Gilbert Lavoie

Gilbert Lavoie - Auteur
  • Chroniqueur au SOLEIL, Gilbert Lavoie est également publié dans les pages du quotidien Le Droit d’Ottawa, dont il a été le rédacteur en chef avant d’occuper la même fonction au SOLEIL de 1994 à 2001.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 6 septembre 2013 | Mise en ligne à 10h57 | Commenter Commentaires (201)

    Moins de chômeurs…et moins d’emplois!

    Le taux de chômage au Québec a baissé au mois d’août, mais ce n’est pas en raison d’une augmentation de l’emploi.

    C’est parce que moins de personnes étaient à la recherche d’un emploi.

    En fait, le Québec a perdu 5 000 emplois pendant cette période, alors qu’il s’en créait 59 200 ailleurs au Canada.

    Résultat: les revenus de l’État sont à la baisse, et l’atteinte du déficit zéro sera plus difficile que prévu dans le dernier budget.

    Autre résultat: le débat politique sur l’économie reprendra de plus belle.

    À qui la faute?

    Tags: , ,


    • Les chomeurs étaient en vacances…

      Pour le déficit 0, le ministre a bien dit hier à RDI que c’était un engagement ferme pour 2013-14….mais a t’il dit un engagement intelligent…i.e. si les revenus sont au rendez-vs, car on touche pas au budget de dépenses….j’vas essayer ça avec mon banquier pour voir…

    • J’espère bien que ce débat va reprendre. Économiquement nous sommes enfoncés dans une ornière dont il sera très difficile de sortir. Et le pire reste à venir.

      Une grosse partie du problème est cet état québécois obèse morbide qui étouffe tout le reste.

      Tôt ou tard il faudra mettre la hache là dedans, ça sera plus aisé et plus sain si on en parle, s’il y a un débat.

    • M Lavoie, pourquoi poser la question ???? Vous savez sans doute et tout le monde le sait, c est
      la faute des libéraux quand ca va mal au Québec!!!!!!

    • Monsieur Marceau peut bien dire que c’est un engagement ferme. Il sait très bien qu’il y aura une élection avant l’atteinte de son objectif. Il pourra donc, pendant la prochaine campagne, répéter qu’il maintient son objectif et si son gouvernement est réélu, il pourra alors revenir sur son engagement sans en payer le prix.

      Création de richesse, de main d’oeuvre et d’emplois devrait être l’obsession du gouvernement et non pas une charte des valeurs qui sera, de toute façon, déboutée en cour.

    • L’exode vers l’Ontario aurait-il déjà commencé?

    • LAVOIE devrait prendre ça retraite, et laisser ça place à d’autre, ça ferait une job de plus les plus jeunes et j’espère quelqu’un d’impartial. On voit ben par ces articles dans le journal, qu’y fait le tour de la question. On le voit très bien aussi dans les blogs qu’il n’a rien a dire à part monter les fédéraliste contre les souverainistes. Voila je rêve un peu ce matin

    • et probablement plus d’emplois a temps partiels!
      J’aimerais bien voir ce chiffre de pertes d’emploi de 5000 divise par region…

      Quelqu’un a un lien?

    • Au lieu de séparer la religion de l’État ou le Québec du Canada le PCUL devrait plutôt séparer la gestion de l’État du politique. Province de cul en faillite…quand tu es rendus à envier la Grèce…!
      Il n’y a qu’une solution pour ce rendre malade avec le Québec d’aujourd’hui crosser le système autant que possible sinon ils vous prendront vos bobettes sur le dos!

    • Je viens de lire un autre article mieux detailles. C’est 26 000 emplois a temps partiel perdus et 21 000 emplois a temps plein cree. Est-ce que le nombre d’heures travailles est le meme ou plus?

    • Et pendant ce temps pour les fonctionnaires du Québec…

      …la bonne nouvelle: réduction du temps de travail: les trente-deux heures d’ici l’an 2017…

      …mais la mauvaise nouvelle: c’est trente-deux heures par semaine pas seulement trente-deux heures d’ici l’an 2017.

    • Encore une fois, à La Presse, vous prenez une statistique sans la nuancer d’aucune façon. Par exemple, saviez-vous, Monsieur Lavoie, qu’en 2013, plus ou moins 95 000 personnes vont passer de 64 ans à 65 ans et vont pour une grande part prendre leur retraite.

      La plus grande partie de ceux qui prendront leur retraite le feront entre mai et septembre, les mois où on engage généralement de nouveaux employès, soit à la fin des classes. De plus, en juillet et août, tous les professeurs occasionnels et/ou chargés de cours s’inscrivent à l’Assurance chômage, sans que ce soit une perte d’emploi réelle.
      Enfin, Stat. Can. calcule les emplois occupés et non les emplois disponibles.. Vous savez, quelqu’un prend sa retraite… l’entreprise prend 3 mois à le remplacer… Stat. Can calcule l’emploi comme perdu…
      Vous devriez demander à votre collègue, Monsieur André Pratt, ce qu’il écrivait en 2005, dans le document des Lucides, … dès 2012 le nombre des travailleurs va commencer à diminuer, à cause du déficit démographique… Ah, oui, j’oubliais, vos amis libéraux étaient au pouvoir à ce moment là… Aujourd’hui, comme c’est les Péquistes, moins brillants, c’est de leur faute.

    • @carbone-14
      Oui! Un couple d’amis déménage à la fin du mois. Ils quittent Hull pour Ottawa. Ensemble, ils ont un salaire de plus de 120 000$.
      Ma conjointe et moi quitterons probablement le Québec d’ici 1 an ou 2.
      Si vous êtes dans la région de l’Outaouais, vous rencontrerez plusieurs personnes qui font pareil.

    • Vivre au PÉQUISTAN, c’est l’horreur !

      Le PÉQUISTAN tue l’emploi et la relance économique.

      Les PÉQUISTANAIS préféraient parler de valeurs identitaires.

      Je veux sortir du PÉQUISTAN au plus vite. Vite des élections générales !!!

    • @rogue
      belle défaite de lâche de quelqu’un qui a toujours crossé le système et qui se déculpabilise en disant qu’il paie trop d’impôt alors qu’il a toujours travaillé au noir ou été sur le BS.

    • voici un lien intéressant…
      http://www.ledevoir.com/politique/quebec/359205/le-plq-laisse-un-trou-de-800-millions-au-pq

    • Les esclaves saluent la diminution d’emplois au Québec.
      Parce que l’on travaille pour un employeur et le gouvernement.
      L’employeur paie l’esclave et l’esclave paie le gouvernement ….c’est en quelque sorte le double emploi.
      ……..surtout lorsque l’un sait calculer et l’autre pas….
      Par exemple…..malgré un surplus faramineux les commissions scolaires remettent encore plus de taxes…..on s’en sortira jamais.
      Et aussi la fameuse entente Hydro/Petrolia.
      Quelques questions s’imposent…….
      Hydro a donné les “claims” à Pétrolia…….pourquoi ne pas les avoir vendu et exigé des redevances?……..ça sent la magouille.
      Je rappelle que c’était le libéral qui était au pouvoir avec comme président un libéral notoire…Thierry Vandal……..le gars ne sait pas calculer ou quoi?
      Jean PD ne nous dit-il pas qu’il ait fallu 5 années avant de la dévoiler l’entente puisqu’il la trouve pas pire…..
      Donner ses “claims” faut le faire………
      Alors la faute revient au libéral avec le ti-monsieur qui comme solution mettait une taxe sur le pétrole…..et qui a perdu la chefferie et au chef actuel Couillard qui n’a pas su créer un seul emploi avec son association avec le Docteur Porter qui n’était pas canadien et qui gérait une entreprise fédérale traitant de la sécurité nationale….nommé par Harper….ouf!
      J’ai donné deux exemples et même trois de personnes libérales qui ne savent pas calculer.
      Cela étant dit monsieur Lavoie vous pourrez ne pas publier ce commentaire puisque on le comprend bien la couleur rouge obstrue votre vision.

    • Le Québec a maintenant officiellement dépassé la limite de la courbe de Laffer: les augmentations d’impôt de Pauline se sont traduites par une diminution des revenus du gouvernement, comme notre excellent ministre des Finances l’a annoncé hier. Ceci se traduit aussi par une hausse du chômage, et un exode des payeurs de taxes comme certains intervenants l’ont mentionné sur ce blogue.

      Malheureusement, les partis socialistes qui se partagent le pouvoir depuis 40 ans au Québec n’ont aucune idée de ce que je vient d’expliquer, car il est primordial d’”investir” dans de nouveaux programmes sociaux, yes sir, et ça prend de l’argent pour ça!

    • En fait M.Lavoie vous dites la vérité mais pas toute la vérité, il s`est perdu 26,000 emplois a temps partiel mais créé 21,200 à temps plein qui doivent générer plus richesse.
      De plus les emplois à temps partiel perdus sont surement des emplois saisonniers car les étudiants étaient de retour au CEGEP la 3ieme de août. Un phénomène annuel.

    • @ Kodesh

      Vous devriez vous excuser, franchement, un peu de respect

      Vous devriez le savoir, c’est dans la culture des LIBÉRAUX de graisser les ti amis des amis, ce n’est pas de leurs fautes, c’est dans leurs gènes. C’est inné, depuis des lunes que c’est comme ça…

    • Personne n’a remarqué que ça se produit, à de rares exceptions près, partout sur la planète..?

      À qui la faute ?

      - à notre système économique qui atteint lentement sa limite de croissance;

      - à l’automatisation qui fait disparaître plus d’emplois qu’elle n’en crée;

      - au siphonnage vers les paradis fiscaux et vers les actionnaires des profits corporatifs, au détriment d’investissements;

      - à la délocalisation vers les pays pauvres de la production industrielle des pays de moins en moins riches;

      - mais surtout à l’implosion du système capitaliste, totalement inadapté à une planète interconnectée où les biens sont de plus en plus virtuels, sans supports, facilement copiables et échangeables.

      Maintenant, attachez vos tuques, vous allez voir comment nos valeureux politiciens, qu’ils soient du PQ, du PLQ ou de la CAQ, vont nous régler ça en trois coups de baguette magique, en coupant le gaspillage, diminuant la taille de l’État, et rationalisant les services, tout ça sans diminuer les services à la population.

      De toute beauté, je sens que je vais en pleurer d’extase…

    • @alen101

      Les employes vont surement combles ces departs.
      Et ce seront les recents stagiaires qui prendront les emplois du bas.
      Pensez pas que vous allez entrer comme fonctionnaire de sitot, a moins que vous ayez eu un contrat avec eux recemment et que vous ayez des contacts. Il y aura alors un concours qui va s’ouvrir specialement adapte pour vous.

      @justanopinion

      Est-ce un couple de chomeur?

    • J’ai jamais vraiment compris l’importance du taux de chômage pour la population et même les politiciens. Ce qui est vraiment important de savoir c’est le taux d’emploi chez les 15-65 ans, le nombre de prestataire de l’assurance emploi et le nombre de prestataire d’aide sociale. Alors le taux de chômage n’est pas représentatif de l’économie alrs pour moi le taux de chômage c’est tout au plus un gros : bof! Si au moins ça calculait vraiment le taux de chômeur de la population active… Mais ça, il y a personne qui va vous l’expliquer. En ce qui a trait à la faute, faudrait voir si les vacances de la construction n’ont pas eu un impact démesurer pour juillet???

    • Par contre, la création d’emplois chez les anciens pékystes devenus des fonctionnaires neutres de l’État de la SAQ est à la hausse. Qui dit mieux?

    • Hausse du chômage… Il n’y a aucune surprise. Le Québec est devenu le champion des moratoires. Impossible de changer quoi que ce soit au Québec. Il est probable que le Québec s’opposera à toute exploitation pétrolière sur le territoire, que l’on continuera à mettre des batons dans les roues de tout nouveaux projets miniers, que l’on s’opposera aux deux projets de pipelines, tous deux générateurs de richesse.
      Investissons dans l’économie sociale, c’est l’avenir…

    • @tous les fédéralistes;
      Auriez-vous l’amabilité de nous expliquer pourquoi vous chialez contre le PQ après vous être fait rouler dans la farine et vous être fait siphonner vos portefeuilles par les «spécialistes»(sic) de l’économie qui, en près de 10 ANS :
      -ont doublé le déficit de 120 à 240 milliards de dollars
      -qui ont permis que les infrastructures coûtent des milliards de plus à cause de magouilleurs dont la majorité contribuaient à la caisse du PLQ…
      -que malgré tout ça, les coffres sont vides…
      -que les écoles sont en décrépitude…
      -que des municipalités ont, elles aussi, siphonné vos portefeuilles, lesquelles municipalités étaient dirigées pour la plupart par des maires-copains-copines des Libéraux…
      -que Couillard a gaspillé des centaines de millions de dollars par son entêtement à ériger le CHUM à un endroit que TOUT le monde, même son entourage, déconseillait…
      -que le CHUS a gaspillé des centaines de millions en magouille grâce à un Pote à Couillard ayant pour nom Porter…
      -que le «terminus» voyageur a englouti des centaines de millions…
      Par la même occasion, expliquez-nous pourquoi vous tenez à réélire le même parti ?
      Vous êtes inconscients ?
      Ou vous êtes masochistes et vous vous cachez tous derrière des pseudos différents alors qu’en réalité vous avez trois pseudos : johnbull-wawa_rond et bicarbonate 14 ?
      Impatient de vous lire…

      Robert Alarie
      P.S. Vous préfériez un Charest qui, pour mieux vous rouler dans la farine, ne changeait jamais d’idée et considérait toutes ses décisions comme irréprochables, exceptionnelles et exemplaires?

    • @bicarbonate14, 6 septembre 2013 14h02
      Il est évident comme la laine sur des brebis fédéralistes, que les chômeurs sont pour une bonne part, des potes des firmes d’ingénieurs, d’entrepreneurs en construction ou, mieux encore, des avocats et des notaires qui travaillaient à Laval, à Montréal, à Mascouche ou à St-Rémi… !
      Héhéhéhé…
      Au plaisir

    • @gasston
      Vous savez sûrement que la courbe de Laffer n’est qu’une théorie parce qu’elle n’a JAMAIS pu être prouvée jusqu’à aujourd’hui.

      Je serai bien curieux de voir votre modèle régressif qui établirait une potentielle causalité entre la baisse de revenus gouvernementaux et la hausse de tarifs/taxes une fois que vous aurez contrôlé pour les autres facteurs économiques.
      En fait, tout une communauté d’économistes seraient fortement intéressés par vos travaux sur la courbe de Laffer.

      Ceci ne veut pas dire que j’approuve les hausses, en fait pas du tout.
      Mais je penche beaucoup plus sur l’opinion de Samati.
      Ce qui plombe le Québec, c’est les moratoires sur tout! Il n y a plus de grand projet parce qu’immanquablement, un grand projet va heurter un petit groupe de personnes, et au Québec, l’intérêt de la minorité minoritaire l’emporte sur le bien collectif (un des paradoxes du socialisme).

      Il y a aussi que c’est de plus en plus compliqué de faire des affaires au Québec.
      Je passe / paie littéralement des centaines d’heures pour simplement remplir la paperasse nécessaire!
      C’est ridicule et cela prend environ 5% du budget de mon entreprise en moyenne et nous sommes une tonne d’entrepreneurs, commerçants et développeurs dans cette situation. Trop nombreux sont ceux qui sont déjà débordés et qui doivent divertir une part trop importante de leurs énergies et ressources pour satisfaire les petits gratteux de papier des divers ministères.

    • @rogue 6 septembre 2013 11h48
      Je m’étonne toujours que le robot modérateur tolère des propos comme les vôtres alors que d’autres, énormément moins vulgaires, soient censurés !
      Serait-ce l’effet du hasard ou à cause des bobettes écarlates qui les écrivent ?
      Qu’en pensez-vous ?
      En autant qu’il vous soit possible de penser, bien sûr !

    • Et qui c’est qui va payer pour les études du petit Léo si jamais les pékysssses décidaient de se séparer pour de bon? Hein?

    • @souverain 6 septembre 2013 15h22

      Je m’étonne toujours que le robot modérateur tolère des propos comme les vôtres alors que d’autres, énormément moins vulgaires, soient censurés !

      Serait-ce l’effet du hasard ou à cause des bobettes aux couleurs ceinture fléchée qui les écrivent??

      Qu’en pensez-vous ?

      En autant qu’il vous soit possible de penser, bien sûr !

      André Bolduc

    • @ carbone-14

      - «Et qui c’est qui va payer pour les études du petit Léo si jamais les pékysssses décidaient de se séparer pour de bon? Hein?»

      Les mêmes personnes qui les payaient avant: le gouvernement, les parents, et l’étudiant.

      Simple hein ?

    • Les statistiques sont toujours des données intéressantes, mais il faut demeurer rationnel et ne pas partir en peur à la vue de chiffres qui ne font pas notre affaire. Il ne peut pas faire beau tout le temps, il y a des jours de ciel bleu et des jours d’orages ou de pluie. Après la pluie le beau temps. Alors cessons de prendre les statistiques actuelles pour en faire des boulets de canon à lancer à la face du présent Gouvernement. Il ne fait certainement pas pire que le précédant Gouvernement «post-it» qui s’est amusé avec ces petits collants jaunes durant neuf années et n’a pas fait grand chose pour améliorer le sort de ses concitoyens. C’est ça les Libéraux vous savez monsieur Lavoie. Je ne suis pas du Pécul, vous le savez, mais donnons le bénéfice du doute aux gens qui sont au volant pour le moment.
      Gilles Pelletier, Québec

    • À qui la faute? La question piège. On a tendance à blâmer les gouvernements pour les insuccès et à féliciter l’esprit d’entreprise pour les succès. C’est plus compliqué que ça. La conjoncture économique globale fluctuante, c’est un concept qui dépasse manifestement la capacité de compréhension de plusieurs commentateurs.

    • Aujourd’hui les aiguilleurs de RDI/Radio-Canada sont déchaînés.

      J’ai regardé du coin de l’oeil et brièvement quelques minutes des émissions d’information à RDI de midi et de 16h

      À midi, l’animatrice a annoncé qu’on allait maintenant entendre le commentaire de Pierre Paradis critique finance du Parti Libéral au sujet des pertes d’emplois au Québec, puis c’est le silence, l’animatrice a dit qu’on avait pas le reportage!

      À 16h Sébastien Bovet en poste à Québec, durant son reportage au sujet du possible déclenchement d’élections cet automne en était arrivé au point où il disait que la tragédie de Lac Mégantic était une cause pour laquelle la popularité du gouvernement péquiste avait monté dans les sondages, puis il continua quelques secondes en disant qu’une des raisons c’est qu’en été les gens sont moins intéressés par la politique, puis à nouveau silence total, l’animatrice annonce qu’on a perdu la communicaiton avec le journaliste.

      Est-ce que le PQ a déjà informé les aiguilleurs de RDI/Radio-Canada du déclenchement d’élections provinciales en décembre?

      Est-ce que les gens (les jeunes surtout) seraient encore dupes de telles tactiques des séparatistes?

    • Bravo a Pauline qui ne s’inquiète pas des pertes d’emplois , a Repentigny château fort péquistes avons pas digéré cette augmentation de la taxe scolaire de 40% surtout que la commission scolaire les Affluents a un surplus de 10 millions, allons travaillé très fort pour débarquer le député péquiste aux prochaines élections n’oubliez pas de faire du porte a porte les péquistes …on vous attend de pied ferme

    • Un bon gouvernement à crédit? Ben voyons donc! HO! OH! HO! HO! OH!

    • … et bien sûr, le Québec continuera à porter ses lunettes roses, en traitant de “Québec bashers”, tous ceux qui gueulent et se battent pour que ça change!

      Les “Québec bashers” sont justement ceux qui font semblant que tout va bien, tout en laissant le Québec couler!

    • Coud donc avez vous lu le communiqué?:”

    • En août, le niveau d’emploi a légèrement baissé au Québec (- 5 000 emplois ; – 0,1 %).
      Toutefois, l’emploi à temps plein a augmenté (+ 21 200 ; + 0,7 %) alors que celui à temps partiel a diminué
      (- 26 000 ; – 3,3 %).
      L’emploi a cependant progressé de 5 100 (+ 0,1 %) par rapport à août 2012, dont 16 600 (+ 0,5 %) à temps plein.
      De plus, de janvier à août 2013, l’emploi a progressé de 62 200 (+ 1,6 %), dont 52 300 (+ 1,6 %) à temps plein, par rapport à la même période de 2012.

    • Les étudiants ont peut-être lâché leur emploi d’Été deux semaines avant de commencer l’École?

    • @ Carbone: Va voir les statistiques des Libéraux et ceux des Péquistes en matière de dette….tu vas peut-être faire un saut. Les Libéraux ont fait 60 % de la dette contre 40 % pour les Péquistes.

    • Robert Alarie dixit:
      ”P.S. Vous préfériez un Charest qui, pour mieux vous rouler dans la farine, ne changeait jamais d’idée et considérait toutes ses décisions comme irréprochables, exceptionnelles et exemplaires?”

      Comme vous peut-être? Vous ne changez jamais d’idée (Séparation à tout prix), Vos idées sont, pour sûr ‘irréprochables, exceptionnelles et exemplaires’ comme vos raisonnements? J’oubliais: Dans quoi voulez-vous nous rouler? Dans la …

    • Quand on vit à crédit et que nos rêves ne sont pas à la hauteur de notre portefeuille, c’est certain qu’on se réserve des jours difficiles pour l’avenir. Le problème avec ceux qui veulent tout avoir c’est qu’il voudrait toujours remettre le temps de rembourser aux calendes grecques.

      De grec tout ce que nous réserve l’avenir est le même que les Grecs vivent actuellement. La chanson disait “tout le monde veut aller au ciel, mais personne ne veut mourir”. Ici au Québec on peut l’adapter de la sorte: tout le monde veut avoir de l’argent, mais personne ne veut travailler. Surtout pas commencer au bas de l’échelle, on vise toujours le 2e, le 3e ou même le 5e barreau. Quand nos jeunes ont toujours été traité comme des enfants-rois, pourquoi devraient-ils travailler fort pour obtenir ce qu’ils veulent… la Providence socialiste veille au grain. Partout où je me promène je vois des affiches où l’on dit qu’on embauche. Avant le patron n’avait pas le temps de mettre la pancarte, il y avait déjà des piles “d’applications” comme on disait jadis. Le taux de chômage est vraiment artificiel. Il ne représente pas un manque d’emplois, mais un manque de gens formés ou désireux de les combler.

    • @ticasque 16h57 “l’animatrice annonce qu’on a perdu la communicaiton avec le journaliste”. Ô paranoïa! Les pannes de métro, c’est aussi du sabotage?

    • En fait, avec la création de 21 200 emploi à temps plein (les emplois qui ont le plus de chances de rapporter des revenus à l’État) le Québec est de très loin la meilleure province. Celle qui suit pour les emplois à temps plein est l’Alberta avec un peu plus de 12 000.

      C’est drôle quand on regarde les statistiques et les vrais chiffres au lieu de l’interprétation ds journalistes et éditorialistes on a une meilleure vision.

    • @carbone14 – Vous êtes dû pour un petit voyage à Cornwall, pour ne pas faire trop loin. Vous y trouverez énormément de gens qui ont choisi l’exode.

    • @: passereau – 17h03 – Votre commentaire ci-dessous.

      Bravo a Pauline qui ne s’inquiète pas des pertes d’emplois , a Repentigny château fort péquistes avons pas digéré cette augmentation de la taxe scolaire de 40% surtout que la commission scolaire les Affluents a un surplus de 10 millions, allons travaillé très fort pour débarquer le député péquiste aux prochaines élections n’oubliez pas de faire du porte a porte les péquistes …on vous attend de pied ferme.

      Êtes-vous aveuglé par votre endoctrinement libérale ou autre?
      La CSA a des surplus qu’elle veut protéger d’où leur manque d’effort de rationaliser les dépenses pour compenser les coupures imposées par

    • Beaucoup sont déchaînés aujourdhui à ce que je vois !

      Vous auriez du acceptez l’invitation à la mosquée de Chicoutimi où les “mécréants” étaient invités dans un grand geste d’amour alors que l’islam pourtant ne reconnait aucune religion à part l’islam !

      Au fait, il y avait 4 personnes… peut-être les mêmes qui hurlent pour qu’il n’y ait pas de priére lors des séances du Conseil de Ville de Chicoutimi… mdr

    • @lukos
      “….C’est plus compliqué que ça. La conjoncture économique globale fluctuante, c’est un concept qui dépasse manifestement la capacité de compréhension de plusieurs commentateurs….”
      Le chômage diminue au Canada, diminue aux USA, demeure élevé au Québec. La conjoncture économique semble positive ailleurs mais le Québec semble faire bande à part. Les politiques québécoises sont peu favorables à l’investissement privé, le Quebec Inc. est morribond et il est impossible de changer quoi que ce soit au Québec pour adapter l’économie aux nouvelles réalités économiques. Le Québec a besoin d’une nouvelle révolution tranquille.

    • Suite – mon commentaire de 19h01 ….imposées par Québec en ne voulant pas réellement faire sa part et de faire porter l’odieux au gouvernement. Mes taxes ont augmentées de 28,4%
      et je ne blâme pas Québec mais les administrateurs de la CSA. L’erreur du PQ a été d’entre-ouvrir la porte aux C.S. leur permettant de compenser, sur le dos des contribuables, les coupures imposées par Québec. Et cela se répètera encore l’an prochain que ce soit le PQ OU LE PLQ qui sera au pouvoir.

      Il est grand temps de mettre les Comm. Scol. au pas. Au lieu d’attendre les péquistes à votre porte vous devriez travailler à la rationalisation des Comm. Scol. qui ont beaucoup d’embonpoint et ce depuis trop longtemps pour ce qu’elles représentent ? légitimement et démocratiquement. Avez-vous déjà voté aux élections scolaires???
      P.S.: Comparez votre compte de taxe scolaire depuis 2000.
      Je n’ai plus d’enfant dans le système d’éducation depuis plus de vingt cinq ans et pourtant je paie encore pour des profiteurs du système administré par plusieurs incompétents.
      Trop facile de blâmer les mauvais responsables.

    • Réponse à votre question : C’est la faute des péquistes.

      Vivement la porte à ce gouvernement nul en économie.

    • @: Federaste-soumis – 19h16
      Vous écrivez :
      «Vous auriez du acceptez l’invitation à la mosquée de Chicoutimi où les “mécréants” étaient invités dans un grand geste d’amour alors que l’islam pourtant ne reconnait aucune religion à part l’islam !
      Au fait, il y avait 4 personnes… peut-être les mêmes qui hurlent pour qu’il n’y ait pas de prière lors des séances du Conseil de Ville de Chicoutimi… mdr»

      Je vous suggère à vous et tout autres de lire le message de M. Jacques Leclerc (auteur-conférencier) dans La Presse d’hier intitulé: Message à mes amis musulmans.
      La dernière phrase du message se lit; ”Pour beaucoup d’entre vous, vous avez quitter un pays en guerre, le Québec vous offre un pays d’accueil, de paix, sans guerre et sans conflit. Un pays ou tout est possible. Il suffit de faire comme les autres immigrants et de vous intégrer au Québec. Vous avez tout à gagner.”

    • Moins de chômeurs…et moins d’emplois! Bien oui c’est sur apres le chomage tu tombe sur l’aide sociale. Donc les chomageurs (programme Fédérale) qui tombe sur l’aide sociale (programme Provincial) ne font désormais plus partie dans les % de taux de chômage.

    • M.Lavoie,
      Considérant que l’Ontario est, et de loin, le plus gros employeur au niveau de la fonction publique au Canada dans la «décapitale» «Ottawasienne»…
      Considérant que l’Ontario bénéficie, depuis des lustres, de subventions faramineuses pour l’industrie automobile…
      Considérant que Toronto, la capitale économique du Canada (grâce au lobbying de l’establishment)…possède le plus grand nombre de «Maisons Mères» au pays…
      Considérant que Toronto a comme maire un individu qui ferait passer pour un enfant de cœur Vaillancourt…
      Considérant que Toronto a, grâce à la complicité d’Ottawa, réussi à transférer de Montréal à Toronto le centre du trafic aérien au Canada…
      Considérant que, malgré tous ces «atouts» aussi pipés que des dés dans une «barbotte» de bas étage, le taux de chômage est de 7.5 % en Ontario alors qu’il est de 7.9% au Québec et qu’il est de 7.8% à Toronto et de 8.4% à Montréal, sans oublier qu’il est de 4.5% à Québec, serait-exagéré de dire que l’Ontario et Toronto sont gérés par une bande d’incompétents ?
      Serait-ce aussi exagéré de considérer que les fédéralistes canadiens résidant au Québec, qui sont Québécois selon les circonstances, souffrent de sérieux complexes en enviant leurs «co-canadian friends» à l’ouest du Québec ?
      Mes propos n’étant pas l’ombre de l’ombre aussi insultants et méprisants que ceux de johnbull-wawa-rond-bicarbonate14, je présume que votre robot modérateur n’aura pas l’audace de me censurer parce que je suis souverainiste-indépendantiste-séparatiste comme 30 à 40% des Québécois !
      Thank you very much !
      Robert Alarie

    • «Travaillons sans raisonner, dit Martin Brodeur; c’est le seul moyen de rendre la vie supportable.»

      Toute la petite société entra dans ce louable dessein; chacun se mit à exercer ses talents. La petite terre rapporta beaucoup. Bonemine était à la vérité devenue trop postmoderne; mais elle devint une excellente pâtissière; Agnelette Maltette broda; Mémère Bouchard rangea le linge. Il n’y eut pas jusqu’à frère Giroflée Saint-Bernard qui ne rendît service; il fut un excellent menuisier et devint même honnête homme; et le bon Dr Pangloss disait quelquefois à Candide Bureau:

      «Tous les évènements sont enchaînés dans le plus meilleur des mondes possibles au Kébec: car enfin, si vous n’aviez pas été chassé du beau Château de Moulinsart à grands coups de pied dans le derrière pour l’amour de Lady Banana avec du poil sous les bras, si vous n’aviez pas été mis à l’Inquisition pékyste, si vous n’aviez pas couru l’Amérique à pied, si vous n’aviez pas perdu tous vos moutons du bon pays d’Eldorado, vous ne mangeriez pas ici des cédrats confits et des pistaches.»

      «Cela est bien dit, répondit Candide, mais il faut aussi cultiver notre jardin.»

      Voltaire

    • Ah, j’oubliais: j’ai une nièce, bardée de diplômes en informatique qui, après
      8 ans d’«exil» à Toronto, a décidé de revenir au Québec pour s’offrir une maison confortable à un prix tout aussi confortable et qui a eu l’intelligence de réaliser qu’elle ne voulait plus sacrifier sa santé et sa qualité de vie pour vivre dans le «New York» canadien afin d’impressionner la galerie !
      Soit dit en passant, sa rémunération fût de 310 K l’an passé et elle paye 2000.$ par mois pour un minable appartement à Toronto «the beautiful», la métropole canadienne aux mille visages, ce melting pot» anonyme sans culture !
      Si certains fédéralistes malheureux au Québec souhaitent déménager à Toronto, prière de me laisser savoir, elle va libérer son appartement pour le 1er décembre prochain !
      Avant que certains ignares me traitent d’«inculte», sachez que j’ai traversé le canada coast to coast pendant 20 ans…en tant que cadre senior d’entreprise et propriétaire d’une entreprise en distribution alimentaire…
      Again, thank you very much you all !
      Robert Alarie

    • @respublica 6 septembre 2013 17h27
      Vous me demandez : «… Dans quoi voulez-vous nous rouler? Dans la …»
      Madame ou monsieur, si vous êtes Québécois ou Québécoise, je souhaiterais très sincèrement croyez-moi, vous rouler dans la… fierté et la dignité, mais je sais que vous allez suffoquer , étant habitué(e) de vous faire rouler dans la…(comme vous dites)…
      Bonne fin de semaine quand même…

    • @Federaste-Soumis 6 septembre 2013 19h16

      et vos autres alias: 1burdon2 = anthrax = be-bop-a-lula = bozo-les-culottes = buck-chevre = bulb = c.c. = calfeutrage-de-trou = canabananistan = canadistan-bananistan = caqueux-qui-caquette = clem42 = crapouillot = dr-zipper = enveloppe-brune-liberale = federaleux-federaste = har-peur-la-grande-peur = huguette = hum-y-a-bon-la-banania = jaclay = johnbulle (avec un e) = kassandra.jeantessa = la-nation-quebecoise = legaulois = le_fouiglitout = manwiththegoldengun = micejoki = nousnoune = nunu = paquetage-du-trou = parti-vire-capot = passetoutgrain = peteuxslack = salamikoum-alakazoum = sir jean-baptiste botul = the-french-canayen-triste = tickets = timag = tiplon

      “…l’islam pourtant ne reconnait aucune religion à part l’islam… ”

      Remplacez Islam par PQ et votre phrase ci-dessus devient un calque du mindset des péquistes.
      Pas étonnant que vous vouliez vous libérer (de votre état d’esprit) !

    • @carbone-14 6 septembre 2013 20h07
      Félicitations !
      Ton dernier «copier-coller» était le 200 ième ce mois-ci !
      Toujours aussi «profond»; continue à creuser, tu vas finir par y arriver !
      Héhéhé..
      Beati pauperes spiritu !

    • @ Souverain 20h09

      Vos petites histoires familiales n’intéressent personne.

    • Québec doit engager 100 000 fonctionnaires demain matin et obliger chaque société d’État comme Hydro à embaucher chacune 10 000 personnes. Vous allez voir le taux de chômage tomber à 4%.
      Déficit? L’expérience de la Grèce dénote que les créanciers sont pas si méchants et qu’ils vont même jusqu’à radier une partie de la dette pour aider etc. Essayons nous. Au pire le Roc nous aidera à payer ils ont une bonne cote.

    • @ Souverain 6 sept. 20h09

      Pour les deals immobiliers Monsieur Souverain, adressez-vous à Remax ou à Royal Lepage. Pas à nous. On a d’autres chats à fouetter que d’aider votre bru.

    • @ souverain 20h09

      Je ne connais pas votre nièce, mais à Montréal elle aurait peut-être fait 200K pour le même emploi et elle aurait davantage imposée à la marge. À Toronto, elle aurait pu se payer un appartement à 4000K par mois et elle aurait été quand même plus riche qu’à Montréal. Évidemment, on ne peut pas entrer dans les cas individuels ici, mais on vit quand même plus riche à Toronto qu’ici, en moyenne.

      Pourquoi dites-vous qu’ils n’ont pas de culture à Toronto?

    • «Gouverner c’est faire croire.» Machiavel

    • @hector_brito 6 septembre 2013 20h30
      Vous m’écrivez : « Vos petites histoires familiales n’intéressent personne.»
      Ah ben là, je suis jaloux : vous êtes resté silencieux suite au commentaire de «justanopinion» 6 septembre 11h59 qui écrivait : « Un couple d’amis déménage à la fin du mois. Ils quittent Hull pour Ottawa. Ensemble, ils ont un salaire de plus de 120 000$.
      Ma conjointe et moi quitterons probablement le Québec d’ici 1 an ou 2.
      Si vous êtes dans la région de l’Outaouais, vous rencontrerez plusieurs personnes qui font pareil.»
      Héhéhé.. comme dirait johnbull wawa-rond : « espèce de visage à deux &%*@$X faces…»

    • @ Souverain 20h09

      Parlant de Quebec bashing, je connais aussi des nationalisses que font du Canada bashing. Un appart ”minable” à 2,000$ par mois à Toronto…ouff, je veux bien croire que les apparts sont chers à Toronto mais à 2,000$ par mois, vous aurez pas un taudis. je m’excuse c’est de la désinformation. À 2,000$ par mois à Toronto, vous aurez un appart bien.

    • J’espère qu’on va se débarrasser de Marois assez vite avant qu’elle ne parte une guerre civile ou avec un autre pays comme l’Angleterre par exemple, elle a la même bassesse de langage que souverain.

      C’est pas étonnant qu’on perde des emplois et qu’on ne soit plus capables d’en créer, la vidéo qui montre un anglophone qui crie de libérer les Anglais alors qu’on voit du feu et une arme, c’est rien pour attirer les touristes étatsuniens et sa déclaration qui se mêle des problèmes de l’angleterre en leur disant quoi faire et qui va se retrouver un peu partout demain, c’est rien pour attirer des investissements non plus. Les gens de l’extérieur du Québec pensent surement qu’il y a une guerre civile au Québec mais elle s’en sacre, elle son argent est fait et elle n’a pas de problème jusqu’à temps que toutes les maguilles qu’elle a fait pour ça soient découvertes à la commission Charbonneau du moins.

    • @ 1burdon2 = anthrax = be-bop-a-lula = bozo-les-culottes = buck-chevre = bulb = c.c. = calfeutrage-de-trou = canabananistan = canadistan-bananistan = caqueux-qui-caquette = clem42 = crapouillot = dr-zipper = enveloppe-brune-liberale = federaleux-federaste = Federaste-Soumis = har-peur-la-grande-peur = huguette = hum-y-a-bon-la-banania = jaclay = johnbulle (avec un e) = kassandra.jeantessa = la-nation-quebecoise = legaulois = le_fouiglitout = manwiththegoldengun = ma-tante-Charlotte = micejoki = nousnoune = nunu = paquetage-du-trou = parti-vire-capot = passetoutgrain = peteuxslack = salamikoum-alakazoum = sir jean-baptiste botul = the-french-canayen-triste = tickets = timag = tiplon

      Par rapport au thème de ce blogue, j’aimerais savoir qui vous emploie pour écrire toutes ces inepties à longueur de journée. Il me semble qu’un bénéficiaire du BS ne devrait pas avoir les moyens de se payer l’Internet. Je sais par ailleurs que le RRQ emploie des gens pour monopoliser les blogues et les médias sociaux. Seriez-vous l’un d’eux par hasard?

    • @play_moutte 6 septembre 2013 21h02
      « Pour les deals immobiliers Monsieur Souverain, adressez-vous à Remax ou à Royal Lepage. Pas à nous. On a d’autres chats à fouetter que d’aider votre bru.»
      Ah monsieur, je vous comprends : avec Couillard et les membres du PLQ qui songent à vendre des drapeaux du Canada et des médailles de la divine Elizabeth pour financer le parti qui est dans la dèche, pas surprenant que des «chats» doivent se faire fouetter et des «brebis» doivent se faire tondre par les temps qui courent !
      J’ai ouïe dire que la SPCA vous avait à l’œil pour cruauté «animale»…
      Héhéhé..

    • @play_moutte 6 septembre 2013 21h23
      D’accord pour «bien»…: dites-moi: dollar pour dollar, aurez-vous quelque chose de mieux à Montréal ? et «dollar pour dollar», aurez-vous une plus belle maison au Québec ?
      allez, j’attends votre «désinformation»…

    • Un mendiant: “Monsieur il faut bien que je vive”

      Talleyrand : “Je n’en vois pas la nécessité.”

      Avec cette histoire de crucifix, l’hypocrisie est totale ! Accepteriez-vous que quelqu’un se présente chez vous et qu’il vous déclare on va vous laissez le magnifique dessin que votre enfant de 5 ans a fait et qui est collé sur le frigidaire mais par contre on va sortir le frigidaire et le meubles importants de votre maison.

      C’est ça qui se passe les Québécois ouvrez les yeux. Ce qui a était important à votre point de vue jusqu’à maintenant, les valeurs sur lesquelles vous avez élevé vos familles sont remplacées par des valeurs inventées de toutes pièces par ce gouvernement pour le besoin du parti québécois de partir une chicane avec Ottawa.

      Comment pouvez-vous vous laisser avoir comme ça ?!

      C’est une rhétorique péquiste qui ne colle pas une seconde avec la réalité ! Si vous dites que avec Nietzche que l’idée de dieu est morte, il va vous falloir comme lui tuer aussi l’idée de l’humain aussi et devenir sur-humain ou sous-humain bientôt. Plutôt sous-humain avec marois. Avec quelles valeurs ou au nom de qui empêcherez-vous les euthanasies dans les hôpitaux par exemple ou de couper encore plus dans le b.s. Marois ne voit pas la nécessité que ces gens-là vivent. S’il n’y a rien de sacré pourquoi et avec quelle idée les défendez-vous ?

      Tout ce qu’on a d’hommes sages vous disent de ne pas entrer dans des guerres de religion, il y en a juste une qui jappe à la lune…

    • À lire les fédéralistes qui sont en pâmoison devant Toronto et le ROC et qui méprisent tout ce qui se fait au Québec, je me demande pourquoi ils hésitent tant à déménager vers de «meilleurs horizons»..
      Faut être masochiste ou trop pauvre pour le faire non ?
      À moins que…
      Héhéhé

    • En entendant la nouvelle, j’ai pensé aux jeunes qui rentrent au cégep et à l’université. Ok, plusieurs ont un emploi pendant l’année scolaire mais pas tous.

    • Si les fédérastes sont en pamoison devant Toronto où la vie coute une fortune, ils n’ont rien vu :

      qu’ils traversent leurs adorables Rocheuses, direction Vancouver… des maisons nornales à + de un million de dollars… des loyers exorbitants…. cadeau des riches immigrants asiatiques qui déferlent sur la city et qui ont monté le cout de la vie… je sais, ce n’est pas Gastown. le coin malfamé de Vancouver..in the east end of downtown Vancouver …

      Mais ca, c’est un autre pays…

    • Au moins, il y a 100 intellectuels réunis contre la charte, on peut espérer que le peuple s’en mêle et manifeste contre ça et contre ce gouvernement stupide. Il ne peut pas y avoir de progrès économique sans paix social. Marois et souverain cherche seulement la guerre et l’affrontement.
      Je ne sais pas pourquoi on endure ça au Québec ou on a toujours vécu en paix. Les vrais ismalistes c’est souverain et Marois et tous ceux qui appuient des projets de lois mal foutus et faits uniquement pour mettre le trouble.

    • @ ticasque

      16h57: Je croyais que le “délire” de la conspiration était limité aux séparatistes… Merci de nous démontrer que les fédéralistes en sont tout autant atteints!

      Et prière de ne pas me mettre dans votre petite guerre d’enfant de première année, à 20h20 vous m’imaginez être quelqu’un d’autre… Faites quelques recherches sur internet, vous verrez que mon nickname est là depuis pas mal longtemps… Probablement avant que vous ne sachiez écrire… :))

    • @ Souverain 21h42

      Je ne suis pas du domaine de l’immobilier mais pour fin de discussions, disons ceci:

      Dollars pour dollar, mettons 2,000$ par mois, oui bien sûr, vous aurez deux fois mieux à Montréal qu’à Toronto, puisquà Toronto l’immobilier est 2 fois plus cher qu’à Montréal. Même chose pour une maison, quelque chose qui vaut 300,000$ à Montréal en vaudra 600,000$ à Toronto. Donc dollar pour dollar vous avez 2 fois mieux à Montréal. On est bien d’accord M. Souverain.

      Si vous allez au Nouveau Brunswick, dollar pour dollar vous aurez 2 fois mieux qu’a Montréal

      Si vous allez au Mexique, dollar pour dollar, vous aurez 2 fois mieux qu’au Nouveau Brusnwick.

      Si vous allez en Bolivie, dollar pour dollars vous aurez 2 fois mieux qu’au Mexique.

      Si vous allez au Viet Nam , dollar pour dollar vous aurez 2 fois plus qu’en Bolivie.

      Vous voulez que je continue?

    • 2e essaie (ici)

      @ SuperCass

      Tu écrivais le 5 septembre 2013 à 20h07:

      “”@micejoki (et pour @boston)

      Allez voir le statu de Westminster de 1931 (source: Wikipédia):…

      Conclusion: le Canada est INDÉPENDANT de l’Angleterre, et par conséquent la Canada n’a rien a cirer de la reine (ou d’un futur roi). Le GG est un poste purement symbolique””

      Je suppose que tu écrivais cela à cause de la QUESTION que j’ai posé à boston: “Pourquoi un soldat DOIT jurer fidélité à Reine d’Angleterre si on a rien à voir avec l’Angleterre? ”

      Tu répond le 6 septembre à 13h15:

      “” @micejoki

      Je n’ai jamais eu a jurer fidélité à la reine! D’où sortez vous pour poser cette question ???””

      Tous les employés du fédéral incluant les soldats DOIVENT jurer fidélité à la Reine d’Angleterre… Demandez à n’importe quel employé fédéral ou n’importe quel soldat du Canada… C’est une obligation ce serment à la Reine!

      Donc Pourquoi? Si on a rien à foutre de la Reine et de l’Angleterre…. Êtes-vous capable de répondre à ça?

    • Cette pseudo-charte des valeurs du P. du Q. est une machination et nous allons tout simplement la détruire en la brûlant sur la place publique si nécessaire. Voilà!

    • @S.P.Q.R.

      Vous avez vraiment une mentalité de BS. Dépensons, empruntons lorsque le Québec ne sera plus capable de payer ou d’emprunter, on va demander aux Canadiens hors Québec de nous secourir.

      Vous êtes une honte pour tous les Québécois qui ont le courage et l’honneur de payer pour les dépenses qu’ils encourent. La plupart des Québécois sont responsables de leurs actes de leurs dépenses.

      Cependant, je sais qu’il y a des extrémistes qui se conduisent comme des marins ivres qui débarquent dans un port après plusieurs en mer.

    • micejoki 6 septembre 2013 22h47

      C’est de l’écoeurement, pas du délire. Un autre qui semble écoeuré, Fritz2 6 septembre 2013 21h32

    • Il semble que tout va bien selon la marquise de Charlevoix.

      Mais quelle gang de bouffons avons-nous comme gouvernement? C’est incroyable, la perte d’emplois au Québec est très importante lorsque l’on constate que les emplois dans le reste du Canada augmentent. Malgré tout, ce gouvernement dit qu’il n’y a pas de problèmes.

      vite dehors ce gouvernement inepte.

    • .
      Les revenus de l’État sont à la baisse.
      Les dépenses de l’état sont à la hausse …. et …. le taux directeur des banques centrales montera d’ici 1 ou 2 ans ce qui accroîtra encore plus les dépenses de l’état et diminuera la consommation puisque plusieurs québécois sont trop endettés … donc diminuera encore plus les revenus de l’État … Imaginez si la cote de crédit du Québec est abaissée !

      Marois, Couillard, Legault, Coderre, Labeaume ou n’importe qui d’autre, … y’en a pas un qui va pouvoir résoudre le problème …. c’est comme le réchauffement global !

      Quand on voit sur ce blogue toutes ces interventions de nature purement partisane, idéologique ou trollique …. on comprends ce que veut dire “avoir les dirigeants qu’on mérite” !

    • @ Lucie 1198
      Je ne suis pas aveugle au contraire suis réaliste , depuis 1976 les péquistes et les libéraux ont gérés le Québec bravo a ces petits politiciens et comme résultat
      une des provinces la plus pauvre du Canada ,sommes les plus taxés en Amérique du nord ,une dette astronomique 258 milliards, et pour finir nous recevons pour 7,6 milliards de la péréquation , j’oubliais aussi la province la plus corrompue ,il faut être masochiste pour croire encore aux discours de ces politiciens , souffrez-vous d ‘aveuglement volontaire ? si ma taxe scolaire a augmentée de $600 a $825 c’est la faute a Pauline qui nous a encore menti… a 90% dans ce quartier de REPENTIGNY sommes enragés de cet autre vol ….

    • C’est très triste en fait, mais ça me fait rire aux larmes. Dans une administration (province, contrée, pays, sous-ensemble … peu importe le terme) où 43-45% des ayant droit de vote ne paient pas un sou d’impôts (et peut-être 55% paient moins de 1000$ par an), comment pouvez-vous espérer réduire les dépenses? Changer les garde à 7$ pour des gardes à 12$ par exemple!
      Impossible avant le mur … qui est loin à cause de la force de l’économie canadienne.

    • @ ticasque (et tous ceux qui se sentirais concerné)

      23h09: Le plus drôle, c’est le fait que certains séparatistes me mettent avec les fédéralistes… et que des fédéralistes me mettent avec les séparatistes (en me disant que je suis un tel…)

      Assez amusant les enfants de première année d’un coté comme de l’autre…
      (On dirait que mon père est plus fort que le tien…)

      Alors je vais répéter certaines données:

      1-Je suis uniquement moi (micejoki)
      2-Je suis séparatiste
      3-Je ne suis pas péquiste
      4-J’ai travaillé pour le gouvernement fédéral
      5-Je suis retraité et très très heureux de l’être…
      6-J’ai énormément confiance à notre jeunesse, contrairement à certain vieux…
      7-Je demeure au Québec…
      8- Je prend pour les Bruins de Boston! :))
      9- Si vous voulez d’autres informations, pas de problème! je n’ai rien à cacher… comparativement à la majorité des politiciens…. :)))

      Go Bruins Go!

      et

      Vive le Québec Libre!

      Maintenant vous pouvez lancer vos roches d’un coté comme de l’autre…. J’ai mis mon armure… :)))

    • @micejoki

      Voir ma réponse dans le sujet approprié…vous vous trompez de sujet ici…

    • @ rexterras

      23h41: Faut faire attention quand on parle des gens qui ne paient pas d’impôt! Pour y avoir travaillé, je peux vous confirmer que des gens âgés (avec de simple revenu de pension) paient de l’impôt même si leur revenu total est inférieur à $20,000….

      Et d’un autre coté des gens qui ont des revenus de plus d’un Millions de $$$$ n’en paient pas… Naturellement ne me demandé pas de nom que j’ai vu, je suis lié par le secret… Mais les journaux ont fait état assez souvent de certain comme Paul Martin qui avec ses abris fiscaux ne paie pas un sour d’impôt…

      Ne venez pas me dire qu’il est une exception… Plusieurs Millionnaires ont les moyens de se payer des abris fiscaux avec les lois telles qu’elles existent…

      Alors les 43% qui ne paient pas d’impôt ne sont pas nécessairement que des pauvres… loin de là!

    • La théorie Keynésienne dit qu’il faut emprunter pour s’en sortir. Cette théorie est enseignée dans toutes les Universités. Obama l’a appliqué et ça marche. Faisons comme lui empruntons. On paiera dans 35 ans lorsque ça ira mieux.

    • Ah…la gouvernance souverainiste!!!

    • Le très pédant ancien PM du Kwébec, Sieur de la Landry, déclarait un jour que le Québec serait la 28ième puissance économique mondiale advenant la naissance de la république bananière du Kwébec. Sur Wikipedia l’autre jour, je lisais que l’État de New York aux USA, était plutôt la 26ième puissance économique mondiale. Ce qui mettrait la future République bananière du Kwébec deux rangs seulement après l’État de New York. Ce qui me semble invraisemblable du point de vue de la logique. En fait, les problèmes actuels du Kwébec sont causés par une seule chose: le Fédéral. Je devrais dire tous les problèmes sont causés par le Fédéral; les canards qui perdent des plumes en hiver, les autos qui perdent de l’huile à transmission, les clochers d’église qui laissent passer la pluie etc. Tout, tout et tout est causé par le fédéral. Sincèrement, je pense cependant que les pkisses vont avoir la population à l’usure, ils auront et gagneront leur référendum sur la nouvelle république bananière. C’est le sentiment qui se dégage de mes conversations. Au moins là, le fédéral n’aura plus à financer RDI (réseau de l’Indépendance), ni les allocations familiales du Kwébec, ni la péréquation. Ce qui sera bénéfique pour le Canada de ne plus avoir à financer ce canard boiteux qu’est le Kwébec. Une fois l’indépendance réglée, on pourra donc se mesurer au Kosovo ou à l’Uruguay, ce qui entraînera une montée de fierté pour les pkisses. Quant à moi, je regarderai le tout du coin de l’oeil en souriant à partir de ma nouvelle résidence quelque part au Canada anglais. Je rirai du Kwébec et de ses sbires du nationalisme palestinien Kébécois.

    • Depuis un an, il y a beaucoup d’incertitudes, les reculs et les règlements irréfléchi du gouvernement ont créé ce ralentissement économique au Québec. De plus, la commission Charbonneau est une bonne chose, a la condition de ne pas exagérer avec ce show comme le fait la PQ présentement. Prenons exemple des autres provinces qui règle le problème de façon moins démonstrative. Il faut punir les gens qui ont fraudé sans détruire toute expertise des organisations Québécoise.

    • En demandant le statut d’Indiens associés au Gouvernemint, les pékyssses n’auraient presque plus de pôblèmes identitaires finalelement. Plus besoin de chartes. Plus besoin d’impôts. Plus besoin de taxes. La grosse vie, quoi! Je demande de suite ma carte de crédit à Titine.

    • Bonjour,

      C’est la façon de calculer le taux de chômage qui n’est pas adéquat. Ainsi, un prestataire d’assurance-emploi qui n’est pas à la recherche active d’un emploi n’est pas considéré comme un chômeur, c’est ridicule. Cela fait dire à ceux qui font des calculs savants par exemple que le taux de chômage en Gaspésie est de 16% alors qu’en réalité il s’élève à 35%. C’est le taux d’inactivité de la main d’œuvre en mesure de travailler qui est pertinent. Le reste c’est de la foutaise. La nouvelle politique des Conservateurs qui obligent les travailleurs saisonniers à se chercher activement un emploi qu’ils ne trouveront jamais aura pour effet de faire baisser le taux de chômage chez-nous. Théoriquement, avec un taux véritable d’inactivité des travailleurs de 35%, on pourrait atteindre sur papier, théoriquement, le plein emploi. Ça c’est nourrissant n’est-ce-pas!

      Gaston Langlais – Gaspé.

    • @glanglais
      Vous vous êtes quelque peu fourvoyé dans votre raisonnement. Si les travailleurs saisonniers sont obligés par la nouvelle législation à se chercher un emploi, ils seront alors comptabilisés comme chômeur. N’est considéré comme chômeur, comme vous l’avez exprimé, que ceux qui se cherchent activement un emploi.

    • Il existe un moyen infaillible de payer moins d’impôts et de taxes, le clan paneton

    • C’est ce qu’a compris Jacques Villeneuve et Céline Dion

    • Pour l’économie, pourquoi ne pas demander des conseils à nos ” Honorables” membres du Sénat ?

      Ceux qui n’ont pas été élu mais ont été nommé par décisions bassement politiques et rendent des décisions sur des lois qui ont été pourtant voté par les élus du peuple…

      On peut leur faire confiance puisque la GRC surveille leurs activités en ce moment…

      une République de Banane dans un régime colonial

    • Avec 40% d’analphabets fonctionnels au Québec et compte tenu du taux de décrochage dans les écoles, 30% au secondaire, 40% au CEGEP et a l’université, ça va être dur de créer de l’emploi icitte.
      Une chance qu’on a des bonnes commissions scolaires pour remédier a ça.

    • Je ne comprendrai jamais ce qui se passe dans la tête d’une personne qui recoit un coup de téléphone du 1er Ministre qui l’informe qu’il le nomme Sénateur puisqu’il est du même Parti que lui et qu’il s’attend à son appui partisan, pour accepter ou non des lois qui ont pourtant déja été voté par des élus !

      Ca dépasse l’entendement, que cette personne se sente soudainement investi d’un pouvoir, sans avoir été élu… et rendre des décisions sans respecter la démocratie…

      On me le demanderai, et je me sentirai insulter qu’on me le propose, la démocratie, ce n’est pas ca !

    • @ teddybear alias Fritz2, cotenord_7 et le reste…

      Vous passez votre temps à réduire les québécois à des moins que rien !

      Ce matin vous les traitez d’analphabétes ! or votre mot “icitte”… c’est pas trés fort..fort…

      Laissez donc les québécois tanquils, ils vous ont accueillis à bras ouverts dans les années alors que vous étiez immigré en provenance de l’Allemagne de l’Ouest.

      Intégrez-vous donc ! bon sang !

    • Titine et le Pot au Lait

      Perrette sur sa tête ayant un Pot au lait
      Bien posé sur un coussinet,
      Prétendait arriver sans encombre à la ville.
      Légère et court vêtue elle allait à grands pas;
      Ayant mis ce jour-là, pour être plus agile,
      Cotillon simple et souliers plats.
      Notre laitière ainsi troussée
      Comptait déjà dans sa pensée
      Tout le prix de son lait, en employait l’argent,
      Achetait un cent d’œufs, faisait triple couvée;
      La chose allait bien par son soin diligent.
      Il m’est, disait-elle, facile,
      D’élever des poulets autour de ma maison:
      Le Renard sera bien habile,
      S’il ne m’en laisse assez pour avoir un cochon.
      Le porc à s’engraisser coûtera peu de son;
      Il était quand je l’eus de grosseur raisonnable:
      J’aurai le revendant de l’argent bel et bon.­
      Et qui m’empêchera de mettre en notre étable,
      Vu le prix dont il est, une vache et son veau,
      Que je verrai gambader au milieu du troupeau?
      Perrette là-dessus saute aussi, transportée.
      Le lait tombe; adieu veau, vache, cochon, couvée;
      La dame de ces biens quittant d’un oeil marri
      Sa fortune ainsi répandue,
      Va s’excuser à son mari
      En grand danger d’être battue.
      Le récit en farce en fut fait;
      On l’appela le Pot au Lait.

      Jean de La Fontaine.

    • @ Samati

      Bonjour,

      Ce que j’ai oublié d’écrire en faisant trop vite ce matin c’est qu’une foule de travailleurs saisonniers même s’ils paient des cotisations à l’assurance emploi n’ont plus accès aux prestations. C’est maintenant au delà de 40% de ces travailleurs. C’est également vrai et vous avez raison que si le gouvernement pousse les prestataires à se trouver un emploi, automatiquement ils viennent gonfler le taux de chômage. Dans les faits cela représente d’après mes observations entre 1.5 et 2% d’accroissement du taux de chômage. Ce qui demeure paradoxal c’est que des travailleurs dans une communauté donnée sont tous sans emploi et que le taux de chômage au même endroit soit à peu près nul. Merci pour avoir détecté mon imprécision.

      Gaston Langlais – Gaspé.

      Gaston Langlais – Gaspé.

    • Jolis tous ces chiffres et ces statistiques.

      Tellement joli qu’on a envie de jouer avec…

      En 2010, Munir Sheikh directeur de Statistique Canada démissionne après la décision du gouvernement Harper d’abandonner le formulaire long du recensement.

      Ensuite, le gouvernement Harper coupe entre 34 et 54 millions du budget de Statistique Canada, entraînant l’abandon d’enquêtes et congédiement de personnel.

      Tous les pays qui tiennent des statistiques économiques, jouent avec les chiffres, histoire de ne pas être décotés et de ne pas faire peur aux investisseurs. De plus, le calcul des différentes statistiques, incluant celles de l’emploi, ne s’effectue pas de la même manière et selon les mêmes critères d’un pays à l’autre.

      Bref, faut prendre ces chiffres avec une mine de sel…

      Aux USA par exemple, le taux officiel de chômage est de 7,3%, mais selon plusieurs analystes le taux réel serait plutôt d’un minimum de 14,3 et pourrait même atteindre les 23%.

      La seule «statistique» à laquelle on peut se fier, c’est la facilité ou la difficulté qu’ont les gens de notre entourage à se trouver un emploi.

      Selon ce critère, j’ai beaucoup de difficulté à croire que le taux de chômage diminue au Canada et aux USA, et si oui, cela ne pourrait qu’être une diminution temporaire et conjoncturelle, car rien ne laisse entrevoir la moindre reprise sérieuse de la croissance de l’économie mondiale.

      On verra…

    • @ Roumbec2, 04h47

      Bonjour M. Lavoie,

      Je voudrais félivciter Roumbec2 pour son bon propos à 04h47 , propos très pertinent. Et vous savez quoi Roumbec2, au sujet de cette belle-mère préférée de Madame Marois qu’est Bernard Landry… cette histoire de 28e économie mondiale (le Québec) , eh bien ça c’est du Bernie tout craché.

      Car comme nous le savons tous, et comme le journaliste Michel Vastel l’a dit dans sa biographie sur cette belle-mère qui est aussi prof de latin à ses heures, Bernie n’était pas seulement enflé de sa petite personne mais aussi dans ses calculs économiques.

      Il y eu le cadeau de Bernie donné à Pierre Karl Péladeau via la Caisse de Dépôt pour que Vidéotron ne tombe pas dans les mains des vilains Ontariens (Rogers). Cette niaiserie nous a coûté un milliard de $ (ou est-ce plus?) à nous les Québecois suite à la débandade boursière du titre. Tant qu’à moi, Rogers aurait mauditement été mieux de l’acheter Vidéotron…

      Et aussi, parlez-en aux gens de la Gaspésia, ‘’ce bébé de Bernie’’: un flop monumental qui nous a coûté à nous les nonos payeurs de taxes $350 millions . Cette usine a finalement réussi à produire un seul rouleau de papier de toilette (c’est quand même pas trop pire…) . Mais à $350 millions le rouleau, ça fait cher la feuille. J’espère que le gars qui l’a acheté (ce rouleau) n’avait pas la turista. Car nu- z’ôtes au Québec, suite à cette affaire, on l’a tous pognée.

      -wawa_rond

    • A voir aujourdhui le mariage princier d’une fille à Desmarais avec un prince belge….

      Jean-Chrétien sera de la fête où on a mobilisé presque toute une île à Montréal

      Aprés le Domaine Sagard de 76,3 km², voila maintenant des blasons princiers, mais jusqu’où l’ambition peut-elle aller ?

      Au fait, non ! vous n’êtes pas invité !

    • - Je commence à comprendre, dit le petit prince. Il y a une fleur… je crois qu’elle m’a apprivoisé…

      - C’est possible, dit le renard. On voit sur Terre toutes sortes de choses…

      - Oh! ce n’est pas sur la Terre, dit le petit prince.

      Le renard parut intrigué:

      - Sur une autre planète?

      - OUI

      - Il y a des chasseurs, sur cette planète-là?

      - NON.

      - Ça c’est intéressant! Et des poules?

      - NON.

      - Rien n’est parfait, soupira le renard.

    • @ Colon-Soumis =1burdon2 = anthrax = be-bop-a-lula = bozo-les-culottes = buck-chevre = bulb = c.c. = calfeutrage-de-trou = canabananistan = canadistan-bananistan = caqueux-qui-caquette = clem42 = crapouillot = dr-zipper = enveloppe-brune-liberale = federaleux-federaste = Federaste-Soumis = har-peur-la-grande-peur = huguette = hum-y-a-bon-la-banania = jaclay = johnbulle (avec un e) = kassandra.jeantessa = la-nation-quebecoise = legaulois = le_fouiglitout = manwiththegoldengun = maudicon = ma-tante-charlotte = nousnoune = nunu = paquetage-du-trou = parti-vire-capot = passetoutgrain = peteuxslack = salamikoum-alakazoum = sir jean-baptiste botul = the-french-canayen-triste = tickets = timag = tiplon

      Cher Colon-Soumis (13h23),

      En quoi ça vous dérange que Mlle Desmarais marie un prince belge?
      En quoi ça vous dérange que Jean Chrétien soit de la fête? (En passant, on écrit “Jean Chrétien” et non pas “Jean-Chrétien” – vous confondez avec le compositeur).
      En quoi ça vous dérange que la superficie du domaine Sagard soit de 76,3 km carrés?
      Pourquoi n’avez-vous pas été invité au mariage?
      En quoi cette nouvelle est-elle reliée au thème du blogue?
      Il existe des journaux spécialisés pour ces potins sans intérêt qui vous empêchent de dormir. Ce blogue est pour les gens sérieux qui règlent les vrais problèmes de la république-de-bananes-du-Québec-bananistan-banania-trou. Si on passe notre temps à parler des princes et des princesses, on n’avancera pas dans notre discussion sur le chômage et l’emploi et il va y avoir autant de chômeurs quand on va aller se coucher ce soir. Là on va vraiment mal dormir.

    • @tous et à fritz en particulier :
      Puis-je suggérer à chacun d’entre vous de faire imprimer mon commentaire expliquant pourquoi vous êtes «Québécois» quand ça fait votre affaire :
      « À Montréal, le coût de la vie est parmi les plus faibles en Occident. Qui plus est, la sécurité et la QUALITÉ DE VIE Y SONT TRÈS ÉLEVÉS (les majuscules sont de moi), selon des études comparatives de Mercer. L’immobilier est le poste de dépenses le plus important d’une famille. À Montréal, un bungalow se vend 202 000 $, selon une étude de Royal LePage. Mais dans les autres grandes villes canadiennes, il faut mettre le gros prix: 272 381 $ à Ottawa, 359 211 $ à Toronto et 481 667 $ à Vancouver.
      ” Le marché immobilier à Toronto est complètement différent “, constate Marc Pinsonneault, qui vit à Toronto depuis 12 ans. Des gens qui vivaient à Québec dans une belle maison de 250 000 $ avec un terrain et une piscine creusée vont payer plus d’un million de dollars à Toronto pour une maison équivalente dans un quartier résidentiel reconnu ” dit-il.
      Si la valeur de la propriété est plus élevée, les frais afférents seront en conséquence: plus de taxes, plus d’assurances .Le prix de l’école fait aussi une énorme différence.»
      Et pour ceux qui chialent contre les frais de garderie et le coût des cure-dents biologiques, au Québec, voici ce qu’on pouvait lire sur R-C: Frais de garde à Toronto : l’ÉQUIVALENT D’UNE DEUXIÈME HYPOTHÈQUE (les majuscules sont toujours de moi) (Radio-Canada 15 mai 2012) L’Ontario est la province où les frais de garde sont les plus élevés au pays.
      Poupon : 1500 $ à 2000 $/mois
      Bambin : 1000 $ à 1500 $/mois
      Préscolaire : 600 à 1000 $/mois
      Conclusion:
      Bien sûr, si l’envie vous prend d’y déménager, vous aurez le plaisir de voir le flag canadien partout partout, vous ne serez plus dégoûtés à la vue de notre magnifique fleur de lys et, ultime et réconfortante jouissance : tout le monde est fédéraliste !
      Robert Alarie
      P.S. En ce qui concerne la «culture» torontoise ou ontarienne, j’ai la version originale quand je vais aux USA

    • Je suis le chien qui ronge l’os…

      en le rongeant…je prend repos…

      un jour viendra,qui n’est venu…

      où je mordrai…qui m’a mordu…

      (vieux proverbe francais écrit au dessus de la porte de l’ancien bureau de poste du vieux Québec)

    • Merci souverain pour vos recherches révélatrices, cependant les fédérastes-fédéraleux ont les oreilles bouchées… comme les 3 petits singes asiatiques :

      ▬ je ne vois rien, je n’entend rien, je ne dis rien…

      sauf qu’ici, ils disent n’importent quoi !

    • “À Montréal, le coût de la vie est parmi les plus faibles en Occident. Qui plus est, la sécurité et la QUALITÉ DE VIE Y SONT TRÈS ÉLEVÉS ”

      C’est a se demander pourquoi on voit tant d’itinérants a MTL.

    • @souverain 14h21

      Le coût de la vie est évidemment beaucoup plus élevé à Toronto qu’à Montréal, notamment à cause du prix des maisons. Les salaires y sont toutefois plus élevés; l’impôt et les taxes municipales y sont plus bas. Je n’ai pas la compétence économique pour dire où on vit le plus riche.

      Pour ce qui est des garderies, vous auriez pu continuer jusqu’à l’université où ça coûte seulement $200 par mois ici, ce qui est absurde. Les garderies coûtent en fait plus cher que $7 par jour ici, mais le gouvernement paie le reste avec notre impôt et avec de l’argent emprunté. Un jour ça va casser.

      Pour ce qui est de la qualité de vie, ce n’est pas aussi bon qu’on veut bien nous laisser croire. Quand on fait des comparaisons économiques entre le Québec et l’Ontario ou l’Alberta, les politiciens nous arrivent toujours avec la qualité de vie ici. On a effectivement de bons restaurants à Montréal, mais à Toronto aussi. Même chose pour les arts et bien des choses intangibles. Par contre, ici les infrastructures routières tombent en ruines, le métro tombe en panne presque quotidiennement et l’État se mêle de tout, jusqu’au prix du lait et du pain. Donc, j’en prends et j’en laisse.

      Il est faux de dire qu’il n’y a pas de culture à Toronto et aux États-Unis. Elle n’est pas identique à celle d’ici, mais si la culture était partout pareille on ne pourrais pas appeler ça de la culture.

      Je suis Québécois autant que vous. Les séparatistes n’ont pas le monopole de notre identité. Je vais rester ici même si je connais plusieurs endroits où on vit mieux. J’ai atteint un âge et j’ai une situation familiale où déménager est devenu trop compliqué et trop coûteux. Si j’étais jeune, j’y songerais sérieusement.

    • @teddybear 7 septembre 2013 10h55
      Vous écrivez : «Avec 40% d’analphabets fonctionnels au Québec et compte tenu du taux de décrochage dans les écoles, 30% au secondaire, 40% au CEGEP et a l’université, ça va être dur de créer de l’emploi icitte.»
      Voici pour vous, soldat teddybear et pour johnbull le wawarond de bicarbonate14 ainsi que pour Fritz2 :
      La Presse canadienne 9 février 2009
      Statistique Canada – Le décrochage scolaire a augmenté au Québec sous les libéraux
      Le Québec affiche d’ailleurs la pire performance des provinces canadiennes, après le Manitoba.
      Québec — Loin de se résorber, le fléau du décrochage scolaire est en expansion au Québec depuis que les «LES LIBÉRAUX ONT PRIS LE POUVOIR» (les majuscules sont de moi).
      En 2000, 26 % des jeunes du secondaire du réseau public quittaient l’école sans diplôme. L’an dernier, c’était le cas pour près de 29 % d’entre eux.
      En milieu défavorisé, c’est encore pire et dans des quartiers comme Pointe-Saint-Charles et Parc-Extension la proportion dépasse les 40 % !
      Or, qui sont les députés de ces circonscriptions ?
      Dans Pointe Saint-Charles : Marguerite Blais, députée LIBÉRALE
      Quelle langue parle-t-on à la maison ?
      Plus de 28 % des gens ne parlent que l’anglais et votent majoritairement fédéralistes !
      Dans Parc Extension : Gerry Sklavounos, député LIBÉRAL
      Quelle langue parle-t-on à la maison ?
      Plus de la moitié des gens parlent une langue autre que le français et
      l’anglais et votent inconditionnellement fédéraliste !,
      En 2003, avant de prendre le pouvoir, les libéraux de Jean Charest avaient pourtant fait de la lutte contre le décrochage scolaire une de leurs grandes priorités d’action. M. Charest s’était engagé alors à accroître le taux d’obtention du diplôme.
      À ce chapitre, le Québec affiche d’ailleurs la pire performance des provinces canadiennes, après le Manitoba, selon les données de Statistique Canada.

      En attendant, au Québec, chaque année, plus de 18 200 adolescents rejoignent les rangs des décrocheurs des années précédentes, se retrouvant eux aussi non seulement sans diplôme, mais certains diront sans avenir. »
      Que proposent les jeunes libéraux ?
      Ouvrir les bars jusqu’à 05h30 !!
      Que disent des gens comme johnbull-wawarond-bicarbonate14 et Fritz pour faire de la propagande et de la désinformation ?
      Que ce sont les francophones «BS» qui sont souverainistes !
      Quelle est la VÉRITÉ ?
      Les «BS» votent fédéraliste et font du Québec, grâce au PLQ : UNE RÉPUBLIQUE DE BANANES !

      Robert Alarie
      P.S.@Fritz: prochaine fois que vous accuserez le PQ de faire du Québec une «République de bananes», auriez-vous la décence de réfléchir et de ne pas faire de vous un johnbull-wawarond-bicarbonate14 !

    • @ wawa_rond,
      commentaire de 13.03 heure,
      au 7 de Septembre 2013.

      Bonjour,

      Bien sûr que le Québec baisse le niveau de vie du Canada. Et ça leur latin de service soit Monsieur Bernard El Latino Landry qui faisait du Yves Michaud mi-frette avec une locution latine chaque jour pour éberluer nos péquistes qui n’y voyaient que du Feu sans la boucane du Ti Poil fondateur. Car dans cette nation des p’tits bouttes nationalistes à 5 pieds et 2, les yeux bleus, cela est tout à fait « en masse » pour eux Autres dans ce p’tit Québec.

      En concluant, wawa_rond, n’est ce pas le même El Latino Landry qui se trompait toujours dans ses prévisions économiques d’une « COUPELLE DE ZÉROS » comme nous constations au prolongement du Métro de Laval ainsi qu’avec la Gaspésia.

      Car ce vieux satyre promit au tapon de péquistes la « souveraineté dans 1000 jours », ce vieux sadique en se trompant encore d’une coupelle de zéros comme disent nos fiers nationalistes,ces fiers défenseurs du fait français en le « BARAGOUINANT ». Car bien sûr, notre bande de 5 pieds 2 et les yeux bleus ne verront jamais le GRAND SOIR de leur vivant car l’erreur d’une coupelle de zéros de El Latino fait passer la « pseudo souveraineté dans 100,000 jours au lieu du mille. Comme bien de m’affirmer un ancien péquiste défroqué avec sa semblable qui opinait furieusement du bonnet, c’est « PAS DEMAIN LA VEILLE ». Au plaisir, John Bull.

    • @ teddybear

      - «C’est a se demander pourquoi on voit tant d’itinérants a MTL.»

      Ouais…

      C’est pas comme aux USA, où à New York on recence 29 000 familles vivant dans des abris, une augmentation de 80% par rapport à 2002.

      C’est pas comme aux USA, où des villes comme Détroit, San Bernardino, Stockton, Harrisburg, Jefferson County, déclarent faillite. D’ailleurs d’autres villes risquent la faillite, selon Warren Buffett…

      Rappelez-moi le nombre de villes en faillite, au Québec..?

      Hein ?

    • “Rappelez-moi le nombre de villes en faillite, au Québec..?”

      Au Québec les villes ont pas le droit de faire faillite,question impertinente.

    • @souverain
      Comme vous nous le faites remarquer dans votre dernier message ainsi que dans ceux de d’autres blogueurs, la situation économique et sociale du Québec laisse à désirer sur plusieurs points. Malheureusement la province est enfermée dans un immobilisme destructeur, le fameux modèle québécois (passé date) qui nous empêche de nous adapter aux conditions changeantes dans l’environnement international. Les gouvernements qui se sont succédés à Québec depuis les 20 dernières années ont été incapables de briser ce carcan. Il faut cependant souligner les efforts du gouvernement de L. Bouchard qui a fait quelques efforts modestes et connu des succès mitigés.

      Cet immobilisme explique également le peu d’intérêt que suscite la question nationale auprès de la population (moins de 30%). Celle-ci est tout à fait consciente que l’indépendance pour se réaliser nécessitera la remise en question de nombreux acquis et une grande flexibilité de tous les agents écononiques. Ces changements, la population dans sa très grande majorité, peu importe l’allégeance, n’est pas prête à les assumer.

      Ce dont ce que le Québec a besoin, c’est d’un gouvernement fort qui puisse contrer les groupes de pression organisés et enfin briser l’immobilisme dans lequel la province est plongée. Le mot moratoire devrait être interdit de citer de même que le mot acquis. Nous avons besoin d’une deuxième révolution tranquille, d’un nouveau Jean Lesage.

    • “Loin de se résorber, le fléau du décrochage scolaire est en expansion au Québec depuis que les «LES LIBÉRAUX ONT PRIS LE POUVOIR» (les majuscules sont de moi).”

      Ça rien a voir avec les libéraux ou les péquistes, l’éducation n’est juste pas une valeur chez les Québécois. Un jeune d’une famille francophone de 15 ans décroche en secondaire 2, haussement des épaules chez les parents, c’est pas grave tu iras travailler a” shop” avec ton père. C’est connut que les anglos et les néo-québécois, viet-namien et autres réussissent mieux a l’école que les” pure laines”, poussent leurs études plus loin aussi et parle pas juste le francais, la plupart des néo québécois parlent trois langues , le français, l’anglais et la langue maternelle, le pure laine a de la misère a bien parler sa langue maternelle. Et l’Éducation c’est de compétence provincial, c’est pas le méchant fédéral qui complote pour qu’on échoue a l’école.

    • @ teddybear

      - «Au Québec les villes ont pas le droit de faire faillite,question impertinente.»

      Autrement dit, rappelez-moi le nombre de villes du Québec dans la situation financière des villes américaines que j’ai nommées..?

      Re-Hein..?

    • @teddybear 7 septembre 2013 14h57
      «C’est a se demander pourquoi on voit tant d’itinérants a MTL.»
      D’après vous soldat teddybear, y aurait-il un rapport entre itinérants, décrochage scolaire et chômage ?
      Si oui, retournez à mon commentaire précédent concernant le décrochage !
      D’après vous toujours, y-a-t-il plus d’itinérants à Montréal qu’à Toronto à Ottawa ou Vancouver ?
      Question de mettre votre pendule militaire à l’heure, lisez ceci :
      Malgré une bonne performance économique, le constat est que la
      population torontoise s’enrichit dans l’appauvrissement ; les deux tendances
      évoluent simultanément. Une personne sur quatre à Toronto vit sous le seuil
      de la pauvreté, tel qu’il est défini par Statistique Canada. Concrètement,
      même si plus de personnes travaillent à Toronto qu’à Montréal, cela n’empêche
      pas une croissance plus importante du nombre de personnes itinérantes
      à Toronto qu’à Montréal.
      Pourquoi ? Parce que le fait de travailler ne met pas à l’abri l’individu ou sa famille des pressions exercées par le marché de la consommation. À Toronto, il est très difficile de trouver un logement non seulement parce que le taux d’inoccupation est très bas, mais aussi du fait que les prix demandés sont très élevés et que LES CONDITIONS DE SÉLECTION D’UN LOCATAIRE PAR UN PROPRIÉTAIRE SONT RESTRICTIVES (les majuscules sont de moi).(Référence : Jean-Marc FONTAN Université du Québec à Montréal)
      Question pour vous soldat teddybear ainsi qu’à vos collègues des Forces Armées Royales Canadiennes qui écument les blogues pour nous vanter votre« plusss meilleuur pays» :
      Pourquoi y-a-t-il un problème d’itinérance chez les militaires quand on pense qu’on leur promet de s’occuper d’eux (sic) après qu’ils auront fidèlement servi leur pays…(on constate aussi comment vos confrères de retour d’Afghanistan sont scandaleusement traités) !
      «The Experience of Homelessness among Canadian Forces and Allied Forces Veterans) visait les militaires et les réservistes des Forces canadiennes qui ont servi dans une zone de service spécial et les anciens combattants alliés qui étaient sans abri au cours de l’année précédant l’étude.
      54 anciens combattants de sexe masculin, âgés en moyenne de 55 ans et vivant à Toronto, à London, à Hamilton, à Vancouver, à Victoria et à Calgary ont fait partie de l’étude :

      Cherchez l’erreur !!!

      Robert Alarie

    • @ samati mohamed 16h24

      Vos propos alarmistes sont injustifiés !

      Le Québec a une superficie 3 fois grand comme la France, avec des ressources naturelles incroyables ! un des pays les plus riches au monde !
      Diamant. platine, or, argent,cuivre,fer, zinc, nickel,etc….etc…
      en plus des réserves d’eau douce incroyable et des barrages hydro-électriques..
      Le Québec fait plus de commerce avec les États-Unis qu’avec le Canada ! le saviez-vous ?
      Avant de balancer des énormités pour faire peur aux québécois, ce qui a toujours été le truc des fédéralistes, vous devriez aller vous confesser †

    • @Fritz2 7 septembre 2013 15h41
      Décidément, vous nagez dans la contradiction :
      -«. Je n’ai pas la compétence économique pour dire où on vit le plus riche.»
      -«Pour ce qui est des garderies, vous auriez pu continuer jusqu’à l’université où ça coûte seulement $200 par mois»
      S’cusez mais d’après vous, l’aide et le pourcentage des frais de garderies sont-ils plus nécessaires avant ou après l’université ?
      «Pour ce qui est de la qualité de vie, ce n’est pas aussi bon qu’on veut bien nous laisser croire. Quand on fait des comparaisons économiques entre le Québec et l’Ontario ou l’Alberta, LES POLITICIENS ( ???) nous arrivent toujours avec la qualité de vie ici.»
      S’cusez une deuxième fois, mais Mercer n’EST PAS un parti politique ; c’est une prestigieuse firme de consultants (et plutôt à tendance fédéraliste merci)!!
      «Par contre, ici les infrastructures routières tombent en ruines, le métro tombe en panne presque quotidiennement…»
      Vous auriez pu ajouter, comme dans une «république de bananes»…Dois-je vous rappeler que votre pote Charest et sa bande était au pouvoir depuis 10 ans et que les infrastructures ont coûté des milliards de plus à cause de magouilleurs dont la plupart étaient les grands financiers du PLQ ?
      Et la cerise sur le «sunday canadien» de vos contradictions : «Je suis Québécois autant que vous.»….« Si j’étais jeune, j’y songerais sérieusement…. (à déménager ?)…
      Comme dirait votre pote et complice johnbull-wawarond-bicarbonate14 : « bienvenue chez les fédéralistes» !
      Héhéhé

      Au plaisir !

      Robert Alarie

    • “Autrement dit, rappelez-moi le nombre de villes du Québec dans la situation financière des villes américaines que j’ai nommées..?”

      Avec le déficit des plans de pension des employés au municipal et Québec qui refuse de donner le droit de lock out aux municipalités tel qu’exigé par Labeaume entres autres, ça regarde mal pour les villes du Québec, sinon pourquoi tant de taxes, de permis, de trappe a tickets ?

    • @johnbull 7 septembre 2013 15h45 @ wawa_rond, commentaire de 13.03 heure, au 7 de Septembre 2013.
      Ah ce qu’il est drôle notre ti-beu national !
      Son neurone gauche «bovin» écrit à son neurone droit «batracien» pour nous faire croire qu’ils habitent deux cerveaux différents !
      Mouaaaa !
      Je profite de l’occasion pour crever la «baloune de la désinformation» de notre bicéphale Elvis Gratton :
      A- Les sondages ont démontré que les souverainistes sont plus instruits que la moyenne…
      B-Leur salaire se situe entre 60 et 80K par année…
      C- Au risque de faire de la publicité à un concurrent de Gesca, dois-je rappeler à tous que Le Devoir est considéré comme un journal d’intellectuels et, ô surprise, est considéré comme pro-souverainiste !
      Héhéhé..
      Conclusion ?
      Comme dirait ce grand intellectuel Monsieur Landry, Bernard, de son prénom : beati pauperes spiritu !
      Au plaisir !
      Robert Alarie

    • @la-nation-quebecoise

      C’est vrai que le Québec a beaucoup de richesses. Le problème est qu’il ne veut pas les exploiter (le gaz de schiste). L’autre problème est l’incapacité du gouvernement à faire payer les utilisateurs un prix raisonnable pour les services demandés.

      C’est cela qui ruine le Québec.

    • “A- Les sondages ont démontré que les souverainistes sont plus instruits que la moyenne…”

      Ça les rend pas plus intelligent.

      B-Leur salaire se situe entre 60 et 80K par année…”

      Je gage qu’ils travaillent tous pour l’État, tsé un commis a la SAQ gagne 25$ de l’heure.

      C- Au risque de faire de la publicité à un concurrent de Gesca, dois-je rappeler à tous que Le Devoir est considéré comme un journal d’intellectuels et, ô surprise, est considéré comme pro-souverainiste !
      Héhéhé..

      Le Devoir un concurrent de Gesca ? HAHAHA

      Le seul concurrent du Devoir c’est l’Aut’ journal.

    • «Toutes les vaches sont noires la nuit.» Hegel

    • @souerain: vous lire est un réel plaisir. Vos commentaires visent juste et sont délicieusement colorés.

      Pour l’ensemble de votre œuvre: Merci !

    • souVerain, pardon.

    • M Lavoie, alors voici:

      Excellent…d’ailleurs le PQ qui a aidé Québecor à coups de milliards (achat de Vidéotron, le nouveau Colisée ). Juste pour vous dire en passant vous autres la gang du PQ , étant donné que vous semblez pas sawère grand chose, que Québecor possède une chaîne de journaux (Sun) dont le passe-temps favori est de faire du Quebec bashing. Ce sont des journaux d’extrème droite qui font du Kwebek bashing right on those damned frog quebeckers. Avec en plus la pitoune à la page 7 en bikini! Pas de joke Mme Maltais!

      Envoyez les péquisses, Mme Maltais, Mme Marois, Bernie’’le prof de latin’’Landry….encore un p’tit coup de pouce à Québecor, on aime ça nu-z’ôtes, on est mazzo-chisses.

    • Bonjour,

      Bien sûr, l’idéal absolu serait que nous ayons moins de chômeurs et ce n’est surtout pas un membre des péquistes qui va corriger cette situation en créant de l’emploi. Car à peu près 99.9 % de tous les nationalistes québécois qui devinrent « seulement millionnaires » accédèrent aux mythiques millions pour eux Autres en gagnant à la Loto du Québec. Tout comme les Lavigueur qui étaient de fiers nationalistes du Faubourg à la Mélasse dans le bas de la « ville ». Avec des voisins nationalistes « ITOU ».

      Et en ce jour, félicitations sincères pour toute la famille de Monsieur Jean Chrétien pour ce mariage princier ainsi qu’à toute la famille des Desmarais qui héritent d’un mariage princier.

      Tout à fait heureux pour Monsieur Jean Chrétien, ce fier bagarreur de ruelles qui savait pogner les péquistes par le « chignon du cou ». En le remerciant infiniment pour avoir tant de fois tourné les nationalistes québécois au ridicule absolu.

      Tout comme en 1995 lors du référendum au Québec, Monsieur Lucien 48.4 % d’EFFET BOUCHARD à lui tout seul fit PÉTER LA BALOUNE DU OUI à 49.4 %, une augmentation de plusse de 20 % en une seule NUITTE comme disent de vieux péquistes qui s’ennuient de Lucien qui savait faire en un tour de main « PÉTER DES SCORES À LA CAUSE » en promettant de garder tous les grands symboles Canadiens dans un futur Québec pour avoir « BEN PLUSSE DE OUI » . Bien trop payant pour nos nationalistes de garder les PLUS GRANDS SYMBOLES comme le dollar Canadien, le passeport Canadien ainsi que la Citoyenneté Canadienne pour ceux qui voulaient la garder dans un Québec séparé du Canada ?

      Et ce à quoi Monsieur Jean Chrétien répliqua aux nationalistes québécois : ” Allez vous me garder moi aussi ” ? Et pis moué aussi pour me faire comprendre dans le « dialecte vernaculaire » de nos amis les nationalistes québécois. Vieux ratés devenus dont la CAUSE gisant au sol avec la pantoufle à terre….. ben évidemment. Avec plaisir, John Bull.

    • @ monsieur8 , 18h21

      Monsieur8, non vous vous étiez pas trompé, c’est bien souerain , pas de V.

      Et, comme vous l’avez fait dans votre blog d’avant, celui aussi à 18h21, moi aussi j’en profite pour féliciter souerain pour ” l’ensemble de son oeuvre ” comme vous l’avez si bien dit. Je frémie à l’idée de posséder l’encyclopédie en 24 volumes qui sera écrite sur l’oeuvre de souerain.

      Mais vous monsieur8, êtes-vous parent avec monsieur net?

      wawa_rond.

    • @la-nation-quebecoise 7 septembre 2013 16h52

      et vos autres alias:1burdon2 = anthrax = be-bop-a-lula = bozo-les-culottes = buck-chevre = bulb = c.c. = calfeutrage-de-trou = canabananistan = canadistan-bananistan = caqueux-qui-caquette = clem42 = = Colon-Soumis= crapouillot = dr-zipper = enveloppe-brune-liberale = federaleux-federaste = Federaste.Soumis = har-peur-la-grande-peur = huguette = hum-y-a-bon-la-banania = jaclay = johnbulle (avec un e) = kassandra.jeantessa = la-nation-quebecoise = legaulois = le_fouiglitout = manwiththegoldengun = nousnoune = nunu = paquetage-du-trou = parti-vire-capot = passetoutgrain = peteuxslack = salamikoum-alakazoum = sir jean-baptiste botul = the-french-canayen-triste = tickets = timag = tiplon = wictor

      ☻ Le Québec fait plus de commerce avec les autres provinces canadiennes qu’avec les États-Unis ! Le saviez-vous ?

      ☻ Plusieurs provinces, dont l’Ontario et l’Alberta, sont encore plus dépendantes des États-Unis que la province de Québec! Le saviez-vous ?

      2009

      Commerce Qc avec les autres provinces canadiennes:
      exportations 62 milliards $
      importations 60.5 milliards $

      Commerce Qc international:
      total exportations 81 milliards $, exportations vers États-Unis 40.2 milliards $
      total importations 100 milliards $, importations des États-Unis 21.7 milliards $

      Sources:
      http://www.stat.gouv.qc.ca/donstat/econm_finnc/conjn_econm/TSC/
      http://www.tableaudebordmontreal.com/indicateurs/commerceexterieur/commerceinternational.fr.html

    • UN FLOU ARTISTIQUE

      Il est probablement comme cela dans chaque village du Québec un artiste méconnu, voire même un génie en devenir qui à force de gosser de la cultûre ou sapiner des petits bonshommes dansants pour les enfant tout comme autrefois n’en finissent plus d’attendre que leurs vertus soient enfin reconnues, et Nicolas Latoune était justement un de ceux-là, qui s’était imaginé à sa retraite pouvoir tâter du violon selon ses caprices et ses fantaisies, pour le plus grand malheur de ses voisins.

      Aussi est-ce avec une patience toute stoïciennes que le Haut-du-Village, car il y en avait aussi un Bas malheureusement, retentissait du matin jusqu’au soir de sons et de mélodies dont il eut été bien difficile de reconnaître la trame ou le tempo plus exact à travers ces sons plus ou prou stridents qui, accompagnés du pied ou pas, ressemblaient vraiment a tout sauf à de vrais riels irlandais du bon veux temps pour résumer le propos.

      D’aucuns disaient que Nicolas aurait eu bien besoin de faire accorder son violon pour retrouver le bon ton, voire même de faire ajuster un piton sur sa chanterelle, augmenter une tension sur une corde, se faire jouer un DO sur une guitare pour débuter, ou encore compter bien sagement «un-deux-un-deux» tout comme certains danseurs débutants de polka du samedi soir à la Sapinière, où la bonne Broue coulait toujours à flot, beau temps mauvais temps pour se remonter un peu le moral; mais rien à faire, le violon de Nicolas ne s’accordait toujours pas.

      Inné ou pas, ce don si merveilleux de la musique aura toujours besoin d’un peu de pratique c’est entendu, et même si les gammes seront toujours comme le prélude à toute mélodie un tant soit peu reconnue sur les arpèges plus ou moins bien cadencés de Frères Jacques ou de Clairs de Lune pas toujours évidents sur une console pour les tout-petits; à plus forte raison raisonnante ces dissonances parfois assez désagréables de la part d’une foule qui n’en a que pour le blablabla malgré la musique ambiante et qui finissent parfois par devenir assez assommantes sur ces longs silences d’un violon mal accordé en effet; mais les villageois n’avaient malheureusement pas d’autres choix que de les couter bien en vain, cherchant à savoir quelle chanson il pouvait bien essayer de jouer au juste. Ce qui finissait parfois par devenir assez fatigant quand le chœur des belles vaches des environs venait aussi se mêler aux petites tounes à peine souriantes de l’apprenti sorcier, qui ne se lassait cependant pas de se pratiquer de semaine en semaine, bien certain qu’il allait finalement finir par y arriver veut veut pas, puisqu’en musique, tout est dans la pratique comme chacun sait, bon tempo ou pas.

      suite….

    • @johnbull: je me marre bien avec vous aussi, même si je ne suis pas du tout de votre bord. Vous êtes un caricature amusante. Merci aussi. Au plaisir, monsieur8.

    • “Bien trop payant pour nos nationalistes de garder les PLUS GRANDS SYMBOLES comme le dollar Canadien, le passeport Canadien ainsi que la Citoyenneté Canadienne pour ceux qui voulaient la garder dans un Québec séparé du Canada ?”

      Absolument John, la campagne de 95 pour le OUI était tellement ridicule, avec un OUI… on va garder le dollar canadien, le passeport canadien, pourquoi se séparer alors ? Voulez-vous un pays a votre image ou non ? Garder la même monnaie ça veut dire qu’Ottawa aurait encore le plein contrôle sur la politique monétaire, malgré un Québec indépendant, c’est ridicule, Chrétien avait raison, ces gens-la veulent l’indépendance juste pour avoir” le flag sul le hood”, leur petit prestige personnel, le peuple ? Qui mange de la marde le peuple pis qui paye ses impôts, nous autres on veut avoir du fun.

    • UN FLOU ARTISTIQUE, suite…

      «Ti-de-li-de-li-de-lam» faisait Nicolas tout en chantant pour s’accompagner un peu quand il sentait que cela n’allait pas.

      Et puis : «Ti-ce-li-de-li-de-li-lo» soufflait-il encore pour se stimuler davantage quand il voyait que cela allait peut-être finir par venir tout comme dans certaines petites annonces en bleu d’opéras au Cialo plus postmodernes, mais rien à faire. Cela ne marchait pas et ne marcherait sans doute jamais plus selon toute évidence, au grand désespoir des compères du coin, qui commencèrent à se passer la remarque en partie vraie que le brave Nicolas menaçait certes de leur rendre la vie cultûrelle super-plate en définitive avec ses ti-de-li-de-lam non signifiants et toujours si mal accordés sans dentiers.

      Aussi, c’est sans aucune surprise aucune que toutes et chacun s’empressaient-ils de rentrer subito presto à la maison pour regarder la lutte ou les sermons créditistes de Réal Caouette à la télé dès que les notes stridentes de Nicolas recommençaient à venir strier l’atmosphère du village autrefois pourtant si paisible de Saint-Télésphore-en-ville.

      «Je me demande bien quand il va finir au juste de nous les casser» observait un oncle Bébé dit Leroy un peu ventripotent, tout en vidant sa pipe de dépit dans les boîtes à fleurs de sa compagne de toujours, qui n’avait de cesse que de les bien arroser matins et soirs pour les rendre encore plus belles, puisque la musique, cela est bien connu, finit parfois par faire des choses vraiment étonnantes pour les belles vaches sacrées du Kébec tout autant que les géraniums de la campagne ou du Plateau à ce qu’on y raconte.

      «Moi je pense qu’il devrait faire accorder son fichu violon» observait un autre grand-père d’en face, qui se berçait tout en se la coulant super douce et en se demandant bien quand leur infortune allait enfin finir par finir par s’arranger malgré tout.

      «Je ne comprends pas, lui répondait un autre Bébé dit Langlais celui-là, puisque je viens tout juste de le lui accorder pas plus tard que ce matin; même si le fait de le traîner dans une poche folklorique comme il le fait ne doit pas aider, c’est bien certain.»

      En tout état de cause cependant, les petites tounes de Nicolas n’arrivant toujours pas à percer au palmarès du village, sans doute à cause de ce certain flou artistique en somme assez difficile à cerner qui restera toujours comme la marque de commerce des grands musiciens, l’artiste localiste rangea finalement son violon pour de bon; tout en se disant en lui-même que toute cette bande d’innocents ne méritait pas mieux finalement que les vielles fesses molles de Maidonna ou les clitoris au Botox de Lady Gaga. Et c’est presqu’en catimini que tout le coin du village décidait d’applaudir en silence la très sage décision de Nicolas tout en se passant la remarque que bien sûr, il y avait musique et musique très certainement; mais tout cela était dans doute bien avant le rock des belles oreilles devenues complètement sourdes de nos jours bien évidemment. – Fin -

      Buenas noches amigos! Et sur ce, je cours à une magnifique messe de Verdi au programme tout près d’ICI. Ciao!

    • l’ourson, vas-tu aller insulter les écossais qui feront un référendum sur leur indépendance l’année prochaine ?

      Sont-ils aussi des “méchants séparatistes” ?

      Vas-tu leur envoyer Stéphane Dion ?

    • “l’ourson, vas-tu aller insulter les écossais qui feront un référendum sur leur indépendance l’année prochaine ?

      Sont-ils aussi des “méchants séparatistes” ?”

      Pas du tout, mais j’ai hâte de voir la question a leur référendum, je pense pas que ca va ressembler a ca :

      Acceptez-vous que le Québec devienne souverain, après avoir offert formellement au Canada un nouveau partenariat économique et politique, dans le cadre du projet de loi sur l’avenir du Québec et de l’entente signée le 12 juin 1995 ? »

      Quelqu’un sait c’est quoi ça l’entente signée le 12 juin ?

    • Le robot modérateur est bizard…

      pendant que carbone-14 /19h43, nous parle de fesses molles et de clitoris, ils me suppriment deux commentaires drolement plus courtois dans l’étiquette…

      ce qui fait que mon commentaire de 19h51 est incomplet…

    • Autre résultat: le débat politique sur l’économie reprendra de plus belle.

      À qui la faute?

      À tout l’monde. Spécialement aux propriétaires d’entreprises peu désireux de prospérer pour le bien de la collectivité… Un capitalisme à la “sauvage” qui ne sert pas les intérêts des travailleurs mais à coup sûr la poche des actionnaires. Le manque d’entrepreunariat, la paresse des moins de 30 ans, le manque de vitalité en général…

      Finalement, l’impression généralisée que l’enrichissement personnel est à peu près impossible compte tenu des retenues sur une paye, des taxes à la consommation, de l’augmentation du coût de la vie… L’épicerie, l’essence, deux postes budgétaires qui grugent le portefeuille d’une famille. Ensuite, la taxe foncière, la taxe scolaire… Les comptes de la SAAQ (permis, plaques) et les taxes à la consommation… L’impôt au printemps, la SAAQ en été, la rentrée scolaire à l’automne et les pneus d’hiver à l’hiver. Le tout parsemé de deux ou trois contravention pendant l’année et le péage qui revient bientôt. Bref, un pouvoir d’achat toujours en baisse.

    • @DominiqueJarry
      À quoi sert une entreprise si ce n’est à l’enrichissement des actionnaires? Sur quelle planète vivez-vous pour penser qu’une entreprise va faire passer les intérêts des employés avant ceux des actionnaires. En tout cas, je n’investirais pas dans une entreprise qui ferait passer l’intérêt des employés avant ceux des actionnaires.

    • @ : mon ami ”passereau” – 6 sept – 23h34
      Non non je ne vous ai pas oublié cher concitoyen à la vue très embrouillée.
      Il n’y a pas de plus aveugles que celui qui ne veut pas voir et de plus sourd que celui qui ne veut pas entendre.
      La situation relative au Québec que vous décriez est très vrai mais il n’y a rien de neuf dans vos propos sauf que vous omettez de cibler les vrais responsables. Grâce aux libéraux la dette a bondi à un sommet inégalé depuis des décennies. Tant qu’à la corruption je vous souligne que charest a refoulé le déclenchement d’une Commission d’enquête pendant 30 longs Mois.
      Combien de corrompus ont profité de ce délai bien calculé pour nettoyer leur cours encombrée de magouilles lucratives lesquelles ont coûté plusieurs milliards $$$$ aux Québecois qu devrons payer ce laxisme volontaire libéral pendant très longtemps.
      Quant à mon aveuglement volontaire vous me paraissez très mal placé pour m’affubler de cette anomalie. Ce n’est rien comparée à la brume dans vos lunettes ainsi que dans la case ”discernement” de votre matière grise vis-à-vis certains politiciens.
      Auriez-vous déjà oublié, comme plusieurs qui sont prêts à voter PLQ encore en dépit du merdier que ces deniers nous ont laissé après 9 longues années de magouilles et promesses non-tenues.
      J’ose espérer que vous pourrez faire la différence et comprendre la nécessité transmise au PQ
      de couper à peu près partout et incluant les ”fatcats” des commissions scolaire qui n’ont rien concédé pour contribuer à l’effort globale du gouvernement. La grande responsable de l’augmentation de la taxe scolaire n’est pas madame Marois mais les administrateurs égoistes
      dorlotés depuis trop longtemps. Vous devriez aller faire le point aux réunions des commissaires histoire de leur signifier votre mécontentement et ras-le-bol.
      Vous n’êtes pas le seul. Peine perdue vous direz. Pas si sûr. Il ne faut pas que cette situation inacceptable leur coule sur le dos comme celui d’un canard. Votre pied ferme dirigez le vers les vrais responsables.
      Il nous reste à voter, aux prochaines élections, pour un gouvernement qui aura le courage de ses convictions pour les mettre au pas une fois pour toute.

    • Faucon

      Oubliez Google, continuez d’investir dans Walmart.

    • @la-nation-québécoise
      “….Le Québec a une superficie 3 fois grand comme la France, avec des ressources naturelles incroyables ! un des pays les plus riches au monde !
      Diamant. platine, or, argent,cuivre,fer, zinc, nickel,etc….etc…”

      Je crois que je connais mieux que vous la valeur des richesses naturelles du Québec. J’ai travaillé plus de 30 dans ce secteur et visité plusieurs mines, nickel, fer, amiante, cuivre-zinc, titane. Bien que le Québec possède de nombreuses mines, la majorité de celles-ci sont de faible teneur, (le fer doit être concentré pour pouvoir être vendu), à coûts de production élevés, et depuis 1 an, doit faire face à un gouvernement qui leur est pour le moins hostile (le moratoire sur l’uranium a ruiné une des rares sociétés minières de chez nous). Les richesse naturelles n’ont rien d’exceptionnelles comparées à l’Ontario, le B.C. ou le Nevada pour ne nommer que des régions proches du Québec.

      Le moratoire à durée indéfinie sur la fracturation hydraulique reporte aux calendes grecques l’exploration et l’exploitation des hydrocarbones au Québec.

      Quant à la surface du Québec, aussi grande soit elle, elle est pour la plus grande part inhabitable ( contrairement à vous j’y ai séjourné à plusieurs reprises, de Chibougamau à Kuujjuaq, à Saluit, à Fermont).

      Dernière chose, vous croyez m’insulter en ajoutant le nom mohamed à mon pseudo. Pour votre information mes ancêtres ont quitté la Normandie et le Poitou au début des années 1700s. Encore une fois votre racisme dépasse de votre jupe.

    • @Lucie 1198
      Vous avez une mémoire courte comme la majorité des péquistes ,avec les libéraux et la corruption , nous avons maintenant les péquistes et la mauvaise gestion

      @ Lucie 1198
      Ce n’est pas nécessaire d’en faire un roman Pour faire ca court ,êtes vous dans une secte , vous suivez aveuglement votre gourou…
      Tous en cœur chantons… la charte des valeurs Québécoise c’est une priorité pour tous ….

    • @Lucie 1198
      Petite erreur c’est chœur et non cœur sans rancune…

    • @ lucie1198

      en France il n’y a pas de Commission scolaire, c’est le Ministére de l’Éducation qui joue vraiment son rôle et gére les institutions. Même la nomination des professeurs..fini les magouilles comme au Québec, où si tu n’as pas de “poté”, tu vas attendre des années pour enseigner, sinon jamais.

      Les Commissions Scolaires sont un État dans un autre État, chacune avec son roitelet, ses vassaux, et son cortége de soumis. Une formule qui n’aurait jamais du exister.

      Le Ministére de l’Éducation doit avoir tout le sens de son nom, qu’il gére les écoles, point final.

    • @ma-tante-charlotte

      A quand un ministere de l’education qui va se debareasser des Commission scolaires?
      A quand un ministere qui va informatiser l’enseignement?
      A quand un ministere qui va enregistrer les cours sur video pour diminuer les professeurs de centaines a un seul?

      On a la technologie, il faut faire le saut!

      Les avantages:
      1) Eliminer les transports quotidiens de millers d’etudiants chaque jour.
      2) Eliminer le bullying de milliers d’etudiant obliger de cotoyer des sous-doues chaque jour.
      3) Les etudiants ayant un deficit d’attention pourron repasser les cours autant de fois qu’ils veulent.
      4) Eliminer le nombre de building a maintenir
      5) Engager les etudiants l’ete pour batir les cours

    • WOW! Tout simplement super cette messe de Requiem de Verdi d’hier soir. Elle ne pouvait mieux tomber dans les circonstances et nous allons tout simplement nous en servir tout partout sur le web pour couler à pic cette fumisterie de Charte des Pieds plats laïcistes de Matante Titine et Cie. Voilà!

      Libera nos de la Chatte de Titine Dominus et Dona eis Pacem Aeternam. Amen!

    • Jean Chrétien connaissait bien les péquistes.

    • @ mh188888 / 07h10

      Votre commentaire :

      - aprés avoir dit ca … vous n’avez rien dit !

      et ce serait exactement le rôle, que jouerait un VRAI Ministére de l’Éducation !

      Dehors les Commissions scolaires ! qu’on laisse le Ministére de l’Éducation assumer son vrai rôle !

    • Belcanto : 2 / Titinistes : 0

    • @mh188888
      1,000,000 de fois d’accord avec vous! C’est ce que je répète depuis des mois sur ce blogue. Pour voir ce qui se fait également dans ce domaine, voir:
      www.khanacademy.org

      Imaginez ensuite ce qui pourrait être fait pour réduire les coûts de santé avec la télémétrie, les appels de secours automatisés, l’informatisation des dossiers des patients (c’est en cours mais en bon Québécois que nous sommes nous n’avons pas voulu des solutions existantes ailleurs – ça prend donc plus de temps et d’argent)

      Et ce n’est qu’un début!

    • @ mh188888

      Je vous ai répondu avec courtoisie, mais ce n’était pas au gout du modérateur : commentaire varlopé !

      On se demande s’il faut être libéral, pour avoir accés à la parution de nos commentaires ?

    • “Autrement dit, rappelez-moi le nombre de villes du Québec dans la situation financière des villes américaines que j’ai nommées..?”

      En regardant la situation de ces villes, presque toutes ont été le résultat de mauvaise gestion, soit en lien avec des conventions collectives trop généreuses ou bien de la bulle immobilière, gonflée artificiellement en raison de l’intervention de l’administration Clinton du temps.

      Merci Ralbol de démontrer avec tant d’éloquence, ce que l’intervention Étatique à outrance peut apporter.

    • KEBECA LIBERATA

      Et tel qu’inscrit en toutes lettres dans une très célèbre église des Victoires du Vieux-Québec pour souligner la grande défaite de l’amiral Walker-Landry sur une toute petite Île-aux-noix identitaire il y a de cela quelques siècles déjà, puisse le dernier missile Scud qui vient de la part de Monseigneur le Gouverneur de Frontenac sur toute la flotte des titinistes en goguette aboutir à bonnes fins au cours de toute la semaine qui vient. Amen!

    • @ teddybear

      - «Avec le déficit des plans de pension des employés au municipal et Québec qui refuse de donner le droit de lock out aux municipalités tel qu’exigé par Labeaume entres autres, ça regarde mal pour les villes du Québec, sinon pourquoi tant de taxes, de permis, de trappe a tickets ?»

      Mais toujours pas de villes qui crient être au bord de la faillite…

      Ouais, c’est l’enfer ici.

      Pas comme aux USA…, dont la dette est, depuis 2012, égale à l’ensemble de son économie…

      Hein ?

    • @DominiqueJarry

      Relis-toi, tu as la réponse a ton premier paragraphe dans ton deuxième paragraphe, les moins de trente ans sont pas paresseux, le manque d’entreprenariat etc. Quand tu as l’impression de travailler pour le gouvernement comme tu dis
      “Finalement, l’impression généralisée que l’enrichissement personnel est à peu près impossible compte tenu des retenues sur une paye, des taxes à la consommation, de l’augmentation du coût de la vie… L’épicerie, l’essence, deux postes budgétaires qui grugent le portefeuille d’une famille. Ensuite, la taxe foncière, la taxe scolaire… Les comptes de la SAAQ (permis, plaques) et les taxes à la consommation… L’impôt au printemps, la SAAQ en été, la rentrée scolaire à l’automne et les pneus d’hiver à l’hiver. Le tout parsemé de deux ou trois contravention pendant l’année et le péage qui revient bientôt. Bref, un pouvoir d’achat toujours en baisse.”

      C’est ce que ça donne. Qui est intéresser a partir une entreprise et travailler 80 hres/semaines pour faire vivre le gouvernement ? Personne. Quand ça te prend 40 permis pour partir une binerie a MTL, aussi bien travailler au noir.

    • @ teddybear et les autres fédérâleux fédérastes soumis aux anglo-saxons et à la couronne d’Angleterre :

      ▬ je peux vous affirmer que le prochain gouvernement à la prochaine élection, ne sera pas libéral !

      en attendant vous pouvez bouffez du méchant “péquisse” autant que vous voulez, ca nous fait une belle jambe !

      Ma tante Charbonneau va s’occuper de vous bientôt, et de l’ami de Couillard en affaire : Arthur Porter… on a hâte…

    • La problématique présentement et elle s’applique autant au PQ qu’au Parti Solidarité, c’est cette méfiance envers le privé.
      Tant que les entreprises privées sentiront cette méfiance, elles vont investir ailleurs. Le Québec peut toujours faire des investissements publics pour maintenir les emplois, mais nous creusons les déficits.
      Le privé n’est pas parfait, mais le public non plus. Prenons l’exemple des garderies, les propriétaires des garderies privées demandent des audiences au gouvernement pour créer un partenariat de développement de nouvelles places. Que fat le gouvernement ? Il ne veut même pas les rencontrer et qui plus est, il va ouvrir des CPE en face de garderies privées, les faisant mourir à petit feu. Pour ces gens ce sont les économies de toute une vie qui seront perdues.

      On ne peut pas penser bâtir un pays de cette façon.

    • “Mais toujours pas de villes qui crient être au bord de la faillite…”

      Je t’ai l’ai dit, les villes peuvent pas faire faillite au Québec, alors elles vont aller téter le gouvernement a Québec pour se sortir du trou.

    • ” Prenons l’exemple des garderies, les propriétaires des garderies privées demandent des audiences au gouvernement pour créer un partenariat de développement de nouvelles places. Que fat le gouvernement ? Il ne veut même pas les rencontrer et qui plus est, il va ouvrir des CPE en face de garderies privées, les faisant mourir à petit feu. Pour ces gens ce sont les économies de toute une vie qui seront perdues.

      On ne peut pas penser bâtir un pays de cette façon.”

      Exactement Sixties , mais les kébékois ça comprend pas ça, le kébékois s’imagine que le premier ministre a une machine dans son bureau pis y pèse sul piton pis l’argent sort tu seul. Ça donne des jeunes libéraux supposés a droite, HAHAHA, qui veulent bonifier encore plus les congés parentaux comme si ça nous coutait pas assez cher de même cette aberration de programme soooociiiaaalll.

    • Sixties

      Pour les garderies, le parti libéral sait comment faire !

      Ma tante Charbonneau leur demandera bientôt comment !

      Faites nous encore rire…☺

    • @ teddybea

      .. se sortir du trou financier, que le parti libéral nous a laissé !

      re-mdr ☺

    • Bourassa qui a légaliser le jeu: Vous allez voir avec les casinos, la dette et le déficit vont fondre comme neige au soleil qu’il disait, fais 20 ans de ça et on s’enlise encore dans les dettes et les déficits, plus on leur donne de l’argent , plus ils trouvent le moyen de le dépenser, comme disait Ronald Reagan: Le gouvernement est pas la solution a nos problèmes, le gouvernement est le problème.

    • @Federaste-Soumis

      Est-ce que la récolte d’Acapulco Gold est bonne cette année ???

    • @ teddybear

      - «Je t’ai l’ai dit, les villes peuvent pas faire faillite au Québec, alors elles vont aller téter le gouvernement a Québec pour se sortir du trou.»

      Ouais, c’est pas comme aux États, où le gouvernement paye pour sortir les corporations et les banques du trou, mais pas les villes…

      Hein ?

    • la-notion-quebecoisive said :

      Est-ce que la récolte d’Acapulco Gold est bonne cette année ???

      Answer :

      ask your chum Justin…

    • souverain 7 septembre 2013, 17h03

      On voit que vous éprouvez une certaine difficulté à lire des textes simples. Voici quelques exemples:

      1 J’ai écrit:

      “Je n’ai pas la compétence économique pour dire où on vit le plus riche.”
      “Pour ce qui est des garderies, vous auriez pu continuer jusqu’à l’université où ça coûte seulement $200 par mois.”

      Vous avez répondu:

      “Décidément vous nagez dans la contradiction” et
      “S’cusez mais d’après vous, l’aide et le pourcentage des frais de garderies sont-ils plus nécessaires avant ou après l’université ?”

      Il n’y a aucune contradiction ici. D’abord j’ai écrit que je ne suis pas économiste et que je ne pouvais pas me prononcer sur la richesse relative des habitants de Montréal et de Toronto. Je préfère m’abstenir plutôt que de commenter sur des sujets qui ne relèvent pas de ma compétence scientifique. C’est mieux que d’écrire n’importe quoi.

      À ce sujet, vous avez écrit dans un autre message qu’on peut s’acheter une maison avec piscine creusée pour $250,000 ici et qu’une telle maison coûterait 1M$ à Toronto. Ici je pense que vous comparez des pommes avec des oranges. On ne trouve pas de maisons avec piscines creusées pour $250,000 à Montréal. Il y en a peut-être à la campagne, mais si vous allez dans la campagne ontarienne, vous allez aussi en trouver à des prix abordables. En d’autres termes vous comparez le prix d’une maison dans la campagne québécoise avec celui d’une maison (probablement plus belle) à Toronto. Faites comme moi: si vous n’êtes pas spécialiste en économie, abstenez-vous.

      Concernant les coûts relatifs des garderies et des universités, je trouve anormal qu’on ne paie que $200 par mois pour étudier à l’université au Québec. Quand mes fils étaient à la maternelle (non subventionnée à l’époque) au début des années 1980, ça me coûtait $3500 pour chacun par année. Quand ils on fait des doctorats en sciences à McGill (une des meilleures universités au Canada, la seule au Québec qui ait produit des Prix Nobel), ça m’a coûté $2000 par année pour chacun. Je trouve cette situation anormale et je pense qu’elle soulève des questions légitimes. Pas besoin de m’insulter.

      2. J’ai écrit:

      “Pour ce qui est de la qualité de vie, ce n’est pas aussi bon qu’on veut bien nous laisser croire. Quand on fait des comparaisons économiques entre le Québec et l’Ontario ou l’Alberta, les politiciens nous arrivent toujours avec la qualité de vie ici.”

      Vous avez répondu:

      S’cusez une deuxième fois, mais Mercer n’EST PAS un parti politique ; c’est une prestigieuse firme de consultants (et plutôt à tendance fédéraliste merci)!!

      Je n’ai pas écrit que Mercer est un parti politique et en fait, je n’ai pas du tout parlé de Mercer. J’ai simplement écrit que les politiciens nous disent souvent que la qualité de vie est meilleure au Québec qu’en Ontario quand ils sont à cours d’arguments rationnels.

      3. J’ai écrit:

      “Par contre, ici les infrastructures routières tombent en ruines, le métro tombe en panne presque quotidiennement…”

      Vous avez répondu:

      “Vous auriez pu ajouter, comme dans une «république de bananes»…Dois-je vous rappeler que votre pote Charest et sa bande était au pouvoir depuis 10 ans et que les infrastructures ont coûté des milliards de plus à cause de magouilleurs dont la plupart étaient les grands financiers du PLQ ?”

      Je n’ai pas parlé de république de bananes ici (c’est votre ami la-nation-quebecoise et ses 50 alias qui nous parle toujours de bananistan et de banania – il faudrait que vous vous entendiez entre vous). Les infrastructures tombent en ruines parce qu’on les entretient mal et que le travail est souvent mal fait. Ceci n’est pas entièrement attribuable au gouvernement Charest. Ça perdure depuis 30 ou 40 ans.

      4. J’ai écrit:

      “Je suis Québécois autant que vous.»….« Si j’étais jeune, j’y songerais sérieusement…. (à déménager ?)…”

      Vous avez répondu:

      “Et la cerise sur le «sunday canadien» de vos contradictions : Comme dirait votre pote et complice johnbull-wawarond-bicarbonate14 : « bienvenue chez les fédéralistes» !”

      D’abord, il faut écrire “sundae” et non pas “sunday”. Notez que c’est encore vous qui parlez des bananes. Vous êtes vraiment obsédé par la chose. Encore une fois, il n’y a pas de contradiction ici et ceci n’a rien à faire avec mes allégeances politiques. On peut bien vouloir déménager parce qu’on vit mieux ailleurs. Pour ce qui est de johnbull, wawa-rond et bicarbonate14, je ne les connais pas.

      Environ 70% des Québécois sont fédéralistes. C’est quoi votre problème? Chacun a droit à ses convictions politiques.

      5. Vous avez écrit:

      “Héhéhé”.

      Je trouve cette conclusion assez enfantine.

      En résumé, comme 49% de vos compatriotes québécois qui sont analphabètes fonctionnels, vous n’êtes pas capable de lire un texte simple. Comme la plupart des séparatistes qui s’expriment sur ce blogue, vous n’êtes pas capables d’apporter des arguments rationnels dans une discussion. Votre marque de commerce est le recours à la désinformation et à l’insulte.

    • @ : ma-tante-charlotte – Re: votre comentaire à mh188888 – 8 sept- 10h28;
      «Je vous ai répondu avec courtoisie, mais ce n’était pas au gout du modérateur : commentaire varlopé !
      On se demande s’il faut être libéral, pour avoir accés à la parution de nos commentaires ?»

      ÇA DOIT SÛREMENT AIDER.

      P.S.: J’espère que mon concitoyen aveugle —> ”passereau” 7 sept 22h04 vous lira.

    • @ : ma-tante-charlotte – 7 sept – 22h32 `
      Votre commenraire:
      «Les Commissions Scolaires sont un État dans un autre État, chacune avec son roitelet, ses vassaux, et son cortége de soumis. Une formule qui n’aurait jamais du exister.»
      «Le Ministére de l’Éducation doit avoir tout le sens de son nom, qu’il gére les écoles, point final.»

      Il faudrait remodeler ce ministère et cela est très urgent. Nul doute que cela couperait dans le GRAS mais éviterait des dédoublements de ressources autant humaines que matérielles et le gouvernement pourra alors baisser les taxes scolaire tout en donnant de biens meilleurs service aux utilisateur du système boiteux et trop couteux actuel.
      charest avait promit la ”réingénierie de l’état” et maintenant la CAQ prône la même chose.
      Quel parti agira ? Le PLQ, la CAQ ou le PQ dans un prochain mandat?????????
      Ça reste à voir…

    • @Federaste-Soumis 17h04

      Je vois que votre client new-yorkais Boisclair ne vous achète pas toute la récolte et qu’il en reste des miettes pour consommaiton locale…

    • @Federaste-Soumis 17h04

      On sait pourquoi la-nation-quebecoise 16h52 a affirmé par erreur que le Québec fait plus de commerce avec les États-Unis qu’avec le Canada…
      Le biais vient de vos exportations vers l’État américain de New York…

    • UNE FEMME ET SON PÉCHÉ

      Ces bonne vieilles soirées passées à fumer une bonne pipe de Golden n’étaient pas toujours dénuées de charme peu s’en faut, tout spécialement quand toutes et chacun faisaient un grand silence pour écouter religieusement Séraphin Bouclé à la radio; ce que personne ou presque du gros village global de Mtl n’aurait voulu manquer pour rien au monde. Surtout pas au lendemain de cet épisode assez épeurant, merci, où Séraphin s’était justement fait voler tout son Or. Les gens n’en avaient presque pas dormi de la nuit; ce qui veut vraiment tout dire en effet.

      Tous les villageois du Plateau étaient donc aux aguets derrière leurs fenêtres eux aussi pour savoir ce que le père Ovide Landry pouvait bien être allé faire chez Séraphin Bouclé à Ste-Adèle-sans-Piles par une journée de crise pareille.

      Imaginez-vous donc que Donalda Landry avait décidé de se séparer de son bien triste de mari pour s’enfuir au Colorado avec le Beau-Bidou Larose qui n’en avait plus que pour les États depuis qu’il s’était remis à la boisson encore une fois.

      Père Ovide: «Tu n’y penses pas Séraphin! Il va te falloir Bourse délier veux veux pas si tu veux la garder sous ton aile. A-t-on idée de permettre à sa femme de s’abonner à la Presse pour se changer les idées? C’est rempli d’annonces de brassières! Tu vois le résultat, maintenant?»

      Séraphin: «Laisse faire les brassières père Ovide. Ce n’est pas le temps. Si Donalda s’en va-t-au Colorado, c’en est fini pour mes Phynances, tu sais. Il ne me restera plus que Levy Whâabo
      pour gosser mes copeaux. Aussi bien dire le Néant!»

      Père Ovide: Penses-y un peu Séraphin! Il te suffirait d’un petit cadeau de ta part pour l’amadouer. Donalda n’a pas encore de soutien-gorge aussi beau que ma pauvre Georgie-Anna qui a toujours mal au dos, soit! Mais un tout petit, que je te dis. Sans trop exagérer comme pour celui de la divine Oprah des États, ce ne serait tout de même pas la mer à boire, NON?»

      Séraphin: «Jamais! Elle ne l’emportera pas en Paradis, je te le promets. En aurais-tu parlé au curé Gros-Lot, par hasard? Peut-être qu’il pourrait arranger notre affaire après tout?»

      Père Ovide: «Notre affaire? Ce n’est pas mon affaire pantoute, Séraphin! Si tu penses que c’est moi qui vais payer une brassière à Donalda pour te faire plaisir! Et qu’est-ce que le curé Gros-Lot vient faire là-dedans? Tu peux toujours t’abonner au Devoir pour ça quant à moi. C’est juste un journal de curés que je te dis… suite…

    • Excellente caricature de Côté aujourd’hui dimanche le 8 septembre dans le Soleil.

      Pauline Marois qui roule vers le déficit zéro et qui se fait pousser par tous les Québécois en panne d’essence. Tellement vrai. Pauline est en panne d’idées pour faire avancer le Québec.

    • UNE FEMME ET SON PÉCHÉ suite…

      La brave Georgie-Anna, qui avait eu vent de l’affaire elle aussi après avoir écouté l’air de rien sur la ligne soi-disant privée des journalistes du village de Québec, entra finalement en trombe derrière son porte-gorge assez bien portant, merci! Avec une belle grosse boîte entourée d’un gros ruban flamboyant, tout comme celles de sa cousine Célestine des États, quand elle revenait en visite chez elle; ce qui ne manquait jamais de la mettre en transes fébriles et presque lubriques à chaque fois.

      Trop heureuse d’avoir enfin résolu l’affaire de Donalda après en avoir parlé au curé Gros-Lot, qui en avait parlé à la riche héritière M’as-tu-vue, qui avait téléphôné à New-York pour commander son nouveau chapeau d’automne habituel, cette dernière, non sans quelque peine et beaucoup de réticences comme tous les riches parvenus, avait tout simplement décidé de l’offrir en catimini à Donalda pour prévenir le pire; et un beau chapeau tout neuf avec de petits z-oiseaux gazouilleurs tout autour dormait donc tranquillement dans ladite boîte en question tout attendant le retour des beaux jours et des froidures une fois de plus.

      Des éclairs de concupiscence traversèrent les yeux de Séraphin à la vue d’une si belle boîte qu’il croyait être juste pour lui; mais après les explications d’usage de Georgie-Anna, qui avait eu elle aussi comme un tout petit frisson dans l’âme à la vue d’une si belle boîte des États, l’idée d’un nouveau soutien-gorge avait aussi germé dans son esprit suite aux petites annonces de cette fichue Presse encore une fois et à la quelle elle n’avait vraiment pas pu résister; au grand désespoir du père Ovide, qui trouvait lui aussi que le 44-D revenait décidément de plus en plus cher avec une inflation qui n’était pas que commerciale aux dernières nouvelles.

      Georgie-Anna: «Tu viens Ovide? Il nous faut retourner au bureau de poste avant le train. J’attends un petit cadeau moi aussi, imagine-toi donc! Le temps de dire à Donalda de ne pas partir aux États avec son Beau-Bidou Larose à cause du petit Léo et de son nouveau chapeau, et tu viens m’ajuster ma nouvelle wonderbras Oprah avant que le tain ne reparte. Vite! que je te dis. Ma gaine me fait mourir.»

      La petite jument rousse du père Ovide poussa un joyeux hennissement dans la longue nuit noire des Pays d’en-Bas pendant que le P’tit train du Nord refaisait des Tchou/ Tchou/ Tchou! en crachant des montagnes de boucanes politiques comme d’habitude; et c’est ainsi que la plupart des journalistes voyeurs de Ste-Adèle purent enfin connaître le secretvéritable du vrai tour de poitrine de cette brave Madame Ovide qui y glissait toujours ses pourboires sans un mot.

      Pendant que le père Alfred s’allumait une autre pipe, l’air inquiet quant à savoir si cette émission n’aurait pas par hasard donné des idées à son Émérencienne adorée elle aussi; mais il était apparence que NON, puisqu’elle s’était heureusement endormie à nouveau selon son habitude. Ce qui forçait souvent le père Alfred à lui retransmettre le fil de l’émission en direct quand elle se réveillait subitement à la fin des nouvelles de la soirée pour une autre petite annonce de plus, comme par hasard et sans autres explications vraiment probantes à vrai dire.

      «Qu’est-ce qu’ils ont raconté? » demanda-t-elle.

      «Parlons-en» répondit le père Alfred. «Je n’ai pas tout compris, mais il semble que Séraphin est parti aux États avec le Beau-Bidou Larose pour aller courir les créatures en laissant la pauvre Donalda tout nue chez le père Ovide. Ça parle au diable! C’est quoi ça des wonderbras?»

      «Ah! Laisse faire!» répondit sa Dulcinée. «Aussi bien aller me coucher, puisque je suppose que tu vas encore me raconter toute mon émission de travers comme d’habitude.»

      Et c’est ainsi que le brave père Alfred, qui perdait un peu la mémoire de temps à autre, s’en retourna au lit avec sa tuque des Nordiques, tout en se demandant bien ce que Donalda avait bien pu faire de sa brassière du CH chez le père Ovide finalement… – FIN -

    • @ralbol et ses potes socialistes

      Il est important que le gouvernement fédéral des États-Unis aident les banques en faillite, car elles créent des emplois.

      Il n’est pas nécessaire de sauver les villes de la faillite, car elles ne créent pas d’empois.

      D’un point de vue économique, les gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux ne créent pas d’emplois. Les gouvernements ne font que transférer de la richesse.

    • Le taux de chômage au Québec a baissé au mois d’août c’est parce que moins de personnes étaient à la recherche d’un emploi…..et moins de personnes étaient à la recherche d’un emploi parce que le taux de chômage a moins baissé.

      C’est la version péquisse des saucisse Hygrade.

    • La politique est une chose beaucoup trop importante pour être laissée aux seules mains des politiciens, et c’est la raison pour laquelle nous allons recommencer à nous occuper de nos propres affaires dès demain matin sans faute, si vous pigez bien ce que je veux dire. Voilà!

    • @ fauconcanadien et ses potes capitalistes

      - «Il est important que le gouvernement fédéral des États-Unis aident les banques en faillite, car elles créent des emplois.»

      Wouuuuaaaaahhhhhh !

      Les banques en ont VRAIMENT créé de l’emploi en 2008 ! Et tout ça avec une crise dont elles étaient la cause !

      Crash de l’immobilier, des millions de gens qui perdent leurs maisons, le chômage qui a presque doublé… yes, les banques créent de l’emploi.

      De plus, les citoyens américains n’ont à ce jour réussi à récupérer que 45% de la richesse perdue pendant la passe bancaire de 2008.

      Encore mieux, «Il n’est pas nécessaire de sauver les villes de la faillite, car elles ne créent pas d’empois.»

      Bin non !

      Les villes n’emploient personne, n’accordent aucuns contrats de construction, d’entretien, d’achats de matériels, de consultation, de communications, d’informatique, etc., etc., etc.

      Oui, oui.

      Z’en avez d’autres comme ça, j’ai jamais tant ri.

    • ralbol

      les banques créent la richesse, c’est absolument vrai ! la richesse de leurs dirigeants !

      nous sommes exploités honteusement jusqu’a l’os et ils nous rient en pleine face.

      Ce sont tous des voleurs qui soutirent des milliards à leurs membres chaque année.

      Un véritable hold-up légal…regardez les cartes de débit et les frais de transaction à chaque achat, un vol pur et simple. En Europe ca n’existe pas ces frais !

    • @buck-chèvre “Un véritable hold-up légal…regardez les cartes de débit et les frais de transaction à chaque achat, un vol pur et simple. En Europe ca n’existe pas ces frais !”

      Il y a quelques façons simples de diminuer les frais bancaires: 1. dans plusieurs commerces, en demandant une remise en argent lorsque l’on fait un achat; 2. en payant par carte de crédit la majorité de ses achats à la condition D’AVOIR LA DISCIPLINE de payer mensuellement le solde au complet.

    • On se plaint beaucoup de la richesse et des profits des banques, mais je pense que les épargnants préfèrent quand même placer leurs avoirs dans des banques solides. Ceux qui veulent s’enrichir en même temps que les banques peuvent toujours en devenir actionnaires ou créer leur propre banque.

      @buck-chevre = 1burdon2 = anthrax = be-bop-a-lula = bozo-les-culottes = bulb = c.c. = calfeutrage-de-trou = canabananistan = canadistan-bananistan = caqueux-qui-caquette = clem42 = crapouillot = dr-zipper = enveloppe-brune-liberale = federaleux-federaste = Federaste-Soumis = har-peur-la-grande-peur = huguette = hum-y-a-bon-la-banania = jaclay = johnbulle (avec un e) = kassandra.jeantessa = la-nation-quebecoise = legaulois = le_fouiglitout = manwiththegoldengun = ma-tante-Charlotte = micejoki = nousnoune = nunu = paquetage-du-trou = parti-vire-capot = passetoutgrain = peteuxslack = salamikoum-alakazoum = sir jean-baptiste botul = the-french-canayen-triste = tickets = timag = tiplon

      8 septembre, 23h32

      Ce que vous écrivez sur les cartes de débit et les frais de transaction en Europe est faux. 1) On paie souvent des frais de transaction quand on utilise une carte de crédit au Royaume-Uni. 2) Je possède une carte de débit d’une banque européenne et je paie environ $0.50 par transaction (quand je l’utilise en Europe), alors que je ne paie aucuns frais avec ma carte de débit canadienne (quand je l’utilise au Canada).

    • Bravo encore a Pauline d’avoir nommé ce candidat défait Nicolas Girard a la tête de l’Agence Métropolitaine de transport gros salaire et de s’apercevoir qu ‘il est incompétent, et notre chère Pauline réengage l’ancien directeur dégommé pour aider cet incompétent quel gaspillage ,,,,

    • Moins de chômeur et moins d’emplois OU plus de vacances pour les québécois et une baisse des emplois à temps partiel?

      On peut faire dire ce que l’on veut à des stats. On peut surtout faire dire des mensonges à des stats quand on ne présente qu’une partie des données ou que l’on est incapable de tenir compte de l’ensemble des variables qui expliquent un phénomène…

    • LES TOURISTES

      À la Belle Époque des Gros Chars, que les gens de Saint-Télésphore-en-ville ne détestaient aller voir passer à la brunante après le souper, pour le plaisir de l’inconnu, de l’indicible ou de l’inexprimable, si on peut dire, il était de bon ton de s’arrêter à la gare pour examiner les gens qui en descendaient et y remontaient parfois remplis de mystères et de cadeaux de la ville dont tout un chacun aurait bien aimé pouvoir deviner de quoi il s’agissait au juste.

      La poste étant encore le plus gros des nouvelles en ces bien tristes années sans téléphone où les bonnes âmes n’avaient presque rien à dire à part qu’aux baptêmes et aux funérailles, l’arrivée de l’Action catholique ne manquait pas d’éveiller des esprits encore à peine curieux des grandes choses du monde et surtout, par-dessus tout, de Québec dont l’appel se faisait parfois bien pressant en ces mornes journées monotones de l’automne où il n’est presque plus rien à faire de regarder la météo encore et encore sur des landes dénudées d’où toutes les belles vaches sacrées semblaient avoir fui pour toujours, comme pour aouter encore plus de mélancolie à tous ces paysages embrumés qui s’étiraient à parte de vue jusque vers ces bouts du monde devenus d’autant plus désolants.

      Rien ne vaut un petit déplacement en ces circonstances pour tenter de chasser ces langueurs et ces humeurs par trop humides qui semblent envahir l’âme comme une poisse indélébile dont il devient bien difficile de se tirer, nonobstant ces pleines lunes ou le cafard ambiant qui n’ont probablement rien à voir non plus.

      Aussi la famille Laplante avait-elle décidé de se sortir de cette torpeur ambiante et de cette morosité en allant tout simplement faire une saucette aux États où elle avait beaucoup de parenté, tout comme à peu près le tiers du village en fait; dont des matantes, des cousins ou des beaux-frères avaient tout simplement décidé de larguer les amarres après la Grande Dépression qui avait incidemment laissé beaucoup de monde sur les carreau sans avertir.

      Ces petites visites étaient bien charmantes en effet, à la fête des Américains notamment, où la population du village doublait presque parfois avec des belles autos rutilantes, ses Lincoln décapotables et ces superbes souliers blancs comme dans la marine, et surtout ses beaux cadeaux qui ne manquaient jamais d’arriver à pleines brassées pour les tout-petits pour qui c’était souvent comme un deuxième Noêl en juillet.

      La grand-mère Émilie avait donc décidé d’aller voir sa fille au Vermont pour se changer un peu les idées des nouvelles de Québec, qui se ressemblaient trop souvent à part les habituelles photos de Duplessis-Marois ou du cardinal Saint-Bernard et dont on parlait beaucoup trop assurément sans trop rien changer de la vie quotidienne du village malheureusement; et ces petits voyages de dépaysement dans les États la rendaient toujours fort joyeuse; d’autant plus que ces si superbes paysages des Green Mountains qui n’en finissaient pas de se dérouler à perte de vue en apportant toujours une surprise nouvelle au hasard d’une vallée, d’un col tortueux, voire même de ces feux d’artifice en automne qui ne finissaient plus d’en remettre encore et encore plein la vue devant ces fort belles grosses vaches plantureuses qui ne semblaient pas trop s’en émouvoir pour autant; les belles vaches identitaires, comme chacun sait, ayant surtout le propre de ne pas trop s’émotionner pour rien et de toujours demeurer strictement égales à elles-mêmes si possible….. suite….

    • Scénario à la Machiavel.

      À qui profite l’accroissement de la dette du Québec?

      Aux prêteurs? Oui, mais encore?

      Aux tenants du statu quo, pour qui la lourdeur de la dette enchaine davantage la population de contribuable à ce modèle.

      Si le gouvernement provincial réduit le déficit, contrôle la dette, réussit à rembourser un peu de celle-ci et parvient à faire baisser le ratio dette/PIB à un niveau qui restaure la santé financière de la province et qui remet un peu de rose sur les joues de notre portefeuille collectif, alors le gouvernement provincial redevient en mesure de faire des plans. Il redevient crédible et capable d’entreprendre de vaste chantier.

      Si le gouvernement au contraire creuse un peu plus chaque jour son gouffre financier, il sacrifie chaque jour davantage sa capacité de se choisir un avenir.

      La seule indépendance qui soit vraiment pertinente, c’est l’indépendance de choisir notre projet. Les dix dernières années ont été ruineuse à ce chapitre.

      Si on veut faire n’importe quel choix, il faut d’abord se donner les moyens de faire un choix. Actuellement nous perdons nos moyens de jour en jour. C’est là le drame essentiel du déficité il me semble.

    • LES TOURISTES -2

      Le voyage s’annonçait donc sans complication et tout plein de charmes indélébiles, comme presque tous les voyages, tout spécialement lorsqu’ils se déroulent sur la 20; et arrivée aux douanes, la famille Laplante ne trouva donc rien de mieux à faire que de déclarer une simple bombe aux braves fonctionnaires américains qui attendaient l’air patibulaire que tout ce beau monde puisse passer au plus coupant.

      - «Une quoi?» demanda un agent un peu décontenancé à la grand-mère Émilie, qui ne se doutait pas évidemment dans quel guêpier elle venait tout juste de se mettre les pieds, puisque sa vieille bouilloire de fonte authentique tout juste bonne pour les antiquités des États n’avait pourtant pas l’air si embêtante que cela malgré tout.

      - « C’est pour ma fille!» ajouta la grand-mère Émilie, comme pour rassurer tous ces douaniers qui arrivaient en trombe avec des chiens renifleurs et tout le tralala; tous les journalistes de RDI déjà sur place se demandant bien pourquoi au juste.

      -«A bomb?» demanda de nouveau un sergent passablement estomaqué devant cette frêle grand-mère que tenait dedans ses mains l’objet du litige en question, sans trop réaliser tout le branle-bas qui allait bientôt s’activer aux États à cause d’elle.

      - A bomb at the frontier! » s’activèrent bientôt tous les télécopieurs de la police, du FBI et de la CIA en même temps pendant que les sirènes, les ambulances et les pompiers de Lacolle arrivaient en trombe autour du poste et que tout le reste de la circulation se trouva bloqué dans les deux sens sans trop de raisons apparentes apparentes encore une fois.

      Tout un bataillon venu d’une base avoisinante apparut bientôt, escorté par des hélicoptères et des CH 18 en ruines sans que personne ne sut trop pourquoi au juste, et invitée à descendre sans faute au plus tôt devant toute une meute de chiens renifleurs de la coca, du potte sacré ou whatever, qui n’attendaient pas à rire assurément, la grand-mère Émilie sortit de l’auto sur la Phynance avec sa bombe dans les bras pendant que tout le monde ou presque lui criait en anglais de bien vouloir la jeter au loin; mais ne comprenant pas un traître mot d’anglais malheureusement, tout comme beaucoup de canadiens en ce temps-là, elle commença à se demander quelle mouche avait bien pu les piquer sans raison apparente.

      - «Est-ce qu’il font des exercices de bombes?» demanda la mère Émile à son garçon Israël heureusement pas du tout parent avec Raël et qui ne comprenait trop rien à toute cette histoire lui non plus évidemment­.

      -«Take it down!» lui criaient des agents au garde-à-vous, déjà tous prêts à tirer au moindre mouvement et qui hésitaient encore devant une si frêle terroriste…..
      suite…

    • Trés intéressante cette question d’opinion de la Presse aujourd’hui, et trés révélatrice aussi :

      Le gouvernement Marois pourrait permettre aux hôpitaux, municipalités, universités et CPE de soustraire leurs employés à l’interdiction de porter des signes religieux visibles. Êtes-vous d’accord?
      OUI : 33%
      NON ; 62 %
      NE SAIS PAS : 6%

      En réalité Mme Marois étant minoritaire est obligé de faire plaisir aux libéraux dont la clientéle est bien connue …
      Mais ne nous inquiétons pas, les libéraux seront encore battus au prochaines élections.
      Promis !

    • @ralbol et ses potes socialistes

      Les gouvernements ne créent pas d’emplois, car l’argent dépensé par les gouvernements provient des impôts et des taxes versés par les contribuables.

      D’un point de vue économique, l’argent dépensé par les gouvernements n’est donc qu’un transfert de richesses. Il n’y a pas de création de richesses.

      Seul les propriétaires de moyens de production, y compris les entreprises gouvernementales, créent de la richesse. Les gouvernements jouent à Robin des bois.

    • LES TOURISTES… – 3

      Ayant finalement deviné qu’ils en voulaient finalement à son ”BOMB”, elle la déposa par terre pendant qu’une salve de AK47, de Kalachnikov et d’obus indéterminés s’abattit sur la belle bombe de la touriste un peu éberluée qui n’en revenait tout simplement pas de tant d’émotions à la fois; d’autant plus que la bombe semblait avoir résisté malgré tout au feu nourri de toute cette bande de malfrats qui assurément semblaient en vouloir beaucoup trop pour rien à sa belle bombe de l’ancien temps et comme il ne s’en faisait vraiment plus de pareilles; et comme pour les rassurer, elle leur cria encore une fois que c’était juste une bombe et absolument rien d’autre.

      Jusqu’à ce qu’après avoir reçu la permission du Pentagone, de la maison Blanche et de Truman lui-même en personne, une deuxième salve de projectiles s’abattit à nouveau sur la belle bouilloire en fonte de la grand-mère Émilie; qui résista quand même à ce feu nourri de toutes parts; et comme pour prouver que c’en était réellement une malgré tout, elle courut comme pour la reprendre au plus tôt quand un GI parvint à lui mette la main au collet tout en la priant de bien vouloir s’étendre sur la chaussée sans dire un mot de plus.

      -«Mais vous allez me lâcher ou quoi?» s’exclama la grand-mère un peu vexé, qui commençait à ne plus la trouver drôle du tout en effet; jusqu’à ce qu’un marin reconnaisse enfin ses cousins, qui voulut expliquer à tout le monde de quoi il en retournait au juste au sujet de la bombe canadienne d’Émile; qui s’avéra n’être finalement qu’un autre coup fumant de plus au palmarès des douaniers américains en question et qui ne s’imaginaient que trop bien toutes les enquêtes qui ne manqueraient certes pas de s’en suivre à leur sujet.

      Ils laissèrent donc circuler la petite famille des Laplante sans autre dépistage ni aucune fouille supplémentaire, au grand soulagment de la grand-mère Émile qui avait commencé à craindre un peu pour sa belle saucisse du Canada dont tout le monde ou presque était si friand aux États et c’est en arrivant dans le Petit Canada de Bennington un peu fatiguée que toute la famille des Laplante se retrouva à table autour d’un bon plat de ces si bonnes saucisses du Canada comme il ne s’en faisait plus de pareilles; un vrai délice irrépressible, selon tous les vieux nostalgiques du Canada de l’endroit assurément.

      -«Avez-vous vu des terroristes à la frontière?» demanda Marie-Anne à sa mère en s’informant des nouvelles du voyage. La télé en était pleine ce midi.»

      -« Pas du tout! répondit la grand-mère Émilie. Mais avec tout plein de touristes comme à Mtl, je pense que je vais finalement m’installer aux États pour de bon moi aussi.» – FIN -

    • @ l.moga et Fritz2

      31 milliards de $ en profits DÉCLARÉS en 2012 pour les 5 grandes banques canadiennes.
      Pas de chiffres globaux pour le secteur financier canadien, mais on sait qu’année après année, les profits battent des records.

      Pendant ce temps, on demande à la population de se serrer la ceinture, on augmente ses impôts et/ou ses taxes, on impose des tarifs aux services et on augmente ceux-ci… en se gardant bien d’aller pomper où se trouve vraiment l’argent.

      Bien «brainwashés» une partie de la population trouve tout ça normal, met la faute de tous les problèmes sur les syndicats et les fonctionnaires, embrasse la main de leurs maîtres et disent merci, sans jamais se demander «Mais finalement, à qui est dû tout cet argent ?», «Qui l’a volontairement prêté à taux usuraire ?» et «À qui profite la dette ?»…

      Comme d’habitude, le mépris n’aura qu’un temps…

    • Les banques sont de vrais voleurs !

      Les frais qu’on charge à chaque transaction bancaire à l’épicerie par exemle (.75 cents) en Europe c’est un service normal et c’est GRATUIT !

      PAS LOIN DE $ 1 DOLLAR ! un vol pur et simple et les présidents de banque sont grassement payé 15-20 millions de dollars par année alors que les rares employés crévent ! je dis rare, car les services au comptoir sont une vraie pitié tellement ces sans-coeur voraces coupent dans le personnel !

      Chaque fois qu’une banque a le culot de m’appeler pour un sondage, je les envoie promener.

      Il faut refaire au complet les critéres pour les banques qui sont devenues aussi pire que des usuriers assoiffés de profits.

    • @ fauconcanadien et ses potes capitalistes

      - «Les gouvernements ne créent pas d’emplois, car l’argent dépensé par les gouvernements provient des impôts et des taxes versés par les contribuables.
      D’un point de vue économique, l’argent dépensé par les gouvernements n’est donc qu’un transfert de richesses. Il n’y a pas de création de richesses.»

      Donc, si les gouvernements ne créent pas d’emplois, congédier tous les employés de l’État ne ferait pas augmenter le chômage ?

      Et en temps que gestionnaire de l’État, le gouvernement par les orientations qu’il donne à la société et les politiques qu’il met en place pour favoriser la génération de richesse, ne crée aucune richesse ?

      C’est en laissant le «Free Market» décider de tout, comme genre délocaliser ses usines en Asie pour augmenter les profits, que celui-ci crée de la richesse..?

      Oui, vous avez raison, c’est pour cela que le taux de chômage est en augmentation (les baisses sont temporaires, la tendance à long terme est à l’augmentation), les dettes augmentent et la situation économique des pays «riches» se détériore.

      Mais ceci dit, tout ça n’a aucune importance, le futur appartient à un système économique basé sur la stabilité et la décroissance.

      http://web.mit.edu/newsoffice/2009/sloan-forrester-0130.html

      Toute cette course insensée à la croissance infinie ne peut avoir qu’une seule issue, l’étouffement de l’humanité par ses déchets.

      Alors perpétuons encore ce système fou du PLUS, du TOUJOURS PLUS, du ENCORE PLUS, cette insensée course à la croissance, au lieu d’essayer autre chose.

      Malheureusement, ça ne semble pas être au Québec où les idées nouvelles ont une chance de se développer. Nos partis politiques charrient encore les idées du milieu du siècle passé.

      Nous en sommes encore à chercher des moyens de trouver PLUS de pétrole, PLUS de gaz, PLUS de minerais, PLUS d’impôts, PLUS de taxes, PLUS de tarifs, PLUS, PLUS, PLUS…

    • @ralbol
      “….prêté à taux usuraire ….”
      Vraiment !!!! Je crois que nous n’avons pas la même définition du mot usuraire. Je vous invite à vérifier le taux d’emprunt pour les entreprises, individus et gouvernements. Vous serez surpris. Et qui possède les banques? Des individus comme vous et moi qui recevons ou recevrons une pension de la régie des rentes, une pension privée ou encore ceux qui ont placé leurs épargnes dans des fonds mutuels. La population canadienne est en grande partie propriétaire des banques canadiennes.
      Quant aux dettes, si elles ont été contractés pour des dépenses d’immobilisation, cela ne pose pas problèmes la valeur de l’actif étant supérieure à la valeur du passif.
      Il ne faut pas tout voir en noir.

    • -alexandre- “Ce qui plombe le Québec, c’est les moratoires sur tout! Il n y a plus de grand projet parce qu’immanquablement, un grand projet va heurter un petit groupe de personnes, et au Québec, l’intérêt de la minorité minoritaire l’emporte sur le bien collectif (un des paradoxes du socialisme).”

      Toutes les commissions pour ci et pour ça ne créent de l’emploi que pour les fidèles à la cause. Je connais une ville qui s’est vu imposer la tutelle: Laval. Présentement, ils sont 4 HAUTS SALARIÉS POUR FAIRE LE TRAVAIL D’UN. La population a-t-elle plus de services? NON… ces gens continuent de payer. Je ne serais pas surprise que leur compte de taxe soit en hausse après la prochaine élection, CAR CETTE PURETÉ, ÇA SE PAIE! J’en suis à me demander ce qui est pire: se faire siphonner par quelqu’un qui administrait quand même plutôt bien la ville ou se faire siphonner par des gens qui ont pour mandat d’établir un paradigme différent de gestion… CAR DES NORMES DE HAUTE PROBITÉ AURAIENT PU S’ÉTABLIR À MOINDRE COÛT.

    • @ samati

      - «Vraiment !!!! Je crois que nous n’avons pas la même définition du mot usuraire. Je vous invite à vérifier le taux d’emprunt pour les entreprises, individus et gouvernements.»

      Le banques se prêtent entre elles au taux directeur de la banque du Canada aussi appelé taux au jour le jour qui actuellement est de 1%.

      Ensuite elles prêtent pour hypothèques au taux préférentiel minimum qui est actuellement de 3%.

      - «La population canadienne est en grande partie propriétaire des banques canadiennes.»

      Ce sont les actionnaires qui sont propriétaires des banques. Nuance.

      Une classe de privilégiés qui peuvent en profiter car ils ont déjà les moyens d’acheter de gros blocs d’actions.

      Jos le Plombier, avec ses 10 actions de la Banque Nationale, c’est pas un actionnaire, c’est un rêveur.

      - «Des individus comme vous et moi qui recevons ou recevrons une pension de la régie des rentes, une pension privée ou encore ceux qui ont placé leurs épargnes dans des fonds mutuels.»

      Tiens, c’est pas justement ces fonds de pension qui sont partout en faillite..?

      - «Quant aux dettes, si elles ont été contractés pour des dépenses d’immobilisation, cela ne pose pas problèmes la valeur de l’actif étant supérieure à la valeur du passif.»

      Sauf quand la balounne de l’immobilier se dégonfle comme en 2008, et comme elle se dégonflera encore sous peu.

      Toujours ce refus de voir que notre système économique est à l’agonie, en train d’atteindre sa limite de croissance et de cupidité.

      Mais bof…

      La réalité se chargera bien d’ouvrir les yeux.

      Un prêt à un particulier se négocie actuellement aux environs de 10%.

      Donc, en prêtant, la banque empoche au minimum 300% de sa mise et ça peut monter à 1000% dans le cas d’un prêt personnel, 2000% dans le cas des cartes de crédit.

      De plus, chaque dollar déposé dans votre compte bancaireest prêté un minimum de 6 fois à des tiers par la banque, et celle-ci empoche donc des intérêts sur un minimum de 6$.

      Vous ne déposez donc pas votre argent à la banque, vous PRÊTEZ votre argent à la banque qui elle, le prête plusieurs fois à d’autres et empoche.

      C’est quoi, dans votre dictionnaire, un usurier ?

    • À l.moga: Vaillancourt, sort de ce corps!

    • @Fritz2 8 septembre 2013 17h57
      Vous avez dû travailler très fort pour vous sortir de vos contradictions, quitte à vous embourber un peu plus…
      Voici quelques exemples:
      1 – Vous avez écrit: “Je n’ai pas la compétence économique pour dire où on vit le plus riche.”
      Si vous n’aviez pas les compétences économiques, pourquoi avoir écrit qu’à Toronto, on peut se payer un appartement à 4000K par mois et ÊTRE QUAND MÊME PLUS RICHE (les majuscules sont de moi) qu’à Montréal… et vous finissez de vous immerger complètement quand vous écrivez : «D’abord j’ai écrit que je ne suis pas économiste et que je ne pouvais pas me prononcer sur la richesse relative des habitants de Montréal et de Toronto.»…

      2- Vous dites que J’AI comparé des pommes avec des oranges ? .
      Je sais très bien que vous n’avez pas parlé de Mercer puisque cette firme confirmait que vous disiez des faussetés ; alors vous avez introduit les «contradictions de politiciens» pour faire diversion !
      Monsieur chose , vous avez de la difficulté à lire un texte SIMPLE quand vous êtes contrarié ? Je vous ai présenté des références provenant de spécialistes (Mercer et Royal LePage !
      VOUS irez dire VOUS-MÊME aux «spécialistes» de se taire quand ils contredisent vos affirmations gratuites, particulièrement dans des domaines que VOUS avouez ne pas connaître !

      3-Toujours impatient de vous contredire, vous avez écrit, (avec l’ostentation habituelle qui vous caractérise et parce que vos fils y ont étudié, que : « … McGill est LA SEULE AU QUÉBEC (les majuscules sont de moi ) qui ait produit des Prix Nobel…»
      Pour votre information, McGill n’est PAS la SEULE : René Laprise, Nobel de la paix en 2007 à titre de membre du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat était de l’Université de Sherbrooke ; le second, Roger Charles Guillemin, Prix Nobel de médecine en 1977, était de l’Université de Montréal
      Pour enchaîner dans vos contradictions «éducatives», avec votre enfantillage habituel, vous tentez de me faire la leçon grammaticale en me disant qu’il faut écrire “sundae” et non pas “sunday”, n’est-ce pas vous qui, le 7 septembre 2013 15h41, écriviez : «…si la culture était partout pareille on ne POURRAIS (les majuscules sont de moi) pas appeler ça de la culture.»
      Pour quelqu’un qui, avec arrogance, a prétendu à moult reprises pouvoir nous donner des leçons de français, un enfant du primaire vous aurait dit que «pourrais» aurait dû s’écrire avec un «T» !

      4-. Vous dites : «…Je n’ai pas parlé de république de bananes… » , mais n’est-ce pas vous qui avez écrit le 7 sept. 2013 14h08 «…Ce blogue est pour les gens sérieux qui règlent les vrais problèmes de la république-de-bananes-du-Québec-bananistan-banania-trou.»… ?.

      5. Vous avez écrit que vous êtes Québécois autant que moi mais que si vous étiez plus jeune vous songeriez à déménager et vous ne voyez pas de contradiction dans vos propos ?

      6- Concernant l’analphabétisme des Québécois, c’est moi que vous accusez de ne pouvoir lire un texte simple ? Puis-je vous suggérer de lire mon commentaire au soldat teddybear du 7 sept. 15h44 !

      7-. Vous m’accusez de ne pouvoir apporter des arguments rationnels et de recourir à la désinformation ?
      Je vais être intentionnellement aussi irrévérencieux que votre idole le «PET» : fuddle dudle !

      Robert Alarie

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    D L Ma Me J V S
    « mar    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité