Gilbert Lavoie

Gilbert Lavoie - Auteur
  • Gilbert Lavoie

    Chroniqueur au SOLEIL, Gilbert Lavoie est également publié dans les pages du quotidien Le Droit d’Ottawa, dont il a été le rédacteur en chef avant d’occuper la même fonction au SOLEIL de 1994 à 2001.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 11 avril 2014 | Mise en ligne à 17h15 | Commenter Commentaires (576)

    Question éclair 2:

    Qui doit remplacer Pauline Marois?

    Tags: ,


    • Jacques Rougeau!

    • Vous devez avoir un assez bon rapport mots/$$$ cette semaine hein ?

      Moi je ne vois qu`une seule personne mais je me dirais quel gaspillage d`envoyer qualqu`un avec sa classe se faire bitcher et c`est Véronique Hivon. Jeune ,brillante et authentiquement humaine elle permettrait apres un congres en bonne et due forme de faire place à un plus que tres nécéssaire renouveau.

      J`ai bien hâte de voir comment les pro PKP vont pouvoir expliquer comme il va négocier avec la base pro syndicale reconnue historiquement parmis les militants du PQ. Pas certain que son cri du coeur qui a couté l`élection va faire en sorte que plein de nouveau membres se précipitent vers le PQ …

    • Question éclair #3. Quels sont les noms des Libéraux sur la liste secrète de l’UPAC qui contient onze noms?
      Les paris sont ouverts.
      GTremblay
      Montréal

    • Certainement pas l’un des 3 stooges

    • Question en cinq mots, réponse en trois mots: un mystère actuellement.

    • Jeanette. Il faut fermer less frontières contres ces étudiants e McGill qui vont prendre le contrôle des piscines! Au secours!

    • De plus, mon pett doigt me dit que Péladeau ne feras pas long feu en politique.
      Il n’a tout simplement pas sa place au PQ.
      Et comme chef?
      Quel orateur merveilleux!

    • Bien que je ne sois pas péquiste, Jean François Lisé me semble être le choix le plus rassembleur pour toutes les tendances souvernistes. Sinon André Boisclair pour l avenir mais ça n’y comptons pas.

    • J’espère que le PQ est loin de se poser la question!
      Il a tout le temps de le faire….et je transmets cet avis sans arrière-pensée sectaire comme on peut en lire pas mal sur ce genre de blogue.

      Sinon, un profond sentiment de honte face à la dernière élection.
      Honte et dégoût.

      En revanche, il faut accepter cette élection pour ce qu’elle est.
      Qu’on ait voté pour le PLQ parce qu’on est un non-francophone qui vote toujours pour le PLQ ou bien parce qu’on est un francophone qui assume consciemment ou pas le message envoyé qu’on accepte d’être une “grosse” minorité ou bien parce qu’on fait partie de la secte et qu’on réfléchit même pas -diantre que vous êtes une demi-tonne comme ça sur ce blogue– je le respecte tout à fait.
      Je le partage sans cynisme ou sarcasme aucun. Je respecte tout à fait chacun des votes même en étant en grand désaccord.

      Une démocratie, même malade parce qu’elle est malade la nôtre on le sait, est une grande chance quand même. Très.
      Le clivage est énorme entre citoyens, entre idéos, et pourtant, on a voté pacifiquement.

      Alors, j’ai profondément honte, mais je respecte le vote.

      Quant à notre système électoral qui permet d’envoyer un Parti au pouvoir régner en roi et maître avec moins de 30 pour cent de citoyens qui apposent le X à côté d’un de ses candidats, il faut être de mauvaise foi et faire partie d’une secte politique pour ne par reconnaître qu’il est bien pensable qu’on arrivera très bientôt à se questionner là-dessus.

      Il n’y a pas si longtemps, le débat volait plus haut et le bas de laine était rempli à craquer.
      Ce genre de situation avait moins d’impact.
      Aujourd’hui, il serait et sera malsain que personne ne se penche là-dessus, dans la prochaine décennie à tout le moins, étant donné notre situation économique et sociale.
      Les réactions aux décisions impopulaires pourraient être un brin plus corsés que ce que notre passé nous dit.
      Qui plus est, ce Gouvernement arrive majoritaire alors qu’il faut être absolument aveugle et dans sa bulle pour ne pas réaliser que la marmite bout encore de son précédent passage au pouvoir.
      J’espère me tromper, mais ce Gouvernement n’a pas fait 1 jour et il est déjà qu’à quelques faux pas d’ouverture de quelques crises sociales.
      Il devra être un vrai Gouvernement de tous pour éviter ça.
      J’en doute, mais il faut donner la chance au coureur.

      Enfin, on peut relever tout ça, on peut avoir honte et être dégoûté de revoir ce Parti au pouvoir après leur 9 années de corruption de toutes sortes, mais c’est la démocratie qui a parlé.
      Qu’elle soit en pleine santé ou pas, il faut prendre acte du vote et respecter.
      C’est un minimum.

      Souhaiter modifier notre système électoral est un autre débat. Il s’imposera à mon avis de lui-même éventuellement. D’ici là, il faut savoir respecter une élection.

      Sinon, quelqu’un quelque part peut faire un petit bonjour au gentil monsieur de la ville de Montréal qui a comparé les souverainistes à des insectes?
      Mettons que c’est l’attitude contraire de ce que je partage…

    • Biz votre question.
      Personne, c’est un concours !

    • Moi, j’irais avec Joe Dette.

    • PKP pour en finir

    • Je souhaite que ce soit PKP, car il va détruire le PQ.

    • Bonjour,

      Avant tout, il faut se demander si le PQ sera capable de faire une analyse en profondeur de ce qui lui arrive? La démission de plusieurs députés était annonciatrice. Puis les altercations avec la chef de cabinet de Mme. Marois autant avec certains ministres qu’avec les députés témoignaient d’un climat malsain. Le PQ doit devenir humble, sortir de son état imaginaire d’infaillibilité. Se donner un chef charismatique dans lequel se reconnaitront les gens est un incontournable. Pourquoi les Belles Histoires des Pays d’en Haut ont tellement touché le Québec? C’est parce que dans chaque communauté il y avait un avare, un père Ovide, un Alexis, un marchand général, un docteur etc. Les gens se retrouvaient, se reconnaissaient dans ce roman. Le PQ doit se mettre à l’écoute des gens et rapidement s’il veut survivre. Il ne faut pas oublier que si François Legault s’éveille aux réalités régionales, il sera de plus en plus difficile à tasser.

      Gaston Langlais – Gaspé.

    • …………………………..Réponse: PERSONNE

      Il me semble qu’il y a déjà un parti politique “ouvertement” souverainiste: Option Nationale! Les souverainistes, de toutes allégeances (gauche/droite/socialiste/marxiste-léniniste/mondialistes/alter mondialistes/capitalistes et, même néo-libéraux tant qu’à faire) pourraient se réunir et se rassembler pour “LA” cause.

      Ça éviterait les déchirements inévitables causés par la défaite du PQ…repartir à neuf…comme en 1968!

    • La seule qui peut faire l’unité, Veronique Hivon. Avec un des trois mousquetaires qui ont eu l’indescence de poser leurs candidatures devant la défaite de leur chef ce sera la pagaille assurée. Leurs égos sont démesurés

    • M. Lavoie,
      Je suis étonné par votre question. La raison m’apparaît simple. Il faut d’abord faire un congres d’orientation: repenser l’article numéro 1: ce qui signifie référendum et souveraineté. J’ai compris que les québécois ne veulent pas de référendum. Il faut sans doute revenir à la pensée de René Lévesque: Souveraineté-Association ou encore à ce que revendiquait Jean Lesage: Maître chez-nous. Il m’apparaît essentiel de faire du Québec la Province francophone unique, une société distincte par sa langue, sa culture et même revendiquer une Charte de la laicité qui refuse les signes ostentatoires dans nos garderies, nos écoles primaires et secondaires. C’est après avoir circonscrit cette Société distincte que la course à la chefferie pourra se faire.
      Émilien Marcoux

    • J’aime beaucoup Drainville et Lisée mais si je devais choisir, ce serait Drainville qui semble vraiment aimer les gens. Une qualité essentielle, à mon avis. Quant à PKP, j’aimerais mieux pas. Ce gars déteste le monde ordinaire. Il l’a amplement prouvé.

    • Encore faudrait-il qu’elle daigne passer les pouvoirs à P. Couillard. Quels foutus bébés-lala, ces péquistes ! Pas surprenant qu’ils tiennent autant à leurs garderies pas chères…

    • Moi.

    • Patof 2 !

    • BADABOUM ! Le PQ aura ainsi une chance d’arracher un autre siège à Québec aux prochaines élections de 2018 .

    • Bernard Rambo Gauthier

      héhéhé

      Jeffrey Lafrenière

    • PKP, avec tout son charisme :-), serait le meilleur. Ainsi le PQ connaîtra le sort de l’Union nationale ou du parti créditiste. Le Québec s’en portera mieux et les futures générations ne seront plus ennuyées par ce nationalisme ethnique revanchard.

    • Si il faut en croire le très hilarant Bernard Landryum , Krusty Péladeau serait son choix… son dernier choix c’était Boisclair et son coffre a outil …Tant qu’a fermer la choppe….
      Dominus vobiscum…

    • Jean-Martin Aussant

    • personne.

    • Denise Filiatrault.

    • Jean-Martin Aussant!!

    • Je vote pour Marc Yvan Côté.

      Au Québec, plus tu es libéral, plus tu es douteux, plus tu as des chances d’être élu.
      Côté aiderait sûrement le PQ à récolter plus de votes aux prochaines élections.

    • Larry, Curly ou Moe…

      http://images.lpcdn.ca/924×615/201404/09/838919-10-avril-2014.jpg

    • Chérubin Léo et Martine ont tenté sans succès de se maintenir à flot.

      Il ne manque que le mal-aimé du triumvirat et j’ai nommé GABRIEL NADEAU DUBOIS. C’est bien son nom ?

    • Labeaume

      Meme si il a dit non, il va faire le saut. Cest un bon vendeur, le PQ a besoin de ca .

    • Gilles Vigneault!!!!

    • c’est plate à dire mais un homme blanc, jeune, pauvre, hétérosexuel, catholique, maniant la langue de bois et n’ayant aucune conviction ou projet particulier.

    • boisdort

      11 avril 2014
      17h40

      Tant qu’à être,,,, c’est quoi le ”Deal” avec la FTQ et le conjoint de Marois ???

    • Drainville car cela accenturera la fin du PQ

    • PKP et contrairement à d’autres c’est parce qu’il est probablement le seul qui puisse remettre le PQ sur rails. Si le PQ veut continuer à survivre, il va devoir aller chercher des votes. Or, les votes ne sont pas à gauche. QS est marginal et ne recueille que peu de votes globalement (8%). De plus, les gauchistes ont une tendance à l’enflure verbale contre productive, ce qui est exactement l’un des problèmes du PQ actuel. Le PQ doit aller chercher des votes chez les Libéraux et chez les CAQistes. Ce n’est pas avec un épouvantail à moineaux comme Drainville ou avec une grenouille qui se prend pour un boeuf comme Lisée qu’ils vont réussir.

      PKP peut s’entourer d’une bonne équipe, il l’a fait chez Quebecor. Et avec une bonne équipe, il peut remettre le PQ sur rails et faire très mal à la CAQ et même aller gruger des votes chez les Libéraux. Parce qu’il ne faut pas se leurrer, ceux qui ont voté PLQ lundi dernier ne sont pas tous des inconditionnels du PLQ. Ces gens votent parfois PQ, parfois CAQ et parfois PLQ. Cette fois-ci ils ont voté PLQ. Mais, il est envisageable d’aller les reconquérir avec un bon programme. Il y a aussi une masse importante de gens qui n’ont pas voté. Et parmi eux, plusieurs parce qu’ils ne se retrouvent pas dans les partis actuels. En réorientant le PQ, il est possible d’aller séduire une nouvelle clientèle qui s’était désintéressée des élections.

      Mais, avec des gars comme Drainville et Lisée, oubliez-ça.

    • Avant de penser à remplacer Mme. Marois, faudrait tout de même ce poser une question? Quelle est l’avenir de l’article 1 du PQ? A voir aller les 3 pantins et ce qui ce dit dans les journeaux YD non ce n’est pas moi, je n’ai fait que ce que l’on ma demander, ça sent la cale de bateau, à vous membres du PQ vous méritez mieux, qu’un intellectuel déconnecter, d’un Look-outeux en mal de pouvoir, où d’un charteu qui s’écoute parler et qui AH! Que je parle bien??? l’option de la souveraineté doit demeurer, faut arrêter de penser que ceux qui ne pense pas comme vous son des idiots qui n’on rien compris, il faut trouver le bon message et le bon messager, bonne chance.

    • @kevin_23,

      la question est hypothétique. M. Lavoie n’est pas en train de choisir le chef du PQ à leur place. Si vous ne voulez pas jouer le jeu, libre à vous, mais c’est simplement un jeu.

    • Quel(le) que soit le(la) successeur(e) de Madame, pourrait-il(elle) cesser de radoter depuis lundi que les Québécois (et les Québécoises) ont eu PEUR du référendum ? On n’en a pas peur, on en a juste RAS-LE-POMPON !!!

    • @2piedssulabavettedupoele,

      oui, c’est certain ON a scoré encore plus faible qu’en 2012. Peut-être que c’est parce qu’il manque à Sol son Gobelet? Reconstruire le PQ sur ON, franchement, ce serait plutôt le contraire. Vous manquez de flair politique, vous voyez tous ces coqs en pâte au PQ quitter pour une aventure possiblement sans lendemain à ON? Même Jacques Parizeau n’a pas appuyé ON lundi dernier. C’est le plus fort qui bouffe le plus faible en politique, pas l’inverse.

    • Guy A Lepage. Le PQ recevra en prime un fou du roi avec Turcotte.

    • La piscine de Jeanette Bertand

    • Pas Véronique Hivon: son nom est imprononçable en anglais, un défaut impardonnable dans le Québec d’aujourd’hui.

    • 1) souverain = candela
      2) Manon Massé
      3) gillesmenard
      4) anthrax
      5) Madame anthrax

    • dcsavard

      11 avril 2014
      20h22

      D’accord ave vous,,,,

    • Urgel Bourgie

    • Oups ! J’ai publié le lien.

      Le voici: www.urgelbourgie.com

    • Certainement pas vous. Ni au PQ ni ailleurs.

    • manonb

      11 avril 2014
      19h53

      Avez-vous des nouvelles de « souverain » Alarie? On s’ennuie beaucoup de sa comédie. Est-il possible que son projet de déménagement en Alberta soit finalement une réalité?

    • La Poune

    • Trop tôt.
      Le cadavre bouge encore !

      Pauline Marois est encore PM.
      Il n’y a pas eu de transfert des pouvoirs.

      Personnellement, PKP est le meilleur choix.
      Un homme de 700 millions a un certain pôle d’attraction.
      Il va apprendre son métier. Ses connaissances proches disent que c’est un homme brillant.

      4 ans et demi avant les prochaines élections. Le PQ va se redéfinir
      , le meilleur parti pour réussir le pari.

      Le PQ est une coalition de groupes de gauche, droite, socialistes, extrême-droite, etc.

      Les gens de gauche ont fuit vers ON et QS.
      Pour dépatrier tout le monde dans le PQ , il faut satisfaire tous les groupes.

      Les jeunes vont QS et ON si le PQ veut les jeunes .
      Les 65 ans et plus votent libéral en majorité

      Le probléme, les jeunes vont rarement voter.
      Les jeunes ont droit à la parole ,c’est leur monde que nous façonnons.

      Dans 50 ans, la plupart d’entre nous seront partis vers le grand voyage !
      Les jeunes y seront encore.

    • ………………………@dcsavard à 20:30

      C’est drôle, mais mon nez (vous parlez de flair) me dit que les années, sinon les jours, du Parti Québécois sont comptés.

      Les cimetières ont déjà reçu l’Union Nationale, le Crédit Social et plusieurs autres partis.

      Quant à Sol (Marc Favreau) , “clown blanc” durant son association à Gobelet (Luc Durand) qui jouait le “clown rouge ou auguste”, je vous remercie de nous les rappeler…quelle équipe!

      Enfin, je n’ai pas écrit que les Péquistes devraient se joindre ou s’unir à l’ON…encore nous vivrions une autre crise existentielle…trop c’est trop.

      Plusieurs organismes ont, depuis plusieurs années, prôné une espèce de “rainbow coalition” de tous les adhérents à la souveraineté d’où pourrait émerger un parti politique rassembleur, comme le PQ à ses débuts, où le but commun serait la promotion et l’atteinte de la souveraineté et non la recherche de la “gloriole” personnelle…comme on est à même de constater ces derniers jours….Mon Dieu, laissez les cendres refroidir!

    • Véronique Hivon. Elle pourra convaincre les péquistes qu’il vaut mieux mourir dans la dignité.

    • Il va falloir que le PQ soit prudent et ne fasse pas trop de façon à Gilles Duceppe car il pourrait soumettre sa candidature. La même précaution est de rigueur avec Bernard Landry.

    • René Angélil avec Ceuuuline,

    • Question éclair 3: Vous pourriez élaborer un peu?

    • “Dans 50 ans, la plupart d’entre nous seront partis vers le grand voyage !
      Les jeunes y seront encore.”

      Oui… mais ils seront rendus vieux à leur tour
      et, comme vous le dites si bien, voteront libéral en majorité!!

    • @ sans ambages ~

      OUCH! z’êtes méchant!!

    • @manonb
      vous n’avez toujours pas répondu à mes questions du blog précédent de M. Lavoir (question éclair 1) à propos d’une liste d’arguments solides pour nous vendre le projet de souveraineté/indépendance. Êtes-vous à cours d’idées? Cherchez-vous encore quoi répondre? Je suis patient mais il ne faudrait pas attendre 4 ans (aux prochaines élections) pour nous offrir des raisons solides de nous séparer…

    • @boisdort

      11 avril 2014
      17h40
      Question éclair #3. Quels sont les noms des Libéraux sur la liste secrète de l’UPAC qui contient onze noms?
      Les paris sont ouverts.

      ________

      La lutte électorale est terminée depuis lundi. Mais puisque vous insistez, je dirais qu’il y autant de noms sur une autre liste mais qui contient le nom de nombreux péquistes. Je suppose que vous n’en doutez pas.

      G. Michaud

    • Le Père Gédéon ???

    • @kevin_23

      11 avril 2014
      18h33

      Tout bien considéré vous demandez que le PQ garde le statut quo.

      G. Michaud

    • Bernard Drainville!

      Sa seule présence à la tête du PQ devrait suffire à mener ce parti au tombeau. Le PQ doit disparaître; il en va de notre survie comme peuple.

      On n’en a pas parlé durant la campagne électorale mais le grand défi qui se dresse devant nous, c’est celui de la démographie. À moins d’un improbable revirement de situation, les Québécois d’origine canadienne-française ne seront pas en mesure d’assurer le maintien, encore moins la croissance, de notre société distincte.

      Le grand défi : l’immigration et l’intégration. Et ce n’est pas avec des chartes Drainville qu’on va relever ce défi. Les politiciens prêts à faire des élections sur le dos des communautés culturelles sont des ennemis objectifs du peuple québécois. Et ils doivent disparaître.

      @Gilbert Lavoie

      J’espère qu’au cours des prochaines semaines, vous produirez des billets documentés nous donnant l’occasion d’aborder les « vraies affaires ». En fait, l’actuel renouveau politique est un moment privilégié dont pourrait se saisir La Presse pour lancer des grands chantiers de réflexion sur les « vraies affaires ».

    • Le PQ a besoin d’un homme fort et Vert: Hulk

    • greflechi

      11 avril 2014
      21h31

      Soyez patient. J’aimerais savoir ce qu’il advient de Bobby Alarie dit souverain. Où êtes-vous? Je suis inquiet!

    • Anarchopanda

      C’est lui le vrai chef du PQ, celui qui tire les ficelles depuis 2 ans. Faque aussi bien officialiser la chose.

    • Pantaleon_Madore

      11 avril 2014
      21h26

      “Dans 50 ans, la plupart d’entre nous seront partis vers le grand voyage !
      Les jeunes y seront encore.”

      Oui… mais ils seront rendus vieux à leur tour
      et, comme vous le dites si bien, voteront libéral en majorité!

      ———–

      Peut-être que dans 50 ans, on commencera à être vieux 94 ans !
      Aujourd’hui, un homme de 64 ans meurt, les disent , c’est jeune.
      Voilà 30 ans c’était vieux.
      65 ans la retraite, 67 mort.
      C’est rendu que les p’tits vieux de 75 ans escalade le Kilimandjaro !
      Il faudra oublier les gros héritages, ils vont bruler leur argent, jusqu’à la dernière cenne.
      Un des groupes qui s’endettent le plus au Canada est les 65 et plus.

    • @2piedssulabavettedupoele,

      bien du blabla pour pas grand chose. Vous avez beau dépeindre un cheminement romantique, à la fin un parti politique ce n’est qu’un groupe d’individus qui se tiraillent pour décider du chemin à suivre. Vous y retrouverez les mêmes opportunistes. Ils sont incontournables en politique. Continuez à rêver du PQ à ses premiers jours, mais désolé, je ne crois pas que ce soit la direction que suivra le PQ et je ne crois pas que ses membres feront le saut vers un parti de rêveurs. Ça prend une masse critique et des gens d’expérience pour faire décoller un parti politique. ON n’a pas encore décollé et je ne vois pas de masse critique.

    • Sont tous chefs ,dans ce parti d”egos demesurés….le probleme ,c’est le nombre d’Indiens qui vont vouloir rester dans cette galere

    • Je crois que Souverain ne s’est pas encore relevé de sa brosse de lundi. Lorsqu’il va se réveiller, il va croire qu’il vit un cauchemar.

    • Qu’est il advenu de l’ordre donné à Marois et Blanchet de comparaitre devant la commission parlementtaire au sujet du deal avec Arsenault de la ftq?

      Ce ne serais pas une des raisons du déclenchement des élections à toutes vitesse?

    • Jeremy Searle, seul cet individu pourra contenter les 98 % de blogueurs à la pensée unique de ce blogue.
      M.Leduc

    • Pékapé démisionne après une courte psychothérapie dans le rôle de député soumis dans l’opposition, Martine Desjardins se présente dans St-Jérôme aux élections partielles, est élue député puis élue cheffe du PQ,

      HéHéHé

    • @rllemieux 21h45 “Bernard Drainville!” Comme quoi un bon journaliste ne fait pas nécessairement un bon politicien. On peut aussi dire la même chose de certains médecins girouettes en politique. Ça aussi, c”est inquiétant.

    • gréfléchi…

      J’ai sûrement manqué ce message.

      Je vous soumets en partie une lettre écrite par Louis Bernard, qui résume très bien les raisons logiques de se prendre complètement en main:

      “Les «raisons» de cette souveraineté sont nombreuses et impératives. À l’heure actuelle, le Québec n’est pas libre de ses choix : il ne peut pas s’organiser comme il l’entend et de larges secteurs de responsabilité lui échappent. Il ne peut pas changer la forme monarchique et parlementaire de son gouvernement. Il ne peut pas procéder à une véritable décentralisation des pouvoirs envers ses régions. Il n’a pas autorité sur la nomination des juges des cours supérieures ni sur le droit criminel, les banques et la monnaie, le transport aérien, maritime et ferroviaire, les pêches, la défense et la sécurité nationale. Ni sur les autochtones, le mariage et le divorce, l’assurance-chômage, les télécommunications, les brevets et les droits d’auteur.

      Son autorité en matière d’agriculture et d’immigration est subordonnée à celle d’Ottawa, tout comme c’est le cas en matière d’environnement ou de commerce. Et surtout, ses propres compétences ne sont pas à l’abri d’une intervention fédérale par l’utilisation soit de son pouvoir de légiférer pour des raisons d’urgence ou d’intérêt national, soit de son pouvoir illimité de dépenser même dans les domaines qui relèvent exclusivement des provinces, pouvoir qu’il ne se gêne pas d’employer de plus en plus fréquemment en profitant pleinement du déséquilibre fiscal qui l’avantage. D’autant plus que le Québec ne contrôle qu’environ la moitié de ses impôts et doit continuellement quémander pour avoir sa juste part du gâteau fédéral.

      Enfin, et c’est de plus en plus pénalisant, le Québec est quasi absent de la scène internationale, où il ne peut presque jamais parler en son nom. Non seulement cela l’empêche de défendre directement ses intérêts, cela le coupe aussi de sa responsabilité à l’égard de l’humanité. Le Québec souverain pourrait, à plusieurs égards, être un modèle pour le monde, un modèle différent de celui du Canada. Je n’en donne qu’un exemple que devrait bien comprendre M. Dion : l’accord de Kyoto. Un Québec indépendant aurait pris ses propres engagements et serait pleinement en mesure de les rencontrer, ce qui aurait évité aux Québécois, en tant que citoyens du Canada, d’être dans la position inconfortable de ne pas remplir leurs engagements envers le reste du monde en raison de circonstances environnementales canadiennes qui n’ont rien à voir avec la réalité québécoise. Au lieu d’être un modèle, nous sommes une déception.

      Le Québec n’a peut-être pas de bonnes raisons de briser le Canada, mais il a de fort bonnes raisons de vouloir devenir un pays.”

      Je suis tout à fait d’accord avec cette vision, c’est pourquoi j’ai conservé cette lettre dans mes dossiers. Elle date de 2006 mais je la trouve très actuelle.

      Et au-delà de tout ça, je reste persuadée qu’un pays francophone protègera mieux sa langue et sa culture qu’une province habitée par un peuple que le Canada considère comme une minorité.

      Pour moi, c’est une question de fierté et de sentiment d’appartenance. Je suis allée à quelques reprises au Canada, et je ne m’y sens pas plus chez moi qu’aux États-Unis. C’est bien beau, c’est ben le fun, mais c’est comme n’importe quel autre pays ben beau et ben le fun, c’est tout simplement pas chez moi. En fait, je me sens plus chez moi en France qu’au Canada…

    • En l’absence de candidat d’envergure, le PQ devrait aller au bout de sa stratégie carré-rouge-&-casserole et choisir le sympathique militant syndical Bernard Rambo Gauthier.

      Lui il saurait expliquer aux électeurs pour qui il faut voter… et pour financer le parti, il pourrait vendre des porte-clés.

      On verrait même des libéraux servir la soupe dans les congrès du PQ !

    • Le Québec a besoin de sang neuf.

      Les jeunes ont besoin de quelqu’un en qui ils s’identifient.

      Je suggère donc Séraphin.

      Quel homme !

      Quelle classe !

    • gréfléchi…

      Et vous… pourquoi désirez-vous demeurer dans le Canada?

    • @renberg

      L’ordre de la Chambre donné à Pauline Marois et Pauline Blanchet est mort…avec la dissolution.

      C’est sûrement un motif pour la PM d’avoir devancé les élections.

    • C’est une question piège,……elle préoccupe les forces fédérales parce que dans le momemt ce qui préoccupe le plus, c’est de ne pas nommer des ministres qui seront condamnés comme criminel.

      Ce qui fera que le gouvernement libéral de Flip Flop n’aura plus la légitimité de siéger. Il sera déclaré hors la loi et qu’il ne pourra plus présenter de candidats pour 8 ans.

    • Gilles Duceppe, sans aucun doute… En attendant, Est-ce que la partie Quebecor pourrait enfin se tasser et passer le pouvoir à ceux dont la province a voté?

    • @ manonb, 11 avril 2014, 22h33

      À l’heure actuelle, le Québec est libre de ses choix, même dans le Canada.

      Si l’on peut commencer par s’occuper davantage de nos écoles et de nos hôpitaux, je trouve que le Québec gagnera en souveraineté.

    • @ manonb, 11 avril 2014, 22h57

      Et vous… pourquoi désirez-vous rester dans le Québec ?

      Vous pouvez vivre en France ??

    • manonb

      11 avril 2014
      22h33

      Tu ne veux pas me parler de BOBBY Alarie, alors, je démissionne. Quant à ton amour pour la France, un déménagement est pour bientôt? Bon voyage, anyways! Excuse le terme « anglais ».

    • LouisRichard…

      Avez-vous lu mon message? Vous affirmez que le Québec est libre de ses choix alors que vous avez sous le nez plein d’exemples montrant qu’il ne l’est pas. Votre mauvaise foi est ahurissante.

      Babylone… Je ne sais pas c’est qui BOBBY Alarie. Fait que t’sais… reviens-en.

    • louis richard

    • Aucune des personnes actuellement au PQ ne devrait être chef. Si le PQ veut a nouveau être une force progressive, il adoptera un nouveau programme qui sera en lien avec les besoins des jeunes et en accord avec le genre de société qu’ils désirent.

      Et ça prend quelqu’un de l’extérieur pour donner le ton.

      L’article no. 1 du PQ n’a plus sa raison d’être, alors de vouloir un chef dans le groupe de candidat actuel ne fait aucun sens.

    • SuperCass…

      L’article no 1 du PQ aura toujours sa raison d’être, tant que nous serons un peuple qui a droit à l’auto-détermination.

      Ce n’est pas dit qu’un jour, les francophones ne se réveilleront pas.

    • Manonb

      A ce moment la le PQ devra faire son deuil du pouvoir car il sera éclipser par la CAQ. Et comme la CAQ et le PLQ s’échangeront le pouvoir par la suite, le PQ deviendra moribond, a vouloir maintenir dans son programme un projet qui n’a plus sa pertinence.

    • Pourquoi pas Jean Charest ???

    • Jean-Martin Aussant

    • Mononc Serge, Claude Poirier ou Jean Chrétien!

      Pis pour la question éclair moi j’aime bien les éclairs au chocholat!

    • @manonb

      ”Pour moi, c’est une question de fierté et de sentiment d’appartenance. Je suis allée à quelques reprises au Canada, et je ne m’y sens pas plus chez moi qu’aux États-Unis. C’est bien beau, c’est ben le fun, mais c’est comme n’importe quel autre pays ben beau et ben le fun, c’est tout simplement pas chez moi. En fait, je me sens plus chez moi en France qu’au Canada…”

      Pourquoi en France ? Parce que ça parle français ? Un Suisse est-il moins fier de son appartenance a la Suisse parce qu’il y a trois langues officielles l’allemand,le français et l’italien ?

      Un Bruxellois se sent-il moins fier d’être de la Belgique parce qu’il y a aussi trois langues officielles, le néerlandais, le français et l’allemand ? Au Canada, deux langues officielles, le français et l’anglais, quand ton principale partenaire économique c’est les États Unis, me semble que l’anglais c’est une richesse pour nous autres, quand l’anglais est la langue intl partout dans le monde, appartenir a un pays qui reconnait le français et l’anglais, c’est une richesse. C’est bien beau ce qu’il dit Louis Bernard, mais en attendant, on peut -tu juste gérer les pouvoirs que l’on possède déjà comme du monde, avec efficacité ? L’Éducation, la Santé, les Finances publiques, la Culture avant de vouloir gérer le reste, on semble déjà déborder avec nos responsabilités présentement et vous voulez en avoir plus ? Prouvez-nous qu’on est capable de faire mieux avec ce que l’on a présentement et après on discutera de référendum, de souveraineté-association, de souveraineté-partenariat avec ou sans trait d’union, mais en attendant, le gouvernement du Québec, libéral ou péquiste m’impressionne pas trop avec la gestion des affaires. Déficit dans les finances, dette,taxes et impôt élevés,bureaucratie souffrant d’obésité morbide, taux élevé de décrochage dans les écoles, taux anémique de diplomation, culture générale mince pour les élèves, apprentissage de la langue maternelle et seconde déficiente, problèmes de santé mentale , de suicide élevé, pas de médecin de famille disponible, attente a l’urgence, non mais on peut tu régler ces vraies affaires-la avant de penser a un nouvel amphithéâtre, a un nouveau toit pour le stade , a une cimenterie qu’on a pas besoin, a de l’énergie éolienne qu’on achète a gros prix alors qu’on est en surplus d’énergie ?

    • Carl Carmoni… Par la porte d’en arrière…. BIRDIE!!!!!!!!

    • Moi pas.

    • Anthrax ou Souverain ou Candela
      3 personnes pour le prix d’une seule.
      Installés qu’ils sont actuellement, au bord du gouffre, ces magnifiques visionnaires feront faire à l’IDÉÉ du PAYS (ici, levez votre poing en l’air) un pas en avant,

    • Bonjour,

      Bien évidemment, pour un bout, afin d’ouvrir un courrier du coeur pour désorientés et « fuckés à l’os avec la Cause, Maaaaaam Bertrand devrait repartir en neuf avec le Courrier de Janette comme dans les années 1960 dans un hebdomadaire jaune ce qui lui valu la Chanson de Robert Charlebois soit MADAME BERTRAND. Imaginons nous que le très Fédéraliste Robert Charlebois se payait la tête de ce côté « MOUMOUNE ET NOUNOUNE » de Madame Berrtrand il y a plus de 50 ans. Et elle ne s’est pas améliorée avec le temps en devenant nationaliste « plusse que jamais » et tout à fait avec un côté xénophobe, le côté obscur des péquistes, n’est ce pas ? Au plaisir, John Bull.

    • “Ce n’est pas dit qu’un jour, les francophones ne se réveilleront pas.”

      Et abandonner le Rêve américain*…? Vous n’y pensez pas??

      *la poursuite du bonheur par le confort et la consommation

    • Roger Youppi Landry

    • Hugo Chavez ???

    • Gabriel Nadeau Dubois

    • Le Beau Léo ????

    • @ Tous

      Le problème sur ce blogue c’est que vous ne voyez que deux proposition; Une avec les libéraux, la corruption, patronage, dépense de fond publique (60 milliard estimé en 4 ans) on ne sait pas dans quel poche cet argent va aller??? Pis le PQ qui veut faire un pays sans en avoir les moyens vraiment et surtout sans avoir le chef qui pourrait nous y amener… Les Québécois avaient une chance historique de changer tout ça en plaçant la CAQ au pouvoir mais ils ont préférer la corruption… Voilà se que je pense. Pourquoi la CAQ n’est pas entré au pouvoir simple plus de la moitié des gens au Québec ne paient pas d’impôt!!! Alors être un parti qui propose des baisses d’impôts, de taxe, et de faire le ménage dans la fonction publique, bien c’est pas très gagnant. De plus à Québec ma région il y a eu l’effet anybody but Pauline, bien c’est même animateur de radio sont les mêmes qui ont fait des mamour à la CAQ pendant 18 mois pour ensuite les poignarder dans le dos. Pour le reste je suis profondément indépendantiste je ne suis pas un boomer, de plus je suis un ancien militaire qui à servi son pays comme certain le disent pendant plus de 17 ans… J’ai voyagé, travaillé beaucoup avec les anglophones j’y aies plusieurs amis et je peut vraiment vous dire que la différence entre nos deux peuples est flagrante, ce constat moi je l’aies fait mais aussi mes amis Québécois fédéraliste.

    • Comme le dit une chronique ce matin, le PQ et Pauline Marois après avoir traité les Québécois de peureux abondamment, devrait avoir le courage de laisser tomber ce partie qui ne sert qu’a frustrer les Québécois. Nous sommes fort et capable de réussir, nous ne sommes pas un peuple de peureux comme le dit le PQ et Marois. Fichez la paix au peuple avec votre séparation, nous ne sommes pas tous riche comme vous mais nous savons ce que nous voulons et l’avons exprimé.

    • @yosemite

      D’accord avec vous, par leur obsession anti-PQ, les radios ne Québec ont beaucoup nuit à la CAQ. Si les gens de Québec n’avaient pas eu la chienne, la CAQ serait aujourd’hui l’opposition officielle, ou peut-étre même au pouvoir. Malheureusement, on se retrouve encore avec le PLQ, qui dans le faits gouverne au centre-gauche, comme le PQ. Shame on you les animateurs de radio de Québec, vous parlez beaucoup, mais quand vient le temps d’agir, vous vous défilez.

    • Une rassembleuse: Véronique Hivon.

      Et une fusion QS et PQ; bon, je rêve!

      André Proulx

    • La succession de Pauline Marois est déjà réglée. La nomination de Stéphane Bédard comme chef intérimaire à “l’unanimité” montre bien que PKP impose dorénavant sa loi au parti.

      Et nous verrons bientôt Lisée et Drainville nous vanter l’homme providentiel, inspirés par le petit doigt “farceur” de Pauline!

      Le PQ un parti séparatiste de droite? C’est à voir en version gratuite sur Vidéotron, en boucle sur LCN, en première page du Journal de Montréal, et dans tous les hebdos régionaux…

    • Plusieurs blogueurs (et politiciens) sont condescendants et méprisants avec le Peuple du Québec.

      Ils disent que le Québec est endormi, mou, peureux et même lâche.

      D’autres vont même jusqu’à dire que le Québec a choisi de s’euthanasier en votant pour la corruption et l’immigration massive.

      Même Françoise David a dit que le Québec a choisi de voter pour la corruption.

      Que de mépris !!!

      La réalité est que le Québec a voté pour un parti politique composé de personnes intelligentes, fortes, déterminées, conciliantes, braves et conciliantes.

      Le Québec a choisi d’être souverain et déterminé dans la composition d’un État fort et prospère.

    • Tiens, Nicolas Marceau prévoyait, pour 2014-2015, un déficit de 2,5 M $ en février. Maintenant que les élections sont passées, on annonce que le déficit prévu est rendu à 3,3 M $. C’est sûrement la faute à Charest.

      N’en demeure pas moins qu’il fait bon se lever dans ce merveilleux pays qu’est le Canada.

    • @PierreRichard

      Tony Tomassi, ça vous dit qqc?

    • @ LouisRichard 08h34

      vous dites le plus sérieusement du monde :

      ” Le Québec a choisi d’être souverain et déterminé dans la composition d’un État fort et prospère.”

      / elle est bien bonne !

      l’UPAC est en train de fouiller dans le parti libéral et chez ses membres, avec des perquisitions ! pour la moralité et l’intégrité, on repassera !

      Un État souverain ? je vous donne la définition du mot ” état” (dictionnaire Larousse) :

      ▬ Nation organisée et administrée par UN GOUVERNEMENT !

      or ici, il y a deux gouvernements !

      tout votre commentaire tombe à l’eau…

    • @LouisRichard,

      Aucun mépris dans les propos que vous dénoncez.
      Vous inventez que c’est du mépris.

      Pour votre réalité, vous vivez dans un monde parallèle et portez des lunettes roses.
      Le genre de propos sans aucune nuance et aucun bon sens qui rappelle ce qu’est qu’une secte.
      Dans une secte, on arrive toujours à se convaincre que.

      C’est tout le problème de notre politique actuelle: bien des gens s’enferment dans une secte et se créent un monde parallèle.

      Ce qui ne veut pas dire que tous les membres du PLQ sont des corrompus par contre.
      L’affirmer est très extrême. Votre réalité l’est tout autant!

    • ”Ils disent que le Québec est endormi, mou, peureux et même lâche.”

      Ben oui, Céline Dion est partie de rien et est devenu LA plus grande chanteuse populaire au monde, elle a mit toutes ces ptites chanteuses américaines comme feu Whitney Houston, Barbara Streisand et autres Dionne Warwick dans sa ptite poche d’en arrière.

      Un décrocheur comme Guy Laliberté a fondé le Cirque du soleil, LE cirque le plus connut au monde.
      Desjardins est partie d’un sous-sol d’église pour fonder les Caisses pop Desjardins qui sont rendus a 5,5 millions de membres.

      Bombardier était tout seul dans son garage quand il a inventer la motoneige, aujourd’hui Bombardier fait des avions.

      Sicard a inventer la souffleuse.

      Tout ces gens-la se sont réalisés a l’intérieur du Canada, cette méchante dictature qui empêche le Québec de s’épanouir. C’est plus le gouvernement du Québec avec son dirigisme économique qui veut encore plus de pouvoirs, il prône une décentralisation des pouvoirs d’Ottawa, mais refuse lui-même d’accorder plus de pouvoirs aux municipalités, aux écoles, aux hôpitaux, c’est le gouvernement provincial le plus centralisateur d’Amérique, lui donner encore plus de pouvoirs c’est donner les clés de la province a Big Brother.

    • Pour tenir tête aux libéraux ça va prendre quelq’un qui a du poids,alors je suggère: Rob Ford…

      héhéhé

    • @manonb

      11 avril 2014
      19h31
      rdnsls

      “Vous ne me lisez pas pour dire ça.

      Je préfère Gazelle et l’électrification des transports du PQ à la vente de nos richesses naturelles du PLQ.

      Je préfère la charte du PQ car je crois en la neutralité de l’état et je suis contre les signes ostentatoires.

      Je préfère l’engagement du PQ au sujet de la langue que les propos stupides qu’a tenus Couillard lors d’un des débats.

      Je préfère l’indépendance du Québec à la dépendance et au manque de responsabilisation.

      Entre autres.”

      ——————————–
      Je préfère… je préfère… en somme ce sont vos goûts personnels par rapport à une absurde réduction des autres options. Moi aussi je pourrais dire que je préfère vivre dans un grand pays ouvert sur le monde que dans un petit pays replié sur lui-même; ou je préfère l’intelligence de Philippe Couillard que la mesquinerie de (insérez le nom d’un dirigeant péquiste).

    • @buck-chevre

      12 avril 2014
      09h00

      Fédération: 2. DR. CONSTIT. et INTERNAT. Union de plusieurs États particuliers conservant leur souveraineté dans certains domaines de compétence, au sein d’un seul État fédéral auquel ils abandonnent leur souveraineté externe et une partie de leur souveraineté interne.

    • Hum, ça commence fort.

      Semaine # 1 de la nouvelle ère de corruption prise 2

      800 millions de plus dans le rouge !

      Faut bien payer l’élection n’est ce pas ?

      Et puis, les p’tits amis ont été 18 mois sans ristourne, y a du rattrapage à faire.

      Mais c’est juste un début, on va mettre 15 milliards dans les infrastructures, miam miam.

      M. Duclos

    • Jean-Marc Léger prédit ce matin une fusion CAQ/PQ d’ici les prochaines élections. Une sorte de fusion de la droite nationaliste qui est prête à mettre de l’ordre dans les finances du Québec avant de songer à faire un pays.

      Je ne sais pas s’il a raison, mais une chose est sûre; c’est la seule option pour empêcher lePLQ de gouverner le Québec pour les 20 prochaines années.

    • @manonb
      Pourquoi je veux rester au Canada? Parce que je m’y sens bien, je ne peux demander mieux. Je me sens bien aussi sur le territoire québécois et aussi dans mon patelin. Je me sens bien quand je voyage dans d’autres provinces. Pas besoin de changer 4 trente-sous pour moins d’une piastre (c’est clairement ce qui arriverait advenant la séparation).

      Quant à la lettre de Louis Bernard que vous reproduisez dans votre post, c’est son opinion. Mettez-y des chiffres et non seulement des beaux principes (très discutables en passant puisqu’on pourrait les prendre un à un et les “détruire”) et on discutera. Par exemple, M. Bernard dit que le Québec est presqu’absent de la scène internationale et ne peut presque jamais parler en son nom. Est-ce que l’Ontario, l’Alberta ou la Colombie-Britannique sont présents sur la scène internationale et peuvent parler en leurs noms? Pas plus. Alors il est où le problème? Un autre problème: il parle d’environnement et d’agriculture. Pourquoi avoir notre propre laboratoire pour tester les méthodes d’agriculture? Ce serait un gaspillage de fonds publics et ça n’apporterait rien de mieux. De plus, nous avons notre propre approche avec le découpage de notre territoire en zones protégées depuis la mise en place de mesures par M. Garon à l’époque — le fédéral n’a rien à faire là-dedans et nous sommes autonomes. Au niveau de l’environnement, y a-t-il raison d’avoir un tel ministère chez-nous? Pourquoi pas un seul ministère qui couvre d’un océan à l’autre? La pollution de l’air est sujette aux grands vents qui poussent les masse d’air mais les vents vont de l’ouest vers l’est alors comment, localement, peut-on y faire quelque chose? Bref on pourrait en parler longtemps.

      @teddybear
      Totalement d’accord avec vous, vous m’enlevez les mots de la bouche. Vous traduisez bien une partie de mes idées. Bravo et merci!

      De manière métaphorique, un adolescent ou jeune adulte peut bien vouloir s’affranchir et gérer lui-même ses propres affaires mais encore faut-il qu’il démontre qu’il puisse le faire. Autrement un parent lucide ne le laissera pas partir. Si le jeune s’affranchit, il devra apprendre à gérer lui-même ses affaires et ne pas s’attendre à ce que le parent vienne le supporter par la suite. On quitte le foyer familial une fois pour toute, point. Pas de retour possible sauf sous conditions extrêmes et s’il vient quêter son retour il perdra la face, ses moyens, son autonomie.

      Non ce n’est pas une peur de l’inconnu qui me conditionne à garder ce que j’ai, c’est tout simplement que je me sens bien ici, je n’en veux pas plus, je ne pourrais pas en avoir plus autrement. Les promesses de charlatans ne m’impressionnent pas. J’ai dans mon environnement toute la richesse dont j’ai besoin, toute la liberté que je souhaite. Je suis fier de léguer à mes enfants ce que j’ai, ce que le Québec a bâti à l’intérieur du Canada, ce que le Canada m’a apporté et m’apporte, ce que le Canada va continuer à m’apporter à moi ainsi qu’à ma descendance.

    • Un Québec Indépendant aura toujours à se conformer à des règles outre-frontières ce qui est le cas des pays européens qui sont pourtant tous souverains dans l’Union Européenne.

      Le Québec est donc souverain même s’il n’est pas toujours bienveillant dans les domaines qui le concernent.

      L’argument des sécessionnistes voulant que le Québec séparé du Canada sera libre de toutes les décisions possibles est faux et mensonger.

      En terme de mensonges, les sécessionnistes sont prolifiques et très obstinés à inventer des mythes populaires.

      Le cas le plus latent de ces mythes est celui que tous les libéraux sont les seuls à être corrompus.

      Pourtant, la réalité nous montre le contraire.

      Même le NPD a commis des abus.

      Même QS a usé de sabotage lors d’élections.

      Le PQ a roulé sur le même modèle tordu que le PLQ et a aussi participé activement à la corruption.

      Le PQ a été longtemps financé illégalement par les syndicats en échange d’un plus grand monopole dans les relations de travail notamment et principalement au sein de notre État.

    • Avec Marc-Yvan Coté les libéraux ont décidé de mettre le ”beu” devant la charrue

    • ugoh 08h54…Pourquoi pas Guy Chevrette ou Claude Blanchette??? Je cherche depuis hier soir pour trouver un sauveur au PQ!!!!!sûrement pas un du trio sur la scène lundi soir.

    • rdlsn

      C’est pas une question de GOÛTS c’est une question d’opinion, franchement!
      Vous jouer sur UN MOT, c’est ridicule. Vous aussi avez PRÉFÉRÉ un parti à un autre.

      Pis votre propagande de secte fédéraliste, là… L’argument absurde qu’on se refermerait sur soi-même si on était un pays… Ça prouve seulement que vous ne vous questionnez pas sur ce que vous répétez ad nauseam… C’est complètement illogique et vous ne le voyez même pas.

      Un peuple qui se donne son pays ne se FERME pas sur le monde… IL S’OUVRE.

      Et il n’y a pas que “l’intelligence” de Couillard que vous préférez, mais aussi sa morale douteuse et élastique…

      Maintenant expliquez-moi pourquoi et comment le Québec se refermerait sur lui-même. Au lieu de juste répéter des mots qui n’ont aucune logique.

    • SuperCass.

      Vous dites: Par exemple, M. Bernard dit que le Québec est presqu’absent de la scène internationale et ne peut presque jamais parler en son nom. Est-ce que l’Ontario, l’Alberta ou la Colombie-Britannique sont présents sur la scène internationale et peuvent parler en leurs noms? Pas plus.”

      Vous comparez la patrie d’un peuple francophone avec des provinces anglophones. Complètement boiteux! Il ne s’agit pas ici de parler de provinces, mais de DEUX PEUPLES vivant en plus ou moins bons termes dans la même fédération. Passer à côté de ça fait votre affaire. Vous utilisez souvent des illogismes ou des sophismes pour vous justifier.

    • “Semaine # 1 de la nouvelle ère de corruption prise 2
      800 millions de plus dans le rouge !”

      Heu… L’ère libérale n’est pas commencée encore!

      Le 800 million$, c’est sur l’ardoise du PQ qu’il faut la mettre!

      ((tant qu’à faire simple et dire n’importe quoi!!))

    • LouisRichard…

      Parfois, vous dites des choses tellement rigolotes et absurdes, je me demande si vous ne travaillez pas pour le PQ ou QS tellement vous desservez la cause libérale et fédéraliste.

      Vous dites: “Un Québec Indépendant aura toujours à se conformer à des règles outre-frontières ce qui est le cas des pays européens qui sont pourtant tous souverains dans l’Union Européenne.”

      Mais bien sûr! Personne ne prétend le contraire!

      Vous dites: “Le Québec est donc souverain même s’il n’est pas toujours bienveillant dans les domaines qui le concernent.”

      Vous ne connaissez pas la définition du mot souverain.

      Vous dites: “L’argument des sécessionnistes voulant que le Québec séparé du Canada sera libre de toutes les décisions possibles est faux et mensonger.”

      Non. Ce n’est pas mensonger. Nous serions libre de toutes les décisions qui concernent chaque pays. Personne ne prétend que du jour au lendemain on va se foutre du monde qui nous entoure, voyons donc, mais qu’est-ce que c’est que ça… c’est ridicule.

      Vous dites: “Le cas le plus latent de ces mythes est celui que tous les libéraux sont les seuls à être corrompus.”

      Non. Nous ne disons pas ça. Je vais vous dire c’est quoi l’autre mythe, celui qui vous rassure, c’est de mettre le PLQ sur le même pied d’égalité que les autres partis en terme de corruption. C’est de l’aveuglement. Le financement du parti libéral DOUBLE quand il est au pouvoir. C’est le seul parti à qui ça arrive, ça n’est jamais arrivé au PQ. La réalité montre que le PLQ est le parti le plus corrompu que le Québec ait eu. Mais vous ne voulez pas le voir et la moindre malversation ailleurs vous fait crier de joie: wow, y a d’autres corrompus.

      C’est comme si je voyais une maison habitée par quelqu’un qui souffre de hoarding, et d’autres maisons qui ont besoin d’un coup de balai. C’est facile à voir. Mais vous ne le voyez pas car vous êtes endoctriné.

    • Mon message à supercass s’adresse en fait à gréfléchi.

      Désolée.

    • Les sécessionnistes souffrent de déni et d’enflure intellectuelle.

      Les sécessionnistes inventent des mythes pour tronquer la réalité.

      Dans la logique des sécessionnistes, l’on peut dresser un troublant parallèle entre eux et les sécessionnistes du 12 avril 1861 lors de la guerre civile américaine.

      Dans les deux cas, nous avons un discours et des motifs politiques sectaires identiques.

      Dans les deux cas, nous avons aussi la négation des droits fondamentaux d’une frange de la population.

    • La souveraineté n’appartient pas au PQ.

      Que le parti se saborde, qu’il change d’oientation pour prendre le pouvoir, qu’il se scinde en deux, on s’en fout. L’idée d’Indépendance est plus que jamais actuelle, nécessaire et continuera d’être défendue.

      Ce qui me désole, c’est l’argumentaire puéril qu’on retrouve sur ce blogue. Secondaire 2.

      Nous devrions tous avoir les intérêts de notre Nation a coeur avant tout, chercher à faire avancer le Québec que ce soit comme province ou comme pays. Nous devrions penser a entamer un dialogue sur ce qui nous unit AUTANT que les sempiternelles chicanes de cloceher

    • À lire tous les commentaires insignifiants qui se multiplient ici ca devient vraiment inutile de vouloir participer à un échange ou à un débat un tant soit peu enrichissant.

    • @ rdnsls 9h33

      Vous dites :

      - Fédération: 2. DR. CONSTIT. et INTERNAT. Union de plusieurs États particuliers conservant leur souveraineté dans certains domaines de compétence, au sein d’un seul État fédéral auquel ils abandonnent leur souveraineté externe et une partie de leur souveraineté interne.

      DICTIONNAIRE LAROUSSE :

      Fédération : association de PLUSIEURS PAYS EN UN SEUL ÉTAT.

      - Votre commentaire encore une fois tombe à l’eau puisque le Québec n’est pas considéré comme un pays ! …

    • Marc-Yvan Côté serait au coeur du financement illégal du PLQ.

      L’ex-ministre libéral Marc-Yvan Côté serait l’un des principaux responsables du financement illégal au bénéfice du Parti libéral du Québec (PLQ). Son travail « d’influence politique » en coulisse aurait procuré à la firme de génie-conseil Roche un succès remarquable dans l’octroi des contrats publics.

      « Dans l’est du Québec, la firme Roche obtenait 50 % des contrats avec de l’influence politique, tandis que dans l’ouest, le pourcentage est de l’ordre de 80 à 90 % », révèlent de nouveaux documents judiciaires obtenus par un consortium de médias dont fait partie Le Devoir.

      Une ordonnance de non-publication qui pesait sur ces documents a été partiellement levée vendredi.

      http://www.ledevoir.com/politique/quebec/405320/financement-illegal-du-plq-marc-yvan-cote-principal-responsable

    • LouisRichard…

      Encore une fois vous êtes dans les vaps…

      Vous dites: “Les sécessionnistes souffrent de déni et d’enflure intellectuelle. Les sécessionnistes inventent des mythes pour tronquer la réalité. Dans la logique des sécessionnistes, l’on peut dresser un troublant parallèle entre eux et les sécessionnistes du 12 avril 1861 lors de la guerre civile américaine.”

      Et vous voyez ça où?

      Vous êtes incapables de discréditer le mouvement indépendantiste autrement qu’en inventant des affaires et en l’appelant “sécessionniste”. Vous vivez dans une bulle fédéraliste et vous ressassez constamment les mêmes affaires.

    • Pour être chef, il faut aimer travailler en équipe, être calme, posé, conciliant, rassembleur, être un bon orateur, être diplomate (savoir comment gérer les conflits internes et ne pas les générer).
      Toutes des qualités que PKP clairement n a pas.

    • Je constate avec déception, que la Presse dans sa page à la Une, ne refléte pas l’actualité politique actuelle.

      Il faut donc aller trouver l’actualité politique du moment, comme les perquisitions de l’UPAC, dans d’autres médias de presse.

      C’est dommage.

    • @ manonb, 12 avril 2014, 10h08

      Tu dis: ” …. expliquez-moi pourquoi et comment le Québec se refermerait sur lui-même. Au lieu de juste répéter des mots qui n’ont aucune logique….”

      Le PQ a inventé une “peur de l’autre” avec son histoire bidon de charte qui aurait pu être adoptée rapidement avant les élections. Cette peur visait principalement les musulmans.

      Que dire du discours de Marois en début de campagne voulant que l’on enlève des droits démocratiques à ceux qui ne comprennent pas le français ?

      Que dire des anciens programmes du PQ voulant enlever la liberté de presse ?

      Ces mesures dictatoriales contre la liberté ont été largement manifestées après la défaite du PQ en blâmant notamment les médias.

    • Remplacer Pauline…Pas très difficile!

      Mais, comme l’a si bien dit François Legault. Lorsque le PQ parle de souveraineté, il se fait battre. S’il n’en parle pas…C’est ses purs et durs qui flushent le nouveau chef……Cette situation fait qu’il n’y a pas de réelle opposition à l’assemblée nationale. Cela fait 40 ans que ça dure et…Il faut que ça cesse. Sinon la facture pour le Québec sera énorme!

      Je pense que les Québécois ont enfin compris!

    • @manonb

      Réveillez-vous, l’élection a eu lieu lundi dernier et vous avez perdu. Vous et vos potes (anthrax et al., souverain, candela, etc.) perdez votre temps à essayer de convaincre les fédéralistes de se rallier à votre option. Ils ne changeront pas d’idée cette semaine et les prochaines élections provinciales n’auront pas lieu avant quatre ans.

      Répondez plutôt à la question de M. Lavoie: Qui suggérez-vous pour remplacer Mme Marois à la tête du PQ? Et j’ajouterais: Pourquoi? Faites-nous part de votre analyse éclairée pour qu’on profite collectivement de votre intelligence.

      @tous les Péquistes: Votre projet ne passe pas. Au lieu de regarder dans le passé et de nous parler perpétuellement des Plaines d’Abraham, des Patriotes, de la nuit des longs couteaux et d’autres légendes du même acabit, tournez-vous donc vers l’avenir plutôt que de perpétuer la vision utopique d’une génération en voie d’extinction. Nous sommes au 21e siècle et le monde a changé depuis que vous avez commencé à nous parler d’indépendance.

    • @ buck-chevre, 12 avril 2014, 10h28

      Tu dis que le dictionnaire Larousse est la référence en matière de droit international ????

    • Manonb 10h19

      Franchement! Vous dites n’importe quoi…

      Il a été révélé que le PQ pendant la disette du pouvoir c.a.d. pendant la période Charest, a reçu plus de 5 Millions en financement illégal alors que le PLQ a lui reçu 8Millions. La question qu’on devrait tous se poser c’est combien de millions de plus que le PQ aurait amasser s’il avait été au pouvoir pendant cette période la au lieu du PLQ? Et est-ce que le PQ aurait dépassé le 8Millions du PLQ?

      On voit bien que vous n’accepter pas les chiffres réels car malgré les infos que je mentionne ci-haut furent dévoilées a la Commission Charbonneau vous vous en tenez au informations de propagande que le PQ a sorti pendant la campagne.

      Le fait est que d’un côté comme de l’autre, ils ont magouillé. Faisons l’équivalence avec un v de banque: Le PLQ vole une banque et s’en tire avec 8millions; le PQ vole une autre banque et s’en tire avec 5millions.

      Le PQ serait moins coupable que le PLQ? Vous rigolez j’espère !

    • @ Fritz2

      Quand les québécois parlaient d’indépendance, vous habitiez encore en Allemagne.

    • Fritz2

      J’ai déjà répondu à la question.

      Et là, je réponds à d’autres blogueurs, ne vous en déplaise.

      Merci de mentionner mon intelligence, c’est gentil, je ne croyais pas que vous pouviez la percevoir. :-D

    • Le caucus vient de le nommer à l’unanimité avec son chef intérimaire en la personne de Stéphane Bédard. Pour Mme. Hivon son tour viendra plus tard.

      Pour les pures et dures Libérâleux qui veulent la disparition du PQ et bien vous allez devoir faire une croix sur les funérailles que vous souhaitez tant de ce parti. M. Garon a bien identifié quel aura été le problème de la défaite des péquistes lors des dernières élections: Mme. Marois n’était pas aimée des électeurs, l’image de riche roturière qu’elle dégageait ne cadrait pas avec celle du parti.
      Pour ceux qui fabulent et croient en une quelconque alliance entre le PQ et la CAQ ou le QS, sortez de votre imaginaire onirique et revenez sur terre. Le PQ en doit une à ces deux partis issus

    • suite…

      Le PQ en doit une à ces deux partis issus le l’opportunisme de ces deux dirigeants. À M. Legault pour avoir quitté le PQ et former son propre parti sous la fausse identité de centre-gauche et à Mme. David pour avoir souqué la base pure et dure du PQ. Si li y a un parti qui devrait disparaitre d’ici les 2 prochaines élections ce sera celui de QS qui plafonne à moins de 10% de l’électorat de la province.

    • Il serait fort surprenant qu’un des trois clown qui au soir des élections ont ajouté l’insulte a l’intelligence des électeurs a à l’injure d’une campagne électorale conçue pour écoeurer même les moins subtils d’électeurs ou les plus entousiasmes des fanatiques, ont une image qui est maintenant fortement associés a la dégelée et il serait surprenant qu’ils soient candidats .

      Drainville n’as aucune crédibilité et a démontré clairement son mépris de la démocratie et son incapacité totale à une écoute des autres . Lisé avec sa gestion du dossier Boisclair à surement contribué à la débandade et nous as montré son vrai visage de «Menteur» un sujet qu’il maitrise parfaitement et de manipulateur diplomé de l’école de Parizeau. Et Krusty Péladeau apparait de manière évidente incapable de placer plus de trois mots logiquement et significativement en ordre et par son historique digne de la plus pure extrême droite constitue un boulet pour un parti qui se voudrait socio démocrate.

      A qui le tour ? Même avec l’énorme avantage du pouvoir pour graisser la machine, n’obtenir que 1% de plus que la CAQ constitue plus qu’une dégelée … Ça va prendre tout un charisme ou une très grande naiveté pour remonter la pente.

      Et c’est sans compter que pour cet écart si faible entre le PQ et la CAQ le PQ avait tous les avantages financier du pouvoir :

      -Les subventions sans analyse financière réelles d’investissement Québec 400 millions par ci 300 millions par la

      - les commission bidon qi permettent des placements financier pré électoraux et de demander un retour d’assenceur non comptabilisé , Duceppe dont les conclusions si surprenantes on eu l’effet d’un tsunami sur l’opinion publique et que dire de la commission pour tirer les vers du nez de la police sur de vagues évènements dont on se rapelle même pu vraiment pourquoi et dont on a déjà oublié la conclusion , ha oui ça c’est si y en a eu une …

      - les nominations de toute sorte et les suiveux inconditionnels leurs amis et leur famile une clientèle qu’on pourrait qualifier de captive

      - les contrat de pub , qui peuvent bien sur cacher des rabais ultérieurs au bon moment
      comme retour d’assenceur .

      L’écart tout compte fait pourrait augmenter en faveur de la CAQ et le score réel du PQ être plus proche du 10 % un peu avant Québec Solidaire qui représente maintenant la vrai alternative socio démocrate , c’est la CAQ qui en terme de représentativité réelle et morale constitue l’opposition .

    • Au sujet de l’option souverainiste Vincent Marissal a un article la dessus ce matin.

      Quant au vote souverainiste, il est, sans surprise, en baisse (cumul PQ, Québec solidaire et Option nationale: 39,87% en 2012, 33,74% en 2014). On y revient encore une fois: l’option a du plomb dans l’aile. Et ce, devant un chef libéral très fédéraliste et devant un gouvernement fédéral de plus en plus distant du Québec.

    • Kevin Parent.

    • Pour ceux qui se sentent chez eux lorsqu’ils voyagent dans les grands centre urbains de leur si beau pays, si c’est vraiment ce que vous ressentez, je crois que vous ne vous rendez même pas compte jusqu’à quel point vous vous êtes faits assimilés par les anglo-saxons. Pire, vous êtes devenus des sous produits Américains.

      Moi quand je voyage à Toronto, Vancouver, Calgary etc., je perçois très bien ce qui fait de nous une société distincte. Les vrais Québécois de souche francophone sont capables de faire cette distinction, pas vous les fédéralistes qui êtes chloroformés à l’américanisation de ce continent.
      Pire encore, je me suis souvent senti beaucoup mieux reçu chez les Américains que dans votre si beau pays. J’ai même rencontré beaucoup plus d’Américains qui parlaient français que de Canadians, et surtout je ne me suis jamais fait dire l’insultant Speak White de l’autre côté de la frontière.
      Ma province je l’aime autant que ses bâtisseurs et je me battrai toujours pour qu’on respecte les droits de ces descendants. Tous leurs droits! En respectant aux limites raisonnables ceux de ses immigrants.
      Je me demande souvent de quel côté se retrouvent les vrais xénophobes dans votre si beau pays! À vous lire je commence à en avoir une bonne idée.

    • Peu importe le chef, le PQ doit se redéfinir au complet.

      Pour éviter toute confusion , ce dernier doit changer son nom pour devenir le PPQ, ie, Parti Progressiste Québécois. Terminée l’option séparatiste, souverainiste. Il faut comprendre aussi que tous les partis, chez nous , sont des partis québécois. D’où l’inutilité d’en nommer un ” parti québécois “. L’article 1 n’existe plus.

      Tout ce qui penche vers l’option indépendantiste doit se réunir sous une même bannière et ne former qu’un seul et unique parti incluant ON, QS et frange pure et dure du défunt PQ. De cette façon, finies les tergiversations et les zones d’ombre.

      CAQ demeurant un parti nationaliste.

      Amen.

    • D’après les réponses à la question du jour nous serions 62% à ne pas faire confiance en ce gouvernement libéral.Pourquoi en est il d’une majorité?

    • A la question du jour de la Presse :

      Le premier ministre élu, Philippe Couillard, promet que son gouvernement sera intègre et transparent. Le croyez-vous?

      voici les réponses :

      OUI : 37%

      NON : 55%

      NE SAIS PAS : 8%

      / Où est donc la cohérence des québécois, qui ne se reflète pas dans les élections ?

    • La question n’est pas d’avoir un nouveau chef, mais la vraie question est comment un parti peut attirer les citoyens qui vont se trouver dans les politiques et orientations de ce parti. Le PQ d’aujourd’hui cherche à obtenir une simple majorité (du type 50+1 ou plutôt 50+0,0…01), c’est à dire exerce une politique de division (de type NOUS et EUX) avec laquelle aucun parti ne peut avoir même une simple majorité. Pourquoi? parce chaque parti à ces partisans (25% pour le PQ) et le reste pour aboutir à la majorité doit se trouver et être satisfait des politiques du parti. Malheureusement pour le PQ, la vision est devenue juste à très court terme. Chaque équipe en commande veut arriver au but ultime en essayant d’instaurer des politiques et des lois qui peuvent donner des résultats immédiats (l’exemple frappant ici est celui de la charte) sans se rendre compte que ou peut-être en essayant d’ignorer que ces politiques mènent à la division. Une chose est sure : un parti ne peut jamais solidifier sa base avec ce type de politiques, mais plutôt l’effriter PARCE QUE aujourd’hui les jeunes québécois et les jeunes québécoises sont plus des intellectuels qui sont plus sensibles aux droits humains fondamentaux qu’aux questions identitaires qui pratiquement n’existent pas. L’autre question : le PQ est souverainiste et veut faire du Québec un pays. Oui, c’est beau, mais Est-ce que nous avons les moyens? je ne m’en doute pas. La réponse est NON. Avec tous les programmes que nous avons et dont nous n’avons pas les moyens, le Québec va directement au mur. Le Québec est aujourd’hui parmi les provinces considérées les plus pauvres au Canada et reçoit 9 milliards de dollars de péréquation. Il y a des années, Mr Bouchard avait dit que les québécois ne travaillent pas assez. Une majorité de québécois s’est relevée contre lui et avait considéré cette sortie de Mr Bouchard comme une insulte. Hélas, c’est une réalité. À tous les PQistes qui aiment avoir leur propre pays un jour, notre province à tous les ressources nécessaires pour se hisser aux premiers rangs du point de vue économique (naturelles et humaines) ce qui va nous permettre de se payer tous nos programmes qui nous distinguent comme nation. Nous devons donc travailler plus tous la main dans la main. Lorsque un jour le Québec sera solide économiquement, La majorité (Nous et Eux) sera avec le PQ ou peut-être un autre parti souverainiste pour le projet d’indépendance sans aucune animosité entre les Nous et les Eux. Moral du tout : Un citoyen est plus préoccupé par son sort et celui de sa famille. Dans un Québec dépendant économiquement, ce citoyen à fort tendance à rester au sein du Canada. Dans un Québec fort et indépendant économiquement, le citoyen se permet de prendre l’aventure de l’indépendance. Malheureusement, les responsables au PQ sont déconnectés de cette réalité et se comportent comme si nous, les québécois, sommes colonisés par le Canada, alors que la réalité est que nous sommes dépendants du Canada. Message au PQ: 1) Supprimer votre premier article pour le moment. Peut-être dans vingt ou trente ans, il pourra ressusciter. 2) après votre réflexion, choisir un chef qui aura pour objectif le rassemblement de tous les québécois autour d’un projet de décollage économique de cette belle province.
      Citoyen québécois qui avait tendance à voter CAQ parce que le Québec a vraiment besoin du changement requis par ce parti, mais qui a voté stratégiquement libéral pour des raisons ….

    • Les militants du PQ sont de mauvais perdants.

      Ils disent sans respect que le Québec est mou et peureux.

      Ils vont dire aussi que le Québec est misogyne pour ne pas avoir voté pour Pôline.

      Les militants du PQ vont jusqu’à dire que le Québec n’aime pas Pôline parce qu’elle a une belle maison.

      Les militants du PQ portent continuellement le blâme de leur défaite sur le dos des autres.

      Les militants du PQ ne diront jamais que leur campagne électorale était trafiquée et mal faite.

      Les militants du PQ ne diront jamais que déclencher des élections sur un simple sondage n’est pas la meilleur idée.

      Les militants du PQ ne diront jamais qu’il est incohérent de déclencher avant terme des élections alors qu’ils ont voté des élections à dates fixes.

      Les militants du PQ ne diront jamais qu’ils ont eu recours au Lieutenant Gouverneur alors qu’il renie le rôle de celui-ci.

      Les militants du PQ ne diront jamais qu’ils sont responsables de leur défaite cuisante.

    • @ labz 12h26

      La maigre majorité du dernier référendum à seulement 50,56% soit un maigre +0,56% ne vous donne pas le droit de nous dire d’attendre 30 ans pour un prochain référendum, c’est du n’importe quoi !

      De plus en disant que nous n’avons pas les moyens, voici ce que dit la Charte des Nations Unies pour l’accessibilité des peuples à leur indépendance :

      ARTICLES :

      2. Tous les peuples ont le droit de libre détermination; en vertu de ce droit, ils déterminent librement leur statut politique et poursuivent librement leur développement économique, social et culturel.

      3. Le manque de préparation dans les domaines politique, économique ou social ou dans celui de l’enseignement ne doit jamais être pris comme prétexte pour retarder l’indépendance.

    • @manonb

      12 avril 2014
      10h08

      J’ai bien écrit ” je pourrais dire…” de façon à vous démontrer l’absurdité de vos comparaisons. quand vous dites préférer l’indépendance du Québec à sa dépendance, les mots “indépendance et dépendance” ne disent pas tout, car le Québec est déjà indépendant dans ses sphères de compétences. C’est ça un État fédératif; le partage des compétences. Vous connaissez?

      Quant à la morale douteuse de Philippe Couillard, c’est vous qui réduisez Philippe Couillard à cela : sa malheureuse amitié avec Arthur Porter ou le fait qu’il n’ait pas volontairement payé d’impôts même quand il n’était pas tenu de le faire. Mais ça sert vos intérêts quand il est question de montrer vos préférences. En anglais on appelle cela du “cherry picking”. On ne voit que les défauts (réels ou imaginaires) sans voir les qualités. Je vous fais une prédiction: ni Pauline Marois ni Philippe Couillard ne seront canonisés.

    • Mr Net

    • @Scipion007

      ”Moi quand je voyage à Toronto, Vancouver, Calgary etc., je perçois très bien ce qui fait de nous une société distincte. Les vrais Québécois de souche francophone sont capables de faire cette distinction, pas vous les fédéralistes qui êtes chloroformés à l’américanisation de ce continent.”

      ASh oui ? Et c’est quoi qui fait de nous une société distincte en Amérique ?

      Prenons la télévision, c’est quoi les shows a la télé québécoise qui pognent le plus ? Le banquier et la Voix, deux show de télé américaine adaptés pour les Québécois, ensuite il y a TLM en parle qui cartonne beaucoup, un show de télévision française adapté pour la télévision québécoise comme Les enfants de la télé. On s’habille de la même façon que le reste du monde en Amérique, la casquette de baseball sua tête, les jeans et le T-shirt, on mange du MacDo, du PFK, du Harvey’s, on déjeune comme les Américains, des œufs au bacon, pas comme les Français avec des croissants pis du café dans un bol, non , nous autre le café on boit ça dans une tasse, on écoute de la musique américaine, La Voix recevait justement Sheryl Crow la semaine dernière, au cinéma on va voir Capitaine America, pas le dernier Xavier Dolan, on boit de la bière pis on mange des ailes de poulet pendant la fin de semaine du Superbowl,on se met tous au vert pendant la parade de la St-Patrick, on a remplit le stade la semaine pour regarder du baseball, le sport nationale des Américains, non mais on est-tu si distinct que ça ? Je pense pas.

    • @l-f-k

      12 avril 2014
      11h56

      Il faut comprendre aussi que tous les partis, chez nous , sont des partis québécois. D’où l’inutilité d’en nommer un ” parti québécois “.

      Tout à fait d’accord. J’ai toujours dit que la désignation officielle du PQ laisse sous-entendre que les autres partis ne sont pas pas québécois. Et message subliminal, les autres partis sont donc anti québécois. Toute une fraude intellectuelle.

      C’est peut-être de cette façon que pense manonb. “Je préfère le Parti québécois aux partis qui ne le sont pas.”

    • @buck-chevre 11h145

      Vous écrivez: “Quand les québécois parlaient d’indépendance, vous habitiez encore en Allemagne.”

      Qu’en savez-vous?

      Il est vrai que les Québécois “parlaient” d’indépendance. Maintenant ils n’en parlent plus.

    • @ matante…

      D’après vous, le PQ aurait obtenu quel score en réponse à cette question??

      @ labz ~

      Un p’tit paragraphe ou deux avec ça??

    • On est des nord -américains qui parlent français, c’est tout. Enfin, qui parle français c’est vite dit la, mettons qu’on baragouine le français plus qu’autre chose. On dit pas prend le trans palette et déplace-moi cette palette plus loin. Non, on dit prend le lift pis va porter le skid la-bas, on dit pas , je suis en congé en fin de semaine, on dit chu off en fin de semaine, on dit pas je m’en vais en semaine de relâche, non c’est le spring break, j’ai pas une voiture, j’ai un char, je me suis pas acheter des souliers neufs,non, me suis ajeter des suyers neuds. Pour ça, j’avoue que l’on se distinct pas mal.

    • Les sécessionnistes se chicanent tellement qu’ils négligent le Québec.

      Les sécessionnistes sont comme des chefs qui se disputent tellement autour du type de cuisson d’un poisson ou d’une viande que la nourriture pourrie avant le temps qu’ils s’accordent tous sur le type de cuisson.

      La dissension aux sein des sécessionnistes font qu’ils ne seront pas, de facto, l’opposition.

    • @ teddybear 12h45

      Le Québec est beaucoup plus qu’une société distincte !

      le Québec a été reconnu comme une Nation !

      et on le perçoit très bien quand on revient de l’Ontario par la 401 et qu’on voit l’immense pancarte affirmant en français que nous rentrons au Québec !

      pour moi la sensation est comme si j’arrivai d’un pays étranger, un sentiment comme si je retrouvai enfin mon pays, sa langue et ses coutumes !

    • @anthrax 15h15 (= buck-chevre, ma-tante-charlotte, crapouillot)

      Vous écrivez: “et on le perçoit très bien quand on revient de l’Ontario par la 401 et qu’on voit l’immense pancarte affirmant en français que nous rentrons au Québec !”

      Pas besoin d’une pancarte. On sait qu’on entre au Québec dès que la chaussée est jonchée de nids-de-poules. Bienvenue au tiers-monde. Même pas capables d’entretenir des routes. Et après ça nous parle des Patriotes, de la nuit des longs couteaux et d’indépendance. L’imaginaire est toujours plus intéressant que la réalité.

    • @ Pantalon à Médore 12h53

      Pour vous répondre sur la confiance, à ce que je sache à date, le Parti Québécois n’a jamais eu de mandat de perquisition au siége du parti, ni auprès de ses membres !

    • Scipion007

      12 avril 2014
      11h22

      D’accord avec votre analyse.

      On peut discuter à l’infini de la décision de partir en élection.
      Selon le PQ, l’opportunité était belle mais en ce qui me concerne, ils ont manqué de patience.

      Je pense que la stratégie péquiste était bonne dans l’ensemble pour cette campagne mais Marois n’a tout simplement pas livrée la marchandise.

      Son premier débat n’était pas bon et le deuxième guère meilleur.
      Et les magouilles de Blanchette l’ont suivi tout au long de la campagne.

      En réalité, Marois n’a jamais bien passée dans la population, son style était un peu fatiguant et ses discours encore plus. Et son manque de culture au point de vue économique a fini par la rattraper.

      Plus ça avançait et plus on sentait qu’elle improvisait et quelle improvisait mal.

      Je ne crois pas que PKP a vraiment été un facteur dans cette campagne.

      En réalité, Marois a très mal commencée et elle n’a jamais été capable de redresser la barre.

      D’ailleurs, si on regarde les résultats de 2012, on voit déja que son leadership n’était pas trop convainquant. Ça prend un minimum de charisme en politique.

      Le PQ est il mort ? Aucune idée

      L’indépendance du Québec est elle morte ? Bien sur que non.

      Si 41% des québecois ont voté pour le retour d’un gouvernement de voleurs, rien n’est impossible !

      M. Duclos

    • C’est drôle que les Pikious ont tous une expérience traumatisante en sortant du Québec parce que moi j’en ai jamais eu.

      Ils ont peut-être pas la face pour simplement sortir de chez eux.

      Peut-être que les Pikious sont simplement névrosée au point d’avoir peur de tout.

    • @matantecharlotte
      37%vs 41% la difference est pas grosse…

    • @ anthrax / 13h15

      j’aime bien votre commentaire où vous dites :

      - le Québec a été reconnu comme une Nation !

      et on le perçoit très bien quand on revient de l’Ontario par la 401 et qu’on voit l’immense pancarte affirmant en français que nous rentrons au Québec !

      pour moi la sensation est comme si j’arrivai d’un pays étranger, un sentiment comme si je retrouvai enfin mon pays, sa langue et ses coutumes !

      / je dirai même mieux : c’est comme si on avait été en Angleterre par le tunnel sous la Manche et qu’enfin on rentrait en France !

      la sensation est la même !

    • Capitaine Bonhomme!

    • @manonb

      Vous voulez absolument vivre dans un pays socialiste? Allez en France et vous verrez.
      Les Francais ne sont plus capable de sentir Hollande……c’est tout dire!

      Pis a part de ca, on peux-tu attendre que Philippe Couillard soit Premier Ministre?

      Ca l’air que ca se fera mercredi car Madame Poline est partie a New-York avec son p’tit blond de mari. Elle qui aime tellement son Quebec, pourquoi NY au lieu de la Gaspésie?

    • @crapouillot 12h42

      Tu est du 25%. Comment allons-nous ramener le reste, c’est ça la question. Quant aux articles des nations unies et si on suit votre logique dans le Québec (lorsqu’il sera indépendant), il peut y avoir d’autres peuples qui vont demander leurs indépendances. Il faut avoir une vision à long terme, pas juste au bout de nos pieds.

    • @teddybear – 12 avril 2014 – 12h45

      M. l’Ourson en Peluche, on est heureusement pas 8 millions de Québécois à être aussi intoxiqué de la culture Américaine comme vous l’êtes. Y a pas juste TVA et le jounal de monlial au Québec. Vous êtes justement sur un blogue de La Presse, journal qui fait la promotion entre autre de la culture Québécoise francophone.

      J’imagine les canaux télé de votre abonnement au câble. Du sport et encore du sport plus les chaînes à sensations fortes. Vous savez, sur le câble il y a aussi: ARTV, TQC, ICI, Canal Savoir, TV5, EXP et en plus quelques unes de ces stations sont sur votre service de base dont l’excellente société Radio-Canada. Toute ces chaines diffusent d’excellentes émissions, préparées par des gens d’ici, pour des gens d’ici et qui ne sont pas toutes calquées sur des séries Américaines.
      Côté bouffe, vos habitudes alimentaires à l’Américaine vont vous tuer un de ces jours. Vous semblez vous limitez aux mêmes fast food que nos voisins pour vous nourrir. Sachez que Montréal et Québec sont considérées mondialement comme des capitales gastronomiques.

      Notre langue que vous semblez mépriser et que vous salissez souvent dans vos textos n’est plus parlée et écrite de cette façon chez la majorité des Québécois.

      J’t'invite toé pis ta gagne à prendre ton CHAR pis à sortir de ton May-West-Island creux pis d’v'nir nous ouère pour ouère commenssqu’on a changé stie! Pis si t’aime pas cque tu voué bin j’t'invite à déménager dans une des 18 villes les plus dangeureuses de ton si beau pays qui s’touvent toutes à l’ouest de Hull, pis là j’parle pas d’Bobby.
      Les amateurs de sports bonsouère!

    • @LouisRichard

      12 avril 2014
      12h39

      Les militants du PQ ne diront jamais qu’ils ont eu recours au Lieutenant Gouverneur alors qu’il renie le rôle de celui-ci.

      Madame Marois m’a bien fait rire lorsqu’elle a dit qu’elle avait pris ”les dispositions nécessaires pour dissoudre l’assemblée”…

      On a peur des mots, semble-t-il

    • puck

      12 avril 2014
      14h32

      Est-il possible que Pauline ait pris le Québec et les québécois en grippe?
      Son metteur en scène faisait-il partie de la délégation?

    • @legaulois = anthrax 13h15

      Vous écrivez: “et on le perçoit très bien quand on revient de l’Ontario par la 401 et qu’on voit l’immense pancarte affirmant en français que nous rentrons au Québec !”

      Voir ma réponse de 13h50:

      “Pas besoin d’une pancarte. On sait qu’on entre au Québec dès que la chaussée est jonchée de nids-de-poules. Bienvenue au tiers-monde. Même pas capables d’entretenir des routes. Et après ça nous parle des Patriotes, de la nuit des longs couteaux et d’indépendance. “L’imaginaire est toujours plus intéressant que la réalité.”

      @puck 14h32

      Vous écrivez: “Ca l’air que ca se fera mercredi car Madame Poline est partie a New-York avec son p’tit blond de mari. Elle qui aime tellement son Quebec, pourquoi NY au lieu de la Gaspésie?”

      Elle a bien fait d’amener son mari qui sait l’anglais (lui il a compris que pour faire de l’argent il est mieux de savoir l’anglais et qu’il n’a pas une cenne à faire en Gaspésie). Sans lui elle aurait été bien mal prise. Il y a de beaux musées à NY. Ils vont peut-être vouloir la garder. Bientôt elle va rentrer dans son condo au Mexique et on ne la verra plus. Soyez patient.

      Question: comment va-t-elle se rendre au Mexique? Sur Air Transat? Sur Porter? Sur le bateau d’Accurso?

    • @anthrax
      vous dites “le Québec a été reconnu comme une Nation !”. Regardez les différentes définitions du mot Nation sur Internet. Quand vous aurez compris le sens du mot vous devrez admettre que ça ne donne aucunement le droit à la frange francophone de cette “nation” d’exclure d’autres franges comme les anglos et les allos ni même les “premières nations” puisque ces franges font partie intégrante de cette “Nation” qu’est le Québec. Or, un grand nombre de péquistes et/ou indépendantistes et/ou souverainistes cherchent justement à exclure des franges et ne considèrent que les francophones de souche comme étant les membres de cette dite-nation. Demandez-vous alors pourquoi votre projet ne nous intéresse pas.

    • @Scipion007
      Vous avez écrit “Vous savez, sur le câble il y a aussi: ARTV, TQC, ICI, Canal Savoir, TV5, EXP et en plus quelques unes de ces stations sont sur votre service de base dont l’excellente société Radio-Canada. Toute ces chaines diffusent d’excellentes émissions, préparées par des gens d’ici, pour des gens d’ici et qui ne sont pas toutes calquées sur des séries Américaines.”.

      Parfait. Maintenant, dites-moi ce que la séparation du Québec va faire dans ce domaine. Nous avons déjà ces excellents canaux (je les regarde à l’occasion) et la séparation n’améliora rien ici. Notons, toutefois, que les cotes d’écoute de ces canaux sont très basses comparativement à d’autres chaines avec des émissions comme Le banquier, Occupation double, etc… Ce qui peut vouloir dire que le consommateur moyen n’est pas intéressé à “notre culture” et ce n’est pas l’indépendance qui va régler ce problème-là.

    • 1er choix : Gérald Larose;
      2e Choix : Marc Laviolette.

    • Mme Hivon, elle ne fait pas le poids à coté de M. Couillard. Vraiment, pas dans la même catégorie. Ex: Boxe: Poids léger vs Poids lourd………..

    • @zduc12 avril 2014
      13h56

      “Si 41% des québecois ont voté pour le retour d’un gouvernement de voleurs, rien n’est impossible !”

      “a ne vous ferait rien d’attendre des condamnations au criminel avant de traiter le gouvernement de voleurs? Au fait, pourriez-vous préciser votre pensée quand vous dites “gouvernement de voleurs”? Faites-vous référence à tous ceux qui ont travaillé au gouvernement sous le règne de Jean Charest? Ou faites-vous référence uniquement aux ministres dans les gouvernements Charest? Et puis, ça ne vous ferait rien d’attendre un peu pour voir qui va faire partie du conseil des ministres? En attendant, rassurez-vous, Tony Tomassi, Nathalie Normandeau et Marc-Yvan Côté n’en feront pas partie, tout en soulignant que les deux derniers ne sont pas accusés de quoi que ce soit.

    • Pour Anthrax qui a prédit l’avenir

      Rappel:

      anthrax
      5 janvier 2014
      15h15

      Que nous réserve 2014 ?

      Si on pouvait prédire l’avenir…
      moi, je le peux !

      Philippe Couillard qui veut signer le rapatriement de Constitution s’il est élu, va manger toute une claque !

      Cet ancien agent du Comité de surveillance du Service Canadien de Renseignement, avec Arthur Porter, ex-homme d’affaire, a gouté pratiquement à tous les rateliers. Il a travaillé 4 ans en Arabie Saoudite pour une compagnie appartenant à la famille royale. Un pays où l’intégrisme est trés sévére en appliquant la charia.

      Je ne ferai jamais confiance à Philippe Couillard, qui devrait absolument avoir le consentement des québécois pour signer la Constitution, ce que les gouvernements avant lui ont toujours refusé.

      Qu’il fasse son élection sur ce sujet, et il va en manger toute une ! il ne pourra pas se cacher, le chat devra sortir du sac ! le Québec n’est pas à vendre au fédéral, Mr Couillard, c’est une société distincte, une Nation. On vous attend.

    • Dite-moi sans rire que le journal La Presse n’est pas un journal de propagande, l’édition de ce matin est à pleurer pour ne pas dire autre chose. Lysianne Gagnon s’en prenant à Gilles Vigneault dépasse l’entendement, c’est proprement scandaleux. Si La Presse s’en prend aux convictions de ce grand Québécois, alors il ne reste qu’à s’effacer. Boucar Diouf ce matin sonne l’alarme et personne ne l’entend. Je me reconnais de moins en moins dans ce journal et je songe sérieusement à m’en désabonner après des décennies de fidélité.
      Il y a tout au plus une petite dizaine de personnes qui s’affichent dans votre bloque comme souverainiste et je pense que c’est encore trop selon la plupart de vos lecteurs

      Merci à P.Foglia la seule caution morale de ce journal.
      M.Leduc

    • @anthrax 12 avril 2014 13h15

      “le Québec a été reconnu comme une Nation !”

      - – - – - – - – - – -

      C’est faux.

    • @ LouisRichard –
      Faut dire à la défense des péquistes qu’on a fait croire au monde que le Qc a perdu 67 000 jobs permanentes sous Pôline, alors que la vérité est qu’il s’est créé 47 900 emplois, dont 32 400 à temps plein et 15 500 à temps partiel sous le gouvernement du Parti québécois, c’est-à-dire de septembre 2012 à mars 2014. J’ai vérifié moi même les données obtenue par l’Enquête sur la population active de Statistique Canada, les mêmes que celles utilisées par Phi -Phi-lippe Couillard.
      De plus, toujours selon la même source, il ne s’était créé que 27 700 emplois sous le PLQ, au cours des 12 mois précédant l’élection du 4 septembre 2012. Chiffre à rapprocher des 47 900 créés sur 18 mois, sous le PQ, soit 32 000 sur une base annuelle.
      Faut dire aussi que d’après les données publiées hier par l’ISQ la production minière a atteint 8,30 G$ en 2013, une augmentation de 3,3 % par rapport à 2012. Encore là contrairement aux prétentions de Phi-Phi-lippe selon lequel Pôline aurait massacré le secteur.
      Bref, faut dire que la vérité n’étouffe pas les gens de l’autre côté…

    • Q : Qui doit remplacer Pauline Marois?

      R : Maintenir la tradition, donc :

      Un (e) jovialiste (un adepte de l’aspiration candide à l’infini…).

    • Le journal La Presse est neutre l’édition de ce matin est formidable. Lysianne Gagnon faisant l’éloge de Gilles Vigneault est remarquable, La Presse vantant les convictions politique de ce grand Québécois me désarçonne. Boucar Diouf ce matin enchanté de la joie de vivre typiquement Québécoise et de sa bonasserie est un vrai baume pour nous. Je ne reconnais plus ce journal, gardien de la spécificité francophone et je songe sérieusement à m’en désabonner après des décennies de fidélité.
      M.Lavoie juste de l’humour, rien qui mérite la censure, juste de l’humour et de la dérision.
      M.Leduc

    • manonb

      12 avril 2014
      01h06
      SuperCass…

      L’article no 1 du PQ aura toujours sa raison d’être, tant que nous serons un peuple qui a droit à l’auto-détermination.

      Ce n’est pas dit qu’un jour, les francophones ne se réveilleront pas.

      ——————————————

      Les francophones sont parfaitement éveillés. La preuve: ils ne vous font plus confiance et ils ont bien raison. Vous avez tout essayé pour les envoyer dans votre cage à homards : une charte qui n’était qu’un leurre électoral, l’ambiguité référendaire, le printemps érable, les promesses non remplies, et enfin la commission Charbonneau et le financement illégal.
      Je vous ferais remarquer qu’il n’y a pas que des francophones au Québec. Les anglophones ont largement contribué à ce que nous sommes aujourd’hui.. Et si vous continuez à parler du Québec comme s’il n’y avait que des francophones, alors vous n’avez rien compris.

      G. Michaud

    • @tibob25 15h55

      Vous écrivez: “Pour Anthrax qui a prédit l’avenir”

      Les séparatistes ne sont pas bons pour nous parler d’avenir. Oui, ils peuvent bien nous dire qu’ils veulent se séparer du Canada, mais quand on leur demande comment ça va marcher, ils sont incapables de répondre. Depuis 50 qu’on en parle, ils n’ont jamais pu nous dire quel système politique on aurait, quelle serait l’organisation territoriale, quelle serait la monnaie, s’il y aurait une armée avec des bateaux et des avions, etc.

      Les séparatistes sont surtout bons pour nous parler du passé comme les Plaines d’Abraham, Dollard-des-Ormeaux, les Patriotes, la nuit des longs couteaux et autres légendes similaires entremêlées d’inventions diverses.

      Aujourd’hui, ils se cachent. Pauline Marois est à New York, Louise Beaudoin est à Paris, André Boisclair n’a pas été vu depuis des lunes et même l’internaute “souverain” s’est volatilisé dans le cyber-espace.

      Donc avec la victoire de lundi dernier, on a réglé plusieurs problèmes pour longtemps et on s’est débarrassé de plusieurs personnages qui nous empoisonnaient l’existence, dont certains députés et ministres et quelques internautes belliqueux.

      Vive le grand ménage du printemps! Vive le Québec libéré! Vive “MON QUÉBEC” libéré comme dirait “souverain”!

    • Boucar Diouf

    • Henry Bain

    • Carbone 14 est bien tranquille…

    • Ils sont fatigants les Pikious.

      Ils reviennent encore sur les statistiques de l’emploi sous Pôline.

      Il y en a même un qui dite que la production minière a augmenté.

    • Fritz2

      12 avril 2014
      17h27

      Tu as totalement raison, très beau commentaire

    • @ Fritz2, 12 avril 2014, 17h27

      Vous avez bien raison.

      L’on peut dire aussi que pendant que les sécessionnistes se cachaient dans les bois, les canadiens-français libéraient la France.

      Maintenant, les sécessionnistes demandent à la France de cautionner la destruction du pays qui l’a libéré.

      Les sécessionnistes sont même offusqués lorsque la France invite le Canada.

    • @ greflechi…pas assez!

      12 avril 2014
      15h19

      Vous mélangez tout, relisez moi ainsi que le texto de l’ourson en peluche pour remettre le tout dans son contexte.

    • La question est : Qui doit remplacer Pauline Marois ?. Le Parti Québécois représente 25% des voteurs, et constitue toujours l’opposition officielle. L’option souverainiste demeure l’article premier de la constitution de ce parti, et trois des aspirants chefs les plus connus ont clairement réaffirmé leurs attachements respectifs à cet article le soir même de leur défaite. La dernière élection a eu le mérite de démontrer que l’électorat ne tolère plus les manipulations stratégiques sur la question de la séparation ( ou de la souveraineté, pour ceux et celles qui préfèrent ce terme). Le prochain chef péquiste doit donc être quelqu’un qui ferme pour toujours la porte des stratégies à la Claude Morin, et s’engage clairement dans la voie dictée par l’article un du parti qu’il entend diriger. L’électorat décidera si c’est la voie à suivre, mais il faut que le PQ, s’il veut redevenir crédible, cesse de nous dire que nos décisions sont dictés par d’autres ( l’argent et le vote ethnique), ou la peur (l’épouvantail référendaire).
      Sur les trois aspirants-chefs que nous connaissons déjà, M. Lisée s’est fait remarquer à titre de conseiller politique, et possède un intellect reconnu. Autrement on ne l’aurait pas embaucher
      comme conseiller rémunéré. M. Péladeau est un héritier ( tout comme Pierre Trudeau à l’époque) et s’est fait remarquer par une méthode particulière d’aborder les conflits dans le monde du travail. Qu’on admire ou non la méthode forte,il faut se rendre à l’évidence que cet homme ne connaît qu’une façon de faire les choses. Si les militant(e)s concluent que c’est la façon de faire pour faire avancer l’article Un, alors il a certainement une longueur d’avance. Personnellement je ne le crois pas, mais ce n’est pas mon parti. Reste M. Drainville, le journaliste neutre…il n’a pas de CV qui mérite considération, et sa dernière prestation ne lui a pas fait honneur.Je ne crois pas qu’il soit un aspirant sérieux.
      Je conclue que le PQ serait probablement mieux servi par un chef qui n’a aucun lien avec la défaite et les contradictions de la dernière campagne, quelqu’un qui peut rallier les appuis financiers et médiatiques de M. Péladeau,tout en profitant des conseils du conseiller par excellence M. Lisée, mais en tout état de cause quelqu’un qui refuse de renier leur article Un.
      On a mentionné M. Aussant. Pourquoi pas ? Sinon lui, quelqu’un qui lui ressemble.
      Quelqu’il soit, il n’aura pas mon appui, à cause de l’option souverainiste que j’oppose, mais il aura droit à mon respect tant et aussi longtemps qu’il représentera honnêtement son option.

    • rdnsls

      12 avril 2014
      15h50

      Vous voulez que je prédise ma pensée ?

      J’entends par gouvernement de voleurs tous les anciens ministres libéraux qui se devaient de ramener $100,000 par année chacun d’argent sale dans la caisse du parti.
      Couillard lui même l’a admis du bout des lèvres tout en riant de nous en nous disant qu’il n’avait jamais été d’accord avec cette pratique.

      J’écoutais cette semaine les Hamad et Moreau nous dirent qu’ils étaient blanc comme neige et cela avec un grand éclat de rire comme pour nous dire que le party recommence de plus belle.
      D’ailleurs, l’équipe libéral est sensiblement la même que sous Charest et rien n’indique un changement de moeurs au niveau de l’éthique, bien au contraire car on a un manque à gagner de 18 mois à rattraper.

      On se pourlèche déja les babines avec le projet libéral de 50 cliniques privées.

      Par privée, nous devons comprendre que le gouvernement, c’est à dire nous, va tout payer et que les profits vont naturellement aller dans les poches des propriétaires.

      On peut d’ailleurs se douter qui seront ces 50 propriétaires n’est ce pas ?

      Je vais vous faire 2 prédictions, un déficit qui atteindra les 5 milliards par année et les dépenses en santé qui vont passer de 50 à 60% du budget. Et ce avant 2018.

      Les libs ont détruit le secteur manufacturier au Québec entre 2003 et 2012.
      Ils vont maintenant détruire les finances publiques dans ce mandat.

      P/S Quant au accusations de corruption et de collusion, oubliez ça, le nouveau chef de la SQ libéral va se charger de faire disparaitre ce dossier très rapidement.
      La CC va finir comme la commission Gomery, on va pincer quelques petits poissons mais la classe politique ne sera pas touchée.

      M. Duclos

    • @marcelleduc – Car, bien sûr, il n’y a que les séparatistes qui ont un sens moral. Sortez, un peu…

    • Peladeau pour vraiment tasser le parti à droite.

    • À l’alias the real lulu, élaborer un peu, des one liners c’est facile à faire, ce blogue en est en plein.
      Et vous The real lulu, vous sortez où?
      M.Leduc

    • @laportestephane: Le rendez-vous entre Marois et Couillard pour la passation des pouvoirs se fait attendre. Pour une fois que c’est le docteur qui attend…

    • JCHudon. Je ne partage pas tout ce que vous dites, mais j’aime votre commentaire, pondéré, non acrimonieux, cela rehausse le débat.
      M.Leduc

    • puck…

      une société socialiste?

      Et vous prenez ça où, pauvre vous?

    • Pendant que les Chefs du PQ se disputaient pour savoir comment cuire le poisson, celui-ci a pourri avant même que les protagonistes de la vérité s’entendent.

    • LouisRichard…
      Avec le gendre de messages que vous écrivez, vous êtes très mal placé pour parler de névrose…

    • René Lévesque n’aimait pas le choix du nom Parti Québécois et on comprend comment le Québec a été “pécufié” par le PQ et dans cette élection ridicu-Lisée le Québec n’aura jamais son Élysée de l’ère Parizeau. Faudra déboucher le Drain-ville et décrocher le crucifix qui embête l’Assemblée nationale. Un étudiant délinquant et allumé au carré rouge pourrait se donner cette mission et faire avancer le Québec laïcisé. Le futur chef sera audacieux et révolutionnaire assumé. Amir Khadir aurait la trempe mais sans les dogmes co-solidaires et co-porte-paroles des co-dirigeants d’un gouvernement. :)

    • Il est beaucoup trop tôt pour prévoir le prochain chef du Parti Québécois. Ce parti doit d’abord faire son deuil et analyser les raisons de sa cuisante défaite. Parce qu’ils ont mangé toute une dégelée.

      Quoi qu’il en soit, le prochain chef aura comme défit de recentrer les objectifs de ce parti vers les aspirations du peuple. Il faut sortir du vieux débat sur la souveraineté qui perdure depuis 40 ans.

    • JCHudon

      12 avril 2014
      18h32

      La question est : Qui doit remplacer Pauline Marois ?. Le Parti Québécois représente 25% des voteurs

      ———————

      Je vous rappellerez que le PLQ a 30 % de votes du total d’électeurs.
      1 personne sur 3 n’a pas voté libéral. Nous sommes loin d’un consensus social

      Le PLQ n’a pas gagné, c’est le PQ qui a perdu.
      Une campagne pitoyable.
      Une campagne est une guerre, on sort de la table à café.
      Marois et ses 3 amies de femmes ont été les stratèges.

      Oubliez Drainville, Lisée , Desgagné, ils n’ont pas eu un mot à dire.
      Les députés ne sont pas des idiots et voyaient sur le terrain que ça ne fonctionnait pas.

      Fournier à passé 33 jours cachette dans l’autobus , c’était lui le coach.
      Il en a vu d’autres avant.

      Le lion peut être le chef d’un troupeau de moutons.
      Un mouton ne peut pas être le chef d’un groupe de lions.

    • @Fritz2 17h27

      Je n’aurais pas écris mieux que ce que vous avez écris.

      @Anthrax et tous vos pseudos

      Vous semblez découragé ces temps-ci, dépressif même. Vous devriez consulter Maka Kotto, vous savez, le spécialiste des problèmes mentaux péquistes. Sauf que j’ai entendu dire qu’il y a une liste d’attente en ce moment.

      Mais ne vous en faites pas. Nous les canadiens nous sommes accueillants et empathiques. La preuve, nous vous avons ouvert les bras quand vous avez quitté la France afin de trouver un nouveau pays, une nouvelle famille, une nouvelle vie, de nouveaux espoirs. Si le PQ vous néglige, nous, canadiens, nous seront à vos côtés pour vous soulager, vous appuyer.

      Et prenez réconfort en constatant le bonheur et la réussite de votre fille et de son époux, un fier membre de la ROYAL CANADIAN ARMY. Deux membres de la grande famille canadienne, cette grande famille qui vous a accueilli si généreusement il y a maintenant près de 50 ans.

    • Tout d’abord, le Québec est une nation. Il est tout a fait légitime à ce titre qu’un jour le Québec devienne souverain. Cela peut prendre du temps, j’en conviens. L’idée d’indépendance ne va pas disparaître du jour au lendemain n’en déplaisse à certains fédéralistes.

      Pour remplacer Mme Marois, Sylvain Gaudreault serait un candidat intéressant. J’ai toujours bien appréciés ses interventions. C’est quelqu’un qui ne fait pas dans la petite politique.

      J’ai néanmoins des doutes sur ce parti. Il est primordiale de réduire les dépenses de l’état, d’atteindre le déficit zéro et de s’attaquer à la dette. Au travers de tout ça, il faut chercher à augmenter la productivité des entreprises. Pas sûr que le PQ peut faire ça et encore moins le PLQ d’ailleurs. Bref, je me considère plutôt lucide. Cela nous prendrait une personne de la trempe de Lucien Bouchard.

    • @lobwedge,
      «La lutte électorale est terminée depuis lundi. Mais puisque vous insistez, je dirais qu’il y autant de noms sur une autre liste mais qui contient le nom de nombreux péquistes. Je suppose que vous n’en doutez pas.»
      Vous pensez que le travail de l’UPAC devrait se terminer parce que la campagne est terminée? Heureusement non (malheureusement pour les libéraux).
      Si je vous comprends bien, il y aurait une autre liste à l’UPAC avec que des noms de péquistes? Jamais entendu parlé…
      GTremblay
      Montréal

    • @Manonb 19h25

      Vous écrivez à LouisRichard: Avec le genre (et non le gendre) de messages que vous écrivez, vous êtes très mal placé pour parler de névrose…

      Je crois que vous avez fait une erreur de destinataire. Votre commentaire aurait dû s’adresser à Manonb. La pauvre semble complètement dépassée depuis quelques jours et son 33 tours est de plus en plus raillé.

      Le recyclage serait à envisager.

      Emile Rousseau

    • @lobwedge
      Campagne électorale ou non, la corruption ne prend pas de vacances. Surtout avec les Libéraux de retour au pouvoir.
      APratte
      Sherbrooke

    • @Scipion007 18h22
      Relisez-moi aussi! Le point que je fais c’est qu’il y a plein d’avenues pour promouvoir notre culture (comme les réseaux que vous avez nommés dans votre réponse à Teddybear) mais que malheureusement trop peu de nos concitoyens les considèrent portant davantage d’intérêt aux TVA de ce monde. En bout de ligne, ce que je dis aussi c’est que ce n’est pas à travers la souveraineté que nous sensibiliserons les citoyens à la culture que nous aimerions préserver.

    • @boisdort

      non! Non!. Je ne pense pas que le travail de l’UPAC est terminé parce que la campagne électorale est terminée. Au contraire. Je souhaite que ce travail se poursuive tout le temps qu’il faudra et que ca prendra pour assainir les moeurs des PARTIS politiques, surtout ceux des Libéraux mais aussi ceux des péquistes qui se sont drapés trop longtemps sous le manteau de la vertu. Après toutes les révélations qu’on a entendues et qu’on a lues, je suppose qu.on a plus besoin de vous convaincre.

      G. Michaud

    • dalmasca

      12 avril 2014
      19h48

      Vous avez un drôle de raisonnement.

      Le PQ a gagné l’élection en 2012 avec environ 32 % des votes.

      Le PLQ a gagné l’élection en 2014 avec environ 42 % des votes.

      Maintenant, vous dites que ce n’est pas le PLQ qui a gagné, mais le PQ qui a perdu.

      Je pense que vous avez deux poids deux mesures.

      Je considère que le PLQ a gagné l’élection.

    • @manonb

      Vous ne savez pas que Francois Hollande est socialiste? En passant Francois Hollande est le president de la France au cas ou vous ne le sauriez pas!

    • @zduc

      12 avril 2014
      18h46
      rdnsls

      “J’entends par gouvernement de voleurs tous les anciens ministres libéraux qui se devaient de ramener $100,000 par année chacun d’argent sale dans la caisse du parti.
      Couillard lui même l’a admis du bout des lèvres tout en riant de nous en nous disant qu’il n’avait jamais été d’accord avec cette pratique.”
      ————————————————
      Si c’était illégal, j’espère qu’ils seront trouvés coupables. Et pour ce qui est de Philippe Couillard, peu importe ce qu’il pourrait dire, vous êtes sûrement de ceux qui ne le croient jamais parce qu’il est du PLQ. Il y en beaucoup comme ça sur ce blogue.

      “J’écoutais cette semaine les Hamad et Moreau nous dirent qu’ils étaient blanc comme neige et cela avec un grand éclat de rire comme pour nous dire que le party recommence de plus belle.”
      ——————————————
      avec un grand éclat de rire comme pour nous dire… Tiens, vous êtes décidément très fort pour deviner ce que les gens veulent dire uniquement art leur rire.

      “D’ailleurs, l’équipe libéral est sensiblement la même que sous Charest et rien n’indique un changement de moeurs au niveau de l’éthique, bien au contraire car on a un manque à gagner de 18 mois à rattraper.”
      —————————–
      Ça ne vous ferait rien d’attendre de voir la composition du prochain cabinet avant de dire que ça va être les mêmes? Et pour le “manque à gagner de 18 mois”, disons que c’est langue sale.

      “On se pourlèche déja les babines avec le projet libéral de 50 cliniques privées.

      Par privée, nous devons comprendre que le gouvernement, c’est à dire nous, va tout payer et que les profits vont naturellement aller dans les poches des propriétaires.

      On peut d’ailleurs se douter qui seront ces 50 propriétaires n’est ce pas ?”
      ————————————-
      Que le PQ fasse sa job d’opposition officielle et qu’il pose les questions pertinentes en chambre. Arrêtez de sauter aux conclusions et de prêter de mauvaises intentions

      Je vais vous faire 2 prédictions, un déficit qui atteindra les 5 milliards par année et les dépenses en santé qui vont passer de 50 à 60% du budget. Et ce avant 2018.

      Les libs ont détruit le secteur manufacturier au Québec entre 2003 et 2012.
      Ils vont maintenant détruire les finances publiques dans ce mandat.

      P/S Quant au accusations de corruption et de collusion, oubliez ça, le nouveau chef de la SQ libéral va se charger de faire disparaitre ce dossier très rapidement.
      La CC va finir comme la commission Gomery, on va pincer quelques petits poissons mais la classe politique ne sera pas touchée.

    • Plus que jamais, le Pikiou vit dans un conte de fées avec des sorcières.

      Les Pikious comparent la souveraineté à une pierre précieuse volée autrefois sur les Plaines d’Abraham.

      Les Pikious disent que l’unique moyen de retrouver cette pierre précieuse est par le passage obligé de la sécession.

      Comme dans les contes de fées et de sorcières, ce passage obligé est périlleux et semé de pièges avec des monstres mythiques ayant des noms anglais et, depuis peu, arabes.

      Pour trouver la souveraineté, il faut trouver la pierre précieuse. Pas avant !!!!

      Une fois la pierre précieuse entre les mains du Pikiou, la terre hostile se transformera magiquement en une terre riche avec pleins d’arcs-en-ciel et des bonbons.

      Pour les Pikious, la souveraineté est une affaire mythique qui ne réalise pas dans le Canada.

      C’est la raison pour laquelle, le Pikiou délaisse les affaires d’État au nom d’un rêve paresseux.

    • @swissmade 12 avril 2014 20h08

      “Tout d’abord, le Québec est une nation… Bref, je me considère plutôt lucide.”

      - – - – - – - – - – - – - – - –

      Ça mérite une mention dans le Livre des records Guinness dans la section des absurdités !

    • fauconcanadien

      12 avril 2014
      20h47

      dalmasca

      12 avril 2014
      19h48

      Vous avez un drôle de raisonnement.

      Le PQ a gagné l’élection en 2012 avec environ 32 % des votes.

      —————-

      Le régime Charest le pire gouvernement de l’histoire canadienne.
      Charest élu trois années consécutives le pm le moins apprécié des provinces canadiennes.

      Qu’il réussisse à faire élire 50 députés et reprendre le pouvoir 18 mois plus tard.
      Tient du prodige !
      Les opposants sont faibles comme Harper qui a été maitre à Ottawa pendant 5 ans minoritaire.

      En 2012 74% de la population a été voté en 2014, 71%
      Lorsque le peuple sort voter, le PQ prend le pouvoir.
      Ils n’aiment pas la version 2012-2014. Il faut un upgrade.

      Qui sait , pour se faire pardonner, le Bloc sera peut-être majoritaire à Ottawa.

    • @ andrepratte , 20h19

      Campagne électorale ou non, la corruption ne prend pas de vacances. Surtout avec les peKisses de retour dans l’opposition.
      Hector Brito
      St- Glin Glin des meu-meu

    • puck.
      Je sais très bien qui est Hollande.
      C’est votre message qui n’est pas clair. Je n’ai jamais dit que je voulais vivre dans un pays socialiste, je n’ai jamais dit non plus que je voulais que le Québec le soit, alors…

    • . . . Question éclair 2: Qui doit remplacer Pauline Marois?

      Et bien M. Lavoie, les réponses à votre question ne permettent pas de dégager une tendance intéressante pour l’identité d’un (ou une) futur chef péquiste.

      Il existe sûrement quelques alternatives différentes pour le futur du PQ et selon chacune de ces alternatives, la personne appropriée pour remplir le rôle de chef ne serait probablement pas la même.

      exemple :
      1- Pour continuer et reprendre le même cycle improductif des dernières décennies, je crois que B. Drainville serait le bon candidat.
      2- Pour prendre une orientation plus à “gauche”, … c’était P. Marois la bonne personne … elle n’était pas crédible avec un discours plus à droite.
      3- Pour une orientation plus à droite …. je choisirais P.K. Péladeau mais il a des preuves à faire puisque la politique, ce n’est pas du privé …. une fusion de l’aile droite du PQ avec la CAQ pourrait offrir une très bonne opposition au PLQ.
      4- Pour tuer le P.Q. … revenir à l’option 1 et choisir B. Drainville quoique J.F. Lisée pourrait faire une belle job.
      5- Pour une sortie (fin élégante) de l’option souverainiste, choisir P.K. Péladeau qui ira négocier la question du référendum avec Ottawa ainsi que les paramètres qui encadreront une transition en cas de séparation et/ou certaines conditions pour une signature de la constitution.
      Question du référendum : Choisissez l’option que vous préférez pour l’avenir du Québec :
      a) Je veux que le Québec devienne un pays avant telle date (____)
      b) Je veux que le Québec signe la constitution du Canada avec les protections _x_x_ pour la culture francophone québécoise

      Il y a sûrement d’autres alternatives !

    • Celui qui sera le Chef suprême du Pikiou est un homme doué pour inventer des histoires.

      C’est Clotaire Rapaille le futur Chef du Pikiou.

      Clotaire Rapaille

      Clotaire Rapaille

      Clotaire Rapaille

    • @LouisRichard

      Qu’est que t’en sait de ceux qui ont combattu en France… As tu seulement combattu pour se grand pays que tu défends autant??? Moi oui et j’y aies laissé beaucoup alors je pense qu’au lieu de dire vraiment n’importe quoi tu serais mieux d’aller relire l’histoire sur ceux qui se sont engagé durant les deux grande guerre…

      PS: Je pense vraiment que ceux qui sont supposé servir de modération vous manquez le bateau mais pas à peu près faite votre job non de dieu…

    • rdnsls

      12 avril 2014
      21h13

      Vous avez raison sur un point

      En effet, je ne crois rien de ce que Couillard ou tout autre libéral peut dire.
      Pour moi, libéral = crasse

      Mais libre à vous d’y croire

      On verra le résultat dans quelques années

      M. Duclos

    • @marcelleduc
      Il est impossible de relever le débat avec des gens de votre acabit, car SEUL vous, les souverainistes, détenez La Vérité Absolue sur l’avenir du Québec. À vos yeux, toute discussion qui vont à l’encontre de votre dogmatisme, est automatiquement un rabaissement intellectuel. Après cela, avec une telle attitude, vous vous demandez pourquoi la majorité des Québécois (de toute origine) ne veulent rien savoir de votre discours…

    • @ yosemite85, 12 avril 2014, 22h28

      Bla, bla, bla, bla

      Comment tu peux connaître plus que moi ce qui s’est passé lors de la 2e grande guerre ?

      Tu as été où ?

      Tu étais sur la Plage Juno ?

      Au Mont Cassino ?

    • @Fritz2 10h58

      J’approuve votre message a 100%

    • Comme les péquistes sont prêt a croire n’importe quoi, même quand la réalité les frappent en pleine face, ils leur faut un leader charismatique qui soit complètement hors du commun.

      Je vous donne: RAEL !!!

    • alias M. Abroad avez-vous lu La Presse? si oui prouvez moi le contraire de ce que j’affirme. M.Abroad votre texte n’est que du blablabla. Quand nous n’avons pas d’arguments, il est trop facile de poser en victime. Vous n’aimez pas mon discours! d’accord, j’attends vos arguments pour le démontrer et SVP repasser pour le discours sur la morale de la vérité absolue, le dogmatiste et rabaissement intellectuel, d’ailleurs je cherche, et je ne vois pas.
      Sans rancune M.Abroad,
      M.Leduc

    • @dalmasca 21h24

      Vous et vos comparses font pratiquement toujours la même erreur quand vous dites que le PLQ c’est la même équipe que Charest avait en 2012. Je vous signale que 70% des candidats a l’élection n’était pas la en 2012. Je vous signale aussi que les postes clés n’iront certainement pas aux mêmes personnes qu’avant car ceux-ci sont également nouveau dans le PLQ.

      De plus vous dites “Qu’il réussisse a faire élire 50 députés…”

      Vous dites cela comme si c’était Charest qui était le chef du PLQ. Nonobstant de vos convictions anti-libérale vous devriez être en mesure de constater déjà une énorme différence entre ces deux personnes.

      Pour ce qui est du fait que le PLQ de Charest ait fait élire 50 députés il y a 18 mois, ce qui me frappe dans cela est le peu d’importance que le PQ ait accorder a ce fait pourtant très significatif tant sur le plan de la stratégie que sur le projet principal péquiste. Et que cela était aussi une réaction face à Marois.

      Un bon nombre de comtés de Montréal seront a toutes fins pratiques toujours PLQ.
      Il en va de même a l’Outaouais. La région de que ne pourra aller du PLQ a la CAQ et vice-versa.
      Seulement qu’en termes de stratégie, les trois plus grand pôles échappent au PQ. Que le PQ n’ait pas réaliser cela avant d’aller en élections relève d’une grande incompétence de la part des stratèges.

      Et une autre erreur importante que les stratèges ont commise est qu’ils ont cru que la charte de Drainville allait porter le PQ au pouvoir. Même si les sondages démontrait qu’une majorité de Québécois voulais une sorte de loi qui balise les accommodements, ils ont oublié de pondéré l’importance que ceci avait pour les Québécois. Et la réalité c’est que pour la grande majorité, d’avoir une charte avait une importance minime par rapport aux autres enjeux de notre société. Mais le PQ s’est lancé tête première en élections avec la charte. Pas fort fort ces stratèges…

      Quand à l’article premier du PQ, celui n’intéresse en grande partie que les baby boomers vieillissant. Les jeunes, pour lesquels ce projet serait supposé les concernés, ne s’y intéressent pas. Ceux qui sont politisés ont des idéaux plus élevés que de créer une nouvelle nation, qui ne ferait qu’ajouter a la cacophonie existante des nations. Ils sont préoccupés par les changements climatiques, la surpopulation, les iniquités dans le monde et les tensions entre certaines nations. Les enjeux sont trop grands pour n’être que concernés que par des histoires de langues, ou d’identités réductrices. Ils sont des humains et des habitants de notre monde avant tout et bien avant que de se considérer que comme Québécois ou Canadien.

      Finalement, nul ne peut douter un instant que Marois polarisait les opinions. Et au cas ou vous ne le saviez pas, cette polarisation ne s’opérait pas d’un côté favorable pour elle. Arriviste comme pas une avec les millions obtenus par son conjoint alors qu’il occupait des postes clés dans des organismes sous contrôle gouvernemental, elle avait fait l’erreur de tenter de faire croire a la population qu’elle n’était qu’une femme qui vivait modestement. Pourtant, tout le monde se rappelle des toilettes rénovée a coup de centaines de milliers de dollars.

      Très peu de de chef au PQ furent autant impopulaire. Un autre chef aurait diminuer l’ampleur de la défaite mais n’aurait pas réussi a vaincre les libéraux. Le “wedge issue” de la charte que le PQ a tenté d’exploiter n’a surtout que servi a créer de la méfiance envers le PQ. Et comme c’était Marois la chef et que c’est elle qui a décider d’aller en campagne avec cette charte, cela n’a servi qu’à renforcer le sentiment de méfiance déjà présent dans l’opinion publique envers elle.

      J’en suis rendu a penser que les jeunes ne suivront même pas un leader ou un parti politique québécois ou canadien, mais bien plus quelqu’un ou une organisation trans-nationale qui voudra s’attaquer au défis mondiaux du 21ème siècle. Personnellement je crois que ce serait la meilleure des choses qui pourraient se produire – nous avons failli a la tâche de donner a nos jeunes un monde meilleur; je souhaite qu’ils s’organisent pour se le donner.

    • Correction

      La région de Québec passera du PLQ a la CAQ et vice-versa

    • RÉFÉRENDUM

      La population de Kitimat dit NON au pipeline.

      http://globalnews.ca/news/1266955/kitimat-b-c-residents-vote-no-in-pipeline-plebiscite/

    • - «Qui doit remplacer Pauline Marois?»

      Ça n’a AUCUNE IMPORTANCE.

      L’économie est maintenant un système PLANÉTAIRE.

      Aucunes de nos marionnettes du système financier ne peut répéter autre chose que «Croissance économique», «Encore plus d’emplois», «Dérégulation de la finance», «Privatisation» et «PPP».

      Et malgré tout ça, ils vont se planter pas à peu-près !

      Ça va être rigolo, pour ne pas dire franchement tordant, de voir les Libéraux nous sortir des excuses, des raisons et des justifications pour l’augmentation de l’endettement et du déficit.

      «Ah, c’est la faute à la conjoncture économique», «Le climat économique mondial n’est pas propice», «C’est à cause du crash économique de 2015», bref, l’économie va continuer de pérécliter et c’est tout ce que devront gérer les Libéraux.

      Si j’étais Péquiste, je serais content de voir les Libéraux «pognés» pour 4 ans à gérer la stagnation économique !

      Des heures de rigolade en perspective !

    • Richard Bain!

    • Peter McCloud ou Dave Babich!

    • L’indépendance changera rien dans vos vies de citoyens, ça va juste donner plus de pouvoirs a l’Assemblée nationale pour mieux contrôler le peuple, et Dieu sait que le gouvernement du Québec a pas ben ben confiance dans son peuple, la tentation totalitaire est jamais bien lion avec lui. Souvenez-vous de la loi 14, on voulait INTERDIRE a des adultes d’étudier dans un cégep anglophone. Ensuite qu’est-ce que ça aurait été ? On aurait fermer les écoles d’apprentissage des langues tel que Berlitz pour faire sur que le peuple reste unilingue et ne puisse communiquer hors des frontières québécoises ? On a couper les allocations familiales aux femmes pour les forcer a retourner sur le marché du travail et payer de l’impôt avec les garderies a 5$ parce que le gouvernement du Québec cherche des revenus a tout prix. Pourquoi n’a-t-on pas donner le choix aux femmes de rester a la maison si ça leur chante ? beaucoup de femmes aimeraient mieux rester a la maison avec leur ptit au lieu d’aller travailler dans une sweatshop de la rue Chabanel au salaire minimum.

      Le Canada fonctionne quand le gouvernement du Québec négocie de bonne foi. Le fédéral a amender la Constitution canadienne pour permettre au gouvernement du Québec de déconfessionaliser les commissions scolaires, il a donner la formation de la main d’œuvre au gouvernement du Québec quand celui-ci l’a demander, même si Québec a pas su gérer ça comme du monde encore une fois. Il a reconnut le Québec comme une nation, a régler le problème de déséquilibre fiscale en baissant de deux points la TPS, a procéder a l’harmonisation des taxes qui a donner un gros chèque au gouvernement du Québec que ce dernier a bien sur dilapider aussitôt le chèque reçu. Cette semaine on apprenait qu’Ottawa est prêt a aider le Québec pour développer ses richesses naturelles. Y’a juste des politiciens avides de pouvoirs qui rêvent a l’indépendance, le peuple lui essai juste de se faire une vie.

    • @greflechi

      Vous avez répondu:
      Parfait. Maintenant, dites-moi ce que la séparation du Québec va faire dans ce domaine. Nous avons déjà ces excellents canaux (je les regarde à l’occasion) et la séparation n’améliora rien ici. Notons, toutefois, que les cotes d’écoute de ces canaux sont très basses comparativement à d’autres chaines avec des émissions comme Le banquier, Occupation double, etc… Ce qui peut vouloir dire que le consommateur moyen n’est pas intéressé à “notre culture” et ce n’est pas l’indépendance qui va régler ce problème-là.
      ————————————————————————————————————–
      Où dans mon texto avez-vous lu que je disais que la séparation du Québec était pour régler certains problèmes liés à la culture? L’Ourson en Peluche faisait état de sa grande culture Nord Américaine pour nous prouver que nous étions tous aussi intoxiqués que lui-même. Moi je lui ai répliqué qu’il y avait une autre façon de voir les choses lorsqu’on voulait bien se donner la peine de regarder un peu autour de nous ce qui ce faisait au Québec. Vous semblez me prêter des intentions séparatistes vous qui semblez confondre cette option avec la souveraineté comme plusieurs de nos concitoyens d’ailleurs. Je ne me fais plus d’illusions pour ces deux options depuis 1995, la seule et unique chance que nous avons eu pour y arriver. Depuis, il y a eu les Libéraux qui ont ouvert à plain régime les vannes de l’immigration et qui ont fait passer l’île de Montréal sous la barre des 50% de francophones. Jacques Parizeau pourrait changer sa déclaration choc du lendemain référendaire de 1995 et dire que c’est simplement à cause du vote ethnique que le PQ a perdu les élections de 2014. Pas à cause de l’argent puisque aucun intervenant du gouvernement fédéral n’a cru bon d’intervenir durant la dernière campagne électorale. Et ils étaient certains qu’ils n’avaient pas à le faire non plus.

      Si je reste d’allégeance péquiste c’est que je crois que c’est le seul parti qui a vraiment à cœur de protéger ce qui nous distingue du reste de l’Amérique, notre culture francophone et nos droits qui s’y rattachent. D’ailleurs, les opposants à la loi 101 ont recommencé à tiré à boulets rouges sur celle-ci. www.oqlf.gouv.qc.ca/ressources/…hs/ral01_charte_bourhis_vf_1.pdf‎

      Bonne journée.

    • @marcelleduc, 15 avril, 15h56

      Ça fait déjà un bout que c’est fait de mon côté. Je l’avais fait au début des années 90 alors qu’il était évident que ce journal avait même perdu la simple réflexion nationaliste.
      Depuis, la tangente a continué.
      Je ne pas lu Gagnon sur Vigneault, je n’irai pas le lire, mais je vous crois sur parole.
      On pourrait énumérer nombre d’éléments éloquents de ce genre au fil de la dernière décennie.
      Dans les années 90, quoique la tangente était bien entamée, il y avait un effort quand même. Du moins, on sentait cet effort même si c’était bien peu.
      Aujourd’hui, si on prend un petit pas de recul, on ne peut que constater que le rythme et et le tournant est “si la norme” que ça en est ridicule.

      Bref, bien d’accord avec vous. Un commentaire tout simple, plein de vérité, qui frappe dans le mile.

    • Dites donc, la passation des pouvoirs va avoir lieu quand? Certaines personnes ont même commencé à dire que le délai est dû au temps que ça prend pour faire disparaître toutes traces compromettantes. Les déchiqueteurs marcheraient sans arrêt depuis 6 jours.

    • manonb; 11 avril 2014; 22h33 :

      « Je vous soumets en partie une lettre écrite par Louis Bernard, qui résume très bien les raisons logiques de se prendre complètement en main:

      « “Les «raisons» de cette souveraineté sont nombreuses et impératives. À l’heure actuelle, le Québec n’est pas libre de ses choix : [...] »

      – –

      Vous vous définissez trop par le déni. Il est là votre problème.

      De plus, il est faux de prétendre que le Québec n’est pas libre de ses choix :

      - les Québécois peuvent en toute liberté voter majoritairement en faveur de la séparation du Québec et de la création du pays Québec.

      Mais ce projet n’est pas le mien.

      Mon pays, je l’ai choisi et le vis déjà de mon vivant : c’est ma langue qui tous les jours me rappelle que j’appartiens à une communauté linguistique de laquelle émane une identité définie et langue dont l’individuation délimite d’elle-même le territoire occupé par ce peuple qui en fait usage.

      Daniel Verret

    • Je que je lis ici, c’est vraiment n’importe quoi pour justifier les libéraux et abuser de bassesses diffamatoires pour discréditer les opposants. Ils n’ont pas encore fait un move dans le présent mandat. C’est pathétique.

    • Les Pikious détruisent des documents compromettants.

      Le prochain prézident du Pikiou sera donc Déchi Kéteux

    • @marcelleduc 12 avril 15h56 (voir aussi pierre_lemay 06h42)

      Vous écrivez: “Dite-moi sans rire que le journal La Presse n’est pas un journal de propagande, l’édition de ce matin est à pleurer pour ne pas dire autre chose. Lysianne Gagnon s’en prenant à Gilles Vigneault dépasse l’entendement, c’est proprement scandaleux. Si La Presse s’en prend aux convictions de ce grand Québécois, alors il ne reste qu’à s’effacer. Boucar Diouf ce matin sonne l’alarme et personne ne l’entend. Je me reconnais de moins en moins dans ce journal et je songe sérieusement à m’en désabonner après des décennies de fidélité.
      Il y a tout au plus une petite dizaine de personnes qui s’affichent dans votre bloque comme souverainiste et je pense que c’est encore trop selon la plupart de vos lecteurs

      Merci à P.Foglia la seule caution morale de ce journal.”

      Relisez bien le texte (très intelligent) de Mme Lysianne Gagnon. Oui, elle mentionne brièvement Gilles Vigneault, mais elle ne s’en prend pas à lui. Quoi qu’il en soit, il n’est pas un dieu et on peut bien le critiquer, surtout s’il s’invite dans le débat politique comme il l’a fait pendant la campagne.

      Pour ce qui est de M. Foglia, il n’est pas la seule caution morale de ce journal. J’aime bien le lire même si je ne partage pas toutes ses idées. Toutefois, son billet écrit à la suite de la candidature de PKP, c’était de la putasserie.

      Pour ce qui est de ce blogue, tout le monde peut y participer. On y trouve des commentaires de toutes les tendances et de plusieurs niveaux de qualité, allant des textes bien documentés de “cotenord_7″ aux ramassis d’insultes de “souverain”. Chacun écrit à la hauteur de ses talents. L’effet d’ensemble est assez chaotique, mais on peut bien s’amuser un peu. Il vaut mieux se chicaner sur un blogue que sur la rue.

      Bonne journée.

    • Qu’il fait bon de vivre dans ce merveilleux pays qu’est le Canada.

      J’y suis libre, heureux et prospère.

    • Qui doit remplacer Pauline ?
      Rambo… Avec ses gros bras, la réélection du PQ est assurée, il va envoyer des gros bras près des isoloirs.

    • @LouisRichard

      13 avril 2014
      07h18

      Vous m’avez devancé ce matin. Bonne journée.

    • @ M. Boucar Diouf

      Excellent votre article portant sur la protection de la culture Québécoise francophone et les dangers de l’assimilation anglo-saxone qui nous menace plus que jamais.

    • Pendant qu’au Québec nous dépensons pour des commissions qui n’en finissent plus, les autres provinces silencieusement se développent économiquement. Nous nous obstinons sur des idéologies, l’économie est mis en second plan. Le point en l’air, nous démontrons beaucoup d’émotivité, mais le développement de notre société en souffre. RÉVEILLONS NOUS..

    • Il y en as ici qui semble tjs connecter sans grande vie… Pourquoi ne pas aller remplacer Pauline???

    • @ LouisRichard

      T’es plus drôle plus imaginatif quand t’écris sous ton pseudo ce carbone14.

    • @Dalmasca 12 avril 19h48

      Bonjour monsieur,

      Je viens de lire votre commentaire et j’ai « accroché » sur cette portion où vous écrivez :

      « Marois et ses 3 amies de femmes ont été les stratèges. … Oubliez Drainville, Lisée , Desgagné, ils n’ont pas eu un mot à dire. »

      Ca, monsieur, c’est tout un « coup de canon » et je suis surpris que personne n’ait relevé l’information. Donc, permettez-moi de vous poser les questions suivantes :

      1. Qui sont ces 3 amies de femmes et pourquoi ont-elles été « désignées » stratèges de la campagne?

      2. Qu’est-ce qui vous fait dire que Drainville, Lisée et Desgagné étaient exclus du « comité de stratégie »?

      3. D’où tirez-vous ces informations?

      Merci à l’avance et bonne journée.

    • M. le modérateur ou M. Lavoie,

      Vous avez censuré 3 fois mon commentaire à l’attention de teddybear sur son texto du 13 avril 2014 04h4. Sérieusement, relisez son texte et dites moi franchement que certains de ses propos ne sont pas imbéciles, déconnectées de la réalité. Certains des blogueurs utilisent cet adjectif et vous les publier quand même ((ex:ticasque)).

    • @ rdnsls, 13 avril 2014, 07h32

      Merci beaucoup.

      Aujourd’hui, c’est une autre belle journée.

      La pluie va laver les rues sans que les lourdes organisations municipales aient à faire un effort surhumain pour se lever.

      Je vous souhaite une très belle journée dans notre merveilleux pays.

    • bernardm-spock

      13 avril 2014
      07h56

      ———————-

      Bonjour monsieur.

      Les 3 stratèges.
      Nicole Stafford, Dominique Lebel et Marie Barrette

      Un article qui en parle un peu

      http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201404/10/01-4756257-les-langues-se-delient-au-pq.php

      Désgagné a dit aussi dans un autre journal qu’il n’avait rien a voir avec la stratégie.
      Qui choisi ?
      Le chef, dans ce cas ci ,Pauline Marois.
      C’est comme au hockey l’entraineur choisi ses assistant entraineurs.

    • @Scipion007
      Vous avez écrit: “Où dans mon texto avez-vous lu que je disais que la séparation du Québec était pour régler certains problèmes liés à la culture? “.

      Or je n’ai jamais dit ça. La fin de mon premier post lançait une boutade contre la souveraineté ou l’indépendance comme l’approche ultime pour protéger notre culture, laquelle boutade avait comme objectif de vous permettre d’élaborer davantage sur le point que vous aviez fait antérieurement à propos entre autres des réseaux de télévision comme témoins du peu d’intérêt des gens d’ici à propos de notre culture. Nous nous sommes mal compris, tout simplement.

      Toutefois, votre post de 06h04 révèle de manière assez claire que pour vous c’est le parti au pouvoir qui peut contrôler et/ou promouvoir la culture (vous favorisez le PQ pour ce faire). Or, je ne crois pas qu’aucun parti ne puisse régler ce qui se passe dans les foyers (le salon familial). Ça prend plus qu’un parti pour assurer la survie. Ça prend une conscientisation et un intérêt de monsieur et madame tout le monde. Ce n’est pas à coup de lois, de réglements qu’on peut y arriver. Les lois et les réglements sont incapables de dicter un régime de vie, une manière de penser, un amour vis-à-vis notre langue. Regardez les jeunes. Les amateurs de Justin Bieber, les amateurs de Simple Plan (celui-là est encore pire): c’est en anglais que ça se passe au détriment de nos artistes à nous qui s’exprime en français. C’est un fait. On ne peut pas le changer via des lois ni des réglements.

      Bonne journée

    • Mon choix serait Véronique Hivon comme chef pour le gant de velours, et je prendrais un co-chef, peut-être PKP, pour la main de fer !!

    • Bonjour chers amis (es) ☼

      Il est hallucinant de constater qu’on peut se faire marcher dessus sans protester !

      Aucun commentaire ici, sur cette intervention épouvantable, d’un conseiller anglophone d’une municipalité de la banlieue de Montréal, qui appelle à “l’extermination” des indépendantistes et de leur parti politique, pourtant élu démocratiquement.

      C’est d’une tristesse infini que de voir que personne ne proteste, je n’en reviens tout simplement pas.

    • Je viens de lire ds le NY Times que le PQ avait refusé une entrevue avec PKP ds ce journal…croyez vous vraiment qu’il veut faire la souveraineté s’il refuse d’avoir une telle publicité??? Y a plus de lecteurs du NY times que de québécois!!! et pour répondre à votre question :Aucun!!! le Pq est devenu la réincarnation de l’Union Nationale car il n’y a rien de nouveau sous le soleil au pays des néo-catholiques.

    • Je me demande si le TNM va avoir des subventions cette année sachant que la presque totalité des employés de ce théâtre étaient des candidats du Pikiou.

      À moins que le TNM présente une pièce écrite par Yves Desgagnés où le héros, qui ressemble à Couillard, sauve le royaume des Invasions de Pikious.

    • “T’es plus drôle plus imaginatif quand t’écris sous ton pseudo ce carbone14.”

      @ scipion …

      Selon anthrax, carbone14… c’est moi!
      Vous devriez vous consulter pour arriver à un consensus…

      Méfiez-vous des imitations… N’acceptez que l’original!!

    • On n’est pas pressé pour trouver un chef au Parti Québécois, il n’y a pas le feu ! on se calme !

      ça évitera également qu’on lui tombe dessus en faisant oublier le nouveau parti au pouvoir, qui a promis de s’occuper des “vraies affaires” !

      Comme la Commission Charbonneau n’est pas fini, et qu’on y parle justement des ” affaires”, je me méfie.

      Lâchons les “baskets” du PQ, et portons notre attention sur les libéraux, sinon nous allons passer 4 ans à parler du PQ ! en ménageant le PLQ…

    • Les prochaines élections provinciales n’auront pas lieu avant 2018.
      Le PQ a donc tout le temps, AVANT de se choisir un chef, de réfléchir sur ce que doit devenir le parti et comment sortir de l’impasse dont il est prisonnier (parler de référendum = plaire aux militants, déplaire à l’électorat; ne pas en parler = plaire à l’électorat mais mettre les militants en colère).
      Une fois cela fait, et alors seulement, pourront se détacher du lot les aspirants à la chefferie de ce parti renouvellé. Impossible de le dire avant.
      Chose certaine, Drainville et Lisée, pour le moment, ce serait une erreur, tous deux sont trop identifiés à Pauline Marois, ça ne changerait strictement rien. PKP aussi serait une erreur monumentale, qui perdrait des électeurs, et de toute façon ce serait stupide – PKP est un politicien néophyte qui a tout à apprendre de la marche d’un gouvernement. Faut qu’il fasse ses classes avant. Qu’il commence par avoir la patience d’être un bon député pendant ses 4 ans (minimum) sur les bancs de l’opposition. Là dessus déjà je suis sceptique. J’ai tendance à penser qu’il va se lasser bien avant. Je donne 2 ans max pour entendre une annonce qu’il démissionne, que c’est pas pour lui la politique, etc. S’il ne fait pas ça, je vais être surprise.

    • @ ixelles 08h56

      au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, les libéraux de Philippe Couillard on pris le pouvoir !

      il serait grand temps de parler de ceux-ci et de leurs vraies affaires, de l’avenir du français (la langue) de la Charte de la laïcité, de l’économie, puisque les libéraux n’avaient aucun programme à présenter durant l’élection, et s’est caché derrière une fausse campagne de peur en prononçant un mot si terrible : référendum, que le monde entier et même l’ONU tremblaient de terreur !

      Au fait, en quoi un référendum peut-il faire peur ? il suffit de dire non ! à moins qu’on veut refuser la démocratie en prétextant la peur…. mais laquelle ?

    • @anthrax 8h52

      Vous écrivez: “Aucun commentaire ici, sur cette intervention épouvantable, d’un conseiller anglophone d’une municipalité de la banlieue de Montréal, qui appelle à “l’extermination” des indépendantistes et de leur parti politique, pourtant élu démocratiquement.”

      Encore une fois, vous êtes dans les patates. Le PQ n’a pas été élu, ni démocratiquement, ni autrement. L’extermination dont il est question dans votre message est déjà amorcée. Ce sont les Péquistes eux-mêmes qui vont mettre le dernier clou dans leur propre (”propre”, vraiment?) cercueil.

      Ils peuvent bien élire qui ils veulent à la tête de leur parti, ça ne changera rien. Le projet de séparation du Québec est presque mort. Quand l’idée véhiculée par un parti politique ne passe plus dans la population, aucun politicien d’avant-plan ne veut diriger ce parti. Je prédis qu’on va assister au cours des prochaines années à bien d’autres guerres intestines au PQ (j’ai bien écrit “intestines”) et à une succession de petits chefs insignifiants. C’est ce qui se passe au BQ.

    • Sur la piste de l’élélphant Couillard.
      http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/dossiers/elections-quebecoises/201403/28/01-4752509-sur-la-piste-des-elephants-de-philippe-couillard.php

    • @anthrax

      13 avril 2014
      08h52
      Bonjour chers amis (es) ☼

      Il est hallucinant de constater qu’on peut se faire marcher dessus sans protester !

      Aucun commentaire ici, sur cette intervention épouvantable, d’un conseiller anglophone d’une municipalité de la banlieue de Montréal, qui appelle à “l’extermination” des indépendantistes et de leur parti politique, pourtant élu démocratiquement.

      C’est d’une tristesse infini que de voir que personne ne proteste, je n’en reviens tout simplement pas.

      ———————-
      Vous faites référence au dénommé Jeremy Searle. Il a tenté de s’expliquer en disant que l’extermination visait le mouvement et non pas les individus. Plutôt faible comme excuse, j’avoue. Il devrait démissionner de son poste de conseiller, et retourner dans l’obscurité où il était avant sa déclaration.

    • Comparons la souveraineté du Pikiou à la cuisson d’un poisson.

      Pendant que les multiples chefs hargneux du Pikiou se disputent (pour rien), le poisson n’est pas préparé et il pourri avant même que les chefs s’entendent.

      Les chefs du Pikiou veulent cuire un poisson (la souveraineté) mais n’ont aucune idée comment ils vont le cuire.

      Les chefs du Pikiou ne font que dire que le poisson va être très mon et certainement meilleur que maintenant.

      Pourtant, le poisson du Pikiou est mort depuis trop longtemps pour le cuire et le manger.

      Le poisson n’est plus comestible.

    • @Dalmasca 08h19

      Bon matin monsieur,

      Merci de me répondre si rapidement.

      « Diable », ce papier de Denis Lessard, c’est de la « dynamite ». Dans ses citations, il mentionne même Joseph Facal, un souverainiste que je respecte beaucoup pour sa modération et ses vues lucides et bien articulées.

      Je ne peux que présenter ici une citation de monsieur Lisée qui dit :

      « L’option souverainiste, et le référendum qui lui est attaché, est devenue «l’éléphant dans la pièce», l’évidence qu’hésitent à aborder les péquistes, mais qu’ils devront inévitablement débattre. «Une partie significative de l’électorat francophone est réfractaire à l’hypothèse référendaire, dans l’avenir prévisible», conclut Lisée. Difficile de balayer un éléphant sous le tapis, le PQ ne fera pas l’économie de ce débat. »

      Je suis bien heureux qu’un homme de sa stature intellectuelle (même si je me méfie de lui) ne craint pas de dire cet « état des choses » haut et fort.

      Puis, il y a cette déclaration de monsieur Facal :

      «L’évolution démographique du Québec garantit au PLQ, dans le pire des cas, 50 circonscriptions. Le passage du temps joue inexorablement en sa faveur. Les souverainistes sont divisés en trois partis. L’idée même de la souveraineté ne fait pas recette chez les 18-24 ans. Tout cela exigerait une réflexion sereine, approfondie, forcément douloureuse», prévient-il. »

      Et bien bravo monsieur Facal. Tout un contraste avec le « freak-show » de Drainville le soir du 7 avril.

      Personnellement, monsieur Dalmasca, j’ai l’intention de suivre « étroitement » la course à la chefferie du Parti québécois. Je pense que les prises de positions des « prétendants » et les réactions des membres du parti seront des « déterminants » quant à l’avenir de ce parti. En fait, je me demande si nous, québécois de l’an 2014, n’assisterons pas à un point tournant historique de l’Histoire du Québec.
      ___________________________________________________

      Pour revenir à mes moutons, je vous posais ces questions car, comme vous l’avez deviné, elles « cernaient » les aptitudes et capacités de « leader » de Pauline Marois.

      Vous utilisez « l’analogie » de l’entraîneur de hockey. Excellent. Mais j’aime mieux quand vous écrivez : « Une campagne est une guerre ».

      Et en effet, Pauline Marois était le « commandant en chef », le général Schwarzkopf, Jr. Elle était ultimement responsable du choix de ses principaux collaborateurs et des décisions finales quant aux stratégies.

      La « débâcle » des troupes péquistes ne fait que me confirmer que cette politicienne n’avait pas la stature ni les capacités pour être «Chef d’État ». Et donne raison â Jean Garon quand il a déjà dit de Pauline Marois : “je questionne surtout sa capacité de jugement.”

      Son départ ne peut qu’être bénéfique pour le Québec. Et j’ose espérer que le parti québécois, après les désastreuses nominations … coup sur coup … de Boisclair et Marois … saura maintenant faire preuve de « sens des réalités ».

      L’avenir est vers le 22ième siècle et non vers le 19ième siècle.

      Et bon dimanche à vous.

      P.S. : En passant, j’aurais crû que parmi les « trois copines », les noms de Nicole Léger et d’Agnès Maltais seraient sortis.

    • @ina34 13 avril 2014 09h26

      “Le PQ a donc tout le temps, …, de réfléchir sur ce que doit devenir le parti …”

      - – - – - – - – - – - – - – -

      Bien sûr, le PQ tiendra prochainement son 1000 ième “congrès d’orientation” en 45 ans d’existence…

      Mouahahaha !

    • Et si on commençait à parler des vraies affaires ?

      l’élection est terminée, les libéraux ont gagné, alors c’est de eux qu’il faut parler !

      j’ai bien aimé cet article dans le Soleil, que vous devriez absolument lire et qui s’occupe justement des vraies affaires :

      Sur la piste de l’éléphant Couillard :

      http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/dossiers/elections-quebecoises/201403/28/01-4752509-sur-la-piste-des-elephants-de-philippe-couillard.php

    • “Au fait, en quoi un référendum peut-il faire peur ? il suffit de dire non ! à moins qu’on veut refuser la démocratie en prétextant la peur…. mais laquelle ?”

      @ matante…

      Je connais personne qui a peur de la tenue d’un autre référendum
      mais j’en connais tout plein qui veulent rien savoir de l’exercice
      et d’autres qui n’aimeraient pas mieux que de vider la question
      une bonne fois pour toute!

      La peur, c’est le PQ qui la ressent!

      La peur de poser une question claire, nette et précise
      qui contiendrait les mots *séparation*-*indépendance*
      et *pays souverain*

      C’est le PQ qui dit non à un autre référendum…
      tant que les Québécoises et les Québécois ne seront pas prêts!!

      Pas quand ils n’auront plus peur… mais quand ils seront prêts.

      Ce qui ne veut strictement rien dire!

      Ce que ça veut dire en fait, c’est que le PQ ne parle d’indépendance
      que quand il n’a pas la possibilité de tenter de la faire.

      Ils tournent en rond en attendant la venue d’un Messie charismatique
      qui les libèrera de l’oppression anglophone et qui les conduira au pays
      mythique de la laïcité pure laine ou coulera la bière et le sirop d’érable!

    • ma-tante-charlotte

      “…Au fait, en quoi un référendum peut-il faire peur ? il suffit de dire non ! à moins qu’on veut refuser la démocratie en prétextant la peur…. mais laquelle ?…

      Les québécois ne voulaient pas de référendum parce qu’ils ont horreur des chicanes, particulièrement les chicanes de famille, les chicanes avec nos compatriotes anglophones. Les québécois ont horreur, comme les marchés financiers, de l’incertitude. Les québécois aiment leur confort pour eux-même et pour leurs enfants. Les québécois n’aiment pas prendre le risque d’un nouveau pays quand celui qu’ils ont aidé à fonder leur donne une certaine satisfaction et une stabilité. Comme dit le proverbe: Vaut mieux un tien que deux tu l’auras.

    • Le comédien Maka Kotto chef du PQ !

    • @souverain

      Vous ne m’avez pas insulté depuis au moins une semaine. Ça commence à me manquer. Si ça continue je vais devoir recourir aux services d’une dominatrice.

    • Le PQ va disparaitre comme l’Union nationale est disparue. Ce n’était qu’un rêve comme chantait Céline Dion

    • Normalement et par noblesse, je suis très respectueux envers les Pikious.

      Malgré que je trouve les Pikious drôles, loufoques, crampants, démagogiques et très peu éduqués, je vais les critiquer ici très sévèrement pour une seule fois seulement.

      Ce n’est pas mon habitude d’écrire une critique à l’égard du Pikiou, mais il m’est de mon devoir d’informer le Pikiou d’une seule et unique lacune à son effet.

      Autrement, je trouve que le Pikiou est plus que parfait, sans reproche, très intelligent, courageux, déterminé, fort, beau, bon, perspicace ….

      Les Pikious sont tellement perdus qu’ils comparent un CHANTIER à une rencontre, avec des beignes, pour parler de la couleur de la porte d’entrée d’un futur stade olympique.

      Avis aux Pikioux:

      “Ne pas comparer un CHANTIER à une rencontre (avec ou sans beigne) de bricolage idéologique.”

    • J’invite tous les péquistes à arrêter de parler de séparation.

      Le PLQ est au pouvoir pour au moins les quatre prochaines années. Le parti ne fera jamais la promotion d’un Québec indépendant.

      Dans quatre ans, dans les faits 4 ans et demi, il y aura une élection provinciale. Vous pourrez faire la promotion d’un Québec indépendant. Si les Québécois veulent de votre salade, ils éliront majoritairement le parti Québécois. Par contre, s’ils n’en veulent pas, vous demeurerez dans l’opposition. L’avenir le dira.

      En attendant, arrêtez de nous casser les oreilles avec votre sempiternelle séparation.

      Les Québécois veulent un Québec fort à l’intérieur du Canada.

      Arrivez au XXI siècle car on dirige allègrement vers le XXII siècle que vous le vouliez ou non.

    • ”La « débâcle » des troupes péquistes ne fait que me confirmer que cette politicienne n’avait pas la stature ni les capacités pour être «Chef d’État ». Et donne raison â Jean Garon quand il a déjà dit de Pauline Marois : “je questionne surtout sa capacité de jugement.”

      Exact, elle s’y est pris a deux fois pour essayer de devenir chef du PQ et ça pas marcher, la troisième fois elle a exiger d’être couronner sans aucune opposition, pas de course, ils lui ont donner la job, a vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Pour ce qui est du jugement, juste a penser qu’elle a oser cogner de la casserole avec le peuple dans la rue, pas fort, j’imagine mal une Margareth Thatcher, Segolene Royal ou Hillary Clinton faire ça; ces femmes sont de vraies femme d’État.

    • J’ai très hâte de voir le bilan des libéraleux dans 4 ans. Encore plus dans le trou, statu quo à tour de bras, cadeaux entre tinamis à pu finir, etc. yark yark yark le Québec des libérals. Canada’s most corrupted province rides again… Et on applaudis.

    • Question éclair 3:

      Qui doit remplacer André Pratte?

      Des éditoriaux de plus en plus navrants dans lesquels il fait passer SES opinions pour des VÉRITÉ et qu’il appuie d’analyses souvent douteuses et d’arguments vides ou faibles. Plus capable…

    • VÉRITÉS*

    • @ tous les canadians, Pager, Devlam, ticasque etc en tête

      Vous dites tous l’Indépendance est un concept révolu.
      Alors soyez conséquents et demandez donc au Canada de renoncer a la sienne.

      Demandez a votre plusse meilleur pays du monde d’abandonner sa souveraineté et immédiatement s’intégrer dans votre soi-disante mondialisation. Qu’il s’annexe de facto aux States et au Mexique.

      Cesser de tenir un langage double.

      D’ailleurs la plupart ne tiennent pas un langage du tout. Ils pikioussent a pu finir dans les insultes.

    • dr-zipper

      13 avril 2014
      09h21

      On n’est pas pressé pour trouver un chef au Parti Québécois, il n’y a pas le feu ! on se calme !

      ça évitera également qu’on lui tombe dessus en faisant oublier le nouveau parti au pouvoir, qui a promis de s’occuper des “vraies affaires” !

      Comme la Commission Charbonneau n’est pas fini, et qu’on y parle justement des ” affaires”, je me méfie.

      Lâchons les “baskets” du PQ, et portons notre attention sur les libéraux, sinon nous allons passer 4 ans à parler du PQ ! en ménageant le PLQ…
      ————————

      Le tour viendra bien assez vite !
      Couillard veut un gouvernement intègre.
      Le passé de tous les ministrables seront passés à la loupe.

      Lorsqu’un ancien ministre restera simple député.
      Sa réputation risque d’en prendre un coup.
      Que nous cachetons ?

      Les journalistes vont s’en donner à coeur joie.

      Le gouvernement Couillard sera le même que du temps à Charest sauf Barette et les 3 économistes.

      Sinon, juste des veilles faces.

      Dans 2 ans , tout le monde aura oublié que le PQ a été au pouvoir 18 mois. C’était presque hier que Thériault, Hamad, Arcard, Fournier, Dutil , Julie Boulet, etc. étaient ministres.

      70% du total des voteurs n’ont pas voté PLQ.
      On les attend avec une brique ,un fanal et le pot de fleurs en bonus.

      Un vote pour le PLQ était un vote pour la chicane !

    • @ samati

      dans mon comté tout le monde veut un référendum !

      vous n’avez pas le droit d’affirmer qu’on ne veut pas de référendum !

      votre majorité de 0,56 % au dernier référendum (+ 50,56%) ne vous donne pas le droit de parler pour nous et de lier les générations futures en leur refusant un référendum.

      C’est aussi l’exersise le plus démocratique au monde ! en faire un instrument de terreur est une véritable arnaque, puisqu’il vous suffit de dire : non !

    • bernardm-spock

      13 avril 2014
      09h58

      Personnellement, monsieur Dalmasca, j’ai l’intention de suivre « étroitement » la course à la chefferie du Parti québécois. Je pense que les prises de positions des « prétendants » et les réactions des membres du parti seront des « déterminants » quant à l’avenir de ce parti. En fait, je me demande si nous, québécois de l’an 2014, n’assisterons pas à un point tournant historique de l’Histoire du Québec.

      —————————-

      Nous allons tous suivre la course à la chefferie.Le PQ n’a jamais eu de probléme à s’entre-déchiré. Ce qui fait sa force et sa faiblesse.

      Le PQ est le meilleur parti pour évoluer.
      Le PLQ à donné naissance au PQ et l’ADQ. Un parti figé dans le temps.
      Le PQ est une coalition, le groupe de droite semble avoir plus d’influence depuis quelques années. Ce qui a donné naissance à QS et ON.

      Lorsque le groupe de gauche reprendra le contrôle du PQ , QS et ON n’auront plus de raison d’exister.

      Si un parti veut conquérir les jeunes et leur faut des enjeux.
      Au Québec , on ne parle que des maladies et de vieux.
      Ça ne touche pas vraiment les jeunes.

      Que l’on commence à aider les 200.000 jeunes qui n’ont pas leur sec V, ça serait un bon début.

    • nicklechauve

      13 avril 2014
      10h47

      Question éclair 3:

      Qui doit remplacer André Pratte?

      ———

      Il y a encore des gens qui le lisent ?

      Lorsque Gary Carter est mort. Lysiane Gagnon ne le connaissait pas.
      Une super star au Québec pendant 10 ans.

      Il y a des commentateurs disons qui sont moins crédibles que d’autres.

    • @dalmasca

      13 avril 2014
      10h51

      “Un vote pour le PLQ était un vote pour la chicane !” Ah! Oui? Le PLQ va tenir un referendum?

    • Maintenant avec le PLQ, on va pouvoir être souverain, autonome et indépendant.

      C’est fini de dépendre du ROC pour faire vivre le Québec.

      C’est fini de se mettre à genoux devant la France pour cautionner la destruction d’un pays qui l’a libéré.

      C’est fini de téter le Premier ministre de l’Écosse pour parler de toilette silencieuse.

      C’est fini l’achat coûteux d’éoliennes érigées en épouvantailles pour faire PEUR aux GES et autres polluants.

      C’est fini la dictature des syndicats qui représentent la plus grande entrave à la Souveraineté du Québec.

      La souveraineté n’est pas morte avec le PQ.

      C’est tout le contraire.

    • @dalmasca

      13 avril 2014
      10h51

      “70% du total des voteurs n’ont pas voté PLQ.”

      Ouais pis? Ça n’invalide pas les résultats, alors où voulez-vous en venir?

    • fauconcanadien

      13 avril 2014
      10h37

      J’invite tous les péquistes à arrêter de parler de séparation.
      ——————-

      Vous êtes sérieux vous là ?

      Je veux me séparer.
      Tu veux te séparer
      Il veut se séparer.
      Nous voulons nous séparer
      Vous voulez vous séparer.
      Ils veulent se séparer.

      Ça se conjugue bien !
      40 % de la population est pour la séparation.

      Je ne me souviens plus qui a dit cela.
      Le PQ est perçu comme un parti pour faire un référendum.

      Il est là le probléme.
      Le PQ est là pour faire l’indépendance.

      Que l’on arrête de parler de référendum et que l’on parle d’indépendance.
      Un référendum n’est qu’un outil.

      Le PQ cherchait le pouvoir et non à promouvoir l’indépendance.
      Sans l’indépendance , il devient inutile pour les souverainistes.

      Le PQ ne fait pas des souverainistes, les souverainistes ont crée le PQ.

    • @ emiro 12 avril 2014 20h19

      D’abord, Manonb ne se compare nullement à Louis Richard.

      Indépendamment de son orientation politique, Manonb est une des rares à écrire intelligemment sur ce blog.

      Louis Richard, lui, n’apporte rien de constructif ou d’intéressant dans ses interventions. Avec ses surnoms simplistes et enfantins donnés au Parti québécois il se discrédite lui-même (carbone 14 recyclé?). Avec les injures et les haines personnelles exprimées à tort et à travers, on ne gagne rien, c’est tout le contraire.

      Force est de d’admettre que les inepties sur ce blog proviennent en grande partie des fans du PLQ. Insatisfaits d’avoir détrôné leurs adversaires politiques (le PQ) ils n’en déragent pas. On s’attaque même à “souverain” parce qu’il est absent depuis peu. C’est fort, c’est brillant.

      Manonb, ne prenez pas personnellement leurs injures, vos commentaires sont en tout point supérieurs aux leurs. Vous essayez de les raisonner? Ils semblent bien en être incapables, on le constate malheureusement à tous les jours.

      J’aimais consulter ce blog, mais il est rendu à un tel niveau que je m’y absente de plus en plus moi aussi, et je le délaisse. Vous aurez beau m’insulter, je ne vous lis plus.
      Le positif, maintenant : faut croire que ce site a une certaine utilité, car il semble combler un grand vide dans la vie de plusieurs, considérant le nombre élevé d’interventions de leur part sur un même sujet.

      M. Lavoie, j’aimais bien vous lire il n’y a pas si longtemps. Maintenant, je fais partie des nombreux lecteurs qui désirent que vous changiez votre formule, et que vous y apportiez quelque chose de politiquement NEUTRE (i.e. critiquer un côté comme l’autre) – si Gesca vous en donne le droit !

      J’espère qu’on ne me censurera pas.

    • @les-vrais-affaires alias anthrax

      Je serais curieux de connaître le nom de ce comté. Il y a très peu de comtés où le PQ a eu plus de 50% du vote populaire et ce sont en général des circonscriptions éloignées, au taux de chômage élevé, des régions dépeuplées de leurs jeunes, et qui vivent dans la dépendance des grands centres urbains. Ces comtés sont peu représentatifs du Québec que je connais.

      Vous pouvez toujours partir un mouvement pour vous séparer du Québec et former votre petit royaume.

    • @Dalmasca 11h05

      Bonjour monsieur,

      Deux réactions à votre commentaire:

      1. Option nationale aura toujours sa raison-d’être tant et aussi longtemps que le PQ ne sera pas « authentique » et « transparent » face à « l’essence » même de son existence : la « souveraineté » et l’inévitable référendum qui va avec. Jacques Parizeau lui-même a tourné le dos au PQ parce que ce dernier était trop … « frileux » sur la question.

      2. Advenant que la gauche reprenne le contrôle du parti, cela fera mal à QS. D’accord avec vous. Mais le PQ risque de perdre ses « centre-droit » au profit de la CAQ, un parti qui va brouiller les cartes dans les années à venir. Quand l’on parle de la « gauche » chez le PQ, l’image et l’influence de la CSN revient inexorablement. Et l’on ne peut faire abstraction avec ses « ex-présidents », les « mollah » Gérald Larose et Marc Laviolette , deux « zoufs » que j’exècre tout particulièrement, et je ne suis pas le seul.

      L’arrivée de PKP au PQ est un évènement « exceptionnel » dans mon livre à moi. Et je doute fort qu’il aura un penchant pour la … « gauche ».

      D’où mon intérêt pour cette course à la chefferie.

      Bonne journée.

    • dalmasca
      3 avril 2014
      17h26

      Un petit rappel

      Le parti de Philippe Couillard récolte 37% des intentions de vote, contre 28% pour le PQ. La CAQ confirme sa remontée avec 19%, de même que Québec solidaire avec 13%. Sept pour cent des répondants demeurent indécis.

      Même si le PLQ conserve son avance sur le parti de Pauline Marois, il s’agit d’un recul des intentions de vote par rapport aux plus récents sondages. Les trois derniers sondages, en partant du plus récent, donnaient au PLQ 41%, 40% et 45% des voix.

      Fait nouveau, le PLQ et le PQ arrivent nez-à-nez chez les francophones, avec 31% chacun. La CAQ obtient 21% du vote francophone, et Québec solidaire, 14%.

      Le sondage Ipsos-Reid a été mené entre le 28 mars et le 1er avril auprès de 1012 Québécois via Internet. La marge d’erreur est de 3,5%.
      ———————–
      Fêtez pas trop vite les libéraux .

      Vous n’avez jamais remarqué que les sondages accordent entre 3% et 5% de moins au PLQ et cela depuis des lunes. Juste à revoir les résultats de l’élection 2012.

      Bon, maintenant on peut fêter

    • rdnsls

      13 avril 2014
      11h20

      @dalmasca

      13 avril 2014
      10h51

      “Un vote pour le PLQ était un vote pour la chicane !” Ah! Oui? Le PLQ va tenir un referendum?

      ————-

      Vous êtes célibataire ?
      Mariez vous, vous verrez qu’il peut exister d’autres raisons qu’un référendum pour avoir une chicane !

      ——————–

      rdnsls

      13 avril 2014
      11h27

      @dalmasca

      13 avril 2014
      10h51

      “70% du total des voteurs n’ont pas voté PLQ.”

      Ouais pis? Ça n’invalide pas les résultats, alors où voulez-vous en venir?

      ———————–

      Tout simplement que 70% de la population n’a pas voté pour le PLQ
      Le prochain taux satisfaction des sondages montrera que 70% de la population sont insatisfaits du gouvernement. La lune de miel pourrait très courte.

    • Pierre Duchesne devrait être élu à la direction du PQ.
      Et lorsqu’il sera choisi à ce poste il pourra se faire élire dans l’un ou l’autre des 3 contés de
      Marie-Victorin, Rosemont ou Saint-Jérôme tous trois laissés vacant par leur titulaire respectif.

    • “40 % de la population est pour la séparation.”

      Naahhh! Vous n’en savez rien!!

      40% est pour la souveraineté-partenariat…

      On a jamais posé une question sur la séparation du Québec
      alors il est plutôt présomptueux d’avancer quelque chiffre que se soit
      à ce sujet!!

    • On arrêtera pas d’en parler on ne fait que commencer .Le P.Q DANS L’OPPOSITION VONT N’AVOIR QUE DE ÇA À S’OCCUPER et j’espère qu”ils vont nous faire le fameux livre blanc .

      Les jeunes et les moins jeunes qui n’ont jamais voulus s’informer de la chose dans le temps pourraient peut être commencer à comprendre les vrais enjeux s’ils se donnent la peine de s’y intéresser et d’écouter au lieu de dire NON c’est NON comme la dernière fois même si les libéraux eux ont peur de perdre leur raison d’être et ne nous serviront plus à rien puisque leur canada ne nous sera plus à autre choses que de faire des vraies affaires commercial entre les deux pays.

    • “70% du total des voteurs n’ont pas voté PLQ.”

      25% des électeurs qui sont allés voter ont choisi le PQ…

      8% QS – 23% CAQ – 42% PLQ… Deal with it!!

    • “dans mon comté tout le monde veut un référendum !

      vous n’avez pas le droit d’affirmer qu’on ne veut pas de référendum !”
      (lesaffairesd’anthrax)

      C’est le PQ lui-même qui ne veut pas de référendum!!

    • @bougon95

      13 avril 2014
      12h14

      Très bon commentaire,,, vous m’avez fait rire

      Est bonne

    • Aucune urgence à élire un chef au PQ.

      En attendant on devrait s’occuper des vraies affaires avec les libéraux !

      Et puis quand est-ce (les libéraux) que vous allez en parler ?

      C’est quoi les “vraies affaires ” ?

      On a hâte que ce blogue en parle… des vraies affaires !

      On dirait que comme vous n’avez rien à dire des “vraies affaires” car c’est une coquille vide, vous vous rabattez sur les méchants péquistes pour détourner l’attention !

      Parlons des vraies affaires !

    • Je constate qu’avec 3 médecins dans ses rangs le PLQ n’a plus besoin de lobbyistes de la corporation des médecins !

      ils sont déjà dans la place pour s’occuper des vraies affaires !

      A prévoir des centaines de millions d’augmentation chez les médecins, la privatisation des soins de santé, et toujours plus d’attente dans les salles d’urgence !

      Bientôt il faudra apporter son lit pour dormir, et ses oreillers, des jours d’attente…

      Les voilà les vraies affaires… et on n’a encore rien vu !

    • @greflechi

      Comme ça aucune loi ne peut aider au maintien de la culture d’un pays ou d’un peuple? Il faut simplement sensibiliser sa population pour ce faire?

      Lisez bien ce qui suit et ce n’est pas un péquiste qui l’a pondu mais ça sort tout droit du ministère des Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada, du GCSCE ainsi que des règlements relatifs au CRTC.

      La promotion de la culture Canadienne: la culture joue également un rôle décisif par rapport à la consolidation de l’identité nationale. La culture canadienne incarne les valeurs qui nous distinguent des autres pays. Le gouvernement canadien, à l’instar de ceux d’autres pays, reconnaît qu’il faut préserver et nourrir la diversité culturelle au même titre que la biodiversité. Au fur et à mesure que s’intensifie l’intégration économique à l’échelle planétaire, chaque pays a besoin d’une culture nationale et d’une capacité d’expression culturelle vigoureuses afin de préserver sa souveraineté et le sentiment d’appartenance de ses citoyens.

      Diversité culturelle : le Canada possède une société diversifiée et multiculturelle, que reflète d’ailleurs sa production culturelle. Il met au point des produits qui s’intègrent aux deux marchés linguistiques et soutiennent les nombreux services régionaux et locaux du pays.

      Vous avez bien lu ((qui s’intègrent aux deux marchés linguistiques)). Le deuxième étant le marché francophone. Avez-vous constaté que dans le premier paragraphe on y parle de souveraineté et d’appartenance? Des fédéralistes qui ont écrit ça M. greflechi.

      Et que fait-on pour s’assurer de protéger notre culture: on légifère!
      On s’attarde depuis les années 60 pour la protection et la promotion de la langue française, les trois partis au pouvoir ont chacun légiférer en ce sens; Union Nationale Loi 63 ((1961)), Parti Libéral Loi 22 ((1974)) et Parti Québécois Loi 101 ((1977)). Réfléchissez bien à ce qui ce serait passé si nous ne nous étions pas battu pour protéger notre langue et notre culture depuis les 50 dernières années car les gouvernements qui ce sont succédés, autant au fédéral qu’au provincial, ne nous ont pas fait de cadeaux M. greflechi. Prenez note aussi qu’au Québec le Ministère de la culture n’a été fondé qu’en 1961, aux prémisses de la Révolution Tranquille.

      Une dernière pour votre journée de réflexion.

      Rapport de l’ADISQ 2012
      PART DES VENTES DES ENREGISTREMENTS SONORES D’ARTISTES QUÉBÉCOIS
      SUR LE TOTAL DES VENTES DES TOP 500 AU QUÉBEC en 2012
      Ensemble des albums 45,8 %.
      On écoute pas juste Justin Bieber ici et on n’a pas eu à légiférer pour que les gens achètent du contenu Québécois. Mais les lois antérieurs ont permis à nos auteurs de rester bien en vie M. gereflechi.

    • Certains d’entre vous disent que le PLQ n’a obtenu que 30% des votes…mais ou étiez-vous depuis cette élection? Le PLQ a obtenu 42% des votes…pourquoi affirmez-vous qu’ils n’ont obtenu que 30%? Ça tombe sous le sens…

    • Pantaleon_Madore

      13 avril 2014
      12h22

      “70% du total des voteurs n’ont pas voté PLQ.”

      25% des électeurs qui sont allés voter ont choisi le PQ…

      8% QS – 23% CAQ – 42% PLQ… Deal with it!!

      —————–

      Jamais !

    • La vérité en ce moment pour les libéraux, c’est que Philippe Couillard a une épée de Damoclès sur la tête avec la Commission Charbonneau et des perquisitions de l’UPAC dans son parti et chez certains de ses membres !

      Autrement dit, ça regarde mal pour commencer à gouverner !

      Élire un parti ou une escouade anti-corruption a fait des descentes au siége social, c’est du n’importe quoi et les québécois n’auront pas assez de 4 ans pour pleurer….

    • “40 % de la population est pour la séparation.”

      Tous les sondages effectués depuis 1970 demandant à la population si elle était favorable à la séparation n’a jamais donné plus de 25% au OUI, quelques pourcentages de plus lorsque le mot indépendance était utilisé. Un de mes frères, souverainiste, a toujours cru que vote pour le OUI lui permettrait de rester canadien, de continuer d’utiliser le dollar et le passeport canadiens. Il faisait preuve d’un manque de maturité politique en croyant pouvoir avoir le beurre et l’argent du beurre.

      Lorsque j’étais séparatiste, il était essentiel pour moi de briser tous les liens administratifs avec le Canada, de créer une nouvelle monnaie, de renoncer à la citoyenneté canadienne, d’installer des postes frontières, accepter de voir une partie du territoire traditionnel des autochtones être soustrait du nouveau pays, assumer notre part de la dette fédérale, assumer le paiement des pensions de vieillesse et des fonctionnaires fédéraux.

      En tant qu’économiste, j’acceptais que le nouveau pays soit en récession pendant une transition difficile à évaluer, que les banques soient en manque de liquidité, que l’on assiste à une fuite des capitaux possédés par le 1% constitué d’une forte majorité d’anglophones. Selon le dynamisme de la population restante cette période de transition aurait pu durer de 5 à 10 ans dans le meilleur des cas (les pays africains sont toujours en phase de transition après plus de 50 ans d’indépendance et les pays asiatiques ont mis entre 20 et 30 ans).

      Mais le Canada et le Québec ont changé et la nécessité de la séparation n’existe plus ou n’en vaut plus la peine. Les québécois ont pris leur place au Canada, ont une position dominante dans la fonction publique fédérale, le bilinguisme dans le reste du Canada a connu une forte hausse (les Premiers ministres depuis Pearson maîtrisent les deux langues, et plusieurs Premiers ministres provinciaux ont également été bilingue).

      Nous avons mieux à faire que de parler séparation et nous devons faire du Québec une force économique au sein du Canada et au niveau international.

    • @ SuperCass allez on va dire que 100% des électeurs ont voté PLQ !

      ça vous console ?

      pendant que l’UPAC fait des perquisitions chez vous et chez vos membres… l’unité anti-corruption !

      ça va nous faire un bon gouvernement crédible pour s’occuper des “vraies affaires ! ” mdr

    • ”La vérité en ce moment pour les libéraux, c’est que Philippe Couillard a une épée de Damoclès sur la tête avec la Commission Charbonneau et des perquisitions de l’UPAC dans son parti et chez certains de ses membres !”

      A date on a pas vu d’anciens ministres libéraux être arrêter, menottes au poings et accuser formellement de corruption ou d’abus de confiance. On a vu des hauts fonctionnaires qui ont avouer être corrompus, mais pas ministres du gouvernement. Les ministres peuvent quand même pas suivre a la trace tous les fonctionnaires qui travaillent dans leur ministère, bon Dieu. Que ces hauts fonctionnaires soient formellement accuser et payent pour leurs crimes, que l’on saisisse leur fond de pension que les contribuables ont généreusement payer pour. On leur a donner d’excellentes conditions de travail pendant toutes ces années et ces pourris-la se sont laisser acheter, eh bien qu’ils paient. Saisie du chèque de pension, ça va peut être refroidir les ardeurs des autres fonctionnaires a se laisser acheter. Je rêve en couleurs, on est au Québec ici, personne va être responsable de rien , personne ira en prison, leur vie va continuer d’être un long fleuve tranquille, et les suckers de contribuables s’arrangeront avec la note.

    • @dalmasca

      13 avril 2014
      13h16
      Pantaleon_Madore

      13 avril 2014
      12h22

      “70% du total des voteurs n’ont pas voté PLQ.”

      25% des électeurs qui sont allés voter ont choisi le PQ…

      8% QS – 23% CAQ – 42% PLQ… Deal with it!!

      —————–

      Jamais !

      ———-
      Un putsch avec ça?

    • Pendant que l’unité anti-corruption de l’UPAC fait des perquisitions au siége social du Parti

      Libéral, et certains de ses membres, ceux-ci n’ont rien trouver de mieux que de nous sortir ce slogan :

      - on s’occupe des vraies affaires !

      personne n’a relevé l’incongruité de celui-ci !

    • @SuperCass

      Je crois que ce 70 % provient de: 5 991 361 électeurs inscrits X 71,43 % taux de participation X 42 5 pourcentage du vote populaire obtenu par le PLQ. Je peux me tromper.

    • 42 %

    • @ dalmasca ~ (13H16)

      Dois-je comprendre que vous n’acceptez le principe de la démocratie représentative seulement dans les occasions où le parti que vous préférez est au pouvoir?

      Ça craint pour un Québec indépendant!!

    • SuperCass

      13 avril 2014
      12h59

      Certains d’entre vous disent que le PLQ n’a obtenu que 30% des votes…mais ou étiez-vous depuis cette élection? Le PLQ a obtenu 42% des votes…pourquoi affirmez-vous qu’ils n’ont obtenu que 30%? Ça tombe sous le sens…
      ——————–
      100% = 6 millions d’inscrits.
      71% qui ont voté. 6.000.000 X 71%= 4.260.000 votants.
      41% qui ont voté libéral. 4.260.000 X 41%= 1.746.600

      Total de la population votante- voteur libéral= 1.746.000 X 100 / 6000.000= 29.1%
      Donc 70.9% de la population qui n’a pas voté libéral.

      C’est le lot des systèmes multipartismes.

      Au ÉU c’est plus simple. Deux partis.
      Si je vote Républicain et qu’ils sont pourris, je n’ai que moi à blâmer et ne chiale pas trop.
      Tandis que ceux qui ont voté démocrate peuvent s’en donner à coeur joie.

    • Hey ben, Anthrax s’est trouvé un autre pseudo,,,, ”les-vraies-affaires”

      Lâche pas tu aides notre cause.

    • ”“70% du total des voteurs n’ont pas voté PLQ.”

      25% des électeurs qui sont allés voter ont choisi le PQ…

      8% QS – 23% CAQ – 42% PLQ… Deal with it!!”

      25% au PQ, des vrais péquistes, vont voter PQ même si l’article numéro un disparait.
      8% QS, des pelleteux de nuages,irresponsables, immatures qui devraient même pas avoir le droit de voter, z’ont pas assez de jugement, connaissent rien de la vraie vie.

      CAQ 23%, beaucoup de libéraux dans le tas qui trouve le parti libéral pas assez a droite a leur gout.

      42% PLQ, la classe moyenne qui recherche stabilité, prospérité, pouvoir d’achat, avec le 23% de la CAQ ca fait 65% qui ont voter pour la droite, faque deal with it sti.

    • @teddybear J’ai beaucoup plus entendu au sujet des liberals à la Commission Charbonneau, UPAC, etc! On verra bien si les libéraleux de service sont encore si fier de leur gros chef tinami à Porter. C’est quoi le deal vous dites ? Moi j’aimerais bien avoir des réponses à la liste des crocheries et des 9 mauvaises années des libéraux… il me semble que la liste est très très longue et que la feuille de route n’a aucun lustre.

    • Dans combien de jours la question éclair #3 ?

    • Les separatistes nuisent enormement a l avancement du Quebec. Ils barrent les roues de l economie du Quebec avec leur pays imaginaire.

    • Maka Motto ?

    • @shako73

      ” Moi j’aimerais bien avoir des réponses à la liste des crocheries et des 9 mauvaises années des libéraux… il me semble que la liste est très très longue et que la feuille de route n’a aucun lustre.”

      Qui a élargie a 4 voies la route 175 dans le nord du Québec, demandé par les citoyens n? Jean Charest.

      Qui a refait l’échangeur Des Pins\ Du parc a MTL et dans les couts ? Jean Charest

      Qui vous a donner le pont de la 25 ? Jean Charest
      Qui vous a donner les congés parentaux? Jean Charest

      L’autoroute 30, faisait des années qu’on l’attendait, Jean Charest y a vu.

      Qui vous a donner la fécondation in vitro payée par le gouvernement ? Jean Charest

      Qui vous a donner le chèque de Solidarité sociale ? Jean Charest

      C’est pas parfait, moi les congés parentaux pis la fécondation in vitro payer par le gouvernement , je suis pas d’accord, mais au moins il a essayer de faire quelque chose. Y’a juste le monde qui essaie jamais rien qui fait pas de gaffes.

    • Pantaleon_Madore

      13 avril 2014
      14h00

      @ dalmasca ~ (13H16)

      Dois-je comprendre que vous n’acceptez le principe de la démocratie représentative seulement dans les occasions où le parti que vous préférez est au pouvoir?

      Ça craint pour un Québec indépendant!!

      ————————-

      Je suis un trés mauvais perdant !
      Pas une fois en quarante ans j’ai voté libéral autant provincial et fédéral.
      J’ai même voté une fois créditiste contre Trudeau !
      Nous devions être 3-4 pour avoir voté pour lui.

      Je plains certains de voter comme leur grand-père Moise faisait voilà 50 ans.
      Prisonnier d’un parti.

      Aucun parti ne peut dire qu’ils m’ont gagné à l’avance

    • @damalsca

      Si j’applique votre raisonnement a l’élection, plus de 25% des comtés ne serait toujours pas attribué a aucun parti.

      Le fait qu’une partie de la population n’ait pas votée ne veux pas dire qu’ils ne prennent pas pour le PLQ. Il serait bien plus avisé de dire que la répartition des votes non utilisé serait proportionnel au résultat du suffrage. Il peut y avoir plein de raisons pourquoi ces gens ne sont pas allez voter mais rien n’indique qu’ils auraient voté massivement contre les libéraux. Vous tirer une conclusion du résultat qui ne tient pas la route…

    • @ LouisRichard 10h35
      «Normalement et par noblesse, je suis très respectueux envers les Pikious.»
      Comment arrivez-vous à écrire malgré votre camisole de force?
      Utilisez-vous un logiciel de reconnaissance de la parole?

    • Et si j’applique votre calcul au PQ, 82.25% des gens auraient voté contre le PQ:

      71% de votant sur l’électorat au total
      25% allant au PQ

      0.71 X 0.25 = 17.75% de la population seulement qui aurait voté PQ…

    • @dalmasca ~

      Je suis nul en maths…

      Seriez-vous assez gentil de refaire vos calculs
      pour connaître le % d’électeurs qui n’a pas voté pour le PQ?

      Merci à l’avance!

      Et prisonnier d’un parti ou prisonnier d’une idéologie…

      Ça se ressemble pas mal!!

    • qui doit remplacer Pauline Marois ?,.,,. la CAQ

    • @dalmasca
      13 avril 2014
      08h19
      «Les 3 stratèges.
      Nicole Stafford, Dominique Lebel et Marie Barrette»

      Quel total Déni…Trois inconnues… Et pourquoi pas le concierge tant qu’a y être….. comme me disait un boss :« je ne fais pas d’erreur j’ai une secrétaire qui est payé pour ça !»
      On est pas loin du Parizeautisme : « tout ça a cause de quelques vote ethique les journaliste etc assistera-t-on a une vraie :

      Remise en question

      En intérim Sire Bêdard un jour voulut connaître
      Les raisons de la dégelée qu’on venait de connaitre .
      Il manda donc par députés
      Ses vassaux de toute nature,
      Envoyant de tous les côtés
      Une circulaire écriture,
      Avec son sceau. L’écrit portait
      Qu’un mois durant le parti tiendrait
      Cour plénière, dont l’ouverture
      Devait être une grande remise,
      Suivi d’ une analyse.
      Par ce trait de magnificence
      Ce pti rusé de Bêdard mettait à l’épreuve sa nouvelle puissance.

      En son congrès il les invita.
      Quel congrès ! Un vrai charnier, dont l’odeur se porta
      D’abord au nez des gens… Drainville nia et boucha sa narine :
      Il se fût bien passé de faire cette mine,
      Sa grimace déplut. L’intérim irrité
      L’envoya chez Pluton faire le dégoûté.
      Lisée approuva fort cette sévérité,
      Et flatteur excessif il loua la colère
      Et la griffe du Chef, et l’antre, et cette odeur :
      Il n’était ambre, il n’était fleur,
      Qui ne fût ail au prix. Sa sotte flatterie
      Eut un mauvais succès, et fut encore punie.
      Ce Monseigneur du bêbê-là
      Fut parent de Caligula.

      PKP étant proche : Or çà, lui dit le Sire,
      Que sens-tu ? Dis-le-moi : parle sans déguiser.
      L’autre aussitôt de s’excuser,
      Alléguant un grand rhume… : il ne pouvait que dire
      Sans odorat …; bref, il s’en tire.
      Ceci vous sert d’enseignement :
      Ne soyez à la cour, si vous voulez y plaire,
      Ni fade adulateur, ni parleur trop sincère,
      Et tâchez quelquefois de répondre en Normand.

    • Personne, pas de fusion et la dissolution s’impose. Ce parti ne pourra se relever tout comme le BLOC. Si le PQ conserve son option il sera marginal et ne pourra se faire élire, cela demeurera un rêve pour les militants mais devront se résoudre à ne pas accéder au pouvoir.

    • SuperCass

      13 avril 2014
      15h43

      Et si j’applique votre calcul au PQ, 82.25% des gens auraient voté contre le PQ:

      ——————

      C’est en plein ça.

      Tant que les gouvernements seront élus avec des 30-33 % , il y aura toujours 67 à 65 % insatisfaits.

      Aux dernières élections fédérales, 10 millions de canadiens n’ont pas voté.
      Un probléme occidental, les gens sont désabusés.
      Harper gouverne avec 5 millions de votes sur 25 millions.
      Coderre moins de 14 %

      Dans une dictature, le dictateur ne promet rien et le peuple n’a rien !

      Je mettrais le vote obligatoire.

    • Dictionnaire Robert (1988):

      Péquiste. n. et adj. (1968; de P[arti] q[uébécois]). [Au Québec]. Se dit des membres et de la politique du Parti québécois.

      Dictionnaire Robert (2015):

      Péquiste. n. et adj. vx. (1968-2014; de P[arti] q[uébécois]). [Au Québec]. Se disait des membres et de la politique du Parti québécois.

    • curley
      16h10

      Ou encore, cette proposition :

      ( Je m’excuse de reprendre cette intervention de ma part )

      ” l-f-k

      12 avril 2014
      11h56

      Peu importe le chef, le PQ doit se redéfinir au complet.

      Pour éviter toute confusion , ce dernier doit changer son nom pour devenir le PPQ, ie, Parti Progressiste Québécois. Terminée l’option séparatiste, souverainiste. Il faut comprendre aussi que tous les partis, chez nous , sont des partis québécois. D’où l’inutilité d’en nommer un ” parti québécois “. L’article 1 n’existe plus.

      Tout ce qui penche vers l’option indépendantiste doit se réunir sous une même bannière et ne former qu’un seul et unique parti incluant ON, QS et frange pure et dure du défunt PQ. De cette façon, finies les tergiversations et les zones d’ombre.

      CAQ demeurant un parti nationaliste.

      Amen. “

    • @teddybear Détournons encore le sujet… très fort chez vos tinamis; UPAC, CC et j’en passe. J’ai hâte de vous voir vous ronger les ongles en disant “quoccé que j’ai fait, quoccé que j’ai fait”… Détournons les faux problèmes et retournons avec la corruption. C’est ce que beaucoup trop de Québécois ont fait lundi dernier.

    • @souverain

      Dictionnaire Robert (1988):

      Souverain. I. Adj. 3o Qui manifeste, par son caractère absolu, un sentiment de supériorité extrême.

    • D’avoir élus des libéraux ne peut que créer encore plus de pagaille dans le futur gouvernement.C’est bien connu que ce sont des à genoux et lécheurs de bottes face à Ottawa ce qui fera encore plus grandir l’insatisfaction dans la population québécoise en général.
      Mais grâce à des convaincus comme moi ça nous donnera beaucoup de travail,ce qui nous fait pas peur,pour les réveiller encore une fois à la prochaine occasion ou le ROC voudra encore comme toujours nous faire mettre à genoux et demander pardon…Non jamais.

    • gillesmenard 17h04

      Vous écrivez: “D’avoir élus des libéraux ne peut que créer encore plus de pagaille dans le futur gouvernement. C’est bien connu que ce sont des à genoux et lécheurs de bottes face à Ottawa ce qui fera encore plus grandir l’insatisfaction dans la population québécoise en général.

      Mais grâce à des convaincus comme moi ça nous donnera beaucoup de travail, ce qui ne nous fait pas peur”

      Vous nous dites toujours que vous êtes sur le BS parce que vous n’êtes pas capable de travailler.

    • @l-f-k 16h46

      Vous écrivez: “Peu importe le chef, le PQ doit se redéfinir au complet.”

      C’est déjà fait. Voir Fritz2, 16h35.

    • Des “questions éclairs” concernant un parti qui n’a eu que le temps d’un “éclair” pour se faire valoir . 18 mois c’est court contrairement aux libéraux qui ont eu 9 longues années. Me semble qu’on a pas vraiment pris le temps d’écouter ce que cette organisation avait à nous dire et à nous proposer avant de les balancer.

    • gillesmenard

      13 avril 2014
      17h04
      Il semble que vous sommeillez depuis plusieurs années, car le parti Québécois semble en perte de vitesse depuis les années 90s.
      Quant à Québec Solidaire, il faut oublier cela. C’est un parti formé de «flyés». Il n’y a que les gens sur le bien-être social ou ceux qui n’ont rien qui vont voter pour ce parti,

    • @oeildefaucon

      13 avril 2014
      17h36

      Pourquoi avoir déclencher des élections alors,,,,?

      Ils seraient encore au pouvoir si Marois et ses ministre n’avaient pas un ”power Trip”

      S’ils avaient été bon, ils seraient retourné

    • @ma-tante charlotte 9h31: la question est :qui doit remplacer Pauline Marois? votre admonestation n’a aucun sens car je n’écris rien sur les libéraux…

    • On voit de ça tous les jours à la télé et une grosse parti de la population sont d’accord avec ça.
      Bientôt on ne pourra plus rien contre ça.
      http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/04/13/nigeria-60-morts-islamistes-presumes_n_5143419.html#comments

    • Bubba Watson

    • @LouisRichard 1oh35 “Normalement et par noblesse, je suis très respectueux envers les Pikious.” C’est ce que nous constatons tous les jours dans vos “respectueux” commentaires. “Pikious’… Le respect et la noblesse suintent de tous les pores de votre peau.

    • @oeildefaucon 17h36

      Vous écrivez: “Des “questions éclairs” concernant un parti qui n’a eu que le temps d’un “éclair” pour se faire valoir . 18 mois c’est court contrairement aux libéraux qui ont eu 9 longues années. Me semble qu’on a pas vraiment pris le temps d’écouter ce que cette organisation avait à nous dire et à nous proposer avant de les balancer.”

      On la connaît leur histoire. Ça fait 46 ans qu’ils nous la répètent. S’ils ont été élus (de justesse) en 2012, ce n’est pas parce que la population les aime, mais parce que le gouvernement Charest était épuisé et à cause de la crise étudiante. Si un vendeur de brosses se pointe chez-vous un samedi matin, allez-vous écouter son histoire jusqu’au bout ou allez-vous le balancer? Pas compliqué à comprendre.

    • Fritz2

      ” Péquiste. n. et adj. vx. (1968-2014; de P[arti] q[uébécois]). [Au Québec]. Se disait des membres et de la politique du Parti québécois. ”

      Dictionnaire Robert (2015).

      Rapide sur la gâchette.

    • Il y a plusieurs critiques à mon égard.

      Je trouve que celles-ci sont mal placées et injustes.

      Ceux qui me critique devraient s’auto-analyser avant tout.

      J’aime le Québec et j’aime la Canada.

      Il n’y a rien d’anormal dans ce partage d’amour pour la terre qui nous héberge.

    • @ticasque
      “Ça mérite une mention dans le Livre des records Guinness dans la section des absurdités!”

      Vous semblez trouver absurde l’idée que le Québec soit une nation. Pourtant, même le PM du canada lui-même partage cet avis. Et puis, c’est quoi l’idée d’insulter le monde en moins de 140 caractères? On n’est pas sur Twitter!

    • LouisRichard

      13 avril 2014
      20h07

      N’oubliez pas que c’est le lot des pékiss d’insulter les fédéraliste,,, eux ont le droit mais pas nous.

      C’est une des raisons que nos ne voulons pas d’un pays pékiss,

      Lâchez pas

    • Il est beaucoup trop tôt pour répondre à cette question.

      Laissons le PQ quérir ses blessures.

      “Dans le temps, comme dans le temps…”

    • Un petit rappel d’un Pkiss

      michelnotredame
      7 octobre 2013
      00h18

      Pas besoin.

      Parti libéral :

      trop prêt de trop nombreux scandales divulgués par la Commission Charbonneau = donc à rejeter complètement.

      ADQ : Un parti de vire capots, qui tente, tous les 2 jours de se donner une raison d’exister = un choix impossible.

      Québec solidaire : Un parti de pelleteux de nuages = vraiment pas.

      Les autres tiers partis = mille fois NON.

      Conclusion : Que Pauline Marois reste en place le plus longtemps possible, et qu’elle déclenche des élections, armée jusqu’aux dents, afin d’affronter un tas de partis béquillards, trop souvent nauséeux.

      Le PQ gouverne depuis un an, dans un contexte qui a été saboté par les libéraux. Les ministres ont muri. La prochaine mouture sera redoutable.

      Un gouvernement majoritaire du Parti Québécois est essentiel, à ce moment ci de l’histoire du Québec.

      Après…on verra…

    • Un autre petit rappel à Anthrax qui a changé de pseudo:

      anthrax
      26 octobre 2013
      20h16

      Pas d’élections cet automne: une décision responsable.

      Maintenant il faudrait que les fédérastes soumis se calment.

      Qu’ils demandent plutôt à leur chef de se présenter à une partielle, au lieu de faire la vierge offensée… on a hâte de voir ce fier représentant du Colonel Sanders à la barbiche blanche, comme celui du poulet, donc on a hâte de le voir à l’Assemblée Nationale, pendant que la Commission Charbonneau finira bien par rattraper tout ce beau monde !

      On va bien s’amuser, surtout quand tonton Arthur sera enfin déporter et passera à confesse…

      Whow, le chef s’est présenté dans un compté pékiss,,,,, et

      Je te laisse la réponse.

    • @swissmade 13 avril 2014 20h19

      “Pourtant, même le PM du canada lui-même partage cet avis.”

      - – - – - – - – - – - – - – - -

      Là vous insultez le Premier Ministre Harper en faisant croire qu’il partage l’idée que le Québec est une nation, idée essentillement propagée par les séparatistes comme vous.

    • @ tibob25, 13 avril 2014, 20h27

      Merci beaucoup.

      Ce n’est pas facile d’être fédéraliste au Québec.

      Il n’est pas facile de dire que l’on aime autant le Canada que le Québec.

      Pourtant nous sommes les seuls à aimer vraiment le Québec.

      Ceux qui refusent le Canada sont généralement renfermés sur eux-mêmes.

      Les sécessionnistes sont tristes et malheureux.

      Ne pouvant se réaliser, ils blâment toujours “l’autre” pour leurs malaises et leurs états d’âme.

      Ils n’ont aucun avenir et ils le savent.

      C’est triste pour nous d’avoir à faire autant de psychanalyse.

    • LouisRichard 20h07 “l y a plusieurs critiques à mon égard.” Si vous écriviez “libéraleux’, je vous adresserais les mêmes critiques. Il n’y a ni respect ni noblesse dans vos propos.

    • @gillesmenard
      “C’est bien connu que ce sont des à genoux et lécheurs de bottes face à Ottawa ce qui fera encore plus grandir l’insatisfaction dans la population québécoise en général”
      Non mais, qui êtes-vous pour nous juger, vous de votre génération Boomer qui avez tout récolté (dans ce système fédéraliste) alors que les générations suivantes n’ont eu que des miettes…
      Ça fait près de 40 ans que vous nous radotez les mêmes vieilles rengaines, le traité de Paris, le rapport Durham, Louis Riel, les Patriotes, la nuit des longs couteaux et….pendant ce temps, les générations suivantes des immigrants arrivés dans les années 60 parlent et travaillent en français. De plus, je lève mon chapeau à tous les Anglos et néo-Québécois qui ont sû pendant la présente campagne électorale, rester tranquille, sans mots et attendre le verdict final, ayant à endurer le discours Pikouroteux xénophobe, à leur égard.
      Vivement un gouvernement rassembleur. Nous sommes tous Québécois, tant les francophones, anglophones et allophones de cette Province. J’espère M.Ménard, que votre génération vieillissante, allez avoir un peu de respect pour ces gens qui vont continuent à se lever le matin pour aller travailler et assurer vos vieux jours.

    • lukos
      13 avril 2014
      21h12

      Commentaire très triste envers LouisRichard

      C’est quand même triste la situation, nous nous brisons

      Il y a seulement quelques années j’avais un bon ami qui était pkiss et moi fédéraliste.

      On a eut beaucoup de plaisirs ensemble en respectant nos opinions politique pendant plusieurs années.

      Un soir chez lui,,, il me dit, tu sais , il y a des comptés ou tu pourrais présenter un cochon comme candidat libéral et il serait nommé,,,, J’ai répondu , oui, il y a aussi des comptés pékiss dans cette situation.

      Il a sauté une coche et depuis nous ne sommes plus amis.

      C’est incroyable ce que la politique peut faire.

    • @souverain 2 avril 16h51

      Vous écrivez: “En réponse à cet ingrat «agioteur social» que le Québec a accueilli, éduqué et soigné grâce à nos impôts et qui m’écrivait à 13h59 :
      «…bla bla bla Je comprends pourquoi vous n’avez pas fait long feu comme cadre supérieur dans une multinationale faisant affaire avec la Chine et le Japon.»
      Je suis désolé de décevoir ce triste herr Fritz, mais je désire lui rappeler que mes compétences et mon succès m’ont valu d’être embauché comme consultant auprès d’entreprises désirant exporter en Asie…
      Sachant aussi que le fait d’avoir démarré ma propre entreprise dans l’import- export de spécialités agro-alimentaires et que je suis retraité et financièrement indépendant le fait crever d’envie, il faut SURTOUT qu’il sache que ce n’est pas un vil immigrant sauvé des affres de l’après guerre et accueilli avec hospitalité et générosité dans MON PAYS, qui va venir me dicter mon droit et mes conditions de résidence dans MON QUÉBEC, ce PAYS que mes ancêtres ont défriché dans le sang, la sueur et les larmes il y a plus de 350 ans !
      Do you read me my german shepherd ?”

      Comme vous êtes un grand homme d’affaires, pourquoi n’ouvrez pas un site web payant où les gens vous écriraient pour être insultés par vous. Après tout il doit y avoir un marché pour ça car plusieurs personnes sont prêtes à payer pour des dominatrices. Vos insultes me manquent cruellement, d’autant plus qu’on n’a plus les Péquistes pour insulter notre intelligence sur une base quotidienne. Vive MON QUÉBEC libéré!

    • Pour remplacer Marois ?
      Marc Laviolette avec son vocabulaire coloré a la manière d’un Gérard Larose.
      Comme le disait si bien Pauline Marois pendant la campagne électorale “Qui se ressemble, s’assemble”

    • Fritz2

      13 avril 2014
      21h31

      Bravo fritz2

      Votre commentaire est excellent

      J’ajoute que LouisRichard est également courageux à défendre notre granD pays qui s’appelle …..CANDADA,,,, c’est du ROC,,, du solide.

    • Oups CANADA

    • Il faut trouver aussi un chef pour le Bloc M. Lavoie… Il ne faut pas l’oublier… Moi je ferais une transaction. Pauline au Bloc et Ti-Gilles au PQ. Nicole Léger l’a affirmé, les québécois adore Pauline Marois, donc cette dernière sera la personne idéale pour aller chercher une soixantaine de comtés dans 18 mois à l’élection fédérale. Quant à Ti-Gilles il aura 4 1/2 ans pour travailler sa face d’homme outré, les yeux sortis de la tête, avec le metteur en scène Yves Desgagnés. Sinon, Bernard Landry au Bloc et Janette Bertrand au PQ pour démontré le modernisme, la jeunesse et l’ouverture d’esprit du mouvement indépendantiste.

    • @louisrichard
      En psychanalyse, nous appelons ça de l’introspection, cela vous honore. C’est le début de la sagesse. Tranquillement, vous cheminez. Bravo!

    • @ tibob25, 13 avril 2014, 21h29

      Merci pour votre intervention à mon égard.

      Les Pikious ne savent pas ce qu’est l’entraide et la fraternité de raison.

      Ils ne font qu’insulter les autres et se battre entre eux.

      Cela est triste pour notre pays.

      Cela est triste pour l’humanité.

      Si seulement, les sécessionnistes pouvaient comprendre un peu.

      Juste un peu.

    • Les Québécois fédéralistes subissent jour après jour les insultes et le mépris des séparatistes. Ils sont persécutés en raison de leurs croyances. C’est la tyrannie de la minorité. Dans le fond, les séparatistes sont des “bullies” et des fiers à bras; ils ne sont pas fins du tout.

    • @souverain = Robert Alarie

      Le monde est petit. Vos ancêtres seraient allemands (voir Google):

      “Alarie, Alary, Allary ou Alari est la transformation du wisigoth alaric composé de alles signifiant tous – toutes – et ric signifiant chef ou “puissant” ou encore “massif” qui a aussi donné Ulrich.

      Le prénom, implanté en Occident par l’intermédiaire de ce peuple germanique, est à l’origine d’une série de patronymes français localisés surtout dans le sud-ouest du pays et dans les Vosges : « Alaric », « Alric », peut-être également « Alrik, Auric », « Aury » et « Auri ».”

    • @tibob25 21h29 “On a eut beaucoup de plaisirs ensemble en respectant nos opinions politique pendant plusieurs années.” Mais vous écrivez “pkiss”… Je suis tout aussi choqué par l’emploi du terme “fédérastes”. C’est contre ce genre de terme méprisant que j’en ai.

    • @Fritz2 22h22 “Le monde est petit.” En effet. Nous sommes tous les résultats de mélanges culturels et ethniques. En font foi les patronymes Lallemand, Langlais, Normand, Provençal, Rodrigue etc. Il n’y a pas de eux et nous. Il n’y a que des nous que nous ne reconnaissons pas. Ceci dit, je n’ai aucune honte à ne pas me reconnaître dans, par exemple, le conservatisme politique et religieux de certaines régions du Canada.

    • @Fritz2
      Comme à l’habitude une réponse semblable de ma part ne passera pas la ”modération”.Mais tout de même je tente.Alors pouvez-vous quelques fois trouver autre chose que ma situation inéfficace personnelle pour essayer de me convaincre de quelque chose?

    • @Louis-Richard 21h05

      Une bonne partie des péquistes sur ce blogue carburent a la doctrine de George W. Bush c’est a dire “either you are with us or you’re with the enemy”. C’est incroyable de voir qu’ils n’arrivent pas a saisir le fait qu’ils ne représentent pas la volonté du peuple Québécois. Et pourtant ils n’arrêtent pas de se dire justement le contraire. Et ils accusent les autres de ne pas êtres comme eux; comme si seulement leurs façon d’être québécois est la bonne. Un observateur extérieur en viendrait rapidement a la conclusion qu’ils font parti d’une secte.

      C’est très réducteur comme pensée d’une part et d’autres parts ils ne semblent pas réaliser qu’ils sont en minorité. Et ils ne semblent pas non plus que leurs nombre ne va aller qu’en déclinant car les jeunes ne sont pas “allumés” par ce projet qui en fin de compte n’est alimenté qu’en grande partie que par des baby boomers vieillissants.

      Leur cible référendaire de 50%+1 trahi d’ailleurs leur incapacité a former un consensus dans la population alors leur projet ne vise que l’obtention d’un minimum absolu pour se réaliser au lieu de proposer un projet qui aurait un large consensus.

      Et ce qui est particulièrement révélateur de leur manière de penser c’est qu’ils croient que c’est a la population de changer d’idée et non l’inverse.

      Et le PQ a fonctionné ainsi pendant des années mais la il a atteint la limite d’où il pouvait se rendre et il fait face a un choix déterminant: accepter le verdict pour ce qu’il est – que le projet indépendantiste ne fera pas parti des priorités de la population pour au moins une génération. Ou s’enfermer dans le déni et péricliter tranquillement vers l’oubli.

      Tout dépendra du niveau de maturité dont ils feront preuve par la suite…

    • @gillesmenard 23h30 Je n’ai rien contre les prestataires d’aide sociale. C’est dans ce ministère que j’ai travaillé le plus longtemps. Il est tout à fait possible que votre situation de santé vous empêche d’occuper un travail régulier. Mais je trouve que vous vous montrez inutilement provocateur en mentionnant travail au noir et voyages en Europe. Votre appel à la révolution est inepte. Je peux comprendre une révolution dans le tiers-monde. Mais pas dans une société démocratique et pourvue d’un aussi bon filet social que la notre. Militez plutôt pour une modification du mode de scrutin.

    • Une petite question / commentaire comme ça en passant:

      Pourquoi les politiciens (péquistes en particulier) disent toujours
      “Les québécoises et les québécois”?

      Ça ne fait aucun sens.

      Selon cette manière de s’exprimer, il faudrait dire:
      - les humaines et les humains pour identifier la race humaine.

      C’est tellement boiteux de s’exprimer ainsi et cela n’ajoute aucune précision supplémentaire dans ce contexte.

      Alors, pourquoi toujours utiliser le féminin et le masculin pour désigner un ensemble??? Il serait grand temps de mettre un terme a cette pratique!

    • @LouisRichard 22h12 “Les Pikious ne savent pas ce qu’est l’entraide et la fraternité de raison.

      Ils ne font qu’insulter les autres et se battre entre eux.” “…insulter les autres…” Vous arrive-t-il de vous relire? Les termes pikious et pikiouroteux que vous affectionnez sont franchement insultants, méprisants et inappropriés.

    • @SuperCass 00h29 “Alors, pourquoi toujours utiliser le féminin et le masculin pour désigner un ensemble???” C’est par excès de “correction politique”. C’est effectivement ridicule et aucunement respectueux des conventions de la langue française.

    • @SuperCass :

      Pourquoi les politiciens (péquistes en particulier) disent toujours
      “Les québécoises et les québécois”?

      Ça ne fait aucun sens.

      – –

      C’est une technique qui permet, grâce à l’énonciation de mots superflus, à l’orateur de réfléchir un peu plus longuement à ce qu’il va dire par la suite.

      Ajoutons aussi que cette façon de faire rappelle l’importance de l’égalité homme/femme au Québec sans oublier toutefois l’aspect racoleur du choix des mots.

      Tout comme vous enfin, je ressens ce même agacement lorsque j’entends un politicien ou une politicienne énoncer les mots magiques « … les Québécoises et les Québécois… » lors d’un discours ou d’une intervention publique parce qu’en fait je me demande tout le temps à ce moment-là qui peuvent bien être ces gens, qu’ont tous en commun ces gens que l’on nomme Québécoises et Québécois.

      Au Québec existe une volonté politique de normalisation, de nivellement de l’identité qui m’agace.

      Je suis fier de ce que je suis mais je sais aussi des Québécois fiers de ce qu’ils sont que je ne suis pas.

      Daniel Verret

    • LouisRichard, ce n’est pas parce que vous aimez le Québec et le Canada que les gens vous prennent à partie. C’est pour l’absurdité et le vide de certains de vos propos.

      Par exemple:

      Les Pikious ne savent pas ce qu’est l’entraide et la fraternité de raison.

      Pourtant nous sommes les seuls à aimer vraiment le Québec.

      Ceux qui refusent le Canada sont généralement renfermés sur eux-mêmes.

      Pourtant, le poisson du Pikiou est mort depuis trop longtemps pour le cuire et le manger.
      Le poisson n’est plus comestible.

      Plus que jamais, le Pikiou vit dans un conte de fées avec des sorcières.

      Le PQ a besoin d’un homme fort et Vert: Hulk

      Le Québec est donc souverain même s’il n’est pas toujours bienveillant dans les domaines qui le concernent.

      C’est drôle que les Pikious ont tous une expérience traumatisante en sortant du Québec parce que moi j’en ai jamais eu.

      Ils ont peut-être pas la face pour simplement sortir de chez eux.

      Peut-être que les Pikious sont simplement névrosée au point d’avoir peur de tout.”

      Bon j’arrête ici mais vos absurdités, vos propos gratuits, vos insultes, vos interprétations bizarroïdes pullulent. Vous semblez déconnecté, c’est le moins qu’on puisse dire.

      Je copie pour vous un extrait du très beau texte de Foglia qu’on peut lire ce matin. Qu’en pensez-vous?

      “À toutes les manières qu’il y a déjà d’être vieux – dans notre tête, dans nos os, dans nos livres, nos films – s’en sont ajoutées de nouvelles depuis les élections, nouvelles et complètement inédites.

      Si j’ai bien compris, me voilà vieux maintenant parce que je pense qu’un pays, c’est des gens sur un territoire donné qui partagent une même culture et au coeur de cette même culture une même langue. C’est semble-t-il très vieux de penser comme ça.

      Si j’ai bien compris aussi, me voilà vieux aussi de défendre un espace où se fondrait – de «fondre» comme dans le creuset d’une fonderie – où se fondrait cette culture que je viens d’évoquer, un espace sans signes religieux ostentatoires où un athée ne se sentirait pas comme un chien pas de médaille dans un de ces fameux cours d’éthique et de culture religieuse.
      Grands dieux, pourquoi ne m’avez-vous pas dit tout ça avant les élections, jeunes gens? J’aurais voté libéral. Je serais jeune maintenant.”

      Ah… c’est rafraîchissant, l’intelligence…

      Maintenant mettons en opposition un texte intelligent de Foglia, qui est paru ce matin:

      “À toutes les manières qu’il y a déjà d’être vieux – dans notre tête, dans nos os, dans nos livres, nos films – s’en sont ajoutées de nouvelles depuis les élections, nouvelles et complètement inédites.
      Si j’ai bien compris, me voilà vieux maintenant parce que je pense qu’un pays, c’est des gens sur un territoire donné qui partagent une même culture et au coeur de cette même culture une même langue. C’est semble-t-il très vieux de penser comme ça.
      Si j’ai bien compris aussi, me voilà vieux aussi de défendre un espace où se fondrait – de «fondre» comme dans le creuset d’une fonderie – où se fondrait cette culture que je viens d’évoquer, un espace sans signes religieux ostentatoires où un athée ne se sentirait pas comme un chien pas de médaille dans un de ces fameux cours d’éthique et de culture religieuse.
      Grands dieux, pourquoi ne m’avez-vous pas dit tout ça avant les élections, jeunes gens? J’aurais voté libéral. Je serais jeune maintenant.”

    • désolée pour le doublon!

    • Je sais que les médias ne le feront pas parce qu’ils se croient parfat ces sois-disant professionnels à la manque mais s’ils se donnaient la peine de revisité les journaux et les émissions à caractères politique seulement des deux dernières semaines ,ils seraient renversés de voir l’absence de neutralité et de professionnalisme mais ils ne le feront pas .Ils ont décidés en partant que Marois allait payer pour avoir déjouée leur plan et ne pas faire de conférence de presse le jour du déclenchement de l’élection.
      Le problème au Québec c’est que ce sont les journalistes qui mènent et personne ne semble s,en apercevoir.C’est eux qui vont nous faire perdre notre démocratie.
      C’est la raison que les anciens journalistes devenu péquiste ne font aucune critique des journalistes parce qu’ils savent très bien que la moindre critique ou fait avéré se retournerait contre eux et que ce sont les médias qui ont le dernier mot.
      Une population avertie est gagnante à long terme.
      Je crois qu’à la prochaine élection on devrait demander à l’étranger de venir couvrir notre campagne électorale et surveiller pôles électoral comme le font les pays qui n’ont pas de démocratie.
      C’est pas drôle mais on est rendu là au Québec ne vous en plaise, c’est un fait.
      Québécois ,ouvrez l’oeil ou les deux c,est mieux

    • Il serait grand temps qu’on parle enfin des “vraies affaires” !

      Avez-vous remarqué qu’il y a eu des élections ?

      Maintenant que les libéraux sont au pouvoir, il serait grand temps qu’on parle d’eux !

      On vient d’apprendre que les médecins vont recevoir des centaines de millions chaque années pour faire des réunions dans les centres hospitaliers!

      Chaque médecin pourra ainsi recevoir jusqu’à $ 400 de l’heure pour sa présence !

      On apprend aussi que la France proteste pour les milliers d’étudiants français venus au Québec dans les universités, grâce aux accords France-Québec et qui vont voir leurs cotisations passés à + de $ 10.000 annuel, en contradiction avec les accords passés, ce qui irrite la diplomatie française, et met en danger les échanges.

      Pendant ce temps là, l’UPAC continue heureusement son travail, et nous attendons la suite des informations au niveau des perquisitions au siège du Parti Libéral ainsi qu’auprès de certains de ses membres, afin que Mr Couillard puisse avoir une opinion éclairée lors de la formation de son cabinet.

      Oui effectivement, il est grand temps qu’on parle des libéraux ici.

    • @gillesmenard 23h30, 13 avril

      Vous écrivez: “Comme à l’habitude une réponse semblable de ma part ne passera pas la ”modération”.Mais tout de même je tente.Alors pouvez-vous quelques fois trouver autre chose que ma situation inéfficace personnelle pour essayer de me convaincre de quelque chose?”

      Je n’essaie pas de vous convaincre de quoi que ce soit. Je vous fais tout simplement part de mon opposition à vous entretenir sur le BS alors que vous déclarez régulièrement être en mesure de travailler. Je n’aiment pas les gens qui abusent du système.

    • tibob25, 13 avril 2014, 17h.54 et Fritz2, 13 avril 2014, 19h.06.
      Désolé mais malgré vos efforts évidents pour élever le débats, vos commentaires ne m’ont rien apporté comme enrichissement. Vous aurez sûrement d’autres chances pour vous reprendre. Ne lâchez pas. On sent que le potentiel est là. Bonne journée.

    • La solution gratuite pour enfin avoir accès à un médecin de famille rapidement, avoir des soins sur le champs et ne plus attendre dans les urgences.

      Il suffit de faire comme en France !

      D’abord la personne la plus importante est le patient, et non le médecin.

      On sort les médecins de famille des hôpitaux, alors qu’ils rempliront leur vraie rôle dans leur clinique médicale, en travaillant 8hr par jour et 5 jours sur 7.

      Les hôpitaux ont leurs propres médecins, et ceux-ci épaulent également avec un systéme ambulancier (en France le SAMU) qui se situe dans l’hôpital même dont il dépend.

      Ainsi des interventions ambulancières sont souvent assistées d’un médecin qui est en ligne direct avec l’hôpital, ainsi pour une crise cardiaque, l’unité de cardiologie est avertie et attend déjà le patient avant son arrivée ! un vrai système professionnel qui sauve des vies et qui n’est pas de la “broche à foin”…

      Également un réseau de “dispensaires” familiaux, jouant vraiment un vrai rôle, où les soins primaires sont donnés en évitant d’engorger les hôpitaux. Ce qu’on appelle CLSC ici, un réseau de labyrinthes aux portes closes, dont je me demande toujours l’utilité fonctionnelle…

      Les médecins hospitaliers dans les hôpitaux, et les médecins de famille dans les cliniques médicales. Chacun chez soi, pour une meilleure efficacité. N’attendez plus votre médecin de famille si vous êtes hospitalisé, celui-ci sera plus utile en faisant de la clinique 8 hr par jour.

      Et on attribue un systéme ambulancier, à chaque hôpital dont il dépendra, avec l’assistance de médecins hospitaliers si nécessaires sur le terrain.

      C’est ça le socialisme.

    • @ les-vraie-affaires (anthrax)

      tu dis ”Avez-vous remarqué qu’il y a eu des élections ?

      Maintenant que les libéraux sont au pouvoir, il serait grand temps qu’on parle d’eux !”

      Té drôle toi. Quand le PQ était au pouvoir, toi tu ne faisais que de parler du PLQ.

      Alors, dans ton cas c’est du pareil au même.

      Pis, tes amis étaient-ils content de te voir?

    • Marc Laviolette (maintenant qu’on sait qu’il s’entend si bien avec PKP)!!!!!

    • @ nunu ~

      - Les journalistes sont aussi responsables du déclenchement
      des élections prématurées par Pauline Marois…

      - Les journalistes sont aussi responsables du poing en l’air
      de PKP et la rebuffade que lui a servie Pauline Marois…

      - Les journalistes sont aussi responsables de la peur du PQ
      de tenir un référendum si le parti remportait les élections…

      - Les journalistes sont aussi responsables de l’intransigeance
      de Bernard Drainville au sujet de la charte des *valeurs*…

      - Les journalistes sont responsables du choix du PQ de parler
      de conservatisme identitaire plutôt que d’indépendance…

      “Je crois qu’à la prochaine élection on devrait demander à l’étranger de venir couvrir notre campagne électorale et surveiller pôles électoral comme le font les pays qui n’ont pas de démocratie.”

      Je crois surtout que vous avez la défaite très amère
      et que vous êtes à court d’argument pour expliquer
      la défaite de votre parti favori!!

    • @ Pantaleon_Madore 09h28

      Le Parti Québécois a ses torts, cependant il est vrai que les médias n’ont pas cessé de casser du sucre sur le dos de ce parti, ça n’en finit pas !

      pour vous assurer que ceci n’est pas une hallucination et que c’est bien réel, il suffit de lire vos commentaires ici, comme vous ne voulez pas qu’on parle de la débâcle des libéraux qui ont l’UPAC sur le dos, vous n’arrêtez pas de parler du Parti Québécois ! et de le démoniser !

      car oui, les libéraux sont dans la débâcle ! il suffit également de constater le silence actuel du gouvernement qui se creuse la tête pour savoir qui, il pourra nommer au cabinet, avec perquisitions de l’UPAC sur fond d’écran… on vous souhaite bonne chance…

    • Le PQ a eu une semaine pour déchiqueter ses dossiers (notammment les avis juridiques sur la pseudo charte) .

      Il serait temps que Marois sorte de sa petite bulle et rencontre le Premier Ministre pour la passation des pouvoirs ce qui aurait dû se faire il y a 6 jours.

    • Je vous recommande cette lecture qui avec une limpidité extraordinaire décrit ce qui amène la situation politique actuelle au Québec. Cela vaut pour les québécois, peu importe leur allégeance politique:

      Pris directement sur le site de Fides

      «Ce peuple qui ne fut jamais souverain»
      La tentation du suicide politique des Québécois

      Roger Payette et Jean-François Payette , date de parution, 6 Septembre 2013

      L’État est un instrument puissant de développement et de progrès pour la vie heureuse de la cité, affirma autrefois Aristote. À trois reprises, le peuple québécois a pensé se donner un tel appareil social — avec les Patriotes (1830-1838) et avec le mouvement souverainiste créé par René Lévesque (référendum de 1980 et référendum de 1995) — et à ces trois occasions, des forces contraires se sont employées à l’égarer en le poussant à l’inaction collective, au suicide politique. Trois échecs historiques qui ont nourri, avec le temps, un pli culturel inhibiteur de l’action. Intériorisé, ce pli culturel amène les Québécois à se laisser dominer politiquement par une autre nation, les convainc de remettre la richesse qu’ils produisent en des mains étrangères, les persuade de vivre en déshérités du monde en abdiquant collectivement leur responsabilité de collaborer à une humanité qui se fait. Cette dépossession se manifeste dans leur renoncement à promouvoir le bien commun et les entraîne à s’illusionner sur les promesses d’un individualisme conformiste, à cultiver la confusion dans leurs choix politiques et à entretenir l’incertitude de leur avenir. Ce livre montre que « l’absence d’une véritable autorité sur le monde précipite la conscience collective de ceux qui en sont privés dans l’angoisse d’une rupture avec ce monde et les enchaîne à leurs peurs ». Mais ce livre démontre également que cette condition culturelle n’est pas une fatalité. En cela, il est aussi une invitation à retrouver la lumière, les rêves et la confiance que procure le fait d’agir collectivement.

      Le livre de Jean-François Payette et Roger Payette sera une pierre blanche sur le long et laborieux chemin suivi par les Québécois dans leur quête d’eux-mêmes.

      Pierre Drouilly

      Dans leur pénétrante étude de la condition nationale québécoise, Jean-François et Roger Payette prolongent l’analyse à laquelle s’étaient livrés les Maurice Séguin, Jean Bouthillette, Hubert Aquin, Fernand Dumont, pour ensuite la renouveler en nous démontrant que c’est uniquement par la voie politique qu’un peuple peut agir collectivement et prendre sa place dans la réalité du monde. À ce titre, cet essai est une importante contribution.

      Robert Comeau

      Roger Payette est historien. Il a enseigné, pendant plus d’une vingtaine d’années, l’histoire du Canada et du Québec. Il a entre autres collaboré, dans les années 1980 et 1990, à l’élaboration de plusieurs programmes de sciences humaines dont celui de l’histoire du Canada et du Québec du ministère de l’Éducation du Québec.

      Jean-François Payette est politologue. Il est chercheur à l’Observatoire de la Politique et la Sécurité dans l’Arctique (OPSA). Il a également été, de 2010 jusqu’à sa fermeture en 2012, chercheur associé à la Chaire de recherche du Canada en politique étrangère et de défense canadienne (PEDC). Il a publié plusieurs ouvrages aux Éditions Fides et aux PUQ. »

      Jean-François Payette en interview avec Franco Nuovo:

      Allez à l’ audio-fil

      http://ici.radio-canada.ca/emissions/dessine_moi_un_dimanche/2013-2014/

    • @ silenceondort 10h06

      Merci pour votre long commentaire, qui “tasse” les commentaires des autres…

    • @ ticasque 10h02

      en réponse à votre commentaire, et sans tasser ceux des autres par une page de journal entière, je vous répondrai que Mme Marois ne devrait faire la passation des pouvoirs qu’une fois que la Commission Charbonneau aura terminé, ainsi que les enquêtes de l’unité anti-corruption.

      Donc, elle a 4 ans pour le faire !

    • Je vois très mal comment le déclin du PQ pourrait ne pas se poursuivre, peu importe qui sera chef.

      De plus en plus les priorités des gens sont économiques, les boomers approchent de la retraite et les plus jeunes sont très endettés, tous ont des inquiétudes économiques, plus qu’avant. C’est pourquoi l’option du PQ fait plus peur qu’avant. A mon avis cette tendance ne va pas diminuer mais plutôt s’accentuer.

      De plus le PQ est étroitement associé à l’état providence devenu particulièrement imposant au Québec et qui en arrache de bien des façons. Les Québécois commencent tranquillement a réaliser que le progrès ne passe pas nécessairement par plus de gouvernement, plus d’état, plus de dépenses publiques et de dettes. Or le PQ est carrément à contre courant de cette tendance (qui fait son chemin partout en occident).

      Certain disent que le PQ, notamment avec PKP pourrait s’ajuster et s’enligner plus à droite économiquement, à mon avis c’est peu réaliste sur le plan pratique (la base ne l’accepterait pas) mais aussi sur le plan idéologique: L’indépendantisme est une idée fondamentalement étatiste (pourquoi vouloir l’indépendance sans un état important et agissant) or la droite économique préconise un état plus petit et moins interventionniste. Pourquoi vouloir l’indépendance pour une état dont on veut limiter le rôle?

    • @les-vraies-affaires 7h54

      Vous écrivez que Maintenant que les libéraux sont au pouvoir, il serait grand temps qu’on parle d’eux !

      Je ne savais pas que Pauline Marois était de retour au Québec et qu’elle avait confirmer la passation des pouvoirs au PLQ.

      Pouvez-vous nous donner les références de la cérémonie de passation des pouvoirs svp?

    • @dr-zipper 10h25

      Votre commentaire est une excellente illustration du totalitarisme. Vous devez être un fan de Robert Mugabe, sans aucun doute.

      Heureusement, la grande majorité des québécois respectent les règles démocratiques. Dommage pour vous.

      Jean Bernier

    • Comment volez vous que Couillard défende notre langue il faut parler Anglais au cas ou un patron viendrait nous demander ou sont les toilettes.

    • @clownchialeur: Couillard qui a autant de charisme qu’un Hummer passe majoritaire et le gars qui chante comme un tuyau de sécheuse gagne #LaVoixTVA. .. Wow.

    • @dr-zipper

      14 avril 2014
      10h25
      @ ticasque 10h02

      en réponse à votre commentaire, et sans tasser ceux des autres par une page de journal entière, je vous répondrai que Mme Marois ne devrait faire la passation des pouvoirs qu’une fois que la Commission Charbonneau aura terminé, ainsi que les enquêtes de l’unité anti-corruption.

      Donc, elle a 4 ans pour le faire !
      —————————————
      Un coup d’État avec ça?!

    • @ jean_bernichoute 10h53

      pour la démocratie et les régles, le Parti Québécois n’a aucune leçon a recevoir des libéraux qui ont l’UPAC sur le dos en ce moment.

      Comme je le disais, il est plus que temps qu’on parle du parti au pouvoir !

      La formation sera… pénible… plein de placards… avec des monstres… bouhhhh !!!! mdr

    • … formation du cabinet

    • @ pbrasseur
      10.39
      Votre analyse est intéressante et contraste avec le fanatisme de gens incapable d’en faire autant et qui se contente de répéter leur doctrine et leur propagande comme des perroquets…

      Le pq est efffectivement un parti don la base s’est construite sur une vision de l’état moteur et qui voit la nécessité de l’état interventionniste dans tous les domaines . Depuis la débacle des pays de l’est et le constat qu’on a fait des états omniprésent les gens normaux ont mis de l’eau dans le vin interventionniste qui a connu ses limites. Or le PQ est resté accroché a ce modèle sans s’ajuster, comme si on votait encore pour René et son charisme…

      Ceux qui désespérés voudraient un sauveur en PKP oublient que la droite est déjà occupé par un homme d’affaire crédible qui a ramassé un score presque aussi important que le PQ mais sans moyens importants et sans aucun des avantages du saupoudrage propre au pouvoir qui s’est exercé avec peu de modération et de retenue durant le mandat qui a pris fin … de plus la gauche sociaux démocrate progresse constamment et son approche plus holistique et militante risque de gruger sérieusement la tendance plus à gauche de l’ancien PQ et les gens plein d’énergie vont probablement mettre leur efforts la ou ça risque de compter…

      Malheureusement historiquement le PQ a toujours évité la rétrospection et en semble incapable préférant la fuite vers l’avant et la recherche d’un sauveur a tout prix , la course est commencée et la phase analyse restera fort anémique , car c’est si facile de trouver des coupables à l’externe pour maintenir un semblant de cohésion…

      Quelle belle énergie gaspillée…

    • @ticasque 10h02

      Vous écrivez: “Le PQ a eu une semaine pour déchiqueter ses dossiers (notammment les avis juridiques sur la pseudo charte) .

      Il serait temps que Marois sorte de sa petite bulle et rencontre le Premier Ministre pour la passation des pouvoirs ce qui aurait dû se faire il y a 6 jours”

      À mon avis, ils ne pourront pas tout détruire. De nos jours, la plupart des documents se trouvent dans des systèmes informatiques. Il est pratiquement impossible de détruire tous les fichiers existants et si ça se faisait, il y aurait des fuites provenant de certains fonctionnaires.

      Je trouve quand même indécent que la passation des pouvoirs n’ait pas eu lieu. Ce n’est pas avec des mesquineries pareiles que les Péquistes vont rallier davantage de Québécois à leur cause.

      Dehors, et vite!

    • @philomene964

      14 avril 2014
      11h04
      Comment volez vous que Couillard défende notre langue il faut parler Anglais au cas ou un patron viendrait nous demander ou sont les toilettes.
      ——————————-
      Ce n’est pas ce que Philippe Couillard a dit. Suivant!!

    • dr zipper…

      pourquoi ne pas plutôt nous donner votre opinion sur le texte transmis par silenceondort…

      Je lance d’ailleurs l’invitation à tous les libéraux qui ne font que casser du sucre sur le dos des autres et écrire des commentaires remarquablement superficiels…

      Que pensez-vous du texte transmis par silenceondort, le 14 avril à 10h06?

    • @dr-zipper 11h16

      D’abord, mon nom est Jean Bernier. Et je ne me cache pas derrière un pseudonyme.

      Vous parlez maintenant au nom du parti québécois? Ce parti respecte les règles démocratiques, contrairement à vos écrits qui se rapprochent plus du felquisme et du totalitarisme égocentrique.

      Mais continuez à écrire. Vous semblez un expert dans l’art de tirer dans le pied de ceux que vous voulez promouvoir.

      Jean Bernier

    • ticasque, à ce commentaire:

      13 avril 2014
      20h59
      @swissmade 13 avril 2014 20h19

      “Pourtant, même le PM du canada lui-même partage cet avis.”

      Vous avez répondu: “Là vous insultez le Premier Ministre Harper en faisant croire qu’il partage l’idée que le Québec est une nation, idée essentillement propagée par les séparatistes comme vous.”

      Bon alors vous êtes en retard sur les nouvelles, je ne sais où vous étiez en 2006, quand le grand Harper a décrété que le Québec était une nation.

      Ceci dit, ça ne change absolument rien pour le Québec et on n’avait pas besoin de sa bénédiction pour savoir ça.

      Comme vous semblez penser que les Québécois ne forment pas un peuple ou une nation, voici quelques définitions:

      Ensemble de personnes vivant sur un territoire commun, conscient de son unité (historique, culturelle, etc.) et constituant une entité politique.

      groupe social établi sur un territoire défini et présentant une unité historique, politique et culturelle

      Un peuple est une communauté vivant sur un même territoire ou, par extension, unie par des caractéristiques communes comme la culture, les moeurs, la langue…

      Alors voilà. Ce n’est pas parce que nous n’avons pas de pays que nous ne formons pas un peuple différent du peuple canadien.

      D’ailleurs, c’est pour éliminer la notion des deux peuples fondateurs qu’a été mis de l’avant le multiculturalisme canadien, dans le but de nous fondre avec les autres minorités.

    • @ Fritz2 11h20

      il serait logique avant de faire la passation du pouvoir….

      - de d’abord faire la passation des dossiers du PLQ à l’unité anti-corruption : l’UPAC

      qu’en pensez-vous ?

    • Qu’il est beau notre grand pays qu’est le Canada.

    • @manonb

      14 avril 2014
      11h43
      ticasque, à ce commentaire:

      13 avril 2014
      20h59
      @swissmade 13 avril 2014 20h19

      “Pourtant, même le PM du canada lui-même partage cet avis.”

      Vous avez répondu: “Là vous insultez le Premier Ministre Harper en faisant croire qu’il partage l’idée que le Québec est une nation, idée essentillement propagée par les séparatistes comme vous.”

      Bon alors vous êtes en retard sur les nouvelles, je ne sais où vous étiez en 2006, quand le grand Harper a décrété que le Québec était une nation.
      ——————————————–
      Ce n’est pas ce que le “grand” Harper a décrété. La proposition adoptée à la chambre des Communes dit: “… les Québécois forment une nation au sein d’un Canada uni.”

      Or, qui sont les Québécois? Faut-ils qu’ils soient francophones? Faut-il qu’ils soient nés ici? Faut-il qu’ils partagent la même culture, les mêmes moeurs? Un Québécois qui va s’installer ailleurs au Canada perd-il le “statut” de Québécois? À l’inverse, un anglophone du ROC qui vient s’installer au Québec, devient-il Québécois automatiquement? Si non, après combien de temps? Devra-t-il faire une profession de foi? Et attention à vos réponses, car on n’est pas loin de la dérive du nationalisme ethnique.

    • @dr-zipper 11h56

      Vous écrivez: “il serait logique avant de faire la passation du pouvoir….

      - de d’abord faire la passation des dossiers du PLQ à l’unité anti-corruption : l’UPAC

      qu’en pensez-vous ?”

      Voici ce que j’en pense. La logique est la branche de la philosophie et des mathématiques qui établit des relations entre des propositons. Ce que vous proposez ne relève pas de la logique. Retournez sur les bancs d’école.

      Notre tradition politique veut que lorsqu’un gouvernement a été défait, il cède la place aux gagnants dans les meilleurs délais. La courtoisie et le respect pour lla population exigent qu’il assure une transition ordonnée et honnête (donc pas de destruction de documents gouvernementaux).

    • @ manonb,

      j’ai lu l’article de silenceondort.

      Pour moi, quand ca vient des séparatistes, je garroche le tout au poubelle.

    • Les sécessionnistes ne produisent que des textes dramatiques qui sont lassant à la fin.

    • @dr-zipper (alias anthrax)
      Vous semblez prendre la défaite de votre parti plutôt mal. Soyez rassuré, le gouvernement qui prendra bientôt le pouvoir à Québec devrait relancer le Québec sur la voie de la prospérité.

    • @ LouisRichard 12h11

      je suis d’accord avec vous, le Canada est un grand et beau pays.

      Le Québec aussi !

    • manonb

      14 avril 2014
      11h43

      Vous avez écris:

      D’ailleurs, c’est pour éliminer la notion des deux peuples fondateurs qu’a été mis de l’avant le multiculturalisme canadien, dans le but de nous fondre avec les autres minorités.

      C’est vrai pour le Québec car la majorité des immigrants vivent en anglais même s’ils baragouinent le français pour la plupart ( d’ailleurs, ils parlent aussi mal l’anglais que le français en général ). Ici, l’immigration massive a un double rôle qu’il n’a pas ailleurs, élimination du fait français à long terme et baisse du niveau de vie.

      Mais partout ailleurs dans le monde occidental, l’immigration massive n’a qu’un seul but et c’est de faire baisser les salaires et aussi de tuer tout nationalisme et tout patriotisme. On nous dit que nous avons besoin de l’immigration massive pour compenser le faible taux de natalité mais c’est du camouflage.

      La balance financière de l’immigration massive est largement négative et beaucoup plus dispendieuse que ne couterait un programme nationale d’encouragement à la natalité.

      Plusieurs pays comme l’Angleterre entre autre sont très près du point de bascule ou il vont perdre à jamais leur identité propre mais il est pratiquement impossible aujourd’hui d’aborder ce sujet sans être automatiquement traité de raciste ce qui fait que c’est un sujet qui a été rendu tabou, un peu comme la shoah.

      Et le pire c’est que ces immigrants qui viennent de partout ne sont nullement à blâmer car ils ne sont que les jouets de la finance occidental, comme nous tous.

      M. Duclos

    • @ samati mohamed 12h26

      Vous me dites :

      ” Soyez rassuré, le gouvernement qui prendra bientôt le pouvoir à Québec devrait relancer le Québec sur la voie de la prospérité. ”

      Réponse :

      oui, on l’a vu la voie de la prospérité pendant 9 ans avec les libéraux !

      l’UPAC d’ailleurs étudie là-dessus…

      continuez de nous faire rire ☺

    • Bonne candidature: PKP, Lisé, Aussant, Véronique Hivon, Alexandre Cloutier, Duceppe, Bédard

      Mauvaise candidature: Drainville

      Sam Boucher

    • @anthrax 12h27

      Vous écrivez: “je suis d’accord avec vous, le Canada est un grand et beau pays.

      Le Québec aussi !”

      Encore une fois, vous démontrez votre ignorance de la géographie. Le Canada est un pays, mais le Québec est une province. Si vous ne me croyez pas, allez voir sur Google. L’autre jour “souverain” a fait la même erreur que vous. C’est une faute commune. Je vous pardonne.

    • @ silenceondort @manonb
      Les auteurs dont vous faites référence donnent une vision plutôt négative du Québec, mais surtout des québécois. Leur analyse est plutôt statique que dynamique. Auraient-ils apporté cet aspect dynamique à leur analyse, je suis persuadé que leurs conclusions auraient été différentes.

      Je ne suis pas d’accord que les québécois appartient à un peuple dépossédé, deshérité, dépossédé, confus. Étant nord-américain, le québécois est un fier individualiste qui répugne au modèle collectiviste dont les auteurs font la promotion.

      Les québécois, autrefois dominé, ont renversé la tendance et excellent tant au Canada qu’au niveau international. Au cours des 40 dernières années il y a eu plus de Premier ministre provenant du Québec que de n’importe quelle autre provinces. Les québécois ont su imposer leur langue aux élites du reste du Canada. Le Canada, les québécois en ont repris possession.

    • @LouisRichard

      14 avril 2014
      12h24
      Les sécessionnistes ne produisent que des textes dramatiques qui sont lassant à la fin.
      ————————————————————————————————————–
      Pas autant que les tiens l’ado en crise d’identité.

    • Mme. Marois et M. Couillard ont convenu de remettre à plus tard la passation du pouvoir afin de permettre au nouveau PM de trouver assez de candidats propres pour former son équipe ministérielle. L’UPAQ et Mme. Charbonneau ont été mandatés pour l’aider mais ils ont demander un délai supplémentaire pour ce faire.

    • Les sécessionnistes ne sont pas pour la souveraineté. Le terme “souverain” n’est qu’un leurre.

      Pour eux, la souveraineté est un concept flou qui doit se prendre avec une question floue.

      La souveraineté est un état de fait résultant d’une multitudes d’actions préalables, présentes et futures.

      Depuis longtemps, les sécessionnistes nous ont démontré qu’il sont incapables de telles actions.

      Hormis cela, le Peuple du Québec a affirmé encore une fois leur appartenance au Canada.

      Le Peuple du Québec se sent libre de s’y épanouir et de prospérer.

    • @ Scipion007, 14 avril 2014, 13h01

      Merci !

      Tes critiques à mon égard ne sont que des compliments.

    • @ Fritz2 le fridolin 12h57

      Encore une fois le Québec est une Nation reconnue, qui a été annexée à la couronne britannique aprés la défaite des Plaines d’Abraham.

      Il était donc devenue une colonie britannique dont nous avons gardé la reine et ses institutions coloniales qu’on nous a imposé.

      Ne pas le reconnaître est une hérésie.

      Le Québec a donc le droit de se décoloniser du Canada et d’être reconnu aux Nations-Unies.

      Un pays à l’intérieur d’un autre pays qui l’a colonisé,ça ne fonctionne pas.

    • Monsieur Lavoie,

      Pour un peu d’air frais…

      Peut-on changer de sujet et échanger sur notre très honorable PM conservateur, M. Dictateur lui-même qui essai de changer le mode électoral fédéral sans consulter les provinces? Et que dire de la conduite honteuse dans ce dossier de son député Pierre Poilievre envers le DGE et autres tenants sur ce dossier?

    • anthrax

      “Ne pas le reconnaître est une hérésie.”

      Mangez beaucoup de fibres en buvant de l’eau ça va passer!

    • “Plusieurs pays comme l’Angleterre entre autre sont très près du point de bascule ou il vont perdre à jamais leur identité propre mais il est pratiquement impossible aujourd’hui d’aborder ce sujet sans être automatiquement traité de raciste ce qui fait que c’est un sujet qui a été rendu tabou, un peu comme la shoah.”

      Bah! Y’a rien de tabou dans la Shoah…

      Les seuls qui voient un tabou là sont ceux
      qui nient l’extermination des juifs sous le règne des nazis!

      Et pour ce qui est de l’immigration musulmane en Europe,
      dire qu’on approche d’un point de bascule(?) est tout simplement ridicule.

      C’est pas tout de l’affirmer, encore faut-il le démontrer avec des chiffres.

      On ne nous les sort jamais …

    • @anthrax 14 avril 2014 13h27

      Continuez de nous faire rire ☺

    • Bonjour M. Lavoie,

      J’hésite entre M. Drainville et M. Aussant.

      À voir Revenu Canada navigué entre employés corrompus et confidentialité déficiente, je préfère que Revenu Québec perçoive les impôts et taxes sur le territoire québécois.

      Nous payons énormément de taxes et impôts. En contrepartie, le gouvernement du Québec a eu expertise fiscale en matière de confidentailité supérieure au gouvernement du Canada.

    • une Crimée forte…. dans une Russie unie !

      ça ne vous dit rien ça ?

      et bientôt… une Ukraine forte, dans une Russie unie….

      ça aussi, ça ne vous dit rien ?… un air bien connu ♪♫♪

    • Soyons sérieux: qui connaît un vrai fédéraliste? Qui connaît quelqu’un qui s’extasie sur les vertus d’un système fédéral, qui en parle de façon documentée et convaincante, et pour qui ces vertus supplantent celles de l’indépendance nationale? Va pour Benoît Pelletier, et pour une poignée de constitutionnalistes, d’intellectuels de l’Université d’Ottawa ou de je ne sais où, et d’éditorialistes de chez Gesca qui essaient mollement de s’inspirer de Claude Ryan, sur fond de déficit de crédibilité majeur, de faillite intellectuelle et de politique complète.

      Mais dans l’immense majorité de la population québécoise, il n’y a pas de fédéralistes. Il y a des gens qui pensent que l’indépendance serait une bonne chose, et d’autres qui pensent le contraire. Il y a des gens qui ont peur, d’autres qui sont indécis, et d’autres encore que la question n’intéresse pas. Et si la majorité s’identifie désormais au Québec d’abord, certains tiennent tout de même à conserver l’identité canadienne. Dans tous les cas, le «fédéralisme» en soi ne fait pas partie du raisonnement, et encore moins des émotions. Les arguments des adversaires de l’indépendance sont encore, dans la vaste majorité des cas, les arguments de la crainte, de l’incapacité, ou de l’illégitimité – le Québec est trop petit, trop pauvre, trop cancre, trop à gauche, trop à droite, intolérant, indigne, pas assez ceci ou pas assez cela. Le fédéralisme n’a rien à voir là-dedans.

    • Bon! Y’en a marre de la censure d’outre-mer…

      Terminés pour bibi les blogues de La Presse!

      CHOW! … comme disait le proprio de motels
      et ses 75 employés au salaire minimum!!

    • M. Le modérateur,

      J’ai suffisamment censuré mon texte original, je vous encourage à relire vous même les anciens textos de mononk, vous serez alors en mesure de comprendre mon indignation face à ce triste sire.

      @mononk

      Votre dernier texto est insultant et méprisant. Regardez-vous dans un miroir mais surtout relisez-vous avant de traiter les autres lecteurs selon votre propos qui suit: (( Votre analyse est intéressante et contraste avec le fanatisme de gens incapable d’en faire autant et qui se contente de répéter leur doctrine et leur propagande comme des perroquets…))

      Entre autres de vos écrits, votre petit poème indigeste du 13 avril 2014 à 15h58 est à l’image de votre vrai personnage…

    • La Commission Charbonneau n’en finit pas de se traîner les pieds et met nos nerfs à rude épreuve en ressassant sempiternellement les mêmes sujets avec des témoins différents.

      On a pourtant tous compris le motus operandi, il serait grand temps de passer au vrai sujet : le financement des partis politiques !

      Il est 14h07, la Commission a ouvert les débats à 9h30 AM , et a déjà pris 2h00 de break en 2 pauses…

    • @anthrax 14h08

      Corrections au commentaire publié à 14h08.

      La Commission Charbonneau n’en finit pas de se traîner les pieds et met MES nerfs à rude épreuve en ressassant sempiternellement les mêmes sujets avec des témoins différents.

      J’AI pourtant tous compris (DU MOINS JE CROIS) le motus operandi, il serait grand temps de passer au vrai sujet : le financement des partis politiques !

      Il est 14h07, la Commission a ouvert les débats à 9h30 AM , et a déjà pris 2h00 de break en 2 pauses…
      ———————–CE QUI N’A PAS ÉTÉ PUBLIÉ————————

      J’EN PEUX PLUS. JE PASSE MES JOURNÉES SUR LE BLOGUE DE GILBERT LAVOIE PIS JE ME TAPE VIGILE.NET ET PIS EN PLUS LA COMMISSION CHARBONNEAU PIS EN PLUS JE CRÉE TOUS CES PSEUDONYMES.

      JE MANGE PRESQUE PLUS, JE DORS PUS, JE ME LAVE PUS, MES NERFS VONT LÂCHER.

      SI CA CONTINUE, JE RETOURNE EN FRANCE, JE RETOURNE EN FRANCE,JE RETOURNE EN FRANCE, JE RETOURNE EN FRANCE , (le contact est coupé)

    • Les Pikious tombent encore dans l’insulte.

      Pour répondre à la question du présent blogue, je suggère Claudette Carbonneau comme prézzidente du Pikiou.

      Elle pourra demander directement à la CSN pour financer illégalement le Pikiou afin de tenter encore une fois de voler des élections et des référendums.

    • http://www.lapresse.ca/debats/votre-opinion/201404/11/01-4756812-projet-de-pays-revenir-a-la-base.php

      Très bonne opinion. Voici un extrait qui devrait intéresser les séparatistes, et qui pourrait les aider à convaincre les indécis. Mais comme on connaît les séparatistes, au lieu de tenter de convaincre, ils vont continuer de lâches et de peureux (et de traîtres aussi?) C’est plus facile.

      “Quel est le projet, quelle est la vision du pays, comment s’inscrit-elle dans le monde contemporain? Nous voulons connaître les réponses qu’apportera le nouveau pays aux défis de l’énergie, de l’environnement, du développement durable et de la promotion d’une culture francophone en Amérique. Malheureusement, le PQ a échappé le ballon du projet de pays et deux autres partis se sont jetés dans la mêlée.”

      Rien au sujet de l’économie, mais on pourrait l’ajouter aux questions.

    • …vont continuer de traiter leurs compatriotes de…

    • bibittepequistan

      14 avril 2014
      14h43

      J’étais pour y répondre mais votre réponse est excellente,,, je passe mon tour

      Bravo

    • Ici les éclairs sont au ralenti.

    • Si j’étais un fan libéral, je me garderais une p’tite gêne en attendant que jean Charest vienne témoigner devant la Commission Charbonneau et expliquer qu’il collectait une prime de 75 000 $ par année en provenance du financement illégal du PLQ.
      Ah..! J’oubliais; fini pour Pierre Paradis de siéger au Conseil des ministres. Son nom est sorti devant la Commission… Misère que le temps va être long pour les fafans…

    • Dans le même club que mononk:
      Pantaleon_Madore, ticasque, LouisRichard, Fritz2, samati, boston, SuperCass, tibob25, dcsavard, greflechi, teddybear, johnbull, rdnsls, the-real-lulu, bibittepequistan, ixelles et domitien2.

      La ligue du vieux poil, le mauvais.

    • @ Scipion007

      14 avril 2014
      14h07

      Désolé que vous vous soyez senti visé a ce point…mon but n’était pas d’ajouter à votre désarroi, une longue expérience de la vie me permet de comprendre que le métier d’attaché politique est bien éphémère et bien ingrat…mais après vous avoir lu vos propos unilatéral j’ai peine a ressentir de la vraie culpabilité…je persiste donc.

      D’autre part pour la rigolade aucun politicien ne peut être pris au sérieux a ce point… estomac fragile ? Et peu importe l’allégence avouez que les réactions humaines n’ont pas beaucoup évolué depuis le 17 siècle et qu’il est parfois amusant de le rappeler. D’autre part la politique n’est pas un sujet assez sérieux pour en faire des ulcères… Slaquez votre poulie vous allez péter au frette si vous voulez toffer la run …

      Je ne vous méprise pas mais je vous plaint car votre énergie débordante pourrait être certainement être beaucoup mieux utilisée.

    • rdnsls

      Vous dites: “Ce n’est pas ce que le “grand” Harper a décrété. La proposition adoptée à la chambre des Communes dit: “… les Québécois forment une nation au sein d’un Canada uni.”

      C’est vrai. J’avais oublié ce bout ridicule. C’est comme si on disait: Les autochtones sont une nation à condition qu’ils restent dans leur réserve. HA HA HA!

      Et en passant, je n’ai pas besoin de vos petits avertissements car mon nationalisme n’est pas ethnique.

      Vous demandez : “Or, qui sont les Québécois? Faut-ils qu’ils soient francophones? »
      Qu’ils maîtrisent la langue commune est certainement une excellente façon de s’intégrer au peuple québécois.

      Vous demandez : « Faut-il qu’ils soient nés ici? »
      Non.

      Vous demandez : « Faut-il qu’ils partagent la même culture, les mêmes moeurs? »
      Ce serait bien qu’on ait une culture commune, oui… c’est plus facile pour les peuples ayant un pays. Quand on est au Danemark, on est au Danemark. Quand on est en France, on est en France. Quand on est en Italie, on est en Italie. C’est clair. Au Québec, ce n’est pas si clair. On est au Québec français qui est dans le Canada anglais. Quant aux mœurs, je n’aimerais pas que quiconque demande aux immigrants de ne pas honorer leurs origines! Ça fait partie de notre richesse.

      Vous demandez : « Un Québécois qui va s’installer ailleurs au Canada perd-il le “statut” de Québécois? À l’inverse, un anglophone du ROC qui vient s’installer au Québec, devient-il Québécois automatiquement? »
      Ces questions ne se posent même pas, car le Québec n’est pas un pays. Les Québécois n’ont pas de statut particulier. Personnellement, je suis québécoise et c’est ainsi que je me sens partout dans le monde, tout comme vous devez, vous, vous sentir canadien. C’est très personnel, c’est un sentiment d’appartenance à quelque chose qui nous ressemble.

      D’ailleurs, si le Québec était un pays, vos questions seraient faciles: tous ceux qui demeurent à l’intérieur du territoire québécois seraient québécois.

      Comme le Québec est une simple province, c’est plus difficile. Peut-on dire: sont québécois tous ceux qui se considèrent comme tel? Par définition, un peuple partage une culture et une langue commune. Ce qui vient compliquer les choses pour nous est qu’il y a deux langues et deux cultures dans une même fédération. Plusieurs immigrants s’installent au Québec comme si c’était n’importe quelle autre province, c’est-à-dire en choisissant l’anglais au détriment de la langue commune du Québec. Sont-ils d’abord canadiens? Je pense que oui. Eux-mêmes se considèrent comme tel.

      Si on prend le mot québécois comme “habitant de la province de Québec”, tout le monde est québécois. Si on prend le mot québécois comme “personne faisant partie du peuple québécois”, je crois que ceux qui n’apprennent pas notre langue sont avant tout canadiens.

    • @LouisRichard 14h45 “Les Pikious tombent encore dans l’insulte.” Les Pikious. Vous insultez constamment.

    • @Scipion007 16h21

      Vous écrivez: “Dans le même club que mononk:
      Pantaleon_Madore, ticasque, LouisRichard, Fritz2, samati, boston, SuperCass, tibob25, dcsavard, greflechi, teddybear, johnbull, rdnsls, the-real-lulu, bibittepequistan, ixelles et domitien2.

      La ligue du vieux poil, le mauvais.”

      Tous dans le même club peut-être, mais nous sommes plus nombreux que vous. C’est pourquoi nous gagnons les élections.

      P.S. On dit le vieux “poêle”. Le vieux “poil” c’est le regretté René Lévesque.

    • LouisRichard écrit: “Les Pikious tombent encore dans l’insulte.”

      C’est-tu juste moi qui y voit une espèce de paradoxe?

    • zduc

      et

      Philomène…

      Vos propos sont extrêmement intéressants. Avez-vous remarqué qu’aucun “fédéraliste” n’y répond?

    • alen101

      14 avril 2014
      16h12

      Alien,,, oups,,, alen,,, tu viens d’une autre planète ???

    • Beaucoup de Québécois « colonisés » feraient l’affaire.

      Nous avons l’embarras du choix.

    • Et plusieurs autres.

    • @rdnsls

      ”Quel est le projet, quelle est la vision du pays, comment s’inscrit-elle dans le monde contemporain? ”

      Oui de bonnes questions. Le pouvoir va t-il être concentré a Québec comme présentement ? On sait que le gouvernement du Québec est jaloux de ses pouvoirs et est pas enclin a donner des pouvoirs aux villes par exemple. Alors ça va être comment un Québec indépendant ? Ultra-centraliser comme présentement ? Les villes, les MRC vont-elles avoir plus de pouvoirs, seront-elles transformer en État et\ou province au sein d’un Québec indépendant ? La minorité anglaise\amérindienne sera-t-elle protégée spécifiquement par la constitution québécoise ? Quel système politique va-t-on adopter, le français, avec un président qui nomme un premier ministre, l’américain avec un président, un Congres avec sénateur et représentants, va t-on limiter les mandats des politiciens ? Et le Labrador, géographiquement c’est notre territoire, c’est une décision judiciaire qui fait que ça appartient a Terre Neuve, est-ce qu’on va négocier ce territoire avec le Canada ? Dans un Québec indépendant, la loi 101 sera t-elle abolie afin que j’ai le droit d’envoyer mes enfants a l’école anglaise ? On nous explique jamais ça, la vision d’un Québec indépendant, faut juste se séparer parce que les anglos sont michants avec nous autres snif, snif, mais on aura pas de frontières, on va garder le passeport canadien, le dollar canadien, Poste Canada aussi j’imagine, les Rocheuses, la péréquation, surtout la péréquation, et patati et patata, z’ont pas d’arguments pour nous vendre leur salade. Ils veulent juste plus de pouvoirs pour nous asservirent encore plus.

    • @anthrax
      14h08

      Vous écrivez:

      “On a pourtant tous compris le motus operandi, il serait grand temps de passer au vrai sujet : le financement des partis politiques !”

      Pour une fois je suis d’accord avec vous. Ce qui me chagrine c’est qu’on ne saura jamais comment les 400 millions de la Gaspésia -une perte colossale pour une province endettée- a pu rapporter en terme de financement à la caisse du PQ lorsqu’on connait les liens étroits existant entre la FTQ et le PQ. Dans ce cas de figure on ne parle pas des contracteurs mais d’un syndicat ayant une influence énorme sur le pouvoir politique.

      G. Michaud

    • Se coller à la Creasy Glue sur un parti et toujours appuyer les positions et les actions de ce dernier…..On retrouve souvent cette attitude d’aveuglement partisan ici, chez les blogueurs. Cela n’est pas bon car tout blogueur en arrive ainsi à oublier qu’il est avant tout un citoyen avec ses propres intérêts lesquels sont distincts des intérêts des divers partis. Cette identification-extrême aux partis les amène d’ailleurs à se braquer les uns contre les autres dans une communication citoyenne tout à fait stérile à l’image des confrontations entre les différents partis dont ils deviennent des porte-paroles tout azimut. Manque de recul.

    • @anthrax
      14 avril 2014
      13h27

      Vous écrivez:

      “Le Québec a donc le droit de se décoloniser du Canada et d’être reconnu aux Nations-Unies.”

      C’est d’un simplisme navrant mais pour y répondre, ne convenez-vous pas que les Québécois depuis 1960 ne se considèrent plus colonisés. Ils l’ont exprimé en 1980 puis en 1995 et dans une large mesure lors de l’élection du 7 avril 2014 en disant aux sécessionistes qu’ils ne voulaient pas d’un référendum.

      Généralement on dit d’un pays qu’il est colonisé lorsqu’il est économiqueemt exploité par une puissance coloniale. Que ses richesses servent à enrichir le colonisateur. Mais le Québec dans la fédération Canadienne se situe dans les 20 États les plus riches . Òu les libertés fondamentales sont respectées. Qu’il est même permis d’y élire un gouvernement sécessionniste . Ne convenez-vous pas que les Québécois sont assez sots pour risquer l’aventure sécessionniste. Pour la 3 ème fois en 35 ans ils viennent de vous retourner là où vous êtes les meilleurs: vos chicanes de famille. Brassez ad nauseam votre vieille poutine et laissez les Québécois poursuivre leur aventure Canadienne.

      G. Michaud

    • @ tibob25

      14 avril 2014
      17h24
      Tu veux dire que Madame Charbonneau, nommée par Jean Charest, ne le fera pas témoigner. Évidemment, à force de se balader dans le champs de l’asphalte, elle pourrait manquer de temps pour le faire. Ah… Ah… Ah… le PLQ aura manipulé la populace ad nauséam…!

    • alen101

      14 avril 2014
      18h29

      Moi, je crois que la commission est inutile. Ça nous coûte une fortune et elle ne peut pas condamner les participants.

      J’ai beaucoup plus confiance à l’UPAC

      On aurait du laisser l’UPAC faire la job et non la commission qui ne sert qu’à enrichir les avocats.

      Non ???

    • @alen101

      14 avril 2014
      16h12
      “Si j’étais un fan libéral, je me garderais une p’tite gêne en attendant que jean Charest vienne témoigner devant la Commission Charbonneau et expliquer qu’il collectait une prime de 75 000 $ par année en provenance du financement illégal du PLQ.”
      ————————————
      Jean Charest touchait 75 000 $ par année du PLQ? Tout un scoop! Vous auriez dû le dire avant les élections. Pauline Marois s’en serait sûrement servie pour coincer Philippe Couillard. En gardant cette information secrète, vous avez nui aux chances du PQ. Pensez-vous que Jean Charest a déclaré ce revenu d’appoint au fisc?

    • @ Pantaleon_Madore

      Pas fort comme réponse, ça manque de viande !

      Consultez donc les chiffres sur la démographie anglaise avant de dire des anneries.

      Pour ce qui est de la shoah, je vais faire un peu de math avec vous.

      Au procès de Nuremberg en 1946, il était question de 6 millions de morts parmi la population juive d’Europe dont 4 millions à Auschwitz.

      Depuis l’ouverture des archives polonaises après la chute du mur en 1990, plusieurs historiens se sont penchés sur cette question.
      Je vous citerai seulement les chiffres du livre de J.C. Pressac qui arrive à 600,000 morts juifs à Auschwitz. Ces chiffres sont les seuls qui ont reçus la bénédiction du CJM ( congrès juif mondial ) car les autres chercheurs sont arrivés à des chiffres encore beaucoup plus bas.

      Donc 4 millions de morts à Auschwitz en 46 pour un total de 6 millions et 600,000 en 1996 pour un total de 6 millions !

      Essayez donc de réduire le total à moins de 6 millions et vous allez voir ce qui va vous arriver.

      Parlez en à tous les historiens qui ont tenté depuis 20 ans de réécrire l’histoire de la shoah avec des preuves irréfutables.
      Tous ont été mis à l’index et plusieurs ont été poursuivi en Allemagne, en France, en Autriche et au Canada pour propagande haineuse.

      Pensez ce que vous voulez mais ne dite pas qu’il n’y a rien de tabou dans la shoah car c’est devenu une nouvelle religion qui ne peut être remis en cause, un peu comme la charte canayenne des droits et libertés qui est supposé encadrer les droits du citoyen mais pas celui de la contester !

      M. Duclos

    • @ lobwedge 18h25

      Depuis que les timbres poste sont devenus auto-collants, je ne suis plus obligé de lécher la reine d’Angleterre pour coller un timbre. C’est déjà un progrés…

      Le Québec a été effectivement colonisé par l’Angleterre après sa défaite sur les Plaines d’Abraham.

      Mais cela aura pris moins de temps à la France pour émanciper toutes ses colonies en Afrique !

      En fait le Québec est la seule Nation francophone au monde à être assujetti à une reine anglaise et ses institutions.

      Nous sommes le 1er peuple fondateur, arrivé 200 ans avant les anglais, les grecs, les italiens, les chinois, etc…

      En ce sens il serait normal que tous ces arrivants s’intègrent à la communauté francophone fondatrice, en adoptant sa culture, ses coutumes et sa langue.

      Voilà pourquoi il est important que nous soyons indépendant, alors que nous sommes assiégés par plus de 300 millions d’anglophones, si nous ne voulons pas un jour devenir des cajuns du Canada, comme ceux de la Louisiane, quoique les USA ne leur imposent pas de reine coloniale, ni aucune de ses institutions !

    • @Scipion007 16h21

      J’ai beau lire vos commentaires, tout ce qui en ressort sont de vieilles idées rétrogrades alimentées par une pensée fossilisée.

      Jamais n’ai-je vu de votre part:
      - une proposition pour un électorat plus représentatif
      - une proposition pour améliorer la qualité de l’éducation tout en augmentant l’accès
      - une proposition pour améliorer les soins de santé
      - une proposition pour réduire les gaz a effet de serre avec des véhicules électrique “Made in Quebec”
      - aucune analyse sur les courants d’opinions mondiaux et leurs impacts sur notre société
      - aucune pensée originale de votre cru sur la légitimité ou non d’une charte des valeurs
      - aucune proposition sur l’utilisation de la charte des droits et libertés existante pour renforcer l’égalité homme-femme dans notre société
      - aucune vision sur comment les jeunes devraient s’accaparer d’un projet de société basé sur les enjeux qui LEURS importent

      Je pourrais continuer longtemps ainsi car contrairement a vous et autres internautes de la même frange, vous êtes incapable d’avoir une idée ou une pensée de votre cru, et vous vous rabattez constamment sur le coran péquistannais qui vous sert de guide.

      Apprenez a penser par vous même avant d’essayer de me juger!

    • « Qui doit remplacer Pauline Marois? »

      – –

      Pourquoi « doit » ?

      Vous êtes trop gentil monsieur Lavoie.

      Quant à moi, c’est : « Tu es la cheffe? Dans la victoire, dans la défaite, assume ton rôle. »

      Daniel Verret

    • Excellente caricature de Coté aujourd’hui dans le journal Le Soleil.

      Si vous voulez savoir ce que je pense des souverainistes, regardez le pépé. C’est exactement l’image que j’ai des péquistes. Trop drôle.

    • @anthrax

      toujours aussi dépassé par l’histoire. Le premier peuple c’est les Premières Nations. Ces nations étaient ici avant les Européens. Le Québec n’existait pas avant 1867: il a pris différents noms à travers l’histoire et les frontières associées ont constamment changé. En passant, n’avez-vous pas à maintes reprises fait valoir que vous êtes originaire de France? Alors c’est quoi ce “nous sommes le …”? Vous n’en faites pas partie.

    • Question éclair 3 :

      D’après vous, avant de former son cabinet ministériel, Philippe Couillard devrait-il attendre la fin de l’enquête et des perquisitions de l’UPAC ?

    • Anthrax

      Un autre petit rappel pour démontrer ta crédibilité.
      •anthrax
      5 février 2014
      11h22
      Malgré tout, nous devrions être rassuré en sachant que les libéraux sont toujours dans la cale avec les rats et les insectes, et que même s’ils ont tendance à s’agiter, ils y seront encore pour bien longtemps !

      C’est donc une excellente journée ☼ l’avenir s’annonce trés bien pour ceux qui veulent enfin se débarrasser d’une reine coloniale et de ses institutions copiées sur Wesminster et qui ne nous ressemblent pas, sauf pour les collaborateurs.

    • . . .
      Personnellement je crois que l’option souverainiste avait sa raison d’être quand elle s’est développée dans la foulée de la révolution tranquille. Elle tirait sa raison d’être autant dans la langue, la culture que pour des raisons économiques. Le projet du PQ a été un excellent stimulant, un outil de convergence de nos efforts et de nos encouragements à notre développement … mais il a mal vieilli et j’ai l’impression qu’il nous nuit maintenant … ce qui a été un but, n’a finalement été qu’un moyen ! … Et puis, est-ce grave ? … C’est le résultat en terme de niveau de vie, d’attachement à notre patrie (le Québec, notre région qui déborde parfois sur une autre province) et d’attrait pour les générations qui nous suivent qui comptent.

      J’ai l’impression que les motifs économiques ne sont plus là, les québécois ont les mêmes chances que les autres canadiens et nous avons beaucoup d’exemples de nos talents et réalisations outre frontières (Cirque du Soleil, C. Dion, Olympique, même Eugénie Bouchard …)

      J’avoue que la question de la langue ainsi que la pression ou l’envahissement de la culture américaine méritent une attention particulière. Mais de là à être obséder par la séparation ?!?
      Je ne vois pas réellement d’avantage à se séparer, faut s’adapter à l’environnement nord-américain en matière d’économie (et même de culture) sinon on ne pourra plus financer nos programmes (qui méritent une rationalisation) et nous nous étiolerons tranquillement en se disant que l’on est unique… unique à s’appauvrir dans notre coin.

      Espérons que nous trouverons un nouveau projet pour faire converger nos efforts … et quand on regarde ce qui se passe au niveau international, j’espère que ce ne sera pas un mégalomane comme Poutine qui nous forcera à nous serrer les coudes ! … à arrêter de nous tirer la pipe (lorsque ce n’est pas des insultes) sur les blogues, même si pour la plupart ce n’est qu’un jeu.

      Ce qui m’intrigue, … M. Lavoie nous endure ou nous trouve intéressant … en tout cas, … après la soirée électorale, il a mis le “site” à “off” pour éviter les abus.

    • @manonb

      14 avril 2014
      16h54

      Merci pour la réponse.

    • @anthrax

      14 avril 2014
      19h30

      Je réalise ta dernière phrase,,,,

      ”Sauf pour les collaborateurs”

      Est-ce que les collaborateurs vont subir le même sort des collaborateurs de la dernière guerre ???

    • Pour remplacer La Marois, je suggère La Poune.

    • anthrax

      14 avril 2014
      19h30
      Il va falloir que vous acceptiez votre situation, car le PLQ va être au pouvoir pour un minimum de 4 ans. Ce parti et les Québécois ne veulent rien savoir d’une séparation.

      Nous sommes très fiers d’être Canadien et ensuite Québécois.

      Quant à l’émancipation des anciennes colonies françaises, la France devrait avoir honte. Ces anciennes colonies ont un niveau de vie très inférieur à celui du Canada ou du Québec. Depuis la libération du joug français, l’Angleterre a aidé le Canada à se développer. Nous avons maintenant un niveau de vie très enviable.

    • philomene964

      14 avril 2014
      14h01

      Je me demande bien comment vous arrivez à cette conclusion.

      Pour ma part, je me considère un fédéraliste convaincu. Je considère le Québec comme une région administrative du Canada.

    • Un autre petit rappel

      •anthrax
      12 février 2014
      15h22
      Pourquoi continuer de répondre aux mensonges de louis-richard, alias boston, cotenord_7,Fritz2 et 46 autres pseudos ?

      godin1963 vos propos sont judicieux et honnêtes.

      Devant une défaite annoncée, les libéraux racontent n’importe quoi juste pour passer leur rage.

      On les comprend un peu, ils vont encore rester au fond la cale pour 5 ans !

      Il serait temps qu’ils se préparent des provisions, ca être long !

      Et dire que la Commission Charbonneau ne les a pas encore fait venir, mais on ne perd pas espoir !

      As-tu quelquechose à rajouter ????

    • Faites-nous part de votre opinion.

    • rdnsls

      Vous m’avez posé plusieurs questions, auxquelles j’ai répondu.

      Rien à dire là-dessus?

    • dr-zipper

      14 avril 2014
      19h56

      Donc, on attend 3 ou 4 ans ?

      Les avocats vont être content

    • kakousse

      14 avril 2014
      20h04

      WHOW,,,

      Quel beau commantaire

      Bravo,,,, 1,000 fois

    • @nadagami 19h43

      Vous écrivez: “Pourquoi « doit » ?

      Vous êtes trop gentil monsieur Lavoie.

      Quant à moi, c’est : « Tu es la cheffe? Dans la victoire, dans la défaite, assume ton rôle. »”

      Vous avez raison en principe mais au PQ ça ne marche pas comme ça. Ce parti est impitoyable pour ses chefs perdants. Et admettons-le, elle était entièrement responsable de sa défaite, sauf qu’elle ne l’a jamais admis lors de son pathétique discours le soir du 7 avril. Si elle avait été un vrai chef elle aurait dit clairement: “J’assume l’entière responsabilité de cette défaite”, mais elle ne l’a pas fait.

      Mme Marois voulait être la première femme à gouverner le Québec et elle a réussi. Pour moi, le fait qu’elle ait été une femme ne compte pour rien dans son élection de 2012 car elle a gagné par défaut. Nous avons dépassé depuis longtemps ces histoires de femmes (tant mieux).

      Je crois qu’elle croyait sincèrement au rêve de l’indépendance du Québec, mais elle ne croyait plus depuis longtemps que ça se réaliserait. Elle ne s’est pas battue pour cet idéal et ça paraissait. Elle était une femme pragmatique et sans principes moraux. Ses militants l’ont trouvée molle; ses opposants l’ont trouvée hypocrite.

      Je pense qu’elle a toujours fait passer son ambition personnelle avant son parti et avant les intérêts du Québec. Pour ce qui est de ses électeurs de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, quand elle les a “embrassés” le soir de sa défaite, ça sonnait faux.

      Elle n’est pas la seule politicienne dans cette situation. Un jour, un député dont je tairai le nom, le sexe et le parti, m’a dit qu’il n’avait rien à cirer de ses électeurs. Pour lui, ils étaient un mal nécessaire à son élection. Tout ce qu’il voulait c’était d’être ministre, ce qui est arrivé. Les épluchettes de blé d’Inde et les visites de maisons de petits vieux (et de petites vieilles, comme dirait Mme Marois), ça ne l’intéressait pas.

      Ainsi va la vie.

    • Encore un petit rappel

      C’est le fun

      anthrax
      16 février 2014
      13h43
      Mais voyez-vous donc cette tale de fédéralistes soumis, jouer les gérants d’estrade ici ?
      Ils ont toutes les solutions ! c’est à mourir de rire !

      Mais quand ils sont au pouvoir, la corruption s’installe en systéme ! ils nous font des déficits incroyables, et en plus gouvernent en tyrans !

      Aprés avoir attrapé en même temps la peste et le choléra avec le gouvernement libéral de Jean Charest, on a eu notre dose de ces incompétents qui ont maintenant le culot de nous faire la lecon.

      On dirait que les fonds de cale s’agitent à l’arrivée d’une élection où ils vont manger leurs bas !

      Hi,hi, hi

    • @dr-zipper 11h56

      Êtes-vous docteur en zippers ou en urologie?

    • Excusez mais j’en ai un cute:

      •Kouillardise
      5 mars 2014
      10h09

      Je crois que le Parti Québécois va s’occuper “des vraies affaires” du PLQ, alors que parti de Couillard va prendre toute une raclée !

      Le bonhomme Michelin ne fait pas le poids devant Mme Houda Pépin, et le PLQ perdra ce aussi ce comté.

    • Bonsoir à tous.

      Pour les intéressés, une chronique intéressante de Michel C. Auger portant sur le fameux « virage identitaire » du PQ.

      Il y a un petit retour en arrière à l’époque de Boisclair, pour en venir à l’époque Marois et le « bilan » électoral qui s’ensuivit.

      Notez bien le dernier paragraphe du texte.

      http://blogues.radio-canada.ca/auger/2014/04/14/le-virage-identitaire-du-pq-tout-ca-pour-ca/

      Bonne lecture et … bonne soirée.

    • Si le Québec était un pays…

      J’aimerais qu’il soit une république, comme la grande majorité des pays du monde.

      Le PQ proposait une électrification des transports, incluant les voitures, c’est un projet que je trouvais emballant, créateur d’emplois de qualité et plus respectueux de l’environnement. C’est mon plus grand regret d’ailleurs. Peut-être que dans un Québec souverain, ce projet renaîtrait.

      Il faudrait baisser les impôts et augmenter les taxes à la consommation, un peu comme ça se fait au Danemark.

      Ce serait bien de nationaliser notre eau.

      Quoi d’autre? :-)

    • Quand on dit que les francophones furent le 1er peuple fondateur de presque tout le Canada et une bonne partie des États-Unis, on inclut aussi les 1éres Nations, bien que celles-ci n’aient rien fondé !

      Beaucoup de grandes villes américaines furent fondées par des colons francais comme Détroit, New-York (la Nouvelle-Angoulême) etc… et même une grande ville comme Toronto !

      Fonder veut dire bâtir des villes, un environnement, des infrastructures, ce que n’avaient pas fait nos amis des 1éres Nations quand les colons français débarquèrent ici en 1534.

      Beaucoup de colons français fraternisèrent avec leurs alliés les Hurons, et se mélangèrent même avec ! tout le contraire des anglais qui arrivèrent presque deux cent ans plus tard, s’allièrent aux iroquois, sans se mélanger avec !

      Alors quand on parle de peuple fondateur, c’est qu’il a fondé quelque chose, sans rien enlever à nos amis des 1ères Nations.

    • M. lavoie, quel bel hommage (édition de samedi)de La Presse envers notre ministre Couillard 1er digne d’une revue people ou mieux Paris Match.
      M.Leduc

      Historique de La Presse glané chez Wikipédia,
      L’héritage dans la continuité, selon moi.
      Le quotidien La Presse a été fondé le 20 octobre 1884 par William-Edmond Blumhart1. Le typographe Trefflé Berthiaume devient le dirigeant en 1889 et propriétaire en 1904. Son journal dépasse bientôt la Patrie en tirage.
      En avril 1901, la direction organise une « Croisière de La Presse » vers Québec. Le journal organisait aussi une charité nommée l’Œuvre des étrennes aux enfants pauvres. Une illustration en première page du 3 décembre 1904 célébrait le 50e anniversaire la proclamation du dogme de l’Immaculée-Conception. En effet, l’usage était alors de mettre une illustration au lieu d’une photo sur la page titre.
      Dans la nuit du 12 octobre 1904, Berthiaume vend La Presse au financier David Russell pour la somme de 700 000 $2. Le journal est racheté peu de temps après par deux financiers torontois, Donald Mann et William Mackenzie. Berthiaume regrette la transaction et au cours des mois suivants, il supplie Wilfrid Laurier d’intercéder auprès des nouveaux propriétaires afin qu’ils consentent à lui remettre son journal.
      Il parvient finalement à reprendre en partie le contrôle sur son journal en 1906 en le rachetant à perte. En plus d’être débiteur des anciens anciens propriétaires, ceux-ci lui imposent un représentant au comité de direction. Berthiaume ne redeviendra l’unique propriétaire de son journal qu’en 1913.
      Malgré les contraintes, il est très reconnaissant de l’aide que lui a apporté Laurier pour reprendre le contrôle de La Presse. Dans une lettre datée du 19 mars 1906, il le remerciait en ces termes : « Grâce à vous, j’avais acquis mon indépendance et je la destinais cette indépendance à vous combler de reconnaissance par tous les moyens dont La Presse pouvait employer. » Dans une autre lettre datée du 2 novembre 1906, il affirmait :
      « À votre demande, je tiens à vous assurer que si je redeviens propriétaire du journal La Presse, je consentirai à donner d’une manière la plus efficace possible le contrôle du journal, quant à la partie politique, à un comité ou une personne représentant le premier ministre d’un gouvernement libéral, pourvu toutefois que ce premier ministre soit sir Wilfrid Laurier ou un Canadien français qui le remplacerait comme premier ministre. »

    • Ah non pas un autre:

      lamentations-liberales
      5 mars 2014
      10h12

      je reconnais que PLQ ne fait pas le poids devant Mme Marois et son bon gouvernement.
      Nous aurons besoin de nos 3 médecins au parti libéral pour nous soigner.

      Victoire facile du Parti Québécois !

      Ah oui ???

      Hi hi, hi

    • En réalité, le Canada n’a eu qu’un seul peuple fondateur qui arriva en 1534, les français !

      les anglais qui nous vainquirent par la force des armes, n’ont fait que se servir en nous colonisant !

    • Pour le fun

      asavaria
      25 mars 2014
      09h41

      Moi je trouve ca drole que Gilbert s’intéresse aux sondages seulement depuis que c’est le Parti de la Corruption du Quebec qui est en avance.

      Le seul sondage qui compte c’est celui du 7 avril!

      PQ majoritaire, vous allez voir

    • Monsieur Lavoie, j’étais accroché a votre blogue. Les commentaires de mes amis péquistes savaient me faire rire. J’ai encore plus rit le soir de l’élection. C’est maintenant très ennuyant d’entendre parler des annees Charest et de reine. Je reviendrai a votre blogue dans trois ans. Qui sait nous aurons peut-être un NPD québécois. L’aventure du PQ, ça tire sur ça fin, la génération des babyboomers fait son chemin…vers la retraite.

    • @manonb 21h41

      Vous écrivez: “Quoi d’autre? :-)”

      La paix pendant quatre ans.

    • @manonb

      Je ne vous suit vraiment plus la…

      Vous voudriez augmenter les taxes mais diminuer les impôts???

      Pourtant les taxes a la consommation frappent bien plus les plus démunis! Pourquoi n’êtes vous pas plus solidaires de ces gens en difficulté ?

      Et l’augmentation des taxes créerait un incitatif supplémentaires au marché noir !

      Il serait bien mieux d’éliminer la taxe de vente pour aider a relancer l’économie d’une part et d’autre part d’aller chercher les impôts qui échappe au fisc en éliminant le travail “en dessous de la table” . Lorsqu’une personne paye comptant pour éviter les taxes, le fournisseur de produits ou services ne déclare pas non plus ces revenus et il ne paye pas l’impôt sur ce revenu.

      Et en éliminant la taxe de vente, les plus démunis pourraient se permettre un peu plus que ce qu’ils ont maintenant.

      Vraiment je ne comprend pas votre raisonnement…

    • Le rêve secret de nombre de chroniqueurs canadiens-anglais est de voir la «colonie» se transformer peu à peu en «réserve»

      Le Devoir, 27 juin 2013 | Luc-Normand Tellier – Professeur émérite, Département la d’études urbaines et touristiques, ESG, UQAM | Québec
      .. je sais avec une absolue certitude :

      1. que les fédéralistes canadiens ont gagné le référendum de 1995 au Québec (fort probablement en recourant à des stratagèmes illégaux contrevenant à la loi québécoise qui exigeait que les camps du Oui et du Non respectent un même plafond de dépenses) ;

      2. que le Québec s’approche du cent cinquantième anniversaire de son appartenance à la Confédération canadienne ;

      3. que le Québec est devenu, dans ce contexte, aux yeux de tant de Canadiens anglais : « Une petite province profondément endettée, dépendant du flux des subventions fédérales, à l’économie faible et dominée par l’État, une société corrompue des pieds à la tête tentant péniblement de survivre au milieu d’économies beaucoup plus importantes et performantes ne prêtant aucune attention à ses inquiétudes culturelles » ;

      4. que, chaque semaine, à travers le Canada anglais, de multiples chroniqueurs rédigent des douzaines de textes traînant le Québec dans la boue et de textes méprisants pour les Québécois ;

      5. que la corruption ambiante au Québec est à 99 % fédéraliste, les Michael Applebaum, Frank Zampino, Lino Zampito, Robert Abdallah, Nicolo Milioto, Nick Rizzuto, Saulie Zajdel, Tony Accurso, Domenico Arcuri, Paolo Catania, Jean-Yves Bisson, Gilles Vaillancourt, Claude Asselin, Richard Marcotte, Claude DeGuise, etc. soupçonnés de corruption étant tous fédéralistes et, le plus souvent, libéraux ;

      6. qu’un très grand nombre des corrupteurs allégués du Québec ont été éduqués en anglais comme l’ont été Michael Applebaum, Frank Zampino, Lino Zampito, Nicolo Milioto, Nick Rizzuto, Saulie Zajdel, Tony Accurso, Domenico Arcuri, Paolo Catania et la majorité des mafiosi du Québec ;

      7. que le Canada anglais et le gouvernement fédéral ont rarement eu de scrupules à pactiser avec les plus corrompus quand il s’est agi de « mettre le Québec à sa place » (comme en fait foi l’affaire des commandites).

    • @anthrax

      19h30

      Vous écrivez:

      “Voilà pourquoi il est important que nous soyons indépendant, alors que nous sommes assiégés par plus de 300 millions d’anglophones, si nous ne voulons pas un jour devenir des cajuns du Canada, comme ceux de la Louisiane, quoique les USA ne leur imposent pas de reine coloniale, ni aucune de ses institutions !”

      Rendez-vous à l’évidence! Au cas où vous l’ignoriez, les Québécois sont rendus à l’âge adulte. La peur de l’autre n’existe plus depuis des lunes. Nous sommes une nation(au sens sociologique) qui avance avec confiance vers la réalisation de tout son potentiel. Hélas les nationalistes de votre trempe sont encore à l’âge des adolescents boutonneux. Ils exploitent la peur pour faire avancer leur idéologie. Mais cette mentalité d’état de siège n’effraie plus la très grande majorité des Québécois. La dernière élection en est la preuve la plus éclatante.

      G. Michaud

    • philomène vous frappez encore une fois dans le mille.

    • manonb 14 avril 2014 21h41

      “Quoi d’autre? ”

      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

      Breveter la poutine ?

      Mouhahahah !

    • lobwedge… pouvez-vous nous dire de quelle peur il s’agit? Quelle peur utilisent les indépendantistes?

      Personnellement, j’ai des inquiétudes.

      Notre poids démographiques diminue constamment dans le Canada, ainsi que le nombre de députés québécois. Je préférerais nettement que nous soyons complètement maîtres chez nous.

      La Cour Suprême du Canada a invalidé plusieurs pans de notre loi 101 au fil des années, et encore il y a quelques jours a donné raison à de grosses compagnies qui refusent de se donner un visage français. Encore une fois, le peuple voisin décide pour nous.

      En n’étant pas un pays francophone, plusieurs immigrants qui arrivent chez nous choisissent l’anglais comme deuxième langue. Si ça a peu d’impact à Québec ou au Lac St-Jean, ça en a énormément à Montréal et de plus en plus à Laval. Nos grandes villes s’anglicisent, et elles sont nos vitrines sur le monde.

      Si vous pensez que notre langue et notre culture sont mieux protégées au Canada qu’elles ne le seraient dans un pays clairement francophone, je crois que vous vous trompez.

    • Supercass…

      Vous avez partiellement raison…

      Je suis très sensible aux démunis, ne vous méprenez pas.

      Je pense cependant que trop de gens ne paient pas d’impôts au Québec.

      Les biens de luxe pourraient être plus taxés, les grosses voitures polluantes, les bijoux, etc.

    • Fritz.

      La paix pendant quatre ans.

      Quel commentaire creux et futile.

      Si vous avez la paix pendant qu’on vend nos richesses naturelles pour une bouchée de pain et bien… en fait de paix, vous allez être bien servi.

    • tibob…

      vous n’avez vraiment rien à dire, vous, hein?

    • J’aimerais connaître l’opinion des fédéralistes au sujet du registre des armes à feu.

      Pensez-vous que le Canada devrait respecter le désir du Québec ou s’en foutre comme il le fait actuellement?

      Juste de même.

    • @: SuperCass,

      J’oubliais..presque de vous suggérer de lire les propos de zduc du 12 avril – 18h46
      décrivant les vrais affaires des libéraux. Portez attention aux deux dernières phrases de son texte. Ça va vous éclairer…hum j’en doute.

      Entre autres, combien coûteront les soins de santé aux Québecois dans les 50 nouvelles cliniques qu’ils veulent mettre sur pieds avec l’aide, nul doute, de leurs ti-n’amis-md.
      UN EXEMPLE parmi sûrement plusieurs: Je connais quelqu’un qui est allé au privé pour des chirurgies des cataractes suite à l’ouverture libérale pour le privé afin de désengorger les hôpitaux et a dû payer 3050$ pour la petite salle dite de chirurgie (1525$/œil) et des frais dits ”accessoires”- gouttes à raison de 25$ ch ”goutte”. 5 gouttes 125$ par visite (4) de suivi et EXCLUANT les lentilles à 1250$ ch. plus ? $ sur la carte soleil.
      Vive le privé! Hourra en autant qu’on a une assurance mais malheureusement qui ne paye pas 100% ni les gouttes lesquelles ne sont pas admissibles à un remboursement même partiel
      Autre EX.; 3 à 6 mois pour un scan à l’hôpital versus 1 semaine max. au privé moyennant des frais de 445$. etc.etc. Vous connaissez sûrement d’autres exemples….il y en a des tonnes et des tonnes …de copies.
      Est-ce cela la médecine à deux vitesses prônée par nos chers libéraux? Bin non hein! Ils nous le disent très clairement.

    • @lucie1198

      ”UN EXEMPLE parmi sûrement plusieurs: Je connais quelqu’un qui est allé au privé pour des chirurgies des cataractes suite à l’ouverture libérale pour le privé afin de désengorger les hôpitaux et a dû payer 3050$ pour la petite salle dite de chirurgie (1525$/œil) et des frais dits ”accessoires”- gouttes à raison de 25$ ch ”goutte”. 5 gouttes 125$ par visite (4) de suivi et EXCLUANT les lentilles à 1250$ ch. plus ? $ sur la carte soleil.
      Vive le privé! Hourra en autant qu’on a une assurance mais malheureusement qui ne paye pas 100% ni les gouttes lesquelles ne sont pas admissibles à un remboursement même partiel”

      Quand tu fais ton rapport d’impôt, ligne 330 au fédéral crédit d’impôt pour frais médicaux, au provincial c’est la ligne 381, les gouvernements te rembourse 80% de la facture de frais médicaux.

    • @manonb 00h07

      Ce que j’ai écrit n’a rien avoir avec les ressources naturelles. Quand ai-je parlé des ressources naturelles?

      Quand je parle de paix pendant quatre ans, je pense d’abord à ne pas voir les péquistes comme Marois, Drainville, Lisée, Ouellet, Duchesne et De Courcy dans le paysage pendant quatre ans. Pour moi ça compte beaucoup. On va parler d’autres choses que de la charte xénophobe, des conditions gagnantes, des livres blancs pour préparer la prochaine chicane, de la gouvernance souverainistes, du conseil de la souveraineté, du référendum, de la loi 101 avec l’interdiction d’écrire “pasta” dans un menu, etc.

      On va avoir un gouvernement qui va s’occuper des vrais affaires. Le slogan était bien choisi.

    • Faites-nous part de votre opinion.

    • @CrocMtl: Avec 18 ex du régime Charest qui l’entourent, Couillard dirige une équipe d’alcooliques mais promet qu’il les fera tous arrêter de boire.

    • Fritz2; 14 avril 2014; 21h22 :

      « Je crois qu’elle (Pauline Marois) croyait sincèrement au rêve de l’indépendance du Québec, mais elle ne croyait plus depuis longtemps que ça se réaliserait. »

      – –

      Je suis d’accord avec vous. C’est quand même elle qui a déclaré que l’accession à l’indépendance serait suivie d’au moins cinq années de turbulences économiques.

      Par ailleurs, je considère que le P.Q. a voulu aller trop vite et trop loin tout en oubliant de transmettre aux générations montantes le goût de faire du Québec un pays.

      Faire du Québec un pays, c’est un gros, un très gros projet dont la réalisation doit s’étendre sur plusieurs générations. Et encore, est-ce vraiment nécessaire?

      D’accord, pour la classe politique québécoise on comprend les avantages de la séparation du Québec. Mais pour le simple citoyen que je suis, ça me donnerait quoi au juste que le Québec se sépare : de la fierté? Ça n’aide pas à payer l’épicerie de la fierté.

      Enfin, pour ce qui est de la francophonie québécoise, de la langue de cette communauté linguistique nord-américaine, séparation ou pas du Québec, la situation reste la même dans les deux cas : ce n’est pas le P.Q. qui assure la survie de cette langue dite française au Québec mais bien l’inverse.

      Ce sont des p’tits vlimeux les péquistes d’avoir cherché à nous convaincre du contraire, ouin… des p’tits vlimeux.

      Daniel Verret

    • @ philomene964

      Non seulement vous frappé dans le mille mais ce que vous expliquez c’est fait au vu et au su de tous les Québécois sans qu’on s’en souvienne… Comme quoi qu’on est fait pour un petit pain (phrase de PET Trudeau) ou des mangeur d’hot-dog.

    • lucie1198

      15 avril 2014
      00h58

      Je n’ai rien contre le privé en santé, bien au contraire.

      En autant que ce soit… privé !

      C’est à dire, pas de subvention ni de carte soleil la dedans.

      Mais, Couillard a une autre conception du privé, on appelle ça des PPPPPP

      Profit Pour Privé, Perte Pour Public

      Que voulez vous, le gars est fidèle en amitié

      Un chum stun chum pas vrai ?

      M. Duclos

    • Les Pikious sont des rêveurs souvent arrogants lorsque réveillés par la réalité.

    • @manonb

      14 avril 2014
      20h50
      rdnsls

      Vous m’avez posé plusieurs questions, auxquelles j’ai répondu.

      Rien à dire là-dessus?
      —————————
      Non. Les longs débats ne m’intéressent pas. D’ailleurs, je souffre de déficit d’attention, raison pour laquelle j’ai décroché. Merci encore.

    • @Manonb, philomene964 et Lucie1198,

      Mesdames, nous sommes en 2014 pas en 1984, votre discours négatifs sur les méchants anglais et les méchants fédéralistes ne pognent plus et est désuet. Les jeunes d’aujourd’hui ne sont pas les baby boomers, vos craintes et frustrations ne les touchent pas ! Votre partie politique; le PQ a récolté la défaite qu’il a semée.

      D’ailleurs, si le PQ et ses moutons veulent vraiment propager la souveraineté, ben, qu’ils en parlent !!!! qu’ils promouvoient les avantages et les désavantages de se diriger vers un pays !

      Le PQ agit en hypocrite: De un, il ne veut pas déplaire à sa base pur et dur en disant qu’il ne fera pas de référendum et de deux, il ne veut pas effrayer le bon peuple en disant qu’il va en faire un, donc, il établie une stratégie avec la charte des valeurs pour diviser le peuple et aller chercher des votes en région !

      Malheureusement pour vous, nous sommes en 2014, les méchants fédéralistes du ROC dont le feu excellent ministre des finances; Jim Flaherty ont passé à travers une des pires crises économiques des dernières décennies en 2008. Jim Flaherty à dépensé et augmenté la dette de plusieurs milliards de dollars pour créer de l’emploi et stimuler l’économie du pays, Résultat: Le Canada est sorti pas trop écorché de cette crise contrairement aux USA et à l’Europe qui tousse beaucoup encore avec des taux de chômage de plus de 26% dans plusieurs pays….

      Et non, au fédéral, j’ai jamais voté conservateur ! Mais contrairement à vous, je sais reconnaître quand un parti adverse fait un bon coup ! Et vos discours sont vides de sens pour moi, j’attends une étude sérieuse RÉCENTE qui prouve comme vous le pensez que nous serons comme Alice aux pays
      des merveilles dans un futur Québec souverain…. Car désormais, la simple vue d’un foulard ou d’entendre parler une autre langue n’effraie plus personne dans la tranche d’âge des 20-40 ans qui ne votent pratiquement plus PQ….

      En résumé, si votre partie le PQ ne change pas d’attitude et si vous ne changez pas votre discours de belle-mère comme quoi le gros méchant loup est fédéraliste, votre projet est mort !

    • @ Fritz2/ 5h19, alias boston, cote_nord7 et 47autres pseudos…

      qui commence la journée de belle façon en affirmant :

      ” Quand je parle de paix pendant quatre ans, je pense d’abord à ne pas voir les péquistes comme Marois, Drainville, Lisée, Ouellet, Duchesne et De Courcy dans le paysage pendant quatre ans ”

      et qui nous dit aussi cette perle :

      ” On va avoir un gouvernement qui va s’occuper des vrais affaires. Le slogan était bien choisi. ”

      Réponse :

      Les seuls en ce moment qui s’occupent des “vraies affaires” sont les enquêteurs de l’escouade anti-corruption de l’UPAC !

      qui ont déjà fait des perquisitions chez vous ! et on dirait que ça ne fait que commencer…

      pour la paix… on repassera !

      continuez cependant de nous faire rire ☺

    • Avis à nos amis libéraux :

      les seuls qui s’occupent en ce moment des “vraies affaires” …

      … c’est l’UPAC !

    • LouisRichard 15 avril 2014 07h48

      Les Pikious sont des rêveurs souvent arrogants lorsque réveillés par la réalité.
      ————————————————————————————————————–
      Pas aussi frustrés que les partisans Libéraux qui souhaitaient la disparition du PQ.

      Un autre fantôme de ton placard que tu chéris tant:

      Ton profil Linkedin stipule que tu es en recherche d’emploi et que tu t’es promené d’une compagnie à l’autre depuis une décennie, en te lisant on comprend pourquoi tu es encore sur le marché des joueurs autonomes!

    • La question de M. Lavoie nous amène à nous en poser une autre. Advenant que le PARTI choisisse un candidat parmi les trois hurluberlus, combien ce futur chef restera-il en poste avant qu’un nouveau push le dépose.

    • À la question éclaire moi, je vote Louis Richard … Il pourrait faire des libéraleux de bon pikiou!!!

    • Les Pikious n’ont rien à proposer pour améliorer notre système de santé.

      Lorsque la possibilité d’avoir une autre avenue pour soigner la population, les Pikious s’insurgent et se contorsionnent trop souvent avec arrogance.

      Reléguant notre système de santé universel à la question identitaire du Québec, les Pikious refusent toutes modifications à ce système.

      Pourtant, le système peut-être amélioré considérablement à l’extérieur de celui-ci.

    • @Manonb, philomene964

      Les chicanes, le maintient des rivalités, les insinuations malveillantes, la xénophobie et la boue ne sont pas des ingrédients que les québécois favorisent pour bâtir un pays.

      Ils préfèrent bâtir sur du positif et sur l’harmonie.

      J’aurais crû que les dernières élections auraient été explicites à cet égard.

      Il semble que ce n’est pas le cas pour certaines personnes.

    • @ samati mohamed 08h20

      … qui nous parle d’hurluberlus…

      ces 3 hurluberlus comme vous dites, n’ont pas créé une compagnie avec un fraudeur à la moralité élastique… ce sont des personnes honorables avec un projet de société fantastique !

      ce ne sont pas des égoïstes qui ne pensent qu’à leur carrière, et ils méritent un grand respect.

    • pendant que le gouvernement de Philippe Couillard forme son cabinet ministériel,

      les enquêteurs de l’escouade anti-corruption de l’UPAC s’occupent des “vraies affaires” !

    • On remercie les enquêteurs de l’unité anti-corruption de l’UPAC, de s’occuper des vraies affaires !

    • Un petit rappel pour:

      •lucie1198
      16 octobre 2013
      14h43

      @: pager 16 oct – 10h28
      Je suis d’accord avec votre première phrase. Quant au reste je vous aperçoit loin,loin, là bas
      dans le champ de patates.

      Effectivement je ne vous laisserais pas le champ libre pour évaluer n’importe lequel candidat à un poste quelconque dans le marché du travail et encore moins en politique.

      Dire que Couillard aurait largement le dessus sur madame Marois en fait de compétence dépasse l’entendement.

      Prenez un moment pour analyser leur CV respectif et il vous sera facile d’établir qui possède la plus grande et bien meilleur expérience de l’administration publique.

      Aussi dites moi ce que Couillard a accompli à part nous avoir lancé dans le ravin à coût de milliards $ que nous devrons rembourser pendant des décennies et ce juste avant d’aller au privé par la porte d’en arrière. Même charest s’en méfiait, c’est peu dire.

      Et vous pensez que les québecois n’ont pas noté son numéro…Attendez voir aux prochaines élections.

    • @manonb

      «La Cour Suprême du Canada a invalidé plusieurs pans de notre loi 101 au fil des années, et encore il y a quelques jours a donné raison à de grosses compagnies qui refusent de se donner un visage français. Encore une fois, le peuple voisin décide pour nous.»

      Ça va faire la paranoïa. Il ne s’agissait même pas de la Cour Suprême, mais de la Cour Supérieure. La Cour Supérieure du QUÉBEC a rejeté la plainte de l’Office QUÉBÉCOIS de la langue française et statué que ces entreprises ne contrevenaient pas à la Charte de la langue française du QUÉBEC. Rien à voir avec la Cour Suprême, Ottawa, ni les méchants anglais.

    • element2003-07h59 c’est sûrement le commentaire le plus constructif et positif sur ce blogue depuis longtemps et que j’approve a 100%. Bravo et merci

    • SuperCass 14 avril 2014 19h37

      Vous avez écrit: mes commentaires sont en parenthèses

      J’ai beau lire vos commentaires, tout ce qui en ressort sont de vieilles idées rétrogrades alimentées par une pensée fossilisée. ((Les vôtres sont difficiles à trouver))

      Jamais n’ai-je vu de votre part:
      - une proposition pour un électorat plus représentatif ((déjà commenté))
      - une proposition pour améliorer la qualité de l’éducation tout en augmentant l’accès
      ((Que les parents s’investissent plus dans l’éducation de leur progéniture. Quant à l’accès à l’éducation, nous sommes des plus choyés à ce niveau.))
      - une proposition pour améliorer les soins de santé ((voir plus bas))
      - une proposition pour réduire les gaz a effet de serre avec des véhicules électrique “Made in Quebec” (( l’industrie du pétrole mène le jeux à ce chapitre, faut être naïf pour penser le contraire))
      - aucune analyse sur les courants d’opinions mondiaux et leurs impacts sur notre société
      - aucune pensée originale de votre cru sur la légitimité ou non d’une charte des valeurs (déjà commenté))
      - aucune proposition sur l’utilisation de la charte des droits et libertés existante pour renforcer l’égalité homme-femme dans notre société (( la charte des valeurs va dans ce sens, allez aussi lire sur le web les articles de Mme. Michelle Sirois sur le sujet))
      - aucune vision sur comment les jeunes devraient s’accaparer d’un projet de société basé sur les enjeux qui LEURS importent ((Occupez-vous de vos enfants pour ce faire, les miens sont aimés, bien éduqués et libres de leurs choix! En aviez-vous des projets de société entre 16 et 24 ans?))

      Je pourrais continuer longtemps ainsi car contrairement a vous et autres internautes de la même frange, vous êtes incapable d’avoir une idée ou une pensée de votre cru, et vous vous rabattez constamment sur le coran péquistannais qui vous sert de guide.
      ((vous êtes tout aussi insultants que certains de vos semblables et en plus vous manquez de cohérence dans vos propos et de culture)) Sachez que le Coran n’est pas Pasquitanais mais est la bible de la religion Musulmane.

      Apprenez a penser par vous même avant d’essayer de me juger!
      ————————————————————————————————————–

      Primo, je ne vous juge pas, vos écrits vides de substance pour la plupart parlent d’eux-même.
      Deuzio,vous dites que vous m’avez lu? J’en doute, car si vous l’aviez réellement fait vous auriez été en mesure de constater que je me suis prononcer sur plus d’un sujet que vous avez énuméré. Et si je ne me suis pas prononcé c’était soit que j’étais en accord avec les choix de mon parti sur ces thèmes, soit que je n’en voyais pas l’importance de le faire vu l’utopie qui aurait été la seule avenue à aborder pour les traiter, ce que font plusieurs des blogueurs.

      Il n’y a que le secteur de la santé que je n’ai pas abordé. Ma solution est plutôt radicale et le croirez-vous, elle a été proposée par un Libéral, le père de l’assurance maladie M. Claude Castonguay lui même. En 2006, il propose au gouvernement du Québec l’adoption d’un ticket modérateur, qui limiterait la fréquence des visites chez le médecin. Il affirme que le Québec n’a plus les moyens de s’offrir le système de soins de santé universel qu’il a contribué à mettre en place. Et croyez moi, ce faisant les urgences se videraient assez rapidement merci. Quand on se présente à l’urgence et qu’on est prêt à attendre de 24 à 36 heures c’est que ce n’est vraiment pas une urgence! Encore pour limiter les coûts de notre système de santé, je resserrerais les contrôles sur les Canadiens qui vivent à l’étranger plus de 6 mois/an et qui viennent se faire soigner au Québec pour ensuite retourner dans leur pays d’origine, le passeport servirait pour le suivi. Pour eux pas de gratuité! Enfin, pour les plus nantis, je leurs facturerais les soins selon leur revenu.

      Jugez-vous vous même maintenant, je vous laisse le choix des insultes dont vous allez vous affublez!

    • @ LouisRichard 8h35

      qui affirme encore :

      ” Les Pikious n’ont rien à proposer pour améliorer notre système de santé.”

      Réponse :

      pourtant je l’ai déjà propsé ici en affirmant d’abord que dans le systéme de santé que je vois, la personne la plus importante est le patient d’abord, puis le médecin, alors qu’ici c’est le contraire !
      Servir avant de se servir !

      On sort les médecins de famille des hôpitaux et on les retourne dans leurs cliniques, on installe des médecins hospitaliers assujettis à un hôpital, on crée un systéme ambulancier directement à l’hôpital, avec un suivi sur la route avec même la présence d’un médecin hospitalier en ligne direct avec l’hôpital comme en France (le SAMU qui sauve réellement des vies) on crée un systéme de “dispensaire” efficace, pour les soins ordinaires ainsi que familiaux, mais pas du tout dans la philosophie des CLSC, un labyrinthe mystérieux de portes closes, dont je n’ai pas encore compris tous les secrets.

      Ainsi on a des médecins de famille complétement libres de vous voir dans la journée, et des urgences complétement désengorgées !

      Ce qui fait obstruction ici à tout changement, c’est la corporation des médecins qui veulent garder tous leurs priviléges ! ce systéme égoïste ne fonctionnera jamais… sauf pour les médecins !

    • Je salue également le commentaire du blogueur element2003-07h59

      Une opinion également digne d’intérêt est celle de Louis Roy, ancien président de la CSN dans cyberpresse aujourd’hui. Voir http://www.lapresse.ca/debats/votre-opinion/201404/14/01-4757584-la-politique-comme-je-la-deteste.php

      J’ai déjà écrit que le PQ avait été congédié dans la dernière élection pour CABOTINAGE, un terme que le faiseur d’image de Pauline Marois, Yves Desgagné, devrait bien connaître comme ancien de la Ligne nationale d’improvisation.

    • rdnsls…

      Si vous souffrez d’un déficit d’attention, ne posez pas de questions dont vous allez ignorer les réponses.

      Je crois d’ailleurs que vous avez plutôt un déficit d’honnêteté intellectuelle. Et que vous n’avez tout simplement rien à redire sur ma réponse, quand bien même vous la creusiez de tout bord tout côté. Vous avez dû être horriblement déçu de ne pas y voir la moindre trace de nationalisme ethnique!

    • @anthrax

      14 avril 2014
      21h48
      Quand on dit que les francophones furent le 1er peuple fondateur de presque tout le Canada et une bonne partie des États-Unis, on inclut aussi les 1éres Nations, bien que celles-ci n’aient rien fondé !

      Beaucoup de grandes villes américaines furent fondées par des colons francais comme Détroit, New-York (la Nouvelle-Angoulême) etc… et même une grande ville comme Toronto !

      Fonder veut dire bâtir des villes, un environnement, des infrastructures, ce que n’avaient pas fait nos amis des 1éres Nations quand les colons français débarquèrent ici en 1534.

      Beaucoup de colons français fraternisèrent avec leurs alliés les Hurons, et se mélangèrent même avec ! tout le contraire des anglais qui arrivèrent presque deux cent ans plus tard, s’allièrent aux iroquois, sans se mélanger avec !

      Alors quand on parle de peuple fondateur, c’est qu’il a fondé quelque chose, sans rien enlever à nos amis des 1ères Nations.
      —————————–
      Je vous recommande de lire “Histoire du Québec”, de Jacques Lacoursière. Ça vous éviterait de dire n’importe quoi au sujet de la colonisation de la Nouvelle France, de l’alliance avec les Amérindiens, de l’arrivée des Anglais.

    • oeildefaucon…

      De se souvenir d’où l’on vient, ce n’est pas de la xénophobie. D’ailleurs, j’aimerais bien que vous en trouviez dans un seul de mes propos au lieu de généraliser de la sorte.

    • @manonb

      14 avril 2014
      23h39

      Ah madame, si vous saviez que moi aussi j’ai des inquiétudes. Je suis sans cesse assiégé par cette crainte que le ciel me tombe sur la tête.

      G. Michaud

    • Heille LouisRichard…

      Qu’est-ce qu’ils proposent, les lébreux, pour améliorer le système de santé?

    • @mononke

      14 avril 2014 16h22

      Vous avez écrit:
      @ Scipion007

      Désolé que vous vous soyez senti visé a ce point…mon but n’était pas d’ajouter à votre désarroi, une longue expérience de la vie me permet de comprendre que le métier d’attaché politique est bien éphémère et bien ingrat…mais après vous avoir lu vos propos unilatéral j’ai peine a ressentir de la vraie culpabilité…je persiste donc.

      D’autre part pour la rigolade aucun politicien ne peut être pris au sérieux a ce point… estomac fragile ? Et peu importe l’allégence avouez que les réactions humaines n’ont pas beaucoup évolué depuis le 17 siècle et qu’il est parfois amusant de le rappeler. D’autre part la politique n’est pas un sujet assez sérieux pour en faire des ulcères… Slaquez votre poulie vous allez péter au frette si vous voulez toffer la run …

      Je ne vous méprise pas mais je vous plaint car votre énergie débordante pourrait être certainement être beaucoup mieux utilisée.
      ————————————————————————————————————–
      Étiez-vous attaché politique pour les Libéraux? Si oui ça explique vos propos unilatéraux et votre fermeture d’esprit.

      Vous dites: Et peu importe l’allégeance avouez que les réactions humaines n’ont pas beaucoup évolué depuis le 17 siècle et qu’il est parfois amusant de le rappeler.

      WOW! Une chance qu’elles ont changé mon ti-mononke sinon:
      -Vous pourriez avoir été abandonné dans la rue par vos parents qui n’avaient pas les moyens de vous nourrir.
      -Avoir servi d’esclave dans une famille de riches roturiers ou de seigneurs.
      -Avoir été pendu ou brûlé pour sorcellerie.
      -Avoir eût une main tranchée pour vol.
      -Avoir été violée par l’envahisseur.
      -Avoir été guillotiné pour vos allégeances politiques.
      -Avoir été fouetté pour désobéissance à votre maître.
      -Avoir été assassiné pour plusieurs raisons.
      Amusant de se rappeler les coutumes du bon vieux temps du XVII siècle n’est-ce pas?

      J’ai un doute raisonnable sur votre absence de mépris à mon endroit et sachez que vous êtes beaucoup plus à plaindre que moi.

      Sur ce, je vais suivre votre judicieux conseil et aller concentrer mes énergies ailleurs et avec des gens beaucoup plus intéressants que vous ne l’êtes. Plus de temps à perdre sur ce site, surtout qu’il y ré-apparaît une désagréable odeur de carbone.

      Bonnes fabulations à vous et vos semblables.

    • clb16

      Vous avez raison pour le dernier jugement!
      L’OQLF a perdu contre de grosses compagnies, la plupart américaines, je crois.

    • Pour ma part, aucun péquiste ne peut relever le défi d’être CHEF…les péquistes ont l’habitude de couillonner, leur chef, ils se chicanent continuellement pour être en vedette, leur ÉGO est super développé…(Ils appellent ça la démocratie)Même René Lévesque a subi leurs foudres il a même dit: “Mes ennemis ne sont pas en face de moi mais à CÔTÉ de moi” c’est tout dire. Maintenant qu’il est disparu, ils éprouvent des flots d’admiration pour lui…Même si je suis Fédéraliste, je l’ai toujours admiré..il n’a jamais méprisé le peuple… Son émission: Point de mire à R.C. faisait confiance à la capacité de compréhension des québécois.

      Ce que je reproche au P.Q. c’est de cacher leur option par un “bon gouvernement”….Ils savent très bien que l’option séparatiste ne rassemble pas les québécois.. à peine 25% sont des inconditionnels de la “sécession” le vrai mot: se séparer d’un état légalement constitué en 1867. Nous étions là avec l’Ontario, la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick pour fonder mon immense pays “coast to coast” qui fait l’envie de tous ceux qui vivent dans une dictature et qui veulent s’y installer pour avoir enfin la paix et la liberté.

      je trouve que c’est vraiment incohérent, illogique, d’insulter, d’injurier, de mépriser ceux et celles qui ne joignent pas les rangs des péquistes. Il faudrait plutôt les respecter et se donner la peine d’argumenter sérieusement, de prouver les biens fondés de l’option et surtout de ne pas négliger les questions que tous se posent et qui n’obtiennent pas de réponse: Pour qui? Pourquoi? Comment? Combien $$$ ceux qui négligent cette dernière question sont des rêveurs…
      Pour ma part, je ne donnerai jamais un chèque en blanc, pour faire la Sécession, et je ne suis pas la seule…L’idéologie, les sentiments, les émotions, ça ne fait pas vivre…ceux qui crachent sur l’argent sont déconnectés de la vraie vie.

    • Quant à la Langue française, elle a été oubliée par les partis politiques lors de la Campagne électorale.
      Je n’ai jamais vu de Manifestation pour la “qualité” de la langue. La fierté de bien parler n’existe pas…c’est plutôt la peur d’être traité de “snob” qui empêche de bien s’exprimer. Aucune loi si drastique soit-elle, ne peut inculquer la fierté…
      Quand NOUS serons fiers, tous ensemble, la langue française durera dans le temps…elle passera à travers toutes les épreuves. N’oublions pas: nous sommes entourés de 300,000,000 anglophones, donc il faut de la vigilance….
      par contre il ne faut pas oublier que l’anglais est nécessaire dans un contexte de
      mondialisation, faut quand même pas être aveugles..!
      Les anglais n’ont pas besoin du français pour vivre en Amérique du Nord, par contre
      les québécois francophones ont besoin de l’anglais….ça c’est incontournable, à moins de ne jamais sortir de la bulle….de rester figé dans un coin du Québec.
      J’ai une amie dont les enfants sont “trilingues” anglais, espagnol, français.
      Pour ces enfants les portes seront ouvertes devant eux, pour les emplois.

    • @ rdnsl 10h11

      qui me dit :

      ” Je vous recommande de lire “Histoire du Québec”, de Jacques Lacoursière. Ça vous éviterait de dire n’importe quoi au sujet de la colonisation de la Nouvelle France, de l’alliance avec les Amérindiens, de l’arrivée des Anglais.”

      Réponse :

      en fait quand vous avez dit ça, vous n’avez rien dit ! et mon commentaire est toujours bon, sauf qu’on ne pas écrire ici une page de journal soulative, en racontant l’histoire après la venue de Jacques Cartier en 1534 en Amérique du Nord !

      pour mes recommandations sur le système de santé à 09h48 :

      curieusement aucune réaction ! pourtant je l’ai fait avec conviction, et elles sont copiées sur le système de santé de la France, qui est extraordinaire ! complétement à l’encontre des intérêts de la corporation des médecins du Québec qui défend farouchement ses privilèges… un système de caste égoïste…

    • le systéme de santé du Québec :

      ▬ il faut sortir les médecins de famille des hôpitaux !

      pour qu’ils remplissent pleinement leur fonction en clinique médicale, 5 jours sur 7, 8 hr / jour !

      on compense avec des médecins hospitaliers (internes) qui remplissent leur fonction dans un hôpital à temps plein

      on incorpore à chaque hôpital un système ambulancier en relation direct avec l’hôpital, qui va sur le terrain, assisté d’un médecin hospitalier si besoin ! ainsi un patient est déjà attendu, avant d’arriver à l’hôpital, comme en cardiologie par exemple ! ET ON SAUVE DES VIES ET DU TEMPS !

      on sort des urgences tous les patients venus pour consultation comme maux de tête, de ventre, grippe, etc.. et on les dirige vers des “dispensaires” qui rempliront leur juste rôle, et non avec des portes closes comme dans les SLSC dont on a de la difficulté à comprendre l’existence…

      On vient d’économiser du temps, de l’argent, en installant un véritable système en faveur du patient, et non ceux de la corporation des médecins qui défendent leurs mainmise farouchement !

    • Depuis l’élection du 7 avril, le P.Q. accuse tout le monde de sa défaite…quand il n’a qu’à s’en prendre à lui-même. Il est responsable de son échec…C’est à cette condition seulement qu’il pourra se renouveler…avoir assez d’humilité pour reconnaître sa défaite. Est-il capable d’introspection? j’en doute fort.

      Il a voulu jouer sur l’identité (la charte) mais ça ne pogne pas…
      Je n’ai pas de problème d’identité: je suis canadienne et j’habite la province de Québec.
      J’ai trois passeports canadiens…car j’ai voyagé beaucoup sur la planète: USA, Europe, ISRAËL…

      La nation “québécois” ça n’existe pas, (seulement dans la tête des séparatistes) c’est la nation canadienne.

      québécois (es) c’est le nom du territoire habité.
      Tout comme il n’y a pas de nation albertaine, manitobaine, ontarienne…
      il ne faut pas mêler les territoires et les considérer comme autant de nations…
      Alors la Beauce, l’Abitibi, la Gaspésie seraient tous des nations…

      Le mot canadien, Canada produit une allergie viscérale chez certains citoyens….

    • @anthrax

      “Les médecins système de caste égoïste”
      Comme vous avez raison…
      Le malade n’est pas au “centre” du système de santé,
      ce sont les conventions collectives, les médecins qui mènent la barque.
      La sociale démocratie instaurée par les péquiste, ça me fait rire…c’est faux…
      C’est le $ qui domine….
      Je suis certaine que tous les politiciens n’attendent pas un mois, parfois deux mois pour voir leur copain médecin…alors la sociale démocratie…mon œil…c’est du capitalisme déguisé…

      Winston Churchill disait: “Le socialisme égalise la pauvreté”

      j’ajouterais les dirigeants sont pleins de fric $$$$

    • clb16!!!

      Il y avait ce gros titre ce matin sur Cyberpresse:

      Publié le 15 avril 2014 à 09h52 | Mis à jour à 10h40

      Les séparatistes qui ne déposent pas les armes seront «liquidés»

      J’ai peur! :-D

    • @manonb

      15 avril 2014
      10h06
      rdnsls…

      Si vous souffrez d’un déficit d’attention, ne posez pas de questions dont vous allez ignorer les réponses.

      Je crois d’ailleurs que vous avez plutôt un déficit d’honnêteté intellectuelle. Et que vous n’avez tout simplement rien à redire sur ma réponse, quand bien même vous la creusiez de tout bord tout côté. Vous avez dû être horriblement déçu de ne pas y voir la moindre trace de nationalisme ethnique!
      —————————
      J’ai posé des questions auxquelles vous avez répondu. Je vous ai remercié; que voulez-vous de plus? En passant, j’ai surtout apprécié la civilité de vos réponses. Je vous ferai aussi remarquer que fardeau de la preuve concernant les bienfaits de l’indépendance vous incombe. Alors attendez-vous à répondre à beaucoup de questions.

    • @anthrax

      15 avril 2014
      10h59
      @ rdnsl 10h11

      qui me dit :

      ” Je vous recommande de lire “Histoire du Québec”, de Jacques Lacoursière. Ça vous éviterait de dire n’importe quoi au sujet de la colonisation de la Nouvelle France, de l’alliance avec les Amérindiens, de l’arrivée des Anglais.”

      Réponse :

      en fait quand vous avez dit ça, vous n’avez rien dit ! et mon commentaire est toujours bon, sauf qu’on ne pas écrire ici une page de journal soulative, en racontant l’histoire après la venue de Jacques Cartier en 1534 en Amérique du Nord !anthrax
      ———————————————-
      Pas besoin d’écrire une page de journal “soulative” pour appuyer ses propos, si on a un minimum d’esprit de synthèse.

      Voici un extrait de votre note de 21 h 48:

      “Beaucoup de colons français fraternisèrent avec leurs alliés les Hurons, et se mélangèrent même avec ! tout le contraire des anglais qui arrivèrent presque deux cent ans plus tard, s’allièrent aux iroquois, sans se mélanger avec !”

      J’essaie de suivre vos propos, mais c’est réellement pas clair. Les Anglais seraient arrivés deux cents ans plus tard selon vous, mais vous ne dites pas arrivés 200 ans après quoi, ni arrivés où. Il faut en déduire selon votre texte que ce serait 200 ans après l’alliance des Français avec les Hurons, qui date de 1609 ou de 1615 selon les historiens. Donc les Anglais seraient arrivés au plus tôt en 1809. Vraiment du n’importe quoi.

    • Le “registre des armes à feu” même s’il semble justifiée, acceptable,
      n’est pas la certitude totale qu’il n’y aura plus de crimes.
      Nous en avons eu la preuve lors du meurtre (couteau) des enfants du Dr Turcotte
      et lors du meurtre des enfants (dans la baignoire) de Madame X.

      Tout peut servir à commettre un crime: poison, couteau, pendaison.
      Il y a peut-être trop de malades mentaux qui circulent dans nos rues, collèges, écoles,
      qui n’ont pas été détectés par le système de santé.

      Aux USA, c’est vraiment le Far West qui revient en grande…
      Tout le monde a le droit de posséder une arme à feu. C’est dans
      la Constitution et Monsieur Charlton Heston a été le défenseur de cette loi….
      Moïse s’est transformé en adepte des armes à feu….il est le justificateur de
      la Royal Rifle aux USA…il est question d’argent $$$ plus que de sécurité.

    • @ desorties 11h17

      vous dites :

      ” J’ai trois passeports canadiens…car j’ai voyagé beaucoup sur la planète: USA, Europe, ISRAËL” et “La nation “québécois” ça n’existe pas, (seulement dans la tête des séparatistes) c’est la nation canadienne.”

      Réponse :

      Qui a fondé Québec, Montréal, Toronto, Détroit, etc… des colons français ! car ils sont arrivés ici en 1534 presque deux cents ans avant que les anglais nous colonisent par la force des armes sur les Plaines d’Abraham ! et nous impose encore aujourd’hui une reine coloniale et ses institutions !

      En fait je vous dirais la VÉRITÉ : il n’y a eu qu’un peuple fondateur véritable : les francophones !

      les anglais arrivés beaucoup plus tard et qui nous ont vaincus, n’ont fait que se servir !

      Le Québec a été reconnu comme une Nation au Parlement au cas où on ne vous l’aurez pas dit, quoique on le savait déjà depuis longtemps ! plus mêlé que vous, on meurt !

    • si l’armée américaine, aidé des troupes françaises du général Lafayette, n’avait pas refoulé les troupes anglaises vers le Canada, nous serions aujourd’hui un pays francophone d’un océan à l’autre !

      quand on a demandé aux colons français d’aller aider (de force) les troupes anglaises, ceci a du être un véritable drame pour ces pauvres colons à qui Harper veut faire jouer un rôle héroïque dans une guérilla (1812) qu’on a monté comme une immense victoire sur les américains, ce qui est bien sur du n’importe quoi, de la bouillie pour les chats… et de la propagande fédéraliste…

      en fait quand les royalistes et orangistes anglais ont fuit les États-Unis, leurs troupes se sont empressées de voler nos meilleures terres, de faire des pillages et même d’incendier des villages appartenant aux colons français !

    • desorties…

      Vous dites: “La nation “québécois” ça n’existe pas, (seulement dans la tête des séparatistes) c’est la nation canadienne.

      québécois (es) c’est le nom du territoire habité.
      Tout comme il n’y a pas de nation albertaine, manitobaine, ontarienne…
      il ne faut pas mêler les territoires et les considérer comme autant de nations…
      Alors la Beauce, l’Abitibi, la Gaspésie seraient tous des nations…”

      Mais pour dire ça, vous devez faire abstraction de TOUT ce que nous sommes, les Québécois… Notre histoire, notre langue, notre culture. Il y a plusieur nations dans la FÉDÉRATION canadienne: Les canadiens anglais et les immigrants qui se sont joints à eux, les Québécois et les immigrants qui se sont joints à eux, et diverses nations autochtone.

      Que nous ayons été forcé de vivre sous le même toit ne signifie pas que nous sommes un seul peuple, franchement, réveillez-vous!

    • J’ai un commentaire qui a été censuré car j’appelais les libéraux les lébreux.

      Alors que pour les péquistes, tout passe: pékistanais, pikouroteux et j’en passe…

      Deux poids, deux mesures monsieur Lavoie?

    • @lucie1198 15 avril 2014 00h58

      Vous vous méprenez par rapport à ce que je souhaite pour désengorger le système de santé. Et cela n’a aucun rapport avec ce que les Libéraux proposent.

      Il est grand temps de séparer les fonctions des centre hospitaliers qui sont présentement regrouper en pensant à tort que cela amènera des économies d’échelle. Ce qu’il faut c’est trois types de modèle d’affaire pour traiter les trois grandes catégories de problèmes de santé.

      Il y a d’abord les problèmes difficiles à diagnostiquer qui et à traiter comme les différentes formes de cancer, les maladies infectieuses graves et ainsi de suite. Ceux-ci devraient être pris en charges par des médecins spécialistes avec accès à des appareils de diagnostiques modernes, laboratoires, les salles de chirurgies nécessaire pour faire des prélèvements et des opérations préventives et ainsi de suite.

      Les problèmes avec diagnostic faciles et précis i.e. fracture d’un os, grippes, blessures, opérations simples etc devraient se faire dans des cliniques spécialisées. Le cas que vous mentionner est hors normes car la plupart des endroits qui font ce genre d’opération (j’assume que c’est au laser) ce font pour quelques centaines de dollars.

      Les problèmes chroniques (emphysème, diabète, etc) ne devrait requérir qu’un minimum absolu de visite avec un médecin, afin de débuter le traitement initial. Par la suite, ces gens devraient pouvoir bénéficier d’un réseau de personnes ayant les mêmes problèmes pour partager leurs expériences afin de savoir ce qui fonctionne le mieux. La plupart de ces traitement sont actuellement fait sur une base d’essais-erreur pour déterminer les posologies. De tels réseaux permet de partager les expériences de manière beaucoup plus rapide que ce qu’un seul médecin traitant serait en mesure d’absorber et de retransmettre comme connaissance.

      Ceci n’est évidemment qu’un très bref condensé; voir ici pour plus de détails: http://www.claytonchristensen.com/books/the-innovators-prescription/

    • @manonb

      Bien heureux de savoir que vous avez également ces gens à l’esprit. Un de mes frères a de graves problèmes de santé et n’est pas apte au travail. De plus, à cause de difficulté rencontré dans sa vie, il survit grâce au filet social. C’est entre autre pour cela que cette solidarité envers les moins fortunés est importante.

      Par contre, lorsque vous dites:
      “Je pense cependant que trop de gens ne paient pas d’impôts au Québec.
      Les biens de luxe pourraient être plus taxés, les grosses voitures polluantes, les bijoux, etc.”

      Justement, les impôts sont cachés par le travail au noir, et cela existe en grande partie à cause des taxes de vente beaucoup trop élevées. Lorsqu’une entreprise acquiert des produits et services, elle le fait avec des revenus AVANT impôt. Lorsque la population le fait, c’est avec des revenus APRÈS impôt. Voilà la grande injustice. Ce qu’il faut c’est éliminer le problème à la source c.a.d. la taxe de vente (j’inclut ici la TPS). De cette façon, les particuliers comme les entreprises n’auraient aucun intérêt à payer comptant. De cette façon les fournisseurs de biens et services seraient dans l’obligation de déclarer tout leur revenus – ce qui adresse le problème que vous mentionner.

    • Correction pour le message à manonb

      “C’est entre autre pour cela que je trouve que cette solidarité envers les moins fortunés est importante.”

    • @anthrax et @manonb,

      payant les deals de Blanchet et le fond de Solidarité. Voici les maisons de Mme Marois!

      Je m’adresse encore et surtout à Anthrax puisqu’il ne nous “lache pas les baskets” avec sa fixation sur la collusion.

      http://blogue.imtl.com/2014/04/la-villa-de-pauline-marois-a-ste-irenee-et-ses-autres-maisons/

      G. Michaud

    • @manonb

      «Les séparatistes qui ne déposent pas les armes seront «liquidés»»

      J’ai vu le titre ce matin mais je n’avais même pas fait le lien avec les séparatistes d’ici. Vous voyez que ça pourrait être bien pire!!! ;-)

    • @: tibob25 – 15 avril – 9h12
      Extrait de votre commentaire:
      «Aussi dites moi ce que Couillard a accompli à part nous avoir lancé dans le ravin à coût de milliards $ que nous devrons rembourser pendant des décennies et ce juste avant d’aller au privé par la porte d’en arrière. Même charest s’en méfiait, c’est peu dire.»

      «Et vous pensez que les québecois n’ont pas noté son numéro…Attendez voir aux prochaines élections.»

      ->Attendez juste de connaitre les ”vrais coûts” du CHUM et CUSM. Ça c’est des vrais affaires désastreuses des libéraux. Au fait, seront t’ils en opération avant le 22° siècle? Mais une chose est certaine les générations qui nous suivent en paieront le prix jusque là.

      ->Il n’y a pas que le frisé qui s’en méfiait. Plusieurs libéraux du temps aussi sauf les mielleux qui l’on supporté dans la course à la chefferie. ie: J-M Fournier, C.St-Pierre,M.Blais,S.Hamad et plusieurs autres qui espèrent un ministère. Ils seront déçus j’espère…

      ->Quant aux Québecois qui auraient noté le numéro de couillard permettez-moi d’en douter.
      Même après 9 années de magouilles très peu ont semblé se rappeler ne serait-ce que 10%,
      portion amplement suffisante pour quiconque aurait voulu les condamner à perpétuité comme ils le méritaient.
      Malheureusement, 4 autres années effacera, même s’ils répèteraient les mêmes cochonneries, toute traces dans les grosses mémoires de 60% de Québecois qui ont peur d’avoir peur depuis 1960 et aiment se faire aimer par le ROC comme en ‘95 et de payer pour leurs déplacements en plus pour qu’ils viennent nous le dire ”drette icitte”. Incroyable !

    • Il faudrait une femme fonceuse de son temps par ses valeurs et compétente : Martine Ouellet.

    • @anthrax

      je ne suis pas mêlée au contraire…je démêle le territoire de la nation.

      Plusieurs nations habitent le Canada…même s’ils habitent l’Alberta, le Manitoba, l’Ontario, ils ne deviennent pas la nation albertaine, manitobaine, ontarienne…
      Ils restent ce qu’ils sont: grecques, péruviens, espagnols, chiliens, allemands, polonais et le territoire où ils habitent ne fait pas d’eux des nations…
      le territoire n’a rien à voir avec la nation. Ils peuvent habiter n’importe où dans le monde et resteront toujours des espagnols, chiliens ,allemands etc…

      Territoire et nation sont deux notions différentes…c’est ça que certains ne comprennent pas à cause de leur nationalisme fermé…
      J’ai vécu un hiver en Floride, je ne suis pas devenue américaine…
      la nation transcende le territoire…on reste ce que l’on est
      même si on va vivre en Suisse, en Allemagne…

      je suis canadienne-française j’ai un passeport canadien et j’en suis fière.

    • cbl 16… HA HA HA!

      Supercass…

      Vous vous trompez un peu ici. Vous souvenez-vous, avant qu’il y ait ces taxes, les gens qui travaillaient au noir baissaient le prix, tout simplement?

      Par exemple: un toit, c’est 12,000 déclaré pis 10,000 si c’est cash.

      Beaucoup de gens préférait payer au noir pour économiser, et le contracteur, lui, sauvait sur ses impôts.

      Quand la TPS/TVQ est arrivée, les contracteurs ont continué d’offrir des travaux au noir, mais maintenant, ils n’enlèvent que la TPS/TVQ.

      Ce qui veut dire: un toit déclaré, c’est 12,000 + taxes… Un toit non déclaré c’est 12,000.

      Les contracteurs font encore plus d’argent qu’avant!

    • lobwedge

      Wow… c’est magnifique… Ça donne envie d’aller au Mexique…
      Merci d’avoir partagé!

    • @manonb

      18h07

      je suis flatté que vous trouviez cela magnifique.. Attendez que Mme Marois soit en vacance ; qui sait, vous auriez peut être le goût de l’accompagner dans une autre de ses villas! n’oubliez pas Anthrax. Il nous a livré tant de demi-vérités qu’il doit en être épuisé.

      G. Michaud

    • desorties vous êtes mélangé pas à peu près…

      Vous vous mélangez entre NATIONALITÉ et NATION!

    • Faites-nous part de votre opinion.

    • @manonb

      Peut être mais c’est pas mal plus difficile de sortir 10,000 cash d’une banque que d’avoir un chèque certifié de 12,000 qui lui pourra être parfaitement retracé au besoin.

      N’oublier pas que pour un contracteur les entrées et les sorties d’argent doivent êtres en lien avec les montants déclarés. Recevoir de l’argent comptant force celui ci a trouver des façons d’équilibré ceux-ci. Plus les montants sont gros plus c’est difficile (mais plus tentant) mais plus les montants sont petit moins cela devient intéressant.

      Se priver des taxes de vente pour bien des gouvernements serait difficile, mais certains états et provinces le font. Si mes souvenirs sont exact en 2012 le Québec recueillait $17 milliards en TVQ. Il est certain que d’éliminer la TVQ serait difficile pour le gouvernement mais cela prouve justement que ces taxes sont beaucoup trop élevé. Et de compter sur tout cet argent rend le gouvernement paresseux et l’empêche de trouver des façons de se rendre efficace.

      Et évidemment, il serait obligé de trouver des sources de financement autre comme l’électricité en élargissant le marché pour cette forme d’énergie (et ça je sais que vous seriez pour).

    • @manonb…
      je crois que c’est vous qui êtes tellement mélangée que vous ne voyez pas la différence…
      tous ceux et celles qui habitent le Canada sont des canadiens…même ceux et celles qui habitent le territoire du Québec. Le Canada est un pays légalement constitué depuis 1867 et le Québec est une province de ce pays.

      Donc il peut contenir plusieurs “nations”: allemands, grecs, chiliens, anglais, tunisiens etc…qui ne cessent pas de l’être mais qui deviennent canadiens en habitant le territoire du Canada. Et les 10 provinces ne contiennent pas 10 nations albertaine, manitobaine, ontarienne…etc…comme le Québec n’est pas une nation mais une province du grand ensemble canadien…je suis canadienne-française, mes origines viennent de France, et je suis canadienne.

      Ce sont les péquistes qui nous ont baptisés (ondoyés)”québécois”. La race québécoise, la nation québécoise sont des conceptions séparatistes. Ceux-ci refusent de faire partie du Canada. Ils ont une allergie viscérale envers le Canada…je vous ferai remarquer que nous avons fondé le Canada en 1867 avec nos compatriotes de l’Ontario, de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick…les gens du Nouveau-Brunswick se disent canadiens même s’il y a plusieurs francophones parmi eux…

      On s’est fait passer un sapin par les péquistes…très peu de citoyens se sont aperçus de la frime….Cela n’enlève rien à ce que nous nous avons bâti depuis 1960 notre ouverture sur le monde, notre entrée dans la modernité, notre capacité de relever des défis dans le Canada, plutôt que de “claquer” la porte comme des enfants qui boudent…nous sommes adultes très perspicaces et “allumés”…
      N’essayez pas de nous faire croire à un “Paradis sur terre” (la Sécession) où il n’y aura plus de pauvres, de mal pris, d’exploités…

      On nous a toujours dit que le “ciel” c’est après la mort…

    • @manonb,15 avril 10h.14.

      Un petit correctif. Ce n’est pas moi qui vous ai accusée de xénophobie le 15 avril à 8h.42. C’était plutôt oeildefaucon30. Nous ne sommes pas la même personne même si nos pseudonymes peuvent porter à confusion. J’essaie de ne pas insulter personne lorsque j’émet mes opinions. Merci et bonne journée.

    • Votre conseil des ministres sera une peau de chagrin, comme Monsieur Fournier qui du 1000 de la Commune faisait du financement illégal dans un bâtiment sous la férule du Clan Rizutto.

      Comme aussi comme Sam Hamad un ancien de Roche qui guidait sa firme Roche pour les contrats. Comme Marc Tanguay qui a été président du PLQ avant de devenir député et qui en savait beaucoup sur la caisse Occulte du PLQ.

      Aussi comme plusieurs députés du PLQ en 2007 qui se sont retrouvés de façon malencontreuse sur le Touch, comme selon JP ? oû une ministre du MTQ a mis le pied dans ce bateau comme pour apprécier l’armateur Accurso et le remercier.

      Comme aussi Laurent Lessard qui s’occupait le ministère des Affaires municipales de 2009 à 2012. Qui laissait aller les terres humides à Laval pour les projets de Vaillancourt. La caisse Occulte du PLQ s’est engraissée par les contributions illégales pour des interventions politiques pour des fournisseurs, des entrepreneurs qui tirent [sic] profit des projets réalisés [sic] avec des subventions du [ministère des Affaires municipales.

      Le modus operandis au PLQ était le même qu’utilisait Vaillancourt à Laval et Tremblay à Union Montréal pour les caisses Occultes.

      De toute façon Power avec Marc Bibeau sur son C.A et la présence de Desmarais au C.A de Hydro. Power est encore en contrôle pour 4 ans malheureusement.

    • Supercass…

      Oui je comprends ce que vous voulez dire.

      Ce qui m’offusque le plus des taxes, c’est qu’elle s’appliquent aussi aux services.

      Les gens qui rendent ces services paient déjà des impôts dessus, et ceux qui les reçoivent paient encore.

      En plus, on doit faire gratuitement des déclarations tous les trois mois…

    • J’ai déjà écrit sur ce blogue, et j’ai vu quelqu’un hier à la télévision dire la même chose, que madame Marois était avant tout une travailleuse sociale.

      Pour moi, le fait qu’elle ait fait ce choix dans sa jeunesse est très révélateur. Ses études, ses débuts, sa feuille de route. Son désir de changer le monde, comme elle l’a dit.

      Je crois qu’on a été profondément injuste et même parfois sexiste avec elle. Quand je pense à tous ces hommes, sur votre blogue, qui l’appelaient par exemple la Castafiore, qui parlaient de son physique. Il y a une sorte de mépris qui ne s’adresse qu’aux femmes, et il était parfois présent ici.

      Madame Marois avait vraiment une équipe géniale. Je pense entre autre à Gyslaine Desrosiers, l’ancienne présidente de l’Ordre des infirmière. Elle avait aussi l’ancien président de l’Ordre des ingénieurs, si je ne m’abuse. Elle avait Lorraine Pintal, une artiste. PKP, un homme d’affaires redoutables. Lisée, un homme parfois imbu mais extrêmement brillant. Pierre Duchesne, Hivon et j’en passe. On est loin de gens comme Christine Saint-Pierre, Marguerite Blais et Sam Hadam.

      Je trouve incroyable que des Québécois, plutôt que se dire: on va voter pour la meilleure équipe et dire NON s’il y a un référendum, ait préféré élire un parti douteux, avec un chef douteux.

      Le PQ travaille vraiment pour le Québec, alors que le PLQ travaille à l’affaiblir pour le garder dans le giron canadien.

      Madame Marois est, j’en suis sûre, sincèrement inquiète pour l’avenir du Québec, et avec raison. Elle qui avait bloqué des projets nuisibles du PLQ les voit revenir au pouvoir, avec la même vision, le goût du privé, le peu d’engagements pour la langue française et l’environnement.

      En attendant, bye bye à l’électrification des transports et d’autres beaux projets.

      On va s’apercevoir trop tard de ce qu’on a perdu en élisant le PLQ.

      Merci madame Marois… et désolée que votre chaleur, votre engagement, n’aient pas été perçus par tout le monde. Pour vous avoir vue en personne, je sais que les caméras ne transmettaient pas bien tout ce qu’il y avait d’enthousiaste et de beau chez vous.

    • @gillesmenard…

      Quand vous écrivez “des lècheurs de bottes” et “des à genoux”
      voulez-vous donner des exemples concrets de ce que vous affirmez…
      J’attends toujours des FAITS..et je n’en trouve pas.

      C’est facile d’accuser, de démoniser, de mépriser ceux qui ne pensent pas comme vous, mais ça ne fait pas avancer VOTRE cause…

      je reconnais les articles du Manifeste péquiste (auteur Doris Lussier) publiés dans le Journal de Montréal le 21 juin 1978 et toujours en application même en 2014.

      1o Référendum coûte que coûte.
      2o Chauffer le nationalisme à blanc…ne pas lésiner sur les moyens: La fin justifie les moyens.
      3o Utiliser le pouvoir au maximum pour faire de la propagande.
      4o Traiter les fédéralistes pour ce qu’ils sont des traîtres, des peureux, des lâches.
      5o Tout mettre ce qui va mal au Québec sur le DOS du FÉDÉRAL…en faire le bouc émissaire de tous nos malheurs…

      Dans tous les écrits péquistes de ce forum, on reconnaît le Manifeste du P.Q.
      ceux et celles qui sont informés le voient très bien… ça crève les yeux.

    • Quand je vois les péquistes soupçonneux et prêts à démoniser tous les libéraux, à les accuser par analogies aux vrais bandits…je me dis ils ne sont pas purs, purs, purs…quand ils avaient le pouvoir, ils ont reçu de l’argent des ingénieurs, des copains…et le deal de la FTQ avec Monsieur Blanchet, on ne sait pas encore de quoi il s’agit…

      Les citoyens ont fait la part des choses…tous les libéraux ne sont pas corrompus…même si la Commission Charbonneau, avait été en exercice pendant la campagne électorale ils auraient quand même voté pour le P.L.Q.
      Cependant les péquistes ne sont pas tous purs. purs, purs…
      Je ne crois pas à la “pureté totale” et cela quel que soit le parti…
      il y en a qui sont moins impurs que d’autres…
      Et puis nous en avons tous ras-le-bol de la souveraineté des référendums (1980 et 1995)
      nous avons une “écoeurite aigue” envers les chicanes provoquées avec le Fédéral, les complots inventés, les menaces imaginées….l’identité, la nation, etc….
      Enfin la PAIX!!!
      Nous aurons la paix pendant quatre ans. Les vraies affaires sont notre priorité: l’emploi, les industries, le commerce etc…c’est la vraie vie…

    • Encore une fois, les péquistes doivent faire leur “mea culpa” s’ils ont perdu la dernière élection, c’est uniquement de leur faute…
      Sont ils capables en toute “humilité” de se reconnaître les artisans de leur défaite…
      Le projet de Sécession (souveraineté) ça ne pogne pas….25% sont des inconditionnels et sont prêts à donner un chèque en blanc au P.Q.
      ils ne se préoccupent pas du Comment? Combien? car ils sont déconnectés de la vraie vie.
      C’est bizarre, dans la vraie vie tous admettent que “le pain et le beurre” sont essentiels…on ne peut pas vivre d’idéologie, de rêves, de désirs…il faut manger, se loger, payer les factures d’électricité (qui augmentent toujours) payer l’hypothèque, les sorties, les voyages etc…tout cela fait partie de la réalité…

      Nous sommes bien dans le Canada: libertés de paroles, d’écrits, de profession, de métier, de voyager, de penser tout haut….le Fédéralisme laisse libres tous ces citoyens…
      Regardons ailleurs! tout ne se passe pas comme ici.
      “Le socialisme égalise la pauvreté” disait Winston Churchill…
      Comme il avait raison…sortons de la bulle….et nous verrons….

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2013
    D L Ma Me J V S
    « sept   nov »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité