Fédéraux furent reportés au pouvoir grâce aux députés Libéraux élus par des Québécois et dont la légitimité valait bien celle des bloquistes. Une unanimité pour le moins suspecte. Encore plus drôle: le PQ appréciait cette unanimité mais en même temps méprisait les élus Libéraux de l’AN.

      Et depuis ce temps les Libéraux sont tellement déconnectés des Québécois -dites-vous- que ces mêmes Québécois les élisent d’une élection à l’autre. Trouvez pas qu’il y a comme un problême avec vos affirmations. Ces affirmations pourraient à la limite être vraies si le PQ comme il se targue de l’^tre était le Québec. La dernière élection fut la preuve la plus éclatante que c’était une sorte d’usurpation identitaire.

      Pour terminer vous pouvez retourner à la lecture de mon lobwedge
      du 15 juin 2015, 12h54 qui s’adressait à corsaire qui traite de la prétention péquiste de son identité avec les Québécois.

      G. Michaud

    • Difficile à suivre les séparatistes.

      Anthrax qui dit que l’opposition ne fait rien pour le Québec et de l’autre côté c.c. et racines sortent 70 réalisations du Bloc à Ottawa.

      Faudrait vous brancher les gars surtout entres péquistes hein?

      Mais on savait déjà que les séparatistes sont mélangés le pkoi la séparation n’est pas pour demain mouhahahaha

    • Il était une fois un enfant orphelin Allemand de l’après guerre qui, il y a près de 60 ans, a été accueilli au Québec , un pays de gens généreux, pacifiques et tolérants… qui, avec leurs cœurs et leurs impôts, lui ont offert hospitalité, sécurité, éducation et joie de vivre !
      Une fois rendu adulte (sic) , en plus d’être misogyne, il n’a eu de cesse de dénigrer et de mépriser sa terre d’accueil et ses citoyens; puisse-t-il le plus tôt possible, aller offrir sa «gratitude» ailleurs !
      On pourra respirer un air plus pur !

    • @samati 15 juin 12h53
      Vous avez l’indécence de parler d’attaques personnelles ?
      Ouf ! Quand on utilise l’âgisme comme principal instrument d’argumentation, alors, avec l-f-k, lobwedge et boston, on se campe devant des résidences pour personnes âgées, le flag canayen d’une main et une photo de la divine Elizabeth de l’autre…
      Puis, on cible et ridiculise ceux qui ne sont pas bilingues dans LEUR propre PAYS FRANCOPHONE quand ils sortent de leur résidences du troisième âge pour aller voter, sauf s’ils vont voter pour un parti fédéraliste !
      Conclusion ?
      On peut comprendre que vous vous cachiez «bravement» tous les quatre derrière l’anonymat pour éviter de faire honte à vos parents !

    • @anthrax 19h59 “Françoise David est née à Westmount dans une riche famille, et a eu une enfance dorée…” Et puis après? Naître dans une famille riche, c’est une tare? L’engagement social de cette femme de coeur en est d’autant plus méritoire. https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7oise_David

    • @racines 21h43 “…même si nous sommes sur le blogue du Soleil (cherchez l’erreur)…” Il n’y a pas d’erreur, juste une “passe” administrative, financière.

    • @pierre_lemay

      15 juin 2015
      19h28

      Sauf votre respect, j’ai parfaitement compris le point de vue de corsaire et vous écrivez:”
      L’Assemblée Nationale à Québec était unanime pour réfuter. Ça comptait les Péquistes et le PLQ. À l’époque, le PLQ était très nationaliste et refusait d’assumer être une minorité, comme le PLQ d’aujourd’hui. Bref, les Claude Ryan et cie étaient des nationalistes, époque où on comprenait qu’il n’y a rien de plus normal que de l’être en comparaison à la dépendance d’aujourd’hui”

      Ces politiciens étaient nationalistes mais ils étaient loin d’être des sécessionnistes. Pourquoi Ryan aurait-il pris la direction des forces du non en 1995 s,il avait été sécessionniste. Sur quelle base de philosophie politique reposait la vision de Ryan dans le contexte des discussions sur la constitution? Que proposait Ryan ? Vous le savez?. Ce qu’il proposait avait-il des chances d’être accepté par nos compatriotes canadiens?

      Nous avons eu 3 référendums qui ont clairement indiqué la préférence des Québécois pour vivre sous un régime fédéral. J’ai écrit très souvent dans ces pages nous nous avions acquis depuis près de 60 ans la maturité, la puissance économique et culturelle pour jouer sur la même glace que tous les autres canadiens au point de devenir la 20 ème puissance économique de la planete. Les Québécois ne sont pas d’humeur à mettre en jeu ces acquis. Bien sûr ce n’est pas parfait, souvent ca grince dans les engrenages mais l’un dans l’autre, les problèmes se reglent relativement bien.

      G. Michaud

    • @anthrax 19h59 “Ces marxistes léninistes…” Q.S. est à gauche, pas marxiste léniniste. On peut être à gauche sans être communiste et à droite sans être fasciste.

    • @pierre-lemay 19h28 “À l’époque, le PLQ était très nationaliste et refusait d’assumer être une minorité, comme le PLQ d’aujourd’hui.” Le PLQ d’aujourd’hui n’a plus rien de nationaliste. Il se contente, comme il le dit lui-même, d’être “aux vraies affaires”.

    • @pierre-lemay 19h28

      Le PLQ très nationaliste ?

      Ils ont surtout été, de tout temps, très fédéraliste dans les moments charnières.

      Et un parti de magouilleurs invétérés.
      C’est vraiment leur raison d’être.
      On s’occupe des vrais affaires.

      M. Duclos

    • @racine, 21h43: Évangéline

      Merci!

    • http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201506/15/01-4878227-destruction-prematuree-du-registre-ottawa-a-fait-pression.php

      Oui vraiment, le fédéral respecte vraiment le Québec.

      Si le Bloc avait eu plusieurs députés à Ottawa, on ne s’en serait pas fait passer une petite vite comme ça.

      Quel député québécois du NPD a tenté de faire pencher la balance en faveur de la demande du Québec?

    • les veuves du 22 iem vont elle voter bloc ?

    • @manonb

      L’abolition de l’infâme registre des armes d’épaule était une promesse électorale de Stephen Harper en 2011.

      Il l’a réalisée telle que promise.

      Cette loi abolit la nécessité d’enregistrer les armes de chasse et cesse de faire de nos cultivateurs, chasseurs et trappeurs des contrevenants.

      Déjà que cette législation ne s’appliquait pas aux peuples aborigènes.

      Cette loi ne permet pas à tout un chacun de se trimbaler avec un AK-47 ou une Kalachnikov qui sont des armes prohibées.

    • @racines

      15 juin 2015
      21h43

      Une chanson qui parle d’un événement survenue en 1755 en Acadie, pas au Québec, au Nouveau-Brunswick, depuis quand les nationalistes du Québec supportent-ils les Canadiens-français des autres provinces, ne dites-vous pas qu’ils sont des ”dead ducks” dans le Canada ?
      Voue les avez abandonnés, en consacrant vos énergies qu’au Québec, vous avez chasser de notre mémoire l’appellation canadien-français, pour nous imposer le terme et qualificatif de ”québécois”, vous avez changer la fête des Canadiens-français, la St-Jean, pour la Fête nationale, isolant du même coup le reste des Canadiens-français au Canada et en Amérique du nord qui eux, continuent de fêter la St-Jean Baptiste, patron des Canadiens-français le 24 juin.

      Si j’ai bien comprit, c’est des dead ducks quand ça fait votre affaire, mais pour faire avancer la Cause, on va se servir d’eux-autres ? Belle solidarité pour les francos d’Amérique ça.

      Au lieu d’être le leader des francophones d’Amérique, le phare de l’Amérique française au Canada et en Amérique, le Québec, sous la pulsion des nationalistes, nous isole du reste de nos frères d’armes nord-américain pour s’enfermer dans la province de Québec sans aucune ambition continental pour le fait français en Amérique, mais ça va courir se faire voir au Sommet de la francophonie assit a cotés des dictateurs africains et la Frannncccee.

      Quel manque de vision ces nationalistes.

    • Quand je les vois les nationalistes, Louise Beaudoin en tête, toujours a genou devant la France a quémander une reconnaissance quelconque, comme si on avait besoin d’eux-autres pour être reconnut.La France est partie en 1759 et on s’est toujours débrouiller sans elle.

      En 1774 les Canadiens ont signer l’Acte de Québec, qui protégeait notre langue et notre religion, elle était ou la France ?
      En 1812, les Américains envahissent le Canada, on s’est encore sortie du trouble tout seul, la France était pas la.
      Elle a fait quoi la France en 1837-38 pour les Canadiens-français ? La France savait même pu qu’on existait encore.
      On est aller se battre en 14-18 et 39-45 pour la France, jamais un merci.
      La France est revenu en 1967 pour essayer de nous dire quoi faire avec son Vive le Québec libre, 200 ans et plus sans aucun signe de vie de la France a l’égard du Québec et soudain, ça débarque ici pour nous dire quoi faire et les nationalistes qui s’émeuvent ?
      Et c’est nous qu’on traite de colonisés ?

      Au moins Sarkozi ne jouait pas le jeu des nationalistes, il avait comprit les aspirations du peuple québécois et avait pris position pour le Canada, comme les Québécois l’on fait a trois reprises.

    • @zduc, lukos,

      Le PLQ de l’époque, même étant fédéraliste, était tout à fait nationaliste….Du moins, si on compare le PLQ de l’époque avec celui d’aujourd’hui, c’était presque des ceintures fléchées tellement celui d’aujourd’hui accepte que sa nation soit une minorité! J’exagère un brin bien sûr, mais vous comprenez mes propos je suis certain.

      À l’époque, tout en étant fédéraliste, le discours était pour l’intérêt supérieur du Québec.
      C’est normal puisque les échanges étaient plus intellectuels et on jouait moins à la politique.
      Même un Bourassa tenait parfois des discours très nationalistes.
      Aujourd’hui, Couillard n’approche même pas le bout de son orteil tellement ce n’est pas comparable sur ce plan.
      On parle pourtant bien de fédéralistes.

      Aujourd’hui, ce n’est que de la surface et l’intérêt est de jouer afin de prendre le pouvoir.
      Même les indépendantistes au PQ jouent depuis 15 ans avec leurs conditions gagnantes et leurs “quand les gens le voudront”.
      Le PLQ d’aujourd’hui abaisse cette réalité et l’intérêt supérieur de la nation à un niveau encore plus bas que j’ai pu voir dans ma bien courte vie. Un Jean Charest, très joueur et fédéraliste, avait quand même une notion du nationalisme. Un Yves Séguin ne se serait jamais présenté pour lui s’il n’avait pas senti au moins une petite fibre dans ce sens-là.
      Malgré ça, Charest était très loin derrière un Bourassa et le PLQ de 80.

      En fait, on le sait tous que ce PLQ s’est bâti sur du nationalisme à l’époque de Lesage.
      Aujourd’hui, ce PLQ n’a plus rien à voir avec ce PLQ de l’époque. Plus rien du tout. On est très loin de même penser être maître chez nous. Bien au contraire.

      Alors oui, le PLQ a déjà été nationaliste, a déjà fait passer l’intérêt supérieur du Québec, de la nation, avant le jeu politique, tout en étant fédéraliste.
      Ce PLQ de l’époque n’existe plus.

    • @lobwedge,

      Aucune idée de ce que le PLQ aurait présenté à Trudeau-Chrétien lors de ces négos.
      On ne peut que nager dans les hypothèses.

      En revanche, comme ils ont voté unanimement pour appuyer le PQ qui refusait de signer, il est pensable que ça aurait été dans le même ton.
      Normal: le PLQ de l’Époque avait à cœur la défense des intérêts du Québec en portant la paire de lunettes du nationalisme, même en étant fédéraliste. Le maître chez nous de Lesage n’avait qu’à peine 15 à l’époque.

      Chose sûre, on ne peut pas projeter le PLQ d’aujourd’hui sur celui de l’époque pensant qu’il aurait agi de la même manière. On compare des pommes et des oranges là. Ce n’est plus du tout la même paire de lunettes que ce Parti porte aujourd’hui. L’un défendait le Québec provenant du Parti de Lesage et l’autre, aujourd’hui, se montre fier de ce que nous sommes comme minorité.
      Ce n’est plus du tout la même chose, non? Aisé à constaté, non?

      Donc, ce qu’on sait, c’est qu’ils étaient unanimes à l’assemblée nationale pour rejeter cette constitution. PQ-PLQ unanime. Vous pigez?

      Puis, tous les députés québécois du PLC ont appuyé Trudeau. Aucun n’a appuyé l’assemblée nationale unanime, PQ-PLQ pour vous le rappeler. Vous suivez toujours?

      C’était ça les propos de corsaire.
      Quand on ne joue pas et qu’on essaie de ne pas déformer, on le réalise simplement.
      Pas besoin de s’éparpiller partout.
      Le fait est que, mis à part dans le Parti de Mulroney où des Québécois se levaient pour le Québec, je n’ai jamais vu autre chose que des “yes man” à Ottawa qui suivent la ligne de Parti.
      J’aime beaucoup Lebel, par exemple. Il est par contre tout à fait dans ce ton-là.
      Le Parti d’abord. Le Québec ensuite, si ça colle bien.

      Bref, j’ai déjà joué dans ce film. Le Québec veut y rejouer ? Rejouons, rejouons.
      Je connais déjà la fin.

      Je comprends votre dernier paragraphe. Il est plein de sens et honnête. Je ne suis pas du tout en accord avec vous, mais je le comprends et respecte votre point de vue.
      Ça illustre toute la différence entre accepter d’être une minorité en allant chercher le mieux et ne pas l’accepter.

      Et sur cet aspect-là, on ne peut que se respecter. Je ne pourrai pas vous convaincre d’être plus nationaliste. Vous ne pourrez pas me convaincre de l’être moins.
      Ça illustre tout le clivage des citoyens d’aujourd’hui à mon avis.
      Tentons donc de respecter ça.

    • À lire dans la section « Idées et Libre opinion » de l’édition de mardi du quotidien Le Devoir, un texte d’une grande érudition qui porte sur la France et l’Angleterre à l’époque de la signature de la Magna Carta (Grande Charte), dont on célébrait le 800e anniversaire hier, le lundi 15 juin 2015 :

      800e anniversaire de la Magna Carta : Entre Angleterre française et France anglaise, texte de Christian Allen Drouin (dermatologue et chercheur en génétique des populations), Le Devoir, le mardi 16 juin 2015.

    • Si vous appréciez les bulletins ministériels que le chroniqueur Michel David publie à la fin des sessions parlementaires de l’Assemblée nationale de Québec, sachez qu’il vient d’en signer un dans l’édition de mardi du quotidien Le Devoir :

      Bulletin ministériel, chronique de Michel David, Le Devoir, le mardi 16 juin 2015.

    • Le Bloc… et l’opposition.

      Jeune, très jeune j’entendais souvent, et avec raison, qu’on n’avait pas accès aux postes de commande. Par après, on s’est battu et on se bat encore pour décider par nous et pour nous. C’est correct.

      Aujourd’hui, on nous réinvite à appuyer un chef qui se conforte dans un rôle attentiste, dans un rôle qui l’empêche d’avoir un accès direct aux postes de commande dans l’attente de… faire du Québec un pays ou bien de jeter les bases pour faire du Canada une vraie fédération? J’abhorre cette image de celui qui joue le rôle du politicien passif qui se refuse le droit d’avoir accès aux postes de commande.

      Et s’il fallait que ce retour contribue par la bande à la réélection du Parti conservateur, il faudra dès lors s’interroger sérieusement.

      Daniel Verret

    • Le blogueur et chroniqueur Richard Martineau, qui est souvent contesté, a réussi à faire rire ou sourire même ses plus féroces critiques, avec un billet de blogue publié lundi :

      Le trône d’aluminium, billet du blogue de Richard Martineau, Le Journal de Montréal, le lundi 15 juin 2015.

    • @ bartolom (commentaire « bartolom 15 juin 2015 21h17 ») :

      En ce qui concerne Monsieur Richard Le Hir, il vaut la peine de souligner qu’il ne suscite pas l’unanimité chez les braves et fougueux miliciens de la parole qui sont associés à l’organisme Vigile.net.

      Ainsi, voyez ce que Monsieur Robert Barberis-Gervais, un fidèle collaborateur de Vigile.net (qui compte plus de 906 articles à son actif sur le site de cet organisme…), a écrit en janvier 2014 à propos de Monsieur Richard Le Hir, dans la rubrique L’opinion du lecteur du Sorel-Tracy Magazine :

      Les bizarreries de Richard Le Hir, texte d’opinion de Robert Barberis-Gervais, Sorel-Tracy Magazine, le jeudi 23 janvier 2014.

    • Jean-Louis Fortin
      JEAN-LOUIS FORTIN
      Lundi, 15 juin 2015 17:50
      MISE à JOUR Lundi, 15 juin 2015 19:05
      L’ex-grand argentier du Parti libéral du Québec (PLQ), Marc Bibeau, en menait tellement large qu’il a permis aux troupes de Jean Charest d’amasser plus de 800 000$ en financement politique au cours d’une seule année.
      C’est l’actuelle directrice générale du PLQ, Marie-Ève Ringuette, qui a fait cette révélation aux enquêteurs de l’Unité permanente anticorruption (UPAC) dans le cadre de leur enquête sur le financement illégal des partis politiques.
      Un résumé de son témoignage a été libéré par un juge hier, à la suite de requêtes initiées par Le Journal et d’autres médias.
      Bonne année 2001
      Les policiers s’intéressent entre autres à la ligne 51 du fameux comté fictif 127, qui aurait été utilisée dans la comptabilité du PLQ pour représenter l’argent qu’amenait Bibeau au PLQ grâce à ses nombreux contacts.

      Ainsi, en 2001, ce sont 805 907$ en financement qui auraient été fournis par Bibeau et son réseau d’affaires, a indiqué Marie-Ève Ringuette, qui a «fait des recherches dans les fichiers comptables du PLQ».
      Jusqu’ici, seul un montant de 428 150$ avait été évoqué parmi les sommes que l’entrepreneur en construction et actionnaire de Schokbéton aurait permis d’amasser.
      Ce montant a été récolté entre le 1er janvier et le 15 octobre de cette année-là, et le reste a été accumulé entre octobre et le 31 décembre, selon Marie-Ève Ringuette.
      «Financement occulte»
      « Le 127-51 représente dans les fichiers du PLQ le financement amassé par Marc Bibeau et/ou d’autres solliciteurs de son réseau de contacts», précisent les enquêteurs après avoir reçu les explications de Mme Ringuette.
      Dans les documents libérés par le juge, l’UPAC précise qu’elle enquête sur du «financement occulte fait par le PLQ auprès des entreprises via un système de prête-noms».
      Les policiers espèrent obtenir le dépôt d’accusations de «fraude envers le gouvernement», d’«abus de confiance» et d’«entrepreneur qui souscrit à une caisse électorale».
      Toutefois, leurs allégations contenues dans leurs affidavits n’ont pas encore passé le test de la justice et à ce jour, aucune accusation n’a été déposée.

      Bonne journée.

    • Yolande.C

      16 juin 2015
      01h23

      @manonb

      L’abolition de l’infâme registre des armes d’épaule était une promesse électorale de Stephen Harper en 2011.

      Il l’a réalisée telle que promise.

      _____________________

      Mais le gouvernement du Québec a demandé que la partie concernant le Québec lui soit remise. Pourquoi ne pas accepter? Pourquoi ne pas respecter cette demande, au lieu d’agir de façon aussi puérile et intransigeante?

    • nunu, je sais vous nous avez de façon candide déclarez que vous utilisez uniquement le plagiat car vous êtes incapable d’articuler vos propres opinions, mais Est-ce possible pour vous peut-être d’écrire un petit message à Richard Le Hir afin qu’il vous ponde une opinion sur les contributions de PKP à la caisse du Parti Libérale du Québec?
      Histoire de savoir quel conclusion nous devons tirer pour TOUT ceux qui contribuent à la caisse du PLQ!

      Alors envoyez lui un petit message, et copier-coller la réponse et revenez nous le dire!

    • Lobwedge,

      Vous dites: “Nous avons eu 3 référendums qui ont clairement indiqué la préférence des Québécois pour vivre sous un régime fédéral.”

      Le référendum de 1980, d’accord.

      Celui de Charlottetown, nous avons clairement dit non à la Constitution canadienne.

      Celui de 1995, le non l’a emporté avec 50.58 % des votes. C’est étrange parce que vous, comme Jean Chrétien a l’époque, qualifiez ce vote de résultat clair, alors que si le oui avait gagné avec cette marge, la victoire aurait été contestée.

      Vous dites aussi: ” J’ai écrit très souvent dans ces pages nous nous avions acquis depuis près de 60 ans la maturité, la puissance économique et culturelle pour jouer sur la même glace que tous les autres canadiens au point de devenir la 20 ème puissance économique de la planete.”

      Nous avons aussi tout de qu’il faut pour être la 29ième puissance au monde en tant que pays contrôlant tout ce qui nous regarde, économiquement, culturellement, linguistiquement.

      Vous dites: “Les Québécois ne sont pas d’humeur à mettre en jeu ces acquis. Bien sûr ce n’est pas parfait, souvent ca grince Lodans les engrenages mais l’un dans l’autre, les problèmes se reglent relativement bien.”

      On met des énergies et beaucoup d’argent dans nos combats contre le fédéral. Il faut souvent aller jusqu’en Cour pour tenter de se faire respecter. Bientôt, notre poids démographique dans la fédération aura suffisamment diminué pour qu’elle puisse encore plus se balancer du Québec. Est-ce vraiment ça que les fédéralistes veulent?

    • @manonb, 7h28

      Et j’ajouterais….pourquoi les député québécois au pouvoir comme Lebel et Bernier ne se sont pas tenus debout avec l’unanimité de l’assemblée nationale à Québec dans ce dossier au lieu de s’écraser et de suivre leur ligne de Parti?
      À quoi ça sert donc d’envoyer des députés au pouvoir à Ottawa si ceux-ci rejettent une telle unanimité?

      Encore la même roue qui tourne.
      Je le le dis, c’est de porter des lunettes roses que de croire que ça nous sert.
      Si Lebel,admettons, s’était tenu debout pour défendre le Québec, il se serait fait montrer la porte ou aurait été obligé de démissionné…

      On a déjà joué dans ce film donc…

    • @racines, 15 juin 2015, 16h32

      “Au cours des quatre années (2001-2004) , l’action du Bloc Québécois à Ottawa a été déterminante. Le Bloc a obtenu des gains majeurs dans plusieurs dossiers, parfois après des années de bataille acharnée. “

      Comme toujours vous avez tout faux. Le BLOC n’a produit que du bla bla. Les décisions que vous citez ont été prises par le parti au pouvoir, par Jean Chrétien. Le Bloc n’a fait que surfé sur les décisions prises par ceux qui avaient le VRAI POUVOIR.

      Voter pour le BLOC c’est se couper du pouvoir et se contenter du rôle de pleurnicheur. Le Québec aévolué et nous sommes à même de continuer à nous imposer dans notre pays.

    • @racines (arsenic) = souverain (ure so vain) = Robert Alarie (a bar loiterer)

      Ce qui vous arrive est assez normal. En vieillissant, les vertèbres cervicales tendent à se calcifier et à se souder ensemble. Il en résulte une diminution perceptible de la taille, une courbure et parfois des douleurs (aux bras, par exemple). Il est trop tard à votre âge avancé pour enrayer ce phénomène, mais vous pouvez le ralentir en prenant des vitamines D, en mangeant des amandes et autres aliments granolas («Les Aliments Tounatur Foods »- Sharing is caring! (sic)) et en vous achetant un oreiller thérapeutique. Parlez-en à votre voisine Patricia qui s’y connaît bien en ces matières. Vos problèmes intellectuels n’ont toutefois rien à voir avec votre cou. Il vous faudra en chercher la cause ailleurs.

      J’ai fini de manger mes fraises québécoises «FraiseBec» produites à Sainte-Anne-des-Plaines, patrie de votre ancêtre Octave, et emballées dans un contenant «conçu & produit au Québec» par Cascade. Il reste encore beaucoup de Alarie et de Alary dans ce coin du monde, probablement vos cousins lointains.

      Les majuscules sont de MOUAAAHHH!

    • samati,

      Les seuls Québécois qui réussissent à s’imposer au Canada sont les politiciens qui servent l’establishment et les intérêts canadien-anglais. Trudeau, Chrétien, Dion et cie n’ont jamais travaillé pour le Québec. Les Québécois des partis fédéralistes ne font que s’écraser et obéir.

    • @anthrax

      Vos sempiternelles doléances finissent pas écoeurer tout le monde. Ça ressemble en tous points au PQ qui n’en finit plus d’écoeurer une grande partie de la population avec ses pointes d’humour (mais pas vraiment drôles). Vous n’aidez pas votre cause. Allez faire un tour du carré sur votre petit fauteuil motorisé.

    • J’aimerai bien entendre quel sont les excuses sur le fait que PKP arrive après Justin (sans substance) Trudeau dans le cœur des Québécois? PKP a t’il réussit à battre Justin dans l’absence de substance???

      Car il doit bien avoir une excuse…. un péquiste sans excuse, n’est pas un vrai!!

    • Dans un tout autre ordre d’idée

      Bombardier fai patate au salon du Bourget.
      Daoust veut que Québec invtisse dans Bombardier.

      Ça, t’appelle ça avoir du flair…….

    • La grande région de la ville de Québec, cette magnifique ville, si dynamique! En devenir le moteur économique du Québec, le presque plein emplois avec un taux de chômage à 4,1% de loin le plus bas de la province, des investissements majeur tant provincial, fédérale que… privé! Des compagnies qui doivent chercher de la main d’œuvre qualifier à l’étranger faute de travailleurs qualifiés

      Alors que se passe t’il à Québec, hors mis qu’ils ne veulent rien savoir du PQ et du Bloc?

    • samati

      “Dans notre système parlementaire seul le parti au pouvoir a la capacité de réaliser quoi que ce soit.”

      Et parfois le parti au pouvoir est forcé de réaliser quelque chose à cause de la pression de l’opposition.

    • teddybear

      “Quand je les vois les nationalistes, Louise Beaudoin en tête, toujours a genou devant la France a quémander une reconnaissance quelconque”

      La reconnaissance d’un nouvel État souverain par d’autres États est une chose absolument normale et nécessaire.

      “Au moins Sarkozi ne jouait pas le jeu des nationalistes, il avait comprit les aspirations du peuple québécois et avait pris position pour le Canada, comme les Québécois l’on fait a trois reprises.”

      Sarkozy est la marionnette des Desmarais, voilà pourquoi il a quitté la position de “non ingérence non indifférence” pour prendre la part des fédéralistes.

      Il y a eu deux référendums sur la souveraineté, pas trois. Et vous avez gagné le deuxième par la triche. Alors de grâce, ne parlez pas, et ne faites pas parler la marionnette à Desmarais, pour l’ensemble du peuple québécois. Merci.

    • Le prochain gouvernement fédéral sera minoritaire.

    • @c.c., 16 juin 2015, 09h37

      “Et parfois le parti au pouvoir est forcé de réaliser quelque chose à cause de la pression de l’opposition.”

      Et dans le cas du BLOC, il faudrait utiliser le mot “rarement” ou encore “presque jamais”.

      Que pensez-vous du détournement de fonds autorisé par Duceppe concernant les primes de départ (illégales) versées à des employés faussement congédiés. Des employés du Bloc ayant décidé de réorienter leur carrière et voulant quitter le BLOC (un départ volontaire n’autorisait pas le versement d’indemnité de départ), ont été faussement congédiés afin qu’il puissent toucher des primes valant plus de $25,000.

    • @ anthrax

      Permettez-moi un petit conseil tout à fait intéressé.

      Le 1er juillet prochain, donc dans deux semaines environ, ce sera l’anniversaire de naissance de votre mère. Si elle vit encore, elle aura au moins 102 ans. Noua savons que vous avez négligé d’aller lui rendre hommage lorsqu’elle a atteint ses 100 ans. Mais là. ne forcez pas trop votre chance. Il serait temps que vous lui démontriez de façon tangible votre reconnaissance filiale.
      N’hésitez pas, après tout, à ce que je sache, elle n’est pas la reine Elizabeth II.

      Mon intérêt vient du fait que si, comme il se doit, vous êtes aux côtés de votre mère le 1er juillet prochain, nous serions épargnés de vos commentaires déplacés en ce grand jour de la fête du Canada.

      Je suis convaincu que plusieurs habitués de ce site se joignent à moi pour vous prier de présenter nos hommages à votre mère. Nous ne lui tenons pas rigueur de l’éducation que vous avez reçue.

    • candela

      16 juin 2015
      09h59

      Le prochain gouvernement fédéral sera minoritaire.
      ————————————————————————————–

      C’est Richard Le Hir qui vous l’a dit?

    • AUTRE SUJET :

      Ce matin on mentionne que la Russie refait son arsenal nucléaire. OU IL Y A DE L’HOMME IL Y A DE L’HOMMERIE. J’espère que des groupes de citoyens en Russie et en Amérique empêchera ces deux BOZO de faire la guerre ou de détériorer le climat de paix mondial.

    • Il y’a des ajustements nécessaire à faire pour nos victimo-péquiste avec leur rhétoriques sur le fédérale, vous dites d’un coin de la bouche que cela donne rien d’envoyer des députés à Ottawa, du milieu de la bouche vous dites à la limite les députés d’opposition peuvent soutirer des gains du parti au pouvoir, et de l’autre extrémité de la bouche vous dites que le Bloc fait de grande chose à Ottawa!

      Relisez 2-3 fois ce truc et dites nous que vous êtes logique dans vôtre rhétorique…. prenez vôtre temps!

    • @pierre_lemay

      16 juin 2015
      05h43

      Merci pour votre réponse empreinte de respect et de bon sens. Restons en là bien que j’aurais aimé discourir davantage sur des points que vous soulevez quant à l’attitude des libéraux provinciaux vs celle des députés fédéraux, celle des conservateurs fédéraux sous Mulroney et enfin ce fameux concept fourre-tout de la défense des intérêts par les députés fédéraux. Je manque de motivation ce matin et surtout je vais au golf ce qui est pas mal plus emballant!

      G. Michaud

    • c.c, vôtre 3e référendum…

      http://m.ledevoir.com/#article-404693

    • @erebete
      “J’aimerai bien entendre quel sont les excuses sur le fait que PKP arrive après Justin (sans substance) Trudeau dans le cœur des Québécois?”

      Et moi j’aimerais bien savoir comment vous arrivez à cette conclusion ???…

    • el_kabong ce n’est pas ma conclusion, c’est la conclusion de la filiale de sondage du PQ, Léger et Léger.

      Relisez mon post.
      15 juin 2015
      11h29

    • @ errebête.
      Je vous croyais plus avisé que ça et vous me décevez .
      Vous devriez savoir que TOUS les gens d’affaires qui font affaire avec le gouvernement donnent au parti au pouvoir pour avoir des choses en retour et c’est très connu et depuis très longtemps et plusieurs quand on est près des élections ils donnent à tous les partis qui ont des chances de gagner l’élection.

      Ce n’est pas unique.
      Expliquez moi vous pour quelle raison les gens d’affaires donnent annuellement le maximum permis de $ 3000.00 par année pendant des années si ce n’est pour un retour d’ascenseur.
      Les libéraux sont beaucoup nourrit par les gens d’affaires et le P”Q est surtout nourrit avec des $5.00 des membres.
      Expliquez moi aussi comment Bibeau peut ramasser $ 800.000.00 pour un an pour le parti libéral?Honnêtement???.

    • @erebete, 16 juin 2015, 11h00

      Je retiens les paragraphes suivants qui résument bien l’article mis en lien :

      “Plus encore qu’un « référendum sur le référendum », M. Couillard a fait en sorte de transformer l’élection en référendum sur le PQ. Il s’en est pris moins à la souveraineté, qu’il reconnaît être une option légitime et viable, qu’à la nocivité du PQ lui-même, se disant « tanné » de le voir diviser les Québécois entre bons et mauvais, souverainistes et fédéralistes, « nous » et « eux ».

      Il l’a dépeint comme un parti paranoïaque, qui présente le Québec comme une société faible et méfiante, alors qu’il la voit forte, confiante, ouverte sur le monde, parfaitement capable de composer avec l’anglophonie nord-américaine. Sans aller jusqu’à le qualifier de parti xénophobe, il a dit que la charte de laïcité avait eu pour effet de cautionner, sinon d’encourager les manifestations de xénophobie dans la population.”

    • samati

      Quel détournement de fonds?

    • erebete

      “Il y’a des ajustements nécessaire à faire pour nos victimo-péquiste avec leur rhétoriques sur le fédérale, vous dites d’un coin de la bouche que cela donne rien d’envoyer des députés à Ottawa, du milieu de la bouche vous dites à la limite les députés d’opposition peuvent soutirer des gains du parti au pouvoir, et de l’autre extrémité de la bouche vous dites que le Bloc fait de grande chose à Ottawa!

      Relisez 2-3 fois ce truc et dites nous que vous êtes logique dans vôtre rhétorique…. prenez vôtre temps!”

      On répond à ceux qui veulent envoyer des députés AU POUVOIR à Ottawa, supposément pour le bien du Québec que les députés en question ne défendent pas le Québec mais suivent la ligne de leur parti. Alors que le Bloc, dans l’opposition, défend le Québec. D’où ma préférence pour envoyer dans l’opposition des députés qui défendent les intérêts du Québec plutôt que d’envoyer au pouvoir des députés qui ne les défendent pas.

      Qu’est-ce qu’il y a de compliqué ou de contradictoire là-dedans?

      Je vous invite à suivre votre propre conseil, et à relire le nombre de fois qu’il faudra!

    • Mais nunu, j’essaie seulement de sonder la mécanique de vôtre logique…. pourquoi normalisé des dons fait aux parti politique par des gens que vous voulez protéger, et en même temps démonisé d’autres gens dont vous voulez discrédité qui aussi donnent aux partis politique?
      Et si vous dites pour court-circuité les voix légale, et bien faudra bien admettre que PKP est prêt à court-circuité les voix légale pour ses fins personnel! Histoire d’être…… logique!

    • samati 15 juin 2015 12h53:

      «@st-henri, 15 juin 2015, 11h45

      Il faudrait éviter de tomber dans le travers de l’internaute nunu dont les seules interventions sur ce blogue visent à salir tous ceux qu’il considère être des adversaires. Vous devriez continuer à débattre du coté des idées, ce qui serait une approche plus honorable.

      Les attaques personnelles éloignent la population générale de la politique, considérant alors tous les politiciens sur la même échelle (au premier barreau).»

      Je n’essayais que d’identifier les nombreuses références, de médias autant francophones qu’anglophones, qui apparaissaient dans l’article cité par nunu.
      Point.

    • tibob25 15 juin 2015 12h05:

      «st-henri 15 juin 2015 10h08

      Avis, donc, à tous les sépératistes qui cherchent un complot propagandiste des Desmarais,,,»

      Voir ma réponse à erebete le 15 juin 2015 11h34.

    • c.c.

      16 juin 2015
      11h38

      Alors le fédéralisme….. fonctionne! On avance à petit pas!

    • @erebete (11h13)

      Ah bon… et comme d’habitude, vous n’avez pas de référence à vos affirmations…

      Par ailleurs, vous avez remarqué qui est 4e, devant Trudeau, Couillard et Legault ? Françoise David!!!… Vous avez un avis là-dessus ???…

    • @teddybear 16 juin 04h31
      Demandez à la personne qui démarre votre ordinateur de vous relire le DERNIER couplet :
      « Ton nom c’est plus que l’Acadie
      Plus que l’espoir d’une patrie
      Ton nom dépasse les frontières
      Ton nom c’est le nom de tous ceux
      Qui malgré qui soient malheureux
      Voient ton amour et qui espère…( un pays !) »

    • Le prochain gouvernement fédéral sera minoritaire et aussi nul que son prédécesseur.

      Le Québec n’a pas un mot à dire, même si nous envoyons des députés à Ottawa, et qui s’écrasent lamentablement quand il faut défendre les intérêts du Québec.

      Alors pourquoi envoyer des députés à Ottawa s’ils ne nous défendent pas ?

      Sauf le Bloc Québécois bien sur qui n’est pas lié par une ligne de parti des provinces anglo-saxonnes.

      La preuve est du côté des fédéralistes pour nous dire ce qu’ils ont fait de bon pour le Québec en défendant nos intérêts.

      Remplissez le vide SVP :

      le vide : ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

    • Mulcair, Trudeau ou Duceppe?

      Arrêtez la Terre, j’veux débarquer !

    • lobwedge 15 juin 2015 22h06:

      «@st-henri et corsaire

      que signifie “Mais lobwedge pense que ça marche encore ce genre de petite tactique de fond de cale.”

      Vous faites maintenant dans l’insulte. Je vais noter.»

      Wow!

      lobwedge qui va noter qu’on fait dans l’insulte.
      Sait-il que dans son cas c’est noté depuis longtemps?

      Pour ce qui est de la tactique qualifiée, il est vrai de façon insultante (l’expression ”fond de cale” est amplement utilisée dans votre camp pour décrire les souverainistes, et vous ne vous y êtes jamais opposé auparavant), elle consiste à nous prendre pour des imbéciles en disant «sans le consentement unanime des péquistes».
      Le PLQ et la CAQ ne sont pas plus consentants.
      Sinon, expliquez-moi pourquoi le PLQ, qui a formé un gouvernement majoritaire au Québec pendant de nombreuses années depuis 1982, n’a jamais voulu signer cette constitution?

    • Duceppe,je voterai pour le bloc,avec Duceppe bien sur pour le Quebec

    • el_kabong, mais vous êtes donc bien mal équipé et sans ressource, vous en faite presque pitié! Ce sondage était en pleine page du JdeM pas plus tard qu’en fin de semaine

    • @Mouaaahhh 16 juin 08h2
      Vous faites maintenant dans l’«âgisme»* ?
      Quelle classe; pas étonnant que les pigeons vous adorent !
      P.S. âgisme : «… profond désordre psychosocial caractérisé par des préjugés institutionnalisés, des stéréotypes, et l’établissement d’une distance et/ou d’un évitement vis-à-vis des seniors. » ( Butler (1978)
      En plus d’être associé au racisme, il conduit parfois au féminisme et à la misogynie (comme vous nous l’avez démontré avec manonb) …
      Vous avez donc l’insigne déshonneur d’appartenir à la triste confrérie de ceux qui pratiquent l’âgisme par manque d’arguments intelligents : samati, l-f-k, boston, sandwedge et, comme toujours, dans l’ombre, par commission complice de vos propos ,votre pote cotenord !
      Belle bande de ci et de ça !

    • lobwedge 15 juin 2015 23h13:

      «Nous avons eu 3 référendums qui ont clairement indiqué la préférence des Québécois pour vivre sous un régime fédéral.»

      1980: 40% pour la souveraineté.

      1995: tout près de 50% pour la souveraineté.

      Vous considérez cela comme une préférence clairement indiquée des Québécois pour vivre sous un régime fédéral?

    • Avis à tous les fédéralistes:

      On note que c’est teddybear 16 juin 2015 05h14 qui revient dans le passé en référant à l’Histoire.
      Allez-vous lui dire que c’est du passé, qu’on est en 2015?

      Vous allez le dire si on lui répond et qu’on corrige certaines petites ”déformations” dans sa façon de rapporter l’Histoire.
      Mais ces corrections ont déjà été apportées antérieurement.
      Il ne fait que répéter ces ”déformations” sans tenir compte des corrections apportées.
      Mais que voulez-vous, c’est la seule façon dont les fédéralistes peuvent référer à l’Histoire sans trop mal paraître.

    • abegweit

      16 juin 2015
      10h43

      candela

      16 juin 2015
      09h59

      Le prochain gouvernement fédéral sera minoritaire.
      ————————————————————————————–

      C’est Richard Le Hir qui vous l’a dit?
      = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

      C’est ti’vident aujourd’hui, ‘abigfail’, allumez un peu!

      Au minimum comme une chandelle, si ce n’est pas trop exiger…

      :)))

    • el_kabong, je me dois de vous posé cette question, en toute honnêté, que faites vous sur des blogues politique si vous ne suivez absolument pas l’actualité? Vous êtes constamment dans les limbes à vous demandez de quoi l’on parle!

      Je vous invite, gentiment à peut-être regardez la définition du terme troll, des fois qu’un certain déclic s’opère.

    • • @samati 16 juin 08h17
      «..@racines, 15 juin 2015, 16h32
      Comme toujours vous avez tout faux. Le BLOC n’a produit que du bla bla. Les décisions que vous citez ont été prises par le parti au pouvoir, par Jean Chrétien. Le Bloc n’a fait que surfé sur les décisions prises par ceux qui avaient le VRAI POUVOIR.»
      Allez dire à Yves Boisvert qu’il a TOUT faux (comme d’habitude..?)
      Si on suit votre raisonnement, si les gens votent pour le Parti Vert, (comme le Bloc..)« c’est se couper du pouvoir et se contenter du rôle de pleurnicheur…..» ?
      Ah ce qu’elle est belle votre conception de la démocratie… !

    • st-henri
      16 juin 2015
      12h20

      Pour votre information, c’est Anthrax qui souhaitait que les libéreaux, avant les dernières élections, soient dans la cale,,,, très très longtemps,,,,

      Après l’élection,,, je lui est remis cette affirmation sur le nez,,,,

    • erebete

      “c.c, vôtre 3e référendum…

      http://m.ledevoir.com/#article-404693″

      Et c’est vous qui accusez les autres de tout mêler…

    • @st-henri, 16 juin 2015, 12h28

      “Vous considérez cela comme une préférence clairement indiquée des Québécois pour vivre sous un régime fédéral?”

      Oui si on tient compte qu’avec une question claire utilisant les mots séparation ou indépendance, le pourcentage de OUI diminuerait de près de 20%. Ce 20% représente les gens qui voterait OUI dans l’espoir d’obtenir des concessions/argent/autres du fédéral.

      La dernière élection l’a également démontré : les québécois ne veulent pas de séparation ou d’indépendance. Ils veulent demeurer citoyen du pays qu’ils ont contribué à bâtir.

    • erebete

      “el_kabong, mais vous êtes donc bien mal équipé et sans ressource, vous en faite presque pitié! Ce sondage était en pleine page du JdeM pas plus tard qu’en fin de semaine”

      Exemple typique de la ridicule condescendance de certains fédéralistes. Au lieu de se contenter de dire qu’il fait référence à un sondage et de donner un lien, voilà que quelqu’un qui n’a pas vu ce sondage “fait pitié, est mal équipé et sans ressources”.

      Curieux, je lis plein de fédéralistes ici qui sont très mal informés… Vous devriez peut-être leur garder votre pitié?

    • erebete

      “On avance à petit pas!”

      J’aimerais mieux avancer vraiment.

    • @ralbol 16 juin 12h19
      «…Mulcair, Trudeau ou Duceppe?
      Arrêtez la Terre, j’veux débarquer ! »
      GL ayant reçu ordre de ne pas inclure Harpeur dans la liste, personnellement, je pense qu’on est gagnant quel que soit l’élu :
      -Justunpetitpet va générer la zizanie d’un troud’eau à l’autre et va être une honte sur la scène internationale…
      -Harpeur va continuer son travail de démolition du Canada
      -Mulcair va dévoiler sa grande capacité à pelleter des nuages
      -Duceppe va donner des jambettes pour défendre les intérêts du Québec !

      P.S :.Ne débarquez pas tout de suite, super spectacle en perspective…;-0

    • @racines, 16 juin 2015, 12h41

      La démocratie c’est de pouvoir voter pour qui l’on veut, que ce soit pour des nuls comme les représentants du Bloc ou pour un parti qui aspire au pouvoir et qui aura la capacité d’exercer un véritable pouvoir au niveau législatif (lois et règlements) et exécutif (administration publique).

    • La preuve est du côté des fédéralistes pour nous dire ce qu’ils ont fait de bon pour le Québec en défendant nos intérêts.

      Remplissez le vide SVP :

      le vide inter-sidéral : ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◄▬▬▬ le néant

    • arizonarc

      16 juin 2015
      10h36

      @ anthrax

      Permettez-moi un petit conseil tout à fait intéressé.

      Le 1er juillet prochain, donc dans deux semaines environ, ce sera l’anniversaire de naissance de votre mère. Si elle vit encore, elle aura au moins 102 ans. Noua savons que vous avez négligé d’aller lui rendre hommage lorsqu’elle a atteint ses 100 ans. Mais là. ne forcez pas trop votre chance. Il serait temps que vous lui démontriez de façon tangible votre reconnaissance filiale.
      N’hésitez pas, après tout, à ce que je sache, elle n’est pas la reine Elizabeth II.

      Mon intérêt vient du fait que si, comme il se doit, vous êtes aux côtés de votre mère le 1er juillet prochain, nous serions épargnés de vos commentaires déplacés en ce grand jour de la fête du Canada.

      Je suis convaincu que plusieurs habitués de ce site se joignent à moi pour vous prier de présenter nos hommages à votre mère. Nous ne lui tenons pas rigueur de l’éducation que vous avez reçue.

      ____________________________

      Et je suis convaincue que plusieurs ce joignent à moi pour dénoncer ce message. Je ne me souviens plus si Arizonarc est un des pseudos de Fritz-Mouaaaah, mais c’est le même genre de propos indignes.

    • Je suis indépendantiste et progressiste.

      En attendant le grand jour, Je souhaite que la Canada revienne à des politiques sociales, environnementales, internationales, scientifiques… digne du 21ème siècle. Pour moi, idéalement, le prochain gouvernement serait majoritaire NPD, avec une forte opposition du Bloc. Le pire résultat serait que Harper soit réélu.

      Pour qui devrais voter? Je suis mal pris…

    • Faire un choix

      Monnaie Royale canadienne; Élizabeth ou Bugs Bonny?

      Bugd Bunny et Élizabeth II Deux grands personnages canadiens!

    • BUGS BUNNY ( je m’excuse auprès d lui )

    • Un peu de lecture en cet apres midi pluvieux

      http://www.soreltracy.com/liter/2014/jan/23j.html

      Richard Le Hir Gourou de Vigile .net

      tres bon

    • @Monsieur8 16 juin 00h23
      «..@racine, 21h43: Évangéline…Merci! »
      Cher concitoyen, outre le fait qu’il y a environ 1 million d’Acadiens résidant au Québec et que des proches de ma famille sont eux-mêmes de cette noble race, voici ce qu’écrivait I.J,Landry, fondateur du «Moniteur Acadien» :
      « Vous tous qui connaissez la nécessité de vous éveiller de votre léthargie et prendre nom parmi les peuples, faites voir à l’univers que respirent encore les descendants de ces courageuses familles qui vinrent peupler la belle Acadie .» (Et j’ajouterais le magnifique Québec .
      Évidemment, ce genre de langage , c’est du vide pour les fédéralistes ; leur langage, c’est le melting pot de l’assimilation , le fric et les armes !

    • L’atmosphère est de plus en plus étouffante et pénible ici. Certains participants qui multiplient les interventions à outrance semblent y passer le plus clair de leur temps.

      De grâce faites un peu autre chose! Essayez la randonnée, le vélo, la photo, le bénévolat…

      Ce déversement perpétuel d’aigreur, de frustration, de bile, d’obsessions, de rage, de rancoeur etc. est tout aussi désagréable que contre-productif. Vous ne convaincrez personne de cette manière.

      Je pense que vous y avez renoncé de toute manière.

    • “Pour qui devrais voter? Je suis mal pris…”

      Le bloc est l’allié objectif du PC pour la prochaine élection. Votez pour eux si c’est votre conviction mais le résultat est prévisible…

    • @erebete (12h24)

      Pour quelqu’un “bien équipé et plein de ressources”, il est facile de donner des liens…
      (vous devriez prendre exemple sur votre pote cotenord-7)

    • @manonb, 16 juin 2015, 13h00

      Cette histoire de mère centenaire vient d’un message d’anthrax qui date quelque peu. Comme tout ce qui sort de ses propos, il n’y a pas de raison d’en faire tout un plat.

    • c.c.

      16 juin 2015
      12h50
      ——————
      Non c.c, c’est jusque que el_kabong est la seule qui me dit constamment, ”Encore pas de référence”, c’est que peut importe le sujet que je parle il\elle n’a jamais aucune idée de quoi on parle! Y’a d’autres blogues sur des sujets divers. Je sais que beaucoup ici fonctionne à coup de plagiat et de copier-collé, moi pas! J’aime donné MON opinion, pas celle des autres!

      En passant Carole, je crois que vous avez besoin d’un peu plus de détail pour comprendre le lien que j’essaie de vous faire réalisez sur ce 3e simili référendum, les élections de 2014, combien de Péquiste ont blâmé les partis d’opposition et les journalistes de faire ”peur” au monde avec un référendum comme raison de leur ”défaite”….. défaite…. donc un autre NON!

      Ah tiens, un petit extrait d’une entrevue de J-F Lisée suite à la cuisante défaite du PQ:

      Voici l’entrevue accordée au journaliste Patrick Lagacé et publiée ce samedi dans La Presse*:

      QU’EST-CE QUE ÇA DIT SUR LE PQ QUE TANT D’ÉLECTEURS AIENT CHOISI UN PARTI, LE PLQ, DONT LE PASSÉ ÉTHIQUE N’EST PAS ENCORE « NETTOYÉ » ?

      Ça dit que la campagne a été un dialogue entre le PQ et l’électorat. Au début, le PQ disait « on veut gouverner pour toutes sortes de raisons et on va tenter de vois convaincre de faire la souveraineté »

      L’électorat a répondu: « on vous écoute mais vous n’êtes pas dangereux car pas assez forts pour faire la souveraineté. »

      Puis trois éléments ont changé la donne et on fait en sorte que la possibilité référendaire a gagné en crédibilité.

      Un, la venue de PKP en politique, et ce n’est pas lui jeter le blâme que de faire ce constat. Deux, les extraordinaires candidats et en particulier les candidates réunis par Mme Marois. Puis, en conséquence, le mot « Déterminé », utilisée par la campagne : tout cela a donné énormément de crédibilité à la possibilité référendaire.

    • Parfois, je me demande où La Presse recrute ses journalistes. Parmi les derniers de classe? On voit régulièrement des fautes d’orthographe, de vocabulaire et de grammaire dans leurs textes.

      Par exemple, la journaliste Ariane Lacoursière écrit aujourd’hui: «Québec interviendra pour régler la question des frais accessoires. Parmi les amendements que le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, compte apporter au projet de loi 20, il est prévu qu’aucun nouveau frais ne pourra plus être chargé aux patients. »

      Elle ne semble pas savoir que «frais» est un nom pluriel et que par conséquent on doit écrire: «il est prévu qu’aucuns nouveaux frais ne pourront dorénavant être facturés aux patients.»

    • @erebete (12h41)

      Quand vous serez à même de fournir une seule référence à vos divagations sorties des limbes, on s’en reparlera…

    • «Le bloc est l’allié objectif du PC pour la prochaine élection» (mgsylvestre)

      C’est bien ce que j’ai compris… d’où mon embarras !

    • el_kabong, une pincée d’intérêt, 2 soupçons de débrouillardise et 1,01 seconde de temps de recherche….. et tadammm.

      http://www.journaldemontreal.com/2015/06/15/vos-personnalites-politiques-preferees

      Alors je vous écoute!

    • tibob25 16 juin 2015 12h45:

      «st-henri 16 juin 2015 12h20

      Pour votre information, c’est Anthrax qui souhaitait que les libéreaux, avant les dernières élections, soient dans la cale,,,, très très longtemps,,,,

      Après l’élection,,, je lui est remis cette affirmation sur le nez,,,,»

      De grâce, n’essayez pas de me faire croire que des fédéralistes n’ont pas souvent utilisé cette expression pour dénigrer les souverainistes.
      Y a des limites à nous prendre pour des valises.

    • D’autres avant moi l’ont mentionné, et je le répéterai. Je suis souverainiste mais la souveraineté se fait à Québec et non à Ottawa. Le Bloc n’a plus sa raison d’être. Et en défendant bec et ongles le Québec dans les débats à Ottawa, il participe au bon fonctionnement de la fédération canadienne.

    • erebete

      J’ai parfaitement compris ce que vous voulez dire. Je persiste à dire qu’il ne s’agissait pas d’un troisième référendum. Surtout que depuis cette élection, la souveraineté a grimpé à 42% dans un récent sondage.

      Alors avant de dire qu’il y a eu trois référendums, attendez donc qu’il y en ait vraiment un troisième, le cas échéant…

    • 1- Au fédéral, je ne voterai pas pour un candidat fédéraliste, comme c’est mon droit.

      2- Le NPD dirigé par le fédéraliste centralisateur Mulcair est un leurre.

      3- Ce parti, qui se prétend social-démocrate n’a pas appuyé Québec Solidaire aux dernières élections. Mulcair a choisi d’appuyer Le PLQ qui se révèle encore plus à droite que la CAQ. Dans un grand silence hypocrite mulcairien.

      3- Mulcair n’a jamais renié sa lutte acharnée contre la loi 101 aux côtés d’un francophobe extrême du Québec, Bill ‘Angryphone’ Johnson.

      Tant pis si les fédéralistes se retrouvent avec leur bête noire fédéraliste. C’est leur choix. Qu’ils l’endossent et le supportent sans accuser les indépendantistes de leur propre turpitude.

      Je choisis les forces de l’Indépendance.

      Et je l’assume.

    • samati 16 juin 2015 12h48:

      «@st-henri, 16 juin 2015, 12h28

      “Vous considérez cela comme une préférence clairement indiquée des Québécois pour vivre sous un régime fédéral?”

      Oui si on tient compte qu’avec une question claire utilisant les mots séparation ou indépendance, le pourcentage de OUI diminuerait de près de 20%. Ce 20% représente les gens qui voterait OUI dans l’espoir d’obtenir des concessions/argent/autres du fédéral.

      La dernière élection l’a également démontré : les québécois ne veulent pas de séparation ou d’indépendance. Ils veulent demeurer citoyen du pays qu’ils ont contribué à bâtir.»

      1- Vous y allez d’une hypothèse qui n’est pas vérifiable.

      2- Savez-vous que nous sommes toujours autour de 40% à être favorables à la souveraineté?
      Savez-vous que nous sommes aussi des Québécois?
      Pourriez-vous avoir un peu de respect pour nous lorsque vous parlez des Québécois?

    • @samati 16 juin 12h57
      Quand les gens sont souverainistes, ce sont des nuls ?
      Voici quelques noms de personnalités fédéralistes élues, ou entourant les élus, accusés de fraude ou complices de ceux qui en ont fait :
      Les sénateurs libéraux accusés de fraude :
      Raymond Lavigne
      Mac Harb
      Les sénateurs conservateurs accusés de fraude:
      Patrick Brazeau
      Mike Duffy
      Pamela Wallin
      Dean Del Mastro l’ancien secrétaire parlementaire du premier ministre et député conservateur,
      Arthur Porter, ancien président du Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité,
      Nigel Wright, l’ancien chef de cabinet de Stephen Harper,

      Ajoutons –y une macédoine partielle (PLQ et PCC) composée de joyeux lurons qui, de par leur compétence (sic), ont ou vont marquer l’histoire du Canada :
      Jean Lapointe, Andrée Champagne (Donalda), Josée Verner, Jacques Demers , Peter MacKay qui utilisait des hélicos de l’armée pour aller à la chasse et à la pêche, et en sursis : Boisvenue (fraude)…
      Prochaine fois que vous parlerez de nuls, enlevez le flag canayen et votrefanatisme qui faussent votre jugement !

      Quant à votre description de la démocratie, je n’ai surtout pas de leçon à recevoir d’un fédéraliste qui applaudit des élus qui bafouent la démocratie , comme un Jean Chrétien (qui, selon Lysiane Gagnon, serait derrière les barreaux si on était aux USA) lequel Chrétien qui disait que «La fin justifie les moyens pour se débarrasser des séparatissses» ou encore le grand PÊT, qui a été qualifié de voyou et de névrosé paranoïaque par Londres pour son comportement antidémocratique !
      En terminant, voici LA définition de la démocratie qui inspire les souverainistes :
      « La démocratie est le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. » Abraham

    • samati 16 juin 2015 12h57:

      «@racines, 16 juin 2015, 12h41

      La démocratie c’est de pouvoir voter pour qui l’on veut, que ce soit pour des nuls comme les représentants du Bloc ou pour un parti qui aspire au pouvoir et qui aura la capacité d’exercer un véritable pouvoir au niveau législatif (lois et règlements) et exécutif (administration publique).»

      Ce n’est pas vous qui m’écriviez, pas plus tard qu’hier:

      «samati 15 juin 2015 12h53:
      «@st-henri, 15 juin 2015, 11h45
      Il faudrait éviter de tomber dans le travers de l’internaute nunu dont les seules interventions sur ce blogue visent à salir tous ceux qu’il considère être des adversaires. Vous devriez continuer à débattre du coté des idées, ce qui serait une approche plus honorable.»

      Vous faites quoi en traitant les représentants du Bloc de nuls?

    • merci pour autant de sollicitude envers ma mère qui aura effectivement 101 ans dans quelques semaines.

      elle n’aura pas à supporter l’austérité du gouvernement libéral et de son ministre Barrette.

      La France est plus social que le Québec, et je vous le dis en toute franchise, jamais les français n’auraient accepté d’être gouverné par les représentants du parti libéral que nous avons au Québec.

      Pas un seul ne passerait la barre.

    • @Mouaaahhh/Fritz2 16 juin 13h38
      Monsieur chosefrite, et parfois je me demande comment les gens peuvent encore douter que vous êtes affublés de quatre yeux, quatre oreilles et deux faces quand, par solidarité fanatique, au lieu de corriger les 25 fautes de grammaire au centimètre carré des FÉDÉRALISTES boston, erebete, guy-mauve et Midian, vous vous abaissez à faire de l’âgisme envers les souverainistes ou du snobisme grammatical journalistique !
      Morale ?
      Ne jamais, jamais tourner le dos à un……

    • le seul français que le parti libéral avait comme député, était Henri-François Gautrin qui s’est retiré de la vie politique.

      je n’avais jamais aimé le personnage.

    • c.c, mais cela m’amène à un autre point dont j’ai souvent émis comme opinion(pour les insécures, référence d’une opinion, c’est dans le cerveau que cela se trouve) c’est pourquoi moi l’arrivée de PKP me ravi, avec une position de dur et de pressé, il va tassée tout ceux qui jouent à faire semblant au PQ…. le Branding commerciale depuis 20 ans. Là nous aurons les vrais chiffres.

      C’est comme les séparatistes qui déclarent, ”le Bloc est inutile et nuisible à la cause car il sert au bon fonctionnement du fédérale”, et ensuite de dire faut se séparer car le fédéralisme ”fonctionne pas”….belle contradiction et manipulation, ça c’est la position de PKP D’ailleurs!

    • @ racines

      - «Ne débarquez pas tout de suite, super spectacle en perspective…;-0»

      Super, le spectacle..?

      Plutôt désolant oui !

      Comme toutes ces marionnettes ont un banquier et doivent travailler dans le cadre bien précis du capitalisme, y’a STRICTEMENT AUCUNE CHANCE que le moindre changement significatif se produise.

      Ils vont nous rabattre les oreilles de clichés sur la croissance, le développement, les emplois, tout en sachant très bien qu’ils n’y peuvent RIEN; que depuis 30 ans, ce sont les corporations et la finance qui ont le pouvoir et qui décident; que l’économie mondiale est à atteindre sa limite de croissance; et que quoi qu’ils puissent dire ou faire, on va frapper le mur dans approximativement 20 ans.

      C’est un spectacle de vieux clowns fatigués, usés, pas drôles, incapables de renouveler leurs numéros et condamnés à répéter les mêmes platitudes sous le même vieux chapiteau qui s’en va en lambeaux.

      Le pire, on va voter pour ça en se faisant croire qu’on peut changer les choses.

      Si on restait tous chez nous et qu’on ne votait pas, là, LÀ ILS AURAIENT PEUR !

      Mais comme on participe à la farce, alors on les rassure, le troupeau est docile, tout peut continuer comme avant.

      Ça fait pitié.

    • @monsieur8 13h44 “… d’où mon embarras !” Et le mien également.

    • manonb
      16 juin 2015
      13h00
      Vous avez écrit:

      ”Et je suis convaincue que plusieurs ce (sic) joignent à moi pour dénoncer ce message. Je ne me souviens plus si Arizonarc est un des pseudos de Fritz-Mouaaaah, mais c’est le même genre de propos indignes.”

      D’après ce que j’ai lu ces derniers jours; ce serait plutôt vous qui s’amuse dans les pseudos multiples et ce, depuis longtemps.
      Pour ce qui est des propos indignes, je m’en excuse s’il y en a mais, chose certaine, ils sont loin d’être aussi intimidants que les vôtres d’après ce que j’ai lu ces derniers jours.

    • La grande farce : libéraux et conservateurs s’échangent le pouvoir depuis 148 ans !

    • @st-henri, 16 juin 2015, 14h47

      Vous avez raison, je n’aurais pas du caractériser les représentants du Bloc de cette façon. J’aurais dû parler de leur influence nulle sur les politiques à Ottawa.

    • Hier j’ai posé poliment une question dans les l’étiquette, et qui a pourtant subi la varlopette gescacificatrice !

      Pourtant la question était ce qu’il y a de plus anodin :

      ▬ depuis sa nomination comme ministre au sein du cabinet conservateur, qu’a fait de bon pour le Québec, Denis Lebel ?

      RÉPONSE : ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

    • @racines 14h56 (voir Mouaaahhh 13h38)

      À la suite de mon intervention de 13h38, la journaliste Ariane Lacoursière a corrigé son texte qui se lit maintenant comme suit: « il est prévu qu’aucuns nouveaux frais ne pourront plus être facturés aux patients». C’est nettement mieux. Vive les journaux électroniques (et les lecteurs vigilants)!

      À défaut de pouvoir corriger vos inepties, je corrige celles des journalistes. Ainsi mes petits-enfants auront moins de mauvais exemples à se mettre sous les yeux.

      Vous devriez suivre mes conseils et soigner votre cou (Mouaaahhh 08h25). S’il peut penser, il doit parfois se demander à quoi il sert.

    • ralbol

      16 juin 2015
      15h20

      Le pire, on va voter pour ça en se faisant croire qu’on peut changer les choses.

      Si on restait tous chez nous et qu’on ne votait pas, là, LÀ ILS AURAIENT PEUR !

      ========================================================

      Vous avez mille fois raison

    • @racines 14h56
      «Ne jamais, jamais tourner le dos à un…»

      Aidez-nous, à un schleu?

    • Le Québec est pratiquement muet depuis quatre ans. Les députés néodémocrates québécois de la Vague Orange ne se comportent pas différemment des pions de Pierre Elliott Trudeau dans les années 1970-80. Ils votent uniquement en fonction des intérêts de leur parti et souvent contre ceux du Québec. Il est temps que le Québec retrouve sa voix pour reprendre en main la défense de ses intérêts. C’est pour ça qu’il faut voter Bloc Québécois.

    • Une pensée émue pour l’ex-maire de Montréal Jean Doré qui nous a quitté hier. Une homme droit et honnête qui aura grandement contribué à moderniser l’administration municipale et à insuffler un peu plus de démocratie dans la vie politique montréalaise. Dommage que ses successeurs n’aient pas jugé bon de poursuivre sur cette voie…

      http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/politique/2015/06/15/004-dore-deces-reax.shtml
      http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/politique/2015/06/15/004-jean-dore-realisations-montreal-bilan.shtml

    • «Trudeau veut réformer le système démocratique»
      http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201506/16/01-4878505-trudeau-veut-reformer-le-systeme-democratique.php

      «MiniMe» pourrait peut-être commencer par saborder son propre Parti Libéral. Ça permettrait au moins de prendre vraiment au sérieux ses prétentions de réformateur…

    • «Exclusif – Radio-Canada a découvert qu’une femme proche du crime organisé est propriétaire de garderies subventionnées par l’État. Bien que ses frères, son ex et son actuel conjoint soient des trafiquants de drogue condamnés, les garderies liées à Rosalba Guerrera ont reçu près de 20 millions de dollars en fonds publics.»

      Source:
      «Proche du crime organisé et propriétaire de garderies à 7 $»
      http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2015/06/16/001-garderies-motard-crime-organise-hells-angels.shtml

      - – - – - – - – - – - – - – -

      Malgré son passé on ne peut plus douteux, cette dame aurait néanmoins reçue plus de 20 millions de dollars en subventions depuis quinze ans, soit essentiellement sous le régime libéral. Est-ce un nouvel exemple de ces «vraies affaires» auxquelles la bande à Couillard tiendrait tellement à nous associer? Et pense-t-on à la sécurité des enfants à travers tout ça?

    • @monsieur8, 13h et quelques…

      Je comprends votre questionnement dans votre mot qui début par “je suis indépendantiste et progressif”.

      Je me considère nationaliste et progressiste, ayant déjà voté non…et oui. Ayant déjà voté Bourassa, Lévesque, Parizeau….pour ne nommer que ceux-là

      Je devrais être celui de nous deux qui aurait l’idéal du NPD pour le Canada.
      Pourtant, le nationalisme est devenu si peu présent depuis quelques années avec la disparition du Bloc et la mainmise du pouvoir provincial par le PLQ…que je serai fort possiblement celui de nous qui donnera sa voix pour le Parti le plus nationaliste qui sera devant moi.

      Comme une soif de. La façon dont mon PM se plaît à être fier qu’on soit une minorité me fait pencher vers ça encore plus clairement.

      Mais, je comprends votre questionnement tout à fait.

    • racines dit ”La démocratie est le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple”

      Ben le 7 avril 2014, le people a parlé.

      Mais on dirait que tu as beaucoup, beaucoup, beaucoup de difficulté à accepter la décision du peuple.

      Pkoi?

    • @monsieur8 et lukos

      L’autre jour lorsque j’écrivais qu’il ne fallait pas voter comme si l’on souffrait du”dédoublement manichéen de la personnalité” ça référait à votre crainte actuelle.
      Suis-je d’accord avec les politiques conservatrices,et anti-démocratiques de Harper ? Jamais. elles n’émanent pas de moi. Elles appartiennent et sont le fruit de citoyens qui ont, par leur majorité, le choix et le pouvoir presqu’absolu de les choisir et de les mettre en place peu importe la forme. Vous avez énumérez tous les torts qu’il a causé à ses propres citoyens et vous voudriez que l’on aie ensemble, ici au Québec, l’abnégation d’oublier notre propre quête pour tenter de remédier à la situation? Quoi élire et envoyer moitié/moitié députés du Bloc et du NPD pour colmater toutes les failles de cette aberration de fédération?
      Il est grand temps d’être purement, simplement mais fermement indépendantiste. Sans broncher.

    • anthrax

      16 juin 2015
      14h53
      Si c’est mieux en France, vous savez ce que vous devez faire.

    • st-henri
      16 juin 2015
      14h33

      Demandez à anthrax s’il a écrit ce que j’ai mentionné avant d’accusé,,,, j’aimerais bien sortir son post.

    • candela 16 juin 2015 09h59

      ”Le prochain gouvernement fédéral sera minoritaire.”

      Je pense comme vous.

      Le scénario idéal:

      138 NPD gouvernement minoritaire
      132 PCC opposition
      42 BQ balance du pouvoir
      26 PLC un bouquet de plantes vertes

      Peu probable mais pas impossible.

      Ça implique une vague orange en Ontario (possible pour se débarrasser de Harper) et que le Québec envoie une délégation de 25-30 NPD pour lui permettre de former le gouvernement et une 40taine de BQ pour les surveiller.

      De cette façon, le BQ aurait plus de pouvoir que le PCC et le PLC réunis.

      Ça ferait fermer le clapait aux détracteurs du BQ.

    • anthrax
      16 juin 2015
      16h02

      Es-tu capable d’amettre que c’est toi qui a souhaité que les libéreaux soient dans la cale longtemps,,,,, montre nous ton honnêteté….

    • anthrax

      16 juin 2015
      14h53

      elle n’aura pas à supporter l’austérité du gouvernement libéral et de son ministre Barrette.

      La France est plus social que le Québec, et je vous le dis en toute franchise, jamais les français n’auraient accepté d’être gouverné par les représentants du parti libéral que nous avons au Québec.

      Pas un seul ne passerait la barre.
      =================================
      Selon l’article ci-dessous, il semble que le gouvernement français vous contredit.

      Agence France-Presse
      PARIS
      La décision du gouvernement socialiste en France de faire adopter sans vote une importante loi d’inspiration libérale sur des réformes économiques, qui divise son camp politique, a suscité mardi un vaste tollé à l’Assemblée nationale.

      Dans un climat houleux, le premier ministre Manuel Valls a officialisé à la tribune de la Chambre basse son intention, révélée la veille, d’à nouveau engager la responsabilité de son gouvernement sur ce projet.

      Le texte, sur lequel le gouvernement table pour relancer la croissance et démontrer à ses partenaires européens sa volonté de réformer, étend notamment le travail dominical et assouplit le Code du travail.

      «Il faut avancer dans l’intérêt des Français. C’est impératif. La détermination de mon gouvernement à réformer est intacte», a-t-il martelé, défendant un «choix d’efficacité».

      En signe de protestation, les députés de l’opposition de droite et de la gauche communiste ont quitté l’hémicycle.

      «L’Assemblée a été humiliée», a cinglé Christian Jacob, patron des députés du parti Les Républicains (droite) de l’ancien président Nicolas Sarkozy, en fustigeant «l’interdiction des débats».

      Très virulent, le chef de file des élus communistes, André Chassaigne, a accusé M. Valls d’être «en train de bafouer la démocratie dans ce pays».

      Même son de cloche chez les anciens alliés écologistes du pouvoir, partis du gouvernement après la nomination de Manuel Valls à sa tête au printemps 2014, qui ont dénoncé un «déni de démocratie» et un «chantage».

      Dans les rangs des députés du parti socialiste, majoritaire, le chef de file des «frondeurs» de l’aile gauche, Christian Paul, a critiqué «un échec collectif et une faute politique».

      Sans surprise, l’opposition de droite, avec ses alliés centristes, a immédiatement déposé une motion de censure, qui sera débattue jeudi après-midi. Tous les experts la jugent cependant vouée à l’échec compte tenu de la majorité dont dispose le gouvernement.

      M. Valls avait déjà engagé la responsabilité de son gouvernement en février pour faire passer en première lecture le même projet de loi, porté par le ministre de l’Économie Emmanuel Macron, un ancien banquier de 37 ans.

      Le recours à l’article «49.3» de la Constitution lui avait permis d’étouffer l’opposition d’une trentaine de députés socialistes «frondeurs», qui jugent le texte trop libéral.

      En vertu de cette procédure, dont l’usage autrefois courant est aujourd’hui très limité, la loi n’est pas soumise au vote et est considérée comme adoptée, sauf si une motion de censure est votée.

      Les députés frondeurs n’étaient pas allés jusque là et la motion, soutenue seulement par la droite, avait été largement rejetée.

      Celle qui sera débattue jeudi apparaît déjà promise au même sort. Les adversaires de la «loi Macron» dans les rangs socialistes ont souligné mardi que leur but n’était «pas de faire chuter le gouvernement».

      Une fois adoptée à l’Assemblée, la loi repartira une nouvelle fois au Sénat, contrôlé par la droite, avant une adoption définitive que le président François Hollande a dit espérer avant le 14 juillet.

      Le président du Medef, la principale organisation patronale française, a soutenu de son côté la décision du pouvoir d’utiliser l’arme institutionnelle pour imposer le texte, estimant que le gouvernement avait fait un «bon choix».

      La loi Macron, censée selon le ministre de l’Économie «déverrouiller» l’économie française, a été infléchie ces derniers jours dans un sens encore plus favorable aux entreprises.

      Le gouvernement s’est attiré les foudres des syndicats en y introduisant notamment un très controversé plafonnement des indemnités dues aux salariés en cas de licenciement abusif.

    • Mais non,manonb et c.c. Népala même personne…

      HéHéHé

    • @erebete (13h59)

      Braaa-voo… Vous voyez, pour paraphraser la publicité, quand ça existe, ça se trouve…
      Maintenant faites de même pour pauline-la-rock-star-des-funérailles…

      Pour votre sondage, c’est moi qui attend votre réponse (”je vous écoute”??? est-ce p.q. vous lisez à haute voix?) : que pensez-vous de la position de Françoise David??…

    • “Le premier ministre Stephen Harper a reconnu que son gouvernement avait exercé des pressions sur la GRC afin qu’elle détruise rapidement le registre des armes d’épaules, même si on l’avait averti que cela était illégal (La Presse).” C’est ça, la méthode Harper. Je ne veux pas qu’il passe entre les mailles du filet et je voterai donc NPD.

    • @Mouaaahhh 16h06 “À la suite de mon intervention de 13h38, la journaliste Ariane Lacoursière a corrigé son texte…” Vous croyez que c’est à cause de votre commentaire? Vous ne manquez pas d’air. Les journalistes savent se relire et corrigent souvent les erreurs de leurs textes.

    • Mouaaahhh

      16 juin 2015
      16h06

      À la suite de mon intervention de 13h38, la journaliste Ariane Lacoursière a corrigé son texte qui se lit maintenant comme suit: « il est prévu qu’aucuns nouveaux frais ne pourront plus être facturés aux patients». C’est nettement mieux. Vive les journaux électroniques (et les lecteurs vigilants)!

      - – - – - – — – - – - – — – - – - – - –

      Il rejoint donc “Turbinator” dans l’auto-glorification.

    • On en a assez des charlatans.

      charlatans
      Définitions Web
      Un charlatan est une personne qui pratique l’imposture, ou un jeu de dupes envers autrui, grâce à des trucages, des déformations de la réalité, ou des falsifications, en vue de gagner sa confiance, généralement pour obtenir de l’argent ou tout autre avantage.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Charlatan

    • @ monsieur8

      16 juin 2015
      13h03

      Voter NPD ?
      Pour Mulcair ?

      Un anti québecois fanatique, ancien avocat d’alliance Québec.

      Mais ça pourrait être une bonne idée après tout.

      La politique du pire, ça fonctionne parfois.

      M. Duclos

    • Le spectacle est maintenant bien entamé au PQ :

      Confusion entourant la position du PQ sur l’oléoduc Énergie Est, article de Radio-Canada, le mardi 16 juin 2015.

      Le projet de TransCanada embrouille le PQ, article de Charles Lecavalier, Le Journal de Montréal, le mardi 16 juin 2015.

    • arizonarc

      16 juin 2015
      15h53

      D’après ce que j’ai lu ces derniers jours; ce serait plutôt vous qui s’amuse dans les pseudos multiples et ce, depuis longtemps.

      ______________

      Faux. J’ai toujours eu un seul pseudo, je l’ai dit déjà, j’ai donné ma parole d’honneur, le reste n’est que niaisage.

      ________________________________

      Pour ce qui est des propos indignes, je m’en excuse s’il y en a mais, chose certaine, ils sont loin d’être aussi intimidants que les vôtres d’après ce que j’ai lu ces derniers jours.

      _________________________________

      Donnez-moi un seul exemple de propos intimidant de ma part. Quelque chose qui se compare à parler de la vie personnelle des gens, de leurs parents, par exemple.

      Je vous mets au défi.

    • anthrax
      16 juin 2015
      16h02

      Il s’ait occupé du pont Champlain,,,, imagine si le pays Québec devait assumer les coûts,,,,

    • @A.Talon 17h12 “«MiniMe» pourrait peut-être commencer par saborder son propre Parti Libéral. Ça permettrait au moins de prendre vraiment au sérieux ses prétentions de réformateur…” Le Bloc, qui devait être sur la scène fédérale temporairement, est là depuis plus de vingt ans. Je serais curieux de savoir ce qu’en pense son fondateur.

    • Harper a fait plus pour la souveraineté du Québec depuis qu’il est PM que Marois, PKP, Landry, Duceppe. Drainville et tous les autres réunis. Les conservateurs on constamment ch… sur le Québec depuis qu’ils sont au pouvoir, et pourtant l’option souverainiste plafonne entre 35-40%.

      Vous dites vouloir défendre les intérêts du Québec, mais vous êtes prêts à faire réélire le pire gouvernement anti-Québec depuis 1867. Car c’est ce qui se passera si le NPD perd trop de comtés au Québec au profit du Bloc. C’est mathématique.

      Très bon texte sur La Presse+ aujourd’hui:

      http://plus.lapresse.ca/screens/7580f119-07e0-4a64-987e-1eeb83ff818a%7C_0.html

    • @boston 16 juin 17h26
      Que connais-tu de la démocratie soldat ?
      Impatient de dresser des barbelés autour du Québec, l’arme sur l’épaule, sur ton temps de je me pogne le beigne aux frais des contribuables, tu passes tes journées, tes soirées et tes nuits à mépriser des députés démocratiquement élus !

    • samati 16 juin 2015 16h02:

      «@st-henri, 16 juin 2015, 14h47

      Vous avez raison, je n’aurais pas du caractériser les représentants du Bloc de cette façon. J’aurais dû parler de leur influence nulle sur les politiques à Ottawa.»

      J’apprécie votre mise au point.

      Par contre, si on revise le travail du Bloc depuis ses débuts (je ne parle pas ici des 4 dernières années, évidemment), je ne suis pas prêt à dire que son influence est nulle à Ottawa.

      Mais pour moi, même si je vais voter pour le Bloc, ce n’est pas là que se joue l’essentiel.
      Ce serait quand même intéressant que le Bloc améliore sa position.

    • “Funérailles de Jean Doré: des policiers conserveront leurs casquettes.” Quand la police ne se respecte pas elle-même, comment peut-elle exiger qu’on l;a respecte?

    • @clb16 16 juin 20h00
      Je partage votre répugnance pour Harpeur le NewBorn Christian ou Justunpetitpet ou Mulcair, ex Président d’Alliance Québec mais, stratégiquement, les «astres » semblent s’enligner pour un gouvernement minoritaire dans la décapitale nationale, et je pense que le Bloc pourrait jouer les troubles fêtes et faire beaucoup de millage dans leurs revendications pour le mieux-être des Québécois… c’est quand même mieux que rien , non ? !
      Autrement dit : TSUGM…. Tout Sauf Un Gouvernement Majoritaire…;-)

    • @silenceondort 16 juin 16h58
      Bon, pour être honnête, je dirais que vous avez du flair, mais qu’avec une telle odeur émanant du schleu en question, vous avez peu de mérite : la preuve ?
      Les pigeons lui courent après et, ultime consécration, il compte parmi ses amis Monsieur Potin de la cotenord…….;-))…

    • non mais yé tu drôle notre patriote racines.

      Il dit, en parlant de moi ”tu passes tes journées, tes soirées et tes nuits à mépriser des députés démocratiquement élus !”

      Et pourtant, ce vieillard fait la même chose envers les fédéralistes.

      Racines, pour qui tu te prends hein?

    • @racines 20h55 Surtout, n’importe qui sauf Harper. Le Bloc peut lui permettre de se faufiler encore une fois.

    • @racines

      Ça pourrait être le cas, mais j’ai bien peur qu’avec un gouvernement conservateur minoritaire, Harper n’aura pas de mal à convaincre les Libéraux de voter de leur bord, même dans un dossier qui va à l’encontre du Québec ou des valeurs du NPD / Bloc. On l’a vu entre autres dans le cas de C-51 et Energie-Est. Si on est pour avoir un gouvernement minoritaire, autant que ce soit un gouvernement NPD. Imaginez le poids qu’aura le Québec avec 50+ députés élus du NPD dans le gouvernement. Combien de ministres du Québec ?
      Et puis je persiste à croire que le NPD peut encore l’emporter avec une majorité.

    • Ne jamais, jamais tourner le dos à un……séparatiste

    • “L’impôt sur le revenu est la pire des taxes, selon le ministre Leitao”.

      Et les snowbird d’applaudir des mains et des pieds : plus d’argent pour dépenser en Floride !

    • @boston 21h08 “Et pourtant, ce vieillard fait la même chose envers les fédéralistes.”

      Qu’avez-vous contre les vieux? Un jour, ce sera votre tour.

    • @racines, 20h55 (et zduc, et candela, et pierre_lemay, et silenceondort, et clb16, etc.) : Pour moi, ce sera TSH (tout sauf Harper !). Justin est bien cute, mais pas (encore) apte à diriger un pays. Il me reste donc à espérer une victoire du NPD. Si en plus le Bloc présente une forte opposition, ce sera tant mieux pour nous.

      Mulcair ne m’est pas du tout sympathique, loin de là. Mais je reconnais que les politiques que lui et son parti défendent sont bien plus proches des priorités/intérêts des Québécois que celles d’Harper ou de Ti-Pet (environnement, social, militaire, etc.).

      Donc, je souhaite un gouvernement NPD et une forte opposition du Bloc.

      Je vote pour qui pour avoir ça ?

    • lukos 18h30

      Elle a utilisé presque mot à mot le texte que je lui ai suggéré, incluant la substitution de “chargés” par “facturés”. Je crois l’avoir inspirée.

    • Article à réflexion du Devoir,
      «COUILLARD ET L’IMMIGRATION Imprudence dogmatique »
      d ‘Antoine Robitaille.

    • Avant de trop louanger le défunt maire Jean Doré, il faudrait se rappeler que c’est lui qui a introduit les arrondissements à Montréal, ce qui nous vaut aujourd’hui tous ces roitelets et leurs suites.

    • @boston 21h50 Juste pour faire égal. Ne jamais tourner le dos à un fédéraliste enragé et armé.

    • @manonb

      Comme je vous l’ai déjà dit, vos marches sont dans un état lamentable, ce qui pourrait provoquer des accidents potentiellement problématiques à votre âge. Je vous recommande Hydrolox. Il s’agit d’un produit facile à appliquer qui ne requiert pas de formes et qui sèche assez vite. Pour les fissures importantes, procédez en deux applications successives. C’est vraiment simple, même pour quelqu’un comme vous.

    • @boston
      à un…militaire. À moins de tenir un miroir grand comme une antenne parabolique d’une main et son fusil d’épaule chargé à bloc dans l’autre.

    • @ Monsieur8 16 juin 13h03

      Plusieurs personnes se posent probablement les mêmes questions que vous. Je crois personnellement que l’argument du vote stratégique est un leurre pour convaincre les gens de voter contre leurs convictions, par exemple: un vote pour le Bloc est un vote pour Harper; il faut voter conservateur pour que le Québec ait une voix au cabinet; il faut voter libéral sinon le NPD va passer entre les deux, etc. Même si notre système électoral est bien imparfait, je me suis donné comme ligne de conduite de tout simplement voter pour le candidat ou le parti qui me représente le mieux.

      S’il faut parler stratégie, j’imagine difficilement les Conservateurs faire des gains au Québec. Leur sort va se jouer ailleurs et j’imagine mal le NPD ou le Bloc appuyer un gouvernement minoritaire conservateur.

    • Pause musicale (pour anthrax): Un Algérien qui chante «Douce France», de Trenet.

      En prime : Ya Rayah

      Bonne nuit.

    • @A.Talon

      Ouf, le maire Dore… l’equivalent du maire Tremblay sauf pequiste plutôt que libéral.

      Celui qui a tant donne aux syndicats – 5,000 syndiqués à la ville garantis, qu’ils soient nécessaires ou non

      Une bonne personne? Surement
      Un bon maire? Pas du tout

    • @teddy bear

      Bravo pour vos commentaire de 16h30 et 17h15

    • @tous

      Pas de félicitations au gagnant de la coupe Stanley pour le québécois Corey Crawford?

      Et son DG Stan Bowman, fils du québécois légendaire Scotty Bowman?

      Denys Arcand, virulent et excellent par son vision du Québec moderne dans Les Invasions Barbares qui dit aujourd’hui que la politique au Québec tourne dans le vide depuis 35 ans.

      Michel Tremblay lui n’est pas d’accord, toujours aussi passionné pour l’independance… sauf que son pays à lui n’est certainement pas “l’hiver”, il passe la moitié de l’annee à Key West.

    • Quelle honte j’oublie Jonathan Toews, le canadien modèle: moitié franco moitié anglo, provient du centre du pays le Manitoba. Parfaitement bilingue, vaillant et talentueux. Gagnant de 3 coupes Stanley.

      Si c’etait à refaire il serait repêché avant Sidney Crosby

      Pourtant silence radio de ceux qui le porteraient en héros s’il avait un autre nom de famille

    • Mulcair: machine à dépenser de l’argent

      Trudeau: machine à dire n’importe quoi

      Duceppe: machine à récolter des pensions

      Harper: machine à dire ce qu’il fera, et le fait

      Je ne partage pas les croyances populaires de Harper, mais il est un sapre bon PM

      S’il pouvait abolir le sénat et implanter le libre échange avec l’Europe, sa pérennité sera assurée.

      Lui ne niaise pas avec des histoires de charte. Il revoit carrément la politique d’immigration

      Et il ne le cache pas

      Quand Mike Duffy et autres conservateurs ont été pris la main dans le sac, ils ont été passés dans le tordeur

      C’est quand la dernière fois qu’on ait vu semblable au QC? Que ce soit libéraux ou pequistes, ils protègent toujours leurs amis. Pas Harper

      Je le trouve frette, son insistance par rapport au registre des armes à feu est achalante, et ses croyances par rapport à l’avortement etc font qu’il ne soulève pas les passions. Dommage qu’il ait ces “defauts” si je peux les nommer ainsi, car sinon il serait une véritable super-star. Dieu merci qu’il livre la marchandise…

    • ” Au Québec, la critique insidieuse envers Stephen Harper est tellement répandue dans l’espace public qu’elle s’est substituée à la rectitude politique. Le chef néo-démocrate profite donc naturellement du rejet implicite des conservateurs: un bond de 6 % des opinions favorables…”

      http://www.journaldemontreal.com/2015/06/15/chouchous-politiques

      Comme disait Laurier a Henri Bourassa: ” Les Canadiens-francais n’ont pas d’opinions, ils n’ont que des sentiments”

      On peut le constater dans ce rejet de Stephen Harper de la part des Québécois, pourtant quand on regarde son bilan, on peut pas dire comme certains l’affirment que c’est un extrémiste de droite, on a pas vu d’ennemis politiques de Harper comme le Bloc ou le NPD être jetés en prison, l’avortement n’a pas été criminalisé, le service militaire n’est pas obligatoire, on voit pas de chemises brunes se promener dans les rues a la chasse aux séparatistes, bref, on est a droite avec Harper, mais pas a l’extrême-droite.

      Il l’a fait une bonne gestion du pays, pas plus pas moins et c’est ce qu’on s’attend d’un premier ministre, Celi, baisse de la TVQ, libre échange avec l’Europe, les nationalistes devraient l’aimer celle-la ça va les rapprocher de leur Frannnccce chérie, il a couper a Radio Canada, est-ce que ça parait quand on regarde Radio Canada, RDI ou Art tv ? Pas du tout, donc il a juste couper dans le gras, alors ceux qui crient que Harper veut nous assimiler en coupant a Radio Canada …Il a bonifier les crédits d’impôt pour la famille, réformer l’assurance-emploi, règlement du déséquilibre fiscal, de l’harmonisation des taxes avec Québec, reconnaissance de la nation québécoise, commence toujours ses discours en français, en somme il a été un bon premier ministre, que le Québec l’haisse comme ça, ça cache quelque chose, du racisme peut être ?

      Ou bien les Québécois sont juste facilement manipulables , alors pour se faire élire faut pas leur parler avec la tête, mais avec le cœur, les émotions, les gens émotifs sont facilement plus manipulables que quelqu’un de plus rationnelle, alors Jack avec sa canne et son cancer donne une vague orange, Duceppe avec sa face rouge d’indignation rapportent des votes au Bloc, TLM en parle qui revient en septembre va surement se mette de la partie pour parler contre Harper a chaque dimanche jusqu’à l’élection.
      Et pourtant, dans n’importe quelle autre démocratie, un gars comme Harper serait réélut haut la main avec son bilan, je peut me tromper, mais si le NPD ou le Bloc rentre fort au Québec en octobre, ça va donner raison a Laurier.

    • ” La valeur d’Alimentation Couche-Tard dépasse maintenant les 30 milliards $ à la Bourse de Toronto.
      Tout un exploit pour l’entreprise québécoise fondée au Québec au début des années 80 par Alain Bouchard.
      À la Bourse de Toronto, Couche-Tard apparaît maintenant parmi les 20 entreprises les plus valorisées du parquet, avec les grandes banques canadiennes et les pétrolières.
      Au 1er février 2015, le géant québécois du dépanneur comptait plus de 13 000 magasins à travers le monde, dont 6314 en Amérique du Nord.”

      http://www.journaldemontreal.com/2015/06/16/couche-tard-vaut-30-milliards

      Qui va oser dire après ça que le Canada nous retient dans une camisole de force, nous empêche de nous développer, qu’on est pas libres au Canada, qu’on vit sous le joug canadien et autres niaiseries du genre qu’on lit ici et la, de la part des nationalistes ?

    • ” Une source conservatrice a indiqué que le gouvernement prévoit investir 1,1 milliard de dollars de 2013 à 2018 afin de promouvoir la dualité linguistique et donner un coup de pouce aux minorités de langues officielles. De cette somme, 658 millions iront à l’éducation et 149 millions, pour soutenir l’immigration francophone dans les milieux minoritaires.”

      Harper si prend donc bien mal si il veut nous assimiler.

      ” Plus de 2 millions d’anglophones parlent français et viennent enrichir notre francophonie. Il importe de saluer la contribution de ces nombreux francophiles à la vitalité du fait français au pays».

      Combien de pures-laines bilingues au Québec ? On sait que les néo-québécois parlent tous 3 langues pour la plupart, mais les” de souches ” eux-autres ?

      http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201506/16/01-4878672-harper-souligne-limportance-du-francais-a-ses-ministres.php

    • @monsieur8,

      J’avais compris votre questionnement et pensais y avoir répondu ;).
      Je ne l’ai sûrement pas fait trop occupé à vous expliquer que j’a eu votre questionnement déjà et que je ne suis plus rendu là.

      En fait, je vous expliquais que, même avant l’arrivée d’un Duceppe, il était décidé que je votais pour le plus nationaliste des Partis, peu importe ce que ça aurait donné, sans me questionner sur les stratégies anti-je sais pas quoi.
      Ma conscience et ma lecture de la situation me fait croire que chaque voix nationaliste est importante parce que nous sommes en train d’établir comme une normalité le fait que nous sommes une minorité.
      Respect à qui est bien dans ça. Je ne le serai jamais et n’assumerai jamais ça. Faut savoir respecter ça également.

      Pour répondre à votre questionnement si vous avez une autre lecture que la mienne, je dirais que vous devriez donner votre voix au NPD.
      En revanche, je vous dirais d’être attentif aux sondages afin que votre vote stratégique soit bien efficace.
      De mon côté, il n’y aura qu’un vote de conscience…je ne m’occuperai pas de stratégie, peu importe ce que ça donnera.
      Est-ce que j’espère que nous soyons nombreux à réaliser qu’il serait temps de redonner un peu de force au nationalisme? Je l’espère, sans m’attendre à rien.
      Ce n’est pas toujours ainsi, mais ce sera le cas cette fois.
      Bonne réflexion à vous!

    • ne jamais tourner le dos à …..racines, silenceondort et lukos.

    • À lire dans l’édition de mercredi du quotidien The Globe and Mail, si vous comprenez bien l’anglais écrit :

      New bill on religious symbols won’t end ugly debate over ‘Quebec values’ [Traduction libre du titre : Le nouveau projet de loi sur les symboles religieux ne mettra pas fin à l’inélégant débat concernant les « valeurs québécoises »], chronique de Lysiane Gagnon, The Globe and Mail, le mercredi 17 juin 2015.

    • @lukos – 16 juin 2015 – 21h30
      En effet, un Bloc qui obtiendrait plusieurs appuis en octobre laisserait la porte ouverte à un nouveau quatre ans de règne des conservateurs. Pour un, je vais décider entre le NPD et les libéraux. Un ou l’autre, j’ai des bémols, mais comme on dit, entre deux maux (NPD ou Libéraux) et les conservateurs, tu choisis le moindre.

    • @teddybear 04h44

      Un lourd bilan

    • À lire dans l’édition de mercredi du quotidien Le Devoir :

      Gilles, Gilles, Gilles…, chronique de Francine Pelletier, Le Devoir, le mercredi 17 juin 2015.

    • teddybear

      17 juin 2015
      04h44

      Comme disait Laurier a Henri Bourassa: ” Les Canadiens-francais n’ont pas d’opinions, ils n’ont que des sentiments”

      On peut le constater dans ce rejet de Stephen Harper de la part des Québécois

      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – – - – - – - – — – — – - – – - -

      Si voter contre Harper, ce n’est pas avoir une opinion, mais uniquement des sentiments, il faut donc inclure les libéraux fédéralistes, les néo-démocrates et les Verts entr’autres!

      À ces sentimentaux aveugles, il faut aussi ajouter tous les anglos anti-Harper du Québec.

      De plus, on ne peut exclure de ce groupe de “sans opinion” tous les électeurs du ROC qui veulent se débarrasser de Harper.

      Ça commence à faire beaucoup de gens sans jugement !

      Mais heureusement qu’au Québec, on a teddybear pour servir de phare…

    • Quelle élection fut officiellement remportée par le soi-disant “vote stratégique”, et qu’elle en est la preuve ?

    • @cotenord_7 – 17 juin 2015 – 07h10
      Merci pour le lien! Tout à fait d’accord avec l’analyse de Madame Pelletier.

    • monsieur8 00h17

      je tiens à vous remercier pour vos deux chansons, à mon tour de vous offrir celles-ci :

      fais moi du couscous chéri

      YERUSHALAIM SHEL ZAHAV

    • @c.c., 16 juin 2015, 11h34

      Source : le journaliste Joël-Denis Bellavance dans un article de LaPresse+ de lundi dernier dont voici un extrait :

      “Certains des reportages de M. Leclerc ont fait beaucoup de bruit, durant son séjour dans la capitale fédérale. C’est lui qui avait révélé en novembre 1997 qu’un proche collaborateur de l’ancien premier ministre Lucien Bouchard, Charles Chevrette, avait communiqué l’année précédente avec le bureau du chef du Bloc québécois de l’époque, Michel Gauthier, afin de l’informer d’irrégularités relevées dans les déclarations sur les revenus du député de Chambly, Ghislain Lebel.
      …..
      “Dans un autre reportage, M. Leclerc avait aussi révélé que Gilles Duceppe, qui était alors whip du parti, avait transformé sur papier, en janvier 1996, des départs de huit collaborateurs du Bloc québécois en congédiements. Cette manœuvre, qui avait provoqué l’indignation de certains députés, avait permis à ces collaborateurs de toucher immédiatement une indemnité de départ variant de 15 000 à 25 000 $ avant de poursuivre leur carrière au sein du gouvernement de Lucien Bouchard.

    • el_kabong, vous connaissez l’adage, ”donne un poisson à un homme tu le nourrit pour un jour, montre lui à pêcher et tu le nourrit pour la vie”

      Je crois vous avoir donnez quelques trucs afin de stimuler vôtre curiosité et des outils pour vous renseignez, avec exemple comment tout ça fonctionne bien. Je ne serai pas complice à cette mentalité d’assisté si cher à plusieurs Québécois et de paresse. La balle est dans vôtre cour, à vous maintenant de vous prendre en mains…. gardez toujours en tête Google, le meilleur outil du curieux, et la curiosité vous sortira de la noirceur.

    • teddybear

      17 juin 2015
      05h34

      Combien de pures-laines bilingues au Québec ? On sait que les néo-québécois parlent tous 3 langues pour la plupart, mais les” de souches ” eux-autres ?

      - – - – - – - – - – - — – – - – - – — – - – - – – - —

      Combien d’anglos “pure tea” ayant passé toute leur vie au Québec n’en sont toujours qu’au “Sorry, I don’t speak french” ?

      Quant aux “néo-québécois” qui parlent tous trois langues, là, le teddybear en pousse une bonne.

    • Précision à 08h30:

      Quant aux “néo-québécois” qui parlent tous trois langues pour la plupart (donc pour la majorité) le teddybear en pousse une bonne.

    • Pourquoi voter stratégique et se choisir encore et encore un autre tourmenteur dont tous les députés du Québec vont s’aligner sur le ROC au moment de voter des lois ?

      Non merci, ça fait depuis 1867 que le Québec se fait avoir, alors que libéraux et conservateurs s’échangent le pouvoir.

      Nos députés québécois vont à Ottawa et s’écrasent.

      Seul le Bloc Québécois n’est pas inféodé au ROC et peut défendre les intérêts du Québec jusqu’à se que nous devenions indépendants !

      Vote stratégique ? mon œil !

      Bonne journée ☼

    • candela

      17 juin 2015
      07h55

      Quelle élection fut officiellement remportée par le soi-disant “vote stratégique”, et qu’elle en est la preuve ?
      ———————————————————————————————————
      Difficile de formuler une question plus malhonnête. En y incluant les mots officiellement et preuve, vous tentez tout simplement et pour la énième fois de piéger le gens.
      Quelle classe vous avez!

    • samati, le Bloc de Duceppe n’est pas à ses premières ”entorse”

      http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201201/20/01-4488027-fonds-publics-gilles-duceppe-dans-lembarras.php

    • «Harper souligne l’importance du français à ses ministres»

      Mais il nomme des unilingues anglos.

      Les bottines suivent pas les babines du nanane pour acheter le vote francophone.

    • @abegweit 08h57

      Alors, pas capable ?

      C’est ‘abigfail’ qui se répète.

      HéHéHé!

    • Quand un néo-libéral parle de “baisser les taxes”, ce n’est pas des vôtres auxquelles il pense…

    • Junior Trudeau se lance dans un “noble” projet : forcer les électeurs à voter !

      On en reparlera quand les politiciens seront forcés de tenir leurs promesses.

    • @abegweit 08h57

      Pour lui permettre de pouvoir répondre quelque chose, je vais donc changer ma question «malhonnête», selon lui, en la reformulant à son niveau de façon à ne pas le piéger non plus :

      Voici donc pour abegweit :

      Quelqu’un peut-il nommer une élection, en l’inventant s’il le faut, et simplement affirmer qu’elle fut le résultat indiscutable et évident pour tous d’une organisation pan nationale secrète de “vote stratégique” ?

      Pas besoin de preuves, c’est plus facile.

    • Le vote stratégique…ça n’existe pas…

    • @teddybear 17 juin 2015; 04h44

      J’avoue ne pas trop comprendre non plus le rejet de Harper… Il n’est certainement pas parfait, mais il constitue la moins pire des options en ce moment. Il a certainement fait des efforts pour rejoindre les francophones mais pour une raison que j’ignore, ça n’a pas porté fruit.

      Dans un autre ordre d’idée, plusieurs ont utilisé le registre des armes à feu comme exemple de la mauvaise foi de Harpeur… Harpeur avait promis de l’éliminer et c’est ce qu’il a fait. Soyons logiques, il n’allait tout de même pas encourager la création d’un nouveau registre provincial par la porte d’en arrière. On peut être pour ou contre le registre, mais on ne pourra pas blâmer Harper d’avoir fait exactement ce qu’il avait annoncé.

      Si le Québec veut vraiment constituer un nouveau registre, il n’aura qu’à en constituer un à partir de zéro. De toute façon, je soupçonne qu’une partie des données étaient périmées, vu qu’il était possible pour tous les détenteurs de permis d’armes de faire des achats dans une province autre que le Québec et ce, en toute légalité. De plus, ce fameux registre n’a jamais inclus que les armes à feu des honnêtes citoyens, c’est-à-dire celles des personnes qui sont le moins susceptibles de s’en servir à mauvais escient. Malgré la destruction du registre, toutes les autres exigences en matière de permis d’armes, transport et entreposage demeure valides. Laisser entendre que sa destruction résultera en un « free for all » digne du Far West est absolument faux et c’est faire preuve de démagogie; les commentaires exprimés à cet égard par Mulcair et Trudeau n’étaient pas trop judicieux et même plutôt tendancieux…

      Avis à ceux qui sont moins familiers avec les lois et règlements, un permis d’armes est toujours obligatoire pour avoir des armes à feux en sa possession sans quoi on s’expose à une peine de prison de plusieurs années. Ce permis doit absolument être renouvelé à tous les 5 ans et pour en faire la demande, on doit fournir des références de bon caractère, incluant la signature de son conjoint, et accepter de faire l’objet d’une enquête des forces policières. En ce qui me concerne, le permis d’armes est une meilleure pièce d’identité que le permis de conduire vu que le processus pour son obtention est beaucoup plus rigoureux, plus rigoureux même que celui requis pour l’obtention d’un passeport…

    • @anthrax, 08h21 : Votre première toune est très drôle, la deuxième est superbe. Je ne connaissais ni l’une ni l’autre.

      Merci.

    • @cheb – 17 juin 2015 – 10h56
      J’avoue ne pas trop comprendre non plus le rejet de Harper …

      C’est tout simplement parce que vous ne suivez pas de près ce qui se passe à Ottawa. Tous les commentateurs qui suivent ce qui se passe ont ‘blastés’ les conservateurs à tour de bras depuis presque DIX ans. Juste vous rappelez qu’ils ont perdus douze(12) des causes en Cour Suprême, ce qui dit tout sur ce gouvernement guidé par une idéologie digne de l’époque des dinosaures. Dans l’univers de M. Harper, il y a deux choses: du blanc et du noir. Comme tout le monde, ou presque, sait, la monde, c’est une multitude de teintes de gris.

    • @ monsieur8, 16 juin 22h24
      «Donc, je souhaite un gouvernement NPD et une forte opposition du Bloc. Je vote pour qui pour avoir ça ?»

      Ne perdons pas de vue qu’il n’est pas du ressort des partisans naturels du Bloc que de «sauver» le Canada des griffes des ultra-conservateurs. D’autre part, la question québécoise sera constamment présente en filigrane au cours des prochaines élections fédérales puisque les résultats électoraux du Bloc seront éventuellement perçus, à tort ou à raison, comme étant annonciateurs du destin qui attendra le mouvement indépendantiste au Québec d’ici quelques années. Dans cette optique, votre choix ne devrait pas être très difficile à faire. Quelle que soit votre décision, cependant, dites vous bien qu’il y aura toujours un très grand nombre d’électeurs qui continueront de voter NPD malgré tout, ne serait-ce que par refus plus ou moins conscient de remettre en cause leurs choix de 2011. Le principe d’inertie appliqué à la politique, en quelque sorte…

    • Boston et général Lawson même combat!

    • cheb

      17 juin 2015
      10h56
      ——————————

      L’effet de meute…. négliger pas l’effet de meute au Québec! C’est l’immaturité de beaucoup beaucoup de Québécois, on monte sur un pieds d’estale en meute ou descendre en flamme en meute, comme dans une cour d’école avec les jeunes.

      Pas pour rien que tout le monde carbure aux sondages au Québec, rien de mieux pour lancer le mouvement

    • @ racines et manonb
      Je remarque que votre «admirateur» commun a recommencé depuis peu ses tentatives d’intimidation en s’en prenant une nouvelle fois à votre vie privée. Je vous rappelle que le système judiciaire est en mesure de lutter efficacement contre le fléau du harcèlement criminel. Cet individu est un récidiviste impénitent et ses obsessions malsaines deviennent franchement inquiétantes. Si ce n’est déjà fait, je vous suggère d’alerter immédiatement les autorités compétentes pour le mettre hors d’état de nuire. La seule politique à adopter face à la cyber-criminalité est la tolérance zéro.

    • Plus de Québécois annuleront leur vote avec Duceppe, plus cela affaiblira Mulcair et meilleures seront nos chances de conserver un gouvernment sérieux à Ottawa. M. Duceppe, je lève un verre de champagne à la santé de votre égo blessé et je vous dis merci!

    • garsdequebec

      17 juin 2015
      11h43

      conserver un gouvernment sérieux à Ottawa.

      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

      Surtout l’ineffable Blaney, le conservateur assis sur ses mains et la bouche cousue quand il s’agit de parle en faveur de la Davie dans son propre comté !

      Un député de pacotille.

      Avec le livreur de gâteaux d’à côté, le suave Maxime Bernier, celui qui berne au max.

    • @apocalypse – 17 juin 2015 – 11h28

      Et quoi? Les politiciens sont élus pour prendre des décisions. Harper en prend, parfois elles sont judicieuses, parfois moins. Je préfère de telles prises de décisions à une foule de belles paroles exprimées par d’autres politiciens qui promettent la lune et qui ne résulteront en rien. Si la Cour Suprême rappelle Harper à l’ordre de temps en temps, bien c’est la preuve que le système marche en ce qui me concerne… Diriger veut dire prendre des décisions difficiles selon ses convictions. Ce n’est pas un concours de popularité guidé par des sondages. On peut être pour ou contre certaines de ses orientations, et c’est très bien ainsi. L’unanimité est toujours suspecte en ce qui me concerne, qu’elle vienne de la gauche ou de la droite. Le futur du gouvernement Harper sera décidé par les prochaines élections. À suivre…

      Sur ce, bonne fin de journée!

    • tibob25 16 juin 2015 17h33:

      «st-henri 16 juin 2015 14h33

      Demandez à anthrax s’il a écrit ce que j’ai mentionné avant d’accusé,,,, j’aimerais bien sortir son post.»

      Je n’ai jamais dit que anthrax n’avait pas utilisé cette expression (pas besoin de vous casser la tête à retrouver son post).
      J’ai juste dit que des fédéralistes ont souvent utilisé cette expression à l’égard des souverainistes (cassez-vous la tête à plutôt retrouver ces posts).
      Pourrait-on s’en tenir à ce que j’ai écrit et non à ce que vous imaginez.

      C’est vraiment compliqué de discuter avec les fédéralistes.
      Ils nous mettent continuellement des paroles dans la bouche puis réagissent à ces paroles.
      Facile d’avoir le gros bout de la discussion dans ce temps-là.

      Mais on sait que c’est la principale tactique des fédéralistes contre les souverainistes:
      imaginer, inventer des choses épouvantables que les souverainistes feraient, pour ensuite se présenter en grands défenseurs de la démocratie, de l’humanité, rien de moins.

      C’est la seule tactique possible pour eux, faute d’arguments honnêtes.

    • cotenord_7 16 juin 2015 19h15:

      «Le spectacle est maintenant bien entamé au PQ :

      • Le projet de TransCanada embrouille le PQ, article de Charles Lecavalier, Le Journal de Montréal, le mardi 16 juin 2015.»

      Merci, cotenord, de nous démontrer encore une fois que Pierre-Karl Péladeau ne contrôle pas le contenu de ses médias.
      Avis, donc, à tous les fédéralistes qui cherchent un complot propagandiste.

    • Quand le Pmpon en chef fait des grandes déclarations:

      “Dans une entrevue au réseau anglais de Radio-Canada, le général Tom Lawson a déclaré que les hommes étaient en quelque sorte programmés biologiquement pour avoir des pulsions les poussant à l’inconduite sexuelle”

      Ça donne le goût d’entrer dans l’armée….surout pour les femme!

      Comme dirais ma fille, ça donne le goût d’y faire un High five…….dans la face avec mon pied!!

      Non mais faut-tu être assez insgnifiant….les mieux payés du G7 qui disaient?????

    • “C’est la seule tactique possible pour eux, faute d’arguments honnêtes.”

      Pas besoin de “tactique”, vous vous pendez tout seul et la trappe est à deux doigts de s’ouvrir.

      En fait, je pense que la version particulièrement indigeste du mouvement souverainiste qui a sévit au cours des dernières décennies fait maintenant face à l’extinction politique. Si Duceppe-le-vent-de-renouveau ne réussit même pas à constituer un “foursome” de golf à Ottawa, et si le PQ perd (encore), les carottes seront pas mal cuites…

      Et c’est très bien ainsi, pas parce que j’ai quelque aversion envers l’idée de souvernaineté comme telle, mais bien parce que cette idée est depuis beaucoup trop longtemps portée par des “losers” revanchards, amers, pleurnichards, xénophobes et insécures qui vivent dans le passé et dans un monde imaginaire, qui échouent à tous les coups et qui affaiblissent et discréditent le Québec au passage.

      Leur vision est indigeste pour une grande majorité de leur compatriote? Qu’à cela ne tienne, on sort les cages à homards et on espère enfoncer le projet en question dans la gorge de tout le monde, à coup “d’astuces”, de “tactiques” ou de “conditions gagnantes”, lesquelles ne fonctionnent ou n’arrivent bien entendu jamais.

      Un seul groupe appuie maintenant ce projet, à savoir les blancs-de-souche-francophones-descendants-de-colons-français-catho-athées-près-de-la-soixantaine-et-plus-bénéficiaires-de-conditions-achetées-à-crédit- aux-dépens-des-générations-futures mais qu’à cela ne tienne. Leurs enfants n’en veulent pas? Peu importe! (de quel droit en passant peuvent-ils dicter à la jeune génération comment elle vivra quand ils serons disparus, ce n’est pas assez de leur avoir légué une dette écrasante pour bénéficier d’avantages que cette jeune génération n’aura jamais)? Les immigrants, les néo-québécois et les anglophones ne veulent rien savoir, “who cares”, ils ne sont pas, aux yeux de ces dodos en voie d’extinction, de véritables québécois de toute manière.

      Ce projet ne se réalisera jamais dans les conditions actuelles. Les propos d’Anthrax qui constituent une carricature extrême de ce qui cloche avec les positions actuelles du mouvement souverainiste le démontrent avec éloquence. Comment susciter une large adhésion avec un tel discours?

      Et pourtant, pour y arriver, il faut en effet une adhésion très large de tout le monde, y compris des jeunes, des élites économiques, des immigrants, des néo-québécois, des anglophones, des autochtones, des gens de Montréal et de Québec et autres groupes que certains ont manifestement de la difficulté à tolérer.

      Tout ce que l’on peut souhaiter au mouvement souverainiste, c’est de renaître plus jeune et plus fort des cendres de la version actuelle de ce mouvement.

    • st-henri
      17 juin 2015
      12h19

      Merci pour le compliment,,, c’est très gentil.

      Bonne journée

    • @A.Talon, 17 juin 2015, 11h34

      Vous n’avez pas protesté quand l’internaute racines a révélé par pure méchanceté le nom de l’internaute boston et quasiment son adresse.

    • mgsylvestre

      17 juin 2015
      13h54

      Tout ce que l’on peut souhaiter au mouvement souverainiste, c’est de renaître plus jeune et plus fort des cendres de la version actuelle de ce mouvement.
      - – - – - – - – – - – - – - – - – - – - – -

      On suppose que vous dites aigrement de ne pas compter sur vous ?

    • @st-henri 12h23 “Merci, cotenord, de nous démontrer encore une fois que Pierre-Karl Péladeau ne contrôle pas le contenu de ses médias.” Contrairement à Gesca.

    • samati

      17 juin 2015
      14h16

      @A.Talon, 17 juin 2015, 11h34

      Vous n’avez pas protesté quand l’internaute racines a révélé par pure méchanceté le nom de l’internaute boston et quasiment son adresse.

      - – - – – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – -

      Ah! Oui?

      Où ça? Quand ça ?

      Pour une fois que samati pourrait fournir une référence…

    • mgsylvestre
      17 juin 2015
      13h54

      Très bien dit.
      Les omniprésents péquistes vieillissant sur ce blogue auraient intérêt à garder copie de cette réflexion et la méditer.
      La mise en application de vos conseils serait beaucoup plus utile à leur Cause que leur radotage itératif qui, nous l’avons vu la semaine dernière grâce aux recherches d’un collègue blogueur remonte au moins au début du siècle dans le cas de manonb. Cette grande admiratrice du vocabulaire de Jean-Marie Rioux nous sert cette salade à toutes les sauces depuis plus de 15ans!.
      Combinez cette attitude avec le retour de Duceppe et vous avez le renouveau si fréquemment évoqué ces derniers jours.

    • samati,

      merci de ton commentaire. Je l’ai vu et j’ai trouvé cela malheureux que racines agisse de cette façon mais pas surpris.

      Il y a quelques années, j’avais écrit un commentaire sur vigile.net et le soir venu, j’ai reçu un courriel d’un membre du site, un commentaie haineux et arrogant.

      Les séparatistes son prêts à tous pour leur cause mais ne me feront pas taire, surtout pas racines.

    • @candela, 17 juin 2015, 14h35

      Vous n’avez qu’à relire les messages de l’internaute racines adressés à boston, sur le blogue de M. Lavoie au début du mois de juin.

    • @samati 14h16 Je ne crois pas avoir vu ça. Pouvez-vous préciser?

    • On devrait embarquer dans la cale d’un navire tous les députés et ministres fédéralistes, exceptés ceux du bloc, l’envoyer au large et le couler.

    • samati

      17 juin 2015
      14h54

      @candela, 17 juin 2015, 14h35

      Vous n’avez qu’à relire les messages de l’internaute racines adressés à boston, sur le blogue de M. Lavoie au début du mois de juin.
      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

      Je ne m’appelle pas cotenord.

    • @boston 14h53 “Les séparatistes son prêts à tous pour leur cause…” Pourquoi “les”? Il y a dans tous les partis des gens pour qui tous les moyens sont bons. Ça inclut aussi des fédéralistes.

    • arizonarc est toujours en Arizona, il ne comprend rien au Québec.

    • AIan.Smithee

      17 juin 2015
      15h30

      On devrait embarquer dans la cale d’un navire tous les députés et ministres fédéralistes, exceptés ceux du bloc, l’envoyer au large et le couler.

      - – - – - – - – - — – - – — – - – - — – - – - – - – - – - – -

      Le fédéral fait déjà si peu pour l’environnement… ça serait mieux le compostage.

    • mgsylvestre oublie de se moucher dans son propre mouchoir, alors qu’il se mouche dans celui des autres.

    • On devrait priver d’air, tous les fédéralistes.

    • @AIan.Smithee, 17 juin 2015, 15h30

      Plutôt violent votre message. Qu’en pense l’internaute Achille Talon?

    • Quand il était à la FMSQ, Barrette se battait pour que le ministère de la Santé accepte les frais accessoires et davantage de privé en santé.

      Aujourd’hui comme ministre, il répond à sa propre demande.

      C’est-y pas beau la convergence libérale ?

    • @AIan.Smithee 15h30 C’est un courriel haineux, une invitation au meurtre et c’est criminel.

    • Il y a seulement deux chefs fédéraux qui ont la capacité d’occuper le poste de premier ministre du Canada: Stephen Harper et Thomas Mulcair.

      Justin Trudeau fait office de pee-wee d’office et Gilles Duceppe n’aspire pas au pouvoir.

      Je reconnais volontiers que Stephen Harper est un bon gestionnaire et qu’il a remis les finances du Canada en ordre (avec Jim Flaherty).

      Normalement, il mériterait un nouveau mandat.

      CEPENDANT, la politique internationale du gouvernement conservateur est complètement alignée sur celle des USA et même pire et ce gouvernement ne montre aucune ouverture envers le Québec, bien au contraire.

      Il a tenté d’imposer une Commission des valeurs mobilières fédérales, de nommer à la Cour Suprême un juge égaré à la Cour fédérale et il n’entend rien des demandes traditionnelles du Québec que, il faut bien le dire, personne ne lui rappelle du côté de Québec.

      Je voterai donc pour Thomas Mulcair qui a eu le courage de défendre, même en perdant son poste ministériel, les dossiers qui touchent l’environnement et qui a sorti le NPD de son crédo centralisateur et de son catéchisme de gauche.

      Ce sera ma façon de lui dire merci.

      Ce n’est cependant pas un chèque en blanc: son acceptation de la burqa et son alignement sur Israêl ne me plaisent pas.

    • Alan.Smithee, 15h30

      cela est impossible à faire car toute ta gang est déjà dans la cale.

      Meilleur chance la prochaine fois.

    • @mgsylvestre

      17 juin 2015
      13h54
      Vous écrivez:

      “Si Duceppe-le-vent-de-renouveau ne réussit même pas à constituer un “foursome” de golf à Ottawa, et si le PQ perd (encore), les carottes seront pas mal cuites…”

      Si jamais un membre du quatuor faisait défaut, faites-moi signe, je peux m’offrir gracieusement à le remplacer. J’aurai un bonnet de fromager en supplément pour le cas où……………..

      Et peut être réussirai-je à le convaincre que les Québécois se bidonnent de le voir revenir au bâton avec 2 prises contre lui et se désoler qu’il devienne une anecdote historique.

      Quant à votre analyse, je la partage entièrement.

      G. Michaud

    • En réponse au membre des FAC qui, le 16 juin 21h08 me traite de «vieillard»….
      De un : contrairement à lui et à ses potes des FAC , au lieu d’avoir passé ma vie à me faire nourrir, habiller, éduquer et même voyager aux frais des contribuables , j’ai risqué mon argent et hypothéqué ma maison pour partir ma propre entreprise; j’ai créé des emplois et j’ai même payé leurs habits de gala avec mes taxes…
      De deux : contrairement à lui et certains autres membres des FAC qui fraudent les contribuables en écumant les blogues sur leurs heures de fainéantise, je dénonce des individus comme eux qui, au lieu de défendre et protéger la démocratie comme ils en avaient fait serment quand ils se sont enrôlés, bafouent la démocratie au nom du fanatisme !
      «Protégez nos foyers et nos droits…» ? (Mon œil !)
      De trois : qu’il me traite de vieillard et que certains de ses collègues sombrent aussi dans l’âgisme, nous confirme, encore une fois, qu’ils n’ont aucun respect pour quelque citoyen que ce soit s’il a le malheur d’être souverainiste !
      Malheureusement pour eux , en utilisant l’âgisme par manque d’arguments intelligents, ils déshonorent leurs uniformes et font honte à ces «vieillards d’aujourd’hui» qui les ont mis au monde !
      Comme disait l’un de ces tristes citoyens kakis-teddybear-: «petit peuple» qu’ils sont !

    • @AIan.Smithee

      17 juin 2015
      15h30

      ”On devrait embarquer dans la cale d’un navire tous les députés et ministres fédéralistes, exceptés ceux du bloc, l’envoyer au large et le couler.”

      Donc, ce que vous nous dites, c’est qu’on devrait tuer tous ceux qui ne pensent pas comme nous ?

      @st-henri

      ”Ils nous mettent continuellement des paroles dans la bouche puis réagissent à ces paroles.”

      J’imagine que je met les paroles dans la bouche d’AIan.Smithee. inb4 ”vous m’avez mal compris”. Comme quand Pédaleau dit que Energy East est bon pour le Québec mais pas vraiment. Ou quand il dit que l’immigration n’est pas bonne pour l’indépendance, mais pas vraiment.

    • @godin1963

      17 juin 2015
      12h48
      Entièrement d’accord avec votre commentaire sur le Général Machin et ses gradés. Le pire ce sont les soldats qui vont triquer à la place des responsables.

      G. Michaud

    • @mgsylvestre 13h54
      Alors comment vous qualifier, de loup déguisé en grand-mère ou du contraire? Chose certaine, je me méfie, par expérience, des saintes-n’y-touche comme vous qui font continuellement appel au calme et à des échanges ou débats respectueux par pure hypocrisie en opposition flagrante de ce qu’elles sont vraiment (s’adressant aux 2 genres). Vous savez, nous ne sommes pas à Venise, vos masques ne tiennent pas la route!

      Ceci étant dit, quelle nounounerie simpliste, (connaissant la structure sociale et politique Canada/Québec) dans ce paragraphe :

      «Et pourtant, pour y arriver, il faut en effet une adhésion très large de tout le monde, y compris des jeunes, des élites économiques, des immigrants, des néo-québécois, des anglophones, des autochtones, des gens de Montréal et de Québec et autres groupes que certains ont manifestement de la difficulté à tolérer.»

      Un peu plus et vous ajoutiez tout le bottin du Canada et qui encore, E.T, Youpi et Miss Piggy?
      N’en vous déplaise, au référendum de 1995, 61% des francophones ont dit Oui, pour un résultat de 49,54% La majorité simple volée par quoi en somme? « Par l’argent et des votes ethniques.» ( L’ édifice Favreau en débordait de ces votes…).

      Vous savez très bien qu’un vote uniquement entre francophones aurait réglé la situation depuis longtemps.

    • @st-henri qui écrit:
      “Merci, cotenord, de nous démontrer encore une fois que Pierre-Karl Péladeau ne contrôle pas le contenu de ses médias.
      Avis, donc, à tous les fédéralistes qui cherchent un complot propagandiste”

      Quel bel exemple une fois de plus du procédé de st-henri. Éviter de discuter le fond du commentaire de cotenord et noyer le poisson.

      G. Michaud

    • Yolande.C 16h38

      ainsi, vous donneriez un chèque en blanc à Thomas Mulcair ?

      celui qui fut l’avocat du triste groupe anglophone Alliance-Quebec ?

      êtes-vous sérieuse ?

    • Est cute::

      http://affaires.lapresse.ca/economie/energie-et-ressources/201506/17/01-4878891-energie-est-peladeau-passe-dans-le-camp-des-opposants.php

    • candela
      17 juin 2015
      15h41

      Wow,,,vous démontrez votre haine envers les fédéralistes,,,, et on nous accuse de faire peur,,,,bizarre,,,,,il n’y a aucun fédéralistes qui a écrit un tel commentaire.

      Continuez vous aidez notre cause,,,,,incroyable

    • Oh boy, les pkiss sont au désarois,,,,, ils ont déjà écrit que ceux qui ont peur attaque avec des injures,,,et voila, ils sont au désespoires d’après leur derniers commentaires.

    • AIan.Smithee 17 juin 2015 15h44

      “On devrait priver d’air, tous les fédéralistes.”
      Pas nécessaire, avec leurs arguments loufoques de fillettes, ils alternent sûrement entre une puff d’ hélium et une de protoxyde d’azote.

    • avis à anthrax smithee….et tout ses acolytes séparatiste enragé qui l’encourage!

      http://www.parl.gc.ca/content/lop/researchpublications/2010-31-f.htm

      Surveillez bien dans les prochains jours qui sonnera à la porte, peut-être que vôtre 5 minutes de gloire médiatique approche! Y’a des limites….

    • @mgsylvestre 13h54

      Beaucoup de lucidité dans votre texte.

    • Les séparatistes sont au désespoir. Les commentaires de certains sont indignes. J’ai l’impression qu’ils sont en train de couler avec leur rafiot.

    • @ samati 15h44
      «Plutôt violent votre message. Qu’en pense l’internaute Achille Talon?»

      J’en pense tout d’abord qu’il y a deux Smithees sur ce blogue, différents du «style» et de l’orthographe (L et I). Et je ne crois pas que ça soit dû simplement au hasard si les propos dégueulasses de ce «AIan.Smithee» apparaissent quelques heures après mon commentaire de 11h34. Représailles (ou diversion) de ‘mouhahaha’ ou d’un de ses supporteurs? Quoiqu’il en soit, on dirait que tout les moyens sont bons pour discréditer les indépendantistes du blogue…

    • @A.Talon, 17 juin 2015, 18h03

      La personne qui trafique les “l” pour les “i” est un individu bien connu sur ce blogue et penche plutôt dans votre camp. La personne qui se cache derrière Alan Smithee avec ou sans i aura à répondre de ses paroles. Il est allé trop loin cette fois-ci.

    • silenceondort 17h00

      “Vous savez très bien qu’un vote uniquement entre francophones aurait réglé la situation depuis longtemps.”

      C’est inexact. La plus grande partie des citoyens du Québec peuvent s’exprimer en français, et la réponse serait non quand même, dans tous les groupes d’âges sauf un seul, si le critère est la simple connaissance de notre langue.

      Mais vous l’entendez dans un sens un peu différent, pas seulement de connaissance du français, mais bien de francophone “de souche”, et même de francophone de souche qui partagent votre avis, si on se fie aux événements récents. On en a lu des vertes et des pas mûres sur les gens de la région de Québec suite aux dernières élections partielles. Ne sont-ils pas pourtant francophones de souche? Vous voulez faire un pays dont la capitale est Québec en excluant les gens de la ville de Québec?

      C’est EXACTEMENT ça le problème avec la version actuelle du mouvement souverainiste. Vous ne semblez pas pouvoir accepter que ceux qui ne correspondent pas au profil que vous recherchez puissent même disposer du droit de vote sur la question (”un vote uniquement entre francophone”)… Mais votre rêve de vote “uniquement entre francophone-de-souche-qui-partagent-votre-avis” n’est qu’un fantasme. Ça n’existe pas dans le monde réel.

      Vous pouvez tenter de ridiculiser tant que vous voulez les groupes auxquels je faisais référence avec des épithètes comme E.T., Miss Piggy etc., mais vous ne faites que démontrer avec encore plus d’impact que moi pourquoi la version actuelle de votre mouvement n’a jamais réussi à ratisser assez large, surtout quand vous endossez avec enthousiasme l’infâme déclaration sur “l’argent et le vote ethnique” qui a fait tant de mal à votre mouvement et au Québec tout entier.

      Vous pouvez que penser que la nécessité de tenter d’inclure les groupes que je décrivais dans tout projet politique important constitue une “nounounerie”. Je crois exactement le contraire, et votre position condamne de toute manière votre version de votre mouvement à disparaître à brève échéance, du moins si celui-ci devait persister dans cette voie et faire preuve d’autant de transparence que vous à cet égard.

      Bon dodo.

    • “Quoiqu’il en soit, on dirait que tout les moyens sont bons pour discréditer les indépendantistes du blogue…”

      À lire les commentaires des dernières heures, je dirais que certains d’entre eux n’ont pas besoin d’aide…

    • À ceux qui cantonnent les indépendantistes comme étant fermés, voici un chum de la juste cause. David Payne, ancien député du Parti Québécois du comté de Vachon

      http://ici.radio-canada.ca/emissions/medium_large/2014-2015/chronique.asp?idChronique=375953

    • A.Talon
      17 juin 2015
      18h03

      ”on dirait que tout les moyens sont bons pour discréditer les indépendantistes du blogue…”’

      Vous êtes drôle,,,comme de raison les pkiss sont respectueux et n’essaient pas de discréditér
      les fédéralistes,,,,MDR, MDR

    • Faudrait peut être que le parti québecois avertisse Pierre Karl de la position du parti au sujet de l’oléoduc……ça lui éviterai de se dédire par communiqué et d’envoyer Drainville essayer d’expliquer qu’il n’a pas dit ce qu’il a dit, Dussault ne le croyait pas du tout.

      Aucune connaissance de ses dossiers Pierre Karl

    • A.Talon,

      tu dis ”on dirait que tout les moyens sont bons pour discréditer les indépendantistes du blogue”

      Mais avoue que les moyens des fédéralistes sont moins drastiques et insultants que ceux des s

    • Ça ce pourrais –tu que PKP veut mètre les journalistes en lock-out ???

    • …des séparatistes n’est-ce pas?

    • L’intimidation et la moquerie sont les seules arguments des fédéralistes.

    • A.Talon

      17 juin 2015
      18h03

      @ samati 15h44

      J’en pense tout d’abord qu’il y a deux Smithees sur ce blogue, différents du «style» et de l’orthographe (L et I

      Pourriez-vous nous donner un exemple de votre affirmation ???

    • mgsylvestre 17 juin 2015 13h54

      Je ne peux que reprendre le mot de tibob25 17 juin 2015 14h10

      «Merci pour le compliment,,, c’est très gentil.

      Bonne journée»

    • arizonarc 17 juin 2015 14h50

      Le même mot de tibob25 s’applique ici.

      Non mais ils l’ont tu, la tolérance à autrui, nos fédéralistes.

      Et ce sont eux qui traitent les souverainistes d’intolérants.
      Quel beau modèle de tolérance ils sont, n’est-ce pas?

    • lobwedge 17 juin 2015 17h01:

      «@st-henri qui écrit:
      “Merci, cotenord, de nous démontrer encore une fois que Pierre-Karl Péladeau ne contrôle pas le contenu de ses médias.
      Avis, donc, à tous les fédéralistes qui cherchent un complot propagandiste”

      Quel bel exemple une fois de plus du procédé de st-henri. Éviter de discuter le fond du commentaire de cotenord et noyer le poisson.

      G. Michaud»

      Dixit l’expert en noyage de poisson.

      Je n’ai pas vu un fédéraliste discuter du fond de certains de mes commentaires, dont ceux, récemment, sur les avantages de l’Indépendance dans le contexte de la mondialisation.

    • Petit rappel à sandwedge:

      sandwedge 3 juin 2015 18h01

      «@tous

      À ce que je lis, on a rapidement oublier le deuil de Parizeau pour retomber dans les ridicules ornières d,un débat débile sinon futile. Amusez-vous je me tire.

      G. Michaud»

    • Petit rappel à tibob25:

      tibob25 27 avril 2015 18h27:

      «Bon ben,
      Je vous quitte,,, j’ai assez reçu d’injures sur blogue et de toute façon c’est une perte de temps,,,,»

    • @anthrax -17h02 le 17 juin-

      J’ai lu tous les commentaires et je trouve que c’est “ducalme” qui vous répond le mieux:

      Comme je n’ai pas la même éloquence, souffrez que je le cite et répondez donc à sa question fondamentale que je reprends à la fin.

      _______________________________________________

      ducalme -15 juin 2015 – 15h15

      Vous nous dites qu’Alliance Québec a eu recours à Thomas Mulcair comme procureur et semblez en faire grief à ce dernier.

      Depuis quand une personne physique ou morale n’a pas le droit de choisir le meilleur avocat ?

      Si j’étais accusé au criminel et que j’en avais les moyens, je demanderais à Me Jacques Larochelle de me défendre.

      Vous avez une conception plutôt singulière de la justice.

      Est-ce à dire que dans un Québec indépendant, votre Québec indépendant, seulement la majorité aurait des droits ?

      Je crois que vous devriez écrire moins et réfléchir plus entre vos messages avant de lancer des énormités pareilles.

      Vous desservez la cause que vous prétendez défendre à moins que vous ne vous complaisiez dans la provocation.

      Seriez-vous un autre Claude Morin au service du SCRS ?

      ________________________________________________________

      Alors Anthrax, dites-nous: “Est-ce à dire que dans un Québec indépendant, votre Québec indépendant, seulement la majorité aurait des droits ?”

    • Monsieur Lavoie,

      Je n’aime pas particulièrement la censure mais, hélas, elle est parfois nécessaire.
      Il y a eu, au cours de l’après-midi de ce 17 juin, une couple de messages qui n’auraient pas dû être publiés.
      Merci de votre attention..

    • @st-henri

      17 juin 2015
      21h03

      ???????????????????????????

      Vous êtes en panne? :-))))))

      G. Michaud

    • Alors mes pitchounettes conservatrices, votre Steven Blaney se fait défriser le peu de cheveux qu’il a sur la tête par son coiffeur Anonymous?

      N’ayez crainte, il va mettre un homme là-dessus. Turbinator peut-être et le ridicule sera consommé jusqu’à la lie.

    • boston

      17 juin 2015
      14h53

      Les séparatistes son prêts à tous pour leur cause mais ne me feront pas taire, surtout pas racines.

      ___________________

      Sérieusement, qui voudrait vous faire taire, vous servez la cause indépendantiste avec la vacuité de vos arguments. Vous vous accordez beaucoup trop d’importance…

    • @ AIan.Smithee (commentaire « AIan.Smithee 17 juin 2015 20h21 ») :

      Si vous croyez vraiment ce que vous affirmez dans votre commentaire, c’est que vous n’avez pas pris connaissance du commentaire numéro 33761 (en date du 8 décembre 2002) du Forum Avant-garde Québec 1, et d’autres commentaires du même acabit…

    • L’avocat constitutionnaliste Rocco Galati qui a bloqué la nomination par Harper du juge Nadon à la Cour suprême va contester le projet de loi C-51 qu’il associe à des lois passées dans l’Allemagne et l’Italie fascistes des années 30.

      Il relève 7 éléments identiques au décret de l’incendie du Reichtag de 1933.

    • @mgsylvestre

      Vous pouvez user du révisionnisme que vous voulez mais vous ne déformerez pas les résultats du référendum de 1995, et ces résultats sont on ne peut plus clairs 61% des francophones du Québec ont voté Oui. Les anglos, et allophones dans une proportion de 98,4% contre. C’est une lutte de pouvoir entre peuples et non entre citoyens d’une même province. Pas plus que vous ne déformerez cette phrase lourde de sens.
      «Dans le fond on a été battu par l’argent et des votes ethniques»
      et non le vote ethnique, mais par l’ajout sans aucun précédent historique, de plusieurs dizaines de milliers de citoyennetés octroyées à la va vite que l’on s’empressait de façon méthodique à transporter par tous les moyens, le jour du référendum, vers les bureaux de scrutin attitrés.

    • À lire dans différents médias, à propos du virage à 180 degrés en 24 heures de PKP :

      Énergie Est : « pas de confusion au PQ », insiste Bernard Drainville, article de Radio-Canada, le mercredi 17 juin 2015.

      Le chef avale une tasse, billet du blogue de Mario Dumont, Le Journal de Montréal, le mercredi 17 juin 2015.

      PKP suit le PQ, billet du blogue de Richard Martineau, Le Journal de Montréal, le mercredi 17 2015.

    • @racines

      Pour votre information:

      «Le Bureau fédéral de la concurrence a approuvé mercredi le projet de fusion entre la société H.J. Heinz et le groupe Kraft.»

      La prochaine fois que vous allez mettre du ketchup sur votre Kraft Dinner, vous allez enrichir la même compagnie.

      Si j’étais votre cou, je me demanderais à quoi je sers.

      Sharing is caring! Parole de Patriote.

    • À lire dans différents médias, à propos de la scène politique fédérale :

      La quête des conservateurs, billet du blogue de Josée Legault, Le Journal de Montréal, le mercredi 17 juin 2015.

      Quitte ou double, billet du blogue de Joseph Facal, Le Journal de Montréal, le mercredi 17 juin 2015.

      Jean-François Fortin déçu du « peu d’ouverture » du Bloc, article de Radio-Canada, le mercredi 17 juin 2015.

    • En préparation de l’événement historique capital dont on commémorera le 200e anniversaire jeudi en Belgique, on peut lire cet intéressant article dans le quotidien The Globe and Mail :

      Battle of Waterloo: Why it still matters, 200 years later [Traduction libre du titre : La bataille de Waterloo : pourquoi elle a encore de l’importance 200 ans plus tard], article de Reuters, de l’Associated Press et de l’équipe du quotidien The Globe and Mail, publié dans The Globe and Mail, le mercredi 17 juin 2015.

      Nos fiers et hardis patriotes québécois des temps modernes seront sans doute intéressés d’apprendre que l’on trouve dans cet article une photo illustrant les descendants des familles des 3 grands protagonistes de cette épique bataille (le Français Napoléon Bonaparte (Napoléon Ier), à qui étaient opposés le Britannique Arthur Wellesley (fait par la suite duc de Wellington) et le Prussien von Blücher) , qui sourient en se donnant chaleureusement une bonne poignée de main…

    • Pierre Carl est devenu Pierre Karl……Va t il devenir maintenant Pierre Quarl?

    • Correction à mon « cotenord_7 17 juin 2015 23h25 » ) :

      Arthur Wellesley a été fait duc de Wellington en 1814, après avoir vaincu Napoléon Ier en Espagne, mais avant que Napoléon Ier revienne de son exil à Elbe, et donc avant la bataille de Waterloo.

    • @Yolande C.

      Si vous ne faites pas la différence entre une personne morale qui utilise les services d’un procureur à l’ externe et un organisme tel qu’ Alliance Québec qui a dans son organigramme un directeur des affaires juridiques (nommément Thomas Mulcair) à son emploi vous avez un problème soit de compréhension ou de mauvaise volonté. Et qui finançait Alliance Québec au juste? Auriez-vous l’honnêteté de faire cette recherche, pourtant facile, et nous revenir avec une réponse? Combien de spot et d’interviews de pur camaraderie avons-nous regarder où on voyait ce cher Thomas et son acolyte “Willy” Johnson pourfendant la Loi 101

      Il y a Thomas Mulcair le menteur qui a été totalement débouté par le juge Allan B Gold, lisez ce qui suit de Robin Philpot:

      «Je me souviens aussi du Thomas Mulcair, Libéral, lors du référendum de 1995 et de ses suites. Après avoir mené campagne pour le NON aux côtés de Jean Chrétien, de Jean Charest et autres Sheila Copps, il est celui qui, plus que tout autre, a entretenu de façon vicieuse pendant plus de 10 ans le mensonge sur une soi-disant conspiration nationale du camp du OUI visant à faire annuler des bulletins de votes des partisans du NON.

      Il a été soutenu dans cette opération mensongère par ses amis d’Alliance Québec, dont les sources de financement demeurent mystérieuses, notamment dans une poursuite contre l’ancien Directeur général des élections, Pierre-F. Côté.

      Rappelons les faits. Dans la circonscription de Chomedey, dont M. Mulcair était le député, il y a eu un taux disproportionné de bulletins de vote annulés. Dans deux autres circonscriptions (Marguerite-Bourgeoys, Laurier-Dorion), le taux d’annulation a été un peu plus élevé qu’ailleurs au Québec. Le Directeur général des élections, Pierre-F. Côté, a demandé à feu l’ancien juge en chef de la Cour d’appel du Québec, Allan B. Gold, de superviser une enquête à ce sujet. Accablant pour certains scrutateurs des circonscriptions en question – il y a eu des poursuites au pénal –, le rapport du juge Gold conclut de façon catégorique, dès mai 1996, que la thèse d’un complot national du camp du OUI visant à priver des gens de leur droit de vote était totalement sans fondement. (Bulletins rejetés – March pour l’unité, Rapport du DGÉ, référendum du 30 octobre 1995, publié le 13 mai 1996)

      Malgré ce rapport, Thomas Mulcair n’a jamais cessé de colporter le mensonge sur ce faux complot, mensonge qui revient régulièrement dans les médias anglais du Canada.»

      Lien de pour le texte complet: http://vigile.quebec/Je-me-souviens-du-Thomas-Mulcair

    • @Yolande.C
      Et encore un peu plus de millage sur le mensonge de Thomas Mulcair.
      La chronologie des événements, d’une limpidité clair de l’eau de diamant. Je regrette de vous déstabiliser, mais Mulcair est un personnage strictement avide de pouvoir, peu importe les moyens et les causes à endosser pour l’obtenir. Difficile à croire mais il est plus encore habile que Jean Charest à ce sujet. Bonne lecture

      http://www.lactualite.com/zzz_archives/blogue-de-jean-francois-lisee/1995-lendemains-de-non-au-oui/

    • @silenceondort

      17 juin 2015
      23h37

      Lorsque l’on cherche une référence sur une source vendue à l’avance à la these que l’on veut défendre , en l’occurrence ce site facho de Vogile.net, le moins qu’on puisse dire c’est que la référence manque de solidité.

      En revanche je cite le Devoir qui met sérieusement en doute la va. (leur journalistique de Philpot. Ne pas se méprendre avec Pol Pot le tyran Cambodgien..

      “L’on me pardonnera si je ne montre aucun intérêt à lire le livre cité plus haut et dont M. Philpot est l’auteur. La recherche, la rigueur intellectuelle, les procès d’intentions et le ton de discours condescendant de celui-ci indisposent.” Marc Jussaume.

      G. Michaud

    • @silenceondort

      Je vais vous poser la même question à laquelle Anthrax ne veut ou ne peut répondre:

      “Est-ce à dire que dans un Québec indépendant, votre Québec indépendant, seulement la majorité aurait des droits ?”

    • @lobwedge
      On pratique ses jeux de mots comme on pratique le mini-putt?

      Est-ce que vous contestez toutes les conclusions des procédures judiciaires de cet épisode qui précèdent de loin les dires de Philpot. Vous en savez plus que le Juge Allan B Gold, et des Cour Supérieure ou d’Appel qui ont examinés tous les éléments. Et que malgré ces faits bien établis Mulcair a continué à colporter ces mensonges sans cesse repris par le Canada anglais.

    • À Cyberpresse
      Là vous dépasser les bornes. Je ne vois que “cadavres tièdes” pour vous titiller, alors que ce terme a été utilisé par Keith Spicer Commissaire aux langues officielles pour décrire la situation qui prévaut. Je vous demande de remettre mon commentaire en réponse élaborée à Yolande.C

    • A.Talon 17 juin 2015 18h03

      ”@ samati 15h44
      «Plutôt violent votre message. Qu’en pense l’internaute Achille Talon?»

      J’en pense tout d’abord qu’il y a deux Smithees sur ce blogue, différents du «style» et de l’orthographe (L et I).”

      ——————————————

      J’ai vérifié. Il s’agit bel et bien de 2 pseudos différents.

      @samati 18 juin 2015 20h25

      ”La personne qui trafique les “l” pour les “i” est un individu bien connu sur ce blogue et penche plutôt dans votre camp.”

      ————————————–

      Ne jouez surtout pas jusqu’à votre dernier sous là-dessus.

    • @Yolande.C 17 juin 2015 21h06

      “@anthrax -17h02 le 17 juin-

      J’ai lu tous les commentaires et je trouve que c’est “ducalme” qui vous répond le mieux:

      Comme je n’ai pas la même éloquence, souffrez que je le cite et répondez donc à sa question fondamentale que je reprends à la fin.

      _______________________________________________

      ducalme -15 juin 2015 – 15h15

      Vous nous dites qu’Alliance Québec a eu recours à Thomas Mulcair comme procureur et semblez en faire grief à ce dernier.

      Depuis quand une personne physique ou morale n’a pas le droit de choisir le meilleur avocat ?

      Si j’étais accusé au criminel et que j’en avais les moyens, je demanderais à Me Jacques Larochelle de me défendre.

      Vous avez une conception plutôt singulière de la justice.

      Est-ce à dire que dans un Québec indépendant, votre Québec indépendant, seulement la majorité aurait des droits ?

      Je crois que vous devriez écrire moins et réfléchir plus entre vos messages avant de lancer des énormités pareilles.

      Vous desservez la cause que vous prétendez défendre à moins que vous ne vous complaisiez dans la provocation.

      Seriez-vous un autre Claude Morin au service du SCRS ?

      ________________________________________________________

      Alors Anthrax, dites-nous: “Est-ce à dire que dans un Québec indépendant, votre Québec indépendant, seulement la majorité aurait des droits ?”

      ———————————-

      ainsi que:

      “@silenceondort

      Je vais vous poser la même question à laquelle Anthrax ne veut ou ne peut répondre:

      “Est-ce à dire que dans un Québec indépendant, votre Québec indépendant, seulement la majorité aurait des droits ?”

      ————————————————–

      Bon sang! Madame, assumez votre allégeance fédéraliste, au lieu d’essayer de nous faire croire hypocritement que vous vous êtes rendue aux arguments fallacieux des fédéralistes de ce blogue.

      Croyez-vous honnêtement qu’au 21ième siècle, à l’ère du web, un Québec indépendant pourrait enlever ses droits à 30% de sa population.

      C’est tellement inconcevable, que toute personne intelligente au Québec peut répondre à votre question. Et en ce sens, le fait que vous posiez la question à 2 internautes différents est assez révélateur.

      Dans un Québec indépendant, 100% des Québécois auront les mêmes droits, aucune différence. Tout le monde sans exception aura les mêmes droits, pas de différence.

      Les Québécois vont continuer d’aimer Normand Brathwaite et Rachid Badoury même dans un Québec indépendant, savez-vous!

      Pour ce qui est de Thomas Mulcair et Alliance-Québec maintenant. Nul ne saurait nier le droit d’Alliance-Québec de prendre l’avocat de son choix. Tout le monde reconnaît qu’Alliance-Québec avait le droit de choisir Mulcair pour avocat.

      Toutefois, il se trouve que ledit Thomas Mulcair est désormais à la tête d’un parti politique national et qu’il veut devenir le premier ministre du pays.

      Par conséquent, pour ma part, je voudrais juste savoir s’il est d’accord avec toutes les méchancetés et les faussetés véhiculées par Alliance-Québec sur les Québécois francophone. Autrement dit, sur vous et moi. Ne voulez-vous pas savoir ce que pense de vous celui qui aspire à devenir votre premier ministre.

      Ne désirez-vous pas savoir s’il endosse les propos d’Alliance-Québec sur les Québécois?

      En outre, est-ce que monsieur Mulcair entend se servir du gouvernement fédéral et de l’argent de nos impôts pour venir contester et combattre la loi 101 au Québec? Je ne sais pas, je pose la question comme ça, je veux juste savoir.

      C’est tout, je veux juste une réponse avant les prochaines élections fédérales. Juste pour éclairer davantage la population sur celui qui veut maintenant devenir premier ministre du Canada et pour qu’ils sachent si Mulcair est d’accord avec ce qu’Alliance-Québec a dit de nous.

      Je pense que les Québécois ont droit de savoir très exactement ce que Thomas Mulcair pense d’eux.

      Pas trop dur à comprendre ça madame Yolande?

    • p.s.; Aux dernières élections fédérales, le Québec a voté pour Layton, pas Mulcair.

    • karolimagni
      18 juin 2015
      03h02

      ”J’ai vérifié. Il s’agit bel et bien de 2 pseudos différents”

      Pourriez-vous nous fournir la date de l’heure, merci

    • st-henri
      17 juin 2015
      21h05

      Hey ben, maintenant on ne pourra pas changer d’idée dans le pays Québec.

    • @cotenord_7 – 17 juin 2015 – 22h49
      Merci pour les liens! Je retiens ce bout de commentaire dans le billet: ‘ Le chef avale une tasse’

      … Monsieur Dumont est égal a lui-même et son ”mandat ” caché ” comme celui de la plupart des chroniqueurs politiques fédéralistes est de faire mal paraître le PQ et le nouveau chef PKP …

      Comme si le PQ avait besoin d’aide pour mal paraître! Ils sont capables de faire cela entre eux sans aucun problème.

    • @silenceondort – 18 juin 2015 – 00h02
      … mais Mulcair est un personnage strictement avide de pouvoir …

      Wow, tout un constat: un politicien avide de pouvoir :-(. C’est le cas S. Harper, J. Trudeau, feu J. Parizeau, L. Bouchard, P. Couillard, P. K. Péladeau et on en passe.

    • @karolimagni – 18 juin 2015 – 03h16
      … Dans un Québec indépendant, 100% des Québécois auront les mêmes droits, aucune différence. …

      Disons qu’avec la Charte de la Laïcité de M. Drainville, vous nous permettrez d’avoir un petit doute :-(.

    • Encore une autre magnifique journée qui nous rapproche de plus en plus, de notre pays chéri : le Québec ☼

      Désolé mais je n’ai pu lire les commentaires de Yolande.C, car je n’étais plus sur le blogue.

      Par contre je m’aperçois que certains l’ont fait à ma place, et c’est exactement ce que j’aurai répondu. Donc pas grand chose à rajouter, à part que je n’ai aucune confiance en Thomas Mulcair, qui a soutenu l’idéologie d’Alliance-Québec, pendant de nombreuses années.

      Et c’est triste.

    • Un petit clin d’œil à l’hypocrisie de plusieurs Québécois, de l’ignorance ou ignorance volontaire?

      Dans la foulée du mouvement de sympathie envers Raif Badawi ce blogueur Saoudiens, les Québécois se sont émus de son sort aux mains de barbares! Plusieurs appellent à une action…

      Plusieurs Québécois veulent que l’on boycott le pétrole de l’Alberta, car il n’est pas éthique côté environnement…

      Maintenant petit exercice, regarder chez vous dans votre résidence la longue liste de produit
      Ou vous pouvez lire ”Made in China”…

      Maintenant à l’aide d’internet , allez voir qui sont les champions Mondiale toute catégorie des exécutions et tortures….. La Chine!

      Entendez vous les Québécois sur la Chine vous? Des appels aux boycotts? Je répète, regardez tout les produits made in china donc vous achetez pour sauver quelques dollars!

    • Quand je parle de Thomas Mulcair, ça me fait penser qu’au Québec, malheureusement nous avons trop tendance à honorer nos tourmenteurs, n’est-ce pas Yolande.C ?

    • À lire sur le site du quotidien Le Devoir :

      Bulletin de l’opposition, chronique de Michel David, Le Devoir, le jeudi 18 juin 2015.

    • anthrax

      18 juin 2015
      06h51

      Désolé mais je n’ai pu lire les commentaires de Yolande.C, car je n’étais plus sur le blogue.
      ————————————–

      Façon bien malhabile de nous avouez que vous êtes Alan.smithee, quoi vous avez honte de vos égards hier, excès du à l’alcool??

    • erebete 06h59

      La réponse à votre commentaire se trouve déjà dans votre pseudo !

    • On se rappelle aussi quand Mulcair après avoir quitté les libéraux de Charest est allé frappé à la porte des conservateurs pour finalement opter pour le NPD.

      Les raisons sont présentées dans le lien suivant:

      Did money or principle drive Thomas Mulcair from the Conservative fold?

    • Correction : est allé frapper

    • Pour ceux et celles qui seraient intéressés par le point de vue du journaliste Christian Rioux concernant la commémoration du 200e anniversaire de la bataille de Waterloo, et la signification de cet événement ici et là en Europe :

      Bicentenaire de Waterloo : Commémoration historique ou opération touristique?, article et commentaire de Christian Rioux, Le Devoir, le jeudi 18 juin 2015.

    • Y-en a dont les interventions visent essentiellement à abaisser le niveau intellectuel du débat. Sans doute dans le but de le mettre à leur portée. Conséquences c’est que les interventions de qualité sont noyées dans un enchevêtrement d’idioties sans contenu. On vous aime pareil.

    • @karolimagni, 18 juin 2015, 03h02

      “Ne jouez surtout pas jusqu’à votre dernier sous là-dessus.”

      Je n’en ai pas l’intention. Ce sera aux autorités policières de faire enquête sur cet individu qui est définitivement allé trop loin. On le verra peut-être en première page du journal.

    • La RMR de Saguenay affiche le plus fort taux d’infractions sexuelles envers les enfants et les jeunes

      Les taux d’infractions sexuelles envers les enfants et les jeunes varient parmi les régions métropolitaines de recensement (RMR) du CanadaNote 5, tout comme ils varient entre les provinces et les territoires. En 2012, le taux d’infractions sexuelles contre les enfants et les jeunes observé à Saguenay (523 victimes pour 100 000 enfants et jeunes) figurait au premier rang parmi les RMR. Venaient ensuite Kingston (350 pour 100 000) et Moncton (312 pour 100 000) (graphique 4). Saguenay figure également en tête de liste pour ce qui est de la violence familiale envers les enfants et les jeunes

      http://www.statcan.gc.ca/pub/85-002-x/2014001/article/14008-fra.htm

    • Selon une enquête de l’Institut CSA, un individu sur quatre déclare qu’il ne vivrait pas en France s’il avait le choix.

      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/12/12/01016-20141212ARTFIG00460-les-francais-ne-sont-pas-tres-fiers-de-leur-pays.php

    • Le journal La Presse présente des excuses à Pierre-Karl Péladeau pour des articles mensongers à son sujet.


      Pierre Karl Péladeau

      Dans un article paru dans notre numéro du 27 avril dernier, nous avons rapporté que M. Pierre Karl Péladeau ou TVA était intervenu à de nombreuses reprises entre février 2009 et septembre 2013 auprès du gouvernement du Québec afin de faire modifier les règles d’obtention de crédits d’impôt pour la production cinématographique et télévisuelle. Cependant, la juxtaposition du titre et de certains éléments du reportage a pu laisser entendre que ces interventions avaient pour but de favoriser les Productions J de Julie Snyder. Puis, dans une chronique parue le 21 mai dernier, nous avons affirmé que M. Péladeau était intervenu pour favoriser l’entreprise de Mme Snyder. Or, M. Péladeau dément être intervenu auprès du gouvernement du Québec au nom de Productions J, ses démarches de l’époque ayant, dit-il, été menées exclusivement pour Québecor. Par ailleurs, dans la même chronique, nous avons écrit que ces mêmes interventions s’étaient déroulées depuis l’élection de M. Péladeau comme député. En fait, les interventions de M. Péladeau dont il est question dans un avis du ministère de la Culture relatif à la modification des règles fiscales en question étaient antérieures à l’élection de M. Péladeau à titre de député, en avril 2014.

      Nos excuses.

    • Mais où est le Canada ? soit-disant meilleur pays au monde où il fait mieux vivre ?

      Selon une étude réalisée par OpinionWay, 18% des Français âgés entre 50 et 70 ans, choisiraient le Portugal pour passer leurs vieux jours. L’augmentation du pouvoir d’achat et la recherche d’un climat plus chaud sont les arguments les plus souvent invoqués.

      Un senior sur trois désire passer sa retraite à l’étranger. C’est le constat d’un sondage commandé par Mysilverway, une entreprise spécialisée dans l’accompagnement des retraités qui souhaitent s’expatrier.

      Sans grande surprise, le Portugal, l’Espagne et le Maroc sont les destinations les plus souvent citées par les 911 Français interrogés. Âgés entre 50 et 70 ans, ils sont 47% à plébisciter un de ces trois pays qui présentent «le juste équilibre entre soleil et coût de la vie moindre», précise l’étude.

      Des arguments auxquels les seniors sont sensibles, plus de la moitié ayant invoqué l’un ou l’autre pour justifier un possible départ. Ils ont aussi l’avantage d’être à une distance raisonnable de la France.

      Viennent ensuite dans l’ordre, l’Île Maurice (10%), la Thaïlande (8%), la Suisse (6%) et enfin la Belgique (1%).

      http://www.lefigaro.fr/voyages/2015/03/12/30003-20150312ARTFIG00031-les-destinations-preferees-des-seniors-pour-s-expatrier.php

    • Legault ira donc en Europe… voir s’il y est.

      Promettra-t-il à ses hôtes de ne pas tenir de référendum pour les intéresser à sa cause perdue ?

    • 27% de taux de chômage à Montréal.

      42% des nouvelles demandes à l’aide sociale.

      «Plus d’immigration !», clame Couillard.

      Félicitations pour votre beau programme!

    • « L’action de l’État est une conquête sans cesse renouvelée de sa compétence sur son territoire » – Charles Chaumont. juriste de renommée internationale spécialisé en droit international (1913 – 2001)

      L’oléoduc Énergie Est transporterait quotidiennement plus de 1 million de barils de pétrole brut de l’Ouest canadien sur un tracé de 1400 km, traversant 256 cours d’eau, jusqu’à des raffineries et des terminaux au Québec et au Nouveau-Brunswick.

      Considérant le risque majeur que ce projet suppose pour des générations à venir, e Parti Québécois a l’obligation de clarifier sa position sur l’oléoduc Énergie Est.

      Voici la position de Pierre Karl Péladeau telle que rapportée par Radio-Canada (16 juin 2015) :

      Le chef péquiste s’est contenté de répéter que son opinion dans ce dossier n’est pas importante puisque le projet est de juridiction fédérale.

      « Cette décision n’appartient pas aux Québécois, elle appartient au gouvernement fédéral, à des fonctionnaires de l’Office national de l’énergie, c’est ça la situation, a-t-il dit. Je vous ai déjà dit que ma position importe peu, c’est au Québécois de prendre cette décision. Or, il se trouve que dans l’environnement constitutionnel actuel, les Québécois n’ont pas voix au chapitre ».

      On comprend, bien sûr, que cette lecture du contexte et de la situation a pour objectif de démontrer la nécessité de la souveraineté. (Le Québec retrouverait ses capacités d’agir le lendemain du Grand soir.) Cette rhétorique est gravement préjudiciable aux intérêts du Québec et du parti, et doit être revue expressément.

      L’argument à l’effet que le Québec n’a pas de juridiction pour s’opposer au projet d’oléoduc révèle que les élites souverainistes ont intériorisé le cadre des limites du fédéralisme, ce qui les condamne à l’impuissance.

      Il s’agit d’une erreur grave d’appréciation du contexte. Non seulement le Québec peut et doit agir mais, il a l’obligation de le faire en vertu de la Loi 99 (2000) [1] qui fait obligation (art 1, 5, 6, 7,10,13) aux parlementaires de défendre les compétences de l’Assemblée nationale. En l’occurrence ici, sa compétence en matière d’environnement. (Le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement a reçu le mandat d’étudier la portion québécoise du projet.).

      Comment expliquer qu’un parti souverainiste consacre son impuissance devant une expropriation de notre territoire pour des générations à venir au nom d’intérêts privées qui ne sont pas les nôtres. Pourtant, confrontée au même défi, la Colombie-Britannique (fédéraliste) a une position autrement plus ferme et assumée pour défendre ses compétences sur son territoire qui n’exclue pas une transgression de la constitution canadienne.

      La première ministre Christy Clark a imposé 5 conditions pour le passage de l’oléoduc Northern Gate, considérées inacceptables par l’Alberta. Donc qui tuent le projet à toute fin pratique jusqu’à maintenant.

      Sa position est claire. Peu importe ce que dit la Constitution canadienne, on ne passera pas si ses conditions ne sont pas acceptées ; et si on force le passage, elle menace de couper l’électricité aux entreprises impliquées :

      « I want them to know that if B.C.’s conditions are not addressed and met, the Enbridge pipeline will not be built, period »

      Pour afficher sa détermination, elle en rajoute :

      « …the pipeline will only get built if it has the “social licence” to proceed, Ms. Clark said. » (Globe and Mail, oct 2012)

      Et récidive :

      « B.C. could withhold electricity from proposed pipelines, Premier suggests. (…) …Because if British Columbia doesn’t give its consent to this, there is no way the federal government or anyone else in the country is going to be able to force it through. It just won’t happen. » (Globe and Mail 2 oct 2012)

      La conclusion d’un commentateur du Globe and Mail (25 oct 2012) ?

      « …to suggest that the B.C. coast isn’t ultimately the domain of British Columbians is pure foolishness, even if you can point to some arcane laws that give Ottawa constitutional authority over it. The federal government has little-used powers it could exercise to exert influence and control over the oil sands, too, if it wanted. But it would never do so in the interests of national unity and political survival. »

      Ce qui vaut pour la Colombie Britannique vaut aussi pour le Québec. Le Parti Québécois doit s’inspirer de la position de la PM Christy Clark pour se définir une position claire sur cet enjeu d’une importance si grande qu’elle engage les générations futures.

      Pour ce faire, il faut sortir de la fixation sur le « Grand soir » et agir dès maintenant avec avec détermination, sans exclure, à l’instar de Christy Clarke, une transgression de la constitution canadienne. Il s’agit au fond d’assurer la défense des intérêts supérieurs de l’État du Québec. Ni plus, ni moins, et rien d’autre.

      Jean-Claude Pomerleau.

    • karolimagni
      18 juin 2015
      03h02

      ”J’ai vérifié. Il s’agit bel et bien de 2 pseudos différents”

      ———————–
      Prouvez-le…
      ———————
      karolimagni et anthrax,même boulechite……

    • @AIan.Smithee

      17 juin 2015
      20h21

      ”L’intimidation et la moquerie sont les seules arguments des fédéralistes.”

      Vous êtes fédéraliste depuis quand ?

      @anthrax

      18 juin 2015
      09h15

      Donc, suivant votre logique, puisque le Portugal est la destination de choix pour ses vieux jours, le Québec doit être indépendant.

      Logique à deux balles.

      https://en.wikipedia.org/?title=List_of_countries_by_Human_Development_Index

      ”Mais où est le Canada ? soit-disant meilleur pays au monde où il fait mieux vivre ?”

      La prochaine fois, utilisez donc les bonne stats pour prouver votre argument.

    • @candela

      ”27% de taux de chômage à Montréal.

      42% des nouvelles demandes à l’aide sociale.

      «Plus d’immigration !», clame Couillard.”

      Le problème, c’est l’intégration des immigrants, pas les immigrants. Et vous allez les blâmer eux seuls pour les troubles d’intégration ? Parce que le profilage en fonction de la couleur de peau, de la religion ou de l’origine ethnique ça n’existe pas au Québec, right ?

    • Ce matin on titre ‘Coderre veux vendre les régions a l’international’ Après avoir soutirer de l’argent aux régions par un pseudo titre de Métropole, il veux vendre les régions à l’international.

      Je crois que les régions n’ont pas besoin de lui pour ça. Des entreprises de régions sont déjà bien implanté avec des ventes importantes à l’international.

      Qu’il règle les gouffres économique béant comme le Stade, la STM, etc et après il pourra parler des régions.

    • Journée de propagande pour Couillard avec son caucus réuni au Complexe Jacques Gagnon d’Alma, (anciennement l’Auberge des Gouverneurs qui appartenait à Malenfant, et vendue à la famille libérale Laval Bouliane)

      Comité d’accueil pour tout ce beau monde avec pancartes, pour ce caucus qui durera toute la journée, alors qu’on en a rien à cirer des libéraux et de leurs fausses promesses.

    • Midian

      18 juin 2015
      09h56

      Le problème, c’est l’intégration des immigrants, pas les immigrants. Et vous allez les blâmer eux seuls pour les troubles d’intégration ?

      - – - – - – - – – - – - – - – - – - – - – - -

      Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit.

      Relisez : c’est Couillard que je blâme, pas les immigrants.

      C’est pourtant écrit en français.

      Pour nuancer la grossière supposition dont vous m’accusez, lisez donc ceci :

      L’immigration, un faux remède

    • teddybear; 17 juin 2015; 04h44 :

      « Comme disait Laurier a Henri Bourassa: ” Les Canadiens-francais n’ont pas d’opinions, ils n’ont que des sentiments” »

      – –

      Et nous d’en conclure qu’il en a ainsi été de Wilfrid Laurier : un homme sans opinion ne se fiant qu’à ses sentiments.

      C’est lui-même qui le signale.

      – –

      Daniel Verret

    • J’aimerais bien connaître les statistiques de différents pays sur leur capacité d’accueil et d’intégration des immigrants.
      Par exemple, combien d’immigrants un pays de 80 millions d’habitants peut absorber “sainement” versus un pays de 8 millions ou de 300 millions ou de 35 millions, etc. Quels seraient les taux d’immigrants respectifs des différents pays d’accueil?
      Quelqu’un a t-il une réponse, un site internet qui donnerait ces chiffres?

    • @candela

      ”Relisez : c’est Couillard que je blâme, pas les immigrants.”

      Alors, si c’était votre cher Pédaleau qui clamait vouloir plus d’immigrants ce serait correct ou pas ?

    • J’aimerais avoir l’opinion des fédéralistes sur la décision du gouvernement libéral d’imposer un descriptif français aux compagnies qui ont des noms anglais, comme Toys R us et Best Buy (ce que j’applaudis).

      Êtes-vous d’accord?

      Je n’ai vu personne protester… Pourtant, si c’était venu d’un gouvernement péquiste, mon petit doigt me dit que vous auriez trouvé un moyen de relier ça à du racisme, de l’intolérance, de la fermeture, police de la langue et autres bla bla bla…

    • candela,

      Un excellent article, qui démontre que la seule utilité de l’immigration au Québec est de renforcer le camp fédéraliste.

      On peut lire entre autre: “«Nous recommandons de maintenir les niveaux d’admission actuels soit autour de 50 000 immigrants permanents par année», concluent les chercheurs Boudarbat et Grenier dans leur rapport intitulé L’impact de l’immigration sur la dynamique économique du Québec. L’entrée des immigrants sur le marché du travail est particulièrement difficile, écrivent les auteurs. Pas moins de 42 % des nouvelles demandes à l’aide sociale sont faites par des immigrants, confirme le ministère de la Sécurité du revenu.”

      J’ai déjà aussi entendu dire, il y a quelques années, que les coûts de l’immigration sur notre système de santé est astronomique.

      Quand on sait que 50 000 personnes représentent 1% des votes au Québec, et que les immigrants sont très majoritairement fédéralistes, on comprend l’effet que ça a sur notre démocratie.

    • @manonb

      ”J’aimerais avoir l’opinion des fédéralistes sur la décision du gouvernement libéral d’imposer un descriptif français aux compagnies qui ont des noms anglais”

      Personellement, je trouve que c’est du niaisage professionnel qui va couter cher pour rien ou à peu près rien. Un nom, ça ne se traduit pas.

      Prenez Best Buy. Meilleur achat. Méchant descriptif. Ils vendent quoi ? On sait pas, mais ce sera le meilleur achat ! Alors ça va être quoi le descriptif ? Faut expliquer au client kessé que quel magasin vend asteure ? J’pense pas que les Québécois soit stupide au point d’en avoir besoin.

      C’est juste une passe des Libéraux pour apaiser les hardcore sur la loi 101, dont certain péquistes.

    • Tous ces immigrants venus de Montréal et transportés en Beauce pour leur faire découvrir la région et le marché de l’emploi, une mission impossible, car la plupart de ces immigrants ont de la difficulté à s’intégrer dans les régions, on l’a déjà vu avec les vietnamiens dont la plupart sont partis pour l’Ontario rejoindre l’abri de leur communauté.

      Je me demande également ce que pense les chômeurs de la Beauce qui voient débarquer des centaines d’immigrants à la recherche d’emploi dans leur région.

      Le problème de l’immigration est aussi là, éviter de confronter des arrivants à des chômeurs déjà existants !

      une saine immigration se pratique quand le taux de chômage est très bas, sans oublier que ces personnes ont l’obligation de s’intégrer à nos coutumes et non l’inverse.

    • @anthrax

      Répondez donc à ma question:

      «Est-ce à dire que dans un Québec indépendant, votre Québec indépendant, seulement la majorité aurait des droits ?»

      Si c’est OUI, je ne veux pas de cette indépendance.

      Si c’est NON, dites-nous donc quels seront les droits de la minorité: langue de la législation, des tribunaux, de l’enseignement, des communications.

    • candela,

      ”Le journal La Presse présente des excuses à Pierre-Karl Péladeau pour des articles mensongers à son sujet.”

      Au moins il y a eu ds excusesde leur part.

      Pas de danger que le journaux e Montréal ou Québec auraient fait la même façon.

    • manonb dit:

      ”Un excellent article, qui démontre que la seule utilité de l’immigration au Québec est de renforcer le camp fédéraliste.”

      Euh, tu ne savais pas que le PQ agissait de la même façon concernant la venue d’immigrants?

      Donc, si je suis ta logique, le PQ laissait entrer 50,000 immigrants pour aider la cause des fédéralistes?

      Un gros bravo madame!

    • Midian

      18 juin 2015
      10h54

      @candela

      ”Relisez : c’est Couillard que je blâme, pas les immigrants.”

      Alors, si c’était votre cher Pédaleau qui clamait vouloir plus d’immigrants ce serait correct ou pas ?
      – - – - – - – - – - – - – - – - – - – -

      Vous recommencez votre grossier procédé.

      Pas fort.

    • boston

      18 juin 2015
      12h13

      Au moins il y a eu ds excusesde leur part.

      Pas de danger que le journaux e Montréal ou Québec auraient fait la même façon.

      - – - – - – - – - – - – - –

      Grossier sophisme.

    • @Mouaaahhh 17 juin 22h51
      Décidément, vos séjours chez Louis H. Lafontaine, sont un pur gaspillage des impôts des Québécois …!
      Votre seule contribution au Québec étant de faire plaisir aux pigeons, que diriez-vous du Royal Ottawa Mental Health Centre afin de piger dans les impôts de vos amis canayens ?
      Demandez à Midian, Boston, Teddybear, cotenord ou Guy-Mauve de vous indiquer le chemin, ils connaissent la région par cœur et, en tant que membre des FAC, ils peuvent peut-être vous faire avoir un accès prioritaire en plus d’un prix d’amis !

    • Midian

      18 juin 2015
      11h16

      Personellement, je trouve que c’est du niaisage professionnel qui va couter cher pour rien ou à peu près rien. Un nom, ça ne se traduit pas.

      ____________________

      Il ne s’agit pas de traduire le nom, mais d’y ajouter un descriptif.

      ____________________________________

      Prenez Best Buy. Meilleur achat. Méchant descriptif. Ils vendent quoi ? On sait pas, mais ce sera le meilleur achat ! Alors ça va être quoi le descriptif ? Faut expliquer au client kessé que quel magasin vend asteure ? J’pense pas que les Québécois soit stupide au point d’en avoir besoin.

      ____________________________

      Encore une fois, il s’agit d’un descriptif. Par exemple

      Wallmart magasin à rayons

      Best Buy Électroniques

      Il ne s’agit pas non plus de prendre les Québécois pour des imbéciles, mais de contribuer à donner un visage plus français à nos rues, nos villes.

      __________________

      C’est juste une passe des Libéraux pour apaiser les hardcore sur la loi 101, dont certain péquistes.

      ___________________________

      Quoi dire…

    • Midian: Que comprennent ils les anglophone avec Best Buy?
      Si les anglos ont été capable de comprendre les francophones doivent aussi comprendre surtout si vous,avez compris.

    • Yolande.C

      18 juin 2015
      12h12

      @anthrax

      Répondez donc à ma question:

      «Est-ce à dire que dans un Québec indépendant, votre Québec indépendant, seulement la majorité aurait des droits ?»

      Si c’est OUI, je ne veux pas de cette indépendance.

      Si c’est NON, dites-nous donc quels seront les droits de la minorité: langue de la législation, des tribunaux, de l’enseignement, des communications.

      _____________________________

      Cette question ne fait aucun sens. La minorité anglophone du Québec est tellement bien traitée que nous avons déjà été cité en exemple à cet égard par l’ONU.

      Pour 8% de la population, les anglophones ont 30% de l’enveloppe budgétaire des universités. Ils ont des hôpitaux et des écoles, toutes choses qui dépendent du gouvernement du Québec, alors le Canada n’a rien à voir avec tout ça. Ils vont même avoir le cusm, ce que personnellement je trouve nettement exagéré.

      Quelle minorité francophone est traitée ainsi au Canada? Quelle minorité est traitée ainsi dans n’importe quel pays du monde?

      Alors cessez de vous faire des peurs, les Québécois sont démocratiques, et bonasses, et ça ne changera pas avec l’indépendance.

    • Pour M.Duceppe bien sur….

    • Yolande.C 12h00

      mon Québec pays est inclusif.

      le Québec est une Nation Francophone en Amérique du Nord.

      tout le monde le sait, pourquoi me demandez-vous des questions sur le droit des minorités ?

      si mon Québec est inclusif, tout le monde est québécois, la notion de “minorité” comme vous voudriez me le faire dire s’appliquerait à des personnes qui s’excluraient d’un Québec pays ?

      Exemple : parle-t-on de minorités en France ? non, on parle de citoyens de la République.

      Cependant un statut spécial sera accordé à nos amis des Premières Nations qui ont des droits ancestraux reconnus.

    • Faites-nous part de votre opinion.

    • @manonb

      ”Encore une fois, il s’agit d’un descriptif. Par exemple

      Wallmart magasin à rayons

      Best Buy Électroniques”

      Donc il faut dire au Québécois kessé que le magasin vend ou comment c’est disposer. Ça se fait ailleurs dans le monde d’après vous ? Un visage plus français ? Un nom ne se traduit pas.

      @candela

      ”Vous recommencez votre grossier procédé.”

      Vous blamez Couillard pourquoi au juste ? Parce qu’il veut plus d’immigrants ? Expliquez moi donc ça.

    • Midian

      18 juin 2015
      13h17

      Vous blamez Couillard pourquoi au juste ? Parce qu’il veut plus d’immigrants ? Expliquez moi donc ça.

      - – - – - – - – - – - – - – - – – -

      Qu’est-ce que vous ne comprenez pas dans cet article qui l’explique clairement.

      Je vous explique la procédure : Vous cliquez sur le lien en bleu, caractères gras et en italique, puis vous lisez l’article qui explique et démontre que les immigrants ne sont pas une solution miracle pour régler les problèmes économiques, comme le croit le Couillard.

      L’immigration, un faux remède -Le gouvernement ferait fausse route avec son intention d’augmenter le nombre d’immigrants

    • @candela 18 juin 12h29
      Vous prêtez beaucoup trop d’intellect à notre chômeur national en uniforme; il pense qu’un sophisme est un poseur de soffite…!
      « Que voulez-vous, au Canada ,on a les soldats qu’on mérite.» (Jean Lagaffe Chrétien )
      La preuve ? Quand les membres des FAC (boston,Teddybear, Midian,Guy-Mauve et cotecord ont comme exemple le général Lawson , chef d’état-major des Forces armées canadiennes qui fait preuve de discrimination et de misogynie, pas étonnant que boston fasse dans l’âgisme à mon égard et dans la misogynie à l’égard de manon.b, sans être réprimandé par son gourou cotenord, grand complice de Mouaaahhhh/Fritz2; ça veut tout dire !

    • @nunu

      ”Que comprennent ils les anglophone avec Best Buy?”

      Rien. Sauf qu’il faudra mettre un descriptif pour expliquer au Québécois kossé qu’on vend chez Best Buy, comme s’ils étaient trop stupides pour comprendre. Provigo ça me dit rien pantoute. Mais Provigo n’a pas besoin d’un descriptif. IGA va avoir besoin d’un descriptif. Cherchez l’erreur.

    • @candela

      ”Vous cliquez sur le lien en bleu, caractères gras et en italique, puis vous lisez l’article qui explique et démontre que les immigrants ne sont pas une solution miracle pour régler les problèmes économiques, comme le croit le Couillard.”

      Et moi je vous dit que les immigrants pourrait nous aider à régler les problèmes économiques s’ils avaient plus de facilité à s’intégrer. Ce que l’article semble vouloir ignorez , c’est que nous allons perdre 30% de notre population active d’ici 15 ans.

    • Moi je trouve que c’est un Belle forme de respect de nôtre identité que de mettre un descriptif en français.
      Mais les péquiste doivent avaler de travers, que cela soit venu du PLQ et non du PQ…. le PQ était plus dans la chasse aux menus Italiens, ”cachez ce Osso Bucco que je ne saurai voir”, pastagate!

      En passant, pour les journalistes de PKP…pas pour rien qu’il a retirer tout ces médias du conseil de presse(conseil d’éthique des journalistes), un beau chèque en Blanc à son empire, c’est vrai que PKP et tout ce qui touche l’éthique c’est comme l’huile et l’eau, ça s’intègre pas!

    • Régler le problème des marques à consonance anglophone par des descriptifs en rajoutant évidemment au passage une couche de bureaucratie (il faudra évidemment des fonctionnaire pour déterminer, par exemple, si “Walmart” qui n’est même pas un mot anglais, est assujetti ou non, si le descriptif est approprié ou non, s’il y a contravention injustifiée ou non à la liberté d’expression, il faudra des bureaux, de l’équipement, des assistants, du mobilier et ne riez pas les toilettes sont chères, des pensions, des avocats, des juges, des congrès au château Frontenac pour détendre ces gens très stressés par leurs importantes fonctions, etc.) me semble assez loin sur la liste des priorités.

      Les gens passent plus de temps sur internet qu’à observer l’affichage extérieur.

      Cet argent serait mieux dépensés en éducation, par exemple pour éviter des anglicismes Côme “faire du sens”.

    • comme pas Côme!

    • @Yolande.C
      “@anthrax
      Répondez donc à ma question:
      «Est-ce à dire que dans un Québec indépendant, votre Québec indépendant, seulement la majorité aurait des droits ?»
      Si c’est OUI, je ne veux pas de cette indépendance.
      Si c’est NON, dites-nous donc quels seront les droits de la minorité: langue de la législation, des tribunaux, de l’enseignement, des communications.”

      Facile, la réponse est “non” évidemment : la minorité aurait les même droits que tout le monde, protégés par la charte du Québec.

      Pour ce qui est de vos questions, c’est “français” pour tous les sujets, comme c’est le cas en France… et comme c’est l’anglais pour le Royaume-Uni, les ÉU et le ROC… et comme c’est le danois, pour le Danemark…

      Ça vous pose un problème?…

    • @anthrax

      C’est clair; dans votre “Québec-pays”, les lois ne seront édictées qu’en français, les tribunaux ne traiteront des droits qu’en français, l’administration ne communiquera avec ses administrés qu’en français et les écoles seront uniquement françaises”.

      Voulez-vous aussi fermer les églises anglicanes et enfermer ses évêques et pasteur ?

      Et pour ce faire, vous nous conseillez de voter pour qui ?

      Je ne connais aucune formation politique qui soutienne ces propositions.

    • Intéressantes, les réactions de lobwedge 17 juin 2015 21h33 et tibob25 18 juin 2015 06h25
      à un commentaire similaire que je faisais à leur égard.

      L’un (lobwedge) le prend avec humour, ce qui était, en fait, la nature de mon commentaire, alors que l’autre (tibob25) le prend au sérieux, grimpe dans les rideaux et en profite pour porter une accusation farfelue de nature un peu calomnieuse, ce qu’on retrouve malheureusement trop souvent chez certains.

      Ça aide à comprendre un peu à qui on a affaire.

    • @erebete (17 juin 2015 – 08h26)

      Meeuuh non… outre le fait qu’il s’agisse d’une autre de vos pirouettes, je m’en voudrais de vous priver du plaisir de démontrer encore une fois comment je peux être “mal équipé et sans ressources”… d’autant plus qu’il vous faudra au plus “1,01 seconde de temps de recherche”…

      Épatez-moi à nouveau…

      P.S. Outre votre preuve, j’attends toujours votre opinion sur la 4e position de François David dans le sondage que vous étiez tellement fier d’afficher…

    • erebete

      18 juin 2015
      14h18

      Mais les péquiste doivent avaler de travers, que cela soit venu du PLQ et non du PQ….

      - – - – - – - – — — – - – - – -

      Une preuve de cette grossière supposition ?

    • st-henri,,,

      Voici le commentaire de votre copain qui a déclenché les commentaires sur la cale:

      anthrax

      5 octobre 2013
      17h43

      Dans la cale, ils grouillent…

      Dans la mare ils grenouillent…

      et sur les blogues ils scribouillent !

      ce sont nos amis les libéraux… ♪♫♪

    • Midian

      18 juin 2015
      14h17

      @candela

      ”Vous cliquez sur le lien en bleu, caractères gras et en italique, puis vous lisez l’article qui explique et démontre que les immigrants ne sont pas une solution miracle pour régler les problèmes économiques, comme le croit le Couillard.”
      . . . . . . . . . . .
      Et moi je vous dit que les immigrants pourrait nous aider à régler les problèmes économiques s’ils avaient plus de facilité à s’intégrer.

      ====================================

      C’est sûr !

      Vous êtes trrrès fort.

      S”il faisait chaud, il ne ferait pas froid.

    • El_kabong, aucun soucis avec Madame David, elle est une femme au grand cœur, remplis de bonne intention, sans malice, elle fait beaucoup pour les plus démunis… elle est juste très idéaliste et ça prend des gens comme elle dans le paysage! Je lui dis bravo! Aucunement surpris qu’elle se classe si haute.

      Encore une fois juste pour vous rassuré el_kabong, ceci est une ”opinion”…. les références sont dans mon cerveau, si vous cherchez d’où cela provient! En passant vous êtes contagieux, candela à attrapé vôtre malaise!

    • @manonb 11h05 “… la seule utilité de l’immigration au Québec est de renforcer le camp fédéraliste.” Sans immigration et en ne faisant plus suffisamment d’enfants pour assurer la relève, nous nous dirigeons droit vers un mur; comme les japonais.

    • @candela 18 juin 2015 07h30
      Excellent lien, arguments en or pendant la campagne qui s’annonce. Espérons que Yolande.C en fasse lecture pour bien mesurer le personnage. Ça fait 2 très longs commentaires qu’on me fait sauter, là haut. Je suis persuadé qu’il y a un individu en particulier chez Cyberpresse qui sabote expressément toutes possibilités de débats en éliminant systématiquement les argumentaires un peu trop solides. Pas que ceux-ci m’appartiennent, ils sont l’évidence même. Ce n’est pas un affrontement que l’on voudrait laisser croire entre citoyens d’une province, ou entre le fédéral et les provinces, mais un affrontement entre 2 peuples avec une affolante différence du nombre de leur population respective, avec une langue, culture et religion d’origine aussi différente. L’un exerçant le quasi plein pouvoir financier et politique depuis des siècles sur le pays construit, lui sur les assises d’une fausse fédération. IL n’y a pas de situation pareille dans le restant du Canada. On a déjà assimilé politiquement la partie gongrue restante des francophones vivant hors limites de la masse critique que nous, nous représentons au Québec. Assimilation historique par tous les moyens, de la Déportation des Acadiens, en passant par l’inégalité des droits à l’éducation et une représentation politique dans toutes les provinces anglophones. Sans oublier la migration vers de meilleurs cieux pour nombres de nos familles, sans levier économique pour rester sur place, dans leur pays, pour se développer. On a lapider l’auteur Yves Beauchemin pour avoir répété ce que à l’origine Keith Spicer, Commissaire aux langues Officielles avait dit, ce n’était pas sa seule constatation de l’ état lamentable entretenu par le fédéral à l’endroit des francophones hors Québec (ici, nous en étions au début de l’application de la Loi 101) Spicer décrivait la situation des francophones dans le reste du Canada «comme des canadiens errants dans leur propre pays»
      Et on continu de vous faire croire que c’est un conflit entre citoyens d’une même province, les méchants “de souches” qui attaquent sans cesse sa minorité anglophone et trucident les nouveaux arrivants lorsque ceux-ci débarquent de l’avion. Lorsque je dis sans me cacher aux immigrants vous êtes dans “mon chemin” c’est p.c.qu’ils sont accessoires dans un différent loin d’ être réglé, un peu comme un nuvite sur un terrain de baseball pendant les séries.

    • @Midian 11h16 Un descriptif n’est pas et n’a pas à être une traduction. Exemples: Toys “R” Us , “Jouets”; Home Depot, “Tout pour la maison”. Etc.

    • @erebete (15h20)
      “Encore une fois juste pour vous rassuré el_kabong, ceci est une ”opinion”….”

      Cute la boutade, mais qui relève de l’homme de paille… je ne vous demanderai pas de référence sur votre opinion de la position de madame David, pas plus que je ne vous en ai demandé sur votre interprétation farfelue de la position de Trudeau devant PKP… Je vous ai seulement demandé la référence du sondage; j’imagine que vous savez faire la nuance…

      D’autre part, prétendre que “Pauline Marois s’est comportée en rock star aux funérailles de Denis Blanchette, devant la famille éplorée” ne relève plus de “l’opinion” mais de l’affirmation (”diffamation” serait plus approprié) qui demande à être démontrée…

      C’est quand vous voudrez…

    • Yolande.C 14h38

      votre commentaire c’est pas très fort, et c’est aussi du n’importe quoi.

      en fait vous ne savez plus quoi dire .

      en France on retrouve des églises anglicanes et des protestants.

      ce sont aussi des citoyens de la République et non des minorités !

      la colonisation vous a fait perdre certaines notions…

    • @tibob 18 juin 2015 06h23

      “karolimagni
      18 juin 2015
      03h02

      ”J’ai vérifié. Il s’agit bel et bien de 2 pseudos différents”

      Pourriez-vous nous fournir la date de l’heure, merci”

      ————————————————

      La date de l’heure!!!

      Mais bien sûr!

      À cette heure précise, la date est le 18 juin 2015.

    • Bof! Bien sûr qu’il y a tant à faire pour donner un “semblant” de caractère “simili” francophone avec les raisons sociales. Staples/ Bureau en gros, a assez bien réussi en mais ce n’est pas ce qui m’achale, horripile ou fait suer le plusss. c’est comment l’ensemble de cette poutine de mauvais goût “déviarge” nos environnements visuels urbains, de nos villes et villages, et sillons routiers.
      -Ouach! Que cé lètte en simonac!
      Aussi aveuglant pour les yeux que serait tonitruant une fanfare de tubas dans un dôme en verre.
      Franchement, ça fait dur lorsque comparé à l’Europe dans son ensemble. On dirait que nos gouvernements locaux et directions du territoire sont dirigé par des vendeurs de “used cars”.
      Comment se fait-il qu’au Nord-Est de Boston, sur presque 100km côtiers qu’il y aie très peu de ces laideurs. C’est p.c.qu’on légifère avec intelligence en laissant une plus grande place à l’architecture et l’urbanisme.

    • tibob25 18 juin 2015 15h04

      :-))))))

    • anthrax

      18 juin 2015
      09h15
      ==============================================
      Allez-vous célébrer le 200 ième anniversaire de la défaite de Napolélon?

    • “24 juin: la CAQ veut faire cesser les discours souverainistes”. Un coup d’épée dans l’eau.

    • Avec Legault, le tristre, qui veut maintenant changer la fête nationale du Québec en fête provincialiste, il lui faudtra aussi changer le nom de son parti :

      La CAQ devient la CAC !

    • @el_kabong, 18 juin 2015, 14h44

      Si je vous comprend bien les anglophones, dans un Québec indépendant, perdrait leur droit d’utiliser leur langue dans leurs institutions (écoles, collèges, universités, hôpital, églises).

      Quant aux premières nations qui s’expriment en anglais je suppose que vous entrevoyez les mêmes mesures de répression.

      Ah il sera beau votre Québec unilingue peuplé de gens aigri et revanchards.

    • st-henri
      18 juin 2015
      14h42

      Ah non, dans un le pays Québec mon chat ne pourra pas grimber dans les rideux,,,, est-ce qu’il va être déporté ???

    • L’ancien organisateur politique Gilles Cloutier, arrêté en septembre dernier parce qu’on le soupçonnait d’avoir menti devant la commission Charbonneau, va finalement éviter des accusations de parjure, a appris Le Journal.

      Selon nos informations, le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a refusé d’autoriser des accusations à la suite de l’enquête de la Sûreté du Québec concernant les déclarations du coloré personnage. Le dossier est maintenant clos.

      En mai 2013, Cloutier, 75 ans, avait menti sous serment devant la juge Charbonneau en affirmant qu’il était propriétaire d’une maison dans Charlevoix, qu’il se vantait d’avoir achetée pour 200 000 $ puis revendue pour le double.

      Le Journal avait alors révélé qu’il n’était que simple locataire, ce qui avait forcé le témoin à s’excuser publiquement.

      Quinze allégations

      Ce n’est qu’en janvier dernier, lors du procès pour fraude de l’ex-maire de Boisbriand Robert Poirier et de l’ex-VP de Roche France Michaud, qu’on a appris que Cloutier avait été arrêté à l’automne 2014. Il avait alors fourni une déclaration de cinq heures aux policiers, mais n’avait pas été accusé immédiatement.

      Ce ne sont pas moins de 15 allégations de parjure qui étaient sous la loupe des enquêteurs, et qui n’auront finalement pas de suite.

      Mercredi, un porte-parole du DPCP n’était pas en mesure de commenter l’affaire.

      Soupçons embêtants

      Les soupçons de parjure qui entachaient la crédibilité de Gilles Cloutier étaient bien embêtants pour les procureurs de la Couronne dans le dossier Boisbriand, puisqu’ils avaient fait de l’ex-organisateur politique leur témoin principal.

      De même, une grande partie de la preuve présentée à la commission Charbonneau, concernant le financement politique illégal, était basée sur les récits de Cloutier.

      Dans une histoire digne d’un film, il avait notamment raconté aux commissaires avoir été obligé, sous la menace d’un fusil, d’échanger sa maison au membre en règle des Hells Angels Denis « pas fiable » Houle.

      - Avec la collaboration d’Éric Thibault

      Ce n’est plus grave de se parjurer quand on prête serment devant un ou une juge ,ça ne vaux plus rien. .Gilles Cloutier l’à fait et Charest avait fait la même chose à la Commission
      Bastarache.

    • ” Un descriptif n’est pas et n’a pas à être une traduction. Exemples: Toys “R” Us , “Jouets”; Home Depot, “Tout pour la maison”. Etc.”

      Best Buy Électronique. IGA Épicerie. Toys ”R” Us Jouets. Il faut donc expliquer au Québécois, par que selon nos élus, ils sont trop stupides et ont besoin qu’on leur disent ce qu’ils vendent au magasin quand le nom n’est pas français.

      Comme avec ”Les Cafés Second Cup”. Jean Coutu s’apelles-tu ”The Jean Coutu Drugstore” dans les millieux anglophones ? Non. Couche Tard ? Ils ont changé le noms au États-Unis. Y’a bin juste nous autres pour se rajouter de la bureaucratie et encore de la bureaucratie.

      ”Sans immigration et en ne faisant plus suffisamment d’enfants pour assurer la relève, nous nous dirigeons droit vers un mur; comme les japonais.”

      Amen. Être en couple et élever des enfants au Japon ? Personne à le temps pour ça ! Ici on devrait normalement avoir le temps, les Québécois prennent leur retraite plus jeune que la moyenne Canadienne et ont plus de congé. Je sais pas trop c’est quoi notre excuse. On devrait faire venir les femmes du Nigéria. Allez voir leur taux de fécondité…

    • @candela 17h09 La CAQ se dit nationaliste. Je me demande quel sens elle donne à ce mot et quand elle en a fait la preuve.

    • @nunu 17h58 “Ce n’est plus grave de se parjurer quand on prête serment devant un ou une juge ,ça ne vaux plus rien.” Avant, on jurait sur la Bible. Encore fallait-il y croire. Maintenant, on jure sur l’honneur. Encore faut-il en avoir.

    • @candela

      ”S”il faisait chaud, il ne ferait pas froid.”

      Et si on avait fait des enfants, on aurait pas besoin d’autant d’immigration. Et vous blâmer Couillard. Il à fait quoi déja pour faire en sorte que les Québécois ne se reproduise pas assez ? Ah non, vous le blâmer parce qu’il veut plus d’immigrants, soit la seule solution à notre problème. Donc vous le blâmer parce qu’il essaie de trouver solution à un grave problème (bien plus que le cout de l’immigration et de l’immigrant) causé par la population Québécoise.

      Si je comprend bien, vous n’aimez pas les gens qui cherchent des solutions. Vous voulez l’indépendance, le remède miracle à tous nos problèmes. Croyez-vous aussi au père Noël ?

    • st-henri
      18 juin 2015
      16h45

      Merci vous êtes gentil,,

      Mais mon chat a des craintes,,,pourriez-vous le rassurez ???

    • @Midian 18h32 “Couche Tard ? Ils ont changé le noms au États-Unis.” Justement. Les compagnies aux noms en anglais, on ne leur en demande pas tant. Juste un peu de français sous leur logo anglais.

    • @silenceondort 15h45 “Je suis persuadé qu’il y a un individu en particulier chez Cyberpresse qui…” N’essayez pas de comprendre et d’en savoir plus, c’est peine perdue.

    • Midian

      18 juin 2015
      18h54

      Si je comprend bien, vous n’aimez pas les gens qui cherchent des solutions. Vous voulez l’indépendance, le remède miracle à tous nos problèmes. Croyez-vous aussi au père Noël ?
      - – - – - – - – - – - – - – - – -

      Comme vous dérapez sérieusement, continuez à réfléchir au sujet de départ : l’intégration des immigrants et l’illusion de Couillard qu’une augmentation accélérée de leur arrivée va régler ses problèmes économiques de promesses libérales.

      Ça semble impossible pour vous de rester un tant soit peu concentré.

      Alors, bonne réflexion :

      Immigration : peut-on se poser des questions?

      PS. N’hésitez pas à suspendre votre lecture pour réfléchir…

    • @ lukos

      18 juin 2015
      15h44

      Si l’étude publiée aujourd’hui ne vous fait pas réfléchir, vous pouvez toujours lire celle de l’institut Fraser qui chiffrait le cout de l’imigration à des milliards de $$$$ de perte.

      Oh, j’oubliais, on ne peut aborder ce sujet avec vous car nous devenons automatiquement des racistes et des xénophobes.
      Mes excuses pour l’avoir oublié.

      Continuez donc à nous écrire les clichés d’usage sur ce sujet.
      Ça fait “Politically Correct”

      M. Duclos

    • Legault et son club de Canacaqueux voudraient remplacer les festivités de la fête nationale par un grand bingo dont les prix seraient un agneau de méchoui, un agneau kasher pour le multiculturalisme, et un mouton frisé pour tondre le gazon chez vous durant un mois.

      Ils offriraient aussi un drapeau aux couleurs phosphorescentes de la CAQ pour planter sur le “hood” de votre char et sur lequel serait écrit en lettres noires : “Pas de référendum avant qu’on soit au pouvoir!”

    • @anthrax

      Je suis très heureux que quelqu’un vous ait poussé dans vos derniers retranchements de façon telle que vous êtes incapable de dire quels seraient les droits de la minorité anglophone dans un Québec indépendant par rapport à ceux qu’elle a aujourd’hui.

      Et pourtant, c’est çà que les gens veulent savoir et ce dont ils ont peur.

      Faire toutes nos lois et percevoir toutes nos taxes et tous nos impôts, j’en suis, mais dans quelle société vivrons-nous ensuite ?

      C’est çà que j’aimerais que vous disiez; parce qu’avec vos attaques tout azimuts et sans nuances ni discernement ni projet de rechange concret, vous ne faites que soulever l’horrible doute qu’advenant l’indépendance, on se retrouve avec des gens comme vous au pouvoir.

      L’indépendance: OUI.

      Avec des gens comme vous: NON.

    • @ Midian

      18 juin 2015
      09h56

      Auriez vous la bonté de nous expliquer comment vous feriez pour “intégrer” 55,000 immigrants par année dans un pays ou l’emploie diminue, les salaires aussi et le cout de la vie ne cesse de monter ?

      Quelle utilité voyez vous au juste à l’immigration massive ?

      Pourquoi faut il à tout prix augmenter la population ?

      Y a pas assez de monde sur la planète ?

      M. Duclos

    • À tous ceux et celles qui mettez le blâme sur le PLQ pour l’arrivée de nombreux immigrants bien sachez que sous le règne du PQ c’était la même même chose.

      Mais connaissant les séparatistes, ils vont faire toutes sortes de courbatures pour essayer de mettre le blâme sur le PLQ et les fédéralistes.

      Honte à eux mais le 7 avril 2014, les Québecois ont vu juste et ne colle pas à la propagande péquiste.

      Merci chers Québecois et Québécoises, on vous aime.

    • @silenceondort

      18 juin 2015
      16h40

      Mais pas au sud ouest de Boston; autoroute 495 sortie 19, 18 et 17, ça ressemble pas mal aux sorties 41, 28 et 20 de la 15…

    • @lukos, 18 juin 2015, 19h03

      Couche-Tard n’a pas changé son nom aux USA, en Europe ou dans le reste du Canada. Couche-Tard a grandi par acquisition et utilise les noms des sociétés acquises (ex. Circle K ou Wink). Mauvaise comparaison.

    • Le descriptif en filigrane du Parti Concervateur
      “Pendant que Dieu vous regarde, on vous collecte.”

      http://www.conservateur.ca/?lang=fr

    • @Midian

      18 juin 2015
      13h52

      Le probleme avec IGA est que c’est un acronyme anglophone. Dans Provigo on peut y déceler “provision” qui peut être interprété tant en français qu’en anglais pour dire sensiblement la même chose.

      Cette “délicatesse” des commerçants envers la langue française se fait à plusieurs endroits dans le monde sans que cela ne cause problème. Il n’y a aucun probleme pour le gouvernement d’agir en ce sens.

    • Peu de gens savent que PFK n’existe qu’au Québec. Originalement ce commerce s’appelait “Poulet Frit Kentucky”. Ils ont adopté que des lettres car les anglos du Québec ne savaient pas prononcer de nom ou ne savait pas qu’il vendait du poulet. Alors, ils ont changé le nom pour PFK que les anglos prononcent “Pi F Ké ou simplement “Kentucky”). Il faut aussi savoir que partout dans le monde, ce commerce se nomme “KFC”, ( Kentucky Fried Chicken ) même en France…Leur politique de lettres seulement origine d’une décision de respect pour les deux cultures québécoises. Ailleurs dans le monde, les cultures ( langues ) nationales n’étant pas menacées comme au Québec, on ne craint pas les anglicismes.
      Quand c’est un nom propre,ça ne change pas. Sauf qu’on devrait faire sauter l’apostrophe S. Comme dans Fouquet’s ( ça prend bien des Français pour nous imposer leur anglicismes ) ou McDonald’s .
      Est-ce que le gouvernement va inviter Metro à apposer un accent sur son E??? Nous avons aussi des Québécois qui sont loin d’être exemplaires.

    • @lukos

      ”Les compagnies aux noms en anglais, on ne leur en demande pas tant.”

      Personne n’a demandé à Couche Tard de changer leur nom. Ils l’ont fait par soucis marketing. McDonalds en Chine, ça s’apelle comment ? McDonalds, et je crois que le nom traduit remplace ”Hamburgers” en dessous. Pourquoi ? Parce que McDonalds est reconnu partout. Walmart ? Oui, c’est un amalgame anglais. Mais ce n’est pas une abréviation anglaise comme comme IGA. Pour Walmart, ils ont plusieurs différent type de magasin avec différent nom. Honnêtement, le deuxième nom (Supercentre, Discount Store, etc.) devraient être traduit s’il apparait dans l’enseigne et/ou sur les circulaire.

      Les marques de commercent doivent reflèter leur origines. Le Cirque du Soleil ne devient pas The Circus of the Sun, ni Cirque du Soleil Entertrainment Troop. Pédaleau à fait changer le nom de son entreprise de Quebecor à Québecor sur le logo. Mais juste en français. Pas assez fier pour afficher sa propre langue.

      (allez voir sur le site de Quebecor. Faut changer la langue.)

    • @zduc 19h35 “Pourquoi faut il à tout prix augmenter la population ?” Ici, pour investir dans l’avenir. Qui paiera les pensions de vos (rares) enfants?

      “Y a pas assez de monde sur la planète ?” Oui. Mais au Canada, il y a encore bien de la place pour ceux qui en manquent ailleurs. 19h24: “Continuez donc à nous écrire les clichés d’usage sur ce sujet.” La réalité n’est pas un cliché.

    • @samati (17h12)
      “Si je vous comprend bien…”

      Non, comme d’habitude, vous avez compris ce que vous vouliez bien comprendre à travers votre filtre d’épouvantails…

      Relisez autrement ce que j’ai écrit : au Danemark, les lois sont édictés en danois, les tribunaux fonctionnent en danois (avec probablement des interprètes pour les accusés ne parlant pas le danois), l’éducation est donné en danois et dans un hôpital, vous serez d’abord accueilli en danois, mais je suis convaincu qu’on pourrait essayer de trouver quelqu’un qui parle anglais…

      Probablement qu’au Danemark vous pourriez trouver des écoles, universités anglaises (ou françaises, ou whatever), entièrement privées, i.e. non subventionnés…

      Pourquoi ce qui vous apparaît normal au Danemark, devient une ignominie dans un Québec souverain?…

    • @silenceondort

      17 juin 2015
      23h37

      Sur le site du Directeur Général des Élections:

      “Dans le cas des « bulletins rejetés », le DGE a poursuivi 29 scrutateurs et 2 délégués officiels devant les tribunaux. Le 28 janvier 2000, la directrice générale des élections, Me Francine Barry, annonçait que ces poursuites étaient abandonnées à la suite de jugements successifs de la Cour du Québec, de la Cour supérieure et de la Cour d’appel du Québec. Six juges de ces différents tribunaux s’étaient en effet prononcés en faveur d’un acquittement des personnes poursuivies, estimant que malgré des agissements contraires à la loi, la preuve d’une intention frauduleuse n’avait pas été faite. Dans son rapport du 13 mai 1996, le DGE concluait par ailleurs « qu’il n’y avait pas eu de complot national à l’égard des bulletins rejetés ».”

      Donc il n’y a pas eu de complot “à l’échelle nationales”, ce que persone ne conteste. Mais il a bel et bien eu fraude, mais dans ces comtés. Rappelons que contrairement à une élection, le nombre total de votes comptabilisé COMPTENT. Sauf s’ils sont volontairement et illégalement rejetés…

    • @zduc “Le pape appelle à une révolution pour sauver la planète.” “Accepter une «certaine décroissance»

      Les pays nantis doivent par conséquent accepter de faire des sacrifices, y compris en acceptant de réduire leur train de vie.

      «L’heure est venue d’accepter une certaine décroissance dans quelques parties du monde, mettant à disposition des ressources pour une saine croissance dans d’autres parties», écrit ainsi Jorge Bergoglio.” Ça inclut aussi l’accueil des immigrants. Pas besoin d’être chrétien ou même croyant pour constater le bien fondé de ces paroles. Il en va de la survie de la civilisation et de dl’humanité.

    • 20h12 de l’humanité.

    • @candela 19h19 Nous n’investissons certainement pas suffisamment dans l’intégration des immigrants. Il ne faut pas en accueillir moins, il faut investir plus pour mieux les intégrer.

    • @ el_kabong (commentaire « 18 juin 2015 20h04 ») :

      Au Danemark, la minorité germanophone du sud du pays a des institutions (en particulier des écoles) qui fonctionnent dans la variante de l’allemand qui est propre à la région du Jutland.

      Le Danemark reconnait aussi les droits linguistiques des locuteurs du féringien (dialecte des habitants des îles Féroé) et du groenlandais (dialecte du Groenland).

      Enfin, au Danemark, plus de 86 % des citoyens parlent couramment l’anglais, dont l’enseignement comme langue seconde est obligatoire à partir de la première année du primaire.

      Et à partir de la cinquième année du primaire, les petits Danois peuvent aussi apprendre une troisième langue, soit l’allemand, soit le français.

      Il n’y a simplement aucune comparaison possible entre l’attitude du gouvernement danois face à l’enseignement de langues secondes, et l’attitude répressive et rétrograde des idéologues du PQ face à l’enseignement de l’anglais et aux droits linguistiques des anglophones au Québec…

    • @zduc

      ”Quelle utilité voyez vous au juste à l’immigration massive ?

      Pourquoi faut il à tout prix augmenter la population ?”

      ”Le vieillissement de la structure par âge de la
      population québécoise est amorcé et il ira en s’accélérant
      au cours des prochaines années, avec
      l’arrivée graduelle des générations nombreuses
      du baby-boom dans le groupe des 65 ans et plus.”

      Plus de 65+. Qui sont les plus gros client du ministère de la santé d’après vous ?

      ”L’indice synthétique de fécondité s’établit à
      1,65 enfant par femme en 2013, en regard de 1,67
      en 2012 (figure 2.2). L’indice poursuit une légère
      tendance à la baisse, après avoir progressé de
      1,45 enfant par femme en 2000 à 1,73 en 2008 et
      en 2009. Malgré ce repli, la fécondité demeure à
      un niveau supérieur à ce qui a été enregistré de
      1993 à 2006 et de 1980 à 1990.”

      Quand ça prend deux personnes pour en faire 1.65, et pour certaines années, encore pire, ça fait pas une croissance bien forte. Résultat, faut combler par l’immigration.

    • http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/population-demographie/bilan2014.pdf

      source à mon dernier commentaire.

    • À lire sur le site du quotidien Le Journal de Montréal :

      Les fruits du Bloc, billet du blogue de Mario Dumont, Le Journal de Montréal, le jeudi 18 juin 2015.

    • @samati 19h44 Quand bien même. Quel mal y aurait-il à mettre quelques mots français descriptifs sous un logo en anglais?

    • Dans un Québec enfin indépendant, les anglos qui auraient décidé de rester conserveraient sensiblement les mêmes droits, et les immigrants ne représentant plus une menace p.c.que les lois du pays et sa nouvelle Constitution émaneraient d’une seule entité gouvernementale, seraient soumis à un processus d’acquisition de la citoyenneté, peut-être progressif comme le modèle islandais ou scandinave, ça reste à définir mais cette menace citée plus avant disparaît. Il n’y a qu’une seule Démocratie possible. Ce qui rend la situation tellement complexe depuis les cinquante dernières années pour notre mouvement d’affirmation nationale à tous, réside dans le caractère faussement fédératif de ce pays. Il y a un pouvoir central et financier contrôlé par l’un des peuple et ce pouvoir s’exerce en toute indépendance de la volonté des Premières Nations et des francophones qui voudraient agir différemment. Nous ne sommes nullement en contrôle sur cette situation qui perdure. Traduit sur l’échiquier provinciale, le dernier référendum indique clairement que la majorité des francophones ont voté Oui, à l’opposé des anglos et des immigrants. Dans un Québec indépendant cette menace et boulet à traîner n’existe plus, nous vivrons dans un pays simplement normal. Je croirais sans trop me tromper que beaucoup de francophones vivant à l’extérieur du Québec seraient tenter par cette belle aventure. Créer un pays ce n’est quand même pas rien.

    • Bravo au député Benoit Charrette de la CAQ, qui veut dépolitiser (le néologisme « dépéquiciser » serait peut-être plus juste…) la fête du 24 juin au Québec, qui est financée avec l’argent de tous les Québécois, et non seulement des séparatistes :

      La CAQ veut que cessent les discours souverainistes lors de la fête nationale, article de Radio-Canada, le jeudi 18 juin 2015.

      La CAQ veut «dépolitiser» la Fête nationale , article de Marc-André Gagnon, Le Journal de Montréal, le jeudi 18 juin 2015.

      24 juin: la CAQ veut faire cesser les discours souverainistes , article d’Alexandre Robillard (La Presse Canadienne), La Presse, le jeudi 18 juin 2015.

      Une fête nationale pour tous : Pourquoi je ne vais plus à la Fête nationale, billet du blogue de Lise Ravary, Le Journal de Montréal, le jeudi 18 juin 2015.

    • @SuperCass
      Allez lire le résumé des procédures juridiques (c’est pas mal plus complexe que cela) que j’ai mis en lien à L’ Actualité sous le bloque de JF Lisée

      http://www.lactualite.com/zzz_archives/blogue-de-jean-francois-lisee/1995-lendemains-de-non-au-oui/

    • Voici la question du référendum de 1995 :

      « Acceptez-vous que le Québec devienne souverain, après avoir offert formellement au Canada un nouveau partenariat économique et politique, dans le cadre du projet de loi sur l’avenir du Québec, et de l’entente signée le 12 juin 1995 ? »

      Les séparatistes purs et durs qui s’imaginent que les citoyens qui ont répondu « Oui » à cette question désiraient tous que le Québec devienne un pays indépendant prennent tout simplement leurs rêves pour la réalité.

      Cette question n’était pas claire et directe, et un bon nombre de Québécois l’ont interprété de diverses manières. Des sondages ont même indiqué que des électeurs qui ont répondu « Oui » à la question croyaient qu’ils allaient conserver la citoyenneté canadienne et que le Québec continuerait d’être représenté à Ottawa, après que le Québec soit devenu souverain…

      Jacques Parizeau lui-même a admis que cette question était pour lui un compromis et qu’il aurait préféré utiliser une question plus claire et plus directe. À ce sujet, vous pouvez consulter le contenu de la page La question référendaire de la série Point de rupture, sur le site de Radio-Canada.

    • «La CAQ veut faire cesser les discours souverainistes»

      Ben oui ben oui, pis c’est nous qu’on accuse de vouloir museler les autres, de les priver de leur liberté d’expression…

      La CAQ est désespérée en désespoir… Une chance pour eux que le ridicule ne tue pas! Laissez moi deviner : demain, ils vont nous proposer de renommer l’Assemblée Nationale en Assemblée Provinciale. Ou alors, ils vont demander que tous les organismes publics perdent leur «Q», jugé trop nationaliste : SAQ, SAAQ, HQ, etc. vont devenir SA, SAA, H, etc. Ils vont eux-mêmes donner l’exemple et se rebaptiser Coalition Avenir (CA), rien de plus. Aussi, on ne devrait plus parler du Gouvernement du Québec – bien trop nationaliste tout ça – on devrait dire le Gouvernement À Québec.

      Y est temps qu’ils disparaissent pour de bon ceux là! Le PLQ leur ouvre grand les bras, qu’ils s’y jettent et qu’on en finisse!

    • cotenord_7 18 juin 2015 20h59:

      «Bravo au député Benoit Charrette de la CAQ, qui veut dépolitiser (le néologisme « dépéquiciser » serait peut-être plus juste…) la fête du 24 juin au Québec, qui est financée avec l’argent de tous les Québécois, et non seulement des séparatistes.»

      Je vous ferais remarquer que la fête du 1er juillet est financée avec l’argent de tous les Canadiens, et non seulement des fédéralistes.

      Je ne me suis jamais plaint qu’on prenne de mon argent pour fêter le 1er juillet.

      Alors la CAQ… ça commence à sentir la déchéance totale!

    • @cotenord_7 21h21 Ça fait vingt ans. Vous êtes redondant, vous radotez. Revenez en.

    • côtenord qui revient encore avec la question…

      Premièrement, Chrétien n’arrêtait pas de répéter qu’on perdrait notre passeport, nos pensions, qu’on ne serait plus canadiens… L’actualité débordait d’informations et de citations des politiciens de tous les camps.

      Si des gens n’ont pas sur pour quoi ils votaient, il y a dû en avoir autant du bord du non que du oui, et ils étaient sûrement très, très minoritaires.

    • On apprend que l’étau se resserre autour de Philippe Couillard.

      D’autres accusations ont été portées par le fisc américain au sujet de la vente d’actions d’Amorfix au moment où notre actuel PM était président du CA.

      Bien sûr, les libéraux n’y trouveront rien de suspicieux…

    • cote nord dit: “Cette question n’était pas claire et directe, et un bon nombre de Québécois l’ont interprété de diverses manières. Des sondages ont même indiqué que des électeurs qui ont répondu « Oui » à la question croyaient qu’ils allaient conserver la citoyenneté canadienne et que le Québec continuerait d’être représenté à Ottawa, après que le Québec soit devenu souverain…”

      Des sources…?

      Moi je me souviens de la morosité des lendemains du non et que des sondages disaient que beaucoup regrettaient de ne pas avoir dit oui.

    • @st-henri 21h34 “Je ne me suis jamais plaint qu’on prenne de mon argent pour fêter le 1er juillet.

      Alors la CAQ…” C’est CAQADQ.

    • lukos dit ”@cotenord_7 21h21 Ça fait vingt ans. Vous êtes redondant, vous radotez. Revenez en.”

      Faudrait qu’il en fasse pareil envers Anthrax et racines qui ne cessent de parler des années 1500 et 1800.

      Et tant qu’à y être les autres séparatistes qui pensent pareils

    • 22h10 CAQADQ, girouette opportuniste.

    • manonb dit ”Moi je me souviens de la morosité des lendemains du non et que des sondages disaient que beaucoup regrettaient de ne pas avoir dit oui.”

      Des sources?

    • «Il n’y a simplement aucune comparaison possible entre l’attitude du gouvernement danois face à l’enseignement de langues secondes, et l’attitude répressive et rétrograde des idéologues du PQ face à l’enseignement de l’anglais et aux droits linguistiques des anglophones au Québec…» (cotenord 20h39)

      C’est pourtant au Danemark où un parti xénophobe vient tout juste d’obtenir 21,1% des suffrages aux élections législatives. Comment est-ce possible dans une telle démocratie si tolérante envers ses minorités? En tout cas, ce n’est pas demain la veille où un parti semblable pourrait atteindre de tels scores dans ce Québec pourtant si intolérant aux yeux de ‘cotenord’. Surtout pas avec la disparition prochaine de la CAQ…

      «Danemark: score record du parti anti-immigration aux législatives»
      http://www.lapresse.ca/international/europe/201506/18/01-4879194-danemark-score-record-du-parti-anti-immigration-aux-legislatives.php

    • manonb dit ceci ”On apprend que l’étau se resserre autour de Philippe Couillard.”

      Et qu’est-ce que vous en savez?

      Si vous savez des choses, ne vous gênez pas de nous laisser savoir d’accord?

    • @manonb

      18 juin 2015
      21h53

      vous demandez la source du propos de cotenord. Facile à trouver si vous n,étiez pas si aveuglée par vigile.net.

      Souvenez-vous. Yvon Deschamps l’a très bien exprimé`pendant la lutte référendaire: Un Québec indépendant dans un Canada uni et fort. C’est ce que les Québécois ressentait malgré la prétention des sécessionnistes à l’effet que la question était claire et limpide.

      G. Michaud

    • «Un troisième coaccusé de Gilles Vaillancourt décède»
      http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/actualites-judiciaires/201506/18/01-4879254-un-troisieme-coaccuse-de-gilles-vaillancourt-decede.php

      Tiens, un troisième coaccusé de l’ex-maire libéral Gilles Vaillancourt vient de rendre l’âme juste avant son procès. Pratique, non? Si ça continue comme ça, l’ex-maire libéral Gilles Vaillancourt n’aura plus à craindre grand chose des révélations embarrassantes que pourraient faire ses coaccusés au moment de son propre procès. Rappellons que l’ex-maire libéral Gilles Vaillancourt a été accusé de gangstérisme au moment de son arrestation à l’automne 2011. Les «vraies affaires»…

      «Gilles Vaillancourt accusé de gangstérisme»
      http://www.lapresse.ca/le-nouvelliste/actualites/201305/10/01-4649481-gilles-vaillancourt-accuse-de-gangsterisme.php

    • cotenord_7 20H59

      La CAQ le parti en sous mains du parti libéral est en train de faire le sale boulot, aujourd’hui le sujet, la Fête Nationale. Les députés de la CAQ sont à faire leurs professions de foi envers la grande famille libéral et leur obsession de faire des québécois des clones ” Canadian” J’imagine que c’est ce travail qu’ils doivent faire en guise de soumission et de profession de foi avant d’être admis au parti libéral
      Cotenord_7 En quoi cette sortie de la CAQ contre la fête Nationale les avantagerons ? Je n’y vois aucun avantage sinon se saborder à plus ou moins brève échéance.
      Ça fait des années que je vais au Parc Maisonneuve pour fêter notre Fête Nationale et je me réjouis toujours de voir les nombreux néo québécois de toutes les origines fêter en famille.

    • @boston 22h10 “Faudrait qu’il en fasse pareil envers Anthrax et racines qui ne cessent de parler des années 1500 et 1800.” Pas besoin. D’autres comme vous s’en chargent. Mais 1500 et 1800? De quels événements parlez-vous? Vous avez de la difficulté avec les dates, on dirait.

    • «Moins de politique à la Fête nationale, demande la CAQ»
      http://www.ledevoir.com/politique/quebec/443176/moins-de-politique-dans-la-fete-nationale-demande-la-caq

      «Mais c’est quoi cette idée de tenir des discours nationalistes dans une Fête Nationale?», aurait pu dire le sous-chef de la CAQ, l’incohérent François Legault. Et pourquoi pas se débarrasser de tout ces vilains drapeaux bleus, tant qu’à y être?

    • @ manonb (commentaire « manonb 18 juin 2015 21h53 ») :

      J’ai déjà répondu longuement à la question que vous posez, il y a moins de trois mois, en mars 2015, sur la page d’un billet auquel vous avez réagi abondamment, avec un bon nombre de commentaires…

      Si vous êtes vraiment intéressée par ma réponse, allez lire ou relire(…) mon commentaire « cotenord_7 25 mars 2015 06h25 », sur la page du billet Les armes à feu, c’est dangereux!, en date du 18 mars 2015…

    • @cotenord_7 20h39
      Vous écrivez
      «Il n’y a simplement aucune comparaison possible entre l’attitude du gouvernement danois face à l’enseignement de langues secondes, et l’attitude répressive et rétrograde des idéologues du PQ face à l’enseignement de l’anglais et aux droits linguistiques des anglophones au Québec…»
      S’avez-vous que la plupart des intellectuels de la communauté anglophone furent au départ contre la loi 101 ici je pense à Charles Taylor et Julius Gray maintenant ils ne pourraient imaginer un Québec sans cette loi. Cotenord_7 faite un petit retour en arrière sans passer par le Danemark et rappelez-vous le Québec et particulièrement Mtl. avant le grand réveil nationaliste des québécois d’avant les années 70 et les années subséquentes. Je vous rappelle que le Québec francophone ne représente seulement que .2 ou 2 % des francophones en Amérique du Nord.
      Pour le Danemark expliquez-moi donc la montée de l’extrême droite, j’aimerais en connaître davantage, vous semblez tellement bon en géopolitique

    • @boston

      ”Et qu’est-ce que vous en savez?”

      Lui / elle, aucune idée. Mais y’a un front commun qui se prépare pour cet automne. Selon les dires, le secteur publique se mobiliserait contre le gouvernement. M’enfin, l’éducation, pour sure.

      Et malheureusement, probablement parce que Pierre Carl Pédaleau I m’accuserait d’être en conflit d’intérêt, je suis pour les revendications du secteur de l’éducation. Si on coupe dans la bureaucratie que sont les Comissions Scolaire. Parce que les bureaucrates n’ont rien à voir avec l’éducation du futur du Québec.

      Et pour faire plaisir à roots, je signerai ce commentaire,

      Friedrich III von Habsburg

    • «Un grand nombre de députés fédéraux ne se représenteront pas»
      http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/politique/2015/06/18/004-parlement-ottawa-departs-deputes-elections-federales.shtml

      30 députés conservateurs et 14 néodémocrates ne se représenteront pas aux prochaines élections. Que les Conservateurs commencent à comprendre que leurs beaux jours sont terminés et agissent en conséquence, ça se conçoit. Mais que dire des départs prématurés de ces fringants diplômés de la Vague Orange du printemps 2011? D’où vient leur manque d’enthousiasme envers ce parti pourtant prochainement promis aux plus hautes destinées? Il y a anguille sous roche…

    • @ boston (commentaire « boston 18 juin 2015 22h14 ») :

      La réponse à votre question est simple.

      La source d’information de l’internaute « manonb » est tout simplement le site Vigile.net.

      Même s’ils s’en défendent de façon très ostentatoire, un bon nombre des internautes séparatistes qui fréquentent ce blogue s’abreuvent abondamment en propagande sur le site Vigile.net.

      Or, il se trouve que dans les dernières 24 heures, les administrateurs du site Vigile.net ont recopié sur leur site un article du journaliste Jean-François Cloutier du quotidien Le Journal de Montréal, article intitulé Nouvelles accusations de fraude contre Hans Black dans sa version originale, mais que l’organisme Vigile.net a retitré L’étau se resserre autour de Philippe Couillard, dans la version recopiée à des fins de propagande anti-Couillard et anti-PLQ…

    • @ lukos

      18 juin 2015
      20h12

      Qu’est ce que le pape vient faire la dedans ?

      Combien le vatican recoit il d’immigrant par année ?

      Il est inutile de dépenser des milliards pour accueillir ici des immigrants qui seraient bien plus utiles chez eux qu’ici.

      Pourquoi ne pas dépenser cet argent pour aider ces pays qui sont au prise avec des problèmes de surpopulation plutôt que de les vider de leur population la plus dynamique ?

      Beaucoup d’immigrants qui arrivent ici sont assez qualifiés.
      Le problème est qu’il n’y a rien ici pour eux, pas de job.
      Beaucoup deviennent donc des inutiles qui vivent au dépend de leur société d’accueil.
      Et qui accumulent frustration et rancoeur.

      Vous trouvez ça productif ?

    • @ marcelleduc (commentaire « marcelleduc 18 juin 2015 22h48 ») :

      Vous devriez réviser l’affirmation que vous avez faite dans la dernière phrase de votre avant-dernier paragraphe, car il y a de sérieuses inexactitudes dans cet énoncé.

      Quant à la montée de l’extrême-droite au Danemark, vous pouvez spéculer tant que vous le désirez à ce sujet. Si vous le désirez, vous pouvez même vous demander pendant votre réflexion si le Danemark a son équivalent danois de la Fédération des Québcois de souche

    • @ Midian

      18 juin 2015
      20h41

      J’avoue que je ne vous suis pas.

      Plusieurs études démontrent clairement que l’immigration massive, loin de régler certains problèmes ne fait que les aggraver.

      Tous les peuples passent par des périodes démographique de décroissance suivi de période de croissance. C’est normal.

      Je ne comprend pas cette l’obsession de vouloir grossir la population à tout pris.

      De plus, si vous tenez absolument à maintenir une courbe démographique de forte croissance, vous n’avez qu’à mettre un programme cohérent favorisant vraiment la natalité.
      Et ce à une fraction du coup de l’immigration massive.

      En général, les femmes aiment bien faire des enfants.
      Encore faut ils qu’elles puissent le faire sans nécessairement être forcées de dire adieu à leur carrière.
      Ce qui est, encore aujourd’hui, souvent le cas.

      Un programme favorisant la natalité, c’est plus qu’un congé payé d’un an.
      C’est un programme qui permettrait aux mères de rester avec
      leurs enfants jusqu’à l’âge de 4 ans, minimum.

      Moi je pense que l’immigration massive, partout en occident, répond à 2 buts.

      Premièrement, destruction du nationalisme.
      Deuxièmement, abaissement du niveau de vie.

      Ce qui est excellent pour le capitalisme en général.

      M. Duclos

    • @cotenord_7

      Pourquoi vous et vos supporteurs vous inquiétez tant des indépendantistes? Nous accueillions actuellement 50,000 immigrants c’est beaucoup plus toutes proportions gardées que de nombreux pays. Maintenant Couillard se propose d’ouvrir les vannes massivement pour en accueillir davantage, sachant pour différentes raisons que ces gens voteront pour le parti libéral. (la CAQ oubliez ça) malgré leurs pirouettes. De plus grâce à Trudeau père et son multiculturalisme, notre Histoire, notre langue, notre culture que vous aimez si bien pourfendre ne sera plus qu’un lointain souvenir. Couillard a 3 ans pour transformer le Québec à votre goût, ne craignez rien j’ai comme l’impression qu’il y arrivera.

    • lobwedge… quand je vous lis, sachant fort bien que je vais rarement sur Vigile, je trouve vos suppositions très amusantes.

    • boston

      18 juin 2015
      22h14

      manonb dit ceci ”On apprend que l’étau se resserre autour de Philippe Couillard.”

      Et qu’est-ce que vous en savez?

      Si vous savez des choses, ne vous gênez pas de nous laisser savoir d’accord?

      ______________________________________

      C’était dans le Journal de Montréal d’aujourd’hui.

      Vous pouvez lire, ici, quelque chose qui date du mois d’avril. Couillard y dit que la fraude n’a rien à voir avec lui et avec Amorfix… alors que des accusations ont été portées aujourd’hui par le fix américain.

      Continuez de l’admirer, lui et ses menteries…

    • oups, voici le lien
      http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/politiqueprovinciale/archives/2015/04/20150415-100111.html

    • @zduc

      Immigration massive ?

      L’immigration représente quel pourcentage de la population au Québec, d’après vous ? Un indice, 50 000 immigrants représente 5% d’un million. On est combien déja au Québec ? Vraiment massive cette immigration.

    • @zduc

      ”Je ne comprend pas cette l’obsession de vouloir grossir la population à tout pris.”

      Pas de grossir, mais de maintenir. La population active affecte le PIB. 2:1.165 ça ne fonctionne pas à long terme. Ça prend quoi, 5 travailleur pour payer 1 retraité ? On fait quoi quand on perd 30% des travailleurs ?

    • Faudrait vous calmer un peu. Qu’est-ce qui vous déstabilise pour que perdiez toute contenance et flegme? Désolé de vous reprendre mais le JdeM titrait ce matin;

      «L’étau se resserre autour de Philipe Couillard» Lâchez le clavier un peu et prenez le rabot, plus zen et une excellente façon d’être moins de droite et plus adroit, hé,hé!

    • @cotenord_7 23h21
      Le spécialiste des raccourcis, jamais d’idées personnelles, seulement une pêche sur des articles à sensations allant dans les sens qui font votre affaire. Incapable de répondre à de simples questions. Toujours prompt à escamoter la discussion.

      Question facile, à quelle question faites-vous référence dans le 2 ième paragraphes? Est-ce trop vous demandez.
      Cotenord_7 vous êtes la seule personne sur ce bloque qui répondez à une question en posant une question. Très questionnant!

    • @cotenord_7 23h21
      Vous avez atteint le pont Godwin, j’aurais du m’en douter, très belle diversion quand on a pas d’arguments.

      Comment ce fait-il que vous connaissez ce site, inconnu de moi jusqu’à maintenant ? et probablement de la majorité des blogueurs, très questionnant.

    • @cotenord-7 (20h39)

      Vous vous égarez : où ai-je écrit (et où est-il écrit dans le programme du PQ) qu’un Québec souverain cesserait d’enseigner l’anglais, langue SECONDE??…

      Quant à vos tites références sur le Danemark, tirées de vos longues recherches sur wikipédia, vous me mettrez la référence sur la gestion des écoles par la minorité germanophone…

      Pour ce qui est du Groenland, vous êtes au courant qu’il est quasi-complètement indépendant du Danemark (ce dernier ne contrôlant que la monnaie et la défense)? Et en tant que pays autonome, il décide effectivement de ses politiques linguistiques… comme un éventuel Québec souverain, quoi…

    • Midian

      18 juin 2015
      23h52

      @zduc

      Immigration massive ?

      L’immigration représente quel pourcentage de la population au Québec, d’après vous ? Un indice, 50 000 immigrants représente 5% d’un million. On est combien déja au Québec ? Vraiment massive cette immigration.

      ________________________

      Faudrait multiplier par un certain nombre d’années, hein?

    • @ Midian

      18 juin 2015
      23h56

      On perd 30 % des travailleurs ?

      Ça tombe bien parce que dans 15-20 ans il va y avoir probablement 30 % d’emploi de moins de disponible !

      Mais ça donne quoi de faire entrer 55,000 immigrants par année quant presque la moitié ne travaillent pas et une grosse part de l’autre moitié travaillent dans des jobs si peu payantes qu’ils ne paient pas d’impot.

      Ce n’est pas ça qui va payer votre future pension n’est ce pas ?

      Je lisais la semaine passée que le gouvernement US est presque rendu à l’étape d’autoriser les camions sans chauffeur. Les tests sont concluants, ça fonctionne et cela est plus sécuritaire.
      Une étude calculait que ça va couter 3 millions d’emplois aux USA seulement dans les 15 prochaines années.

      Ce que je veux dire c’est que des emplois, il va y en avoir de moins en moins avec l’automatisation et l’informatique.

      L’immigration massive a été bonne jusque dans les années 80 alors que partout en occident, on manquait “de bras”.
      Cette époque est révolue.
      Avoir un emploi temps plein bien rémunéré va devenir un privilège.
      C’est déjà commencé.
      Ce n’est certainement pas le temps de faire entrer des centaines de milliers de nouveaux citoyens qui vont devenir, en grande partie, un fardeau pour leur société d’accueil.
      Avec tous les problèmes sociaux qui viennent avec.

      On en a d’ailleurs un avant gout avec ce qui se passe en Europe.

      Comprenez moi bien, je n’ai rien contre les immigrants.
      Ce sont des gens comme vous et moi qui ne cherchent qu’à améliorer leur sort.
      Du moins dans leur grande majorité.
      Malheureusement, l’époque ou nous pouvions aider ces gens est révolue.

      Et même le pape ne pourra rien changer à cela.

      P/S Il y a le même nombre d’immigrant au Canada qu’en France et en Angleterre.
      Pour une population moitié moindre.
      C’est ce qu’on appelle une immigration massive.

      M. Duclos

    • Plus d’un mois après son élection comme chef du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau n’a pas fait de demande auprès du CRTC pour que ses actions de Québecor puissent être transférées à une fiducie ou un mandat. M. Péladeau a pourtant indiqué publiquement il y a une semaine, en point de presse à l’Assemblée nationale, que «ces procédures ont été entamées» auprès des autorités fédérales.

      -article de Vincent Brousseau-Poulidor

      Magouille, mensonge, manipulation et Bull… hit en canne, on prépare la série d’excuses et de prétextes au PQ

    • @cotenord_7 18 juin 2015 20h39

      ”Enfin, au Danemark, plus de 86 % des citoyens parlent couramment l’anglais, dont l’enseignement comme langue seconde est obligatoire à partir de la première année du primaire.

      Et à partir de la cinquième année du primaire, les petits Danois peuvent aussi apprendre une troisième langue, soit l’allemand, soit le français.”

      ——————————-

      Ciel, c’est embarassant pour nous au Québec tout ça!

      Les petits Danois sont bien plus cultivés que nous!

      Pensez-vous qu’on devrait avoir honte de nous au Québec?

      Et les Canadiens anglais de souche du ROC, savez-vous combien de langues ils parlent en moyenne eux. Ou plutôt, connaissez-vous le pourcentage des Canadiens anglais de souche qui parlent deux langues ou plus?

      Tout compte fait, on serait peut-être mieux de se comparer aux Canadiens anglais de souche du ROC.

      Parce qu’entre vous et moi, pour ce qui est de la langue et de la culture, les Canadiens anglais de souche du ROC sont plus proche des Hillbillies des Appalaches américaines et des cowboys (hee-haw) Texans, que des Danois.

      ——————————————

      ”Il n’y a simplement aucune comparaison possible entre l’attitude du gouvernement danois face à l’enseignement de langues secondes, et l’attitude répressive et rétrograde des idéologues du PQ face à l’enseignement de l’anglais et aux droits linguistiques des anglophones au Québec… ”

      Répressive et rétrograde!

      Là, franchement, vous dépassez les bornes.

      Vous avez franchi le seuil au-delà duquel on perd sa crédibilité et où psychose démagogique et calomnie font bon ménage.

      Le surmenage peut-être? Prenez du repos, il faut vous ressaisir avant de descendre trop bas.

    • @ marcelleduc (commentaire « marcelleduc 19 juin 2015 00h02 ») :

      Votre commentaire contient les 2 phrases suivantes :

      Question facile, à quelle question faites-vous référence dans le 2 ième paragraphes? Est-ce trop vous demandez. (sic)

      Je ne crois pas avoir fait référence à aucune de vos questions.

      Dans mon commentaire « cotenord_7 18 juin 2015 23h21 », j’ai écrit ceci, en me référant à votre commentaire « marcelleduc 18 juin 2015 22h48 » : Vous devriez réviser l’affirmation que vous avez faite dans la dernière phrase de votre avant-dernier paragraphe, car il y a de sérieuses inexactitudes dans cet énoncé.

      Si vous relisez attentivement votre commentaire « marcelleduc 18 juin 2015 22h48 », vous constaterez que la dernière phrase de votre avant-dernier paragraphe, c’est la suivante :

      Je vous rappelle que le Québec francophone ne représente seulement que .2 ou 2 % des francophones en Amérique du Nord.

      Puisque vous ne semblez pas les avoir détectées, voici quelles sont les inexactitudes dans cette affirmation :

      1) Premièrement, 0.2 (ou 0,2), qui est équivalent à 20 %, n’égale pas 2 %. Considérons maintenant ces deux possibilités.

      2) Deuxièmement :

      a) Scénario A : si on prend votre énoncé à l’effet que le Québec francophone (soit 81,2 % de 8 155 000 habitants, donc 6 621 860 personnes) ne représente « seulement que .2 (donc 20 % ou un cinquième) des francophones en Amérique du Nord », cet énoncé implique que l’Amérique du Nord compte 5 X 6 621 860 francophones, soit 33 109 300 francophones, ce qui est faux.

      b) Scénario B : si on prend votre énoncé à l’effet que le Québec francophone (soit 81,2 % de 8 155 000 habitants, donc 6 621 860 personnes) ne représente « seulement que 2 % (ou un cinquantième) des francophones en Amérique du Nord », cet énoncé implique que l’Amérique du Nord compte 50 X 6 621 860 francophones, soit 331 093 000 francophones, ce qui est encore plus faux que le résultat obtenu avec le Scénario A.

    • Est-ce que l’organisme Vigile.net recopiera l’article suivant sur son site, et si oui, dans quelle catégorie et avec quel titre ?

      Fiducie: Péladeau n’a toujours pas fait de demande au CRTC, article de Vincent Brousseau-Pouliot, La Presse, le vendredi 19 juin 2015.

    • À lire sur le site du quotidien Le Devoir :

      Rideau sur 75 ans d’histoire : Pour une dernière fois, les porteurs d’histoire montréalais ont commémoré l’appel à la Résistance de Gaulle, article d’Isabelle Paré, Le Devoir, le vendredi 19 juin 2015.

    • @ karolimagni (commentaire « 19 juin 2015 06h10 ») :

      En ce qui concerne votre paragraphe de conclusion, je vos remercie de vous soucier ainsi de ma santé.

      Toutefois, je crois être moins surmené que la plupart des internautes séparatistes qui fréquentent ce blogue, et en particulier que ceux qui se sentent obligés d’intervenir avec de multiples pseudos.

      Passez une excellente journée…

    • Le principe de faire venir plus d’immigrants pour soi-disant amener des travailleurs qui par leurs impôts aideront à bla-bla-bla…Encore un gros mensonge libéral. Les statistiques révèlent que la situation des nouveaux arrivants est particulièrement difficile le taux de chômage atteignant plus de 14.6% (deux fois la moyenne des personnes nées au Canada). “Le Québec est d’ailleurs la province où la part des immigrants à faible revenu est la plus élevée”.

    • Suite et variations sur le thème financier de la santé dans la joute improvisée gouvernementale libérale au Québec.

      En normalisant les frais accessoires, le ministre de la Santé crée un système à deux vitesses interdit par la Loi canadienne sur la santé, estime l’avocat Cory Verbauwhede. Si le Québec va de l’avant avec son amendement, la province pourrait perdre plusieurs millions en transferts fédéraux, comme ce fut le cas en Alberta en 1995, plaide le juriste, qui pilote actuellement un recours collectif contre une cinquantaine de cliniques accusées d’avoir facturé des frais accessoires démesurés.

      Chez Santé Canada, on confirme que la Loi canadienne sur la santé « requiert que les régimes provinciaux et territoriaux d’assurance-santé couvrent l’ensemble des services médicaux et hospitaliers qui sont médicalement nécessaires ».

      La porte-parole de Santé Canada, Maryse Durette, explique que « les frais reliés à la prestation des services médicaux assurés sont des frais modérateurs ou de la surfacturation » et que « la loi interdit de tels frais ». « En conséquence, des pénalités financières pourraient être appliquées », écrit-elle.

      FRAIS ACCESSOIRES
      Québec pourrait perdre des millions en transferts fédéraux

      D’autrre part, après les grands effets menaçants du docteur spécialiste Barrette, le ministre adoucit en catimini ses menaces et fait le dos rond.

      Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, s’apprête à alléger les contraintes exigées aux médecins spécialistes dans le projet de loi 20, dont l’obligation de voir un patient inscrit sur une liste d’attente depuis plus de six mois.

      Le projet de loi 20 était très coercitif envers les médecins de famille, qui ont réussi depuis à obtenir une période de grâce jusqu’en 2018, mais il ne comptait que trois articles spécifiques destinés aux médecins spécialistes. L’un d’entre eux prévoyait l’obligation pour le médecin de « dispenser les services spécialisés ou surspécialisés aux usagers inscrits à son nom depuis plus de six mois sur la liste d’accès ».

      Les spécialistes étaient tenus de répondre à l’intérieur de trois heures pour une demande de consultation à l’urgence entre 7 h et 17 h et se voyaient obligés de voir un minimum de patients à titre individuel.

      Or, toutes ces obligations sont soit annulées ou révisées à la baisse dans des amendements présentés aux oppositions, déplore la porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé, Diane Lamarre. « C’est majeur, ça annule complètement l’effet coercitif qu’il y avait dans le projet de loi à l’endroit des spécialistes et déjà, il n’y avait à peu près rien. »

      Barrette allège les contraintes pour les spécialistes

    • À lire sur le site du quotidien The Globe and Mail, particulièrement si vous vous intéressez à la vie culturelle des francophones hors du Québec :

      Q&A: An artistic director on 40 years of French theatre in Vancouver [Traduction libre du titre : Questions et réponses : un directeur artistique s’exprime à propos des 40 ans du théâtre français de Vancouver], article de Marsha Lederman, The Globe and Mail, le vendredi 19 juin 2015.

    • Nouvelles accusations de fraude contre Hans Black

      http://www.journaldemontreal.com/2015/06/17/nouvelles-accusations-de-fraude-contre-hans-black

    • Si vous vous intéressez à ce que la Ligue des Franco-américains de New Bedford (Massachusetts) prévoit faire à l’occasion de la Fête de la Saint-Jean-Baptiste 2015, vous devriez envisager de lire cet article du périodique South Coast Today de New Bedford :

      Ligue of Franco Americans to mark milestone [Traduction libre du titre : La Ligue des Franco-américains va commémorer une date importante], article du South Coast Today, le jeudi 18 juin 2015.

    • Besoin des services de traduction d’un disciple sur les quadrins du prophète PKP.

      Que veut dire et quel est le rapport de PKP, lorsqu’il déclare sur Twitter à la CAQ….Pas parce que vous avez perdu Chauveau que vous devez vous attaqués à nôtre party de séparatiste.

      Quelqu’un peut dire quel est le rapport?? On comprend pourquoi même coquille vide Justin Trudeau score plus haut que PKP dans le cœur des Québécois. Ça prend vraiment un disciple profond, bien profond pour voir quelques chose d’intelligible sortir de ce politiciens de paille.

    • La sortie de Philippe Couillard de dimanche sur la nécessité de hausser tout de suite les seuils d’immigration était prématurée et dogmatique. Il devrait la corriger.

      Antoine ROBITAILLE
      Le Devoir
      mardi 16 juin

      La sortie de Philippe Couillard de dimanche sur la nécessité de hausser tout de suite les seuils d’immigration était prématurée et dogmatique. Il devrait la corriger.

      « Nous n’avons pas à faire le choix de l’immigration. C’est une évidence, une obligation », a martelé Philippe Couillard devant ses militants réunis en congrès, en fin de semaine. La formule a quelque chose de dogmatique, voire d’antidémocratique. Espérons que les mots ont dépassé la pensée du premier ministre en ce début d’été favorable à son gouvernement. Car une démocratie, selon la belle formule du philosophe français Cornélius Castoriadis, est une « société qui préserve et accueille l’indétermination ». Foin d’évidence dans celle-ci. Tous les choix doivent pouvoir être mis et remis en question.

      Du reste, la formule du premier ministre n’est sans doute pas innocente. « Un dialogue avec la société m’apparaît requis avant de prendre des décisions qui pourraient fragiliser encore davantage le français au Québec », écrivait légitimement Pierre Karl Péladeau sur sa page Facebook, lundi. Or, sur la question de l’immigration, M. Couillard nous fait comprendre qu’il n’y a pas de dialogue possible. Toutes les personnes qui oseront poser des questions, formuler des objections, proposer des choix autres que ses prétendues « évidences » seront dépeintes comme des êtres étroits d’esprit, voire tentés par le racisme. Ruse rhétorique perverse doublée d’un sentiment de supériorité (« Je connais le monde moi, Monsieur, j’ai travaillé à l’étranger ! »).

      Il y a pourtant mille et une manières de « faire le choix de l’immigration », au Québec : elles ont pour nom Jacques Couture, Gérald Godin, Monique Gagnon-Tremblay, etc. Or, M. Couillard a voulu nous faire comprendre dimanche qu’il n’y en a qu’une et une seule : hausser les seuils, accueillir toujours plus de nouveaux arrivants, tout de suite. Avant même la publication d’une nouvelle politique d’immigration ; avant même le plan d’action promis par sa ministre ; avant même la nouvelle loi sur l’immigration ; avant même la consultation annuelle sur les seuils d’immigration.

      Or, déjà, le Québec, proportionnellement, accueille plus d’immigrants que des pays comme les États-Unis et la France. Et dans cette situation ultra-exigeante et pour les immigrants et pour la société d’accueil, quelle fut la manière du gouvernement Couillard dans les faits — non pas dans le discours ? Des compressions ! Beaucoup de compressions. Dans les ressources pour l’accueil aux immigrants, dans les classes de francisation. Le budget du ministère a été réduit. Québec a reçu 340 568 000 $ du fédéral pour l’intégration des nouveaux arrivants. Où sont-ils ? « Disparus dans le fonds consolidé », selon ce que déplore depuis des années Stephan Reichhold, de la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes. « Dans ce contexte-là, c’est effectivement un peu risqué d’augmenter de beaucoup les niveaux d’intégration », a-t-il confié en entrevue au Devoir lundi. C’est sans compter, comme le notait la Coalition avenir Québec lundi, que le taux de chômage des nouveaux arrivants s’établit à 17 % chez les immigrants arrivés dans les cinq dernières années.

      La conclusion de M. Couillard semble aussi découler d’un simple préjugé économico-démographique. Des chercheurs, Benoît Dubreuil et Guillaume Marois, ont, dans un livre étoffé, Le remède imaginaire (Boréal), critiqué la thèse selon laquelle le Québec, aux prises avec un vieillissement et une pénurie de main-d’oeuvre, n’aurait « pas le choix » d’augmenter les seuils d’immigration. N’y a-t-il pas là une raison de douter ou, au moins, de dialoguer ?

    • Ce que veut couillard n’est pas d,aider les immigrants mais juste leurs votes.
      Encore une ruse libéral .Il n’y a que ça qui les fait vivre.

    • @cotenord_7 06h36

      Plusieurs de nos séparatistes éprouvent beaucoup de difficulté à comprendre l’arithmétique et la logique élémentaires. Je ne parle pas ici de leur attitude hostile envers ceux qui ne sont pas ou ne pensent pas comme eux.

      Vous faites bien de veiller au grain.

    • À lire sur le site du Journal de Montréal :

      « S’attaquer » à la Fête nationale du Québec ? Pardon ?, billet du blogue de Mario Asselin, Le Journal de Montréal, le jeudi 18 juin 2015.

      Vivre et fêter ensemble, texte d’opinion de Jean-Jacques Samson, Le Journal de Montréal, le vendredi 19 juin 2015. Remarque : Dans ce cas, le texte est présentement réservé aux « abonnés VIP » (!!!) du Journal de Montréal, mais il devrait être accessible sans restriction vers le milieu de la journée.

    • L’argent finit toujours par monter à la tête!

      Donald Trump qui mentionne négligemment qu’il vaut plus de 8 milliards veut se payer les USA.

      PKP qui, matter of factly, laisse glisser que Quebecor vaut plus de 5 milliards, veut se payer le Québec.

      Berlusconi s’est paué l’Italie avec le résultat que l’on connaît.

    • Oups! payé l’Italie

    • Bonne nouvelle ‘Simon Durivage quitte les EX.
      Mauvaise nouvelle y parait que c’est l’enragé ,pitbull qui défend les libéraux Lisa Frulla.

      Coudonc radio-canada est il obliger de lui trouver quelque chose tout le temps à cette femme?
      A t- elle des parts dans radio-canada?
      Peut-être faudrait faire une enquête la-dessus.
      Si c’est vraie moi j’en ai fini avec les EX.
      Déjà que j’ai de la difficulté avec la e e e e qui ne fait que répéter ce que les autres disent.et e e e e Yolande James e e e e

    • Petit exercice d’observation sociologique, à l’approche du 24 juin, observez les minounes qui roulent sur les routes avec des petits drapeaux du Québec accrochés aux vitres, regardez les personnages dans les véhicules, donne une très bonne idée de la clientèle.

      Observez les barreaux de balcon de logement et les fenêtres ou l’on voit des drapeaux du Québec… donne aussi une très bonne idée de la clientèle.

    • La grande fumisterie économique du ruissellement (”trickle down”).

      Le ruissellement ne fonctionne pas, vive le ruissellement!

    • Pour concevoir la fête provincialiste du Québec rêvée par la CAQ, voici son comité organisateur

    • nunu dit ”Ce que veut couillard n’est pas d,aider les immigrants mais juste leurs votes.
      Encore une ruse libéral .Il n’y a que ça qui les fait vivre.”

      Mais qu’est-ce que vous ne comprenez pas mes chers péquistes?

      Même sous le règne du PQ, le nombre d’immigrant était le même.

      Mais il est vrai que les péquistes voient toujours et seulement des ruses venant du PLQ.

      Pauvre de vous!

    • Concernant notre fête dite “nationale”, moi, j’ai hâte qu’elle le soit vraiment “nationale”. J’ai hâte que le Québec ait son 4 juillet….

    • @erebete (8h32)

      Votre échantillonnage est d’une grande rigueur scientifique (i.e. vous observez bien ce que vous voulez)…

      Dans le même ordre d’échantillon, lorsque je constate la qualité du français des fédéraleux en résidence de ce blogue, ça donne aussi un bonne idée de la clientèle…
      (i.e. on comprend pourquoi vous trouvez “compliquée” la question du référendum de 1995)

    • @candela (9h17)

      De toute façon, il n’y a vraiment que les simples d’esprit, qu’on retrouve principalement dans les partis de droite (du genre républicains, conservateurs, libeureuls, caqueux) pour croire à une telle fumisterie…

    • Fête nationale du Québec
      Page d’aide sur l’homonymie Ne pas confondre avec la Fête de la Saint-Jean.
      Fête nationale du Québec
      Logo de la Fête nationale du Québec
      Défilé de la Fête nationale du Québec, à Montréal, le 24 juin 2006
      Nom officiel Fête nationale du Québec
      Autre(s) nom(s) La « Saint-Jean-Baptiste » ou la « Saint-Jean »
      Observé par Québécois
      Diaspora québécoise
      Type Fête nationale
      Date 24 juin
      Célébrations Défilés, feux de joie, feux d’artifice, concerts musicaux, flottage du drapeau, discours et chants patriotiques, concours, etc.
      Lié à Fête de la Saint-Jean
      modifier Consultez la documentation du modèle
      La Fête nationale du Québec, traditionnellement appelée la Saint-Jean-Baptiste ou Saint-Jean, est la fête nationale des Québécois. En vertu de la Loi sur la fête nationale1, le 24 juin est une journée fériée et chômée au Québec.

      Cette date est d’abord celle de la fête religieuse célébrant Jean le Baptiste qui s’est plus tard imposée, à partir de 1834, comme fête nationale des Canadiens français. Reconnue jour férié par la province de Québec dans les années 1920, le gouvernement souverainiste du Parti québécois l’a déclarée « fête nationale du Québec » en 1977.

      Depuis 1984, le Mouvement national des Québécoises et Québécois est officiellement responsable de la coordination des festivités qui se déroulent les 23 et 24 juin de chaque année.

      À partir de la Révolution tranquille[modifier | modifier le code]
      Après la Révolution tranquille, la Saint-Jean-Baptiste prend un aspect plus politique, les générations les plus jeunes rejetant la symbolique religieuse associée auparavant aux festivités. Le 24 juin 1964, le gouverneur-général Georges Vanier cible des souverainistes québécoises et assiste au défilé de Montréal, tandis qu’un groupe de militants distribue des documents proclamant : « Vanier vendu » et « Vanier fou de la Reine »8. C’est à ce moment que la représentation traditionnelle de saint Jean-Baptiste en petit garçon frisé accompagné d’un mouton disparaît au profit d’une statue de 10 pieds représentant le saint en homme mature, qu’on veut à l’image du Québec moderne 9.

      En 1968, un incident survient durant le défilé traditionnel du 24 juin auquel assiste entre autres, à la veille d’une élection générale, le premier ministre du Canada de l’époque, Pierre Elliott Trudeau, dont l’hostilité

      https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%AAte_nationale_du_Qu%C3%A9bec

    • Bonjour !

      Encore une autre magnifique journée qui nous rapproche de notre pays chéri : le Québec ☼

      Je reviens sur l’échange que j’ai eu hier avec une certaine Yolande.C 12h12 et 14h38, et qui me parle des minorités dans un pays.

      Ce qu’elle ne comprend pas étant habituée au colonialisme auquel nous sommes assujetti avec les anglo-saxons, c’est que dans un pays il n’y a que des citoyens de ce pays qui ont pour obligation de s’y intégrer, comme en France par exemple, on parlerait des citoyens de la République. Jamais vous ne verrez qu’on parle de minorités.

      Dans un Québec indépendants, la notion de “minorités” fera plutôt place à l’inclusion et non l’exclusion. Tout le monde deviendra citoyen du Québec.

      Seuls nos amis des Premières Nations qui ont des droits ancestraux acquis, auront un statut particulier.

    • @manonb

      18 juin 2015
      23h34

      Elle écrit: lobwedge… quand je vous lis, sachant fort bien que je vais rarement sur Vigile, je trouve vos suppositions très amusantes.”

      Vous me voyez ravi de constater que je vous amuse. Riez cela vous fera grand bien si cela peut aider à décrisper votre plume.

      Il reste que comme d’habitude , c’est silence radio sur le fond de mon commentaire sur Yvon Deschamps. Comme vous le savez sans doute, les artistes expriment toujours une facette de la réalité politique. Comme vous niez cette réalité qui dérange vos certitudes- dans le cas de la clarté de la question référendaire- vous noyez le poisson comme bien d’autres de vos petits amis.

      G. Michaud

    • @cotenord_7 6h36

      Votre charabia numérique ne cherche qu’à noyer le poisson même vos plus fidèles lecteurs n’y comprennent rien. Tout au plus votre texte ne sert qu’à cacher une réalité.
      Ce que j’ai écrit.
      «Je vous rappelle que le Québec francophone ne représente seulement que .2 ou 2 % des francophones en Amérique du Nord »
      De mémoire j’ai cité .2 % ou 2% en toute honnête. Le texte ci-dessous me donne raison et je suis sûr que la situation a empiré depuis.
      Lisez bien ce texte facilement trouvable sur le net.
      Les sources des données qui suivent sont disponibles au Secrétariat à la politique linguistique. – octobre 1999
      «La situation minoritaire de la langue française en Amérique du Nord
      La francophonie nord-américaine est précaire. Les francophones ne représentent que
      (2,3 %) de la population au sein d’un environnement de plus de 300 millions d’anglophones. En outre, le taux d’assimilation linguistique de la population francophone canadienne hors Québec est passé de 27 % en 1971 à 36 % en 1996. Plus on s’éloigne du Québec, plus l’assimilation est forte. Ainsi, le taux d’assimilation était, en 1996, de 8 % au Nouveau-Brunswick, 39 % en Ontario, 43 % en Nouvelle-Écosse, 53 % au Manitoba, 58 % à Terre-Neuve, 68 % en Alberta et 71 % en Colombie-Britannique.
      Taux d’assimilation linguistique de la population francophone au Canada*
      * Le taux d’assimilation linguistique établit le pourcentage de personnes qui n’utilisent plus le français à la maison par rapport au nombre de personnes de langue maternelle française.»

    • nunu
      19 juin 2015
      08h25

      Comme de raison vous aimez Rémy Trudel qui n’arrête pas de faire des commentaires lorsque les autres parlent,,, ça c’est normal pour vous ?

    • @el_kabong

      19 juin 2015
      10h20

      Il écrit:”De toute façon, il n’y a vraiment que les simples d’esprit, qu’on retrouve principalement dans les partis de droite (du genre républicains, conservateurs, libeureuls, caqueux) pour croire à une telle fumisterie…”

      Permettez -moi d,apporter une petite nuance à votre commentaire. Primo: Tout ce qu’il y avait à gauche au PQ forme maintenant Québec Solidaire. Secundo: Après le premier mandat du PQ et après le référendum de 1980, la prétention à gauche du PQ fut une imposture que les Québécois, par la suite ont démasquée. Ce n’est pas par manque de lucidité que les observateurs ont par la suite écrit que PQ et Libéraux c’était la même sauce sur le plan socio-économique.

      G. Michaud

    • Voici la version caquiste du discours “patriotique” pour la fête provincialiste du Québec :

      Moi je suis un Canadien québécois, un Français canadien-français… Un Américain du Nord français, un francophone québécois canadien… Un Québécois d’expression canadienne –française française. On est des Canadiens américains francophones d’Amérique du Nord… Des Franco-québécois…
      On est des Franco-canadiens du Québec, des Québécois canadiens.

    • @cotenord_7
      Les intellectuels comme Charles Taylor et Julius Gray et aussi beaucoup d’autres anglophones approuvant la loi 101 très loin de votre horizon réducteur, vous en pensez quoi?
      La soumission de la CAQ et la fête Nationale, vous en pensez quoi?
      Le site de droite que vous proposez sur ce bloque comme porte de sortie et faux fuyant ne vous grandit pas.

    • anthrax
      19 juin 2015
      10h32


      Dans un Québec indépendants, la notion de “minorités” fera plutôt place à l’inclusion et non l’exclusion. Tout le monde deviendra citoyen du Québec.”’

      Une preuve de ce que tu avances,,,,est-ce que les dirigeants du PQ ont exprimés ce commantaire dans les médias,????

    • @tibob25

      19 juin 2015
      10h44

      Pourquoi vous attaquez à Rémy Trudel? Vous n’avez rien à craindre de lui. Jamais, au Club des Ex, il ne prononce le merveilleux mot: Indépendance. Il philosophe et fait seulement des jeux de mots..

      Bien content que euh euh euh… Duvisage prenne sa… heu euh euh reutraite.. ce grand canadien médaillé.

    • @marcelleduc, 10h40 : Votre phrase ««Je vous rappelle que le Québec francophone ne représente seulement que .2 ou 2 % des francophones en Amérique du Nord ».

      Votre 2ème «francophone» est de trop : vous vouliez dire que le Québec francophone ne représente que 2% des HABITANTS en Amérique du Nord.

      Nous l’avions tous compris et avions fait la correction… sauf cotenord_7 qui, comme vous le soulignez bien, préfère spinner longuement sur une peccadille plutôt que de commenter le message. C’est sa tactique : il ne répond jamais directement aux commentaires qui l’ennuient, il préfère attaquer le messager (candela, A.Talon, manonb, etc.) ou chercher des bibittes dans le message.

      Si vous le lisez bien, vous remarquerez que plus ces commentaires sont longs, plus ils sont vides… De l’esbroufe et du Le bla-bla-bla, rien d’autre.

      Aussi, il ne sera JAMAIS d’accord avec un souverainiste, quel que soit le sujet ou le commentaire. Cotenord_7 est binaire : il y a les bons fédéralistes, et les méchants séparatistes, le bon Canada et le méchant Québec. Point ! Le reste ne compte pas… en fait, je crois que faire preuve de nuance et de réflexion est au dessus de ces capacités.

    • *** ses commentaires… ses capacités

    • @tibob25, 10h54 : Pourquoi vous en faire de ce que sera le Québec une fois indépendant ? Voulez allez partir de toute façon. Vous nous l’avez promis !

      Ça, c’est un argument qui aide notre cause ! Vous n’allez pas renier votre promesse n’est-ce pas ?

    • tibob25 10h54

      qui me dit :

      “Dans un Québec indépendants, la notion de “minorités” fera plutôt place à l’inclusion et non l’exclusion. Tout le monde deviendra citoyen du Québec.”’

      Une preuve de ce que tu avances,,,,est-ce que les dirigeants du PQ ont exprimés ce commantaire dans les médias,????”

      RÉPONSE :

      - plus de cent pays sont devenus indépendants depuis la création de l’ONU en 1945, et jamais aucun n’est revenu en arrière, pour se refaire coloniser !

      votre question est tout simplement loufoque et ne mérite pas de réponse.

    • À nos “pea soup” et “pepsi” provincialistes de la CAQ, un un salut reconnaissant

    • erebete 19 juin 2015 08h32:

      «Petit exercice d’observation sociologique, à l’approche du 24 juin, observez les minounes qui roulent sur les routes avec des petits drapeaux du Québec accrochés aux vitres, regardez les personnages dans les véhicules, donne une très bonne idée de la clientèle.

      Observez les barreaux de balcon de logement et les fenêtres ou l’on voit des drapeaux du Québec… donne aussi une très bonne idée de la clientèle.»

      Si quelqu’un faisait un tel commentaire à l’égard de n’importe quelle communauté d’immigrants ici, on appellerait ça du racisme (à juste titre, dois-je ajouter).
      Alors dans ce cas-ci, on appelle ça comment?

    • @LesZapartistes: Phillipe Couillard pis Martin Coiteux sont en bateau. Le bateau coule. Qui est sauvé? Le Québec!

    • J’aime assez Marie Grégoire.

    • Benoît Charrette un dévot de Charles Sirois

      https://www.youtube.com/watch?v=6RndNqLn5ns

    • @Boston :
      • « Mais qu’est-ce que vous ne comprenez pas mes chers péquistes?
      Même sous le règne du PQ, le nombre d’immigrant était le même.
      Mais il est vrai que les péquistes voient toujours et seulement des ruses venant du PLQ.
      Pauvre de vous!

      Notre cher soldat nous dit que sous le PQ ‘immigration était la même que sous le PLQ…….Peut être en 2013, quand le PQ n’a été que 18 mois au pouvoir, cependant de 1994 à 2003 la moyenne d’immigration pour les deux mandats du PQ a été de 35 320 immigrants contre une moyenne de 48 485 pour les années 2004 à 2013……..13 165 de plus par année pendant 10 ans ça donne 1351 650 immigrants de PLUS.

      Encore une fois notre bon soldat nous démontre toute son honnêteté.

      http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/population-demographie/bilan2014.pdf
      Page 92

    • lobwedge 19 juin 2015 10h37:

      «Il reste que comme d’habitude , c’est silence radio sur le fond de mon commentaire sur Yvon Deschamps. Comme vous le savez sans doute, les artistes expriment toujours une facette de la réalité politique. Comme vous niez cette réalité qui dérange vos certitudes- dans le cas de la clarté de la question référendaire- vous noyez le poisson comme bien d’autres de vos petits amis.

      G. Michaud»

      Il y a quelque temps (peut-être quelques mois), j’ai déjà répondu à un tel commentaire (qui était possiblement de votre part aussi) concernant Yvon Deschamps.

      «Il reste que comme d’habitude», on sait qu’on parle dans le vide ici.
      Alors je n’ai pas le goût de perdre mon temps à essayer de retrouver ce commentaire, ni à le répéter, sachant que de toute façon, dans quelques mois, vous allez nous servir à nouveau ce même commentaire.

      Quand je parlais d’échanges stériles ici…….

    • @erebete

      19 juin 2015
      08h32

      De plus, ces drapeaux accrochés sur les glaces de côté des véhicules ne sont pas écologiques car ils diminuent l’aérodynamique de ceux-ci, entraînant une plus grande consommation d’essence. Il me semble qu’un bon vieux “bumper sticker” serait moins nocif tout en permettant à ces gens d’exprimer leur sentiments de fierté…

    • Petit ajout à mon commentaire précédent:

      «Il reste que comme d’habitude , c’est silence radio sur le fond de mon commentaire» sur les bienfaits de l’Indépendance pour le Québec dans le contexte de la mondialisation.

    • ….

      “Si quelqu’un faisait un tel commentaire à l’égard de n’importe quelle communauté d’immigrants ici, on appellerait ça du racisme (à juste titre, dois-je ajouter).
      Alors dans ce cas-ci, on appelle ça comment?”

      Une excuse pour chercher du trouble pour rien…

    • @st-henri (11h48)
      “Si quelqu’un faisait un tel commentaire à l’égard de n’importe quelle communauté d’immigrants ici, on appellerait ça du racisme (à juste titre, dois-je ajouter).
      Alors dans ce cas-ci, on appelle ça comment?”

      De la régurgitation de radio-poubelle…

    • @monsieur8 11:22

      Il est plutôt évident que cette situation constitue une grosse partie du problème pour quiconque se préoccupe de la question du Français en Amérique du Nord et au Québec, d’autant plus que la culture US a un très fort pouvoir d’attraction, que la tendance démographique aggrave la situation et que le niveau de vie au Québec est faible comparativement aux autres états de l’Amérique du nord.

      La solution à plus long terme est loin d’être évidente.

    • @manonb

      ”Faudrait multiplier par un certain nombre d’années, hein?”

      Un pourcentage reste un pourcentage. Suivant votre logique, faudrait multiplier le nombre de naissance aussi.

      @zduc

      ”Ça tombe bien parce que dans 15-20 ans il va y avoir probablement 30 % d’emploi de moins de disponible !”

      Pourquoi on perdrait 30% d’emploi ? La population non-active va avoir besoin de plus de services.

      ”Mais ça donne quoi de faire entrer 55,000 immigrants par année quant presque la moitié ne travaillent pas et une grosse part de l’autre moitié travaillent dans des jobs si peu payantes qu’ils ne paient pas d’impot.”

      C’est pourquoi il faut augmenter les taxes sur la consommation et baisser les impots.

      ”Ce n’est pas ça qui va payer votre future pension n’est ce pas ?”

      Quand je serai rendu la, si la tendance se maintient, l’age de la retraite sera de 80 ans et les pensions n’existeront plus.

      ”Avec tous les problèmes sociaux qui viennent avec.”

      Raison de plus d’être plus tolérant et de mieux encadrer leur intégration.

      ” Il y a le même nombre d’immigrant au Canada qu’en France et en Angleterre.”

      Mais on à combien de fois leur superficie en terme de terrain ? Quelle ressources naturelle avons-nous par rapport à eux ? Le Nord est grand, et pratiquement pas exploité.

    • erebete

      19 juin 2015
      08h32

      Petit exercice d’observation sociologique, à l’approche du 24 juin, observez les minounes qui roulent sur les routes avec des petits drapeaux du Québec accrochés aux vitres, regardez les personnages dans les véhicules, donne une très bonne idée de la clientèle.

      Observez les barreaux de balcon de logement et les fenêtres ou l’on voit des drapeaux du Québec… donne aussi une très bonne idée de la clientèle.

      _________________________

      Autre petit exercice…

      Analysons les messages des Tibob, midian, boston, Yolande et erebete en comparaison avec ceux de St-Henri, A. Talon, cc, zduc, nunu, par exemple.

      C’est très révélateur.

    • godin1963, 12h06

      tu dis ”Encore une fois notre bon soldat nous démontre toute son honnêteté.”

      Nenon, cé toi qui a mal compris.

      Je répondais aux péquistes qui mentionnaient que Couillard avait augmenté le nombre d’immigrants pour récolter des votes.

      Et ma réplique était de les contredire en mentionnant que le PQ avait fait de même tsé.

      Mais je sais que ton commentaire était pour me discréditer et faire mal paraître le PLQ.

      Rien de nouveau dans votre cas.

      Mais je vous remercie de votre effort quand même, PKP serait fier de vous.

    • L’Alberta adopte une fiscalité plus progressiste et moderne :

      - Le taux d’impôt des grandes entreprises augmente de 2% (de 10% à 12%), celui des PME est maintenu à 3%.
      - Le taux d’impôt des particuliers était fixe (10%), quel que soit le revenu. Il sera augmenté de 2% à 5%, par paliers, pour les plus hauts revenus. 12% à partir de 125K$, 13% à 150K$, 14% à 200K$ et 15% pour les 300K$ et plus.

      Bienvenu dans la modernité, chère Alberta!

    • @mgsylvestre, 12h23 : «La solution à plus long terme est loin d’être évidente.»

      L’indépendance politique, cher ami !

    • Malheureusement, depuis la création du bloc, je devrai encore voter stratégiquement pour assurer la défaite de ce parti inutile et gênant dans mon compté. J’ai hâte à la disparition de ce parti pour pouvoir voter pour le parti qui me représente soit le parti Libéral. Et ce même si je ne suis pas plus grand fan de Justin Trudeau, je suis assez intelligent pour voir qu’il a avec lui une bonne équipe et que malheureusement, en raison du niveau d’intelligence de la majorité de la population, le chef et son allure a plus d’importance que son équipe et parti.

    • SuperCass

      19 juin 2015
      12h09

      @erebete

      19 juin 2015
      08h32

      De plus, ces drapeaux accrochés sur les glaces de côté des véhicules ne sont pas écologiques car ils diminuent l’aérodynamique de ceux-ci, entraînant une plus grande consommation d’essence. Il me semble qu’un bon vieux “bumper sticker” serait moins nocif tout en permettant à ces gens d’exprimer leur sentiments de fierté

      - – - – - – - – - – - – - – —

      Quelqu’un a vu le “vert” supercass morigéner les supporters du Canadiens pour leur pollution au lieu d’utiliser «un bon vieux “bumper sticker”» ?

      On attend avec joie la même mise en garde faites aux fédéralistes fanatiques avec leur drapeaux “su’l hood” ou aux fenêtres de leurs chars.

      HéHéHé!!!

    • Midian 12h31

      encore une fois à côté de la track…

      le problème n’est pas de faire rentrer environ 50.000 immigrants par année au Québec, mais le problème est multiple !

      d’abord il faut s’assurer que ces immigrants accepteront de s’intégrer à notre culture et nos coutumes, et de ne pas venir confronter les leurs avec un culot monstre…

      ensuite, il faut éviter de confronter une immigration massive à un bassin de chômage élevé.

      on doit exiger quie tout immigrant arrivant au Québec s’engage à parler la langue d’accueil : le français.

      on doit mettre toutes les ressources pour aider ces immigrants à s’intégrer et dans la langue et dans la culture.

      tout aspirant immigrant qui refuse nos règles, devrait être refusé systématiquement.

    • @godin1963, 12h06 : Des données, des chiffres, des faits… c’est bien, mais vous perdez votre temps. Si vous dites que 2 est plus grand que 1, la réponse sera toujours «Oui mais le PQ…».

      Merci pour l’information quand même, NOUS saurons comment l’analyser et quoi en déduire.

      ———-

      «Il y a trois type d’intelligence : l’intelligence humaine, l’intelligence animale et l’intelligence militaire.»
      Aldous Huxley

    • boston

      19 juin 2015
      12h55

      Je répondais aux péquistes qui mentionnaient que Couillard avait augmenté le nombre d’immigrants pour récolter des votes.

      Et ma réplique était de les contredire en mentionnant que le PQ avait fait de même tsé.

      - – - – - – - – - – - – - – - – - – -

      Le ‘boston’ a perdu le fil !!! La patrouille est perdue !!!

      En effet, ‘boston’ et ceux qu’il imite ont tellement fait de gorges chaudes et l’ont abreuvé de toutes les injures lorsque PKP a dit que l’immigration massive pouvait rendre plus difficile l’indépendance.

      Et aujourd’hui, le ‘boston’ change saversion et invente que le PQ a fait la même chose pour augmenter des votes, tsé.

      Maudit syndrome…

    • boston 12h55

      vous nous dites :

      ” Mais je sais que ton commentaire était pour me discréditer et faire mal paraître le PLQ. ”

      RÉPONSE :

      vous savez, le PLQ se suffit à lui-même pour mal paraître ! alors que l’escouade anti-corruption de l’UPAC est toujours à vos trousses avec plus d’une vingtaine de perquisitions, et si on rajoute toutes les promesse électorales de Couillard brisées, ça nous achéve !

    • En France, il n’y a pas de minorités, il y a seulement des citoyens de la République !

    • @anthrax

      ”encore une fois à côté de la track…”

      Et pourtant, vous semblez dire pas mal la même chose que moi dans votre dernier commentaire. Les immigrants ont leur bout de chemin à faire en arrivant mais la population ”native”, elle aussi, à besoin de faire sont bout de chemin en étant tolérante. Le profilage des immigrants existe encore en 2015, malheureusement.

    • @monsieur8

      Je ne partage pas votre avis pour une foule de raisons, dont voici quelques exemples:

      -il est très improbable que cela se produise dans les faits, au moins à court et moyen terme, et le mouvement dans sa forme actuelle pourrait très bien faire face à l’extinction politique à brève échéance. Il n’est pas très habile de proposer une stratégie qui m’a presque aucune chance de se produire.

      -Le projet souverainiste, du moins tel qu’il est mené présentement, risque d’aggraver les facteurs dont nous discutions précédemment au moins à moyen terme.

      -le fait Français a survécu en Amérique dans le cadre historique que nous connaissons. Il est loin d’être évident qu’il aurait survécu autrement.

      -l’appartenance au Canada nous fournit une quantité d’outils utile que nous avons à peu près cessé d’utiliser.

      - un Québec indépendant pourrait très bien être avalé à court terme par les US et bonjour le melting-pot.

      Si le mouvement souverainiste devait renaître de ses cendres avec un projet qui ratisse large, qui suscite un consensus et qui est suffisamment agressif sur les plans de l’éducation, de l’économie, de la culture, etc. alors oui. Mais un mouvement divisif, sans ambition, revanchard, frileux et voué à la croissance de la taille de l’état et de la CSN et à la promotion d’un modèle québécois qui hypothèque l’avenir sans s’attaquer aux véritables problèmes non merci.

    • Mais ami(e)s séparatistes, je n’ai émis aucun commentaire sur la dite clientèle, aucun qualificatifs… Rien! J’ai juste dis que ça donne une idée de la clientèle. Pourquoi ce malaise et inconfort? Honte??

    • anthrax
      19 juin 2015
      11h38

      C’est certain lorsque que nous ne pouvons répondre,,,

      Donc,,,,

      Faut en déduire que votre affirmation est fausse…

    • monsieur8
      19 juin 2015
      11h29

      Sûrement pas.

    • *Mouaaahhh et cotenord_7 (casier postal Temininator…)

      «Mouaaahhh 19 juin 2015 08h00 @cotenord_7 06h36
      Plusieurs de nos séparatistes éprouvent beaucoup de difficulté à comprendre l’arithmétique et la logique élémentaires. Je ne parle pas ici de leur attitude hostile envers ceux qui ne sont pas ou ne pensent pas comme eux.»

      En admettant qu’il y a des blogueurs, de tous les horizons politiques qui puissent avoir de la difficulté à bien expliquer des données mathématiques ou de jouer habilement avec pourcentages et simple règles de 3, faut ajouter qu’il y en a d’autres qui usent de mensonges pour induire les gens en erreur à évaluer un événement correctement.
      *cotenord_7 a rapporté de façon malicieusement fausse un traitement de l’information fait par Vigil.net (que je ne lis jamais, sans raison particulière) concernant un article du JdeM. Or Cyberpresse a refusé que je fournisse le lien en complément d’information indiquant l’erreur commise ( Euh ! Hum!, restons polis) par ce dernier en accusant faussement Vigil.net. Est-ce que ce dernier s’excusera?

      Je remets le lien que voici : (utilisez le curseur de droite pour voir la page15 de l’Édition du 18 Juin 2015

      http://www.pressreader.com/canada/le-journal-de-montreal/20150618/281732678119979/TextView

    • Corsaire2015
      19 juin 2015
      11h07

      Je répondais à nunu,

      Donc vous êtes d’accord avec son commentaire

      Je ne comprend pas votre problème.

      Est-ce que dans le pays Québec on n’aura pas droit de s’exprimer ?? Juste les Piss ??

      nunu
      19 juin 2015
      08h25

      Bonne nouvelle ‘Simon Durivage quitte les EX.

      Mauvaise nouvelle y parait que c’est l’enragé ,pitbull qui défend les libéraux Lisa Frulla.

      Coudonc radio-canada est il obliger de lui trouver quelque chose tout le temps à cette femme?

      A t- elle des parts dans radio-canada?

      Peut-être faudrait faire une enquête la-dessus.

      Si c’est vraie moi j’en ai fini avec les EX.

      Déjà que j’ai de la difficulté avec la e e e e qui ne fait que répéter ce que les autres disent.et e e e e Yolande James e e e e
      ————————————————————————————————————-Vous ne pensez pas que nunu attaque Durivage et Frula ???

      Houston we have a problem

    • @mgsylvestre
      “- un Québec indépendant pourrait très bien être avalé à court terme par les US et bonjour le melting-pot.”

      Et vous voyez arriver cet événement de quelle façon??…

    • @erebete (13h46)
      “Mais ami(e)s séparatistes, je n’ai émis aucun commentaire sur la dite clientèle, aucun qualificatifs… Rien!”

      Pourriez-vous préciser comment vous interpréter le terme “minounes”??…

    • erebete

      19 juin 2015
      08h32

      Petit exercice d’observation sociologique, à l’approche du 24 juin, observez les minounes qui roulent sur les routes avec des petits drapeaux du Québec accrochés aux vitres, regardez les personnages dans les véhicules, donne une très bonne idée de la clientèle.

      Observez les barreaux de balcon de logement et les fenêtres ou l’on voit des drapeaux du Québec… donne aussi une très bonne idée de la clientèle

      - – - – - – - – - – - – - – - – – - – — – — – - – - -

      Dites-nous donc alors quelle idée vous vous faite de cette “clientèle” pour affirmer à deux reprises qu’elle correspond à cette image que vous en avez ?

    • @erebete

      ”Mais ami(e)s séparatistes, je n’ai émis aucun commentaire sur la dite clientèle, aucun qualificatifs… Rien! J’ai juste dis que ça donne une idée de la clientèle. ”

      Certains souverainistes sont désenchanté, ont plein de problèmes et croient que le remède miracle viendra avec l’indépendance. Ces souverainistes croient que leur situation s’améliorera avec l’indépendance. C’est le même pattern de personnalité que pour ceux qui croient au théorie du complot.

    • J’aimerai bien savoir ce que les députés et ministres conservateurs du Québec ont fait de bon pour nous au Québec ? comme le ministre Lebel par exemple ?

      en général quand je pose cette question, la varlopette gescassificatrice, supprime mon commentaire…

    • erebete (13h46)

      pour la séparation comme vous l’évoquez :

      ▬ jusqu’à quelle profondeur voulez-vous creuser ?

      RÉPONSE : ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

    • tibob25
      19 juin 2015
      14h01

      Oups, avant que les pkiss s’offusquent

      Pas Piss mais bien Pkiss

      Est drole,,,, hi, hi, hi

    • @nunu 08h25 “Mauvaise nouvelle y parait que c’est l’enragé ,pitbull qui défend les libéraux Lisa Frulla.” Pourquoi “la”? Diriez-vous le Couillard ou le Péladeau?Je ne sais pas qui a lancé la rumeur, mais je serais surpris de voir une ancienne politicienne à l’animation d’une émission d’affaires publiques à Radio-Canada.

    • @el-kabong

      Totalement hypothétique évidemment, mais par exemple, les gens constatent qu’ils aiment mieux faire partie d’une fédération après tout, le marché intérieur étant minuscule et une entente de libre-échange acceptable se révélant impossible en raison de notre rapport de force pratiquement inexistant. Personne ne peut prédire ce qui va se passer.

    • el_kabong
      19 juin 2015
      14h08

      Minounes est le féminin de minou,,,,Je le sais car j’ai un minou,,,,, hi hi, hi

    • 14h33 Toutes mes excuses, il n’y avait pas de “la”. J’avais lu trop vite.

    • anthrax
      19 juin 2015
      14h32

      C’est vous qui devrez creusez,,, voyons,,, nous serons dans une prison en attendant notre exécution,,,,d’après les commentaires sur ce blogue,,,,

      Mais la plupart d’entre nous aurons quitté pour le CANADA

    • anthrax
      19 juin 2015
      14h29

      Ben voyons, il a épargné combien de milliard pour le Québec pour le pont Champlain ???

      Imagine un pays Québec qui devrait payer le coût ainsi que celui du pont de Québec,,,,,WHOW,,,

    • lukos
      19 juin 2015
      14h33

      Un rappel, les Pkiss s’offusquaient lorsque Mme Marois était traitée de ”’La Marois”,,, bizarre leur affaire,,

    • mgsylvestre 14h34

      c’est incroyable de lire autant d’âneries !

      vous affirmez :

      ” les gens constatent qu’ils aiment mieux faire partie d’une fédération après tout, le marché intérieur étant minuscule et une entente de libre-échange acceptable se révélant impossible en raison de notre rapport de force pratiquement inexistant. Personne ne peut prédire ce qui va se passer. ”

      RÉPONSE :

      ▬ pas besoin d’être inféodé au Canada-anglo-saxon, avoir les mains liées, supplié à genoux, avoir un dédoublement fiscal et également des institutions dont une est coloniale, dans un Québec indépendant on aura des accords économiques avec le Canada, comme tous les pays normaux le font entre eux-autres ! pas besoin de rester coloniser pour ça !

      et si vous trouvez le marché intérieur minuscule, vous devriez savoir que le Québec fait plus d’affaires avec les États-Unies, qu’avec tout le Canada !

      arrêtez donc de raconter n’importe quoi !

    • 15h31 méprisant

    • tibob25

      19 juin 2015
      15h11

      lukos
      19 juin 2015
      14h33

      Un rappel, les Pkiss s’offusquaient lorsque Mme Marois était traitée de ”’La Marois”,,, bizarre leur affaire,,
      - – - – - – - — – – - – – - – - — – - – - — – — –

      De qui parlez-vous ?

      Qui a traité qu’elle femme de “la ….” ?

      Référence.

    • @tibob25

      ”c’est l’enragé ,pitbull qui défend les libéraux Lisa Frulla.” – nunu

      Les péquistes capotent à cause de La Marois. Mais traiter quelqu’un d’une autre allégeance politique de ”pitbull enragé” est correct et encourager.

      Sont drôles.

    • @mgsylvestre (14h34)
      “Totalement hypothétique évidemment,…”

      Je ne vous le fais pas dire…

      Il semble que les fédéraleux se doivent de rivaliser dans le pessimisme des scénarios… on se demande pourquoi un Québec indépendant ne pourrait continuer dans l’ALENA actuel…

    • @mgsylvestre

      P.S. Au moins vous n’êtes pas allé jusqu’au scénario de l’annexion forcée…

    • @tibob25

      Vous êtes en feu…

      Vous pourriez me donner des exemples de “commentaires sur ce blogue” d’après lesquels vous croyez que les fédéralistes seront “exécutés” (rien de moins) au lendemain de l’indépendance du Québec, tel qu’évoqué dans votre 14h49???…

    • candela
      19 juin 2015
      15h32

      Oh boy,, encore

      Faites vos propres reherches,,, vous le savez très bien,,,,

    • LYSIANE GAGNON
      La Presse
      PRÉCISION – PIERRE KARL PÉLADEAU

      Dans un article paru dans notre numéro du 27 avril dernier, nous avons rapporté que M. Pierre Karl Péladeau ou TVA était intervenu à de nombreuses reprises entre février 2009 et septembre 2013 auprès du gouvernement du Québec afin de faire modifier les règles d’obtention de crédits d’impôt pour la production cinématographique et télévisuelle. Cependant, la juxtaposition du titre et de certains éléments du reportage a pu laisser entendre que ces interventions avaient pour but de favoriser les Productions J de Julie Snyder. Puis, dans une chronique parue le 21 mai dernier, nous avons affirmé que M. Péladeau était intervenu pour favoriser l’entreprise de Mme Snyder. Or, M. Péladeau dément être intervenu auprès du gouvernement du Québec au nom de Productions J, ses démarches de l’époque ayant dit-il été menées exclusivement pour Québecor. Par ailleurs, dans la même chronique, nous avons écrit que ces mêmes interventions s’étaient déroulées depuis l’élection de M. Péladeau comme député. En fait, les interventions de M. Péladeau dont il est question dans un avis du ministère de la Culture relatif à la modification des règles fiscales en question étaient antérieures à l’élection de M. Péladeau à titre de député, en avril 2014. Nos excuses.

      Si je pouvais la jetter aux orties avec Denis Lessard ,je serais comblée.
      Elle et sont rat peuvent bien s’excuser des mois plus tard ,le mal est fait et elle va recommencer encore et encore.

    • Mon commentaire de 15h31 adressé à tibob25 a été rejeté. Je reprends. @tibob25 15h11 J’ai reconnu mon erreur à 14h35. Lisez mieux. Que ça vienne de caquistes, de libéraux ou de péquistes. le “la” n’est guère respectueux. “Pquiss” non plus.

    • “on se demande pourquoi un Québec indépendant ne pourrait continuer dans l’ALENA”

      ?????

      Il me semble du moins à première vue que des traités de cette nature ne sont pas automatiquement transmissibles au nouvel État.

    • @monsieur8, 19 juin 2015, 12h56

      L’Alberta adopte une fiscalité plus progressiste et moderne :

      - Le taux d’impôt des grandes entreprises augmente de 2% (de 10% à 12%), celui des PME est maintenu à 3%.
      - Le taux d’impôt des particuliers était fixe (10%), quel que soit le revenu. Il sera augmenté de 2% à 5%, par paliers, pour les plus hauts revenus. 12% à partir de 125K$, 13% à 150K$, 14% à 200K$ et 15% pour les 300K$ et plus.

      Une fiscalité à faire rêver.

    • @mgslvestre 14h34
      Vraiment! Faire partie de la confédération?
      Je vous invite à lire Marianne un périodique français.
      Entretien avec Coralie Delaune
      “L’Europe se désagrège et personne ne sait quel sera le premier domino à tomber”
      Dimanche 17 Mai 2015 à 5:00
      Propos recueillis par Julien Leclerc

      De plus,
      Au journal télévisé de TV-5 hier, excellent reportage sur les pays européens fermant leurs frontières, allant j’jusqu’à clôturer avec barbelés leurs frontières. Pas très jolie l’Europe par le temps qui coure.

    • Deux très mauvaises nouvelles pour les séparatistes aujourd’hui.

      Premièrement, il y a cette entente entre le gouvernement de Couillard avec les pharmaciens et la deuxième mauvaise nouvelle, le pont Champlain va être construit moins cher que prévu.

      Il est ou celui qui dit que Lebel et les Conservateur ne font rien pour le Québec?

      Hâte de lire les excuses des séparatistes concernant ces deux bonnes nouvelles pour le Québec.

    • @anthrax

      “c’est incroyable de lire autant d’âneries !” Elle est bonne! Venant de vous, c’est tout un compliment. Vous ne comprenez même pas les posts que vous lisez et vous écrivez absolument n’importe quoi.

      Deux exemples faciles:

      -Nous parlions d’une hypothétique adhésion à la fédération US, pas de la fédération canadienne.

      -le fait de faire des affaires avec les US n’a strictement rien à voir avec la taille du marché intérieur du Québec. C’est du commerce extérieur.

      -Vous écrivez aussi “dans un Québec indépendant on aura des accords économiques avec le Canada” (vous affirmez beaucoup “qu’on” aura telle ou telle chose dans un hypothétique Québec indépendant, alors que vous n’avez aucune prise sur ce genre de décision mais passons).

      D’abord, vous n’avez manifestement rigoureusement aucune idée de ce dont vous parlez et vous n’en savez rien. Ensuite, la question n’est pas là. La question est plutôt de savoir dans quel délai et à quelles conditions.

      Une sécession éventuelle du Québec se traduira nécessairement par des négociations extrêmement longues, complexes et difficiles avec le Canada (si celui-ci n’éclate pas complètement avant ce qui est loin d’être invraisemblable) sur une foule de sujets, dont probablement des accords commerciaux, dans le cadre desquelles nous ne serons cependant pas en position de force.

      Alors je présume que vous pouvez prédire le résultat. En réalité, personne ne peut le faire, mais on peut penser que les conditions seront vraisemblablement moins avantageuses que maintenant en raison de notre faible rapport de force.

      Mais pourquoi voudriez-vous même perdre votre temps à discuter avec eux en allant quémander une entente commerciale en rampant vilement? Ce sont de gros méchants anglos-saxons sous les ordres de la Reine des billets de 20$ après tout, ils mangent des bébés québécois et ils se lèvent le matin en formulant des stratégies pour nous faire disparaître. La guerre avec la France n’est pas vraiment terminée, non plus que l’époque coloniale (sarcasme).

      Je me répète, l’ensemble de votre oeuvre constitue une caricature qui résume très bien ce qui cloche avec la version actuelle du mouvement souverainiste.

    • @ silenceondort (commentaire « 19 juin 2015 13h51 ») :

      1) Pourquoi présenterais-je des excuses à l’organisme Vigile.net, qui, selon le scénario que vous semblez tenter de me présenter de façon plus ou moins claire, a peut-être copié l’article du Journal de Montréal (à des fins de propagande) à partir du site d’agrégation de nouvelles www.pressreader.com, sans se donner la peine d’utiliser le titre de l’article qui figure sur le site du Journal de Montréal ?

      2) En ce qui concerne le thème des excuses (qui semble maintenant vous être cher), avez-vous déjà présenté vos excuses à l’internaute « denis825 », à la suite du commentaire « silenceondort 9 mai 2013 21h04 » que vous lui avez adressé en réaction au billet Êtes-vous cyniques ? (paru le 9 mai 2013) ?

    • Correction à mon « cotenord_7 19 juin 2015 18h30 ») :

      Le titre du billet paru le 9 mai 2013 était Êtes-vous moins cyniques ?

    • anthrax
      19 juin 2015
      15h29

      ”arrêtez donc de raconter n’importe quoi !

    • el_kabong

      19 juin 2015
      15h54

      @tibob25

      Vous êtes en feu…

      Vous pourriez me donner des exemples de “commentaires sur ce blogue” d’après lesquels vous croyez que les fédéralistes seront “exécutés” (rien de moins) au lendemain de l’indépendance du Québec, tel qu’évoqué dans votre 14h49???…

      Voici,,,

      Alan.Smithee
      17 juin 2015
      15h30

      On devrait embarquer dans la cale d’un navire tous les députés et ministres fédéralistes, exceptés ceux du bloc, l’envoyer au large et le couler.

      candela
      17 juin 2015
      15h41

      AIan.Smithee
      17 juin 2015
      15h30

      On devrait embarquer dans la cale d’un navire tous les députés et ministres fédéralistes, exceptés ceux du bloc, l’envoyer au large et le couler.
      - – – – – – – – – — – – – — – – – – — – – – – – – – – – – – –
      Le fédéral fait déjà si peu pour l’environnement… ça serait mieux le compostage.

      AIan.Smithee
      17 juin 2015
      15h44

      On devrait priver d’air, tous les fédéralistes

      Votre commentaire el_kabong ,,,????

    • @sthenri

      Il écrit:”«Il reste que comme d’habitude», on sait qu’on parle dans le vide ici.
      Alors je n’ai pas le goût de perdre mon temps à essayer de retrouver ce commentaire, ni à le répéter, sachant que de toute façon, dans quelques mois, vous allez nous servir à nouveau ce même commentaire. ”

      Vous N, avez pas le goût de perdre votre temps dites-vous. Mais pourquoi écrivez-vous ce commentaire si selon vous c’est une perte de temps. Vous êtes vraiment difficile à suivre.

      Est-ce une autre tentative de noyer le poisson?

      G. Michaud

    • @ Midian

      19 juin 2015
      12h31

      Mieux encadrer leur intégration ?

      Pourriez vous développer un peu la dessus ?

      Donc, on baisse l’impot sur le revenu et on monte les taxes à la consommation, c’est ça ?

      Hum, l’idée est dans l’air depuis longtemps mais ça ne se fera pas.
      Il y aurait trop de fraude.

      Mais vous n’avez pas répondu à la question essentielle.

      D’ici la fin du mandat Couillard, on va avoir 200,000 nouveaux citoyens.
      Ou sont les 200,000 emplois nécessaires ?

      Sérieusement, partout en Europe on se rend compte de l’échec de la politique d’immigration massive. Regardez quel parti vient d’être élu au Danemark.

      Et vous voulez continuer avec ce modèle promis à l’échec ?

      Pourquoi ?

      M. Duclos

    • @Boston :

      Par votre réponse vous vous discréditez vous-même.
      Vous avez écrit « Même sous le règne du PQ, le nombre d’immigrant était le même »
      Vous pouvez bien vous penser plus intelligent que la moyenne des ours mais je vous ai pris les culottes à terre.
      Et ça n’est pas la première fois que vous, Supercass, Teddybear, Samati et Cie se font ridiculiser pour avoir émis des OPINIONS non supportées par des FAITS.
      Ça démontre la vacuité intellectuelle de l’argumentaire de votre Clan.
      Remarquez qui si je n’avais pas d’arguments peut-être que je m’abaisserais, dans le désespoir de voir mon gouvernement (car c’est bien le votre et non le mien) massacrer la société québécoise et détruire les bases de notre spécificité en Amérique du nord pour nous abaisser au rang de province du Canada.

    • “anthrax

      19 juin 2015
      13h38
      En France, il n’y a pas de minorités, il y a seulement des citoyens de la République !”

      Ouahahahahahahaha!!!

      Et ce type est d’origine francaise!!!!!!

    • @candela

      19 juin 2015
      13h15

      FYI: je mange de moins en moins de viande, mon épouse et moi n’avons qu’un seul vehicule, et nous réduisons au maximun nos déplacement, notre maison est homologuée Novoclimat; j’ai remplacé toutes les ampoules incandescentes et fluorescentes par des lumières DEL. Nous compostons, et recycle au maximum plastiques, verres, et papiers/cartons.

      Mon seul regret est de ne pas avoir encore mon potager (manque de temps) mais nous achetons nos fruits et légumes dans une fruiterie locale.

      Mon prochain vehicule sera un hybride ou un 100% électrique.

      Bref, je fais mon possible.

      Et vous?

    • @godin1963

      19 juin 2015
      12h06

      ” 1994 à 2003 la moyenne d’immigration pour les deux mandats du PQ a été de 35 320 immigrants contre une moyenne de 48 485 pour les années 2004 à 2013……..13 165 de plus par année pendant 10 ans ça donne 1351 650 immigrants de PLUS”

      Surprenant que personne n’ait relevé cette erreur de calcul, d’un ordre de grandeur:
      10 ans a 13,165 immigrants par annee donne 131,165 immigrants au total, et non pas 1,311,650 immigrants de plus.

      Sur une population de 8,215,000 habitants, on parle donc de 1.6% (et je le rappele, en 10 ans); l’information porterait à croire que le Québec compterait une immigration représentant 16% de sa population en 10 ans, ce qui est évidemment faux…

    • Précision au sujet de mon message precedent:

      C’est en terme de difference entre les adminsitrations PQ et PLQ pour des périodes de temps semblables.

      En passant – comme je l’ai souvent exprimé par le passé, c’est le Québec qui choisi ses immigrants et non pas le Canada. Et ceux-ci s’expriment majoritairement en francais (langué premiere ou seconde). Donc de tenter de blâmer les immigrants pour la perte d’intérêt pour le projet sécessionniste dans la population ne reflète pas la réalité. C’est plutôt l’incapacité du mouvement sécessionniste de convaincre les nouveaux arrivants qui est à blâmer.

      Mais comme l’introspection de ce mouvement n’est pas son fort…

    • À lire sur le site du Journal de Montréal :

      Le souverainisme victimaire, billet du blogue de Patrice Servant, Le Journal de Montréal, le vendredi 19 juin 2015.

    • À l’émission de Bill Maher ce soir:

      Anne Coulter – ultra republicaine qui fait la promotion de son dernier livre qui parle des dangers et des coûts de l’immigration aux USA…

      @zduc serait en amour!

    • Voici le lien qui mène aux résultats du plus récent sondage Ekos Politics sur la politique fédérale au Canada :

      Race Tightens to Three-Way Race Again as NDP Slips [Traduction libre du titre : La course redevient à nouveau une course à trois alors que le soutien au NPD diminue], Ekos Politics, le vendredi 19 juin 2015.

      Pour ceux qui s’intéressent à la méthodologie :

      • Résultats à l’échelle du Canada : la base du sondage était constituée de citoyens canadiens, le sondage a été réalisé du 10 au 16 juin 2015, l’échantillon n = 3 834 répondants, la marge d’erreur = ±1,6 %, 19 fois sur 20 (intervalle de confiance = 95 %).

      • Résultats à l’échelle du Québec : la base du sondage était constituée de résidents du Québec, le sondage a été réalisé du 10 au 16 juin 2015, l’échantillon n = 599 répondants, la marge d’erreur = ±4,0 %, 19 fois sur 20 (intervalle de confiance = 95 %).

      La collecte des données a été effectuée avec la technologie « Réponse vocale interactive à haute définition » (en anglais, « High Definition Interactive Voice Response » ou « HD-IVR »), avec laquelle les répondants répondent à des questions téléphoniques en appuyant sur des touches de leur téléphone. Ekos affirme rejoindre des répondants utilisant des lignes filaires et des répondants utilisant des lignes cellulaires, avec cette technologie, ce qui, selon Ekos, réduit le biais du sondage.

    • @ candela :

      Vous et vos alliés politiques avez ce soir des raisons solides pour vous réjouir.

      Selon une autorité en la matière, soit Monsieur Yannick Lemay = Ygreck, du quotidien Le Journal de Montréal, il sera très difficile de dépolitiser la Fête nationale du Québec cette année.

      Voyez par vous-même en suivant cet hyperlien

    • Pour faire suite à mon message de 20h38 – l’émission Vice fait un reportage sur les divisions ethniques et principalement sur les musulmans en France, dans la foulée des événements de Charlie Hebdo. De meme que sur les Juifs et le Front National et Marine LePen qui réclame l’arrêt total de l’immigration…

      Bel exemple…

    • godin1963,

      expliquez moi de quelle façon vous m’avez surpris les culottes par terre?

    • @anthrax

      Je vous suggère d’écouter le film INDIGÈNES avec entre autres Djamel Debouze et de revenir nous expliquer qu’en France, il n’y a que des citoyens de la République.

      Ou, mieux pour nous, d’aller hurler cela dans la zone industrielle de Dammartin-en-Goëlle.

      Si vous voulez éviter des frais, le soir de la Saint-Jean, allez dans les petites rues de Dollard-des-Ormeaux ou de Baie d’Urfé aux petites en agitant votre fleurdelysé et en chantant à pleins poumons, en alternance: «Nous sommes Québécois…» et «L’Internationale…»

      Au fait, je suis fort heureuse que vous ayez finalement craché le morceau:

      Dans votre Québec indépendant, les anglophones perdraient tous leurs droits.

      Vous auriez pu le dire avant; on aurait cessé de vous lire.

      Vous êtes probablement un gauleiter en manque.

      Pardon pour les anglophones, ils seraient tous «citoyens de la République», comme les citoyens Marat, Danton et Robespierre, si vous me permettez ces raccourcis.

    • @godin1963

      19 juin 2015
      20h20

      Comme j’ai indiqué plus haut, le Québec choisi ses immigrants…quand il ne le faisait pas, ceux-ci provenaient principalement de l’Eupoe (est et ouest).

      Depuis 1991 le Québec a le quasi controle total de son immigration et choisi principalement des personnes ayant une connaissance fonctionnelle du francais. Cela change drastiquement la provenance de ceux-ci.

      Comme ils sont capables de comprendre le discours independantiste, mais n’y adhère pas, c’est que forcément ceux qui en font la promotion n’ont pas réussi à “séduire” cette clientèle. Ce n’est pas la faute des fédéralistes mais bel et bien la faute des indépendantistes. Et ce n’est surtout pas de la faute aux immigrants…

    • @cotenord_7

      19 juin 2015
      23h12

      Je viens de lire l’article – ça me rappelle un message que j’ai adressé à @manonb récemment…

      On dirait que je ne suis pas le seul à constater ce genre d’argumentaire, souvent repris par des leaders du mouvement indépendantiste. Il n’y a que Cloutier qui semble faire bande à part dans le groupe.

    • À lire dans l’édition de samedi du quotidien Le Devoir, la dernière chronique de Michel David avant les vacances de l’été :

      Pédagogie 101, chronique de Michel David, le samedi 20 juin 2015.

    • À lire aussi dans l’édition de samedi du quotidien Le Devoir, un compte rendu de lecture de l’essai La souveraineté en héritage (Boréal, 2015), du sociologue indépendantiste Yves Beauchemin, dont la foi indépendantiste semble être fondée sur une version contemporaine de l’ancienne idéologie de la survivance du peuple canadien-français :

      Souveraineté : avant qu’il ne soit trop tard, chronique de Louis Cornellier, Le Devoir, le samedi 20 juin 2015.

    • @cotenord_7
      Hum! Yves Beauchemin, vous l’ avez en grippe aussi, au point de le confondre avec Jacques Beauchemin?
      Cyberpresse n’ a pas cru bon de vous faire lire tout le bien que je pensais de notre chèr *denis825, hélas.

    • Vous nous laissé le choix entre le sida, la lèpre ou le cancer… On sait qu’avec ses trois là on va mourir aussi bien voter conservateur encore!

    • Aux amateurs du Canada français sans frontière¸ je recommande ce bel article récent du quotidien The Boston Globe, à propos du sculpteur franco-américain Louis Charpentier, résident de Leominster (Massachusetts), qui est né en 1911 à Saint-Claude (MRC du Val-Saint-François, en Estrie) et qui vient de mourir à l’âge de 104 ans, et dont la famille a émigré au Massachusetts alors qu’il avait 12 ans :

      Louis Charpentier, 104; known as Leominster’s ‘Mr. Christmas’ [Traduction libre du titre : Louis Charpentier, décédé à 104 ans, était surnommé « le Monsieur Noël de Leominster »], article de Bryan Marquard, The Boston Globe, le lundi 8 juin 2015.

    • @ tous et toutes :

      L’internaute « silenceondort.cell » a noté avec pertinence que, dans mon commentaire « cotenord_7 20 juin 2015 07h11 », j’ai fait une erreur en évoquant Yves Beauchemin (nom d’un romancier québécois bien connu, qui est aussi un indépendantiste), alors que j’aurais dû évoquer le sociologue Jacques Beauchemin, qui est l’auteur de l’essai récent La souveraineté en héritage (Boréal, 2015), qui fait l’objet de la plus récente chronique de Louis Cornellier, dans le quotidien Le Devoir :

      Souveraineté : avant qu’il ne soit trop tard, chronique de Louis Cornellier, Le Devoir, le samedi 20 juin 2015.

      Désolé pour cette méprise…

    • @Boston :
      Je vous ai pris les culottes à terre parce que J’ai démontré chiffres et référence à l’appui que, comme à votre habitude, vous avec avancé une fausseté.
      @Supercass.
      Comme d’habitude vous vous servez d’une petite erreur de frappe pour essayer de discréditer le message puisque vous n’avez pas d’arguments solides.
      Relisez mon message vous vous rendrez compte, comme probablement tous ceux qui n’ont pas relevé l’erreur, que c’est une erreur de frappe (un 5 de trop), puisque si j’avais voulu écrire un million trois cent cinquante et un mille six cent cinquante je n’aurais pas écrit 1351 650 mais bien 1 351 651 !!!!!Pas mal tout le monde est capable de faire la multiplication 13 165 fois 10 ça donne cent trente et un mille sic cent cinquante.
      Pour la suite de votre discours sur l’immigration et bien on a beau choisir la provenance des immigrants plus de 10 % des immigrants en 2012 et 2013 provenaient de la Chine.
      Même s’ils proviennent de pays francophones, la plupart des immigrants votent quand même de façon quasi monolithique pour le PLQ et voteraient non à un éventuel référendum. C’est connu le fait que les tenants du fédéralisme tournent ce beau projet en chicane de basse-cour avec des arguments vides et dénués de vérité mais qui choquent l’imaginaire horripile les gens frais débarqués chez nous, la chicane est un puissant remède contre la volonté d’affirmation et les libéraux l’ont compris.
      Donc même si seulement 80 % votaient (c’est probablement plus 95%, ceci est MON impression) pour le PLQ ou pour le non, ça sert le PLQ et les fédéralistes l’augmentation des seuils d’immigration.
      La seule raison de hausser les seuils, puisqu’il a été démontré mathématiquement que cet apport supplémentaire ne donnera rien au niveau économique, étant donné l’état lamentable dans lequel le PLQ a mis les structures d’accueil, c’est une raison politique……….plus de votes pour le PLQ et plus de votes pour le non.
      Il ne faut pas oublier qu’au dernier référendum, plusieurs fonds de culottes fédéraux ont été graissés avec une victoire par seulement 50 000 voix…..On essaie de s’assurer que ça n’arrivera plus.
      A nous d’être assez intelligents pour convaincre ces nouveaux québécois de la légitimité de notre beau et grand projet.

    • La liste des incompétents ministériels du PLQ s’ allonge…

    • @ Yolande.C 01h17

      vous me dites :

      ” Dans votre Québec indépendant, les anglophones perdraient tous leurs droits.

      Vous auriez pu le dire avant; on aurait cessé de vous lire.

      Vous êtes probablement un gauleiter en manque.

      Pardon pour les anglophones, ils seraient tous «citoyens de la République», comme les citoyens Marat, Danton et Robespierre, si vous me permettez ces raccourcis. ”

      RÉPONSE :

      ▬ votre comparaison à un “gauleiter” est offensante en faisant référence à l’Allemagne nazie…

      ☻ je me demande si vous avez autant de scrupules pour défendre les droits des francophones en Ontario alors qu’Ottawa, la capitale du Canada, est toujours farouchement unilingue anglaise ?

    • cotenord_7

      20 juin 2015
      07h11

      À lire aussi dans l’édition de samedi du quotidien Le Devoir, un compte rendu de lecture de l’essai La souveraineté en héritage (Boréal, 2015), du sociologue indépendantiste Yves Beauchemin, dont la foi indépendantiste semble être fondée sur une version contemporaine de l’ancienne idéologie de la survivance du peuple canadien-français :

      • Souveraineté : avant qu’il ne soit trop tard, chronique de Louis Cornellier, Le Devoir, le samedi 20 juin 2015.

      ________________________________

      Que pensez-vous de cette chronique? Et de la façon de voir les choses de Beauchemin? Y a-t-il des choses avec lesquelles vous êtes d’accord?

    • Supercass,

      Parlant de message… J’ai répondu à un des vôtres dans le sujet précédent et, bien que vous ayez écrit à d’autres blogueurs par la suite, vous avec complètement ignoré ma réponse. Je crois que, parfois, quand vous êtes un peu poussé dans les coins et en manque d’arguments, vous préférez cesser l’échange.

      Je vous renvoie à nouveau la balle car je suis curieuse de savoir ce que vous avez à dire là-dessus:

      Vous aviez dit: “Peut-être, mais pas sur ce blogue; ce que l’on a perpétuité ici, c’est des tentatives de justifications appartenant a l’histoire, qui ne reflète en rien le présent. Et on a des prises de positions partisanes sur les politiques opérationnelles du gouvernement. Ce ne sont pas la des arguments en faveur de l’indépendance.”

      Je ne suis pas d’accord du tout. Notre histoire est importante. Ce que nous voulons, c’est de ne pas l’oublier, ne pas la balayer sous le tapis, ou la voir réécrite par les Minutes du Patrimoine. Aussitôt que quelqu’un en parle, il se fait taxer de passéiste… mais le plus drôle, c’est que quand les indépendantistes de ce blogue en parlent, c’est souvent pour corriger des inepties amenées par des fédéralistes révisionnistes. Nous ne vivons pas dans le passé, simplement, je pense que nous le connaissons mieux que d’autres, savez-vous pouquoi? Notre histoire ne sert pas du tout la cause fédéraliste, c’est pourquoi ils préfèrent l’oublier ou en rire, plutôt que la respecter.

      Vous aviez dit: “Le meilleur exemple d’absence d’arguments véritables provient même de votre propre camps : Vous avez besoin de créer un « institut de recherche sur l’indépendance » pour justement tenter de trouver des arguments, et pour tenter de justifier cette position.”

      Ici aussi, on est en désaccord. Des arguments pour l’indépendance du Québec, il y en a des tonnes. Ils n’intéressent pas les fédéralistes, ni les gens peu politisés, et ce sont ces derniers qui doivent être mieux renseignés car ce sont eux qui font pencher la balance.

      Je pense que le but de Péladeau, c’est de rassembler ces arguments(et non pas les trouver, encore une fois, il y en a beaucoup, tant du point de vue culturel, linguistique, démographique et économique), ça va permettre d’attirer l’attention des gens sur la question. Je trouve ça brillant.

      Permettez-moi de partager avec vous un extrait d’une lettre de Louis Bernard, parue il y a neuf ans, et que je trouve toujours d’une actualité brûlante:

      “Les «raisons» de cette souveraineté sont nombreuses et impératives. À l’heure actuelle, le Québec n’est pas libre de ses choix : il ne peut pas s’organiser comme il l’entend et de larges secteurs de responsabilité lui échappent. Il ne peut pas changer la forme monarchique et parlementaire de son gouvernement. Il ne peut pas procéder à une véritable décentralisation des pouvoirs envers ses régions.

      Il n’a pas autorité sur la nomination des juges des cours supérieures ni sur le droit criminel, les banques et la monnaie, le transport aérien, maritime et ferroviaire, les pêches, la défense et la sécurité nationale. Ni sur les autochtones, le mariage et le divorce, l’assurance-chômage, les télécommunications, les brevets et les droits d’auteur.

      Son autorité en matière d’agriculture et d’immigration est subordonnée à celle d’Ottawa, tout comme c’est le cas en matière d’environnement ou de commerce.

      Et surtout, ses propres compétences ne sont pas à l’abri d’une intervention fédérale par l’utilisation soit de son pouvoir de légiférer pour des raisons d’urgence ou d’intérêt national, soit de son pouvoir illimité de dépenser même dans les domaines qui relèvent exclusivement des provinces, pouvoir qu’il ne se gêne pas d’employer de plus en plus fréquemment en profitant pleinement du déséquilibre fiscal qui l’avantage. D’autant plus que le Québec ne contrôle qu’environ la moitié de ses impôts et doit continuellement quémander pour avoir sa juste part du gâteau fédéral.

      Enfin, et c’est de plus en plus pénalisant, le Québec est quasi absent de la scène internationale, où il ne peut presque jamais parler en son nom. Non seulement cela l’empêche de défendre directement ses intérêts, cela le coupe aussi de sa responsabilité à l’égard de l’humanité.

      Le Québec souverain pourrait, à plusieurs égards, être un modèle pour le monde, un modèle différent de celui du Canada. Je n’en donne qu’un exemple que devrait bien comprendre M. Dion : l’accord de Kyoto.

      Un Québec indépendant aurait pris ses propres engagements et serait pleinement en mesure de les rencontrer, ce qui aurait évité aux Québécois, en tant que citoyens du Canada, d’être dans la position inconfortable de ne pas remplir leurs engagements envers le reste du monde en raison de circonstances environnementales canadiennes qui n’ont rien à voir avec la réalité québécoise. Au lieu d’être un modèle, nous sommes une déception.
      Le Québec n’a peut-être pas de bonnes raisons de briser le Canada, mais il a de fort bonnes raisons de vouloir devenir un pays.”

      Dites-moi… que peut-on vraiment dire contre ça, contre tout ceci qui était vrai hier, l’est aujourd’hui, et le sera demain si on ne se prend pas en main comme un peuple normal? Je vous repose la question en espérant, cette fois, une réponse.

    • «Ce qui étonne chez Philippe Couillard, c’est que s’il parle avec emphase du Québec dans le Canada à Toronto, il semble parler avec embarras du Québec aux Québécois. Le projet de loi faiblard sur la neutralité religieuse de l’État, qui est en-deçà des recommandations de la Commission Bouchard-Taylor, ou sa proposition brutale d’augmenter l’immigration ne sont que deux exemples récents de son insensibilité envers les Québécois et ce qui les touche. En fait, lorsque Philippe Couillard parle du Québec aux Québécois, on pourrait presque dire qu’il le fait davantage comme le PDG d’une société de gestion attaché à des objectifs financiers que comme le premier porte-parole de la seule nation francophone d’Amérique.»

      Source:
      «Le fédéralisme béat de Philippe Couillard» de Patrice Servant
      http://www.journaldemontreal.com/2015/06/16/le-federalisme-beat-de-philippe-couillard

    • godin1963, 09h04,

      et quelle est cette fausseté? Je vous ai déjà posé la question hier mais vous ne m’avez pas répondu.

      Mais en réponse à votre commentaire, je vais l’expliquer une autre fois car je sais que certains séparatistes apprennent vite mais il faut du temps pour expliquer.

      Ce que j’avais dit est que certains séparatistes critiquent le PLQ car il veut faire entrer environ 50,000 immigrants et lesdits séparatistes disent que cé pour gagner des votes.

      Et ce que j’ai ajouté est le fait que durant les 18 mois au pouvoir (déjà trop long) du PQ, il avait agi de la même façon avec le nombre d’arrivé d’immigrants.

      Cé tu assez clair à ton goût?

    • A.Talon,

      ”Ce qui étonne chez Philippe Couillard, c’est que s’il parle avec emphase du Québec dans le Canada à Toronto, il semble parler avec embarras du Québec aux Québécois”

      As-tu des preuves de cela? Si oui, on veut les savoir.

    • @ manonb (commentaire « manonb 20 juin 2015 09h53 ») :

      Désolé manonb, mais ma « patronne » m’a donné pour mission de couper le gazon cet avant-midi, alors je ne dispose pas de beaucoup de temps à consacrer au blogue dans le moment…

      J’ai lu avec intérêt les comptes rendus du point de vue du sociologue Jacques Beauchemin, dans la chronique de Louis Cornellier d’aujourd’hui et dans l’article récent de Marco Fortier sur le même sujet.

      Grosso modo, il s’agit de la continuation de la vielle idéologie de la survivance des nationalistes canadiens-français du19e siècle et du début du 20e siècle, que l’on trouve maintenant sous une nouvelle forme (ou dans un nouveau contenant…), dans des organismes indépendantistes québécois (L’Action nationale, Vigile.net, IPSO, RRQ, Jeunes patriotes, etc.), et chez les intellectuels indépendantistes qui ont une certaine influence à Montréal et en Montérégie.

      Comme vous devez vous en doutez, je ne souscris pas à cette idéologie, ou du moins je ne crois pas que la « menace » culturelle ou les « risques » qui affectent l’identité canadienne-française (ou québécoise si vous préférez) présentement (comme ça a été le cas dans les 3 derniers siècles) méritent qu’on brise les liens politiques qui unissent la province de Québec à la fédération canadienne.

      Vous noterez que, selon l’article récent de Marco Fortier, il semble que les propres enfants et petits-enfants du sociologue Jacques Beauchemin ne partagent pas ses craintes face à l’influence de la langue anglaise dans notre société…

      Selon, moi, cela en révèle beaucoup sur l’évolution de la mentalité des jeunes Québécois depuis la jeunesse de Monsieur Jacques Beauchemin…

    • Les fédérâleux du blogue n’ont-ils vraiment rien d’autre à faire de plus constructif que d’agiter constamment des épouvantails?

      «un Québec indépendant pourrait très bien être avalé à court terme par les US et bonjour le melting-pot.» (mgsylvestre 19 juin 13h45)

      Affirmation doublement farfelue:

      1) Par quel miracle les Américains en viendraient-ils à vouloir annexer le Québec (contre son gré?), eux qui n’ont toujours pas la volonté de régulariser le statut de Porto Rico et ce, pour des raisons essentiellement ethno-linguistiques? Puisque le Québec français a deux fois la taille de la population portoricaine, les Américains hériteraient par conséquent d’un problème d’intégration deux fois plus important que le précédent avec, en prime, l’obligation d’avoir à négocier perpétuellement avec une population opiniâtre ayant développé depuis des lustres l’habitude de la résistance culturelle. Pas sûr pantoute que ça les intéresserait. S’ils tiennent tant que ça à annexer un voisin, l’Ontario fortement industrialisée et/ou l’Ouest pétrolier néo-texan seraient alors BEAUCOUP plus tentants que le Québec, en plus de partager la même culture.

      2) Par quel miracle, les Québécois accepteraient-ils de se soumettre volontairement à une autre puissance étrangère, eux qui n’ont de cesse de lutter depuis deux siècles et demie afin de préserver leur culture et de progresser un tant soit peu sur la voie de l’émancipation? Il y en a qui en fument vraiment du bon pour croire qu’un Québec fraîchement indépendant n’aurait rien de mieux à faire de sa liberté nouvellement acquise que de la bazarder au premier venu pour un plat de lentilles. Adhérer librement à une confédération d’états indépendants telle que l’Union Européenne, c’est une chose, et abdiquer toute souveraineté pour être bêtement annexé par le voisin, c’en est une autre. La première est souhaitable alors que la seconde est ridicule.

    • Sur le site de Radio-Canada, voici comment on présente un sujet traité à l’émission 24/60 du mercredi 17 juin 2015.

      « Énergie Est : contradictions au sein du PQ.
 Après la confusion d’hier entourant la position du Parti québécois sur l’oléoduc Énergie Est, Pierre-Karl Péladeau s’est ouvertement prononcé aujourd’hui contre le projet de pipeline qui doit transporter du pétrole de l’Alberta à travers le Québec. 
—Entrevue avec le député Bernard Drainville, porte-parole de l’Opposition officielle, Ressources naturelles »

      Je vous dis tout de suite qu’il serait inutile porter plainte devant l’ombudsman de Radio-Canada ou au Conseil de presse.

      Anne-Marie Dussault n’aime pas Bernard Drainville et Bernard Drainville fait semblant de rien et répond aux questions quand l’animatrice arrête de parler, cesse d’étirer la question et lui donne un peu de temps pour répondre. On sait qu’elle n’écoutera pas la réponse, n’en tiendra pas compte et reviendra de la même façon sur ce qu’elle veut faire admettre. Est-ce qu’une libérale peut aimer un péquiste surtout si c’est un ancien confrère ?

      Anne-Marie Dussault suit les traces de son chef Philippe Couillard qui, au début de la dernière campagne électorale, a dit détester le Parti québécois pour fouetter les troupes mais surtout pour montrer que le chirurgien qui est allé faire une couple de millions de dollars en Arabie saoudite et les a placés dans un paradis fiscal est capable d’avoir des sentiments et qu’il est autre chose qu’un verbo-moteur qui dit n’importe quoi sur la rigueur qui n’est pas de l’austérité et sur le besoin de stabilité politique ce qui veut dire les libéraux au pouvoir pendant dix ans et pourquoi pas augmenter le nombre d’immigrants et quelques milliers de Néo-Québécois de plus pour solidifier le vote libéral.

      Ma femme était en train de mettre au feu un jarret d’agneau qui devait s’avérer succulent quand je lui ai dit : « Dépêche-toi, viens voir ton député croiser le fer avec la libérale qui anime l’émission 24/60. » J’ai peut-être tort de la qualifier de libérale mais je rapporte mes propos tels quels, la vérité historique l’exige.

      J’ai ajouté. « Anne-Marie-Dussault va essayer de faire admettre à Bernard Drainville qu’il y a confusion chez les péquistes sur l’oléduc Trans-Canada et que, conséquemment, PKP manque de leadership. Viens voir ça, ça va être intéressant. » D’autant plus que nous venions de lire l’éditorial de Jean-Claude Pomerleau sur la page Actualité de Vigile intitulé :
      « Énergie Est
      
PQ : la confusion qui consacre notre impuissance

      Ce qui vaut pour la Colombie-Britannique vaut aussi pour le Québec »


      Pomerleau soutient que le PQ doit s’opposer vigoureusement à l’oléoduc. Cet article a été publié le 17 juin avant l’entrevue du 24/60. De même la Presse canadienne disait, le 17 juin, que PKP n’avait pas la même position que deux de ses députés Martine Ouellet et Sylvain Gaudreault.

      Je vous le dis tout de suite. Le but d’Anne-Marie Dussault n’est pas de faire de l’information contrairement à ce que claironnent « les Normes et pratiques journalistiques de Radio-Canada » qui permettent à l’ombudsman de porter des jugements sur l’information qui doit avoir les qualités suivantes : exactitude, équité, équilibre, impartialité, intégrité. Dussault est une vedette de Radio-Canada et est au-dessus de ces « Normes et pratiques journalistiques ». On l’a vu quand elle abordait la Charte des valeurs : elle s’opposait à la Charte comme une militante libérale et comme la norme multiculturaliste de Radio-Canada l’imposait.

      Comme prévu, l’animatrice essaya de faire admettre qu’il y avait confusion et contradiction chez les péquistes sur l’oléoduc Energie-Est. Ce que nia énergiquement plusieurs fois Bernard Drainville. Dussault revint cinq fois sur l’affirmation de confusion et conclut au manque de leadership de PKP.

      Du point de vue de la communication et du message qui se rendait au téléspectateur, ce n’était pas la position du Parti québécois sur l’oléoduc qui dominait mais au contraire l’altercation entre l’ex-ministre et l’animatrice qui prenait toute la place. C’est ainsi qu’Anne-Marie Dussault fait de l’interférence et nuit à l’information qui devrait normalement être le but de ses entrevues. Sauf si le ministre est libéral. Là on assiste à un love-in tellement que le journaldemoutréal a été un moment crédible quand il a inventé l’histoire d’une idylle possible entre Gaétan Barrette et Anne-Marie Dussault.

      Drainville a bien essayé de faire porter le débat sur le fait que ce n’est pas le Québec qui a le pouvoir de décision sur l’oléoduc : ce fut en vain. Et que c’est un motif de plus pour sortir du Canada et briser le lien fédéral : ce fut en vain. Il a bien essayé aussi de faire porter le débat sur le gouvernement libéral qui est au pouvoir et dont la position est ambiguë : ce fut en vain. La perspective indépendantiste et la critique du gouvernement libéral n’intéressent pas Anne-marie Dussault.

      A la fin de l’entrevue quand un Drainville amical (malgré tout…) souhaita à son ex-collègue de bonnes vacances, elle ne s’y attendait pas et lui a presque répondu de se mêler de ses affaires. Elle a sans doute compris qu’étant donné la piètre qualité de l’information qui se dégage de ses entrevues agressives qui sont des confrontations et qui manquent d’impartialité, d’équité et surtout d’équilibre, elle avait bien besoin de prendre des vacances et de se reposer.

      Et ce sont ces gens-là avec Anne-Marie Dussault en tête qui viennent bien près de s’évanouir comme Bella dans Cormoran quand ils affirment que la liberté de la presse est menacée par PKP.

      Une petite remarque en terminant. Regardez sur Huffingdon Post la vidéo de son entrevue et vous comprendrez que PKP n’a jamais dit que les propos de Martine Ouellet et Sylvain Gaudreault sur l’oléoduc étaient simplistes mais que c’est la façon de les formuler par les journalistes qui étaient simplistes. Nuance énorme. Les loustics qui critiquent le français de PKP pourraient commencer par essayer de saisir les nuances qui apparaissent dans ce qu’il dit en réponse à des questions des journalistes qui sont souvent confuses, tendancieuses et mal posées.
      Robert Barberis Gervais. que j’appuie 100%

    • @Cyberpresse
      Considérez-vous que la syphillis a totalement disparue de la planète?

    • yosemite85, 08h24,

      tu dis ”
      yosemite85

      20 juin 2015
      08h24

      Vous nous laissé le choix entre le sida, la lèpre ou le cancer… On sait qu’avec ses trois là on va mourir aussi bien voter conservateur encore! Vous nous laissé le choix entre le sida, la lèpre ou le cancer… On sait qu’avec ses trois là on va mourir aussi bien voter conservateur encore!”

      Nenon, il reste le parti ”couleuvre” du Bloc.

    • @ boston 10h35
      «As-tu des preuves de cela? Si oui, on veut les savoir.»

      Pas foutu de reconnaître une citation d’un texte original? J’ai pourtant été clair à ce sujet (guillemets et source). L’auteur, Patrice Servant, est d’ailleurs le même qui a été cité avec empressement par ‘cotenord’ hier soir à 23h12 dans une de ses jambettes habituelles contre le mouvement souverainiste. Faut croire que le messager perd toute crédibilité quand le message ne fait plus l’affaire…

    • @ tibob25 19 juin 14h49 et 14h54
      «nous serons dans une prison en attendant notre exécution,,,,d’après les commentaires sur ce blogue,,,,»

      Vous délirez. Faudrait vous soigner de toute urgence.

      «Imagine un pays Québec qui devrait payer le coût ainsi que celui du pont de Québec,,,,,WHOW,,,»

      Encore de la confusion. Il y a certaines petites choses que vous ne semblez vraiment pas piger au sujet de ces deux ponts, mon bon Tibob:

      1) Le pont de Québec est la PROPRIÉTÉ du Canadien National, un ancien privilège datant du XIXe siècle. C’est à cette compagnie d’assumer ses responsabilités quant à l’entretien de ce pont si névralgique pour la région de la Vieille Capitale. Les trois palliers de gouvernement n’ont donc pas à défrayer les coûts de rénovation de cette structure, tout au plus peuvent-ils exercer un certain pouvoir coercitif (politique? fiscal? judiciaire?) au besoin. Et il serait d’ailleurs plus que temps d’agir puisque ce pont en a justement rudement besoin.

      2) Les contribuables québécois assument approximativement le quart de TOUT les frais de construction, d’entretien et/ou de réparation de TOUTES les infrastructures et propriétés fédérales réparties PARTOUT au Canada. Nous payons ainsi le quart des frais des installations portuaires de Vancouver, le quart des frais des installations aéroportuaires de Toronto, le quart des frais des bases militaires de Trenton et de Goose Bay, le quart des frais du parlement canadien à Ottawa, le quart des frais des réserves amérindiennes et des territoires nordiques, etc. Et il en va de même de TOUTES les provinces canadiennes qui contribuent au paiement des factures fédérales au prorata de leur population. On ne demande donc pas la charité au reste du Canada en ce qui concerne le financement de la (re)construction du pont Champlain. C’est comme ça que ça marche au Canada. Du moins, jusqu’à tout récemment.

      3) Cas spécial pour nous les Québécois, le gouvernement Harper ne respectera pas cette fois-ci les règles du jeu traditionnelles pour le financement du nouveau pont Champlain. C’est pour cela qu’il y aura un système de péages et ce sera donc à l’utilisateur québécois d’éponger l’essentiel de la facture sur quelques dizaines d’années. La raison en est qu’on veut éviter toute colère du ROC face à ce qui est déjà perçu comme un cas inadmissible de «favoritisme» envers le Québec; ce dernier étant l’enfant gâté de la fédération, comme chacun sait. Ce qui n’empêchera toutefois pas de continuer à faire payer aux contribuables québécois, «as usual», le quart de la facture de toute nouvelle construction et/ou réparation d’infrastructures fédérales PARTOUT au Canada. Équitable, non?

    • Oh nooo, mon rêve est-il entrain de s’évanouir? Moi qui croyais que l’arrivée de PKP au PQ, un PKP dur et intransigeant allait chassé tout ceux qui jouent à faire semblant au PQ et enfin nous aurions les vrais chiffres….
      Mais de plus en plus je crois que l’on réalise que ce n’est pas PKP qui va changer le PQ, mais bien l’inverse, une coquille vide, une image un autre pantin du clergé!

      http://quebec.huffingtonpost.ca/donald-charette/pkp-chef-pq_b_7622488.html

    • Comme le 24 juin n’est pas un congé férié en Ontario, c’est ce week-end que plusieurs Franco-Ontariens célèbrent la Fête de la Saint-Jean-Baptiste, entre autres à Ottawa, North Bay, Elliot Lake et Kapuskasing :

      Les Franco-Ontariens célèbrent la Saint-Jean-Baptiste, article et reportage vidéo de Radio-Canada Ontario, le samedi 20 juin 2015.

      Au cours de la semaine prochaine, il y aura aussi des célébrations de la Saint-Jean en Ontario, entre autres à Toronto, Aurora, Sudbury, Terrace Bay, Casselman (Est ontarien, alias Outaouais ontarien) et Temiskaming Shores (côté ontarien du lac Témiscamingue).

      Bonnes célébrations de la Fête de la Saint-Jean-Baptiste à tous les Canadiens français ou citoyens canadiens et américains d’origine canadienne-française, quel que soit leur lieu de résidence en Amérique du Nord…

    • A.Talon
      20 juin 2015
      11h42

      Je vous demande de relire les commentaires de vos amis;

      Alan.Smithee
      17 juin 2015
      15h30

      On devrait embarquer dans la cale d’un navire tous les députés et ministres fédéralistes, exceptés ceux du bloc, l’envoyer au large et le couler.

      candela
      17 juin 2015
      15h41
      AIan.Smithee
      17 juin 2015
      15h30

      On devrait embarquer dans la cale d’un navire tous les députés et ministres fédéralistes, exceptés ceux du bloc, l’envoyer au large et le couler.
      - – – – – – – – – — – – – — – – – – — – – – – – – – – – – – –
      Le fédéral fait déjà si peu pour l’environnement… ça serait mieux le compostage.

      AIan.Smithee
      17 juin 2015
      15h44

      On devrait priver d’air, tous les fédéralistes
      ————————————————————————————
      C’est pire que d’être fusillé, non ???

      Bon maintenant,

      1) Je sais que le pont est la propriété du CN,, mais dans le pays Québec, pensez-vous réellement qu’ils voudront le rénover. Présentement, ils ne veulent rien savoir,,,

      2) Même chose pour le pont Champlain,,, si nous ne sommes plus avec le Canada,,,, qui va payer ??

      Après m’avoir traité de parasite vous me traitez de fou,,,, la prochaine fois ça sera quoi ???

      Je commence à m’habiter aux injures des pkiss,,,,mais ça aide ma cause,,, qui voudrait vous avoir au pouvoir ????

    • A.Talon
      20 juin 2015
      11h42

      J’oubliais,,,”Houston we have a problem”’ Hi,hi, hi,

    • Mon voisin de gauche est un emmerdeur. Il a un chien qui fait ses besoins sur ma pelouse, il fume et jette ses mégots sur le trottoir, il a un grosse SUV qui fait des bruits de klaxon chaque fois qu’il stationne, il coupe les branches de mes arbres qui dépassent sur son terrain et il met des drapeaux du Québec dans sa fenêtre chaque fois qu’il y a des élections ou des référendums. Je le soupçonne d’être péquiste. Je ne peux pas le poursuivre pour ses opinions politiques, mais j’ai fait venir un spécialiste pour les arbres et je suis allé aux petites créances. J’ai gagné sans problème: $3800 d’argent non imposable. Qu’on se le dise!

    • @godin1963

      20 juin 2015
      09h04

      Comme d’habitude, vous mélangez tout.

      J’ai fait la remarque sur l’erreur de calcul pour clairement démontrer que l’information ainsi présentée pourrait donner l’impression que nous avions accueilli autant d’immigrants, ce qui est évidemment faux. Voilà donc ce premier fait rétabli.

      J’ai ensuite indiqué que de par la connaissance du français des nouveaux arrivants, choisi par le Québec, la question de l’incompréhension de la langue ne peut plus servir d’excuse pour que ceux-ci n’adoptent pas la position indépendantiste. Et je rejette la faute de cela non pas aux immigrants (ils ne peuvent êtres tenus responsables du manque de progrès de cette option politique), mais bel et bien aux ténors de l’indépendance. Si le discours actuel n’arrive pas à les “séduire” c’est tout de même pas de leur faute.

      Est-ce maintenant plus clair pour vous?

    • @Cyberpresse
      Si toutefois la syphillis existe encore, au même titre que la lêpre, le sida ou le cancer, est-ce qu’ il se peut que ce soit le choix que *yosemite85 privilégie aux prochaines élections? Toujours en restant dans la plus respectueuse analogie qu’ il nous a servi ce matin…

    • @manonb

      20 juin 2015
      10h06

      Ne vous en faites pas j’ai vu votre réponse; et vous aurez constatée que mes messages aux autres internautes sont assez courts. Une réponse à votre message, qui est passablement long, requiert plus de temps que je n’en dispose pour le moment (la je m’en vais faire du jardinage…beau soleil d’été tant attendu).

      Et ne soyez pas surprise que je serai en desaccord profond avec votre message dans ma réponse. Vous aurez remarqué d’ailleurs que contrairement à vos affirmations, je ne me défile jamais – des fois cela prend plus de temps à repondre (j’ai beaucoup d’autres choses à faire dans la vie que de répondre à des personnes qui de toutes façons ont leur idée de faite).

    • @Mouaaahhh
      C’ est amusant, le plumitif de la Cour des petites créances est du domaine publique.

    • Une autre fumisterie des médictateurs Barrette et Couillard.

      Une nouvelle «taxe santé» ?

    • @Boston :
      En aucun temps vous n’avez parlé de la période de 18 mois, Je vous cite :
      « Euh, tu ne savais pas que le PQ agissait de la même façon concernant la venue d’immigrants? »
      Et
      • « Mais qu’est-ce que vous ne comprenez pas mes chers péquistes?
      Même sous le règne du PQ, le nombre d’immigrant était le même.
      Mais il est vrai que les péquistes voient toujours et seulement des ruses venant du PLQ. »
      Mais même cette affirmation est fausse, allez voir les statistiques des troisième et quatrième trimestres de 2013 et le premier trimestre de 2014 et l’immigration a diminué par rapport à l’Année précédente.
      Le PQ n’a surement pas fermé les vannes tout de suite masi on voit une tendance subtile à la baisse, c’est sûr que les demandes faites dans les premiers mois du gouvernement Marois n’ont pas pu arrêter le train lancé par les libéraux.
      Encore une fois vous parles à travers votre chapeau pour bien faire paraître votre club d’accro à la péréquation!!!.

    • @Boston :
      En passant, La France, au cœur de l’Europe recoit depuis les 10 dernières années entre 190 000 et 210 000 immigrants pour une popultion de 64 millions d’Habitant soit entre .3 et .33 %.
      Si on appliquait ce barème, on aurait entre 24 600 et 27 000 immigrants on en a plus du double.
      Je vous invite à consulter : http://www.micc.gouv.qc.ca/publications/fr/recherches-statistiques/BulletinStatistique-2015trimestre1-ImmigrationQuebec.pdf

      Vous y verrez le genre d’immigration que Couillard et sa clique de destructeur de nation font venir.
      Connaissance linguistique :
      Français seulement : 21,4 %
      Français et anglais : 31,5 %
      ANGLAIS seulement : 20 % (sur 55 000 ça donne 11 000)
      NI Français NI Anglais : 26.9 % (sur 55 000 ça nous donne 14 795)
      La proportion des immigrants économiques connaissant le français est passée de 68.8 à 57.7 entre le premier trimestre 2014 (PQ au pouvoir) et le premier trimestre 2015 Couillard au pouvoir.

    • tibob25 12h37

      rassurez-vous, avant de couler, tout ce beau monde a réussi à fuir et se trouve en ce moment sur l’île de Gilligan.

    • Supercass,

      Merci, j’ai bien hâte de voir les raisons de votre désaccord.

    • Le tour de passe-passe du Dr Barrette, en nous faisant payer les nouveaux services offerts par les pharmaciens pour éviter de longues attentes dans les bureaux de médecins, comme pour renouveler une ordonnance ! des tarifs à la carte de 12$ à plus de 30$ !

      Franchement très astucieux… en faisant porter sur le dos de la population la création de nouveaux tarifs pour engraisser les pharmaciens, sans que le gouvernement débourse un sou ! c’était moins compliqué quand Barrette a pris plus d’un milliard de notre propre argent pour améliorer la condition des médecins, qui ont le sait font vraiment pitié…

      En tout cas, les mesures du Dr Barrettes sont une astuce très diabolique…pour nous soutirer de l’argent…

    • @Boston :
      En plus, ces travailleurs immigrants sont en grande majorité obligés d’accepter des emplois moins bien rémunérés.
      http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/travail-remuneration/bulletins/flash-info-201402.pdf
      « Au Québec, les immigrants représentent le quart des travailleurs à faible revenu »
      De plus on sait que le taux de chômage des immigrants est malheureusement plus élevés que chez les « natifs ».
      http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/travail-remuneration/groupes-populationnels/immigrants/immigrants-2009.pdf
      « Le taux de chômage des immigrants du Québec
      est presque le double de celui des natifs en 2009,
      comme dans la majorité des pays de l’OCDE. Ce
      constat est également fait pour chaque groupe
      d’âge, pour la plupart des niveaux d’études et
      chez les femmes; les hommes et les personnes
      sans diplôme d’études secondaires montrent des
      écarts moins prononcés. Pour les diplômés universitaires,
      le taux de chômage des immigrants
      (10,3 %) est trois fois plus élevé que celui des natifs. »

    • @Boston :
      Maintenant, au vu ce ces FAITS mon cher soldat, expliquez-nous c’est quoi le but du gouvernement Couillard, si vous y comprenez quelque chose.
      Parce qu’à part augmenter ses votes au prix d’importer de la misère, je ne vois pas autre chose qui expliquerait l’augmentation souhaitée des quotas d’immigration.
      Cela a peut-être rapport au fait que plus on a une population à faible revenus élevée plus on reçoit de péréquation….qu’en pensez-vous?

    • godin1963,

      le PQ était d’accord avec le 50,000 immigrants

      Puisque tu es un fan de stats, est-ce que tu peux nous sortir les % sous le règne du PQ?

      Cela devrait être assez facile de trouver, le PQ n’a pas été au pouvoir souvent.

    • @candela

      20 juin 2015
      13h06

      ” Selon l’avocat Cory Verbauwhede, Québec enfreint la Loi canadienne sur la santé et risque de plus de voir limiter les transferts fédéraux en santé. ”
      L’avocat a raison.
      Voila pourquoi il ne faut pas se séparer, le fédéral nous protège des abus du gouvernement du Québec qui est incapable de gérer quoi que ce soit.

    • @godin1963

      C’est trop compliqué pour le militaire de salon: il ne peut comprendre la différence entre maintenir un nombre et augmenter un nombre.

      Pour lui , recevoir un ordre d’augmenter le nombre de soldats de la patrouille composée de 10 hommes, , ça veut dire garder le même nombre de 10 hommes !!!

      Ça doit être parce que le verbe “augmenter” commence avec deux voyelles…

    • @Mouaaahhh 12h41 Et alors? Quelqu’un d’autre pourrait écrire: “Mon voisin de droite…”.

    • Donc, si je comprend bien,d’après les commentaires, les pkiss au pouvoir n’accepteraient pas d’immigrants,,,

    • godin1963,

      je ne ferai pas un péquiste de moi et inventer toutes sorte d’histoires car je ne travaille pas au gouvernement.

      Si le PLQ veut 50,000 immigrants, c’est qu’il a sans doute une raison pour cela. Car on ne peut pas juste regarder à du court terme mais bien à du long terme. Qui ne dit pas qu’avec la population qui vieillit que dans mettons 10-15 u 20 ans on aura besoin de ces gens pour faire rouler l’économie?

      Et vous, à part de dire que le PLQ veut les votes, avez-vous une idée sérieuse du pkoi?

      Si vous ne le savez pas, demandez à racines, zduc, nunu ou anthrax car eux ont toutes les réponses.

      Et si vous êtes toujours indécis, allez directement à la source et demandez au gouvernement du pkoi d’accord?

    • @tous
      Monsieur Potins de la cotenord nous parle des Franco-Canadiens du ROC qui fêtent la Saint-Jean Baptiste (sic) ailleurs dans son Carcanada pour nous faire croire que les francophones hors Québec baignent dans le bonheur et nagent en plein nirvana franco culturel d’un Troud’eau à l’autre ….
      Lui et ses laquais fédéralistes qui, comme Legault le pas fiable ou encore le Cheick Couillard sont gênés d’être Québécois mais fiers d’être «canadians», ne cessent de considérer la Fête Nationale au Québec comme une manifestation de victimisation de la part des francophones Québécois .
      Qu’en-est-il de LA VÉRITÉ ?
      Cliquez sur Google «Racisme francophone au Canada…» et «Assimilation des francophones hors Québec..»
      Nous avons ici affaire à un professionnel de la propagande et pour ceux qui en doute encore, lisez ceci :
      “La propagande est aux démocraties
      ce que la violence est aux dictatures.” (Noam Chomsky)
      Dans vos autres recherches sur la propagande, vous y apprendrez que :

      La propagande, en tant que stratégie de communication d’un parti, d’un pouvoir politique ou militaire, est à la puissance civile ou militaire ce que la publicité est au secteur des biens marchands.
      Parmi les techniques, on trouve également :
      • La redéfinition, ou révisionnisme : consiste à redéfinir des mots ou à falsifier l’histoire de façon partisane
      • L’Imprécision intentionnelle : il s’agit de rapporter des faits en les déformant ou de citer des statistiques sans en indiquer les sources.
      • L’Étiquetage, ou les stéréotypes : cette technique utilise les préjugés et les stéréotypes de l’auditoire pour le pousser à adhérer l’objet de la campagne de propagande.
      • Le Glissement sémantique : technique consistant à remplacer une expression par une autre afin de la décharger de tout contenu émotionnel, ou au contraire la renforcer .Exemples : “frappe aérienne” à la place de “bombardement”, “dommages collatéraux” à la place de “victimes civiles”, “libéralisme” à la place de “capitalisme”, “loi de la jungle” à la place de “libéralisme”, “solidarité” à la place d’”impôt”, “pédagogie préventive” à la place de “répression policière”, “intervention humanitaire préventive” à la place d’” intervention militaire “, “terrorisme” à la place de “résistance”.
      • L’Effet moutonnier : cet appel tente de persuader l’auditoire d’adopter une idée en insinuant qu’un mouvement de masse irrésistible est déjà engagé ailleurs pour cette idée.
      • La peur : un public qui a peur est en situation de réceptivité passive, et admet plus facilement l’idée qu’on veut lui inculquer.
      Conclusion ?
      Brebis-zé-brebises, quand vous applaudissez Monsieur Potins de la cotenord, vous applaudissez un Tartufe professionnelle et un manipulateur hors pair pour qui «la fin justifie les moyens»…

    • tibob25

      20 juin 2015
      15h38

      Donc, si je comprend bien,d’après les commentaires, les pkiss au pouvoir n’accepteraient pas d’immigrants,,,
      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

      Incroyable cette capacité phénoménale de tibob25 de comprendre, même les choses archi-simples, en leur faisant dire le contraire.

    • @Mouaaahhh 20 juin 12h41
      En tant que pensionnaire de Louis H. Lafontaine, vous n’avez RIEN à dire sur le comportement des voisins. Louis H. est une propriété publique !
      Si vous n’êtes pas content, faites une demande dans une clinique en Ontario !

    • @teddybear 15h16

      Vous vivez sûrement chez vos parents.

    • @tibob25 15h38 Non, vous ne comprenez pas bien. Et il n’y a pas que des”pkiss” (sic) qui sont contre l’immigration. La peur de l’immigrant n’a pas de parti.

    • @tibob25
      “Donc, si je comprend bien,d’après les commentaires, les pkiss au pouvoir n’accepteraient pas d’immigrants,,,”

      Votre compréhension est aussi bonne que pour votre menace d’exécution des fédéralistes dans un Québec souverain…

    • tibob25 15h38

      qui nous sort cette ânerie :

      ” Donc, si je comprend bien,d’après les commentaires, les pkiss au pouvoir n’accepteraient pas d’immigrants,,,

      RÉPONSE :

      - le Parti Québécois est l’outil actuel pour accéder à l’indépendance.

      comme dans tout pays normal, une fois indépendant, il y aura la création de nouveaux partis.

      de tous ces partis viendra un gouvernement élu démocratiquement qui travaillera de concert avec les autres partis.

      les politiques d’immigration seront adoptées par l’ensemble des partis.

      c’est comme ça que fonctionne la démocratie.

      la notion de minorité disparaîtra pour faire place à l’inclusion puisque nous ne serons plus une colonie du Canada anglo-saxon.

    • Je n’ai jamais eu de réponse à savoir ce qu’ont fait de bon pour le Québec tous ces députés fédéralistes québécois, ainsi que quelques ministres issus du Québec ?

      on s’acharne ici à nous dire que le fédéralisme est bon, mais une fois que tout ce beau monde est rendu à Ottawa, ils s’écrasent tous pour suivre la ligne du parti anglo-saxon.

    • @anthrax

      Ottawa est devenue la capitale du Canada en 1858.

      Dès ce moment elle aurait dû être déclarée ville bilingue.

      En 1867, l’article 133 du Bristih North Amecica Act a imposé au Québec des obligations de bilinguisme institutionnel (langue des lois, du parlement et des tribunaux) qui auraient aussi dû être imposées à l’Ontario et aux autres provinces alors créées ou à venir.

      Cotenord_7 le mentionne à juste titre: la fête de la Saint-Jean, fête de tous les Canadiens-français n’est pas fériée ailleurs qu’au Québec.

      Mais le Victoria Day et le Dominion Day sont jours fériés from «sea to sea to sea».

      Au Nouveau-Brunswick, ni en Nouvelle-Écosse d’ailleurs, la fête nationale des Acadiens n’est pas un jour férié; cherchez l’erreur !

      Les Pères de la Confédération nous ont concocté un marché de dupes et si leur projet avait été soumis à référendum, il aurait été massivement rejeté au Bas-Canada.

      Ceci étant, je vous refais mon commentaire et vous repose ma question que vous esquivez sans cesse:

      « Dans votre Québec indépendant, les anglophones perdraient tous leurs droits.

      Vous auriez pu le dire avant; on aurait cessé de vous lire.

      Vous êtes probablement un gauleiter en manque.

      Pardon, pour les anglophones, vous dites qu’ ils seraient tous «citoyens de la République», comme les citoyens Marat, Danton et Robespierre, si vous me permettez ces raccourcis. »

      Alors Anthrax, dans votre Québec indépendant, est-ce que les loi seraient édictées dans les deux langues, est-ce que l’anglais aurait le même statut que le français devant les tribunaux, est-ce que la communauté anglophone aurait le contrôle de ses écoles ?

      Comme vous ne répondez jamais à cette question, nous sommes en droit de penser qu’en tant qu’anglophones, ils n’auraient aucun droit particulier.

      Ils subiraient le même sort que ls habitants d’Alsace et de Moselle entre 1870 et 1918.

    • ” candela

      20 juin 2015
      16h10
      @teddybear 15h16

      Vous vivez sûrement chez vos parents.”
      HAHAHAHA Si tu savais…

    • Pour protéger un pays ça prend une armée, pour protéger un citoyen ça prend une police, pour protéger les Québécois contre son gouvernement provincial ça prend un gouvernement fédéral.

    • @anthrax

      20 juin 2015
      16h24

      ” le Parti Québécois est l’outil actuel pour accéder à l’indépendance.”

      Alors pourquoi ils posent pas la vraie question : Voulez-vous que le Québec devienne un pays indépendant ?

      Pourquoi veulent-ils absolument garder un lien avec le Canada, souveraineté-association, souveraineté-partenariat ?

      Peur de perde la péréquation, les transferts au provinces ?

      C’est comme la commission d’enquête sur l’assurance-emploi de Duceppe, quand on s’est rendu compte qu’on en recevait plus qu’on en payait, on a tabletter le rapport de Duceppe assez vite merci.

    • De Mulcair, Trudeau ou Duceppe, je choisis encore Harper. Sont peu nombreux les politiciens qui ne se prostituent pas pour ramasser des électeurs. Il est de ceux-là, n’en déplaise à nos Québécois qui suivent les lignes de conduite de notre artistocratie québécoise. Suis encore capable de me faire ma propre idée sur la politique québécoise et canadienne compte tenu que je l’ai enseignée une bonne partie de ma vie. J’ai milité longtemps pour la souveraineté du Québec dans les décennies 70-80 et 90, mais après l’échec de 1995, j’ai réalisé que c’était rendu une utopie de penser que cela fut possible avec la venue bon an mal an de ± 50 000 immigrants qui plus souvent qu’autrement ont fui l’instabilité de leur terre natale. Ce n’est certainement pas pour provoquer ce genre de risque politique dans leur nouvelle patrie d’adoption qu’ils voteraient dans un éventuel référendum.
      Avec tous nos enverdeurs qui refusent tout ce qui pourrait permettre au Qc de s’affranchir économiquement du fédéral nous sommes condamnés à demeurer les BS du Canada. Même la pauvre Terre-Neuve, longtemps à la remorque des provinces en ce qui a trait à la péréquation nous a laissé en arrière. Finalement des 10 provinces, la seule qui tire moins bien son épingle du jeu est l’Île-du-Prince-Edouard qui vit actuellement de deux sources de revenus: la “patate” et la philatélie…… (comme disait un de mes anciens confrères de travail) Ben oui, ils collectionnent les timbres de chômage.
      Bonjour chez-vous.

    • @ tibob25 12h37 et 12h40
      «Je vous demande de relire les commentaires de vos amis; (…) C’est pire que d’être fusillé, non ???»

      Vous ne savez plus quoi inventer pour vous rendre intéressant.

      «Je sais que le pont est la propriété du CN,, mais dans le pays Québec, pensez-vous réellement qu’ils voudront le rénover. Présentement, ils ne veulent rien savoir,,,»

      Les changements de frontières n’ont rien à voir dans cette histoire. Les responsabilités du CN envers ses actionnaires et la communauté demeurent les mêmes quel que soit le statut constitutionnel du Québec. S’ils s’entêtent à ne pas bouger dans ce dossier malgré les pressions politiques et médiatiques, il faudra alors sérieusement considérer l’expropriation (nationalisation) pour assurer le bien commun.

      «Même chose pour le pont Champlain,,, si nous ne sommes plus avec le Canada,,,, qui va payer ??»

      Je viens tout juste de vous dire (11h42) que les Québécois payent déjà pour TOUTES les infrastructures fédérales au Canada. Bon an mal an, on envoi pour une quarantaine de milliards de dollars (~40 G$) en taxes et impôts par année à Ottawa*. Sans parler de la centaine de milliards (97,9 G$ en 2013) de revenus en propre du Gouvernement du Québec. L’argent, on l’a déjà. Alors au lieu de financer à 25% des infrastructures fédérales saupoudrées un peu partout au Canada, l’argent des Québécois servira plutôt à financer à 100% des infrastructures québécoises situées ici-même au Québec. Qu’est-ce qu’il y a de si compliqué que vous n’arrivez pas à comprendre là-dedans?

      «Après m’avoir traité de parasite vous me traitez de fou,,,, la prochaine fois ça sera quoi ???»

      Pas vite vite sur vos patins, peut-être?

      «J’oubliais,,,”Houston we have a problem”’ Hi,hi, hi,»

      Si vous me le permettez, je vais faire un petit ‘cotenord’ de moi pendant quelques instants. Pour votre information, cette célèbre phrase n’a JAMAIS été prononcée ailleurs qu’au cinéma (Apollo XIII de Ron Howard en 1995). En réalité, il y aurait eu deux phrases semblables dites par deux personnes différentes à quinze secondes d’intervalle au cours de la nuit du 14 avril 1970 à 3h08. La première (I believe we’ve had a problem here.) par Jack Swigert et la seconde (Houston, we’ve had a problem. We’ve had a MAIN B BUS UNDERVOLT.) par Jim Lovell. J’espère que vous apprécierez le geste.

      http://apollo13.spacelog.org/page/02:07:55:19/

      - – - – - – - – - – - -

      * = chiffres exacts apparaissant dans les «Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec, Édition 2014», publié par l’Institut de la statistique du Québec

      Extraits du tableau 4.2 à la page 59:
      «Recettes et dépenses de l’administration fédérale, Québec, 2007-2013»

      Au chapitre des recettes,le gouvernemnt fédéral aurait retiré du Québec les sommes suivantes au cours des dernières années: 42,9 milliards de dollars en 2007, 41,7 G$ (2008), 39,9 G$ (2009), 41,0 G$ (2010), 43,0 G$ (2011), 44,5 G$ (2012) et 46,0 (2013). Pas mal non pour une province soi disant «pauvre»?

      http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/economie/comptes-economiques/comptes-revenus-depenses/comptes-revenus-depenses-2014.pdf

    • @teddybear 17h09 Suivant votre raisonnement, pour protéger les canadiens contre leur gouvernement fédéral, ça prend un gouvernement mondial.

    • anthrax
      20 juin 2015
      16h24

      Toi tu affirmes ça, mais les dirigeants disent quoi.

      J’attends une affirmation de tes dirigeants,, pas de toi qui n’a aucune crédibilité

    • el_kabong
      20 juin 2015
      16h21

      Expliquez,,,, allez-vous fusiller les immigrants aussi, qui ne parle pas français ???

    • candela
      20 juin 2015
      16h07

      ”Incroyable cette capacité phénoménale de tibob25 de comprendre, même les choses archi-simples, en leur faisant dire le contraire.”’

      Wow,,, enfin un compliment,,, merci, en venant de vous,,, incroyable

      Un futur composté

    • teddybear

      20 juin 2015
      17h09

      Pour protéger un pays ça prend une armée, pour protéger un citoyen ça prend une police, pour protéger les Québécois contre son gouvernement provincial ça prend un gouvernement fédéral.

      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

      Et les pays se protègent tout seuls.

      La pays du Québec.

      Vos parents continuent de vous protéger ?

    • Oups,

      J’oubliais,,,,

      Houston we have a problem

    • 17h52 : Le pays du Québec

    • @ Yolande.C

      20 juin 2015
      16h58

      Si je puis me permettre même si je ne suis pas Anthrax

      Pourquoi les anglos jouiraient ils de droits particuliers dans un Québec indépendant ?

      Ils ne cessent de nous casser les oreilles qu’ils vont tous partir de toute façon advenant un oui à un éventuel référendum.

      Et ils ne cessent de nous dire qu’ils parlent tous français.

      Donc, pas besoin de protections particulières pour l’anglais au Québec.

      L’anglais va bien sur demeurer comme langue internationale et à ce titre, elle se doit d’être apprise assez tôt dans les écoles.

      En ce qui me concerne, je ferais un primaire entièrement en français et un secondaire moitié-moitié français – anglais. Genre anglais le matin et français en PM.

      De toute façon, il n’y a qu’une seule langue officielle au Québec et ce n’est pas l’anglais.

      Mais ça dépend beaucoup aussi avec quelle perspective vous envisagez un éventuel Québec indépendant.

      Pour ma part, il y a deux point capitaux.

      Abolition de la charte et francisation.

      Pour le coté économique, je ne me fait pas trop d’illusions.
      Le Québec est et demeurera un poids plume sur la scène mondiale.
      À nous d’en tirer le maximum dans le cadre défini par la haute finance internationale.
      Il va y avoir sans aucun doute des changements majeurs dans l’économie mondiale au cours des 30 prochaines années.
      Mais ces changements ne peuvent être initiés ici.
      Ça va venir des géants comme les USA, la Chine ou la zone euro.

      M. Duclos

    • @racines (arsenic) = souverain (ure so vain) = Robert Alarie (a bar loiterer) 15h59

      Vous écrivez:

      «La propagande, en tant que stratégie de communication d’un parti, d’un pouvoir politique ou militaire, est à la puissance civile ou militaire ce que la publicité est au secteur des biens marchands.
      Parmi les techniques, on trouve également :
      • La redéfinition, ou révisionnisme : consiste à redéfinir des mots ou à falsifier l’histoire de façon partisane
      • L’Imprécision intentionnelle : il s’agit de rapporter des faits en les déformant ou de citer des statistiques sans en indiquer les sources.
      • L’Étiquetage, ou les stéréotypes : cette technique utilise les préjugés et les stéréotypes de l’auditoire pour le pousser à adhérer l’objet de la campagne de propagande.
      • Le Glissement sémantique : technique consistant à remplacer une expression par une autre afin de la décharger de tout contenu émotionnel, ou au contraire la renforcer .Exemples : “frappe aérienne” à la place de “bombardement”, “dommages collatéraux” à la place de “victimes civiles”, “libéralisme” à la place de “capitalisme”, “loi de la jungle” à la place de “libéralisme”, “solidarité” à la place d’”impôt”, “pédagogie préventive” à la place de “répression policière”, “intervention humanitaire préventive” à la place d’” intervention militaire “, “terrorisme” à la place de “résistance”.
      • L’Effet moutonnier : cet appel tente de persuader l’auditoire d’adopter une idée en insinuant qu’un mouvement de masse irrésistible est déjà engagé ailleurs pour cette idée.
      • La peur : un public qui a peur est en situation de réceptivité passive, et admet plus facilement l’idée qu’on veut lui inculquer.
      Conclusion ?»

      ________________________________________________________________________

      Conclusion?

      1. Ne votez pas pour les séparatistes, les rois de la propagande selon la définition de «racines».
      2. Ne croyez pas «souverain» son alter ego propagandiste quand il se dit un descendant du Patriote Michel Alarie (Allary) condamné pour haute trahison, déporté en Australie, rapatrié ici, mort et enterré (27 juillet 2014, 14h59).

      _________________________________________________________________________

      P.S. Je vous souhaite une bonne soirée (sur la terrasse de «Chez Manon» en ce beau samedi soir?). Si c’est votre Acadienne préférée qui vous fait à manger, n’abusez pas du Kraft Dinner, du fromage Velveeta et du ketchup Heinz. Si vous en mangez, faites triple lecture de Reader’s Digest pour digérer le tout.

      Je sais tout ceci car le Kraft Dinner était le repas préféré de ma tante Gaby (sans le ketchup, toutefois, mais avec du Jell’o comme dessert), une lectrice assidue du Reader’s Digest. Elle avait des taches de rousseur sur le visage, sur les bras et sur le dessus des seins. Ses seins me faisaient penser à la lune car on en voyait toujours la même face. Ce n’est que plus tard que j’ai compris que les seins avaient d’autres dimensions.

      P.P.S. Faites soigner votre cou (chez Patricia?) car vous rapetissez de façon perceptible.

    • ”Aile jeunesse du PQ: Léo Bureau-Blouin tire sa révérence”

      OMG, que vont nous dire les séparatistes? Que LBB est un traître, un colonisé, un pas bon ou un perdu?

    • boston

      20 juin 2015
      18h22

      ”Aile jeunesse du PQ: Léo Bureau-Blouin tire sa révérence”

      OMG, que vont nous dire les séparatistes? Que LBB est un traître, un colonisé, un pas bon ou un perdu?
      - – - – - – - – - – - — – - – - – - – - – - – - –

      Est-ce qu’inventer des paroles potentielles chez des individus indéfinis, dans un avenir incertain, et y croire, est une forme larvaire de manifestation d’un syndrome post-traumatique ?

    • @Boston :
      J’ai déjà répondu, avec les références à votre Question.
      Du temps du PQ c’était 35 320…du temps des libéraux 48 485, Couillard a augmenté ça à 55 000 et il veut encore l’augmenter, si on accueillait la même proportion de les Français ça serait 27 000 max.
      Je vais dire comme un certain soldat quessé que vous ne comprenez pas là-dedans?
      Question comme ça avez-vous déjà subi un déploiement dans une zone de conflit? Ça expliquerait bien des choses.
      « Si le PLQ veut 50,000 immigrants, c’est qu’il a sans doute une raison pour cela »
      Ben oui ! On augmente les frais se Garderies pour les gens avec un bon revenu (probablement parce qu’ils sont mieux éduqués), on coupe dans l’éducation et on veut après avoir fait un gros gros effort pour diminuer la natalité (surtout chez les gens éduqués) et scrapper le système d’éducation on veut augmenter le nombre de gens qui ne parlent pas français……..
      Êtes-vous seulement allé voir les statistiques pour le premier trimestre de 2015…….trop d’ouvrage pour le bon soldat ?
      Ça s’appelle une stratégie à long terme de stabilisation du vote.
      Et c’est une stratégie malheureusement très brillante, si on crie contre l’augmentation de l’Immigration on se fait traiter de raciste……..Le Québec est perdant sur toute la ligne……mais bon……c’est pas comme si on payait cher d’impôts et de tarifs hein?

    • @tibob25 17h40 “…pas de toi qui n’a aucune crédibilité.”Et votre propre crédibilité, “tibob”, qui n’avez même pas, comme d’autres ici, la politesse élémentaire de ne pas tutoyer? La grossièreté n’est pas un bon signe de crédibilité.

    • @robert.lesage.75

      20 juin 2015
      17h27

      +1

    • @boston 18h22 ” …que vont nous dire les séparatistes?” Comme tous les gens intelligents, qu’il a raison de poursuivre des études et que, pour le reste, il a bien le temps.

    • A.Talon
      20 juin 2015
      17h33

      Tout ça pour ???

      Houston we have a problem

    • Hey, pas d’insulte cette fois,,,

      Bravo

    • @zduc

      20 juin 2015
      18h10

      ” Pourquoi les anglos jouiraient ils de droits particuliers dans un Québec indépendant ?

      Ils ne cessent de nous casser les oreilles qu’ils vont tous partir de toute façon advenant un oui à un éventuel référendum.

      Et ils ne cessent de nous dire qu’ils parlent tous français.

      Donc, pas besoin de protections particulières pour l’anglais au Québec.”
      Voila, l’indépendance ça se demande pas, ça se prend, mais le gouvernement du Québec est incapable de faire ça, il veut se faire aimer, aimer des anglos, aimer du Canada, aimer de l’ONU, aimer de l’opinion intl, il veut être le gouvernement le plus ouvert au monde, le plus tolérant, le plus ci le plus ça, tu peut pas faire un pays avec un gouvernement de même.
      Aux États Unis c’est one nation, one flag, one langage, ils ont UN réseau d’écoles publiques, pas deux, pas trois juste UN, en France même chose, mais ici au Québec…

    • A.Talon
      20 juin 2015
      17h33

      Vous ne savez plus quoi inventer pour vous rendre intéressant.

      Est-ce un autre compliment ???

    • @lukos

      20 juin 2015
      17h35
      @teddybear 17h09 Suivant votre raisonnement, pour protéger les canadiens contre leur gouvernement fédéral, ça prend un gouvernement mondial.”

      Les Canadiens sont pas exploiter par leur gouvernement.

    • Vraiment, il est difficile le dialogue avec les fédéralistes !

      il faut croire qu’ils font exprès de ne pas comprendre ce qu’est vraiment un pays, à partir de leurs yeux de colonisés !

      je le répète, dans un pays normal il n’y a aucun lien avec une entité colonisatrice !

      les fédéralistes font l’erreur d’y associer une entité colonisatrice qui aurait gardé tous ses droits de cuissage !

      le Québec deviendra un pays, la Terre continuera de tourner, et si nous ne le faisons pas, ce sera le Canada qui nous suppliera de garder des liens économiques !

      la dernière question référendaire était si généreuse, qu’elle proposait justement ces liens économiques !

      comme les fédéralistes font les malins avec cette question en essayant de jouerà l’incompréhension, il suffira de demander simplement si les québécois désirent avoir l’indépendance du Québec… point barre.

      plus de générosité naïve dans une question, qui ne devra plus jamais faire référence au pays colonisateur. Elle était là, l’erreur.

    • lukos
      20 juin 2015
      18h50

      Ho boy,,, tu n’accpepte pas que je tutoit,, oups tutois,, ok, je ne suis pas crédible,,,

      Pis ça fait quoi,,, TU aimes mieux que les pkiss veulent nous éliminer,,,???
      Donc, tutoyer et une insulte maintenant,,.c’est grossier.????

      Houston we have a problem.

    • @teddybear 19h06 Ce gouvernement bafoue ses propres lois. Il l’a notamment fait avec sa loi sur l’abolition du registre des armes.

    • @tibob25 19h23 “Houston we have a problem.” Votre grossièreté est votre problême. Comme votre “pkiss”. Et je ne suis même partisan d’aucun parti.

    • 19h38 En français, le vous n’est pas là pour rien. Tutoyer un inconnu est impoli et grossier. Point barre.

    • tibob25 19h23

      vous êtes le cas typique du fédéraliste qui n’a rien à proposer, rien à justifier, sauf les dédoublements colonisateurs, avec une reine anglaise en prime, ainsi qu’une péréquation coloniale avec notre propre argent…

      Nous avons beaucoup plus que ça !

      un projet de société extraordinaire, où nous déciderions nous mêmes de notre avenir, un projet inclusif et généreux, l’indépendance du Québec.

      Nous vous laissons les dérisions de vos commentaires qui cachent un grand vide : vous n’avez rien à nous proposer. Juste le vide inter-sidéral.

    • A.Talon,

      tu dis ”Au chapitre des recettes,le gouvernemnt fédéral aurait retiré du Québec les sommes suivantes au cours des dernières années: 42,9 milliards de dollars en 2007, 41,7 G$ (2008), 39,9 G$ (2009), 41,0 G$ (2010), 43,0 G$ (2011), 44,5 G$ (2012) et 46,0 (2013). Pas mal non pour une province soi disant «pauvre»?”

      Combien a donné le Canada au Québec?

    • anthrax,

      tu dis ”Nous vous laissons les dérisions de vos commentaires qui cachent un grand vide : vous n’avez rien à nous proposer. Juste le vide inter-sidéral.”

      Et le PQ a quoi à proposer? Ca fait 40 ans qu’on attend et toujours rien. C’est le vide total de ce parti est ses partisans. Oui, oui, le vide total.

      Et en prime, même pas capable d’accoucher d’une question simple.

      Tsé, la cage à homard de Parizeau, tu t’en rappelles?

    • anthrax,

      tu dis à tibob ”vous êtes le cas typique du fédéraliste qui n’a rien à proposer, rien à justifier”

      Tellement drôle. Qu’est-ce qu’on aurait à proposer? Cé ta gang de caribous qui voulez la séparation donc le fardeau se trouve sur vos épaules.

      Donc, qu’avez vous à proposer aux Québecois qui serait ben ben sérieux là là?

      Je parle ici de finances, économie et sécurité?

    • lukos, vous dites que vous êtes partisan d’aucun parti.

      Alors oui ou non pour la séparation?

    • @ tibob25 18h58 et 19h23
      «Tout ça pour ???»

      Pour vous faire comprendre que vous dites n’importe quoi sans même vous soucier de la réalité. Si vous croyez servir votre fameuse «cause» de cette façon…

      «Houston we have a problem»

      À propos, vous devriez consulter votre gérontologue au sujet de ce radotage. Il me semble que ça empire depuis quelques temps…

      «TU aimes mieux que les pkiss veulent nous éliminer,,,???»

      Réalisez-vous que vous prêtez des intentions génocidaires aux péquistes? Pour votre information, ça s’appelle de la calomnie et il y a des lois contre ça au Canada. Ça commence à être pas mal fou votre affaire…

    • @anthrax 19h48 “Juste le vide inter-sidéral.” Houston, Tibob has a problem!

    • @boston 20h05 Bizarre que le tutoiement ici vienne généralement d’antis indépendance. Je me demande bien pourquoi.

    • anthrax
      20 juin 2015
      19h48

      Pis tu (pour ludos) vas changer ça,

      C’est toi le dirigeant ??

      Je ne veu rien savoir d’un pays diriger par toi,,,

    • @zduc

      Anthrax, poussé dans ses derniers retranchements, réalise probablement qu’il a de forts relents d’un gardien de Drancy.

      Vous, vous avez une réponse claire, franche et nette.

      Qu’on l’aime ou non, elle est sans équivoque: pas de droits pour les anglophones dans un Québec souverain.

      Mettez çà dans le programme d’un parti politique et le PLQ est au pouvoir pour longtemps.

      Il faudra que PKP s’explique clairement sur ce point lui aussi et que son parti passe de même.

      Il n’y a pas de place pour l’ambiguité.

      Je suis une souverainiste qui ne votera cependant OUI que si es droits de la minorité anglophone sont respectés ou enchâssés.

      La souveraineté ratatinante d’Anthrax, je n’en veux pas.

    • lukos
      20 juin 2015
      19h38

      Pis,,, est-tu condescendant toi aussi ??

      Les pkiss semblent ramasser tous les condescendants,,,,

      C’est ça votre problème,,,

      Candela, A Talon sont un bel exemple

    • @ boston 20h03
      «Combien a donné le Canada au Québec?»

      Lisez le rapport et vous aurez la réponse. Je ne vais tout de même pas faire tout le travail pour vous. Dites-vous bien que la différence est essentiellement due à la péréquation et qu’il serait préférable qu’on reçoive à la place notre juste part (23%) de contrats gouvernementaux et d’investissements en R&D. Cela dynamiserait de façon importante notre économie et le gouvernement québécois récolterait davantage de revenus par voie de conséquence.

    • lukos

      20 juin 2015
      19h38

      @tibob25 19h23 “Houston we have a problem.” Votre grossièreté est votre problême. Comme votre “pkiss”. Et je ne suis même partisan d’aucun parti.

      ——————————————————————————————————
      Ça parait pas,,,,

    • @lukos 18h54

      Vous écrivez: «@boston 18h22 ” …que vont nous dire les séparatistes?” Comme tous les gens intelligents, qu’il a raison de poursuivre des études et que, pour le reste, il a bien le temps.»

      ________________________________________________________________________

      LBB est une virgule dans l’histoire politique récente du Québec. Je ne le blâme pas de vouloir poursuivre ses études, mais j’aimerais toutefois signaler que selon mes sources bien informées, pendant l’épisode des carrés rouges il poursuivait ses études à distance (son dernier cours de DEC) pendant qu’il exhortait ses camarades à boycotter leurs cours. Quel beau modèle de probité! Il a vraiment l’étoffe d’un politicien péquiste.

    • A.Talon
      20 juin 2015
      20h21

      Ben oui,,,,

      Alan.Smithee
      17 juin 2015
      15h30
      On devrait embarquer dans la cale d’un navire tous les députés et ministres fédéralistes, exceptés ceux du bloc, l’envoyer au large et le couler.

      candela
      17 juin 2015
      15h41

      AIan.Smithee
      17 juin 2015
      15h30
      On devrait embarquer dans la cale d’un navire tous les députés et ministres fédéralistes, exceptés ceux du bloc, l’envoyer au large et le couler.
      - – – – – – – – – — – – – — – – – – — – – – – – – – – – – – –
      Le fédéral fait déjà si peu pour l’environnement… ça serait mieux le compostage.

      AIan.Smithee
      17 juin 2015
      15h44
      On devrait priver d’air, tous les fédéralistes

      ******************************************************
      As-tu (pour luskos) d’autres choses à rajouter ???

    • @boston 20h19 Merci de me vouvoyer à nouveau. Je suis en faveur de l’indépendance du Québec, pour de multiples raisons, mais je n’appuie aucun parti sans conditions. Je suis social démocrate, de centre gauche comme mon coeur dans ma poitrine, avant d’être indépendantiste. Je suis aussi en faveur d’un plus grand pouvoir de l’ONU. Je suis comme ça depuis tout jeune et content d’avoir gardé intacts mes idéaux. Vous pouvez, comme d’autres, me traiter de naïf ou de rêveur si vous voulez.

    • @ lukos 20h24
      «Bizarre que le tutoiement ici vienne généralement d’antis indépendance. Je me demande bien pourquoi.»

      Tutoiement = mépris de l’autre. Ça correspond précisément au sentiment de supériorité qui habite les fédérâleux et ti-dretteux du blogue. L’exemple vient d’ailleurs de haut: voyez le comportement ordurier de certains ministres libéraux depuis un an, de même que celui de certains ministres et sénateurs conservateurs à Ottawa ces dernières années.

    • À lire sur le site du Journal de Québec :

      Indépendance : renaissance ou bulle idéologique ? , billet du blogue de Mathieu Bock-Côté, Le Journal de Québec, le samedi 20 juin 2015.

    • À lire sur le site de Radio-Canada Manitoba :

      Forte immigration économique dans l’Ouest, article de Radio-Canada Manitoba, le vendredi 19 juin 2015.

    • Tiens donc Boston ne répond pas…….dois-je considérer ça comme un KO?

    • @ Yolande.C (commentaire « Yolande.C 20 juin 2015 20h29 ») :

      Vous avez écrit :

      Je suis une souverainiste qui ne votera cependant OUI que si es droits de la minorité anglophone sont respectés ou enchâssés.

      Alors il est probable que vous ne voterez jamais « Oui », car il existe une intense détestation de la langue anglaise, des anglophones et de patrimoine britannique du Québec, au sein de la frange idéologiquement la plus dure du mouvement indépendantiste québécois (les « purs et durs »).

    • A.Talon
      20 juin 2015
      20h52

      Tutoiement = mépris de l’autre

      Ça se peut pas votre affaire,,,,

      Explications,,,demandez à Lukos de vous aider….

      Donc mes amis qui me tutoie ne m’aime pas,,,, bou, hou, bou hou.

      Je vais leur parler la prochaine fois,,,,,

      Mais j’ai peur de les perdre,,,,

      Wake up man ,,,,

      Houston we have a problem

      Incroyable votre affaire,,,,

    • !@Godin, A.Talon, ManonB, Nunu, candela,Zduc, Lukos, Monsieur8, El_Kabong et autres fiers Québécois :
      Vous rendez-vous compte que chaque fois que vous répondez à leurs inepties et tentez de «raisonner» boston, teddybear, cotenord, Midian, Guy_Mauve, Tibob, lobwedge ou erebete,vous «dialoguez» avec des membres des FAC ou des civils dont certains ont le quotient intellectuel d’ados retardés…?
      Que ces mêmes membres des FAC ont pour mission, et avec la bénédiction, de leurs supérieurs (et à nos frais), d’écumer les blogues pour démoniser les souverainistes afin de valoriser leur plusss grand Carcanada ?
      Et pourtant, chaque fois que vous répondez à ces «bibittes» , vous jouez le jeu !
      P.S. Ce qui n’est pas en contradiction avec le fait DÉNONCER cotenord ou autres zoizeaux affublés de quatre oreilles , quatre yeux et deux faces qui font œuvre de diffamation ou de désinformation; au contraire !

    • @tibob25 20h44 De grâce, ne m’associez pas aux divagations de Alan.Smithee.

    • @tibob25 21h21 “Donc mes amis qui me tutoie ne m’aime pas,,,,” Je ne suis pas votre ami, je suis un commentateur que vous ne connaissez pas.. Franchement!

    • @ racines (commentaire « 20 juin 2015 21h25 ») :

      Dans votre retentissant appel aux fiers, valeureux et fougueux VRAIS patriotes québécois, vous avez curieusement omis de mentionner l’internaute « anthrax ».

      S’agit-il d’un oubli ou d’une omission délibérée ???

    • racines
      20 juin 2015
      21h25

      Est-ce un compliment ??

      Merci,,, c’est gentil

    • @cotenord 21h12,
      Puisque les FAITS et les STATISTIQUES confirment qu’AUCUNE minorité au monde n’est mieux traitée que les anglophones du Québec, je vous remercie de confirmer que mes commentaires de 15h57 étaient véridiques : vous êtes un menteur et un manipulateur !
      Fichez-moi le camp en Ontario; j’ai des amis anglophones qui sont scandalisés et considèrent vos propos comme de la provocation raciale !

    • @ A,Talon :
      Oui on envoie beaucoup d’argent à Ottawa…..le problème c’est ce qu’ils font avec…oui on peut recevoir des paiements de transferts mais le fédéral dédouble plein de ministères et dépenses des sommes astronomique dans la défense (beaux jouets pour nos petits soldats) et dans le développement des énergies fossiles, les conditions de travail des BS en uniforme sont parmi les meilleures au monde alors qu’on a l’armée la plus médiocre et la moins bien entrainée, on s’en rend compte régulièrement à chaque fois que les forces sont déployées Y’a toujours un zozo qui se fait tirer par les forces amis…..On serait bien mieux d’être comme la Suisse.

    • @ Yolande.C 20h29
      «Je suis une souverainiste qui ne votera cependant OUI que si es droits de la minorité anglophone sont respectés ou enchâssés.»

      Êtes-vous certaine d’être vraiment souverainiste?

      En près d’un demi-siècle d’existence, il n’a jamais été question au Parti Québécois de fouler aux pieds les droits historiques des Anglophones. Ils bénéficieront fort probablement d’une protection constitutionnelle, de la libre gestion à perpétuité de leurs institutions culturelles (écoles, universités, hôpitaux, etc.) et possiblement même de certains «districts bilingues», à l’exemple de ceux qu’on retrouve en Europe occidentale dans des cas semblables (chose tout à fait impossible à envisager dans un contexte canadien). Il en va de notre réputation à l’échelle internationale et du dynamisme de notre société.

      Un début de réponse officielle:

      «Le Québec aura la responsabilité d’élaborer des partenariats féconds avec les nations autochtones, de perpétuer les droits des Québécois anglophones et aura la responsabilité et les moyens de faire rayonner au maximum la Francophonie dans les Amériques.»

      Source:
      Programme du Parti Québécois, chapitre 3
      http://pq.org/programme/#c-3

    • @ tibob25 21h21
      Vous être vraiment pitoyable ce soir. Je vous souhaite tout de même une bonne Fête des Pères.

    • lukos

      20 juin 2015
      21h35

      @tibob25 20h44 De grâce, ne m’associez pas aux divagations de Alan.Smithee.

      lukos

      20 juin 2015
      19h38

      @tibob25 19h23 “Houston we have a problem.” Votre grossièreté est votre problême. Comme votre “pkiss”. Et je ne suis même partisan d’aucun parti.

      Je ne comprend plus,,,

      C’est quoi votre affaire,,, oups,,, ton affaire….

      Je ne comprend plus,,,,

    • À lire sur le site du quotidien Le Soleil :

      Sondage CROP: l’effet Duceppe, la vague Mulcair, article de Michel Corbeil, le samedi 20 juin 2015.

      À noter : CROP a bien précisé qu’il s’agit d’un sondage de type « panel Web », donc non probabiliste, ce qui fait qu’on ne peut lui associer de marge d’erreur.

      Tout en notant le redressement du Bloc depuis l’arrivée de Gilles Duceppe, le sondeur Youri Rivest de CROP indique que le Bloc est handicapé par le profil sociopolitique de son électorat :

      (…)

      Près de «la zone payante»

      Le redressement du Bloc québécois est remarquable, note M. Rivest. Il croit que M. Duceppe est responsable à lui seul de l’ajout de sept ou huit points de pourcentage. Mais, pour l’instant, cela se limite à permettre à la formation de passer de «parti marginal» au statut de parti «compétitif» qui peut être «dans la course».

      En fait, lors du scrutin de 2011, le Bloc n’a fait élire que quatre candidats après avoir reçu 23,4 % des voix. Youri Rivest juge que le parti de M. Duceppe est «sur le fil du rasoir. Cela lui en prend juste un peu plus» avant de pénétrer «dans la zone payante», en termes de sièges au Parlement.

      Devant lui se dressent des écueils, analyse l’expert. Composé d’électeurs «moins scolarisés, moins politisés», [...] l’appui du Bloc est moins solide. Le problème du Bloc, c’est qu’ils sont deuxièmes, au mieux, dans toutes les régions» où il y a beaucoup de sièges à l’enjeu, sauf à Québec, où ils sont troisièmes. C’est le cas chez les francophones. Le Bloc reçoit 30 % des appuis, derrière le NPD qui en a 38 %.

      En cette période de précampagne électorale, les troupes de Thomas Mulcair sont en bonne position. Outre la première place dans les intentions de vote, c’est aussi le parti qui est cité le plus souvent comme un deuxième choix, relève CROP dans son enquête.

      Il se trouve là une «possibilité de croissance» des appuis de l’électorat, analyse Youri Rivest. D’autant que Thomas Mulcair égale la performance de sa formation lorsque les électeurs se font demander qui est la meilleure personne pour occuper le fauteuil de premier ministre : 36 % estiment que c’est le néo-démocrate.

      À cet égard, le chef conservateur Stephen Harper n’est endossé que par 12 % des Québécois. Le libéral Justin Trudeau fait un peu mieux, avec 17 % des électeurs qui le voient à la tête du gouvernement fédéral.

      (…)

    • @racines 21h25 Pour ma part, je n’essaie pas de les raisonner, je ne fais que les mettre face à leurs contradictions. Il faut bien répliquer à certains irraisonnables.

    • @Mouaaahhh 20 juin 18h17
      Chacune de vos interventions justifie l’urgence de signer le protocole de Kyoto sur la pollution atmosphérique !
      P.S. Les pigeons de votre voisin souverainiste s’amusent comme des petits fous : ça doit vous coûter une fortune en nettoyage !

    • @cotenord_7 -21h12 -

      Il est évident que des intervenants comme Anthrax dont le radicalisme n’a d’égal que son comportement sur un porte-avion travaillent pour le camp du NON.

      J’ai écrit: «Je suis une souverainiste qui ne votera cependant OUI que si les droits de la minorité anglophone sont respectés ou enchâssés.»

      Ce que je voulais écrire, c’est: «Je suis une souverainiste qui ne votera cependant OUI que si les droits de la minorité anglophone sont respectés ET enchâssés.»

      Pas question de laisser une majorité de fortune parlementaire disposer des droits de la minorité.

      Il est intéressant à cet égard de lire «The Federalist Papers».

      https://en.wikipedia.org/wiki/The_Federalist_Papers

    • @tous

      les mouvements sécessionnistes se plaignent de la pauvreté des budgets que l’État leur a accordé pour organiser la fête nationale. Enfin ! nous nous en allons vers une fête qui appartiendra dorénavent à tous les Québécois. Depuis près de 60 ans , les sécessionnistes s’étaient emparés de notre fête pour instrumentaliser leur cause. Souhaitons maintenant que cette tendance se poursuive.

      G. Michaud

    • J’écoute en ce moment 1001 vies à la SRC.

      On parle des racines québécoises, des coureurs des bois, de nos liens avec les Indiens, les francophones seraient beaucoup plus métissés que l’on croit. On a aussi parlé des Patriotes, et du fait qu’ils avaient mis l’égalité des droits des Indiens dans le haut de la listel.

      J’apprends des choses. Par exemple, le Québec est la seule province où les jeunes contrevenants sont pris en charge non pas par la sécurité publique, mais par la santé et les services sociaux.

      C’est un magnifique documentaire avec Roy Dupuis comme interviewer. On voit des historiens, des professeurs, une psychanalyste, des paysages, on entend des conversations intelligentes…

      Je crois que tous ceux et celles ici qui méprisent leur propre peuple, ceux et celles qui craignent (ou font semblant de craindre) que nous puissions exclure quiconque après l’indépendance du Québec auraient intérêt à visionner 1001 vies sur nos racines qui sont qualifiées de singulières.

      Je ressens du plaisir à regarder, écouter, comprendre ce que nous sommes. Je comprends aussi pourquoi, pour moi, il est impossible d’être à la fois Québécoise et Canadienne. Je ne suis pas les deux. Mon histoire, mes racines, ma langue, ma société, ma culture sont uniquement québécoises… Mes ancêtres sont passés de Canayens à Québécois. Et cette identité là, il ne faut pas qu’elle disparaisse, que nous nous la fassions voler, par indifférence ou stupidité.

    • @cotenord7

      Visiblement le patriotard et sa clique au quotient intellectuel d,ados attardés se désolent de la vigueur culturelle des communautés francophones hors Québec. Il faut le comprendre , cela met à terre son échafaudage sur lequel était monté son national socialisme.

      G. Michaud

    • @Yolande.C

      20 juin 2015
      22h05

      Des sécessionnistes qui partagent votre philosophie ont tous mon respect!

      G. Micbaud

    • @ Yolande.C (commentaire « Yolande.C 20 juin 2015 22h05 ») :

      Vous avez écrit :

      Il est évident que des intervenants comme Anthrax dont le radicalisme n’a d’égal que son comportement sur un porte-avion travaillent pour le camp du NON.

      À mon grand regret, je n’ai pas eu le privilège d’observer le comportement de l’internaute « anthrax » sur un porte-avion.

      Pourriez-vous SVP en fournir une description (succincte ou détaillée) ?

    • @tibob25 21h51 Lisez mon commentaire de 20h48.

    • @tibob25 21h51 “C’est quoi votre affaire,,, oups,,, ton affaire….” Y a rien à faire, vous ne changerez pas. Tant pis pour vous.

    • manonb, 22h18,

      un peu plus et je versais des larmes tellement que votre commentaire est émouvant.

      Merci madame manonb.

    • racines,

      tu dis ”Puisque les FAITS et les STATISTIQUES confirment qu’AUCUNE minorité au monde n’est mieux traitée que les anglophones du Québec”

      Mais sont ou les faits et statistiques? Peux-tu me donner les références?

      Merci.

    • lukos, vous dites ”Vous pouvez, comme d’autres, me traiter de naïf ou de rêveur si vous voulez.”

      Non, pas du tout, je respecte votre opinion.

      C’est juste plate que certains séparatistes utilisent la violence verbale pour faire passer leur point.

    • @tibob25 21h51 Rustre un jour, rustre toujours. Triste destin.

    • A.Talon, 20h32,

      si tout serait si facile pour le Québec une fois souverain, pkoi le PQ n’a jamais été capable le prouver?

      Pkoi le PQ n’est pas capable de passer son message?

      Hâte de voir ta réponse.

    • @boston 23h26 “C’est juste plate que certains séparatistes utilisent la violence verbale pour faire passer leur point.” C’est plate des deux côtés.

    • «Dans le fond, ce qui tue la CAQ, c’est l’opportunisme. Quand on est ni à gauche, ni à droite, ni souverainiste, ni fédéraliste et qu’on tente de se fondre dans le décor, tel un caméléon, il y a risque de devenir invisible.» – Réjean Parent

    • @cotenord_7 -22h32- 20 juin -

      Vous me demandez: «Pourriez-vous SVP en fournir une description (succincte ou détaillée) (du comportement d’Anthrax sur un porte-avion) ?

      C’est que, à force de vous lire, j’en suis arrivé à la conclusion qu’Anthrax fabule lorsqu’il nous dit avoir été sur (ou dans) le sous-marin «Le Redoutable».

      Si on recoupe le c.v. d’Anthrax, il aurait probablement conduit l’un des taxis de la Marne, ce qui en ferait non pas le dernier des poilus, mais le Der des Ders.

      En âge, il doit dépasser Jeanne Calment.

      Alors, tant qu’à fabuler, pourquoi pas un porte-avion et pourquoi pas sur le Charles de Gaulle comme passager clandestin ?

      Pour mémoire:

      ——————————————
      cotenord_7

      14 juillet 2013
      13h04

      @ legaulois (commentaire « 14 juillet 2013 12h18 » ) :

      Distingué ex-membre d’équipage du sous-marin nucléaire français Le Redoutable (selon vos affirmations), vous avez oublié de mentionner que le Canada faisait parmi des pays alliés qui ont rendu possible la libération de la France en 1944-1945, après sa défaite humiliante de 1939-1940.

      Pour vous remémorer la mémoire, jetez un coup d’œil sur les 16 clips de Radio-Canada qui illustrent le travail du journaliste canadien-français Marcel Ouimet, qui réalisa d’excellents reportages de guerre pour Radio-Canada à cette époque, et qui devint plus tard cadre supérieur à la SRC :

      http://archives.radio-canada.ca/guerres_conflits/seconde_guerre_mondiale/dossiers/567/

      Et pour d’autres reportages radio de Marcel Ouimet, suivez les liens suivants :

      http://archives.radio-canada.ca/emissions/479/

      http://archives.radio-canada.ca/emissions/479-7771/page/1/

      http://archives.radio-canada.ca/emissions/479-2898/page/1/

      Précisons de plus que trois décennies avant la Deuxième Guerre mondiale, le Canada avait déjà fait beaucoup de sacrifices en envoyant ses soldats se battre courageusement pour permettre à la France de résister à l’invasion allemande, lors de la Première Guerre mondiale, en 1914-1918.

      Il est extrêmement curieux que vous n’ayez rien appris à ce sujet lorsque vous fréquentiez le lycée et les écoles de métier de la Marine nationale française (surnommée la Royale), avant d’immigrer au Canada, en 1967…

      Au fait, pouvez-vous nous donner plus de détails sur votre carrière au sein de la Marine nationale française, et sur ce qui vous a motivé à quitter celle-ci et votre pays d’origine, la France, afin d’immigrer au Canada en 1967 ?

    • @robert.lesage.75

      20 juin 2015
      17h27

      Terre-neuve tente de faire une Alberta d’elle-même. Le boum économique de cette province ne tient qu’au pétrole. Étant donnée les fluctuations des prix de celui-ci, et qu’en dépit de toute les pérrolières de la planète, il faudra bien un jour s’affranchir de cette forme d’énergie. Si personne n’arrive à faire quelque chose d’utile avec les émanations des moteurs à combustion interne, l’avenir de cette forme d’énergie sera compromis.

      Par ailleurs, les provinces riches ont historiquement payées pour les pauvres pendant des décennies. Il y a dans ces paiment un retour du balancier et il n’est que normal que nous en profitions. La seule chose que nous devons par contre faire, c’est de ne pas s’arranger pour en dépendre de façon permanente.

    • @robert.lesage.75

      Terre-Neuve s’est sortie de son misérabilisme dû à l’épuisement des stocks de pêche grâce à son pétrole off shore.

      Imaginez ce que sera quand elle sera libérée de l’ignominieux contrat qui la force à vendre son électricité au Québec à des prix bradés.

      Un jour nous passeront à la caisse (le contrat se termine dans 24 ans) et nos actuaires ne semblent pas en tenir compte lorsqu’ils planifient la dette à long terme de la province.

      P.S. Avez-vous remarqué que depuis que Terre-Neuve ne reçoit plus de paiements de péréquation, mais en paie, les jokes de Newfies ont pratiquement disparu ?

    • @anthrax

      Je crois que maintenant, vous êtes cuit, comme dans une cocotte-minute.

      J’ai bien aimé qu’on vous appelle le «gauleiter» d’un Québec indépendant.

      Un Québec libre, disiez-vous; on sait maintenant que c’était un Québec libre d’affamer ses minorités.

    • @ducalme 06h09

      Vous écrivez: «P.S. Avez-vous remarqué que depuis que Terre-Neuve ne reçoit plus de paiements de péréquation, mais en paie, les jokes de Newfies ont pratiquement disparu ?»

      _________________________________________________________________________

      Vous avez bien raison. Les temps ont changé.

      Quelqu’un ici sait-il si les gens des autres provinces font des jokes sur les Québécois? Si oui, avez-vous des exemples?

      Bonne journée à tous.

    • Encore une excellente journée qui va nous rapprocher de notre pays chéri : le ♥Québec♥ !

      Le saviez-vous?

      Ce n’est qu’en 1927 que fut adoptée la première Loi des pensions de vieillesse. Seuls les sujets britanniques âgés de 70 ans et plus qui vivaient au Canada depuis vingt ans et dont le revenu annuel était inférieur à 365 $ avaient droit à 240$ par année. Les Indiens n’avaient pas accès à ces pensions.

      En 1948, l’âge normal de la retraite est de 70 ans et les employés de compagnie ont droit à des régimes complémentaires de retraite.

      En 1952, la Loi sur la sécurité de la vieillesse remplace la loi de 1927 établissant une pension financée par le fédéral. (avec notre propre argent)

      http://www.journaldemontreal.com/2015/06/20/vers-une-ruee-daines-au-travail

    • À lire, la présentation de jeunes qui croient en eux et dans le Québec !

      Ça change des dépendantistes nés pour un petit pain du fédéral.

      Voici 25 leaders qui feront bouger le Québec

    • LES FLEURONS GLORIEUX …

      Est-ce bien ce même Canada qui…

      … fit une guerre coloniale en Afrique du Sud, la guerre des Boers, alors que des québécois furent forcer de combattre auprès de l’Angleterre (1899-1902).

      …a interné massivement dans des camps de concentration les Nippo-Canadiens et les Italo-Canadiens au cours de la Deuxième Guerre Mondiale du simple fait de leur appartenance ethnique?

      …a interné dans des camps de concentration des ressortissants austro-hongrois au cours de la Première Guerre Mondiale du simple fait de leur appartenance ethnique?

      …a interné de force les Amérindiens dans des réserves pour les y faire mourrir à petit feu? Une inspiration pour le régime d’apartheid sud-africain quelques dizaines d’années plus tard.

      … a refusé la citoyenneté canadienne aux Amérindiens jusqu’à la fin des années ‘60 pour en faire des étrangers dans leur propre pays?

      …a interné tout les enfants amérindiens dans des pensionnats pendant des dizaines d’années pour leur faire perdre leur langue et leur culture?

      …a déporté de force dans l’Extrême-Arctique l’essentiel de la communauté inuite d’Inukjuak (Qc) dans les années ‘50 dans le but de renforcir la souveraineté canadienne dans la région. Plusieurs en sont morts.

      …a abattu massivement l’immense majorité des chiens des Inuits du Nunavik (Qc) dans les années ‘50 et ‘60 dans le but de détruire leur mode de vie?

      …a supprimé les droits individuels de tout les Québécois en octobre 1970 en promulgant la Loi des Mesures de Guerre, suite à l’enlèvement de deux personnes? Un canon pour tuer une mouche, littéralement.

      …a arrêté sans mandat plus de 500 personnes au Québec en octobre 1970 pour les placer en détention sans procès parfois pendant plus de six mois?

      …a interdit l’immigration chinoise sur la Côte Ouest pendant de nombreuses années du simple fait de leur appartenance ethnique.

      …a interdit l’entrée aux réfugiés juifs européens à la veille de la Deuxième Guerre Mondiale du simple fait de leur appartenance ethnique? Plusieurs d’entre eux sont morts de ce refus dans les camps nazis.

      …a interdit l’enseignement en français aux minorités francophones à l’ouest de l’Outaouais jusqu’à la fin des années ‘60 dans le but de les assimiler? Un pari qui a passé proche de réussir, soit dit en passant.

      …a autorisé la CIA à faire, sur de nombreux patients sans défense, de cruelles expériences de lavage de cerveau à base de LSD à l’Institut Allan Memorial de Montréal des années ‘50 aux années ‘70? De nombreuses vies ont été détruites.

      Et vous, vous sentez-vous vraiment «en sécurité dans les bras du Canada» ?

    • Le colonialisme politique canadien :

      C’est dans ce domaine, croit-il, qu’il se manifeste « avec le plus d’évidence et même d’arrogance » par ses symboles de domination étrangère visibles dans toutes les branches des institutions de l’État. Le chef de l’État provincial québécois est un lieutenant-gouverneur représentant le monarque d’Angleterre, auquel les députés et ministres prêtent allégeance et qui marque « le cérémonial de la vie politique, militaire et gouvernementale » d’un royalisme « à teinte féodale ». La même chose existe au niveau de l’État fédéral canadien . Derrière cette façade officiellement britannique, se trouve le pouvoir canadien-anglais d’Ottawa qui, par le British North America Act, principal document de la constitution du Canada fédéral, prive le Québec de la souveraineté dans les domaines économique et socio-culturel et du contrôle sur la plus grande part des revenus fiscaux. Le colonialisme se manifeste également dans le fonctionnement du système politique, affirme l’auteur. Les deux partis politiques favorisés par le bipartisme sont des succursales des partis pancanadiens qui dépendent des milieux de la finance, du commerce et de l’industrie pour défrayer leur participation aux élections. En retour de leurs contributions aux caisses électorales, les argentiers du régime obtiennent des concessions territoriales, des monopoles, des contrats, de la main d’œuvre bon marché et la répression des syndicats, etc. de la part du parti qui accède au pouvoir. Ces pratiques corruptrices s’étendent jusqu’aux rapports entre l’électeur et le député, le premier prenant habitude de vendre son vote au second pour des promesses de routes, ponts et emplois locaux. De cette situation découle un avantage pour le colonisateur : le libre cours de la domination économique, conséquence de « la dénaturalisation et la dépréciation du pouvoir politique ».

      André D’Allemagne

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Colonialisme_au_Qu%C3%A9bec

    • @anthrax

      Suite de Mouaaahhh 07h24

      Savez-vous quelle est la différence entre les bateaux et les Français?

      Réponse: Les bateaux repartent, les Français restent.

    • Léo-Bureau Blouin quitte la présidence de l’aile jeunesse, il est pas fou il voit bien qu’il n’y a plus rien à faire à ce niveau. Dans une étude exhaustive, la firme de sondage Léger et Léger très péquiste, a démontrer que si il y’avait un référendum les 18-25 ans voteraient NON à plus de 71%, et un peu moins de 65% NON chez les 25-45 ans… Soit la population la plus active.

      Pas pour rien que dans les assemblées et pendant les débats du PQ, on y voyait que des têtes blanche, des manchettes et des cannes.

      C’est pour ça qu’on nous ramène Gilles Duceppe au Bloc, il a de beaux cheveux Blanc! Sans idée nouvelle, sans nouveau discours, sans nouvelle plat-forme…. allez hop les cheveux Blanc à lui seul mousse les appuis au Bloc, après les séparatistes s’offusquent quand on leur dit qu’ils sont accrocs au sauveur, on le voit bien encore une fois!

      Après tout c’est assez simpliste ce qu’ils demandent au plus jeunes, ”Nous avons vécus à crédit toute nôtre vie, on a remplis la carte de crédit et la marge et on vous refilent la facture, on vous demandent qu’un dernier petit effort, faite nous un pays que l’on savoure en paix à nôtre retraite… nous nous n’avons plus rien à perdre et vous vous organisées avec les tumultes et la facture,…. allez un dernier petit effort!”

    • anthrax

      21 juin 2015
      08h08

      Est-ce bien ce même Canada qui…

      … fit une guerre coloniale en Afrique du Sud, la guerre des Boers, alors que des québécois furent forcer de combattre auprès de l’Angleterre (1899-1902).
      ===================================================
      n’est-ce pas la même chose qui s’est répété en 1914-1918, lorsque l’Angleterre a déclaré la guerre à l’Allemagne pour secourir la France. Cette déclaration a entraîné le Canada dans cette guerre, car le Canada était à ce moment-là encore une colonie britannique.

      Si cette guerre coloniale n’avait pas eu lieu, vous et les Français parleraient allemand aujourd’hui. De plus, la deuxième guerre mondiale n’aurait pas eu lieu.

      Vois-tu avec des si ce que l’on peut faire.

    • fauconcanadien2 09h33 et Mouaaahhh 08h43 :

      ▬ deux commentaires ahurissants et désolants…

      tout comme celui de erebete 09h24

    • @anthrax 08h15

      André D’Allemagne fut un des fondateur du RIN…au début des années 60…pas étonnant que ses positions soient contre la façon de fonctionner du pays. Faut vouloir en s’il vous plait pour faire ressortir le passé comme ça!

      Et ce que je trouve le plus bizarre dans cette tirade est sa réalisation que les deux partis principaux sont des partis qui dépendent de la finance, du commerce et de l’industrie…comme si ce n’était pas le cas ailleurs! Il n’y a qu’à regarder au sud de notre frontière pour se rendre compte de cette évidence! Et c’est comme cela dans plusieurs, voir la majorité des pays qui sont en démocratie représentative.

      Dans la prochaine élection présidentielle aux USA (on ne parle donc pas de monarchie), les partis Démocrate et Républicain disposerons chacun d’un budget dépassant le milliard pour faire campagne. Ces sommes viennent évidemment de groupes d’intérêts puissants, qui vont bien s’assurer de recevoir le retour d’ascenseur.

      Tout compte fait, j’aime mieux notre système, si imparfait qu’il soit.

    • @ anthrax (commentaire « anthrax 21 juin 2015 08h08 ») :

      À cause de ce commentaire, vous risquez de décevoir amèrement plusieurs de vos nombreux admirateurs sur ce blogue.

      En effet, comme l’a déjà malheureusement déjà fait l’internaute « Champs-de-ruines-liberal », dans son commentaire « Champs-de-ruines-liberal 8 novembre 2014 19h34 », en réaction au billet Au tour des garderies (publié le 6 novembre 2014), voilà que vous aussi, vous avez copié pratiquement mot à mot le contenu du commentaire « A.Talon 1 août 2014 20h51 » (que l’internaute « A.Talon » a brillamment composé sans aucune aide extérieure), publié en réaction au billet Gaza et l’Ukraine (publié le 22 juillet 2014).

      À l’avenir, vous serait-il possible de respecter davantage la propriété intellectuelle des autres internautes, et en particulier la propriété intellectuelle de l’internaute A.Talon, en leur donnant à ces internautes tout le crédit qu’ils méritent, lorsque vous copiez leurs textes mot pour mot dans vos commentaires ?

    • @candela 21 juin 08h07
      «Voici 25 leaders qui feront bouger le Québec»
      Merci pour le lien, c’est notre jeunesse, notre avenir.
      Nous sommes tellement loin des élucubrations de certains comme de vouloir rabaisser Léo Bureau Blouin et cette génération de jeunes voulant se faire une place ici, en travaillant pour changer des choses.
      Tellement loin de celui qui beugle de joie parce qu’il a gagné 3,800$ en faisant un procès pour une supposé affaire de branches, mais que seul la vengeance d’une histoire de drapeau l’aura motivé.

    • @ Yolande.C

      20 juin 2015
      20h29

      Vous faites fausse route.

      Les anglos et tout ce qui gravite autour vont toujours voter non.
      Même si vous leur promettez tout ce que vous voulez.

      Quant aux francos, les droits spécifiques des anglos les laisse indifférent.

      C’est juste une question de finance.

      Les anglos du Québec, pour un 7-8 % de la population consomme 30 % du budget de l’éducation et de la santé.

      La moitié des écoles anglaises sont vides et ne peuvent même pas être convertis en école française.
      Trouvez ça normal ?

      De toute façon, nous savons tous les deux que vous ne faite que jouer ici.
      Vous ne voterez jamais oui à un éventuel référendum.
      Quelque soit les conditions.

      N’est ce pas ?

      M. Duclos

      Trouvez ça normal ?

    • @Boston :
      http://collections.banq.qc.ca/ark:/52327/bs2276350
      Faits concernant les subventions de fonctionnement aux universités 2012-2013 :
      McGill 324 millions
      Concordia 230 millions
      Bishop 21 millions
      Total de la subvention : 2 518 millions
      Donc 22.8 % aux universités Anglophones pour 8 % de la population.
      Si on regarde la subvention générale on obtient :
      McGill 287 508 K$
      Concordia 213 413 K$
      Bishop 18 651 K$
      Total de la subvention : 2 269 254 K$
      Donc 22.9 % aux universités Anglophones pour 8 % de la population.

    • Encore une fois KO
      Ça fait pitié

    • Doit-on sortir les chiffres sur les hôpitaux?

    • Petit conseil au bon soldat.

      Avant de demander des statistiques assurez-vous qu’elles vous donnent raison….si de telles statistiques existent car jusqu’à date ces, pas mal les souverainiste qui ont les stats de leur bord.

    • @lukos

      ”Vous pouvez, comme d’autres, me traiter de naïf ou de rêveur si vous voulez.”

      ”You may say that I’m a dreamer, but I’m not the only one.”

    • Bonne fête des pères, et particulièrement sur ce blogue aux grands pères défendant vaillamment et honnêteté leurs points de vues.

    • Bonne fêtes des pères à TOUS sans exceptions et inclusif…. jeunes et moins jeunes, rôle apolitique sauf chez les obsédés!

    • Midian 11h14

      shabbat shalom !

      Vous trouvez normal qu’Israël soit reconnu comme un pays, souffrez donc à votre tour que les québécois aient le droit d’en faire autant.

    • @godin1963

      30 000 étudiants étrangé au Québec en 2013. Ils fréquentes quelles université, d’après vous ?

      McGill verse 50M par année en droit de scolarité étrangers à Québec.

    • @anthrax

      ”Vous trouvez normal qu’Israël soit reconnu comme un pays, souffrez donc à votre tour que les québécois aient le droit d’en faire autant.”

      Hein ? Pourquoi vous me parlez d’Israël ? Pourquoi voulez-vous me faire souffrir ? Tant de questions, si peu de réponse, comme un milliard de petites épines.

    • Comment ne pas voir autrement les séparatistes comme d’étrange hybride entre témoin de Jéhovah et de bien mauvais agents d’immeubles!

      Il font du porte à porte pour tenter de convertir vers la terre promise sur la seul base d’avoir la foi. Ils essaient d’entrées dans les maisons et de dire aux résidents, ‘’Vous devez déménagés, vôtre résidence ne fait plus l’affaire’’… au début tout au plus on peut leurs servir une réponse simple et polie, ‘’Non merci, pas intéressé’’

      Mais ils reviennent à la charge constamment, sonne à la porte… insistant, foi oblige!
      Encore le même discours, ‘’Vous devez déménagés, vôtre résidence ne fait plus l’affaire on veut vous vendre un projet brouillon’’…. Hum! Dur de rester zen et polie, m’enfin! Réponse…’’ Non, Non merci nôtre résidence nous convient très bien’’

      Mais foi oblige, ils mettent le pied dans le bas de la porte avant que vous la fermiez, et de vous dire ‘’Mais justifié nous pourquoi vous voulez gardé vôtre résidence, allez justifié nous pourquoi vous êtes bien et heureux dans vôtre demeure’’ Heu! sommes nous obligés de négocier et de se justifier avec ces gens, le pieds dans le bas de la porte? Depuis quand faut se justifié devant des…. vendeurs de Kossins?

      Plus en plus insistant et agressif, ils vous disent ‘’Vous avez aucun arguments qui nous satisfaits afin de justifié que vous êtes bien chez vous!’’….. Restons Zen!
      Alors viennent les insultes, ‘’Vous êtes des peureux, des traîtres, des aplat-ventriste, aucun argument pour vous justifiés de pas vous débarrassés de vôtre résidence’’

      Ouf très bon marketing!
      Ami(e)s séparatistes, gardez en tête un petit truc toute simple et je le dis sans méchanceté, personne n’a a se justifié de ses petits bonheur, personne n’est obligé de se justifié de ne pas être acheteur de bidule qu’ils n’ont pas besoin devant des vendeurs à pression, et surtout faites attention quand vous rejettez tout ceux et celles qui ne pensent pas comme vous, car de toute évidence vous avez besoin de nous pour arrivé a vos fins….. mais pas nous!

    • erebete 12h58

      allez donc répéter votre commentaire aux Nations-Unies, en vous référant à leur Charte sur l’émancipation des peuples colonisés…

      et revenez nous en donner des nouvelles…

    • Message à ceux qui sont debout aux barricades pour défendent ce beau modèle Québécois intouchable!
      Ce petit bébé si ”Cher$” au PQ…..

      Les coûts de fonctionnement des centres de la petite enfance (CPE) sont beaucoup plus élevés que ceux des garderies privées subventionnées, démontre une analyse. La rémunération des gestionnaires, l’organisation du travail et la masse salariale des employés expliqueraient en partie cet écart.

      Un texte d’Olivier Bachand

      Selon une analyse effectuée par le comptable Pierre-Yves McSween, les CPE reçoivent un financement supérieur et dépensent en moyenne plus d’argent que les garderies privées pour offrir les mêmes services.

      En vertu du plan budgétaire 2014-2015, Québec remet aux CPE une subvention annuelle de 13 988 $ par enfant, alors qu’elle est de 11 230 $ pour les garderies privées subventionnées, une différence de 2758 $.

      Si les quelque 86 000 places en CPE étaient transférées au privé, le gouvernement épargnerait près de 240 millions de dollars par année.

    • @Mouaaahhh

      Je ne peux pas vous parler des jokes sur les Québécois au Canada-anglais car je travaille surtout aux USA ( généralement dans le Maine et le New Hampshire) quand je ne suis pas au Québec.

      Dans ces deux états, les seules blagues que j’ai entendues ont trait à la prononciation des mots anglais.

      Un exemple qui remonte à hier: une dame de Sainte-Foy qui a loué avec son conjoint une résidence d’été dans le Maine était à la quincaillerie car elle désirait repeindre les portes de sa maison.

      Elle s’est retrouvée avec un collier pour chiens entre les mains.

      La dame avait dit: «Colour for door» et le commis a compris «collar for dog» !

      Récemment, au resto Cloud 9 d’Augusta, j’entends un couple de Québécois parler entre eux.

      L’homme disait à sa compagne: «Chu tanné des maudits fruits de mer, ma mangé du bon steak pour faire changement».

      J’ai à peine réprimé un sourire quand il a commandé un «hallibotte (halibut) steak welle donne».

      Lorsqu’il a eu son plat, il a dit à voix très audible: «Crisse, cé du poésson !»

      Là, je n’ai plus été capable de me retenir.

      Ou encore chez Hannaford, un homme qui manifestement avait besoin de condoms a été dirigé vers les confitures après avoir dit: «Preserves please».

      Mais ici (en Nouvelle-Angleterre), les hommes et les femmes d’affaires trouvent que les Canadiens (lire les Québécois) sont des «soft poeple» parce qu’à leur avis, nous sommes très tolérants et passablement socialistes.

    • @Midian :
      Êtes-vous allé voir le Tableau dont j’ai donné le lien?
      Si vous y étiez allé vous verriez que la Subvention Générale de McGill est de 374 millions duquel on a retranché le 86 million des frais de scolarité et autres frais du tableau D. Le montant que j’ai utilisé est le montant NET.
      Pour ce qui est des étudiants étranger, je ne voudrais surtout pas paraître xénophobe mais une année à McGill coûte à la société 374 million pour 39 497 étudiants.
      On reçoit en frais de scolarité étranger 50 millions, pour 9531 étudiants.
      324 000 000 divisé par 39497 ça donne 8 203 $ payé avec mes impôts. De ça on retranche le 5 246 $ il reste quand même 2 957 $ payé de mes poches pour chaque année qu’on accueille un étudiant étranger.

    • @ fauconcanadien2

      21 juin 2015
      09h33

      Le canada n’était pas obligé d’entrer en guerre en 1914.
      Il l’a fait de son plein gré en promettant toutefois de ne pas instaurer la conscription et d’envoyer seulement des volontaires car cette guerre n’était pas très populaire ici, même chez les anglos.
      Naturellement, le gouvernement canadien a, encore une fois, renié sa promesse et instauré la conscription un peu plus tard.

      M. Duclos

    • @ducalme 14h27

      Ça me fait un peu penser au voyage de Pauline Marois en Écosse. Elle a dit au journalistes britanniques que “The referendum was a deception”, ce sur quoi elle avait raison si on considère la question emberlificotée qu’on nous a servie.

      “Mister the agent, the camp of the no has flown our referendum.”

    • anthrax smithee, je sais que depuis 1995 lorsque vous avez appelé la ligne d’urgence de L’ONU et qu’ils vous ont placé en attente en pouffant de rire… et depuis vous attendez patient en écoutant la petite musique douce au téléphone pour parlez à un représentant pour vous rescapé, vous n’avez pas compris encore qu’ils se moquaient de vous! L’ONU ne s’occupe pas des vendeurs de Kossins frustrés que leur produit ne pogne pas!

      Personne, mais personne vous empêche de faire de la vente itinérante, donnez vôtre nom au Bloc, ils vont en faire cet été… vous avez lu la nouvelle? Mettez une cravate, au moins les témoins de Jéhovah sont toujours habillés propre.

    • @godin1963, 21 juin 2015, 14h48

      Les universités de langue anglaise servent également la clientèle francophone du Québec, même chose pour les CEGEP anglophones. Les québécois sont gagnants de pouvoir étudier en anglais (la langue universelle de la science, des arts, de la finance, de l’ingénierie, de la musique populaire, du transport aérien et maritime, des sciences économiques, des organisations internationales, etc.) à peu de frais dans l’une des meilleures universités au Canada.

      Les universités anglophones du Québec sont un actif pour tous les québécois dont les horizons dépassent les frontières de la province.

    • @erebete, 21 juin 2015, 12h58

      “….et surtout faites attention quand vous rejettez tout ceux et celles qui ne pensent pas comme vous, car de toute évidence vous avez besoin de nous pour arrivé a vos fins….. mais pas nous!”

      Bravo! Cet énoncé frappe en plein dans le mille.

      Ce n’est pas en attaquant et en dévalorisant le Canada pour lequel une forte majorité de québécois (même certains “souverainistes”) sont encore fortement attaché, et cela pour une multitude de raisons, que le séparatistes pourront nous convaincre. Leur projet est revanchard, tend au nationalisme ethnique, à l’exclusion, au replis sur soi, et frôle les cotés les plus sombres du nationalisme.

    • Par contre anthrax smithee, L’ONU condamne les discours haineux et appelle à la violence comme vous avez fait dernièrement envers les fédéralistes, vous vous en confesserez lorsque vous aurez enfin la ligne!

    • Harper pour l’ensemble de son œuvre.

      J’en reviens pas de la malhonnêteté des médias Québécois dans leur ensemble. Les parti conservateurs du Québec et du Canada sont occultés. Ils font comme s’ils n’existaient pas.
      Comme le soir de l’élection des partielles ou le parti conservateur du Québec a devancé Québec solidaire mais n’apparaissait pas dans les résultats affichés à la télé. Ou encore dernièrement le sondage CROP ou les conservateurs ne sont même pas dans le choix de réponse.

      Population réveillez-vous on vous manipule et c’est même pas subtil.

      Ca démontre à mon avis que vous n’avez aucun argument contres les conservateurs.

    • @erebete

      21 juin 2015
      14h09

      Une joke ça les garderies a 5$, une autre bébelle du gouvernement du Québec qui veut passer pour un grand gouvernement social-démocrate, mais la réalité est toute autre.

      https://lesanalystes.wordpress.com/2010/02/11/en-finir-avec-la-sovietisation-des-garderies-quebecoises/

    • @zduc

      Vous dites: «Le Canada n’était pas obligé d’entrer en guerre en 1914.»

      Bien au contraire; le Canada était en guerre dès que la Grande-Bretagne eut déclaré la guerre à l’Allemagne.

      La Déclaration Balfour de 1926 et Statut de Westminster de 1931 viendront reconnaître l’autonomie des Dominions en matière de politique étrangère (entre autres) et le premier débat sur guerre et la nature de la participation canadienne à celle-ci eut lieu lors de la guerre de 1939-1945.

      http://www.museedelaguerre.ca/premiereguerremondiale/histoire/lentree-en-guerre/le-canada-entre-en-guerre/le-canada-a-la-guerre/

      https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9claration_Balfour_de_1926

    • erebete
      21 juin 2015
      12h58

      Très beau commentaire,,, BRAVO.

      Oubliez Anthrax,,,, il parle toujours des Nations unis mais il n’y a jamais mis les pieds,,,,

    • lukos
      20 juin 2015
      23h27

      @tibob25 21h51 Rustre un jour, rustre toujours. Triste destin.

      ”Merci pour le compliment c’est gentil….

    • @Samati :
      Je ne vois pas le rapport avec la conversation qui veut que les anglophones aient plus de service que leur portion de la population?
      C’est certain que c’est un atout, on ne veut pas fermer les universités, o veut fermer le clapet de Boston!

    • realroch

      21 juin 2015
      17h42
      Harper pour l’ensemble de son œuvre.

      J’en reviens pas de la malhonnêteté des médias Québécois dans leur ensemble. Les parti conservateurs du Québec et du Canada sont occultés. Ils font comme s’ils n’existaient pas.
      Comme le soir de l’élection des partielles ou le parti conservateur du Québec a devancé Québec solidaire mais n’apparaissait pas dans les résultats affichés à la télé. Ou encore dernièrement le sondage CROP ou les conservateurs ne sont même pas dans le choix de réponse.

      Population réveillez-vous on vous manipule et c’est même pas subtil.

      Ca démontre à mon avis que vous n’avez aucun argument contres les conservateurs.

      ===========================================================

      Le parti conservateur du Québec s’appelle comment au juste? Et les autres partis conservateurs du Québec se nomment? En passant et pour rigoler, quels sont leurs chefs?

    • De teddybear

      21 juin 2015
      17h59
      @erebete

      21 juin 2015
      14h09

      Une joke ça les garderies a 5$, une autre bébelle du gouvernement du Québec qui veut passer pour un grand gouvernement social-démocrate, mais la réalité est toute autre.
      ===========================================================

      Elle vous coûte combien la vôtre?

    • @tibob25 18h36 J’admets que j’y suis allé un peu fort. C’est votre persistance à tutoyer, et en vous moquant, en dépit des règles élémentaires de la politesse qui m’a piqué au vif.

    • Mais c’est le festival de la droi-droite puritaine en cette fête des pères! Z’avez pas pensé à aller honorer le vôtre…même sur sa tombe! Ho Yeah, money first i guess!

    • @ ducalme

      21 juin 2015
      17h59

      Vous jouez sur les mots.

      Juridiquement le Canada était effectivement en guerre en même temps que le UK.

      Par contre, rien n’obligeait le Canada a jouer un rôle actif dans cette guerre.
      Et surtout pas à envoyer des soldats “de l’autre bord” comme on disait à l’époque.

      D’ailleurs, le Québec était massivement opposé à cette guerre, et avec raison.

      M. Duclos

    • @zduc 19h25 “…rien n’obligeait le Canada a jouer un rôle actif dans cette guerre.” Quand on est en guerre, on y va.

    • lukos

      21 juin 2015
      19h11

      Pas de faute,,,, avec tous les injures que j’ai reçu, je suis rendu habitué,,,,

      Mais, merci,,, ça,,, c’est réellement gentil….

      Mais, vous n’aidez pas ma cause,,,,

      Une farce….

      Vous allez voir avec le temps que j’aime niaiser..

      Pas ma faute,,, j’ai toujours aimé avoir du plaisirs dans la vie,,,,

      La vie est trop courte pour être sérieux….

    • @ lukos

      21 juin 2015
      19h55

      Pas vraiment, une tonne de pays étaient en guerre contre l’axe entre 39 et 45 et qui a effectivement participé aux combats ?

      M. Duclos

    • Juste une petite question aux pkiss,,,

      Vous avez critiquez Charest parce qu’il recevait un montant du PLQ,

      Gilles Duceppe recoit t’il un montant du Bloc ?

    • zduc

      21 juin 2015
      19h25

      @ ducalme

      21 juin 2015
      17h59

      Vous jouez sur les mots.

      Juridiquement le Canada était effectivement en guerre en même temps que le UK.

      Par contre, rien n’obligeait le Canada a jouer un rôle actif dans cette guerre.
      Et surtout pas à envoyer des soldats “de l’autre bord” comme on disait à l’époque.

      D’ailleurs, le Québec était massivement opposé à cette guerre, et avec raison.

      M. Duclos

      ——————————————————————————————————–

      Je suis d’accord, si le Canada avait refusé,,, nous ne serions pas pris ave Anthrax.

    • Que des dérives injustifiables et surtout improuvables pour la majorité des fédés du blogue de M. Lavoie et pourtant il ouvre la porte au vrai dialogue. Y a des indécrottables indépendantistes dans la même veine que ces derniers. Sommes-nous obligé de leur répondre?

      NON!

    • Si vous espériez éviter à tout prix le volet politique et les excès de la Fête nationale du Québec en vous rendant plutôt à Walla Walla (au sud de l’état de Washington, tout près de la frontière avec l’état de l’Oregon) afin d’y participer à la Fête de la Saint-Jean-Baptiste de cette région, eh bien j’ai le regret de vous annoncer qu’il est trop tard et que vous allez devoir remettre ça à l’an prochain.

      En effet, week-end oblige, c’est hier (samedi 20 juin) qu’a été célébrée au site historique de Frenchtown, tout près de Walla Walla, la Fête de la Saint-Jean-Baptiste de cette région, comme on peut le constater sur le site Internet du site historique de Frenchtown, ainsi que dans cet article récent du périodique The East Oregonian, publié à à Pendleton (état de l’Oregon).

      Si le cœur vous en dit, vous pouvez toujours envisager de célébrer la Fête de la Saint-Jean-Baptiste de 2016 dans la région de Walla Walla, un endroit qui devrait être cher à tout Canadien français qui est fier de l’épopée nord-américaine de son peuple et du legs que ses membres ont laissé ici et là sur notre continent

    • @tibob25 20h38

      “Gilles Duceppe recoit t’il un montant du Bloc ?” Qui sait? Mais il n’est ni député ni chef de l’opposition. Et, comme disait mon père, tout travail honnête mérite salaire.

    • cotenord_7 21h18

      Jusqu’à quelle bassesse irez-vous pour réduire le peuple du Québec à des moins que rien ?

    • @samati

      21 juin 2015
      17h03

      Ce qui est assez cocasse c’est que, hier en faisant des recherches (sommaires quand même) sur André D’Allemagne, un des fondateurs du RIN, j’ai vu qu’il a étudié à McGill…

    • @lire, un texte décapant par Stéphane Gobeil qui étrille la thèse du “souverainisme victimaire” de l’ex-rédacteur des discours de Charest, Patrice Servant.

      Le fédéralisme poussiéreux

    • SuperCass

      21 juin 2015
      21h49

      @samati

      21 juin 2015
      17h03

      Ce qui est assez cocasse c’est que, hier en faisant des recherches (sommaires quand même) sur André D’Allemagne, un des fondateurs du RIN, j’ai vu qu’il a étudié à McGill…
      – - – - – - – - – - – - – — – - – - – -

      Et Parizeau est un diplômé de la London School of Economics.

      Heureux de vous l’apprendre avant que vous faisiez des recherches sommaires sur Parizeau…

    • 22h15

      …avant que vous fassiez…

    • @ SuperCass (commentaire « 21 juin 2015 21h49 ») :

      Avant 1975, André D’Allemagne a été le compagnon de vie de Madame Lysiane Gagnon, dans la période où celle-ci était partisane ou proche du mouvement indépendantiste québécois.

      Tous les deux ont par la suite pris des parcours politiques et sentimentaux différents, comme c’est arrivé avec bien des citoyens du Québec…

    • Legault, le “st-jean-baptiste” de la CAQ, soucieux de dépolitiser la fête nationale des Québécois a donc décidé de la fêter le 25 juin !

      HéHéHé!

    • zduc

      21 juin 2015
      14h55
      Un vrai séparatiste. Vous ne connaissez rien à l’histoire et encore moins à la politique. Le Canada était une colonie britannique en 1914, la guerre a été déclarée par l’Angleterre et cette déclaration engageait ses colonies dont le Canada.

    • Ils sont incapables de nous parler du fédéralisme coloniale anglo-saxon

      et ils tapent sur le peuple du Québec car ils savent qu’ils ne réagiront pas.

      voilà pourquoi dans un Québec indépendant les mêmes individus nous respecteront et se feront d’une grande discrétion.

      Ils n’ont qu’une cause coloniale et réductrice pour les québécois à défendre…

      aucun projet de société, une fois leurs députés élus, ils s’écrasent tous à Ottawa et ne défendent jamais les intérêts du Québec.

      une grande supercherie.

    • @fauconcanadien2, 22h27 : « Un vrai séparatiste. Vous ne connaissez rien à l’histoire et encore moins à la politique. Le Canada était une colonie britannique en 1914…»

      PARDON ???? Allez donc réviser l’histoire de VOTRE pays avant d’insulter les autres !

      Lamentable et honteux !

    • @SuperCass, 21h49 : Ouais pis? Vous trouvez ça cocasse parce que ça ne correspond pas à l’image que vous aimez projeter des indépendantistes : renfermés sur eux-mêmes et haïsseurs invétérés de tout ce qui parle anglais? Est-ce que cela vous fait réaliser que votre perception est complètement fausse?

      Le désir d’indépendance des Québécois n’a rien à voir avec une quelconque haine des anglophones ou du ROC, comme vous et vos potes aimez le laisser (vous le faire) croire.

      On veut juste avoir le droit et le pouvoir de nous administrer nous-mêmes, de décider nous-mêmes de notre destiné et de nos politiques. Tout ça, en vivant – si possible – en excellente harmonie avec nos voisins bien aimés du Canada.

      Capice?

      PS : ce «nous-mêmes» inclus tous les habitants du Québec : francos, anglos, allos et alouettes!

    • Le désir d’indépendance des Québécois n’a rien à voir avec une quelconque haine des anglophones ou du ROC

      ===========================================================

      Le désir d’indépendance des Québécois ?

      Me semble qu’ils ont dit non 2 fois les québecois……….

    • @ anthrax (commentaire « anthrax 21 juin 2015 22h35 ») :

      Dans votre commentaire, vous avez écrit ceci à propos des Québécois qui sont en faveur du fédéralisme canadien :

      (…)

      voilà pourquoi dans un Québec indépendant les mêmes individus nous respecteront et se feront d’une grande discrétion.

      (…)

      Vous devriez être bien frustré lorsque vous avez écrit ces mots, dont on pourrait facilement croire qu’ils ont été rédigés par un gauleiter.

      Afin de vous défaire de toute cette frustration qui vous accable, pourquoi ne vous rendez-vous pas au village de La Broquerie (Manitoba) le week-end prochain, afin d’y prendre part à la Fête de la Saint-Jean-Baptiste de ce charmant village et de la région agricole qui l’entoure ?

    • @ monsieur8 (commentaire « monsieur8 21 juin 2015 22h54 ») :

      Malheureusement pour vous, l’internaute fauconcanadien2 est plus prêt de la réalité que vous ne l’êtes, quant au véritable statut politique du Canada pendant la Première Guerre mondiale…

      De 1867 (année de la Confédération canadienne) à 1931 (année du Statut de Westminster), le Canada était un Dominion, c’est-à-dire une entité politique semi-indépendante qui n’avait pas entière souveraineté dans tous les domaines.

      Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez consulter :

      La version française de l’article de Wikipédia intitulé « Dominion ».

      La version anglaise de l’article de Wikipédia intitulé « Dominion » (plus détaillée et plus précise que la version française).

      La version française de l’article de Wikipédia concernant le « Statut de Westminster de 1931 ».

      La version anglaise de l’article de Wikipédia concernant le « Statut de Westminster de 1931 » (plus détaillée et plus précise que la version française).

      Voici une partie de la description que l’on trouve dans la version française de l’article de Wikipédia intitulé « Dominion » :

      (…)

      Un dominion est un pays issus de la colonisation britannique pouvant s’occuper lui-même de ses finances, de sa politique intérieure (à part quelques « règles éthiques de base » imposées par l’entité dominante) et de son commerce (ici aussi à l’exception des exigences de la métropole). Toutefois, à l’origine, le gouvernement ne peut gérer les affaires étrangères, cette fonction étant assurée par le gouvernement du Royaume-Uni. Il a droit à une force armée se rapportant en dernier lieu à l’entité dominante, donc, par exemple, l’armée canadienne était partie intégrante de l’armée britannique jusqu’en 1917.

      (…)

    • Correction à mon « cotenord_7 22 juin 2015 06h01 » :

      Remplacez « (…) Vous devriez (…) » par « (…) Vous deviez (…) ».

    • @racines 18 juin 12h33

      Vous avez écrit: «@Mouaaahhh 17 juin 22h51
      Décidément, vos séjours chez Louis H. Lafontaine, sont un pur gaspillage des impôts des Québécois …!
      Votre seule contribution au Québec étant de faire plaisir aux pigeons, que diriez-vous du Royal Ottawa Mental Health Centre afin de piger dans les impôts de vos amis canayens ?»

      __________________________________________________________________________

      Votre profond (creux) commentaire suscite chez moi la réflexion suivante. Il est assez facile pour quelqu’un qui est intelligent de se faire passer pour un fou. L’inverse, vous avez dû le constater personnellement, est beaucoup plus difficile.

    • À lire sur le site du quotidien Le Devoir, un article paru en juin 2013 et qui traite de la Fête de la Saint-Jean-Baptiste (ses origines, où elle est célébrée, sa signification, etc.) :

      À qui appartient la Saint-Jean-Baptiste?, article de Lisa-Marie Gervais, Le Devoir, le 23 juin 2013.

    • À lire sur le site du quotidien The Gazette, un intéressant article paru en juin 2008 et qui traite de l’engouement qu’avaient pour la Fête de la Saint-Jean-Baptiste les Canadiens français émigrés aux États-Unis au 19e siècle :

      Francophone émigrés came home for St. Jean Baptiste Day [Traduction libre du titre : Les Canadiens français émigrés revenaient à la maison à l’occasion de la Saint-Jean-Baptiste], article non signé paru dans le quotidien The Gazette le 22 juin 2008.

    • Si vous êtes dans la région de Manchester (New Hampshire) ou de Lowell (Massachusetts) dans les prochains jours, songez à vous joindre à nos cousins franco-américains qui célébreront cette semaine la Fête de la Saint-Jean-Baptiste.

      À Manchester (NH), le Centre franco-américain du New Hampshire célébrera la Fête de la Saint-Jean-Baptiste le vendredi 26 juin à l’église et au centre communautaire Saint-Antoine-de-Padoue (St Anthony of Padua), et l’archevêque de Québec, le cardinal Gérald Cyprien Lacroix (qui a vécu à Manchester, où ses parents habitent) y sera honoré en recevant le titre de Franco-Américain de l’année.

      Pour en savoir plus, suivez cet hyperlien ou cet hyperlien.

      À Lowell (MA), comme à chaque année, la Semaine franco-américaine est programmée pour coïncider avec la Fête de la Saint-Jean-Baptiste.

      On peut consulter le programme des activités de cette Semaine franco-américaine en suivant cet hyperlien.

      Bonnes célébrations de la Fête de la Saint-Jean-Baptiste à tous les Canadiens français ou citoyens canadiens et américains d’origine canadienne-française, quel que soit leur lieu de résidence en Amérique du Nord…

    • Il y a 25 ans aujourd’hui :

      «Monsieur le président, le Canada anglais doit comprendre de façon très claire que, quoi qu’on dise et quoi qu’on Le Canada anglais doit comprendre de façon très claire que, quoi qu’on dise et quoi qu’on fasse, le Québec est, aujourd’hui et pour toujours, une société distincte, libre et capable d’assumer son destin et son développement.»

      Discours prononcé le 22 juin 1990 à l’Assemblée nationale à la suite de l’échec de l’Accord du lac Meech. (Vidéo)

    • @ fauconcanadien2

      21 juin 2015
      22h27

      Dans le champ, comme d’habitude.

      Documentez vous un peu avant d’insulter les autres.

      Le Canada de 1914 n’avait aucune obligation légale de participer activement à cette guerre.
      Il était simplement, de facto, en état de belligérance avec l’Allemagne.
      Une loi avait d’ailleurs été passé en 1904, La loi de la milice, qui spécifiait que la milice canadienne ne pouvait être envoyée au combat que pour défendre les intérêts du Canada et non pas ceux de l’empire.
      Ceci suite à l’envoi de troupes au Transvaal en 1899.
      Une décision de Laurier qui n’avait pas faite l’unanimité.

      Donc, comme je tentais de vous l’expliquer, le Canada a participé au combat de plein gré car il n’était aucunement menacé par l’Allemagne. C’était une décision politique.

      M. Duclos

    • cotenord_7

      22 juin 2015
      06h18
      Merci des explications. J’étais allé au plus court au lieu de fournir une explication détaillée.

      Je voulais juste indiquer à Anthrax que la dernière guerre coloniale, à laquelle le Canada a participé, fut la première guerre mondiale pour libérer la France.

    • Anne-Marie Dussault semble s’être approprié les ondes journalistiques de Radio-Canada pour mettre en valeur ses orientations politiques personnelles (libérale) . Son manque d’objectivité dans ses propos et dans ses façons biaisées de mener les discussions constituent une attaque directe à la démocratie jour après jour. Une telle dérive devrait être interdite sur les ondes de notre société d’état.

    • référence de mon dernier post :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%AAte_de_la_Saint-Jean

    • Pour les signaux de fumée, probablement qu’on devait les faire en haut du Mont Royal, pour être bien aperçu de loin…

      jusqu’aux Montagnes Rocheuses…

    • @monsieur8, 21 juin 2015, 23h06

      “Le désir d’indépendance des Québécois n’a rien à voir avec une quelconque haine des anglophones ou du ROC, comme vous et vos potes aimez le laisser (vous le faire) croire.

      Qu’en savez-vous? Vous devriez lire les premiers essais en faveur de l’indépendance du Québec (Chaput, d’Allemagne et même Daniel Johnson, père), livres publiés avant votre arrivée au pays.

      Le mouvement indépendantiste était à l’origine un mouvement revendicateur visant à briser une certaine oppression économique qui défavorisait les francophones. Ce mouvement, quasi révolutionnaire, a contribué à changer le profil économique du Canada au profit de ceux qui était autrefois exclus. Le Canada d’aujourd’hui ne ressemble plus au Canada d’avant les années 70s.

      Les québécois ont eu leur révolution tranquille et l’on peut conclure que le reste du Canada a également changé mais à un rythme non-révolutionnaire. Les québécois ont maintenant tous les pouvoirs et les capacités pour s’affirmer dans un environnement stable et non oppressif.

      Les raisons de se séparer qui existaient dans les années soixante et qui étaient surtout économiques, n’existent plus. Les francophones n’ont jamais eu autant d’influence dans ce pays et les tendances jouent en notre faveur.

    • @fauconcanadien2

      ”fut la première guerre mondiale pour libérer la France.”

      La Belgique. France c’est la 2e.
      Cherchez ”ww1 in europe every day” sur Youtube, vous pourrez voir l’avance des forces de l’axe.

    • Samati mohamed 09h11

      Depuis quand un peuple qui a été conquis de force par les armes, doit-il être obligé de tomber en amour avec son colonisayeur, qui ne lui ressemble ni dans la langue, ni dans la culture ?

      RÉPONSE : ▬▬▬▬▬▬▬▬

    • @zduc

      ”Le Canada de 1914 n’avait aucune obligation légale de participer activement à cette guerre.”

      Le lendemain de la tombé de l’ultimatum (ou quelques jours plus tard), le Canada à passé la Loi sur les Mesures de Guerre.

      ”C’était une décision politique.”

      Qui à définit le nationalisme Canadien et le nationalisme Québecois. Nous n’avons pas combattu en Europe pour défendre les intérêts de l’Empire, mais plutôt pour combattre l’avancée allemande qui menacait, non seulement, les intérêts Britanniques mais ceux de toute l’Europe de l’ouest et de l’Europe de l’est.

      Nous avons participé à plusieurs conflits qui n’était pas les nôtres depuis la Grande Guerre. Ce n’était peu être pas notre combat, mais le Canada s’est, depuis, forgé un réputation de ”peace keepers” à l’international. Que Harper semble vouloir détruire à tout prix.

    • @ contarebourg: Oui et c’est à cause des gens comme elle et ils sont plusieurs que la population perd le respect des journalistes politique..

      Je vous ai adresser un commentaire mais le bâillon est passé par mon commentaire.

    • Pour que mon commentaire de 09h09 soit cohérent, il aurait fallu que la varlopette gescasienne ne m’enléve un post précédent de 09h06, alors je le remet en supprimant ce qui aurait pu heurter, et qui se trouver à la fin du commentaire :

      La Fête de la St Jean au Québec

      Se payerait-on notre tête ?

      Référence wikipédia :

      ” Au Québec

      Au Québec, il s’agit de la Fête nationale du Québec. La fête a remplacée la fête religieuse traditionnelle de la Saint-Jean qui soulignait jadis le début de l’été et donnait lieu à des feux de joie sur les berges du Saint-Laurent. Ces feux avaient pour objectif de célébrer l’arrivée de l’été mais aussi de communiquer aux villages environnants les dernières nouvelles de l’hiver. Combien de morts ? Combien de nouveau-nés ?▬► Les signaux de fumée faisaient office d’alphabet et donnaient un premier aperçu de l’état de la vie du Québec rural de l’époque.”

      https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%AAte_de_la_Saint-Jean

    • Bizarre, tant qu’à être hors sujet, il n’y a personne qui a félicité le gouvernement d’avoir eut une entente avec les pharmaciens,,,,

      Moi je trouve cette entente magnifique pour bien des gens.

    • @cotenord-7 (6h18) et par extension fauconcanadien2

      C’est bien instructif vos tites références wiki mais ça ne répond pas à la question de fond du débat : est-ce que le Canada a participé à la 1ere guerre mondiale de son plein gré ou sur “ordre” de la couronne britannique?…

    • Contarebourg.Fout faire suite a votre commentaire voici;
      Sur l’oléoduc de Trans-Canada
      Affrontement entre Anne-Marie Dussault et Bernard Drainville

      Sur le site de Radio-Canada, voici comment on présente un sujet traité à l’émission 24/60 du mercredi 17 juin 2015.

      « Énergie Est : contradictions au sein du PQ.
 Après la confusion d’hier entourant la position du Parti québécois sur l’oléoduc Énergie Est, Pierre-Karl Péladeau s’est ouvertement prononcé aujourd’hui contre le projet de pipeline qui doit transporter du pétrole de l’Alberta à travers le Québec. 
—Entrevue avec le député Bernard Drainville, porte-parole de l’Opposition officielle, Ressources naturelles »

      Je vous dis tout de suite qu’il serait inutile porter plainte devant l’ombudsman de Radio-Canada ou au Conseil de presse.

      Anne-Marie Dussault n’aime pas Bernard Drainville et Bernard Drainville fait semblant de rien et répond aux questions quand l’animatrice arrête de parler, cesse d’étirer la question et lui donne un peu de temps pour répondre. On sait qu’elle n’écoutera pas la réponse, n’en tiendra pas compte et reviendra de la même façon sur ce qu’elle veut faire admettre. Est-ce qu’une libérale peut aimer un péquiste surtout si c’est un ancien confrère ?

      Anne-Marie Dussault suit les traces de son chef Philippe Couillard qui, au début de la dernière campagne électorale, a dit détester le Parti québécois pour fouetter les troupes mais surtout pour montrer que le chirurgien qui est allé faire une couple de millions de dollars en Arabie saoudite et les a placés dans un paradis fiscal est capable d’avoir des sentiments et qu’il est autre chose qu’un verbo-moteur qui dit n’importe quoi sur la rigueur qui n’est pas de l’austérité et sur le besoin de stabilité politique ce qui veut dire les libéraux au pouvoir pendant dix ans et pourquoi pas augmenter le nombre d’immigrants et quelques milliers de Néo-Québécois de plus pour solidifier le vote libéral.

      Ma femme était en train de mettre au feu un jarret d’agneau qui devait s’avérer succulent quand je lui ai dit : « Dépêche-toi, viens voir ton député croiser le fer avec la libérale qui anime l’émission 24/60. » J’ai peut-être tort de la qualifier de libérale mais je rapporte mes propos tels quels, la vérité historique l’exige.

      J’ai ajouté. « Anne-Marie-Dussault va essayer de faire admettre à Bernard Drainville qu’il y a confusion chez les péquistes sur l’oléduc Trans-Canada et que, conséquemment, PKP manque de leadership. Viens voir ça, ça va être intéressant. » D’autant plus que nous venions de lire l’éditorial de Jean-Claude Pomerleau sur la page Actualité de Vigile intitulé :
      « Énergie Est
      
PQ : la confusion qui consacre notre impuissance

      Ce qui vaut pour la Colombie-Britannique vaut aussi pour le Québec »


      Pomerleau soutient que le PQ doit s’opposer vigoureusement à l’oléoduc. Cet article a été publié le 17 juin avant l’entrevue du 24/60. De même la Presse canadienne disait, le 17 juin, que PKP n’avait pas la même position que deux de ses députés Martine Ouellet et Sylvain Gaudreault.

      Je vous le dis tout de suite. Le but d’Anne-Marie Dussault n’est pas de faire de l’information contrairement à ce que claironnent « les Normes et pratiques journalistiques de Radio-Canada » qui permettent à l’ombudsman de porter des jugements sur l’information qui doit avoir les qualités suivantes : exactitude, équité, équilibre, impartialité, intégrité. Dussault est une vedette de Radio-Canada et est au-dessus de ces « Normes et pratiques journalistiques ». On l’a vu quand elle abordait la Charte des valeurs : elle s’opposait à la Charte comme une militante libérale et comme la norme multiculturaliste de Radio-Canada l’imposait.

      Comme prévu, l’animatrice essaya de faire admettre qu’il y avait confusion et contradiction chez les péquistes sur l’oléoduc Energie-Est. Ce que nia énergiquement plusieurs fois Bernard Drainville. Dussault revint cinq fois sur l’affirmation de confusion et conclut au manque de leadership de PKP.

      Du point de vue de la communication et du message qui se rendait au téléspectateur, ce n’était pas la position du Parti québécois sur l’oléoduc qui dominait mais au contraire l’altercation entre l’ex-ministre et l’animatrice qui prenait toute la place. C’est ainsi qu’Anne-Marie Dussault fait de l’interférence et nuit à l’information qui devrait normalement être le but de ses entrevues. Sauf si le ministre est libéral. Là on assiste à un love-in tellement que le journaldemoutréal a été un moment crédible quand il a inventé l’histoire d’une idylle possible entre Gaétan Barrette et Anne-Marie Dussault.

      Drainville a bien essayé de faire porter le débat sur le fait que ce n’est pas le Québec qui a le pouvoir de décision sur l’oléoduc : ce fut en vain. Et que c’est un motif de plus pour sortir du Canada et briser le lien fédéral : ce fut en vain. Il a bien essayé aussi de faire porter le débat sur le gouvernement libéral qui est au pouvoir et dont la position est ambiguë : ce fut en vain. La perspective indépendantiste et la critique du gouvernement libéral n’intéressent pas Anne-marie Dussault.

      A la fin de l’entrevue quand un Drainville amical (malgré tout…) souhaita à son ex-collègue de bonnes vacances, elle ne s’y attendait pas et lui a presque répondu de se mêler de ses affaires. Elle a sans doute compris qu’étant donné la piètre qualité de l’information qui se dégage de ses entrevues agressives qui sont des confrontations et qui manquent d’impartialité, d’équité et surtout d’équilibre, elle avait bien besoin de prendre des vacances et de se reposer.

      Et ce sont ces gens-là avec Anne-Marie Dussault en tête qui viennent bien près de s’évanouir comme Bella dans Cormoran quand ils affirment que la liberté de la presse est menacée par PKP.

      Une petite remarque en terminant. Regardez sur Huffingdon Post la vidéo de son entrevue et vous comprendrez que PKP n’a jamais dit que les propos de Martine Ouellet et Sylvain Gaudreault sur l’oléoduc étaient simplistes mais que c’est la façon de les formuler par les journalistes qui étaient simplistes. Nuance énorme. Les loustics qui critiquent le français de PKP pourraient commencer par essayer de saisir les nuances qui apparaissent dans ce qu’il dit en réponse à des questions des journalistes qui sont souvent confuses, tendancieuses et mal posées.

      Robert Barberis Gervais.
      Ça c’est les vraies affaires.

    • Petite leçon pour nous les Québécois….

      Attention aux marchands d’illusions, aux vendeurs de rêves, aux shamans aux formules magique, aux négationnistes!

      En Grèce, ils ont élus un Gouvernement d’extrême gauche qui laissait présager qu’ils allaient faire plier les genoux des banques, du FMI, que L’austérité n’a pas sa place, que tout les fonctionnaires allaient retrouver leur emplois ainsi que leur généreuse conditions, a grand discours que la dette c’est pas important…. vous savez c que je veut dire, exactement les discours que l’on entend ici de nos séparatistes….

      Bien aujourd’hui ce gouvernement de gauche fraîchement élus démontre aux Grecs qu’ils ont encore une fois acheter du rêve à crédit, c’est l’impasse en Grèce, c’est la débandade financière , les gens retirent tous ce qu’ILS leur restent dans les banques, les banques sont à sec, le système va s’écrouler, la Grèce est en faillite technique, ce gouvernement vendeur de rêve…. ce voit de vivre avec la réalité, ce gouvernement de gauche vient de faire un virage à 180 degrés et passe à droite à toute vapeur, la retraite viens de passé à 67 ans, les syndicats sont renvoyés dans leurs trous, toute les promesses de ces vendeurs de rêves tombent dans le néant…. la réalité ont ne peut JAMAIS y échappé!

      L’implosion à commencer!

      Sommes nous les prochains?

    • @anthrax

      ”Depuis quand un peuple qui a été conquis de force par les armes, doit-il être obligé de tomber en amour avec son colonisayeur.”

      Les barbares germaniques ont été conquis par les armes par les Francs, qui formeront la France un peu plus tard. La Chine est un autre exemple avec la dynastie des Qin qui unira la Chine à travers plusieurs guerres. C’était il y à plus de 2 000 ans pour la Chine. Et plus de 1 500 ans dans le cas de la France (Francia).

    • tibob25 10h45

      il nous pose une question :

      ▬ ”

      Bizarre, tant qu’à être hors sujet, il n’y a personne qui a félicité le gouvernement d’avoir eut une entente avec les pharmaciens,,,,

      Moi je trouve cette entente magnifique pour bien des gens.”

      RÉPONSE :

      ▬ cette “entente” se fait sur le dos du peuple en lui transférant ce que ça coutera !

      en fait une superbe supercherie, alors qu’on nous factureras entre 12 $ à + de 30 $ pour renouveler des ordonnances, et autres petites surprises !

      Quand Barrette a renvoyer l’ascenseur aux médecins en leur accordant des augmentations faramineuses, il a plutôt puiser l’argent du côté du gouvernement.

      cette fois-ci, la manœuvre est très subtile ! on n’a pas à le féliciter pour nous faire payer encore plus… certaines personnes âgées seront surement affectés pour le renouvellement d’ordonnance et s’en priveront.

      Tout ça c’est du n’importe quoi, de l’esbrouffe, comme les libéraux nous ont habitué.

    • Il y a 55 ans aujourd’hui, le 22 juin 1960, Jean Lesage et son Équipe du tonnerre étaient portés au pouvoir.

    • Bonne Fête Nationale à tous les Québécois, incluant tous les participants à ce blogue!

      Bonne Fête du Canada à tous les ”Canadians”, incluant une partie des participants à ce blogue….. ainsi qu’Anne-Marie Dussault!

    • anthrax, tu dis ”certaines personnes âgées seront surement affectés pour le renouvellement d’ordonnance et s’en priveront.”

      surement affectés? Donc, tu n’es pas certain hein?

    • el_kabong 10:51

      Il me semble que la souveraineté du Canada s’est faite progressivement. À l’époque, le Canada était encore un Dominion, et je pense que la déclaration de guerre était automatique quand la GB entrait en guerre car la GB avait encore pleins pouvoirs sur ce genre de questions, mais je peux me tromper.

      Je crois que le Canada a cessé d’être un Dominion en 1931. Le Canada était alors souverain, sauf qu’il ne pouvait modifier sa constitution sans l’accord de Londres, ce qui n’est évidemment plus le cas aujourd’hui, le Canada étant entièrement souverain depuis 1982.

    • anthrax
      22 juin 2015
      11h41

      ”’en fait une superbe supercherie, alors qu’on nous factureras entre 12 $ à + de 30 $ pour renouveler des ordonnances, et autres petites surprises !”’

      Dans mon cas, la prescription est bonne pour un an,,, je présume que c’est la même chose d’autres personne,,,

      Donc, payer 1.00$ ou 2.50$ par mois pour ne pas aller voir un médecin si on en a un, c’est rien,,,,

      Ça coûte pas cher pous attendre des heures.

      De plus, le médecin pourra prendre un nouveau patient.

      Ta réponse ne m’a pas surpris,,, tu n’es pas heureux au Québec ,,je te suggère de retourner en France…le bonheur total pour toi et surtout nous….

    • Les nouveaux actes – Prolongation d’ordonnance
      Les nouveaux actes – Prolongation d’ordonnance
      5 juin 2013 | Steve Therrien
      Nouveaux services en pharmacie 10
      Vous n’avez pas obtenu à temps un rendez-vous avec votre médecin?

      Bientôt permise aux pharmaciens du Québec, la prolongation d’une ordonnance vise la continuité de votre thérapie médicamenteuse du patient lorsque vous ne pouvez avoir accès à votre médecin en temps opportun. Dans le but de ne pas interrompre votre traitement prescrit, le pharmacien peut prolonger votre ordonnance, mais n’en a pas l’obligation.

      Cette possibilité de prolonger votre ordonnance engagera la responsabilité de votre pharmacie. Les tâches reliées à ce nouveau service, qui passe d’administratif à professionnel, ne pourront être déléguées : votre pharmacien devra évaluer votre situation, prolonger votre ordonnance s’il le juge nécessaire, vous en informer ainsi que votre médecin et assurer un suivi post service, le cas échéant.
      Ces tâches monopolisent le temps de votre pharmacien.

      Cette prolongation entrainera une augmentation de la charge de travail du pharmacien qui devra nécessairement revoir l’organisation et la gestion de la chaîne de travail dans l’officine. ▬► Il est donc primordial que le pharmacien soit rémunéré convenablement, ceci dans le but d’assurer une continuité dans la qualité des services offerts. ◄▬

      https://www.monpharmacien.ca/les-nouveaux-actes-prolongation-dordonnance

      / il est évident que des personnes renonceront à payer directement de leur poche pour renouveler leur ordonnance. Il est certain que ceci entraînera des problèmes et des coûts bien plus élevés…

    • Avant, c’était le gouvernement qui payait votre visite au médecin pour renouveller vos médicaments, maintenant c’est nous qui payeront de notre poche le pharmacien pour ce service qui était pourtant payé par le gouvernement.

      Un tour de passe-passe astucieux…

    • OUI 25 ans ça se fête.

      Il y a 25 ans aujourd’hui
      « Quoi qu’on dise, quoi qu’on fasse… »
      Robert Bourassa, dernier premier ministre Libéral québécois

      Richard LE HIR
      Editorial de Vigile
      lundi 22 juin

      À deux jours de la Fête Nationale, il est opportun de rappeler aujourd’hui le 25e anniversaire de la déclaration que faisait Robert Bourassa, dernier premier ministre Libéral québécois, au lendemain du rejet de l’accord du Lac Meech : « Quoi qu’on dise, quoi qu’on fasse, le Québec est, aujourd’hui et pour toujours, une société distincte, libre et capable d’assumer son destin et son développement ».

      Tout en nuances, fuyant l’hyperbole comme la peste, et toujours désireux de se ménager une porte de sortie « au cas où… », il fallait que le moment fût grave pour que Robert Bourassa abandonne sa retenue coutumière et reprenne à sa façon l’essentiel du message du Général de Gaulle au balcon de l’Hôtel de Ville de Montréal un soir de juillet 1967 lorsqu’il s’était écrié « Vive le Québec libre ! ».

      Robert Bourassa, sans pour autant être indépendantiste, était un authentique Québécois. Il avait assumé pleinement l’identité québécoise que l’émergence de l’État du Québec s’était trouvée à proposer en échange aux Canadiens-français à la faveur de la Révolution tranquille.

      On ne peut en dire autant d’aucun de ses successeurs Libéraux. Ni de l’éphémère, inodore, incolore et insipide Daniel Johnson Jr, ni de Jean Charest, le « Capitaine Canada » de funeste mémoire, et encore moins du premier ministre actuel, Philippe Couillard, appliqué à éradiquer furieusement, et avec un acharnement pathologique que sa formation professionnelle devrait pourtant lui permettre d’auto-diagnostiquer, jusqu’à la dernière trace de la Révolution tranquille.

      Pensez-y bien ! La dernière trace, c’est Nous…

      Ëtre Canadien-français, c’est rejeter le seul espoir qu’il nous reste d’assumer avec un risque réduit et contrôlé par nous notre héritage de peuple français d’Amérique. Ëtre Canadien-français, c’est accepter l’ethnocide à petites doses sur deux ou trois générations comme les White (Leblanc), Brown (Lebrun), Greenwood (Boisvert), Baker (Boulanger), Drinkwater (Boileau, c’est hélas authentique) et autres Teebow (Thibault) et Arsnow (Arsenault) partis chercher fortune aux États-Unis (1890 à 1935, grosso modo)

      Être Québécois c’est croire en nous, croire en l’avenir, croire en NOTRE avenir, et croire « qu’on est peut-être quelque chose comme un grand peuple » !

    • mgsylvestre 13h30

      tout ce que vous racontez pour nous faire avaler le colonialisme anglo-saxon, ses institutions coloniales toujours présentes (ex: le Sénat, la Cour Suprême, le Parlement, etc…) n’est que de la bouillie pour les chats.

    • mgsylvestre 13h30

      et la Royal Navy ça fait référence à quoi ça ( Marine Royal Canadienne?

      et la Royal Canadian Air Force (Aviation royale canadienne) ?

      et la Royal Canadian Mounted police ( Gendarmerie royale du Canada) ?

      ça fait beaucoup de “Royal” ça !

      on est un pays ou on l’est pas ? et avec ces références, on est loin de l’être…

    • … et n’oublions pas non plus la Monnaie royale canadienne !

      pour un pays indépendant ça fait déjà beaucoup de référence à une royauté étrangère !

    • .. et la Fête de la Reine ? faut le faire…

    • les commentaires racistes comme celui de 13h52, sont interdits et punissables par la loi, pourtant la modération les laisse passer avec toute sa responsabilité que cela comporte.

    • “Les raisons de se séparer qui existaient dans les années soixante et qui étaient surtout économiques, n’existent plus. Les francophones n’ont jamais eu a”utant d’influence dans ce pays et les tendances jouent en notre faveur.”

      Le Canada continue de nous priver d’investissements afin que le Québec ait continuellement besoin de la péréquation.

      Et on a tellement d’influence qu’on n’a même pas réussi à récupérer notre portion du registre des armes.

      Les seuls Québécois qui font leur place au fédéral sont ceux qui font le jeu du canadian establishment.

      La tendance est que les Québécois deviendront de plus en plus minoritaire au Canada, diminuant d’autant leur poids politique.

      Bien sûr, ceux qui le désirent peuvent continuer de se contenter de peu.

    • L’indépendance du Québec est reconnue démocratiquement.

      La Nation du Québec est aussi reconnue démocratiquement.

      Ne pas vouloir subir la monarchie britannique est aussi un droit.

      Nier que nous ne sommes pas assujetti à la Couronne Britannique est une hérésie .

    • @erebete 22 juin 11h12
      Petite leçon pour vous erebete.
      Quand un peuple est abusé, il ouvre la voie aux extrêmes que cela soit de l’extrême gauche ou de l’extrême droite. Une chose est certaine, ce sont les démunis et la classe moyenne qui paient

      auteur-e(s) : Attac France
      La crise provient en grande partie des difficultés que rencontre l’État grec pour financer son budget en déficit, et faire face à une dette publique importante.
      ________________________________________

      D’où vient la dette grecque ?
      La dette grecque a plusieurs origines ; en premier lieu, la crise financière de 2007 et le renflouement des banques en 2008. Les États se sont alors endettés hors de proportion pour sauver les banques et relancer l’économie, sans condition, c’est-à-dire sans placer le secteur financier sous contrôle public.
      En conséquence de quoi, après 2008, on a assisté à un gonflement de la dette publique d’un grand nombre de pays, dans un climat économique morose. La baisse de l’activité s’est traduite par une baisse des recettes fiscales d’une part, et par l’augmentation du chômage de l’autre.
      Il existe par ailleurs une origine plus lointaine : l’application, à l’échelle européenne, de politiques néolibérales particulièrement prégnantes depuis l’adoption du Traité de Maastricht. En Grèce, comme dans les autres pays européens, ces politiques menées pendant les deux dernières décennies se sont traduites par une baisse continue de la fiscalité.
      Afin de subvenir à la baisse des recettes fiscales, les Etats ne peuvent pas emprunter auprès de la BCE, au nom de l’orthodoxie monétaire qui prévaut dans la zone euro : ils doivent se financer sur les marchés financiers, à des taux incertains, ce qui a participé à l’augmentation du poids de la dette [1].
      Enfin, en l’absence d’ajustements budgétaires (c’est-à-dire d’un véritable « gouvernement économique » de la zone euro), les inégalités entre les économies de la zone euro ne tendent pas à se résorber, au contraire : l’inflation – plus forte en Grèce que dans le reste de la zone euro – a contribué à rendre le prix des produits grecs trop élevé pour être compétitif. De ce fait, la Grèce importe plus qu’elle n’exporte : le déficit commercial de la Grèce a contribué au gonflement de sa dette extérieure publique et privée.
      Et la corruption ? La retraite à 53 ans ? L’évasion fiscale ? Le marché noir ? Le treizième et quatorzième mois des fonctionnaires ?
      Il faut bien comprendre qu’il y a un enjeu à vouloir mettre sur le dos des Grecs tous les malheurs qui les accablent. Cela présente en effet l’avantage de mettre de côté les causes « structurelles » évoquées plus haut, et notamment la responsabilité des marchés financiers, ou d’une zone euro dépourvue de mécanismes d’ajustements budgétaires.
      Il ne s’agit pas bien sûr de nier en bloc le rôle propre joué par la structure de l’économie grecque. Plusieurs facteurs ont contribué à dégrader les finances publiques grecques. En premier lieu, l’importance des dépenses militaires (4% du PIB, contre 2.4% en France) qui font le bonheur des vendeurs d’armes français… On remarquera que la réduction des dépenses militaires grecques n’est pas demandée par les gouvernements européens !
      Le poids du secteur informel, équivalent à 35% du PIB grec, entraîne par ailleurs un manque à gagner pour l’État grec estimé à 20 % des recettes fiscales. Il s’explique par le des professions libérales, des artisans et des entreprises d’échapper à l’impôt Par ailleurs, la faiblesse des salaires en Grèce incitent les ménages à cumuler des emplois dans le secteur informel.
      Il faut cependant se méfier de certains arguments, parfois amplement relayés par les médias, qui s’avèrent faux (comme la « retraite à 53 ans ») ou trompeurs (les « treizième et quatorzième mois »). D’autres relèvent plutôt du cliché, voire de la morgue et du mépris, comme la dénomination « PIIGS » pour Portugal-Irlande-Italie-Greece-Spain (utilisée par certains opérateurs des marchés financiers pour désigner les États européens fortement endettés).
      La Grèce était-elle donc dans une situation si désastreuse ?
      Pour en juger, il faut revenir au départ de la crise. Le gouvernement grec annonçait en 2009 un déficit autour de 6 % du PIB. D’après un article du New York Times , Goldman Sachs aurait aidé la Grèce à « maquiller » ses comptes, et aurait joué un rôle de conseil jusqu’en 2009, date à laquelle le gouvernement grec aurait refusé un outil financier permettant de repousser à une date plus lointaine le poids de la dette.
      George Papandréou, arrivé à la tête du gouvernement en octobre 2009 décide de dévoiler la réalité des chiffres : un déficit de 12,7 % du PIB et une dette publique de 300 milliards d’euros fin 2009 (113 % du PIB).
      Des chiffres qui sont à relativiser : la dette publique représente 197% du PIB au Japon, 127% en Italie, 92% aux Etats-Unis et en France, 82% en Allemagne. S’agissant du déficit, ils s’élèvent à 14% en Irlande, à 12% au Royaume Uni, entre 10% et 11% aux Etats-Unis et en Espagne…
      L’annonce du Premier Ministre grec a donné le signal à une première vague de spéculation sur la dette grecque. La dette grecque étant détenue dans une large mesure par des investisseurs étrangers, elle se trouvait particulièrement exposée à la spéculation.
      Les spéculateurs sont comme les loups, ils s’attaquent en premier aux plus petits et fragiles. Ils n’hésiteront toutefois pas à s’attaquer aux plus gros, dont l’Espagne et l’Italie. La spéculation leur permet de gagner de l’argent en créant des situations de crise et de panique qui font varier les cours et les taux d’intérêt, source de profits énormes pour les spéculateurs.

    • anthrax
      22 juin 2015
      14h00

      Avant, c’était le gouvernement qui payait votre visite au médecin pour renouveller vos médicaments, maintenant c’est nous qui payeront de notre poche le pharmacien pour ce service qui était pourtant payé par le gouvernement.

      ———————————————————————————————————-
      Tu es réellement borné. 1.00$ par mois,,,, oh boy,,,

      Es-tu sur le BS pour avoir du temps à attendre soit le médecin ou l’urgence ???

      ”’ Les nouveaux actes – Prolongation d’ordonnance
      Les nouveaux actes – Prolongation d’ordonnance
      5 juin 2013 | Steve Therrien”’

      N’oublie pas que nous sommes en 2015 ,,,, as-tu pris ta médication ????

      Juste 1.00$ par mois,,,,

    • @nunu 14h08 Robert Bourassa: “Quoi qu’on dise, quoi qu’on fasse, le Québec est, aujourd’hui et pour toujours, une société distincte, libre et capable d’assumer son destin et son développement ». Mais les bottines n’ont pas suivi les babines. S’il avait été cohérent aves ses paroles, nous serions indépendants depuis plus de 24 ans.

    • tibob25

      22 juin 2015
      14h58

      anthrax
      22 juin 2015
      14h00

      ”’Avant, c’était le gouvernement qui payait votre visite au médecin pour renouveller vos médicaments, maintenant c’est nous qui payeront de notre poche le pharmacien pour ce service qui était pourtant payé par le gouvernement.
      ””

      Une question pour toi,,,, est-ce que tu sais c’est qui le gouvernement ???

      C’EST NOUS,,,,

      Wake up

    • Moi j’aime bien Anne-Marie Dussault.

      Cette grande journaliste qui en a vu d’autres fût d’ailleurs présidente de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) de 2001 à 2004.

      Le seul reproche que je peux lui faire, c’est qu’elle a nettement favorisé Pauline Marois lors du débat des chefs en 2014. Ca frisait la partialité.

      Mais voyez-vous, elle n’est pas très appréciée au Péquistan. Elle n’est pas suffisamment péquistanaise aux goût des jihadistes péquistanais et certains ont décidé de lancer une Fatwa politique à son égard.

      Vous assisterez ainsi à l’étalement des armes favorites des jihadistes péquistanais, c’est-à-dire :

      Commérages, rumeurs, médisances, manipulations des faits, attaques personnelles, voire même les calomnies.

      Par contre, si Anne-Marie Dusseault se convertissait à l’idéologie péquistanaise sous la direction de l’ayatollah actuel, et j’ai nommé le seul et unique Pierre Karl Péladeau, le nouveau Moïse du Péquistan, a bien là, le refrain ne serait plus le même.

      Vous verriez les tapis de fleurs couvrir le sol béni de la terre sacrée qu’est Québécor. Vous entendriez les chants élogieux des Agnès (Madame Blancheville) Maltais, des Bernard (La couleuvre) Drainville, des Gilles (has been) Duceppe, et autres « Yes Boss » du même genre.

      Ah! Le Péquistan. Il n’est plus tout à fait le même depuis le départ prématuré de la Grande Pauline Marois Première, celle-là même qui représentait l’idéal péquistanais. Cet idéal qui se résume à ce qui suit (je vous le rappelle) :

      Le déni de la réalité politique québécoise et la création du Mur des Lamentations péquistanais où tout citoyen péquistanais pourra y retrouver une raison de vivre, c’est-à-dire : brailler, chiâler, critiquer, hurler, vomir, voire même menacer, et autres verbes du genre.

      Malheureusement, la création de ce Mur signifierait une baisse dramatique des interventions sur le blogue de Gilbert Lavoie. Ce même blogue servant présentement de Mur des Lamentations temporaire pour nos chers citoyens péquistanais.

    • @mgsylvestre (13h30)

      C’est bien gentil mais vous répétez essentiellement la même chose que cotenord, en passant à côté de la question : je n’ai pas demandé si le Canada était en guerre en même temps que la G-B (ça, c’est reconnu); j’ai demandé si la participation du Canada (la décision d’envoyer des soldats) était volontaire ou sur ordre de notre “entité dominante”…

    • @11h12, les histoires de bonhomme-7-heures de mononc’ erebete, pour faire peur au esprits faibles…

      Ça va “pogner” avec les fédéraleux…

    • @tibob25 15h02 “C’EST NOUS,,,,” Moins, beaucoup moins de la moitié d’entre nous, à cause de notre système de scrutin dépassé.

    • @anthrax

      ”Nier que nous ne sommes pas assujetti à la Couronne Britannique est une hérésie .”

      Allez voir quel sont les pouvoirs de la Couronne Britannique. On fait toujours partit du Commonwealth,

    • qui comporte plus d’avantages que d’inconvénients.

    • @anthrax 14h00 Payer une somme modique pour le renouvellement annuel de nos médicaments nécessaires à long terme nous coûtera un peu d’argent mais moins cher en temps, en attente inutile.

    • anthrax
      22 juin 2015
      14h51

      Tu es drôle,,,, j’attends la police,,,

      Ha, Ha, Ha, Ha, Ha, à l’infini,,,, you made my day….

    • Plusieurs ici ont souligné le 25ème anniversaire du célèbre et magnifique discours de Robert Bourassa, le 22 juin 1990, le soir même de l’échec de l’accord du Lac Meech.

      Voici un lien vers un excellent reportage qui relate les événements politiques, au Québec, dans les mois qui ont suivi le fiasco de Meech (1990 à 1992). Une époque fascinante, des images saisissantes ! Pour ceux qui connaissent mal cette période, ou qui ne s’en rappellent plus très bien, je vous recommande fortement d’investir 45 minutes de votre temps pour vous mettre au parfum de cette époque charnière de notre histoire.

      Robert Bourassa – Le Tricheur

      Le reportage a été réalisé par JF Lisée et est basé sur son livre («Le Tricheur»). Mais ne craignez rien, c’est un documentaire remarquablement objectif qui ne fait que présenter des faits historiques réels.

    • @st-henri

      ”Bonne Fête du Canada à tous les ”Canadians”

      En français on dit Canadiens. Vous êtes Québecois, vous devriez savoir ça.

    • @Anthrax

      Quelle plaie…

      Écrivez tout ce que vous voulez, faites toutes les vérifications que vous voulez, essayez d’être encore plus désagréable que d’habitude mais les deux énoncés suivants sont incontestables:

      -Le Canada est politiquement entièrement indépendant depuis 1982, et même sa monarchie est constitutionnellement distincte.

      -De plus, le Canada est une monarchie constitutionnelle, et la monarchie n’a pratiquement aucun pouvoir réel. La persistance de ces symboles est agaçantes (et inutilement coûteuse, vu que cela ne génère même pas de tourisme), mais c’est à peu près tout ce qu’on peut en dire.

      Par ailleurs, l’échange duquel vous vous êtes mêlé ne vous concernais pas, il s’agissait de déterminer si la déclaration de guerre du 1914 avait été faite de manière indépendante ou non par le Canada et je répondais que je pensais que ce n’était pas le cas à l’époque. (En passant, parlant de guerre, votre haine viscérale du Canada est étonnante de la part d’un ressortissant Français quant on pense à tous les morts et à tous les sacrifices du Canada dans ces deux guerres. L’écrasante majorité de vos compatriotes voient les choses plutôt différemment…

    • Anthrax,,,

      Est-ce que c’est raciste ces commentaires ?:

      Alan.Smithee
      17 juin 2015
      15h30

      On devrait embarquer dans la cale d’un navire tous les députés et ministres fédéralistes, exceptés ceux du bloc, l’envoyer au large et le couler.

      candela
      17 juin 2015
      15h41

      AIan.Smithee
      17 juin 2015
      15h30
      On devrait embarquer dans la cale d’un navire tous les députés et ministres fédéralistes, exceptés ceux du bloc, l’envoyer au large et le couler.
      - – – – – – – – – — – – – — – – – – — – – – – – – – – – – – –
      Le fédéral fait déjà si peu pour l’environnement… ça serait mieux le compostage.

      AIan.Smithee
      17 juin 2015
      15h44
      On devrait priver d’air, tous les fédéralistes

    • bibittepequistan 15h13

      au pays des aveugles fédéralistes, les borgnes sont rois.

    • bibittepequistan
      22 juin 2015
      15h13

      Bravo, comme ils disent, en plein dans les dents,,,

      Bravo

    • lukos
      22 juin 2015
      15h32

      Pas d’accord,,,, c’est la plupart des citoyens qui paient des impôts et taxes,,, ainsi que les compagnies,,,

      Cest nous autres qui sommes le gouvernement,,,quand je dis tout nous autres, c’est ceux qui paient des impôts et des taxes….

      Si on ne payait pas, nous n’aurions pas de gouvernement..

    • @tibob25 : vous êtes pâmé par l’entente entre le gouvernement et les pharmaciens et vous vous empressez de féliciter les libéraux pour cela. Ô surprise!

      Que savez-vous de cette entente? Êtes vous sur que c’est une bonne affaire pour les québécois?

      À combien s’élèveront les honoraires des pharmaciens (payés par nous) pour les 4 nouveaux actes autorisés? Quelles compressions devront faire les pharmaciens pour compenser pour les 3 nouveaux actes pour lesquels ils ne seront pas rémunérés? Comment vont se traduire ces compressions? Est-ce que le gouvernement va faire des économies avec cette nouvelle entente, ou sera-ce le contraire?

      La réalité est qu’aucune réponse à ces questions n’est encore possible, car les termes financiers de l’entente ne sont pas encore dévoilés.

      À mon avis, cette entente est probablement une bonne chose car elle vise à alléger un peu le fardeau des médecins… elle va donc dans la bonne direction. Toutefois, tant qu’on ne sait rien sur les coûts qu’elle va engendrer, et qui paiera ces coûts, il est peut-être un peu tôt pour pavoiser, vous ne trouvez pas?

      À moins que, lorsque vous évaluez une décision politique, votre seul critère est QUI a pris cette décision. Est-ce comme cela que vous réfléchissez? Réfléchissez-vous?

    • @bibittepequistan 22 juin 15h13
      Johnbull, continue d’habiter ce corps, l’huile de castor canayen va faire effet dans 5-4-3-2-1….et PAF un autre froc de souillé…!

    • @marcelleduc

      22 juin 2015
      14h57

      Regardez ce document:

      https://www.youtube.com/watch?v=x_Y3CUZUIN4#t=41

    • Beaucoup de nos réponses aux commentaires fédéralistes, sont varlopées.

      On se demande si ce n’est pas mieux de laisser le champs libre aux fédéralistes, qui peuvent raconter n’importe quoi ici, sans aucune conséquence, puisqu’on supprime nos répliques.

      De toute façon on connaît bien l’idéologie de gesca, il n’y a donc aucune surprise.

      quand à moi, j’ai eu des commentaires racistes sans aucune conséquence pour leurs auteurs. Les répliques ont même étaient supprimées.

      Amusez-vous bien entre vous. Votre cause c’est de la daube.

    • @marcelleduc

      22 juin 2015
      14h57

      Votre analyse de la crise grecque couvre assez bien l’ensemble des facteurs qui ont donné naissance à cette crise. Elle s’inspire , à mon avis, un peu beaucoup du crédo de gauche d’Attac qui refuse de voir la nécessité de mesures d’austérité pour un pays avec une dette de 300 milliards pour moins de 12 millions de grecs.

      En revanche, votre analyse aurait du tenir compte des conditions qui ont prévalu lors de l’adhésion de la Grece au traité de Maastricht. J,en cite un résumé:

      Le Figaro de ce lundi:

      “Les cinq clés pour comprendre l’origine de la crise grecque.”

      “L’origine de la crise tient à l’entrée même de la Grèce dans la zone euro en 2001. L’économie n’était pas assez solide, pas assez diversifiée et ses finances publiques dans le rouge, loin des critères de Maastricht. Athènes a profité de l’effet d’aubaine de l’euro pour se financer artificiellement à bas coût. De 10 % en moyenne avant l’adoption de la monnaie unique, les coûts d’emprunt à dix ans sont tombés à moins de 3 %, sans que la Grèce ait réalisé des gains de croissance ni réduit ses dépenses publiques. «Les Grecs ont acheté le rêve européen ; ils ont vécu dans l’illusion d’un rattrapage du niveau de vie au standard français et allemand», souligne Christopher Dembik, économiste de Saxo Banque. ”

      G. Michaud

    • bibittepekistan 15h13. Hein??? Ouff!!!! Bah!!!

    • lukos
      22 juin 2015
      15h32

      Pas d’accord,,, c’est les indivudus qui ont un emplos et les entreprise qui font des profits que paient des impots ainsi que les consommateurs avec la tvq.

      Pour moi ça n’a pas avoir avoir avec le système de scrutin dépassé

      Ça serait n’importe quel gouvernement et nous continuerions à payer des impôts et taxes…

      Pas le choix faut payer pour les Anthrax….

    • Fiel et mesquinerie le jour même des funérailles de l’ancien maire, faut le faire! http://www.journaldequebec.com/2015/06/16/le-pire-maire-quon-a-eu-a-montreal–claude-dupras

    • 17h25 C’est dans l’édition d’aujourd’hui mais le lien nous indique que ça date du 16 juin. Cracher sur un cadavre encore chaud…

    • @tibob25 16h05 Ce genre de commentaire, de quelque côté qu’il vienne, est déshonorant pour celui qui le fait et une honte pour la démocratie.

    • Et la “modération” dans tout ça?

    • 17h43 Re: 17h42.

    • anthrax, 16h31.

      Tu nous quittes?

      Nenon, tu vas revenir sous un autre des nombreux pseudos. On te connait.

    • @anthrax 16h31 “Beaucoup de nos réponses aux commentaires fédéralistes, sont varlopées.” Ne vous en faites pas trop, il n’y a sûrement pas que ceux-là. La “modération” a des raisons que la raison ne connait pas.

    • @ Midian

      22 juin 2015
      09h40

      Cette discussion porte sur le fait de savoir si le Canada était obligé de participer à cette guerre.

      La réponse est non.

      Le gouvernement de Borden a décidé d’y participer.
      De son plein gré.

      Quant à savoir pourquoi le gouvernement de l’époque a pris cette décision, c’est une tout autre discussion.

      M. Duclos

    • 15h49 Faire payer au patient le renouvellement de ses ordonnances et quand même une forme de privatisation de la médecine. Les frais accessoires…

    • 19h14 …de ses ordonnances est ..

    • @erebete (11h12)

      Tenez, juste pour vous…

      http://affaires.lapresse.ca/economie/international/201506/22/01-4879942-la-grece-se-rapproche-dune-sortie-de-crise-cette-semaine.php

      http://affaires.lapresse.ca/bourse/201506/22/01-4880028-les-marches-souleves-par-les-espoirs-sur-la-grece.php

    • Bon, nous voilà en Grèce…très beau pays que j’ai eu le bonheur de visiter pendant un mois. J’y ai remarqué beaucoup de travail au noir, d’hôtels sans facture, de restaurants sans factures et de maisons pas terminée depuis des années. ( pas terminée, pas de taxe paraît-il ).
      Tout ça, plus la corruption, les dépenses militaires exagérées, plus les magouilles des banquiers et ce qui dit l’article du Figaro ont conduit à la faillite technique de ce merveilleux pays. Dommage. Et si la Grèce quitte l’Europe, elle souffrira encore plus.

    • Toujours aussi méprisant envers les Québécois, johnbull est de retour sous le pseudo de bibittepequistan à 15h13 et, bourré d’huile de castor canayen, va en subir les effets dans 5-4-3-2-1 :….et PAF un autre froc de souillé…!

    • tibob25

      22 juin 2015
      16h05

      Anthrax,,,

      Est-ce que c’est raciste ces commentaires ?:

      [...]

      - – - – - – - – - – - – — – - – - – - – – - — – -

      aPrécisez la rce de ceux qui subissent le racisme et la race de ceux q

    • Reprise de 20h44 :

      tibob25

      22 juin 2015
      16h05

      Anthrax,,,

      Est-ce que c’est raciste ces commentaires ?:

      [...]

      - – – – – – – – – – – – — – – – – – – – – – — – -

      D,abord, précisez la race de ceux qui subiraient le racisme et la race de ceux qui feraient subir le racisme.

      Enfin, définissez ce qu’est le racisme pour vous.

      Parce que là, c’est n’importe quoi et encore plus écarté…

    • @ el_kabong (commentaire « el_kabong 22 juin 2015 10h51 ») :

      Le 4 août 1914, la déclaration de guerre du Royaume-Uni contre l’Allemagne a automatiquement entraîné le Canada dans la Première Guerre mondiale, parce que le Canada était alors un dominion britannique, ce qui faisait en sorte la politique étrangère du Canada était alors dictée par le Parlement britannique.

      Le 5 août 1914, le gouverneur-général du Canada (représentant officiel du souverain britannique au Canada) a tout de même émis une déclaration de guerre du Canada contre l’Allemagne.

      Nonobstant son incapacité constitutionnelle à déclarer ou ne pas déclarer l’état de guerre à cette époque, le gouvernement du Canada pouvait tout de même en principe à l’époque déterminer le niveau d’implication du pays dans la guerre, par exemple envoyer un petit contingent, un moyen contingent ou un gros contingent, imposer la conscription, etc.

      Le gouvernement de l’époque a alors appuyé fortement le Royaume-Uni, à la fois par solidarité impériale et parce que la vaste majorité des Canadiens anglais de l’époque étaient encore très attachés au Royaume-Uni (à cette époque, un grand nombre de Canadiens anglais avaient encore des frères, des sœurs, des cousins ou des cousines au Royaume-Uni). Ceci, comme vous le savez sans doute, a provoqué une très grave crise politique qui a opposé Canadiens anglais et Canadiens français.

      Ceci étant dit, le gouvernement canadien a tout de même profité de la guerre pour affirmer sa souveraineté. Par exemple, le ministre de la Milice et de la Défense, Sam Hughes (un personnage très controversé), a refusé que les soldats canadiens soient retirés de leurs unités canadiennes et intégrés à des unités de l’armée britannique, une fois arrivés en Angleterre et sur le continent européen. Les Canadiens ont par conséquent combattu dans des unités canadiennes généralement commandées par des Canadiens, jusqu’au niveau du corps d’armée (comprenant 3 ou 4 divisions de l’armée de terre, soit entre 15 000 et 20 000 hommes).

      Avec l’adoption du Statut de Westminster en 1931, le déclenchement de l’état de guerre par le Canada a été tout à fait différent au début de la Deuxième Guerre mondiale. Dans ce cas-ci, le Royaume-Uni et la France ont déclaré la guerre à L’Allemagne le 3 septembre 1939, soit deux jours après que l’Allemagne ait envahi la Pologne (1er septembre 1939). Quant au Parlement canadien, il a été convoqué pour une session spéciale qui a commencé le 7 septembre et a voté en faveur de la déclaration de guerre contre l’Allemagne le 9 septembre. À la suite de ce vote, le cabinet a approuvé un ordre en conseil que le haut-commissaire du Canada à Londres a présenté pour approbation au roi Georges VI (père de l’actuelle reine Elizabeth II), en tant que chef d’État du Canada, le 10 septembre 1939.

      Donc, contrairement à ce qui s’est passé en août 1914, l’entrée en guerre du Canada contre l’Allemagne en septembre 1939 n’a pas été automatique et a nécessité un vote du Parlement canadien.

    • “Un juge de la Cour fédérale a ordonné au ministre de la Sécurité publique, Steven Blaney, et au commissaire de la GRC de remettre un disque dur externe contenant toutes les données québécoises du registre des armes d’épaule.

      Le gouvernement a jusqu’à 10h00, mardi, pour remettre ce disque dur à la cour, a tranché le juge Luc Martineau – livrant en fait un vote de non-confiance à l’égard des promesses du gouvernement de voir les données restantes être préservées durant les procédures de contestation devant les tribunaux (La Presse).” Il est beau et transparent, ce gouvernement qui croit pouvoir impunément bafouer la loi.

    • @tibob25 17h03 “Ça serait n’importe quel gouvernement et nous continuerions à payer des impôts et taxes…” Mais avec un mode de scrutin plus équitable, nous serions mieux représentés.

    • Pour la troisieme fois…

      @monsieur8

      21 juin 2015
      23h06

      Vous etes tellement pressé de voir le mal dans les autres qui ne partagent pas votre point de vue que vous ne réalisez meme pas que vous n’avez pas compris l’essence de mon message:

      Celui-ci était destiné a souligner le fait qu’un fondateur du mouvement indépendantiste RIN ait été étudié dans une université anglophone, ce qui confirmait d’une manière assez cocasse le message de @samati 17h03 d’hier qui confirmait que les colleges et universités anglophones sont au service de la population du Quebec entier. Le message de @samati se voulait une réponse a @godin1963 pour son message de 14h48, qui peste contre le niveau de financement des universités anglophones.

      Je suis d’ailleurs perplexe concernant son affirmation que les anglophones ne représentent que 8% de la population du Quebec (godin1963 21 juin 2015 10h58)

      Vous voila donc mis au fait.

      Je ne peut par contre passer sous silence votre tirage injurieuse a mon endroit:

      “Vous trouvez ça cocasse parce que ça ne correspond pas à l’image que vous aimez projeter des indépendantistes : renfermés sur eux-mêmes et haïsseurs invétérés de tout ce qui parle anglais? Est-ce que cela vous fait réaliser que votre perception est complètement fausse?

      Le désir d’indépendance des Québécois n’a rien à voir avec une quelconque haine des anglophones ou du ROC, comme vous et vos potes aimez le laisser (vous le faire) croire.”

      Je n’ai JAMAIS laissé croire une telle chose – je n’attaque pas les indépendantistes sur une base personnelle, contrairement a certains de VOS potes qui le font allègrement (et vous ne dites rien la-dessus – donc deux poids deux mesures si je comprends bien votre approche).

      J’attaque le projet que je juge desormais comme non-pertinent. Je considère également que le projet indépendantiste se nourrit d’un nationalisme obtus. Les messages laissés par @zduc, @Yack et @godin1963 sur l’immigration au Quebec donnent un exemple patent de ceci.

      Contrairement a bien des gens ici sur ce blogue (et incluant probablement vous de meme), je n’ai pas ce désir de nationalisme en moi, que celui-ci soit de race, de nation ou d’état. Je n’ai pas ce besoin d’appartenance – dans le meilleurs des cas, cela est pour moi une relique de l’arrivée de l’etat-nation datant du debut de l’ere industrielle. Dans le pire des cas, je considère le nationalisme comme une psychose de masse, engendrée et encouragée par des intérêts autres que ceux de la population.

      Le Canada, comme le Quebec sont pour moi des appareils, des outils, des structures, qui servent la cause de ses habitants. Je n’en demande pas plus de celles-ci.

      Si vous n’êtes pas prêt a poussez votre reflexion dans ce sens, je peux le comprendre – mais cela ne vous autorisera jamais de porter des accusations fallacieuses a mon égard.

    • Petite mise au point à celui qui écrivait à 06h51 :
      « Votre profond (creux) commentaire suscite chez moi la réflexion suivante. Il assez facile pour quelqu’un qui est intelligent de se faire passer pour un fou. L’inverse, vous avez dû le constater personnellement, est beaucoup plus difficile. »
      Cette réflexion dont il s’accorde le crédit , n’est PAS de lui mais de Woody Allen ; cela nous confirme qu’en plus de faire de l’âgisme et de la misogynie, il ne peut «réfléchir» sur quelque chose d’intelligent par lui-même et doit plagier pour avoir l’air brillant !

    • Midian 22 juin 2015 15h54:

      «@st-henri

      ”Bonne Fête du Canada à tous les ”Canadians”

      En français on dit Canadiens. Vous êtes Québecois, vous devriez savoir ça.»

      J’espère que c’est une blague de votre part….. en ces temps de réjouissances (y en a pour tout le monde).

      Mais enfin: pourquoi pensez-vous que j’ai mis le mot entre ”…”?

    • L’accord de Meech a été bloqué par deux personnes: Elijah Harper et Clyde Wells. “En 1990, alors qu’il siégeait à l’Assemblée législative du Manitoba, Harper atteignit une renommée nationale en arborant une plume d’aigle à l’occasion de son opposition à l’Accord du lac Meech, proposé par le gouvernement fédéral1. L’Accord ne garantissait rien par rapport aux droits ancestraux des premières nations du Canada. Le refus de Harper empêchait toute adoption de l’Accord avant la date limite de la législature. Pour ce faire, l’assemblée aurait dû être unanime (wikipedia).” “En tant que premier ministre, Wells s’est opposé à l’accord du lac Meech, s’objectant à la provision légale de société distincte pour le Québec. Wells permit à la Chambre d’Assemblée de voter sur l’accord, mais lorsque l’opposition d’Elijah Harper au Manitoba empêcha la ratification par sa province, Wells annula le vote planifié. (wikipedia).” Évidemment, Trudeau et Chrétien ont tout fait pour empêcher la ratification de cet accord qui aurait pu ramener l’harmonie entre les deux solitudes.

    • 21h43 “L’Accord ne garantissait rien par rapport aux droits ancestraux des premières nations du Canada.” Il faut admettre que l’accord était déficient sur ce point. Quand le fédéral osera-t-il ouvrir à nouveau la constitution? Ce n’est pas demain la veille.

    • SuperCass

      22 juin 2015
      21h20

      Celui-ci était destiné a souligner le fait qu’un fondateur du mouvement indépendantiste RIN ait été étudié dans une université anglophone.

      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – -

      Vous errez totalement.

      Il n’a jamais été l’objet d’études dans le curriculum universitaire.

      Ou alors, apprenez-nous à quel moment précisément et dans quel cours il a été étudié par des élèves à la maîtrise ou au doctorat.

    • @racines 21h26

      Vous écrivez: «Petite mise au point à celui qui écrivait à 06h51 :
      « Votre profond (creux) commentaire suscite chez moi la réflexion suivante. Il assez facile pour quelqu’un qui est intelligent de se faire passer pour un fou. L’inverse, vous avez dû le constater personnellement, est beaucoup plus difficile. »
      Cette réflexion dont il s’accorde le crédit , n’est PAS de lui mais de Woody Allen ; cela nous confirme qu’en plus de faire de l’âgisme et de la misogynie, il ne peut «réfléchir» sur quelque chose d’intelligent par lui-même et doit plagier pour avoir l’air brillant !»

      _________________________________________________________________________
      Figurez-vous que j’ignorais que Woody Allen avait dit la même chose. Great minds think alike.

    • “La première ministre de l’Alberta, Rachel Notley, a présenté lundi les excuses solennelles de la province à tous les Indiens, Métis et Inuits victimes d’abus dans des pensionnats fédéraux, et elle a exhorté Ottawa à mettre sur pied une commission d’enquête nationale sur les femmes autochtones disparues ou assassinées au pays (La Presse).” Ce n’est pas le précédent gouvernement conservateur qui aurait fait ça.

    • Suite de Mouaaahhh 22h00

      Ça me fait penser à la citation «Mieux vaut être riche et bien portant que pauvre et malade» attribuée ici à Yvon Deschamps, mais due à Francis Blanche et peut-être à quelqu’un d’autre avant lui.

    • Victor-Lévy Beaulieu

      Éditeur

      L’auteur adresse sa lettre à la ministre du Patrimoine canadien, Shelly Glover.

      Madame la ministre,

      Il y a quelques semaines, nous recevions de l’une des fonctionnaires de votre ministère une lettre nous informant que le fonds d’aide à l’édition du gouvernement fédéral modifiait l’un de ses règlements quant à l’obtention de toute subvention par Patrimoine canadien.

      Cette nouvelle règle entend obliger les éditeurs québécois à inscrire sur leurs sites, sur tous leurs documents officiels, notamment ceux de la promotion de leurs ouvrages, la mention « Financé par le gouvernement du Canada », suivie par le logo du drapeau du Canada, et cela, en français et… en anglais. Faute de répondre à cette exigence ministérielle, l’éditeur québécois, est-il dit dans cette nouvelle règle, ne recevra plus de subventions de Patrimoine canadien.

      _______________

      Encore de la propagande… Le gouvernement fédéral n’est pas un commanditaire!

      La suite ici: http://www.lapresse.ca/debats/votre-opinion/201506/19/01-4879495-le-chantage-du-ministere-du-patrimoine.php

    • Une autre opinion intéressante:

      Cory Verbauwhede

      Avocat, l’auteur participe à un recours collectif contre le ministère de la Santé, la Régie de l’assurance-maladie et des cliniques médicales

      Gaétan Barrette propose de « normaliser » certains frais illégaux aux patients, sous prétexte que ces frais seraient acceptés par la population. Il fait ainsi fi de l’énorme recours collectif, piloté par le cabinet dont je fais partie, qui a été déposé contre lui en raison de la facturation illégale de frais aux patients en clinique médicale.

      Il fait aussi abstraction d’un idéal qui date du début de notre système universel d’assurance maladie : la gratuité des soins. Il avalise enfin un système public à deux vitesses qui se dessinait tranquillement avec l’approbation implicite des autorités censées protéger la population : le ministère de la Santé, la Régie de l’assurance maladie du Québec et le Collège des médecins.

      La suite ici: http://www.lapresse.ca/debats/votre-opinion/201506/19/01-4879501-la-double-facturation-nest-pas-normale-.php

    • Lu aujourd’hui dans La Presse: «Au cours du ramadan, les musulmans doivent s’abstenir notamment de manger entre le coucher et le lever du soleil. »

      C’est le contraire.

      Quelles qualifications faut-il pour devenir journaliste?

    • @SuperCass, 21h20 : J’ai écrit que vous – et vos potes – considériez les indépendantistes Québécois comme des gens renfermés et anglophobes.

      Vous me dites que c’est faux, et que, par conséquent, vous avez pris mon commentaire comme une injure.

      Je suis content d’apprendre que je me suis trompé sur votre cas. Si, effectivement, vous ne nous considérez pas comme je l’ai décrit, je vous dois des excuses. Les voilà.

      Par ailleurs, je crois que nous sommes tous d’accord pour reconnaitre l’apport des établissements d’enseignement anglophones au Québec. Ils sont utiles et importants. Godin1963 ne peste pas contre le financement accordé à ces écoles, il ne fait que remarquer que près de 23% de l’argent public investi dans les universités est destiné aux universités anglophones, alors qu’ils ne représentent qu’un peu moins de 8%* de la population. On a déjà vu des minorités moins bien traitées que cela !

      Ce qui me désole, c’est de lire des commentaires comme ceux de Yolande, tibob25, cotenord_7… qui laissent entendre qu’un Québec indépendant serait très dur avec les anglophones, qu’ils perdraient leurs droits, etc. C’est complètement loufoque et cela fait partie de la campagne de peur et de dénigrement que certains «pas d’argument» emploient contre nous. J’ai cru, à tort, que vous en étiez aussi. Désolé.

      * Données démolinguistiques

    • Si par hasard vous passez dans la région de Lewiston-Auburn (état du Maine) cette semaine, songez à participer aux activités culturelles des Franco-Américains de la région, soit à la Fête de la Saint-Jean-Baptiste qui aura lieu au Centre franco-américain de Lewiston (ancienne église Sainte-Marie de Lewiston), soit au festival La Kermesse franco-américaine, qui aura lieu pendant le reste de la semaine.

      Pour mieux comprendre l’histoire et l’état actuel de cette communauté franco-américaine d’origine canadienne-française et acadienne de cette région, vous pouvez lire :

      le plus récent billet de blogue de Madame Juliana L’Heureux,

      une brève esquisse historique de la communauté franco-américaine de Lewiston-Auburn et de l’ancienne église Sainte-Marie de Lewiston,

      • ou l’article Long-Scorned in Maine, French Has Renaissance [traduction libre : « Longtemps méprisée dans l’état du Maine, la langue française connaît une renaissance »], de la journaliste Pam Belluck, The New York Times, le 4 juin 2006.

      Bonnes célébrations de la Fête de la Saint-Jean-Baptiste à tous les Canadiens français ou citoyens canadiens et américains d’origine canadienne-française, quel que soit leur lieu de résidence en Amérique du Nord…

    • @lukos

      22 juin 2015
      21h43

      vous écrivez:

      “Évidemment, Trudeau et Chrétien ont tout fait pour empêcher la ratification de cet accord qui aurait pu ramener l’harmonie entre les deux solitudes.”

      Je ne suis pas d’accord avec votre conclusion pour la raison suivante.

      Meech consacrait le régime constitutionnel de “Statut Particulier” pour le Québec. C’est à dire que le Québec aurait reçu des responsabilités constitutionnelles que n,auraient pas reçu les autres provinces. Évidemment pour les sécessionnistes c’était largement insuffisant car le PQ réclamait l’ensemble des pouvoirs qu’un État souverain doit détenir. Et c’est une vue de l’esprit de penser que l’harmonie allait s’installer entre les “deux solitudes”. Bientôt les chicanes reprendraient de nouveau car le Québec réclamerait davantage de pouvoirs à l’État Fédéral.

      Même M. Parizeau s’opposait à ce transfert de pouvoirs particuliers pour le Québec. La raison qu’il invoquait était que les deux États deviendraient ingouvernables.

      Pour ceux qui veulent étudier la philosophie constitutionnelle de M. Trudeau à partir de la fin des années 50 à partir de ses textes dans Cité Libre et de son livre “Le fédéralisme et la société Canadienne Francaise ” , vont voir qu’il s’est sans cesse opposé à ce transfert de pouvoir vers une seule province. Les Québécois devaient “avoir le courage de choisir”

      G. Michaud

    • @Corsaire2015

      22 juin 2015
      19h47

      La corruption en Grèce!

      Je ne me souviens plus très bien où j’ai lu cette information. Le Figaro ou le Nouvel Observateur?. Ou encore le NY Times

      Près de la moitié d,un village Grec isolé recevait de l’État un revenu du fait qu’ils étaient non-voyants. Parmi les villageois on comptait de nombreux chauffeurs de taxi?????

      G. Michaud

    • @corsaire 2015 22 juin 16h27

      Merci pour le lien, ça confirme ma vision de la magouille de la dette Grec, beaucoup de similitudes avec la crise des papiers commerciaux viciés de 2008, et aussi la campagne d’austérité actuel du P.L.

      @lobwedge 22 juin 16h43
      Excusez le jeu de mot, mais l’entrée de la Grèce dans l’Union Européenne fut un cadeau de Grec pour que les banques françaises, Allemandes et Hollandaises puissent encore mieux les siphonner.

      @erebete 22 juin 11h12 et à tous les autres,
      Visionnez cette exposée
      «Intervention d’Eric Toussaint à Athènes le 17 juin 2015. Excellent cours d’économie.

      https://www.youtube.com/watch?v=x_Y3CUZUIN4#t=41

      @erebete 11h12

    • Oups,, actuelle, et non actuel

    • @samati
      http://www.journaldemontreal.com/2015/06/22/manger-dans-un-cendrier

    • @samati
      J’ oubliais il y a des commentaires qui vous intéresseront.

    • @candela

      22 juin 2015
      21h54

      Dans le sens d’être allez étudié à McGill; pas qu’il fut l’objet d’études…

      Des fois, il faut vraiment tout expliquer…

    • @monsieur8

      Amende honorable – vos excuses sont acceptées.

    • SuperCass

      23 juin 2015
      00h13

      @candela

      22 juin 2015
      21h54

      Dans le sens d’être allez étudié à McGill; pas qu’il fut l’objet d’études…

      Des fois, il faut vraiment tout expliquer…

      - – - – - – - – – - – - – - – - -

      Surtout quand on écrit qu’”avoir été” signifie “être allé”…

    • @samati, 22 juin 2015, 09h11 : Les commentaires de silenceondort (23h43 et 23h57) m’ont fait réaliser que je n’ai pas répondu à votre message qui m’était adressé.

      Je vous donne raison sur tous vos points. Vos arguments sont très bons ! Pourquoi, malgré toutes les avancées économico-sociales des francos-québécois durant les 50 dernières années, le mouvement indépendantistes existe-t-il encore ? Excellente question ! Je dois y réfléchir… Je dois chercher une manière d’exprimer, en mots, ce que je ressens. Les arguments de silenceondort (publiés sur le blogue de Mme Legault) sont très pertinents et sont probablement une bonne piste de réponse.

      SVP, laissez-moi le temps de trouver une manière de formuler, par écrit, ce que je pense… je suis fatigué là.

      Je répète : votre commentaire de 9h11 est très bon, vos arguments sont… déstabilisants ! Laissez-moi m’en remettre… et trouver une parade. ;-)

    • @monsieur8 -22 juin

      Vous écrivez: «Ce qui me désole, c’est de lire des commentaires comme ceux de Yolande, tibob25, cotenord_7… qui laissent entendre qu’un Québec indépendant serait très dur avec les anglophones, qu’ils perdraient leurs droits,…»

      Permettez une correction quant à moi, les autres cités pouvant parler pour eux-mêmes.

      Ce que j’ai écrit et réécrit, c’est que l’indépendance du Québec, TELLE QUE PRÔNÉE PAR ANTHRAX, visait entre autres à annihiler les droits de la minorité anglophone.

      Tout que qu’anthrax a à écrire lorsque confronté à cette question, c’est de dire que les anglophones deviendront des citoyens de la république, ce qui est plutôt mince comme garantie.

      Rappelons que de 1760 jusqu’en 1763 (Proclamation royale), les vaincus tentèrent de protéger les droits des Canayens, notamment en matière de religion, de langue, de droit civil.

      La réponse des Anglais fut claire et nette: «Ils deviennent sujet du Roy».

      Anthrax nous fait la même réponse en 2015 pour le sort de la minorité anglophone dans un Québec indépendant.

      Inquiétant et revanchard pour le moins.

    • monsieur8

      23 juin 2015
      01h04

      Permettez-moi de contribuer à votre réflexion:

      “Les raisons de se séparer qui existaient dans les années soixante et qui étaient surtout économiques, n’existent plus. Les francophones n’ont jamais eu a”utant d’influence dans ce pays et les tendances jouent en notre faveur.”

      Le Canada continue de nous priver d’investissements afin que le Québec ait continuellement besoin de la péréquation.

      Et on a tellement d’influence qu’on n’a même pas réussi à récupérer notre portion du registre des armes.

      Les seuls Québécois qui font leur place au fédéral sont ceux qui font le jeu du canadian establishment.

      La tendance est que les Québécois deviendront de plus en plus minoritaire au Canada, diminuant d’autant leur poids politique.

      Bien sûr, ceux qui le désirent peuvent continuer de se contenter de peu.

    • On en a marre !!!

      Pour quelle raison laissez-vous ce sujet traîner aussi longtemps ???

    • @manonb

      23 juin 2015
      02h41
      Le Canada continue de nous priver d’investissements afin que le Québec ait continuellement besoin de la péréquation.”

      Bon encore le discours complotiste. L’Ontario a l’industrie automobile, le Québec a celui de l’aéronautique et des pharmaceutiques.

      ” Et on a tellement d’influence qu’on n’a même pas réussi à récupérer notre portion du registre des armes.”

      La vérité c’est que le peuple québécois en voulait pas non plus, mais le gouvernement du Québec, comme a son habitude , écoute pas le peuple, il écoute le lobby de Polytechnique et va nous imposer un registre qui n’a jamais servit a rien d’autres que de pomper de l’argent des poches des contribuables, mais allez essayer de dire ça au gouvernement du Québec qui est le plus mauvais gestionnaire en Occident après la Grèce.

      ” Les seuls Québécois qui font leur place au fédéral sont ceux qui font le jeu du canadian establishment.”

      Combien de Québécois ont réussit au Canada sans jouer le jeu du fédéralisme ? Xavier Dolan réussit a faire financer ses films par Téléfilm Canada et c’est un séparatiste notoire.

      ” La tendance est que les Québécois deviendront de plus en plus minoritaire au Canada, diminuant d’autant leur poids politique.”

      Mais oui, mais faites des ptits . Pourquoi vous faites pas plus d’enfants que ça avec vos CPE, l’assurance-parentale, les congés parentaux ?
      Peut-être que les Québécois ne sont plus intéresser a combattre, veulent juste mourir a ptit feu, c’est pas plus grave que ça, et l’indépendance, si on se reproduit plus, on va la faire pour qui ? Les autres ?

    • @monsieur8

      22 juin 2015
      22h24

      ” Ce qui me désole, c’est de lire des commentaires comme ceux de Yolande, tibob25, cotenord_7… qui laissent entendre qu’un Québec indépendant serait très dur avec les anglophones, qu’ils perdraient leurs droits, etc. C’est complètement loufoque et cela fait partie de la campagne de peur et de dénigrement que certains «pas d’argument» emploient contre nous. ”

      Juste vous rappelez que le dernier gouvernement péquiste de Marois voulait renforcer la loi 101, projet de loi 10 si je me souviens bien, le but ? Empêcher des adultes de s’inscrire a un cégep anglophone.
      Et on se rappelle du pastagate, des fonctionnaires de l’ONLF qui se promènent dans les entreprises et qui voient le mot on\off sur un grille-pain ou le four a micro-ondes ou pasta dans le menu et qui disent au restaurateur, il faut cacher ça. Pas sur que j’aimerais ça être anglophone dans un Québec indépendant

    • Plus ça change plus c’est pareil!
      http://blogues.lapresse.ca/voixdelest/2009/06/15/les-maudits-anglais/

      Va t’on nous faire encore une lecture du manifeste du FLQ, histoire de stimuler ”la” neurone enivré par le chancre et le houblon, pour finalement gueulé le fameux ”Vivre le Québec libre” s’tie hic!

    • teddybear 05h06

      Si des lecteurs français lisaient votre commentaire, ils seraient complètement ahuris !

      Des relents de colonialisme, de soumission, vous ne pouvez pas vous mettre dans la tête qu’une fois qu’un pays est indépendant, il se détache de son colonisateur et de ses institutions coloniales ainsi que ses symboles.

      La Nation Québécoise est francophone, dans un pays francophone la langue officielle est le français. Et comme un Québec indépendant est inclusif, les citoyens auraient l’obligation de s’intégrer à la langue et aux coutumes, ce qui se fait dans un pays normal.

      On n’empêchera personne de parler l’anglais ou le chinois, mais la langue officielle commune est le français.

      Quand on devient un pays, ce n’est pas pour perpétuer les traditions de l’ancien pays colonisateur ! et de conserver ses symboles.

      L’indépendance d’un peuple est une action de démocratie honorable, reconnue par l’ONU.

    • @Supercass :
      On a de très beaux exemples d’immigration super bien réussie et qui contribuent grandement au Québec.
      Boukar Diouf, les frères Diouf, Marie Malavoie, Maka Kotto, Joseph Facal, Christos Sirros, Carlos Leitao, Héléna Faita, Jean-Claude Boulay, Dany Laferrière, tous nos amis commerçants dans le quartier Chinois, au Marché Jean-Talon, dans le Mile-end, dans la petite Italie et sur le plateau.
      Ce sont des QUÉBÉCOIS issus des communautés culturelles qui participent à la vie démocratique du Québec, ce qui nous donne une nation colorée où il fait bon vivre….mais augmenter l’Immigration et ne pas avoir les structures pour accueillir ces nouveaux arrivants c’est chercher le trouble, c’est tout ce que j’ai dit.
      Pour ce qui est du financement des institutions « anglophones » ai-je dit que j’étais contre? Je n’ai fait que répondre à Boston qui était comme toujours dans le champ.
      Selon moi, les Université sont sous financées que ce soit celles « anglophones » ou francophones.

    • @monsieur8 – 22 juin 2015 – 22h24
      … qui laissent entendre qu’un Québec indépendant serait très dur avec les anglophones, …

      Votre tentative d’une joke :-(.

      Au fil des semaines, on a vu des centaines de posts agressifs envers les canadiens-anglais et tout à coup, un Québec indépendant serait accueillant pour les anglophones … yeah right!

      Advenant un référendum gagnant, un grand nombre d’anglophones quitteraient le Québec pour aller vivre ailleurs et sans doute, plusieurs immigrants si on se fie à votre fameuse charte.

      Les péquistes/souverainistes rêvent d’un Québec francophone mur à mur!

    • @Supercass :
      Les raisons de devenir un pays :
      1) Pour avoir TOUS les leviers économiques.
      2) Pour éliminer les dédoublements de juridictions :
      3) Pour ne pas avoir à harmoniser nos politiques fiscales avec le fédéral.
      4) Pour arrêter d’envoyer notre argent à Ottawa afin qu’il finance une armée surpayée et non efficace.
      5) Pour décider où va notre aide internationale.
      6) Pour arrêter d’envoyer nos jeunes se faire tuer pour des guerres qu’on n’a pas déclarées.
      7) Pour pouvoir décider par nous-même des sentences au niveau criminel.
      8) Pour avoir la juridiction sur les air, sur les eaux et sur les ondes sur notre territoire.
      9) Pour affirmer haut et fort que e Québec est Francophone.
      10 Et finalement et la plus simple, parce que « le Canada anglais doit comprendre de façon très claire que, quoi qu’on dise et quoi qu’on Le Canada anglais doit comprendre de façon très claire que, quoi qu’on dise et quoi qu’on fasse, le Québec est, aujourd’hui et pour toujours, une société distincte, libre et capable d’assumer son destin et son développement »

    • Bonne fête nationale du Québec à tous ! :)

    • anthrax smithee vos nombreuses fixations sont vraiment rigolo, mais je dois avoué que celle que vous avez avec L’ONU est la plus risible!

      Question simple qui mérite une réponse simple, dites nous qu’Est-ce qui a empêché le PQ de tenir un 3e référendum zzzz, depuis 1995?

      Que voulez-vous au juste, que L’ONU se joindre à vôtre groupe pour faire du porte à porte?
      Que L’ONU finance l’institut de recherche appliqué métaphysique sur la séparation du Québec?
      Comment L’ONU va convaincre le peuple de quelque chose que la majorité du peuple ne veulent pas?

    • tibob25, 22 juin, 16h10, “Bravo comme ils disent, en plein dans les dents,,,Bravo.”

      Je vous rappelle qu’il est important de bien comprendre les enjeux avant d’applaudir. Hi HI

    • Trudeau est le premier choix, jeunesse, a de bonnes valeurs, préoccupé par les minorité et les plus démunis, il est pour une économie forte, protège les familles et assure un bon filet social, je crois qu’il représente l’avenir.

    • Pour Supercass qui semble mettre en doute le poids des gens dont la langue maternelle et l’anglais au Québec:

      Voir le capitre Évolution:
      https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_linguistique_du_Qu%C3%A9bec

    • @ anthrax
      Quand bien même vous répéteriez ad nauseam que l’indépendance est reconnue par l’ONU, tant et aussi longtemps que le peuple québécois n’en voudra pas, ce n’est pas cette organisation qui pourra pas nous l’imposer. L’ONU fait respecter le droit des peuples à l’autodétermination, ça ne devient pas une obligation. Revenez en de l’ONU! C’est au peuple québécois de décider, ce n’est pas à l’ONU de nous l’imposer. Et encore moins à vous seul. La majorité doit être d’accord, j’ai bien hâte que vous saisissiez ce principe.

    • http://voir.ca/cyberboom/2012/09/08/mario-beaulieu-les-anglophones-et-la-haine-au-quotidien/

    • Tiens donc on a varlopé ma réponse a Supercass sur la stratégie des libérau……

      En TK.

      En 2011 les gens qui déclaraient que l’anglais est leur langue maternelle ne représentaient plus que 7,7 % de la population.

    • Très bonne stratégie de ouillard, i on parle contre l’augmentation e l’immigration on est tout de suite des ULTRANATIONALISTS.

      C’est risible. C’est ce gouernement qui coupe dans les mesures d’accueil et c’est les souverainistes qui sont anti immigrants!!!!!!

    • lukos

      22 juin 2015
      17h25

      Fiel et mesquinerie le jour même des funérailles de l’ancien maire, faut le faire! http://www.journaldequebec.com/2015/06/16/le-pire-maire-quon-a-eu-a-montreal–claude-dupras
      ———————————-

      lukos, pourquoi vous n’avez émis aucun commentaire sur le fait que l’ultra nationaliste Gilles Proulx à lancé des flèches à Jacques Parizeau dans une chronique au JdeM, ….la journée de ses funérailles…. sur un corps chaud?

    • @monsieur8 – 22 juin 2015 – 22h24

      “… qui laissent entendre qu’un Québec indépendant serait très dur avec les anglophones, …”

      Vous n’avez pas lu la prose de l’internaute el_kabong, dans le présent blogue, où il est clair dans son esprit que la communauté anglophone perdrait tous ses droits envers ses institutions. L’internaute manonb a également exprimé cette vision. On peut également entrevoir des problèmes avec les Premières-nations dont la langue d’usage est surtout l’anglais.

    • godin1963

      23 juin 2015
      08h18

      En français svp, ;-)

    • samati

      23 juin 2015
      08h49

      @monsieur8 – 22 juin 2015 – 22h24

      “… qui laissent entendre qu’un Québec indépendant serait très dur avec les anglophones, …”

      Vous n’avez pas lu la prose de l’internaute el_kabong, dans le présent blogue, où il est clair dans son esprit que la communauté anglophone perdrait tous ses droits envers ses institutions. L’internaute manonb a également exprimé cette vision. On peut également entrevoir des problèmes avec les Premières-nations dont la langue d’usage est surtout l’anglais.

      ___________________

      Je n’ai JAMAIS exprimé quelque chose de semblable.

    • @silenceondort, 22 juin 2015, 23h57
      @monsieur8, 23 juin 2015, 01h04

      Vous voyez un partage de pouvoir entre deux peuples, je vois plutôt la main-mise économique par une minorité d’anglophone sur l’économie du Canada et du Québec. Ce pouvoir économique des WASP, auquel était attaché un pouvoir politique, a été battu en brèche autant au Québec que dans le reste du Canada à partir des années soixante.

      Le Canada a beaucoup changé par sa composition ethnique (la majorité de la population de Toronto n’est pas née au Canada, par exemple), par la distribution du pouvoir économique, par la valorisation de la langue française, par ses politiques sociales (qui nous distinguent des USA), et par sa stabilité politique (le présent gouvernement qui ne représente pas les aspirations de la majorité de la population n’a pas suscité des émeutes ou une révolte populaire, juste des gros mots).

      La population francophone a pleinement profité de l’environnement canadien pour progresser sur tous les plans. Nous devons être fier de ces succès qui sont survenus dans une courte période de notre histoire. Le mouvement nationaliste des années soixante et soixante-dix a eu une influence certaine sur ce mouvement et l’on peut considérer que ce mouvement a été victime de son succès.

      La composition de nos élites a aussi changé. Ils ne se dirigent plus, comme dans les années passées en politique, ils prennent leur place dans le monde des affaires, dans le domaine de la culture internationale, dans la science, etc.

      Il faut cesser de tout analyser avec une vision passéiste qui ne représente plus les aspirations de la partie la plus dynamique des québécois.

    • @ samati et monsieur8
      Je vous remercie pour vous être déplacés sur un autre blogue pour lire mon commentaire. Il y a tout de même une limite dans cette façon de faire avec la censure ciblée. On devrait relire Voltaire à ce sujet lorsque l’ on commence son quart de service au pupitre. Je hais ces petits pouvoir. J ‘ ai utiliser Youtube à une occasion pour répondre à * lukos pour un questionnement très à propos qu’ il nous soumettait. Le temps me presse *samati je vous répondrai ce soir.

    • @erebete 08h36 “lukos, pourquoi…” Je n’ai pas eu connaissance de ça.

    • @marcelleduc

      Qui écrit:
      “@lobwedge 22 juin 16h43
      Excusez le jeu de mot, mais l’entrée de la Grèce dans l’Union Européenne fut un cadeau de Grec pour que les banques françaises, Allemandes et Hollandaises puissent encore mieux les siphonner”

      Ilme semble que c’est la Grèce qui a demandé son adhésion à l’UE. Si je suis bien votre raisonnement, les Grecs auraient demandé aux banques européennes de les “siphonner”. Sont fous ces Hellènes!

      G. Michaud

    • @ samati 8h49
      «Vous n’avez pas lu la prose de l’internaute el_kabong, dans le présent blogue, où il est clair dans son esprit que la communauté anglophone perdrait tous ses droits envers ses institutions.»

      Vous ne voyez bien que ce qui conforte vos préjugés, on dirait. Commodément, vous avez totalement ignoré mon commentaire du samedi 20 juin à 21h48 en réponse à ‘Yolande.C’. Faut dire que ce commentaire reconnaissait l’intégralité des droits historiques des Anglophones québécois et faisait écho à la position officielle du Parti Québécois, un parti qui s’est toujours engagé à protéger ces mêmes droits depuis sa création. Mais à quoi bon respecter les faits alors que la calomnie a bien meilleur goût, n’est-ce pas?

    • «Ottawa remet le disque dur des données québécoises du registre des armes»
      http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2015/06/23/001-gouvernement-federal-cour-federal-registre-des-armes-a-feu.shtml

      Yes! Comme ça, on aura encore des chances raisonnables de conserver cette base de données pour en faire le coeur d’un futur système de contrôle québécois. Espérons maintenant que ce disque dur soit en parfait état. Sait-on jamais, un accident est si vite arrivé… Une multiplication des supports informatiques m’aurait quand même inspiré plus confiance.

    • @A.Talon, 23 juin 2015, 10h28

      Je ne lis pas tous les messages. Il aurait été convenable de répondre à el_kabong qui semble favoriser une approche plus extrême vis-à-vis des droits historiques des anglophones qui ont contribué et continue de contribuer à la société québécoise.

    • @marcelleduc

      22 juin 2015
      23h37
      @corsaire 2015 22 juin 16h27

      Merci pour le lien, ça confirme ma vision de la magouille de la dette Grec, beaucoup de similitudes avec la crise des papiers commerciaux viciés de 2008, et aussi la campagne d’austérité actuel du P.L.

      ———————–

      J’ai eu la même réfection que vous. Les banquiers s’en sont mis plein les poches. Plusieurs ont quitté avec des bonus et primes indécentes ou sont allés rejoindre d’autres capitalistes verreux qui ont aussi profité de la “générosité” des gouvernements i.e. des con-tribuables…

    • anthrax smithee, petite lecture avant de partir en croisade du porte à porte estivale. Avez-vous mis vôtre cravate déjà?

      http://quebec.huffingtonpost.ca/jacques-bouchard/gilles-duceppe-bluff-bloc-quebecois-vote-conservateur-harper_b_7621062.html

    • «Si tous les politiciens ridicules dévoilaient leur bêtise avant les élections, comme le fait Donald Trump, on en élirait moins.» (Stéphane Laporte 19 juin 2015)

      Et il n’en resterait probablement plus assez pour composer un conseil des ministres libéral…

    • @lobwedge 10h22

      Prenez le temps de visionnez cette exposée, ce que visiblement vous n’avez pas fait à la lecture de votre commentaire.
      «Intervention d’Eric Toussaint à Athènes le 17 juin 2015. Excellent cours d’économie 101
      sur le lien suivant;
      https://www.youtube.com/watch?v=x_Y3CUZUIN4#t=41

      Le peuple Grec souffre de ces fausses promesses, très souvent elles ne profitent qu’aux plus riches et à ceux près du pouvoir, d’ailleurs l’Union Européenne craque de partout.

      Je conseil à tous les blogueurs de visionner cette entrevue, il y a des ressemblances à la situation actuelle au Québec et au crache boursier de 2008. Les banquiers ne sont jamais très loin.

      Sur ce, Bonne Fête Nationale.

    • oups! crash boursier

    • «Avec le PLQ, la Saint-Jean va devenir une fête olympique: tous les quatre ans.» – Philippe Couillard (Stéphane Laporte 23 juin 2015)

      Les Libéraux, quels éteignoirs de peuple! Mais on finira bien par passer à travers cette nouvelle Grande Noirceur. Les Québécois sont résilients.

      Bonne Fête Nationale à tous! …et particulièrement à ceux que la chose horripile.

    • Encore ces histoires Anthraxiennes d’ONU…

      -La résolution 1514 vise les pays et peuples non-décolonisés.
      -Le Québec et le Canada ne sont pas visés, ne figurent pas sur les listes de l’ONU et ne sont pas considérés non-décolonisés par la communauté internationale.

      Détail qui va sûrement intéresser notre cher Anthrax, la France est un des rares pays qui s’est abstenu de voter pour la résolution 1514 car elle disposait encore de colonies à l’époque…

      Alors cet “argument” ne tient pas la route et le fait de le répéter sans cesse n’y change rien.

    • samati 22 juin 2015 09h11:

      «@monsieur8, 21 juin 2015, 23h06

      “Le désir d’indépendance des Québécois n’a rien à voir avec une quelconque haine des anglophones ou du ROC, comme vous et vos potes aimez le laisser (vous le faire) croire.

      Le mouvement indépendantiste était à l’origine un mouvement revendicateur visant à briser une certaine oppression économique qui défavorisait les francophones.»

      Voilà, le mouvement indépendantiste, en général, n’a pas été fondé sur la haine des anglophones mais sur la haine de ”l’oppression économique” qui défavorisait les francophones. C’est ainsi que, durant la Révolution tranquille, des Parizeau et autres ont contribué à donner aux francophones les outils pour sortir de cette ”oppression”. Pourquoi, pensez-vous, que les grands ”financiers” anglophones s’opposaient à ces mesures?

      Pour ce qui est de la haine des anglophones, il y en a eu, et il y en a encore chez certains francophones. Pensez-vous qu’il n’y a pas de haine des francophones chez certains anglophones?
      L’Histoire, que les fédéralistes aiment tant (en autant qu’elle soit déformée) nous démontre que, suite au rapport Durham et à l’Acte d’Union, le Canada a été fondé, d’une certaine façon, sur la haine des francophones.

      «Ce mouvement, quasi révolutionnaire, a contribué à changer le profil économique du Canada au profit de ceux qui était autrefois exclus. Le Canada d’aujourd’hui ne ressemble plus au Canada d’avant les années 70s.

      Les québécois ont eu leur révolution tranquille et l’on peut conclure que le reste du Canada a également changé mais à un rythme non-révolutionnaire. Les québécois ont maintenant tous les pouvoirs et les capacités pour s’affirmer dans un environnement stable et non oppressif.

      Les raisons de se séparer qui existaient dans les années soixante et qui étaient surtout économiques, n’existent plus. Les francophones n’ont jamais eu autant d’influence dans ce pays et les tendances jouent en notre faveur.»

      Quelques vérités et quelques faussetés.

      Vrai que le Québec et le Canada ont évolué depuis les années ‘70.
      Vrai que les francophones du Québec détiennent plus de pouvoir sur le plan économique.
      Vrai que les Québécois ont les capacités de s’affirmer.

      Faux que les Québécois ont tous les pouvoirs de s’affirmer.
      Faux que «les francophones n’ont jamais eu autant d’influence dans ce pays et les tendances jouent en notre faveur.»
      Faux que «les raisons de se séparer qui existaient dans les années soixante et qui étaient surtout économiques, n’existent plus.»

      1- L’Indépendance nous donnerait vraiment tous les pouvoirs de s’affirmer sur le plan économique.
      2- L’économie n’est pas la seule raison pour faire l’Indépendance.

    • SuperCass 22 juin 2015 21h20:

      «Celui-ci était destiné a souligner le fait qu’un fondateur du mouvement indépendantiste RIN ait été étudié dans une université anglophone.»

      SuperCass 23 juin 2015 00h13:

      «@candela 22 juin 2015 21h54

      «Dans le sens d’être allez étudié à McGill; pas qu’il fut l’objet d’études…

      Des fois, il faut vraiment tout expliquer…»

      Je ne sais pas quelle est votre origine ni quel est votre niveau de connaissance de la langue française, et je ne cherche pas à vous critiquer pour les nombreuses fautes de français dans vos commentaires.
      Mais lorsque votre façon d’écrire donne un sens complètement différent de ce que vous semblez vouloir dire, vous devriez avoir la décence de reconnaître votre erreur et vous en excuser auprès de ceux qui ont mal interprété votre commentaire, au lieu de les blâmer de façon arrogante et condescendante.

      Ainsi, lorsque vous écrivez que quelqu’un «a été étudié dans une université anglophone», tout le monde (à moins de faire preuve de mauvaise foi) comprendra que cette presonne, selon vous, aurait fait l’objet d’études dans une université anglophone, et non qu’elle est allée étudier à l’université anglophone. Si c’est ce que vous vouliez dire, c’est ainsi qu’il fallait l’écrire.

      Alors d’écrire, encore une fois de façon condescendante: «Des fois, il faut vraiment tout expliquer…», n’était vraiment pas approprié.

      Une ”amende honorable” du style de celle que vous avez acceptée un peu plus loin:

      SuperCass 23 juin 2015 00h18

      «@monsieur8

      Amende honorable – vos excuses sont acceptées.»

      aurait été appréciée de votre part.

    • apocalypse 23 juin 2015 07h40

      Petit argumentaire de bas étage.

      On pourrait très bien répliquer que les anglo-canadiens et les ”bâtisseurs” du Canada rêvaient et rêvent encore d’un Canada anglophone mur à mur.

    • @st-henri, 23 juin 2015, 11h43

      Vous affirmez :
      “Faux que «les francophones n’ont jamais eu autant d’influence dans ce pays et les tendances jouent en notre faveur.»”

      Selon votre réponse il aurait existé une période où les francophones auraient eu plus d’influence dans ce pays. Durant la période Trudeau et les trois colombes, ou durant l’ère Mulroney ?

      - Aujourd’hui les francophones ont une présence importante dans la fonction publique fédérale (y inclus la haute fonction publique), tous les cadres doivent être bilingues (pouvoir tenir une conversation et lire un texte en français), les documents publics sont bilingues.
      - La participation des francophones au sein des grandes sociétés canadiennes n’a jamais été si élevée. Plusieurs sociétés québécoises sont devenues des multinationales prospères.
      - Dans les domaines non-économiques, les francophones brillent également (Céline Dion, Villeneuve, J-M Vallée, Philippe Falardeau) et même en tennis une québécoise s’est hissée au 6ème rang.

      Il faut regarder en avant et éviter de tomber dans l’amertume et la frustration qui caractérisaient un temps heureusement révolu. Le comportement des jeunes envers ces vieilles idées politiques témoignent de ce changement.

      En accord avec la vision de Parizeau, nos nouvelles élites sont bilingues, n’ont pas peur de prendre des risques et voient d’un mauvais œil le replis sur soi que laisse entrevoir les doctrines nationalistes.

    • samati

      oui..oui et le Canada nous offre des ministres unilingues anglais et la capitale Ottawa, toujours farouchement unilingue anglaise…

    • Cotenord nous cite à répétition des exemples de francos-américains (dont, pour plusieurs, les ancêtres ont été déportés par les ”English” qui trouvaient qu’il y avait trop de francophones au Canada) qui fêtent la Saint-Jean dans leur communauté francophone.
      C’est très bien que des communautés francophones agissent ainsi un peu partout dans le monde.

      Par contre, ça ne change rien au fait qu’au Québec, le 24 juin a été décrété la Fête Nationale des Québécois. Donc, qu’y a-t-il de mal a y tenir des discours ”nationalistes”?
      Pensez-vous qu’il ne se tient pas de discours nationalistes aux États-Unis le 4 juillet?
      Pensez-vous qu’il ne se tient pas de discours nationalistes en France le 14 juillet?
      Pensez-vous qu’il ne se tient pas de discours nationalistes au Canada le 1er juillet?

      Il y a peut-être des Américains, ou des Français, ou des Canadiens qui ne sont pas nationalistes, comme certains Québécois.

      Mais ce n’est certainement pas François Legault, ni Philippe Couillard, ni cotenord, ni erebete, ni boston, ni teddybear, ni lobwedge, ni tibob, ni Mouaaahhh, ni tous leurs clones, qui vont m’empêcher de considérer le 24 juin comme la Fête Nationale de mon peuple et d’exprimer mon sentiment nationaliste.
      Personne ne vous oblige à vous y identifier.
      Vous vous reprendrez le 1er juillet.
      Ne vous en faites pas: je vais, alors, vous laisser toute la place pour fêter.
      Alors laissez-nous notre place pour fêter notre Fête Nationale.

    • Seul le peuple de la Nation Québécoise peut décider de son avenir, alors qu’il a été conquis par la force des armes par une puissance étrangère.

      De ce fait le peuple de la Nation Québécoise tombe sous la Résolution 1514 de l’ONU POUR L’ÉMANCIPATION DES PEUPLES COLONISÉS PAR LA FORCE DES ARMES.

    • @godin1963 23 juin 07h47
      Vous allez devoir demander aux fédéralistes, ces immigrés canadiens résidant au Québec, fiers d’être canadiens mais gênés d’être Québécois, de faire imprimer votre texte; ils ont une mémoire très sélective !
      Étant habitués de marcher à quatre pattes et de supplier un ROC qui NE VEUT RIEN SAVOIR D’EUX et qui les méprise, ils sont comme la femme battue à qui vous offrez les clés de la liberté et de l’autonomie, mais qui vous tourne le dos de PEUR de se prendre en main puisque pendant tant d’années, on l’a convaincue qu’elle était une minus !
      Vive le Québec libéré du Canada et vive le Canada libéré du Québec !
      Bonne fête à tous les FIERS Québécois, quelle que soit leur origine; pour les fédés, ben attendez votre tour : Harpeur va vous faire plaisir bientôt avec 3-4- nouveaux scandales pour fêter votre colonisation !
      Go west young man !
      Robert Alarie, souverainiste, séparatissse, indépendantiste et patriote

    • Les séparatistes nous cassent les oreilles que le Québec serait mieux économiquement si nous étions un pays. Alors, répondez aux questions suivantes svp, surtout st-henri, godin1963, anthrax, nunu, zduc et bien sur racines:

      1 – Qu’adviendrait-il de l’industrie forestière?
      2 – Dollar canadien ou dollar québecoi?
      3 – Passeport canadien ou passeport québecois?
      4 – Une force armée ou non?
      5 – Qu’adviendrait-il des immeubles et propriétés fédéraux?
      6 – Qu’adviendrait-il de l’immobilier (résidence ou plex)?
      7 – Est-ce que les impôts fonciers et scolaires augmenteraient?
      8 – Quels seraient les taux de taxations des Québecois?
      9 – Qu’adviendrait-il des anglophones?
      10 – Que ferait le gouvernement des universités anglophones?
      11 – La TPS serait de combien en %
      12- Comment fonctionnerait les soins de santé envers la population?
      13 – Avoir un siège ou non à l’ONU et l’OTAN?
      14 – Ambassade du Québec dans différents pays? Et si oui, nommez les endroits.

      Bon, ceci n’est qu’un début. Je vais revenir avec d’autres questions dont les Québecois sont en droit d’avoir l’heure juste.

      Ah oui, ami(e)s séparatistes en donnant vos réponses, on veut des chiffres pas juste du bla bla bla, d’accord?

      Merci beaucoup!

    • st-henri dit ”Par contre, ça ne change rien au fait qu’au Québec, le 24 juin a été décrété la Fête Nationale des Québécois”

      Le hic et c’est un gros hic, le Québec n’est pas un pays.

      Encore une propagande du Parti Québecois et des caribous.

    • Question aux séparatistes, advenant que le Québec devienne un pays, vais-je pouvoir garder mon beau et gros drapeau canadien qui flotte sur mon terrain?

    • Les séparatistes se moque du nom de Jean Charest en disant John James.

      Qui d’entres-vous peut me dire pkoi Pierre Carl est devenu Pierre Karl?

    • @anthrax

      ”De ce fait le peuple de la Nation Québécoise tombe sous la Résolution 1514 de l’ONU POUR L’ÉMANCIPATION DES PEUPLES COLONISÉS PAR LA FORCE DES ARMES.”

      https://en.wikipedia.org/wiki/United_Nations_list_of_Non-Self-Governing_Territories

      control f : quebec (0 of 0)

      Nope, le Québec n’en fait pas partit. Si vous voulez allez débattre de la question devant l’ONU, allez y, je vous encourage. Mais je me demande une chose, pourquoi Lévesque, Parizeau, La Marois ou bien Pédaleau ne se sont-ils pas rendu devant l’ONU pour en débattre ?

      Continuer de vous acharner, vous n’aidez pas votre cause, mais la mienne !

    • Combien d’indépendantistes ça prend pour changer une ampoule ?

      Un seul, mais il attend la souveraineté avant de la changer.

    • anthrax
      23 juin 2015
      13h12

      Présente ta cause à l’Onu pour enfin avoir ton pays Québec,,,,et nous lasser en paix avec ton radotage,,,, même tes amis sont tannés.

      Bonne chance….

    • @boston

      ”Qui d’entres-vous peut me dire pkoi Pierre Carl est devenu Pierre Karl?”

      D’après moi, c’est parce que les initiales PCP sonnes trop comme l’abréviation de phencyclidine.

    • @ anthrax
      Mais peut importe que les québécois tombent ou non (selon vos fabulations) sous le coup de la résolution de l’ONU. Encore faudrait il que la majorité des québécois en veuillent de votre séparation, ce qui n’est visiblement pas le cas, selon les derniers sondages. Quand bien même vous le hurleriez à vous en péter les cordes vocales, la majorité des québécois ne sont pas intéressés! Alors votre résolution de l’ONU ne veut rien dire et ne vaut pas grand chose dans le contexte politique actuel au Québec.

    • Correction : Mais peu importe…

    • Les fédéralistes nous on volés le Ô canada,le drapeau feuille d’érable,tous les deux créés par un Québécois ,ils ont brûlés notre parlement à Montréal,nous ont volé le référendum de 95 ect,ect et là ils veulent nous enlever la fête de tous les Québécois et eux se drapent dans le drapeau rouge et blanc quand nous on préfèrent celui qui représente le plus notre nation ,le drapeau bleu et blanc avec ses fleurs de lys et célébrer la terre de nos ailleuls plutôt que la terre voisine d’une autre nation.

      Coudont les fédéralistes sont ils capable d’un minimum d’honnêteté de temps en temps?
      Moi depuis 50 ans je ne l’ai pas encore découvert.
      Sortons le canada du Québec.Ça presse et c’est le plus beau cadeau que l’on puisse se faire et donner aux suivant.

    • anthrax

      23 juin 2015
      12h43

      samati

      oui..oui et le Canada nous offre des ministres unilingues anglais et la capitale Ottawa, toujours farouchement unilingue anglaise…

      ———————————————————————————————————-

      Hey, sort un peu, va faire un tour à Ottawa, tu vas être surpris,,,même le maire est bilingue mais, je te comprend, tu as honte de sortir avec lady Anthrax qui porte la burka,,,

      Fait un effort au lieu de dire n’importe quoi,,,ça serait bon pour ton éducation et par la suite tu pourras écrire la vérité sur Ottawa.

    • @boston 23 juin 13h19
      Toutes ces explications et réponses ayant déjà été fournies avec des FAITS et des CHIFFRES dans le passé, faut pas perdre son temps à te répondre ou fournir des chiffres à un ado retardé qui a de la difficulté à lire les chiffres de sa montre Mickey Mouse !
      P.S. On va être débarrassés d’une armée qui fait honte et à des soldats qui flouent les contribuables sur leurs heures de fainéantise.

    • Re Résolution 1514 de l’ONU

      Il ne laissera jamais tomber, il ne reste qu’à classer cet argument comme une Anthraxerie.

      L’acquisition de territoires par la force des armes, aujourd’hui contraire aux normes du droit international et à la Charte de l’ONU, était légale et fréquente à l’époque.

      Imaginez un instant l’impact de tenter de revenir en arrière sur les frontières modernes… Y compris les conquêtes de territoires autochtones. Que resterait-il du territoire Zfrançais, par exemple?

      Cet “argument” est parfaitement délirant…

      Par ailleurs, on parle ici de normes, pas de règles pouvant être imposées par une puissance supérieure.

      Ouf!

    • @godin1963

      ”1) Pour avoir TOUS les leviers économiques.”

      Ok, pouvez-vous nous démontrer comment le Québec en sort gagnant ?

      ”2) Pour éliminer les dédoublements de juridictions”

      C’est le Canada qui à imposé les doublons ou bien le Québec ?

      ”3) Pour ne pas avoir à harmoniser nos politiques fiscales avec le fédéral.”

      Encore une fois, expliquez moi comment ça nous avantage.

      4) Pour arrêter d’envoyer notre argent à Ottawa afin qu’il finance une armée surpayée et non efficace.

      L’armée Canadienne non efficace ? De qui voulez-vous rire ? L’armée Canadienne se compare à l’armée Allemande de la 2e Guerre Mondiale, peu nombreux, très bien entrainer et multi-fonctionnel contrairement au spécialiste américains.

      5) Pour décider où va notre aide internationale.

      Expliquez moi alors comment notre aide internationale serait différente du Canada.

      6) Pour arrêter d’envoyer nos jeunes se faire tuer pour des guerres qu’on n’a pas déclarées.

      Ouais, ok, je vous l’accorde. Chrétien à dit non, Harper à dit oui. Reste qu’il faut participer à certains conflits, on ne peu rester la sans rien faire devant le massacre d’innocents.

      7) Pour pouvoir décider par nous-même des sentences au niveau criminel.

      Et en quoi nos sentances serait différente du Canada ?

      8) Pour avoir la juridiction sur les air, sur les eaux et sur les ondes sur notre territoire.

      Et pour que Pédaleau et l’Empire Quebecor controle tous les médias sans être assujetit au CRTC ? Non merci.

      9) Pour affirmer haut et fort que e Québec est Francophone.

      Pour vrai ? J’était convaincu que le Québec était anglophone. Sinon, quels avantages ça nous amenne ?

      10 Et finalement et la plus simple, parce que « le Canada anglais doit comprendre de façon très claire que, quoi qu’on dise et quoi qu’on Le Canada anglais doit comprendre de façon très claire que, quoi qu’on dise et quoi qu’on fasse, le Québec est, aujourd’hui et pour toujours, une société distincte, libre et capable d’assumer son destin et son développement »

      Plus de détails s’il vous plait. Donnez nous l’heure juste. Expliquez nous concrêtement en quoi l’indépendance nous avantage et nous désavantage (parce que non, il n’y à pas que des avantages). À court, moyen et long terme.

      Aucun indépendantiste ne répond à ces questions et ils nous petent les oreilles avec l’indépendance depuis des décénnies. Et vous vous demandez pourquoi on vous à dit non, deux fois, plutot qu’une.

      Ça sort dans les rues parce que sa s’indigne devant les mesures budgétaire de Couillard. Si l’ont se fie à la présente réalité, imaginez les émeutes, révoltes en raison des contractions budgétaire d’un Québec indépendant.

    • @nunu

      ”volé le référendum de 95”

      Les fédéralistes n’ont rien volé, ils ont voté. Si les Québecois avaient voté à 90% pour le Oui et que le statut d’État Nation indépendant ne lui avait pas été accordé, on aurait pu parler d’un référendum volé. Mais même pas la moitié des Québecois étaient en faveur.

      Lachez la propagande.

    • @tibob25, 23 juin 2015, 13h57

      Ma fille habite la région d’Ottawa depuis près d’un an. Je suis allé avec elle à l’hôtel de ville d’Ottawa pour obtenir certains documents et informations. Nous avons été servi sur place dans un excellent français.

      L’internaute anthrax devrait sortir d’Alma pour constater que le monde autour de lui change.

    • @nunu, 23 juin 2015, 13h51

      L’internaute manonb va surement encore vous féliciter pour ce texte d’une grande élocution. Selon cette dame vous êtes l’un de ceux dont le langage est le mieux articulé sur ce blogue.

      Il me faudra le relire à plusieurs reprises afin d’en comprendre toutes les nuances et subtilités.

    • nunu
      23 juin 2015
      13h51

      nunu
      8 juin 2015
      19h40

      Hey le muffin, donc faisons l’indépendance juste pour les francophones et vous,vous irez vivre en Ontario.Insignifiant de tête carrée.
      ————————————————————————————————————

      C’est ça que vous voulez,,, est-ce que c’est un insulte envers les Québécois qui ne sont pas d’accord,,,???

    • @Boston :
      1 – Qu’adviendrait-il de l’industrie forestière?
      Il n’y aura plus de forêt car les anglais vont tous quitter le Québec et l’emporter avec eux.
      2 – Dollar canadien ou dollar québecoi?
      Ni l’un ni l’autre on va adopter le peso Cubain, sa valeur est toujours stable car fixée par Raoul.
      3 – Passeport canadien ou passeport québecois?
      Seul les natifs du Québec de la 5ième génération auront droit au passeport Québécois en autant que leur nom soit Tremblay, les autres auront un visa temporaire révocable si on les prend à parler anglais.
      4 – Une force armée ou non?
      Non un club des fermières seulement, ça a à peu près la même utilité.
      5 – Qu’adviendrait-il des immeubles et propriétés fédéraux?
      Tous les immeubles fédéraux seront saisis et transformés en piquerie puisque tous ceux qui auront voté oui sont à coup sûr des drogués sur le BS.
      6 – Qu’adviendrait-il de l’immobilier (résidence ou plex)?
      Toutes les maisons seront saisie puisque le PQ est communiste, tout le monde le sait. Elles seront redistribuées en premier à ceux qui auront voté à l’Émission « La Voix ».
      7 – Est-ce que les impôts fonciers et scolaires augmenteraient?
      Non il n’y en aurait plus, plus besoin d’éducation, tous le monde serait sur le BS.

      8 – Quels seraient les taux de taxations des Québecois?
      Probablement 110 % du revenu de travail, le caves qui travailleront devront acheter des gratteux pour payer les BS.

      9 – Qu’adviendrait-il des anglophones?
      On les envoient tous dans le grand nord, s’ils survivent On séparera le grand nord du Québec et on le redonnera au Canada.
      10 – Que ferait le gouvernement des universités anglophones?
      Des HLM pour les BS.
      11 – La TPS serait de combien en %
      Plus de taxe de vente, on marchera avec ces coupons , un par semaine pour la drogue, un par jour pour la bière et 1 fois par mois pour de la poutine.
      12- Comment fonctionnerait les soins de santé envers la population?
      Non, trop coûteurx, si on tombe malade on est expulsé du Québec vers le Canada.

      13 – Avoir un siège ou non à l’ONU et l’OTAN?
      Ni l’un ni l’autre on va rejoindre des forces Chinoises, ils ne se rendront pas compte qu’on est là on va être noyés dans le nombre.

      14 – Ambassade du Québec dans différents pays? Et si oui, nommez les endroits.
      Non seulement des club Transat la version Québécoise des Club Med….à Cuba, au Mexique , en République
      Et oui vous pourrez garder votre Beau Drapeau……..faut quand même pas être extrémiste.

    • @marcelleduc

      Il écrit:

      “Prenez le temps de visionnez cette exposée, ce que visiblement vous n’avez pas fait à la lecture de votre commentaire.
      «Intervention d’Eric Toussaint à Athènes le 17 juin 2015. Excellent cours d’économie 101″

      Je m’en doutais un peu. Je connais un peu Attac mais pas Éric Toussaint. C’est un membre de la LCR(Ligue Communiste Révolutionnaire). Vous en connaissez vous des États qui vivent sous la rêgle de LCR? Il y en avait jusqu’à la chute du mur construit pour séparer les deux Allemagne. Maintenant ce sont des anecdotes de l’histoire et surtout pas de l’histoire de la liberté et des droits de l’homme . Plutôt de l’histoire de l’asservissement de l’homme par des États totalitaires au nom de lequel des millions d’hommes ont été soit tués soit emprisonnés.

      G. Michaud

    • racines,

      tu dis ”Toutes ces explications et réponses ayant déjà été fournies avec des FAITS et des CHIFFRES dans le passé”

      Est-ce que tu peux nous donner les références aux faits et chiffres?

      Ou bien comme tes potes caribous, tu fabules encore?

      À moins que les faits et chiffres furent inventés par les séparatistes genre cage à homard.

      Mais pour dire la vérité, si les faits et chiffres étaient de ce qui est le plus près de la vérité, tu serais le premier à nous les sortir tsé pour essayer de nous vendre votre salade.

      Et pour terminer, si toi et tes potes avez les VRAIS FAITS ET CHIFFRES de grâce, allez les donner au PQ car ce parti essaie depuis 40 ans à les trouver et nous les fournir mais en vain.

      Merci beaucoup racines et bonne Saint-Jean demain. Moi je fête le 1 juillet, soit la vraie fête d’un pays pas comme ceux qui disent que le Québec est un pays quand c’est une province tsé veut dire.

    • • @Midian :
      ”1) Pour avoir TOUS les leviers économiques.”
      Ok, pouvez-vous nous démontrer comment le Québec en sort gagnant ?
      Fort simple, en arrêtant de prendre des décisions basées sur la péréquation, sans l’influence des pétrolières dans tous les pans de notre économie, en favorisant les entreprises qui créent de la richesse et non qui pillent les ressources. Dans un Québec souverain, l’Éolien aurait été développé par Hydro-Québec et on ne perdrait pas d’argent avec.
      ”2) Pour éliminer les dédoublements de juridictions”
      C’est le Canada qui à imposé les doublons ou bien le Québec ?
      C’est le Canada qui s’ingère dans les juridictions provinciales en voulant des Normes nationales.
      ”3) Pour ne pas avoir à harmoniser nos politiques fiscales avec le fédéral.”
      Encore une fois, expliquez-moi comment ça nous avantage.
      Facile c’est à nous de décider les gestes fiscaux (Taxe sur le capital, l’impôts sur les revenus, crédits). En devant harmoniser les décision se prennent à Ottawa.
      4) Pour arrêter d’envoyer notre argent à Ottawa afin qu’il finance une armée surpayée et non efficace.
      L’armée Canadienne non efficace ?
      Les mieux payés, ceux qui ne sont pas capable d’être déployés sans se faire tirer dessus pas les « amis ».
      De qui voulez-vous rire ?
      De l’Armée…..sex sacandals, trop payé, des sous-marins qui prennent l’eau….ou en feu, des F-35 à prix astronomiques etc etc…c’est quand la dernière fois qu’on a eu des nouvelles positives sur l’Armée ?
      L’armée Canadienne se compare à l’armée Allemande de la 2e Guerre Mondiale, peu nombreux, très bien entrainer et multi-fonctionnel contrairement au spécialiste américains.
      Wahhhahahahhahah
      5) Pour décider où va notre aide internationale.
      Expliquez moi alors comment notre aide internationale serait différente du Canada.
      Réveillez vous mon cher Harper envoie de l’Aide aux organismes CHRÉTIENS, les autres sont tous coupés.
      6) Pour arrêter d’envoyer nos jeunes se faire tuer pour des guerres qu’on n’a pas déclarées.
      Ouais, ok, je vous l’accorde. Chrétien à dit non, Harper à dit oui. Reste qu’il faut participer à certains conflits, on ne peu rester la sans rien faire devant le massacre d’innocents.
      7) Pour pouvoir décider par nous-même des sentences au niveau criminel.
      Et en quoi nos sentences serait différente du Canada ?
      Avec des peines moins sévères et des programmes de réhabilitation pour les jeunes, l’aide au lieu de la répression.
      Pour les 2 autres questions je ne prend même pas la p

    • @ Midian :
      C’est à l’âge ingrat pour contester son père il a décidé de changer son prénom pour Karl en l’honneur de Karl Marx

      Karl Marx
      Historien
      Karl Heinrich Marx, né le 5 mai 1818 à Trèves en Rhénanie et mort le 14 mars 1883 à Londres, est un historien, journaliste, philosophe, économiste, sociologue, essayiste, théoricien de la révolution, socialiste et communiste allemand. Wikipédia

    • @samati et tibob25

      ”Nous avons été servi sur place dans un excellent français.”

      Je suis de la région. Même si Ottawa ne reconnait pas encore le français comme langue officielle, se faire servir en français est très facile et très commun. Dans l’ouest de la ville, c’est plus compliqué un peu, mais soit les gens se forcent, soit il vont vous chercher un franco-ontarien. Vers l’est, c’est se faire servir en anglais qui peu être compliqué.

      C’est peu être une idée que je me fais, mais ceux qui bashent les anglophones, qui crient au meurtres parce qu’Ottawa est une ville ”unilingue” sont ceux qui n’y vont pas souvent, les gens de régions éloigné, noyé dans une mer de francophones. ”L’enemi” anglophone est très loin d’eux et ils en ont ”peur”.

      En tout cas, changer un pont à Ottawa ça prend 2 jours. On à peu être des leçon à apprendre de nos voisins les Ontarois.

    • Tiens une nouvelle accusation: il semblerait que nous les fédéralistes, qui sommes en passant tous autant que nous sommes incapables d’un minimum d’honnêteté, aurions volé le drapeau canadien!

      Quelqu’un pourrait-il nous éclairer quant aux circonstances de cet épouvantable forfait?

    • boston

      23 juin 2015
      13h29

      Qui d’entres-vous peut me dire pkoi Pierre Carl est devenu Pierre Karl?

      - – - – - – - – - – — – - – - — – - – - – -

      -Si vous êtes capable de le trouver par vous-même, vous recevrez une carte vous faisant membre honorifique à vie du parti Québécois.

      PS. Vos parents n’ont pas le droit de vous donner la réponse.

    • Avec un peu d’avance (je pars en vacances), je vous souhaite à tous une très agréable Fête Nationale. N’oubliez pas que, même si vous n’êtes ni nationaliste ni indépendantiste, vous pouvez être fier d’être Québécois et aimer votre (bout de) pays!

      Bonne Fête à tous!

    • Ottawa: pour une ville unilingue anglaise!

      Un nouveau groupe d’anglophones s’opposent au bilinguisme à Ottawa. Sur son site internet, le groupe Canadians for Language Fairness, (les Canadiens pour la justice linguisitique), affirme que les anglophones perdront leur emploi à cause du bilinguisme et que leurs compétences ne seront plus considérées.

      Un des leaders de ce groupe de pression est Michael Green, un ancien candidat au conseil municipal d’Ottawa en 1991 et 1994.

      Le groupe demande la tenue d’un référendum sur la question du bilinguisme au même moment que les élections municipales de novembre.

      http://tvanouvelles.ca/infos/regional/archives/2000/08/20000819-215043.html

    • Attentats d’Ottawa: l’alerte de sécurité unilingue critiquée

      01-04-2015 | 15h05

      OTTAWA – Le ministère de la Sécurité publique n’a pas respecté ses obligations en matière de langues officielles lorsqu’une alerte unilingue anglaise a été transmise par courriel à des fonctionnaires fédéraux lors des attentats d’octobre 2014 à Ottawa, selon le Commissariat aux langues officielles du Canada.

      Le Commissariat a lancé une enquête dans ce dossier à la suite d’une plainte du député néo-démocrate et ardent défenseur du respect des langues officielles, Yvon Godin.

      Dans un rapport préliminaire, le Commissariat a précisé qu’il est «essentiel, surtout dans les situations critiques et exceptionnelles, que les communications soient claires, efficaces et disponibles simultanément dans les deux langues officielles».

      L’alerte demandait aux fonctionnaires de verrouiller et barricader les portes de leurs bureaux, et de se tenir loin des fenêtres.

      «En outre, l’envoi d’un courriel initial en anglais seulement pourrait entraîner des conséquences graves, nuire à la compréhension de directives ou causer de graves problèmes dans une situation stressante ou suscitant la panique», a précisé le Commissariat dans le document.

      «Le rôle de Sécurité publique Canada est de veiller à ce que l’information envoyée à d’autres institutions puisse être comprise par les destinataires et qu’elle ne puisse être sujette à interprétation», a-t-on ajouté.

      Le Commissariat recommande au ministère qu’il établisse des modèles de communications dans les deux langues officielles dans les situations d’urgence, et qu’il s’assure que les communications en tout temps et dans toutes les situations soient envoyées simultanément dans les deux langues officielles.

      M. Godin a indiqué que les conclusions et les recommandations du Commissariat répondent à ses attentes.

      Il déplore cependant la réponse du gouvernement à la suite des événements. Celui-ci aurait mentionné que l’alerte en anglais envoyée par le Centre des opérations du gouvernement n’était pas destinée au public ou aux fonctionnaires, et que c’était aux agents de sécurité ministériels recevant le courriel de transmettre le message dans les deux langues officielles.

      «C’est plus choquant de voir le gouvernement, dans un pays reconnu bilingue depuis plus de 40 ans, qu’on est encore obligé de se battre pour des choses comme ça, a souligné le député du nord du Nouveau-Brunswick. On nous dit : «non, non, en cas d’urgence on n’a pas le temps de s’occuper des langues officielles». Ce qui veut dire qu’on dit aux francophones qu’ils sont numéro deux, et qu’on va s’occuper des anglophones en premier. Si les directives avaient été en français seulement, quelles auraient été les réactions?»

      Dans un courriel, le ministère de la Sécurité publique signale qu’il s’applique à respecter la loi des langues officielles dans ses communications.

      «Sécurité publique Canada a reçu une un exemplaire du rapport préliminaire d’enquête du Commissaire aux langues officielles et en examine présentement le contenu», a-t-on précisé.

      Les autorités à Ottawa avaient été pendant plusieurs heures sur le qui-vive à la suite des attentats contre un soldat au Monument commémoratif de guerre et au Parlement par Michael Zehaf-Bibeau. Un vaste périmètre de sécurité au centre-ville d’Ottawa avait été érigé. On craignait la présence d’autres terroristes.

      http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2015/04/20150401-150515.html

    • Municipales Ontario 2014
      Le bilinguisme officiel à la Ville d’Ottawa demeure une pomme de discorde

      À peine réélu, le maire d’Ottawa, Jim Watson, a de nouveau été la cible de critiques de la part de la communauté franco-ontarienne. Son opposition à un statut bilingue officiel pour la Ville d’Ottawa est une fois de plus dénoncée.

      L’ancien député provincial franco-ontarien et ex-président de l’ACFO de Prescott et Russell, Jean Poirier, se dit « horriblement déçu de l’attitude de Jim Watson. »

      « Je crois bien sincèrement que Jim Watson, avec cette attitude des petits pas, qu’il ne faut pas déranger les choses [...] ça ne sera pas un grand personnage dans les livres d’histoire, malheureusement », estime-t-il.
      « Qu’il soit si peureux, pour ne pas dire autre chose, face au bilinguisme officiel, ça me déçoit immensément. »
      — Jean Poirier, ex-président de l’ACFO de Prescott et Russell

      Cette attitude le déçoit d’autant plus qu’il est temps d’organiser les activités entourant les célébrations, en 2017, du 150e anniversaire de la Confédération canadienne. Selon lui, ce serait l’occasion rêvée pour officialiser le statut linguistique de la Ville.

      http://ici.radio-canada.ca/regions/ottawa/2014/10/28/001-soiree-electorale-statut-bilingue-ottawa.shtml

    • @boston

      23 juin 2015
      13h19

      1 – Qu’adviendrait-il de l’industrie forestière?
      La même chose que présentement sauf qu’au lieu de subventionner les sables butimineux d’Alberta et l’industrie automobile de l’Ontario, notre part de ces subventions ( 22% ?? ) irait à l’industrie forestière et aéronautique.
      2 – Dollar canadien ou dollar québecoi?
      Il serait de l’intérêt des deux pays d’avoir une monnaie unique mais avec une Banque Centrale comme en Europe dans laquelle les deux pays auraient leur mot à dire sur les politiques de cette banque. Sinon, une monnaie québécoise créée et indépendante de la monnaie Royale canadienne, ferait tomber la valeur de cette dernière.
      3 – Passeport canadien ou passeport québecois?
      Dites-moi pourquoi un passeport québécois n’aurait pas autant de valeur qu’un passeport canadien ou belge ou suédois, etc, etc. Ce n’est qu’un document pour pouvoir voyager à l’étranger.
      4 – Une force armée ou non?
      Pourquoi pas? Nous avons payé notre part des équipements de la Royal Canadian Army, Cette part nous revient de droit. Nous pourrions créer une Garde Nationale entraînée au sauvetage de gens en détresse, lors de catastrophe et participer à la paix dans le monde et nom à la guerre. Que reste t-il des Casques Bleus de Pearson?
      5 – Qu’adviendrait-il des immeubles et propriétés fédéraux?
      Comme pour les équipements de l’Armée, nous avons payé ces immeubles situés au Québec comme ceux situés ailleurs au Canada..Tout ça se négocie, Actifs et passifs. Il faudrait en faire l’inventaire. Pas facile mais faisable..
      6 – Qu’adviendrait-il de l’immobilier (résidence ou plex)?
      Même chose que pour les immeubles. Vous chercher à en rajouter ou quoi?
      7 – Est-ce que les impôts fonciers et scolaires augmenteraient?
      En dépensant moins pour l’armée, les subventions aux pétrolières de l’ouest, le gaspillage de nos sénateurs et l’abolition du Sénat, les dédoublements de ministères et fonctionnaires qui se nuisent les uns les autres, les frais de nos Gouverneurs et Lieutenants-gouverneurs et des visites royales, l’économie de 75 députés inutiles à Ottawa avec tous leur personnel, bureaux de circonscription, etc, etc, nous réussirons à baisser les impôts et les taxes de Québécois.
      8 – Quels seraient les taux de taxations des Québecois?
      Voir ma réponse précédente. Vous cherchez encore à en rajouter. Vous êtes forts sur les doublons vous les fédéralistes.
      9 – Qu’adviendrait-il des anglophones?
      Ils seront Québécois anglophones avec tous les mêmes droits, ce qui est mille fois mieux que les francophones du ROC vivent partout au Canada, même dans la province bilingue du N.B..
      10 – Que ferait le gouvernement des universités anglophones?
      Elle resteraient des universités anglophones. Elles sont très réputées, attirent des étudiants du monde entier alors pourquoi n’existeraient-elles pas dans un Québec pays d’Amérique du Nord anglophone.
      11 – La TPS serait de combien en %
      Si nous récupérons la TPS et la fusionnons avec la TVQ, il n’y aurait plus ainsi une taxe sur la taxe comme présentement. Nous serions gagnant.
      12- Comment fonctionnerait les soins de santé envers la population?
      Comme aujourd’hui. La santé est de compétence “provinciale.” Elle serait de compétence “nationale”. Bien sûr, il faut toujours tenter d’améliorer son efficacité comme dans n’importe quel pays normal.
      13 – Avoir un siège ou non à l’ONU et l’OTAN?
      Certainement à l’ONU. À l’OTAN, ça se discute. Un pays puissant comme la France y a été absent pendant des années et gardé leur indépendance d’action tout ce temps. C’est l’inféodé au USA Sarkozy qui l’a fait retourner au sein de l’OTAN. Aujourd’hui, la France doit se plier aux diktats des pays membres de l’OTAN i.e. les USA et le Royaume-Uni avant tout autres.
      14 – Ambassade du Québec dans différents pays? Et si oui, nommez les endroits.
      Comme tous les pays normaux. D’abord dans les pays où nous avons des intérêts économiques et selon NOS intérêts et non selon les intérêts du Canada.
      Les nommer? Tous les pays démocratiques qui respectent les droits de l’Homme. Bien sûr, comme tous les autres pays capitalistes, le Québec devra, s’il veut faire des affaires, se boucher le nez avec des pays comme la Chine. le Émirats Arabes, etc.

      Avez-vous d’autres questions?
      Maintenant, à votre tour de nous dire quels sont les avantages pour le Québec de faire partie du Canada. Et lâchez moi avec les Rocheuses. Les Canadiens ne nous refoulerons pas à la frontière québécoise pour nous empêcher d’aller les voir pas plus que les Américains ne nous empêchent d’aller voir le Grand Canyon, les Français la Tour Eiffel et le Pérou le Machu Picchu.
      J’attends votre réponse impatiemment.

    • boston

      23 juin 2015
      13h19
      Vous perdez votre temps, car ils sont incapables de répondre. Dans le domaine des affaires étrangères, ils vont demander à la France de les représenter. Ils veulent être indépendants, mais c’est tout croche leur affaire. Même dans les deux questions référendaires, ils n’ont jamais parlé d’indépendance. Ils ont peur d’utiliser le mot indépendance car ils savent qu’ils n’obtiendraient pas plus que 20 % du vote.

    • C’est payant le nationaliste…….

      Parce que pour la troisième année consécutive, c’est Québecor qui est le principal partenaire….. privé….. de la Fête nationale du Québec. Et c’est Pierre Karl Péladeau qui a lancé ce partenariat pour les festivités de 2013, l’année de sa nomination à la présidence du conseil d’Hydro-Québec par Pauline Marois. Il songeait déjà à se lancer en politique active à l’époque : il a en effet révélé, au décès de Jacques Parizeau, que c’est à l’occasion d’une rencontre avec l’ancien premier ministre, «il y a quelques années», qu’il avait amorcé sa réflexion sur son engagement politique.

      http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/chroniques/gilbert-lavoie/201506/22/01-4880249-la-fete-de-tous-les-quebecois.php

    • La semaine dernière, il ( Pierre Karl ) a dit s’inquiéter de la coupe budgétaire imposée par le gouvernement à l’organisation de la fête nationale………on comprend pourquoi maintenant

    • @samati

      23 juin 2015
      14h31

      Pardon! Ai-je bien lu? Anthrax est d’Alma? Honte sur le Lac St Jean jusqu’à 9 ème génération!

      G. Michaud

    • @boston 13h24 “Le hic et c’est un gros hic, le Québec n’est pas un pays.” Il n’en reste pas moins que le Québec a été reconnu comme nation et que son parlement s’appelle, même sous les libéraux fédéralistes, l’Assemblée Nationale.

    • Corsaire2015
      23 juin 2015
      16h31

      ”’Maintenant, à votre tour de nous dire quels sont les avantages pour le Québec de faire partie du Canada.”

      La paix et la sécurité, le Canada c’est du solide,,, le ROC

      Vous nous promettez rien de tangible,,,, juste du rêve….

    • @st-henti qui écrit:

      “Par contre, ça ne change rien au fait qu’au Québec, le 24 juin a été décrété la Fête Nationale des Québécois. Donc, qu’y a-t-il de mal a y tenir des discours ”nationalistes”?”

      D’accord à la rigueur avec un discours nationaliste. Il a toutes les chances d’être inclusif. Lorsque le discours vire au sécessionnisme, je ne me sens plus Québécois.

      G. Michaud

    • @boston

      C’est sûr que le Québec devenu un pays, les “canadians” frustrés voileraient les Rocheuses pour empêcher les Québécois de venir les voir, vu que, selon la Grande Menace Fédérâleuse, ils les auraient perdues et donc n’en étant plus propriétaires comme avant, auraient donc perdu le droit du propriétaires de les voir.

      C’est tellement terrible comme menace !

    • @ st-henri (commentaire « st-henri 23 juin 2015 12h52 ») :

      Je crois que vous confondez l’émigration massive des Canadiens français vers les États-Unis, au 19e siècle et au début du 20e siècle, avec la Déportation des Acadiens, qui a eu lieu (en plusieurs épisodes successifs) entre 1755 et 1763.

      Les ancêtres de la très grande majorité des Américains d’origine canadienne-française ou acadienne qui habitent dans le nord-est des États-Unis (les 6 états de la Nouvelle-Angleterre et le nord de l’état de New York) ont émigré aux États-Unis de leur plein gré, parce que les conditions économiques leur apparaissaient bien meilleures là-bas que dans le Québec ou les provinces maritimes de l’époque. Si vous avez lu le roman Maria Chapdelaine de Louis Hémon, rappelez-vous Lorenzo Surprenant, celui des trois prétendants de Maria qui a tenté de la convaincre d’émigrer aux États-Unis pour faire sa vie avec lui, dans un milieu où le confort matériel serait très supérieur (en termes relatifs) à celui du milieu agricole très pauvre du Québec de l’époque.

      Le gouvernement fédéral du Canada de l’époque, de même que celui de la province de Québec, avec le soutien de membres du clergé catholique canadien-français, ont déployé de grands efforts (avec relativement peu de succès) pour tenter de convaincre les centaines de milliers de Canadiens français émigrés aux États-Unis de revenir au Québec ou de s’installer ailleurs au Canada. Dans l’Ouest canadien, plusieurs des petites communautés agricoles francophones qui ont été formées au tout début du 20e siècle au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta, ont été fondées par des Canadiens français rapatriés des États-Unis (qu’on ne doit pas confondre avec les Métis issus des unions entre voyageurs ou marchands de fourrure canadiens-français et des femmes autochtones, au 18e et au 19e siècle).

      En terminant, la Fête nationale du Québec, que vous allez fêter dans les 24 prochaines heures, c’est tout simplement la descendante directe de la Fête de la Saint-Jean-Baptiste de tous les Canadiens français d’Amérique du Nord, qui est célébrée un peu partout sur notre continent depuis au moins le premier tiers du 19e siècle…

      Mes quelques interventions à ce sujet avaient simplement pour but de vous faire prendre connaissance de ce fait inéluctable…

    • @cotenord

      ”En terminant, la Fête nationale du Québec, que vous allez fêter dans les 24 prochaines heures, c’est tout simplement la descendante directe de la Fête de la Saint-Jean-Baptiste de tous les Canadiens français d’Amérique du Nord, qui est célébrée un peu partout sur notre continent depuis au moins le premier tiers du 19e siècle…”

      Anthrax nous parlais du compté de Prescott-Russell plus tôt. Saviez-vous qu’eux aussi fête la St-Jean ?

      https://stjeanprescottrussell.wordpress.com/

      C’est en Ontario en plus ! anthrax, candela, st-henri et les autres doivent courrir chercher de l’eau bénite en ce moment.

    • @cotenord_7 18h50 “En terminant, la Fête nationale du Québec, que vous allez fêter dans les 24 prochaines heures, c’est tout simplement la descendante directe de la Fête de la Saint-Jean-Baptiste de tous les Canadiens français d’Amérique du Nord, qui est célébrée un peu partout sur notre continent depuis au moins le premier tiers du 19e siècle…” Personne ne nie ça. C’est aussi, ici et ailleurs, la fête du solstice d’été. À quoi voulez-vous en venir avec ça?

    • Selon un sondage, seulement 6 % de francophones assurent qu’ils vont participer à la fête du Canadéa !

      HéHéHé!

    • Précision à 19h33

      … 6% de Québécois francophones…

    • Midian

      23 juin 2015
      19h26

      C’est en Ontario en plus ! anthrax, candela, st-henri et les autres doivent courrir chercher de l’eau bénite en ce moment

      - – - – - – - – - – - – — – –

      Pourquoi ?

    • Est-ce normal qu’aucun des sept députés libéraux de la Capitale nationale n’ait été disponible pour prendre la parole à la Fête nationale à Québec ?

      Sont-ils sur une “balloune” ?

      Et ce sont les mêmes braillards qui vagissent piteusement contre l’intérêt des nationalistes pour la fête de la nation québécoise !

      Pas fort…

    • Quand Sears Canada s’emmêle ridiculement dans sa propagande bêtement fédéraliste.

    • @candela

      ”Pourquoi ?”

      Bah je sais pas. Du monde hors Québec qui fête la St-Jean, la supposée fête Nationale du Québec, ça doit vous faire tordre.

    • @monsieur8
      23 juin 2015
      16h11

      Merci, cela fait du bien un peu de courtoisie, et je vous souhaite la même chose. Bonne fête du Québec!

    • @candela

      ”Sont-ils sur une “balloune” ?”

      Non, il sont sur la brosse !

    • Ah! Si les gens savaient bien lire les commentaires qu’on fait, il y aurait moins d’échanges stériles.

      Pas grave, on sait qu’ils ne veulent lire que ce qu’ils imaginent qu’on écrit, à travers leur prisme de préjugés, pour ensuite répondre à ce qui n’a rien à voir avec ce qu’on a écrit.

      J’ai perdu tout intérêt à essayer de clarifier ce qu’ils ne sont pas, de toute façon, intéressés à clarifier.

      Et ils nous reviennent continuellement avec des questions enfantines, auxquelles il y a déjà eu 100 fois des réponses… qu’ils ne sont pas intéressés à entendre.

      Et lorsqu’on apporte des arguments pour l’Indépendance appuyés sur des documents sérieux, c’est silence radio.

      Allez, bonne Fête Nationale à tous les gens qui se sentent concernés.

      Aux autres, attendez au 1er juillet pour fêter; moi j’aurai autre chose à faire cette journée-là que d’aller voir le spectacle sur la Colline Parlementaire, avec des discours nationalistes ”canadians”. Je ne me sens tout simplement pas concerné par cette fête.

    • Bonne Saint-Jean à tous les Canadiens-français et aux Franco-américains qui la célèbrent !

      C’est une fête sans frontières.

      Comme le sera la fête nationale des Acadiens le 15 août prochain.

    • Qui aurait pensé que Pierre Karl était intéressé monétairement dans la fête de la St Jean……………..il y a vraiment des profiteurs partout, des crédules aussi.

    • lobwedge23 juin 2015 15h11
      Et alors! nonobstant son idéologie anti capitaliste, Éric Toussaint a parfaitement raison de dénoncer la façon dont les Grecs furent traités par les banques, le FMI, l’Union Européenne, les investisseurs Chinois achetant à rabais le patrimoine Grec et sans compter le flux d’immigration illégale que ces mêmes Grecs reçoivent et accueille sans se plaindre.
      Un p’tit tour rapide sur Wikipédia et y glaner une infime partie faisant votre affaire est malhonnête. Cet homme à un bagage intellectuel incroyable, il faut le reconnaître, c’est aussi sur Wikipédia. Si cet homme se fait justicier des Grecs tant mieux.

      Visionnez ce site, Toussaint est loin d’être un personnage dangereux et sanguinaire.

      https://www.youtube.com/watch?v=x_Y3CUZUIN4#t=41

    • @st-henri

      ”Et ils nous reviennent continuellement avec des questions enfantines, auxquelles il y a déjà eu 100 fois des réponses”

      Les Québecois méritent de se faire donner l’heure juste. Êtes-vous d’accord ?
      Alors répondez au questions, donnez de vrais réponse et peu être que vous aurez une chance de vous payer votre pays. Sinon, lachez le chialage. On vous à déja dit non, deux fois, plutot qu’une. Mais ce n’est pas encore assez, faut croire. C’est rendu à combien que ça deviens du harcellement ?

      Sinon, bonne St-Jean ! Cette gorgée vous est dédié ! Bon solstice d’été et profitez de la belle saison !

    • @voixducentre

      ”Bonne Saint-Jean à tous les Canadiens-français et aux Franco-américains qui la célèbrent !

      C’est une fête sans frontières.”

      Bonne St-Jean à vous aussi ! Une autre gorgée dédié à un blogueur ! Ma finir saoul bin vite…

    • Un peu comme nous, les Grecs ont deux fêtes nationales: la Fête de l’indépendance le 25 mars et le Jour du non le 28 octobre. Ici, le 25 mars c’est le Jour de l’Annonciation, donc on ne touche pas à ça. On pourrait célébrer le Jour du non le 30 octobre et la Fête du mouton le 24 juillet. Il semble que le mouton soit disparu des célébrations du 24 juin, mais il s’y trouvait quand j’étais jeune. Avec ces deux fêtes, tout le monde y trouverait son compte: les fédéralistes le 30 octobre et les moutons bleus et blancs le 24 juin. Bêêêê!

      @racines: demain n’oubliez pas de mettre un beau fleurdelisé dans votre fenêtre d’en avant et faites un effort pour envoyer une contribution monétaire à Vigile.Net. Votre pote Gaétan Frappier envoie son petit $10 assidûment chaque mois.

      Bonne fin de soirée et bonne fête demain. Ce soir je vais boire un whisky en votre honneur.

    • Pour les inquiets de la fête Nationale, je pense que ce sera un flop, pas beaucoup d’ambiance à la Place des festivals de MtL. Discours Nationaliste ‘’drabe’’, un clin d’œil au gros party de 1975 et les gens du Pays de Vigneault et un hommage à Yvon Deschamps, rien pour donner de l’urticaire aux antis Fêtes Nationalistes. Quelques drapeaux du Québec, encore là rien pour ”enarver ” certains blogueurs, même pas de gros québécois en bedaine, la bière à la main et criant ”libarté”.
      Somme tout, tout pour réjouir le duo idéologique, Couillard, Legault. Le limage de notre identité est commencé avec enthousiasme.

    • @ Midian (commentaire « 23 juin 2015 19h26 ») :

      J’ai comme compagnons de travail plusieurs Franco-Ontariens qui résident dans l’Est ontarien (alias l’Outaouais ontarien selon l’ancien député franco-ontarien Jean Poirier), alors je suis relativement familier avec la Fête de la Saint-Jean-Baptiste de Prescott-Russell.

      Bonne Saint-Jean à vous !!!

    • J’ai assisté à la générale, j’espère une meilleure ambiance en soirée, mais j’ai des gros doutes, comme si quelque chose c’était cassé, pas beaucoup d’émotion.

    • Midian 19h26

      il affirme :

      ” Anthrax nous parlais du compté de Prescott-Russell plus tôt. Saviez-vous qu’eux aussi fête la St-Jean ? ”

      RÉPONSE :

      rien à cirer du Anthrax du comté de Prescott-Russell !

      je n’ai jamais dit ça et vous continuez à raconter n’importe quoi.

      En attendant bonne fête de la St Jean à la Nation du Québec.

      Dans des régions de France, on fête aussi la St Jean en faisant des grands bûchers…

    • les fédéralistes feraient n’importe quelle bassesse pour réduire les québécois à des moins que rien, comme s’en prendre à leur fête…

    • Nous avons sur ce blogue, en majorité des membres des FAC et des fonctionnaires fédéraux ayant une PEUR bleue perdre leur pension et des gens apatrides ayant PEUR de se prendre en main : quoi que l’on dise et quoi que l’on fasse, ils vont ramper jusqu’à en crever plutôt que de se tenir DEBOUT !
      Impatients de fêter leur soumission dans une semaine, ils attendent la célébration de leur colonisation sous les applaudissements de ceux qui les méprisent et ne VEULENT RIEN SAVOIR D’EUX !
      P.S. «Colonisés et fiers de l’être !» Yves Boisvert

    • @anthrax 20h58 Ce ne sont pas “les” fédéralistes mais certains fédéralistes. Laissons les vomir leur fiel et endurer leurs brûlements d’estomac.

    • Pour compléter mon commentaire « cotenord_7 22 juin 2015 07h50 », voici quelques références de plus sur la célébration de la Fête de la Saint-Jean-Baptiste dans le nord-est des États-Unis :

      • Dans l’édition d’aujourd’hui du quotidien Lowell Sun, on trouve un article sur la Semaine franco-américaine et la Fête de la Saint-Jean : Lowell celebrates Franco-American Roots [« Lowell célèbre ses racines franco-américaines » ], article de Melissa Hanson, The Lowell Sun, le mardi 23 juin 2015.

      • En 2013, la jeune Franco-Américaine Émilie-Noëlle Provost a signé dans le Merrimack Valley Magazine un article dans lequel elle décrit ce qu’est l’identité franco-américaine à une époque où la langue française est peu utilisée par les Franco-Américains de la Nouvelle-Angleterre, où les Franco-Américains ne sont plus les seuls utilisateurs de leurs institutions traditionnelles (églises, écoles, hôpitaux, etc.), et où le renouvellement urbain a souvent bouleversé les quartiers Petit Canada d’autrefois: La Survivance : A Look at the Future of Franco-American Culture in the Merrimack Valley [« La Survivance : Un regard sur l’avenir de la culture franco-américaine dans la vallée de la Merrimack » ], article d’Émilie-Noëlle Provost , The Merrimack Valley Magazine, le 18 juin 2013.

      • Certains Franco-Américains mettent en ligne des artefacts de leurs Fêtes de la Saint-Jean-Baptiste d’autrefois, comme par exemple ce cahier intitulé Grande fête jubilaire de la Société Saint-Jean-Baptiste , publié à l’occasion de la Saint-Jean-Baptiste du 24 juin 1922, à Holyoke (Massachusetts).

      • Certains passionnés québécois s’intéressent aussi au legs patrimonial des Franco-Américains, comme par exemple la blogueuse Vicky Lapointe : Une église pour les Canadiens français à Troy [New York, 1866], billet du blogue Patrimoine, histoire et multimédia, de Vicky Lapointe, le 13 décembre 2014.

      • Même dans la région d’Albany-Cohoes-Troy (état de New York), des groupes de Franco-Américains s’efforcent de préserver au moins en partie leur patrimoine historique et ethnoculturel, en célébrant la Fête de la Saint-Jean-Baptiste : voir le site de la La Fédération franco-américaine du New York, ou encore le magnifique blogue FrancoAmerican Gravy: Family History & Stories from Québec and Upstate New York .

      • Dans la plupart des grands édifices religieux construits par les Franco-Américains, on n’entend pratiquement plus parler le français, mais dans certains cas, la communauté locale a réussi à préserver et mettre en valeur ces œuvres architecturales d’une grande beauté, comme par exemple l’église Saint-Jean-Baptiste de la ville de New York (184 East 76th Street, New York, à environ 250-300 mètre à l’est de Central Park), qui reçoit des éloges très flatteurs de connaisseurs comme Andrew Cusack.

      Bonnes célébrations de la Fête de la Saint-Jean-Baptiste à tous les Canadiens français ou citoyens canadiens et américains d’origine canadienne-française, quel que soit leur lieu de résidence en Amérique du Nord…

    • Les antis fête nationale doivent être déçus: il fait beau.

    • @racines

      23 juin 2015
      21h03

      Quel discours rassembleur, jour de Fête ”nationale” oui a conditions de penser comme les séparatistes, sinon on est juste des peureux soumis et colonisés, blablabla.

      C’est très inclusif cette fête dites donc.

      On aurait du garder Fête de la St-Jean, CA c’était inclusif, on était tous des Canadiens-français et fier de l’être, mais en 2015 franchement…Les séparatistes crachent sur leur compatriotes, sur les néo-québécois (a cause des des votes ethniques qu’on a perdu ), sur les anglo-québécois, crachent sur tout ce qui bouge, oubliez ça un pays avec vous autres.

    • marcelleduc

      23 juin 2015
      20h25
      Peu importe le montant de la dette d’un pays, il n’y a personne qui a obligé ces pays à emprunter pour financer leur niveau de vie ou leurs caprices.

      Donc, si tu empruntes de l’argent, tu dois la rembourser avec les intérêts.

      Je n’ai aucune empathie envers les Grecs ou les pays du tiers monde qui sont acculés à la faillite. En fait, la possibilité d’une faillite est ce qui permet aux pays de mettre du réalisme dans leurs priorités.

    • @teddybear 21h58 Ne vous en déplaise, la fête nationale est celle de tous les québécois, reconnue et même subventionnée par le gouvernement fédéraliste actuel. Et c’est encore la Saint-Jean, c’est encore la fête du solstice d’été. L’un n’empêche pas l’autre; ce qui, sans surprise, vous échappe. Qui crache, ici?

    • @fauconcanadien 22h03 “Je n’ai aucune empathie envers les Grecs ou les pays du tiers monde qui sont acculés à la faillite.” La Grèce, c’est une chose, le tiers-monde en est une autre. Il est vrai que le faucon humain, en tant que prédateur, ne se soucie pas du sort des exploités, de ceux qu’il ne considère pas comme des frères.

    • 22h29 @fauconcanadien 22h02

    • @ Midian

      23 juin 2015
      15h46

      Bizarre, j’ai travaillé 8 ans à Kanata.
      J’avais un contrat sur des CNC.
      J’y allais 2 jours / semaine
      Donc à peu près 100 fois par année.
      Donc à peu près 800 fois en 8 ans.
      Je n’y ai jamais entendu un mot de français.
      Ni à la “shop”, ni dans aucun hôtel, ni dans un aucun resto.

      Pourtant, il me semble que Kanata était pas si loin d’Ottawa.

      Mais bon, vous pouvez continuer à vous faire croire qu’Ottawa est bilingue.
      Ça doit être pour ça que le maire de la ville se bat de toutes ses forces pour empêcher que cette fiction ne soit officialisée.

      M. Duclos

    • @marcelleduc

      23 juin 2015
      20h25
      “Visionnez ce site, Toussaint est loin d’être un personnage dangereux et sanguinaire

      Qu’est-ce que vous me racontez? Qui a écrit que Toussaint était un homme dangereux?

      Oubliez un moment Toussaint, le membre de la Ligue Communiste Révolutionnaire et le Président Grec Alexis Tsipras qui partagent la même idéologie et allez plutôt lire où en sont les négociations et les concessions que la Grece a du faire:

      http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20150623.OBS1322/crise-de-la-grece-nous-avancons-vers-un-accord-assure-francois-hollande.html?cm_mmc=EMV-_-NO-_-20150623_NLNOACTU17H-_-crise-de-la-grece-ce-qu-il-faut-retenir-de-la-fameuse-journee-cruciale#xtor=EPR-3-[Actu17h]-20150623

      G. Michaud

    • @ Supercass

      “Je considère également que le projet indépendantiste se nourrit d’un nationalisme obtus. Les messages laissés par @zduc, @Yack et @godin1963 sur l’immigration au Quebec donnent un exemple patent de ceci. ”

      Vous me surprenez.
      J’avais toujours pensé que vous étiez intéressé à améliorer l’efficacité de notre gouvernement.
      J’ai “posté” ici, à plusieurs reprises, des études sérieuses prouvant le cout astronomique et l’inutilité au niveau économique de l’immigration massive.

      Mais pour vous, il semble que si une opinion diffère de la vôtre, ça ce transforme automatiquement en “nationalisme obtus”.

      Et vous vous dites inclusif ?

      M. Duclos

    • @ zduc (commentaire « 23 juin 2015 22h37 ») :

      J’ai habité à Kanata de 1984 à 1988, il y a donc une trentaine d’années.

      Mon fils aîné (j’ai plusieurs enfants) y a commencé l’école, totalement en français et avec un personnel enseignant très dévoué, à l’école élémentaire Roger-Saint-Denis, au 186 croissant Barrow.

      Déjà, dans ces années-là, il y avait une petite communauté francophone à Kanata.

      Et bien que je n’habite pas là présentement, je sais que cette communauté francophone a augmenté considérablement dans les derniers 10-15 ans…

      Si vous n’avez pas entendu de français à Kanata lors de vos visites, c’est peut-être parce que vous n’avez pas suffisamment écouté…

    • Hier, à Minneapolis-St Paul (état du Minnesota), c’est grâce au gouvernement fédéral du Canada que les Américains d’origine canadienne-français, les francophones et les francophiles de la région ont pu célébrer la Saint-Jean-Baptiste, en assistant à une réception donnée à la résidence du Consul général du Canada à Minneapolis.

      Pour en savoir plus au sujet de cette célébration et de la communauté d’origine canadienne-française de la région, veuillez suivre les liens suivants :

      Affiche d’invitation diffusée par l’Alliance française de Minneapolis.

      • Billet Fragments de l’histoire des francophones au Minnesota (19-20e siècle), de Vicky Lapointe , 4 mars 2011 (blogue Patrimoine, histoire et multimédia).

      • Article Jean-Baptiste Faribault de Paul Trap, Dictionnaire biographique du Canada.

      Esquisse historique de Jean-Baptiste Faribault et de la Maison Faribault, Site historique Sibley, Mendota, Minnesota (site Internet de la Minnesota Historical Society).

      • Article La Fete de St. Jean-Baptiste: a French-Canadian Tradition [« La Fête de la Sain-Jean-Baptiste : une tradition canadienne-française »], article de Lisa A. Krahn, site Internet Upper Mississippi Brigade portant sur la Guerre de 1812 dans la vallée du Haut-Mississippi, où les voyageurs et marchands de fourrure canadiens-français étaient très nombreux.

      Esquisse historique de la cathédrale de Saint-Paul, Saint-Paul, Minnesota.

      Esquisse historique de l’église Saint-Louis-de-France, Saint-Paul, Minnesota.

      Esquisse historique de l’église Notre-Dame-de-Lourdes, Minneapolis, Minnesota.

      Plaque historique marquant l’emplacement de l’église Notre-Dame-de-Lourdes, Minneapolis, Minnesota.

      Esquisse historique de Centerville, Minnesota.

      Esquisse historique de Little Canada, Minnesota.

      Plaque historique marquant l’emplacement du moulin de Benjamin Gervais, Little Canada, Minnesota.

      Esquisse historique du Red Lake County, extrémité nord-ouest de l’état du Minnesota (près du Dakota du Nord et du Manitoba).

      • Article Gentilly : A French Canadian Community in the Minnesota Red River Valley [« Gentilly: une communauté canadienne-française dans la vallée de la rivière Rouge, au Minnesota »], de Virgil Benoit,Minnesota History, Hiver 1975.

      • Magazine French Living Heritage in the Midwest [« Le patrimoine français du Midwest »], publication de Initiatives en français Midwest (organisme dirigé par Monsieur Virgil Benoit, Université du Dalota du Nord à Grand Forks (Grandes Fourches), Dakota du Nord, volume 3, numéro 1 (printemps 2010).

      • Conférence (en anglais) de Monsieur Virgil Benoit, Minnesota’s Métis and French Canadians (Untold Stories 2015) [« Les Métis et les Canadiens français du Minnesota (histoires indédites en 2015) » ], présentée dans la cadre de la série de conférences The Changing Landscape of Minnesota Worlers [Le paysage changeant des travailleurs du Minnesota], par l’organisme The Friends of the Saint Paul Public Library.

      • Article L’Étoile du Nord de la version anglaise de l’Encyclopédie en ligne Wikipedia.

      • Site Internet de la French American Heritage Foundation of Minnesota.

      Encore une fois :

      Bonnes célébrations de la Fête de la Saint-Jean-Baptiste à tous les Canadiens français ou citoyens canadiens et américains d’origine canadienne-française, quel que soit leur lieu de résidence en Amérique du Nord…

    • @zduc

      ”Bizarre, j’ai travaillé 8 ans à Kanata.
      Pourtant, il me semble que Kanata était pas si loin d’Ottawa.”

      J’ai mentionné qu’il était plus difficile de se faire servir en français à l’ouest de la ville, non ?

    • Au 24-60, Justin Trudeau donne du “Anne-Marie” à la journaliste. La semaine dernière, Michaëlle Jean a fait la même chose avec Céline Galipeau. Mais pour qui se prennent-ils, ces gens-là?

    • @roots

      ”Nous avons sur ce blogue, en majorité des membres des FAC et des fonctionnaires fédéraux ayant une PEUR bleue perdre leur pension et des gens apatrides ayant PEUR de se prendre en main”

      Vous résumez bien le nationalisme Québecois ; des gens qui ont peur de se prendre en main.

      Peur de perdre leur pensions ? Les employés municipaux du Québec sont mieux rémunéré et ont une meilleure pension que les fonctionnaires fédéraux. De plus, les fonctionnaires provinciaux gagnent plus d’argent que les fonctionaires fédéraux.

      N’oublions pas le saccage de l’Hotel de Ville de Montréal parce que le gouvernement voulait rendre les pensions plus équitables.

      Et pour vous, puisque la signature semble importante,

      Al-Mansur I

    • @ cotenord_7

      23 juin 2015
      23h01

      J’ai travaillé à Kanata entre 2002 et 2010.
      Dans le secteur du technoparc.
      C’était le désert total au niveau français.
      Remarquez que je ne m’en plaignais pas, c’est une simple constatation.

      Toujours est il que le départ d’un individu aussi dynamique que vous a du sonner le glas de cette petite communauté qui vous était chère.

      Ou peut être qu’un méchant séparatissssss s’y est introduit provoquant une réaction en chaine d’anglicisation. On a surement cessé d’y parler français en public par peur de se faire voir comme un terroriste. Surtout après le 911.

      Aller savoir.

      M. Duclos

    • Bon avis à tout nos camelot de la souveraineté, vous allez devoir mettre vôtre orgueil de côté, n’ayez crainte le ridicule ne tue pas!

      Alors vôtre mission estivale d’évangélisation dans le porte à porte à saveur témoin de Jéhovah… se fera à vélo! Alors pour le look, hiiii! Cravate foncé, clip autour du bas de pantalons pour pas salir et bien-sûr casque à vélo avec fleur de lys est de mise! Sur le vélo un petit panier de plastique bleu poudre, remplis du nouveau testament du cycle ”nouveau” séparatiste…. imprimé gracieusement chez les imprimeries Quebecor.

      Facultatif, une photo couleur de 12X12 de PKP and Julie Entertainment pourra être déployé sous la barre transversale de vôtre vélo, attention ça peut créer de la résistance et vous devrez pédaler plus fort!

    • @lukos 23 juin 23h36

      Vous écrivez: «Au 24-60, Justin Trudeau donne du “Anne-Marie” à la journaliste. La semaine dernière, Michaëlle Jean a fait la même chose avec Céline Galipeau. Mais pour qui se prennent-ils, ces gens-là?»

      ________________________________________________________________________

      Comme vous, j’ai horreur du tutoiement. Bonne journée!

    • Midian
      23 juin 2015
      23h39

      ”’De plus, les fonctionnaires provinciaux gagnent plus d’argent que les fonctionaires fédéraux.”’
      ————————————————————————————————————-

      J’ai travaillé pour le provincial et notre salaire était moindre que les fonctionnaires fédéraux. Dans le temps nous avons eut plusieurs de nos confrères qui ont été de l’autre coté.

    • @erebete

      24 juin 2015
      03h58

      Trop drôle, two thumbs up comme on dit en anglais loll

      @lukos

      23 juin 2015
      23h38

      Ben, ils se mettent au niveau du peuple, on est au Québec, société égalitaire, tlm pareil qu’importe ton statut social je te tutoie.

      @lukos

      23 juin 2015
      22h22

      Non ce n’est plus la St-Jean, fête des Canadiens-français, c’est la fête nationale, pour être plus inclusif a ce qu’on dit, mais a lire racines, on est loin, mais très loin de l’inclusion. Juste les québécois qui sont de gauche, souverainiste, anti-libéraux qui peuvent fêter, le reste ? Allez a la fête du Canada.

    • - Pffuuiiiit! Je te crois pas!
      - Je te le dis. Il a dit que “la souveraineté nuirait à la classe moyenne”.
      - Mulcair a dit ça? Simonac, bientôt il va nous dire que la souveraineté nuit aux nains de jardin!?!
      - Ben oui. À mon avis, il a confondu la Fête nationale avec le festival de l’humour…Mais sérieux, ça te surprend que Mulcair se lance dans une campagne de peur contre la souveraineté?
      - Disons que ça ressemble à Chrétien en 1980, qui essayait d’épouvanter les vieux quand il disait qu’avec la souveraineté, ils allaient perdre leur pension. C’est bizarre, je pensais que le NPD essayait de convaincre les souverainistes de voter pour lui pour nous débarrasser d’Harper.

      - Ouin. Mais en même temps, il faut que Mulcair convainque les Canadiens qu’il va écraser les séparatistes. C’est pas facile. D’un côté, il doit dire aux Albertains qu’il ne nuira pas à l’industrie des sables bitumineux et en même temps, il essaie de faire croire aux Québécois que le NPD est un parti vert. Il s’oppose à un oléoduc bitumineux en Colombie-Britannique, mais il est d’accord pour que ça passe par le Québec.
      - C’est un peu ça. Mulcair doit nous faire croire qu’il respecte notre identité québécoise et, en même temps, blaster les souverainistes, même si la moitié des francophones le sont.
      - Tu sais, Mulcair a travaillé pour Alliance Québec, le groupe qui s’acharnait à charcuter la loi 101.
      - J’ai entendu ça. C’esrt vrai aussi que c’était un ministre libéral dans le gouvernement Charest. Et il a voté pour les libéraux de Couillard. Bizarre, ça aussi. Le NPD, c’est pas supposé être un parti progressiste?
      - En tous cas, Mulcair a voté pour l’austérité libérale. C’est comme s’il avait voté pour couper le salaire des profs et des infirmières.
      - Penses-tu que Françoise David va voter pour Mulcair, même si il est contre les souverainistes, pour le pétrole bitumineux, contre la loi 101 et pour l’austérité libérale?
      - T’exagères, là. Mme David, on peut lui reprocher ben des affaires, mais elle est pas incohérente. Les QS voteront jamais pour ça! Ils sont souverainistes et de gauche. Ils vont voter Bloc et Duceppe.
      - En tous cas, je pense que là on a vu le vrai visage de Mulcair. On est loin de Jack Layton!
      Stéphane Gobeil.

    • Bonne Fête nationale aux Québécois !

      Bonne St-Jean-Baptiste à l’ethnie canadienne-française

    • Stéphane Archambault a prononcé un beau discours hier sur les plaines. Concernant les “huit millions d’étincelles” il est clair qu’elles n’ont pas toutes la même luminosité. Certaines brillent si peu que même réunies ensemble on ne pourrait pas s’en servir pour éclairer une seule rue par un soir de grande noirceur. Il faut que les autres fassent l’effort de briller plus fort pour compenser leur léthargie permanente.

    • L’initiative récente du maire de la ville de Québec, Monsieur Régis Labeaume, de créer un Réseau nord-américain des villes francophones et francophiles, suscite déjà de l’intérêt dans des villes où habitent nos cousins franco-américains.

      Ainsi, à Somersworth (New Hampshire), le maire Dana S. Hilliard vient d’annoncer que sa ville participera à la rencontre de fondation du réseau, du 29 au 31 octobre prochain, à Québec :

      Somersworth joins network to promote French culture [« Somersworth se joint à un réseau de villes qui fera la promotion de la culture française » ], article de Judi Currie, réseau de périodiques en ligne Fosters.com / SeaCoastOnline.com, le mardi 23 juin 2015.

      Un grand bravo au maire Régis Labeaume pour cette initiative très originale et audacieuse !!!

    • @contarebourg 07h32

      Ce genre de discours ne représente que l’une des nombreuses inepties qu’on va entendre et lire toute la journée.

    • @candela -07h22-

      Quand vous dites: «Bonne Fête nationale aux Québecois», c’est généreux de votre part, mais çà ne résiste pas au reality check.

      Hier et aujourd’hui, on ne fêtera pas à Dollard-des-Ormeaux, Côte Saint-Luc, Kirkland, Pointe-Claire, Beaconsfield, Baie-dUrfé, Dorval, Campbell’s Bay ou Wakefield.

      Par contre, à Maillardville, Rivière-de-la-Paix, Saint-Paul, Batoche, Duck Lake, Saint-Isidore-de-Bellevue, Saint-Louis, Saskatoon, North Battleford, Prince Albert, Gravelbourg, Prud’homme, Saint-Boniface, Saint-Vital, Saint-Norbert, le long de la Baie Georgienne, à Penetanguishene, Kapuskasing, Nipissing, Mattawa, Pembroke, Ottawa et dans tout Prescott-Russell, dans la République du Madawaska, tout le long de la Baie Sainte-Marie, Wellington, Abram-Village, Mont-Carmel ou dans la Péninsule de Port-au-Port, le coeur sera à la fête.

      Sans oublier toutes ces villes et villages de la Nouvelle-Angleterre dont Lewiston où je suis actuellement.

      Pour tous ces gens, c’est aussi la Saint-Jean.

      Vouloir faire de la Saint-Jean une fête exclusivement pour les Canadiens-français du Québec, c’est oublier les luttes incessantes de ceux des nôtres qui luttent ailleurs généralement à armes inégales.

    • ▓▓▓ Le Québec est une Nation reconnue et inclusive ▓▓▓

      Bonne Fête Nationale à tous les québécois, et également dans tous les pays, comme la France, où se fête également la Saint Jean, dans certaines régions.

    • Mais le NPD n’est pas la solution pour les Québécois, insiste le chef du Bloc. Il cite en exemple le contrat de 33 milliards qu’Ottawa avait octroyé en 2011 à Halifax et à Vancouver pour renouveler sa flotte de navire. La Davie de Lévis, s’insurge M. Duceppe, n’avait rien eu.

      Or les néo-démocrates élus au Québec auraient dû protester, selon le chef du Bloc. Mais « les nouveaux députés élus, très majoritairement dans la ville et la région de Québec, n’avaient rien à dire », dénonce-t-il.

      Selon lui, le fait de dire quelque chose pour ces députés aurait nui au NPD en Colombie-Britannique et en Nouvelle-Écosse.

      Gilles Duceppe affirme avoir entendu maintes fois qu’on parle peu du Québec à Ottawa depuis « qu’ils [les néo-démocrates] sont là ». Il importe donc pour le Bloc québécois de dire à la population québécoise que « de compter sur les autres, c’est bien moins bon que de compter sur soi-même ».

      « Les choses peuvent changer très rapidement » – Gilles Duceppe

      Gilles Duceppe suggère que son retour est perçu de façon inéquitable comparativement à d’autres politiciens qui, comme lui, sont revenus dans l’arène politique après une absence.

      Après avoir cité les noms de Robert Bourassa, Jean Charest, Pierre Elliott Trudeau et Ed Broadbent, entre autres, il a laissé entendre qu’il n’avait pas eu droit au même traitement. D’eux, on a dit qu’ils persistaient, qu’ils étaient persévérants et croyaient en ce qu’ils faisaient, a souligné M. Duceppe, avant d’ajouter : « Ben si c’est vrai pour eux, je vous soumets que ça peut être aussi vrai pour moi ».

      « S’il eut fallu que le NPD se dise : “En 40 ans d’existence on a fait élire deux députés [au Québec], on ne se présente pas en 2011″, ç’aurait été brillant. Si eux le font, pourquoi nous on ne pourrait pas le faire ? Pourquoi tout le temps deux jugements ? Pourquoi, pour les fédéralistes, il y aurait une façon pour eux de réagir et, nous autres, on ne peut pas penser comme ça ? » — Gilles Duceppe, chef du Bloc québécois

      Le NPD, insiste Gilles Duceppe, loge à la même enseigne que les libéraux et les conservateurs quand vient le temps de défendre leur pays, le Canada. « Quand on dit que la langue de travail doit être le français dans les institutions fédérales et que le NDP, lui, dit, “vous avez le droit de parler français”, c’est pas la même chose », affirme le chef du Bloc québécois.

      Et à ceux qui, comme les conservateurs, soutiennent que les électeurs doivent envoyer à Ottawa des Québécois qui pourront se tailler une place au cabinet, Gilles Duceppe répond que certains n’ont pas tenu leurs promesses.

      « Ils avaient un ministre qui était dans le comté où était la Davie quand les contrats ont été accordés à Halifax et à Vancouver. Il y en avait un ministre », a-t-il dit en parlant – sans le nommer – de Steven Blaney.

      À lire aussi :
      Contrats navals : les questions fusent à Québec et à Ottawa
      Le projet de Davie encore reporté

      « Le Canada est un pays formidable, mais je veux mon propre pays »

      Source

      http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/politique/2015/06/11/007-duceppe-bloc-npd-canada-interets-quebecois.shtml

    • @ contarebourg
      Pourquoi gâcher le beau discours de Stéphane Archambault avec un commentaire aussi réducteur que le vôtre ? C’est plus fort que vous, vous n’arrivez pas à vous abstenir d’insulter ceux qui “osent” ne pas penser comme vous ? Vous êtes incapable de profiter du moment présent sans insulter gratuitement ceux dont l’opinion diffère de la vôtre ? Se servir d’une si belle image pour attaquer les autres n’est pas une attitude très digne.

    • @ ducalme (commentaire « 24 juin 2015 08h32 ») :

      Bravo ducalme, et passez une excellente journée de la Saint-Jean-Baptiste à Lewiston, avec nos cousins franco-américains du Maine !!!

    • ducalme

      24 juin 2015
      08h32

      Vouloir faire de la Saint-Jean une fête exclusivement pour les Canadiens-français du Québec, c’est oublier les luttes incessantes de ceux des nôtres qui luttent ailleurs généralement à armes inégales.

      - – - – - – - – - – - – – - – - – - – - – - – - – - -

      C’est pourtant très clair: les Québécois sont tous ceux qui habitent au Québec, indépendamment de la langue et de l’origine ethnique.

      Bonne Fête nationale aux Québécois !

      Bonne St-Jean-Baptiste à l’ethnie canadienne-française où qu’elle se trouve dans le ROC et le monde.

      Bonne Fête nationale à vous donc comme Québécois et bonne St-Jean-Baptiste à vous comme membre de l’ethnie canadienne française y incluant celle de la diaspora.

      :)

    • Dans un pays normal, personne ne pense à remettre en question la Fête Nationale.

      Au Québec, ce qui est de particulier, c’est que ceux qui voudraient que nous restions colonisés au Canada anglo-saxon, contestent notre fête en essayant de la diluer comme une fête de quartier.

    • anthrax

      24 juin 2015
      09h29
      Vous radotez; le Québec n’est pas un pays, mais une province, si vous préférez un département, du Canada. Est-ce plus clair maintenant?

    • fauconcanadien2 10h46

      L Nation du Québec :

      NATION :

      ensemble des êtres humains habitant un même TERRITOIRE, ayant une communauté d’origine ( la France), d’histoire, de culture, de traditions et le plus souvent de langue et constituant une entité politique.

      Référ: Dict. Larousse

      les fédéralistes assimilateurs aimeraient bien réduire tout ça, pour nous diluer dans le Canada anglo-saxon du Commonwealth qui n’a rien à voir avec nos origines et culture francophone.

    • @tibob25

      ”J’ai travaillé pour le provincial et notre salaire était moindre que les fonctionnaires fédéraux”

      Vous avez raison, mon erreur. Reste que les fonctionnaires fédéraux sont moins bien rémunéré que les fonctionnaire municipaux.

    • Je pense que j’ai convaincu Boston…YES! A moins qu’il ne soit parti consulter Houston..

    • Ah les séparatistes. Ils sont tellement non inclusif.

      Sur wikipedia, en anglais, ça s’apelle Saint-Jean Baptiste Day, si on le met en français, ça devient la fête nationale du Québec. C’est quoi ce délire ? Y’a d’autre francophones qui fête la Saint-Jean. Ce n’est pas seulement la fête nationale du Québec. Fête nationale depuis 1977, fêtes des catholique depuis des centaines d’années et toujours célébré en Europe. Une fête célébrer par à peu près tout les francophones d’amérique du Nord.

      Et nous, on à le culot, sur wikipedia, de dire nenon, c’est notre fête nationale à nous.

      Un parti souverainiste déclare la St-Jean comme notre fête nationale et est organisé, encore aujourd’hui, par une organisation souverainiste, qui est présentement dirigé par le type qui à fait changer la fête à Dollar en la fête des patriotes (sous un gouvernement…souverainiste!) parce que lui aussi, est souverainiste.

      Ça fait trop de souverainistes à mon gout.

    • @anthrax 09h29

      Vous écrivez: «Dans un pays normal, personne ne pense à remettre en question la Fête Nationale.

      Au Québec, ce qui est de particulier, c’est que ceux qui voudraient que nous restions colonisés au Canada anglo-saxon, contestent notre fête en essayant de la diluer comme une fête de quartier.»

      _______________________________________________________________________

      Au lieu de vous plaindre et de radoter constamment sur ce blogue, sortez de votre cale pour aller célébrer la fête comme bon vous semble et amusez-vous.

    • @Corsair2015 :
      Vous écrivez « 5 – Qu’adviendrait-il des immeubles et propriétés fédéraux?
      Comme pour les équipements de l’Armée, nous avons payé ces immeubles situés au Québec comme ceux situés ailleurs au Canada..Tout ça se négocie, Actifs et passifs. Il faudrait en faire l’inventaire. Pas facile mais faisable.. »
      Premièrement je vous trouve bien bon de répondre de façon intelligente à Boston, il ne le mérite tellement pas !
      Pour votre point c’est pas mal plus simple, en accédant à la souveraineté, le Québec devient automatiquement propriétaire de tous les actifs fédéraux sur son territoire.
      Ce qui restera à négocier, c’est le partage de la dette fédérale.
      La commission Bélanger Campeau avait évalué à plus ou moins 19 % de celle-ci, mais comme les dépenses fédérales en immobilisations n’ont cessé de diminué depuis 1995, la proportion pourrait être encore plus faible que ça.
      Mais l’Institut sur la souveraineté devra établir les bases d’une négociation avec le ROC.
      Il ne faut pas oublier qu’en cas d’accession à la souveraineté, nous ne sommes pas tenu légalement d’assumer quelque part que ce soit de la dette, ce geste de bonne volonté se ferait pour établir des relations saines avec le ROC.

    • @candela

      ”Bonne Fête nationale à vous donc comme Québécois et bonne St-Jean-Baptiste à vous comme membre de l’ethnie canadienne française y incluant celle de la diaspora.”

      Ou bin, tu peux dépolitiser la chose, sortir l’église aussi, et souhaiter bon midsummer à tous le monde.

    • @zduc 23 juin 22h37
      Tout comme pour l’expert en propagande Monsieur Potins de la cotenord, on nous sert jusqu’à plus soif des esbroufes interplanétaires pour dire à quel point on doit être fier d’être francophone SAUF au Québec !
      Conclusion ?
      4 Y+4 O = 2 F…!
      (pour les ados retardés boston, midian et tibob : 4 Y signifie 4 Yeux, 4 O signifie 4 Oreilles…; devinez ce que signifie 2 F……)

    • St-Jean-Baptiste, Fête Nationale, Début de l’été, début des vacances, etc, etc,
      Tout ça sera réglé quand nous fêterons notre ” Independance Day” comme les États-Uniens.
      Nous aurons une vraie fête le jour officiel de notre Indépendance. Peu importe la date dans l’année.

    • @Midian

      24 juin 2015
      11h41

      On avait une fête la St-Jean baptiste ou on pouvait communier avec tout les francos du monde qui fêtent la St-Jean Baptiste en Amérique et en Europe le 24 juin, les souverainistes ont changer ça pour Fête nationale, d’un coup ils nous ont isoler de toute la francophonie dans le monde qui fête la St-Jean Baptiste, c’est leur but au Québec, nous isoler, instaurer une dictature, créer un Cuba du nord, socialiste, anti-américain ou tlm serait a genou devant le modèle québécois. On veut rien savoir du séparatisme.

    • Aux fédés qui manquent de culture française – Québécoise, à lire sur le blogue de Monsieur Laporte, un fier souverainiste: les 10 plus grandes chansons québécoises !

    • racines vous avez raison !

      les fédéralistes assimilateurs-réducteurs, ont oublié de nous sortir les fêtes de la St Jean dans les anciennes colonies françaises où on parle encore français, le Tonkin, l’Anam, la Cochinchine..les comptoirs français comme ceux en Inde de Pondicherry, Chandernagor… et surtout à Sault Ste Marie en Ontario…

    • teddybear

      24 juin 2015
      12h46

      @Midian

      24 juin 2015
      11h41

      On avait une fête la St-Jean baptiste ou on pouvait communier avec tout les francos du monde qui fêtent la St-Jean Baptiste en Amérique et en Europe le 24 juin, les souverainistes ont changer ça pour Fête nationale, d’un coup ils nous ont isoler de toute la francophonie dans le monde qui fête la St-Jean Baptiste, c’est leur but au Québec, nous isoler, instaurer une dictature, créer un Cuba du nord, socialiste, anti-américain ou tlm serait a genou devant le modèle québécois. On veut rien savoir du séparatisme.

      __________________________

      Ici, TeddyBear, vous êtes hautement paranoïaque. La comparaison que vous faites avec Cuba et un éventuel Québec souverain dépasse l’entendement.

      C’est par souci d’inclusion que la St-Jean, au Québec, est devenue une fête nationale. Ainsi, tous les Québécois pouvaient célébrer ensemble. Était-ce une erreur? Est-ce qu’on aurait dû conserver cette fête pour qu’elle soit uniquement la fête des francophones? Comment aurait-ce été perçu au Québec, où nous sommes majoritaires?

      Nous avons opté pour l’inclusion, cela N’ISOLE PAS du tout les autres francophones du Canada, et si oui, de quelle façon???

    • quelle était déjà le village en Ontario, où les habitants avaient foulé aux pieds le drapeau du Québec ?

    • ducalme

      24 juin 2015
      08h32

      Vouloir faire de la Saint-Jean une fête exclusivement pour les Canadiens-français du Québec, c’est oublier les luttes incessantes de ceux des nôtres qui luttent ailleurs généralement à armes inégales.

      _________________________

      Mais qui parle de faire de la St-Jean une fête qui soit uniquement pour les francophones du Québec?

      La St-Jean est la fête de tous les francophones. Nous avons choisi d’en faire une fête nationale au Québec, pour inclure TOUS les Québécois dans cette célébration. En quoi Est-ce que ça empêche la St-Jean-Baptiste d’être une fête pour les francophones hors-Québec?

    • racines
      24 juin 2015
      12h26

      Merci pour le compliment,,,,

      J’imagine un pays avec des gens comme vous,,,,

      Bonne chance,,, incroyable.

    • manonb
      24 juin 2015
      13h00

      Vous avez raison, juste à lire les commentaires de vos amis,,,voyons donc nous sommes ouvert à tous les Québécois,,,,

      Vous me faites rire,,, si vous voulez des exemples avisez moi.

      Avez-vous lu l’article sur L’autre St-Jean

      Vos amis injuraient les chanteurs anglophone.

      Même PKP a critiqué des chansons en anglais en Abitibi.

      Vous êtes ”’inclusif”’

      MDR

    • question aux dépendantistes fédéralistes :

      vous n’arrêtez pas de nous parler de séparation à chaque phrase :

      ▬ allez-vous enfin nous dire jusqu’à quelle profondeur vous allez creuser pour séparer le Québec ?

    • Les dépendantistes du colonialisme anglo-saxon n’aiment pas que les québécois aient une Fête Nationale .

    • anthrax
      24 juin 2015
      13h50

      C’est toi qui veut la séparation donc, c’est toi qui creuse,,,,

      En passant,,,,tu nous avais pas quitté ???

    • @tibob25 24 juin 13h11
      @ racines 12h26

      «…J’imagine un pays avec des gens comme vous…»
      Vous ne pouvez RIEN imaginer qui aurait pour effet de VOUS prendre en main ; point final !

    • anthrax

      24 juin 2015
      13h52

      Les pkis n’aiment pas que les québécois anglais et français aient une Fête Nationale le 1er juillet

    • @anthrax 16h01 Si ma mémoire est bonne, Sault Sainte-Marie, prononcé “Sou”.

    • 14h38, correction:@anthrax 13h01

    • @manonb

      ”C’est par souci d’inclusion que la St-Jean, au Québec, est devenue une fête nationale.”

      Lol. Z’etes drôle. Le midsummer, une fête payenne célébrer depuis des sciècles est devenu la Saint-Jean Baptiste par soucis de l’Église de bien contrôler la population. Les souverainistes ce sont approprié la fête pour en faire une ”fête nationale”. Pourquoi ? Pour bien contrôler la population et poussé son agenda.

      Ils ont (les souverainistes) fait la même chose avec la fête de Dollar des Ormeaux en la changeant en journée des patriotes. Les souverainistes s’approprie les anciennes fêtes religieuse catholique comme l’église catholique l’a fait avec les fetes payennes, bien avant.

      Mais sinon,

      Glad midsommar !

    • “Les valeurs conservatrices sont des valeurs québécoises, dit Harper.” Il y a certainement des valeurs conservatrices qui sont aussi des valeurs québécoises, mais pas les valeurs “harperiennes”.

    • racines
      24 juin 2015
      14h12

      Je suis très, très bein actuellemen et je ne prendrai jamais de change de changer ça avec des commentaires comme ça:

      Alan.Smithee
      17 juin 2015
      15h30
      On devrait embarquer dans la cale d’un navire tous les députés et ministres fédéralistes, exceptés ceux du bloc, l’envoyer au large et le couler.

      candela
      17 juin 2015
      15h41
      AIan.Smithee
      17 juin 2015
      15h30
      On devrait embarquer dans la cale d’un navire tous les députés et ministres fédéralistes, exceptés ceux du bloc, l’envoyer au large et le couler.
      - – – – – – – – – — – – – — – – – – — – – – – – – – – – – – –
      Le fédéral fait déjà si peu pour l’environnement… ça serait mieux le compostage.

      AIan.Smithee
      17 juin 2015
      15h44
      On devrait priver d’air, tous les fédéralistes

    • Les dépendantistes du colonialisme anglo-saxon sont des soumis.

      Ils aiment se faire prendre en main.

    • @tibob25

      24 juin 2015
      13h20

      C’est ça que j’allais demander a manonb, et l’autre St-Jean c’est pour qui, si la Fête ” nationale” est si inclusive ?
      Pas sur que le MNQ qui organise les festivités de la Fete ” nationale” ait prévu quelque chose pour l’ouest de l’ile de MTL avec genre, Anne Murray qui chanterait ses chansons ou Alanah Myles a Ste-Anne de Bellevue ou a MTL ouest.

    • anthrax
      24 juin 2015
      14h59

      Si ta femme n’est pas jalouse, tu pourrais prende ma main,,,me semble que nous ferions un beau couple, mais à la condition que c’est moi qui porte la burka de ta femme,,,

    • Si la St-Jean est la fête de tous les Canadiens-français du Cadena, comment se fait-il qu’il n’y a qu’au Québec que ce soit congé et pas dans le ROC?
      La St-Jean est devenue la fête nationale du Québec pour la laïciser et inclure TOUS les Québécois peu importe leur religion. Tout se fait en français dans cette fête ou presque car le français est LA langue commune nationale du Québec et tous les Québécois peu importe leur origine doivent parler français.

    • J’oubliais.
      Je pense que Boston n’est pas revenu de sa consultation à Houston. ( ” Houston, I have a problem” ). Il a un gros problème à résoudre…Répondre à tous mes arguments. Moi, j’ai répondu aux siens et je suis d’accord de poursuivre la discussion.
      Boston ne répond plus…

    • tibob25 15h40

      un soumis n’a pas à formuler ses exigences…

      En Afghanistan où les femmes portent la burqa, les hommes effectivement se tiennent par la main dans les rues… (vrai)

    • @tibob25, Alan.Smithee et consorts: commentaires désolants, pathétiques. Je ne comprends pas le plaisir que vous éprouvez à écrire toutes ces insanités qui vous enlèvent toute crédibilité et vous ridiculisent.

    • @teddybear 15h26 “Pas sur que le MNQ qui organise les festivités de la Fete ” nationale” ait prévu quelque chose pour l’ouest de l’ile de MTL..”. Les festivités locales sont organisées par les instances locales…

    • lukos
      24 juin 2015
      16h14

      Donc, je me ridiculise en reproduisant les commentaires des autres qui étaient très, très,très déplacés..

      Je ne comprend pas,,,

      Est-ce que vous comprenez ce qui nous attend dans le pays Québec ??

    • anthrax
      24 juin 2015
      16h13

      Ha non, vous refusez mon avance ???

      Je ne vous comprend plus,,,,,

    • Ah l’esprit inclusif de plusieurs séparatistes sur ce blogue!

      7h32 : “Concernant les “huit millions d’étincelles” il est clair qu’elles n’ont pas toutes la même luminosité. Certaines brillent si peu que même réunies ensemble on ne pourrait pas s’en servir pour éclairer une seule rue”

      12h26: “Tout comme pour l’expert en propagande Monsieur Potins (..) pour les ados retardés”

      12h52:”Aux fédés qui manquent de culture française”

      12h59″les fédéralistes assimilateurs-réducteurs”

      13h50: “question aux dépendantistes fédéralistes”

      13h52:”Les dépendantistes du colonialisme anglo-saxon”

      14h12: “Vous ne pouvez RIEN imaginer qui aurait pour effet de VOUS prendre en main ; point final !”

      14h59: “Les dépendantistes du colonialisme anglo-saxon sont des soumis. Ils aiment se faire prendre en main.”

      Il ne s’agit que de quelques échantillons sur une très courte période, et on ne parle même pas des quelques commentaires extrêmes repris par tibob à 14h59.

      Le sujet de l’heure était le caractère inclusif de la fête nationale…

      Pour être juste, il faut tout de même souligner que ces commentaires émanent souvent des mêmes personnes et que d’autres souverainistes ne paraissent pas tenir le même discours.

      Mais quand même…

      Le résultat de tout cela est qu’ils vont d’échec en échec depuis des décennies. Y a-t-il quelqu’un en dehors de la secte qui voudra sérieusement voter pour ça?

    • @Corsaire2015 16h02 “… comment se fait-il qu’il n’y a qu’au Québec que ce soit congé et pas dans le ROC?
      La St-Jean est devenue la fête nationale du Québec pour la laïciser et inclure TOUS les Québécois peu importe leur religion.” Vous avez répondu à votre propre question. Le ROC n’a pas à fêter la Saint-Jean. Rien ni personne n’empêche les communautés francophones hors-Québec de le faire.

    • @tibob25 16h41

      Il est très timide vous savez.

      Je voulais l’inviter à un dîner avec quelques amis l’autre jour pour lui permettre de nous parler de ses théories pendant des heures mais il a refusé et il avait même l’air fâché, allez y comprendre quelque chose…

      J’étais très déçu, c’est un champion de classe mondiale, une perle rare!

    • La Presse: le défilé. ” Comme chaque année, plusieurs politiciens y ont participé. Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) Thomas Mulcair, le chef du Parti libéral du Canada Justin Trudeau et le chef du Bloc québécois Gilles Duceppe étaient présents. Aucun politicien du Parti conservateur n’a été aperçu lors du défilé.” Les valeurs harperiennes…

    • @lukos

      24 juin 2015
      16h30

      Mais c’est le MNQ qui tient le portefeuille, alors si on veut inviter Corey Hart a Dollar-Des-Ormeaux pour chanter en anglais, je pense pas que ça va passer; d’ou l’autre St-Jean

    • @tibob25 16h38 “Donc, je me ridiculise en reproduisant les commentaires des autres qui étaient très, très,très déplacés..” Vous faites, vous aussi, des commentaires inappropriés. Vous n’êtes pas le seul, il y en a des deux côtés.

    • 17h07 De qui que ça vienne, un persiflage de temps en temps, ça peut passer, être drôle, et ça peut même être justifié. Mais quand c’est régulier, ça n’a plus rien de drôle.

    • tibob25 16h41

      je vous ai pourtant répondu qu’un soumis n’a pas à formuler ses exigences.

      il se tait, et obéi

    • Les dépendantistes fédéralistes sont soumis au Canada anglo-saxon.

      ils ont accepté d’être dépendants de leurs maîtres anglo-saxons, même si ils sont des francophones

    • anthrax
      24 juin 2015
      16h13

      tibob25 15h40

      un soumis n’a pas à formuler ses exigences…

      En Afghanistan où les femmes portent la burqa, les hommes effectivement se tiennent par la main dans les rues… (vrai)