Gilbert Lavoie

Gilbert Lavoie - Auteur
  • Gilbert Lavoie

    Chroniqueur au SOLEIL, Gilbert Lavoie est également publié dans les pages du quotidien Le Droit d’Ottawa, dont il a été le rédacteur en chef avant d’occuper la même fonction au SOLEIL de 1994 à 2001.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 22 mars 2014 | Mise en ligne à 15h34 | Commenter Commentaires (595)

    Et l’hiver qui n’en finit plus…

    Débat jeudi soir, un autre jeudi prochain, discours, poignées de main, promesses, sondages, c’est terrible la vie de nos leaders politiques en campagne électorale.

    Et l’hiver qui n’en finit plus, la grippe et la fatigue dans les autobus.

    Vous aimeriez ça être à leur place? Non!!!

    Alors ayons tous un peu de compassion pour eux….

    Quant à moi, je vote pour celui ou celle qui me promet la chaleur printanière au plus sacrant.

    Pas vous?

    Tags: , , ,


    • Et l’hiver qui n’en finit plus… Ce n’est pas la première fois; ce n’est pas pour rien que c’est en mars que les billets d’avion pour le Sud sont les plus chers. Quant à nos leaders politiques, ils ne se les gèlent pas en attendant l’autobus, les pieds dans la slush. Et leurs dépenses sont payées pendant la durée de la campagne. Ce n’est certainement pas pire que d’envoyer ces cv en espérant une hypothétique entrevue…

    • Bon… Je pense que Gilbert Lavoie vient d’atteindre
      un nouveau sommet pour l’insignifiance sur un blogue…

      Pas vous?

    • Je crois que le vortex polaire qui rend cet hiver si interminable est stationné au-dessus du PQ et va le conduire directement vers une raclée dont tout le monde va se souvenir longtemps. C’est plate mais c’est comme ça. À moins qu’un tsunami de chaleur ne fasse fondre les intentions de votes acquises au PLQ, le PQ récoltera au maximum 40 sièges.

      Il faut admettre que faire de la politique n’est pas un métier facile. Ces gens, surtout les chefs, sont invectivés de bêtises venant de partout. J’écoutais Mme Marois hier en point de presse et elle a dû répondre à la même question sur la souveraineté au moins 10 fois avec la même patience et le même respect aux journalistes qui n’attendaient d’elle qu’elle fasse le moindre faux pas pour en faire leurs manchettes.

      M. Couillard lui répète constamment le même message sans que personne ne lui pose de questions sur ce sujet de la souveraineté. Il a trouvé le clou sur lequel frapper et il ne se gêne pas.

      M. Lavoie, si vous voulez de la chaleur et du soleil, vous devriez demander la nationalité américaine et aller vivre en Floride. Vous auriez l’embarras du choix pour décider à qui donner votre vote.

    • Oui je vous l’accorde, pas facile cette vie, il faut y croire, avoir des convictions, ne pas compter les heures pour un salaire qui somme tout n’est pas si terrible, et en prime se faire insulter, condamner quoiqu’on fasse. Oui il faut que l’hiver se termine pour s’aérer les esprits et voir la vie un peu plus en rose, à lire certains commentaires, ça ne peut qu’être profitable à tous.
      Bon printemps!
      M.Leduc

    • 35 jours de travail pour 85.000 $ par année !
      Certains se retrouveront avec une limousine.

      Ça vaut l’effort !

    • @Pantaleon_Madore,

      ce qui n’empêchera pas le blogue d’atteindre facilement les 200 commentaires sinon d’atteindre même les 1000 commentaires. Il est inutile de s’en prendre au blogueur, peu importe le sujet, ça tourne toujours à la même histoire.

      Je pense qu’un jour il va nous surprendre avec un sujet sur la pilosité nasale du tigre à dents de sabre et les gens vont quand même s’entre-déchirer au sujet de la souveraineté, de Gesca, du PLQ et du PQ.

    • En fait, il faut voir le blogue de Gilbert Lavoie comme une immense thérapie collective.

    • Si j’écris que vous allez voter pour Philippe Trouillard,est-ce que je me trompe?

    • L’hiver ,c’est comme les pequistes et le referendum,,Ca revient (surtout pas a date fixe ) a tous les ans

    • Non, je ne veux pas être à la place de nos politiciens. Mais n’oublions pas que personne ne force personne à devenir politicien. Alors ma pitié est au degré zéro.

    • Ouais… Je me rappelle le projet du ministre Léger d’annexer une ile du sud à la république du Québec comme les États-Unis l’ont fait avec Hawaï et la France dans le temps qui a échangé le Canada contre la Martinique et la Guadeloupe avec les Anglais.
      Je me dis que ça avait “ben de l’allure” avec tous les Québécois qui envahissent la Floride et les tout inclus des pays du sud chaque hiver , on effacerait sûrement le déficit en ramenant au Québec les profits de cette industrie touristique!

      De toute façon maintenant que même Couillard admet qu’un Québec indépendant serait économiquement prospère , je ne vois pas pourquoi on hésite .

    • @dalmasca
      Vous avez une haute opinion du gouvernement en place

    • L’hiver qui n’en finit plus, la grippe, la fatigue dans les autobus et la disparition malheureuse de son mari doivent peser lourd sur Pauline Marois.

    • “En fait, il faut voir le blogue de Gilbert Lavoie comme une immense thérapie collective.” (dc)

      Pas vraiment!

      Une thérapie suppose qu’on veut se libérer
      de ses psychoses et autres idées fixes…

      Ce qui n’est vraiment pas le cas ici!!

      Ça ressemble plutôt à un défoulement collectif
      dans un champs de bouette!!

    • “Alors ayons tous un peu de compassion pour eux….”
      Non. Pourquoi devrais-je avoir du respect pour des gens si déconnectés de la réalité qui sont en mode “menteries ou exagérations pour bien paraitre”. Et leurs menteries et exagérations sont exposées le lendemain.

      Exemple :
      “Le Québec ne peut être un pays prospère”.
      “Ouais, finalement, on peut le devenir”

    • C’est parce que ce n’est pas nous qui leur avons demandé de déclencher une campagne électorale.

      De ce que j’en ai compris de la tenue de cette campagne, selon le P.Q., les astres étaient alignés pour enfin former un gouvernement majoritaire.

      Puis soudain, Bonhomme Hiver est arrivé : PKP.

      Et les astres de tourner au rouge.

      Sauf que soudain, la divulgation d’un jugement : comme un’adon.

      En plus, il y aurait, paraît-il, du pétrole dans les profondeurs de l’île Antico(n)sti(tutionnelle)?

      En tout cas, à Lévis, bientôt, très bien bientôt, bien avant celui de l’île Anticosti, ce sera le pétrole conservateur qu’on raffinera.

      En somme, avec madame Marois, c’est le retour du beau risque; et la victoire assurée.

      Merci M. Harper d’être parti pour l’Ukraine pour alimenter la controverse Québec/Canada et de la nécessité d’élire un gouvernement majoritaire péquiste. Je vous aime.

      Daniel Verret

    • phiIomene964 16h51 C’est phiiomene…

    • J’ai vu un gars qui ressemblait a Gargamel hier…

    • Une chance que vous ne suivez pas la campagne presidentielle des USA.

    • Pauline qui demande Couillard de s’excuser au nom du PLQ pour tout le mal fait sous le regne de Charest…..LOL…..elle est fille ou quoi ? C’est la panique au PQ….ils atteignent vraiment le fond !

    • L’hiver prolongé c’est comme les séparatistes: c’est nuisible et on ne réussit pas à s’en débarasser.

      Et attendez…l’hiver terminé, comme à chaque année, on va rouler sur nos routes défoncées
      Mais bon…faut pas se plaindre.
      Au Québec on est tellement, mais tellement supérieur à tout ce qui vit sur cette planète.

    • @Pantaleon_Madore
      Tout à fait d’accord avec vous:Un défoulement collectif dans un champ de bouette, pour ne pas dire une fosse à purin.
      Certains posts sont dans le plus bas de ce qu’on peut accepter dans un journal tel que La Presse. Et ce sont des posts qui viennent des deux côtés: Anthrax, Souverain, Fritz…

    • Oooops: Un des problèmes est de ne pas vérifier les noms des auteurs sous leurs pseudos

    • À Rivière du loup cet après midi Pauline nous a rappeler que Couillard voulait remettre au pouvoir la même équipe que Charest et que de voter libéral était de remettre au pouvoir la corruption gangrenée dans ce parti.
      Il y a 18 mois nous les avons débarqués serions nous assez cave pour leurs remettre encore les clés de l’état???
      Il neigeait mais c’est normal,c’est le printemps et le temps des sucres c’est bon avec de la neige.
      Les saisons mes amis il n,y a pas de thermostat pour les régler et c’est bien comme ça cela nous démontre que la foutue techno n’a pas encore tout à fait envahi la planète.

    • @j.c.virgil 16h49 Je me rappelle le projet du ministre Léger d’annexer une ile du sud à la république du Québec…” http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Eles_Turques-et-Ca%C3%AFques Les îles Turques et Caïques constituent un territoire d’outre-mer du Royaume-Uni. L’idée était séduisante pour bien des gens d’ici mais un peu loufoque et peu possible: il aurait d’abord fallu en demander la permission aux habitants ainsi qu’à leur gracieuse souveraine, la reine Elizabeth II.

    • @
      Pantaleon_Madore

      22 mars 2014
      16h04

      Bon… Je pense que Gilbert Lavoie vient d’atteindre
      un nouveau sommet pour l’insignifiance sur un blogue…

      Pas vous?
      ——————————————————

      C’est votre commentaire qui est insignifiant,si vous n’êtes pas heureux ici,allez faire un tour ailleurs…..

    • Et voilà! C’est reparti mon brave Milou. Les libéraux sont de nouveau en orbite. Qui l’eut cru?

      Petite pause publicitaire pour l’apéro et nous sommes de nouveau tout à vous par Toutatis…

    • La quatrième planète de Po-Po était habitée par un businessman:

      Le Petit Prince: «Elles sont vraiment toutes à vous ces étoiles?

      Le businessman: «Fiche le camp! Deux et deux font cinq…. Cinq moins trois font quatre…»

    • @homer_simpson 22 mars 17h52
      «Oooops: Un des problèmes est de ne pas vérifier les noms des auteurs sous leurs pseudo»
      Je vous ferai remarquer que LA RAISON pour laquelle la majorité des fédéralistes sont anonymes, c’est parce qu’ils sont fonctionnaires et /ou qu’ils ont des contrats avec le fédéral !
      C’est pour ça que vous demeurez anonyme mon «brave»…?
      Vous faites donc partie du problème !

      Robert Alarie

    • @ dcsavard 16h30
      «Je pense qu’un jour il va nous surprendre avec un sujet sur la pilosité nasale du tigre à dents de sabre et les gens vont quand même s’entre-déchirer au sujet de la souveraineté, de Gesca, du PLQ et du PQ.»
      Très juste. Ça sera particulièrement drôle quand on accuser un parti ou l’autre au sujet de ces poils de nez préhistoriques!

    • Dans un Québec souverain, Pauline abolira l’hiver. P’têt ben qu’oui. P’têt ben que non.

      Comme ça, Pauline est sure de respecter sa promesse.

    • souverain

      22 mars 2014
      18h42

      J’ai connu un fonctionnaire fédéral dont le nom est Robert Alarie. Votre assertion s’avère donc erronée, l’anonymat n’est pas exclusif. D’autres faussetés comme celle-ci? Vous êtes un fédéralistes non avoué.

    • @ becossine… la police du blogue… (18h18)

      Et me priver du divertissement que procurent
      les commentaires des fanatiques* de ce blogue…?

      Naahhh!!

      * fanatique: personne qui ne peut pas changer d’idée
      et qui ne veut pas changer de sujet.

    • Sa Majesté Pauline qui parle d’éthique! N’y a-t-il pas plus «croche» que le PQ pour utiliser le photo de Madame la Présidente de la CEIC pour sa publicité trompeuse et espérer obtenir des votes? SVP, mes amis souvrrainistes, jouez franc jeu!

    • PKP à son psy Charles Lathan:

      Maudit hiver, je paye le gros motton pour que tu m’aides à prendre des décisions.

      Ahrrg, peux-tu ben me dire ké c’est que j’ai fait au bon Dieu pour que la Marois me mette une muselière ?

      AHRRRRG !

    • “Et ce sont des posts qui viennent des deux côtés: Anthrax, Souverain, Fritz…”

      Ça ne peut pas faire autrement…

      Les fanatiques s’alimentent entre eux!

      En tentant de ridiculiser l’autre, ils se ridiculisent eux-mêmes…

    • Elle est bonne! Ne devions nous pas avoir des élections à date fixe? Le PQ s’inflige lui même un long chemin de croix… Mais je ne devrais pas utiliser cette expression n’est-ce pas monsieur Drainvile? C’est comme l’hiver quand on sort sans tuque et sans bottes et qu’on attrape le rhume. C’est très niaiseux comme comportement. Devons-nous les plaindre en plus?

    • 129enaz

      22 mars 2014
      16h50

      @dalmasca
      Vous avez une haute opinion du gouvernement en place

      ———————

      Si c’était si pénible comme travail, il n’y a personne qui voudrait prendre la place de ceux qui sont déjà en fonction.

      Que se soit les péquistes, libéraux ou caquistes, la plupart qui perdront leur élection ne retrouveront jamais un si bon travail que député ou ministre.

    • phiIomene964 19h46 phiiomene964…

    • Les Misérables de la FTQ:

      Gavroche sur les barricades: «C’est la faute à Rambo!»

    • @ souverain,

      concernant les pseudos anonymes des fédéralistes, Est-ce dire que les péquistes qui en font de même travaillent aussi pour le fédéral?

      Pis, quand vas-tu me dire dans quel domaine tu travaillais avant d’avoir ta pension?

      Merci mon ami.

      Bonne soirée!

    • NOTRE-DAME DE MONTRÉAL

      Dans le Mtl du XXIe siècle, une jeune et superbe gitane appelée Esmeralda-Fatima danse sur le parvis de la cathédrale. Sa beauté séduit l’archidiacre de Notre-Dame, Frollo Lisez-Moi, qui tente de l’enlever avec l’aide de son sonneur de cloches, le malformé Quasimodo-Drainville. En effet, le Quasimodo de Pâques en question est bossu, sourd et muet.

      Esmeralda-Fatima est sauvée par une escouade d’archers de la SWQ commandée par le capitaine de la garde, Phoebus de Malmaison: Quand Esmeralda-Fatima retrouve Phoebus plusieurs jours plus tard, elle lui laisse voir l’amour qu’il lui inspire.

      Certes Phoebus est fiancé à la jeune Fleur-de-Lys Maltette, mais il est séduit par la gitane, et il est de plus très volage. Il lui donne rendez-vous dans une maison borgne de la rue St-Laurent, mais au moment où il va parvenir à ses fins, l’archidiacre super jaloux Frollo Lisez-Moi survient et le poignarde…..

      Adaptation spéciale de Victor Hugo pour le Tout-Montréal de la prochaine Quasimodo de Pâques, avec de vrais acteurs et de vrais costumes…

      http://fiches.lexpress.fr/livre/notre-dame-de-paris_1932

    • @babylone 22 mars 19h39
      «…J’ai connu un fonctionnaire fédéral dont le nom est Robert Alarie. Votre assertion s’avère donc erronée, l’anonymat n’est pas exclusif. D’autres faussetés comme celle-ci? Vous êtes un fédéralistes non avoué.»

      Monsieur ou Madame le babylonien(e) canadien, dans un premier temps, vous me confirmez être un fonctionnaire…donc, le premier 50% de mon assertion est exact !
      Dans un deuxième temps, j’ai bien écrit la «majorité»; il faisait donc partie de la «minorité» et, confirmant que mon deuxième 50% étant exact, vous faites de la plongée sous-marine dans le Canal Rideau…
      Dans un troisième temps; étant un fédéraliste avoué, cessez de faire dans votre froc à l’idée d’un Québec souverain ; si vous êtes vraiment compétent (ce dont je doute à votre façon de faire de la lecture sélective) , on va peut-être vous embaucher pour faire la «transition»…!
      Si Ottawa refuse aussi de vous garder, alors comme on dit en russe : «Toughfsky shitsky» my canadian loafer !

      Next please !

    • @j.c.virgil 22 mars 2014 16h49 @ lukos 22 mars 2014 17h57

      L’idée de faire des îles Turks & Caicos une provicne canadienne
      date d’une centaine d’années.

      Le Premier Ministre canadien Robert Borden en a fait la demande en 1917.

      Rien à voir avec le séparatiste que vous nommez.

      http://www.huffingtonpost.ca/2013/07/22/turks-and-caicos-province_n_3635242.html

    • • @boston 22 mars 20h31
      S.D.M.D.*…
      Bon, encore une fois, soldat Sylvain L…, puisque je l’ai déjà écrit sur les blogues dans le passé, je vais allumer la chandelle dans ton «grenier»…
      J’ai travaillé comme cadre senior pour une «pétroleuse» à l’époque où elles avaient une «conscience» sociale et quand le pétrole se vendait 20¢ le GALLON…
      J’ai travaillé comme cadre senior pour une entreprise Japonaise à l’époque où, elles aussi, avaient un sens de l’honneur…
      J’ai travaillé comme conseiller commercial et accompagnateur-négociateur d’entrepreneurs québécoises en Chine et au Japon…
      J’ai eu ma propre entreprise de distribution et d’import-export de produits alimentaires spécialisés ayant des échanges commerciaux d’un «troudeau» à l’autre au Canada, ainsi qu’en Asie, dans les Amériques et dans plusieurs pays d’Europe !
      Je suis financièrement indépendant et retraité depuis quelques années…
      Pendant que tu te pognais le beigne aux frais des contribuables, j’ai créé plus d’emplois et payé plus d’impôts dans ma vie que tu as usé de coudes kakis au frais des contribuables devant ton ordi , ce qui est ÉNORME !
      Mes ancêtres faisaient partie des Patriotes qui ont été victimes de crimes de guerre sous les ordres d’une crapule ayant pour nom Colborne, qui serait aujourd’hui COUPABLE de crime de guerre !
      J’aime mon Pays du Québec avec toute la force de ma culture, de ma langue, de mon cœur et de mon âme !
      Enfin ,et le plus important, je te répète que «je ne suis PAS ton AMI » ; je n’ai pas de couard dans mes amis qui bernent les enfants ou qui voulaient faire venir l’Armée Royale Canadienne pour «régler le cas des étudiants» !
      Tu sais lire ou tu es bouché ?
      Robert Alarie
      P.S. : S.D.M.D.* = Soldat De Mes Deux

    • «J’aime le son du Cor le soir au fond des Grands Bois.» Vigny.

    • inquiet
      19h57

      ”Le PQ s’inflige lui-même un long chemin de croix”.

      Bien mérité â part ça!!

      Ils ont essayé de jouer au plus fin au mépris, tout au moins de l’esprit, de leur propre loi.

      Petit caprice de bien nantis au frais du bon peuple.

    • Marois veut des excuses de Couillard pour les «années libérales».

      Et elle ?

      Nous, on attend des excuses de Marois pour l’année et demi péquiste, où elle a formé le PIRE gouvernement des 40 dernières années.

    • OPHÉLIE

      - II -

      Ô pâle Ophélia! belle comme la neige!
      OUI, tu mourus, enfant, par un fleuve emporté!
      C’est que les vents tombant des grands monts de Norvège
      T’avaient parlé tout bas de l’âpre liberté;

      C’est qu’un souffle, tordant ta grande chevelure,
      À ton esprit rêveur portait d’étranges bruits;
      Que ton cœur écoutait le chant de la Nature
      Dans les plaintes des arbres et les soupirs des nuits;

      C’est que la voix des mers folles, immense râle,
      Brisait ton sein d’enfant, trop humain et trop doux;
      C’est qu’un matin d’avril, un beau cavalier pâle,
      Un pauvre fou, s’assit muet à tes genoux!

      Ciel! Amour! Liberté! Quel rêve, ô pauvre Folle!
      Tu te fondais à lui comme une neige au feu;
      Tes grandes visions étranglaient ta parole
      Et l ‘Infini terrible effara ton oeil bleu!

      - III -

      Et le Poète dit qu’aux rayons des étoiles
      Tu viens chercher, la nuit, les fleurs que tu cueillis,
      Et qu’il a vu sur l’eau, couchée en ses longs voiles,
      La blanche Ophélia flotter, comme un grand lys.

      Arthur Rimbaud / Poésies

      C’est pas beau ça? De la part d’un Maudit Français. NON?

    • Cette année, exceptionnellement, l’hiver se terminera le lundi 7 avril, lorsque le gouvernement péquiste de Pauline Marois se fera montrer la porte par les électeurs québécois…

    • @ souverain,

      merci mon ami. C’est grandement apprécié.

      Donc, dans tous ce que tu as fait, tu dois connaitre des membres du PQ qui t’ont certainement aidé dans ta carrière.

      Comme pour ton entreprise, as-tu eu de l’aide du gouvernement du Québec? Et le fédéral, t’a aussi aidé?

      Et aujourd’hui, à la retraite, es-tu bénévole pour le PQ et Vigile.net?

      Et pour terminer, je suis content que tu as bien réussi dans la vie. Ca prouve que le Canada est un pays formidable pour s’enrichir et vivre une belle vie n’Est-ce pas?

      Bonne soirée mon ami.

    • En plein “Red Bull Crashed Ice” Gilbert Lavoie, journaliste, a OSÉ écrire:

      «Quant à moi, je vote pour celui ou celle qui me promet la chaleur printanière au plus sacrant.

      Pas vous?»

      Avant de vous répondre, permettez-moi de me rincer le gosier avec une bonne shot de “Raide Boule”: glou glou glou… Aaaaah, ça fait du bien. Burp!

      Réponse: NON! D’abord le printemps arrivera quand il arrivera et en second lieu j’ai suffisamment entendu de menteries de la part de nos politiciens.

      La seule chose que j’aurai à répondre à un tel menteur serait «Mon nom est “LaFrenière” pas “La Pipe” pour me faire bourrer!«

      Sur ces paroles (mémorables?), je réitère ma prévision du 5 mars dernier:

      Libéral. Majoritaire.

      Bonne fin de semaine à tous. :D


      Claude LaFrenière

    • souverain

      22 mars 2014
      20h51

      J’ai indiqué avoir connu un fonctionnaire et ceci vous amène à conclure que je suis un fonctionnaire. Pas trop fort ton affaire mon Bobby.
      Quant à votre écriture qui se veut pas mal hystérique, je vous demande de prendre votre temps avant d’utiliser un clavier. Relisez vos mots. La confusion est un mal pouvant être contrôlé. Prenez soin de vous, il n’est pas trop tard. Vous avez jusqu’au 7 avril 2014 pour une prompte guérison.

    • BOZO SANS CULOTTES

      Dans un marais de joncs mauvais, y’avait
      Un vieux château au long rideau, dans l’eau;
      Dans le château, y’avait Bozo, le fil du matelot,
      Maître céans de ce palais branlant.

      Par le hublot de son château, Bozo,
      Voyait entrer ses invités, poudrés,
      De vieilles rosses traînant carrosses, et la Fée Carabosse.
      Tous y étaient moins celle qu’il voulait.

      Vous devinez que cette histoire est triste à boire,
      Puisque Bozo le fou du lieu est amoureux;
      Celle qu’il aime n’est pas venue, c’est tout entendu;
      Comprenez ça, elle n’existe pas.

      Ni le château aux longs rideaux dans l’eau,
      Ni musiciens vêtus de lin très fin.
      Y’a que Bozo vêtu de peau, le fils du matelot,
      Qui joue dans l’eau avec un vieux radeau.

      Si vous passez par ce pays la nuit
      Y’a un fanal comme un signal de bal;
      Dansez, chantez, bras enlacés, afin de consoler
      Pauvre Bozo flottant sur son radeau.

      Félix en rappel.

      Et tant pis pour tous les imbéciles de ce logue soit dit en passant…

    • @cotenord_7 22 mars 21h39
      Alors matelot, on a peur de perdre son job ?
      Quand on passe sa vie à se faire entretenir, pas étonnant que l’on soit trop pleutre pour se prendre en main !
      Comme je disais, dans un Pays du Québec, on ne recrutera que les VRAIS serviteurs du Pays; fini les fainéants chômeurs en uniformes qui n’ont AUCUN respect pour la démocratie !
      Vous irez faire de la propagande pour tenter de garder l’Ouest dans votre plusss meilleur pays !
      «toughfsky shitsky» sailor !

    • @souverain
      “C’est pour ça que vous demeurez anonyme mon «brave»…?
      En quoi je fais partie du problème: mon pseudo est mon nom, et je ne suis pas jaune, ma conjointe n’a pas les cheveux bleus et je n’ai pas trois enfants. Et je ne bois pas de la Duff.
      Faque, avant de cracher en l’air, faut regarder d’où vient le vent.
      Autre point: si, et je dis bien si, votre nom est réellement Robert Alarie, vous êtes un des rares sur ce blogue, toutes tendances politiques confondues, donner votre nom réel. Je connais des pékistes sur ce blog qui sont anonymes (à moins que Anthrax et vous ne fassent qu’une seule et même personne)
      H.S.

    • @revolution9 21h37 “Marois veut des excuses de Couillard pour les «années libérales».” C’était de l’esbroufe. Les politiciens ne s’excusent jamais, ce serait suicidaire. Ils se justifient, se taisent ou tergiversent.

    • Laberge Accurso Blanchet en vrac.

      Louis Laberge vice-président de la FTQ de 1962 à 1964, président de 1964 à 1991.

      En 1975, Laberge reçoit un blâme de la Commission Cliche, qui enquête sur les relations de travail dans le secteur de la construction, pour ne pas avoir agi afin de contrôler certains éléments criminels qui ont instauré un climat de terreur sur les chantiers de construction.

      Un texte d’Accurso tiré de la biographie de Louis Laberge « Louis sait comment jouer au jeu de la vie, qui inclut les cartes… Il a du caractère: si tu lui passes un bluff, il va t’en passer un. C’est un bon comédien: ses airs, ses mimiques… L’ambiance est décontractée, on discute en jouant et Louis est plein d’esprit. On a beaucoup de plaisir. Ça finit normalement quand il commence à faire clair… »

      Photo de Louis Laberge et Claude Blanchet en 1991 qui devient président du Fonds FTQ créé par un prêt de 10 millions $ de fonds publics obtenu par Pauline Marois ministre du travail du PQ.

      http://michelduchaine.files.wordpress.com/2014/03/blanchet-ftq.jpg

      Claude Blanchet a été directeur général du Fonds de solidarité FTQ de 1991 à 1997.

      En novembre 1996, le magazine L’actualité a publié un article ayant pour titre « La vérité sur le Fonds de solidarité ». Dans cet article, on apprend que Tony Accurso était « le favori des favoris » du Fonds de solidarité. « Un père pour moi » dira Accurso de Louis Laberge dans ce texte…

      Voici quelques-uns des investissements du Fonds de solidarité dans les entreprises d’Accurso tiré de cet article:

      4,4 millions de dollars pour acheter un concurrent sur le point de fermer (1990).
      16 millions de dollars dans les Galeries Laval (1993).
      17,7 millions de dollars pour la construction du siège social de la FTQ (1993).
      Dans les années 90, le Fonds de solidarité a même acheté 50% des parts du bar Le TOPS de Laval, ouvert par Tony Accurso…

      etc.

    • «…Le Directeur général des élections (DGE) a réagi, samedi, aux allégations voulant qu’un nombre inhabituellement élevé de demandeurs allophones et anglophones tentent d’obtenir le droit de vote aux élections québécoises du 7 avril.»
      Tiens donc, d’autres «canadians» qui ont décidé d’être «Québécois» quand ça fait leur «affaire» ?
      «Kwébek we love you» version 2..?
      Pour les fédés, « la fin justifie les moyens » point final !

    • L’hiver péquiste qui n’en finit plus…encore deux semaines et ce sera le printemps…. Patience patience.
      Mais la question que les observateurs aguerris de la chose politique se posent en ce moment: Est ce que Yves Desgagnés va se remettre d’une défaite de sa belle Pauline ou bedon il va faire une crise de St-Guy ou bedon de St-Cope ?
      Y en a qui sont virés fous en cause de la politique : le péquisme, c’est comme la téquila, y en a qui porte pas ça.

    • Moi c’est pas pour énarver les péquistes (qui sont fragiles des méninges) mais si ils perdent, (pis ça m’a tout l’air que les Karottes sont Kuites pour eux autres ), comment va réagir un gars comme Yves Desgagnés ? On sais pas mais du monde fragile ça peut Kapoter.

      Et aussi qu’adviendra Bernard Drainville: le mesureur de voile attitré de Hérouxville peut être ?
      Et J-F Lisée: vendeur de barbe-à-papa à LaRonde juste à côté de la pitoune?
      Tout est possible chers téléspectateurs. Restez à l’écoute.

    • Et pour terminer notre navigation sur une note gaie, prière de revoir le très célèbre épisode des Frères Dalton de la FTQ dans le Brouillard; où un Grand Chef Indien (GCI) sut les entuber de merveilleuse façon sous sa tente par une belle nuit sans lune après leur avoir fait inhaler une substance magique aux effets vraiment surprenants… Ciao!

    • Dernières visions futuristes du Radeau de la Po=Po, et sur ce: have some more wet dreams si possible les Boys! Adios!

      http://radeaudelameduse.com/

    • Je lis sur Cyberpresse: Mme Marois dit que Couillard doit s’excuser….bla bla bla…
      Pauvre Mme Marois. Un sauchon aux pommes avec ça?

    • phiIomene964 22h24 phiiomene 964…

    • • @homer_simpson 22 mars 22h21
      «…je ne suis pas jaune, ma conjointe n’a pas les cheveux bleus et je n’ai pas trois enfants. Et je ne bois pas de la Duff.»
      Ouf heureusement pour vous … !
      Malgré que….. «rouge» comme vous êtes, je me demande ce qui serait le moins pire des deux…
      Je constate que vous n’avez pas nié être fonctionnaires et /ou avoir des contrats avec le fédéral !
      Faque , avant de péter au fret, attendez qu’il fasse plus chaud… !
      Dernier point et au risque de vous déplaire, je porte le même nom de Robert Alarie depuis 71 ans et j’en suis fier !
      Puisque vous êtes un des très très rares individus à porter le nom d’Homer Simpson, en supposant que ce soit le vôtre, j’espère que l’on ne vous ridiculise pas trop dans votre entourage à Gatineau-Hull ou à Ottawa; ce serait un manque de charité «Chrétien», Jean Lagaffe de son prénom… !
      R.A.

    • Les pékiss, je dis pas ça pour vous énarver…Mais avez-vous commencé à planifier votre prochaine course au leadership ?
      Y en a qui disent que PKP est prêt. Quand sera la date de la course au leadership ? Fin avril, début mai, ? Est ce que Bernard Landry sera candidat ? Oui… ça ce serait bon.

      Que fera Pauline Marois dans son ”après-carrière”: porte parole pour Lunetterie New Look ?
      On veux savoir nous autres, arrêtez de nous cacher des affaires les pékiss.

    • @homer_simpson 22h21 ” …mon pseudo est mon nom…” Sans blague? Ça ne doit pas être drôle tous les jours; pour vous, je veux dire. Vous devriez poursuivre l’auteur pour plagiat.

    • @ souverain,

      ouf, té enragé pis pas à peu près. Je te comprends, toi qui pensait que le PQ serait majoritaire voilà qu’il pourrait se retrouver dans l’opposition.

      Mais bon sens, peux-tu me dire ce qui a bien pu se passer pour voir ton parti descendre aussi bas?

      Est-ce Marois qui ne poigne pas? Est-ce parce que les étudiants ont vu qu’en 2012 ils se font fait passer un vrai sapin?

      J’ai vraiment hâte au 7 avril. Et toi, as-tu hâte aussi?

    • @boston 23h23 “J’ai vraiment hâte au 7 avril.” Quoi qu’il arrive, moi, ça ne m’empêchera pas de dormir. Centre-droit, centre-gauche, c’est ici le mouvement naturel du balancier politique. Je n’en fais pas une fixation.

    • M. Lavoie – allez vous vraiment voter pour le parti qui nous sortira de ce froid? Êtes vous en train de nous dire que vous allez voter pour le parti qui nous promet de faire du réchauffement climatique??? Vous allez voter PQ avec son pétrole d’Anticosti???

    • @carbone-14 22h12 Vous avez écrit: “Et tant pis pour tous les imbéciles de ce logue soit dit en passant…” Vous vous considérez certainement comme intelligent et vous l’êtes probablement. Mais ce n’est pas en déconsidérant les autres que vous le démontrerez. Vanitas vanitatum, et omnia vanitas.

    • @gillesmenard 17h56

      Rappelez vous que le PLQ a eu presqu’autant de sièges que le PQ même avec Charest. C’est pour vous dire a quel point le courant passe pas entre Marois, le PQ et la population.

      Avec un nouveau chef, l’UPAC, la commission Charbonneau qui siège en quasi permanence (le problème de corruption est sous contrôle) un bilan désastreux du PQ dans plusieurs domaines et la certitude d’avoir une gouvernance souverainiste dont la majorité ne veut pas, avenant un PQ majoritaire, ce parti fait face a des obstacles quasi insurmontables.

      Vous êtes surpris? Moi pas; ce qui me désole c’est qu’il semble que la CAQ ne pourra pas ce coup ci faire la balance du pouvoir…

    • Mon commentaire publié à 00h25 est finalement passé après quatre essais infructueux. Dommage. Les autres avaient plus de punch. J’ai pourtant souvent lu plus cru ici.

    • @SuperCass 00h36 “…la CAQ ne pourra pas ce coup ci faire la balance du pouvoir…” Pourquoi pas ? la CAQ ou QS. Si c’est un gouvernement minoritaire.

    • souverain…

      c’est un tel plaisir de vous lire…

      Chaque fois qu’un fédéraliste vous répond, il le fait à côté, incapable de vous confronter.

      J’aime votre message sur l’amour que vous portez au Québec, à votre langue… Moi aussi j’ai un ancêtre qui a été pendu…

      Je suis abasourdie par le manque de fierté des fédéralistes… Au-delà de ce PQ et cette Pauline qu’ils détestent, il y a le pays… un pays qui nous ressemblerait vraiment, où on serait chez nous… C’est officiellement en français que nous ouvririons nos portes à ceux qui se joignent à nous…

      Nous pourrions être un pays plutôt qu’une province… Et tout ça leur échappe… Leur histoire lointaine ou récente… Tout ce que fait le fédéral pour nuire au Québec et décourager les Québécois de prendre leur destinée en mains…

      Ça fait du bien de vous lire.

      Ceci dit… Oui, je vais voter pour celui ou celle qui promet la chaleur qui envahira mon cœur le jour où on sera assez fiers pour se dire oui au lieu de servir, par un non, les intérêts de ceux qui ne s’intéressent pas vraiment à nous…

    • Super cass…

      Si vous en avez le courage… visitez donc ce site:

      http://liberaux.net/

      … et cliquez sur exploration et exploitation des gaz de schiste.

      Vous allez voter PLQ avec son gaz de schiste???

      Tant qu’à y être, farfouillez donc un peu dans ce site…
      Vous verrez à quel point il est aberrant de vouloir remettre le PLQ au pouvoir…

    • Parlant de chaleur et réchauffement climatique… et de gaz…
      On sait qu’aux États-Unis, les pétrolières et les Bush étaient intimement liés…
      Mais je ne savais pas qu’au Québec, avec les libéraux, c’était comme ça…

      Industrie des gaz de schiste : Amie du PLQ

      L’industrie du gaz de schiste a fait le plein de personnalités qui ont gravité très près des cabinets de plusieurs ministres du gouvernement libéral afin de promouvoir cette industrie auprès du même gouvernement. En voici une liste:

      Stéphane Gosselin: Liens avec le gouvernement : Il était chef de cabinet du ministre du Développement économique, Clément Gignac. Liens avec l’industrie: Il est devenu directeur de l’Association pétrolière et gazière du Québec (APGQ) le lundi, après avoir démissionné de son poste de chef de cabinet, le vendredi.

      Martin Daraiche: Liens avec le gouvernement : Il était attaché politique de Nathalie Normandeau, ancienne ministre des Ressources naturelles et vice première ministre. Il était conseiller aux affaires juridiques et politique dans le cabinet de Jean Charest en 2007. Liens avec l’industrie : Il est conseiller principal aux relations gouvernementales de la firme National depuis 2008. Il effectue du lobbying en faveur des gaz de schiste et est impliqué dans le dossier des tableaux blancs intéractifs.

      Lisa Lavoie: Liens avec le gouvernement : Elle était directrice adjointe du cabinet de Line Beauchamp, à l’époque où elle était ministre de l’Environnement. Liens avec l’industrie : Elle est conseillère aux relations publiques chez National.

      Daniel Gagnier: Liens avec le gouvernemnt : Il a été chef de cabinet du premier ministre de 2007 à octobre 2009. Liens avec l’industrie : Il conseille l’entreprise albertaine Talisman en tant que membre d’un comité consultatif pour «soutenir» les activités de la compagnie au Québec.

      François Pilote: Liens avec le gouvernement : Il est un ami proche et un ancien lieutenant de Jean Charest à Ottawa puis à Québec. Liens avec l’industrie : Il a obtenu un important contrat de lobbying pour le compte de la pétrolière Talisman par le biais de sa firme le Groupe GVM.

      Daniel Bernier: Liens avec le gouvernement : Il était chef de cabinet de la ministre du Tourisme, Françoise Gauthier, de 2003 à 2005. Liens avec l’industrie : Il est vice-président du Groupe GVM et il est lobbyiste pour le compte de Talisman.

      Sylvie Paradis: Liens avec le gouvernement : Elle a été dans l’entourage de Jean Charest au début des années 2000, au cabinet du chef de l’opposition. Par la suite, elle s’est jointe au Groupe GVM, où elle fait notamment de la consultation pour le Parti libéral du Québec, entre autres aux élections de 2008. Liens avec l’industrie : Elle est vice-présidente de la direction de GVM qui s’occupe du contrat de Talisman.

      André Ryan: Liens avec le gouvernement : Me Ryan est l’avocat de Jean Charest à la Commission Bastarache (11). Liens avec l’industrie : Me Ryan a incorporé l’APGQ en mai 2009. Il n’a pas eu de contact avec l’APGQ par la suite.

      Raymond Savoie: Lien avec le gouvernement : M. Savoie était ministre des Mines, des Autochtones, du Développement régional et du Revenu dans le gouvernement libéral de Robert Bourassa entre 1985 et 1994. Lien avec l’industrie : Il est directeur du conseil exécutif de l’AGPQ. Depuis 2002, il est président et chef de la direction de Gastem, une division de Ditem spécialisée dans la recherche et l’exploitation de pétrole.

      Stéphane Bertrand: Liens avec le gouvernement: Il a été chef de cabinet de Jean Charest de 2003 à 2007 et directeur de cabinet et économiste, responsable des relations de presse, au cabinet du ministre délégué aux Finances et à la Privatisation ainsi qu’au cabinet du ministre des Affaires culturelles du Québec. Liens avec l’industrie: Il a participé à la création de l’APGQ. Il a aussi piloté le dossier de la construction de la centrale de production de l’électricité au gaz, le Suroît (45).

      Samuel Murray: Liens avec le gouvernement : Du jour au lendemain, il est passé de lobbyiste d’une multinationale du gaz naturel à directeur du contenu du Parti libéral du Québec (PLQ). Après avoir travaillé pour le compte de la gazière Talisman, il est maintenant chargé d’encadrer l’élaboration des positions politiques et de la plateforme électorale du PLQ. Liens avec l’industrie : Jusqu’au 12 mars 2012 , Samuel Murray agissait à titre de lobbyiste pour d’importants clients du Groupe GVM.

      Marie-Claude Johnson : Lien avec le gouvernement : Elle a travaillé dans les cabinets politiques du gouvernement libéral de 2006 à 2008, comme attachée politique du ministre Raymond Bachand et de Monique Jérôme-Forget. Liens avec l’industrie : Elle fait des représentations auprès du gouvernement pour la gazière Questerre Energy.

    • Ceci m’a quelque peu surpris, mais le quotidien National Post de Toronto présente des analyses et commentaires très pertinents sur la campagne électorale désastreuse du PQ dans les dernières semaines.

      Je recommande en particulier :

      Parti Québécois campaign floundering while separatist vote fragments, de Andrew Coyne, 21 mars 2014.

      Referendum? What referendum?: Tumbling in the polls, PQ tries to shift away from sovereignty question, de Nelson Wyatt, 22 mars 2014.

      Quebec leaders’ debate has Marois unable to escape sovereignty issue as opponents press her on referendum, de Graeme Hamilton, 20 mars 2014

      Bonne lecture !

    • Qu’il fait bon de vivre, froid ou pas, dans ce merveilleux pays qu’est le Canada.

      Mon pays c’est l’hiver ….

    • Pour se distraire de la campagne électorale et de cet hiver si long, les observateurs du Canada français sans frontière seront peut-être intéressés à lire un article paru hier dans la version électronique du quotidien New Hampshire Union Leader de Manchester (New Hampshire), et qui décrit la visite du cardinal Gérald Cyprien Lacroix dans la ville où il a passé une bonne partie de ses années d’enfance et d’adolescence :

      New Cardinal gets warm welcome in Manchester, article de Shawne K. Wickham, New Hampshire Union Leader, texte mis en ligne le 22 mars 2014.

      L’article décrit la messe que le cardinal Lacroix a co-célébrée hier à l’église Saint-Antoine-de-Padoue de Manchester, qui est la seule église de l’endroit où l’on célèbre encore la messe en français.

      L’article nous apprend aussi que l’un des compagnons de Gérald Cyprien Lacroix au Trinity High School de Manchester fut Monsieur Ovide Marc Lamontagne, un avocat connu de Manchester, candidat défait aux élections pour le poste de gouverneur de l’état du New Hampshire en 1996 et en 2012, et l’un des piliers du Parti républicain dans cet état.

      Il existe maintenant quelques ressources en ligne qui témoignent du patrimoine canadien-français de l’état du New Hampshire.

      À ceux et celles que ce sujet intéresse, je recommande en particulier l’article Les Franco-Américains de Manchester, New Hampshire : réalités en 2011, du chercheur franco-américain Robert B. Perreault, qui est paru en 2011 dans la Revue internationale d’études canadiennes, et qui peut être consulté en ligne sur le site Erudit.org.

      Bonne lecture et bon dimanche !

    • un peut moins d’ego megalomaniac d’etre dans les livres d’histoire et on se ferais pas chier a etre gave de leur dicours creux qui tienne le temps d’une campagne et aussitot renie une fois assis a l’assemble , moi je ne participe plus tant que leur programe n’est pas signe devant notaire et qu’une loi les oblige a respecter leurs engagements , 1/3 de sentence pour 8 millions de cas de fraude ca devrais les faire reflechir 

    • Entre deux bouchées de Céréales, Couillard a eu le temps de mentionner le mot “référendum” 9 fois, le mot “peur” 11 fois, le mot “Rocheuses” 3 fois et le mot “peur” 13 fois.

      En se levant de table, il a dit à la cantonade que son discours sur l’économie était donc prêt.

    • LouisRichard vous radotez avec votre merveilleux pays.
      Etes-vous parent avec Stéphane Dion?

    • Encore une fois on appprend ce matin que des étudiants anglophones de l’Ontario ont tentés de s’incrire pour voter dans l’élection provinciale régio9n Sherbrooke l’ennoxville. Plus sa change plus c’est pareil. Tricheurs un jour tricheurs toujours. Comme pour le référendum de 1995. Ils nous aiment tellement qu’ils sont prêt à toutes les basesses possibles.

    • @souverain
      Je porte ce nom depuis bientôt 64 ans.
      Et non, pour votre gouverne, je n’ai aucun contrat avec le gouvernement fédéral du Canada et ne suis pas fonctionnaire, ni fédéral ni provincial.
      Et ce que je comprends de vous et de vos dires, c’est que quelqu’un qui n’est pas d’accord avec vos orientations politiques est un fanatique libéral ou conservateur et, oh crime suprême, un fédéraliste.
      Désolé de vous décevoir. Je ne suis ni rouge ni bleu. Je crois au Canada.
      Et, dernier point, je suis né au Québec, y ai une maison, paie des impôts au fédéral et au provincial, mais travaille surtout aux USA.
      H.S.

    • @ cotedeporc_7

      rien à cirer de vos références ontariennes !

      quand ona vu un sondage bidon l’autre jour en provenancede Toronto, c’était tellement bidon et loufoque qu’aucun média n’a osé le reprendre.

      Si je veux me renseigner sur la campagne, il y a de bons média qui sont neutre et disent la vérité, malheureusement ils ne se trouvent pas en pays hostile anglo-saxon.

      Je me demande toujours sur quelle planète vous vivez.

      Cette hargne de nous enfoncer le colonialisme anglo-saxon à tout prix, de ceux qui nous ont vaincu par les armes et imposé une reine coloniale et ses institutions…

      pour un francophone c’est ahurissant

    • Quelles sont ces valeurs si chères, dont les membres du parti libéral du Québec se revendiquent ?

      J’ai posé la question à maintes reprises, et je n’ai jamais eu aucune réponse !

      Les valeurs du parti libéral sont :

      : ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

      : ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

      (pour ceux qui en connaisent en faisant abstarction à la Commission Charbonneau, veuillez nousles communiquer )

    • Marois doit s’excuser pour faire des allusions à la fraude électorale en même temps qu’elle accuse le PLQ d’être proche de la corruption.

      Pourtant:

      “…Le porte-parole du DGE, Denis Dion, a souligné qu’il ne s’agissait pas, selon l’organisme, d’un stratagème d’inscription d’électeurs inéligibles. «On ne pense pas qu’il y d’organisation», a-t-il affirmé au Devoir. Il s’agirait plutôt de personnes — souvent des étudiants anglophones — qui se découvrent un intérêt soudain pour la politique québécoise. La crainte de voir se briser leur pays, le Canada, ou leur aversion pour la Charte de la laïcité pourrait y être pour quelque chose….”

    • C’est le monde à l’envers.
      Qui parle de référendum? Celui qui n’en veut pas et celle qui en veut un n’en parle pas pas que en ce moment on est en campagne électorale et pas en référendum et M.Couillard veut en faire une élection référendaire e les journalistes jouent le jeu de Couillard.Au lieu de rapporter les annonces des différents partis(les Programmes) ils nous transmettent les propos de du Couillon sur ce que n’est pas l’enjeu de l’élection.
      Quand je dis depuis des années que ce ne sont plus les politiciens qui font campagne mais les médias qui se prennent pour des politiciens.
      Pourquoi tant d’émissions et commentaires des gérants d’estrades depuis quelques années? IL y en a de plus en plus.

    • http://www.dossierqs.com/
      Pour les solidaires.

    • Les péKiss, ça va mal à shop votre affèrre. Votre problème c’est que Pauline, a pogne pas. Elle a le même problème qu’a eu Bernard Landry toute sa carrière politique. Et cela a beaucoup perturbé Bernard au point que son cerveau ne pouvait plus parler en français mais seulement en latin.

      C’est exactement le même problème qu’ont les gens qui capotent sur la religion au point qu’ils se mettent à parler en langue. C’est ce qui peut arriver à Bernard Drainville s’il n’arrête pas d’avoir sa fixation sur les religions.
      Non mais vous voyez ça un discours de Bernard Drainville en langue ? Moi oui, je veux bien, ce sera rigolo. Surtout si c’est à Hérouxville avec la famille Pineault-Caron. Je veux une place au premier rang, j’peux-tu acheter mon billet tout de suite ?

    • Selon sa fidèle habitude, cotenord (07h45) est allé quérir son prêt-à-penser politique pour la journée chez les Anglos québécophobes.

      On n’est pas des valises, chose !

    • Que se passe-t-il avec le vote étudiants? Le gouvernement de Pauline Marois a modifié la loi électorale pour permettre aux étudiants de voter sur les lieux mêmes de leur institution d’enseignement. Auparavant, les étudiants devaient voter dans le comté de leur lieu de résidence permanente.

      Maintenant, le PQ critique le fait que les étudiants veulent s’inscrire massivement dans le comté de leur institution d’enseignement. Le PQ n’a qu’à s’en prendre à lui-même s’ils ont créé un problème avec la loi électorale.

    • Marois doit s’excuser auprès des anglophones et des allophones pour les avoir accusé de fraude électorale.

      Ce genre d’accusation va prendre des proportions monstres pour faire croire aux Pikiouroteux que l’on a encore “volé” la démocratie tant “respectée” par le Pikiou.

    • Allez lire sur Le Soleil daujourd’hui le titre
      ( comme un détournement de votes)
      C’est pour ça que les libéraux se tiennent tant dans les foyers de personnes âgée.

    • La cohérence de Q.S
      Québec Solidaire
      Françoise David a affirmé à plusieurs reprises que QS était ouvertement souverainiste et qu’il n’hésiterait pas à agir au cours d’un premier mandat. Tous savent évidemment qu’un premier mandat de QS n’est pas pour demain. Mais là où il y a incohérence, c’est quand le même jour Amir Khadir affirme être souverainiste et, du même souffle, vouloir renouveler l’unité canadienne!

      Certains ont cru qu’il reprenait la proposition de partenariat faite en 1995. C’est là une erreur, car la proposition de 1995 reposait sur une entente entre deux pays souverains, alors qu’Amir Khadir nous parle d’unité canadienne. Il reprend, ni plus ni moins la formule de notre humoriste national Yvon Deschamps qui disait: « Un Québec indépendant, dans un Canada fort! ». On ne peut donc parler de cohérence.

    • La charte prend peu de place en campagne, selon Drainville (article de Samuel Auger du Soleil de Québec paru aujourd’hui).

      Juste une chose les péKiss: cette campagne devait se dérouler autour de cette histoire de charte. Cette élection a même été décrètée a cause de cette charte.
      Bin décidez-vous les péKiss ? Et quand vous serez démêlé avec vos histoires, dites nous le, parce que ça m’a l’air pas mal compliqué vos affaires.

    • @ liberaux-tete-de-veau, alias anthrax (commentaire « 23 mars 2014 08h41 ») :

      Si vous faites allusion au sondage de Forum Research dont les résultats ont été publiés le 19 mars dernier, il s’agit en fait d’un sondage beaucoup plus fiable que les sondages de type panel Web (ou panel Internet) non probabilistes réalisés par Léger et par CROP dans les dernières semaines, puisque le sondage de Forum Research a été réalisé à l’aide d’un échantillon de 1 650 répondants sélectionnés de façon aléatoire, et que de ce fait le sondage de Forum Research est probabiliste.

      La description de la méthodologie employée par Forum Research, qui se trouve à la page 4 du rapport du sondage, donne une bonne idée de la force et des limites de ce sondage scientifique probabiliste :

      Methodology

      The Forum Poll™ was conducted by Forum Research with the results based on an interactive voice response telephone survey of 1650 randomly selected Quebecois 18 years of age and older. The poll was conducted on March 19th, 2014.

      Results based on the total sample are considered accurate +/‐ 3%, 19 times out of 20. Subsample results will be less accurate. Margins of error for subsample (such as age, gender) results are available at www.forumresearch.com/samplestim.asp

      Where appropriate, the data has been statistically weighted by age, region, and other variables to ensure that the sample reflects the actual population according to the latest Census data.

      This research is not necessarily predictive of future outcomes, but rather, captures opinion at one point in time. Actual results will depend on each party’s success at getting its supporters to the polls. Forum Research conducted this poll as a public service and to demonstrate our survey research capabilities. Forum houses its poll results in the Data Library of the Department of Political Science at the University of Toronto.

      With offices across Canada and around the world, 100% Canadian‐owned Forum Research is one of the country’s leading survey research firms. This Forum Poll™and other polls may be found at Forum’s poll archive at www.forumresearch.com/polls.asp

      Si vous le désirez, vous pouvez comparer les résultats du rapport du sondage de Forum Research en date du 19 mars 2014, avec les résultats du rapport du sondage précédent de Forum Research, en date du 5 mars 2014.

      La lecture comparative des rapports de ces deux sondages probabilistes indique clairement que le PLQ a connu des gains importants entre le 5 mars et le 19 mars 2014 (pour atteindre 45 % des intentions de vote le 19 mars), alors que le PQ plafonnait à 32 % des intentions de vote le 9 mars 2014…

      De concert avec la performance médiocre de Pauline Marois lors du débat de jeudi soir, ceci explique sans doute au moins en partie la panique qui s’est emparée du PQ dans les derniers jours…

      En dépit de ces nouvelles navrantes pour vous, je vous souhaite de passer une bonne journée…

    • Le changement d’heure a beau avoir été fait… Les heures d’ensoleillement augmenter…

      C’est surtout cela qui fait le printemps officiel.

      Pour la température, il faut plutôt attendre disons le 15 avril quand les abris d’auto d’hiver sont remisés ou les pistes cyclables ouvrent.

      Pâques est seulement le 20 avril cette année ?

      Ou encore le début des séries éliminatoires au hockey de la LNH…

      Là on parle du vrai printemps quand on est rendu là…

    • Selon Météomédia, aujourd’hui c’est -12, temps ressentie -20; Lundi matin -16, temps ressentie -22, Mars achève pis y’as encore du monde qui capote sur le réchauffement d’la planète sti

    • Il est encore très surprenant qu’aucun journaliste de l’empire PC n’est attribué la longueur de l’hiver à Pauline Marois qui est selon eux (et en toute neutralité) la grande responsable de tous les mots qui s’ablatent sur le Québec.

    • Bonjour chers (es) amis (es),

      Pourriez-vous me dire si quelqu’un a vu le bon Dr Barrette ?

      car il a disparu !

      de méchantes langues disent qu’il a commencé à faire du lobbyisme pour les médecins, pour aller nous vider les poches de centaines de $ millions en augmentation de tarif et salaire …

      les deux autres bons docteurs du parti, le regardent avec attendrissement…

    • Pour ceux que l’hiver, qui ne veut pas quitter, déprime voici un clip qui saura apporter un peu de chaleur : “Over the rainbow”. Anthrax et candela n’aimeront pas, c’est une chanson interprétée en anglais.

      http://www.youtube.com/watch?v=V1bFr2SWP1I

    • “Selon sa fidèle habitude, cotenord (07h45) est allé quérir son prêt-à-penser politique pour la journée chez les Anglos québécophobes.”

      Vous faites erreur. Ces médias ne sont pas québécophobes. Ceux qui le sont, ce sont les médias possédés par le candidat vedette du Parti québécois, Pierre-Karl Péladeau (Sun Média, notamment le Toronto Sun).

      La recette du succès des médias de Péladeau est partout la même. Exploiter les pulsions primaires des gens dont la xénophopbie. C’est la même chose ici. Les médias de Péladeau ont exploité les sentiments anti-musulmans. Le PQ exploite également cette stratégie avec sa charte dite de la laïcité.

    • @ candela (commentaire « 23 mars 2014 09h09 ») :

      La réalité, c’est que bien que je n’aie pas le temps (contrairement à vous) de me consacrer à alimenter les blogues de La presse pratiquement à temps plein, mes sources d’information et d’analyse sont plus diversifiées que les vôtres, et que je suis moins sujet que vous aux idées préconçues et aux stéréotypes, en particulier en ce qui concerne les anglophones et leurs médias d’information…

      Il est facile de constater la détresse actuelle de la campagne du PQ, lorsqu’on lit les analyses du chroniqueur Michel David du quotidien Le Devoir, qui affiche sans réserve son parti pris en faveur de l’option indépendantiste.

      Si vous lisez par exemple sa chronique Pincez-moi qualqu’un !!! (13 mars 2014), sa chronique S’il fallait (15 mars 2014), sa chronique Le troisième Non (20 mars 2014), ou sa chronique Limiter les dégats (21 mars 2014), vous allez facilement vous rendre compte que Michel David semble trouver que la campagne électorale menée par le PQ ne va pas très bien, et que son analyse correspond en bonne partie celle que font les chroniqueurs et journalistes du National Post et du Globe and Mail…

    • @ Pantaleon_Madore (22 mars 17h12)

      J’appuie à 100% vos propos, très justes. LOL :)

      Au sujet de “l’hiver qui n’en finit plus”: Cela fait près de 400 ans que nous sommes dans ce coin d’Amérique du Nord, et on pas encore trouvé le moyen de l’accepter, ou de s’adapter, faut le faire! Dont vous M. Lavoie. Relaxez, de grâce!

      Personnellement, je m’en fiche pas mal du temps qu’il fait. Il y a pas mal pire. En fait, j’aime le fait d’avoir 4 saisons, toujours changeantes, on ne sait jamais vraiment comment elles seront, bon an mal an. (En fait, on pourrait dire 3 saisons, car le printemps est très court ici si l’on compare à celui d’Europe.)

      Et au sujet de votre choix de vote, on connaît tous ici votre imperturbable penchant “libéwreul” typique des employés de Gesca, et les conditions atmosphériques n’y changeront absolument rien.

    • Correction à mon commentaire « cotenord_7 23 mars 2014 09h34 » ) :

      Le troisième avant-dernier paragraphe devrait se lire ainsi :

      « La lecture comparative des rapports de ces deux sondages probabilistes indique clairement que le PLQ a connu des gains importants entre le 5 mars et le 19 mars 2014 (pour atteindre 45 % des intentions de vote le 19 mars), alors que le PQ plafonnait à 32 % des intentions de vote le 19 mars 2014… »

    • Drainvile s’étonne du peu d’intérêt pour la charte durant la campagne! Vraiment, cette charte règle un problème qui n’existe pas….un bel oiseau celui-la.

    • @teddybear
      Lorsqu’on parle du réchauffement ”global” de la planète ce phénomène peut provoquer un dérèglement du système normal et produire des perturbations en certains endroits tout autrement que ce qui nous était connu jusqu’à ce jour.Tempête de neige dans le sud des états-uni,dégel et verglas en Europe,effet de serre lors de chaleurs extrêmes durant l’été.Plus de réchauffement = plus de précipitations.etc…

    • @manonb, 3h05, 23 mars,

      Merci pour la ptite liste. Sachez qu’elle n’est pas exaustive cela dit. Sachez qu’il est aisé de faire autant de liens entre les cie minière et le PLQ.

      Tout ça m’apparaît évident. SI évident qu’il est particulier d’avoir à faire une telle liste tellement les voteux PLQ jouent à la politique comme si c’était une secte ce Parti.

      Sur le fond, rien contre la CAQ, QS m’apparaît dans son monde à lui, le PQ est présent sur le plan indentitaire et , si des liens existent également pour ce Parti, rien de comparable à ce qui s’est développé sous l’ère PLQ de Charest.

      C’Est évident donc. Il faut être soit membre de la secte, soit être profondément endormi pour ne pas le voir….et ce, sans même faire l’effort d’établir une telle liste.

      Il est inconcevable que ce Parti reprenne le pouvoir sans avoir fait le ménage à l’intérieur. Pourtant, c’est ce que nous déciderons.

      Il faut tout à fait être conscient du vieil adage “on a ce qu’on mérite” alors…

    • @ Inquiet, 23 mars 2014, 10h11

      L’histoire de la Charte est comme celle du pétrole d’Anticosti.

      Ce sont deux histoires complètement vides qui touchent uniquement l’imaginaire.

    • Bonjour,

      Sacrebleu ! Péquistes de tout crin de votre joual national et péquistes de peu de Ti Poils superflus restant à cause de vos nombreux crêpages de chignon, si vous attendez le dernier sondage de Léger Marketing think, think, think dans votre Journal de Mourial qui vous a mis au monde, et bien vous risquez d’attendre longtemps ? Car le sondage Léger Marketing think, think, think est peut être déjà fait mais ne ” SERA PROBABLEMENT PAS DÉVOILÉ ” pour ne pas vous faire de la grosse peine ? Avec tristesse, John Bull.

    • Mais ce n’est qu’une partie de….que factuel et tout simple…

      Par dessus tout, qu’on soit souverainiste, nationaliste ou fédéraliste, on a une peur incroyable de nous-même qui fait qu’on en oublie l’importance de notre identité où on retrouve le seul Gouvernement francophone en Amérique du Nord.
      On a si peur, ou bien on accepte tellement être une minorité, qu’on en vient à s’auto-dénigrer se convainquant portant des lunettes roses que tout va bien et qu’il n’y a aucun risque.

      Comme on vit qu’au présent et que pour le présent, il est bien plus aisé de s’auto-dénigrer, s’auto-abaisser et se considérer comme une minorité.
      Peu importe de quelle façon on tourne les propos de Couillard sur le plan identitaire, il en reviendra toujours à dire qu’il assume qu’on est une minorité et que ce n’est pas bien grave.

      Ainsi, on arrivera éventuellement à un moment où le Canada nous aura bouffés. Les Québécois seront bilingues et canadiens en direction tout lentement que d’un restant de culture francophone.
      Le Canada y arrive très bien avec le Trudeauisme qui avait, au départ, que ce but avec le multi-culturalisme.

      Quand un futur PM du Québec mange à cette sauce au point de banaliser à ce point la question identitaire, c’est à dire qu’on est peut-être quelque part vers les début de la fin.

      Il s’agit que de lire ici et là des avis sur un blogue comme celui-ci pour réaliser que nombreux assument être une minorité. Le réalisent-ils? Peut-être bien. Peut-être pas. Là n’est pas la question.

      Nous aurons à moyen terme plus aucune mainmise, plus aucun bout à tenir.

      La bonne nouvelle, fort heureusement, est que ce processus se fait en douce.
      À ne pas jeter à la poubelle comme bonne nouvelle. Dans bien des pays, ça se fait à coup d’armes et de morts.

      Au moins, le minimum est d’avoir le courage d’assumer qu’on est d’accord et tout à fait conscient de ce qui se passe.
      Rendu à ce courage, le processus se fait lentement donc et ça peut se respecter.
      En faisant semblant que ce n’est pas ce qui se passe que pour défendre une secte d’un Parti politique, là, ça se respecte bien peu..

    • Ça doit être pour ça que depuis le début de la campagne on a pas vu Claude Blanchet aux côtés de sa femme.
      Il ne supporte pas le froid, et la neige décolore sa teinture.

      Ça doit être la seule raison, sinon je me demande bien pourquoi Pauline cacherait son mari.

    • @ teddy la peluche…

      Quand allez-vous finir par comprendre la différence fondamentale entre la *météorologie* (étude des phénomènes atmosphériques dans un lieu donné utilisée entre autre pour faire des prévisions à court terme du temps qu’il va faire) et la *climatologie* (étude à long terme de la répartition des climats sur la planète, l’évolution de ces climats sur une longue période et leurs causes possibles)?

    • @anthrax et ses 50 autres nicks
      Le bon Dr Barrette aurait été vu en présence du Dr Réjean Hébert.
      Des méchantes langues prétendent qu’ils auraient commencé le passage des dossiers.

    • @cotenord_7 – 23 mars 2014 – 10h00
      En effet, on a l’impression que la campagne du PQ ne va pas très bien. Il est plus que clair que les Québécois(es) ne veulent pas de référendum et devinez ce que fait le PQ en début de campagne, se met les deux pieds dans les plats avec un référendum. Ils avaient de bonnes chances d’être majoritaire et de manière dont les choses vont, ils seront content d’être à nouveau minoritaire. Ca ne réfléchit pas fort dans ce parti où on vit dans le passé au lieu de regarder vers l’avant.

    • Alors, Philippe Couillard en a assez qu’on l’associe à Arthur Porter, l’ex-directeur général du CUSM retenu en prison au Panama ? Il se met en colère quand on évoque ses liens avec l’Arabie saoudite ? Il a bien de quoi être fâché. Qui ne le serait pas s’il se sentait ainsi visé, au défaut de la cuirasse ?

      Bien sûr, tout cela n’est que pur malveillance, du salissage. Voyons donc, le docteur Couillard a bien le droit d’être allé offrir sa science et son expertise en Arabie saoudite. Tout le monde sait que le régime de santé publique du Québec ne paie pas assez ses spécialistes. Plusieurs médecins et chirurgiens comme lui sont allés augmenter leurs revenus ailleurs. Et puis, on est dans un monde libre. On a droit de travailler pour le plus offrant. Et même d’être conseiller des monarques absolus d’Arabie, comme lui l’est du prince Abdullah bin Abdulaziz Al-Rabeeah, ministre de la Santé du royaume saoudien.

      Après tout, l’honorable Philippe Couillard, membre du Conseil privé de la Reine au Canada – et, de ce fait, nanti du titre « honorable » à vie – a le droit de conseiller les monarchies… et, sans doute aussi, d’être premier ministre du Québec. Qui donc pourrait s’opposer à tant d’honorabilité, sinon des envieux, des jaloux ? Ou, pire encore, des gens qui veulent salir des réputations ?

      Philippe Couillard a fait quelques erreurs de parcours, il l’a avoué lui-même. Il ne savait pas qui était Arthur Porter. On le croit sur-le-champ. Peccadille. On ne saurait accabler pour si peu le champion inconditionnel du fédéralisme canadien.

      Retenons-nous de juger. Regardons les faits.

      De 2004 – date de la nomination de Porter à la tête du Centre de santé universitaire de McGill (CSUM) – à 2011, date de la démission de ce dernier, le Dr Couillard n’a jamais su qui était le Dr Porter. Pendant ces sept années, il a eu l’occasion de le rencontrer, voire de frayer avec lui à maintes reprises. Comme ministre de la Santé, comme professeur à McGill, comme membre du Conseil privé et membre du CSARS (Centre de surveillance des activités de renseignements de sécurité) à Ottawa ; enfin, comme son associé d’affaires. Il est allé à la pêche avec Porter, a fréquenté la même loge maçonnique, a siégé au conseil d’administration de la même compagnie minière, a fondé une entreprise avec lui, tout cela sans le connaître. Le mystère des êtres, tout de même, quel drame ! Nous avons été collègues, amis, associés… et dire que je ne savais rien de lui ! Pleurez, pleurons tous en choeur. Le deuil d’une grande amitié. Noyé dans le pot de vin de SNC-Lavalin : 22 millions payables aux porteurs… du corbillard.

      Voyons, ne nous emballons pas. Tenons-nous-en aux faits.

      D’ailleurs, qui serions-nous pour juger si… si quelqu’un – dans sa propre famille politique – n’avait déjà lancé la première pierre ?

      « Pendant que Pierre (Moreau) et moi combattions la corruption, tu faisais des affaires avec Arthur Porter » ! C’est ce qu’a lancé sans ambages Raymond Bachand au « bon » docteur Couillard, son ex-collègue dans le gouvernement Charest. C’était l’an dernier, le 26 janvier 2013, lors d’un débat à l’Université Concordia. On peut présumer que Bachand, ex-ministre des Finances du Québec, savait de quoi il parlait.

      Mais revenons aux faits. Le simple déroulement des faits.

      Arthur Porter avait été nommé directeur général du CUSM en février 2004. Philippe Couillard était alors ministre de la Santé ; c’est lui, d’ailleurs, qui avait lancé les projets des nouveaux centres hospitaliers universitaires de l’Université de Montréal et de McGill, respectivement le CHUM et le CUSM.

      C’est à partir de là que les liens, pardon, les « coïncidences » se nouent de plus en plus entre les deux médecins : le ministre et l’administrateur. Ces coïncidences ont déjà été relevées (notamment dans La Presse du 15 mars 2013 )

      Alors, Philippe Couillard en a assez qu’on l’associe à Arthur Porter, l’ex-directeur général du CUSM retenu en prison au Panama ? Il se met en colère quand on évoque ses liens avec l’Arabie saoudite ? Il a bien de quoi être fâché. Qui ne le serait pas s’il se sentait ainsi visé, au défaut de la cuirasse ?, mais il faut y revenir.

      - – En 2005, Porter est nommé par le ministre Couillard président du Réseau universitaire intégré de santé (RUIS).

      - – Le 3 septembre 2008, Porter devient membre du Centre de surveillance des activités de renseignements de sécurité (CSARS), et, en même temps, membre du Conseil privé de la Reine. Il est maintenant l’honorable Arthur T. Porter.

      - – Le 28 mai 2009, Philippe Couillard et Arthur Porter accèdent tous deux au conseil d’administration de la société minière Canadian Royalties (active dans la région de la Baie James et le Nord du Québec). Le Plan Nord, vous connaissez ?

      - – Le 21 juin 2010, Philippe Couillard est nommé membre du Conseil privé de la Reine.

      - – Le 22 juin 2010, les deux honorable médecins fondent Porter, Couillard et associés. (Une initiative « illégale », du moins de la part d’un dirigeant de centre universitaire de santé comme Porter : c’est ce qu’a souligné un article du Devoir mardi dernier, 18 mars – Porter revient hanter Couillard.)

      - – Le 23 juin 2010, Porter est porté à la présidence du CSARS. Le même jour, Couillard est nommé membre du CSARS. (En passant, c’était la première fois que deux médecins accédaient à ce comité très restreint de 3 à 5 membres, réservé d’habitude à des hommes politiques chevronnés.)

      - – Le 10 novembre 2011, Porter démissionne du CSARS. Deux jours auparavant, le National Post a révélé qu’il était de mèche avec un trafiquant d’armes d’origine israélienne, Ari Ben-Menashe, pour vendre de présumées « infrastructures » russes en Afrique.

      - – En décembre 2011, sentant la soupe chaude, Porter résigne ses fonctions de directeur général du CUSM.

      - – Le 1er octobre 2012, Philippe Couillard démissionne, à son tour, du CSARS, parce que ses liens avec l’Arabie saoudite soulèvent de plus en plus d’inquiétude à Ottawa.

      - – Le 4 octobre 2012, la firme Porter, Couillard et associés est dissoute. À ce moment-là, le scandale des pots de vin versés par SNC/Lavalin pour obtenir les contrats de construction du CUSM a fait surface, et l’honorable Porter est en cavale. Ou plutôt, il est atterri dans les Antilles, où il s’affaire à mettre sur pied des cliniques de traitement du cancer à partir de cellules souches pour attirer une riche clientèle touristique. En association avec un médecin britannique sulfureux, lié à la famille Khadafi (lire à ce propos l’article fort instructif de Brian Hutchinson dans le National Post : The new life of Canada’s controversial former spy watchdog ). Décidément, l’ex-associé du docteur Couillard sait toujours trouver ses associés à point.

      - – Le 27 février 2013, un mandat d’arrêt est émis contre Porter, en rapport avec une attribution frauduleuse des contrats du CUSM (pour un montant de 1,3 milliard de dollars). SNC-Lavalin et son agent Riad Ben Aissa auraient transféré 22,5 millions de dollars dans un compte bancaire appartenant à Porter pour obtenir lesdits contrats.

      - – Le 27 mai 2013, Porter est arrêté au Panama. Il y est toujours détenu en prison, dans l’attente d’une extradition au Canada… qui se fait curieusement attendre, c’est le moins qu’on puisse dire.

      Entretemps, le docteur Couillard est élu chef du Parti libéral du Québec, le 17 mars 2013. Il entre à l’Assemblée nationale comme député d’Outremont et chef de l’Opposition, le 9 décembre 2013. Et maintenant, il est en campagne pour occuper la plus haute fonction au Québec : premier ministre.

      Alors, interrogeons-nous. Les faits sont là. Troublants.

      Jamais, que je sache, dans l’histoire du Québec, un candidat ne s’est présenté pour être premier ministre avec des antécédents aussi problématiques. Des faits, gestes et associations qui soulèvent autant de questions.

      On sait que le chef du PLQ a été interrogé – en septembre dernier – par l’UPAC, la police anti-corruption. Aucune accusation ne s’est ensuivie, bien sûr. Mais, imaginez, autrefois (il y a 20 ans seulement), le tollé que ça aurait fait : un homme politique de cette importance, interpellé par la police !

      Quand on fouille un tant soit peu les affaires ténébreuses qui traînent aux basques du chef du Parti Libéral du Québec, deux questions sautent vite à l’esprit :

      - Pourquoi fait-on si peu état de ces « vraies affaires » dans la campagne électorale actuelle ?
      - Et qui donc assure cette omerta dans l’opinion publique ?

      On pourrait dire qu’il y a, à l’égard des accointances passées du chef du PLQ, un silence suspect qui rappelle le grand ménagement (presque obséquieux) avec lequel nos faiseurs d’opinion avaient traité Henri-Paul Rousseau à l’époque des pertes catastrophiques de la Caisse de dépôt. Et je ne suis pas le premier à associer Couillard et Rousseau. Lysiane Gagnon l’a déjà fait en 2009, dans un article intitulé Le « chum » du CHUM , en disant qu’à l’instar de Rousseau, « l’ancien ministre Philippe Couillard, à qui l’on doit d’avoir lancé le CHUM sur cette voie désastreuse, a quitté la politique au moment où tout le monde réalisait l’ampleur de son erreur. »

      D’ailleurs, la même Lysiane Gagnon, qu’on ne saurait accuser de sympathie péquiste,
      écrivait, dans La Presse, du 29 janvier 2013 (Un homme et son mystère), qu’il y avait « dans le passé de M. Couillard des zones troubles, en tout cas des décisions pas totalement nettes ». Parlant du fait « qu’il ait accepté un poste de conseiller auprès du ministre de la Santé de l’Arabie saoudite », elle disait :

      « Un pareil choix dégage un malaise réel. Qu’aurait-on dit d’un médecin québécois devenant conseiller auprès des gouvernements de Franco, Mussolini ou Staline ? Or, la dictature saoudienne n’a rien à envier à ces régimes-là en termes de cruauté et d’abus contre les droits de l’homme. »

      On ne saurait mieux dire.

      Beaucoup d’observateurs ont laissé entendre que les engagements saoudiens du docteur Couillard pourraient expliquer beaucoup de choses au sujet de ses positions – car ils ont été diverses et ondoyantes, on le sait – sur la charte et, surtout, sur l’expulsion de Fatima Houda-Pépin, une fédéraliste bon teint, mais qui a le défaut capital – aux yeux du chef du PLQ – de vouloir faire barrage à l’intégrisme islamique. C’est peut-être là que le keffieh caché de Couillard dépasse le plus.

      Quand on sait tout ce que l’Arabie saoudite finance à travers le monde, pour propager l’islam extrémiste et la charia, on a le droit de s’interroger sur les liens de notre aspirant premier ministre avec ce régime. C’est même notre devoir de citoyen et d’électeur. Car, si voter est un devoir, s’informer en est un aussi. En fait, les deux vont de pair.

      On n’a pas le droit de mettre sous le boisseau des questions aussi importantes pour notre avenir national et pour notre démocratie. Il faut les étaler et les discuter pleinement sur la place publique. Pourquoi les journalistes n’en parlent-ils pas davantage ? Par peur ? Par lâcheté ? Par parti pris ? Dans tous les cas, ce serait un grand malheur pour notre démocratie.

      Il ne s’agit pas de faire une campagne « sale », mais salutaire. Une campagne salutaire pour notre avenir collectif. Car, si jamais le Parti libéral de Philippe Couillard prenait le pouvoir à Québec, il faudrait remiser nos espoirs d’affirmation nationale pour longtemps, sinon pour toujours.

      Je lance ici une autre question : pourquoi donc n’a-t-on pas encore fait extrader Porter ? Il aurait dû l’être depuis longtemps. Le petit Panama n’est pas la Russie, tout de même. Il faut croire que sa présence ici gênerait trop. Et qui, pensez-vous, elle gênerait le plus ? Poser la question c’est y répondre.

      Le plus étonnant, c’est que Porter est toujours membre du Conseil privé de la reine. Les membres du CPR sont nommés à vie, mais ils peuvent être révoqués. Pourquoi ne l’a-t-on pas encore fait dans le cas de Porter ? Donc, il a toujours droit au titre d’honorable. Et s’il meurt, au fond de sa prison au Panama, le drapeau sera en berne au Parlement d’Ottawa. Comme il se doit pour tout membre de ce club très sélect des « conseillers privés » de Sa Majesté.

      En passant, le Conseil privé de la reine rassemble d’anciens premiers ministres et ministres fédéraux ainsi que des personnalités éminentes, au choix du gouvernement canadien. Paul Desmarais, par exemple, en a fait partie. Of course : à quel siège de pouvoir n’était-il pas assis ? En général, les premiers ministres du Québec n’en ont pas été membres. Sauf, dans les dernières décennies, Lucien Bouchard et Jean Charest. Et si on ajoute Brian Mulroney, Jean Chrétien puis Philippe Couillard, on a une belle flush royale, comme on dit au poker. Pour battre le Québec. Et il reste toujours des atouts cachés, comme Denis Coderre, le maire « anti-référendum » de Montréal, ou, dans les médias, Liza Frulla et Jean Lapierre : tous membres du Conseil privé de la reine. Tous honorables à vie. Comme Porter. On Her Majesty’s Service.

      Et quand on s’arrête à penser à tout cela, à soupeser tout ce qui se profile, se prépare et grenouille derrière la campagne de Couillard et de ses alliés plus ou moins masqués, on se dit : mais c’est pas vrai, il faut se secouer, il faut secouer le Québec tout entier. On est en train de nous passer le sapin du siècle entre les dents.

    • ▬► ca recommence !

      Les tactiques des fédéralistes dans le processus électoral québécois, nous rappelle le dernier référendum qu’ils nous ont volé par une majorité de 50,58% des voix seulement.

      Ian Parenteau

      Directeur du scrutin
      Dossier

      Élections 2014

      Des étudiants ontariens essaient de voter en masse pour les prochaines élections générales au Québec afin d’éviter un référendum sur la souveraineté.

      Des centaines d’étudiants ontariens se sont présentés dans plusieurs circonscriptions pour s’enregistrer sur les listes électorales, ont indiqué deux directeurs de scrutin. La plupart sont de McGill et de Concordia.

      Le Journal de Montréal a parlé avec des étudiants de l’université McGill hier qui disaient se passer le mot pour s’encourager à aller voter.

      «Nous allons rester ici au moins pendant quatre ans, et après l’école, nous allons sûrement chercher du travail à Montréal. Les lois qui vont être votées vont nous affecter directement, indique Dora Cseriy, une étudiante de première année en administration à McGill. Nous allons peut-être payer des taxes ici. C’est donc tout à fait normal qu’on puisse voter.»

      http://www.journaldemontreal.com/2014/03/22/des-etudiants-ontariens-tentent-de-voter-contre-marois

      / le Parti Québécois vient d’aviser le Directeur Général des Élections sur cette magouille ignoble.

    • Et pourtant , la planète à chaud.
      ”notre continent a été le huitième au palmarès des plus chauds des 135 dernières années.”

      On ne parle plus de réchauffement de la planéte mais de changement climatique.
      Nos arriére-petits-enfants ne l’auront pas facile.

      ———————-

      On a sué en Alaska

      L’Alaska a battu son record de chaleur de tous les temps pour le mois de janvier, cette année. Il a fait 16,7 °C à Port Alsworth, le 27 janvier. Non loin de là, à Anchorage, avec les pelouses verdoyantes, on se serait cru au mois de juin, rapportait le Anchorage Daily News. Le centre de ski d’Alyeska, qui reçoit en général plus de 16 mètres de neige par an, a dû fermer. Des courses de chiens de traîneau ont été annulées.

      http://www.lapresse.ca/environnement/climat/201403/22/01-4750315-un-quebec-froid-dans-un-monde-chaud.php

    • @samati 09h50

      No problema, my friend !

      Reno Campani

    • Dans les faits, dans le Pacifique et en Australie , la chaleur était importante.
      Elle est montée au nord en repoussant l’air froid au sud. (vortex polaire)

      Charlebois chantait,
      On géle au nord , on sue au sud, maintenant c’est le contraire !

    • @cotenord 10h04

      Vous méritez bien votre titre de “Père Ovide libéral” !

      HéHéHé

    • @lukos

      Parce que c’est mathématique: si moins de sièges vont a la CAQ, QS gardera vraisemblablement ses deux sièges, avec peut être un gain; les sièges qui restent vont être divisés entre PQ et PLQ. Plus le nombre de sièges entre la CAQ et QS est petit, plus il y a de chance que le prochain gouvernement sera majoritaire. Comme je dis, c’est mathématique…

    • Des rétudiants ontariens veulent voler l’élection des Québécois.

      Belle démocratie à la “canadian” !

    • @manonb

      1- je vote pour la CAQ
      2- je suis contre l’exploitation des gaz de schiste
      3- j’ai à maintes reprises signalé aux internautes lorsque les documentaires Gasland 1 et 2 passait sur le chaîne HBO pour que les gens puissent le voir
      4- j’ai à maintes reprises sur ce blogue décrié la folie du vas étant donné le fait que le prix de cette forme d’énergie a chutée de 2/3 ce qui fait en sorte que les redevances plongent
      5- je suis contre le pétrole d’Anticosti pour les mêmes raisons, ce que j’ai déjà souligné sur ce blogue.

      Et finalement :
      6- je suis pour l’électrification des transports en particulier des transports PERSONNELS car seule cette forme de transport offre la flexibilité requise pour la vie du 21 eme siècle. J’ai plusieurs fois souligné que nous devrions lancer notre propre industrie automobile électrique en faisant appel au moteur roue de M. Couture ainsi que du Groupe Bombardier Produits Recreatifs pour mettre en place cette industrie. On devrait pouvoir intégrer facilement la collaboration de la Polytechnique a ce projet.

      Tirer vos propres conclusions sur mes orientations si vous le voulez, mais faites le au moins en connaissance de cause.

    • Correction ..a folie du gaz…

    • @nunu – 23 mars 2014 – 10h48
      Lorsque vous aures des preuves de malversations contre M. Couillard, il va nous faire plaisir de les lire, entretemps, allez prendre l’air, vous en avez grandement besoin!

    • “Des étudiants ontariens essaient de voter en masse pour les prochaines élections générales au Québec afin d’éviter un référendum sur la souveraineté.”

      Trop drôle!

      Il me semble que c’est le gouvernement du PQ
      qui ne veut pas faire un référendum!

      Ce sont plutôt les nationalistes canadiens
      qui devraient exiger un (autre!) référendum!

    • Voilà que des étudiants ontariens veulent avoir le droit de vote pour empêcher la tenue d’un référendum. Et aussi de nouveaux citoyens québécois issus de l’immigration qui apparaissent subitement dans le décor comme au référendum de 1995. Curieux quand même.

      Avons-nous si peu de fierté pour demander aux autres de nous aider à écraser un parti politique (PQ) légitime ? Sommes-nous rendus si bas pour accepter une telle chose? Qui peut bien vouloir souhaiter une chose semblable?

    • p’têt’ ben que oui, p’têt’ ben que non Marois nous confirme que le référendum n’aura pas lieu en pleine nuit. Ceci de la “déterminée”, c’est écrit sur son autobus.

    • @cote nord 9h34
      Les sondages sont une forme de manipulation de l’opinion publique comme en font foi le témoignage d’experts tel que rapporté dans ce billet du Huffington Post.

      “Le fait est que lors des cinq derniers scrutins d’importance au Canada (fédéral 2011, Colombie-Britannique, Ontario, Alberta et Québec 2008 et 2012), les sondeurs se sont plantés. Et pas juste un peu.”

      La plus intéressante piste de la difficulté qu’on les sondeurs à bien évaluer les tendances demeure l’incapacité des panels web de représenter adéquatement l’ensemble de la représentation sociétale.

      Comme certains segments de la population sont systématiquement sous-représentés au sein des panels web, peu importe comment on les constitue, difficile d’offrir un portrait exact, même un instantané, en usant de cette méthode. L’american association for public opinion research (merci à Frank Graves pour le lien via Twitter d’ailleurs) explique fort bien les
      limites des enquêtes qui sont effectuées à partir de panels web.

      Les conclusions de l’auteur : “Mes réserves : l’autodiscipline des médias laisse place à la publication de tout et n’importe quoi sans égards à la validité statistique ou la crédibilité des informations que proposent les enquêtes d’opinion; surtout quand ceux qui commentent des sondages sans validité statistique ne le mentionnent pas et les citent comme si ces enquêtes étaient crédibles. Dans le cas de Gesca, un groupe de presse dont on connaît l’hostilité envers les souverainistes, cette autodiscipline ouvre la porte à la « propagande par sondage ».

      http://quebec.huffingtonpost.ca/steve-e-fortin/sondage-campagne-electorale-utilisation_b_5001982.html

    • “QUÉBEC – Le gouvernement péquiste a déposé vendredi un projet de loi pour permettre aux jeunes de voter dans les cégeps et universités.” Le soleil, novembre 2012.

      Hon, le PQ s’est fourvoyé en modifiant la loi électorale. Imaginez les laisser implanter leur charte. La catastrophe assurée!

    • @ ah…

      D’après vous, ces étudiants ontariens qui veulent voter pour empêcher la tenue d’un référendum auraient-ils plus de chance d’arriver à leurs fins en votant pour le candidat du PQ ou pour celui du PLQ…??

    • Quand on lit les élucubrations, les âneries mensongéres, et les agissements anti-démocratiques des libéraux et fédéralistes, qui sont révoltantes….

      on comprend pourquoi il y a des guerres…

      Plus que jamais, le Québec doit devenir un pays, pour se faire respecter, afin que plus personne n’ose venir guerroyer chez nous et semer la discorde par la ruse.

      Vive la Nation du Québec ♥

    • “Le PQ inquiet que l’élection soit «volée par des gens de l’Ontario»”

      Quelqu’un peut m’expliquer comment le vote de quelques centaines
      d’étudiants de l’Ontario peut *voler* les élections québécoises??

      ps: je n’approuve pas la manoeuvre de ces étudiants
      mais la réaction des anthrax de ce monde m’amuse beaucoup!!

      Si j’étais anthrax, je porterais plainte au Conseil de sécurité de l’ONU!

    • Donc Apocalypse et pantalon se fout de la démocratie.
      On en aura plus bientôt et saura pourquoi.

    • Nous sommes en pleine démonstration du phénomène du réchauffement de la planète. :-)))

    • Concordia – McGill

      Quelques suggestions pour M. Couillard.

      1) Demander avec fermeté au DGE de se pencher sur la question et s’assurer qu’il dispose des ressources requises pour garantir la bonne marche de l’élection

      2) Inviter les directions des universités McGill et de Concordia à bien faire comprendre aux étudiants qu’avant de tenter de s’inscrire sur la liste électorale, ils doivent honnêtement se demander « suis-je au Québec pour étudier? » ou « ai-je choisi de vivre au Québec? ».

      3) Ensuite, rappeler que ce problème a été créé de toutes pièces par le Parti québécois qui voyait dans le vote sur les campus une façon de faire le plein du vote des jeunes qu’on imagine souvent de mouvance péquiste. On est encore une fois témoin de la partisanerie et de l’improvisation du gouvernement péquiste.

    • Pour les étudiants en provenance des autres provinces, il est possible que certains aient le droit de voter bien sûr mais qu’ils vérifient les critères du DGE avant de se présenter aux bureaux de révision.

      Pourraient-ils voler l’élection ? On en doute s’ils sont concentrés dans certaines circonscriptions qui ne sont pas péquistes mais ils ne doivent pas voter pour autant s’ils n’y ont pas droit.

      Sur leur déclaration de revenus 2013, par comparaison, ils vont inscrire quoi comme lieu de résidence au 31 décembre pour ceux qui sont là depuis le début de l’année ?

      Le lieu de résidence déclaré pourrait changer en fonction des lois ?

      Résidence pour fins fiscales.

      Résidence en fonction de la loi électorale.

      Résidence pour l’Aide Financière aux étudiants.

    • La commission Charbonneau s’intéresse déjà au financement politique des partis provinciaux… mais derrière des portes closes. Les commissaires Renaud Lachance et France Charbonneau interrogent des témoins potentiels, à l’abri des regards, afin de les convaincre de déballer publiquement leur sac, selon les informations du Devoir.

      La procédure est inhabituelle, mais elle est permise en vertu des règles de procédures. Les commissaires peuvent en effet modifier leurs règles pour améliorer le déroulement de l’enquête ou pour toute autre raison. Ils peuvent même dispenser quiconque de l’application des règles aux conditions qu’ils déterminent.

      N’empêche. La commission Charbonneau a suspendu ses travaux pour la durée de la campagne, parce qu’elle ne voulait pas être entraînée « dans l’arène politique ». La voilà qui poursuit ses efforts dans une antichambre à laquelle personne n’a accès.

      Le financement illégal

      Depuis quelques jours, M. Lachance et la juge Charbonneau entendent des témoins potentiels, en l’absence de toute autre partie. Les propos de ces témoins ne feront pas partie de la preuve.

      L’opération a pour but de convaincre des témoins potentiels d’exposer publiquement l’étendue des stratagèmes de financement illégal au provincial, lors de la reprise des audiences après la trêve électorale.

      La commission s’est gardé le meilleur pour la fin avec le financement des partis provinciaux. Elle espère notamment faire entendre Marc Bibeau, président de Schokbéton et grand argentier du Parti libéral du Québec (PLQ) sous Jean Charest. M. Bibeau est ciblé par l’enquête de l’Unité permanente anticorruption (UPAC) sur le financement illicite du parti en échange de contrats publics. Il a nié toute forme de malversation.

      Selon les informations du Devoir, les témoins ne se bousculent pas au portillon pour aborder la question du financement des partis provinciaux, ce pour quoi les commissaires ont tenu des audiences en privé cette semaine. Ils en feront autant la semaine prochaine.

      Pour le moment, aucune ordonnance de huis clos n’a été prononcée officiellement, ce qui place la commission dans un territoire juridique bien particulier.

      Une commission d’enquête n’a pas à se dérouler en public à toutes les étapes. Le huis clos est possible, et il est parfois même souhaitable pour des témoins dont la sécurité pourrait être compromise.

      D’aucuns estiment que la procédure est discutable puisque les parties n’ont pas eu la chance de faire valoir leurs arguments. La démarche n’est pas sans soulever d’importantes questions de droit.

      L’avocate du Parti québécois, Estelle Tremblay, avait entendu « des rumeurs » sur la tenue de ces audiences, alors qu’elle se trouvait dans ses terres à Chicoutimi.

      L’avocate de 36 ans d’expérience se dit préoccupée par les informations du Devoir. « Je ne peux pas imaginer que la commission siège à huis clos sur le financement des partis politiques. Ce que vous me dites là, ça ne se peut quasiment pas », a-t-elle dit.

      Me Tremblay a joué de prudence dans ses commentaires, mais elle a semblé étonnée que les commissaires puissent discuter de financement politique en l’absence des parties intéressées. « Si c’est bel et bien un huis clos, les parties sont censées être convoquées. Le PQ, comme le PLQ, a un intérêt important et direct pour ce volet des travaux », a-t-elle dit.

      L’avocate a réitéré la position du PQ, qui a toujours voulu aborder en public les questions de financement politique.

      Le procureur de Québec solidaire, Alain Tremblay, comprend la stratégie de la commission. Le parti d’Amir Khadir et de Françoise David a salué la suspension du volet public des travaux de la commission, au début de la campagne, et il n’a pas changé d’idée. « Il y a tout un travail d’enquête qui n’apparaît jamais en public, a indiqué Me Tremblay. Il est tout à fait possible que les commissaires continuent d’interroger des témoins. Ce qu’on voit en public n’est que la pointe de l’iceberg. »

      Avec Marco Fortier

      Source
      http://www.ledevoir.com/politique/quebec/403388/travaux-secrets-a-la-commission-charbonneau

      Marc Bibeau, le grand argentier du PLQ sous Charest et l’administrateur de la Société financière Power de l’Empire Desmarais

      Schokbéton nie tout détournement de matériaux
      Le Devoir 18 mars
      Le cauchemar des Libéraux les rattrape en campagne électorale

      Des enquêteurs ont rencontré Sam Hamad
      Annie MORIN, Jean-Marc SALVET Le Soleil 12 mars
      Le PLQ corrompu jusqu’à la moelle

      L’UPAC vise l’argentier du PLQ sous Charest
      Marc Bibeau est au coeur d’une enquête sur un système de financement illégal du parti sur fond de collusion
      Brian MYLES Le Devoir 4 mars
      La commission Charbonneau : un nuage noir au dessus de la campagne électorale

    • @ Garcia Le mari de Pauline était avec elle vendredi soir.Les journalistes nous montrent bien ce qu’ils veulent.Moi je l’ai vue très rapidement

      Vous savez ils travaille le monsieur.Ce n’est pas un homme au foyer.

    • Imaginez, le PQ qui est en train de paranoïer et qui croit que une gang de l’Ontario va leur voler l’élection…Vais-je pleurer ou rire?

      http://www.lapresse.ca/actualites/elections-quebec-2014/201403/23/01-4750504-le-pq-inquiet-que-lelection-soit-volee-par-des-gens-de-lontario.php

    • @ nunu 12h45

      si seulerment la Commission Charboneau ne s’était pas traîné les pieds, nous serions en plein dans le processus du financement du parti libéral qui a été au pouvoir hélas pendant 9 douloureuses années.

      En ce moment les libéraux feraient moins les jars, et les électeurs sauraient pour qui voter.

      Revenir aux années des libéraux, rien n’est plus déprimant… le retour des p’tits z’amis ?

      et une autre Commission d’Enquête dans 5 ans…

      on dirait que des québécois souffrent d’amnésie… et adorent ça !

    • @LouisRichard. Effectivement, ça sonne creux et sa résonne pas avec les électeurs.

    • NON! Rien de Rien!
      Je en regrette rien!
      Ni le bien ni le mal!
      Tout ça m’est bien égal!

      Avec Po-Po avant bientôt dans un tout petit téléthéâtre tout près de chez vous…

    • Si Miss Marois veut parler d’integrité, pourquoi n’explique-t-elle pas aux québécois pourquoi elle a voté contre une motion la contraignant elle et son mari à temoigner en commission parlementaire à propos du fameux “DEAL”?
      Et…avait-elle seulement le droit de voter?
      N’aurait-elle pas dû se garder une petite gêne (droit de réserve)?
      Je suis surpris que les journalistes ne parlent pas advantage de ce dossier.

    • @rllemieux 12h34

      Vous êtes encore très jeune pour ignorer que les tentatives de fraude de la part du ROC remontent à bien avant aujourd’hui !

      Votre conclusion (no3) est donc d’un ridicule consommé.

      Des étudiants de l’université Bishop feront l’objet de poursuites pénales du directeur général des élections du Québec

      Québec, le 26 juin 1996 — Le Directeur général des élections du Québec, M. Pierre-F. Côté, c.r. intentera des poursuites pénales contre onze personnes de la circonscription électorale de Saint-François qui auraient enfreint les dispositions de la Version spéciale de la Loi électorale pour la tenue d’un référendum à l’occasion du scrutin du 30 octobre 1995.

      Rappelons que le Directeur général des élections avait pris la décision de faire enquête à la suite de la réception de diverses plaintes se rapportant à l’inscription sur la liste électorale de plusieurs étudiants de l’Université Bishop qui ne seraient pas domiciliés au Québec.

      Au terme de la présente enquête, le Directeur général des élections a des motifs raisonnables de croire que sept personnes auraient voté sans en avoir le droit, contrevenant ainsi au paragraphe 3 de l’article 553.1 de la loi. Ces personnes sont donc passibles d’une amende de 500 $.

      De même, quatre autres personnes auraient, selon toute vraisemblance, signé leur fiche de recensement sans avoir la qualité d’électeur. Un tel manquement va à l’encontre du paragraphe 1 de l’article 551.1 de cette même loi. Ces personnes sont passibles d’une amende de 500 $.

      Ces infractions, dans un cas comme dans l’autre, constituent au sens de la loi une manoeuvre électorale frauduleuse, laquelle entraîne notamment la perte du droit de vote pour une durée de cinq ans.

      Poursuites pénales

    • Ah! Si Dranville voulait danser,
      Ah! Si Drainville savait danser.
      Un chapeau rond je lui donnerais,
      Un chapeau rond je lui donnerais.
      Danse Drainville danse,
      Tu ne vois pas la danse?
      Ah! Si Drainville savait danser
      Un chapeau rond je lui donnerais…

      Les chœurs s.v.p…

    • EN REPRISE

      OLIVE-FLEUR-DE-LYS:

      Poppaye! Poppaye! Au Secours!
      Brutus-Drainville veut m’enlever mon wonderbrass indentitaire!

      Flip Flop Poppaye:

      Pif! Paf! Paf!

      T’en fais pas Olive. Nous allons lui régler son compte une fois pour toutes! Paf!

    • @nunu – 23 mars 2014 – 12h22
      Si j’étais à votre place, je me garderais une petite gêne de vouloir donner des leçons de démocratie. Lorsqu’un parti ne voit pas de problème à voir entrer par la grande porte un homme à la tête d’un empire qui produit 40% de l’information au Québec, il y a de quoi être profondément inquiet pour notre démocratie. Grand DANGER lorsque des politiciens sont associés avec des médias. D’ailleurs, des études faites à travers le monde le confirme.

    • Dans la presse du 23 janvier 2014, on peut retrouver ces informations sur les relations très particulières du mari de Pauline Marois et de son entreprise Capital BLF, avec le Fonds FTQ, notamment son bras immobilier, la SOLIM.

      “Capital BLF avait eu, depuis le début, des rapports bien particuliers avec la SOLIM. Quand le Fonds de solidarité avait donné un coup de barre en mai 2009, pour s’assurer d’une plus grande indépendance de la FTQ, après des semaines de controverse, le Fonds avait nommé Pierre Laflamme comme membre d’un nouveau «comité d’évaluation indépendant» pour scruter les décisions de la SOLIM. Or M. Laflamme, un ancien bras droit de Claude Blanchet à l’époque où il présidait la SGF, était en même temps administrateur de Capital BLF, une situation vraiment particulière, confient des sources informées de ces tractations. Parmi les administrateurs de BLF, on retrouvait plusieurs proches de M. Blanchet, dont Dino Fuoco, un ancien de la SGF, Frank Dottori, qui était dans le dossier Gaspésia, financé par le Fonds, et Philippe Morin, un administrateur de Kevlar, une firme de courtage. On y retrouvait aussi François Bourbonnais, employé de la SOLIM de 1999 à 2002.”

    • … Le PQ inquiet que l’élection soit «volée par des gens de l’Ontario» …

      Est-ce moi ou le PQ est sur le bord de la crise d’hystérie!

    • LA QUESTION DU JOUR

      Claude Ryant: «Les citoyens de Pédaleauville vont-ils voter pour le petit catéchisme référendiste de Drains-en Ville? à suivre…

    • À noter accessoirement que Po-Po devra annuler son apparition à TLMEP la veille des élections, étant donné qu’aucune publicité trompeuse n’est permise dans les médias la veille des élections. Next…

    • LA NOUVELLE DU JOUR

      Claude Ryant: La traversée de la Mer rouge est pour bientôt! Préparez vos chaudrons mes chers-z-amis… next…

    • Monsieur Lavoie, je crois que nous avons besoin d’un autre printemps érable. Citoyens dans la rue avec vos casseroles!

      SVP prenez bien le temps de comprendre qui paie le prix de cette pseudo crise…les étudiants avec un fardeau financier plus grand. Les deux gagnants? Les leaders étudiants avec un retour d’ascenseur du parti Quebecois. Encore une fois, bien fait madame Marois.

    • LE SONDAGE DU JOUR

      60 COMTÉS AUX ROUGES SI LA TENDANCE SE MAINTIENT. HIP! HIP! HIP!

      LE POUCE DROIT EN L’AIR! LE POUCE GAUCHE EN L’AIR! ET L’ENFER AU MILIEU POUR PO-PO!

      NEXT…

    • les journalistes de Power Corporation sont tous des veaux soumis à leurs patrons fédéralistes.

      aucune éthique professionnelle, le tripotage d’information.

      pas besoin d’aller dans des pays du tiers-monde, Power Corporation vous offre tout ça !

      maintenant, modérez mon commentaire, votre site n’a aucune crédibilité.

    • Je remarque que seul Super Cassquiste a répondu au post sur les libéraux et les gaz de schiste.

      Aucun LIBÉRAL n’a répondu.

      Et c’est ça le problème des libéraux: ils doivent garder la tête dans le sable pour être capable de continuer de voter pour ce parti.

      Je vais faire deux autres tentatives.

      LIBÉRAUX, que répondez-vous à ceci:

      La taxe sur le capital a été réduite progressivement sous le gouvernement de Jean Charest, à partir de 2007, pour être abolie en 2011, alors que les 6 banques qui opèrent au Québec ont fait 25 milliards de profit l’an dernier.

      ◾http://www.revenuquebec.ca/fr/entreprise/impot/soc…
      ◾http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2012…
      ◾http://ccpsc.qc.ca/node/445
      ◾http://tvanouvelles.ca/lcn/economie/archives/2012/…
      ◾http://ageuqtr.org/sites/default/files/Appuis%20au…

      Et à ceci:

      Contribuer au déficit commercial du Québec en donnant le contrat de construction du Centre hospitalier de l’Université de Montréal à des firmes étrangères pour 2,089 milliards $. Le consortium Collectif santé Montréal (CSM), composé de quatre firmes étrangères (deux anglaises, une française et une espagnole), a été chargé en juin par le gouvernement Charest de construire, financer et entretenir le nouveau CHUM en mode PPP.

      ◾http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/sa…
      ◾http://www.lapresse.ca/dossiers/le-projet-du-chum/…
      ◾http://www.lapresse.ca/dossiers/le-projet-du-chum/

      J’ai très hâte de vous lire!

    • ET C’EST LE BUT!

      Petite passe par l’arrière de la pelotte référendaire à Flip Flop au milieu et c’est le But!

      Peuple : 2 / Po-Po : 0 (F)

      P’fouit! P’fouit! P’fouit!

    • apocalypse

      23 mars 2014
      13h30

      Est-ce moi ou le PQ est sur le bord de la crise d’hystérie!
      - – - – - – - – -

      C’est vous…

    • On s’entend-tu que si Pauline Marois gagne l’élection, elle aura la légitimité de tenir un référendum, après la campagne contre menée par t-o-u-s les autres chefs?

    • LIBÉRAUX

      QUE RÉPONDEZ-VOUS À CECI:

      12.
      Caisse de dépôt

      Perte de 40 milliards $ de la Caisse de dépôt et de placement du Québec. La Caisse a continué d’acheter pour près de 900 millions $ de papier commercial adossé à des actifs en 2007, après avoir été prévenue de l’effondrement imminent de ce marché.

      En 2008, Henri-Paul Rousseau, démissionne et, quelques mois plus tard, est engagé par Power Corporation, l’empire Desmarais dans laquelle la Caisse avait investi 537 millions $, incluant 131 millions $ dans l’entreprise Total, où Paul Desmarais est administrateur. De plus, la caisse investit contre les objectifs de Kyoto et contre la volonté «verte» des Québécois, dans les produits pétroliers comme les gaz de schiste, et les sables bitumineux.

      ◾http://www.lapresse.ca/le-soleil/affaires/actualit…
      ◾http://argent.canoe.ca/lca/affaires/quebec/archive…
      ◾http://archives.lautjournal.info/autjourarchives.a…
      ◾http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2012…
      ◾http://www.lapresse.ca/le-soleil/affaires/actualit…
      ◾http://www.ameriquebec.net/actualites/2010/03/06/c…
      ◾http://www.ledevoir.com/politique/quebec/252814/pe…
      ◾http://www.youtube.com/watch?v=s0SnvXe37tI
      ◾http://www.irec.net/upload/File/noterecherchecdpav…
      ◾http://www.finance-investissement.com/nouvelles/no…

      14.
      Dette du Québec : 33% depuis Charest

      Chemin faisant, le Québec reste la province la plus endettée du Canada alors que sa dette (173,3 milliards $ au 31 mars prochain) représente maintenant 54,6 % de son PIB. En raison du lourd déficit prévu cette année (1,5 milliard $) et l’ajout de nouvelles dépenses de 3,6 milliards $, Québec prévoit que la dette brute s’alourdira de 10,5 milliards $ cette année. Elle passera en 12 mois de 173,3 milliards $ à 183,8 milliards $. Selon plusieurs, le gouvernement Charest serait responsable de 33% de la dette. La dette est devenue le troisième poste budgétaire en importance.

      Dans un rapport publié à l’hiver 2012, L’Observatoire de l’administration publique relève qu’entre 1999-2000 et 2005-2006, la dette nette a augmenté à un rythme annuel moyen de 2,9 %. Cette croissance était alors inférieure à la progression annuelle moyenne de 4,1 % du PIB au cours de la même période. L’année 2008-2009 a toutefois marqué un renversement de tendance.

      En effet, entre 2007-2008 et 2008-2009, la dette nette a augmenté de 3,1 % alors que la croissance du PIB s’est limitée à 2,3 %. La tendance de la dette nette à croître davantage que le PIB s’est poursuivie en 2010-2011. À cette occasion, la dette nette a connu une augmentation de 6,1 % par rapport à l’année précédente, soit une hausse supérieure à celle du PIB (4,8 %).

      ◾http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/po…
      ◾http://argent.canoe.ca/lca/affaires/quebec/archive…
      ◾http://www.iedm.org/fr/57-compteur-de-la-dette-que…
      ◾http://affaires.lapresse.ca/economie/quebec/201002…
      ◾http://www.etatquebecois.enap.ca/docs/ste/finances…

      Le parti libéral voudrait NUIRE au Québec, il ne s’y prendrait pas autrement.

      Avez-vous des réponses, chers libéraux, ou allez-vous continuer à voter pour ÇA?

    • @candela
      vous nous parlez d’étudiants de l’Université Bishop’s. Pourquoi ne nous parlez-vous pas de Mme Malavoy???

    • @ Apcalypse…la crise d’hystérie ou une autre preuve du manque de vision de l’équipe en place du PQ? La Charte, le Referendum et PKP…sa porte a réfléchir sur le manque de coherence stratégique de l’approche du PQ dans cette élection. J’ai voté Oui au dernier referendum, l’équipe et le leadership en place étaient d’un autre ordre tant par sa competence et la vision proposée.

    • @ Liberaux-tete-de-veau, vous ternissez l’image de démocrate des fondateurs du mouvement Quebecois. C’est triste et deplorable de lire des commentaires comme le votre. Vous devriez avoir honte. C’est out a fait deplorable. Les gens de LaPresse ont beaucoup plus d’honneur et d’éthique. C’est honteux et tout a fait néfaste comme commentaire.

    • «Philippe Couillard
      Le mauvais coup – Un deux pour un cette semaine: le cadre financier et le ton.
      Pas la peine de déposer un cadre financier si tous les économistes (sauf ceux qui se présentent pour le PLQ) le jugent, au mieux, trop optimiste et, au pire, irréaliste.» (Vincent Marissal 23 mars )
      Ah ce qu’ils sont forts(sic) en économie les Libéraux !

    • En vérité, en vérité je vous le dis :

      Philippe Couillard est une créature d’Ottawa alors qu’il a même été sur le Comité de surveillance du SCRS avec son ami Porter.

      Il faut croire qu’il a mangé à tous les rateliers jusqu’en Arabie Saouditeen travaillant pour une compagnie appartenant à la famille royale, un pays intégriste les plus pires…

      Les québécois croient avoir tout subi, mais n’ont encore rien vu, pendant que Harper apporte des fleurs aux pauvres citoyens de la Crimée, opprimés par la Russie…

      Au fait, ça ne vous dit rien ça ?

    • réflexion intéressante et pertinente concernant les sondages.

      Peut-on faire confiance aux médias pour sonder la population en période électorale?
      Huffington Post

    • La VRAIE confrontation va être sur vos écrans dans quelques jours parce que Cocouillard vient de s’embarquer dans deux galères qui vont le couler:
      1- Il confirme qu’un Québec souverain serait économiquement viable
      2- Suite à la demande d’excuses exigées par Madame Marois… il va tenter de se dissocier d’Ali baba Charest et expliquer ses contacts avec le frisé sans scrupules et POURQUOI il est entouré de la même bande qui devait «récolter» (sic) 100,000.$ /année chacun pour payer le salaire caché de J.J. C…, cette même bande qui est mouillée jusqu’au cou dans la CEIC: Hamad, Fournier, Boulet, Moreau, Lessard et cie…

      Haille Haille Haille Karamba, lé cheikh lé va faire dans lé froc et mucho puante !

    • FAITES DU FEU DANS LA CHEMINÉE DE ROBERVAL

      Heureux qui comme Ulysse, a fait un beau voyage,
      Ou comme cestuy-là qui conquit la toison
      Et puis est retourné, plein d’usage et raison
      Vivre entre ses parents le reste de son âge!

      Quand reverrai-je hélas, de mon petit village
      Fumer la cheminée, et en quelle saison
      Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
      Qui m’est une province, et beaucoup davantage?

      Plus me plaît le séjour qu’ont bâti mes aïeux,
      Que des palais Romains le front audacieux,
      Plus que le marbre dur me plaît l’ardoise fine;

      Plus mon Loire gaulois, que le Tibre latin,
      Plus un petit Liré que le mont Palatin,
      Et plus que l’air marin, la douceur angevine.

      Flip Flop bientôt roi de Roberval…..Hip! Hip! Hip!

      http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/joachim_du_bellay/heureux_qui_comme_ulysse_a_fait_un_beau_voyage.html

    • BROUES! BROUES! BROUES!
      TOUT N’EST QUE BROUES!

      HAMELET DRAINVILLE

    • @Inquiet – 23 mars 2014 – 14h06
      … sur le manque de coherence stratégique …

      Vous êtes gentil pour les têtes pensantes du PQ :-). La stratégie chez le PQ, c’est du n’importe quoi dans l’espoir d’avoir une majorité à tout prix pour enliser et immobiliser le Québec pour les quatre prochaines années. Les sondages sont pourtant clairs, les Québécois(es) ne veulent pas de référendum et pourtant, le PQ en parle, parle et parle. Ces gens sont complètement déconnectés de la réalité et ça sent de plus en plus le désespoir dans cette formation.

    • AVE PO-PO!

      LES RÉFÉRENDISTES QUI VONT MOURIR TE SALUENT!

    • Le Pikiou planche sur la charte pour parler de droiture et de tolérance.

      Toutefois, les articles 36 et 37 donnent tous les pouvoirs au ministre de la charte de modifier celle-ci.

      Ils sont quand même très menteurs ces Pikiouroteux.

    • greflechi

      23 mars 2014
      14h03

      @candela
      vous nous parlez d’étudiants de l’Université Bishop’s. Pourquoi ne nous parlez-vous pas de Mme Malavoy???
      - – - – - – - – - – - -

      Qu’on punisse les fraudeurs Anglos du ROC comme on a puni madame Malavoy.

      Vous êtes sûrement d’accord que les tricheurs “canadian” n’aient pas de passe-droit…

      Dites le nous.

      HéHéHé

    • Le PQ est en chute libre, dit Legault en attaquant Couillard
      Selon des sondages internes la CAQ serait en avance sur le PQ.

      Si la CAQ remonte je pourrais changer mon vote et voter CAQ, sinon ce sera le PLQ. Si Marois était à la tête du PLQ, je serais même prêt à voter pour le diable. Marois, la pire Premier Ministre depuis Duplessis.

    • louisby2k

      Puis-je vous rappeler que les libéraux ont voté 11 fois contre une commission d’enquête?

    • @anthrax vous dites
      “si seulement la Commission Charbonneau ne s’était pas traîné les pieds, nous serions en plein dans le processus du financement du parti libéral …”
      Et si Marois avait respecté SA loi de tenir des élections à date fixe tu aurais sûrement eu tous les détails de la commission Charbonneau …. alors passe à un autre appel.

    • Le printemps des libéraux est enfin arrivé!

      Plumons l’Alouette de Po-Po! P’fouit! P’fouit! P’fouit!

      «Heureux le messager porteur d’une bonne nouvelle.» Homère

    • alen, on s’entend-tu pour dire que Marois n’est pas assez stupide pour déclencher un référendum qu’elle risque de perdre? Le but c’est pas le référendum, c’est ce qui SUIT: l’indépendance. Tant qu’il restera trop de Québécois frileux, peureux et pas trop fiers, il n’y en aura pas de référendum…

    • @ Inquiet 14h11

      Vous gagnez :

      un jambon

      un saucisson

      une enveloppe brune

      et un séjour au Domaine de Sagard de plus de 70 km2

    • @candela

      Vous écrivez : « Votre conclusion (no3) est donc d’un ridicule consommé. »

      Content de voir que vous êtes d’accord avec les deux premières. 2/3

      Quand vous parlez de fraude de la part du ROC, je trouve que vous charriez un peu. Les étudiants n’ont pas le jugement très sûr. Ils sont ignorants et pensent avoir le droit de voter (les enfants-rois ne s’en remettent qu’à leurs propres préférences) et que ce droit justifie plein d’entourloupettes.

      On a été témoin de ce mauvais trait de caractère chez Léo Bureau-Blouin et Martine Desjardins qui ont réussi à justifier, à leurs yeux, la violation des injonctions dûment émises par le tribunal durant la crise étudiante, et ça, malgré l’appel au respect lancé par le juge en chef de la Cour supérieure du Québec.

      Un peu de perspective je vous prie.

      @manonb

      12. Henri-Paul Rousseau a été nommé par le gouvernement de Bernard Landry.

      « La vice-première ministre et ministre d’État à l’Économie et aux Finances, Pauline Marois, a fait cette annonce hier à l’issue de la réunion du conseil des ministres au cours de laquelle cette nomination a été entérinée. »

      http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/2130/henri-paul-rousseau-sera-president-de-la-caisse-de-depot

    • @anthrax

      23 mars 2014
      13h01

      @ nunu 12h45

      “….Revenir aux années des libéraux, rien n’est plus déprimant… le retour des p’tits z’amis ?”

      Cette histoire de dire que les Libéraux sont responsables de tous les péchés d’Israël….C’est votre crédo à vous les péquistes, c’est de la figuration, ça n’existe pas et les sondages démontrent que plus personne ne vous croit!

    • . . .
      Le PQ indique qu’il est le meilleur parti pour s’occuper des québécois, … mais il n’accorde aucune écoute à la majorité !
      Ce serait simple de s’occuper du Québec, … juste à renoncer à un référendum et ils seront au pouvoir. … , … encore mieux, renoncer à l’article 1
      C’est quoi le problème ? … C’est quoi le bonbon qui attend les dirigeants du PQ si le Québec se sépare ?
      C’est plate de polariser le vote de cette façon en offrant un tout ou rien au québécois.

    • «Alors Grand Chef? Et cette campagne référendaire?»

      Hochelaga: «Beaucoup de Boucane dans la maison de la madame, Man.»

    • Couillard salive déjà en pensant que le fédéral versera 11 milliard$ en péréquation au Québec pour 2014-2015.

      Surtout, ne rien changer dans les avantages pour les ti’namis…

    • Bonjour,

      Certes, l’hiver n’en finit pas de finir. En habitant un vrai boutte de péquistes dans le Québec profond depuis 3 ½, je peux dire que les péquistes marchent la queue entre les deux jambes sinon avec la queue basse. Ben sûr, ces pauvres bougres attendent le sondage de Léger Marketing think, think,think dans le pauvre Devoir plus maigre qu’un dix vitesses . Lâchez pas les péquistes car le sondage de Léger Marketing think, think, think est déjà fait. En étant tellement dévastateur pour le Parti Québécois que le sondage n’est probablement pas montrable aux nationalistes. Et dire que ces pauvres fanfarons se faisaient aller popotin de satisfaction il n’y a même pas deux semaines avant que Notre Dame de Béton pogne des craques partout sur le body…… Hé, hé, hé, Avec plaisir, John Bull.

    • bougon95

      23 mars 2014
      14h34

      Et si Marois avait respecté SA loi de tenir des élections à date fixe tu aurais sûrement eu tous les détails de la commission Charbonneau …
      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

      Quelqu’un a vu le document officiel signé par Legault, Couillard et David dans lequel ces derniers juraient qu’ils ne renverseraient pas le gouvernement du Parti Québécois, sur aucun projet de loi, avant la date fixée pour les élections ?

      Où est ce serment officiel qui montrerait la mauvaise foi de la première ministre ?

      Où est-il ?

    • @ bougon95 Et vlan! Et oui, c’est se qui se passe quand on joue au plus fin. Avec le PQ, c’est toujours la faute des autres. Toujours et jamais eux. Pourquoi aller en élection avant le temps?

    • PKP est un grand joueur d’équipe. Voilà ce qu’on rapporte dans les médias aujourd’hui.

      “Le ministre sortant des Finances et de l’Économie, Nicolas Marceau, un économiste de formation, risque d’avaler de travers en entendant les commentaires qu’a faits son collègue et candidat péquiste dans Saint-Jérôme, Pierre Karl Péladeau, au sujet de l’équipe économique du Parti libéral (PLQ).

      De passage à Warwick, dans le Centre-du-Québec, samedi, M. Péladeau a raillé le trio d’économistes qui entourent le chef libéral, Philippe Couillard, leur reprochant de n’avoir aucune idée de la façon de créer des emplois.

      (…)

      Ça aussi, c’est important, d’avoir des économistes, mais ça crée combien d’emplois ça, des économistes? Ça fait des études, ça se promène dans des séminaires internationaux, mais ç’a créé combien d’emplois?»”

      Le PQ doit jouer pour l’équipe de Péladeau, mais Péladeau ne joue que pour Péladeau.

      Pauline a du flair pour les candidats vedette… ;-)

    • @candela

      C’est un rappel intéressant… Sur le même sujet du référendum de 1995, on voit aussi d’autres infractions constatées par le DGE de l’époque :

      http://www.electionsquebec.qc.ca/francais/actualite-detail.php?id=1496

    • Claude Ryant: «Vraiment besoin du nouveau petit catéchisme laïciste de la Bande des 4 à Mao, les enfants?» Soyez neutres et objectifs et votez NON MERCI!

    • @ Apocalypse. J’essai de demeurer objectif dans la mesure du possible. Je dois dire que je rit encore de la réponse de bougon95, on peut resumer cette election avec ce commentaire. Pas besoin d’être méchant en face de la bêtise…

      Ils sont dans les cables. Ces grands stratèges sont en mode attaques avec les étudiants du ROC et avec quoi d’autres. Je suis malheureusement en accord avec monsieur Legault, les caribous sont en migration.

    • Suite du message de 14h59…

      Le lien suivant doit être meilleur :

      http://www.electionsquebec.qc.ca/francais/actualites.php?mois=0&annee=0&categorie=676

      Avec comme sujet le référendum de 1995.

    • Allo? Allo? Télesphore?
      Quelles nouvelles?

      À part votre jument grise,
      Tout va très bien,
      Tout va très bien,
      Madame la Marquise…. à suivre…

    • Phillippe Couillard tire de l’arrière dans son Comté de Roberval.

      Hé, hé, hé, Avec plaisir, John la Bulle.

    • @ Apocalypse vous n’allez pas souvent sur les journaux de Québécor parce que vous constateriez que les journalistes et chroniqueurs fesse pas mal fort sur le P.Q.
      Que contrairement à la grosse presse ou TOUS sans exception pense tous pareil et Radio-Cadnas aussi font de la politique libéral affichée clairement au journal de Montréal et T.V.A vous retrouvez Mario Dumont La pi-erre,Esther Bégin,Gilles Duceppe,J,J,Samson.Joseph Facal,Martineau,Lise Ravary.Denise Bombardier ,une vraie arc-en-ciel de couleur tandis que de l’autre côté tout le monde est rouge enfer.Et je crois même que c’est une obligation pour les femme qui travaille à radio-can d’avoir un morceau de linge rouge.
      Rouge radio-canada,rouge La Presse.rouge le P.L.Q.Tous contre un.Je comprend qu’un moment donné les journalistes ont le goût de sauter de l’autre bord.

    • Mme Marois aimerait ajouter une condition pour pouvoir voter,en plus d’avoir 18 ans,d’être citoyen canadien et d’être résident depuis 6 mois,il faudrait voter PQ…

    • @ rllemieux.

      C’est la Charest qui a changé la mission de la caisse.
      Que pensez vous de ça vous un homme qui fait perdre $40.000.000.000.00 à son patron et qu’un autre homme d’affaire très riche Desmarais s’empresse d’embaucher?
      Moi je ne connais pas de gens d’affaire qui aurait fait ça,au contraire ,plus personne n’aurait voulu l’avoir dans rangs.
      Mais M.Desmarais a toujours dit que jamais les Québec ne se séparera et plus le Québec restera pauvre plus il sera dépendant de la péréquation ,plus les pauvre type auront peur et mieux c’est pour le cadna canadian.
      C’est avec ses journaux que Desmarais fait sa propagande fédéraliste libéral et achète tous ceux qui n’ont pas de colonne.Il n’est plus mais a placé ses pions partout mais il est mort quand même avec ses millions.

    • À noter que même les pingouins savent reconnaître leurs oeufs identitaires. Alors pourquoi tous les Sapiens libres du Québec ne le pourraient-ils pas? Sans distinction de pantoufles, de bonnets de nuit ou de wonderbrass?

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Pingouin

    • @ nunu, vous allez pas nous sortir le slogan que le ciel est bleu et que l’enfer est rouge! La théorie du complot encore a l’oeuvre. Svp! Tant qu’a y être un complot anglo-saxon avec l’Opus Dei contre lla laïcité au Quebec.

    • Dernier show de Po-Po à Pédaleauville:

      Hic! que T Bell!

      Fore!

    • Et tout comme dans le beau film de Radio-Can, on retrouva le corps de Séraphin Pédaleau complètement calciné, avec trois écus dans ses mains…. OVER…

    • Le Sieur PKP n’a aucun sens politique, il se met constamment les pieds dans les plats.
      En plus d’être très mal à l’aise devant les caméras…
      Il a un rire aussi niais son le rire de son ex

    • …que le rire de son ex, dis-je

    • La neige va fondre complètement en même temps que le PQ. Le 7 avril.

    • Et bonnes oreilles de pékystes dans la cabane à Po-Po pour le reste de cette campagne référendaire les Boys. Ça sent la Coupe!

    • @candela
      Vous répondez “Qu’on punisse les fraudeurs Anglos du ROC comme on a puni madame Malavoy”.

      Pourriez-vous nous rappeler la “punition” de Mme Malavoy? Pratiquement rien! Elle a elle-même démissionné, elle n’a pas été mise à la porte ni de l’AN ni du parti.

    • AVIS DE RECHERCHE:

      Une dénommée nunu s’est échappée …

    • Hé hé hé… :D

      Ça ne sent pas le printemps mais la panique au PQ

      «Est-ce que les élections du 7 avril pourraient être volées par des gens de l’Ontario et du reste du Canada? Je vais vous dire, à la lumière de ce qu’on voit aujourd’hui, c’est très inquiétant» a déclaré le grassouillet Bertrand St-Arnaud. Ouais, ouais… :-S

      Quant à Popo elle se plaint d’avoir été la cible de toutes les attaques (pÔvre, pÔvre Popo…), demande des excuses à Couillard, se plaint d’être la cible de Mère Thérésa David et se fait désormais accompagner par son “rich idiot” (signe que le moral est bien bas)…

      Et si… Et si le PQ avait un destin similaire au “Bloc”?

      Tout d’un coup, j’me prends à rêver d’une magistrale déculottée électorale pour pour le PQ arrogant et prétentieux. Wow: ça, ça serait un maudit beau printemps, le plus beau depuis longtemps.

      Prévision météo: si la tendance se maintient, le printemps arrivera le 7 avril 2014. :D


      C. LaFrenière

    • Le référendum de 95 a été “volé” par 7 étudiants ontariens.

      Ben !

      Cou donc !

      La police nous informe que l’on a retrouvé le soi-disant référendum dans un marché aux puces du coté de St-Jérôme.

    • Aloo, Majesté Pauline, vous êtes là?

      Y’en aura-t-il un référendum?
      Cessez de tergiverser et soyez franche pour une fois.
      Pourtant pas compliqué comme question mais la franchise vous échappe Madame.
      La frousse vous tenaille tellement mais vous trouvez un certain réconfort en critiquant les Anglos.
      M. Payne et autres péquistes de langue anglaise devraient quitter votre parti.

    • Comme ça le PQ est inquiet que les ontariens nous vole les élections….Ah bin ça parle au yable. Après nous avoir volé notre butin , qui est caché coque part dans des voûtes secrètes sous la rue Wellington à Ottawa, ces ontariens s’apprêtent à nous voler notre élection.

      Hmmm, l’heure est grave. Ça va s’arrêter quand tout ces vols que le peuple québecois subit ? Et ce sera quoi la prochaine affaire qu’on va se faire voler ? : Notre sirop d’érable ? Notre collection de tuques des patriotes ? Notre recette secrète de sauce à poutine ?
      Vous comprenez maintenant pourquoi nous autres les québecois, on est pauvres : on arrête pas de se faire voler !

      Tiens, tandis que j’y penses les pékisses , au cas où les méchants ontariens voudraient aussi voler notre charte ( croyez-moi, je suis sûr qu’ils sont en train de faire un plan pour cela), eh bien cachez-la dans le fin fond de l’Abitte à Tibi, au boutte du rang huit, là où habitte Tibi. Creusez un trou bin creux, et quand vous entrendrez parler chinois, pognez la charte et pitchez-la dans le trou. Renterrrez le trou et assisez-vous dessus pour être bin sûr que les méchants ontariens ne vienne pas la voler. Et prenez pas de chance, mettez Bernard Drainville pour watcher le trou réenterré. Avec ça, on devrait être safe.

    • Lu quelque part

      Le 8 avril,

      Pauline à la plage
      Martine (Desjardins) aux casseroles

    • Voir Péladeau brandir le poing en l’air comme un syndicaliste, je ne sais pas pourquoi, mais ça manque de crédibilité. Comme comme par analogie entendre Harper parler d’environnement. L’intérêt de Péladeau pour l’indépendance, est que Vidéotron ne serait plus contrôlé par des lois venant du CRTC.

    • Le PLQ accuse le PLQ du “vole du siècle” sur Anticosti.

      La preuve: il ne reste plus de pétrole sur Anticosti.

    • @apocalypse pour vous n’importe quoi pourvu que vous gardiez la pourriture et les corrompus.
      Je vois que vous devriez évaluer votre échelle de valeurs.
      Elle me semble plutôt faible avec peu de moral et très peu de principes.

    • kakousse

      23 mars 2014
      14h45

      —————–

      Je suis pas mal d’accord avec vous.
      Je n’en veux pas de référendum, personne n’en veut !

      Je ne sais pas qui sont les stratèges du PQ, mais ils sont bien mal partis.
      Ils avaient presque l’élection dans la poche.

      Marois n’avait qu’à dire au début. NON , il en n’aura pas de référendum.

      Point final, Pour Couillard , c’est une mine d’or, il ne lâchera pas le morceau.

      J’ai hâte de voir le prochain sondage, peut-être cette semaine , au moins qu’ils attendent après le débat jeudi.

    • SIC TRANSIT GLORIA MUNDI

      Et pendant que l’on conduisait Séraphin et son Péché au cimetière référendaire de Pédaleauville, ne voilà-t-t-il pas qu’Elvis Drainville s’effoirait à son tour en plein milieu du stage de Radio-Can pour avoir un peu trop abusé de l’herbe verte écologique, et peut-être aussi de Fatima. Et un très grand critique cultûrel du Devoir n’eut plus qu’à croquer dès lors un autre si bon biscuit David à l’érable en quise de consolations et d’épilogue à tant d’émotions à la fois. R.I.P.

    • Et si le PQ avait un destin similaire au Bloc… Je pense que vous y allez un peu fort. Le Bloc est venu complètement inutile a Ottawa et n’y avait pas sa place. Est-ce que le CAQ a droite et la QS a gauche amènent les deux grands partis au centre? Est-ce qu’il y a place a deux grand partis au centres? Bonne question?

    • Le directeur général des élection dégonfle le ballon péquiste, tel que le rapporte Radio-Canada :

      “Au lendemain d’allégations d’irrégularités électorales, le Directeur général des élections du Québec (DGE) affirme qu’il n’y aucune hausse anormale du nombre d’inscriptions à la liste électorale.”

      Se pourrait-il que les péquistes inventent des problèmes pour manipuler les Québécois? Non, ce n’est vraiment pas leur habitude… Lol

    • Ai-je bien entendu Marois demander à Couillard de s’excuser auprès des Québécois pour les neuf années passées sous le régime Charest ? Corrigez-moi si je me trompe.

      Un ” pardon mononc ” sinon la maîtresse d’école va l’envoyer dans le coin, face au mur , les bras en croix ?

      Risible.

    • 5 étudiants de Terre-Neuve accusés de vouloir voler notre Charte.

    • 85 000$ par an pour Léo Bureau-Blouin et possiblement Martine Desjardins, des personnes qui l’ont eu facile en frais de CEGEP et d’université et qui n’ont jamais travaillé avec le vrai monde, c’est une honte «nationale».
      Je ne regrette pas d’avoir lâché le PQ en décembre 2000. Le PQ, ce sont des faiseux socialistes qui engrangent leur gros salaire sans rien faire pour.

    • - «Alors? Un référendum d’initiative populaire (R.I.P.) pour sauver la peau de Po-Po , Grand Chef?»

      - Hochelaga: «HÉ! HÉ! HÉ! Pour quoi faire, Man?»

    • Le verbomoteur sociologue nationaliste Mathieu Bock-Côté a commis hier sur son blogue du Journal de Montréal un long billet de type « gémissements et lamentations », dans ce style littéraire volubile, touffu et pseudo-académique qui caractérise tellement son auteur.

      Voir le billet Le Canada handicape le Québec, billet de Mathieu Bock-Côté, Le Journal de Montréal, 22 mars 2014.

      Si vous avez la patience de lire l’ensemble des gémissements et lamentations de ce billet de Mathieu Bock-Côté, prenez la peine de lire aussi les commentaires des lecteurs, dont un bon nombre (voire même la plupart) ont répliqué avec aplomb aux divers éléments de la complainte lancinante du blogueur…

      Bonne lecture !

    • Le vol du siècle c’est fait à la caisse de dépôt que les petits amis du PLQ (Jean Charest, Trouillard ,Jean- Marc Fourien etc) ont volé au québécois 40 milliards faut le faire… Pis les petit amis du parti sur se blogue bien y remette ca.

    • le PQ trouve toujours le moyen de crier au loup. Tout ce qui peut inspirer la peur chez le bon peuple est utilisé.

    • Marois demande des excuse à Couillard parce que le PQ baisse dans les intentions de votes.

    • Avant-hier : Couillard doute que le Québec ait les moyens de devenir un pays

      Hier : Le Québec a les moyens d’être indépendant, admet Couillard

      Le moins que l’on puisse dire, c’est que notre docteur paraît mal lorsqu’il aborde un sujet autre que le référendum… Pas pour rien qu’il ne parle que de ce sujet, jour après jour!

      Il ne faut surtout pas le questionner sur des sujets comme l’économie ou la finance car sa seule argumentation repose sur 2 mots: « emploi » et « économie ». Dès que l’on le questionne sur le « comment », bonsoir, il est parti!

      Ça promet pour jeudi. Je sens que notre docteur va se faire déculotter par M. Legault au 2e débat (à moins, bien entendu, qu’il y ait un quelconque arrangement dans l’arrière-scène entre le PLQ et la CAQ).

    • @nunu – 23 mars 2014 – 16h52
      LOL

    • À lire sur le site de Radio-Canada :

      Irrégularités électorales : le DGE se montre rassurant, article mis en ligne le 23 mars 2014.

      Extrait :

      Au lendemain d’allégations d’irrégularités électorales, le Directeur général des élections du Québec (DGE) affirme qu’il n’y aucune hausse anormale du nombre d’inscriptions à la liste électorale.

      « Ce n’est pas ce que les chiffres montrent », affirme Jacques Drouin en entrevue à Radio-Canada. Seule la circonscription de Saint-Henri-Sainte-Anne, à Montréal, a reçu un peu plus de demandes qu’en 2012, dit-il, mais rien pour s’inquiéter.

      La veille, le DGE avait pourtant admis que des questions se posaient dans cinq circonscriptions. Aujourd’hui, il indique avoir obtenu ses informations erronées d’un parti politique qu’il refuse de nommer.

      Dimanche matin, le Parti québécois a dit craindre que les élections soient volées par le reste du Canada. Le candidat péquiste Bertrand St-Arnaud – aussi ministre de la Justice – a demandé au DGE de produire des rapports quotidiens sur les demandes d’inscriptions et de procéder à des vérifications post-inscription dans les circonscriptions jugées problématiques.

      Jacques Drouin n’a pas l’intention de se plier à ces demandes « Les commissions de révision sont des tribunaux administratifs, qui ont des pouvoirs quasi judiciaires. [...] La seule façon de modifier une décision, c’est par des faits nouveaux rapportés par l’électeur. »

      Il écorche au passage le ministre St-Arnaud. « J’ai trouvé ça un peu particulier qu’un député et ministre s’adresse au DGE de cette façon. Je ne lui en veux pas pour autant et je le rassure. Nous avons tout autant à coeur que lui la bonne inscription des électeurs et le bon déroulement du scrutin. »

    • @cotenord, johnbull-bicarbonate14, Fritz2 et autres péripatéticiennes écarlates:
      Dernière heure sur Cyberpresse…
      «…Réuni avec ses collègues du cabinet alors que l’accord du lac Meech venait d’échouer, Brian Mulroney s’en est pris à Pierre Elliott Trudeau et à d’autres libéraux pour s’être lancés dans «une supercherie colossale et la trahison envers le pays», montrent des documents récemment rendus publics.»
      Rien de nouveau dans la porcherie libérale, ça fait partie de leurs gênes !
      La fin justifie les moyens !

    • Hé les libéraux…

      Saviez-vous que la conjointe de Couillard a été recrutée par la firme BPR au moment où celle-ci obtenait des contrats avec le ministère de la santé, que Couillard dirigeait?

      VOULEZ-VOUS VRAIMENT VOTER POUR ÇA?

    • Pauline Marois demande à P. Couillard de s’excuser pour les étudiants ontariens qui ont volé notre printemps.

    • Juste pour matelot cotenord:
      «J’ai mis au point une théorie sur un travers culturel québécois, le «ticounisme».
      Ils (les ti-counes), nous aiment petits, emmurés dans une province canadienne. Ils nous demandent de regarder vers Moose Jaw quand nous voulons voir le monde. Ils ne croient pas seulement le fédéralisme préférable, ils vomissent le rêve d’indépendance.
      Le «ticounisme» consiste à se moquer de tout appel à la grandeur et à se complaire dans tout ce qui est petit. Le «ticounisme» consiste à aimer tirer vers le bas tout ce qui est québécois. Le «ticounisme» masque bien mal une passion morbide de l’autodénigrement. Le français serait une langue de BS. Le «ticoune» ne cesse de répéter le mot «économie». Non pas parce qu’il y comprend quelque chose, mais parce qu’il a l’impression en le disant, d’être supérieurement sérieux. D’un coup, il se distingue des «pelleteux» de nuages» qui s’intéressent aussi à l’identité et à la culture….
      Si je suis indépendantiste, c’est que j’espère qu’un jour, avec un pays, plus personne n’aura honte d’être Québécois » Mathieu Bock-Côté
      Héhéhé….

    • manonb
      Cessez de voir la poussière dans l’œil de Couillard, mais regardez plutôt la poutre, les poutres devrais-je dire, dans celui de Marois (les deals reçus par Blanchet quand la madame était ministre, cela vous dit quelques choses?).

      Vous semblez décidément désespérée pour recourir à des tactiques de salissage aussi médiocres.

    • Je n’aime pas Pauline Marois, mais…

      Il reste deux semaines à cette campagne; c’est peut-être son chant du cygne. On aimerait la voir mieux paraître. Avec ces histoires de dame de béton déterminée, se serait-elle enfermée dans une caricature d’elle-même?

      Voici quelques suggestions pour Madame Marois :

      - bâillonner ses clowns Lisée et Drainville;
      - parler du fond du coeur, en évoquant sa longue et illustre carrière;
      - miser sur des thèmes qui nous rassemblent;
      - jouer franc-jeu sur tous les enjeux, y compris le référendum : parler de la raison d’être du Parti québécois, du chemin parcouru et de la nécessité de rester vigilant.

      Par ses interventions de la dernière année, Jacques Parizeau a réussi à regagner un peu du lustre perdu. Jean Charest a réussi sa sortie politique.

      Si on peut espérer que le gouvernement de Pauline Marois soit défait, on ne peut pas se réjouir de ce que sa contribution soit éclipsée par quelques erreurs stratégiques à la fin d’une campagne électorale.

    • Quand on est rendu à parler de la vie de Mme Couillard, du Lac Meech et des élections volées par des étudiants ontariens, c’est que ça va mal.

      Ça sent la panique et le pétard mouillé.

      Le 7 avril, journée nationale du balai, le printemps sera à nos portes, la neige aura fondu et on va faire le grand ménage.

      Je connais un certain directeur de campagne électorale qui va se faire balayer, mais seulement le 8 avril.

    • Le vaudeville revient à la mode. Manda mène le bal.

    • LE BONHEUR RETROUVÉ

      «Que reste-t-il de nos amours,
      de ces beaux jours…

      http://www.youtube.com/watch?v=T_uvgm2_hRk

    • La bonne nouvelle parmi toutes ces histoires, c’est que Martine Desjardins et le petit Jésus LLB pourront enfin terminer leur Secondaire dès avril prochain… WOW!

    • De quel complexe souffrez-vous Bobby Allariz, manonbS et autres persécutés identiques?
      Être une minorité visble constitue certainement une raison valable de crier haut et fort mais vouloir détruire (un pays) pour reconstruire (un pays) me semble quelque peu idiot. J’aime bien la culture québécoise et son identité et je n’ai pas honte. Certains parlent beaucoup trop rapidement et essaient de s’écouter en même temps. Ça ne fait pas bon ménage.

    • @manonb

      Hé les péquistes,

      Saviez-vous que le conjoint de Mme Marois a reçu une généreuse pension à vie alors qu’elle était ministre des finances ? Et qu’il était à la tête de la SGF, et elle ministre, alors que le gouvernement péquiste signait le “deal” de la Gaspésia qui nous a coûté $500 millions. Et saviez-vous que Mme Marois a touché une allocation de départ de $128,000 quand elle a quitté, mais elle a refusé de la rembourser à son retour, 14 mois plus tard.

      Voulez-vous vraiment voter pour ça ?

    • Oui, Martine Desjardins qui a mis tous ses beaux principes de côté dans l’espoir de devenir ministre de l’éducation supérieure.
      Espérons qu’elle obtiendra le ministère convoité

    • Et c’est ainsi que revêtus de la vieille peau de vache identitaire de Matante Po-Po, Ding et Dong purent reprendre enfin leurs petites séductions tout partout en régions pour le plus grand plaisir de leur public….. Bravo! Bravo! Et trois Encore! Clap-Clap-Clap-Clap-Clap….

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Ding_et_Dong

    • @carbone-14

      23 mars 2014
      19h04

      «…le petit Jésus LLB …». Pas mal drôle.

      En passant, le l’ai entendu parler anglais, il se défend plutôt bien et il a quoi, 21-22 ans et en plus, je crois qu’il vient de Saint-Hyacinthe, haut lieu de l’unilinguisme.
      Il devrait se recycler en prof d’anglais et Sa Majesté Pauline pourrait devenir son premier étudiant. À partir du 7 avril, ils auront amplement le temps d’échanger. Ils pourraient même ouvrir une école de langue (une seule et propre).

    • Je me souviens qu’à la dernière élection il y avait plusieurs libéraux qui étaient payés par le parti pour faire de la propagande pour les libéraux et ils étaient payés.C’était dans les journaux.
      Combien ça paye une job pareil?

    • Les irrégularités électorales et le drame péquistanais.

      Pauline et ses péquistanais mettent maintenant de l’avant-plan un aspect prédominant de leurs personnalités : la paranoïa .

      Alors que nous avons besoin de parler d’économie, de santé et d’éducation, maman Pauline envoie sa biche chérie, Léo Nadeau-Blouin, pleurnicher devant les caméras parce que des méchants anglophones et allophones veulent faire des gros bobos au PQ.

      Belle marque de confiance aux institutions électorales du Québec, n’est-ce pas?

      La psychose est prise au PQ.

      Merci à cotenord_7 pour son commentaire de 17h56. Ca remet les pendules à l’heure.

      Le PQ est en panique. La boussole est détraquée.

      Ca sent la fin.

    • «Tire la chevillette et la bobinette cherra.»

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Tire_la_chevillette,_la_bobinette_cherra

    • «Je déteste ce gouvernement qui a l’habitude de nous dépeindre comme des gens menacés, des gens faibles»

      P. Couillard, aspirant.

      Très juste analyse des apeurés fédéralistes.

      Les béni-oui -oui de l’écrapoutissement du Québec.

    • UNE HISTOIRE DE GRENOUILLES

      Aux noces d’un tyran tout le peuple en liesse
      Noyait son souci dans les spots.
      Ésope seul trouvait que les gens étaient sots
      De témoigner tant d’allégresse.
      Le Soleil, disait-il, eut dessein autrefois
      De songer à l’hyménée.
      Aussitôt on ouït, d’une commune voix,
      Se plaindre de leur destinée
      Les citoyennes des étangs.
      «Que ferons-nous, s’il lui vient des enfants?
      Dirent-elles au Sort; un seul Soleil à peine
      Se peut souffrir. Une demi-douzaine
      Mettra la mer à sec et tous ses habitants.
      Adieu joncs et marais: notre race est détruite;
      Bientôt on la verra réduite
      À l’eau du Styx.» Pour un pauvre animal,
      Grenouilles à mon sens, ne raisonnaient pas mal.

      Jean de LA Fontaine.

    • Marois demande à Couillard de s’excuser pour nous avoir voler le printemps.

    • ET PLACE AU GRAND TÉLÉTHÉÂTRE

      LES FOURBERIES DE SCAPIN

      «MAIS QUE DIABLE ALLAIT-IL FAIRE DANS CETTE GALÈRE?»

      MOLIÈRE

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Fourberies_de_Scapin

    • l’ART POÉTIQUE DE BOILEAU

      «CENT FOIS SUR LE MÉTIER REMETTEZ VOTRE OUVRAGE.»

      http://cotentinghislaine.unblog.fr/2010/04/10/boileau-les-satires-vi-1666-corpus-images-de-la-ville/

    • @manonb 14h03

      Je ne suis pas libéral mais:

      - Henri Paul Rousseau fut nommé par le PQ, étant fidèle a ses principes de nominations partisanes
      - un montant important de la perte de 40 G$ Est dût au fait que la CDP s’est fait enfirouaper a acheter des papiers commerciaux (PCAA)
      - un montant encore plus important fut le résultat d’une mauvaise couverture contre les taux de change
      - finalement, plusieurs placements a haut risque furent réaliser pour tenter d’obtenir quelques dixièmes de points supplémentaires de rendement.

      De plus, cette “perte” de 40G$ est calculée a partir du moment ou les PCAA avaient obtenus leur valeur maximale avant la crise de 2008.

      Même si cela n’explique pas la totalité des pertes, il faut être malhonnête intellectuellement pour attribuer cette perte au PLQ. Un peu plus de rigueur ici serait bénéfique…

    • Qui est PORTER?
      http://www.youtube.com/watch?v=6syXYGA4UY4&app=desktop

    • @ carbone-14 Vous buvez quoi ou vous fumez quoi pour être autant sur le high toute la journée ?
      On dirait que vous êtes toute la journée dans votre bulle joviale d’être avec vous même.

    • @cotenord_7 23 mars 2014 17h35

      Selon moi les textes de style bully et torturé de MBC démontrent une forme de pathologie.

    • «Heureux l’heureux Rhino dont la petite Amie identitaire bar-rit au creux de la Nuit.»

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Rhinoc%C3%A9ros_(Ionesco)

    • L’Ecosse offre un allegement fiscal de 5 ans et la citoyennete immediate a tout les separatistes Quebecois.

    • Plutôt troublant cet extrait de la déclaration du DGE rapportée par Radio-Canada :

      “La veille, le DGE avait pourtant admis que des questions se posaient dans cinq circonscriptions. Aujourd’hui, il indique avoir obtenu ses informations erronées d’un parti politique qu’il refuse de nommer.”

      Un parti politique, il est assez facile de deviner lequel, aurait donc tenter de manipuler le DGE. On peut penser que le but était que le DGE soit utilisé pour corroborer les dires d’un parti politique qui a fait une sortie médiatique remarquée aujourd’hui sur une présupposée fraude électorale.

      Mensonges, manipulation, manigances. Pauline Marois est prête à tout pour SON PRÉCIEUX. Même à démolir la crédibilité de nos institutions.

    • «MONSIEUR GODOT NE VIENDRA PAS CE SOIR. BONSOIR!»

      http://fr.wikipedia.org/wiki/En_attendant_Godot

    • @ SuperCass, 23 mars 2014, 20h10

      C’est demander beaucoup à “manonb” d’avoir un peu de rigueur.

    • Un nouveau patient chez le psychanalyste de PKP.

      Après 3 heures sur le divan, le psy Charles Lathan aurait conclu que son patient Daniel Breton, le député de Sainte-Marie–Saint-Jacques, aurait des crises d’angoisse causées par la peur que son “moi” passe sous le contrôle du “vous” d’étranges étudiants n’ayant rien en commun avec les familiers carrés-rouges de son très passé de ministre.

      Lathan aurait recommandé à son patient l’achat d’une Chevy Corvette usagée dès qu’il aura complété le paiement de ses frais de consultation.

    • Je souhaite l’élection de PKP mais le PQ dans l’opposition.
      De cette facon, il aura 4 ans pour apprendre son nouveau métier: les déjeuners de ”beans” et les épluchettes les fins de semaine, les salons funéraires, faire du bureau de comté, etc, etc. Y risque de trouver les 4 années bien longues.

    • Le PLQ nous a volé le printemps.

      Vous voulez voter pour ça ???

    • @ souverain,

      tu dis ”La VRAIE confrontation va être sur vos écrans dans quelques jours parce que Cocouillard vient de s’embarquer dans deux galères qui vont le couler:”

      Ah bon, essais-tu de dire que la première confrontation n’était pas importante? Est-ce parce que Marois a mal paru?

      Té un mauvais perdant. Et ca va être quoi si Marois perd la prochaine confrontation?

      Elle va en demander un troisième? Tout comme le référendum?

      Vous faites pitié au PQ. De grâce, retourner dans la cale, surtout qui vous y avez été pour un long moment. Les rats et insectes vont êtres contents de vous revoir.

      Bonne soirée mon ami.

    • Savez quoi ? Le vol des votes par des étudiants anglophones et allophones faisait partie de la stratégie du PQ pour justifier après LA victoire la révision de la loi électorale en vue du prochain référendum. Et si ce n’est pas ça, c’est de la paranoïa. Les Péquistes sont vraiment en train de s’étouffer dans leurs propres filets.

      @
      rllemieux

      23 mars 201418h54

      Pauline Marois a perdu toute dignité depuis qu’elle a porté le carré rouge dans l’enceinte de l’Assemblée nationale.

    • Le PLQ cache le réchauffement climatique.

      L’homme d’une députée travail dans un entrepôt frigorifique.

      Vous voulez voter pour ça ???

    • Un mot que les péquisses détestent:

      Trouille

      Comme dans ”j’ai la trouille pour le 7 avril”, ”la trouille envahie le PQ”, ”la trouille frappe Marois” et ”nous avons la trouille” venant des péquisses.

      Bonne soirée.

    • @ boston, 23 mars 2014, 20h42

      Notre ami “souverain” décrit tellement bien les fonds de cale qu’il est un expert dans ce domaine.

    • Dite moi que je reve,ca fait pas lontemps c etait liberez nous des liberaus pis la ont es pret a les remettres au pouvoir, peuple amnesique

    • Lecture complémentaire suggérée, en lien avec les allégations erronées de vol de droit de vote, qui ont été faites dans les derniers jours par plusieurs représentants officiels du PQ, dont le ministre de la Justice du Québec et député de Chambly, Monsieur Bertrand St-Arnaud :

      L’argent et des votes étudiants?, billet du blogue de Benoit Aubin, Le Journal de Montréal, 23 mars 2014.

      Des voleurs de vote ontariens ?, billet du blogue de Lise Ravary, Le Journal de Montréal, 23 mars 2014.

      Jours 18-19: quel gouvernement veut-on?, billet du blogue de Mario Dumont, Le Journal de Montréal, 23 mars 2014.

      Desperate PQ warns election could be ‘stolen’ by sneaky students as Marois lags in polls, article de Michael Den Tandt, The National Post, 23 mars 2014.

      PQ accuses students from outside province of trying to steal election, article de Les Perreaux, The Globe and Mail, 23 mars 2014.

      Marois expresses concern about possible voter fraud involving English-speakers, article de The Canadian Press, The Globe and Mail, 23 mars 2014.

      Bonne lecture !

    • «Waterloo! Waterloo! Morne plaine!»

      Victor Hugo

    • Moi je demande à St-Arnaud de s’excuser auprès des étudiants ontarien et canadien.
      Ce qui est le plus drôle dans cette histoire, un des étudiants anglophone interviewé par un journaliste, dit qu’il veut voter pour les péquistes parce que sa petite amie est francophone. Qui sait St-Arnaud va maintenant dire qu’il n’y pas de problèmes. Toute une histoire qui démontre à quel point ils sont en panique. Je les voyais derrière Marois tous crispés et le sourire forcé.

    • Oh! La! La!

      Po=Po de nouveau sur le popotin après un autre triple axel manqué…

    • Vraiment scandaleux que le ministre de la Justice Bertrand St-Arnaud se soit prêté à une telle bassesse aujourd’hui ! Il n’a plus aucune crédibilité !

      Il devrait démissionner ! Quelle honte de l’avoir vu , en compagnie de leo Bureau-Blouin et Nicole léger essayer de nous faire avaler son ”frame up” !

    • @clb16

      23 mars 2014
      19h11

      Vous écrivez:

      “@manonb

      Hé les péquistes,

      Saviez-vous que le conjoint de Mme Marois a reçu une généreuse pension à vie alors qu’elle était ministre des finances ? Et qu’il était à la tête de la SGF, et elle ministre, alors que le gouvernement péquiste signait le “deal” de la Gaspésia qui nous a coûté $500 millions. Et saviez-vous que Mme Marois a touché une allocation de départ de $128,000 quand elle a quitté, mais elle a refusé de la rembourser à son retour, 14 mois plus tard.

      Voulez-vous vraiment voter pour ça ?”

      Pouvez-vous répété ca. Souverain, anthrax et candela sont dans une assemblée de cuisine après être passés chez vigile.net afin de prendre leur feuille de route pour demain.

      Après la pluie d’insultes de citoyen souverain à l’endroit des fédéralistes et des Libéraux

      je me rappelle ce mot cruel de Sacha Guitry:

      La bêtise est plus fascinante que l’intelligence , l’intelligence , elle , a des limites tandis que la bêtise n’en a pas. Guitry

      G. Michaud

    • Qui a volé les études des étudiants lors du printemps des crosseurs de Po=Po?

    • @abegweit 20h39

      Ce que vous évoquez n’a pas beaucoup de chance de se produire: 1) il pourrait bien ne pas être élu; 2) il pourrait bien se retirer de la course avant le 7 avril (il reste 14 jours et tout peut encore arriver).

      S’il est élu mais que le PQ ne l’est pas, il ne durera pas quatre ans à mon avis. Les épluchettes de blé d’Inde et les salons funéraires ce n’est pas son style. Il va probablement démissionner et prendre sa prime de séparation pour faciliter sa transition vers un autre emploi. Même si ce n’est qu’un petit montant, ça fait toujours plaisir.

    • @cotenord_7

      23 mars 2014
      21h14

      N’en rajoutez plus la cours est pleine..

      G. Michaud

    • @domperrro 21h10

      Ce n’est pas de l’amnésie.

      Ca vous démontre combien on en a marre et le ras-de-bol de voir la Castafiore se croire la plus belle dans son miroir.

      Tout sauf Marois. Pas compliqué à comprendre.

    • @domperrro

      23 mars 2014
      21h10

      Soigne ton français ca fait pas mal Loco La crasse . Pardon la Casse

      G. Michaud

    • @tous,
      plus souverain jappe plus les Libéraux devancent les piquistes

      G. Michaud

    • Mme Marois n’ira pas visiter toutes les régions pendant la campagne électorale. Ça prend du culot! Elle avait clairement déclaré en 2012 à l’endroit de François Legault que «Je pense que quelqu’un qui veut devenir premier ministre a le devoir d’aller visiter les Québécois partout où ils sont» et de plus elle affirmait haut et fort vouloir être la première ministre de TOUS les québécois. Encore un recul sur ses déclarations…

    • Bonsoir,

      Et si c’était vrai ? Tout comme bien des vieux péquistes dans la ” colonie de péquistes ” qui m’environne, est il possible que Monsieur Pierre Karl Péladeau est un ” faux prêtre » envoyé par Ottawa pour mettre le Parti Québécois la ” PANTOUFLE À TERRE ” ? En devenant député pour ensuite couler la foutue CAUSE NATIONALE qui se BRANLE DANS LE MANCHE frénétiquement tandis que nos nationalistes se masturbent intellectuellement avec la foutue souveraineté associative dans la semaine des quatre jeudis lorsque les poules auront des dents. Toute la tralée des péquistes incluant les anciens CARIBOUS sont obligés de MANGER MOU.

      Et comme disaient souvent de vieux péquistes dans le dialecte provincial, cé parce qu’on n’en parlent plus pantoute que la CAUSE est partie sur le RECULONS avec la PANTOUFLE AU COMPLET à terre. Quel taponage? Au plaisir, John Bull.

    • Ah Babylone…

      Manon BS? Je paie plus d’impôt que le salaire moyen des Québécois. Mettez-ça dans votre pipe. :-D

      Ensuite, vouloir construire un pays n’est pas idiot.
      Et voulez-vous bien cesser de dramatiser?
      Le Canada ne sera pas DÉTRUIT.
      Il va être plus petit, il va ressembler encore plus aux États-Unis et il devrait être bien content d’être débarrassé des Québécois.

    • @carbone-14 21h28

      Vous écrivez: “Qui a volé les études des étudiants lors du printemps des crosseurs de Po=Po?”

      Selon mes sources généralement très bien informées, pendant la crise étudiante de 2012, M. Léo Bureau-Blouin complétait son DEC à distance pendant qu’il exhortait ses camarades de classe à faire la grève. Il a toute la fibre morale requise pour devenir député péquiste.

    • Monsieur St-Arnaud refuse de rendre public les opinions émises par les procureurs du gouvernement touchant la fameuse charte, toutefois il s’ouvre le bec pour dénoncer une situation qui n’existe pas (étudiants anglophones de McGill). Incohérent ce dogmatique! ùje ne le souhaite pas mais la campagne dure encore 2 semaines. Que Dieu ou tout autre adorable nous protège d’un éventuel gouvernement péquiste, bêtise ostentatoire.

    • @lobwedge 21h36

      Vous écrivez: “plus souverain jappe plus les Libéraux devancent les piquistes”.

      Les chiens jappent, la caravane passe (proverbe arabe).

    • @ manonb, 23 mars 2014, 21h48

      Tu dis: ” ….Je paie plus d’impôt que le salaire moyen des Québécois… ”

      Cela veut dire que tu fais près de 200 K / an.

      Pourtant, tu dis des âneries et il est évident que ton occupation professionnelle ne demande pas trop de rigueur.

    • Je sais.
      Je viens de mettre le doigt dessus.
      Ce qui est si désagréable de la part des fédéraliste, c’est leur haine.
      La haine de tout ce qui est indépendantiste.
      Plutôt que de s’attaquer à la cause indépendantiste et d’argumenter avec intelligence pour défendre leur propre cause, ils s’attaquent aux gens en les insultant.

      J’en vois ici qui se délectent à l’idée que les péquistes puissent perdre.
      Ils en font un combat personnel plutôt qu’un combat d’idéaux, et pour cause:
      Tout ce qu’ils pourraient dire ce sont les litanies habituelles: le Canada est tellement beau, les Québécois sont tellement pas bons, les souverainistes sont des méchants qui veulent détruire le Canada.

      Alors quoi faire, quoi dire d’autre.
      Il n’ont que ça.
      Ils se réjouissent d’une façon toute personnelle à l’idée que des gens, ici, qu’ils ne connaissent même pas, puisse “perdre leurs élections”. C’est ça qui est frappant.

      “Vous allez perdre… vous avez peur de perdre… vous tremblez dans vos culottes
      De gagner est secondaire comparé à la joie intime qu’ils ressentent à l’idée de voir leurs ennemis perdre.

      Ils écrivent des stupidités du genre: “J’ai vraiment hâte au 7 avril. Et toi, as-tu hâte aussi?”

      Je préfère défendre un idéal.
      Je préfère discuter de façon intelligente avec des gens qui défendent quelque chose d’autre et qui seraient capables de discuter en adultes.

      Personnellement, je ne trouve aucune joie, aucune satisfaction à voir des gens ici “perdre”. Ça ne m’effleure même pas l’esprit.
      Tout ce que je souhaite, c’est ne pas remettre un parti mafieux au pouvoir.
      Si les libéraux perdent, c’est de ça que je vais me réjouir, et non pas du fait que les partisans libéraux vont perdre “leurs élections”.

      En tout cas.
      Ça pourrait voler un peu plus haut, les discussions…

    • En lisant sur le site Internet de l’Assemblée nationale du Québec la biographie officielle du député de Chambly et ministre de la Justice du Québec, Monsieur Bertrand St-Arnaud, on apprend que celui-ci a déjà été gagnant (dans les années 1990) du jeu-questionnaire Tous pour un (Société Radio-Canada) sur le sujet « Duplessis ».

      Les événements des derniers jours nous montrent que non seulement le ministre St-Arnaud possède un imposant bagage de connaissances sur Maurice Duplessis et son régime, mais qu’en plus, il ressent le besoin d’appliquer ces connaissances dans un contexte moderne…

    • LouisRichard…
      J’aurais dû dire salaire median.

      Pointez-moi une de mes âneries en particulier.
      Je vous en prie, je n’attends que ça.
      Il me semble que je suis loin de vos répétitions genre: le Canada est un si beau pays.

      Merci de copier/coller une de mes âneries.

    • @ manonb, 23 mars 2014, 22h25

      Tu dis: ” … Je préfère défendre un idéal….”

      Libre à toi, si ton “idéal” est de porter le PQ au pouvoir.

      Je trouve toutefois que tes critères d’idéaux sont très bas et même tordus.

      Ha ha ha ha ha !!!!

      Le PQ, un idéal. Pffftt !!!

    • “manonb
      Exactement. Leur haine vient de leur peur qu’on ait raison. Même Couillard sait qu’on peut faire l’indépendance. Conservatisme = peur.

    • @manonb

      23 mars 2014
      22h25

      vous nous dîtes que les fédéralistes n’écrivent que par l’insulte. Et votre petit ami souverain, vous le trouvez poli??

      Au royaume des aveugles……. Comme disait justement votre petit ami!

      G.MIchaud

    • Est-ce que Mme Marois, qu’elle soit reportée au pouvoir ou non, s’engage à abolir l’article 1 du programme du PQ qui énonce que la raison d’être du Parti Québécois est de promouvoir la séparation?

    • @manonb 22h25

      Vous écrivez: “Ce qui est si désagréable de la part des fédéraliste, c’est leur haine.
      La haine de tout ce qui est indépendantiste.
      Plutôt que de s’attaquer à la cause indépendantiste et d’argumenter avec intelligence pour défendre leur propre cause, ils s’attaquent aux gens en les insultant.”

      Vous n’êtes pas très cohérente. Vous-même à 18h14 avez écrit:

      “Hé les libéraux…

      Saviez-vous que la conjointe de Couillard a été recrutée par la firme BPR au moment où celle-ci obtenait des contrats avec le ministère de la santé, que Couillard dirigeait?

      VOULEZ-VOUS VRAIMENT VOTER POUR ÇA?”

      J’en conclus que vous écrivez n’importe quoi. Qui vous paie pour écrire sur ce blogue? Saluez anthrax, souverain et vos autres amis de vigile.net de ma part. La panique est vraiment prise chez vous. Tout sera réglé dans deux semaines.

    • @rllemieux

      23 mars 2014
      18h54

      Vous avez tout à fait raison. Voilà une dame qui a fait beaucoup pour rendre un peu plus équitable le partage de la richesse entre tous les Québécois.. Hélas il a fallu qu’elle boive- comme socrate- la cigue (ou est le tréma) nationaliste.

      G. Michaud

    • @ manonb (commentaire «23 mars 2014 21h48 » commentaire « 23 mars 2014 22h32») :

      Comme ça, vous payez plus en impôt que le salaire médian des Québécois ?

      Dans son article Quel est le salaire typique d’un Québécois? (4 septembre 2013), le chroniqueur économique Francis Vailles nous apprenait que, selon des chiffres publiés par Statistique Canada en juin 2013, le salaire médian des Québécois est de 42 400$ par année.

      Si vous payez plus en impôt que 42 400$ par année (salaire médian des Québécois), vous devez alors avoir des revenus de l’ordre de 120 000 $ à 140 000 $ par année.

      Mais comment faites-vous pour avoir de tels revenus annuels, dans une fourchette fiscale que n’aime pas particulièrement le PQ (sauf pour les ministres péquistes et hauts fonctionnaires nommés par le PQ) ?

      Êtes-vous une ministre du PQ ?

      Êtes-vous une haute fonctionnaire nommée par le PQ ?

      Ou bien êtes-vous l’avocate qui représente le PQ devant la Commission Charbonneau ?

      Expliquez-nous cette situation abracadabrante, s’il-vous-plaît !

    • Je doute que Mme Marois pousse encore loin le thème de l intégrité. Ce texte de Jeffrey Foucault est trop bien connu des initiés:
      http://www.politiquebec.com/showthread.php/3205-Les-richesses-et-histoires-nébuleuses-de-la-fortune-de-Mme-Marois
      Il lui reste la charte, cest sa dernière carte…

    • @manonb

      Le problème avec le PQ c’est que son idéal est enfermé dans un dogme. Je m’explique: la grande majorité des péquistes convaincus clament haut et fort qu’ils veulent avoir un pays. Soit.

      Maintenant ce que j’aimerais savoir c’est: Pour en faire quoi au juste? Et je veux les détails.

      Parce que invariablement lorsqu’on pousse les péquistes a élaborer leurs réflexion, elle s’arrête a “on veut avoir notre pays a nous autres”. Je ne sais pas pour vous mais ce genre de réflexion m’apparaît plutôt limitée.

      Bien sur, on entendra des variantes style “pour être maître chez nous” ou “pour décider de notre avenir” et ainsi de suite. Mais ou sont les détails??? C’est ça la question!

      Et si par chance quelqu’un finit par définir une suite de mesures, de lois, de programmes etc qui font l’accord des membres de ce parti qui définirait comment le pays serait différent de maintenant, ce serait déjà ça de gagné. Et la je vous vois venir a plus dix km d’avance – vous allez me dire allez voir le programme du PQ sauf que je vous demande pas les orientations mais bel et bien quels serait exactement les programmes, les lois etc. que le PQ voudrait mettre en place.

      Et même si je savais tout cela, je serais obliger de poser la question suivante: est ce que tout ou une grande partie de ces changement ne pourraient pas se faire tout en continuant de faire partie du Canada ? Et si non, quels seraient les véritables obstacles et seraient-ils insurmontables a ce point que seul l’indépendance permettrais la mise en place de ces lois, programmes etc? Ne serait il pas mieux pour toute la population d’éviter les années de troubles que l’indépendance causerait a coup sur, tout en arrivant a des résultats très similaires?

      Si il n’y a véritablement aucune autre façon d’y arriver, je vous refile un tuyau: commencer pas expliquer objectivement ce que serait ces fameuses lois, programmes etc a la population et pourquoi notre société s’en porterais mieux.

      Un autre tuyau tant qu’à y être: Libérez le PQ de Marois; elle incarne a elle seule une grande partie du genre de leader qu’on ne voudrait pas avoir.

    • Mme Marois disait: ”est-ce qu’ils paient des impôts ici?”

      40% des québécois ne paient pas d’impôt, donc ils n’aurient pas droit de vote.

    • Le DGE a retrouvé le Référendum de 95 qui avait été “volé”.

      Il était finalement aux objets perdus.

    • La fin du monde s’en vient et le Déluge des pékystes est déjà commencé.
      P’fuit! P’fuit! P’fuit! Next…

    • Bonjour,

      BEN SÛR, comme y disent dans le dialecte nationaliste de la province, la gang des péquistes sont sur les nerfs en s’inventant encore des ” histoires à dormir deboutte ” concernant les prétendues usurpations sur la carte électorale.

      N’oubliez jamais que les centaines de milliers de québécois qui partent du Québec avec ” une claque pis une bottine ” pour aller travailler en Alberta, en Colombie Britannique, en Ontario et au Nouveau Brunswick etc….. pour mettre enfin du beurre sur leur pain ont le droit de voter dans ces provinces Canadiennes en y travaillant depuis six mois ou bien en y étudiant.

      Quel show de boucane du Parti Québécois encore une fois pour exciter les péquistes en mode panique en prétextant le vol. Encore une fois, sortez le donc votre sondage dans le Devoir plus mince qu’un dix vitesses de Léger Marketing think, think, think . Pourquoi êtes vous si chicken pour sortir votre sondage ? Pissous ou quoi ? Avec plaiair, John Bull.

    • «Mais où est donc passée la grosse balloune de Po-Po, Grand Chef?»

      Hochelaga: «Elle vient d’alunir, Man!»

      «Plus besoin de souffler dedans?»

      Hochelaga: « Pas en toute!»

    • Porter à l’émission de Martineau.
      QUI est Porter?
      http://www.youtube.com/watch?v=6syXYGA4UY4&app=desktop

    • @kobayashi

      24 mars 2014
      01h22

      Vous avez écrit:

      “Mme Marois disait: ”est-ce qu’ils paient des impôts ici?”

      40% des québécois ne paient pas d’impôt, donc ils n’auraient pas droit de vote.”

      Est bien bonne…La meilleure boutade depuis longtemps!

    • Le Peuple du Québec est fatigué d’entendre parler de sécession comme étant la seule condition nécessaire à l’embellissement de notre cadre de vie.

      Au lien de s’occuper des affaires urgentes du Québec, le PQ se perd dans les questions constitutionnelles.

      Pourtant, il y a tant à faire au Québec que de blâmer les autres pour l’inaction du PQ.

    • Malgré cette campagne électorale hivernale qui nous passionne et qui dans bien des cas nous divise, continuons à nous intéresser à notre bien-aimé Canada français sans frontière, en faisant un bref tour d’horizon de l’actualité récente :

      Cardinal Lacroix, now of Canada, celebrates mass in Manchester, article de Bill Smith, New Hampshire Union Leader (Manchester, New Hampshire), 23 mars 2014.

      Cardinal Lacroix helps with Trinity High prom-posal , article de Paul Feely, New Hampshire Union Leader (Manchester, New Hampshire), 23 mars 2014.

      Nouvelle chaire de recherché en migrations francophones à l’Université de Saint-Boniface, Radio-Canada, 20 mars 2014.

      La bilbiothèque de Calgary présente l’événement French Connection, Le Téléjournal-Alberta, Radio-Canada, 22-23 mars 2014.

      Le drapeau franco-albertain flotte sur l’Alberta, Radio-Canada, 7 mars 2014.

      Bonne lecture et bonne écoute !

    • 42% des québécois ne paient pas d’impôt
      42% des canadiens ne paient pas d’impôt.
      47% d’américains ne paient pas d’impôt.
      50% de français ne paient pas d’impôt

      Ne pas payer d’impôt , ne veut pas dire que la personne ne travaille pas mais que son revenu est insuffisant.

      Ces personnes paient des taxes comme tout le monde.

      Avoir le droit de voter au Québec aprés 6 mois de résidence , je trouve cela un peu fort.
      J’exigerais au moins un an.

    • Apparemment des individus de l’Ontario s’apprèteraient à voler la charte. Cachez-la les pékisses, prenez pas de chance. Parce que la charte, c’est comme le P’tit Québec de Kraft, c’est juste pour nu-z’ôtes .

    • Devenu un peu parano sur ses vieux jours, Domitien passait seul une heure de chaque matinée à tuer des mouches qu’il transperçait de son poinçon avec délices en leur criant: «Tiens, toi!» les unes après les autres.

      Et à son secrétaire à qui les journalistes demandaient s’il n’y avait personne avec l’empereur, ce dernier répondait énigmatiquement: «Pas une mouche!»

      http://bcs.fltr.ucl.ac.be/SUET/DOM/trad.html

    • play_moutte

      24 mars 2014
      07h40

      Parce que la charte, c’est comme le P’tit Québec de Kraft, c’est juste pour nu-z’ôtes
      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – -

      “Le P’tit Québec” de Kraft est fabriqué en Ontario.

    • Dans les autres provinces, je crois que le droit de vote est accordé après un mois de résidence aux citoyens canadiens.

      Au Québec, c’est 6 mois et certains peureux demandent 1 an de résidence pour avoir le droit de vote.

    • Rambo: « À noter que les intégristes de l’intégrité peuvent toujours retourner se rhabiller en ce qui nous concerne! Ok? Là-Là!»

    • Un vote pour le PQ est un vote pour la Charte.

      Les étudiants ontariens veulent finalement “voler” la charte.

    • Quand un parti politique nous propose la séparation par voie de référendum et qu’on est pas d’accord. on peut dire non et ça ne passe pas. La corruption libérale est bien plus dangereuse car elle s’effectue dans l’ombre, en cachette de la population, en amitié avec les comparses “des vraies affaire” et la mafia. Quand on permet à cette gangrène de s’installer au sein de nos institutions il faut s’attendre à des pertes énormes en argent, en démocratie, etc,etc,etc. Il est encore temps d’empêcher le désastre. Le 8 avril, il sera trop tard.

    • Denis Lessard
      La Presse

      (Québec) Le Caquistan est un pays étrange, où la capitale couvre tout le territoire.

      Vous aurez reconnu Québec et son fameux mystère. On y trouve la plus forte concentration d’appuis à la Coalition avenir Québec (CAQ). Les conservateurs y ont aussi eu de beaux jours. On y observe l’appui le plus faible pour la souveraineté et le taux de chômage le plus bas de la province.

      En septembre 2012, Québec a envoyé cinq députés de la CAQ à l’Assemblée nationale. Et deux autres se trouvent juste de l’autre côté du fleuve. Au Caquistan, on ne trouve qu’une seule péquiste: Agnès Maltais.

      / Pour la neutralité journalistique, on repassera !

      on aura compris que cet article ridiculise la CAQ au profit (croit-il) du Parti Libéral, pendant que le PQ se glissera adroitement, pour rafler la région de Québec !

      Un article commandé par les libéraux ?

      Personnellement j’accorde beaucoup de crédibilité à la neutralité journalistique, surtout en temps d’élection.

    • Pour compléter mon commentaire « cotenord_7 24 mars 2014 07h34 », un article publié hier dans le Burlington Free Press de Burlington (Vermont) nous permet d’en apprendre un peu sur le rôle que les travailleurs canadiens-français ont joué – des deux côtés de la clôture, pour ainsi dire !!! – dans l’histoire de l’action syndicale au Vermont.

      Voir History of Vermont strikes include dynamite, sabotage and politics, article de Tim Johnson, Burlington Free Press (Burlington, Vermont), 23 mars 2014.

      Le passage suivant décrit brièvement l’évolution du rôle des travailleurs canadiens-français qui ont œuvré dans les carrières de granit de la région de Barre-Montpelier :

      According to a Barre chronology compiled by researcher Marion Blake, quarrymen got an eight-hour day in 1902. There were strikes in 1908, in 1909 and in 1915, when Italian workers demanded an open election instead of a secret vote, “seized the ballot box and carried it triumphantly down Main Street.”

      In 1922, a strike against 100 granite firms led the owners, who supported an “American Plan” that made the hiring of union workers optional, to bring in replacement workers, or “scabs,” from Quebec by the trainload. But by 1933, when another strike led the governor to call in the National Guard, the French Canadian workers were union members alongside the Italians and the Irish.

      Ce qui est quelque peu ironique dans tout cela, c’est que lorsque l’on se promène dans la région de Barre-Montpelier en auto, on se rend compte assez rapidement que plusieurs résidents d’ascendance canadienne-française de ce secteur sont maintenant des propriétaires et entrepreneurs de carrières de granit !!!

    • Luc Verville, responsable des achats des papiers commerciaux (PCAA) non bancaires qui ont coûté une fortune à la Caisse, contribuant pour une bonne part à l’énorme perte de 40 milliards, a quitté la Caisse fin 2008 pour travailler à Fondaction CSN à titre de directeur des placements.

      La CSN a t-elle bénéficié d’un traitement de faveur ????

    • Harper a failli placé un de ses valets à la Cour Suprême du Canada, le juge Marc Nadon !

      ▬ Stephen Harper a failli parvenir à placer au plus haut tribunal du pays un juge acquis à son idéologie réactionnaire et, de surcroît, inapte à y préserver le droit civil du Québec et ses valeurs, pourtant garantis par la Constitution. Ironie de l’histoire, des six juges qui ont permis à la Cour suprême de faire échec à cette subversion, quatre avaient été nommés par le chef conservateur. (Le Devoir)

      Les québécois sont tellement habitués d’avoir des valets qui sont prêts à trahir les intérêts du peuple québécois, que cette nomination en aurait fait un de plus.

      Le Québec a donc vu une calamité évitée, alors que la menace d’un gouvernement libéral provincial, gronde maintenant à ses portes.

      Le Québec ne pouvant revenir en arriére, après avoir subi 9 années atroces avec Jean Charest alors que 24 membres de son équipe ministérielle sont toujours dans l’équipe Couillard.

    • Confucius: «Les étudiants ontariens vont-ils venir voler les cartes de crédit de Po-Po?»

    • candela, nunu, manonb, anthrax (et tous ses alias), et bien sur souverain, je vous invite à lire le lien fournit gracieusement par fairtrade et que je reproduit ci-dessous. Il serait bien que vous nous fassiez part de vos commentaires, ne serait-ce que pour démontrer votre impartialité.

      http://www.politiquebec.com/showthread.php/3205-Les-richesses-et-histoires-nébuleuses-de-la-fortune-de-Mme-Marois

      Si Mme Marois était chef du PLQ, il est bien entendu que je voterais pour n’importe qu’elle formation pour la déloger, même le PQ.

    • @ cotenord_7 08h31

      vos commentaires n’ont rien à voir avec le sujet.

      cependant il y a beaucoup de travailleurs aussi en Louisiane qu’on appelle les cajuns, ces arriéres descendants de colons français qui furent déportés par les troupes anglaises, et qui avaient eu leurs terres volées, leurs villages incendiés, alors que des centaines furent passer par les armes.

      Plusieurs villages également furent incendiés au Québec et les meilleures terres confisquées au bénéfice du conquérant anglo-saxon.

    • canadistan-bananistan

      24 mars 2014
      08h43

      “Le Québec a donc vu une calamité évitée”

      Sérieusement?Pouvez-vous écrire cela sans rire??? :-))

    • En 1995, Lisée dit qu’Ottawa a “volé” le référendum par l’assermentation rapide de 44 000 immigrants vivants au Québec.

      Lisée dit alors, dans un calcul rapide, que ce 44 000 personnes représente le nombre de votes “volés” au camp du OUI en faveur du NON.

      Toutefois, Lisée omet de dire que du nombre de 44 000 personnes assermentées, à peine la moitié peuvent voter.

      Lisée omet de dire aussi si ces nouveaux canadiens ont voté. Ce qui n’est pas le cas.

      Le DGE est resté muet sur ce fait.

      Bon an mal an, le nombre d’immigrants assermentés au Québec est, depuis 1995, d’environ 50 000 personnes par an.

      En 2012, c’est 53 000 nouveaux canadiens qui ont été assermenté au Québec.

      L’histoire des votes volés est de nouveau d’actualité dans la sphère péquiste.

      Aujourd’hui, ce sont des étudiants ontariens qui sont accusés de “voler” les élections.

    • ENFIN LIBRES!

      Ce savoir absolu d’un esprit se sachant lui-même qrâce à une pensée devenue réflexion dans son devenir devenu advenir, c’est justement par cet Intellect ou Cogito transcendant devenu le Moi transcendant ou intellectif à l’état pur de Sapiens enfin devenus libres que cette même Liberté devenue autre dans son survenir pourra permettre aux même Sapiens libres de pouvoir enfin penser plus librement, c’est-à-dire autrement que dans le présent ou le passé inutilement.

      L’en-soi du Soi de l’Esprit s’étant en effet transformé en un pour-soi du Moi d’un Cogito renouvelé, grâce justement à cette même pensée intellective vue par Aristote et quelques autres comme à l’origine même de cet esprit conceptualisant capable de juger adéquatement de la nature réelle plutôt que supposée de toutes choses, cette même liberté de penser en question n’aura dorénavant plus besoin ni de déterminisme pavolvien ni de titinisme alambiqué ou autrement pour bien raisonner enfin autrement que dans ce Grand Vide intersidéral du Cosmos des Idées de TVK ou d’Ailleurs, cela tombe évidemment sous le Sens.

      Et cela étant, rien ne sera vraisemblablement plus délicieux pour lesdits Sapiens libres en question que de pouvoir enfin rêver en couleurs ou en 3D d’autre chose que de Po-Po encore et toujours en re-re-reprises sur son popotin tout comme à la télé pour enfin être heureux pour de vrai, c’est-à-dire sans parcs à chiens inutiles du Cogito ni autrement tout comme voilà!

      Voir Hegel et la Philosophie des Mots ou de l’Esprit bien compris pour tous les détails s.v.p…

    • @ anthrax

      C’est de cette manière qu’on faisait la guerre à l’époque.

      Les Français, dans les mêmes circonstances,
      n’auraient pas fait mieux… ou pire!

      Revenez-en!!

    • LouisRichard, mon idéal est l’indépendance du Québec, pas le PQ…

      Fritz… où voyez-vous une insulte dans ce que j’ai écrit? Il s’agit d’un FAIT. Je ne traite personne de noms, je ne dénigre aucune personne sur ce blogue. Je parle de Couillard et ce que je dis est vrai. Ce que je remarque, cependant, c’est que vous n’en dites rien. Qu’en pensez-vous? Que pensez-vous du fait que la femme de Couillard ait été recrutée par cette compagnie? Incapable de répondre?

    • Quand on lui pose des questions Flip-Flop, se dissocie des 9 années de gouvernance libéral avec Jean Charest, en affirmant que maintenant on est en 2014, comme pour évacuer tout ce qu’ils nous ont fait endurer !

      Le Dr Barette a complétement disparu du décor, tout comme Jean Marc Fournier et les autres, qui se font d’une trés grande discrétion !

      Les québécois vont-ils encore se laisser berner ? il faut croire que oui.. pour certains.

      Le parti libéral est une véritable calamité, alors que les courtisans doivent commencer à se bousculer aux portes de la grande machine libérale $

      Élisez-les et dans 5 ans, vous vous retrouverez avec Diogéne dans son tonneau, complétement lessivé et nu.

    • En 1995, Lisée disait que le référendum a été “volé” par les immigrants disant qu’un nombre anormalement élevé de nouveaux canadiens avaient été assermenté au Québec.

      Pourtant, Lisée n’a pas dit que ce nombre d’assermentation représente le % québécois de l’immigration canadienne et qu’il n’y a pas d’écart anormal entre le Québec et le Canada.

      Il y a bel et bien eu des assermentations de masse tout juste avant le référendum pour mais Lisée omet de dire qu’il était légitime pour des immigrants de recevoir la citoyenneté canadienne avant la sécession.

    • En d’autres maux, distribuer des cartes de crédit gratuites aux étudiants pour gagner ses élections serait-il vraiment profitable pour permettre aux enfants desdits étudiants achetés en question de rendre leurs propres enfants plus libres pour autant; simple question actuelle de mieux clarifier davantage ladite situation incidemment elle aussi en question si possible?

      CICÉRON

    • @anthrax
      “Le parti libéral est une véritable calamité”

      Sérieusement?? :-)))

    • SuperCass…

      Merci de votre question sans insulte. :-)

      Vous savez, je pense que si vous dites que la seule raison que vous entendez des indépendantistes est “d’avoir notre pays”, c’est peut-être que vous passez à côté d’autres arguments que vous avez sûrement déjà vus et entendus. Ou encore, vous n’en avez pas cherché vous-même par peur de changer d’avis? ;-)

      Chaque peuple devrait être responsable de son développement social, culturel et économique. Au-delà d’avoir notre propre pays, c’est toutes les décisions que ça nous permettrait de prendre en toute liberté, surtout à l’international, et je ne donnerai que Kyoto en exemple. Jamais le Québec n’aurait renié sa signature de ce protocole.

      C’est bien beau dire que le Québec réussit dans le Canada, c’est évident pour moi qu’il réussirait encore mieux sans avoir les bâtons du fédéral dans les roues. Par exemple, le dédoublement des ministères occasionne des luttes de pouvoir qui sont de vraies pertes de temps et d’énergie. Le fédéral a toujours favorisé l’Ontario, nous ne recevons pas notre part en recherche et développement, et un argument très fort ces jours-ci est le fait que l’industrie automobile est fortement subventionnée par le fédéral alors qu’il n’y a aucun équivalent pour le Québec. Le fédéral affaiblit volontairement notre économie et nous donne ensuite de la péréquation, ce qui sert bien évidemment la cause fédéraliste.

      La promotion de notre langue se ferait bien mieux dans notre propre pays. Montréal s’anglicise continuellement, c’est notre vitrine sur le monde et c’est tout le Québec qui s’anglicise en même temps. Si le Québec était un pays clairement francophone, les immigrants n’ayant pas envie de vivre en français ne viendrait sans doute pas s’établir dans un pays francophone, alors que dans une province d’un pays anglophone, ils n’ont pas de problème et continuent à 60% de choisir l’anglais. C’est un danger à long terme.

      Je vous suggère de lire sur ce site: http://www.independance-quebec.com/textes/raisons_ipso_souverainete.php#situationdufrancais

      C’est vraiment intéressant et je ne peux qu’être profondément d’accord avec ce qui y est écrit. J’aimerais vraiment que vous preniez le temps de le lire et de me revenir avec ce sur quoi vous êtes en désaccord. On pourrait avoir une vraie discussion.

      QUOI? ICI?

      Ben oui.

      Je vous laisse sur ceci, écrit par Louis Bernard, et que je trouve très vrai:

      “Les «raisons» de cette souveraineté sont nombreuses et impératives. À l’heure actuelle, le Québec n’est pas libre de ses choix : il ne peut pas s’organiser comme il l’entend et de larges secteurs de responsabilité lui échappent. Il ne peut pas changer la forme monarchique et parlementaire de son gouvernement. Il ne peut pas procéder à une véritable décentralisation des pouvoirs envers ses régions. Il n’a pas autorité sur la nomination des juges des cours supérieures ni sur le droit criminel, les banques et la monnaie, le transport aérien, maritime et ferroviaire, les pêches, la défense et la sécurité nationale. Ni sur les autochtones, le mariage et le divorce, l’assurance-chômage, les télécommunications, les brevets et les droits d’auteur. Son autorité en matière d’agriculture et d’immigration est subordonnée à celle d’Ottawa, tout comme c’est le cas en matière d’environnement ou de commerce. Et surtout, ses propres compétences ne sont pas à l’abri d’une intervention fédérale par l’utilisation soit de son pouvoir de légiférer pour des raisons d’urgence ou d’intérêt national, soit de son pouvoir illimité de dépenser même dans les domaines qui relèvent exclusivement des provinces, pouvoir qu’il ne se gêne pas d’employer de plus en plus fréquemment en profitant pleinement du déséquilibre fiscal qui l’avantage. D’autant plus que le Québec ne contrôle qu’environ la moitié de ses impôts et doit continuellement quémander pour avoir sa juste part du gâteau fédéral.
      Enfin, et c’est de plus en plus pénalisant, le Québec est quasi absent de la scène internationale, où il ne peut presque jamais parler en son nom. Non seulement cela l’empêche de défendre directement ses intérêts, cela le coupe aussi de sa responsabilité à l’égard de l’humanité. Le Québec souverain pourrait, à plusieurs égards, être un modèle pour le monde, un modèle différent de celui du Canada. Je n’en donne qu’un exemple que devrait bien comprendre M. Dion : l’accord de Kyoto. Un Québec indépendant aurait pris ses propres engagements et serait pleinement en mesure de les rencontrer, ce qui aurait évité aux Québécois, en tant que citoyens du Canada, d’être dans la position inconfortable de ne pas remplir leurs engagements envers le reste du monde en raison de circonstances environnementales canadiennes qui n’ont rien à voir avec la réalité québécoise. Au lieu d’être un modèle, nous sommes une déception.

      Le Québec n’a peut-être pas de bonnes raisons de briser le Canada, mais il a de fort bonnes raisons de vouloir devenir un pays. ”

      Encore des choses auxquelles j’adhère profondément.

      En échange, vous pourriez me donner un argumentaire de pourquoi le Québec devrait rester dans le Canada, hormis le fait que c’est un beau pays?

      Merci!

    • manonb
      Vous cherchez la paille dans l’oeil de Couillard, et fermez vos yeux pour ne pas voir la poutre dans l’oeil de Marois. Un peu d’objectivité contribuerait à rendre vos propos plus acceptables sur ce blogue d’un journal fédéraliste. La lecture du journal LeDevoir vous conviendrait mieux.

    • @manonb 9h36

      Vous écrivez: “Fritz… où voyez-vous une insulte dans ce que j’ai écrit? Il s’agit d’un FAIT. Je ne traite personne de noms, je ne dénigre aucune personne sur ce blogue. Je parle de Couillard et ce que je dis est vrai. Ce que je remarque, cependant, c’est que vous n’en dites rien. Qu’en pensez-vous? Que pensez-vous du fait que la femme de Couillard ait été recrutée par cette compagnie? Incapable de répondre?”

      1. Vos ragots sur Mme Couillard ne m’intéressent pas. Si vous aimez les ragots, parlez-nous de M. Claude Blanchet qui a été convoqué à comparaître avec sa femme devant une commission parlementaire.
      2. Je n’ai pas écrit (23 mars, 22h55) que vous écrivez des insultes. J’ai écrit que vous n’êtes pas cohérente et que vous écrivez n’importe quoi. Vous le faites encore aujourd’hui. Avant de me répondre, lisez ce que j’ai écrit.

    • @manonb

      24 mars 2014
      09h36
      votre idéal c’est la sécession dites-vous. Alors vous voterez QS je supposemais j’en doute

      G Michaud

    • La fixation du PQ sur le passé du PLQ tente de cacher la volonté de ne pas discuter des enjeux futurs. Le jupon de la cachotterie dépasse!
      Le bon côté c’est qu’on parle moins de la charte électoraliste.

    • @Pantaleon_Madore

      24 mars 2014
      09h28

      Sauf la Résistance noyautée par le parti communiste bolchévique, la France n’était pas là lorsque ca comptait. Elle collaborait . Elle était avec les Boches . À L,exemple de Drieu Larochelle et de nombreux autres écrivains et artistes.

      G. Michaud

    • @LouisRichard

      Si le salaire des gens étaient basé sur la rigueur ca voudrais dire que tu ne ferais pas une cenne… Tout comme les gens qui gère se blogue! Je te ferais remarquer que ton chum Philippe tu sais qui refuse encore de répondre au question des journalistes sur son séjour en Arabie Saoudite, sur Arthur Porter et la commission on se doutera jamais pourquoi.

    • @tous,

      dans mon commentaire précédent j’aurais dû ajouter: Demander à Anthrax

      G. Michaud

    • Les sécessionnistes disent que chaque peuple devrait être responsable de son développement social, culturel et économique.

      Mais les sécessionnistes sont incapables d’être responsables dans leurs propres domaines de responsabilités.

      Et ils demandent au peuple du Québec de leur signer un chèque en blanc.

      Jamais !

    • @ LouisRichard 10h40

      La Charte des Nations-Unies pour l’émancipation des peuples que le Canada a signé en étant membre de l’ONU. dit ceci :

      ARTICLE : 2

      ▬► Tous les peuples ont le droit de libre détermination; en vertu de ce droit, ils déterminent librement leur statut politique et poursuivent librement leur développement économique, social et culturel.

      ARTICLE 3 :

      ▬► Le manque de préparation dans les domaines politique, économique ou social ou dans celui de3 l’enseignement ne doit jamais être pris comme prétexte pour retarder l’indépendance.

    • Les libéraux devraient attendre avant de sortir le champagne.
      C’est très long 2 semaines dans une campagne électorale.

      Couillard a répété pendant 2 semaines, référendum, référendum.

      C’est le tour aux autres partis de répéter chaque jour, intégrité, intégrité.
      18 anciens ministres toujours en piste et qui ont voté 11 fois contre une commission.
      Qu’avaient-ils a cacher ?

      Honnn !
      Même vieille gang, même vieilles méthodes sitôt qu’ils seront réélus.
      18 mois dans l’opposition , une sentence trop molle.

    • LA FIN DE L’HISTOIRE?

      La nature, les moments et le mouvement de ce pur savoir étant devenus le pur être-pour-soi d’une autoconscience devenue enfin libre avec science, il devient donc mutatis mutandis un «Je» à l’état pur lui aussi; c’est-à-dire ce «Je» d’aucun autre, en raison justement de ce même nez proprement identitaire qui va demeurer le sien pour toujours plutôt que celui de Mona Lisa en tout état de cause finale ou autrement.

      En raison justement de ce contenu de l’esprit qui le différencie parfaitement de celui des autres bonobos, et à la différence de celui du roi Bobèche ou de la Reine Barbe-Bleue qui se combattraient bien inutilement dans un quelconque téléthéâtre de marionnettes pour amuser les Tout-Petits d’Ailleurs ou d’ICI, il deviendra du fait même la négativité pure du Je-Me-Moi de Po-Po ou de la reine Pédauque aux pieds pattés, tout comme ceux de ces Oyes blanches de Montmagny sous toutes ses formes, en se dédoublant tout simplement dans une nouvelle conscience pure qui ne sera donc ni celle des Autres, ni celle de Po-Po ou de son gouverne-maman, avec ou sans médias interposés. La preuve définitive en étant que, même lesdits bonobos ne peuvent souffrir aucun maquillage cultûrel, ni déguisement sociétal ou politique d’aucune sorte pour mieux pouvoir rester égaux à eux-mêmes sans plus, et à personne d’autre comme de raison…

      Et passant ainsi du coup de la petite enfance avant tout imaginaire à une adolescence un peu mieux informée, le Moi plus transcendant de leur esprit, parce devenu enfin majeur et en principe vacciné contre toutes sortes de crédulismes cultûrels parfaitement inutiles par ailleurs, tout autant que les vieux wonderbras un peu fatigués de Fatima, les mêmes futurs Sapiens libres n’auront plus qu’à retourner jouer au ballon entre deux bonnes bières avec les copains d’abord et les méméristes ensuite; comme cela arrive parfois dans la Grande Vie d’Ailleurs ou d’ICI.Là-Là, à tout le moins intercultûrellement parlant, zoo autrement, soit dit en passant. Mais encore?

      Hegel et la Phénoménologie de l’Esprit

    • La Cour suprême a entendu, hier, les arguments des parties dans le renvoi relatif à la nomination du juge Marc Nadon. À cette occasion, les avocats du gouvernement du Québec ont présenté un argumentaire relevant d’un déplorable esprit de clocher.16Janvier 2014
      Andre Pratte.

      La Cour suprême a rendu vendredi un jugement dont tous ne réalisent peut-être pas la portée historique. Le tribunal n’a pas seulement servi un camouflet au gouvernement Harper en annulant la nomination du juge Marc Nadon; il a accordé à la province de Québec une protection constitutionnelle qu’elle réclamait depuis des décennies. 24 mars 2014
      A.Pratte

      E JUGE NADON REJETÉ
      Crise de confiance
      22 mars 2014 | Antoine Robitaille | Canada
      C’est une rebuffade historique qu’a servie la Cour suprême au gouvernement Harper en rendant nulle et non avenue la nomination à la plus haute cour du juge Marc Nadon.

      De manière surprenante (réjouissante à nos yeux), la Cour a totalement rejeté les arguments d’Ottawa. Celui-ci soutenait que le juge Nadon pouvait accéder au plus haut tribunal même s’il ne provenait pas d’une cour québécoise, comme le précise pourtant l’article 6 de la Loi sur la Cour suprême. Une ambiguïté dans son libellé et dans celui de l’article 5, ainsi que des discordances entre les versions anglaise et française pouvaient laisser croire qu’il suffisait d’avoir été, dans le passé, membre du Barreau du Québec pendant 10 ans pour aspirer à devenir un ou une « suprême ». Ainsi, un juge d’une cour fédérale comme Marc Nadon, expert en droit maritime depuis des décennies, était, selon Ottawa, parfaitement admissible.

      Un militant ontarien, Rocco Galati, et par la suite le gouvernement du Québec (une première), ont contesté cette nomination. Car celle-ci minait à leurs yeux une des dimensions reconnues et positives (au sens de « qui pose un fait bien établi ») de ce qu’on appelait « société distincte » dans l’accord du lac Meech — ou plus récemment la « nation québécoise » : la tradition juridique civiliste distincte.

      Or, vendredi, la Cour s’est entièrement rangée à leurs arguments. Arguments que certains « canadianistes » avaient pourtant assimilés à de « l’esprit de clocher » cet automne. La Cour l’a fait en utilisant un langage fort, plutôt rare dans sa prose lorsqu’il est question du Québec. Il faut lire les six juges de la majorité (un s’étant récusé et un autre étant dissident) qui, après s’être plongés dans les intentions de ces législateurs qui ont forgé les lois sur la Cour suprême depuis 1875, concluent : « L’article 6 vise (i) à garantir une expertise en droit civil et la représentation des traditions juridiques et des valeurs sociales du Québec à la Cour et (ii) à renforcer la confiance du Québec envers la Cour. » Un peu plus et on croirait que l’accord du lac Meech, qui aurait constitutionnalisé la notion de « société distincte », a été entériné.

      Le jugement dans l’« affaire Nadon » en a surpris plus d’un dans la communauté juridique. Surtout parce qu’il réfère à plusieurs notions sociologiques et de politiques (« valeurs sociales », « confiance »). La Cour suprême est hautement politique, on le savait. D’une part, on peut imaginer que les juges ont détesté être traités de manière cavalière par le gouvernement Harper, qui a tenté de modifier rétroactivement, dans une loi mammouth, les règles de nomination. Cela a contraint les juges — fait sans précédent — à se pencher sur la nomination d’un des leurs, ce qui contrevient au principe de justice naturelle élémentaire où l’on ne doit pas être « juge et partie ». D’autre part, il y a peut-être dans ce jugement un « effet Bastien ». L’historien Frédéric Bastien a démontré, grâce à une enquête minutieuse, les liaisons dangereuses, au moment du coup de force constitutionnel de 1981-1982, du juge en chef Laskin avec le premier ministre Trudeau. Le livre, La bataille de Londres (Boréal) a même forcé la Cour à faire enquête sur elle-même (encore juge et partie…) l’automne dernier.

      Si l’on voulait vraiment protéger la tradition civiliste québécoise pour raffermir la confiance des Québécois dans le fédéralisme, ne faudrait-il pas envisager d’autres réformes ? D’une part, pourquoi la Cour d’appel du Québec ne deviendrait-elle pas le tribunal de dernière instance en droit civil ? D’autre part, ne devrait-on pas « décentraliser » la manière dont les « suprêmes » sont nommés actuellement, c’est-à-dire par le premier ministre fédéral seul ?

    • Les Pikiouroteux disent que des députés libéraux ont voté contre la CEIC.

      Mais ils oublient de dire que ces députés voulaient avant tout que les enquêtes policières soient suffisantes pour porter des accusations.

      Sans enquêtes policières, la CEIC aurait été une coquille vide comme la Commission Ménard sur le Printemps Minable.

    • Le chef caquiste rappelle 32 candidats libéraux, 16 anciens ministres et 16 députés, ont voté 11 fois contre la tenue d’une commission d’enquête sur l’industrie de la construction. Il déplore que Philippe Couillard ait choisi «dans son armée beaucoup d’anciens combattants qui ont combattu la commission d’enquête publique.»

    • @ lobwedge… (10h31)

      Votre commentaire sur la Collaboration vs la Résistance en France
      lors de la 2e guerre mondiale est aussi saugrenu, insignifiant et inutile
      que celui d’anthrax sur la Guerre entre français et anglais au 18e siècle!

    • @manonb

      Merci de votre réponse. Je prend un court moment pour répondre en partie mais des que j’aurai plus de temps, je ferai une réponse plus complète.

      Il y a certains éléments de votre réponse qui ne reflète pas la vérité. Comme le fait que Montréal deviendrait plus anglophone. C’est le contraire qui se produit car la loi 101 fait en sorte que les immigrants qui sont concentrés a Montreal sont obligés de s’inscrire a l’école française. De plus comme le ministère de l’immigration du Québec sélectionne les immigrants a priori pour leur connaissance du français, le français ne peut que faire des avancées. Ensuite un bon nombre d’anglophones sont parti au cours des 30-40 dernières années faisant en sorte que le renouvellement de cette communauté devient de plus en plus problématique.

      Vous parlez du secteur automobile qui est concentré en Ontario mais vous ne parlez pas du secteur de l’aviation qui est concentré au Québec. Historiquement ces deux industries se sont installées dans ces provinces par une volonté au fédéral de partager ces industries entre les deux provinces plus importantes. L’aviation ici fonctionne assez bien merci – c’est certain qu’il serait possible de faire mieux mais au moins on a pas eu a vivre les années difficiles que l’industrie automobile a vécu dernièrement.

      Quand au partage de la richesse du fédéral je souhaite quand même vous signaler que la fédération établi des normes nationales même pour des secteurs d’activité provinciaux. La raison est simple: il faut assurer que même les provinces plus pauvres aient accès aux même niveau de service que les autres provinces. Je vous donne un exemple: il y a plusieurs années je travaillait sur une réponse a un appel d’offres pour fournir des systèmes de stockage pour archiver les fichiers de modalités médicales (échographie, radiologie, CT scan etc.) ces fichier se devaient s’intégrer également dans le système de dossier électronique des patients. C’était le fédéral qui payait la note pour ces systèmes de stockage – même si c’était le ministère de la santé du Québec qui avait écrit l’appel d’offres et que la décision lui revenait. Le point est le suivant: toutes les provinces ont reçues du fédéral un budget pour l’acquisition de ces Systèmes. (En passant nous n’avions pas gagner l’appel d’offres – un de nos compétiteurs fut sélectionné).

      Pour les dédoublement, j’ai souvent remarqué que le Québec possède des ministères qui n’ont pas leur place et devrait plutôt être intégré avec leur équivalent fédéral. Transport, environnement, Revenu, me viennent immédiatement a l’esprit. Nous devrions avoir qu’un seul mécanisme de contrôle des marché financier; la SEC aux USA ont des dents très longues pour surveiller et pénaliser les fraudeurs. Ici, le type de Norbourg est déjà libre…

      Je poursuivrai plus tard ma réponse.

    • La CEIC révèle que les Pikious sont aussi impliqués dans la fraude massive depuis longtemps.

      Contrairement au PLQ, le PQ a toujours fermé les yeux sur les pratiques croches de ses députés comme ce fut le cas avec les 50 000 cartes de membres achetées en une semaine sous de faux noms pour le compte de Boisclair.

    • il y a 13 minutes
      Je m’en DOUTAIS parce que c’est Charest qui l’a nommé… TOUT ce qui est LIBÉRAL = CROCHE…

      Celine Galipeau
      il y a 11 heures
      Le DGEQ est un donateur libéral ….
      On se fait avoir sur toute la ligne et c’est lui qui a le pouvoir de vérification des électeurs frauduleux !
      Une autre scandale à venir, la campagne la plus sale que je n’ai jamais vue !

    • «Alors, Grand Chef? Où en êtes-vous au juste dans votre indépendance cultûrelle finalement?»

      Hochelaga: «Il pleut des prunes bergère!»

    • Peut on vraiment prendre André Pratte au sérieux lorsqu’il écrit de telles balivernes comme l’éditorial de ce matin ? (un de plusieurs articles biaisés et totalement déconnectés de la réalité).

      Et on ne peut pas avoir de débat constructif sur ce blogue ? Que des litanies d’insultes entre libéraux aplaventristes corrompus et pékisses de gogoche ?

      Et Pratte qui en rajoute en tentant de nous faire avaler de telles couleuvres ?

      À quand un journal sérieux ? Ca ressemble a du “Occupation Double” pour adultes attardés, indigne d’un grand quotidien !!

    • Candeli Candela Candeli Cadela hahahahahaha
      Candeli Candela Candeli Cadela hahahahahaha
      Candeli Candela Candeli Cadela hahahahahaha
      Candeli Candela Candeli Cadela hahahahahaha
      Candeli Candela Candeli Cadela hahahahahaha
      Candeli Candela Candeli Cadela hahahahahaha

    • @dalmasca

      24 mars 2014
      11h41

      Il y a certaines choses, pourtant élémentaires, que vous ne comprenez pas:

      1) Ce n’est pas la commission d’enquête qui fait la vrai job mais bien la police soit l’UPAC en concordance avec l’escouade Marteau;

      2) La mise sur pied et l’exécution d’une telle commission d’enquête est extrêmement couteux et est souvent un exercice périlleux qui ne donne pas toujours les résultats escomptés et contribue souvent à juste salir des individus;

      3) Puis-je vous faire remarquer que le PQ était contre cette commission d’enquête (à preuve les enregistrements de Claude Arsenault qui le prouvaient) en dépit du fait que les députés péquistes faisaient tout, à l’assemblée nationale pour faire croire qu’ils la voulaient. Avez vous remarqué que Marois n’en parle pas trop?

    • @dalmasca

      24 mars 2014
      11h06

      “C’est le tour aux autres partis de répéter chaque jour, intégrité, intégrité.
      18 anciens ministres toujours en piste et qui ont voté 11 fois contre une commission.
      Qu’avaient-ils a cacher ?”

      Coudon…Sortez les vos preuves!

      Vous n’avez rien. Je vais vous faire lire un texte très intéressant sur Pauline Marois!

      Titre de l’article de Jeffrey Foucault: Les richesses et histoires nébuleuses de la fortune de Mme Marois.

      http://www.politiquebec.com/showthread.php/3205-Les-richesses-et-histoires-n%C3%A9buleuses-de-la-fortune-de-Mme-Marois

    • @caqueux-qui-caquette

      24 mars 2014
      08h27

      Pôvre de vous…

      Toutes les preuves sont là pour démontrer que Le PQ est en chute libre (Déclarations de paniques etc…). Noter aussi que Léger Marketing ne produit pas de sondages …C’est parce que c’est pas beau pour le PQ!

    • Des invidus de l’Ontario ont volé un gallon de Notre tellement pure sirop d’érable Québecois de Catégorie A-1 (le foncé). Le ministre québecois de la pureté, M. Bernard Drainville, est sur cette affaire. Si vous entendez parler de ce gallon, vous pouvez aussi appeler Claude Poirier.

      Selon nos sources sures, ce gallon est rendu dans le coin de Hawksbury (en face de Lachute ) , et comme vous le savez, Lachute étant rendu un endroit de pélerinage nationaliste depuis que Madame Marois y a donné sa mémorable performance de caserolles au printemps 2012. Bing bang bing bang.

      Psssst, ces Ontariens-là, violer un endroit sacré….Aucun respect.

    • @pantaléon Madore,
      si vous croyez que mon commentaire est saugrenu, alors grand bien vous fasse et je serai d’accord avec vous si vous acceptez qu’il contient une bonne part de vérité.

      G. Michaud

    • Pourquoi on veut être souverain

      1) Pour pouvoir décider dans tous les domaines de la vie d’une nation.
      2) Pour éviter le dédoublement en gestion des programmes en environnement.
      3) Pour éviter le dédoublement en justice
      4) Pour éviter le dédoublement au ministère du revenu
      5) Pour éviter le dédoublement en gestion des programmes de santé
      6) Pour éviter le dédoublement en Éducation supérieure
      7) Pour éviter le dédoublement dans les services de diplomatie
      8) Pour éviter le dédoublement dans la gestion des infrastructures
      9) Pour éviter le dédoublement en agriculture
      10) Pour éviter le dédoublement dans les pêcheries
      11) Pour pouvoir décider le l’orientation a donner à nos forces armées
      12) Pour décider de quesl OSBL nous voulons financer surle plan internationnal….pas seulement les OSBL à caractère chrétien.
      13) Pour décider des dépenses militaires…..genre des avions à 35 milliards
      14) Pour pouvoir défendre notre langue sans avoir recours à une clause nonobstant
      15) Pour développer notre économie selon nos valeurs et nos orientations propres
      16) Pour pouvoir avoir une voix au concert des nations
      17) Pour pouvoir reprendre notre signature au protocole de Kyoto
      18) Pour Abolir le sénat
      19) Pour se débarrasser de la Monarchie
      20) POUR ÊTRE COMME TOUT PEUPLE NORMAL (i.e. être maître de sa destinée).

    • Est-ce que les séparatistes vont voter pour Québec Solidaire ou Option Nationale, ce sont les seuls parties politique qui garantisse un référendum.

    • Des invidus de l’Ontario ont volé un sac de fromahe en crotte (celui qui fait couik couik) à Lachute . Il s’agit d’un fromahe de qualité Québec catégorie A-1, faites avec des vaches pures québecoises (les grosses blanches patchées noires qui passent leur temps à manger du foin). Le ministre de la pureté, Bernard Drainville est sur l’affaire. Si vous avez des renseignements, pouvez aussi appeler Claude Poirier , ça lui fera plaisir.

      Ah ces ontariens, zéro respect pour le fromahe qui fait couik couik.

    • @nanlaj

      «Peut on vraiment prendre André Pratte au sérieux lorsqu’il écrit de telles balivernes comme l’éditorial de ce matin ?»

      Pourriez-vous svp être un peu plus explicite ? Je viens de lire l’article et je ne vois vraiment pas ce que vous lui reprochez.

    • philomene964
      “….Le DGEQ est un donateur libéral ….”
      PKP est aussi un donateur libéral. La campagne est sale comme vous dîtes, et ce sont des gens comme vous qui y contribuent. L’odeur de la défaite semble vous faire perdre votre civilité.

    • @tous

      La prochaine fois que vous regarderez LCN, observez bien la bande au bas de l’écran qui passe des “nouvelles”. Faites le sur une assez longue période.

      Vous allez constater qu’une partie très importante est dédié a des messages pro PQ et anti libéraux.

    • @ godin1963, 24 mars 2014, 13h09

      Pauvre Godin !

      Demande donc au Pikou d’être souverain dans ce qui le concerne avant de demander que je te signe un chèque en blanc pour faire ta sécession.

    • Pauline Marois ACHÈTE DES FANS sur Facebook !

      http://www.youtube.com/watch?v=fJ2nMyRFI60

      Mouhahaha !

    • @pager: Tu écris”1) Ce n’est pas la commission d’enquête qui fait la vrai job mais bien la police soit l’UPAC en concordance avec l’escouade Marteau;”

      Ben c’est ça….la CEIC a “éclaboussé” mme Marois parce que Arseneault s’est fait aller la trappe en disant qu’il allait appeler Pauline……ce qu,il ne fit pas selon les écoutes…..Mais on a eu une écoute dans laquelle ils disait a Charrest que la merde allait pogner…..appel qu’ils’est empressé de raconter à Monsieur Accurso………Épinglépar Revenu Canada pour Fraude!!!!!

      L’UPAC est allé Chez qui donc? attendez que je me souvienne….Ah oui Phillipe Couillard, Roche (Sam Hammad n’y était-il pas associé?), la soeur de Monsieur Bibeau………grand argentier du PLQ……ben oui toi…..t’as raison CE QUI COMPTE C’EST LES ENQUÊTES DE L’UPAC…….tsé l’escouade qui va pas voir les membres des autres partis mais qui descend allègrement chez les libéraux!!!! Pas fort comme argument……pathétique même.

    • @tous

      Dans le jugement Nadon, la Cours Suprême se rends aux arguments du Québec. Invalidant ainsi l’éternel lieu commun des piquistes à l’effet que la Cours penche toujours du même bord. Et il y eu des cas où elle a penché du coté fédéral c’est à dire des droits fondamentaux du citoyen. Si vous connaissez un peu notre histoire, vous devez connaître la Loi du Cadenas qui empêchait chaque maison à se faire un endroit où on promouvait l’idéologie communiste(1937). Loi sous proclamée sous l’instigation du premier dictateur nationaliste du Québec: Maurice Duplessis avec , cela va sans dire l’aval du Clergé et du Chanoine Groulx et des élites du Québec.

      G. Michaud

    • Ceux qui disent que Jacques Drouin est donnateur Libéral devraient vérifier….je ne pense pas que le DGE habite en Beauce!!!!

      Copme on. Faut tout de même pas charrier…….Pis allez voir les derniers résultats dans STe-Marie St-Jacques…..quand bien même il y aurais 2 000 anglos qui s’inscrivent la PLQ est en troisième place après lePQ et Québec Solidaire……….

    • Les Pikiouroteux aiment les films avec des complots.

      C’est pour cela qu’ils ont engagé un cinéaste pour faire la campagne électorale du Pikiou.

      Comme dans les films d’action et d’aventures, le Pikiou invente un complot où tous les députés sont des vilains et où seul le Pikou est propre et intègre.

      Pourtant et lors de la CEIC, des écoutes électroniques et témoignages montrent bien que le Pikou était contre la CEIC et que des Pikiouroteux étaient impliqués dans de vastes fraudes.

    • Il faut être vraiment mal pris et que ça sente la panique au PQ pour tenter de rejouer la campagne électorale de 2012.

      Misère….

    • @nanlaj

      André Pratte a fait ressortir une excellente décision de la cour suprême du Canada…Décision que le Québec attendait depuis des décennies. Aucun gouvernement Fédéral ne pourra réduire le nombre de juge en provenance du Québec sans l’accord du gouvernement fédéral ainsi que de toutes les provinces Canadiennes(Cela inclue le Québec). Depuis 1981, c’est sans contredit la plus grande victoire obtenue par le Québec à la cour suprême. Vous trouvez que ce sont des balivernes cet éditorial dont le titre est “Un gain historique”. Au contraire, Pratte n’a fait que relater une formidable chose qui vient d’arriver au Québec.

      Voici l’éditorial de Pratte:

      http://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/andre-pratte/201403/24/01-4750644-un-gain-historique.php

    • Prière d’un homme politique

      Cette prière peut nous aider en ce temps d’élections et dans toutes nos responsabilités, politiques ou autres !

      Seigneur, vous êtes l’Amour,

      Seigneur, faites que je voie les choses à faire

      Sans oublier les personnes à aimer,

      Que je voie les personnes à aimer

      Sans oublier les choses à faire.

      Faites que je voie les vrais besoins des autres ;

      C’est si difficile

      De ne pas vouloir à la place des autres,

      De ne pas décider à la place des autres.

      C’est si difficile, Seigneur,

      De ne pas prendre ses désirs

      Pour les désirs des autres,

      De comprendre les désirs des autres,

      Quand ils sont si différents des nôtres.

      Seigneur, faites que je voie

      Ce que vous attendez de moi parmi les autres.

      Enracinez au plus profond de mon être cette certitude :

      “On ne fait pas le bonheur des autres sans eux”.

      Seigneur, apprenez-moi à faire les choses en aimant les personnes,

      Apprenez-moi à aimer les personnes pour ne trouver ma joie

      Qu’en faisant quelque chose pour elles,

      Et pour qu’un jour elles sachent

      Que vous seul, Seigneur, êtes l’Amour.

      Norbert Segard (1922-1981, Nord. Ancien ministre)

      Article publié par Paroisse St François en Val d’Escaut • Publié Vendredi 28 février 2014 •

      PS/ Norbert Segard (et non Sagard) n’avait surement pas connu le Parti Libéral du Québec, sinon il se retournerait dans sa tombe !

    • On vient tout juste d’apprendre que sur le bord de la frontière ontarienne, des ontariens ont traversé au Québec pour aller dans une cabane à sucre. Avant le repas, au lieu de la bénécité, ils ont entonné le “O Canada”.

      D’après le ministre de la pureté, Bernard Drainville, il s’agit d’un accomodement déraisonnable !

    • «Et la souveraineté, Grand Chef?»

      Hochelaga: « La souveraineté des cartes de crédit?»

    • @clb16
      J’ignore exactement pourquoi «nantaj» considérait le papier de Pratte comme n’étant que balivernes mais je vous dirais pourquoi, moi, je prétends qu’il en est ainsi.
      D’abord quel angélisme que de croire que les jugent ne seraient pas nommés en fonction de leur partisannerie, allégeance politique et agendas qui en découlent.
      En quoi le passé récent à la Cour Suprême aurait été d’une justice limpide envers les québécois. La Loi 101, il y a quelques années, en limitant le rôle de la Caisse de Dépôt dans l’affaire du CP etc. La ruse de celle-ci pendant le rapatriement 1982, vous croyez qu’à trois juges issus du Québec que cela aurait changé quelque chose. La nomination des juges selon leur partisannerie a de tous les temps changé le cours des choses. C’est de toute évidence le résultat avec aujourd’hui la Cour Suprême des U.S.A, pas différent au Canada.
      Mais la vrai question que les québécois doivent se poser, pourquoi avoir toujours à se battre pour obtenir ne serait-ce qu’un semblant de justice où la reconnaissance de nos institutions et des lois spécifiques au besoin de notre peuple. Pratte!

    • godin1963

      ” … en disant qu’il allait appeler Pauline……ce qu,il ne fit pas selon les écoutes… ”

      Selon les écoutes.

      Pourriez-vous sortir l’extrait ( des écoutes ) où Arsenault affirme ne pas avoir donné suite à cet appel qu’il voulait faire à Marois ?

      Ma mémoire n’est plus ce qu’elle était. Prenez votre temps, je ne suis pas pressé.

    • «Une taxe sur la souveraineté pour payer les impôts de ceux qui n’en paient pas, peut-être?»

      Hochelaga: «Y a rien là, Man!»

    • Pourquoi nous disputer ?

      alors que tout le monde sait que le Parti Libéral de Jean Charest était pourri jusqu’à l’os, et que plus de 20 de ses anciens ministres, réclament aujourd’hui un siége de député en souffrant d’amnésie chronique, alors que Philippe Couillard, ne les met plus à l’avant scéne !

      Ils sont tous mis au frigidaire, e attendant le jour du scrutant, même le gros docteur a soudainement disparu !

      Je vous le dit, les libéraux sont des magiciens !

      et comme dirait mon grand-pére qui aurait aujourd’hui116 ans :

      ” passez muscade ” pour signifier que le tour était joué.

    • “Même s’il croit que la commission Charbonneau aurait dû être déclenchée «plus rapidement», Philippe Couillard croit que l’attente pourrait rendre l’exercice «plus utile» (La Presse). Vraiment n’importe quoi.

    • godin1963 24 mars 13h09
      Pour contrôler le Fleuve Saint-Laurent et en tirer profit…
      Pour contrôler les transports maritimes, ferroviaires et aériens et en tirer profit…
      Pour contrôler les communications et en tirer profit…
      Pour contrôler notre système pénal et ne plus voir des bandits avoir des sentences bonbon…
      Pour ne plus payer pour des sénateurs qui se pognent le beigne à nos frais et font de la magouille…
      Pour ne plus payer pour des L-Gouverneurs tels Lise Thibeault qui fraudent impunément…
      Pour ne plus payer pour des G-G (Clarkson- Michaëlle Jean- Johnston et cie ) et autres cruches vides diplomatiques qui gaspillent des fortunes en «tourisme diplomatique» )…
      Pour ne plus payer pour les écuries et les chapeaux d’halloween de la divine Elizabeth et sa famille de fainéants qui se font entretenir par les «colonisés» d’Amérique du Nord….
      Pour ne plus faire rire de nous autres quand, depuis des décennies, le Commissaire aux Langues Officielles (sic) somme Ottawa de corriger les discriminations linguistiques …
      Pour ne plus envoyez de belles jeunesses servir de chair à canon dans des pays totalitaires corrompus qui sont de connivence avec les USA et l’Angleterre pour protéger les intérêts des pétroleuses…
      Pour ne pas devenir une seconde Louisiane en Amérique du Nord…
      Pour reprendre en main notre destin et notre économie contrôlés par certaines ethnies et un certain establishment french-canadian-anglo-saxon….
      Pour ne plus gaspiller d’énergie à se battre avec Ottawa qui rêve de nous assimiler…et avec lequel nous ne partageons pas les mêmes valeurs…
      Pour transiger avec le ROC d’«égal à égal» SI il est de bonne foi…et SI il est intéressé…
      Pour continuer à porter le flambeau de nos ancêtres qui, dans le sang, la sueur et les larmes, ont bâti un «Pays du Québec» qui fait l’envie de la planète entière…

    • @SuperCass 24 mars 2014 13h46

      Les employés de LCN-TVA travaillent et vivent maintenant sous un STRESS additionnel.

      Aucun journaliste, rédacteur ou animateur n’osera critiquer le PQ de peur de perdre son emploi.

      Ça va être beau pour les débats de jeudi à TVA.

      L’animateur Charles Bruneau va avoir un très gros rhume, tousser et se moucher continuellement le nez.

      Je ne regarde pas LCN-TVA ça change rien pour moi.

    • Friz, c’est votre message qui est mal fait, pas mon interprétation. Vous citez mon extrait sur les insultes et vous me dites de bien regarder un de mes messages, comment devrais-je lire ça autrement? Au lieu de me dire de bien lire, soyez donc plus clair? Et bien sûr, plutôt que de voir un conflit d’intérêt majeur dans les actes de Couillard et de sa femmne, vous y voyez un ragot. C’est tout simplement que vous n’avez rien à dire sur la gravité de ces faits.

      Lobwedge, NON, mon idéal n’est pas la sécession, c’est l’indépendance, pourquoi changez-vous mon vocabulaire? La séparation est nécessaire pour y arriver, mais c’est le moyen, pas le but en soi. Si vous avez besoin de mieux vous faire expliquer, je vous donne un exemple: quand un couple divorce, est-ce que son but est la séparation ou la nouvelle vie qui vient ensuite?

      samati… votre message est assez incroyable. Vous désirez rester entre fédéralistes? Avez-vous peur de nos arguments?

      Louis Richard vous écrivez: “Il y a bel et bien eu des assermentations de masse tout juste avant le référendum pour mais Lisée omet de dire qu’il était légitime pour des immigrants de recevoir la citoyenneté canadienne avant la sécession.”

      Non ce n’était pas légitime. Les immigrants se sont fait donner les réponses à leur test par des fonctionnaires. Les certificats d’immigration étaient déjà prêts alors qu’habituellement ça prend quelques semaines après ce test avant que les immigrants n’en aient les résultats et leurs papiers officiels pour ceux qui ont réussi par eux-mêmes. Mais il fallait se presser à cause du référendum, n’Est-ce pas? Une jeune immigrante avait d’ailleurs dénoncé ce fait dans une lettre ouverte: c’était comme une machine à donner la citoyenneté. Vraiment, ceci était une vraie farce, digne de toutes les manigances fédéralistes du temps. Alors cessez de vouloir minimiser ce qui était une vraie atteinte à la démocratie.

    • Avec cette histoire de votes “volés” par des étudiants ontariens, le PQ a tenté encore une fois de mentir comme en 95.

      En 1995, lors du référendum, le PQ nomme les scrutateurs.

      Le DGEQ porte des accusations contre 31 scrutateurs pour avoir rejeté de façon déraisonnable des bulletins de vote.

      Contrairement aux prétentions du camp du OUI, aucune irrégularité est noté autre que celles des bulletins de votes rejetés massivement dans le camp du NON.

    • Dernières nouvelles!

      Un automobiliste ontarien a stationné son véhicule dans un stationnement québécois à Laval.

      Le véhicule portait une plaque d’immatriculation de l’Ontario.

      Impératif francais et la Société Saint-Jean Baptiste crient à la violation territoriale de la nation et demandent aux québécois de condamner vigoureusement cet acte de provocation.

      Léo Nadeau-Blouin a convoqué une conférence de presse d’urgence. Selon nos sources, il annoncerait la nouvelle que Jean-Francois Lisée, ministre des Relations internationales et du Commerce extérieur, s’apprêterait à alerter l’ONU de cet incident diplomatique majeur où l’intégrité du territoire québécois serait menacée.

      Toujours selon nos sources, Nadeau-Blouin irait jusqu’à comparer le Québec à la Crimée, affirmant que l’Ontario est une Poutine à la canadienne.

      Et pour traiter de cette nouvelle délicate, Radio-Canada a délégué sa journaliste-vedette, la pétillante Anne-Marie Dussault, dont l’impartialité et la compétence sont reconnues de tous. La preuve. Pauline Marois, Bernard Drainville, Agnès Maltais, Gérald Larose et Marc Laviolette ont tous applaudi la décision de Radio-Canada.

      Nous retournons maintenant à l’émission en cours. Mais avant, ces cinq à dix minutes de publicité. Ne quittez pas.

    • Merci supercasse…

      Mais je me souviens d’avoir vu des statistiques très révélatrices montrant à quel point l’Ontario était favorisé.

      Je me souviens qu’en recherches et développement, ainsi qu’en infrastructures, le fédéral dépensait au Québec environ 8% de son budget, alors que nous formions 23% de la population.

      Tout de suite après le référendum, le fédéral a coupé dans les transferts en santé. Cela a bien sûr affecté d’autres provinces , mais le but visé était définitivement de faire mal au Québec. En fait, le fédéral et les libéraux n’ont aucun avantage à ce que le Québec devienne plus fort économiquement. Et notez que la dette a augmenté d’un tiers pendant le règne libéral… Un laisser-aller impardonnable.

    • Cher Fritz, vous dites que j’écris n’importe quoi… Alors que c’est exactement le contraire. Je suis articulée, et ce que je dis est sensé. Vous êtes simplement incapable de me répondre de façon adéquate, alors vous préférez faire croire que vous me trouvez incohérente. C’est assez comique!

    • SuperCass, j’aimerais avoir vos commentaires sur ceci:

      Jean-François Fortin ne voit rien de bon dans le budget conservateur

      « Loin de répondre aux attentes du Québec, à celles de la classe moyenne et aux besoins des personnes les plus démunies, le budget conservateur 2014 a sciemment ignoré toutes les demandes légitimes du Québec. Il consacre plutôt l’obstination des conservateurs à perpétuer les injustices et les conflits initiés par le fédéral depuis 2011 » estime le député de Haute-Gaspésie-La Miti-Matane-Matapdia, Jean-François Fortin.

      Déplore le député Fortin, « depuis 2011, le gouvernement fédéral a multiplié les affronts financiers à l’égard du Québec. Ses décisions unilatérales quant au financement des principaux transferts et ententes et sa gestion idéologique des programmes fédéraux ont entraîné des conséquences néfastes qui plombent les finances du gouvernement du Québec et qui auront de nombreuses répercussions néfastes pour les gens de l’Est du Québec ».

      Le budget 2014 consacre le retour en grand du déséquilibre fiscal. « Alors que le rattrapage dans le financement des transferts au cours des dernières années laissant entrevoir la possibilité pour le Québec d’assurer la pérennité des services essentiels pour les citoyens, comme la santé et l’éducation, le Budget 2014 anéantit cet espoir. Pendant que l’on s’inquiète des finances publiques du Québec, le gouvernement fédéral, grâce notamment aux 13 milliards de dollars qu’il pigera au cours des quatre prochaines années dans la cagnotte de l’assurance-emploi, dégagera des surplus juste à temps pour l’élection de 2015. » s’indigne Jean-François Fortin.

      « Quand on regarde le budget, on ne peut que trouver cyniques les récentes sorties des ministres québécois Denis Lebel et Maxime Bernier qui accusaient le Québec de ne pas favoriser suffisamment son développement économique. Pendant qu’Ottawa trouve 250 millions de dollars par année pour l’industrie automobile de l’Ontario, l’industrie forestière du Québec devra se contenter de miettes, soit à peine un peu plus de 10 millions de dollars par année. Cette décision, combinée à l’abolition pure et simple du crédit d’impôt pour les fonds de travailleurs qui a contribué à la croissance et la création d’entreprises de la région, nous rappelle que le gouvernement qui néglige l’économie de l’Est du Québec c’est le gouvernement fédéral, pas celui du Québec » a tranché le porte-parole du Bloc québécois.

      Jean-François Fortin dénonce aussi l’occasion ratée du gouvernement fédéral de répondre à un besoin préoccupant manifesté par plusieurs acteurs de la région, soit la mise à niveau des brise-glaces de la Garde côtière, l’absence de compensations monétaires chiffrés dans le budget pour les producteurs laitiers et une somme nettement insuffisante pour l’entretien et la réfection des ports pour petits bateaux.

      Enfin, le député Fortin dénonce le fait que le gouvernement fédéral s’attaque de plus belle à la formation de la main-d’œuvre et à la compétence québécoise en matière d’éducation, laissant craindre une fois de plus un saccage des programmes qui existent déjà au Québec. (L’Avantage)

      Et sur ceci:

      Jean-François Fortin explique que le fédéral a ignoré volontairement les demandes du gouvernement québécois.

      Dans un premier temps il critique Ottawa qui va investir 250 millions de dollars cette année en Ontario pour l’industrie automobile alors que le Québec va recevoir 10 millions cette année pour l’industrie forestière.

      Je me demande combien a été investi en aéronautique? Le savez-vous? Je vais faire des recherches.

      Merci!

    • anthrax

      24 mars 2014
      14h36

      Vous avez oublié ceci:
      Seigneur faites qu’Anthrax comprenne que les Québécois veulent un Canada fort.

    • «Alors? La libération par l’Esprit ou par les mots, Grand Chef?»

      «Naaaaah! Seulement par la Broue, Man! Tu veux des preuves?»

    • Les péquistes sont vraiment dans le trouble.

      D’un côté, ils ont un parti dont l’objectif premier est la séparation du Québec. Tant et aussi longtemps, qu’ils promettent de ne pas tenir de référendum dans le mandat, ils pourraient espérer former le gouvernement.

      Par contre dès qu’ils parlent d’organiser un référendum (ouvrir la marche vers la séparation), ils descendent dans les intentions de vote au point ils pourraient former la deuxième opposition.

      C’est la meilleure preuve que la majorité des Québécois ne veulent pas de la séparation du Québec.

      Malgré cette absence de support, les caribous péquistes continuent de foncer vers l’abysse.

    • @LouisRichard

      Philipe Couillard estime que les québécois non pas à savoir ce qu’il a fait en Arabie Saoudite, il non pas à savoir non plus se que le PLQ a fait dans l’histoire de corruption, moins vous en savez mieux le PLQ se porte. Bien surement que tu as des part dans le PLQ…

    • pager

      24 mars 2014
      12h49
      —————–

      Un peu de lecture.

      http://retablissonslesfaits.org/tag/claude-blanchet/

    • «Et l’Identité? Qu’est-ce que l’Identité, Grand Chef?»

      Hochelaga: «C’est MOI, Stupid! HÉ! HÉ HÉ!»

    • Dernières nouvelles!

      Jean Charest qui prononcait un discours à laChambre de Commerce pour un groupe d’affaires francais, alors que les journalistes voulez l’interroger sur son intégrité, s’est enfui par les cuisines avec ses gardes du corps !

      On l’a vu en direct à la télé !

    • Mme Marois qui accuse encore les libéraux de manquer d’intégrité (mais qui refuse de dire qu’ils sont corrompus) ! Elle qui est tombée dans le pure duplessisme lorsqu’elle a dit aux gens de la Gaspésie que le financement dans la cimenterie était dû au fait que les gaspésiens avait “votés du bon bord”!

      Décidément la chef péquiste devrait parlée plus d’économie, de santé et d’éducation!! C’est ca les vrais affaires!!

    • Pour ceux qui serait désireux de voter à une élection provincial illégalement, il paraît d’aprés le

      DGE que l’amende débute à partir de $ 5000 !

      On a entendu des étudiants ontariens trés fâchés, qui affirment qu’ils vont quand même voter.

      Essayez-vous donc pour voir (si vous n’avez pas le droit)

    • Des histoires invraisemblables ont été inventées par le PQ lors du référendum de 95.

      Pourtant, le DGEQ a noté seulement que des bulletins de votes pour le NON ont été rejeté massivement parce que les scrutateurs étaient nommés par le PQ.

      Pour ce qui est des immigrants en 95, il y a eu 42 000 assermentations au Québec et 220 000 pour le Canada tout entier. Donc, rien d’anormal autre que des assermentations furent devancés compte tenu d’une sécession éventuelle.

      Parmi ces 42 000 nouveaux canadiens, à peine 15 000 pouvaient voter.

      Mais on ne peut savoir si ces gens ont voté.

      Aujourd’hui, le PQ invente une autre histoire du même genre pour faire PEUR à la population.

    • Ceux qui s’inscrivent comme électeurs en respectant la loi ne volent rien. “Rassurée, Pauline Marois ne craint plus l’ingérence d’étudiants ontariens dans les élections québécoises” (La Presse). Dire une chose une journée et son contraire le lendemain. C’est comme Couillard au sujet de la CEIC; n’importe quoi.

    • «Ça alors! Qui l’eut cru? La souveraineté par les mots!»

      Hochelaga: » Why not? Have a beer! C’est la tournée de Po-Po! Santé!»

    • Ça sent le faisandé…

      l’ancien premier ministre Jean Charest a annulé un point de presse à Montréal au moment même où le bilan éthique du PLQ refait surface dans la campagne.

      « Il s’est sauvé sans répondre aux questions des journalistes, a raillé M. Legault. On peut penser que M. Couillard a demandé à M. Charest de se taire. »

      La Presse, 24 mars

    • «C’est cool, Grand Chef! C’est cool! Tope-là?»

      Hochelaga; «Tope-là!»

    • Bravo au modérateur……..Ça a l’air qu’on peut pas répondre à quelqu’un qui nous traite de pauvre…..

    • L’article UN du programme du PLQ :

      Continuer le désarmement moral de la population !

      Mort à l’éthique !

    • @souverain15h11 “…un «Pays du Québec» qui fait l’envie de la planète entière…” Je suis, moi aussi, fier du Québec qui a réussi, à travers les siècles et contre vents et marées, à conserver sa culture et à se développer. Mais de là à dire que nous faisons l’envie de la planète entière…

    • @ LFK pourriez vous nous sortir la portion de l’Écoute où il appelle Pauline Marois?

      Est-ce que Monsieur Arseneault n’a pas déclaré sous serment devant la commission qu’il faisait du pétage de broue?

      Est-Ce qu’on a oui ou non entendu le premier Ministre Charest parler avec Arseneault…..Est-ce qu’on a entendu Aeseneault se vanter qu’il avait déstabilisé Charest….coud donc avez vous écouté la commision?……

    • @yosemite85

      24 mars 2014
      16h10

      Vous avez écrit:

      “Philipe Couillard estime que les québécois non pas à savoir ce qu’il a fait en Arabie Saoudite, il non pas à savoir non plus se que le PLQ a fait dans l’histoire de corruption, moins vous en savez mieux le PLQ se porte. Bien surement que tu as des part dans le PLQ…”

      Vous mélangez tout…Nous prenez vous pour des imbéciles? Le Dr Couillard est allé pratiquer la médecine en Arabie et c’était parfaitement son droit (Vous, vous sentez vous dans l’obligation de conter votre vie à tout un chacun?). Cela n’a rien a voir avec quelques scandales de corruption qui ont pu se produire ailleurs dans le monde!

    • “Un Québec indépendant devrait renégocier un accord avec l’Europe, dit (Pierre-Marc)Johnson (La Presse). Une non nouvelle.

    • Un conseil à tout les péquistes. Si vous ne voulez pas voir le parti Libéral prendre le pouvoir, votez pour la CAQ.

    • À tous les péquistes qui s’enfargent dans les fleurs du tapis à propos de l’Ontario qui s’apprête à envahir le Québec…Voici les règles qui s’appliquent si un individu veut voter:

      Les règles sont claires:

      1) Avoir 18 ans;

      2) Être citoyen canadien;

      3) Être domicilié au Québec depuis au moins six mois (payer ses impôts au Québec, avoir une carte d’assurance maladie ou un permis de conduire de la province; un bail, toutefois, ne suffit pas).

      Il est où le problème?

    • davlam

      24 mars 2014
      16h25

      Décidément la chef péquiste devrait parlée plus d’économie, de santé et d’éducation!! C’est ca les vrais affaires!!

      —————
      Pourtant le slogan des libéraux est;
      Les vraies affaires !

      2 semaines à parler d’un référendum que personne ne veut.

      Les libéraux ont de la suite dans les idées .
      PLQ, 1973; «Non au séparatisme -Bourassa notre garantie»

      Depuis 1973 , ils brandissent la séparation pour se faire élire. sinon , ils seraient un parti moribond.

    • Castigat ridendo Mores

      Notons aussi, pour résumer cette question des identités réelles ou supposées, que cet Intellect pensant de Maître Descartes étant aussi et comme par hasard cet Esprit qui se pense selon Maître Hegel, la liberté retrouvée du même Esprit enfin allumé des Sapiens n’aura plus aucun besoin ni des chandelles de Po-Po ni des lanternes de Diogène pour s’éclairer selon Socrate; et tout étant dans tout à nouveau, sauf dans les gazouillis de certains pits-pits pas encore complètement au fait de toutes les Grandes Choses de la Vie (GCDV) par cassettes interposées, ce ne sera plus qu’un simple jeu d’enfant que de pouvoir en disposer à sa convenance ou selon ses intérêts plus personnels comme de raison.

      Alors, que faire de plus en la matière sans petit catéchisme devenu parfaitement inutile pour mieux penser plus librement, mes chers-z-amis?

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Barbe-Bleue_(op%C3%A9ra-bouffe)

    • C’est quand même étonnant de redécouvrir chaque jour des Québécois qui veulent faire du Québec un pays séparé du Canada.

      Depuis que j’ai conscience de la politique, c’est pour moi la première fois avec Stephen Harper que je découvre de mon vivant un Canada dirigé par un gouvernement majoritaire dont le chef n’est pas un Québécois.

      Trudeau, Mulroney et Chrétien sont des Québécois qui ont tous été premiers ministres d’un pays mal aimé par les souverainistes mais quand même premiers ministres d’un pays tout en étant à la tête d’un gouvernement majoritaire. Sauf que le pays dont ils ont été premiers ministres est pas mal plus gros, pas mal plus diversifiés que ne l’est le Québec… vous rêvez petit les souverainistes et je n’aime pas.

      Daniel Verret

    • @lukos 24 mars 16h50
      Le peu qui reste à ne pas nous envier ne connaît pas le Québec….;-))
      Bon d’accord pour quelques exceptions, la liste desquelles je vous invite à me proposer avec une «cordiale insistance»…
      J’attends votre liste d’«envieux», laquelle, je présume, doit forcément inclure l’Ontario avec toutes les entourloupettes qu’ils font pour nous forcer à rester auprès d’eux..
      @ Fritz2 , allez, parlez-nous de votre Allemagne natale…qui vous est si chère , mais que vous préférez «abandonner» parce que vous êtes bien mieux dans ce Québec que vous dénigrez…

    • @pager 17h12 “Le Dr Couillard est allé pratiquer la médecine en Arabie…” Il n’y est pas allé pour y pratiquer la médecine, mais en tant que conseiller. Pourquoi l’appeler Dr avec un D majuscule? Les médecins, même en sarrau blanc, ne sont pas des magiciens et n’ont rien de sacré.

    • @lukos 24 mars 17h18
      “Un Québec indépendant devrait renégocier un accord avec l’Europe, dit (Pierre-Marc)Johnson (La Presse). Une non nouvelle.
      Et oui, la propagande Gescasienne à son meilleur; tout comme Sympatico, avec sa page d’accueil qui, depuis 2 semaines, «démonise» son ennemi juré: PKP…
      La fin justifie les moyens que je vous disais…

    • @lukos – 24 mars 2014 – 16h50
      Mais de là à dire que nous faisons l’envie de la planète entière…

      LOL … On a raison d’être fier d’être Québécois(es), mais SVP un peu de mesure :-).

    • @: pager — 23 mars — 14h45
      De par votre réplique ci dessous à nunu et anthrax vous ne vous améliorez pas du tout. Vraiment déprimant votre aveuglement.
      Vous dites:
      @ nunu 12h45
      Cette histoire de dire que les Libéraux sont responsables de tous les péchés d’Israël….C’est votre crédo à vous les péquistes, c’est de la figuration, ça n’existe pas et les sondages démontrent que plus personne ne vous croit!

      Nier les magouilles libérales pendant 9 ans relève d’une perte de conscience provoquée par un endoctrinement trop sévère pour vos capacités intellectuelles qui se prolonge indûment
      dû à votre incapacité de réaliser les vrais affaires malsaines des libéraux et votre obsession anti-péquistes.
      P.S.:Même le docteur couillard n’y pourra rien. Pauvre vous!

    • Je ne suis maintenant ni libéral ni péquiste. Je suis, merci à mon âge et à mon expérience de la nature humaine, non partisan. J’ai toujours voté, sauf une fois au fédéral parce que j’étais à l’extérieur du pays et la seconde fois au municipal pour raisons de santé. Cette fois ci, je me demande vraiment pour qui et si je voterai. On nous prend vraiment pour des valises.

    • L’Enfer, c’est les Autres.

      «Té qui toé?» Sartre

    • @dalmasca, pas la faute de Mr Couillard si PKP à brandi le poing dans les airs avec son fameux: “Faire du Québec un pays!!” avec Mme Marois à ses côtés qui applaudi énergiquement. Franchement! Tu l’a déjà oublié celle là?

    • “Legault appelle les Québécois à se «botter le derrière»”

      Encore?

      Ça fait au moins 40 ans qu’on arrête pas de se botter le derrière…

      les uns les autres!!

      On aurait mieux compris s’il avait parlé de se grouiller le …

    • @: nunu — 23 mars — 10h48

      Intéressant et instructif votre historique 2004-2013 sur le docteur couillard.
      La Presse devrait vous publier afin que la population sache qui est vraiment ce docteur?

      Votre questionnement suivant devrait suscite beaucoup de curiosité et d’inquiétude d’avoir pareil individu comme PM.

      «Quand on fouille un tant soit peu les affaires ténébreuses qui traînent aux basques du chef du Parti Libéral du Québec, deux questions sautent vite à l’esprit :

      - Pourquoi fait-on si peu état de ces « vraies affaires » dans la campagne électorale actuelle ?
      - Et qui donc assure cette omerta dans l’opinion publique ?

    • “On a raison d’être fier d’être Québécois(es)”

      On peut s’estimer chanceux d’être né ici plutôt qu’ailleurs
      mais je vois pas ce que la fierté vient faire là-dedans…

    • UNE HISTOIRE QUI FINIT BIEN

      LE CYCOLPE Polyphème: «TU T’APPELLES COMMENT?»

      ULYSSE: «MON NOM EST PERSONNE.»

      http://leblogdevillegu.over-blog.com/article-32406711.html

    • CORRUPTION – PQ
      Si vous êtes comme Jean-François Lisée, vous pensez probablement que la corruption au Québec a débuté il y a 9 ans, avec l’arrivée de Jean Charest. Les gens un peu plus intelligents auront sans doute déjà compris que la corruption est aussi vieille que le Québec.
      Quand Charest est devenu premier ministre, l’empire Accurso existait déjà et il avait fait de très bonnes affaires avec le PQ.
      Si les journalistes ont été très durs avec le PLQ sur les questions de corruption, force est de constater qu’ils ont été plutôt complaisants avec le PQ, pour preuve, plus personne ne se rappelle des liens unissant Accurso au PQ. Voulait-on protéger des amis ?
      Oxygène 9
      Oxygène 9 c’est une grosse histoire de corruption québécoise qui s’est déroulée au début des années 2000, à l’époque le PQ était au pouvoir.
      Oxygène 9 était une firme de lobbyiste qui se spécialisait dans « la consultation en gestion stratégique, en financement de projets et en développement de marché ». Autrement dit, un machin qui servait surtout à obtenir des subventions du gouvernement

    • @souverain
      batir le Québec dans la sueur et les larmes dites-vous. Comme les autres pays et surtout en Afrique et d’Europe et même d’Asie. Pas mieux mais aussi pas plus mal. Mais comme d’habitude vous jouez à la victime au nom des nôtres. Vous oubliez qu’une grande partie de ces larmes et de ces sueurs furent le fait de décisions des élites nationalistes- Chanoine Groulx et Duplessis – qui pour nous permettre d’atterrir au 20 ème siecle où le droit de vote des femmes étaient acquis depuis 20 ans, où par la volonté du clergé, un ministère de l’éducation et de la santé relevaient de l’idéologie communiste. Et comme le Québec se devait de protéger et sa langue et sa foi, ils ne trouvèrent rien de mieux à proposer que le “Retour à la Terre”, où des milliers des nôtres se sont crevés à défricher des terres de roches en Abitibi et dans l’arrière pays du bas du fleuve; car la grande ville où affluaient de pauvres paysans que leurs terres n’arrivaient plus à faire vivre, était devenue un lieu de perdition de nos valeurs traditionnelles. Je peux vous dire que je parle en connaissance de cause. À vous lire on croit que vous êtes un nostalgique de cette époque de misère. Que de bêtises avons-nous réalisées au nom de la sacro sainte nation.

      il y a une autre imposture dont vous vous réclamez. Vous laissez supposer que les patriotes étaient des séparatistes voulant faire sécession du Bas-Canada. Ils luttaient avec des compatriotes du Haut-Canada pour l’avènement d’un gouvernement responsable. C’est à dire “no taxation without representation”. Sans doutes vous abreuvez-vous auprès d’historiens nationalistes mais il y a aussi des historiens -francophones- qui ont publié une autre version de l’histoire.

      Il me semble vous avoir dit assez souvent de continuer à traîner votre misère nationaliste. Mais cela ne va pas changer le cours de l’histoire ni nous conduire vers le Grand Soir de la Laurentie libérée. Pendant ce temps le Québec avance avec confiance et surtout compétence pour participer à l’aventure Canadienne.

      Cordialement,
      G. Michaud

    • @: apocalypse — 23 mars — 11H
      Votre réplique à @nunu – 23 mars 2014 – 10h48
      « Lorsque vous aures des preuves de malversations contre M. Couillard, il va nous faire plaisir de les lire, entretemps, allez prendre l’air, vous en avez grandement besoin!»

      Moi je vous suggère fortement:
      Qu’il vous faudrait d’abord enlever vos œillères libérales.
      Tant qu’à votre demande de preuves, il y a assez d’anguilles sous roches pour créer des doutes très sérieux et même plus.
      Il n’y a pas de fumée sans feu.
      Comment pouvez-vous sérieusement réfuter ces faits?

    • Excellentes questions lucie1198…
      Je ne sais pas si c’est la loi de l’omerta ou l’incompétence de trop de journalistes qui sont incapables de creuser certaines affaires.
      À part Norman Lester, qui fait du vrai journalisme politique au Québec?

    • @Panteleon_Madore 18h26 “Legault appelle les Québécois à se «botter le derrière».” “On aurait mieux compris s’il avait parlé de se grouiller le …” En effet. Comme dans la célèbre et toujours actuelle chanson de Charlebois, “Entre deux joints…”. Les politiciens oublient trop souvent de tourner leur langue sept fois dans leur bouche avant de parler.

    • Eureka !!

      L’histoire des votes “volés” a été planifié depuis longtemps par le Pikiou.

      Le Pikiou dans son délire de faire des coups d’éclat a sorti cette vieille histoire des votes volés après celle de PKP et de la charte.

      Le Pikiou ne contrôle plus l’agenda politique depuis au moins deux semaines mais tente quand même de produire encore des crises comme celle de la charte.

      Toutefois, je me demande bien quelle autre surprise que le Pikiou na nous sortir encore.

    • @lucie1198

      Et que pensez-vous des magouilles du couple Marois-Blanchet qui les a rendu millionnaires. On peut accuser de tous les maux Jean Charest, mais sa fortune est loin d’égaler celle du couple Marois.

    • @lukos 17h54

      De ce que j’ai lu, Couillard est allé aider mettre sur pied une clinique de neuro-chirurgie. Comme consultant, il aurait agi en fonction de sa spécialisation…

    • nadagami… oh là là…

      Vous dites: “gouvernement majoritaire dont le chef n’est pas un Québécois.

      Trudeau, Mulroney et Chrétien sont des Québécois qui ont tous été premiers ministres d’un pays mal aimé par les souverainistes mais quand même premiers ministres d’un pays tout en étant à la tête d’un gouvernement majoritaire. Sauf que le pays dont ils ont été premiers ministres est pas mal plus gros, pas mal plus diversifiés que ne l’est le Québec… vous rêvez petit les souverainistes et je n’aime pas.”

      Et de un… ça fait justement partie de la tactique, d’élire des premiers ministres québécois. Ça permet à certains Québécois de continuer de s’identifier au Canada. C’est un leurre, une illusion, car ils sont au service du Canada anglais. Complètement. Quand on examine la feuille de route de ces premiers ministres, comme Trudeau et Chrétien, et de ministres comme Dion, on se rend compte à quel point leur seul but était d’affaiblir le Québec. Ce sont des vendus au pouvoir canadian.

      Et de deux… que veut dire un pays plus gros et plus diversifié? Un Canada multiethnique-multiculturel-superbilingue où les francophones sont traités comme une minorité comme tant d’autres plutôt que comme l’un des deux peuples fondateurs?

      Et de trois… c’est VOUS qui rêvez petit… L’important ce n’est pas la grandeur du territoire ou le nombre d’habitants… L’important c’est d’être maître, tout seul, en tant que peuple, de notre destinée. Ce qui est petit, c’est de vouloir continuellement rester subordonné à un pouvoir qui nous est supérieur. C’est ça qui est petit, infiniment petit, lâche et triste.

    • J’aimerais porter à l’attention des distingués internautes qui fréquentent ce blogue, et en particulier à l’internaute nunu et à l’internaute lucie1198, que le regretté Marcel Saint-Germain (1939-2007), l’un des quatre membres du groupe humoristique des Cyniques et à une certaine époque un membre du Barreau du Québec, a comme Philippe Couillard travaillé pendant quelques années en Arabie saoudite, alors qu’il était à l’emploi de Bell Canada International.

      Croyez-vous que l’on devrait demander au fameux IXE-13, « l’as des espions canadiens », d’enquêter sur cette grave question, afin que l’on puisse élucider si Marcel Saint-Germain a alors contribué à l’essor de l’islamisme radical au Québec ???

    • Le Parti québécois a sciemment fermé les yeux sur le contournement de la Loi sur le financement des partis politiques afin de bénéficier des largesses de l’ancien patron de Groupaction, Jean Brault, récemment reconnu coupable de fraude. Comme l’établit le rapport d’enquête du juge Jean Moisan rendu public hier, le PQ a ainsi reçu 96 400 $ entre 1995 et 2000.

    • Les péquistes en ont sorti une autre bonne.

      Le journaliste militant séparatiste Christian Rioux fait des reportages pour RDI-Radio-Canada !

      M. Harper un gros ménage s’impose à RDI-Radio-Canada svp.

      http://bazzotv.telequebec.tv/images/contenu/bloc/978.jpg

    • @Pantaleon_Madore 18h28 “On peut s’estimer chanceux d’être né ici plutôt qu’ailleurs
      mais je vois pas ce que la fierté vient faire là-dedans…” Vous avez bien raison. Ce n’est qu’une très rare et énorme chance à la loterie de la vie. Nous sommes, nous occidentaux riches et vivant dans des sociétés démocratiques, de grands privilégiés. La fierté, c’est d’en faire quelque chose de mieux encore.

    • (Suite )

      Souvenez vous péquistes de tout crin de votre joual national et péquistes de peu de Ti Poils superflus restant de la page 6 avec votre Ti Poil fondateur et la femme à poils en page 7 pour vendre la salade de Ti Poil qui n’en avait guère en page six. Avec plaisir, John Bull.

    • @emilemazola 24 mars 2014 18h41

      Oxygène 9 ça ressemble énormément à “Direction Communications stratégiques” et “Substance stratégiesÈ qui publient régulièrement des sondages bidons sur le Huffington Post Québec.

    • @lukos 16h35

      Vous nous avez habitué a plus de rigueur.

      En fait si vous ne savez pas pour qui voter, votez pour la CAQ! Il ne prendrons pas le pouvoir mais au moins vous n’aurez pas a sacrifer votre intégrité en votant pour l’un ou l’autre parti majeur.

    • Le PQ veut centrer la campagne politique sur l’intégrité. Votons pour le parti libéral, car avec le PQ on a eu droit à la Gaspésia, les nominations partisanes à l’AMT, le deal Blanchet-FTQ, la cimenterie gaspésienne, la pension à Blanchet, etc., et on aura à bien d’autres histoires abracadabrante.

    • @ manonb 18h53

      La grosseur n’a pas d’importance ! cependant le Québec est déja grand 3 fois comme la France et posséde ses propres Montagnes Rocheuses avec les Laurentides et les Appalaches, ce qui est amplement suffisant !

      On vous laisse la reine et ses institutions coloniales anglaises, et on se fait un pays à notre image, un pays francophone, du 1er peuple fondateur, les francais (1534) .

      Pour le reste de votre commentaire, ce n’est que de la bouillie pour les chats.

    • @lucie1198

      24 mars 2014
      18h08

      Amenez en des preuves. Cela fait 10 ans que vous salissez tout ce qui est Libéral. Citer des noms avec les preuves qui vont avec. Si Marois a réussi à avoir un gouvernement minoritaire c’est grâce à ce salissage de bas étage!

    • Moi aussi je veux me débarrasser du gouvernement de Miss Marois (en particulier du très antipathique Sieur DrainVille) mais il ne faut pas fanfaronner; tout peut arriver le jour des élections…

    • Deux peuples fondateurs… ben oui… ça me fait bien rire !

      il n’y avait qu’un peuple fondateur, le peuple venu de France à partir de 1534, 200 ans avant que les anglais arrivent et nous combattent !

      C’est le vrai peuple fondateur francophone, qui a été vaincu par les forces armées anglaises.

      Ce qui est assez inusité dans l’histoire.

      Le colonisateur qui se soumet à un envahisseur, les anglais.

      A mon idée, il n’y a toujours eu qu’un seul peuple fondateur, venu de France et qui fonda même des grandes villes aux États-Unies.

    • @LouisRichard 18h46 “L’histoire des votes “volés” a été planifié depuis longtemps par le Pikiou.” Comme thèse conspirationniste, j’ai lu mieux. Pourquoi pas les extra-terrestres, tant qu’à y être? Pitoyable.

    • LouisRichard… QUOI? Il y a eu des tricheries pour éliminer des votes du NON? Mais où êtes-vous allés pêcher ça? Le rejet des votes, en 1995, était même un peu plus bas que la moyenne des élections.

      C’est VOTRE camp qui a triché, et vous l’avez accepté.

      En 1995, le Canada est devenu une véritable passoire, accordant la citoyenneté en faisant fi de toutes les règles habituelles. Ce qui prend d’habitude plusieurs mois n’a pris que quelques jours. Peu de vérifications étaient faites. Paraîtrait-il que le terroriste Al Rauf Al-Jiddi faisait partie des nouveaux immigrants à qui on a bien sûre dit de voter non. En tout 45, 000 personnes, représentant 1% du vote québécois.

      Le parti libéral aussi envoyé 50 000 lettres à des Ontariens pour qu’ils viennent voter au Québec, ce qui expliquerait le nombre étonnant de plaques ontariennes dans les cours d’écoles où avaient lieu le vote.

      Le camp du non a aussi violé toute les règles sur les dépenses permises.

      “Le référendum volé selon John Smith, Beaconsfield, Canada

      La RAMQ (régie de l’assurance maladie du Québec) a déterminé qu’il y avait 300 000 électeurs sur la liste électorale qui n’étaient pas inscrits à l’assurance maladie. Ils ont envoyé des lettres pour vérifier et 50 000 sont demeurés sans correspondance. Une partie importante était de faux électeurs avec des noms et adresses fictifs, ce qui permettait à des gens de voter plus d’une fois. Étrangement, il y a eu une augmentation de 16% du nombre de noms sur la liste électorale de la circonscription de Westmount en 1995.”

      Tout ceci concorde avec le taux de participation au référendum: 93.5%. Malgré que les enjeux étaient très important, il est douteux que le taux réel aurait été aussi haut si on n’avait pas eu tant de gens qui ont voté sans en avoir le droit. Mais tout ça, je crois que vous vous en balancez.

      Vous souvenez-vous quand Sheila Copps a dit qu’il fallait écraser les Québécois? Vous souvenez-vous que c’est le Toronto Star qui a organisé le love-in et qui a payé pour des autobus, sans que ça soit comptabilisé dans les dépenses du camp du non?

      C’est drôle, il y a justement un article là-dessus dans le devoir:

      http://www.ledevoir.com/politique/quebec/377055/referendum-de-1995-le-camp-du-non-finance-illegalement

      En tout cas… si on calcule le nombre d’immigrants pratiquement illégaux et les gens qui sont venus voter sans en avoir le droit… Ils représentent au moins 5% du vote…

      On aurait gagné.

      On l’aurait, notre pays, et vous, vous auriez continué à prendre votre café le matin.

    • @ anthrax 19h13
      «La grosseur n’a pas d’importance !»
      Saviez-vous qu’en sexologie, cette affirmation pourrait faire l’objet de débats passionnés? ;-)

    • anthrax…

      Je crois que vous avez lu mon message trop vite! Je cite quelqu’un d’autre, à qui je réponds…

      Je suis tout à fait d’accord avec vous au sujet de l’avenir du Québec…

      SVP merci de lire correctement…

    • samati…

      savez-vous d’où elle vient, la fortune de Charest?
      Vous demandez-vous parfois comment il a pu, dès son arrivée au Québec, se payer une maison à 1,000,000, avec un salaire de député?
      Réveillez-vous, quand même.

    • godin1963

      “Est-ce que Monsieur Arseneault n’a pas déclaré sous serment devant la commission qu’il faisait du pétage de broue? ”

      Pourquoi croyez-vous que je vous ai posé la question plus haut, monsieur ?

      Vous écrivez : ” … en disant qu’il allait appeler Pauline……ce qu,il ne fit pas selon les écoutes… ”

      C’est ça que vous avez écrit. Ce n’est pas selon les écoutes, il n’y avait rien de tel lors de l’audition des écoutes, ie, qu’il NE L’AVAIT PAS FAIT. C’est lors de sa comparution devant la commission qu’il a affirmé ne pas l’avoir fait en tentant de faire croire

    • Si j’y pense bien, les libéraux ont été au pouvoir 9 années de file parce que les québecois en ont eu plein leur casque du gouvernement péquiste pourri qui les a précédés.

    • Voulez-vous savoir pourquoi le Québec se sera jamais indépendant? Pour trouver les origines d’un vieux complot qui perdure depuis près de 200 ans, consultez l’adresse suivante:
      http://www.axl.cefan.ulaval.ca/francophonie/Rbritannique_Durham.htm

    • godin1963

      Suite du 19h40

      … que ce ne furent que des paroles en l’air.

    • @SuperCass 19h08 Je suppose que vous faites plutôt référence à mon commentaire de 18h14. Je suis en réflexion. Et ce n’est pas facile. Je voterai possiblement pour la CAQ ou pour QS. Un vote de sympathie en quelque sorte pour des gens qui, au moins, me paraissent croire ce qu’ils disent. Et qui n’ont pas encore été corrompus par le pouvoir. Vivement le scrutin proportionnel.

    • HOCHELAGA: «LES PEUPLES FONDATEURS, C’EST NOUS, MAN»

    • davlam

      24 mars 2014
      18h19

      @dalmasca, pas la faute de Mr Couillard si PKP à brandi le poing dans les airs avec son fameux: “Faire du Québec un pays!!” avec Mme Marois à ses côtés qui applaudi énergiquement. Franchement! Tu l’a déjà oublié celle là?

      ———————-

      Pentoute !

      Il y a quelqu’un ici qui ne sait pas encore que le PQ est un parti indépendantiste ?
      Lorsque l’on devient candidat pour le PQ c’est que l’on veut un pays.

      Le poing dans les airs ?
      C’est quoi le probléme ?
      On va gagner…
      PKP l’a dit qu’il est démonstratif.
      On ne fait pas un référendum pour le perdre. Personne n’en veut de référendum.
      Je suis indépendantiste , je veux autant un référendum qu’une crise hémorroïde !

      C’est Couillard qui en parle depuis deux semaines pas le PQ ni Marois.
      Linda Goupil a dit, si j’avais su qu’il y aurait un référendum , ne ne me serais pas présenté et je serais resté chez-moi.

      L’indépendance, les fédéralistes, ils y pensent plus et en parlent plus que les indépendantistes.

    • De retour au Québec après quelques jours de repos à l’extérieur, j’ai remarqué que Legault est beaucoup plus agressif, Il semble sauter sur tout ce qui bouge. Est-ce qu’il commence à se creuser une bonne niche pour le jour du scrutin ou est-ce l’énergie du désespoir?

    • @ manonb

      désolé cher ami, la passion parfois nous fait réagir trop vite et effectivement je n’avais pas tout lu votre commentaire.

      quand on est certain d’avoir une cause juste et noble, reconnue par les Nations-Unies, et qu’on est confronté parfois à une certaine fourberie mensongère…

    • Pour tous les fumistes et révisionnistes hystériques, il serait bon d’aller corriger vos grossières déformation des faits.

      Enquêtes et rapports du DGEQ concernant les illégalités d’Option Canada lors du référendum de 1995

    • @manonb 19h26 En 1995, le camp du non a évidemment triché. De toutes les manières possibles. La démocratie est bien fragile quand s’y mettent ceux qui, comme Jean Chrétien et d’autres comme lui,croient que la fin justifie les moyens.

    • @ manonb, 24 mars 2014, 19h26

      Tu fais de la propagande mensongère.

      En fait et comme un perroquet, tu ne fais que japper (et copier ici) des mensonges de Lisée et Philpot.

      Pour connaître la vérité, il faut lire les rapports du juge Alan B. Gold et du DGE Pierre F. Côté

    • @anthrax 24 mars 2014 19h19

      Toujours votre vieux disque 33 tours de vinyle ondulé qui ‘griche’.

      Pourquoi avez vous oublié Jacques Cartier le premier vrai québecois purelainedesouche ?

      Ahahaha !

    • Iucie1198 19h43 iiucie 1198… Ceux qui ont lu l’authentique remarquent la différence.

    • Pauline Marois refuse «que l’on compare le PQ à l’éthique élastique du PLQ».

      Euh, on se rappelle que le parti Québécois a toujours été influencé dans ses politiques par les grands syndicats (FTQ, CSN et CSQ) pour avoir les votes de leurs membres ? N’est pas avec les syndicats que Pauline Marois a organisé les manifestations étudiantes contre le rehaussement des frais de scolarité pour nuire au gouvernement Charest ? Cette proximité avec les syndicats, n’est ce pas là étirer l’élastique de l’éthique ?!?

    • @ manonb, 24 mars 2014, 19h35

      Encore une fois, tu dis des mensonges.

      Tu dis: ” ….Charest …comment il a pu …se payer une maison à 1,000,000, avec un salaire de député?…”

      Sa maison ne vaut pas aujourd’hui 1 million et quand il l’a acheté il y a près de 20 ans, les maisons autour valaient moins de 250 K.

    • L’article 1 prévoit qu’un gouvernement péquiste tiendrait un référendum «au moment jugé approprié» et le temps presse, l’évolution démographique des pures laines ne va pas dans le sens «approprié».

      Je déplore que le PQ, au lieu d’initier des projets invitants pour ratisser le plus large possible, flatte le nationalisme des pures laines avec un projet comme la charte qui a pour effet d’agir comme repoussoir pour les autres.

      Probablement électoralement rentable à court terme, mais dévastateur à long terme.

    • Options Canada a dépensé illégalement 539 000 $ lors du référendum de 95.

      Les syndicats, en échange d’une plus grande liberté, ont dépensé illégalement plus de 2 millions $ en faveur du OUI.

    • Référendum du 30 octobre 1995

      Québec, le 28 janvier 2000—Parce qu’elle estime n’avoir plus aucune chance d’obtenir des verdicts de culpabilité, la directrice générale des élections du Québec, Me Francine Barry, annonce qu’elle arrête les procédures judiciaires dans le dossier des bulletins de vote rejetés lors du Référendum du 30 octobre 1995. Ainsi, elle s’abstient de demander à la Cour suprême la permission d’en appeler de la décision de la Cour d’appel du 17 décembre 1999 dans les affaires Lefebvre et Fortin. Pour la même raison, elle retire tous les chefs d’accusation portés contre 27 autres scrutateurs pour le rejet abusif de bulletins de vote ainsi que ceux portés contre messieurs Lafontaine et Massé, responsables de la formation partisane de la majorité des scrutateurs inculpés.

    • “Étalement des hausses salariales des médecins: les libéraux favorables, dit Barrette” (La Presse). Une pirouette de girouette.

    • Quand je vois Marois essayer de donner des leçons d’intégrité, elle devrait se garder une petite gêne. Justement on se rappelle des révélations impliquant l’ex-ministre péquiste des Transports Guy Chevrette lors d’audiences de la Commission Charbonneau. L’avertissement de Marois avait crée un malaise. “La commission doit faire son travail, et doit le faire avec prudence. » avait dit la Marois. Elle n’a réellement aucune leçon à donner, surtout après les dernières déclarations de Arsenault à la Commission.

    • LouisRichard 20h26 Vos références?

    • Et ce sujet “platte” qui n’en fini plus !

    • Si Miss Marois veut parler d’integrité, pourquoi n’explique-t-elle pas aux québécois pourquoi elle a voté contre une motion la contraignat elle et son mari à temoigner en commission parlementaire sur le fameux “DEAL”?
      Et…avait-elle seulement le droit de voter?
      N’aurait-elle pas dû se garder une petite gêne (droit de réserve)?
      Je suis surpris que les journalistes ne parlent pas advantage de ce dossier.

    • @manonb,

      Je répète : je n’ai connu de mon vivant qu’un seul gouvernement canadien majoritaire qui ne soit pas dirigé par un Québécois.

      Par contre, vous avez le droit de rêver, petit.

      Et moi, éveillé, de prendre mes rêves pour la réalité : et si le gouvernement du Québec faisait du canadien la seule langue officielle du Québec, vous diriez quoi?

      Daniel Verret

    • Si l’éthique ressemble souvent à des maisons de tolérance, la raison en est que les maisons de tolérance sont souvent des maisons politiques. Alors que faire?

    • Les 2 prochaines semaines s’annoncent particulièrement difficiles pour le Colonel de la Villa du Poulet .

      S’il l’a eu facile jusqu’ici, ça va se corser, on s’aperçoit déjà, qu’un grand nombre de députés qui était là sous Jean Charest, n’apparaissent plus à côté de leur nouveau chef !

      Disparu, les Fournier et autres, ainsi que le bon Dr Barette ! dans le brouillard !

      On n’ose plus les montrer parce qu’ils nous rappellent tout ce qu’ils nous ont fait endurer pendant 9 ans, et surtout qu’ils ont refusé à 11 reprises à l’Assemblée Nationale, une Commission d’Enquête sur la corruption !

      OUI ! 11 FOIS ILS ONT DIT NON !

      il est impossible de réélire de tels jambons !

    • Enfin,le PQ commence à créer des jobs à plein temps: Anthrax, Lucie1198, Candela, Manonb et autres, ont été promus à du temps plein!!

      On n’a pas fini d’entendre le même refrain.

    • Après avoir analysé cet avis avec ses conseillers, la directrice générale des élections a d’abord résolu de ne pas en appeler du jugement de la Cour d’appel considérant que six juges se sont déjà prononcés en faveur de l’acquittement des scrutateurs et que tous sont d’avis que la preuve nécessaire d’une intention frauduleuse n’avait pas été faite. La Cour du Québec, la Cour supérieure et la Cour d’appel acceptent les explications des scrutateurs Janie Fortin et Mathieu Lefebvre ou, du moins, leur accordent le bénéfice du doute raisonnable.

      http://www.electionsquebec.qc.ca/francais/actualite-detail.php?id=945

    • @carbone-14 20h59 “Alors que faire?” Se défier du carbone 14. “Le carbone 14 est un isotope radioactif du carbone, noté 14C” (wikipedia) .

    • @ lukos, 24 mars 2014, 20h43

      Cherche un peu.

      Regarde aussi du coté ministère de la Souveraineté crée par Parizeau en 94 avec un fond de 25 millions dispersé avant le référendum.

    • @louisRichard 21h20 C’est vous qui affirmez; c’est à vous de fournir les références, que je consulterai avec attention. Et, encore une fois, ne me tutoyez pas. C’est grossier.

    • @anthrax
      disparu également Drainville, Lisée et Péladeau. Les autres on en parle ils jouent sur le banc ou servent la gomme

      G. Michaud

    • LouisRichard… sortez-les donc, vos chiffres. Voici les miens:

      Parmi les informations rendues publiques par le DGEQ, se trouve un tableau indiquant le nombre de votes rejetés durant les élections et les référendums au Québec depuis 1970. Le tableau suivant présente les données disponibles :

      Année du vote Bulletins rejetés Parti nommant les scrutateurs

      Élection générale de 1998 1,13 % Parti québécois
      Référendum de 1995 1,82 % Parti québécois
      Élection générale de 1994 1,96 % Parti libéral du Québec
      Référendum de 1992 2,18 % Parti libéral du Québec
      Élection générale de 1989 2,63 % Parti libéral du Québec
      Élection générale de 1985 1,52 % Parti québécois
      Élection générale de 1981 1,06 % Parti québécois
      Référendum de 1980 1,74 % Parti québécois
      Élection générale de 1976 2,05 % Parti libéral du Québec
      Élection générale de 1973 1,81 % Parti libéral du Québec
      Élection générale de 1970 1,95 % Union nationale

      Vous remarquerez que les quatre plus hauts taux sont tous du parti libéral soit:
      1,96
      2.63
      2.18
      2.05

      Les quatre taux les plus bas

      1.16
      1.52
      1.06
      1.74

      appartiennent au PQ.

      Le taux de rejet pendant le référendum a été de 1.74, soit plus bas que tous les taux de rejet de la part du PLQ lors d’élection.

    • Rambo: «L’éthique, c’est NOUS!»

    • pager, vous dites:

      André Pratte a fait ressortir une excellente décision de la cour suprême du Canada…Décision que le Québec attendait depuis des décennies. Aucun gouvernement Fédéral ne pourra réduire le nombre de juge en provenance du Québec sans l’accord du gouvernement fédéral ainsi que de toutes les provinces Canadiennes(Cela inclue le Québec). Depuis 1981, c’est sans contredit la plus grande victoire obtenue par le Québec à la cour suprême. Vous trouvez que ce sont des balivernes cet éditorial dont le titre est “Un gain historique”. Au contraire, Pratte n’a fait que relater une formidable chose qui vient d’arriver au Québec.

      Ben oui. C’est tellement FORMIDABLE d’attendre des décisions pendant des décennies et d’avoir besoin de la Cour Suprême pour ça.

      Un pays indépendant ne perdrait pas d’énergie dans ce genre de luttes intestines. C’est cette même Cour suprême, cela dit, qui a affaiblit notre loi 101.

      Toujours des luttes entre deux nations qui ne sont pas faites pour vivre ensemble…

    • @ anthrax (4 mars 2014 20h59) :

      J’aime bien le jambon, mais pas la dinde. Surtout si la dinde nous a floué depuis 1 an et demi.

    • 31 mai 2007 | Michel David | Québec

      Un curieux hasard a voulu que le rapport sur les activités d’Option Canada soit publié au lendemain des élections législatives à l’Île-du-Prince-Édouard, où les libéraux de Robert Ghiz ont remporté 23 des 27 sièges.

      En octobre 1995, M. Ghiz était étudiant au département de sciences politiques de l’université Bishop, à Lennoxville, en Estrie. Il faisait partie des 380 étudiants qui avaient fait l’objet d’une plainte de la part du comité du OUI parce qu’ils étaient inscrits illégalement sur la liste électorale en prévision du référendum.

      Le jour du référendum, le représentant du OUI au bureau de scrutin no 39 du comté de Saint-François, où M. Ghiz a voté, l’avait entendu jurer qu’il était domicilié au Québec. Bien entendu, il ne l’avait pas cru. Il avait bien une «school address» à Lennoxville, au 5 Little Forks, mais sa véritable résidence était située sur North River Road, à Charlottetown. À l’époque, son père était premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard.

      (…)

      http://www.ledevoir.com/politique/quebec/145530/la-bande-a-robert

    • @manonb 21h50 “Un pays indépendant ne perdrait pas d’énergie dans ce genre de luttes intestines.” Mais des luttes intestines, nous en aurions d’autres; c’est dans la nature des choses. Ceci dit, il faut admettre que, pour une fois au moins, la Cour Suprême n’a pas penché, comme on dit, toujours du même bord. Harper en est certainement vert de rage. Ça lui apprendra.

    • @ souverain,

      tu dis ”Un Québec indépendant devrait renégocier un accord avec l’Europe, dit (Pierre-Marc)Johnson (La Presse). Une non nouvelle.
      Et oui, la propagande Gescasienne à son meilleur; tout comme Sympatico, avec sa page d’accueil qui, depuis 2 semaines, «démonise» son ennemi juré: PKP…
      La fin justifie les moyens que je vous disais…

      Pourtant c’est l’ex-premier ministre péquiste Pierre Marc Johnson qui a dit cela. Donc, ce n’est Gesca ni Sympatico qui ont inventé cela.

      Mais bon, tu as la trouille de voir le PQ descendre dans la cale pis je te comprends.

      Bonne descente.

    • “Le passé a été misérable, le présent est atroce,
      heureusement qu’on n’a pas d’avenir.”
      (?)

    • «Voter pour des statistiques est parfaitement insignifiant.» Talleyrand

    • Ce long hiver qui ne finit pas, à cause du PQ, nous révèle d’autres facettes de la politique bassement provinciale.

      Mme Françoise David tenait le discours suivant hier après-midi, après le fromage: “S’engageant à défendre et à appuyer leur cause, Québec solidaire exige du gouvernement fédéral de répondre aux demandes des fromagers avec, entre autres, une compensation de 300 M $. «Je crois que c’est réaliste. Il y a beaucoup de gens à faible et moyen revenu qui sont obligés de comparer le prix des produits lorsqu’ils vont au supermarché. Si le coût d’un fromage européen est systématiquement moins dispendieux qu’un fromage québécois, le danger est qu’ils l’achètent. Il est là le problème», a-t-elle laissé entendre.”

      $300M, ça fait $2,727,273 par fromager québécois, car il y en aurait 110 selon Google.

      Pourquoi le fromage québécois est-il plus cher que le fromage européen? Pourquoi est-ce un danger d’acheter du fromage moins cher au supermarché après avoir comparé les prix?

      On attend toujours les résultats du sondage Léger que Le Devoir ne publie pas.

    • @ dalmasca, 24 mars 2014, 21h15

      La preuve d’une infraction criminelle doit démontrer deux éléments essentiels : l’acte coupable (actus reus) et l’intention criminelle (mens rea). – Wiki

    • @boston 22h12 Il ne faudrait jamais omettre les guillemets quand on cite deux commentaires. Ni omettre l’heure du commentaire auquel on réplique. Si on veut être compris, évidemment.

    • @ manonb, 24 mars 2014, 21h44

      Tu es drôle même si tu es perdue.

      En fait, tu dis qu’il n’y a pas eu de fraude lors du référendum de 95 mais tu dis aussi que des gens ont voté illégalement pour le NON comme le dit Lisée et Philpot.

      Il faut que tu te branches enfin.

      C’est un peu ennuyant avec toi.

    • @manonb

      vous écrivez:
      “Toujours des luttes entre deux nations qui ne sont pas faites pour vivre ensemble”

      Sur quelle planete êtes-vous pour affirmer pareille énormité. Ce n’est pas parce qu’elle origine des nationalistes qu’elle représente une certitude. Au surplus les nationalistes ce sont pas les Québecois. Ils ne représentent que 30% de la population. Ils peuvent bien parler pour eux mais prétendre qu’ils parlent en notre nom ce n’est que de la fausse représentation.
      Près de 150 ans d’histoire et ma foi ca n’a pas été si mal pour une population qui se retrouve parmi les 20 États les plus riches. Bien sûr ca aurait pu être mieux. Mais il reste que nous avons réussi à créer un pays parmi les plus respecté et nous Québécois y avons contribué largement.

      Ca ne plait pas aux sécessionistes. Qui en douterait? Ils peuvent bien trainer leurs petites misères de blogues en blogues d’élections en élections et parfois de référendums en référendums, mais le train passe et nous construisons l’avenir ne vous en déplaise et toutes ces richesses éparpillées à la grandeur du pays nous appartiennent comme Québécois et Canadiens.

      G. Michaud

    • L’ex-ministre péquiste Richard Le Hir se vide le coeur, 10 ans après le référendum de 1995.
      Il affirme que le Parti québécois aurait créé une équipe de scrutateurs spéciaux, recrutés chez les syndicats, qui visaient, par leur présence dans des bureaux de scrutin, à endiguer le vote fédéraliste dans l’ouest de Montréal.

      Ministre délégué à la Restructuration en 1994 et 1995, l’ancien président de l’Alliance des manufacturiers se souvient avec précision d’une réunion extraordinaire du caucus péquiste, où les députés avaient étalé leurs inquiétudes.

      Monique Simard, alors directrice du PQ, et Guy Chevrette, leader parlementaire, s’étaient portés volontaires pour transmettre les mots d’ordre aux centrales.

    • 22h33, @boston 22h12 “tu dis ”Un Québec indépendant devrait renégocier un accord avec l’Europe, dit (Pierre-Marc)Johnson (La Presse). Une non nouvelle.” Ce segment n’était pas de Souverain, mais de moi. Un peu de rigueur, svp. Si on veut être compris, évidemment.

    • @manonb :

      Parlez-nous des luttes intestines au PQ. Ça serait plus intéressant. Dites-nous combien de ministres étaient en faveur du projet de loi 60 et combien étaient contre. Dites-nous quels étaient les députés qui se réjouissaient de la venue de PKP et ceux que cela inquiétaient.
      Etc, etc…..
      Auriez-vous également la générosité de nous dire qu’elles sont les institutions scolaires qui vous ont si bien formatée ? Nous pourrions vouloir y envoyer nos enfants.

    • @Fritz2 22h25 “Ce long hiver qui ne finit pas, à cause du PQ, nous révèle d’autres facettes de la politique bassement provinciale.” Ce long hiver qui ne finit pas n’a rien à voir avec le PQ ou quelque autre parti d’ici ou d’ailleurs. C’est notre mère la Terre qui nous sert une semonce. Quant aux “engagements” des différents partis, ils ne sont la plupart du temps que ce que nous appelions naguère des promesses d’élections; autrement dit, du vent le plus souvent.

    • @manonb

      24 mars 2014
      21h50

      Vous vivez dans un monde où vous croyez que tout doit se faire rapidement et ipso-facto. Une bonne décision d’une cours suprême démontre justement de la force d’une démocratie….Mais, évidemment, dans votre pays utopique, tout sera parfait sans jamais aucune anicroche. Vous faites parti des souverainistes pour qui tout sera rose une fois séparé!

    • @ lukos ,

      désolé d’avoir ‘’scrappé” ton travail lol

    • pager ceci est absolument faux.
      Je n’ai pas du tout de vision rose, vous parlez à travers votre chapeau.
      Je suis simplement prête à me mettre à l’ouvrage pour avoir un pays qui me ressemble et les difficultés ne me font pas peur.

      Vous êtes assez comique… vous ne voyez aucun juste milieu entre des choses qui se font ultra-rapidement… et des DÉCENNIES?

      Et puis la question n’est même pas là.

      Si nous avions notre propre pays, on n’aurait pas besoin d’aller se défendre à cette cour fédérale. Ce sont des énergies et du temps et de l’argent perdus.

    • LouisRichard…

      Je vais tâcher de vous expliquer, car je crois que c’est vous qui êtes perdu dans votre désir de défendre l’indéfendable.

      Il y a eu plusieurs fraudes lors du référendum: gens qui n’avaient pas le droit de vote ou n’auraient pas dû l’avoir si vite (immigrants), dépenses électorales non calculées, etc.

      Maintenant, pouvez-vous faire la différence entre ceci:

      Les votes rejetés au référendum avaient un pourcentage normal comparé aux élections régulières.

      et ceci:

      LE NOMBRE DE VOTES était anormal élevé.

      Pouvez-vous faire la différence?
      Ou vous préférez vous montrer, peut-être, moins intelligent que vous ne l’êtes (peut-être) simplement car vous n’avez aucun bon argument pour contrer ce que je dis?

    • lobwedge, lobwedge…

      non mais connaissez-vous votre histoire?
      Savez-vous que nous avons eu notre propre Sarajevo?
      Que des fermes ont été brûlées, des femmes violées de Montréal à Québec?
      Que des patriotes ont été pendus?
      Que nous avons été annexés de force?
      Que jusqu’en 1960 nous étions “les nègres blancs ” d’Amérique?
      Que nous avons dû lutter de tout temps pour conserver notre langue et enfin prendre notre place?
      Que nous devons encore aujourd’hui lutter, comme le prouvent ces batailles à la Cour Suprême?
      Que nous avons été et sommes toujours victimes d’injustices économiques de la part du fédéral?
      Que nous sommes constamment critiqués et détestés dans les journaux du Canada anglais?
      Je pourrais faire une longue liste…
      Alors vos petits 150 qui n’ont pas si mal été, si vous voulez vous en contenter…
      C’est votre choix.

      Nous avons une histoire. JAMAIS les choses se sont améliorées au Québec sans bataille contre le fédéral. Jamais.

      Lisez donc un bon livre d’histoire du Québec, ça ne vous fera pas de tort.

    • mjb…

      n’étant pas dans le secret des ministres et députés, je ne peux répondre à votre question…

      Votre truc de formatage est ridicule, en passant…

    • lukos…
      Sûrement qu’il y aurait des luttes dans un Québec indépendant.
      Des luttes entre partis, entre gens d’opinions opposées…
      Des gens de droite, de gauche, de centre…

      Mais d’avoir à aller en Cour pour se battre contre le peuple d’à côté qui n’est pas d’accord avec certains de nos choix ou de nos aspirations, ça serait fini.
      C’est ça que je veux dire.

    • @: LouisRichard – 24 mars — 18h46

      Quelle trouvaille avez-vous faite, hourra pour votre manque d’argument.

      Et vous vous demandez bien« quelle autre surprise que le Pikiou va nous sortir encore.»

      Vous avez raison de vous inquiéter ainsi que les libéraux d’appréhender que certains chats miteux sortent du sac ou à moins que ce soit des squelettes qui sortiraient de leur placard malgré leurs efforts par diversion, d’où leur discours de peur sur le référendum, pour leurrer les Québécois encore une fois.

      Aussi ça doit être énervant de marcher sur un plancher avec tellement de trappes qui peuvent s’ouvrir au moindre faux pas.

      Les Québecois tiendront définitivement compte de l’ère libérale sous charest et que couillard
      s’évertue à abriter gauchement.

    • Ce commentaire sous mon pseudo à 19h43 n’est pas de moi.

      «Si j’y pense bien, les libéraux ont été au pouvoir 9 années de file parce que les québecois en ont eu plein leur casque du gouvernement péquiste pourri qui les a précédés.»

      P.S.: En fait de pourri qui dit mieux que l’ère charest.

    • Louis Richard, pouvez-vous nous donner une référence au sujet des propos de Le Hir? Ce serait bien.

      Mettons ensuite en opposition les deux affaires.

      La Loi référendaire québécoise indique que toutes les dépenses doivent être autorisées et comptabilisées par les comités du OUI et du NON après le dépôt du décret enclenchant la campagne. En 1995, les comités du OUI et du NON avaient chacun un budget autorisé de 5 millions de dollars canadiens. Une dépense effectuée par toute personne ou groupe autre que les comités officiels est illégale après le décret. Toute personne enfreignant cette loi est passible d’une amende allant jusqu’à 30 000 $. Le non-paiement de l’amende peut mener à l’emprisonnement. La Loi référendaire québécoise a été adoptée par l’Assemblée nationale du Québec quelque trois ans avant le référendum de 1980.

      Il est connu que le gouvernement fédéral du Canada a dépensé plus de 30 millions de dollars durant la campagne référendaire afin de favoriser son option, le fédéralisme. Par l’entremise de ses ministères, agences et sociétés d’état, le fédéral a entre autres organisé des rassemblements publics, acheté des espaces publicitaires afin qu’ils ne soient pas disponibles au Comité du OUI, empêché le Comité du OUI de diffuser une publicité à la télévision publique de Radio-Canada et fait distribuer des drapeaux canadiens et autres symboles gratuitement.

      En février 2004, le dépôt du rapport de la vérificatrice générale Sheila Fraser, révéla au grand jour ce que les médias québécois ont appelé le « Scandale des commandites ». Au Canada anglais, les expressions Sponsorship Scandal et Adscam sont utilisées. Peu de temps après le référendum, les méthodes employées durant la campagne ont été transformées.

      Environ huit semaines avant le vote référendaire de 1995, une organisation de lobbyistes montréalais nommée Option Canada est établie. Le groupe se compose d’hommes d’affaires et d’organisateurs politiques issus de trois partis politiques fédéralistes, soit le Parti libéral du Canada, le Parti libéral du Québec et le Parti progressiste-conservateur du Canada.

      Selon les registres gouvernementaux, le groupe est incorporé le 7 septembre 1995. Toujours selon les mêmes sources provenant du gouvernement fédéral et du gouvernement québécois, les fondateurs sont des membres actifs du Conseil de l’unité canadienne.

      C’est Option Canada qui établit le Committee to Register Voters Outside Quebec afin d’aider des citoyens qui ont déjà habité le Québec à s’inscrire sur la liste électorale. Depuis 1989, une clause de la Loi électorale du Québec permet à d’ex-résidents du Québec de signaler leur intention de revenir au Québec prochainement et de voter par la poste avant leur retour. Le Comité, qui a opéré durant toute la campagne référendaire, a distribué des dépliants incluant le formulaire du DGEQ permettant de s’inscrire sur la liste d’électeurs. Les dépliants donnaient entre autres un numéro d’assistance sans frais qui était le même numéro que celui du Conseil de l’unité canadienne.

      Après le référendum, le DGEQ, Pierre F. Côté, a fait produire 20 poursuites au criminel concernant ces dépenses illégales et a ouvert une enquête sur Option Canada et ses agissements.

      À LA SUITE D’UN JUGEMENT DE LA COURS SUPRÊME (tiens, tiens) intervenu le 17 octobre 1997, plusieurs articles de la Loi référendaire du Québec ont été jugés inconstitutionnels, ce qui a forcé l’abandon de l’enquête du DGEQ. Les informations qui avaient pu être recueillies avant cette date ont été en partie rendues publiques dans son rapport annuel.

      Le comité du NON a organisé un grand rassemblement de citoyens à Montréal, le 27 octobre, trois jours avant le vote. Quelque 150 000 Canadiens de toutes les provinces du Canada se sont donnés rendez-vous à la Place du Canada, au centre-ville, pour ce que les organisateurs ont appelés un Unity Rally (« Rassemblement de l’unité»). Plusieurs politiciens fédéralistes ont participé à l’évènement, notamment le Premier ministre de l’Ontario Mike Harris, le Premier ministre du Nouveau-Brunswick Frank McKenna, le Premier ministre de la Nouvelle-Écosse John Savage et la Première ministre de l’Île-du-prince-Édouard, Catherine Callbeck. Le chef conservateur Jean Charest, le premier ministre du Canada Jean Chrétien, le chef du Parti libéral du Québec Daniel Johnson se sont adressés à la foule pour l’occasion.

      Pour faire venir toutes ces personnes des provinces anglophones, les organisateurs ont obtenu d’importantes réductions sur des billets d’avion d’Air Canada et des billets de train de Via Rail. Via Rail est une société d’État alors qu’Air Canada en était une anciennement. Le montant total des réductions de prix a été estimé à 4,8 millions. Cet argent n’a pas été autorisé ni comptabilisé dans le rapport de dépenses du Comité pour le NON. Cette infraction est, au sens de la loi, un cas de fraude référendaire.

      De plus, selon plusieurs témoins, des immeubles avoisinants auraient eu de mystérieuses alertes d’incendie durant l’évènement, forçant ainsi les gens présents à sortir de leurs établissements et à se fondre dans la foule rassemblée à la Place du Canada.

      Les statistiques compilées par les analystes de Citoyenneté et Immigration Canada démontrent qu’environ 43 855 nouveaux Québécois ont obtenu la citoyenneté canadienne au courant de l’année 1995. Environ le quart de ces certificats de citoyenneté (11 429) a été attribué durant le mois d’octobre. C’était la première fois que les résidents du Québec recevaient plus de certificats de citoyenneté que les résidents de l’Ontario. Le phénomène ne s’est pas reproduit depuis.

      En examinant les données sur une plus longue période, l’on peut voir que l’augmentation des attributions de certificat a bondi de 87 % entre 1993 et 1995. Pour l’année 1996, l’on observe une baisse de 39 % des attributions par rapport à l’année précédente. Ces faits ont amené plusieurs personnes du mouvement souverainiste à la conviction que le référendum de 1995 a en réalité été gagné par le OUI. En juin 2005, les membres du Parti québécois se sont donné un nouveau programme politique qui déclare que si le peuple québécois porte le parti au pouvoir, celui-ci modifiera la loi électorale de sorte qu’il devienne nécessaire de présenter une carte électorale avec photo afin de voter et également que le Québec invitera des représentants de l’Organisation des Nations unies à superviser le processus référendaire dans l’éventualité d’un troisième référendum sur la souveraineté.

      En 1998, des militants péquistes de la région de Montréal ont présenté une liste de 100 000 noms au DGEQ. Ils affirmaient que ces 100 000 personnes inscrites sur la liste électorale utilisée pour le référendum de 1995 n’étaient pas inscrites à la Régie de l’assurance-maladie du Québec (RAMQ). Après une vérification approfondie, le DGEQ a conclu que 56 000 des 100 000 personnes n’avaient effectivement pas le droit de voter et devraient par conséquent être retirées de la liste à l’avenir.

      La même année, des militants péquistes de l’Estrie ont également présenté un cas de fraude référendaire au DGEQ. À la suite de l’enquête du DGEQ, 32 étudiants étrangers de l’Université Bishop à Lennoxville ont été trouvés coupables d’avoir voté illégalement en 1995 et ont dû payer une amende.

    • En plus, avec tout ça, on oublie le scandale des commandites. HA HA HA!
      Y en a en masse de la saleté du côté de fédéralistes…

    • Sondage Léger du 21-23 mars: PLQ 40% PQ 33% CAQ 15%

    • Mais qu’il fait bon de vivre dans ce merveilleux pays qu’est le Canada.

    • «Le népotisme c’est NOUS.» Po=Po

    • «Les commissions bidons, c’est NOUS.» Carbonneau

    • «Les crosseurs c’est NOUS.» Larose-aux-Bois-Dormants

    • «Les empotés c’est NOUS.» Bloc-Potte

    • «La référendite c’est NOUS.»

    • Laissons les pékystes dans le frigo à Broues pour un autre 15 jours et ce sera parfait!

    • En tout cas, Durham était un visionnaire! Il y a pas à dire!
      Mis à part un relan dans les années 70 à 90 pour notre Identité, il a raison sur toute la ligne, y compris de petits détails comme “une grande partie des français adhèrent déjà à notre supériorité sans même le réaliser”.

      Chapeau à cet homme de l’époque! Toujours fascinant de voir quelqu’un deviner l’avenir aussi en avance!

    • Les péquiste ne font que recopier ici des vieux textes de Lisée et Philpot.

      En fait, ils disent n’importe quoi, même des mensonge comme celui-ci:

      “… En 1998, des militants péquistes de la région de Montréal ont présenté une liste de 100 000 noms au DGEQ. Ils affirmaient que ces 100 000 personnes inscrites sur la liste électorale utilisée pour le référendum de 1995 n’étaient pas inscrites à la Régie de l’assurance-maladie du Québec (RAMQ). Après une vérification approfondie, le DGEQ a conclu que 56 000 des 100 000 personnes n’avaient effectivement pas le droit de voter et devraient par conséquent être retirées de la liste à l’avenir….”

      Pourtant, le DGEQ dit autre chause:

      Établissement de la liste électorale permanente aucun électeur ne sera radié de la liste électorale du Québec
      3 mars 1997

      Québec, le 3 mars 1997 — Le bureau du Directeur général des élections du Québec tient à apporter le rectificatif suivant.

      Contrairement à ce qui est apparu à la une du journal The Gazette, du dimanche 2 mars 1997, aucun nom d’électeur (à moins que celui-ci n’en fasse la demande expresse ou qu’il ne soit décédé) ne sera radié de la liste électorale confectionnée lors du référendum de 1995 pendant l’opération de mise à jour présentement en cours et ce, tel qu’il est mentionné sur le formulaire envoyé à certains électeurs :

      ” Par suite du recensement qui a précédé le référendum du 30 octobre 1995, votre nom a été inscrit sur la liste électorale permanente et il le demeure “.

      C’est ainsi que des électeurs ont reçu un tel formulaire du Directeur général des élections qui les a contactés par suite d’une comparaison entre les personnes inscrites au fichier des électeurs au 30 octobre 1995 et celles inscrites au fichier des bénéficiaires de la RAMQ à la même date. La comparaison s’est faite sur les éléments suivants : le nom, le prénom, le sexe et la date de naissance.

      Rappelons que c’est la Loi électorale qui oblige le Directeur général des élections à communiquer avec les électeurs non recoupés afin d’assurer la mise à jour des renseignements les concernant.

      À ce jour, 338 104 électeurs n’ont pu être recoupés avec le fichier de la RAMQ et ont reçu un formulaire du Directeur général des élections du Québec afin d’obtenir les renseignements manquants ou à corriger.

      Outre ces 338 104 électeurs, quelque 150 000 électeurs potentiels (nouveaux citoyens canadiens et ceux ayant acquis la majorité depuis le référendum 1995) ont aussi reçu, au cours des dernières semaines, un formulaire d’inscription et, dans un troisième temps, environ 1 000 000 d’électeurs recevront, au cours du mois d’avril, un avis de changement d’adresse, ces électeurs ayant, pour la majorité, fait effectuer depuis octobre 1995 des changements à leur adresse au fichier de la RAMQ.

    • «L’indépendance c’est MOI.» Fatima

    • «Elvis Gratton c’est MOI.» Homer-Drainville

    • @ manonb (commentaire « 25 mars 2014 00h43 » )

      Dans votre commentaire, vous avez demandé à l’internaute LouisRichard de « nous donner une référence au sujet des propos de Le Hir? ».

      En voici quelques-unes, que j’ai classées en ordre chronologique :

      La leçon Le Hir, article de Michel Venne, Le Devoir, 15 mars 1998 (texte reproduit sur le site Vigile.net).

      Pour en finir avec 1995, texte de Richard Le Hir, 18 mai 2005.

      Référendum de 1995 : Richard Le Hir dénonce le rôle joué par les syndicats, TVA Nouvelles, 19 mai 2005.

      Référendum 95, les mauvais perdants, blogue Un autre point de vue, 27 octobre 2006.

      15 ans après le référendum, toujours « rien de réglé », article d’Antoine Robitaille, Le Devoir, 30 octobre 2010.

      J’espère que ces quelques références sauront satisfaire en partie votre « quête insatiable » pour des références objectives et rigoureuses…

      Bonne lecture!

    • VIVA ARUBA!

      L’Histoire un peu chaotique de cette Ile des pirates devenue autonome mais non indépendante des Pays-Bas est un peu curieuse, mais tout de même assez intéressante pour les pékystes qui voudraient quitter le Kébek après la prochaine victoire annoncée de Flip Flop! à suivre…

    • Sondage Léger du 21-23 mars: PLQ 40% PQ 33% CAQ 15%

      ————-
      Les grands perdants sont la CAQ. Le PQ reste à peu prés avec le même taux qu’aux dernières élections.

      Les fédéralistes croient qu’il y aura un référendum, les indépendantistes croient le contraire.
      Les fédéralistes se réfugient chez le PLQ.

      Jeudi au débat Marois devra dire.
      Québécois , québécoise, je vous ai entendu.
      Pas de référendum dans ce mandat.

      Le PLQ est loin d’être assuré de former un gouvernement majoritaire.
      Encore deux semaines, un débat. Que sera le taux de participation ?

      Rien de perdu , ni de gagné.

    • «Un État neutre c’est NOUS.» Les Hell’$

    • @ cotenord_7, 25 mars 2014, 07h21

      Merci beaucoup pour les références.

    • «Alors Grand Chef? Un référendum ou une charte des wonderbrass?»

      Hochelaga: «Santé! Man.»

    • Autre dur réveil pour les séparatistes ce matin.

      Le sondage Léger confirme ceci: ”Le Parti libéral du Québec (PLQ) aurait formé un gouvernement majoritaire si des élections générales avaient eu lieu au Québec en fin de semaine dernière.”

      Hâte de voir le clapet desdits séparatistes ce faire aller aujourd’hui.

      Vont-ils mentionner que c’est la faute au PLQ si le PQ est si bas dans les sondages mouhahahaha

    • C’est la panique chez les Péquistes ! Quand c’est rendu que tu fouilles dans le passé avant la dernière élection….. La stratégie d’attaquer l’intégrité des membres d’un parti, c’est de la politique de fond de cours et parler négativement et du passé plutôt que de parler de ses programmes et de l’avenir va creuser la tombe du PQ ! La collusion il y en a eu à tous les niveaux (municipales, provinciales et fédérales) et depuis le début de l’humanité !!!! Les seuls qui évitent ce problème sont ceux qui ne sont pas au pouvoir et encora là…..
      Dernier sondage Léger et il ne reste que 2 petites semaines:

      ”Après répartition des indécis, les libéraux récoltent 40% des intentions de vote, devant les péquistes (33%), les caquistes (15%) et les solidaires (9%).

      Le sondage a été réalisé sur internet auprès de 3692 répondants, entre le 21 et 23 mars. Un échantillonnage probabiliste de cette taille aurait une marge d’erreur de +/- 1,9%.

      La tendance se confirme

      En février, c’est le Parti québécois (PQ) qui semblait frapper aux portes d’une majorité. Il menait, avec 40% des intentions de vote, selon notre sondage CROP. Puis peu après l’entrée en scène de Pierre Karl Péladeau, un sondage de la firme montrait une baisse des péquistes, à 36%, cette tendance à la baisse se confirme avec le nouveau sondage de Léger. Et elle confirme la volatilité de l’électorat, qui a beaucoup bougé en moins d’un mois.

      L’écart rétrécit chez les francophones

      L’avance du PQ chez les francophones continue aussi de diminuer. Le PQ mène encore dans cette catégorie, avec 40%, contre 30% pour le PLQ. Mais cette avance a diminué.

      Le 13 mars, selon un sondage de Léger, le PQ récoltait 44% des intentions de vote chez les francophones, contre 27% pour le PLQ.

      Et au début de la campagne, toujours selon un sondage Léger, le PQ récoltait 45% des intentions de vote chez les francophones, ce qui le plaçait clairement en terrain majoritaire. Le PLQ n’en avait que 23%.

      Lutte à deux : les caquistes iraient chez les libéraux

      Ces chiffres démontrent que la campagne se transforme en lutte à deux entre péquistes et libéraux. Et que des caquistes pourraient ainsi augmenter l’avance de Philippe Couillard.

      Les caquistes sont menacés dans la plupart de leurs 18 circonscriptions. Et s’ils devaient choisir un des deux vieux partis, la majorité des électeurs caquistes (51%) choisiraient le camp fédéraliste. Le tiers (34%) opterait pour le PQ, et 15% resteraient indécis.

      Un référendum ? Les opinions varient

      Les sympathisants des différents partis n’ont pas la même analyse quant à la possibilité d’un référendum dans un prochain mandat péquiste.

      Le sondeur a demandé aux électeurs s’ils prévoient – et non souhaitent – qu’un gouvernement péquiste majoritaire déclencherait un référendum. Les libéraux en sont convaincus (77%). Ce que leur chef brandit comme un épouvantail semble donc un moyen efficace de les mobiliser.

      Les électeurs péquistes pensent le contraire. Seulement 17% d’entre eux pensent que Pauline Marois déclencherait un référendum.

      Les caquistes sont plus partagés. Une majorité d’entre eux (56%) jugent qu’il y aurait un référendum, contre 34% qui pensent le contraire.

      Couillard meilleur premier ministre

      Selon Léger, les francophones croient encore que Pauline Marois ferait la meilleure première ministre (30%), devant Philippe Couillard (23%) François Legault (8%) et Françoise David (4%) ferment la marche.

      Québec passe au rouge

      La CAQ détient six des 11 sièges de la Capitale-Nationale. Mais le parti de François Legault figure désormais troisième dans cette région, selon le sondage Léger, avec 20% des intentions de vote, derrière le PQ (25%) et le PLQ (42%), qui détient dans la région une large avance.
      Partager ”

    • «L’Indépendance? NOUS-AUTRES ON l’A!»

      Un vendeur de vieilles minounes péky$tes de Pédaleauville.

    • Aux apôtres de Québec Solidaire, sacrez-nous patience avec PKP, c’est Couillard et les prochains témoins de la CEIC que vous allez élire.

    • Oups, les libéraux majoritaires pour le prochain gouvernement. Un sondage Léger commandée par le Journal de Montreal et de Quebec. Je n’en demandais pas tant. Je croyais que le PQ serait minoritaire avec PKP dans l’opposition.

      Je ne crois pas non plus que de refaire le procès de Jean Charest est bien plus intelligent. C’est Pauline qui demandée cette section. Personne d’autre. J’aimerais qu’elle se comporte en chef de gouvernement. Qu’elle nous parle de ses idées, de ses réalisations. A force de taper sur le même clou contre les autres, ces politiciens me deviennent très antipathiques. Monsieur Legault et madame Marois ont la même hargne.

    • couillard conseiller en Arabie Saoudite Quels liens a-t’il gardés avec ces intégristes? Cela éclaire sa position sur la charte.

    • L’article le plus complet sur les résultats du sondage Léger/Le Journal de Montréal publiés ce matin est celui du Journal de Montréal :

      Le virage libéral se poursuit, article de Geneviève Lajoie complété par des commentaires de Michel Hébert, paru dans Le Journal de Montréal, 25 mars 2014.

      L’article indique que le nombre de répondants était relativement élevé (3 692 répondants) mais ne précise pas s’il s’agit d’un sondage probabiliste comportant une marge d’erreur précise, qui devrait normalement être spécifiée dans l’article et dans le rapport du sondage.

      Soulignons que les sondages de type panel Web (alias panel Internet), qui sont maintenant les plus populaires chez les firmes de sondage (parce que moins couteux et plus faciles et administrer), ne sont pas probabilistes et ne comportent donc pas de marge d’erreur.

      Dans ce cas-ci, nous ne savons pas si le sondage a été réalisé à l’aide d’un panel Web non-probabiliste, ou bien plutôt à l’aide d’une méthode plus traditionnelle et probabiliste, comme par exemple une série d’appels téléphoniques réalisés de façon aléatoire au sein d’un échantillon représentatif de l’ensemble de la population du Québec.

      Au moment où j’écris ces lignes, le site Internet de Léger ne semble pas permettre d’accéder au rapport du sondage, comme la firme le fait parfois. Il est possible que l’entente entre Léger et Le Journal de Montréal ne permette pas à Léger de rendre le rapport de ce sondage accessible sur son site Internet.

      Bonne lecture !

    • @ philomene964 (commentaire « 25 mars 2014 08h11 » ) :

      Come je l’ai fait hier soir avec les distinguées internautes nunu et lucie1198, j’aimerais porter à votre attention le fait que le regretté Marcel Saint-Germain (1939-2007), l’un des quatre membres du groupe humoristique des Cyniques et à une certaine époque un membre du Barreau du Québec, a comme Philippe Couillard travaillé pendant quelques années en Arabie saoudite, alors qu’il était à l’emploi de Bell Canada International.

      Croyez-vous alors que l’on devrait demander au fameux IXE-13, « l’as des espions canadiens », d’enquêter sur cette question, afin que l’on puisse élucider si Marcel Saint-Germain a pu de ce fait contribuer à « l’essor fulgurant » de l’islamisme radical au Québec dans les dernières années ???

    • Dernière Nouvelle:

      Un scrutateur nommé par le PQ a déjoué une fraude électorale dans précédent.

      Un martien voulait voter illégalement au Québec.

      La vigilance du scrutateur nommé par le PQ lui a permis de noter que la photo sur la carte de la RAMQ était celle du cousin du fraudeur qui était beaucoup plus agé.

      Un gros bravo pour le scrutumateur.

    • @philomène964
      Attaquer les individus c’est faire preuve de faiblesse. Les québécois en ont assez de les campagnes de salissage du PQ. C’est pourquoi, ils optent pour le PLQ, le seul parti qui rassemble les québécois et où l’on retrouve les plus éduqués et la majorité de ceux qui paient des taxes. Le rêve séparatiste du PQ, les québécois n’en veulent pas.

      Avec la prime à l’urne le PLQ, aurait selon le dernier sondage, remporté l’élection avec plus de 45% du vote populaire.

    • manonb
      manonb
      manonb
      autres commentaires
      autres commentaires
      manonb
      manonb
      autres commentaires
      etc…

      manonb est en mission.

    • Il y a un point qui m’a intrigué ce matin lors du passage de Jean-Marc Léger à TVA. Il a remarqué que le PQ avait atteint son plus bas pointage vendredi lors de la première journée du sondage et qu’il avait remonté samedi et encore dimanche.

      Je ne suis pas un sondeur, mais cette tendance est-elle le fait du hasard ou réelle? Il ne faut pas oublier le débat des chefs jeudi où M. Couillard sera la cible des 3 autres chefs. M. Legault semble très agressif cette semaine. Enfin, on verra…

    • “couillard conseiller en Arabie Saoudite Quels liens a-t’il gardés avec ces intégristes? Cela éclaire sa position sur la charte.” (philo…)

      WOW! Faut vraiment être désespérée pour écrire une telle fadaise…

    • «Allo? Allo? ICI Fred le Plombier! Vous avez besoin d’autres questions peut-être?»

    • ah74

      25 mars 2014
      08h25
      —————

      Je l’ai écouté tantôt à Paul Arcand.
      30% pourraient changer leur intention de vote.
      Ce qui est énorme.

    • @manonb,

      Vos propos sont allumés et articulés. En revanche, si je peux me permettre un petit conseil, n’y mettez pas trop d’énergie sur ce genre de blogue. C’est très sectaire et on y voit très peu d’objectivité et d’échanges autre que “mon père est plus fort que le tien” ;).

    • On s’ennui de Candela—celui qui a reponse a tout—sauf en ce moment.

    • Et vive le Rapide Blanc!

      Demande spéciale pour Po-Po…

      http://www.youtube.com/watch?v=xpSxCuN3Ej8

    • Bonjour chers (es) amis(es) fédéralistes et libéraux.

      En ce merveilleux pays de la Nation Québécoise, la tempérare va remonter avec les sondages qui seront en faveur du peuple québécois, pendant que de sombres nuages de corruption et de manque d’éthique, commencent à apparaître dans le ciel de Flip-Flop, des nuages que son ancien chef, n’est plus capable de retenir.

      On l’a d’ailleurs s’enfuir par les cuisines comme un malfrat, alors qu’il évitait les questions des journalistes sur son intégrité, je parle bien sur du mérinos frisé.

      Quand au Colonel de la Villa du Poulet, son karma va le rejoindre et nous avec.

      Tout ça pour dire que je suis convaincu que d’ici les prochains jours l’enthousiasme des libéraux va en manger toute une !

      jeudi sera l’heure de passer à confesse, mon Colonel.

    • Dans le contexte où le PQ dit actuellement qu’un vote pour un autre parti est un vote contre le Québec, il faut s’attendre à des commentaires mesquins en cas de défaite.

      En effet, j’entend déjà les commentaires haineux des péquistes contre tous les québécois n’ayant pas voté pour eux.

    • Philippe Couillard a abandonné les québécois pour aller pratiquer dans un pays ou les droit de l’homme et des femmes sont bafoué, et certain sur se site veulent qu’on vote pour cette homme qui de plus n’a jamais demandé à son premier ministre de combattre la corruption!!! J’aimerais bien savoir se qu’il a à dire là-dessus mais je gages qu’il va se cacher encore…

    • Les Caves de la Reine

      «La Royne Pédauque, à ce qu’en dit la légende, avoit des pieds pattez tout comme ceux des Oyes de Tholose.» Rabelais

      http://www.reine-pedauque.com/les-caves-de-la-reine.html

    • Vive le PLQ! Vive l’entré par la force à la constitution que les québécois ne veulent pas…

    • cotenord_7

      Merci pour les références, c’est vrai que je les apprécie.

    • pierre-Lemay… Merci pour ce message…
      Je tape très vite alors ça ne me prend pas grand temps… :-)

    • Y a-t-il un blogue au Québec sérieux ou on peut discuter de politique sans que les trolls de chaque option (fédéralistes ou souverainistes) viennent polluer la discussion? Il y a ici des gens très érudits qui sont aveuglés par leur haine de l’autre parti. On n’avance à rien ici. J’aimerais discuter avec Cotenord, Candela, Noirod, manonb, Lukos, et quelques autres sans que Anthrax ou Carbone viennent dire des aneries. C’est possible? Ça existe?

    • @ samati

      Oui c’est vrai avec le PLQ il va y en avoir des primes, des enveloppes brune des cachettes etc. Et en passant de l’éducation ou de l’instruisance comme dirait mon père c’est pas gage d’honnêteté. Des impôts je payes que ca depuis que le PLQ avait pris le pouvoir 66 milliards de dettes de plus en 9 ans alors votre refrein changé le.

    • Qui aurait cru qu’aux Nations-Unies, qu’un de ses fondements inscrit dans ses Chartes, que tous ses membres ont pourtant signé, servirait à faire peur à un peuple pour l’empêcher de s’autodéterminer ?

      Pourtant le référendum fait parti intrinsèque de la Charte des Nations Unies pour l’accessibilité des Peuples à leur indépendance !

      Ceux qui ridiculisent son utilisation, sont à côté de la démocratie, et nous mentent.

      Rien n’est plus sain et démocratique pour un peuple qu’un référendum où chacun peut exprimer son opinion en toute liberté.

      Empêcher un référendum ou renier cet acte démocratique, ou le ridiculiser, n’a pas sa place dans un pays occidental civilisé.

      Il suffit de dire non si on n’est pas d’accord,et de ne pas enlever l’espoir à toute une population par des moyens dolosifs, pour empêcher la tenue d’un référendum.

    • samati

      25 mars 2014
      08h23

      Vous dites:

      “Attaquer les individus c’est faire preuve de faiblesse.”

      Alors quand Couillard a dit que Marois allait y goûter, il a montré quoi?

      Vous dites:

      “Les québécois en ont assez de les campagnes de salissage du PQ.”

      Vous préférez un parti sale… un parti mafieux… un parti dont le chef œuvre uniquement dans ses propres intérêts… On savait tous qu’il allait revenir quand Charest partirait… L’argent, le pouvoir, l’intérêt personnel, des lois votées qui l’avantagent… De sortir publiquement ces choses-là, ce n’est pas faire du salissage, c’est dire la vérité. Et cette vérité ne sort pas assez.

      Vous dites: “C’est pourquoi, ils optent pour le PLQ, le seul parti qui rassemble les québécois et où l’on retrouve les plus éduqués et la majorité de ceux qui paient des taxes.”

      Mais vous sortez ça d’où? C’est fondé sur quoi? Votre impression personnelle?

      Le rêve séparatiste du PQ, les québécois n’en veulent pas.

    • @anthrax
      Je crois que vous avez raison, jeudi Pauline va jouer le tout pour le tout.
      Ce sera intéressant comme combat de reproche entre Pauline et Couillard.

      Je trouve ça drôle que vous pointez du doigt les Flip-Flops de Couillard mais que vous ignorez ceux de Pauline.

      Moi je me suis habitué au petite politique de ses deux partis. On promet pour séduire et ensuite on trouve les excuses puisqu’on ne les as pas fait. Ou on dit quelques choses, ça ne semble pas passez, on change nos propos. Mais comme on dit, il n’y que les fou qui change pas d’idée, comme ceux qui vote PQ ou PLQ peut importe leurs programmes.

    • samati

      “Le rêve séparatiste du PQ, les québécois n’en veulent pas.”

      Parlez pour vous et les fédéralistes SVP, et non pas pour TOUS les Québécois…

    • Dans Cyberpresse ce matin:”Le Directeur général des élections du Québec (DGEQ) vient d’imposer des amendes totalisant plus de 10 000$ à une firme d’urbanisme et à un de ses associés, en lien avec l’utilisation illégale de prête-noms pour financer une campagne de Régis Labeaume.
      L’entreprise risque aussi d’être privée de tout contrat public pendant trois ans.

      En 2009, la firme Groupe IBI-DAA aurait versé, par l’intermédiaire des allocations de dépenses d’employés participant à un cocktail, des dons de 3000 $ à la formation politique du maire de Québec. Le mécanisme aurait été orchestré par Jean-François Rolland, qui dirige le bureau de Québec de l’entreprise.

      Le Soleil avait révélé l’histoire l’an dernier.

      De 2008 à 2013, la même firme a obtenu de Québec tout près d’un demi-million de dollars en contrats, sans appel d’offres. En juillet dernier, le vérificateur général de la Ville a assuré que ces contrats avaient été attribués dans les règles de l’art.”

      Faut-il voir un lien avec la remontée des libéraux dans la région de Québec…hihihi

      Croche un jour croche toujours!

    • Le vrai sondage aura lieu le 7 avril.

      Le PLQ ne peut que redescendre… durant les deux semaines qui restent…

      … Et s’abîmer, pour cause de détournement de la vérité et manque de “vraies affaires”, comme le vol MH370.

      :-))

    • «Pour avoir trop pratiqué le crédulisme janséniste, les pékystes se retrouvèrent en plein calvinisme intégriste sans wonderbras trop ostentatoires.» Rabelais.

      Suivez le Guide….

      http://www.pere-lachaise.com/perelachaise.php?lang=

    • Y a-t-il vraiment quelqu’un de sérieux qui pense que le prochain débat va changer quelque chose?

      Il va y avoir du négativisme et du 2mon père est plus fort que le tien” c’est tout.

      Marois va duire à Couillard qu’il présente la même équipe malhonnête, Couillard va répliquer avec Le Deal, Legault va nous dire qu’il n’y a que lui qui peut sauver leQuébec….pendant ce temps là Francoise David va essayer de parler calmement et d’expliquer que le problème n’est pas l’argent mais la gestion et l’évasion fiscale…..hier encore on voyait que dans le seul domaine de la construection on perdait plus de 3 milliards par année….il est de combien le déficit cette année? 1,7 …………Quand un Québec vote à 40 % pour des magiuilleux qui veulent plus de rpivé dans les services (pourquoi du privé……..posez vous la question)….ben je me dis qu’on a le gouvernement qu’on mérite. Alors selon moi le prochain débat aura le même effet que le dernier…….zéro pis une barre!

    • @godin1963
      Régis Lebeaume est un séparatiste avoué et cela peut expliquer le peu de popularité des péquistes dans la région de Québec. Un autre péquiste qui s’est fait prendre…

    • @ anthrax tête-de-veaux (09h17)

      C’est pas le PQ qui ne veut pas d’un référendum?

      C’est mêlant votre affaire…

    • “Alors quand Couillard a dit que Marois allait y goûter AUSSI, il a montré quoi?”

      Quand on cite, c’est bien d’inclure tous les mots…

      C’est plus honnête… Vous trouvez pas??

      En fait, la citation exacte ressemble à ça:

      “…Je veux agir dans le respect des gens, et la boue pour moi, ça ne m’intéresse pas, mais ça ne veut pas dire que je vais me laisser manger la laine sur le dos. Si Mme Marois choisit ça, elle va y goûter aussi. Par contre, si elle veut parler d’économie, d’emploi, de finances publiques, c’est ça que le monde veut entendre. »”

    • Je te tiens,

      Tu me tiens,

      Par la barbichette,

      Le premier

      De nous deux

      Qui rira

      Aura une tapette.

      Un, deux et trois croisons les bras

      Comme des p’tits soldats !

      (air connu)

    • @manonb
      vous écrivez:`
      “Lisez donc un bon livre d’histoire du Québec, ça ne vous fera pas de tort.”

      Ma chère dame, je ne suis pas historien mais j’en connais un bon bout sur notre histoire de 1534 à nos jours. Je n’ai donc pas besoin de vos recommandations. Vous trouveriez dans ma bibliothèque assez d,historiens pour satisfaire votre curiosité et éviter les lieux communs que vous nous servez dans votre billet.

      G. Michaud

    • @manonb
      j’ajoute. Pourquoi cette déplaisante prétention à vouloir donner des leçons?

      G. Michaud

    • lobwedge…

      Je vous fais remarquer que vous m’avez demandé sur quelle planète je vis…
      Alors avant de parler de mes façons de faire, regardez donc les vôtres…

    • gaiusmarius2

      Vous dites: “Y a-t-il un blogue au Québec sérieux ou on peut discuter de politique sans que les trolls de chaque option (fédéralistes ou souverainistes) viennent polluer la discussion? Il y a ici des gens très érudits qui sont aveuglés par leur haine de l’autre parti. On n’avance à rien ici. J’aimerais discuter avec Cotenord, Candela, Noirod, manonb, Lukos, et quelques autres sans que Anthrax ou Carbone viennent dire des aneries. C’est possible? Ça existe?”

      Rien ne nous empêche de discuter ensemble. Par exemple, il y a un bon moment que je ne lis plus les messages “sur l’acide” de Carbone.

      Dans tous les sites il y a des gens déplaisants et insultants. Une petite pique à l’occasion, c’est de bonne guerre, mais des litanies d’insultes ne sont que preuves du vide.

      Ce qui me frappe le plus en ce moment, c’est quand même l’incapacité des libéraux de faire une différence entre la longue histoire de corruption de leur parti, et ce qui se passe avec le mari de Marois.

      Godin écrivait qu’on a le gouvernement qu’on mérite… Mais qui mérite ÇA? Qui mérite qu’on remette au pouvoir un gouvernement aussi corrompu que l’autre? Pourquoi ne parle-t-on pas plus que ça de Couillard et toutes ses manigances? Ce sont des choses qui devraient être connues, étalées au grand jour par les journalistes, s’ils faisaient leur job. À peine quelques allusions ici et là à Porter, mais aucun bilan détaillé des dernières années de Couillard… C’est ahurissant!

    • Hé lobwedge… vous pourrez mettre plein de mots autour, le sens reste le même…
      D’ailleurs Couillard lui-même a admis qu’il était allé un peu loin…

      Moi si j’étais Marois, au prochain débat, j’étalerais la feuille de route de Couillard, qui fait pas mal plus dur que celle de quiconque…

    • Hé manon…

      Vous pouvez interpréter comme bon vous semble
      mais quand on cite quelqu’un, on doit le faire textuellement!

    • @manonb

      25 mars 2014
      13h48

      ???????????????????????66

      G. Michaud

    • @ manonb,

      vous dites ”Pourquoi ne parle-t-on pas plus que ça de Couillard et toutes ses manigances? Ce sont des choses qui devraient être connues, étalées au grand jour par les journalistes, s’ils faisaient leur job. À peine quelques allusions ici et là à Porter, mais aucun bilan détaillé des dernières années de Couillard… C’est ahurissant!”

      D’accord avec vous à la condition qu’on fasse la même chose envers Marois et Blanchet.

      QU’en pensez-vous?

    • Salut boston…

      Je n’ai aucun problème avec ça, je suis d’accord.

      Cependant il faudrait être aveugles pour ne pas voir que le bilan des libéraux point de vue corruption est dur à battre. C’est au PLQ qu’il y a eu des perquisitions. C’est le PLQ qui est associé à des gens de la mafia. C’est le PLQ qui a mis la merde au CHUM et qui, au lieu d’encourager l’économie québécoise, a confié pour des millards de contrats à des compagnies étrangères alors que nous avons toutes les compétences ici. La liste est aussi longue que la mémoire des libéraux est courte.

      Et vous, seriez-vous prêt à admettre qu’il n’y a aucun autre équivalent dans aucun autre parti québécois, quant à la corruption et les agissements condamnables du PLQ?

    • @manonb

      Désolé du délai de réponse – c’est une fin de trimestre et ce sont toujours des périodes plus intenses.

      Vous dites :
      « Chaque peuple devrait être responsable de son développement social, culturel et économique. Au-delà d’avoir notre propre pays, c’est toutes les décisions que ça nous permettrait de prendre en toute liberté, surtout à l’international, et je ne donnerai que Kyoto en exemple. Jamais le Québec n’aurait renié sa signature de ce protocole. »

      Ceci représente une manière très 18-20eme siècle de voir le rôle des états-nations. La réalité est qu’aucun pays n’a le contrôle absolu sur les décisions souvent parmis les plus importantes. J’y reviendrai plus tard. Mais vous faites une erreur de penser que les décisions sont prises en toute liberté, surtout depuis la fin du 20eme siècle. Nous sommes dans une ère ou l’interaction entre les nations brisent les barrières entre les états-nations. Bien que je sois d’accord avec Kyoto, le problème que vous soulevez n’est pas un problème de structure du gouvernement mais bel et bien de la philosophie du parti au pouvoir en ce moment. Un autre parti aurait peut-être signé l’accord.

      Vous poursuivez ici
      « C’est bien beau dire que le Québec réussit dans le Canada, c’est évident pour moi qu’il réussirait encore mieux sans avoir les bâtons du fédéral dans les roues. Par exemple, le dédoublement des ministères occasionne des luttes de pouvoir qui sont de vraies pertes de temps et d’énergie. Le fédéral a toujours favorisé l’Ontario, nous ne recevons pas notre part en recherche et développement, et un argument très fort ces jours-ci est le fait que l’industrie automobile est fortement subventionnée par le fédéral alors qu’il n’y a aucun équivalent pour le Québec. Le fédéral affaiblit volontairement notre économie et nous donne ensuite de la péréquation, ce qui sert bien évidemment la cause fédéraliste. »

      Le dédoublement est quelque chose qui se joue dans les deux sens; deux ministères du revenus, alors que les autres provinces n’en ont qu’un seul. Deux ministères de l’environnement – ce qui est insensé pour moi – l’air, l’eau, la terre, tout cela n’est pas limité par les frontières artificielles des provinces. Le ministère des transports en est un autre exemple. Comme je vous déjà expliqué l’aviation joue le rôle au Québec que l’automobile joue en Ontario. Que le fédéral aide cette industrie n’a rien de surprenant. En 2008-2008 les USA ont massivement subventionné GM et Chrysler pour empêcher qu’ils fassent faillite au même moment que les USA traversaient leur pire crise financière. La faillite d’une ou les deux entreprises aurait eu un effet catastrophique sur l’économie des USA. Il était normal que le Canada fasse également sa part, non seulement pour sauver cette industrie mais surtout les emplois qui s’y rattachent. En passant, cette aide fut remboursée si ma mémoire est bonne.

      Si effectivement nous ne recevons pas notre juste part en R&D, il faut chiffrer cela pour avoir une image précise et objective de la situation et de comparer avec les autres provinces pour avoir des arguments solides. Quand a votre affirmation que le fédéral affaibli volontairement le Québec, cela pour moi reste une affirmation non fondée, dotée d’une logique plus que discutable – pourquoi le fédéral voudrait payer près d’une dizaine de milliard en péréquation au lieu d’investir dans les programmes et services ?

      Vous errez également ici
      « La promotion de notre langue se ferait bien mieux dans notre propre pays. Montréal s’anglicise continuellement, c’est notre vitrine sur le monde et c’est tout le Québec qui s’anglicise en même temps. Si le Québec était un pays clairement francophone, les immigrants n’ayant pas envie de vivre en français ne viendrait sans doute pas s’établir dans un pays francophone, alors que dans une province d’un pays anglophone, ils n’ont pas de problème et continuent à 60% de choisir l’anglais. C’est un danger à long terme. »

      La situation que vous décrivez est celle pré datant l’accord de 1991 sur l’immigration. Je vous ai expliqué que le ministère de l’immigration du Québec choisi ses immigrants en fonction de leur connaissance du français. C’est d’ailleurs le premier critère à la sélection – mais le Québec accueille également en moindre mesure des immigrants dont le français n’est pas leur langue première. Depuis l’entente Québec-Canada sur l’immigration, le fédéral transfert le contrôle et les sommes d’argent pour permettre au Québec de mettre en place son ministère et la gérance de celui-ci, de même que les programmes d’accueil. Et comme je vous ai déjà dit, la grande majorité des enfants des immigrants doivent aller à l’école française ce qui assure l’intégration complete de ceux-ci.

      Cette entente est l’équivalent de ce qui avait été prévu dans l’accord du Lac Meech, et a servi de modèle pour les ententes que les autres provinces ont négocié avec le fédéral. Dans cette entente, le Québec reçoit le nombre d’immigrants en fonction de son poids démographique et même un peu plus pour compenser les pertes des années antérieures. Le rôle du Canada se limite à 1) déterminer le montant total que le Canada accueille par année, et 2) la vérification des dossiers des immigrants de façon à ne pas accueillir (dans la mesure du possible) des criminels reconnus. C’est pour moi la moindre des choses.

      Pour ce qui est du texte cité de Louis Bernard, il est évident que celui-ci est écrit d’un point de vue sécessionniste, et escamote complètement que l’appartenance à la fédération canadienne a ses avantages et inconvénients. C’est comme faire partie d’une famille – on sacrifie certaines libertés pour gagner certains avantages. Ceci dit, le gouvernement que nous avons par sa forme parlementaire (le côté monarchique est symbolique, surtout depuis 1931 avec le statut de Westminster) offre aux canadiens une démocratie libérale représentative, qui opère selon une constitution dans laquelle la charte des droits et libertés sont enchâssées. La plupart des pays de l’Occident fonctionnent dans ce genre démocratie et ont une constitution et une charte ou une déclaration des droits. Ce qui fait que dans le quotidien des gens, que nous vivions en régime parlementaire ou en république présidentiel n’a pas ou très peu d’impact. L’auteur de ce texte cite une bonne partie des responsabilités que le fédéral s’acquitte avec les impôts que tous les Canadiens versent, et donc au bout du compte, ils sont acquité avec l’intérêt supérieur des Canadiens. Je crois qu’il serait de mise d’affirmer que ces intérêts recoupe la majorité des notres.

      Pour ce qui est des dépenses que le fédéral fait dans certains domaines de compétences provinciales, je vous ai expliqué que cela est principalement pour s’assurer que des normes à l’échelle du pays soient respecté par toutes les provinces – mais il faut qu’elles en ait les moyens – d’où les dépenses que le fédéral fait. Que cela vous gêne est une chose. Mais si cela veut dire qu’un hôpital dans une province plus pauvre peut se payer des appareils médicaux comparables à ceux que les autres provinces se paient, moi je n’ai pas de problème avec cela.
      Pour ce qui est de la présence du Québec dans le reste du monde, je n’adhère pas à cette croyance que le Québec n’est pas assez présent – est-ce que ce texte est si vieux qu’il n’est plus pertinent? Il existe déjà pleins de moyen pour permettre d’être reconnu à travers le monde, dont plusieurs ne passent pas par les gouvernements. Et les “Maisons du Québec” assure notre présence aux endroits clés.

      Encore une fois, pour Kyoto c’est une question de la philosophie du parti au pouvoir, et non pas la structure du gouvernent qui empêche de signer.

      Finalement, je reviens sur le rôle d’un état-nation au 21eme siècle. Tout d’abord, je crois que la mondialisation, incluant les échanges commerciaux et la liberté croissante de mouvement des personnes et des capitaux rend caduque les frontières des états-nations. Les gouvernements de ces états s’ajustent tant bien que mal avec des accords comme l’ALENA et le CEE, qui imposent à plusieurs états des règles de gouvernances strictes. Les états perdent leur souveraineté et ils ne peuvent rien y faire. Il ne serait pas surprenant que de notre vivant nous puissions voir une union économique en Amérique similaire à celle que l’Europe possède. Dans cette éventialité, chaque état devient un acteur ayant un rapport de force équivalent à sa taille (on pourra déterminer plus tard ce que la taille veut dire dans ce contexte). Un Québec indépendant aurait alors un bien plus petit rapport de force dans les négociations.
      L’indépendance du Québec serait alors contre-productive et irait dans le sens contraire des intérêts des personnes y vivant.

      Pour conclure, j’affirme que nos parents, grands-parents et nos aïeuls ont tous contribué à façonner le Canada et je ne vois vraiment pas pourquoi je me priverais de ce qu’ils m’ont légués. Le mouvement indépendantiste a un problème de base, c.à.d. qu’il offre moins que ce que l’on a déjà, pour éviter d’avoir à vivre avec des inconvénients somme toute mineurs.

      Ce pays est perfectible sans aucun doute. Les relations entre nous et le reste du Canada méritent d’être améliorée. Est-ce que cela passe par la signature de la constitution par le Québec? Je ne sais pas – mais cela ne ferait certainement pas de tort. Avec le recul des années, il faudrait commencer à expliquer de façon objective les enjeux de signer ou non la constitution. Sans les émotions, sans la démagogie – la majeure partie de cela relève du légal, et non pas du politique, donc les émotions et les passions n’y ont pas leur place.

      Bonne journée

    • supercass je vous reviens moi aussi un peu plus tard.

      Je tiens cependant à vous dire à quel point j’apprécie une discussion comme celle-ci, dans la civilité, n’étant pas des ennemis “personnels” comme on en a trop souvent l’impression sur ce blogue, mais simplement des gens d’opinion différente.

    • A SuperCass

      Je ne trouve pas que ma façon de voir les choses fasse très 18-20eme siècle. Je suis d’accord avec vous que les choses ont bien changé et que les pays n’ont pas le contrôle absolu, j’imagine que vous voulez dire surtout en matière économique. Mais il n’y a pas que l’économie. Il y a aussi la culture, la langue, les politiques intérieures, les richesses naturelles, etc. Même si les choses ont changé, ces pays restent des pays souverains et peuvent quand même décider de beaucoup de choses par eux-mêmes, pour eux-mêmes. Et au sujet de Kyoto, ce que vous dites est juste : « Ce n’est pas un problème de structure du gouvernement mais bel et bien de la philosophie du parti au pouvoir en ce moment. Un autre parti aurait peut-être signé l’accord. » Cependant, je suis sûre d’une chose, AUCUN parti au pouvoir dans un Québec indépendant n’aurait pu renier sa signature car les Québécois sont massivement pour cet accord, alors que pour les Albertains, par exemple, ce n’est sans doute pas un absolu.

      Vous dites : « L’air, l’eau, la terre, tout cela n’est pas limité par les frontières artificielles des provinces. »

      C’est vrai, mais encore une fois je suis convaincue qu’un gouvernement québécois, peu importe le parti, n’aurait pas renié sa signature de Kyoto. Il est aussi important de savoir que, même s’il n’y a pas de ces frontières, ce sont les provinces qui sont responsables de la protection de l’environnement et qui ont les compétences exclusives en matière de richesses naturelles. Kyoto n’est pas une question de frontières invisibles, c’est aussi une question d’émissions. En 2000, le Québec avait 12,5 % des émissions de GES pour 23,9 % de la population , pendant que l’Alberta, qui s’opposait farouchement aux demandes du Québec d’un protocole sévère et strict, était responsable de 30,7 % pour 9,7 % de population. Si le Québec était un pays, nous n’aurions pas eu à considérer les intérêts très pollueurs de l’Alberta et nous aurions pu respecter les engagements de la terre de Rio.

      Maintenant en ce qui concerne les investissements fédéraux au Québec… Le fait de ne pas en avoir suffisamment en recherches et développement, par exemple, nous coûte des milliers d’emplois, surtout à Gatineau. Je suis d’accord que le fédéral finance l’industrie automobile, mais je suis en désaccord avec le fait que des investissements ne se fassent pas en même proportion dans les autres provinces. J’avais vu des chiffres éloquents dans plusieurs domaines mais je ne retrouve pas le site, qui était extrêmement bien référencé. Je vais continuer de faire des recherches et je vous reviens là-dessus.

      Vous dites que mon affirmation que le fédéral affaibli volontairement le Québec est discutable et vous demandez pourquoi le fédéral voudrait payer près d’une dizaine de milliard en péréquation au lieu d’investir dans les programmes et services ? Et bien discutons-en ! Ne voyez-vous pas à quel point la péréquation est l’argument le plus utilisé par les fédéralistes ? « On s’en sortirait pas sans le Canada ! On est pauvres ! On a besoin de la péréquation ! ». Vous souvenez-vous de ce que Martin a fait après le référendum de 1995 ? Il a changé la formule de répartition des fonds pour l’éducation post-secondaire et pour la santé… Le Québec a perdu 333 millions, et n’a obtenu, des nouveaux fonds, que 150 millions de dollars (20 dollars par habitant alors que l’Ontario en recevait 82 par habitant). Croyez-vous que tout ce qui est fait pour affaiblir le Québec est fait innocemment?
      En 1999, Bernard Landry écrivait : « Pourtant, dans son budget du 16 février, le gouvernement fédéral a fait fi de la lettre des premiers ministres provinciaux du 22 janvier. Il a décidé de renier la formule adoptée par la Chambre des communes en 1996 et d’amener la pondération de la population à 70% en 1999-2000 (plutôt que 20%, tel qu’inscrit dans la loi de 1996), 75% en 2000-01 (plutôt que 30%) et 100% en 2001-02 (plutôt que 40%). Cette modification de la formule de répartition [...] fera perdre au Québec, selon les documents fédéraux, plus de 1,6 milliard sur la période 1999-2000 à 2003-04. [...]
      SuperCass… Il ne s’agit pas ici de « théorie de complot » comme le disent si souvent les fédéralistes pour banaliser les actions du fédéral qui ont un impact négatif sur l’économie du Québec.

      Pensez-vous vraiment qu’au Canada, on se dit : il faut aider le Québec à devenir fort économiquement? Voyons donc… Ce qui fait le plus peur aux Québécois quant à l’indépendance, c’est justement ça, l’économie. Les gouvernements fédéraux, qu’ils soient libéraux ou conservateurs, s’immiscent constamment dans nos champs de compétences, histoire de prouver que le fédéral est indispensable. Qu’on ne fasse que penser aux bourses du millénaires… Et encore récemment, le fédéral veut jouer dans nos compétences avec sa stratégie en éducation internationale. Ici, vous avouerez que ça n’a aucun lien avec une façon 18-20eme siècle de penser…

      Vous dites que j’erre quand je parle de l’état du français à Montréal… Vous me répondez par le fait que le Québec est de plus en plus responsable de son immigration… Ça ne change rien au fait que, dans des quartiers entiers de Montréal, la loi 101 n’est pas respectée et qu’on trouve des commerces n’affichant qu’en anglais.

      Vous dites qu’on sacrifie certaines libertés pour gagner certains avantages. Je n’aime pas sacrifier des libertés, et je cherche les avantages. Pour moi, la péréquation n’en est pas un. Il est complètement illogique que le Québec, avec ses richesses naturelles et ses talents, soient une « province pauvre » alors qu’il serait considéré comme un pays riche.

      Vous dites : « Les échanges commerciaux et la liberté croissante de mouvement des personnes et des capitaux rend caduque les frontières des états-nations. » Mais il reste qu’on a aussi beaucoup d’autres aspects qui relèvent de chaque pays : l’éducation, la langue, la culture, les richesses naturelles… On ne peut pas TOUT voir en fonction d’accords économiques.

      Contrairement à vous, je trouve les inconvénients de vivre dans cette fédération majeurs. Vous dites que ce « pays est perfectible sans aucun doute ». Mais il ne l’est jamais sans lutte, sans perte d’énergie, sans demandes qui sont constamment refusées au point qu’elles s’appellent maintenant « revendications HISTORIQUES ». Même Jean Charest, ulcéré par le manque de souplesse du fédéral, a un jour dit qu’il commençait à comprendre les souverainistes… Évidemment il a dû s’en botter le derrière par la suite.

      Vous dites aussi que le Québec serait petit et n’aurait pas beaucoup d’influence… Il y a des pays comparables au Québec en Europe, qui réussissent très bien sans avoir plus de richesses naturelles et de talents que nous… Et en passant, ce n’est pas le Canada qui a de l’influence, ce sont les États-Unis et le Canada qui les suit la plupart du temps, sauf de rares exceptions. Nous, nous ne serions pas allés en guerre avec eux.

      Pourquoi se contenter d’être une province le plus souvent écrasée par le fédéral, qu’un pays libre de ses choix.

    • @manonb

      Ce que je veux dire par la vision 18-20eme siècle est une vision « industrielle » du concept état-nation; nous avons franchi depuis 1956 (aux USA, surement un peu plus tard au Canada) l’apogée de cette ère, alors que pour la première fois de l’histoire, il y avait plus de cols blanc que de cols bleus. Avec ce changement survient depuis un profond changement de société à tous les niveaux, économique, sociologique et politique. Précisément dans le politique, c’est la marge de manœuvre des états-nations qui se trouve considérablement réduite. Un Québec indépendant troquerait certaines capacités pour en obtenir d’autres. Les “avantages” sont loin d’être évidents…

      Quand je parle de : « L’air, l’eau, la terre, tout cela n’est pas limité par les frontières artificielles des provinces. » , je fais spécifiquement référence au fait que nous avons un ministère de l’environnement au fédéral et au provincial – il est illogique pour moi que les provinces se retrouve avec ce ministère pour les raisons ci-haut.

      Pour Kyoto, il faut comprendre que dans le reste du Canada un problème existe que le Québec n’a pas à vivre – la production de l’électricité se fait à partir de centrales au gaz ou au nucléaire alors que chez nous, nous avons la chance d’avoir cette énergie produite par l’hydraulique. Ce qui fait que dans le reste du canada, les habitations sont massivement chauffées au mazout, grand producteur de GES. Cela n’explique pas tout ce que l’Alberta fait comme GES, mais ça en explique une large partie.

      Pour les investissements fédéraux au Québec, j’aimerais bien voir les chiffres (incluant les comparaisons avec les autres provinces). Et si cela s’avère exact, alors quels que soit le parti qui prendra le pouvoir aura alors une VRAI raison de se plaindre du fédéral. Mais il faudrait aussi que les discussions soient productives et non pas dans un climat de confrontation.

      L’argument de la péréquation n’est utilisé par les fédéralistes seulement pour expliquer pourquoi nos programmes et services actuels seraient grandement affectés si le Québec devenait indépendant. Ce n’est pas parce que le fédéral a rendu le Québec pauvre, mais bel et bien une combinaison d’effets qui explique la pauvreté du Québec. Venant en premier lieu est la baisse relative de productivité du Québec par rapport aux autres provinces. Le Québec n’a pas fait le virage qu’il fallait faire à cet égard et nous en payons le prix maintenant. D’ailleurs à l’automne dernier le HEC a publié une étude à cet effet.

      Pour le changement de formule du fédéral, ce que vous dites en somme c’est que le Québec a eu un manque à gagner de $400 millions par année. Ce sont des montants importants, mais pas aussi grave que certaines actions discutables que les gouvernement à la fois péquiste et libéral ont fait au courant de leur période au pouvoir. J’aimerais en connaître éventuellement plus là-dessus, mais si on relativise, il y d’autres choses plus importants à régler.

      Je vous assure que les Canadiens se concentrent sur LEURS affaires, et ne passent pas de temps à tenter de comploté pour affaiblir le Québec – ils ont bien trop à faire s’ils veulent conserver leur niveau de productivité. Pour ce qui est de l’impact du fédéral dans les compétences provinciales, comme je vous ai expliqué, il s’agit dans la plus grande mesure de s’assurer que les normes nationales soient atteintes par toutes les provinces. Est-ce fait de la bonne manière? Surement pas – il manque des interlocuteurs de part et d’autre pour mettre en place les programmes de manière ciblés. J’ai déjà fait état sur ce blogue que suivant le modèle de l’accord sur l’immigration, le Québec pourrait allez chercher le contrôle de l’assurance-chômage sur son territoire. Ceci permettrait également d’aller chercher le plein contrôle sur les programmes de formation de la main d’œuvre. Peut-être même que cela pourrait faire l’objet d’un effort concerté de toutes les provinces pour obtenir le meilleur rapport de force pour les négociations. Pour cela, il faut pouvoir jouer le jeu de la fédération. Ce qui n’est pas dans l’intérêt du PQ (ou même de QS et de l’ON).

      Le Québec a le PLEIN contrôle de son immigration. Comme je vous ai dit, si le Canada accepte par exemple 250,000 immigrants dans une année, le Québec en accueillera un nombre équivalent à son poids démographique de 23% soit 57,500. Et le fédéral se charge de faire les enquêtes de sécurité. Et la loi 101 oblige les enfants des immigrants à aller à l’école française. Je crois qu’il existe une certaine forme de pensée magique de la part de plusieurs qui croit que c’est parce qu’une loi existe que les immigrants seront instantanément intégrés. Je vous rappelle que l’intégration des immigrants prend de deux à trois générations. Il faut donc être patient.

      Je suis comme vous par ailleurs, je n’aime pas sacrifier de libertés. Mais je suis aussi réaliste. Le Québec malgré ses ressources ne serait pas considérer aussi riche que vous le pensez. La valeur des ressources étant surtout fonction du marché mondial, et comme le cours d’une bonne partie de celles-ci est à la baisse, je trouverais cela très dangereux de notre part de laisser les autres dicter comment riches nous voulons êtres. En plus de la question environnementale, c’est également pour cela que je suis contre l’exploitation du gaz de schiste et du pétrole sur Anticosti. Vous savez, il n’existe que deux façons de devenir riche, et cela s’applique autant pour les individus que les état-nation : Il faut résoudre un problème, ou remplir un besoin. Je miserais bien plus sur notre savoir-faire et nos compétences pour y arriver. Je parlais de fonder notre propre industrie automobile électrique l’autre jour; voilà un exemple de cela. En plus de créer des emplois rémunérateurs et de pouvoir entrer tôt dans un secteur en développement, cela permettrais au Québécois de détourné une partie des sommes versés en pétrole provenant d’ailleurs directement dans les coffres d’Hydro-Québec. Et ça tombe bien, nous avons des surplus! Voilà une façon d’enrichir le Québec – qui va prendre le relais?

      Je ne dis pas que je vois tout en fonction des accords économiques. Mais pour ce qui est du rayonnement de la culture québécoise, à mon sens il est plus sensé de laissé celle-ci se mesurer aux autres, quitte à ce notre culture adopte certaines coutumes des autres de façon à ce qu’elle évolue.

      Pour les revendications historiques, je reviens sur l’éventualité de signer la constitution. Pour beaucoup de gens la « nuit des long couteaux » représente une sorte d’affront que le Québec a subi, sans pourtant en connaître les détails. Il faut que cela soit bien expliqué à la population. Cela prendrait un certain temps, mais il faut le faire. Je suis d’ailleurs très surpris que contrairement au USA, nous n’apprenons pas au Canada le contenu de notre constitution ne de la charte de droits et libertés.

      D’autre part, historiquement, le Québec croyait avoir un droit de véto; ce n’est pas le cas. Par contre, il existe deux positions possibles que le Québec pourrait prendre pour continuer les négociations avec le Canada :
      1- Position de l’équivalence des peuples fondateurs du Canada, avec un droit de véto (qui serait également accordé au reste du Canada), OU
      2- Position de l’équivalence des provinces dans la fédération, avec possibilité de retrait avec pleine compensation.

      Il appartient au Québec de se brancher sur laquelle de ces deux positions il prendra pour poursuivre les négociations.

      Je ne dis pas que le Québec serait petit dans une éventuelle négociation d’union économique nord-américaine. Ce que je dis c’est que notre pouvoir de négociations serait plus faible si nous étions indépendants que si nous faisons partie du Canada.

      En conclusion, je vous indique ici que vous faites une erreur de sémantique en utilisant l’expression « écrasée par le fédéral »; c’est souvent l’apanage des indépendantistes d’utiliser des mots qui dépassent de loin la réalité, de façon à augmenter artificiellement le niveau de « détresse » du Québec.

      Si nous étions si tant opprimés par le fédéral, le Québec serait déjà indépendant depuis au moins le premier référendum. Et il aurait passé avec plus de 80% des voix. Comme le niveau d’acceptation de ce projet ne grimpe jamais plus de 30-35% de manière stable, il apparait évident que ce projet possède un problème fondamental.

      Si vous voulez réellement que quelque chose change, il faudrait revoir le projet indépendantiste au grand complet, et de le transformer en un projet de société qui rassemble une majorité évidente; pas un 50% +1, mais bel et bien quelque chose dont la vaste majorité des Québécois approuveraient.

    • Supercass, merci de votre réponse.

      Vous dites que les avantages pour le Québec d’être un pays sont loin d’être évidents, et pour moi, ce sont les avantages de faire partie de la fédération canadienne qui ne le sont pas…

      Vous dites : Il est illogique pour moi que les provinces se retrouve avec ce ministère pour les raisons ci-haut.

      Pourtant, chaque province est si différente, le territoire est si vaste, je trouve au contraire que c’est un domaine qui devrait n’appartenir qu’aux provinces.

      Vous dites : J’aimerais bien voir les chiffres (incluant les comparaisons avec les autres provinces). Et si cela s’avère exact, alors quels que soit le parti qui prendra le pouvoir aura alors une VRAI raison de se plaindre du fédéral. Mais il faudrait aussi que les discussions soient productives et non pas dans un climat de confrontation.

      Je vais continuer de chercher ces chiffres, j’aurais donc dû mettre ce site dans mes favoris! En attendant, vous savez comme moi que quel que soit le parti au pouvoir, il y a toujours eu des luttes entre fédéral et national. Cependant, quand ce sont les libéraux qui forment le gouvernement, personne ne dit d’eux qu’ils en sont responsables et qu’ils cherchent des raisons pour faire de la chicane. Au contraire, c’est comme si Charest, par exemple, se tenait debout, alors que Landry, par exemple, ne veut que des excuses pour mousser l’indépendance. Voyez-vous le couteau à double tranchant ? Il y a eu récemment une volonté d’intrusion du fédéral et le domaine m’échappe, mais les Libéraux n’en voulaient pas et personne ne les a accusés de vouloir créer de fausses disputes.

      Vous dites que ce n’est pas le fédéral qui a rendu le Québec pauvre (et ça me fait bien rire quand j’entends ça, “pauvre”, allons voir en Afrique ou dans des pays d’Asie ou d’Europe de l’Est c’est quoi la pauvreté). Je ne dis pas que le fédéral est responsable de tous les maux, mais je suis convaincue qu’il n’y a aucun désir de voir le Québec réussir économiquement. AUCUN. Et vous savez, même si 400 millions n’est pas tant que ça, il reste que 20 par habitant du Québec et 80 pour les habitants de l’Ontario, ça reste une injustice flagrante, c’est 400% de plus… Pourquoi?

      Vous dites : « Je vous assure que les Canadiens se concentrent sur LEURS affaires, et ne passent pas de temps à tenter de comploté pour affaiblir le Québec – ils ont bien trop à faire s’ils veulent conserver leur niveau de productivité. »

      Mais moi, je ne parle pas des Canadiens en général. Les gens d’affaires canadiens font assez d’argent grâce au Québec, je ne pense pas qu’ils voudraient nous nuire. Je parle des gouvernements qui, un après l’autre, paniquent à l’idée de perdre le Québec. Vous croyez vraiment que rien ne se fait derrière les portes pour contrer cette menace ? Voyons donc. Toutes les tricheries au dernier référendum, 30 000 000 de dépensé au lieu des 5 000 000 légaux… Les comités du Non qui ont subsisté après le référendum dans le but de trouver des “solutions”… Quel genre de solutions, vous pensez?

      Ce que vous dites au sujet du fédéral, des compétences provinciales, des normes «nationales », des discussions qui ne se font pas assez, ce sont des énergies perdues. Ça fait des décennies. C’est toujours à continuer, à recommencer. Pour moi c’est inutile. On pourrait mettre nos énergies ailleurs. Ce serait extraordinaire de se passer de tout ça.

      Je ne crois pas que parce qu’une loi linguistique existe, les immigrants seraient automatiquement intégrés. Ce que je dis, c’est que tant que le Québec sera une minorité francophone dans une fédération anglophone, le désir d’intégration des immigrants à une minorité restera faible. Si le Québec était un pays, clairement francophone à la face du monde, sans doute que beaucoup d’immigrants choisiraient les USA ou le Canada et ceux qui choisiraient le Québec sauraient à quoi s’attendre et le feraient en accord avec un vrai désir de s’intégrer à un peuple francophone.

      Vous dites : « La valeur des ressources étant surtout fonction du marché mondial, et comme le cours d’une bonne partie de celles-ci est à la baisse, je trouverais cela très dangereux de notre part de laisser les autres dicter comment riches nous voulons êtres. En plus de la question environnementale, c’est également pour cela que je suis contre l’exploitation du gaz de schiste et du pétrole sur Anticosti. Vous savez, il n’existe que deux façons de devenir riche, et cela s’applique autant pour les individus que les état-nation : Il faut résoudre un problème, ou remplir un besoin. Je miserais bien plus sur notre savoir-faire et nos compétences pour y arriver. Je parlais de fonder notre propre industrie automobile électrique l’autre jour; voilà un exemple de cela. En plus de créer des emplois rémunérateurs et de pouvoir entrer tôt dans un secteur en développement, cela permettrais au Québécois de détourné une partie des sommes versés en pétrole provenant d’ailleurs directement dans les coffres d’Hydro-Québec. Et ça tombe bien, nous avons des surplus! Voilà une façon d’enrichir le Québec – qui va prendre le relais? »

      Alors là, on est vraiment d’accord ! 

      Vous dites : « Si nous étions si tant opprimés par le fédéral, le Québec serait déjà indépendant depuis au moins le premier référendum. »

      Mais non Supercass… pensez-y.

      Avant l’oppression du fédéral, il y a eu celle des Anglais sur les Français, qui est allée jusqu’à la pendaison des Patriotes, il y a eu ensuite celle des anglophones sur les francophones avec l’Acte d’Union dont aucun Canadien-Français ne voulait. Ensuite et jusqu’à 1960, les québécois francophones ont été des gagne-petit, vous ne pouvez dire le contraire. Ils ne pouvaient aspirer à aucun poste important. Même ma mère, qui n’était pas si vieille, a quitté Bell téléphone car comme francophone, elle n’avait aucune chance d’avancement malgré sa grande intelligence et sa compétence.

      Tout ceci est dans le passé, vous me direz, Supercass. Oui, et je n’y suis pas spécialement accrochée. Simplement… ça laisse des stigmates sur un peuple. Des traces, des cicatrices. Un sentiment d’infériorité très dur à surmonter. Un peuple, c’est une entité qui a une âme, en quelque sorte. Déjà d’avoir fait la révolution tranquille était énorme, mais on peut encore voir aujourd’hui des francophones qui continuent de descendre le Québec et les Québécois d’une manière qui ressemble énormément à celle des anglais il y a cinquante ans.

      Pour parler d’une histoire plus récente, voici une citation de Pierre-Elliot Trudeau en 1998 : « Les Québécois possèdent d’immenses richesses mais, génération après génération, ils n’ont pas su exploiter pleinement ces dons à cause de l’aspect rétrograde de leur personnalité culturelle collective. »

      Pour lui, ce n’est pas que nous ayons été empêchés pendant des décennies par un autre peuple et par l’église, qui était à son service, de nous épanouir. Pour lui, ce n’est pas parce que les Anglais contrôlaient l’économie pendant que les francophones travaillaient à 10 cennes de l’heure sur les chemins de fer pour faire vivre une trop nombreuse famille. Ben non. Pour lui, c’était à cause que les Québécois étaient des épais. Malgré ça, Trudeau était très aimé par plusieurs Québécois…

      Maintenant, je vous demande : pensez-vous vraiment qu’après avoir traversé ce qu’il a traversé, notre peuple avait la mentalité de se révolter ? Non. De résister, par exemple, oui. Heureusement, sinon on aurait été assimilé depuis longtemps.

      De faire la souveraineté, pour moi, c’est essentiel… je vois le futur lointain beaucoup plus beau dans un Québec souverain officiellement pays francophone que dans une province perdue dans un océan d’anglophones.

    • Est-ce ainsi que nous voulons discuter sérieusement?

      Voici le genre de discussions:

      élucubrations/âneries mensongères/les libéraux=croche/les libéraux font les jars/québécois souffrent d’amnésie/la tête dans le sable/le P.Q. sur le bord de la crise d’hystérie/Cocouillard/ Pikiou/ Po-po Péladeauville/ Référendum volé en 1995???/ les béni-oui-oui de l’écrapoutissement du Québec/le parti libéral est une véritable calamité/Tout ce qui est libéral est croche/etc…
      des bêtises, insultes, injures…
      Est-ce la façon québécoise de discuter?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    D L Ma Me J V S
    « juin    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité