Gilbert Lavoie

Gilbert Lavoie - Auteur
  • Chroniqueur au SOLEIL, Gilbert Lavoie est également publié dans les pages du quotidien Le Droit d’Ottawa, dont il a été le rédacteur en chef avant d’occuper la même fonction au SOLEIL de 1994 à 2001.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 18 décembre 2013 | Mise en ligne à 9h40 | Commenter Commentaires (430)

    Bernard Landry???

    Direction du Bloc québécois….

    Bernard Landry laisse entendre que peut-être bien que oui…si le peuple à genoux lui demande de se sacrifier pour la cause.

    Réaliste?

    Pourquoi pas Léo Bureau-Blouin tant qu’à faire?

    Tags: , , ,


    • Lui et Jacques Parizeau ne réalisent pas qu’on est tannés de les voir et de les entendre. Même chose pour Duceppe, Lucien Bouchard.

      Même le PQ est tanné. Ces belles-mères qui ne réalisent pas qu’ils sont dépassés par les évènements. Le monde a changé et ils ne le réalisent pas.

      Ils rêvent encore de la Souveraineté et ne comprennent pas que le Québec est aux prises pendant ce temps avec un déficit incroyablement élevé, des impôts élevés, des taxes élevées, une population de plus en plus dépendante de l’État, des jeunes qui voient qu’ils seront pris pour supporter ces rêves d’extravagance.

      On va ressembler de plus en plus à la France que Mme Marois et le PQ aime tant; sauf que la France a un taux de chômage de plus de 20% chez les jeunes. L’entreprise privée ne veut tout simplement plus investir la bas. C’est ce qu’on observe de plus en plus au Québec.

    • Y a de moins en moins de soldats et, cela va sans dire, de moins en moins de chefs. On ne peut pas recycler une vieille Datsun qui rouillait à la moindre goutte en une vieille Toyota qu’on vient de mettre à la casse. À moins d’être d’être sous respirateur artificiel.

      G. Michaud

    • Toujours aussi méprisant envers les Québécois qui se tiennent debout n’est-ce pas ?Un comme l’autre valent 100 fois mieux que vous cher monsieur. Qu’avez vous accompli à part jeter votre fiel sur ceux qui ne pensent pas comme vous?

    • .
      Étant donné qu’il ne peut pas être nommé sénateur, … il pourra aller dormir avec les back-benchers et agir comme “gardien honoraire” de la cause souverainiste dans l’attente d’une reprise possible de la vigueur indépendantiste.

      Un peu comme le chevalier qui gardait le Saint-Graal dans le film “Indiana Jones et la dernière croisade”.

    • Sachant que le Quebec est dans le trou, car contrairement a nous, M.Landry a eu l opportunité de voir les vrais état financier de la province alors qu il en était le premier ministre on ne peut pas lui reprocher a l instar de son pote souvrainiste Gilles DuSeptre d’aller se garantir un fond de pension doré a Ottawa

    • Le mouvement séparatiste est rendu un running gag. Le Canada est un cancer mais ils sont bien heureux de faire le ‘’sacrifice”, de défendre la ”noble” cause d’un peuple ‘’soumis”², à même les fonds des Canadiens et du super régime de pensions qui vient avec.

      ²Le Québec reçoit la moitié de la péréquation Canadienne.

    • Je crois à la pertinence du Bloc pour bien montrer au reste du monde que les Québécois étant libres de voter pour qui ils veulent envoient environ pour 5% de la députation environ (4/75) des députés séparatistes. La grosse majorité étant fédéralistes. Évidemment on pourrait croire qu’il s’agit d’une circonstance mais cette idée va disparaitre à la prochaine élection alors que Trudeau va remporter une majorité de sièges au Québec. Ce que le phénomème Layton cachait c’est que les gens au québec sont écoeurés d’être impuissants au fédéral.

      Quant à Landry, il est trop vieux et en plus, comme on l’a vu à TLMEP, il peut être ridiculement agressif et parano. D’un débat qui aurait du être convivial sur la mémoire d’un disparu, il faisait une foire d’empoigne.

    • Non,non,non,non,non,non…sais pas comment l`écrire le dire ou le crier. Pu capable. On peut tu passer à autre chose et laisser la place à des plus jeunes plus fous ? Si au bout de 40 ans t`as pas réussi à faire passer ton idée laisse la place à d`autres qui auront peut être une vision plus 2014 de la situation.
      À ce titre LBB aurait bien plus sa place que Landry.
      On est pris avec un sérieux problême au Québec en politique et apres on se demande comment il se fait que le renouvellement soit lent. C`est soit qu`on a des corrompus, des passés dates ou des jeunes qui se font revirer de bord par les soit-disants ainés.

      Je souhaite juste que monsieur Landry lise ces messages et en prenne connaissance. Merci pour votre dévotion mais passons à autre chose maintenant ok ?

    • Avez-vous remarqué que François était plus petit que Pauline?
      Depuis De Gaulle, est-ce que la France a eu un seul grand président?

    • Mon pauvre M. Lavoie, il y a vraiment trop de colonisés qui répondent à vos questions.

    • Pourquoi pas votre collègue Jean Lapierre, n’était-il pas souverainiste / bloquiste? Puisque le bloc penche à gauche, pourquoi pas cet ancien maoïste: Alain Dubuc…. On s’amuse.
      GTremblay
      Momtréal

    • Landry devra changer son sourire, son apparence, sinon, il se retrouvera à coté de Duceppe, à parrainer des comités inutiles. Layton avait la gueule de l’emploi, Landry…pas sûr. Trudeau surfe sur son apparence depuis des années. Bureau Blouin aurait le physique de l’emploi, mais qu’irait-t-il faire à Ottawa? Le gouvernement fédéral sait maintenant qu’il peut gagner des élections sans le Québec. Que ceux qui croient encore à l’indépendance travaillent ensemble me paraitrait sain pour l’option. Sauf que l’option, stagne depuis des années et plafonne à 33%. Alors Landry, Blouin ou qui que ce soit, la cause est en déclin, et qu’on mette des poteaux à Ottawa, ou à Québec, c’est bien dommage mais le métro est passé.

    • Il y a plusieurs blogues sue La Presse, allant des plus sérieux aux plus farfelus. Dans un des blogues, dont je reproduis la question d’aujourd’hui ici, on se demande comment les adolescentes devraient s’habiller pour le temps des Fêtes:

      “Négociation du temps des Fêtes

      Mes deux voisines de bureau, deux journalistes au look très étudié, racontaient la semaine dernière qu’elles étaient en pleine négociation avec leurs adolescentes quant à leurs tenues de Noël. «Moi, les Dr Martens et la chemise à carreaux du Village des Valeurs, je n’en peux plus», de lancer la première.

      «Même chose chez nous. Le look sac à patates, j’en ai ma claque», de dire l’autre.

      Entre le sac à patates de ces filles-là et la tenue hyper sexualisée de tant d’autres, on se demande s’il existe un moyen terme…

      Chez vous, peut-être?”

      Pourquoi ce long préambule? Précisément parce que la question du choix du prochain chef du BQ est encore moins pertinente que celle de la tenue vestimentaire des adolescentes le jour de Noël. Le BQ est moribond et le message qu’il véhicule l’est tout autant. Chercher un nouveau chef pour le BQ c’est un peu comme nommer un nouveau général en chef pour une armée qui vient d’être décimée ou un nouveau PDG sur une entreprise qui est sur le bord de la faillite.

      Les Bloquistes et autres séparatistes de ce monde devraient se rendre compte qu’ils ont perdu à tout jamais. Leur histoire n’a jamais tenu debout, l’économie du Québec se porte très mal (nous sommes presque les plus pauvres au Canada, juste avant l’Île-du-Prince-Édouard) et les leaders séparatistes au BQ et au PQ ont tous été des pleutres depuis que Lucien Bouchard a quitté la scène (je ne l’aimais pas non plus, mais au moins il avait un peu de charisme). Dans de telles circonstances, les Québécois ne voteront jamais pour la séparation.

      Je suis vraiment désolé d’avoir à apprendre une si triste nouvelle aux séparatistes juste avant Noël. Ils ne sauront plus de quoi parler pendant le réveillon (sauf peut-être du look sac à patates de Madame Marois ou des alternatives hyper sexualisées). La déconfiture du mouvement séparatiste aura peut-être pour effet que la mode va redevenir à la mode.

    • G. Larose est né pour ce job. Tous les autres choix sont des pis-aller.

    • bernard landry, en a fait beaucoup plus pour le québec, que tous les poteaux du npd, en feront de toute leurs carrières réunis!, il ne peut être pire que daniel paillé.

    • @Sixties – “…déficit incroyablement élevé, des impôts élevés, des taxes élevées, une population de plus en plus dépendante de l’État, des jeunes qui voient qu’ils seront pris pour supporter ces rêves d’extravagance…”

      Sans parler de l’endettement du citoyen (prets etudiants?), des villes. Une fois mon bach complete, le hasard a voulu qu’on me presente les opportunites aux US avec l’ALENA.

      Visa TN pour professionnels de l’ALENA
      http://www.veilleuximmigration.ca/avocat-immigration-etats-unis/residence-temporaire/visa-tn-usa/

      15 ans plus tard, je ne m’ennuie pas de la neige, ni des niaseries du Gouvernement de Sa Majeste a l’assemblee nationale. Ostentatoires et chicanes de voisins? Le corpogouvernemoman veut tout encadrer.

      Une Québécoise d’adoption qualifiée de «maudite Française» a eu droit à un chèque de 3500$ pour réparer une «discrimination fondée sur son origine ethnique ou nationale», gracieuseté du Tribunal des droits de la personne.

      http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/201308/01/01-4676314-maudite-francaise-une-insulte-chere-payee.php

    • Mettez qui vous voulez, en autant qu’il ou elle n’ait pas l’air d’un sans abri.

    • Commentaire méchant envers Léo Bureau-Blouin par un journaliste expérimenté de surcroît. LBb mérite des excuses.

    • @nousnoune 10h14

      Votre observation est très intéressante. Et pour ce qui est de l’autre dimension, l’épaisseur, quelle comparaison feriez-vous entre Madame Marois et Monsieur Hollande?

    • Pourquoi pas? J’aimerais beaucoup voir M. Landry asticoter l’indécent James Moore, sinistre ministre du Patrimoine.

      Quand je vois que le Bloc continue à faire écumer de rage les fédéralistes, je suis plus que jamais convaincu non seulement de sa pertinence, mais de son absolue nécessité. Bloc forever.

    • Et vous, M. Lavoie, allez-vous vous présenter à la succession de M. Harper, tant qu’à faire dans le sarcasme ? Peu importe qui remplacera M. Paillé, ça ne devrait pas vous empêcher de dormir et influencer votre vote.

    • C’est vraiment n’importe quoi..!

    • “G. Larose est né pour ce job. Tous les autres choix sont des pis-aller.”

      Oui ça c’est vrai, un peu le même parcours que Duceppe avec une maitrise de théologie en plus qui pourrait être utile dans le débat sur les musulmans.

      Ça doit être pour ça que Paillé “a été démissionné” sûrement que nos jusquauboutistes Marois et Lisée veulent se faire aider d’un discours plus agressif et Larose est capable de ça.

    • @godin1963
      ce n’est du mépris cher monsieur. Au contraire.! C’est une marque de respect envers nos concitoyens que de leur dire de ne pas aller montrer à la face du monde que nous nous nourrissons pas du même nationalisme que les sécessionnistes. Notre fierté nous l’interdit.

      Ai-je été distrait? Aucune ligne dans la presse française du voyage de Mme Marois en France! Du moins dans le Figaro et le Nouvel Observateur.

      G. Michaud

    • @anti-ch_primaire: James Moore n’est plus ministre du Patrimoine, mais de l’Industrie. Shelley Glover est ministre du Patrimoine.

    • Note préliminaire : Comme Carbone-14 semble avoir quitté ce blogue (son essai sans doute enfin terminé), je tente un retour !

      Et si les Bloquistes organisaient un dernier B_BQ. Cependant avec leur truc là (le barbecue) qui n’allume pas. Bernard sera là, comme toujours, il va essayer de l’allumer, en vain. Il essaiera, pis essaiera, pis essaiera encore… Et ce qui devait arriver arrivera… BOUM !

    • Bernard Landry pour briguer l’investiture du Bloc québécois (BQ) ? Il faut tomber de haut pour croire qu’un ex-politicien provincial arrivera à rederesser le BQ alors qu’il n’a même pas contribué, après plus de quarante ans, à mieux faire passer dans l’opinion publique le message de la cause, soit la séparation du Canada.

      De plus, pourquoi ne pas balancer un commentaire sur la pertinence du BQ tant qu’on y est ? Dans les dix dernières années, ce parti a été davantage une nuisance qu’un bienfaiteur pour le Québec. Avec Gilles Duceppe, le mot d’ordre était de se foutre inconsciemment de la pauvreté dans laquelle s’enfonce le Québec afin de réclamer plus d’argent du programme de péréquation et de transferts.

      Quid aussi de cette suggestion hypocrite du BQ d’augmenter les taxes sur les activités pétrolières des Prairies lors de la présentation du budget fédéral en 2011 ? Plus d’argent en perspective pour le Québec, qui ne devrait pas se forcer à créer sa propre richesse ! En somme, le mouvement séparatiste n’a plus aucune crédibilité et Bernard Landry, en sa qualité de belle-mère, n’a jamais rien proposé pour changer la culture au Bloc.

      Anh Khoi Do

    • @lobwedge 10h52

      La dernière fois qu’on a parlé de Mme Marois dans la presse européenne ce fut lors de son voyage raté en Écosse. La presse britannique l’avait alors ridiculisée. Il est donc peut-être mieux pour elle que la presse française n’en parle pas. Et qu’y aurait-il eu à dire sur elle? Les Français sont devenus habitués à ce genre de visite de politiciens québécois en quête de reconnaissance. À mon avis, ces voyages constituent un gaspillage de fonds publics pur et simple. Quelqu’un pourrait-il me dire pourquoi il fallait qu’elle aille à Monaco? Pour s’acheter un condo?

    • Landry ?
      Trudeau, Harper et Mulcair doivent être morts de rire. Le petit caporal et ses trois fantassins…

    • Là, ça va faire le manque de rigueur, M. Lavoie. Trois articles de suite sur le même sujet, c’est assez pourri comme réalisation, plus pourri que les soldats Libéraux qui peuplent ce blogue. Je sais que vous êtes un ”kiss-behind” libéral et que les Libéraux ne sont pas reconnus pour leur rigueur, mais il y a des limites.

      Je quitte rapidement avant que les ”braindeads” libéraux se présentent ici avec leurs commentaires arriérés et rétrogrades. Avec le type de sujet que vous abordez, il est normal que ce soit ces ”retards” qui sont le plus présents dans les commentateurs.

    • @lobwedge … en fait combien de degrés … je préfère le mien à 58 (mon lob wedge) … il sert bien à pelleter de ce temps-ci.

      Disons que le Figaro, et la presse française, accordent plus de place à d’autres madames plus signifiantes: “Angela Merkel réélue chancelière, François Hollande est contraint de faire fonctionner avec elle le couple franco-allemand pendant trois nouvelles années. Une affaire compliquée selon Florence Autret, journaliste à Bruxelles et biographe d’Angela Merkel.”

      http://www.lefigaro.fr/

    • …je vais quand-même répondre à la question.

      Non,pas Landry. Il faut du sang neuf en politique, pas les baby-boomers qui sont responsables du naufrage de notre société. Les boomers ont assez parasité notre système, qu’ils fassent donc quelque chose d’utile pour une fois et qu’ils prennent donc leur retraite. Je souhaite la même chose pour les journalistes et éditorialistes de la même génération: get the F out!

    • Je pensais au Capitaine Bonhomme mais j’avoue que Berny c’est mieux.

      Berny et le Block sont deux choses en putréfaction. Ils seront en osmose…

    • @ Sixties

      “Lui et Jacques Parizeau ne réalisent pas qu’on est tannés de les voir et de les entendre. Même chose pour Duceppe, Lucien Bouchard.

      Même le PQ est tanné. Ces belles-mères qui ne réalisent pas qu’ils sont dépassés par les évènements. Le monde a changé et ils ne le réalisent pas.”

      … venant d’un gars dont le nom d’utilisateur est “Sixties”…

      Hilarant!!!

    • Il est temps que les jeunes s’impliquent là comme ailleurs. Continuer à surfer égoïstement sur ce que les boomers ont accompli devient une indécence de plus en plus problématique. Retrousser ses manches et travailler c’est la seule solution pour eux comme ça l’a été pour toutes les générations qui les ont précédé.

    • @jazzcat

      Bernard Landry n’est pas un baby boomer; il est né en pleine crise économique, tout juste après le gouvernement Bennet.

      Le premier gouvernement Duplessis avait à peine un an lorsqu’il est né à Saint-Jacques-de-Montcalm.

      Il a grandi et a été éduqué et instruit dans les institutions de l’époque de ce qu’il qualifie lui-même de “grande noirceur”.

      Mais il a un ego tellement gros qu’il se sent interpellé par tout ce qui grouille, grenouille et scribouille (comme le dirait le Général).

      Le 20 mai 1980, nous nous sommes donnés un magistral coup de pied au derrière et le 30 octobre 1995, nous nous sommes définitivement mis à plat ventre.

      Que l’on nous passe dessus régulièrement n’est que la conséquence de nos choix.

      Dans la vie, il faut assumer les conséquences de ce que l’on décide.

      Et puis pourquoi mener des combats d’arrière-garde ?

      La souveraineté n’a pu être obtenue avec un Lucien Bouchard au faîte de sa popularité et des troupes gonflées à bloc.

      Il ne faut pas s’illusionner et croire que Pauline Marois qui se fait élire avec 31,9% des voix pourra faire mieux.

      Pour vous donnez une idée de la façon dont je vois l’état des trupes souverainistes, rien ne vaut le lien suivant qui nous mène à ce superbe tableau de Théodore Géricault:

      http://commons.wikimedia.org/wiki/File:JEAN_LOUIS_TH%C3%89ODORE_G%C3%89RICAULT_-_La_Balsa_de_la_Medusa_%28Museo_del_Louvre,_1818-19%29.jpg

      Un troisième référendum ne serait que le service anniveraire de l’asservissement irréversible des Canadiens-français du Québec.

    • Encore un moyen d’aller chercher une autre pension comme député et une autre prime de départ…. Le tout sur notre bras encore une fois!

    • Gilbert Lavoie???

      Fermer ce blogue!

      Pathétique.

    • Les sécessionnistes ne parlent que d’asservissement des canadiens-français mais la réalité est ceux-ci sont incapables de gouverner.

      La preuve est flagrante.

      Les sécessionnistes sont hautains, baveux, prétentieux et incompétents.

    • C’est parfait! On a parle en long et en large du scandale des commandites. Il est maintenant temps de parler du scandale des commandites version PQ (Bernard Landry), cest a dire, le scandale d’Oxygène 9.

    • Erratum ridiculous (Faute d’avoir un chef plus ridicule qu’un autre)

      Bernard Landry, HaHaHa, je me roule parterre tellement qu’ils sont drôles ces souverainistes.

    • @rexterras

      Le mien fait 60 degrés(quelqu’un sait comment faire le symbole degré sous Windows). Mais avec un 58 tu devras garder les yeux plus longtemps sur……………ta pelle:-)))

      G. Michaud

    • Bernard Landry hihihi…… B e r n a r d L a n d r y hahaha…
      L a n d r y non mais hohoho… mais …

      Imaginons la scène : le Grand Bernard agenouillé devant un impressionnante alignement de «Chiffons rouges» devant lequel il prête allégence à la Reine…. Puisque la constitution canadienne devrait refuser de payer le salaire de députés qui ne prête pas serment d’allégence devant un drapeau canadien.

      Aidons le :

      Proposition de formule d’adjuration fédérale destinée à l’honorable Sir Bernard Landry futur chef du bloc. :

      À genoux devant le drapeau canadien , le converti récite une profession de foi au fédéralisme.

      «Je Bernard Landry ayant devant les yeux la constitution canadienne , que je touche de mes propres mains, reconnais que personne ne peut être député en dehors de la foi que professe, croit, prêche et enseigne la constitution canadienne ; je regrette vivement d’avoir erré gravement contre cette foi, parce que , né au Québec une des dix province , j’ai reçu et admis et proné publiquement des doctrines séparatistes contraires à ses principes .

      « Maintenant, éclairé par la grâce divine, les médias , le gout irrésistible d’être CHEUF et le gros salaire, je fais profession de croire que le Canada , est la seule véritable institution du peuple canadien sur cette terre, et je me soumets à elle de tout cœur. Je crois tous les articles qu’elle propose à ma croyance; je réprouve et condamne tout ce qu’elle réprouve et condamne, et je suis prêt à observer tout ce qu’elle me commande. En particulier, je fais profession de croire :

      « Un seul Canada en dix provinces , distinctes et égales.;

      » La doctrine canadienne, sur l’union confédérale des provinces .

      « La présence véritable, réelle et substantielle du patriotisme canadien , joint à l’âme Canadienne et aux valeurs Canadiennes telles que définies par la chartre du très honorable Pierre Éliott Trudeau , et a sa majesté la reine du Canada ;

      « Les dix provinces et leur territoires , incluant le Québec , institués par la constitution pour le salut des canadiens ;

      « Le passeport canadien , le numéro d’assurance sociale et la pension de vieillesse ;

      « La primauté non seulement d’un Canada inclusif , mais aussi de juridiction de la cour suprême , successeur de la reine ,

      « Le culte de la reine , des ex-premiers ministres et de leurs images ;

      « L’autorité des traditions canadiennes et de l’histoire du Canada , qui ne doivent être interprétées et entendues que dans le sens qu’a adopté et adopte notre gouvernement fédéral.

      « Et tout ce qui a été en outre défini et déclaré par les lois fédérales et les ententes territoriales .

      « C’est pourquoi d’un cœur sincère et d’une foi ferme je déteste et abjure toute erreur, hérésie et secte contraires à cette constitution canadienne incluant l’article 1 du PQ. Que Dieu me soit en aide, ainsi que le document que je touche de mes propres mains. »

      Sic me Deus adjuvet et hœc sancta constitution Canadiensis

      Præfata instruclio sic se habet : Non est necesse ut qui a canadiensis fide defecerunt, ad eamque postmodum reverti cupiant, publicam abjurationem præmittant, sed satis est ut privatim coram paucis abjurent, dummodo tamen promissa servent, ac revera abstineant communicare cum hæereticis in spiritualibus aut quidquam facere quod hœresis protestatiuum sit.

    • @patpot

      18 décembre 2013
      12h42

      Voilà l’exemple typique du séparatiste persécuté.

    • @rdnsls 10h37

      Vous écrivez: “Mettez qui vous voulez, en autant qu’il ou elle n’ait pas l’air d’un sans abri.”

      Bon point. J’ai dit la même chose à ma femme quand M. Daniel Paillé a été élu. S’ils veulent avoir une chance, ils devraient minimalement suivre votre conseil. Ceci exclut donc M. Gérald Larose également.

      @AKDhst 11h05

      Je suis d’accord avec vous.

      @mariolepage 12h29

      Vous écrivez: “Encore un moyen d’aller chercher une autre pension comme député et une autre prime de départ…. Le tout sur notre bras encore une fois!”

      Vous avez raison mais, comme on dit en Angleterre, “Old habits die hard”.

      @louis-richard 12h45

      Je suis d’accord avec vous.

    • @missivedutexas
      “15 ans plus tard, je ne m’ennuie pas de la neige, ni des niaseries du Gouvernement de Sa Majesté…”

      Le Québec doit quand même vous manquer un peu puisque vous êtes toujours très présent sur les blogues. Et puis c’est vrai, il n’y a pas de niaiseries lorsqu’il s’agit de politique états-unienne. J’ai jamais vu ça dans l’actualité.

      “Une Québécoise d’adoption qualifiée de «maudite Française» a eu droit à un chèque de 3500$”

      Un fait divers, voilà ce que c’est. La société québecoise est très tolérante et ouverte. J’en sais quelque chose, étant moi-même un immigrant et ayant habité autant en région qu’en ville.

    • À Sixties
      18 décembre 2013
      09h55

      «Lui et Jacques Parizeau ne réalisent pas qu’on est tannés de les voir et de les entendre. Même chose pour Duceppe, Lucien Bouchard.»

      Vous ne réalisez pas qu’on est tannés d’entendre et de lire des propos insignifiants comme les vôtres, et pourtant vous avez toujours la possibilité de vous exprimer, parce qu’on est dans un pays qui respecte encore la liberté d’expression. Si ça ne fait pas votre affaire, vous pouvez toujours aller vivre en Arabie Saoudite ou en Corée du Nord!

    • @louis-richard

      J’en suis venu à croire que vous, Lord Durham et Pierre Trudeau avez raison quant aux Canadiens-français.

      Continuons donc de gérer la grosse MRC qu’est le gouvernement de la province.

      C’est probablement là notre point collectif d’incompétence.

    • la république de banane…. Santa Bananas !

      le Québec conquis par la force des armes par les troupes anglaises, qui subit la risée perpétuelle des fédéralistes inféodés aux anglo-saxons et à la reine d’angleterre !

      tellement à genoux devant le Canada anglo-saxon, qu’ils sont incapables de se relever… des rase-moquettes…

      avec des québécois comme ca comme amis… on n’a plus besoin d’ennemi !

      Vive l’indépendance du Québec et vive la Nation Québécoise !

      Une langue commune le francais, des coutumes et une culture francophone = un pays

    • La raison pour laquelle les syndicats trafiquent les élections en faveur des sécessionnistes est que ceux-ci veulent instaurer une dictature syndicale.

    • Vraiment M.Lavoie vous aimez bien jeter des os à la meute d’anti Québécois qui hantent ce blogue.
      Si Pierre Curzi décidait de faire le saut, il y a des libéraux et des NPD qui la trouverait moins drôle…

    • @ ducalme

      oui nous adorons raser la moquette, en courbant l’échine, pour réclamer les miettes de nos maîtres anglo-saxons qui en plus nous font la lecon.

      Impossible de courber le dos plus fort, nous sommes au maximum.

    • Bernard Landry? Bahhhhh.

      André Boisclair, lui serait un bon choix non?

    • Bonjour M. Lavoie

      Bernie au Bloc? HORREUR: ça le ferait crever! Vous y allez pas mal raide M. Lavoie!

      Quelques suggestions:

      André “fier de ma différence” Boisclair: n’a-t-il as été chargé de cours à l’UQAM en … gestion de crise?
      ou
      Martine Desjardins, la vénus préhistorique au carré rouge? Une grosse, baveuse et menteuse compulsive serait en harmonie avec les gouvernement de crapules en bas-culottes de Qc city!
      ou
      Maria Mourani? Elle vient d’abjurer le séparatisme… Mais oui, mais oui. Ça pourrait inciter les autres à abandonner la foi, l’espérance et le manque de charité séparatiste: cette idée fixe et folle qui nous divise et nous affaiblit depuis 50 ans. Il n’y a que les fous qui ne changent pas d’idée.

      Bonne journée :-)


      Claude LaFrenière
      Labaumetown, PofQ, Canada

    • Comme dit Maria Mourani, le Canada protège mieux les droits des gens que les quelques bums qui sont présentement au pouvoir et qui jonglent avec les droits fondamentaux des Québécois comme si c’étaient de simples objets dont on peut se passer ou utiliser comme on veut. Je crois qu’ils vont mettre un de leurs vulgaires amis mal embouchés, gérald Larose me semble tout indiqué à tout point de vue.

    • @anthrax = canadistan-bananistan = hum-y-a-bon-la-banania = peteux-slack = calfeutrage-du-trou 13h22

      Vous écrivez: “la république de banane…. Santa Bananas !”

      De temps en temps vous revenez à votre thème cher des bananes et aux trous, vestiges de votre stade anal inachevé. Pourquoi les bananes sont-elles si importantes pour vous? Les trous, je comprends car M. Nicolas Marceau nous y a habitués.

      Sachez que 70% des Québécois ne sont pas séparatistes et ne veulent pas vivre dans la république de bananes qui nous est proposée. J’ai posé maintes fois les deux questions suivantes sur ce blogue:

      1) quelle serait la monnaie d’un Québec indépendant?

      2) quelle serait le régime politique d’un Québec indépendant?

      Ça fait 50 ans qu’on parle de séparatisme et personne n’a jamais répondu à ces deux questions fondamentales pourtant fort simples. J’en conclus qu’on veut nous cacher la vérité (si on garde le petit peuple “qui se souvient” dans l’ignorance, de quoi pourra-t-il se souvenir?)

      Motto des séparatistes: Votez d’abord pour nous, on vous dira après comment ça va marcher.

      Ma motto: Vous avez perdu.

      P.S. Vous avez certainement perdu Mme Mourani aujourd’hui. Elle va quand même toucher à sa pension du fédéral pour toutes ces années passées au BQ. C’est elle que le BQ devrait élire.

    • Les soumis au sécessionnisme ne réalisent pas qu’ils sont incapables de gérer une province.

      Ce qui est épeurant, c’est qu’ils veulent un pays.

      Ils parlent de langue et de culture mais laissent les écoles se détériorer.

      Ils parlent d’être ouvert au monde mais font fuir les gens.

    • @canadistan-bananistan alias anthrax

      Vous écrivez:
      “Une langue commune le francais, des coutumes et une culture francophone = un pays”

      Moi je vous dis:
      Façon de voir qui date du 19eme siècle – Réveillez-vous et sentez le café – le monde a bien évolué depuis cette façon archaïque de voir le concept d’état-nation.

      Si vous êtes pas convaincu – regardez-vous même – vous dites venir de la France, un pays étranger du Canada. Partout dans le monde, des gens qui proviennent d’ailleurs s’établissent là ou il se sentent bien. Si vous tentez de résister à ce phénomène global, vous allez tomber dans la non-pertinence de façon permanente.

      Un bon café Tim Horton double-double devrait donner quelques résultats!

    • Qu’on laisse donc mourir le patient. Après tout, Jean Duceppe a dit lui-même lors de la dernière élection que le patient était patient depuis 25 ans et étrangement, les électeurs en ont conclu que le Bloc avait fait son temps et qu’il était temps de le mettre en bière.
      Gilles Pelletier, Québec

    • Dernière nouvelle: (source: http://actualites.ca.msn.com/grands-titres/maria-mourani-%c2%abje-ne-suis-plus-ind%c3%a9pendantiste%c2%bb)

      “Maria Mourani : «Je ne suis plus indépendantiste»

      La députée fédérale Maria Mourani, exclue du caucus du Bloc québécois, affirme qu’elle n’est plus indépendantiste.

      Dans une lettre rendue publique mercredi, la députée fédérale d’Ahuntsic assume pleinement sa nouvelle sensibilité fédéraliste et explique pourquoi elle a fait ce choix.

      Soulignant que l’«ouverture et la lutte à l’exclusion constituent les meilleurs outils pour assurer la paix sociale et lutter contre toutes les formes d’extrémisme et de fanatisme », elle déplore que cette vision politique ne soit plus véhiculée par le Parti québécois. En référence à la charte de la laïcité, Mme Mourani indique que la « volonté politique actuelle [du PQ] d’exclure les croyants non discrets de la fonction publique est révélatrice d’un changement d’attitude politique».

      L’ex-bloquiste rappelle qu’«en 1977, pour réaliser le projet de la Charte de la langue française, René Lévesque avait choisi de laisser cette dernière totalement soumise à la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Le Parti québécois d’aujourd’hui n’emprunte pas ce chemin. Il se propose plutôt d’amender la Charte des droits et libertés de la personne du Québec pour, apparemment, s’assurer de la rendre conforme à sa politique d’exclusion des croyants non discrets de la fonction publique».

      Elle reproche aussi au parti de Pauline Marois d’«abandonne(r) la coutume tacite et usuelle pratiquée à l’Assemblée nationale, depuis 1975, de modifier la Charte des droits et libertés de la personne du Québec par consensus ». Selon elle, « le Parti québécois fait ainsi la démonstration que la Charte des droits et libertés de la personne est à la merci d’un parti politique qui, tout en ayant obtenu moins de 40 % des voix aux élections, disposerait de la majorité des élus à l’Assemblée nationale».

      De plus, Mme Mourani note que «le Parti québécois lance un débat qui divise et blesse des familles québécoises sans, au préalable, avoir vérifié la légalité de ce qu’il propose, et ce, même si la Commission des droits de la personne du Québec est d’avis que ce projet ne tient pas la route».

      Les spéculations allaient bon train quant à l’avenir politique de Mme Mourani, depuis qu’elle a été exclue du caucus du Bloc québécois, en septembre dernier, dans la foulée du débat sur la charte de laïcité.

      La députée montréalaise avait alors décidé de couper les ponts avec le Bloc québécois, préférant siéger comme indépendante.

      L’expulsion de Maria Mourani était liée à ses positions sur le projet de charte des valeurs du gouvernement de Pauline Marois. Maria Mourani, qui est une catholique maronite, refuse de cautionner la politique identitaire mise de l’avant par le Parti québécois.

      Mme Mourani croit que cette politique illustre les tensions au sein du mouvement indépendantiste québécois. Elle soutient que la majorité des indépendantistes avaient jusque-là réussi à tenir en échec « l’intolérance populiste », mais que ce ne semble plus être le cas.

      Depuis, la députée d’Ahuntsic a remis en question ses convictions souverainistes.”

    • En ce moment en entrevue à la télé Maria Mourani ne se dit plus indépendantiste aprés avoir été éjectée avec raison du Bloc Québécois !

      Par pure vengeance elle change d’allégeance, mais on est habitué au Québec pour les pirouettes politiques.

      Ainsi dans sa flamme, elle se dit en défaveur de la charte sur la laïcité et raconte n’importe quoi !

      Je lui suggére donc d’aller voir en France comment ca se passe alors que la loi qui interdit la burka et le voile intégrale dans le domaine publique et les institutions gouvernementales, avait été adopté sous Chirac, et les tensions qui existaient ont chuté. A noter qu’aucune femme voilée ou emburkassifiée n’a démissionnée de son travail comme les intégristes menacent de le faire ici !

      Tout ca prouve au québécois que ce n’est que de la bouillie pour les chats, alors que les intégristes savent que les québécois sont de grands naïfs !

      Pour Mme Mouranie, offrons lui un séjour en France, elle radote n’importe quoi en ce moment par pure vengeance.

      Vive la loi égalitaire sur la laïcité !

    • Faire quelque parallèlle que ce soit entre Léo BB et Bernard Landry est injurieux envers l’ancien Premier Ministre.

      La réponse de M. Landry est assez claire … il n’est pas candidat, à moins qu’il n’y ait personne d’autre et qu’on lui torde un peu le bras.
      Il sait bien qu’à son âge il est plus confortable de rester gérant d’estrade. Mais il veut aussi montrer qu’il croit en l’utilité du Bloc, en ne disant pas carrément NON.

      Est-ce qu’un Yvan Loubier, ou un autre ex-député ou ministre péquiste pourrait être intéressé ?

      Le Temps des fêtes sera sans doute propice à la réflection.

      Les journalistes se ridiculisent à chercher des candidats à une succession si totalement imprévue. Aucun candidat sérieux ne va annoncer ses couleurs avant quelques semaines, histoire de réfléchir et sonder ses appuis.

      La maladie de l’information continue… On parle même si on a rien à dire… zut, je l’ai attrapée moi aussi.

    • Bof! Je suis maintenant un indépendantriste. Le PQ creuse sa tombe et celle du Bloc.

    • @ Fritz2 le bouffeur de choucroute

      Vous aussi vous racontez n’importe quoi !

      Vous affirmez que le pays fondateur de la Nouvelle-france (Québec inclus),la France, est un pays étranger !

      Ca vraiment il faut le faire !

      Alors l’Angleterre qui est arrivé 200 ans aprés Jacques Cartier et nous a conquis par la suite, serait-ce aussi un pays étranger ?

      Et puis votre phobie d’une monnaie québécoise dans un Québec indépendant, il faudrait vous la faire passer ! vous n’arrivez pas à comprendre que n’importe quel pays peut adopter la monnaie qu’il veut ! en autant qu’il l’achéte ! qui peut l’en empêcher ? vous ? arrêtez donc de radoter n’importe quoi et si on veut adopter le dollar américain ou canadien, personne ne peut l’empêcher… quand à moi je préférerai le dollar américain, au moins on ne verra pas une figure coloniale connue…

    • Je reviens sur l’entrevue à la Presse de Maria Mourani, complétement pathétique !

      Voyons ce qui en est il n’y a pas si longtemps :

      La députée d’Ahuntsic reçoit le prix de la Société Saint-Jean-Baptiste

      La députée fédérale d’Ahuntsic, Maria Mourani, a reçu le 20 novembre le titre de Patriote de l’année 2012 décerné par la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, à la maison Ludger-Duvernay.

      Maria Mourani nommée Patriote de l’année :

      « C’est pour moi un grand honneur que de recevoir le titre de Patriote de l’année, spécialement alors que nous célébrons le 175e anniversaire du soulèvement des Patriotes en 1837 », a déclaré Maria Mourani, députée d’Ahuntsic.

      « Étant souverainiste, cette distinction compte parmi les plus importantes et les plus significatives pour moi. De voir mon nom parmi ces personnes qui ont forgé la nation québécoise est un grand privilège », a poursuivi la députée du Bloc Québécois d’Ahuntsic.

      Maria Mourani a partagé cet honneur avec neuf autres personnes, soit Claudette Carbonneau, Dominique Champagne, Louis-José Houde, Fred Pellerin, Jasmin Roy, Julie Snyder, Louise Beaudoin, Brigitte Haentjens et le Dr Gilles Julien.

      (Source: Bureau de Maria Mourani)

      http://www.courrierahuntsic.com/Actualites/Politique/2012-11-22/article-3125642/Maria-Mourani-nommee-Patriote-de-l%26rsquo%3Bannee/1

      / j’ai énormément de compassion pour Mme Mourani qui a été blessée dans son orgueil et lui a fait perdre soudainement la foi, pour affirmer le contraire de ce qu’elle disait quelques heures avant d’être éjectée du BQ !

    • Berny devrait lire le présent blogue.

      Il va constater que ceux qui le supportent ne sont pas sain d’esprit ….

    • @ anthrax
      tiens, tiens,on dirait que quelqu’un mange ses bas…LOL

    • ERRATUM RIDICULUM

      Plus ridicule qu’un souverainiste qui pense faire la souveraineté dans une institution qui appartient à un “corps étranger” et bien tu meurs.

      Si les souverainistes avaient des couilles, ils fermeraient ce parti, le Bloc québécois à Ottawa.

      Mais dans le fond, ils aiment dont ce “corps étranger” surtout quand ce dernier fait un beau gros chèque.

      Pas de principe + pas d’honneur = souverainistes ratoureux pour avoir une JOB ET PENSION À VIE.

    • Suite aux réflexions sur une charte égalitaire de laïcité, on s’apercoit que par pur opportunisme politique, les libéraux et fédéralistes accueillent à bras ouverts les intégristes islamistes qui imposent le voile intégrale et la burka !

      Pour ne pas heurter cetaines communautés qui sont un bassin électoral acquis pour les libéraux, ils sont prêts à mettre les institutions québécoises et le publique en danger, en se faisant les complices de vêtements ostentatoires intégristes.

      On n’aura plus besoin d’aller en pays islamistes maintenant où les femmes sont traitées comme des bêtes par la charia, nous allons avoir ca au Québec grâce aux libéraux et fédéralistes !

      A ce stade, j’inviterai donc quelques services secrets à se manifester pour faire entendre raison à ceux qui nous mentent en pleine face et vont nous mettre en danger en nous rendant vulnérables.

    • Hey Anthrax,,

      Tu te rappel du départ des orthodoxes juifs qui ont déménagé en Ontario, tu disais 200 votes de moins pour les libéraux

      Combien de vote est perdu par les séparatiste avec le départ de Mourani ?? Je crois quelques milliers

      OK, je sais tu ne répondras pas.

      Robert Larivière

    • @claude_lafreniere 13h57

      Vous avez écrit: “Martine Desjardins, la vénus préhistorique au carré rouge? Une grosse, baveuse et menteuse compulsive serait en harmonie avec les gouvernement de crapules en bas-culottes de Qc city!”

      Vous avez un excellent jugement et une très belle plume. J’aurais aimé pouvoir en écrire autant, mais vous m’avez devancé.

      À tous les lecteurs: Vous n’entendrez pas parler beaucoup de moi au cours des prochaines semaines. Je prends des vacances, mais je ne vais pas en Allemagne cette fois-ci.

      Joyeuses Fêtes à tous. Bonne et heureuse année 2014 et surtout, bonne santé! Meilleurs vœux anthrax!

    • Cher Lavoie, toujours ces petites questions insipides, niaises et fédéralistes pour
      faire réagir son petit peuple de réponses aussi insipides, niaises et anti-québécois
      comme ça se peut pas.
      J’ai connu Bernard Landry en 76 et j’affirme que c’est un homme hautement compétent,
      intelligent et d’une gentillesse extraordinaire.

      Réjean Grenier

    • @anthrax 14h39 Que ça plaise ou pas, la France et l’Angleterre sont des pays étrangers. Rien d’étrange à ça.

    • “Vous affirmez que le pays fondateur de la Nouvelle-france (Québec inclus),la France, est un pays étranger !

      Ca vraiment il faut le faire !”

      Ben moi aussi je le fais, la France est un pays étranger. Et qui plus est les Français nous méprisent bien plus que les Canadiens-Anglais. Vous en êtes la preuve aujourd’hui en suggérant à Madame mourani d’aller voir comment ça se passe en France. On est pas un territoire outre mer français et vous prouvez que vous ne vous êtes pas encore intégré au Québec tout en tenant le discours des racistes/péquistes: “qu’ils s’intègrent fucking right now !!” Vous sautez les bouts de l’histoire du Canada en plus. Nos ancêtres avaient le choix de retourner en France après la défaite, ils ont choisi de rester ici et plus tard, il y a eu une entente entre le HAut et le Bas-Canada. En 1867, il y a eu la confédération et nous faisons tous partie d’un beau grand pays: le Canada dont on peut être fier, contrairement à vous avec la France, nous n’avons pas donner des Juifs à massacrer aux Allemands d’hitler, on a plutôt été les libérer. Je crois que ça doit être ça qui vous motive, vous voulez recommencer le coup avec les musulmans, c’est dans votre sang cette saleté ?

      “quand à moi je préférerai le dollar américain, au moins on ne verra pas une figure coloniale connue…”

      Le dollar amricain a écrit dessus “Nous croyons en Dieu” ça ne peut pas aller avec la charte ça ? Et puis surtout, prendre le dollar étatsunien c’est se passer d’un mécanisme de contrôle important sur le territoire celui de l’ajustement de la monnaie. Avec le dollar canadien, quand les États-unisn fonctionnent à plein régime, leur dollar est en demande et celui du Canada baisse en conséquence pour ajuster la demande. Si vous adoptez le dollar américain, les employ.és au Québec ne peuvent pas être payés plus que les employés étatsuniens et aux États-unis ils ne sont pas payés très cher et n’ont pas de soins de santé, de service de garderie et tout ça. Si vous adoptez le dollar américain, vous perdez un paquet de choses que vous permets la spécificité canadienne.

      Si vous adoptez le dollar canadien, c’est la banque du canada qui fixe les taux d’intérêts mais c’est sûr qu’elle va les fixer pour le bien du ROC puisque le Québec dans votre imagination ne fait plus partie du Canada et vous ne pouvez pas vivre avec ça longtemps non plus.

      La seule porte de sortie c’est de créer une monnaie québécoise, appelons-le le bidou. Mais qui va avoir besoin du bidou et qui va lui faire confiance, les 30% de la population du Québec qui ont le cerveau lavés par le PQ ? Hum!…pas sur que ça soit viable le bidou à Anthrax moi. Vous êtes bien comme votre psuddo l’indique uniquement et totalement négatif. Il n’y a rien de positif dans ce que vous proposez entk.

    • @ j.c.virgil

      Pierre Curzi… Dites-moi que c’est une farce… de Molière.

      Pierre Curzi. Il va se faire rouler dans la farine.

    • @anthrax

      “vous n’arrivez pas à comprendre que n’importe quel pays peut adopter la monnaie qu’il veut ! en autant qu’il l’achéte ! ”

      Votre raisonnement limite cause votre perte:

      Prendre la monnaie d’un autre pays oblige celui-ci à se soumettre à la politique monétaire du pays émetteur de la devise. Vous allez faire bien pire que de changer quatre vingt-cinq cents pour un dollar, vous allez vous laissez dicter la façon dont les décisions importantes seront prises – en ne tenant nullement compte de l’intérêt du Québec si celui-ci était souverain. En fait, vous allez affaiblir encore plus la position du Québec par rapport au Canada (ou aux USA si vous prenez le dollars américain). On s’en sort pas!

    • @anthrax 18 décembre 2013 14h48

      La société St-Jean-Baptiste est un cors étranger au Québec et au Québécois. Il est temps pour cet organisme de faire la même chose que le Bloc devrait s’apprêter à faire, c.à.d. hara-kiri

    • faute de frappe – corps étranger

    • Comme c’est important de conserver le Bloc à Ottawa, ça fait vivre des personnes qui n’ont rien à foutre sinon essayer de détruire un pays. Un bon moment donné, ils vont arrêter de nous casser les oreilles avec leur séparation, c’est bien beau de carburer avec une idée mais il faut passer à autre chose un de ces jours. Je rêve du jour ou le Québec travaillera à son avenir et non pas à se détruire.

    • @lukos
      laisse tomber, anthrax ne sait même pas faire la différence d’un pays étranger à l’autre puisqu’il il ne se rappèle plus dans quel pays musulman il a vécu.

      G. Michaud

    • @supercass,
      ménage un peu anthrax, il va finir par disparaître de ce blogue et on ne pourra plus constater le vide absolu de sa pensée politique.

      G. Michaud

    • Je propose la grosse Carbonneau.

    • En tout cas, si M. Landry se fie sur ce blogue pour voir s’il a le support de la population – il a la réponse.
      Il dit qu’il ne ferme pas la porte – le problème c’est que personne ne veut lui ouvrir !

      Restez-donc chez vous M. Landry. Il faut savoir quand c’est le temps de tirer sa révérence.

    • Landry est à l’image du mouvement souverainiste: vieux et sur le point de mourir. Comme représentant de la cause, difficile de trouver mieux.

    • Cher monsieur Lavoie…Tant qu’à y aller dans le cynisme,parlez-nous donc de la merveilleuse époque de votre boss Brian et du non moins merveilleux contrat Airbus…”Que faisiez-vous?Je chantais,ne vous déplaise.Vous chantiez?J’en suis fort aise:Eh bien!dansez maintenant”.

    • Comme Fritz2, le bouffeur de choucroute, me souhaite de bonnes fêtes je lui en souhaite pareilles .

      Habituellement il part pour l’Allemagne à toutes les deux semaines mais là, il ne veut pas dire où il va… mais je crois qu’il va rencontrer le pére Noël au Pôle Nord, c’est normal, tout ce qui est rouge attire les fédéralistes…

      Le Bloc à Ottawa n’est pas une invention, ce sont des électeurs qui l’ont mis là démocratiquement, et il a même formé l’opposition officielle ! ne l’enterrez pas trop vite !

      Les québécois en ont soupé des conservateurs et de Harper, quand au clône de PET, le jeune dandy, à par les montréalais et les comtés anglophones pas un québécois ne votera pour lui !

      Malheureusement pour le NPD, Jack Layton a emmener dans sa tombe les électeurs québécois qui avaient voté pour le personnage sympathique… alors devinez quel dernier choix judicieux il reste ?

      ▬ le Bloc Québécois !

      et ce n’est pas l’argent d’Ottawa qui paye notre députation, mais bien nos impôts qu’on envoie aux colonisateurs anglo-saxons… deux gouvernements = 2 impôts, il y en a un de trop !

    • Bernard ”audi alteram partem” Landry !! Arrêtez, je vais m’étouffer de rire.
      Une fois partis, personne n’a mentionné le nom de Parizeau, ou Janette Bertrand ou déterrer Falardeau !

      Y a pas un cirque en ville qui pourrait accoter ces ahuris du Bloc !

    • Bernard Landry??

      Je doit admettre monsieur Lavoie que vos arguments sont rarement aussi étoffé. Bravo!

      André Després

    • Les députés du Bloc se faisaient élire illégalement grâce au truquage des votes par la CSN dont les syndiqués étaient payés pendant toutes les campagnes.

      Quand la CSN a tourné le dos au Bloc, elle a fait élire massivement des candidats du NPD qui pour certains n’étaient même pas présent pendant la campagne.

    • @ alkborg qui écrivait le Jeudi 23 février 2012 dans le blogue de stephane laporte :

      L’extraordinaire remontée de Pauline Marois ;

      il disait comme ici :

      24 février 2012 14h01

      ” Ouais ! Un sondage via Internet ! Pour la crédibilité que ça peut avoir, y a pas de quoi s’énerver !”

      rappelons que le sondage donnait Mme Marois à 30% et le PLQ à 29% !

      Vous vous étouffiez de rire là aussi ! et Mme Marois est 1ére Ministre ! continuez de rire…

    • Si on demande à ceux qui versent plus d’argent à Ottawa qu’ils peuvent en recevoir si ils veulent la sécession; ils répondront massivement NON !

      De l’autre coté, ceux qui reçoivent le plus d’Ottawa et de Québec par le biais des transferts veulent la sécession tout disant ingénument, bêtement, innocemment, bonnement, candidement, niaisement, superstitieusement qu’ils veulent LEUR argent alors qu’ils ne payent rien.

    • « Bernard Landry laisse entendre que peut-être bien que oui…si le peuple à genoux lui demande de se sacrifier pour la cause. »

      – — –

      Votre intervention, du point de vue que suggère son influence de nature catholico-religieuse (« peuple à genoux ») et selon la vision à développer que propose la charte péquiste, est par trop ostentatoire si on parle francoquébécois, ou par trop ostensible si on parle français.

      Ainsi donc, au Québec, parle-t-on d’ostentation ou bien d’ostensibilité depuis qu’il est question de charte péquiste?

      Petit problème : l’ostensibilité est un mot non répertorié dans les dictionnaires français.

      On fait quoi alors ici au Québec : nous attendons (de cet attentisme qui nous sert si bien à Ottawa) que l’Académie française reconnaisse ce mot pour pouvoir en faire usage au Québec?

      Quant à moi, c’est « No way bonhomme » . J’userai ici au Québec d’ostensibilité même si l’Académie française refuse de reconnaître l’usage de ce mot en France.

      La séparation a déjà eu lieu : il faut donc la vivre.

      Daniel Verret

    • Quel chef politique sensé voudrait de cette LOOSE CANNON qui s’appelle Mourani. Dans la reconstruction du bloc sa mise à la porte est sans doute l’un des bon coup de Paiillé

    • Maria Mourani a fini par réaliser que la séparation, le PQ et le BQ étaient des culs-de-sac. Qu’il n’y avait d’avenir dans l’isolation. Elle a réalisé que l’avenir résidait dans un Canada uni.

    • @claude_lafreniere 13h57, louis-richard 17h01

      Moi je pense que ce débat est futile au sens où il est maintenant clair que le BQ a dépassé sa durée de vie utile, un peu comme un vieux pot de yogourt. Quoi qu’il advienne à la direction du BQ, ce parti va perdre ses quatre députés restants aux prochaines élections fédérales, un peu comme quand vers la fin d’une partie de Monopoly il ne vous reste que quatre maisons sur Baltic et Mediterranean.

      Vous avez fait allusion au poids de Martine Desjardins et de Claudette Charbonneau. Les femmes ont en effet tendance à prendre du poids en vieillissant, surtout quand elles deviennent ménopausées. C’est probablement ce qui arrive à Pauline Marois et à Claudette Charbonneau. Par contre, Martine Desjardins est encore relativement jeune. Donc, elle part avec un handicap pondéral et elle devrait faire un peu plus attention à sa silhouette (on revient toujours au yogourt). Mon message est le suivant: le fait d’être grosse ne rend pas une femme moins compétente, mais ne la rend pas plus compétente non plus. Donc, jusqu’à preuve du contraire, je pense que le poids et la compétence politique chez une femme ne sont pas positivement corrélés.

      Je remarque aussi que la plupart des femmes du cabinet Marois (incluant des grosses et des minces) sont incompétentes. Il y a aussi beaucoup d’hommes incompétents dans ce
      cabinet. Donc, encore une fois, aucune corrélation évidente entre le sexe et la compétence.

      Toutefois, une relation significative émerge de cette analyse: tous ces incompétents sont des Péquistes.

    • El Che newborn again Landry comme cheuuf du TeaBloc Party? Allons donc!
      Ci-joint une marchette à roulettes pour les féfans, dear.

    • @ JeuneFille 18h33

      Vous oubliez une derniére analyse :

      votre analyse d’urine !

      j’ai l’impression qu’elle est bourrée de toxine !

    • Elvis Gratton serait plus de circonstance.

    • @montréalaise 15h53

      Oui, Pierre Curzi, vous savez celui qui met tous les matins Mario Dumont dans sa petite poche d’en arrière lors de leur chronique à l’émission de Paul Arcand…

    • Bonjour “JeuneFille” !!

      Dire que Carboneau est grosse est un pléonasme.

      Ainsi que dire qu’elle est vide.

    • @JeuneFille

      Votre analyse est pertinente. La situation (financière) économique du Québec est une preuve accablante.

    • C’est beau de voir Philippe Couillard tantôt à la télé, prêté allégeance à “sa majesté la reine d’angleterre” surtout quand c’est dit haut et fort avec une grande fierté !

      ca aussi il faut le faire !

    • @jeunefille

      Le PQ a toujours été un parti qui sabordait ses propres chefs. Notre Poline 1ère évite ce problème en ayant des députés et ministres encore moins compétant qu’elle ce qui fait qu’elle n’a pas a se soucier d’un putch a l’interne pour la chefferie.

    • Landry en colonisé soumis, attend l’aval de Hollande et Lisée pour se jeter dans la fosse aux lions fédérale et être bouffé.

    • il faut aussi allez voir l’origine francaise du mot “couillard” :

      http://www.geneanet.org/nom-de-famille/COUILLARD

    • @j.c.virgil

      J’ai bien aimé Fier Curzi dans la version RBO de Daniel Boone qui mettait également en vedette Ass Kwasassne et Foufoune Gariépy, ainsi que Bingo L’Indien.

    • @louis-richard 17h55

      Si ce que vous dites est vrai, nous sommes en présence d’un cas de fraude électorale et le DGE devrait enquêter illico!

    • @ j.c.virgil (commentaire « 18 décembre 2013 19h08 ») :

      Malheureusement pour lui, on dirait que Pierre Curzi n’a jamais quitté la peau de son personnage de Napoléon Plouffe, dans le film « Les Plouffe » de Gilles Carle et dans sa séquelle, « Le crime d’Ovide Plouffe », réalisé par Denys Arcand.

      Comme cela est le cas avec bien des politiciens séparatistes, ses tentatives d’envolées oratoires ressemblent plus à des séances de plaintes et gémissements qu’à des discours inspirants.

      Et qui fait encore confiance à son jugement, depuis l’affaire Paul McCartney ?

      Je crois que la conjointe de Pierre Curzi, Madame Marie Tifo, inspirerait davantage le respect si elle se présentait comme chef d’un parti politique.

      Mais elle perdrait son temps si elle se présentait pour le Bloc québécois, car ce partie est à l’agonie…

    • il faut aussi allez voir l’origine francaise du mot “anthrax” :

      http://en.geneanet.org/surnames/ANTHRAX

    • @ anthrax (commentaire « 18 décembre 2013 19h32 » ) :

      Si vous vous intéressez à l’origine du patronyme « Couillard », vous devriez aussi vous intéresser à la signification du mot « anthrax ».

      Le Center for Disease Control and Prevention d’Atlanta, qui est probablement la plus grande agence de contrôle des maladies infectieuses au monde, consacre une partie de son site Internet à décrire ce qu’est l’anthrax :

      http://www.cdc.gov/anthrax/

      On apprend même sur ce site comment on peut prévenir et traiter cette maladie…

    • anthrax

      18 décembre 2013
      19h32

      C’est quoi ton problème ???

      Ah , c’est vrai tu ne répond pas aux questions

      Mais, fait une recherche sur ton nom,,,, tu vas être surpris

      Robert Larivière

    • Excellent discours de Philippe Couillard aujourd’hui. Vraiment. Je voterais pour cet homme.

      Et excellente décision de Maria Mourani. Elle a compris que l’option séparatiste n’est pas la meilleure pour les néo-québécois.

      Quant à Bernard Landry, n’est pas celui qui a refusé 30 millions de $ pour le projet du Zoo de Québec contre la mise en place “d’un chiffon rouge provenant d’Ottawa”. Il est prêt maintenant à être payé par les citoyens canadiens pour siéger près du drapeau canadien. Faut être effronté !

    • tiens… tiens… on dirait que j’ai réveillé toute l’écurie fédéraliste !

      alors qu’ils dormaient bien tranquilles au fond de la cale avec les rats et les insectes ! ☺

      zzzzzzzzz……

    • Pauvre mme mourani. On a pas perdu grand chose.

      Tant qu’à M.Landry, une suggestion laissez donc cette idée d’un retour et surtout à Ottawa.

      Le Bloc n’ira nul part avec qui que ce soit. C’est au Québec qu’il faut œuvrer pour renforcir l’idéologie de se donner un pays. Et il se fait très tard…

    • Le choix évident des québécois :

      serait-ce :

      le Parti Conservateur et Harper que les québécois détestent ?

      le NPD dont l’ancien chef Jack Layton a entrainé tous ses militants québécois dans la tombe ?

      le jeune dandy issu d’un PET, adulé des anglais mais détesté des francophones ?

      ou bien le choix logique du Bloc Québécois, le seul parti logique,qui défend les vrais intérêts des québécois ?

    • @JeuneFille – 18h33 :
      Je m’associe à votre protestation contre les propos inélégants et ad hominen (et habituellement plus pondérés) de M. LaFrenière. Qui doit sans doute être lui-même tout un pétard de mec ! ;-)

    • @ anthrax (commentaire « 18 décembre 2013 20h17 » ) :

      Internaute « anthrax », rassurez-vous, vous n’avez réveillé personne.

      C’est tout simplement que certains d’entre nous doivent travailler pendant la journée, afin que le gouvernement puisse percevoir des impôts et émettre par la suite les prestations qui vous permettent d’être présent sur ce blogue de façon quasi-continue…

    • @revolution9
      voterez-vous encore pour lui quand il passera devant la commisssion Charbonneau en rapport avec ses liens “intimes”avec cher cher Porter?

    • L’idée de se “donner” un pays chez les sécessionnistes est plutôt l’idée de se donner des JOBS à vie comme on le voit déjà.

      Cette idée n’a rien à voir avec le prospérité et la richesse d’un pays. Elle est plutôt une question d’intérêts personnels et non collectifs comme on nous le redit trop souvent.

      C’est ainsi que les amis reçoivent frauduleusement des jobs pour papoter sur des choses inutiles et créer de faux scandales afin d’éviter de voir aux choses importantes mais si souvent simples.

      À cet effet, l’on peut se poser de sérieuses questions sur la performance de notre système de santé malgré les sommes astronomiques qui y sont pompées.

      L’on peut se poser des questions sur la pertinence des commissions scolaires crées à une époque où il n’y avait qu’un téléphone par village.

    • Toutes les raisons que nous avions( si elles existaient vraiment) de nous séparer de ce pays que nous avons fondé et dont nous avons durement participé à la croissances …Eh bien, ces raisons n’existent plus. Monsieur Landry, votre temps est passé. Il vous faut laisser la place aux jeunes…Leur permettre d’amener des idées nouvelles. Il faut travailler pour le Québec et le rendre prospère avant de penser à le séparer de son âme qu’est le Canada!

    • J’espère que M.Bernard Landry n’est pas sérieux et qu’il vas rester tranquille dans ses terre.
      Assez le bloc leur temps est fais.
      Bonne soirée à tous.
      Ti_ bert.

    • Monsieur Lavoie, vous êtes une poupoune médiatique avec votre blogue. Pas d’opinion, mais des tirs à blanc pour lancer la discussion. Oups, j’ai oublié un adjectif = vous êtes une vieille poupoune médiatique ….

    • On dirait bien que ce blog est “paqueté” par les fédéralistes… Toujours autant de vacuité… de manque de vision…

      La souveraineté est à 44%. ALLÔ??? Voyez-vous quelque chose de moribond là-dedans?

      Heille… SON ÂME LE CANADA… Celui qui a interdit le français dans les écoles pendant des années… celui qui nous a annexés de force… notre âme?

      Mon c… oui.

    • @ manonb (commentaire « 18 décembre 2013 21h40 » ) :

      • D’où tenez-vous que la souveraineté est à 44 % ?

      • D’où tenez-vous que « le Canada » (je présume que vous faites allusion au gouvernement fédéral) a interdit le français dans les écoles pendant des années ?

      • D’où tenez-vous que « le Canada » (je présume que vous faites allusion au gouvernement fédéral) « nous a annexés de force » ?

      • Avez-vous un lien quelconque avec l’internaute « anthrax » ?

    • @manonb

      Je suis un souverainiste (en voie de révision).

      J’imagine Pauline Marois au pouvoir avec tous les pouvoirs d’un état souverain.

      Difficile d’avoir pire, mais çà fait peur.

      Tant qu’il y avait des hommes et des femmes de vision et de calibre, çà allait.

      Mais avec des équipes de calibre du junior majeur, çà ne va plus.

      La souveraineté à 44%, ce n’est pas impressionnant.

      Elle s’est arrêtée à 49,4% le 30 octobre 1995.

    • manonb 18 décembre 2013 21h40

      41% de moribonds, c’est ceux là qui font vivre le pq.

    • Le Québec ne mérite pas Landry. Il avait fait du bon travail comme Premier Ministre en atteignant le déficit zéro, mais les Québécois ont quand même voté pour Johnny Charest qui nous a endettés à lui seul comme aucun autre PM avant lui.

    • Pour anthrax
      voici le plus bel exemple de la capacité d’analyse d’un émigré qui a oublié ses divers pays d’origine. Il écrit ceci:

      “@ JeuneFille 18h33

      Vous oubliez une derniére analyse :

      votre analyse d’urine !

      j’ai l’impression qu’elle est bourrée de toxine !

      Encore le plus bel exemple du vide absolu de sa réflexion.

      G. Michaud

    • y a dit un non clair net et précis ce midi en entrevue avec Dutrizac

    • Radio-Canada a publié aujourd’hui sur son site 2 articles qui portent sur l’adhésion de Maria Mourani au fédéralisme, y compris un article sur le débat qu’elle a eue avec Bernard Landry à l’émission 24/60.

      http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2013/12/18/006-mourani-avenir-annonce-charte-valeurs.shtml

      http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2013/12/18/009-landry-mourani-charte.shtml

      Les commentateurs péquisto-bloco-séparatistes de ces deux articles s’y adonnent depuis des heures à un festival effréné de la langue sale et de la médisance, qui surprend par son amplitude et sa persistance.

      Selon moi, les membres des communautés immigrantes qui ont déjà été attirés par la mouvance politique péquisto-bloco-séparatiste dans le passé vont s’éloigner le plus rapidement possible de ce mouvement sectaire, xénophobe et intolérant…

    • @lucie1198

      L’idée de faire des pays en se basant sur des concepts totalement périmée tels que l’appartenance a une communauté, une culture supposément commune, la résidence sur un territoire ou le fait de parler une certaine langue ne devrait pas servir de motivateurs en ce 21eme siècle. En fait le concept d’état-nation en est un qui appartenait au début de la révolution industrielle, qui a atteint son apogée en 1956 (au USA) . En fait vous savez ce qui a permis la multiplication des pays a cette période? C’est la capacité de pouvoir mesurer les territoires de façon précise – ce qui a permis l’établissement de frontières et de pouvoir inventorier de manière précises qu’elles étaient les ressources humaines et matérielles a l’intérieur d’un territoire. Et d’assurer une homogénéité dans la langue et la culture de cette population. Avant la révolution industrielle, les frontières étaient flous et variables; impossible d’établir un état dans ces conditions. C’est bien plate dit comme ça mais c’est la vérité.

      Nous sommes au 21ème siècle; il est temps de laisser ces “idéaux” d’une autre époque derrière nous et allez de l’avant en joignant les autres qui se sont engagé vers l’ouverture et la globalisation. On en viendra la tôt ou tard de toutes façons et ce que le PQ tente de faire c’est de retarder l’inévitable. Les états-nations n’ont plus de contrôle sur leurs destiné que les autres peuples qui se partagent un état. Les frontières si précisément mesurées sont devenues caduques, les mouvements continuels des populations rendent l’appartenance culturelle a un groupe dominant a l’intérieur d’un territoire une chose sans conséquence. Les états sont de plus en plus connectés entre eux et cela ira en s’accentuant. Le projet péquiste s’inscrit en faux avec cette évolution naturelle. La nostalgie d’un monde qui date de l’ère de la révolution industrielle ou les sentiments amers d’une époque de plus en plus lointaine ne peuvent justifier ce projet qui n’a tout simplement plus sa raison d’être aujourd’hui.

    • Après Landry vous allez revenir avec qui M. Lavoie ?

      Mieux vaut parler de l’utilité ou de la nuisance du bloc à Ottawa plutôt que de continuer à chercher un successeur hypothétique. Ça devient redondant à s’endormir et de toute façon, la politique étant une business comme une autre, quelques prospects vont finir par se pointer dans une chefferie qui n’intéressera personne, sauf les habituels fédéraleux en mal d’insultes faciles.

      Quel était le rôle du bloc à l’origine quant Lulu Lucide a parti le bal ?
      Lui même se qualifiait avec son parti de “courroie de transmission” ce qui était bien vague.
      De toute façon, Saint Lucien était plutôt et est resté toute sa carrière un bouchon flottant sur toutes les vagues, retournant sa veste au gré des courants. Donc, sans stratégie à long terme.

      Duceppe lui s’était donné un rôle plus clair. Celui de défendre les intérêts du Québec à Ottawa.

      Ce qui aurait été une bonne idée dans le cadre d’un parti régional voulant améliorer la position du Québec dans la fédération. Un parti fédéraliste.

      Malheureusement, dans le cadre d’un parti prêchant l’indépendance du Québec, cette stratégie a été désastreuse.

      En bonne logique, le seul rôle valable d’un parti indépendantiste à Ottawa ( assumant qu’un tel concept ait un sens ! ) aurait été de tout faire pour prouver aux québecois l’impossibilité pour le Québec de fonctionner harmonieusement dans le cadre de la fédération.
      Par tous les moyens possibles.
      Et en rejetant bien entendu l’odieux de cette guerre parlementaire sur le reste de la chambre des communes.

      Mais le bloc a fait le contraire ! Le bloc n’a jamais été qu’un parti régional acceptant de jouer le jeu parlementaire pour ramasser quelques miettes ici et là prouvant par là que le Québec pouvait fonctionner dans le cadre canadien !
      Sous le prétexte de veiller aux intérêts du Québec à Ottawa, Duceppe a même été jusqu’à penser s’associer à Dion et Layton pour renverser Harper !

      Duceppe, un indépendantiste, serrant la main de Dion, le pire ennemi du Québec !
      On nageait littéralement en plein délire.

      La suite logique de ce genre de politique en porte à faux ?
      Une perte complète de crédibilité suivi de continuelles accusations sur l’accumulation de grosses pensions et de salaires facilement gagnés. Accusations pleinement mérités d’ailleurs.

      En tant qu’indépendantiste convaincu, l’avenir du bloc m’indiffère.
      Qu’il meure maintenant ou plus tard ne changera pas grand chose.
      Mais le perte de crédibilité causé à l’option indépendantiste par ce parti de collaborateurs risque d’être longue à effacer.

      M. Duclos

    • @cotenord_7

      Et pourquoi ne pas nous indiquer pourquoi la souveraineté n’est pas à au moins 44% en analysant la grille de l’ électorat de tous les partis politiques du Québec? Allez faites nous la démonstration que ce pourcentage de sympathisants ne se retrouvent pas à l’intérieur du PQ, ON, QS, CAQ, et Verts. Le seul avantage de la glace que vous avez en ce moment réside dans le fait que l’ union de tout ce beau monde reste à faire, et ça, ça vous fout la trouille.

    • @SuperCass
      Désolé mon commentaire à propos de Mourani a été refusé. Pourtant il se résumait qu’ à une toute petite phrase. J’ai beaucoup plus de respect pour celles qui font ce métier… comparé à celle qui prétend ne pas le faire!

    • LBB hahahahahahahahahahahahahahahahahaha!

      C’est le gars qui va s’être rendu le plus loin avec son DEC en sciences humaines.
      Que d’opportunisme

    • ducalme:

      Je le tiens d’un sondage crop qui a été publié le 11 décembre. Où étiez-vous, à Tombouctou? À moins que le titre de l’article vous ait enlevé le goût de le lire…

      http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201312/10/01-4719761-pauline-marois-termine-lannee-en-lion.php

      Quand vous dites que la souveraineté s’est arrêtée à 49.4%… Elle s’est arrêtée car elle a été bloquée… Bloquée par les votes des immigrants à qui le Canada a donné la citoyenneté dans un marathon indigne pour qu’ils aillent voter non, bloquée par ces voitures immatriculées en Ontario qui ont été vu dans les stationnements des bureaux de votes, bloquée par les tricheries du fédéral, par son non respect des lois électorales… Et je vous ferai remarquer que les sondages, avant ce référendum, donnaient 40% au oui… On fait toujours des petits en campagne référendaire parce que les fédéralistes n’ont rien à dire. Ils parlent de peur, de pension de vieillesse, des Rocheuses, ils idéalisent le Canada pour mieux le défendre… Vous croyez vraiment que Harper, Chrétien, Trudeau et compagnie ont fait de meilleurs PM que Pauline Marois? Hm!

      Ticasque… 44% de moribonds… Voilà exactement ce que je veux dire quand je parle de vacuité des propos et des arguments…

      Supercass… Vous avez tellement raison! Demandons immédiatement aux États-Unis, à la France, à l’Espagne, au Brésil, bref à tous les pays de renoncer à cette souveraineté stupide!

    • @ silenceondort (commentaire « 18 décembre 2013 23h49 » ) :

      C’est à vous et à manonb, et non pas à moi, de démontrer clairement, sur la base de sondages scientifiques, que le soutien à l’indépendance politique du Québec (un concept qui est plus clair que le nébuleux concept de « souveraineté ») totalise présentement 44 %.

      La fracturation actuelle du vote de ceux qui ont soutenu le PQ dans ses beaux jours, soit parce que ce parti était perçu comme « nationaliste », soit parce qu’il était perçu comme de gauche, ou « progressiste » (!!!), ou pro-syndicats, ne fait qu’illustrer le fait que le soutien qu’a reçu ce parti dans le passé était fondé sur des raisons diverses, et non pas strictement sur une volonté profonde de réaliser l’indépendance politique du Québec.

    • Au sujet du sondage, c’est à Côte Nord 7 qu’il s’adressait, désolée ducalme.

      Côte Nord… mais vous ne connaissez pas l’histoire de votre beau pays, visiblement… Plusieurs lois interdisant le français dans les écoles ont été votées par les provinces après la création de la fédération canadienne. Faites donc une petite recherche sur Google.

      De force, oui, parce qu’à l’époque les Canadiens-Français étaient contre cette annexion. Je vous suggère de lire sur la rébellion, sur le rapport Durham et sur l’Acte d’union.

      Pour le sondage:

      http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201312/10/01-4719761-pauline-marois-termine-lannee-en-lion.php

    • @manonb

      Je ne comprends pas du tout pourquoi vous vous en prenez à moi.

      Je n’ai jamais contesté le 44% d’appui actuel à la souveraineté.

      Ce que je dis, c’est que sur la question nationale au Québec, nous sommes au neutre; personne n’en parle (sauf Maria Mourani).

      Je prends comme référence le référendum de 1995 où il y avait un comité du OUI et un du NON.

      Et une campagne référendaire.

      Le OUI avait le vent en poupe et il a fait le plein des voix: 49,4%.

      Il manquait des poussières.

      Pas besoin de s’en prendre aux anglo-québécois ni au vote ethnique.

      Il n’y a qu’à regarder deux régions où le OUI est majoritaire, mais à peine: la Capitale nationale (53%) et Chaudière-Appalaches (50,1%).

      Et pourtant ce sont deux régions massivement francophones.

      C’est là que le référendum s’est perdu; pas dans l’Outaouais ou dans le West Island.

      Aux élections de 2012, le PQ n’a remporté aucun des 8 sièges de Chaudière-Appalaches (Lévis-Côte-du-Sud-Bellechasse-Beauce-Nord-Beauce-Sud-Frontenac-Chutes-de-laChaudière-Lotbinière).

      Toutes sont allées au PLQ ou à la CAQ.

      Et ce sont toutes des circonscriptions francophones à plus de 95%.

      Les message ne passe pas du tout.

      Capitale Nationale: encore là, massivement francophone.

      Deux élues pour le PQ sur 11 crconscriptions: Pauline Marois dans Charlevoix et Agnès Maltais dans Taschereau.

      Les 9 autres, dont la mienne, Louis-Hébert, au PLQ ou à la CAQ.

      Chaudière-Appalache est une région très conservatrice; ce fut un terreau fertile pour le mouvement créditiste dans les années 60 et pour le Ralliement créditiste provincial dans les années 70.

      Les gens y sont très majoritairement Canadiens et fiers de l’être, ce qui est leur droit le plus strict.

      Capitale nationale: Les lois scélérates du gouvernement Lévesque de 1981-1982 contre les fonctionnaires n’xpliquent pas tout, mais elles ont au moins empêché le camp du OUI de recueillir les 25 000 votes qu’il lui manquait pour l’emporter.

      Habitant Québec (Cap-Rouge), je connais plein de gens qui ont voté NON en 1995 pour punir le gouvernement Lévesque de 1981.

      Ce n’est pas très rationnel, mais les émotions et frustrations s’expriment aussi lors d’un vote.

      Dites-nous ce qui permettrait de faire paser le vote pour le OUI à 50 + 1 des votes.

      Et ciblez les endroits où le OUI peut faire des gains.

    • A louis-Richard.
      S.V.P. Un peux de respect pour Mme.Charbonneau,car elle fais du très beau travail.
      Bonne journée à tous.
      Ti_bert.

    • Je suis cent pour cent d’accord avec mouki.
      Ti_bert

    • @manonb

      Pendant que je vous répondais, vous vous êtes manifestement aperçue de votre erreur de destinataire.

      Les remarques que je vous fais et les questions que je pose sont quand même d’actualité.

      Je n’ai pas à défendre cotenord_7; il le fait très bien seul.

      Sur les diférents blogues, c’est le plus ferré en histoire que je connaisse.

      Il connaît bien sûr les misérables lois Greenway de 1889 au Manitoba visant à faire disparaître le français dans cette province, le Règlement 17 en Ontario au même effet ou notre bill 63 au Québec garantissant le libre choix total en matière de langue d’enseignement.

      Il connaît aussi la Proclamation royale de 1763, le Serment du test, la déportation des Acadiens, l’exécution des Patriotes, puis celle de Louis Riel, la conscription forcée des Canadiens-français, la Loi des mesures de guerre et les emprisonnements arbitraires.

      Malgré tout, il est fédéraliste et trouve que le Canada a bien protégé les francophones!

      C’est ce qu’on appelle avoir des convictions profondes.

      Ne sous-estimez jamais cotenord_7; il est instruit, documenté, pamphlétaire au besoin, intéressant et surtout intelligent.

      D’ailleurs, sur bien des points, je suis d’accord avec lui.

    • @ manonb (commentaire « 19 décembre 2013 06h47 ») :

      • Si vous suiviez régulièrement ce blogue, vous sauriez sans doute qu’on ne peut se fier sur un sondage de type panel Web, qui est non probabiliste, pour mesurer de façon fiable et sûre quel est l’appui populaire à la « souveraineté ».

      • De plus, la « souveraineté » est un concept flou. Pourquoi n’avez-vous pas le courage et l’honnêteté d’utiliser l’expression « indépendance politique du Québec » ?

      • Ce sont certaines provinces, et non pas le Canada (le gouvernement fédéral), qui, à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle, ont interdit les écoles confessionnelles catholiques, où la langue d’usage était le français. Dans les faits, un bon nombre de ces écoles ont quand même pu continuer à utiliser le français, parfois dans des conditions qui n’étaient pas faciles. Mais de façon générale, depuis les années 1960 et en particulier depuis l’Acte constitutionnel de 1982, l’accès aux écoles de langue française s’est amélioré considérablement dans le reste du Canada. Je le sais, car j’ai habité ailleurs au Canada. Mais le point-clé ici est que ce n’est pas le gouvernement fédéral qui avait interdit le français, car l’éducation n’était pas (et n’est toujours pas) de sa compétence constitutionnelle.

      • Concernant la supposée annexion, vous faites sans doute allusion au Canada-Uni, qui a existé de 1841 à 1867. Mais nous vivons présentement dans le système fédéral canadien créé en 1867, pas dans le Canada-Uni de 1841. Et ce sont les représentants politiques du Canada-Est (auparavant le Bas-Canada et l’ancêtre de la province de Québec actuelle) qui ont décidé librement de se joindre à la Confédération canadienne en 1967. De plus, que préconisait l’ancien chef patriote Louis-Joseph Papineau à son retour d’exil dans les années 1840 ? Tout simplement d’annexer le Québec (Bas-Canada ou Canada-Est) aux États-Unis, alors en plein essor… Le destin de nos anciens concitoyens canadiens-français qui ont émigré en très grand nombre aux États-Unis, même tout près de la frontière canadienne, montre bien que l’annexion aux États-Unis, préconisée par Louis-Joseph Papineau dans les années 1840, aurait à peu près assurément mené à l’assimilation linguistique et culturelle des Canadiens français demeurés au Québec. Serions-nous alors plus avancé et plus « distincts » que dans la fédération canadienne actuelle ?

    • Après Max Bernier et David Heurtel, c’est au tour de Maria Mourani de quitter Bernard Landry pour aller chez les plus ultras de fédéralistes.
      Landry devrait se poser des questions sur son entourage.

    • @ ti_bert

      J’ai écrit ici sur Carbonneau pas Charbonneau pour qui j’ai énormément de respect.

      Ce respect est le même que j’ai pour la mairesse de Châteauguay, Nathalie Simon, qui a permis à l’Unité permanente anticorruption (UPAC) d’arrêter quatre personnes qui auraient récemment tenté de la corrompre.

      Ces arrestations montre bien que la corruption n’est pas seulement l’affaire d’un seul parti politique mais bien d’une culture qui touche tous les partis politiques.

      L’ex-maire de Laval a bien tenté de corrompre des candidats péquistes qui se sont réveillés 20 ans plus tard pour dénoncer Vaillancourt.

      L’histoire ne nous dit pas encore combien de députés péquistes ont accepté l’argent sale de Vaillancourt.

      À cet effet, il est pertinent de se questionner sur les raisons qui ont poussé le PQ à implanter le métro à Laval au lieu de l’Est de Montréal conformément au Plan de transport Métropolitain.

    • Correction à mon commentaire « cotenord_7 19 décembre 2013 07h31 » :

      Dans la 6e ligne du dernier paragraphe, on devrait évidemment lire « 1867 » et non pas « 1967 »…

      Bonne journée à tous et à toutes, je revisiterai ce blogue après ma journée de travail…

    • Sixties

      De quel droit parlez-vous au nom de tous en disant “qu’on est tannés de les voir et de les entendre.”

      Moi je ne me lasse jamais d’entendre des gens intelligents parler…

    • Ah moi, indépendance, j’aime bien le mot… Les deux peuvent s’utiliser sans que ce soit une faute quelconque.

      J’aimerais que le Québec soit politiquement indépendant.

      J’en ai assez, aussi, qu’on nous rabâche que nous soyons une province pauvre alors que dans les faits, on serait un pays riche.

      Je comprends votre interprétation de l’histoire du Canada. Les provinces, une division un peu artificielle puisqu’il s’agissait tout de même, n’est-ce pas, de la domination d’une langue sur une autre, d’un peuple sur un autre, et votre Canada n’a pas souhaité défendre le français. Aucun problème cependant à nous faire assimiler une dette qui n’était pas la nôtre…

      Le français est en constant déclin au Canada. Les francophones ont obtenu des droits en luttant. Constamment.

      C’est une union artificielle.

      Je crois que nous sommes dignes d’avoir notre pays.

    • Le Bloc, un cadeau à Harper. Le Bloc assure le réélection du PCC.

    • @cotenord 7 19h42

      Je suis bien conscient que l’arrivée de Curzi ne rallierait pas les fédéralistes. Ce n’est de toute façon pas l’électorat recherché.

      À moins d’une illumination comme celle que racontait la Bible de mon enfance concernant St-Paul sur le chemin de Damas ,un fédéraliste pur et dur ne deviendra jamais souverainiste quelque soit les preuves démontrant que le Québec serait le grand gagnant de son accession à son indépendance.

      Cependant Curzi pourrait rallier beaucoup de gens chez les 60% d’électeurs francophones qui ont votés OUI au dernier référendum, surtout maintenant que Mulcair avec son opposition farouche à la charte de la laïcité montre son vrai visage de démagogue dans son argumentation et s’oppose dans les faits comme les autres partis fédéralistes à l’auto-détermination de notre nation.

    • @cotenord_7

      Bonne journée à vous aussi.

      Je vous relirai ce soir.

      L’éducation, compétence exclusivement provinciale ?

      Pas vraiment.

      Après l’adoption des ignominieuses lois Greenway de 1889, les tribunaux n’ont pas voulu les annuler (il faudra attendre la cause Forest en 1980, près de 100 ans plus tard pour ce faire – et après que tout le mal aura été fait-), mais ils ont reconnu que le Parlement fédéral avait le droit d’adopter des lois rémédiatrices pour préserver les droits des communautés francophones et Métis du Manitoba.

      Jamais, au grand jamais le Parlement fédéral n’est intervenu.

      Même Wilfrid Laurier s’est rangé du côté de la majorité.

      P.S. Pure coïncidence sans doute, mais la Cour Suprême du Canada annulait les lois Greenway de 1889, 91 ans après leur adoption, le même jour où elle rendait inopérantes de grandes sections de la loi 101 du Québec, adoptée…trois ans plus tôt en 1977.

      Pure coïncidence…

      C’est la défaite du Québec qui a permis l’annulation des lois Greenway.

      Trop, trop tard pour tous ces francophones du Manitoba qui avaient dû rendre les armes.

      Selon que vous serez puisssants ou misérables….

    • Georges Brassens (chanson pour Maria)

      ♪♫♪ UNE JOLIE FLEUR (DANS UNE PEAU DE VACHE) ♪♫♪

      Une jolie fleur dans une peau de vache
      Une jolie vache déguisée en fleur
      Qui fait la belle et qui vous attache
      Puis, qui vous mène par le bout du coeur.

      Le ciel l’avait pourvue des mille appas
      Qui vous font prendre feu dès qu’on y touche
      L’en avait tant que je ne savais pas
      Ne savais plus où donner de la bouche.

      Elle n’avait pas de tête, elle n’avait pas
      L’esprit beaucoup plus grand qu’un dé à coudre
      Mais pour l’amour on ne demande pas
      Aux filles d’avoir inventé la poudre.

      Puis un jour elle a pris la clef des champs
      En me laissant à l’âme un mal funeste
      Et toutes les herbes de la Saint-Jean
      N’ont pas pu me guérir de cette peste.

      Je lui en ai bien voulu mais à présent
      J’ai plus de rancune et mon coeur lui pardonne
      D’avoir mis mon coeur à feu et à sang
      Pour qu’il ne puisse plus servir à personne.

      http://www.youtube.com/watch?v=GAUhQUIU7qY

    • Vous êtes méchant M.Lavoie de rire de ceux qui ne sont pas de votre bord.
      Bernard Landry a dit qu’il aime trop le Québec pour aller travailler à Ottawa.
      Ces tu assez clair.
      Il n’y vas pas et pour Léo ,je ne rirai pas de vous ou presque mais j’aurais plus confiance en Léo qu’en Trudeau.Léo a plus de jugement ,de conscience et de maturité et de conviction et il sait parler lui au moins .Trudeau ce n’est qu’une tête vide et une belle apparence et rien d’autre.Ça vaut pas chère pour une élection.Mais d’autre têtes vide vont croire qu’il y a quelque chose dedans.Ouf!

    • À l’émission 24/60, m. Landry a montré un côté extrémiste de sa personne, côté que l’on retrouve chez beaucoup de séparatistes: Mourani, tu penses comme moi ou je ne suis plus ton ami. Tu argumentes comme moi ou je te rabaisse. Le rejet subit par le Bloc est inqualifiable et comparable.
      Mme Mourani a soulevé un point important en se disant protégée par un pallier de gouvernement quand l’autre part à la dérive. C’est ce qui arrive avec cette charte de la laïcité qui permet à l’actuel gouvernement québécois de dicter ce qui est bon pour les citoyens. Présentement, la NEUTRALITÉ de l’État est compromise par cette charte qui accorde priorité à la laïcité d’émettre un diktat sur la croyance d’une catégorie de citoyens à partir d’à priori… de préjugés car où sont les études du gouvernement sur le sujet?

    • @Manonb

      Ce que vous dites n’est pas faux. Le problème, c’est que vous vivez dans le passé avec un esprit revanchard. Comme si nous avions toujours été des victimes. Voyons un peu plus loin et travaillons avec la réalité et avançons.

    • @j.c.virgil

      19 décembre 2013
      08h33

      “…un fédéraliste pur et dur ne deviendra jamais souverainiste quelque soit les preuves démontrant que le Québec serait le grand gagnant de son accession à son indépendance.”

      Justement, il est principalement là votre problème: CES PREUVES, VOUS N’ÊTES JAMAIS CAPABLE DE LES FOURNIR!

    • Bazzo : ce serait une façon de s’en débarrasser.

    • @ nunu 9h05

      Vous avez absolument raison :

      - le jeune dandy issu d’un PET, et adulé des anglais, mais détesté des francophones est-ce vraiment un choix évident pour la Nation Québécoise ?

    • On est tous tanné d’entendre les sécessionnistes remâcher de vieilles histoires alors qu’ils négligent grandement le présent.

      Les sécessionnistes sont fatigants, pleurnichards et revanchards. Tout sauf capable de gouverner une province.

    • À tous les séparatistes: Allez donc lire ce que madame Marois a dit en Europe devant son auditoire…Elle y donne la fidèle démonstration de la très grande utilité/efficacité de notre système Fédéral:

      http://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/andre-pratte/201312/18/01-4722296-deux-textes-revelateurs.php

      Après cela, vous allez comprendre pourquoi Mourani est redevenue Fédéraliste!

    • Mr Bernard Landry a raison quand il dit que le Canada regrettera un jour le multiculturalisme, où chaque culture est mise a même égalité que la culture du pays d’accueil, en ne laissant aucun point de repére pour s’identifier à une pays. Le “free for all” , la Tour de Babel, bienvenue aux tenues vestimentaires intégristes, turban, poignard, épée, mitraillette si votre religion vous en fait la promotion ! un recul pour les femmes qui ont fuit les pays intégristes pour y retrouver ici le même “pattern”. La charia a été refusé de justesse un Ontario, alors qu’une juge l’avait autorisé !

      Bien des pays comme la Grande-Bretagne regrette amérement le multiculturalisme qu’elle remet en question.

      En se faisant les complices des intégristes pour ne pas heurter certaines communautés ethniques et gagné des votes, les libéraux et fédéralistes jouent un jeu dangereux et affaiblissent le Québec et le Canada.

      Je n’ai pas encore trouvé ici un blogueur fédéraliste qui était de bonne foi. Ca craint grave.

    • J’ai écouté hier 24/60. J’ai trouvé que Bernard Landry a dérapé énormément. Il a attaqué la personne, Maria Mourani, plutôt que les idées qu’elle avançait. Malheureusement, c’est typique des souverainistes. Si tu es fédéraliste et que tu deviens souverainiste, c’est correct. Mais, malheur à toi, si tu es souverainiste et tu deviens fédéraliste. Tu es un vendu, un moins que rien, et récemment un corps étranger.

      En même temps, ils disent vouloir construire un Québec inclusif. Je crois qu’ils ne savent pas ce que veut dire le mot inclusif.

    • Couillard promet de traquer les intégristes !

      Bookmark and Share

      Philippe Couillard promet de pourchasser les intégristes religieux où qu’ils se trouvent, s’il devait ramener le Parti libéral au pouvoir.

      Peu après son assermentation comme député et chef de l’opposition officielle à l’Assemblée nationale, Philippe Couillard a positionné le Parti libéral sur l’aspect particulier de l’intégrisme religieux. «À ceux qui viennent chez nous pour profiter de nos libertés, pour ensuite nous y attaquer, nous disons haut et fort: “Vous n’êtes pas les bienvenus chez nous. Nous vous combattrons sans relâche”», a-t-il promis.

      M. Couillard a d’ailleurs consacré une bonne portion de son discours au débat entourant la charte des valeurs québécoises proposée par le gouvernement Marois. Le chef libéral a d’abord reproché au gouvernement péquiste de vouloir réaliser des «gains politiques à court terme». La charte du PQ porte atteinte aux libertés par l’interdiction tous azimuts du port de signes religieux ostentatoires, «un acte politique particulièrement cynique posé dans le but d’inventer une crise de toutes pièces», a-t-il déclaré.

      Pas contre la charte

      M. Couillard a aussi soutenu être en accord avec plusieurs éléments de la charte. «Dire que nous sommes contre la charte, c’est faux (…) Nous pourrions nous entendre sur ce qui fait consensus: pas de visage voilé, donc à visage découvert dans les services publics, encadrement et neutralité religieuse des institutions de l’État.»

      À son avis, la charte proposée par le gouvernement Marois passe à côté de la véritable préoccupation de la population, l’intégrisme religieux.

      Le chef du PLQ a identifié deux catégories d’intégrisme: celui incarné à son avis par la secte hassidique Lev Tahor qui vient de quitter le Québec pour l’Ontario, puis il a parlé des «groupes de la nébuleuse terroriste internationale» qui s’intéressent au Canada. «S’ils viennent pour détruire notre démocratie, bien sûr qu’ils n’ont pas d’affaire chez nous», a dit Philippe Couillard.

      Le nouveau député libéral de la circonscription de Viau, Davis Heurtel, a été lui aussi assermenté hier à l’Assemblée nationale.

      http://www.journaldequebec.com/2013/12/18/couillard-promet-de-traquer-les-integristes

      C’est ca mon Philippe, on traque les intégristes à barbouze mais on autorise leurs symboles vestimentaires ! c’est de la bouillie pour les chats, mon Philippe, du n’importe quoi pour ménager les communautés et se gagner des votes… ca fait pitié !

      comme la secte hassidique déménagée en Ontario, est particuliére, en rejetant Israel, et en se mettant du côté des palestiniens, il est facile de taper dessus mon Philippe puisque la communauté juive montréalaise et israélienne rejettent cette secte !

      Il faudrait surtout ne pas nous prendre pour des valises !

    • Léo Bureau-Blouin!!!

      Gilbert Lavoie, vous avez 3 fois son âge et vous ne lui arrivez pas à la cheville.

      J’aimerais bien vous voir en débat avec Léo Bureau-Blouin, vous prendriez votre trou

    • Prêter serment à la Reine ? JAMAIS !!!

    • @fauconcanadien “J’ai trouvé que Bernard Landry a dérapé énormément.”

      La politique, c’est comme la boisson et /ou la religion, il y en a qui ne la porte pas. Je crois que leur intelligence est “limitée” à certains aspects de leur ego… par compte, dans d’autres aspects, ils agissent comme des demeurés. Leur pays, ils ne l’auront jamais avec leur mentalité sectaire. Pour la plupart, ils sont loin de m’impressionner.

    • @anthrax,
      une autre chanson de Brassens, critique des idéologies y compris la nationaliste:
      Un peu long. Ne m’en voulez pas M. Lavoie

      Mourir pour des idées, l’idée est excellente
      Moi j’ai failli mourir de ne l’avoir pas eu
      Car tous ceux qui l’avaient, multitude accablante
      En hurlant à la mort me sont tombés dessus
      Ils ont su me convaincre et ma muse insolente
      Abjurant ses erreurs, se rallie à leur foi
      Avec un soupçon de réserve toutefois
      Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente,
      D’accord, mais de mort lente

      Jugeant qu’il n’y a pas péril en la demeure
      Allons vers l’autre monde en flânant en chemin
      Car, à forcer l’allure, il arrive qu’on meure
      Pour des idées n’ayant plus cours le lendemain
      Or, s’il est une chose amère, désolante
      En rendant l’âme à Dieu c’est bien de constater
      Qu’on a fait fausse route, qu’on s’est trompé d’idée
      Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
      D’accord, mais de mort lente

      Les saint jean bouche d’or qui prêchent le martyre
      Le plus souvent, d’ailleurs, s’attardent ici-bas
      Mourir pour des idées, c’est le cas de le dire
      C’est leur raison de vivre, ils ne s’en privent pas
      Dans presque tous les camps on en voit qui supplantent
      Bientôt Mathusalem dans la longévité
      J’en conclus qu’ils doivent se dire, en aparté
      “Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
      D’accord, mais de mort lente”

      Des idées réclamant le fameux sacrifice
      Les sectes de tout poil en offrent des séquelles
      Et la question se pose aux victimes novices
      Mourir pour des idées, c’est bien beau mais lesquelles ?
      Et comme toutes sont entre elles ressemblantes
      Quand il les voit venir, avec leur gros drapeau
      Le sage, en hésitant, tourne autour du tombeau
      Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
      D’accord, mais de mort lente

      Encor s’il suffisait de quelques hécatombes
      Pour qu’enfin tout changeât, qu’enfin tout s’arrangeât
      Depuis tant de “grands soirs” que tant de têtes tombent
      Au paradis sur terre on y serait déjà
      Mais l’âge d’or sans cesse est remis aux calendes
      Les dieux ont toujours soif, n’en ont jamais assez
      Et c’est la mort, la mort toujours recommencée
      Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
      D’accord, mais de mort lente

      O vous, les boutefeux, ô vous les bons apôtres
      Mourez donc les premiers, nous vous cédons le pas
      Mais de grâce, morbleu! laissez vivre les autres!
      La vie est à peu près leur seul luxe ici bas
      Car, enfin, la Camarde est assez vigilante
      Elle n’a pas besoin qu’on lui tienne la faux
      Plus de danse macabre autour des échafauds!
      Mourrons pour des idées, d’accord, mais de mort lente
      D’accord, mais de mort lente

      [ Ces sont Mourir Pour Des Idées Paroles sur http://www.parolesmania.com

    • @fauconcanadien
      J’ai vu moi aussi et j’ai constaté la même chose que vous. De plus, Anne-Marie Dussault, qui en temps normal fait de l’excellent travail, n’a pas laissé Maria Mourani élaboré sa réflexion alors que c’était ce qu’elle (A.M.Dussault) lui demandait, et j’ai trouvé que comme journaliste, qu’elle s’est très mal comportée

    • Du grand cinéma !

      Dans un discours, Philippe Couillard a identifié deux catégories d’intégrisme: celui incarné à son avis par la secte hassidique Lev Tahor qui vient de quitter le Québec pour l’Ontario, puis il a parlé des «groupes de la nébuleuse terroriste internationale» qui s’intéressent au Canada. «S’ils viennent pour détruire notre démocratie, bien sûr qu’ils n’ont pas d’affaire chez nous», a dit Philippe Couillard.

      ☻ Le probléme ici pour Philippe Couillard, c’est que la secte juive hassidique Lev Tahor déménagée en Ontario, ne représente aucune menace ni pour le Québec, ni pour le Canada, ni pour aucun pays !
      Une petite secte repliée sur elle-même exactement comme les juifs hassidiques montréalais !
      sauf qu’ils sont partis à la “dérive” en faisant une secte, dans une secte, et ce qui choque les juifs hassidiques montréalais, c’est que cette secte rejette Israel, et est pro-palestinienne ! un cas trés particulier, où la dérive se reporte aussi sur la facon sévére d’élever leurs enfants en les isolant tout autant que ce que font les juifs hassidiques de Montréal !

      Il est donc facile pour Couillard de s’en prendre à cette secte, appuyé par la communauté juive de Montréal, sauf que contrairement à ce que voudrait nous faire croire Couillard, la secte hassidique Lev Tahor est loin d’être une secte de terroriste ! des “pommés” bien innofensifs !

      Les libéraux nous prendront toujours pour des valises ! il suffit de s’enlever les poignées dans le dos !

    • @ anthrax,

      vous dites ”@ nunu 9h05 Vous avez absolument raison :

      - le jeune dandy issu d’un PET, et adulé des anglais, mais détesté des francophones est-ce vraiment un choix évident pour la Nation Québécoise”

      Je vous ai demandé à quelques reprises dernièrement concernant vos propos envers Justin Trudeau à savoir pkoi au Québec, le PLQ est en avance et e loin sur le NPD, Conservateur et le Bloc mais vous n’avez jamais répondu.

      Avez-vous une explication à cela?

      Ou est-ce que le PQ vous a donné comme ordre de ne pas répondre aux fédéralistes?

    • @manonb

      Voici ce que j’écrivais hier à anthrax:

      “Prendre la monnaie d’un autre pays oblige celui-ci à se soumettre à la politique monétaire du pays émetteur de la devise. Vous allez faire bien pire que de changer quatre vingt-cinq cents pour un dollar, vous allez vous laissez dicter la façon dont les décisions importantes seront prises – en ne tenant nullement compte de l’intérêt du Québec si celui-ci était souverain. En fait, vous allez affaiblir encore plus la position du Québec par rapport au Canada (ou aux USA si vous prenez le dollars américain). On s’en sort pas!”

      Ce que j’ajouterais en réponse à votre commentaire
      “Vous avez tellement raison! Demandons immédiatement aux États-Unis, à la France, à l’Espagne, au Brésil, bref à tous les pays de renoncer à cette souveraineté stupide!”

      C’est que même si vous ne voulez pas l’admettre, les pays Européens en adoptant l’Euro comme monnaie commune et en mettant en place la CEE, ils ont tous perdus une grande partie de leur souveraineté. Ils ont perdu la capacité de faire chacun leur politique monétaire, et il n’y a plus de restrictions de mouvement de personnes ou de biens matériels d’un état à l’autre.

      Nous avons une petite partie de ce genre d’union avec l’ALENA. Des étapes subséquentes seront inévitables et surtout souhaitables en Amérique. Ce que je dit, c’est que peu à peu, les états perdent leur indépendance et leur autonomie. Et c’est un mouvement global. Si vous ne comprenez pas que cela affecte directement le projet indépendantiste du PQ, et que celui-ci va directement à l’encontre du mouvement global qui est en cours, je ne vois pas comment je pourrais vous expliquer ceci autrement.

    • @silenceondort 18 décembre 2013 23h54

      “@SuperCass
      Désolé mon commentaire à propos de Mourani a été refusé. Pourtant il se résumait qu’ à une toute petite phrase. J’ai beaucoup plus de respect pour celles qui font ce métier… comparé à celle qui prétend ne pas le faire!”

      Dites, quel genre de métier faisait René Lévesque quand il a quitté les Libéraux?
      Quel genre de métier faisait Lucien Bouchard quand il a quitté le Parti Conservateur pour prendre la tête du Bloc?

      Deux poids, deux mesures?

    • Avez-vous vu ” la pantoufle à Maria” ?

      En hommage à Louis Hémon, un écrivain francais, qui avait vécu début 1900 à Péribonka au Lac St Jean, pour son roman ” Maria Chapdelaine”, une jeune fille qui perdit sa virginité dans des circonstances fâcheuses, on a élevé une sculpture en son honneur, à côté du Musée Louis Hémon de Péribonka, et surnommée ” la pantoufle à Maria” ! et qui représente..son hymen !

      Pour voir le monument dédié à Maria :

      ▬► http://www.flickr.com/photos/97924400@N00/482280324/

    • @ boston

      “anthrax” est comme dans le film de Charlie Chaplin “Shoulder Arms” où le soldat est longtemps oublié dans sa tranchée après la fin de la guerre.

      “anthrax” combat ici un ennemi imaginaire.

      “anthrax” est en somme une histoire burlesque.

    • @ SuperCass

      contrairement à vos loufoques remarques, je Nai jamais vu Lucien Bouchard “cracher” sur le Parti Conservateur en le quittant ! il l’a fait dignement tout comme l’honorable René Lévesque qui avait quitté le Parti Libéral du Qubec !

      Ca n’a rien à voir avec l’action destructrice et vengeresse de Mme Mourani ! aucune dignité, d’ailleurs elle souléve l’indignation et la polémique, je me demande quelle partie voudrait bien avoir cette déchaînée ! le NPD, lui dit de passer à confesse avant en se faisant réélire par ses électeurs, le jeune dandy lui, accepte n’importe quoi… elle aura peut-être une chance et pour les Conservateurs cette personne doit être drôlement difficile à “gérer”.. des ennuis peut-être en perspective…

    • J’espère aux prochaines élections que les québécois, s’ils votent massivement pour le bloc, seront conscients qu’ils maintiendraient indirectement les conservateur au pouvoir. On les déteste mais on les maintient indirectement au pouvoir, voilà le problème des québécois.

    • @pager
      Stéphane Gobeil vous a donné les preuves dans son essai “Un gouvernement de trop” où il a épluché tous les comptes du gouvernement fédéral et ses coûts pour le Québec en concluant que l’état québécois indépendant dégagerait 2 milliards de plus qu’actuellement même en comptant la péréquation.

      Cela avant de tenir compte de l’essor économique que donnerait le fait d’investir pour nous-mêmes l’argent envoyé annuellement à Ottawa dont Harper se sert pour développer l’industrie automobile en Ontario, y implanter une bureaucratie ruineuse et pour promouvoir l’industrie pétrolière en Alberta.

      Je sais bien que ça ne sert à rien de tenter de convaincre un ultra-fédéraliste qui croit encore André Pratte honnête intellectuellement, alors que dans les faits ce journaliste en mission commandée tord la réalité quand il ne la nie pas carrément et n’hésite pas à utiliser n’importe quel sophisme pour tenter de prouver qu’il a raison.

      Personnellement j’ai arrêté de le lire depuis longtemps et je m’en porte beaucoup mieux.

    • @anthrax

      “Ca n’a rien à voir avec l’action destructrice et vengeresse de Mme Mourani ! aucune dignité, d’ailleurs elle souléve l’indignation et la polémique, je me demande quelle partie voudrait bien avoir cette déchaînée !”

      Ouahahahahahahaha!!! Vous me faites bien rire!

      Mme. Mourani n’a seulement qu’expliqué son point de vue – sans chercher à se venger, sans chercher à créer la polémique. Celle que l’on voit est montée de toutes pièces par des fanatiques qui n’accepte pas que l’on brise les rang. Et elle s’est montrée autrement plus digne que Landry.

      Si vous êtes INCAPABLE de tolérer qu’elle ait une opinion différente de la votre, je vous conseille d’aller vivre dans un pays qui possède un régime qui n’accepte pas la dissidence comme l’Albanie ou la Corée du Nord. Je crois que vous y seriez bien plus heureux qu’au Canada ou on tolère et encourage même la différence!

    • @M.sylvainthi 1837 on disait la même chose quand les libéraux étaient au pouvoir,et maintenant ce sont les conserves qui gouvernent.

    • René Lévesque et Bouchard n’ont pas sauté d’un parti à l’autre ,il y a eu un espace entre les deux et ils ont fondés chacun un nouveau parti.

    • Cela a passé inappercu mais hier soir dans le débat Landry-Mourani, celle-ci a aussi craché son venin sur la France en affirmant que quand elle était au lycée, on la traitait de ” bougnoule” !

      Ce qui est surprenant c’est que depuis sa visite au lycée francais, des lois sur les signes religieux ont été passées, et la tension a énormément baissée.

      De plus ce qui me surprend c’est que Mme Mourani n’est pas d’origine maghrébine (Algérie-Tunisie-Maroc) alors que cette insulte s’adresse à ces 3 communautés seulement. (que je n’approuve pas).

      Mme Mourani devrait donc présenter ses excuses au gouvernement francais, qui a fait tous les efforts possibles pour que la société francaise soit traitée sur le même pied d’égalité, avec aucun vêtement religieux ostentatoires nulle part. Et personne n’a démissionné ! C’est de la foutaise ce qu’on raconte ici.

    • Bernard Landry ? Non, on en veut pas.

      Mais il faudrait demander aux partisans du Bloc car plusieurs ne veulent pas du Bloc non plus.

      La politique reste quelque chose de frustrant et souvent pas à la hauteur. On vient de lire Duceppe sur la logique selon lui tortueuse de Maria Mourani. Son engagement politique a-t-il déjà été d,abord et avant tout logique ?

      Son parcours peut s,expliquer mais elle pourrait être plus discrète ou se retirer de la politique. Ce qu’on sait, c,est qu’elle est plutôt socialiste et de gauche ce qui cadrait avec le bloc et était dans le nationalisme dit inclusif et civique plutôt qu’ethnique.

      Ce qui était reproché au PQ ou au bloc et une partie de la clientèle se tournait vers l’ADQ à cause de cela.

      Mourani reste sympa comme députée dans un parti mais en ne lui donnant pas un trop grand rôle.

    • Lucien Bouchard ? Quand il a quitté les conservateurs, Mulroney a vécu cela comme une trahison.

      Pas nécessairement nous. Non, j’étais d’accord avec lui mais pas pour fonder le Bloc Québécois. Pour la souveraineté, le référendum a tout simplement eu lieu trop tard.

      Il aurait fallu que le vrai soit tenu à la place de celui de Charlottetown en 1992 et même avant mais ce n’était pas possible…

      Alors trop tard et bien des énergies perdues par la suite…

      Idéalement c’est le PLQ qui aurait fait la souveraineté et avec l’appui du PQ dans ces années là… Autre impossibilité ou presque… Ainsi pas d’ADQ par après… Ou peut-être plus tard mais dans un pays indépendant.

    • anthrax
      19 décembre 2013
      13h362

      ”C’est de la foutaise ce qu’on raconte ici.”

      T’as raison, en commençant par toi.

      Roert Larivière

    • En attendant son procés en 2015, Mme Porter qui a été déportée au Québec, s’adresse à la justice

      pour avoir la permission d’aller se la couler douce en Floride au lieu d’être clouée au Québec !

      Essayez de faire la même chose pour voir, dans les mêmes circonstances ! tout à fait stupéfiant !

      Espérons que la frontiére américaine lui soit interdite.

      C’est également avec impatience que nous attendons la déportation de Mr Porter vers le Québec,

      l’ex-associé de Philippe Couillard accusé d’escroquerie, devra passer à confesse !

    • derniére heure :

      la demande de Mme Paméla Porter d’aller se la couler douce en Floride en attendant son procés en mars 2015, est refusée par la Cour Supérieure !

      Son mari, Arthur Porter, est toujours emprisonné au Panama, en attente de son extradition pour le Québec où il est accusé d’escroquerie.

    • Mourani

      Elle change son capot de bord pas juste pour une question de principe, son conté a été re-subdivisé. Avec la nouvelle configuration de son conté, il y a plus d’immigrant donc plus de fédéraliste, c’est un changement de cap bien réfléchi

      Bravo Mme Mourani

    • Honte à mme Dussault qui, hier soir a été d une grande impolitesse envers son invité, mme Marouni. Elle a tout fait pour empecher celle-ci de s

    • SuperCass

      Vous avez raison quant à la performance d’Anne-Marie Dussault. Elle est une bien piètre animatrice. Elle pose des questions, mais elle n’attend pas la réponse. Aussitôt que son invité commence à répondre d’une manière qui ne fait pas son affaire, elle pose une autre question.

      En outre, elle n’aurait jamais dû laisser Bernard Landry être impoli envers Maria Mourani.

    • @ PJCM 14h33

      votre bréve analyse sur Mourani est excellente !

      C’est exactement ca ! son comté a été re-subdivisé, avec encore plus d’immigrants qui en général ont de la difficulté à s’identifier au peuple québécois, en se ralliant aux anglo-saxons qui nous ont conquis par la force.

    • @ vraiconcanadien

      Mme Anne-Marie Dussault est une excellente animatrice qui ne se laisse jamais manipuler en entrevue.

      Elle également avocate de formation, et a déja été présidente de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec.

      Évidemment les intégristes sont toujours décus de ne pouvoir manipuler une entrevue à leur avantage.

      Ce qu’a fait Mourani apparaît maintenant comme une action longuement réfléchie, avec la peur de perdre son comté et son poste de député, alors que celui-ci a été re-subdivisée avec une population ethnique plus nombreuse.

      Une fausse chicane, comme sur la Charte de la laïcité, était exactement le prétexte attendu.

      Regardez bien qui va la ramasser, je vous parie un huard, que ce sera le Justin…

    • @lecteur_curieux

      “Lucien Bouchard ? Quand il a quitté les conservateurs, Mulroney a vécu cela comme une trahison.”

      J’habitait l’Outaouais à cette époque, et laissez-moi vous dire que le reste du Canada a vécu cela comme une énorme trahison, et lui a affublé le surnom de “Benedict Bouchard” en relation avec la trahison de Benedict Arnold. Cela eu l’effet d’une bombe et le Canada Anglais ne l’a jamais pardonné. Période surement très difficile pour lui à ce moment…

    • ICI Radio-Cuba. Buenas tardes amigos,

      Une dernière dépêche du camarade Elvis Gratoune pour le camarade newborn again Landry comme futur lider maximo du TeaBloc Party de Kebeca liberata. Météo idéale pour la politique à Cuba. Pas de sautes d’humeur de la part des camarades de notre amigo Fidel.

      Merveilleuses minounes des années 73 pour les camarades socialistes. Les petites pépées laïcistes y sont merveilleuses, sans ethnocentrisme aucun, et surtout, surtout, avec droit de parole garanti sans toujours demander la permission de l’Inquisition pékyste. Les dauphins sont merveilleux dans la lagune avec les touristes de Kébeca, et surtout autour du Bar La Margharita presque jour et nuit. Vraiment le Paradis pour tous les camarades socialistes du Teapot Party de Fidel.

      Venez nous rejoindre sans tarder. Qui sait si le Père Noël Castro n’aura pas des cadeaux pour le Capitano Landry sans bateau avant bientôt? HO! OH! HO! OH!

    • @carbone 14
      se pourrait-il que Capitano Landry ait délégué nono anthrax pour recenser sur ce blogue les opinions favorables à sa these? Je ne serais pas surpris, ils sont capables du pire!

      G.Michaud

    • anthrax

      Je suis d’accord avec vous sur un point. Celui que Mme Mourani va probablement joindre le parti libéral.

      Normalement, je ne partage pas votre point de vue parce que vous êtes trop extrémiste et renfermé sur vous-même.

    • lobwedge

      Vous êtes méchant envers les séparatistes. Mais ils le méritent

    • anthrax 19 décembre 2013 09h34 @ nunu 9h05
      anthrax 19 décembre 2013 15h24 @ PJCM 14h33
      anthrax 19 décembre 2013 15h49 @ vraiconcanadien

      Les gars du bureau de propagande du parti péquiste qui conversent entre eux par blogue interposé, ils sont vraiment au bout du rouleau!

      MDR ☺☺☺

    • @fauconcanadien,
      peut -être suis-je un peu méchant. Mais c’est pas grave, de toute façon il n’arrive pas à comprendre. Comment le pourrait-il. Il est si déboussolé qu’il n’arrive pas à reconnaître les pays musulman où nous dit-il a vécu?

      G. Michaud

    • @ Anthrax : Moi je verrais bien Maria Mourani se présenter pour les Libéraux au provincial. Elle est très capable d’enlever un comté aux péquistes.

    • @Supercase,qui vous dit que le départ de bouchard n’était pas arranger avec Paul Desmarais?
      La même chose avec Charest ,un semblant de chicane pour ensuite nous apercevoir que les deux nous avaient trhie et avaient été ACHETÉ par Desmarais.L’appât du gain se fait acheter par ceux qui ont beaucoup d’argent et Desmarais ne faisait que ça avec son argent.Il était là son pouvoir.
      Vous ,vous souvenez de la fois que Bouchard s’est levé pour applaudir Rousseau après son fameux discourt sur la perte des $40 milliards de la caisse de dépôt qu’il appelait la tempête parfaite et que tout de suite après Desmarais engage Rousseau en lui offrant beaucoup de parts dans ses affaires?
      En connaissez vous des gens d’affaires qui engage un homme qui a fait perdre $40milliards à ses patrons et en plus lui donne des parts dans sa buisness.
      C’est assez louche merci.
      M”Lavoie en bon journaliste sait toute ces choses mais il ne dira rien là-dessus comme la plupart des journalistes se vantaient au début des enquêtes de Alain Gravel sur la construction de savoir tout ça dans le temps mais maintenant ils ne disent plus rien.C’est ce qu’on appèl des proffessisonels. Mon oeil.

    • @ ti-casque,on le voit qu’il n’y a pas grand chose dans ton casque parce que c’est pas parce qu’on est quelques un à être indépendantistes que l’on se connait.
      On pourrait dire la même chose de la gang de fédéralistes sur ce blogue.Non?
      Je crois votre casque était trop plein,c’est pour ça que vous n’aviez pas beaucoup réfléchis avant de parler.
      Vous, vous appelez comment déjà? AH! oui ti-casque. Y é ti en titi.

    • @ nunu (commentaire « 19 décembre 2013 19h37 » ) :

      Vous avez écrit entre autres :

      « C’est ce qu’on appèl des proffessisonels. » (sic)

      Une chose est sûre : à voir ces perles et les nombreuses autres perles du même genre qui sont un peu partout dans votre commentaire, vous ne devez pas être un(e) professionnel(le) de l’orthographe…

    • @nunu

      ???????????????

      De un, mon pseudo c’est SuperCass, pas Supercase…

      De deux, êtes vous sérieusement en train de dire que Bouchard n’était pas honnête avec lui-même alors qu’il menait les forces souverainistes en 1995 et qu’à lui seul il a fait grimper l’appui au camp du OUI de pratiquement 10 points pas se seule présence? Sérieux? Pensez-vous sérieusement que Desmarais aurait manigancé pour mettre Bouchard en tête du mouvement souverainiste alors que c’était vraiment pas dans ses intérêts ? Les théories de conspirations vous devez connaître ça pas mal vous la?

      Pour les enquêtes sur la construction, dites vous que j’ai deux sources hyper bien connectés chacun dans leur camp et ce que l’on entend et voit aux nouvelles n’est qu’une partie de la réalité et qu’un infime côté de celle ci.

    • @nousnoune 10h14

      Georges Pompidou 1m83
      Valery Giscard d’Estaing 1m89
      Jacques Chirac 1m89

    • En passant, j’ai souvent croisé Bouchard car il travaillait pour le cabinet d’avocat Heenan Blaikie et que nos bureaux de Montréal sont dans le même building. C’est un chic type qui a évidemment pris de l’âge depuis. L’amputation de sa jambe limite également ses mouvements. Le mouvement souverainiste pour être crédible aurait besoin de leader de son envergure pour être crédible.

      Je suis d’ailleurs certain que les “insiders” du PQ se mordent les lèvres du départ de Jean Martin Aussant.

    • Veuillez excuser le doublons du mot “crédible” dans mon message précédent! Je n’avait pas révisé mon texte avant d’envoyer…

    • @be-bop-a-lula 17h32

      bobinette 0,35 m
      claude charon 1m55
      picolo 1m60

    • En toute vraisemblance, M. Landry se cherche une tribune pour s’écouter parler…

    • En ce qui concerne la caisse de dépôt et la perte de 40 milliards, une bonne partie fut causée par des “papiers commerciaux adossés a des actifs”. L’autre partie importante fut causée par les transactions sur les devises. Il semble également que de nombreux investissements risqués furent fait a cette période pour tenter d’obtenir de meilleur rendement – et la prime qui venait avec pour les gestionnaires.

      Lors de cette perte en 2008, les grandes banques du Canada ne furent pas autant touchées que les Lehman Brothers, AIG, Freddie Mac, Fanny Mae et autres institutions financières aux USA car eux ont un système comportant moins de règles. Ceux qui ont des contacts régulier avec les USA savent a quel point les USA sont passé très près du gouffre.

      L’article au lien suivant apporte quelques clarifications et évidemment des questions.
      http://argent.canoe.ca/nouvelles/affaires/les-annees-rousseau-hantent-encore-caisse-depot-23012012

      Comme c’était des investissements basés sur des produits dérivés qui n’étaient pas soutenus par des actifs tangibles, les gains réalisés avant et et les pertes après la crise de 2008 n’auraient jamais du se produire. Il serait intéressant de savoir quel fut le montant de gain réalisé par ces investissements et de les soustraire de cette perte de 40 milliard pour avoir une idée plus précisé de l’impact réel.

      “Pour autant, avec un rendement négatif de -25%, la Caisse a fait bien pire que le fonds d’investissement ontarien Teachers (-18%) et que le fonds Omers (-15,3%), deux institutions auxquelles on a l’habitude de la comparer. Qu’est-ce qui explique que la Caisse ait sous-performé à ce point?”

      “Il nuance toutefois l’idée que le papier commercial seul soit à l’origine de la perte de 40 milliards $. L’importante couverture sur les taux de change, une autre spécificité de la Caisse, expliquerait environ 10 milliards $ de la perte. À l’inverse, elle aurait permis d’embellir les résultats des années antérieures.”

    • Bien sûr que M. Landry sera le prochain chef du Bloc. Il va y aller car il veux se regarder le soir à la TV.
      Car , comme tous le savent, Bernie à une très très très très haute opinion de lui. Ça vient du fait qu’il n’en est pas encore revenu qu’il ait étudier les Sciences Po en France. Et pire encore, entre nous, dans une université bin ordinaire. Pas Harvard ou Oxford: L’école Normale de Paris. Bin oui, est normale, pour les cerveaux normaux. C’est sûr qu’entrer à Harvard, c’est dur.

    • @ SuperCass; 19 décembre 2013; 20h25

      « … êtes vous sérieusement en train de dire que Bouchard n’était pas honnête avec lui-même alors qu’il menait les forces souverainistes en 1995 et qu’à lui seul il a fait grimper l’appui au camp du OUI de pratiquement 10 points pas se seule présence? »

      – — –

      Le hic ici est que M. Bouchard est apparu dans le décor en 1995 alors que déjà avait été observée une remontée à la faveur du clan du Oui.

      Un complot? Bof!

      Une stratégie? J’ai déjà lu que la création du Bloc avait comme objectif premier non pas d’assurer une présence du mouvement souverainiste québécois à Ottawa dans l’attente de la séparation du Québec mais bien de faire du Canada une vraie fédération. On en parle peu mais, la présence du Bloc québécois à Ottawa a eu comme utilité d’habituer les souverainistes à s’intéresser à ce qui se déroulait à Ottawa en raison justement de la présence du Bloc à Ottawa.

      Complot? Non : stratégie (sans l’appui financier du gouvernement canadien, de Bloc à Ottawa il n’y en aurait plus; c’est dit depuis longtemps déjà que le mouvement souverainiste québécois à lui seul n’aurait jamais été en mesure de financer à la fois le P.Q. et le Bloc, sans oublier Q.S. et O.N.)

      Et ça a déjà été dit aussi : de la politique, on ne fait pas ça avec des prières.

      Daniel Verret

    • À lire ce matin :

      « Carré Saint-Laurent ou Carré Saint-Coûteux? », de Francis Vailles, chroniqueur économique de La Presse.

      Ce texte peut être lu en ligne avec le lien suivant :

      http://affaires.lapresse.ca/opinions/chroniques/francis-vailles/201312/20/01-4722745-carre-saint-laurent-ou-carre-saint-couteux.php

    • ticasque

      Mon pseudo est Fauconcanadien, mais quelques séparatistes aiment bien le déformer en utilisant Vraiconcanadien. Que voulez-vous cela leur fait plaisir.

      Mais de grâce, ne me confondez pas avec les séparatistes.

      Je suis un fédéraliste inconditionnelle. Je crois en un Canada uni et fort.

    • @ cotenord_7 , 20 dec, 07h14

      Il s’agit d’une brillante décision de J-F Lisée (de sa part, c’est à tout coup). On va mettre les Relatioins Internationales coin St-Laurent et René Lévesque. Maudit beau secteur. Le très huppé bar Cléopatre est pas loin (danse à $5 pas cher pas cher), au 2ième, spectacle haut en couleur avec les plus belles travestis de Montréal (wouch wouch).
      Ce sont les fonctionnaires qui doivent être content ce matin en apprenant cette nouvelle. C’est leur cadeau de Noël quoi. Non mais ils l’on t’y l’affèrrre les péquisses hein ?

    • @fauconcanadien,vous dites( Je crois en un canada uni et fort.)

      Uni avec qui?Pas très uni avec le Québec.Moi je vois une déchirure entre Québec et Ottawa.
      Fort? fort de quoi? ou est sa force?

    • nunu vous avez raison !

      La différence entre le Canada et le Québec, c’est que le Canada “entre” dans le Québec !

    • nunu

      Les canadiens sont unis. Ce qui rend le Canada fort. Oui, il y a des séparatistes au Québec, en Alberta et en Colombie-Britannique. Mais ces ces séparatistes sont minoritaires ne vous en déplaisent ou non.

    • Aider moi a comprendre svp. Monsieur Bouchard, par conviction personnelle, change de parti, d’option constitunionelle et fonde le Bloc. Il devient un héros. Madame Mourani, par conviction personnelle et j’en suis convaincu de ses racines et de son identité, elle est un paria et je passe sous silence les autres adjectifs. SVP aidez moi? Est-ce que le “nous”, le chenous pis les otes devient le seul prisme pour évaluer les convictions es gens? Est-ce que c’est ca être Quebecois?

    • Mais oui, Landry chef du Bloc, Parizeau chef adjoint et penseur officiel, puis Gérald Larose comme porte-parole. Longue vie aux perdants.

    • Le Canada, un «corps étranger»? C’est pire que vous pensez ! Jean-François Lisée

      la simple revue des dossiers courants est accablante pour notre voisin canadien :

      1. Le pont Champlain est de responsabilité fédérale. Il vieillit prématurément. Mais le Canada refuse de nous le remplacer si nous ne payons pas pour la facture, en nous imposant un péage que la totalité des intervenants montréalais refuse et qui mettrait le bordel dans la circulation — déjà problématique — entre l’île et la Rive-Sud. Cette idée vient-elle du Québec ? Non. Elle vient de l’extérieur.

      2. Les Fonds de travailleurs participent à l’activité économique de la métropole et des régions du Québec d’une façon tangible et démontrée, mais Ottawa veut leur couper les ailes, contre la totalité des intervenants — patronaux, syndicaux et gouvernementaux — québécois. Cette idée vient-elle du Québec ? Non. Elle vient de l’extérieur.

      3.Ottawa a introduit une réforme de l’assurance-emploi qui appauvrit les régions du Québec, déstructure les industries saisonnières. Le Québec tout entier — patrons, syndiqués, maires, partis nationaux — demande des correctifs importants, sans succès. Cette idée vient-elle du Québec ? Non. Elle vient de l’extérieur.

      4. Ottawa a décidé de détruire son registre des armes à feu. Le Québec doit se battre jusqu’en Cour suprême pour supplier le fédéral de lui laisser la part de données venant du Québec et payée par, pour cette part, les contribuables québécois. Ottawa refuse et tient à cette destruction massive. Cette idée vient-elle du Québec ? Non. Elle vient de l’extérieur.

      5.Après avoir financé à coups de milliards de dollars les industries albertaines et terre-neuviennes du pétrole et l’industrie nucléaire ontarienne sans jamais soutenir l’énergie propre québécoise (on ne lui demandait d’ailleurs pas), Ottawa vient de décider d’accorder une garantie de prêt à l’hydroélectricité terre-neuvienne, faisant ainsi une concurrence déloyale à notre société d’État. Cette idée vient-elle du Québec ? Non. Elle vient de l’extérieur.

      6. Ottawa est obsédé par l’idée de créer sa propre Commission nationale des valeurs mobilières, dont le siège serait à Toronto, affaiblissant ainsi Montréal comme ville financière. Même si la Cour suprême a semoncé le gouvernement Harper, il maintient sa volonté d’aller de l’avant, contre le voeu de tous les acteurs économiques québécois. Cette idée vient-elle du Québec ? Non. Elle vient de l’extérieur.

      7. En matière environnementale, le Canada a renié sa signature sur l’entente de Kyoto et est toujours considéré comme un des principaux empêcheurs internationaux de trouver un nouvel accord sur le réchauffement de la planète. Cette position vient-elle du Québec ? Non. Elle vient de l’extérieur.

      8. En matière d’aide internationale, Ottawa sabre ses budgets, favorise les groupes religieux de l’ouest du pays pour la part restante, faisant en sorte que les organisations de coopération internationale québécoise, qui naguère avaient 25 % du financement, n’en ont plus que 10 %. Cette idée vient-elle du Québec ? Non. Elle vient de l’extérieur.

      9. Dans son combat constant contre la science, Ottawa a mis fin à la formule de recensement long de Statistique Canada, affaiblissant l’outil utilisé par les chercheurs du pays, y compris l’Institut de la statistique du Québec, pour guider les législateurs dans leur travail. Cette idée vient-elle du Québec ? Non. Elle vient de l’extérieur.

      10. Ottawa a récemment décidé d’intervenir dans une cause qui veut remettre en question la capacité pour les Québécois de déterminer leur avenir selon la règle internationalement reconnue du 50 % +1. Tous les partis politiques québécois ont critiqué la décision fédérale. Cette idée vient-elle du Québec ? Non. Elle vient de l’extérieur.

      À la lecture de cette liste du top-10 des actions fédérales en territoire québécois en 2013, comment ne pas conclure que le Canada agit comme une force externe pour, à répétition, mettre des bâtons dans les roues du Québec ?

      Comment ne pas constater qu’Ottawa ne reflète pas ainsi, au niveau fédéral, des débats locaux québécois, mais se heurte de plein fouet à des consensus québécois ?

      Comment ne pas admettre que le pouvoir fédéral agit de plus en plus comme un corps étranger qui nuit à notre développement ?

      Du mépris, oui

      Le libéral Pierre Moreau a voulu m’enguirlander en affirmant que mon expression n’était que mépris pour le Canada et pour les fédéralistes québécois et que je devrais m’en excuser. Antoine Robitaille croit aussi que j’ai pu offenser des oreilles fédéralistes québécoises.

      Les faits sont pourtant têtus. Ils n’appellent ni à une rectitude politique qui escamoterait la réalité actuelle des relations Canada-Québec ni à la langue de bois.

      Il y a du mépris dans l’équation. C’est le mépris grandissant des décideurs fédéraux envers le Québec, ses consensus, ses intérêts. Refuser de le voir et de le dire serait refuser la transparence et l’honnêteté.

      Que Pierre Moreau et une majorité de Québécois affirment aujourd’hui qu’ils préfèrent rester au Canada plutôt que d’en sortir est un fait, respectable. Les fédéralistes québécois ne sont pas, et personne n’a dit qu’ils étaient, un corps étranger.

      Mais le Canada qu’ils aiment, aimaient, ou voudraient aimer disparaît sous nos yeux et sous leurs yeux. Ce serait les mépriser que de ne pas les amener à ce constat, aussi brutal que la réalité de l’action fédérale.

      Sur beaucoup des 10 points soulevés, l’attitude fédérale ne tient pas au seul Harper, mais survivrait à son remplacement par un autre parti fédéral.

      Il y a aussi un effet miroir : un sondage Léger de mars 2012 donnait la mesure du ras-le-bol canadien envers le Québec : pour 61 % d’entre eux. Le Canada « se porterait aussi bien ou mieux » si on déguerpissait !

      C’est donc dire — et ne le prenez pas mal — que pour une part croissante de nos voisins, le Québec apparaît de plus en plus comme un corps étranger…

      http://www.ledevoir.com/politique/quebec/395537/le-canada-un-corps-etranger-c-est-pire-que-vous-pensez

    • Mjbj

      Allons… il ne s’agit pas ici d’esprit revanchard pour deux miettes… C’est simplement ce que je perçois de l’histoire du Canada… Et vous n’avez qu’à lire les propos de vraiconcanadien (HA HA HA pour le surnom) pour voir que le passé est garant de l’avenir…

      Si on arrêtait de mettre nos énergies à combattre le fédéral qui s’immisce de plus en plus dans les champs de compétence des provinces pour mieux contrôler le Québec, si on mettait ces énergies à bâtir notre pays, à décider pour nous-mêmes… Pour moi, ce serait une fierté, un accomplissement. Je crois que nous sommes dignes d’avoir notre pays.

      vraiconcanadien… bravo pour votre intervention…

      C’est ce que j’aime, de vrais arguments, plutôt que du niaisage futile.

    • ICI Radio-Cuba. Felix Navidad pour tous les camarades.

      Aucune chance pour le cammarade Elvis newborn again Landry à Cuba. Les pékystes devraient instituer un concours de chant entre Elvis newborn again Gratoun et l’autre P’tit nouveau Thibault pour choisir le nouveau Capitano sans bateau du TeaBloc Party. Succès garanti à Holy Wood dans 50 ans si la tendance se maintient.

      Longue vie au Centre cultural country du Bar Cléopâtre di Montrale en Sicilia pour tous les camarades sans cheval du Teapot Party. Et meilleurs voeux de la part de Sancho pour tous les moulins à vent del signor Cervantès en passant.

    • ICI Radio-Canadistan-Bananistan : mairie-crissmasse touillou

      tiguidou railletrou… et bonne année grand-mére

      Gode save the queen

    • @manonb
      20 décembre 2013
      10h17

      (…) Et vous n’avez qu’à lire les propos de vraiconcanadien (HA HA HA pour le surnom) pour voir que le passé est garant de l’avenir…”

      Si vous aimez la déformation des pseudos, vous aimez aussi sans doute “côte-de-porc” (pour cotenord_7″. Vous aimez les insultes? Pas fort…

    • @ vraiconcanadien ( et Manonb )
      Vous avez très bien choisi votre surnom pour croire aux fourberies de J,F, Lisée. Le fédéralisme n’est pas un système parfait et l’est encore moins avec un gouvernement ultra conservateur. Mais c’est le seul qui peut être efficace dans un monde où tous les pays deviennent intrrdépendants. Les Québécois ont voté pendant 20 ans pour ne pas participer au pouvoir. Ils pourraient peut-être l’assumer au lieu de dire : c’est pas nous, c’est les autres.
      Quant au ton de J-F Lisée , il est pédant, arrogant et méprisant pour tous ceux qui ne pensent pas comme lui.

    • Il est quand même très beau le Canada.

    • @ louis-richard 13h05

      Oui il est beau le Canada !

      Avec un peu de chance en haut du Mont-Royal à Montréal, par beau temps, vous pouvez apercevoir vos Montagnes Rocheuses !

      Vous pouvez même entonner le ” Ô Canada” en même temps et si vous êtes vraiment ému, vous pouvez finir le tout par un ” God Save The Queen” !

      Vous en avez de la chance !

    • Le saviez-vous ?

      Dans les années 1970, la Société Radio-Canada terminait ses émissions télé vers minuit, en clôturant avec le ” Ô Canada ” suivi du ” God Save the Queen ” !

      Je me souviens.

    • J’ai vu la table ronde de vendredi soir. J’ai été sidéré des propos de BL au sujet de Maria Mourani. Il a été petit, bas et mesquin. Vous souvenez-vous de Gérald Larose lors de la campagne électorale de 2011. Pitoyable!!! On voit bien que le mouvement souverainiste s’isole dans cers derniers retranchements!!! Quant à nos fameuses belle-mêres, taisez-vous de grâce, votre temps est fait!!!
      Richard D.

    • Mme Mourani pourras choisir son parti, le PLC ou le NPD et garder son. Conté. Je pari qu’elle donnera le conté aux Libéraux en 2015.
      J’aime bien Mme Mourani.

    • À Jean-François Lisée :

      Le Québec ne vote pas conservateur.

      Et le parti conservateur n’a pas besoin du Québec pour conserver le pouvoir.

      1 + 1 = 2 : assumons nos choix, 13 mois par année.

      Daniel Verret

    • A chaque fois qu’on se paye de la tête du mouvement souverainiste pourtant élu démocratiquement, il ressurgit encore plus fort !

      Continuez de rire aprés la démocratie.

    • Les fédéralistes et les libéraux du Québec n’en finissent plus dans les fourberies.

      A force de taper sur un mouvement élu démocratiquement, ils le rendent encore plus sympathique !

      Quand on voit tout ce qui se passe à Ottawa, et tout ce que Jean Charest nous a fait subir pendant 9 ans, et aussi l’ancien gouvernement crapuleux de Jean Chrétien, il faut vraiment être masochiste pour en redemander !

    • Hey Anthrax,,,,

      Pas de commentaire sur le lien de Cotenord-7

      http://affaires.lapresse.ca/opinions/chroniques/francis-vailles/201312/20/01-4722745-carre-saint-laurent-ou-carre-saint-couteux.php

      Tu me surprends

      Si c’est pkiss c’est ok et si c’est féféraliste c’est du vol

      Robert Larvière

    • la-nation-quebecoise

      20 décembre 2013
      15h50

      A chaque fois qu’on se paye de la tête des fédéralistes pourtant élu démocratiquement, il ressurgit encore plus fort !

      Continuez de rire aprés la démocratie.

      Robert Larivière

    • tibob25 pour l’UPAC… pas de crainte..ce sont tous des libéraux à la Commission !

    • Êtes-vous surprise de la sortie de Bernard Landry? Ou celle de Duceppe? Ou celle de J-F Lisée concernant le Canada?

      Moi non. C’est comme ca avec eux. Ce sont des radicalistes extrmistes et c’est gens là sont prêt à tout pour détruire le Canada.

      Question pour les séparatistes. Quand Lucien Bouchard a quitté le PLC pour former le Bloc et ensuite être chef du PQ, qu’avez-vous dit?

      Qu’il était un grand homme? Ou qu’il était un traître?

    • anthrax
      20 décembre 2013
      17h00

      Tu oublies Chevrette non ????

      Donc, tu es d’accord que Lisée a signé un bail qui est de 45% plus élevé avec un ami Pkiss,,,

      Way to go Anthrax

      Robert Larivière

    • @ Anthrax, la-nation-quebecoise, La-Reine-Coloniale (même pseudos pour une même personne),

      tu dis ”pas de crainte..ce sont tous des libéraux à la Commission !”

      Ah oui? Et que dire de Guy Chevrette et d’autres séparatistes dont les noms ont sorti?

    • @ tibob25 16h57

      Si vous trouvez de la démocratie à Ottawa, dites-nous vite où elle se trouve ?

      chez les conservateurs de Harpeur ? au Sénat non élu ?

      et continuez de nous faire rire !

    • Pourquoi est-ce que certains séparatistes doivent avoir plusieurs pseudos?

      Pour se sentir important?

      Pour essayer de montrer aux autres qu’ils sont nombreux?

      Et est-ce que c’est le PQ ou Vigile.net qui leur a dit d’agir ainsi?

      En tout cas, leur stratégie ne fonctionne pas mais pas du tout.

      Mais ils savent aussi que nous les fédéralistes ne sommes pas stupides et cela les font suer.

    • Le fantasme de Bernie; mourir en pleine Chambre des Communes durant la période de questions. Rouge de colère, les trémolos dans la voix, face aux méchants anglais au Gouvernement, le patriote de Verchères tombe au sol et fait la tranche de bacon. Quelques mois plus tard, Productions J (la boîte de Julie Snyder) produit le documentaire “L’Ultime patriote”. N’est-ce pas beau???

    • anthrax

      20 décembre 2013
      17h24

      Peut-être que tu aimerais vivre en Syrie, Iran, Chine, Russie, beaucoup de pays africain,,,

      Go my friend,,, go

      Penses-tu réellement que nous aurions un pays démocratique avec le PQ,,, wake up

      Robert Larivière

    • Anthrax,,

      Juste à voir ce que les pkiss font à Maria,,, c’est un bel exemple de démocratie. Incroyable,,, pis après on dit que le Canada n’est pas démocratique.

      Problème Anthrax.

      Robert Larivière

    • @ tibob25,

      ton commentaire concernant le bail et J-F Lisée, faut pas oublier que cela devait être confidentiel.

      Et dire que le PQ disait être blanc comme neige.

    • portneuf74

      20 décembre 2013
      17h35

      Est bonne,,,j’avais envie de pleurer hi, hi, hi

      Robert Larivière

    • @ tibob25,

      cela serait drôle de voir Anthrax en Chine ou en Russie. Le voir faire son tit fin fin avec les communistes et leur dire comment le Canada est un pays extrêmistes dont on devrait attaquer et détruire les rocheuses.

      Mouhahaha

    • Hey les pkiss,,,

      Veuillez vous joindre au party ,,, non ????

      Vous avez la gueule de bois ???

      Robert Larivière

    • Ok

      Je me reprend,

      La commision a sortie la relation entre la FTQ et la mafia.

      De plus, on sait que la FTQ accorde son appui au pq,,,,

      Donc,,,, Antrax,,, tu en déduis quoi ???

      Robert Larivière

    • boston

      20 décembre 2013
      17h59

      Antrax serait dedans et demanderais l’aide du Canada.

      Oui,,, cela serait très drole

      Robert Larivière

    • @ Boston Guy Chevrette n’est PAS encore passé à la commission Charbonneau à ce que je sache.
      Pour Bouchard ,vous connaissez mal votre histoire parce que Bouchard était conservateur.
      Il n’acceptait pas Meech et il a quitté et plusieurs mois après il a fondé le Bloc.
      C’est alors que l’indépendance avec Bouchard s’est PRESQUE réalisé et que Desmarais a racolé et acheté Bouchard et on connait la suite .On connait aussi l’Hisoire entre Bouchard et le roi des banques.Après avoir accompli ce pourquoi il était venu au Québec ,il a quitté pour aller travailler pour les Juifs.
      Pourquoi pensez vous qu’après le dernier référendum Bouchard qui savait pourtant que le référendum avait été VOLÉ,n’a absolument rien fait?Lui un avocat qui le disait lui-même qu’ont s’était fait voler.

    • M. Lavoie, ça vous va de mieux en mieux votre rôle de meneuse de claque … en plus vous avez vos habitués ! Impressionnant !

    • Le Père Noël a 200 conteneurs d’anthracite à livrer au collectif anthrax le 24 décembre à minuit pile !

      Tous livrés à la même adresse: 89170 = 1burdon2 = abroad = afrancis = anthrax = astyanax = atchoum = baghdadbob = be-bop-a-lula = blitz = bmto = bozo-les-culottes = bronxy = buck-chevre = bulb = Calin = c.c. = calfeutrage-de-trou = canabananistan = canadistan-bananistan = canayen-franssa-soumis = caqueux-qui-caquette = carbonaze-14 = carboneI4 (avec un I) = clem42 = Colline = Colon-Soumis = cotedeporc-7 = crapouillot = crocomickey = danlam311 = dr-zipper = enveloppe-brune-liberale = federaleux-federaste = Federaste.Soumis = Federaste-Soumis = Flip-Flop-Brouillard = frerejacques = frominou14 = grosses-poches-liberales = grossebedaine = har-peur-la-grande-peur = huguette = hum-y-a-bon-la-banania = jaclay = johnbulle (avec un e) = kassandra.jeantessa = La-Dame-de-Coeur = lagale = la-nation-quebecoise = La-Reine-Coloniale = legaulois = LeonceNaud = le_fouiglitout = lucie1198 = man1hack = manonb = manwiththegoldengun = ma-tante-charlotte = medidata = merinos-frise-liberal = mgsylvestre = modulo = monsieur8 = nenni = nininou = nousnoune = nunu = paquetage-du-trou = parti-vire-capot = pasam = passetoutgrain = peteuxslack = petitvieux2009 = philomene964 = pixelhaus = PJCM = rdnsls = rodlemeg = robert.lesage.75 = RV-K7 = salamikoum-alakazoum = saperlipopette = sir jean-baptiste botul = Stephen-Harpon = swissmade = the-french-canayen-triste = tickets = timag = tiplon = ypelchat = youbablue = yul-plage = wictor

    • Bernard Landry a fait un fou de lui lors de l’emission 24/60 ! C’etait pathetique de le voir prendre ses grands airs condescendant et invectiver Maria Mourani en la pointant du doigt de maniere aggressive….un vieux gateux qui n’est plus capable de controller ses emotions !

    • simontemplar

      20 décembre 2013
      19h00

      C’est la démocratie pkiss

      Robert Larivière

    • Les Pikiouteux ne connaissent même pas l’origine du “Je me souviens”.

      Toute une gang de tartes payées 13 mois l’an.

    • Ce n’est pas gentil de rire d’un fou comme Paparizeau.

    • Nunu 18h45
      Votre texte donne littéralement la nausée. Je suis surpris que la modération ne l’a pas interdit.

      Pour ce qui est du vol du référendum, vous êtes dans le champ. Quelques mois avant le référendum, le OUI n’obtenait que 40% dans les sondages et quelques semaines après le référendum le OUI tombait à 40% dans les sondages. On ne fait pas l’indépendance sur une aussi grande volatilité de l’électorat.

      Plusieurs ont voté OUI en croyant rester au sein du Canada une fois l’indépendance réalisée. Il y a eu manipulation électorale éhontée de la part du camp du OUI qui évitait de parler des conséquences négatives de la séparation et soumettait aux électeurs une question ambiguë et trompeuse. Elle est là la traîtrise.

    • @ la-notion-quebecoisive 20 décembre 18h51

      Anthrax s’est plaint dans le passé que son gendre, membre de la ROYAL CANADIAN ARMY, ait offert à son épouse une burka.

      Mais je le soupçonne d’utiliser quotidiennement cette burka croyant ainsi cacher ses multiples identités aux internautes de cyberpresse.

      Comme conséquence, il dû attraper un coup de chaleur en exagérant le port de ce vêtement exotique. Ca expliquerait sa réputation de bonnet d’âne du blogue.

      Ajoutons à cela que le coup de chaleur est particulièrement à au risque pour les personnes présentant les critères suivants :

      • l’alcoolisme;
      • des maladies chroniques telles que les maladies cardiaques;
      • l’obésité;
      • un âge avancé;
      • la maladie de Parkinson;
      • un diabète non contrôlé;
      • l’usage de certains médicaments tels que les diurétiques et les antihistaminiques;
      • l’usage de drogues psychotropes telles que l’alcool et la cocaïne.

      Il n’y a pas à dire, la relève souverainiste commence à battre de l’aile.

    • @ nunu.

      Je connais très bien l’histoire de Bouchard et le Bloc. Même avec le PLC, Bouchard était un séparatiste donc un traître.

      Pour Chevrette, bien d’accord avec toi mais n’empêche que sont nom fut mentionné. Pkoi le défendre quand on sait que toi et ta gang de radicaliste vomissez sur les libéraux aussitôt qu’un nom est mentionné?

      Qu’est-ce qui te fait dire que Bouchard fut acheté par Desmarais? As-tu des preuves ou c’est juste de la fabulation de ta part?

      Et pour l’indépendance, la prochaine fois, demandez une question claire, nette et précise au lieu de jouer avec les mots comme seul ta gang en êtes capable.

      Par contre, je comprends pkoi le PQ a essayé de tromper la population avec la question au dernier réferendum. Car vois-tu, il fut prouvé dernièrement que la majorité des gens qui votent pour le PQ sont les moins éduqués.

      Ca veut tout dire n’est-ce pas?

    • @la-notion-quebecoisive

      20 décembre 2013
      18h51

      Auriez-vous l’obligeance de m’expliquer comment vous en êtes venu à la conclusion que mon pseudo devait se retrouver parmi ceux des autres illuminés?

    • Ayant visité tellement de pays, je peux affirmer que le Canada et le plus beau.

    • Ayoye. J’aimerais vraiment lire un argument fédéraliste qui ait de l’allure…

      Ce n’est que du crachage et du traitage de noms, sans compter les peurs du bonhomme Sept Heures sur la démocratie québécoise… C’est ridicule…

      Où étiez-vous, ô grands démocrates fédéralistes (si j’étais de la trempe de Larivière, je dirais sans doute fédérastes ou fédéraleux ou fédéfrileux et j’en passe) donc, où étiez-vous quand votre camp du non a bafoué nos lois électorales, au mépris de la démocratie la plus élémentaire? Qu’avez-vous dit?

      Je suppose que votre merveilleux Canada a tous les droits.

      J’en ai tellement marre d’entendre dire qu’on veut DÉTRUIIRE le Canada…

      Non. On veut CRÉER le pays du Québec.

      Le Canada s’en trouvera transformé.

      Mais détruit? Franchement… RI-DI-CU-LE.

    • @manonb
      Vous écrivez: “J’en ai tellement marre d’entendre dire qu’on veut DÉTRUIIRE le Canada…”

      Je comprends parfaitement ce que vous écrivez. Ce qui me met en rogne c«’est que vous voulez m’enlevez mon pays avec une question longue comme une page de dictionnaire et que très peu de monde comprend. Et le cynisme de Parizeau lui fait dire qu’une fois dans la cage les homards n’en sortent pas. Heureusement nous nous sommes protégés avec la loi sur la clarté référendaire .

      G.Michaud

    • @lobwedge

      Moi ce que je trouve de malsain c’est que tout le travail de colonisation par les Canadiens (a l’époque – les franco-canadiens) est occulté dans ce débat interminable alors que nos ancêtres ont tous contribuer a forger ce pays. Pourquoi est ce que je devrais abandonner l’héritage de mes ancêtres qui ont contribué tant a l’essor du Québec que du Canada? De même que mes propres contributions ?

      Si nous étions en conflit armé avec le Canada, la logique pourrait se défendre mais puisque ce n’est pas le cas, pourquoi diantre voudrais je voter dans un quelconque referendum pour avoir moins?

    • @manonb

      Maria Mourani reprend essentiellement l’argument de Claude Ryan pour appuyer le fédéralisme.

      Et Ryan s’appuyait beaucoup sur les Pères fondateurs des USA.

      L’argument est simple et intéressant: en ayant deux paliers de gouvernement, les libertés individuelles sont mieux protégées car aucun ne détient le monopole du pouvoir.

      Je n’ai jamais été convaincu par cet argument, mais quand je vois et entends des personnages comme Jean-François Lisée et Bernard Landry, ces apôtres de la pensée unique et ces démiurges autoproclamés, je trouve qu’il a une valeur certaine.

      La tradition démocratique québécoise est plutôt faible.

      Qui plus est, elle vient du Conquérant.

      Sous le régime français, nous avions la double dictature du gouverneur et de l’évêque, sans compter l’intendant.

      Puis en septembre 1760, nous sommes passés sous un régime d’occupation militaire.

      Il faudra attendre 1791 pour que des assemblées électives apparaissent.

      Quant à nous, francophones du Canada, les assemblées furent littéralement imposées.

      C’est uniquement à causé de l’émigration des Loyalistes américains vers le Canada que nous avons ces institutions démocratique.

      Nous avons cependant bien joué le jeu et plusieurs Canadiens-français et bien des Anglo-Canadiens du Bas-Canada ont fait progresser la démocratie.

      L’Acte d’Union voulu pour assimiler les Canadiens-françcais eut un effet boomerang; il eut pour effet de créer à toutes fins pratiques deux états associés.

      Mais la lâcheté ou l’ambition de certains des mieux placés des nôtres nous a amené en 1867 à ne plus être une peuple égal à l’autre, mais une province sur quatre et finalement une province sur dix.

      Le 30 juin 1867, nous avions 65 députés sur les 130 du parlement du Canada-Uni et le lendemain, nous avions 65 députés sur les 181 de la Chambre des Communes fédérale.

      En 2015, nous en aurons 78 sur 338.

      Quelle vision !

      Pour mémoire, il faut souligner que le chef libéral Antoine-Aimé Dorion, en réponse au discours du trône du parlement du Canada-Uni qui souhaitait qu’un régime fédéral soit instauré au Canada, proposa une motion exigeant qu’aucune modification à la constitution du Canada ne soit effectuée sans que le peuple ne soit consulté.

      La motion de Dorion fut battue et la fédération, imposée sans référendum.

    • lobwedge

      Voici la question lors du référendum de 1980:

      « Le Gouvernement du Québec a fait connaître sa proposition d’en arriver, avec le reste du Canada, à une nouvelle entente fondée sur le principe de l’égalité des peuples ; cette entente permettrait au Québec d’acquérir le pouvoir exclusif de faire ses lois, de percevoir ses impôts et d’établir ses relations extérieures, ce qui est la souveraineté, et, en même temps, de maintenir avec le Canada une association économique comportant l’utilisation de la même monnaie ; aucun changement de statut politique résultant de ces négociations ne sera réalisé sans l’accord de la population lors d’un autre référendum ; en conséquence, accordez-vous au Gouvernement du Québec le mandat de négocier l’entente proposée entre le Québec et le Canada ? »

      On aurait voulu obtenir un NON qu’on l’aurait rédigée de cette façcon.

      Il faut dire que Claude Morin était à la fois au gouvernement et à la GRC àa l’époque.

      En 1995, la question était beaucoup mieux formulée; la voici:

      « Acceptez-vous que le Québec devienne souverain, après avoir offert formellement au Canada un nouveau partenariat économique et politique, dans le cadre du projet de loi sur l’avenir du Québec et de l’entente signée le 12 juin 1995 ? »

      Que du positif !

      Évidemment, l’entente dont on parlait était celle entre l’ADQ et le PQ et non entre le Québec et le reste du Canada.

      Il y a place pour plus de clarté.

    • L’Union Européenne et l’ONU ont statué sur la clarté de toutes questions référendaires visant la sécession.

      D’autre part, l’on devrait appliquer la même médecine à la sécession du Québec que celle qui fut appliquée aux villes voulant retrouver leur territoire respectif.

      Donc et pour que cela puisse se réaliser, les villes devaient avoir un “OUI” favorable à 75% avec une participation de l’électorat de 80%.

    • @ manonb,

      vous mentionnez ”Ayoye. J’aimerais vraiment lire un argument fédéraliste qui ait de l’allure…

      Ce n’est que du crachage et du traitage de noms, sans compter les peurs du bonhomme Sept Heures sur la démocratie québécoise… C’est ridicule…”

      Et vous en faites quoi avec les arguments, le crachage et le traitage de noms des separatists envers les fédéralistes?

      Est-ce que vous connaissez les blogueurs suivants? Souverain, la-nation-quebecoise, anthrax et silenceondort.

      Vous en dites quoi de leurs comentaires?

      Dans le passé, j’ai maintes fois voulu échanger avec eux mais comme vous le dites, au lieu d’argumenter, ce fut du crachage, du traitage de nom est des insultes envers ma personne.

      Et remarquez que j’ai souvent posé des questions et dont j’attends toujours des réponses.

      Si j’étais vous, je me garderais une petite gene.

      Vous voulez un débat sain, pas de problème mais faudrait que les gens de votre camp soient plus polis, beaucoup plus polis et honnêtes dans leurs commentaires.

      Croyez-vous qu’ils en sont capables?

    • @ bostonaze

      Arrêtez donc de pleurnicher SVP !

      Votre impolitesse à tutoyer tout le monde, n’attirait pas beaucoup pour la réplique.

      Et vous n’en finissez pas de poser des questions comme si vous n’aviez jamais suivi l’actualité !

      En fait les réponses sont déja dans vos questions ! bien souvent infantiles et naïves en plus de nous prendre pour des valises.

      Tout le monde sait ce qu’a été le régime sous Jean Chrétien, puis Harper, puis Jean Charest, et alléluia ! même la Commission Charbonneau croule sous l’incompétence que les élus nous ont laissé ! et la Commission Gomery aussi… où on disait :

      Antoine Robitaille Le Devoir lundi 9 mai 2005 :

      - La commission Gomery met en lumière une conception du pouvoir qui remonte à Lord Durham !

    • @ anthrax (commentaire « 21 décembre 2013 09h05 » ) :

      Puisque vous semblez être un admirateur d’Antoine Robitaille, allez donc lire sa chronique récente :

      « Lisée et le «corps étranger» – Provocation contre-productive »,

      publiée dans Le Devoir, le 14 décembre 2013 :

      http://www.ledevoir.com/politique/quebec/395198/provocation-contre-productive

      Dans un autre ordre d’idée :

      1) Pouvez-vous finalement nous révéler dans quel pays « islamiste intégriste » (selon vos paroles) vous avez vécu avant votre immigration de France au Canada, en 1967 ?

      2) Pouvez-vous aussi nous dire quand vous avez vécu en Ontario et en Colombie-Britannique, depuis votre immigration de France au Canada, en 1967, et ce que vous faisiez dans ces provinces qui devaient être très « hostiles », de votre point de vue franco-français allergique à ce qui est étranger, et surtout à tout ce qui est « anglo-saxon » ?

    • Qu’il est bon de vivre au Canada.

      Si l’on peut se débarrasser des pleurnichards incompétents du Pikiou et de QSolitaire.

      Ils veulent un pays mais sont incapables de gouverner une province.

    • Landry à part parler, n’a jamais rien réalisé de bon au Gouvernement.
      Alors, il peut bien prendre la direction du Bloc…on l’encourage…

    • @j.c.virgil

      19 décembre 2013
      12h48

      Vous avez écrit:

      “Stéphane Gobeil vous a donné les preuves dans son essai “Un gouvernement de trop” où il a épluché tous les comptes du gouvernement fédéral et ses coûts pour le Québec en concluant que l’état québécois indépendant dégagerait 2 milliards de plus qu’actuellement même en comptant la péréquation.”

      Je n’ai aucune confiance en tout ce que disent/écrivent les péquistes (séparatistes)…Prenez tous ces pays: USA, Russie, Belgique, Suisse…Ce sont toutes des fédérations comme la notre et qui fonctionnent très bien!

      La seule valable raison qui justifiait ce mouvement séparatiste était la langue. Mais, malheureusement pour vous…Ce problème n’existe plus depuis 30 ans (Le Québec est Français et le Canada est bilingue)!

    • ICI Radio-Cuba! Ho! Oh! Ho!

      Bien au chaud dans des sables tout blancs avec les dauphins. Super Teapot party hier pour mousser la cause d’Elvis newborn again Landry. Nos costumes hawaïens ne semblent pas avoir aidé, mais ce fut le fun quand même. Les petites pépées cubaines semblent préférer des Elvis plus jeunes. Signe des temps faut-il croire…

      Le camarade Fidel semble curieux de savoir si les maisons closes seront maintenant permises à l’Hôtel-de-Ville capitaliste de Toronto maintenant que la Cour Suprême a demandé aux politiciens laïcistes de ne plus ségrégationner les belles de nuit publiques des belles de nuit privées. À foufounes égales, droits égaux pour la Madame de Sades des médias voyeurs avec sa nouvelle cravache en faveur de centres politiques plus cultural, peut-être?

    • @ pager

      Comment osez-vous dire qu’un pays a un prix ? comme si on pouvait nous acheter !

      Un pays c’est inestimable, même s’il est pauvre, ce qui n’est pas le cas pour le Québec, aucun montant d’argent ne vaudra sa liberté pour le laisser inféodé à son conquérant anglo-saxon “!

      Plus de cent pays on pris leur indépendance depuis la création de l’ONU, des pays trés souvent pauvres, mais maintenanant ils sont chez eux et non soumis à un corps étranger !

      Imaginons ca , Monaco 2km2 de superficie, il devient officiellement membre des Nations Unies !

      Deux kilométres carrés pour Monaco, et le Québec 1 542 056 km², un million et demi de km2… où les fédéralistes soumis aux anglo-saxons, affirment qu’on est pas capable d’avoir un pays !

      On as-tu fini de rire de nous autres ?

    • j.c.virgil

      La majorité des gens savent que la plus grosse duplication de services gouvernementaux est Revenu Québec. Les autres provinces utilisent le rapport d’impôt fédéral pour calculer leur part des impôts et font des ajustement par la suite.

    • Je n’ai aucune confiance en tout ce que disent/écrivent les péquistes (séparatistes).

      Voila vraiment un argument de choc !

      L’essai n’est pas crédible car il a été écris par un séparatissssss. Et je n’ai aucune confiance dans les séparatisssssss. Et n’ayant aucune confiance dans les séparatissss, cette essai ne peut qu’être un ratage !

      Surtout, ne le lit pas, ça pourrait semer un doute et ébranler ta foi !

      La seule valable raison qui justifiait ce mouvement séparatiste était la langue. Mais, malheureusement pour vous…Ce problème n’existe plus depuis 30 ans (Le Québec est Français et le Canada est bilingue)!

      Oui, bien sur, tout le monde sait ça !

      Lors de ma dernière visite à Toronto v’la 10 jours, je suis arrêter diner à Markham dans un resto chinois. Ça ne parlait que chinois et le menu était écris en chinois seulement.
      Heureusement, il y avait quelques photos sur le menu et j’ai pu me faire comprendre.
      Tout en mangeant ce plat de porc au légumes délicieux quoique un peu épicé, je me disait que, enfin, l’Ontario avait fait de grand progrès en fait de bilinguisme.
      Les habitants semblaient enfin parlés deux langues, le mandarin et le cantonnais.

      Ce qui prouve que vous avez raison, le Canada est maintenant bilingue !

      M. Duclos

    • @ fauconcanadien

      la duplication est le résultat du colonialisme !

      vous ne le saviez donc pas ?

      Le Québec n’est pas à vendre, péréquation ou pas on s’en tape !

      On veut notre pays, sans la reine d’angleterre et les institutions coloniales anglo-saxonnes !

      Avez-vous vu Couillard se faire assermenter comme député en affirmant haut et fort sa fidélité à la reine d’angleterre et en rajoutant en mettant sa main sur le coeur !

      ca aussi ce sont des choses qu’on n’oubliera pas !

      Faut le faire ! la main sur le coeur, il n’était pas obligé !

    • @fauconcanadien

      Je suis d’accord avec vous.

      Il faut un rapport d’impôt unique, fait au gouvernement du Québec.

      Ensuite, le fédéral viendra justifier devant la province de combien elle a besoin pour faire fonctionner la fédération.

      À défaut de souveraineté totale, la création d’un impôt provincial sur le revenu demeure à ce jour l’affirmation la plus solennelle de la souveraineté de l’état québécois dans ses sphères de compétences.

      Maurice Duplessis disait justement: «Un gouvernement qui vit de subsides fédéraux n’est pas un gouvernement autonome.»

      Même si Revenu Québec nous fait souvent râler dans son modus operandi, c’est là l’un des plus beaux fleurons de la province.

    • anthrax

      21 décembre 2013
      11h37

      ”On as-tu fini de rire de nous autres ?”

      Moi contrairement à toi je répond aux questions: NON

    • @anthrax

      Et ce qui est infiniment plus inestimable qu’un pays ce sont les individus ainsi que de leur libertés individuelles. Si vous tenez tant a être une fourmi dans un nid, libre a vous, mais moi je suis un individu qui passe mes intérêts et ceux de ma famille loin en avant d’un état, qu’il soit existant ou non.

      Et ces droits et libertés sont MIEUX GARANTIS par une charte qui est enchâssée dans la constitution du pays et qui permet un état de droit ou les individus sont libre de penser comme bon il leur semble, et qu’en accord avec les règles normales de vie de société que ceux ci ne m’enlève pas de droits comme moi j’en enlèverai pas aux autres. Simple comme bonjour.

      Peut être qu’un jour ça va finir par rentrer?

    • SuperCaca

      Vous parlez d’une Constitution qu’on nous a enfoncé dans la gorge car on ne l’a jamais signé ?

      Saviez-vous que pour bien des pays ceci représente un coup d’état ?

    • cotenord_7

      1) Pouvez-vous finalement nous révéler dans quel pays « islamiste intégriste » (selon vos paroles) vous avez vécu avant votre immigration de France au Canada, en 1967 ? ”

      Tiens donc ! Poussière de charbon ne vous a pas encore répondu ?

      Pourtant la question ne peut être plus claire.

    • @ SuperCass 12h24

      Votre délire mystique fédéraliste vous aveugle !

      en parlant de libertés individuelles quand on on vous impose despotiquement une Constitution qu’on a refusé de signer, alors qu’on a été conquis par la force des armes par l’Angleterre !

      La Nation Francophone Québécoise ne se reconnait pas des les institutions coloniales anglo-saxonnes canadiennes ! understand ?

      Si vous avez décidé de faire le tapis, ca vous regarde, mais nous de la Nation du Québec, on refuse ce colonisateur étranger qui nous a tant fait souffrir lors de la conquête anglaise, pillages, vols des meilleures terres, incendies des villes et des maisons, souvent avec les gens à l’intérieur, déportation même… les québécois ont tout eu ! même le clergé complice des boss anglais… les québécois se sont fait traiter comme des moins que rien jusqu’à la révolution tranquille… ne soyez donc pas complice SVP !

    • @ l’Algérie fait partie des pays intégristes islamistes.

      Nombre de salafistes algériens ont immigrés au Québec dans l’ignorance crasse des institutions canadiennes et québécoises.

      Ce qui avait été dénoncé par le juge francais anti-terroriste Jean-Louis Bruguière qui avait pourtant averti les autorités canadiennes qui lui avaient mis des bâtons dans les roues dans ses enquêtes. Il nous a démontré que Montréal grâce à cette immigration non contrôlé est devenue une place forte de recrutement pour al Qaéda… toutes ces emburkassifiées que vous voyez ne viennent pas de l’opération du St Esprit !

    • Si le Canada est divisible, le Québec l’est.

      Je propose donc de créer maintenant une enclave séparrararatisssss pour qu’ils nous laissent tranquille.

      Les lois internationales sont claires à cet effet.

      Je suggère Amir comme Président et David comme responsable du Red-Light.

    • anthrax

      21 décembre 2013
      13h04

      ” Ton délire mystique séparatiste t’aveugle”

      Le CANADA est un pays très tolérant. Tu le sais, c’est pour ça que tu as émigré ici.

      Si non, tu aurais resté en France.

      Retourne-y, car j’ai l’impression, qu’il n’y a aucun pays qui voudrait un citoyen comme toi.

      Robert Larivière

    • @ antrhax,

      tu es bien mal placer ppour me traîter de pleurnichage.

      Si au moins tu répondais aux questions au lieu de nous insulter cela serait un bon départ pour toi.

      Tu écris ”Et vous n’en finissez pas de poser des questions comme si vous n’aviez jamais suivi l’actualité !”

      Ne t’en fait pas, je sais ce qui se passe au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde. C’est juste que toi tu prends juste ce qui fait ton affaire. Genre tous ce que fait le PLQ ou les fédéralistes c’est mauvais et tous ce que font les péquistes c’est excellents.

      Tu rajoutes ”En fait les réponses sont déja dans vos questions ! bien souvent infantiles et naïves en plus de nous prendre pour des valises.”

      Voyons donc anthrax, la raison de mes questions est de savoir ce que TOI tu en penses car seul TOI sait commenter l’actualité pis te lire c’est du bonbon.

      Et non, rassure toi, je ne te prends pas pour une valise, loin de là. Je te prends pour un séparatiste radicaliste qui vient de France avec ses mentalités et qui a vécu who knows where
      dans un pays islamiste intégriste et qui veut détruire le Canada et du même coup le Québec coûte que coûte.

      Bonne journée monsieur Anthrax.

    • @ anthrax

      C’est le Pikiou qui a exigé un quota très important d’immigrants parlant français (souvent très mal) venant d’Afrique du Nord.

      Lu juge Bruguière est venu à Montréal à la demande d’un policier Montréalais que je connais.

      Cette visite à Montréal a permis au juge de constater plus tard une filière de moudjahidines à Montréal. Cette constatation fut réaliser grâce aux différents services canadien et américain.

      La France, en matière de lutte anti-terroriste, reste toujours le leader dans ce domaine en raison de plusieurs bombes et attentats en sol français.

      Donc et pour conclure cette petite capsule d’information, c’est le PQ qui est responsable de l’entré de plusieurs intégristes.

    • @ SuperCass

      Et ce qui est infiniment plus inestimable qu’un pays ce sont les individus ainsi que de leur libertés individuelles. Si vous tenez tant a être une fourmi dans un nid, libre a vous, mais moi je suis un individu qui passe mes intérêts et ceux de ma famille loin en avant d’un état, qu’il soit existant ou non.

      Voila, je crois, le désaccord fondamental entre pro et anti charte.
      En lisant cet interminable post, on peut se rendre compte que la grande majorité des anti-charte le sont par pur partisanerie libérale. Cependant, pour d’autres, comme vous, le point essentiel est le respect de la Charte Canadienne des Droits et Libertés, la CCDL qui est maintenant reconnu comme la nouvelle bible canadienne.

      On le voit d’ailleurs régulièrement avec la cour suprême canadienne qui base l’essentiel de ses jugements sociaux sur le respect ou non de la CCDL. Encore hier pour la cause relié à la prostitution.

      Votre point de vue se défend en ce sens que, pour vous, la CCDL se veut une garantie contre l’ingérence partisane du parti politique au pouvoir ( ce n’est qu’une déduction basée sur vos textes, corriger moi si je n’ai pas bien saisi l’essence de votre pensée ).

      La CCDL est donc le nouveau coran de la rectitude sociale canadienne et elle est, comme tous les corans moralisateurs de ce monde, inaltérable.

      Ne trouvez vous pas ce concept dangereux ?

      Ne trouvez vous pas surtout que ce genre de certitude absolue basé sur un document vieux de trente ans, commence à nuire sérieusement au débat démocratique ?

      Une des choses qui m’a le plus frappé dans ce débat autour de la charte est justement ce refus du moindre débat sous l’argument sans réplique: ça ne passera pas le test de la CCDL.

      Étant profondément laic et anti religieux, je ne suis pas intéressé de vivre dans un état qui s’est enchainé moralement à un document unique devenu maintenant intouchable, inaltérable et indiscutable. Bref, de devenir une fourmi dans un nid !

      M. Duclos

    • ducalme

      Évidemment, vous ne comprenez pas ce que veut dire le mot duplication, car selon votre modèle Revenu Canada continuerait d’exister pour les neuf autres provinces. Les Québécois se trouveraient à financer un service complètement inutile. Comment feriez-vous pour vérifier les entreprises qui font affaires au Québec, mais qui ont un siège social à l’extérieur du Québec?

      Tandis qu’en éliminant Revenu Québec, le ministère des Finances du Québec n’aurait qu’à établir le formulaire additionnel pour le Québec. On éliminerait donc une structure coûteuse et aurait quand même les mêmes revenus. De plus, le Québec laisserait la vérification des déclaration au fédéral. Cela s’appelle la rationalisation des dépenses.

      Finalement, oubliez les déclarations des politiciens, tel que Duplessis. Ils font ces déclarations pour des raisons populaires. Cela plaît au commun des électeurs.

    • @ louis-richard 13h20

      de la bouillie pour les chats votre déclaration !

      La Charte des Nations-Unies pour l’accessibilité des peuples à leur indépendance,

      Déclare ce qui suit :

      1. La sujétion des peuples à une subjugation, à une domination et à une exploitation étrangères constitue un déni des droits fondamentaux de l’homme, est contraire à la Charte des Nations Unies et compromet la cause de la paix et de la coopération mondiales.

      2. Tous les peuples ont le droit de libre détermination; en vertu de ce droit, ils déterminent librement leur statut politique et poursuivent librement leur développement économique, social et culturel.

      3. Le manque de préparation dans les domaines politique, économique ou social ou dans celui de l’enseignement ne doit jamais être pris comme prétexte pour retarder l’indépendance.

      4. Il sera mis fin à toute action armée et à toutes mesures de répression, de quelque sorte qu’elles soient, dirigées contre les peuples dépendants, pour permettre à ces peuples d’exercer pacifiquement et librement leur droit à l’indépendance complète, et l’intégrité de leur territoire national sera respectée.

      5. Des mesures immédiates seront prises, dans les territoires sous tutelle, les territoires non autonomes et tous autres territoires qui n’ont pas encore accédé à l’indépendance, pour transférer tous pouvoirs aux peuples de ces territoires, sans aucune condition ni réserve, conformément à leur volonté et à leurs voeux librement exprimés, sans aucune distinction de race, de croyance ou de couleur, afin de leur permettre de jouir d’une indépendance et d’une liberté complètes.

      ▬► 6. Toute tentative visant à détruire partiellement ou totalement l’unité nationale (du Québec) et l’intégrité territoriale d’un pays (le Québec) est incompatible avec les buts et les principes de la Charte des Nations Unies.

      7. Tous les Etats doivent observer fidèlement et strictement les dispositions de la Charte des Nations Unies, de la Déclaration universelle des droits de l’homme et de la présente Déclaration sur la base de l’égalité, de la non- ingérence dans les affaires intérieures des Etats et du respect des droits souverains et de l’intégrité territoriale de tous les peuples.

    • Comment oublier cette image à la télévision cette semaine :

      Couillard prétant serment comme député, jurant fidélité à la reine d’angleterre hat et fort avec un sourire béant, et surtout la main sur le coeur !

      Une image vaut mille mots !

      TOUT A FAIT STUPÉFIANT DE LA PART D’UN FRANCOPHONE DE LA NATION QUÉBÉCOISE !

    • anthrax

      21 décembre 2013
      14h05

      Pis, toi n’as pas tu n’as pas prêté serment à la Reine pour devenir citoyen canadien.

      Ah, c’est vrai tu ne répondras pas

      Robert Larivière

    • anthrax, le Québec n’est pas une nation juste une province dans un Canada fort et ou la liberté d’expression règne.

      On ne voudrait pas un Québec ou les péquistes nous dicteront quoi faire et dire.

      En passant, si un jour le Québec devient un pays, Est-ce que les Québecois pourront écouter des programmes télé en anglais? Est-ce que nous allons êtres capable d’écouter de la musique en anglais? Si nous avons des amis anglophones qui viennent nous visiter, allons-nous pouvoir parler en anglais?

      Qu’allez-vous faire des anglais vivant au Québec? Des immigrés?

      Bonne journée chum!

    • @ anthrax (commentaire « 21 décembre 2013 13h48 » ) :

      En ce qui concerne la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux (*), que vous avez mal identifiée dans votre commentaire, vous pouvez être tout à fait rassuré.

      * Lien : http://www.un.org/fr/decolonization/declaration.shtml

      Tout d’abord, le peuple canadien n’est pas soumis « à une subjugation, à une domination et à une exploitation étrangères ».

      De plus, le Canada est déjà un pays indépendant.

      Il ne reste donc plus qu’à vous, citoyen né en France et immigré au Canada en 1967, à cesser de vous ingérer dans les affaires intérieures de cet État qu’est le Canada, et à respecter les droits souverains et l’intégrité territoriale du Canada, ce pays dans lequel vous avez librement choisi de vivre en 1967, lorsque vous avez quitté la France pour vous établir ici.

      Mais revenons à la fameuse question à laquelle vous n’avez pas encore répondu : pouvez-vous finalement nous révéler dans quel pays « islamiste intégriste » (selon vos paroles) vous avez vécu avant votre immigration de France au Canada, en 1967 ? ”

    • @fauconcanadien

      J’aime bien vous lire.

      Vous nous forcez à clarifier nos commentaires et à réviser nos positions.

      Sur la question de la duplication, vous n’avez pas tout faux; quelle que soit la formule que l’on utilise, il y en a de la duplication.

      Mais là où je ne vous suis plus du tout c’est lorsque vous écrivez: «Finalement, oubliez les déclarations des politiciens, tel que Duplessis. Ils font ces déclarations pour des raisons populaires. Cela plaît au commun des électeurs.»

      Bien sûr que que les politiciens aiment plaire et monsieur Duplessis n’échappait pas à la règle.

      Mais sur la question de la création d’un impôt provincial sur le revenu, il a risqué sa carrière politique et celle de son parti et pire, le Québec aurait pu être mis à genoux à ce moment.

      Petit rappel des faits: Sous prétexte de «l’effort de guerre», le gouvernement fédéral avait demandé aux provinces de se retirer du champ de la taxation directe et notamment de l’impôt sur le revenu.

      Le fédéral avait promis aux provinces qu’en lieu et place, il leur verserait des subsides.

      Le gouvernement Godbout se fit un plaisir de se soumettre à la demande fédérale.

      Ce même Godbout qui avait dit que: «Ce serait un honneur pour lui de cirer les bottes de nos soldats».

      Mais la guerre terminée et le gouvernement Godbout battu, le fédéral refusa net de se retirer du champ de l’impôt sur le revenu, malgré les demandes incessantes du gouvernement Duplessis.

      Maurice Duplessis prit alors un des plus grands risques politiques des temps modernes au Canada: sans entente avec le fédéral, il fit voter la loi décrétant un impôt provincial sur le revenu.

      Cela voulait dire en clair que les Québécois seraient imposés deux fois.

      Pas un cent de moins à verser au fédéral et en plus, un impôt à payer à Québec.

      Duplessis risquait une défaite électorale du genre de celle que le Bloc a essuyée en 2011.

      C’est Georges-Émile Lapalme, alors chef du PLQ et chef de l’opposition qui à ce jour a mieux expliqué la situation à mes yeux.

      Lorsque après son retrait de la vie politique on lui a demandé quelle avait été la pire erreur de sa carrière, il dit sans hésiter: «C’est lorsque le PLQ s’est opposé à la création d’un impôt provincial sur le revenu; nous croyions que le gouvernement Duplessis en voulant imposer une taxe d’une telle ampleur serait balayé de la carte électorale. Il n’en fut rien car la campagne électorale de 1956 en fut une sur l’autonomie provinciale. Les gens ont compris qu’il ne s’agissait pas d’une nouvelle taxe, mais de l’affirmation solennelle du Québec à son autonomie fiscale et notre défaite fut pire que celle de 1952.»

      Louis St-Laurent, premier ministre libéral fédéral, mais député de Québec-Est l’avait compris.

      Il a reculé devant la loi québécoise en faisant adopter le principe que pour chaque dollar versé en impôt à Québec, les Québécois pourraient le soustraire de leur impôt fédéral.

      La création de l’impôt provincial sur le revenu est probablement la dernière grande victoire de l’autonomie du Québec.

      Les gouvernements provinciaux successifs ont fait de grandes réformes, mais au grand jamais celles-ci n’ont mis leur existence en péril.

      Même René Lévesque ou Jacques Parizeau n’ont pas eu le courage d’engager la responsabilité de leur gouvernement lors des référendums de 1980 et de 1995.

      Notons cependant que, tout comme l’avait fait De Gaulle en 1969 lors de son référendum sur la réforme du sénat et la régionalisation, Jacques Parizeau tira personnellement les conclusions
      de l’échec référendaire et remit sa démission.

    • Il faut voir ici toute la fourberie des fédéralistes ! vraiment stupéfiant ! en plus se pensent intelligents ces vieux snoros d’une autre époque.

      Alors que le Québec a été reconnu comme une Nation à la Chambre des Communes, un de ces snoros affirment le contraire ! ca aussi il faut le faire !

      De toute facon on n’avait pas besoin du fédéral pour nous dire ce que nous savions depuis si longtemps, et le jour où nous voudrons notre indépendance on n’a pas besoin de la permission du Canada !

      En parlant d’ingérence, j’en ai vu une l’autre jour d’un ministre fédéral qui allait en Ukraine pour soutenir l’opposition contre le gouvernement élu ! ca aussi il faut le faire ! cette Ukraine qui faisait pourtant parti de la Russie dans une Russie forte (expression à la sauce canadienne) et qui est quand même devenue indépendante ! mais Dion n’était pas là pour leur faire une loi sur la clarté de la question référendaire ! re et re-mort de rire !

    • @ anthrax (commentaire « 21 décembre 2013 15h02 ») :

      Pour qu’il faille encore une fois vous répéter cela, il faut croire que vous avez la mémoire courte, ou que vous êtes « dur de comprenure », comme on disait autrefois dans nos belles campagnes…

      Mais répétons tout de même…

      Ça n’est pas le Québec qui a été reconnu comme nation à la Chambre des communes le 27 novembre 2006, mais ce sont les Québécois et les Québécoises, dans un Canada uni.

      Vous avez bien lu : dans un Canada uni…

      Voici la résolution telle que formulée en français :

      « Que cette Chambre reconnaisse que les Québécoises et les Québécois forment une nation au sein d’un Canada uni. »

      Et voici la résolution telle que formulée en anglais :

      « That this House recognize that the Québécois form a nation within a united Canada. »

      Lien pour la source :

      http://en.wikipedia.org/wiki/Qu%C3%A9b%C3%A9cois_nation_motion

      Et l’utilisation du mot « Québécois » (plutôt que Quebecers) dans la version anglaise indique que la résolution s’adressait avant tout aux Québécoises et Québécois de descendance canadienne-française.

      Et la résolution ne nie pas les droits qu’ont les autres groupes ethnoculturels qui habitent sur le territoire de la province de Québec : autochtones, anglophones et autre citoyens canadiens d’origine étrangère…

      Mais revenons à la fameuse question à laquelle vous n’avez toujours pas répondu : pouvez-vous finalement nous révéler dans quel pays « islamiste intégriste » (selon vos paroles) vous avez vécu avant votre immigration de France au Canada, en 1967 ?

    • @ anthrax,

      Le Québec est une nation à l’intérieur du Canada mais ca tu le savais.

      Vrai que le Québec n’a pas besoin du fédéral pour avoir son indépendance par contre cette permission vient des québécois et ils ont à deux reprises décidé de rester dans un Canada fort et uni.

      Mais ça tu le savais aussi hein?

      Pour Dion pkoi tu critiques sa présence en Ukraine ? Tu étais bien content se voir de Gaulle venir faire son frais au Québec n’est-ce pas?

      Pis tu es bien content de voir tes compatriotes venir supporter le PQ hein?

      Me Canada ”a pas de leçon à prendre des péquistes qu’en penses-tu ?

    • Anthrax
      21 décembre 2013
      15h02

      ”Il faut voir ici toute la fourberie des fédéralistes ! vraiment stupéfiant ! en plus se pensent intelligents ces vieux snoros d’une autre époque”

      En parlant de vieux snoros,,,, si tu es venu au Canada en 1967 on peut dire que tu es un vieux snoros pkiss,,,, non?

      C’est spécial de voir un immigré venir ici et vouloir détruire le Canada.Tu es probablement unique.

      Touche pas,,, c’est notre pays,,, ok la

      Robert Larivière

    • Il est triste de voir certains fédéralistes renier leurs ancêtres francais qui avaient défriché toutes ces terres pour se les faire voler par les anglo=saxons à la conquête anglaise …

      Pourtant aucun anglo-saxon au Canada ne rient de ses propres ancêtres d’Angleterre ! c’est une spécialité unique au monde des fédéralistes franco-québécois, et c’est bien triste de renier ses origines pour plaire à ses maîtres colonisateurs anglo-saxons !

      Du jamais vu nulle part au monde.

    • cotenord_7

      Tès peu subtilement, POUDRE DE CHARBON nous a laissé savoir que ce fameux pays dont il a honte de spécifier le nom est :

      l’ALGÉRIE.

      Voilà.

    • Dans des analyses futuristes il est prédit que d’ici 50 ans, la fédération canadienne dans sa forme actuelle, se désagrégera.

      Dans ces mêmes analyses on prévient qu’il ne serait pas surprenant que nous n’ayons même pas besoin de faire l’indépendance : le Canada anglais nous foutra dehors avant !

      D’autres provinces deviendront indépendantes comme l’Alberta, puis les Maritimes, puis le Manitoba !

    • En fait la solution pour le Canada est une Communauté d’États Indépendants avec les provinces, comme cela se fait en Europe.

      Chacun y gagnera le respect, et plus besoin de ce blogue où on se déchire pour rien, puisque l’avenir ira pour l’indépendance du Québec et de chaque province canadienne.

    • Selon les conventions et en cas de sécession, le Québec peut-être divisible (dans les frontières de 1763) avec la possibilité d’enclaves autonomes.

      C’est après 1763 que le Québec a plus que quadruplé sa superficie tout en perdant, dans la suite d’annexion de territoire, le Labrador.

      Toutefois, la question du Labrador repose toujours sur des obligations de celle-ci envers le Québec. C’est pourquoi l’hydroélectricité de Churchill nous est vendue à 3 ¢ le KW.

    • Petit répertoire de l’enflure verbale d’anthrax. Il me semble que je le vois en train de déchirer sa chemise. Il fait des boutons et perce des dents à la seule mention “Canada”

      colonisateurs anglo-saxons;
      reine coloniale;
      fourberie des fédéralistes;
      TOUT À FAIT STUPÉFIANT DE LA PART D’UN FRANCOPHONE DE LA NATION QUÉBÉCOISE;
      renier ses origines pour plaire à ses maîtres anglo-saxons;
      du jamais vu nulle part au monde;
      dans l’ignorance crasse des institutions canadiennes et québécoises (en parlant des salafistes algériens);
      une place forte (le Québec) pour le recrutement d’Al-Qaeda;
      Comment osez-vous dire (qu’un pays a un prix);
      La commission Charbonneau croule sous l’incompétence que les élus nous ont laissé;
      on refuse ce colonisateur étranger qui nous a tant fait souffrir;
      délire mystique fédéraliste;
      constitution qu’on nous a enfoncé dans la gorge;
      ceci représente un coup d’État;
      etc.

    • anthrax

      21 décembre 2013
      16h46

      Bonne nouvelle,,, tu ne seras plus la

      Tu écris n’importe quoi,,, preuve à l’appui de cette affirmation ?

      Ah oui, tu ne répond pas aux questions.

      Et tu te crois crédible.

      Robert Larvière

    • Mouvements indépendantistes canadiens :

      http://www.freealberta.com/history_of_secession.html

      voir :

      http://en.wikipedia.org/wiki/Secessionist_movements_of_Canada

    • louis-richard

      ce que vous dites va à l’encontre de la Charte des Nations Unies pour l’accessibilité des peuples à leur indépendance et c’est Dion qui avait encore une fois fantasmé !

      Une Nation ne peut être divisible !

      demandez à l’Ukraine qui faisait parti de la Russie et qui a plusieirs communautés

      mais continuez de nous faire rire ! c’est guignol tous les jours ici…

    • @ l-f-k (commentaire « 21 décembre 2013 16h22 ») :

      Peut-être avez-vous raison…

      Mais il faudrait que l’internaute « anthrax » nous fournissent des éclaircissements à cet égard.

      En effet, pendant 132 ans, soit de 1830 à 1962, l’Algérie a été une possession française.
      L’Algérie a même été divisée en départements français à partir de 1848, jusqu’à l’avènement de son indépendance, le 1er juillet 1962.

      L’Algérie n’était sûrement pas un pays « islamiste intégriste » pendant la période de colonisation française, de 1830 à 1962 !!!

      Et pendant au moins une décennie, après l’avènement de son indépendance, le 1er juillet 1962, l’Algérie a été une république socialiste, étant très proche de l’URSS ainsi que d’autres républiques arabes socialistes (Libye, Irak), sur le plan idéologique. L’Algérie n’était sûrement pas un pays « islamiste intégriste » durant cette période-là non plus…

      Et qu’est-ce qu’un citoyen français comme « anthrax », originaire de Lille dans la région du Nord-Pas-de-Calais, aurait été faire en Algérie entre 1962 et 1967, alors que la nouvelle république socialiste arable perdait rapidement la quasi-totalité de sa population d’origine européenne ?

      L’internaute « anthrax » nous ayant révélé avoir immigré au Canada en 1967, et nous ayant aussi révélé avoir vécu en Ontario et en Colombie-Britannique, il me semble fort peu probable qu’il ait vécu en Algérie après 1967.

      Je crois donc que l’internaute « anthrax » nous doit des explications supplémentaires quant à ses nébuleuses affirmations à propos de son supposé séjour dans un pays « islamiste intégriste »…

    • ceslibéraux avec leurs formules magiques éprouvées depuis plus de 20 ans, pour faire peur aux québécois, sont de véritables farceurs !

      Quand on a vu l’intégrité de leur parti au fédéral et au provincial, ils n’ont plus aucune crédibilité avec pleins de commissions d’enquêtes sur le dos !

      La plupart de leurs dirigeants devraient être en prison.

      Je n’ai jamais réussi à savoir qu’elles sont ces critéres qui fait qu’on devient libéral jusque dans la tombe, quitte à se taper le front sur un mur !

    • en fait le 1er critére pour être libéral, c’est sa devise :

      ” au plus fort la poche ! “

    • anthrax
      21 décembre 2013
      17h11

      Je n’ai jamais réussi à savoir qu’elles sont ces critéres qui fait qu’on devient pkiss jusque dans la tombe, quitte à se taper le front sur un mur !

      Robert Larivière

    • @ anthrax (commentaire « 21 décembre 2013 16h12 » ) :

      Il est renversant de constater qu’après plus de 46 ans de résidence sur le territoire du Canada, de 1967 à 2013, vous n’avez pas encore été capable de vous apercevoir que les « Anglo-saxons » du Canada sont tout à fait capables de rire de leurs ancêtres, d’eux-mêmes et de divers éléments de leur patrimoine culturel.

      Afin de compenser en partie cette importante lacune dans les acquis culturels que vous avez faits depuis votre immigration au Canada en 1967, je vous fournis l’adresse des émissions « This hour has 22 minutes » et « The Royal Canadian Air Farce », de la CBC, dont de multiples sketchs contredisent vos affirmations, préjugés et lieux communs :

      http://www.cbc.ca/22minutes/

      http://www.cbc.ca/airfarce/

    • “anthrax” est comme un ado de 45 ans qui vit toujours chez ses parents.

      Il n’aime pas ses parents, et les répudie même, parce qu’ils lui disent de travailler et de quitter le nid familial pour être libre et souverain.

      “anthrax” veut désespérément quitter le nid familial mais ne veut pas travailler et demande réparation pour les supposés préjudices causés par ses parents.

      “anthrax” déteste ses parents et veut les détester.

      Cela résume bien son incapacité d’autonomie et sa haine pour le Canada.

    • @ anthrax

      L’Ukraine n’est pas le Québec.

      Chaque cas est particulier et pour avoir sécession, le Québec doit remonter le cours de son histoire dont les premières frontières remontent à 1763.

    • @ anthrax

      Tu dis : “Une Nation ne peut être divisible !”

      Tu viens de dire que le Canada n’est pas divisible !!!!!!!!!!!

    • @ anthrax (commentaire « 21 décembre 2013 17h03 » ) :

      So on considère une nation du point de vue sociologique, une nation peut tout à fait être « divisible », dans le sens qu’une nation peut être présente sur le territoire de plusieurs états ou pays.

      Ainsi, la nation canadienne-française, dont l’élément principal est situé dans la province de Québec, est aussi présente dans les autres provinces du Canada et dans plusieurs états des États-Unis, en particulier dans les états du nord-est (Nouvelle-Angleterre et état de New York), ainsi que dans plusieurs états du Midwest.

      Le phénomène de la présence d’une même nation sur le territoire de pays différents est aussi un phénomène que l’on retrouve en Europe, en particulier en Europe centrale, malgré les changements de frontières et les déplacements forcés de population qui ont eu lieu pendant et après la Deuxième Guerre mondiale.

      Le concept d’État-nation n’a vu le jour qu’à la Révolution française, et nous savons bien que la République française n’y est pas allé de main morte afin de créer la nation française à partir des diverses nations qui existaient sur le territoire de la France.

      Comme l’histoire nous le montre, le territoire d’un pays n’est pas non plus immuable. Bien des frontières ont changé à la suite de guerres ou bien d’alliances ou d’autres formes d’ententes politiques…

    • anthrax

      21 décembre 2013
      17h17

      en fait le 1er critére pour être libéral, c’est sa devise :

      ” au plus fort la poche”

      Et celui des pkiss: être sur le bs,,, comme Breton

      Robert Larivière

    • erreur

      Message à cotenord_7 et non à cameleon.

    • Si cela vous a échappé.

      Il y a maintenant quelques jours, Mario Roy, dans le blogue de l’édito, nous a mis en ligne un lien qui nous mène tout droit au lien que nous fournit gracieusement la TSR vers les conférence du professeur Henri Guillemin.

      C’est une occasion inouïe d’enrichir nos connaissance.

      Malheureusement, il manque L’AFFAIRE JÉSUS.

      Si quelqu’un a ce lien, ce serait un beau cadeau que de le mettre en ligne..

      Voici:

      http://gillemin.blogspot.ca/2011/11/tous-les-videos-de-henri-guillemin-sur.html

    • @anthrax

      21 décembre 2013
      11h37

      Vous nous rabâcher les oreilles avec toujours les mêmes rengaines et faussetés. Mon pays c’est le CANADA et ce depuis 1608 et je suis fier d’être CANADIEN. Mon ancêtre était sur les plaines d’Abraham et c’était un CANADIEN. Si vous êtes un immigrant, vous devriez avoir honte de trahir le pays qui vous a accueilli!

    • Anthrax

      Soyons sérieux et réaliste.

      Si jamais le Québec se sépare je crois que ceux qui détiennent la richesse quitteront la province de peur de devoir payer encore plus d’impôt pour supporter les programmes sociaux.

      C’est ce qui est arrivé en 1976 les anglais nous on quittés

      Fait une recherche sur : Thank you René. Très révélateur.

      C’est de valeur mais le Québec sera dans la dèche.

      Même moi qui ne suis pas des plus fortunés, je quitterais le Québec pour vivre au Canada.

      Ici on invente toute sorte de programme pour les démunies mais,,, rien pour la classe moyenne qui doit débourser continuellement.

      C’est triste mais un jour nous allons frapper le mur.

      C’est mon opinion et, en passant j’aime vous agacez

      Hey je t’ai vouvoyez,,, excuse

      Robert Larivière

    • @anthrax

      21 décembre 2013
      11h37

      “…Deux kilométres carrés pour Monaco, et le Québec 1 542 056 km², un million et demi de km2… où les fédéralistes soumis aux anglo-saxons, affirment qu’on est pas capable d’avoir un pays !”

      Puis-je vous faire remarquer que je n’ai jamais écrit que le Québec ne pouvait pas se séparer du reste du Canada pour devenir un pays indépendant. Le Québec peut très bien le faire et possède toutes les ressources pour le faire. Sauf que notre pays, c’est le CANADA et personnellement, je ne vois aucune raison de m’en séparer. Cessez donc de dire, sans cesse dans vos écrits que le Québec est inféodé aux Anglos-Saxons. Vous faites rire de vous.

    • @supercass à la suite de votre commentaire du 20 décembre à 00h54
      je suis bien d’accord avec vous. Sauf que nous avons payé un prix trop élevé par la faute de l’alliance du clergé (le chanoine Groulx) et le pouvoir politique- le nationalisme de Duplessis – qui pour nous sortir de notre retard à entrer à la révolution industrielle et garder la main mise sur le système d’éducation, ne trouvaient rien de mieux à proposer que le “retour à la terre” . Ce qui avait comme conséquence de limiter l’afflux vers la ville de paysans dont leur terre n’arrivait plus à les faire vivre . Et de les mettre à l’abri de “l’immoralité” de la vie dans une grande ville tout en préservant “leur langue et leur foi”. Je peux en témoigner , j’ai un grand oncle qui vécut à Esprit Saint (il en fut Maire) dans l’arrière pays de Rimouski . À “s’arracher l’âme et le coeur” sur une terre de Caen. L’Opération Dignité du Sénateur Debanné ca vous dit quelque chose? L’Église et le nationalisme nous ont coûté les yeux de la tête. Mais c’est une trahison que d’en parler.

      G. Michaud

    • @ ducalme (commentaire « 21 décembre 2013 18h09 » ) :

      Bonsoir ducalme !

      Merci pour le lien de ce site qui fournit les liens pour les conférences télévisées de l’historien français Henri Guillemin. J’ai bien l’intention de les écouter.

      En ce qui concerne « L’affaire Jésus », tout ce que je peux trouver, c’est une courte vidéo de 5 minutes 4 secondes, probablement réalisée en 1980, qui annonce la publication d’un ouvrage de Guillemin en janvier 1981, et son intention de rédiger un petit livre dont le titre serait « L’affaire Jésus ».

      Voici le lien pour cette courte vidéo :

      http://www.youtube.com/watch?v=DLuVbE8eLKQ

      En terminant, merci pour les commentaires généreux que vous avez eus à mon égard il y a quelques jours, et salutations cordiales !

    • @ducalme

      Vous écrivez :

      “Évidemment, l’entente dont on parlait était celle entre l’ADQ et le PQ et non entre le Québec et le reste du Canada.”

      Le résultat fut serré alors que sous le leadership de Parizeau on aurait eu un résultat à peu près identique à celui de 1980. C’était sans compter sur l’arrivée sur ce qu’on a vu de mieux comme démagogue .: Lucien Bouchard. Viré quelques années plus tard par ses “zouaves”. Et après avoir rétabli l’équilibre budgétaire avec l’argent des autres Canadiens via la péréquation.

      G. Michaud

    • @la-notion-quebecoisive
      “Le Père Noël a 200 conteneurs d’anthracite à livrer au collectif anthrax le 24 décembre à minuit pile!”

      Je viens sur ce blogue pour exprimer mon point de vue, qui est probablement au contraire au votre, et vous voulez me faire livrer de l’anthracite à mon domicile. Est-ce que ça va la tête?

    • Vive le Canada libre !!!!

    • Mais où est passée ma réponse à cotenord_7 ?

    • @boston 21 décembre 2013 15h38

      Lorsque vous dites “Le Québec est une nation à l’intérieur du Canada…” vous nous dites que vous avez avalé tout rond l’hameçon des séparatistes.

      La BASE de la désinformation urbi et orbi des séparatistes est ― depuis l’adoption au fédéral en 2006 d’une motion disant que les québecois forment une nation ― de ne pas faire de distinction entre la province de Québec et la Nation québecoise.

      C’est-à-dire confondre délibérément un territoire doté de limites physique mesurables avec une nation sociologique dont les limites sont floues ― d’où les nombreuses initiatives et ruses* des péquistes pour susciter un “sentiment” d’identité autre que canadienne à laquelle s’identifient la majorité des québecois ― pour info voir JF Lisée et anthrax…

      * par exemple, la multiplication depuis 1967 de la publication de livres d’histoire et des références dans les médias à des faits historiques dont on doute de plus en plus de l’authenticité des contenus ― vu leur quantité vs. qualité invérifiable ―, des articles de désinformation sur le Web et la désinformation sur les médias francophones dans le monde par des évangélistes séparatistes, etc.

      Autre exemple, Trois-Rivières était autrefois une ville industrielle prospère, suite à la perte de nombreuses usines de fabrication du papier, les gouvernements péquistes ont créé artificiellement une vocation historique à la ville, sa région est devenue celle où l’économie est la plus déprimée de la province.

      Un petit jet de de liquide lave-glaces et vous voyez clair de nouveau.

    • cotenord_7

      ” Sous le règne de Benbella de (1962 à 1965) et de Boumediene durant treize ans et enfin durant les mandats de Chadli Bendjedid (1979-1992), des décisions politiques majeures ont balayé tous les obstacles devant la montée irréversible de l’intégrisme religieux, pour qui la fin d’accaparement du pouvoir a justifié toutes les violences idéologiques, sociales et physiques, jusqu’au meurtre de masse et la proclamation de la guerre contre le peuple. ”

      ” Au lendemain de l’indépendance, les islamistes avaient imposé à Benbella l’usage de la trilogie de Bendadis « L’islam ma religion, l’arabe ma langue, et l’Algérie ma patrie » comme credo officiel de l’Etat algérien. Le blason de la république fut ainsi marqué du sceau de la religion. Les chefs d’Etat qui lui succéderont, Boumedienne et Bendjedid n’y changeront rien. La consécration de la primauté de l’Islam par la proclamation officielle de ce slogan sur le fronton de la république est peu de chose devant l’outillage politique dont se muniront les religieux sous couvert d’associations caritatives, culturelles et cultuelles. L’association « El Qiyam-el-islamiya » (Valeurs islamiques) dont le but déclaré est la lutte contre l’occidentalisation de l’Algérie, s’avérera être la matrice de l’islamisme politique algérien et ses principaux animateurs, Tidjani Lhachemi, Ahmed Sahnoun, Abassi Madani, Mesbah Houidek, entres autres, les chefs de file de l’intégrisme religieux, et fondateurs de la mouvance politique qui a généré les groupes armés terroristes. ”

      ” Durant l’année 1963, cette association aura le vent en poupe. Son principal fondateur, Tidjani Lhachemi, sera nommé secrétaire général de l’université d’Alger, lieu du savoir à charge républicaine hautement symbolique, dont la conquête multiplia l’audience de l’association « El Qiyam-el-islamiya » qui imposa son rôle de pôle rassembleur de la mouvance islamique. Rappelons pour mémoire que les islamiques étaient les derniers à rejoindre le front de libération nationale (FLN) quand il s’était agi de libérer le pays. Le président Benbella ferma les yeux et surtout les oreilles devant les prêches incendiaires de Mesbah Houidek, un intolérant bien connu nommé prédicateur de la mosquée d’El Harrach, proclamée alors « mosquée libre ». C’est durant cette même année que des contingents de « coopérants » égyptiens de la mouvance des frères musulmans furent accueillis en frères par Benbella. La majorité d’entre ces invités était faite de condamnés encombrants dont le Rais égyptien Djamal Abdenacer s’était débarrassé à un faible coût politique. Pour le malheur de la république, ces frères musulmans sortant de prison en Egypte furent versés en quasi-totalité dans l’éducation nationale ! L’école algérienne en pâtit encore de nos jours.

      b) Juifs et chrétiens exclus du droit à la nationalité algérienne

      Durant l’année 1963 on verra également se manifester l’entrisme des islamistes dans l’appareil judiciaire ! Le législateur proclamera l’exclusion des algériens non musulmans de la nationalité algérienne. Désormais la nationalité fut soumise à l’appartenance religieuse musulmane. Le code de la nationalité dit expressément : « … La nationalité de fait, saisie par le droit, ne peut être que l’appartenance à la communauté musulmane ». Les chrétiens et les juifs sont donc exclus de ce droit.

      La stratégie entriste des islamistes se précisait alors. Après s’être infiltrés dans l’éducation nationale, ils conquièrent des segments décisionnels importants dans le secteur de la justice, avant de s’insinuer dans l’appareil du FLN parti unique au pouvoir, dans ses organisations de masse et son syndicat unique. ”

      ” L’année 1966 verra la dissolution de l’association El-Qiyam el-islamiya fief de l’intégrisme naissant. Elle activera cependant sous la tolérance des services de sécurité de Boumediene (Sécurité militaire) et entretiendra surtout d’assidus contacts avec les frères musulmans du Moyen-Orient en général et d’Egypte en particulier. Les chefs de cette association réussiront même à faire sur le sol algérien la jonction, contre nature, entre les tenants de l’Arabisme (Baâthisme) et l’islamisme naissant, et feront de l’Islamo-Baâthisme leur marque de fabrique, et le sein nourricier idéologique de l’intégrisme religieux en Algérie qui se manifestera trois décennies plus tard par une barbarie jusque là méconnue dans l’humanité. ”

      L’Islamisme pur et dur n’était pas dormant entre 1962 et 1965.

    • @cotenord_7

      Merci pour la recherche de l’Affaire Jésus.

      J’avais enregistré l’émission diffusée à l’émission Second Regard de la SRC (maintenant ICI Radio-Canada Télé !) sur support VHS, mais de très mauvaises conditions de conservation font en sorte que les cassettes sont devenues inutilisables.

      J’ai contacté la SRC et il sont disposés à me graver l’émissions sur DVD pour 300 $.

      Il y a trois ans, c’était 50 $.

      J’ai quelques copains historiens à qui je vais demander s’ils n’aurait pas enregistré la série.

      Il me semble que la SRC pourrait faire un beau geste et mettre en ligne les entretiens du professeur Guillemin qu’elle possède, mais elle préfère nous gaver de Pénélope McQuade quand ce n’est pas la Poule aux oeufs d’or ou son équivalent.

      Je vous souhaite de Joyeuses Fêtes et puis revenez nous souvent; vos commentaires sont habituellement de pures délices.

    • @zduc message du 21 décembre 13h40

      Sur ma façon de voir, avez certains points corrects d’autres pas. Tout d’abord au cas ou vous ne le sachiez pas, j’ai voté pour la CAQ et avant que celle ci existe, je votait pour l’ADQ. Je n’ai pas no plus d’estime particulière pour aucun des politicien fédéraux a l’heure actuelle – au niveau provincial comme j’ai souvent dit, le PQ d’aujourd’hui est a des années lumières en retard au PQ d’autrefois, si ce n’est qu’en termes de compétences. Et je suis athée de conviction très profonde et ceux de mon entourage le savent très bien.

      Maintenant, en ce qui a trait a la CCDL, je n’ai pas de problèmes qu’elle soit modifiée au besoin surtout lorsque c’est pour AJOUTER des droits et des libertés. Pour en enlever, il faudrait qu’il y ait un argument béton et que la population soit unie derrière ce retrait. C’est la moindre des choses considérant que la charte québécoise des droits et libertés a servi de base pour la CCDL et qui elle même s’est basée sur la déclaration des droits et libertés faites a l’ONU. Cette déclaration fut le résultat de l’histoire humaine, pour s’arracher du contrôle arbitraire de régimes qui n’avaient pas et n’ont pas le respects des droits humains fondamentaux. Si on enleve des droits et libertés , c’est comme dire que ceux qui sont morts pour défendre ce droit sont morts pour rien. Une petite gène semblerait a propos ici.

      Et puisque nous sommes a part de charte, il y a plusieurs mois je disais que suite a la dernière entente Québec Canada sur l’immigration en 1991, qui est la même entente que celle qui était prévu dans l’accord du Lac Meech, le Quebec possède le droit de sélectionner ses propres immigrants. Le résultat est évident maintenant – un nombre disproportionné d’immigrants sont d’origine musulmane par rapport aux immigrants que les reste du Canada accueille. Le problème au Québec il est la, dans les politiques du ministère de l’immigration du Québec. La charte des valeurs du Québec n’aura aucun effet sur le comportement de ces immigrants. C’est comme vouloir peinturer le plafond pour cacher les fait que le toit coule. Ça n’a aucun bon sens. Mais le dogmatisme aveugle de plusieurs supporteurs de cette charte leur empêche de constater ce simple fait.

    • @anthrax 21 décembre 12h39

      Si c’est l’effet que je vous fait, dites-vous que c’est très volontaire de ma part! MDR!!!

    • @ l-f-k (commentaire « 21 décembre 2013 21h14 ») :

      Merci pour cet extrait d’un article de l’écrivain et essayiste Rachid Oulebsir, que vous avez reproduit dans votre commentaire.

      Je viens de trouver l’article original de Rachid Oulebsir, « Algérie : l’islamisme à la conquête du pouvoir de 1962 à 1992 », sous la rubrique « La lettre de Kabylie » du journal algérien de langue française Le Matin :

      http://www.lematindz.net/news/10682-algerie-lislamisme-a-la-conquete-du-pouvoir-1962-1992.html

      Mais même si on admet que l’islamisme radical a rapidement influencé le régime républicain algérien après l’indépendance acquise le 1er juillet 1962, alors que Benbella, Boumediene et Bendjedid se succédaient à la direction du pays, il me semble tout à fait non plausible que l’internaute « anthrax » ait connu personnellement cette transformation de l’Algérie.

      En effet, l’internaute « anthrax » a prétendu sur ce blogue être arrivé au Canada en 1967 et a aussi indiqué que ses origines familiales étaient à Lille, dans le Nord-Pas-de-Calais. L’internaute « anthrax » ne faisait donc pas partie des nombreux « Pieds Noirs », ces résidents de l’Algérie d’origine européenne (surtout mais pas exclusivement française), qui ont assez rapidement quitté l’Algérie en 1962 et après.

      Il est aussi peu plausible que l’internaute « anthrax » ait fait partie des contingents de militaires réguliers et de conscrits de l’armée française qui ont lutté contre les rebelles algériens jusqu’en 1962, étant donné qu’il aurait dû être âgé de plus 18 ans au moins pendant son service militaire. Et est-ce qu’une année ou deux de service militaire en Algérie, avant 1962, dans la période de la lutte anti-insurrectionnelle, aurait donné à l’internaute « anthrax » l’expérience suffisante pour en faire un expert de l’Algérie et de sa population ? Quant à moi, j’en doute…

      Ce qui est aussi cocasse dans toute cette affaire, c’est que dans les années 1960, pendant la décennie où l’internaute « anthrax » a supposément quitté la France pour immigrer au Canada (en 1967), l’accession de Algérie à l’indépendance était le modèle chéri par un bon nombre d’indépendantistes québécois, par exemple au sein du FLQ, du Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN), et même parmi une bonne partie des membres du Parti québécois naissant de la fin des années 1960.

      Lors de la visite du général de Gaulle au Canada, en avril 1960, l’ambassadeur français au Canada, Monsieur François Lacoste, avait d’ailleurs noté la froideur des Canadiens, francophones comme anglophones, alors que la France était encore prise dans la crise algérienne, perçue comme une guerre coloniale.

      L’historien franco-canadien Olivier Courteaux, alors qu’il œuvrait à l’université Ryerson de Toronto, a bien décrit l’état d’esprit de cette époque, dans son article « La visite du General De Gaulle au Canada en 1960 dans l’ombre de la crise algérienne », publié en 2008 dans la revue « Proceedings of the Western Society for French History » :

      http://quod.lib.umich.edu/w/wsfh/0642292.0036.022/–visite-du-general-de-gaulle-au-canada-en-1960-dans-lombre-de?rgn=main;view=fulltext

      Je maintiens donc ce que j’ai déjà avancée : je crois que l’internaute « anthrax » nous doit des explications supplémentaires quant à ses nébuleuses affirmations à propos de son supposé séjour dans un pays « islamiste intégriste »…

    • Bonjour,

      L’honorable Bernard Landry fera un excellent chef, pour aller chatouiller les pieds à Ottawa, de nos amis colonisateurs anglo-saxons !

      Sa feuille de route est impressionnante et mérite le respect :

      Diplômé en droit et en économie de l’Université de Montréal, Landry détient également un diplôme en économie et finance de l’Institut d’études politiques de Paris. En 1965, il est admis au Barreau du Québec et pratique le droit jusqu’en 1976, année de la première victoire électorale du Parti québécois. Il parle couramment trois langues : le français, l’espagnol et l’anglais. Il est un ancien membre de l’Ordre de Jacques-Cartier.

      Il succéda à Lucien Bouchard et devint Premier Ministre du Québec.

      Un homme plein de sagesse et d’expérience, qui ne vit que pour son peuple, et en qui nous avons confiance. D’une grande intégrité, c’est une valeur sure !

    • ducalme

      Je n’ai pas dit que le Québec ne pouvait pas avoir son régime fiscal distinct du fédéral. Le Québec a un régime fiscal distinct de celui du fédéral.

      Mon point est uniquement que le Québec pourrait avoir un régime fiscal, mais que le régime de déclarations de revenu pourrait être intégré à celui du fédéral. Il suffirait d’ajouter une feuille au formulaire du fédéral.

      Cette feuille pourrait débuter après le calcul du revenu imposable, soit la ligne 260 du rapport d’impôt fédéral. Cela n’enlèverait rien à l’autonomie fiscale du Québec, mais laisserait la lourde tâche de vérifier les déclarations de revenus au gouvernement fédéral.

      Les Québécois seraient obligés de payer quand même leur impôt provincial directement au gouvernement du Québec. Cependant, ils n’auraient pas à se taper deux déclarations d’impôts qui cherchent sensiblement à établir le fardeau fiscal de chaque citoyen.

      En même temps, cette coordination permettrait d’éliminer une des plus grande duplication de services gouvernementaux.

    • @ porc7…

      Vous avez omis de mentionner son fait d’arme le plus célèbre:

      Bernard Landry démissionne subitement après avoir reçu
      76.2% d’appuis lors du vote de confiance au congrès du PQ en 2005.

    • fauconcanadien nous donne la formule fiscale pour de vrais colonisés !

      Mais il ne s’en rend pas compte !

      La seule formule est le régime fiscale d’une Nation autonome qui n’est pas assujettie à son ancien colonisateur.

      Nous gardons notre pognon et nous le gérons nous même ! pas besoin d’un baccalauréat pour comprendre ca !

      Et le truc qu’on recoit plus qu’on n’envoie, quand bien même si c’était vrai, un pays ca ne s’achéte pas !

      D’ailleurs c’est exactement ce que font les russes avec l’Ukraine en lui promettant des milliards et la réduction de la facture du gaz pour qu’elle ne s’enligne pas sur les États Indépendants de la Communauté européenne ! même un ministre canadien a été en Ukraine pour appuyer l’opposition ! une maladresse diplomatique incroyable !

    • @ Bob_Inette 10h34

      qui écrit naïvement :

      ” Vous avez omis de mentionner son fait d’arme le plus célèbre:

      Bernard Landry démissionne subitement après avoir reçu
      76.2% d’appuis lors du vote de confiance au congrès du PQ en 2005. ”

      Réponse :

      mon Dieu l’horrible chose ! mdr… vous parlez de quelqu’un qui ne s’accroche pas au pouvoir et qui estimait que 76.2% d’appuis n’était pas assez ! et puis ?

      un libéral aurez bien accepté ca ! il a fait pire.. pendant plus de dix ans il recevait de son parti chaque année un montant incroyable de $ 75.000 sans aucun scrupule !

      On sait que l’argent venait du parti… mais de qui le parti recevait-il ce pognon ? presque un million en plus de dix ans..c’est pas rien..

      Mr Landry est un homme intégre, les québécois sont fier d’avoir un patriote comme lui.

    • @ cotedeporc-7 (commentaire « 22 décembre 2013 09h20 ») :

      Pour quelqu’un qui sait bien parler et écrire la langue anglaise, il est apparent que Bernard Landry ne parle pas couramment l’anglais.

      Au mieux, on peut dire qu’il parle laborieusement ou passablement l’anglais.

      Mais le péquiste moyen qui n’est jamais sorti du Québec, ou même de son patelin dans la campagne profonde du Québec, n’y voit que du feu. Pour ce péquiste moyen, Bernard Landry parle couramment l’anglais…

      En ce qui concerne la qualité de l’espagnol par Bernard Landry, il va falloir que je consulte mon beau-frère et ma belle-sœur (qui est originaire de Colombie), car tous deux s’expriment parfaitement en espagnol. Mais intuitivement, je ne crois pas que Bernard Landry s’exprime couramment en espagnol…

    • @ anthrax (22 décembre 2013 10h56)

      Vous écrivez en parlant de Jean Charest : “un libéral aurez bien accepté ca ! il a fait pire.. pendant plus de dix ans il recevait de son parti chaque année un montant incroyable de $ 75.000 sans aucun scrupule ! On sait que l’argent venait du parti… mais de qui le parti recevait-il ce pognon ? presque un million en plus de dix ans.. c’est pas rien..”

      Parlons franchement. Qu’est ce qui vous permet de supposer que Jean Charest n’est pas un homme intègre ? Tels que tous les péquistes, vous étirez la vérité, la façonner et par des allusions un peu simple, vous attaquez les gens sans aucun fondement juridique. Jean Charest a eu un salaire de son parti et puis après ? Quel est l’acte illégal là dedans ? Aucun. J’estime que certains de vos propos sont calomnieux. Vous devriez faire attention à ne pas dépasser les bornes de la vérité.

      Je lisais dernièrement que Pauline Marois mettait sur le dos des Libéraux la décote que Fitch fait peser sur la note de crédit du Québec. Elle est au pouvoir depuis 18 mois avec de fausses promesses budgétaires, nous met dans le trou de 2,5 milliards de $, bientôt 4 milliards de $, des baisses d’emploi, et c’est la faute de Jean Charest. Faut-il être aussi mauvaise comme chef de gouvernement, pour ne pas être capable d’assumer ses actes ?

      Vraiment, je ne serai plus jamais péquistes. Aux prochaines élections, je voterai CONTRE Pauline Marois et ses péquistes.

    • @ cotenord_7 / 11h12

      vous dites :

      Bernard Landry ne parle pas couramment l’anglais !

      / Mon Dieu l,horrible chose !

      Et il est bien sorti du Québec puisqu’il a résidé en France pour ses études en obtenant un diplôme en économie et finance de l’Institut d’études politiques de Paris !

      Franchement vous devenez ennuyant avec vos futilités fédéralistes, c’est du n’importe quoi…

    • @vraiconcanadien

      22 décembre 2013
      10h48

      Vous avez écrit:

      “La seule formule est le régime fiscale d’une Nation autonome qui n’est pas assujettie à son ancien colonisateur.”

      Notre ancien colonisateur c’est l’Angleterre (qui a succédé à la France). Le Canada (notre pays ) n’a plus de liens coloniaux avec l’Angleterre… depuis des lunes!

      Pensez vous vraiment faire avancer votre cause avec de pareilles âneries?

    • @anthrax

      Qu’est-ce que le fait pour Bernard Landry d’avoir résidé/étudié en France a à voir avec sa capacité de parler couramment l’anglais?

      Franchement, vous devenez ennuyant avec vos futilités séparatistes, c’est du n’importe quoi.

    • cotenord_7

      Certainement qu’ Anthrax nous doit une réponse. Pourquoi entretenir le mystère pour une pécadille : nommer un pays.

      Je vous avais envoyé, hier, une réponse qui n’a jamais paru, dans laquelle je vous donnais le lien. Ce n’était pas le même. Peu importe, on parle du même article.

      Bon , maintenant, C’est LEQUEL VOTRE PAYS ISLAMISTE INTÉGRISTE, ANTHRAX ? Ça semble aussi souffrant de le dévoiler que d’endurer un mal de dent.

    • @anthrax

      Pour un chef péquiste, 76,2% d’appui signifie qu’il pourrait y avoir de la dissidence et on sait que les chefs péquistes détestent la dissidence.

      En passant, si pour vous un montant de 75,000 $ par année pendant 10 ans équivaut à presque un million, 76,2 % d’appui devait aussi équivaloir à presque 100 %. Quel était donc le problème de Bernard Landry?

      Faites attention à l’enflure verbale, sinon on ne vous croira plus.

    • @ l-f-k (commentaire « 22 décembre 2013 12h12 ») :

      Merci pour votre réponse.

      Moi aussi, un de mes messages vient de se perdre.

      Il s’agissait d’un suivi au commentaire de Bob_Inette (« 22 décembre 2013 10h34 »).

      Je commentais plutôt durement le leadership et certains autres traits de Bernard Landry.

      Mais il ne me semble pas que mon message était inacceptable, puisque Bernard Landry a exercé librement le choix de devenir une personnalité politique, ce qui donne aux membres du public le droit de se prononcer sur ses qualités et, au besoin, de le critiquer.

      Mais enfin, il est extrêmement rare, voire même exceptionnel, que l’un de mes commentaires ne passe pas la modération, alors je ne m’en fais pas trop avec cela…

    • je suis stupéfait de voir le peu d’argument des fédéralistes qui n’ont en fait, comme tous les intégristes, aucune substance et n’ont que la moquerie à nous opposer.

      C’est du n’importe quoi. Ils font véritablement pitié.

      A part le Bloc Québécois, tous les partis fédéralistes ont trempé dans la magouille, le gouffre de l’éternelle puanteur.

      On a eu Gommery avec les libéraux, et maintenant c’est Harper pris dans la tourmente des scandales.

      Le NPD quand a lui est comme une jeune fille courtisée par les québécois aux élections, car son chef était sympa. Le probléme c’est qu’en décédant, il les a tous emmené dans sa tombe !

      Le seul parti qui est crédible et intégre avec un projet de société extraordinaire avec l’indépendance du Québec : c’est le Bloc Québécois !

      A part ca, c’est le vide.

    • Bernard Landry a ce qu’on appelle un «working knowledge» de l’anglais parlé.

      C’est déjà beaucoup mieux que Pauline Marois qui est parfaitement unilingue.

      Plus de 30 ans en politique pour cette dernière et pas le temps d’apprendre la langue de l’autre; c’est proprement honteux.

      Et c’est infiniment mieux que la plupart des premiers ministres des autres provinces qui baragouinent quelques mots dans notre langue.

      Mais çà fait partie de la culture péquiste; Louise Harel a réussi à en faire autant.

      J’exclus de la culture péquiste monsieur Parizeau; j’ai toujours levé mon chapeau devant les grands hommes de quelque allégeance politique qu’ils furent.

      Je suis actuellement littéralement stoppé dans le Maise à cause du verglas.

      Le gouverneur du Maine, Paul LePage y parle un savoureux français et pourtant il aurait eu toutes les chances de s’angliciser dans un milieu où trop souvent, c’est la famille qui est la seule protectrice de la langue.

      Nous avons eu l’occasion d’admirer le gouverneur LePage lors des tragiques événements du Lac-Mégantic.

      Je l’ai même entendu à la télé et à la radio traduire à des personnages unilingues francophones des questions qui leur étaient posées en anglais par la presse anglo-canadienne et anglo-américaine.

      Et il faisait la traduction dans les deux sens, traduisant en anglais les réponses données en français.

      Pour en revenir à Bernard Landry, sa connaissance de l’anglais est suffisante pour qu’il puisse siéger à Ottawa, surtout si on le compare à Ed Broadbent ou à Robert Stanfield.

      Le vrai problème de Bernard Landry, ce ne serait pas la langue anglaise qu’il ne maitrise pas suffisamment, mais plutôt le manque de votes qu’il pourrait recueillir.

      Certains ont soulevé la question de son âge; il y a mille et une raisons de ne pas appuyer Bernard Landry, mais sûrement pas celle-là.

    • Anthrax

      22 décembre 2013
      12h42

      Bonne chance pour construire ta maison avec 4 blocs

      Robert Larivière

    • @ tibob25 13h09

      Charte des Nations-Unies pour l’accessibilité des peuples à leur indépendance :

      Article 5 :

      Des mesures immédiates seront prises, dans les territoires sous tutelle, les territoires non autonomes et tous autres territoires qui n’ont pas encore accédé à l’indépendance, pour transférer tous pouvoirs aux peuples de ces territoires, sans aucune condition ni réserve, conformément à leur volonté et à leurs voeux librement exprimés, sans aucune distinction de race, de croyance ou de couleur, afin de leur permettre de jouir d’une indépendance et d’une liberté complètes.

      /on aurait pu rajouter, sans les moqueries et le dénigrement !

    • @anthrax et vos 200 pseudos

      Arrêtez de vous appropriez une histoire qui ne vous appartient pas. L’histoire des colons canadiens, francophones et anglophones, ne vous appartient pas. Vous êtes arrivés ici dans les années 60, et ce que le Québec a vécu avant vous est étranger.

      De plus arrêtez de prendre le passé pour tenter de justifier votre comportement intégriste et radical qui est totalement déconnecté de la réalité. Arrêtez de prendre le passé pour détester des gens qui ne vous ont rien fait ni a vous, ni a vos ancêtres. S’il fallait détester de façon permanente tout les peuples qui ont fait la guerre, il ne resterait pas grand peuples. Vous imaginer le monde entier détester l’Italie parce que les Romains ont êtes des conquérants? Plus près de nous, vous imaginez détester les allemands de façon permanente, comme vous le faites avec les anglais?

      Le passé ne peut appuyer une démarche comme vous tentez de la faire en relatant des histoires souvent de façon inexacte pour tenter de justifier celle ci. Les péquistes plus pragmatiques ne font pas cette erreur.

      Si vous qualifier les autres de tapis, n’oubliez surtout pas que les chefs souverainistes utilisent des “brain washed” comme vous pour s’essuyer les pieds. Et vous dire quoi penser. Vous êtes véritablement un Assad Demande!

    • ICI Radio-Cuba! en Camaran sur une mer tranquille et turquoise.

      Étant donné que Je suis Je constitue le fondement même de toute identité selon Hegel, le fait de devenir soi-même plutôt qu’un autre est à la racine même de toute liberté. Ce qui n’empêche pas tout Sapiens libre de penser par lui-même plutôt que selon le seul NOUS philosophique des Autres selon Descartes.

      Ce qui signifie qu’à défaut de liberté de penser, et par conséquent de devenir soi-même plutôt que le petit chien-chien des politiciens, tout comme certains anthracistes trop collants de ce blogue, toute idée d’indépendance qui ne s’appliquerait pas à tous les autres également plutôt qu’à quelques autres népotistes seulement aurait tôt fait de devenir le tombeau de toute liberté réelle à défaut de cravache ou de maison close plus progressiste tout comme celle de Madame de Sade pour devenir signifiante à défaut d’esprit ou de petit ca$h véritable.

      Et tout comme sous Mussolini, qui en avait fait des institutions d’État neutres et laïcistes, le tout du tout de toute démocratie réelle plutôt que rêvée ne serait bientôt plus que simples réflexes conditionnés pour petits chiens savants et bien dressés avec ou sans laisse apparente pour la Galerie, tout comme pour l’homme de l’Année de Toronto et tutti quanti.

      Bonne ANNÉE 2014 à tous, sans trop de poteux zoo de pipeux politiques, et cela étant, place à la Liberté tout court et toute nue avec mes amis les dauphins à nouveau…

    • Shalom Mr. Bronfman

    • Anthrax
      22 décembre 2013
      13:39

      ,,Des mesures immédiates seront prises, dans les territoires sous tutelle, les territoires non autonomes et tous autres territoires qui n’ont pas encore accédé à l’indépendance, pour transférer tous pouvoirs aux peuples de ces territoires, sans aucune condition ni réserve, conformément à leur volonté et à leurs voeux librement exprimés, sans aucune distinction de race, de croyance ou de couleur, afin de leur permettre de jouir d’une indépendance et d’une liberté complètes.”

      Ah bon, tu crois réellement que nous sommes sous tutelle, que nous avons un territoires non autonomes. Noublie pas la charte des valeurs,,,, c’est contre le paragraphe ” sans aucune distinction de race, de croyance ou de couleur.”’

      Pour terminer, tu ne jouies pas d’une indépendance et d’une liberté complètes,,,,, Vite, retourne en France si tu te sens floué.

      Comme tu dirais,,, FRANCHEMET

      Robert Larivière

    • ▬► Après la défaite britannique lors de la guerre d’indépendance des États-Unis, l’expulsion de 50.000 loyalistes anglophones arrivant dans la Province du Québec change le rapport de force avec la population canadienne française et conduit à la fondation du Canada anglais (le Haut-Canada) lors de l’acte constitutionnel de 1791◄▬
      Les loyalistes anglophones font pression pour que les autorités britanniques les favorisent et diminuent les avantages concédés aux francophones par l’Acte de Québec.

      L’analyse des causes des rébellions de 1837, faite par Durham, a mené à l’Acte d’union.
      Après la rébellion de 1837-1838 et à la suite du rapport Durham spécialement envoyé au Canada pour analyser les causes de la rébellion, l’Acte d’union réunit le Bas et le Haut-Canada sous un même gouvernement. Durham avait pensé au départ que les conflits entre anglophones et francophones étaient d’ordre politique entre libéraux et conservateurs, mais il conclut finalement que les troubles du Bas-Canada étaient principalement dus à la présence de deux groupes ethniques complètement différents vivant dans la même région. Pour limiter le pouvoir des Canadiens français il recommande de réunifier les deux Canadas. Bien que la population du Canada de l’Est (actuel Québec) soit la plus importante, le Canada de l’Ouest (actuel ‘Ontario) se voit accorder une représentation égale à la nouvelle assemblée législative. Les dettes sont consolidées favorisant clairement le Canada de l’Ouest. Le français est banni par la législation comme langue d’usage officiel du gouvernement, et les institutions canadiennes françaises liées à l’éducation et au droit civil sont suspendues. Bon nombre des luttes politiques des vingt années suivantes portent sur les dispositions de l’Acte d’union qui devient la principale source de l’instabilité politique qui régnera dans le Canada-Uni jusqu’en 1867.

    • UNE LANGUE CONQUISE

      Après la conquête britannique de 1759, le Québec se retrouve isolé de la mère-patrie. Plusieurs voyageurs dénoteront le caractère anglicisant et archaïsant du français d’ici, surtout dans les journaux et dans le domaine du droit. Ce qu’il faut comprendre, c’est que depuis la Révolution de 1789, la France a changé de norme. Ce n’est effectivement plus le français du roi qui y est vu comme prestigieux, mais bien celui de la bourgeoisie. Or, ce changement de norme ne se produit pas ici, et c’est toujours le français royal qui continue d’évoluer en vase clos.

      Le français ne bénéficie d’aucune forme de reconnaissance officielle de la part du gouvernement britannique. Plusieurs secteurs d’activités de la colonie (comme le droit, la politique et les affaires) passent aux mains de riches bourgeois anglais et écossais qui ne parlent que l’anglais et qui méprisent souvent les habitants francophones. Malgré plusieurs tentatives d’assimilation, le français résiste et persiste, presque miraculeusement.

    • L’Acte de Québec de 1774 et la timide dualité linguistique

      Portrait de Guy Carleton – Lord Dorchester Devant les difficultés et le climat qui se détérioraient dans les colonies anglaises de la Nouvelle-Angleterre, le gouvernement britannique devait prendre des mesures afin d’éviter que se propagent les tendances autonomistes dans ses colonies du Nord. Pour sa part, le gouverneur de la « province de Québec », Guy Carleton, un aristocrate anglo-irlandais, ne semblait guère avoir une grande confiance envers les Canadiens, du moins si l’on en juge par ces propos :
      « J’ose croire que, si nous pouvions compter sur la population, nous pourrions tenir la place. Mais nous avons tant d’ennemis chez ce peuple sot trompé par des traîtres. »

      la derniére phrase est équivoque ! “ce peuple sot, trompé par des traîtres” !

      Tiens…tiens ca me dit quelque chose ca !

    • @ ducalme (commentaire « 22 décembre 2013 13h08 » ) :

      Vous mentionnez avec raison le fait que Paul LePage, le gouverneur du Maine, s’exprime relativement bien en français.

      Mais il ne faudrait pas non plus oublier l’avocat Ovide Lamontagne, de Manchester au New Hampshire, une des personnalités les plus influentes du Parti républicain au New Hampshire, et un ancien candidat au poste de gouverneur de l’état.

      Ovide Lamontagne a donné une entrevue à Michel Désautels le 27 août 2012, et on constate en écoutant l’enregistrement de cette entrevue qu’Ovide Lamontagne se débrouille très bien en français :

      http://www.radio-canada.ca/audio-video/pop.shtml#urlMedia=http://www.radio-canada.ca/Medianet/2012/CBF/Desautels201208271807_1.asx

      Cela est d’autant plus remarquable qu’Ovide Lamontagne est de la quatrième génération de la branche de sa famille qui s’est établie aux États-Unis, et que, comme vous le mentionnez, la transmission du français chez les Canadiens français du nord-est des États-Unis se fait essentiellement dans le milieu familial, ainsi que dans ce qui reste des anciennes institutions catholiques d’autrefois (églises, écoles, etc.).

      http://en.wikipedia.org/wiki/Ovide_M._Lamontagne

      Soyez prudents sur les routes, et Joyeux Noël à vous, à votre famille et à vos amis des communautés franco-américaines du nord-est des États-Unis…

    • @soumis-rase-la-moquette

      22 décembre 2013
      12h42

      “A part le Bloc Québécois, tous les partis fédéralistes ont trempé dans la magouille, le gouffre de l’éternelle puanteur.”

      Vraiment? Voir le lien suivant: http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201201/20/01-4488027-fonds-publics-gilles-duceppe-dans-lembarras.php

      On a eu Gommery avec les libéraux, et maintenant c’est Harper pris dans la tourmente des scandales.

      “Le seul parti qui est crédible et intégre avec un projet de société extraordinaire avec l’indépendance du Québec : c’est le Bloc Québécois !”

      Un projet de société extraordinaire pour les indépendantistes, alors que l’appui à l’indépendance est de moins de 40 %. Le vrai projet de société, qui a l’appui de plus de 60 % des électeurs au Québec est de continuer de faire avancer le Québec dans le fédéralisme canadien.

      Quant au “gouffre de l’éternelle puanteur”, je vais vous faire une mise en garde que j’ai déjà faite à anthrax: faites attention à l’usage excessif de l’hyperbole. Euh, seriez vous la même personne?

    • cotedeporc-7 , 22 dec, 9h20

      Bernard Landry n’est pas diplomé en économie de l’Université de Montréal, seulement en droit.

      Quant à son diplome en économie de Paris, c’est pour ça qu’il s’est royalement fourfoyé avec la Gaspesia Papers de Chandler, $300 millions de pertes pour les Québecois, Québecor dans sa lutte contre Rogers pour l’achat de Vidéotron: 1 milliard de perte pour le bas de laine des Québecois (La Caisse de Dépot) , le marasme immobilier avec la Cité du Multimédia qui a cambardé pour le pire la loi de l’offre et la demande dans la location des bureaux à Montréal….

      Il ne parle pas couramment 3 langues mais une . J’aimerais l’entendre parler et l’anglais et l’espagnol.
      Anyway, l’espagnol, who cares: une langue de looser, parlée par 900 millions de citoyens mais 890 millions de pauvres qui vivent dans des barillos de favellas. Bref leur moyenne est très très faible.
      L’Ordre de Jacques-Cartier: what’s that?

      Ça vous va au sujet de votre idole Bernard landry , cotedeporc-7 ?

    • @louis-richard 17h32 “Tu viens de dire que le Canada n’est pas divisible !!!!!!!!!!!” Précision: le Canada n’est pas formé de une nation. Le Canada est une fédération. Ce n’est pas une raison pour le diviser, mais ce n’est pas non plus une raison pour le sacraliser.

    • canayen-franssa-sousmis et ses mille autres pseudos
      Arrête de te parler à toi-même. Il n’y a personne qui écoute, sauf peut-être d’autres comme toi. Il faut le faire s’inventer des pseudos pour entretenir un semblant de dialogue.

      Nous avons d’autres choses plus importantes que de ressasser l’histoire.

    • @lobwedge -21 décembre 18h50 -

      Ce blogue est devenu aussi dense qu’une Bible.

      J’avais loupé votre commentaire ci-dessus rapporté.

      Je suis sensiblement d’accord avec vous.

      En 1995, monsieur Parizeau, élu en 1994, mais sans la majorité espérée, avait décidé que le référendum promis aurait lieu en mai ou juin.

      Notons pour mémoire que pendant les deux dernières semaines, le PQ cessa pratiquement de faire campagne, une chose à ne jamais faire et une erreur que ne répéta pas le PLQ en
      2011.

      Les sondages internes du PQ, efectués par l’as sondeur Michel Lepage, démontraient que l’appui au OUI, en effectuant une répartition réaliste des indécis, c’est-à-dire en les attribuant tous au NON, donnaient le OUI à 42%.

      Les conseillers de Jacques Parizeau tentèrent de le convaincre de retarder le référendum presque annoncé.

      Jacques Parizeau ne voulut pas reculer, même à la pressante demande de Mario Dumont.

      Pendant la campagne électorale de 1994, il avait promis un référendum dans un «horizon de 8 à 10 mois», donc, le référendun aurait bien lieu en mai-juin.

      Rien ni personne ne pouvait empêcher Jacques Parizeau de lancer sa locomotive contre une montagne de béton.

      Pas vraiment rien ni personne.

      Il y avait Lucien Bouchard, beaucoup plus populaire que Jacques Parizeau et qui s’était attiré un immense capital de sympathie en luttant contre la bactérie mangeuse de chair.

      Habile négociateur, Bouchard savait que pour bluffer, il fallait au moins une paire de deux.

      Et c’est Lucien Bouchard et personne d’autre qui empêcha Jacques Parizeau de tenir un référendum au printemps de 1995.

      Statégie du négociation ou realpolitik, on ne sait trop, mais ce que l’on sait et Bouchard savait mieux que tout le monde, c’est qu’il lui fallait frapper très fort pour empêcher Jacque Parizeau d’enclencher en référendum suicidaire.

      Dans un face-à-face d’une rare intensité, Lucien Bouchard finit par dire à Jacques Parizeau à peu près ceci: «Et bien soit, monsieur Parizeau; c’est vous le premier ministre et c’est vous qui décidez de la date du référendum. Mais si vous le tenez ce printemps, ni moi ni le Bloc ne mèneront le combat à vos côtés»

      Parizeau comprit que sans Bouchard et le Bloc, la défaite serait pire qu’en 1980.

      Voilà ce qui nous a menés à un référendum le 26 octobre 1995, à l’effacement relatif de Jacques Parizeau et à l’arrivée au tout premier plan de Lucien Bouchard comme «négociateur en chef».

    • ♪♫♪ Petit Papa Noel ♪♫♪ par Tino Rossi

      [Refrain:]

      Petit papa Noel
      Quand tu descendras du ciel
      Avec des jouets par milliers
      N’oublie pas mon petit soulier.
      Mais avant de partir
      Il faudra bien te couvrir
      Dehors tu vas avoir si froid
      C’est un peu a cause de moi.

      http://www.youtube.com/watch?v=W2ZmTMzN5NY

    • @ ducalme

      Je vais souvent dans les îles au large de Cape Cod et je suis toujours heureux de rencontrer des gens de Boston parlant un très bon français.

      Je comprends que le français est toujours enseigné dans plusieurs collèges de Boston.

      Je comprends aussi que le français est une langue de choix chez les gens instruits.

      Ayant de la parenté éloignée vivant à Boston, je comprends que le français est une nécessité dans les affaires diplomatiques comme peut l’être l’anglais dans le domaine du commerce international.

    • @ canayen-franssa-soumis (commentaire « 22 décembre 2013 15h27 ») :
      @ canayen-franssa-soumis (commentaire « 22 décembre 2013 15h37 ») :
      @ canayen-franssa-soumis (commentaire « 22 décembre 2013 15h47 ») :

      N’avez-vous aucun respect pour la propriété intellectuelle d’autrui ???

      a) Le texte de votre commentaire « 22 décembre 2013 15h27 » est un copier-coller intégral, sans aucun guillemet ni aucune mention des auteurs, d’une partie du texte « L’histoire constitutionnelle du Canada » de Manfred Overmann, Anne-Ségolène Verneret et Barbara Cuer, lien :

      http://www.ph-ludwigsburg.de/html/2b-frnz-s-01/overmann/baf4/quebec/histoire/histoireconstitutionnelle.html

      b) Le texte de votre commentaire « 22 décembre 2013 15h37 » est un copier-coller intégral, sans aucun guillemet ni aucune mention de l’auteur, d’une partie du texte « Le français québécois » de Patrick Couture (« Chez Couture »), lien :

      http://www.republiquelibre.org/cousture/FRANC.HTM

      http://www.republiquelibre.org/cousture/index.htm

      c) Et le texte de votre commentaire «22 décembre 2013 15h47 » est un copier-coller intégral, sans aucun guillemet ni aucune mention des auteurs, de la page « L’Acte de Québec de 1774 et la timide dualité linguistique » du Site de l’aménagement linguistique au Canada (SALIC) de l’Université d’Ottawa, lien :

      http://www.salic.uottawa.ca/?q=acte_quebec_1774

      N’avez-vous jamais appris, que ce soit à l’école ou dans votre vie professionnelle, que le plagiat, c’est inacceptable, car c’est essentiellement le vol de la propriété intellectuelle d’autrui ???

    • @revolution9 11h32 “Tels que tous les péquistes, vous étirez la vérité, la façonner et par des allusions un peu simple”. Tous les partisans durs et purs font ça. Vous y compris. Retirez vos oeillères.

    • @ lukos

      Selon l’ONU, le Canada est une Nation, tout comme la Suisse.

      Le Canada est une Nation comme l’Italie qui est plus jeune que le Canada.

    • @soumis-rase-la moquette “A part le Bloc Québécois, tous les partis fédéralistes ont trempé dans la magouille, le gouffre de l’éternelle puanteur.” Le NPD non plus. Il faut préciser qu’aucun ne ces deux là n’a connu l’ivresse et les tentations du pouvoir…

    • @ rdnsls

      Le Bloc a frauduleusement utiliser de l’argent d’Ottawa pour des fins partisanes.

      C’est connu, documenté et certifié.

      Aussi, le Bloc n’a jamais comptabilisé les dépenses électorales fournies par les syndicats dont celles de la CSN.

      Il est démontré que la CSN et la FTQ ont participé activement aux campagnes du Bloc, sauf pour la dernière.

      Les syndicats parlent de démocratie mais contournent toutes les règles établies pour le financement des partis politiques.

    • Anthrax

      Tu aimes radoter:

      ”’un libéral aurez bien accepté ca ! il a fait pire.. pendant plus de dix ans il recevait de son parti chaque année un montant incroyable de $ 75.000 sans aucun scrupule !”’

      Claude Blanchet époux de la première ministre actuel reçoit une pension de 85, 000$ et nous qui payons pas le partie Québécois,,,, c’est correct ça ??

      Robert Larivière

    • 16h35 – CORRECTION-

      Dans mon commentaire de 16h35, je termine en parlant du référendum du 26 octobre 1995.

      Le référendum de 1995 a eu lieu le 30 octobre 1995.

      C’est le référendum sur l’entente de Charlottetown qui eut lieu le 26 octobre 1992.

      Mes plates excuses si j’ai induit quelqu’un en erreur.

      P.S. Je me permets de souhaiter que pour 2014, LA PRESSE nous offre la fonction «prévisualiser» sur ses blogues.

      Cela permettrait d’avoir une vue d’ensemble de ce que nous avons écrit et d’apporter les modifications, de fond ou de forme, indiquées.

    • @ rdnsls

      Le Bloc a frauduleusement utilisé de l’argent d’Ottawa pour des fins partisanes et électorales.

      C’est connu, documenté et certifié.

      C’est pourquoi l’homme de Paillé a démissionné.

      Aussi, le Bloc n’a jamais comptabilisé les dépenses électorales fournies par les syndicats dont celles de la CSN.

      Il est démontré que la CSN et la FTQ ont participé activement aux campagnes du Bloc, sauf pour la dernière.

      Les syndicats parlent de démocratie mais contournent toutes les règles établies pour le financement des partis politiques.

    • Qua ça fait du bien quand Anthrax n’est pas là.
      Me semble que le niveau de discussion s’élève.

    • @ lukos (22 décembre 2013 16h54) Malheureusement pour nous tous, le degré d’inepties écrits ici est proportionnel au nombre de péquistes qui viennent sur ce blogue. Pareil dans l’Assemblée Nationale. Il m’est arrivé souvent de lire les propos d’un peu tout le monde sans commenter. J’ai pu voir le respect de la part des Libéraux, des Caquistes et même de Québec Solidaire. Les Péquistes eux attaquent tout ce qui bouge et particulièrement les Libéraux, quand ils ne sont pas occupés à s’entredéchirer entre eux. Le péquiste moyen est un chialeux, qui n’est pas compétent, qui parle au travers de son chapeau et qui cherche à mettre sur le dos des autres ses erreurs et ses travers. Désolé de vous dire crument la vérité mais c’est comme ça.

    • @tibob25 17h43 “Claude Blanchet époux de la première ministre actuel reçoit une pension de 85, 000$.” Comme prévu dans son contrat. Rien de caché là.

    • @canayen-franssa-soumis

      Vos commentaires m’ont dirigé vers cette vidéo,
      http://www.youtube.com/watch?v=LGUMFDw7cOc

    • Si j’étais souverainiste, je voudrais un gouvernement hyper-performant qui réduirait la taille de l’état, le niveau d’imposition, la TVQ et la dette.

      Je voudrais un gouvernement qui pourrait prouver qu’à partir des sommes et des ressources colossales dont il dispose qu’il pourrait mieux gérer les différents ministères et les organismes. Je voudrais un gouvernement qui ne perd pas son temps sur des stupidités comme une charte des valeurs, mais qu’il focalise ses efforts sur les choses qui importe vraiment a la population: l’économie, la santé, l’éducation et les infrastructures.

      Je voudrais un gouvernement irréprochable au niveau de l’étique et au sens du devoir.

      Je voudrais un gouvernement qui passe les intérêts supérieur de la population au delà des intérêts partisans.

      Je voudrais un gouvernement ouvert aux autres cultures et autres populations et prêt a apprendre d’eux en tout temps et de les considérer nos égaux.

      Et pour faire avancer le projet indépendantiste, je voudrais que les instances du parti démontre un budget d’un Québec souverain pour qu’il soit vérifiable; je voudrais que les instance du parti démontrent qu’ils ont des objectifs réalistes pour l’amélioration des services a la population tout en démontrant comment ils y arriverait tout en réduisant les coûts par des gains de productivités en instaurant des nouvelles manières de faire le même travail de façon plus efficace.

      Bref, je voudrais un gouvernement qui prouverais qu’il a la capacité de mener un projet comme l’indépendance, et qu’il mérite la confiance de tous.

      Comme je ne suis pas indépendantiste, je laisse le PQ se pendre avec sa corde et je vais voter contre ce parti au prochaines élections.

      Et j’ai trop soif de liberté pour me confiner a un vague idéal qui ne me propose rien de plus de ce que j’ai déjà, sauf d’accentuer le replis sur soi d’une collectivité.

      “A mind is like a parachute: it only works if it is open” F. Zappa

    • @ lukos,

      tu dis ” Comme prévu dans son contrat. Rien de caché là.”

      Effectivement, c’est dans son contrat mais le problème est de la façon dont Blanchet a réussi à avoir cette pension qui est croche.

      Faut pas oublier que Marois fut ministre des finances hein? L’aurais-tu oublier mon grand savant?

    • On dirait que le sujet est épuisé (pas Bernard Landry !) et nos fédérâleux fédérastes aussi !

      Comment peut-on s’acharner à empêcher une Nation à devenir un pays, c’est un mystére …

      Le Québec en tout temps a eu sa part de collaborateurs , ca avait débuté à la conquête anglaise et il faut croire que ce n’est pas terminé.

      Pourtant l’option d’indépendance reconnue par les Nations-UNIES EST UNE CAUSE NOBLE.

      La démoniser avec acharnement, lui attire encore plus de sympathie et enléve toute crédibilité aux fédérastes-fédérâleux qui en réalité, n’en ont jamais eu… (de crédibilité)

      Ce Canada empétrée dans les scandales au Sénat, avec un chef accusé de mentir en pleine Chambre des Communes… avec l’ancien gouvernement de Jean Chrértien qui fait toujours face aux sanctions de la Commission Gommery…. au provincial un Jean Charest qui se cache mais qu’on a hâte de voir comparaître à la Commission Charbonneau… en fait je vais vous dire la vérité : du cêté des fédéralistes canadiens et provinciaux, ca schlingue de tous les côtés !

      Des masques à gaz en cadeau pour Noël !

    • et un cadeau pour Noël: le Cantique des Cantiques :

      Que tu es belle, que tu es agréable,
      O mon amour, au milieu des délices !
      Ta taille ressemble au palmier,
      Et tes seins à des grappes.
      Je me dis: Je monterai sur le palmier,
      J’en saisirai les rameaux !
      Que tes seins soient comme les grappes de la vigne,
      Le parfum de ton souffle comme celui des pommes,
      Et ta bouche comme un vin excellent,…
      - Qui coule aisément pour mon bien-aimé,
      Et glisse sur les lèvres de ceux qui s’endorment !
      Je suis à mon bien-aimé,
      Et ses désirs se portent vers moi.
      Viens, mon bien-aimé, sortons dans les champs,
      Demeurons dans les villages !
      Dès le matin nous irons aux vignes,
      Nous verrons si la vigne pousse, si la fleur s’ouvre,
      Si les grenadiers fleurissent.
      Là je te donnerai mon amour.
      Les mandragores répandent leur parfum,
      Et nous avons à nos portes tous les meilleurs fruits,
      Nouveaux et anciens:
      Mon bien-aimé, je les ai gardés pour toi.
      (7.6 à 7.13)

      http://promethee.philo.ulg.ac.be/engdep1/download/bible/song%20of%20songs/Cantique%20des%20Cantiques%20%28Int%C3%A9gral%20%E2%80%93%20traduction%20Bible%20de%20J%C3%A9rusalem%29.htm

    • @ ANTHRAX,

      tu écris ”Comment peut-on s’acharner à empêcher une Nation à devenir un pays, c’est un mystére … ”

      On ne vous empêche pas de devenir un pays mais la population Québecoise a parlé deux foix et les deux fois, elle a dit NON.

      C’est quoi que tu ne comprends pas?

    • @ boston

      Comme c’est Noël, je vous pardonne votre inguérissable impolitesse à tutoyer les internautes, dont certains sont à la retraite et méritent le respect.

      Le deuxiéme référendum a été perdu par la tricherie des fédéralistes qui avaient accéléré les procédures 24/24 hr en délivrant au Québec des certficats de citoyennetés à des immigrants !

      En plus des dépenses illégales du fédéral qui a fait venir des autres provinces à Montréal des gens qui affirmaient nous aimer par plein autobus ! alors que quand j’étais dans l’ouest canadien il était évident que les québécois sont détesté !

      Finallement les fédérastes ont gagné par 50,58 % des votes ! même pas 1% de différence ! un vol !

      En fait ils s’acharnaient à nous dire que 50% +1 ne serait pas suffisant pour être indépendant !

      alors la question est simple : est-ce que 0.58 % est suffisant pour nous maintenir dans la confédération ? le farceur …même pas 1% ! ils ont eu… (ou volé)

    • Et si anthrax était un troll libéral fédéraliste ?
      Hohoho…
      Joyeux Noël….
      Robert Alarie

    • @ souverain

      En cette période de Noël je suis prêt à pardonner bien des choses, même votre absence ici ou vous écrivez un commentaire par mois pour affirmer votre ferveur patriotique !

      En ne se mouillant pas trop, on ne s’expose pas à la critique !

      Enfin la bienséance m’empêche de vous révéler ce que je pense de vous.

      J’aime encore mieux débattre avec des fédéralistes, qui ont au moins le courage de s’exposer.

    • @ anthrax,

      tu mérites le respect?

      Tu crois sincèrement que le PQ a en tout temps joué ”fair play?” Tu fais quoi des dépenses de Parizeau envers les gens qui voulaient se partir une entreprise?

      Et de la question référendaire, tu en dit quoi?

      Toi, qui fait souvent référence au référendum de l’Écosse l’an prochain, pkoi le PQ ne fait pas comme eux soit négocié LA question avec le fédéral?

      Comme cela, les Québecois seraient moins mélangés non?

      Voici la question pour le référendum de l’an prochain en Ecosse: ”Voters will be asked the yes/no question: “Should Scotland be an independent country?”

      C’est clair, net et précis n’Est-ce pas?

      J’avoue que le fédéral a mal géré la situation mais d’un autre côté tu devrais mettre aussi le blâme sur les séparatistes mous qui ont voté non.

      Tiens, va donc demander aux mous pkoi ils ont voté non, peut-être que tu apprendras quelque chose.

      Pour moi, le 50%+1 est sans doute suffisant mais faudrait que la question soit clair et non comme la dernière fois quand le PQ a essayé de nous en passer une bonne.

      C’est vrai que les gens qui votent pour le PQ sont les moins éduqués mais quand même, ils ne sont pas tous des caves.

      Et pour répondre à ta question à savoir si 0.58% est suffisant pour nous maintenir dans la confédération, encore là difficile d’y répondre.

      Mais si pour toi ce n’est pas suffisant, on aurait du faire quoi alors?

      Question pour toi. Si le Québec a cru se faire voler, pkoi n’a-t-il pas impliqué les Nations Unies? Surtout que tu ne cesses de nous casser les oreilles avec cette organisation.

    • wow, anthrax et souverain, deux séparatistes radicalistes sont en chicanes.

      Ca va être beau si jamais le Québec devient … souverain mouhaha

    • anthrax,

      voici les résultats des sondages concernant le % pour le OUI au référendum de l’Écosse en septembre 2014:
      NON OUI
      janvier 2013 Angus Reid 32 50
      14 janvier 2013 TNS BMRB 28 48
      27 janvier 2013 Panelbase 34 47
      1er février 2013 Angus Reid 32 47
      13 février 2013 Ipsos MORI 34 55
      13 mars 2013 TNS BMRB 33 52
      24 mars 2013 Panelbase 36 46
      8 avril 2013 TNS BMRB 30 51
      Comme tu peux le constater, avec une question claire, la NON l’emporte facilement. Et sans doute que cela va être la même chose au prochain référendum si référendum il y a.

      Tout cela pour dire qu’il ne faudrait pas que le PQ nous sortes une question piégées n’Est-ce pas?

      Et serais-tu d’accord que le PQ et le fédéral doivent s’asseoir ensemble pour accoucher de LA question?

    • @ anthrax, désolé j’ai inversé le NON OUI qui aurait du être OUI NON.

    • Quel meilleur moment que le temps des Fêtes pour penser à la vie de nos cousins de la diaspora canadienne-française en Amérique du Nord ?

      • Dans son article récent « Dog tags came with second surprise », le journaliste Rick Sobey du Lowell Sun évoque l’histoire familiale et personnelle de deux Franco-américains de la région de Lowell, au Massachusetts, Mike Chouinard et Susan Boudreau-Davis :

      http://www.lowellsun.com/news/ci_24776346/dog-tags-came-second-surprise

      • Le Sun Journal de Lewiston-Auburn (Maine) nous apprenait aussi récemment qu’un groupe musical acadien du nord de l’Île-du-Prince-Édouard se produira à Auburn le 29 décembre prochain :

      http://www.sunjournal.com/news/encore/2013/12/26/french-canadian-folk-trio-perform-auburn-church-de/1468984#

      • Le 26 novembre dernier, le journaliste Don Himsel du journal Nashua Telegraph de Nashua (New Hampshire) nous rappelait la fin tragique de l’église Saint-Louis-de-Gonzague de Nashua, détruite par un terrible incendie en 1976, ce qui a grandement affecté; la communauté franco-américaine de la ville :

      http://www.nashuatelegraph.com/living/lifestyles/photoessay/1022323-487/from-the-ashes.html

      • Le 26 novembre dernier, la journaliste Stacey Milbouer du journal Nashua Telegraph de Nashua (New Hampshire) rendait hommage à Madame Lauri Laurin Hippauf, qui œuvre depuis de nombreuses années à commémorer le patrimoine franco-américain du New Hampshire :

      http://www.nashuatelegraph.com/business/1022495-464/2020-legacy-georgi-laurin-hippauf-a-champion.html

      • En octobre dernier, Monsieur Gerard R. Bourassa de New Bedford (Massachusetts) témoignait, dans une de ses chroniques du journal South Coast Today, de la place grandissante qu’occupe le patrimoine culturel franco-américain dans le programma d’activités du New Bedford Whaling National Historic Park et de la région de New Bedford:

      http://www.southcoasttoday.com/apps/pbcs.dll/article?AID=/20131003/OPINION/310030325/-1/ARCHIVE

      • Si nous passons maintenant dans la région du Midwest, le 5 novembre dernier, le journaliste Robert Themer du Daily Journal de Kankakee (Illinois) nous apprenait que la Kankakee County Historic Preservation Commission projetait donner le nom « French Canadian Heritage Corridor » (« Corridor du patrimoine canadien-français ») à une portion de l’autoroute I-57 qui traverse le Kankakee County et le Iroquois County, dans une région de l’Illinois qui a été colonisée au 19e siècle par des Canadiens français en provenance du Québec.

      http://www.daily-journal.com/news/local/kankakee-county-trying-to-promote-french-canadian-connection/article_5046b373-6c2d-5671-a53f-6a270ffee700.html

      • Et encore plus à l’ouest, dans la région de Missoula au Montana, le journal The Missoulian nous rappelait dans les derniers mois le rôle que les Canadiens français ont joué lors des premiers contacts avec les Amérindiens des nations Salish et Kootenai de la région, et dans les débuts de la colonisation de la région :

      http://missoulian.com/news/local/celebrations-commemorate-nd-anniversary-of-st-mary-s-mission/article_ab978bac-2403-11e3-b980-001a4bcf887a.html

      http://missoulian.com/news/opinion/mailbag/mcps-support-language-education/article_7d62f6a8-51ea-11e3-a6b1-001a4bcf887a.html

      En ce temps de festivités et de rencontres familiales axées sur la tradition, soyons fiers du rôle que nos ancêtres ont joué dans l’exploration de l’Amérique du nord, et n’oublions pas nos cousins dispersés un peu partout sur le continent nord-américain…

    • Oui à M. Landry comme chef du Bloc québécois. Pourquoi pas ? Il est charismatique, bien connu, pas ou peu de squelettes apparents, peut faire le pont entre les anciens et les nouveaux souverainistes avec son expérience et sa facilité à communiquer avec les jeunes et les vieux itou. Il peut disposer de temps libres comme champion en communications.

      Qui possède autant d’atouts pour devenir chef du Bloc ?

    • @ bousque

      effectivement l’honorable Bernard Landry est une personne intégre, digne, et qui a fait ses preuves en politique.

      Bien sur il ne recevait pas $75000 par année de son parti pendant qu’il était chef du gouvernement, et il n’a pas dressé les jeunes étudiants contre la population pour gagner des élections.

      Ce vieux patriote mérite toute l’admiration des québécois.

    • En plus, M. Landry avait été battu par John James “Duplessis” Charest qui avait déstabilisé M. Landry, aux combats des chefs, avec des propos de M. Parizeau qui était faux. Une malhonnêteté intellectuelle comme il s’est spécialisé tout au long de sa carrière politique.

    • Ah bon, anthrax a un nouveau pseudo,,,, bousque,,,

      Il parle le même language,,,

      Lache pas mon anthrax,,,, tu l’auras ton pays un jour,,,,, en retournant en France,,,

      Robert Larivière

    • Boston

      ” wow, anthrax et souverain, deux séparatistes radicalistes sont en chicanes. ”

      Se crêper le chignon, une première dans les rangs péquistes. :-)

    • Quoi de plus beau pour Noël que quelques extraits du Cantique des Cantique

      (Bible de Jérusalem) שיר השירים

      Tandis que le roi est en son enclos,

      mon nard (plante aromatique) donne son parfum.

      Mon bien-aimé est un sachet de myrrhe,

      qui repose entre mes seins.

      Mon bien-aimé est une grappe de cypre,

      dans les vignes d’En-Gaddi.

      - Que tu es belle, ma bien-aimée,

      que tu es belle !

      Tes yeux sont des colombes.

      - Que tu es beau, mon bien-aimé,

      combien délicieux !

      Notre lit n’est que verdure.

      - Les poutres de notre maison sont de cèdre,

      nos lambris de cyprès.

      2 – Je suis le narcisse de Saron,

      le lis des vallées.

      - Comme le lis entre les chardons,

      telle ma bien-aimée entre les jeunes femmes.

      - Comme le pommier parmi les arbres d’un verger,

      ainsi mon bien-aimé parmi les jeunes hommes.

      A son ombre désirée je me suis assise,

      et son fruit est doux à mon palais.

      Il m’a menée au cellier,

      et la bannière qu’il dresse sur moi, c’est l’amour.

      Soutenez-moi avec des gâteaux de raisin,

      ranimez-moi avec des pommes,

      car je suis malade d’amour.

      Son bras gauche est sous ma tête

      et sa droite m’étreint.

      - Je vous en conjure,

      filles de Jérusalem,

      par les gazelles, par les biches des champs,

      n’éveillez pas, ne réveillez pas mon amour,

      avant l’heure de son bon plaisir.

    • Aucun rapport, comme à peu près tout ce qui précède, avec le sujet initial.

      Donc : si c’est ostensible sans être ostentatoire, de ce que j’en ai compris, ça passe.

      Mais comme la charte péquiste est très ostentatoire, en principe, ça ne devrait pas, en raison même de l’esprit de cette charte et du brouhaha qu’elle suscite, passer.

      Vous n’en avez rien à foutre?

      … me semblait aussi qu’au Québec la langue française était le dernier souci des Québécois.

      Daniel Verret

    • @bousque -le débat des chefs -2003-

      Le débat qui opposait messieurs Landry, Charest et Dumont en 2003 a eu lieu le lendemain d’une conférence de monsieur Parizeau au Cégep de Shawinigan

      Le soir du débat, Jean Charest a passé le KO à Bernard Landry en allant à la pêche.

      Jean Charest, dans sa question à Bernard Landry, a affirmé que monsieur Parizeau avait repris les mêmes termes que le soir du 30 octobre 1995 (argent et votes ethniques) et a demandé à Bernard Landry de condamner les propos de Jacques Parizeau.

      Et là, Landry s’est empêtré pas à peu près et s’est réfugié dans son «audi alteram partem» pour refuser de répondre.

      Il était cuit comme dans une cocotte-minute.

      Et il n’avait pas à l’être.

      Le matin même du débat, donc le lendemain de la conférence de monsieur Parizeau, sous la plume du journaliste du Nouvelliste de Trois-Rivières QUI ÉTAIT À SHAWINIGAN POUR ENTENDRE JACQUES PARIZEAU, paraissait le verbatim de ce que Jacques Parizeau avait dit.

      Et ce n’était pas du tout ce que Jean Charest avançait dans sa question.

      Où était l’équipe de recherchistes du PQ ?

      Comment n’a-t-elle pu voir la manchette du Nouvelliste et l’article s’y rapportant ?

      C’était impardonnable.

      Les recherchistes savaient que monsieur Parizeau était à Shawinigan la veille.

      Quand Jacques Parizeau parle quelque part, on l’écoute; encore plus si l’on est péquiste, car il prend librement ses distances.

      Mais non, tout ce beau monde a sommeillé sur le commutateur.

      Tous ces recherchistes auraient dû être foutus à la porte dans la demi-heure qui a suivi le débat.

      Si Landry avait été au parfum de ce qui s’était réellement dit à Shawinigan et avait exhibé devant les caméras la copie du Nouvelliste du matin, c’est Jean Charest qui aurait passé pour un menteur et serait parti en pleutre avec une canne à pêche sans hameçon.

      Ma femme m’avait dit: «Regarde bien, Charest va ramener la conférence de Shawinigan dans le débat».

      Et je lui ait dit: «Voyons donc, jamais il n’osera; avec l’équipe de recherchistes que le PQ a, il va se faire crucifier.»

      Ma femme a dormi du sommeil du conquérant.

    • Jean Charest je me souviens…

      Pendant qu’on fêtait le 400e anniversaire de Québec en 2008 en France, Jean Charest avait laissé toute la place à l’ambassadeur canadien, et pendant ce temps là il se promenait dans les rues de Bordeaux !

      impossible d’oublier cette infamie, une parmi tant d’autres….

    • Qu’il fait bon vivre au Canada.

      Je comprends que quelques uns veulent la sécession pour placer les amis à des postes à vie mais je suis toutefois contre.

      Je suis contre leur incompétence confirmée mainte fois depuis septembre 2012.

    • anthrax
      23 décembre 2013
      19h00

      C’est quoi le rapport,,,??? Cela fait au-délà d’un an qu’il n’est plus premier ministre.

      Wake up man

      Robert Larivière

    • Les conséquences de la charte:

      Le coran selon une femme Québécoise..

      > Le mari nouvellement converti à l’Islam et marié a une québécoise vient tout juste de terminer la lecture du CORAN et le rôle de la femme selon la loi coranique…

      Il arrive en toute hâte dans la cuisine, marche vers sa femme et, tout en lui pointant le doigt à la figure, lui dit:

      À partir de maintenant, je veux que tu saches que JE suis l’homme de la maison et ma parole est LOI. Je veux que tu me prépares un repas gourmet et quand j’aurai terminé
      > de manger mon repas, je m’attends à un somptueux dessert.

      Ensuite, après le souper, tu vas me faire couler un bon bain afin que je puisse relaxer et quand j’en aurai terminé avec mon bain, devine qui va me peigner et m’habiller ???

      Et sa petite épouse québécoise lui répond simplement:

      > -L’EMBAUMEUR.

    • @anthrax

      Il n’y aurait jamais du avoir un second referendum, la décision du peuple ayant déjà été confirmée par le referendum de 1980. Je fut un de ceux qui a voté oui a ce referendum, mais la décision était claire et sans appel.

      De vouloir continuellement faire des référendums j’espère péquistes passent pour des bébés gâtés qui veulent pas se faire dire non.

      Il est grand temps de laisser cette idée qui date du siècle dernier de côté et passer a autre chose.

      Puis en passant, faites-nous pas rire au sujet des immigrants qui auraient voté non au referendum de 1995; il y a eu pleins de vote rejeté dans des circonscriptions a forte tendance pour le non. Des péquistes ont trafiqué le vote alors magouille pour magouille le résultat aurait pas été différent. Et puis comme plusieurs vous l’ont indiqué le vote du oui restait autour du 40 % paréo comme au premier referendum jusqu’à ce que Lucien Bouchard a réussit a jouer sur des émotions. Et toute les décisions faites sur le coup de l’émotion sont a posteriori de mauvaises décisions.

      Il plein de chose beaucoup plus importante dans vie que ces querelles stérile sur une idée issue d’un passé totalement révolu. Vous n’avez pas de racines au Québec étant vous même un immigrant. Si vous êtes pas content de la vie ici, rien, mais rien au monde ne vous y retient. Allez voir ailleurs s’ils tolèrent mieux les pleurnichards et les revanchards (et surtout revanchard d’un passé auquel vous n’avez pas droit).

      If you can’t stand the heat, get out of the kitchen!

    • Correction
      …faire des référendums, les péquistes passent pou des bébés gâtés…

    • Il est évident que les fédéralistes ont volé le dernier référendum, Parizeau avait bien raison… seuls les aveugles ne l’ont pas vu !

    • 2ème correction (foutu iPhone et son auto-correcteur)
      …autour du 40% pareil comme au premier referendum…

    • avec 0,8 % seulement de majorité au dernier référendum, était-ce suffisant pour forcer le Québec qui n’a pas signé la Constitution, a resté dans le Canada, alors que les fédérastes affirmaient que 51 % de majorité n’était pas suffisant ?

      ces rigolos ont eu 50,8 % ! et maintenant ils font les jars !

    • La médecine pour la sécession devrait être la même pour les défusions: 75% oui avec 80 % de participation.

      Le peuple du Québec veut un État bien géré, prospère et riche. Mais ceux qui s’acharnent à la sécession sont des incompétents, prétentieux, revanchards et des parasites.

    • Non, non, tibob, Bousque se nomme Gilles Bousquet dans la vie et il ne prend pas d’anthrax pour passer le temps.

      Dans mon cas, je souhaite un Québec souverain…canadien. Aux constitutionnalistes québécois et canadiens, à trouver la façon d’y arriver. Ça doit être plus facile que d’aller dans la lune.

    • Les pleurnichards incompétents de sécessionnistes font que que le Peuple du Québec veut surtout se prémunir d’eux.

      Les pleurnichards incompétents de sécessionnistes veulent faire un pays mais sont incapables de gouverner le Québec.

      La preuve est plus qu’évidente depuis septembre 2012.

      Les pleurnichards incompétents de sécessionnistes veulent la face du gros Breton sur leur futur piastre qui est déjà en production.

    • Un Québec souverain canadien, Mme Marois y est en train, c’est certain. Elle “risque” de réconcilier fédéralistes et souverainistes québécois et même…les autres canadiens sauf, peut-être les extrémistes religieux de tous côtés, les crédules de l’après la vie.

    • @anthrax

      Alors on exigera des séries éliminatoires de référendums avec des huitièmes, des quarts, des demi et des finales. Avec chaque finale en étant des 4 de 7; un maximum potentiel de 28 référendums!!! Mais ne désespérez pas – il y en a déjà deux de faits – sauf que le score est zéro a deux pour les fédéralistes! LOL!!!

    • M. Louis-Richard, le gros Breton travaille pour l’environnement pendant que le gros Harper travaille pour la pollution. Un petit peu d’appréciation si vous ne souhaitez pas que votre descendance étouffe dans l’air canadien avec la calotte dégelée en entier.

    • Vivre en ce pays
      C´est comme vivre aux Etats-Unis
      La pollution, les mêmes autos
      Les mêmes patrons, les mêmes impôts
      Les petits, les gros
      Dans un même bateau

      Ceux qui sont partis
      Pour chercher un ailleurs meilleur
      Ont bien compris qu´en d´autres pays
      En d´autres Amériques, Espagne ou Marseille
      A part le soleil
      Que c´est partout pareil

      Vivre en ce pays
      C´est comme vivre aux Etats-Unis
      Les mêmes danses, les mêmes chansons
      Le même confort et quand tu es mort
      Y a des tas de gens
      Qui te jouent à l´argent

      Ceux qui sont partis
      Pour chercher un ailleurs plus loin
      Ont inventé un monde en fumée
      D´amour et de paix, un monde nouveau
      Partis à zéro
      Comme à San Francisco

      Vivre en ce pays
      C´est comme vivre aux Etats-Unis
      C´est la violence, la répression
      La loi du plus fort qui l´emporte encore
      Sur ceux qui voudraient
      Briser les conventions

      Ceux qui sont partis
      Pour chercher une solution
      Qui ont promis un nouveau soleil
      Un nouveau pays à qui les suivront
      Jurent qu´ils seront des milliers et des millions
      Quand ils reviendront
      Quand ils reviendront
      Pierre Calvé Joyeuse fête

    • Le Gros Breton ne travail pas, il boit de la bière sans payer le loyer.

      Le Gros Breton s’est fait acheter par EDF pour le 1 milliard par an d’électricité éolienne alors que l’on nage dans les surplus d’électricité.

    • @philomene964

      Vous relatez dans votre texte des images, des concepts, des valeurs appartenant a la période de la révolution industrielle, qui a connu son apogée en 1956 au USA. Les fortunes (les patrons) de quelques centaines de millions et a l’occasion de quelques milliards furent accumulées au cours des décades voir des centaines d’années. Ce fut la période des Henry Ford, des Rockefeller, des Onassis, des Hearst etc. Ils étaient des personnes qui possédaient les moyens de production pour fabriquer des choses pareilles, uniforme, en grande quantité pour la consommation.

      Depuis ce temps, l’ère de l’information a complètement bouleversé cet état de fait. Les nouvelles fortunes ont comme nom Steve Jobs(RIP), Bill Gates, Larry Ellison, Michael Dell etc. Ils ont fait leur
      fortune en proposant des solutions plus rapides que la concurrence, ou l’innovation et la différentiation sont les clés de leur succès. La rapidité prime sur la quantité. Et ces personnes ont des milliards voir des dizaines de milliards en une ou deux décades.

      A notre époque, ce n’est pas le gros qui mange le petit, c’est le rapide qui mange le lent. Et comme la valeur ultime provient des logiciels, qui ne requiert ni grand investissement ni grande usine, ceci permet a plusieurs d’avoir accès a ce moyen de créer de la richesse. Avec les années qui passent les barrières a l’entrée deviennent de plus en plus élevée (logiciels de plus en plus complexes, partenariat avec d’autres firmes, intégrations avec des fonctionnalités avancés des systèmes d’exploitations etc) ce qui fait en sorte que cette capacité a une durée de vie limitée. Jusqu’à ce que quelqu’un change a nouveau la donne et remet le compteur a zéro.

      Donc ce ne sont pas les mêmes patrons, les mêmes voitures les mêmes habitudes etc. Le monde d’aujourd’hui est fractionné de plus en plus permettant aux individus de pouvoir vivre leur individualité. De ne pas se confondre a la masse. De pouvoir avoir des opinions différentes ce qui empêche le conformisme. Si vous aviez publié ce texte il y a cinquante ans, il serait totalement à propos et précis. Mais aujourd’hui et pour les prochaines décades il y a fort a parier que nous allons vivre de plus en plus dans un monde ouvert et intégré tout en étant éminemment différent.

    • Anthrax a écrit:

      “Quoi de plus beau pour Noël que quelques extraits du Cantique des Cantique”

      Ce gars a un talent fou. Le voici devenu grenouille de bénitier. Curé défroqué????

      Risible!

      G. Michaud

    • En cette vieille de Nous-Elle, je vous souhaite un beau petit PAYS sous votre sapin bio.

      — Pôline Marois

    • SuperCass; 23 décembre 2013; 23h20 :

      « Mais aujourd’hui et pour les prochaines décades il y a fort a parier que nous allons vivre de plus en plus dans un monde ouvert et intégré tout en étant éminemment différent. »

      – — –

      J’aime bien votre vision.

      Par contre, je dirais que c’est celui qui accepte d’être toujours en mouvement, pas seulement celui qui est le plus rapide, qui pourra s’adapter à ce monde en devenir.

      Et tout cela concorde avec ce que le fleuve St-Laurent, toujours coulant soit vers les terres soit vers la mer à la hauteur de Lévis et de Québec, m’a enseigné : le mouvement qu’on doit intégrer à tous les instants de notre vie mais, mouvement impossible à saisir à moins qu’on ne se laisse saisir par lui.

      Daniel Verret

    • @ lobwedge (commentaire « 23 décembre 2013 23h37 » ) :

      La cohérence de l’internaute « anthrax », qui cite sur ce bloque le Cantique des Cantiques (ou Cantique de Salomon), est d’autant plus remarquable que les femmes juives et non-juives vivant au Moyen-Orient à l’époque de l’Ancien Testament portaient à peu près toutes ce fameux voile qui fait tellement peur à « anthrax », lorsqu’elles étaient hors de leur foyer…

    • ☻Le Cantique des Cantiques ☻ Chapitre 1

      1 Cantique des Cantiques, de Salomon.

      2 Qu’il me baise des baisers de sa bouche! Car ton amour est meilleur que le vin;

      יִשָּׁקֵנִי מִנְּשִׁיקוֹת פִּיהוּ, כִּי-טוֹבִים דֹּדֶיךָ מִיָּיִן.

      3 tes parfums ont une odeur suave, ton nom est une huile épandue; c’est pourquoi les jeunes filles t’aiment.

      4 Entraine-moi après toi; courons! Le roi m’a fait entrer dans ses appartements; nous tressaillirons, nous nous réjouirons en toi: nous célébrerons ton amour plus que le vin. Qu’on a raison de t’aimer! L’Epouse.

      5 Je suis noire mais belle, filles de Jérusalem , comme les tentes de Cédar, comme les pavillons de Salomon.

      6 Ne prenez pas garde à mon teint noir, c’est le soleil qui m’a brûlée; les fils de ma mère se sont irrités contre moi; ils m’ont mise à garder des vignes; ma vigne, à moi, je ne l’ai pas gardée.?

      7 Dis-moi, ô toi que mon coeur aime, où tu mènes paître tes brebis, où tu les fais reposer à midi, pour que je ne sois pas comme une égarée, autour des troupeaux de tes compagnons. Le Choeur.

      8 Si tu ne le sais pas, ô la plus belle des femmes, sors sur les traces de ton troupeau, et mène paître tes chevreaux près des huttes des bergers.

      9 A ma cavale, quand elle est attelée aux chars de Pharaon, je te compare, ô mon amie.

      10 Tes joues sont belles au milieu des colliers, ton cou est beau au milieu des rangées de perles.

      11 Nous te ferons des colliers d’or, pointillés d’argent. L’ÉPOUSE.

      12 Tandis que le roi était à son divan, mon nard a donné son parfum.

      13 Mon bien-aimé est pour moi un sachet de myrrhe, qui repose entre mes seins.

      14 Mon bien-aimé est pour moi une grappe de cypre, dans les vignes d’Engaddi: L’EPOUX.

      15 Oui, tu es belle, mon amie; oui, tu es belle! Tes yeux sont des yeux de colombe. L’ÉPOUSE.

      16 Oui, tu es beau, mon bien-aimé; oui, tu es charmant! Notre lit est un lit de verdure. L’ÉPOUX.

      17 Les poutres de nos maisons sont des cèdres; nos lambris sont des cyprès.

      JOYEUX NOËL ! חג מולד שמח ☺

    • Pour anthrax et autres sectaires nationalistes qui défendent sans nuances la charte des valeurs. Puisque vous semblez connaître Drainvile et Lisée, envoyez-leur le lien.

      http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20131223.OBS0580/voile-et-sorties-scolaires-la-gauche-doit-etre-courageuse.html?cm_mmc=EMV-_-NO-_-20131224_NLNOACTU08H-_-voile-en-sortie-scolaire-la-gauche-doit-etre-courageuse#xtor=EPR-1-[Actu8h]-20131224

      G. Michaud

    • @nadagami

      Bien d’accord avec vous!

    • Commentaire de 10h40 varlopé !

      Pourtant il me semblait juste en affirmant que tout le monde doit être à visage découvert.

      On interdit dans les manifestations les masques pour raison de sécurité, pourquoi une autre partie de la société serait au dessus des lois ?

      C’est du n’importe quoi.

      La France a bien raison et avait résolu les problémes en légiférant, sauf que le parti libéral n’existe pas en France, et ils ont pu appliquer leurs lois et personne n’a démissionné de son emploi.

    • Pourquoi les signes ostentatoires comme le poignard sont-ils permis dans les écoles pour les sicks alors que dans les aéroport ils ont l’obligation de les enlever ?

      L’école est-elle moins dangereuse que les aéroports ?

      Pourtant tous les drames dont nous avons été les témoins étaient bien dans les écoles et non dans les aéroport !

      Encore une fois, c’est du n’importe quoi !

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    D L Ma Me J V S
    « mar    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité