Gilbert Lavoie

Gilbert Lavoie - Auteur
  • Gilbert Lavoie

    Chroniqueur au SOLEIL, Gilbert Lavoie est également publié dans les pages du quotidien Le Droit d’Ottawa, dont il a été le rédacteur en chef avant d’occuper la même fonction au SOLEIL de 1994 à 2001.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 8 juillet 2013 | Mise en ligne à 9h26 | Commenter Commentaires (132)

    Le train…

    Pour des raisons compréhensibles, les voies ferrées passent généralement dans les villes.

    C’était bien quand il s’agissait d’un mode de transport permettant de relier les communautés les unes aux autres et d’y amener les biens et produits nécessaires.

    Mais les choses ont changé… Les trains transportent des produits chimiques, pétroliers etc… Des produits souvent à haut niveau de risque.

    Les accidents graves sont râres, mais celui de Lac Mégantic nous rappelle à quel point un accident peut tourner à la tragédie.

    Que faut-il faire: éloigner toutes les voies ferrées des centre-villes?

    Tags: ,


    • J’ai demeuré à Lac Mégantic durant 2 ans et demi. Quel tragédie!! Une ville magnifique.

    • Il faut définitivement se questionner sur cette possibilité et sur celle d`exploiter d`autres facons de transporter les matieres dangeureuses.

      Mais il faut le faire à tête reposée alors que les sentiments ne viendront plus embrouiller la réalité . Faudrait pas mêler bonne volonté et pensée magique.

      Je dis cela parce que ce suite à cette tragédie on a découvert le mot wagon-citerne. Un reportage radio ce matin questionnait des résidents montréalais sur leur degré d`inquiétude face à la présence de ces trains mensuellement dans leur quartier. Alors à ce débat sur le transport des matieres dangeureuses faudra ajouter le mot camion-citerne.

      Si on est capable de réduire les risques ,tant mieux,les disparus du lac Mégantic verront ainsi leur mémoire honorée mais le risque zéro n`existe pas.

    • Éloigner les voies ferrées à Mirabel ne serait-pas une bonne idée. Alors que faire? En détourner seulement quelques-unes, peut-être?

    • Resserrez les lois concernant la sécurité de celles-ci.
      Revoir les procédures et sécuriser les accès en tout temps.
      A première vue et avec les quelques entrevues que j’ai vu en fin de semaine, le tout me semble encore très archaïque.

      Ce n’est pas le fait que le train passait par une ville qui a provoqué l’accident mais le manque de contrôle au niveau des procédures et le manque de rigueur dans la sécurité.

    • éloigner les voies ferrées? pour les mettre où?!? Tout le monde voudra les déplacer pour les enlever de sa propre cour, tant que ca tombe dans la cour d’un autre.. mais qui voudra accepter que ca se rapproche de chez lui?
      vous voyez, les écolos et autres résidents atteints du syndrome du NIMBY, qui s’acharnent contre le projet de pipeline, il y a un choix à faire. Si vous ne voulez plus de trains dangereux, il faut une voie alternative au transport de pétrole. C’est le pipeline.
      Si vous ne voulez pas de pipeline parce que peut-être ca pourrait risquer, peut-être, de causer un déversement, alors vous devez accepter que les trains continuent de circuler.

    • La situation des villes est différente de celles des régions. Dans les régions, oui on peut et oui, on doit déplacer les rails représentants un dnager aux populations. Il y a quand même des possibilités et de l’espace…
      En ville, il en va autrement. Je peux parler de Montréal. Le long des rails, ce sont (c’étaient) des quartiers indutriels qui ont été remplacés par des quartiers résidentiels (Bâtiments industriels transformés en condos, lofts, etc.). Je me dis que si les gens s’installent près d’un rail, c’est en connaissance de cause,… il y a des risques. Et sachant qu’il y a moins d’espace en ville, le risque est accentué. Je crois qu’en ville il faudrait garder des zones industrielless près des rails. Et éviter le développement de quartiers résidentiels, si évidememnt on ne peut déplacer les rails.
      Ceci dit, sympathie profonde aux gens de Mégantic.
      GTremblay
      Montréal

    • Même si les avions de ligne peuvent pratiquement se piloter tout seul, il y a quand même un pilote pour prendre la relève en cas de problème.

      Pourquoi pas dans les trains qui transportent des produits toxiques ou explosifs?

      Les trains téléguidés, c’est bien dans les sous-sols, mais pas dans la vraie vie.

      Enfin…

    • Ça fait au moins soixante ans que les routes contournent les villages pour éviter aux automobiliste de réduire à 50 km a tout bout de champs… comment se fait -il que des trains doivent ralentir a 10 mi/h dans des courbes au coeur d’un village? probablement qu,aucune nouvelle ligne de train n’a été rénové depuis une cinquantaine d’année si c’était des viaducs ça ferait longtemps qu’ils seraient tous tombés «naturellement»mais on roule sur du passé date…

      Mais le pire c’est que sur ce genre de bussiness règne les rois du recyclage du matériel qui devrait être à la scrap depuis longtemps….

      Que dire des idiots de dirigeants qui pas plus tard qu’hier tentaient refiler la responsabilité aux » Terroristes » heureusement qui y a plus de vrai communistes !… juste pour ce genre d’attitude les dirigeants devraient êtres mis sous examens pxychiatrique pour éviter qu’ils ne nuisent à l’enquête rendu ou ils sont sont ben capable de se payer de faux terroristes juste pour ne pas faire façe à leur responsabilité ….

      Juste le fait d’avoir laissé le train sans aucune surveillance mérite une condamnation pour négligence criminelle et ne nous badrez pas avec un autre procès inutile….¨ca prend pas la tête a Papineau pour comprendre ça ….Et juste à les entendre ils sont capable de plaider la folie passagère suite à l’absorbtion de lave vitre pour locomotive!

    • Je crois qu’une parti de la solution reside sur l’utilisation de wagons
      citerne plus courts et a double coque, donc plus resistants en cas
      d’accident.
      Mais ce serait plus de depenses pour les petrolieres…

    • On pourrait simplement interdire de stationner des trains dans une pente. Cette simple directive aurait éviter le drame de Lac-Mégantic. C’est de la sécurité passive. Même si les freins avaient flanché, le train ne se serait pas mis en mouvement tout seul.

    • Il serait illusoire de vouloir éloigner les voies ferrées des centre-villes des municipalités (grandes ou petites) car ces voies sont souvent le point de rencontre de plusieurs marchandises et plusieurs entreprises s’y sont installées justement pour ne pas à utiliser d’autres moyens de transport pour expédier ou recevoir leur matière première.

      Par contre, il y aurait moyen de sécuriser davantage ce système de transport, surtout en ce qui concerne les matières dangereuses. ÇA prends de meilleurs wagon respectant plus que les normes minimales. Le problème avec le pétrole et ses dérivés c’est que ce moyen de transport a été choisi par manque de pipeline et les difficultés de ces derniers à se faire accepter au niveau de la population et des réglementations.

      En 5 ans, au Canada le transport du pétrole par train a été multiplié par 100 pour satisfaire les besoins de l’autosuffisance de l’Amérique du Nord en pétrole. À cette augmentation ne c’est pas ajouter des mesures ou une règlementation adaptée à cette situation. Soyons réalistes, ces produits doivent transiter et être transporter de divers endroits à d’Autres, à moins qu’on décide de vivre reclus et de retourner 150 ans en arrière. On doit améliorer la sécurité entourant le transport de ces matières, ça c’est certain.

      Pour le pétrole plus particulièrement, avec l’augmentation de la production (qui n’oublions pas est une des sources de revenus très importante du gouvernement fédéral et de certaines provinces) les risques ne feront qu’augmenter et ça peut importe les mesures de sécurité apportées. Une des mesures privilégiée est bien sûr l’acheminement de ce pétrole par pipeline. La majorité de ces derniers traversent rarement les villes et villages sauf à leur point d’arrivée aux raffineries qui elles sont plus près des centres.

      On a des choix à faire, tout transport a sa part de risque, et à moins qu’on décide demain matin de voyager en cheval et qu’on soit prêt à déboiser la province pour remplacer le pétrole et ses dérivés, on doit vivre avec un part de risque mais cette part doit être minimiser au maximum en durcissant les normes à tous les niveaux.

    • Une question subtile…..Éloigner toutes les voies ferrées des centre-villes? À cette question simple, cela mérite une réponse simple: Oui.

    • Commençons par comprendre s’il y a eu manquement par rapport aux normes de sécurité élémentaires de la part de la compagnie ferroviaire.

      Généralement, chaque tragédie nous pousse à resserrer les règles et les mécanismes de sécurité.

      Du reste, le transport de matières dangereuses sans aucun risques, c’est de la pensée magique.

    • Déplacer des voies ferrées coute une fortune et ce n’est pas toujours possible.

      Beaucoup de produits dangereux DOIVENT être transportés et le risque zéro n’existe pas…

      Il est cependant nécessaire de respecter un minimum de règles de sécurité. Comment un train de produits dangereux peut-il être abandonné, sans aucune surveillance ?

      Il faut aussi se demander s’il ne vaut pas mieux construire des pipelines, au risque de déplaire à certains écologistes.

      Aurons-nous, pour une fois, la sagesse d’élargir le débat pour tenter d’apporter des solutions réalistes à des problèmes concrets, plutôt que de se perdre dans des querelles idéologiques ?

      Pas sur.

    • De la même manière que l’on fait des voies de contournement hors des villages pour les routes et autoroutes, on devrait faire la même chose pour les voies ferrées. Mais aujourd’hui on dirait que l’aspect économique des choses a pris plus d’importance que les autres points de vue, malgré tous les groupes de défense de l’environnement et de l’humain. On accuse nos ministres à saveur environnementale d’être contre le développement économique. Si on avait plus de ministres avec cette saveur, on serait peut-être monétairement moins riche mais il y aurait moins de cas comme celui de Lac-Mégantic. Ça va jusqu’à se demander ce que l’on est prêt à sacrifier dans les traités de libre échange. Car il faut l’avouer, le libre échange c’est bien dans une certaine mesure mais ça crée une compétition économique féroce qui amène des entreprises et des gouvernements à laisser tomber des choses, comme des éléments de sécurité, pour ne pas disparaître du marché ou simplement continuer à empiler les dollars. Depuis quelque temps, le gouvernement conservateur en a sacrifié des éléments de ce genre, qu’il suffise de penser aux inspections d’aliments qui ont diminué. On est à risque sur bien des choses et ça ne va pas en s’améliorant. L’espèce humaine n’est pas dans sa meilleure phase actuellement avec l’appât du gain qui s’est généralisé. Trop de matérialisme dans notre esprit actuellement. Je crois qu’il y a un lien avec beaucooup des tragédies que l’on vit.

    • Déplacer les voies ferrées?? Si ce n’est qu’à cause des droits de passage acquis que les compagnies ferroviaires monnayent à gros prix auprès des fournisseurs de services de télécommunications pour passer leurs fibres optiques, ça sera une grosse bataille!

    • Combien d’accidents du genre voit-on? dans mon cas c’est la première fois et oui c’est un terrible accident mais va t_on dépenser de milliards pour déplacer tous les rails des villes? voyons donc, il y a beaucoup plus de morts dans les accidents d’avion et de voiture!

      C’est un terrible accident oui, mais c’est extrêmement rare et il fait garder la tête sur les épaules, le risque est tres tres faible qu’une telle chose se reproduise. Alors je dis non nous n’avons rien à changer, seulement compatir avec les gens de Mégantic

    • Ce qu’il y a de choquant pour le moment c’est la facon dont le propriétaire américain de la compagnie agit envers le drame.

      Cet américain de Chicago aux multiples compagnies, a averti qu’il s’attendait à recevoir des tonnes de réclamations et que ses avocats étaient prêts à confronter tout le monde !

      Pour la compassion, on repassera !

      On est traité comme un pays du tiers monde par les américains.

      Aucun respect.

      Sur CNN on a passé la fin de semaine avec le crash de San Francisco, mais j’ai cherché en vain les manchettes où ils nous parlaient du drame au Québec, causé par les installations d’une entreprise américaine, possiblement 60 morts et + ce n’est pas rien !

      Le comportement de ce propriétaire pour le moment est ignoble.

      Espérons que les gouvernements québécois et canadien, le rappellent à l’ordre.

    • Même pas vraiment besoin de se demander si la manière de gérer les trains est inadéquate le congrès américain nous donne la réponse car dès 2015 tous les trains devront rouler sous une nouvelle loi qui force le freinage d’office sur tout les wagons et leur permet de rouler seulement si ils sont reliés a un système de contrôle contrairement au système actuel ou la roue est libre et qu’on freine seulement en cas de danger une absurdité consommée à l’ère de l’informatique….

      «En Septembre 2008, le Congrès a examiné une nouvelle loi sur la sécurité ferroviaire qui établit une date limite du 15 Décembre 2015, pour la mise en œuvre de la commande intégrale des trains (PTC) de la technologie dans la majorité du réseau ferroviaire américain. Le projet de loi, introduit par le processus législatif par le Comité du commerce du Sénat et le transport Chambre et le Comité de l’infrastructure, a été développé en réponse à la collision d’un Metrolink train de voyageurs et un Union Pacific train de marchandises 12 Septembre 2008, en Californie, qui a abouti à la mort de 25 et des blessures à plus de 135 passagers.»

      Mais comme pour les ceintures de sécurité dans les voitures y a quelques années ou quelques mémère criait au danger de ne pouvoir se détacher et au cout exhorbitant de ces mesures contraignantes pour la liberté individuelle… certaines cies de trains ( les bretteux du recyclage) trouvent que ça va couter trop cher ( à peu prês le prix d’un IPAD , imaginez) et demandent des subventions ou un report … pauvre petits martyrs…

    • Wow un billet de plus de 2 lignes… tu es en feu Gilbert a matin!

    • Calmez-vos le ponpon ! Faudrait peut-être détourner les avions aussi car ils pourraient tomber en survolant les villes , détourner les navires sur le St.Laurent qui passent trop près des villes . Je propose de faire d’Ultramar une gigantesque station service et forcer les automobiliste à faire le plein seulement là . Ça éléminerait tous les stations-service ! Faut pas virer fou . Le train est la façon la plus sécuritaire pour tranporter les matières dangereuse . Faudrait aussi éliminer le pont de Cap Rouge au cas où un wagon tomberait . Et pourquoi laisse-t-on passer les trains sur le pont de Québec ?
      Dans une locomotive , il y a deux freins , celui de la locomotive et un autre frein locomotive/wagons . Quand le mécanicien arrête le train il utilise les frein des wagons et lorsque le train est arrêté , il active les frein de la locomotive et enlêve les freins sur les wagons . Le problême ici est qu’il y a eu un incendie dans la première locomotive qui a sûrement désactivé les freins des locomotives avec le résultats que l’on connait .

    • @bellinger – Vous devez réviser vos chiffres quant à l’augmentation du transport de pétrole par train. Un article (La Presse) de Murray Brewster (en ligne hier) s’intitule: “Le transport de pétrole par train a augmenté de 28 000 % en cinq ans”, donc bien loin de multiplié par 100…

      Il est sûrement impossible de détourner tous les rails des villes et villages, mais augmenter la sécurité à tous points de vue est essentiel. Réduire la quantité de wagons-citernes de produits dangereux qui peuvent être rattachés à une locomotive est aussi très important (c’est pas une citerne de lisier de porc – je présume que ça existe – qui va faire brûler un centre-ville). Assurer que du personnel du train est présent EN TOUT TEMPS, même quand le train est arrêté. Ben oui! Ça coûte cher et les actionnaires recevront moins en dividendes…

      J. Lincourt

    • Admettons que les Bixis vers Mirabel ne seraient pas très populaires pour aller y chercher sa grand-mère chargée de valises par- 40 C en hiver, mais toujours est-il que les politiciens de MTL étant toujours en cogitations intensives depuis 30 ans à peine pour tenter de raccorder les 300 mètres seulement qui séparent encore la gare Windsor du métro vers des trains de banlieues plus rapides et plus légers, seules de nouvelles lunettes zoomies ultra-modernes pourraient peut-être enfin leur permettre d’y voir un peu plus clair en la matière sans avoir à accoucher encore de montagnes et de montagnes de souris moqueuses parfaitement inutiles dans le décor par ailleurs. Mais à quoi bon faire rêver en couleurs 3D des citoyens Lambda plus avertis sans croquis ni autres devis plus spécifiques que de nouvelles calèches futuristes pour tous ces pauvres touristes extralunatiques de La Chine qui attendent encore anxieusement leur passage vers le Nord-Ouest depuis Cavalier de La Salle seulement?

    • Je compatis avec les gens touchés par ce drame. Je suis content de voir que tous les efforts nécessaires ont été mis en place rapidement pour leur venir en aide. Bravo à toutes ces personnes qui offrent de leur temps et de leur expertise.

      @ Daigneau

      Parfaitement d’accord avec vous. Il faut trouver la cause fondamentale de cet accident et, s’il y lieu, resserer les règles de sécurité et les faire respecter. Ceci est valable pour tous les types de matériaux transportés par train. Le même accident de train aurait pu se produire avec des wagons remplis de bois mais les conséquences auraient été beaucoup moins tragiques.

      Dans une certaine mesure la situation me rappelle l’accident d’autocar survenu aux Éboulements. Les suites de cet accident avaient, entre autre, mis en évidence un certain laxisme dans le respect des règles d’entretien préventif des autocars.

    • Faut pas oublier non plus qu’à une certaine époque, les villes se développaient autour des chemins de fer. Je ne sais pas dans le cas de Lac Mégantic, mais partout en Amérique on a d’abord construit des rails et ensuite des communautés se sont développées autour. Soyez assurés que si on voulait détourner les voies ferrés, les compagnies ferroviaires ne manqueraient pas de nous le rappeler quand viendra le temps de savoir qui payera la facture.

      Petit recherche rapide sur Wikipedia:

      “Originally called Megantic, the town was founded in 1884 after the Canadian Pacific Railway began construction of the final segment in its transcontinental railway linking Montreal with the Atlantic Ocean port of Saint John, New Brunswick. This line opened in 1889, and was operated by International Railway of Maine, a subsidiary of CPR. Mégantic was the meeting place of two railroads at that time: the Canadian Pacific Railway and the Quebec Central Railway. The CPR line was more important because of its adaptation to a large freight and passenger.”

      Donc le chemin de fer semble avoir joué un rôle central dans le développement de Lac-Mégantic.

    • Aucune régle de sécurité n’est à l’abri d’une catastrophe qui serait du par un bris mécanique !

      Pour éviter ce qui vient d’arriver, interdiction totale du transport de matiéres dangereuses, en zone urbaines, prés des cours d’eau, des sites aquatiques comme les marécages, ces citernes remplies de pétrole sont comme autant de drones traversant une ville !

      Je suis stupéfait du manque de jugement de certaines personnes, alors qu’on ne peut réglementer un accident du à un bris mécanique.

      Le risque est trop important, cet accident sera le début d’une longue réflexion, et de choix de société.

    • “Que faut-il faire: éloigner toutes les voies ferrées des centre-villes?”

      Oui ! Absolument,nous venons d’en obtenir la preuve !!!

    • Oui jolico , chaque wagon devrait avoir son agent de sécuruté !

    • Aujourd’hui ,pour un dollar dépensé en sécurité .il s’en dépense 3-4 en honoraires de firme de relations publiques

    • S’il faut investir pour déplacer les voies ferrées, les sociétés pétrolières vont sans doute passer au transport par route.

    • On dirait bien que la compagnie de train n’a encore rien compris :

      http://www.youtube.com/watch?v=oOwPYr38A1c

    • @ anthrax

      Je respecte votre opinion malgré que je la trouve utopique. Je doute que vous sachiez combien de matières dangereuses, et pas juste de l’essence, se promènent un peu partout dans les villes et les campagnes à tous les jours. Pensez seulement à la citerne de 53’ qui approvisionne la station-service de votre quartier à toutes les semaines. Pensez aussi à la bonbonne de propane qui alimente votre BBQ. Une défaillance, une maladresse ou de l’insouciance et vous pouvez tuer votre famille. Ce serait une tragédie. Nous ne serons jamais à l’abri des accidents, des bris mécaniques ou des erreurs humaines mais nous pouvons contrôler les risques en prenant soin d’avoir des systèmes de sécurité et de contrôle sévères. Il ne faut pas être aveuglé par l’ampleur de la tragédie.

    • poursuivre le développement des pistes cyclables….

    • En vertu d’une loi adoptée par le gouvernement libéral de Jean Charest en 2009, la compagnie pétrolière Ultramar a mis en service en novembre dernier un pipeline qui relie ses installations de Lévis à celles de Montréal. Fini le transport de son pétrole raffiné vers la métropole par bateau et par TRAIN. Plus de trente villes et villages situés entre Lévis et Montréal bénéficient de cette législation.

    • @rsim – Vous êtes bien tata. Mais pour un train de 73 wagons de produits pétroliers, une locomotive qui avait été laissée à “On”, me semble qu’il y aurait pu y avoir UNE personne de MMA en charge de rester sur place. Les “agents de sécurité” ne sont pas du tout formés pour s’occuper des trains du genre, franchement!

    • La Presse nous apprend que la Reine est bouleversée par l’accident du Lac Mégantic!
      J’imagine que habitants de Lac Mégantic sont soulagés?
      GTremblay
      Montréal

    • @oli1792

      À vous lire, il faudrait faire le ‘’statu quo” sur toute les formes de règlementations dans le domaine de la sécurité ? Laissez faire le BBQ, cela est bien plus grave que ça ! Que ce soit par trains, camions, pipelines… Il faut q’un budget revienne à la protection de l’environnement; ce que le gouvernement Harpeur a coupé.

      Tout demeure qu’un riche bedonneux du Maine s’enrichisse au détriment de la sécurité de produits très dangereux, (pour se remplir les poches; le pays dont Dieu est associé à l’argent), passant sur les terres et les villages canadiens, (québécois dans ce cas-ci), j’en suis des plus offusqué. Je dois passer matin et soir sur une voie de cette minable compagnie. Je regrette la décision de m’être implanté, moi et ma famille, à cet endroit dont le train passe plusieurs fois par jour avec ces matières dangereuses, qui n’y était pas au début du projet.

      Nous verrons bien à la fin de l’enquête, qui n’a pas fini de finir, que ce ”Crésus”, s’en tirera à bon compte. PRÉDICTION. Les plus argentés s’en sortent facilement, souvent avec une accolade du gouvernement…

    • Hier soir, à RC, 21h, Josélito prenait son train. Le même (trajet) que celui de la mort….

    • Au lieu de confier le transport des matières dangereuses au système ferroviaire, on pourrait le confier au système cycliste. Chaque cycliste circulerait avec une bonbonne sur les trotoirs en contournant les passants. Comme à l’habitude ils pourraient emprunter à contre courant la piste cyclable, brûler des feux rouges et rouler en plein milieu de la rue en faisant un doigt d’honneur aux automobilistes.

    • P-ê que oui dans certains cas, quand pas trop cher.

      Mais surtout, plus de contrôle, d’inspections.

      Et p-ê aussi crééer des catégories de proximité, de distances de sécurité, de circuits autorisés, en fonction du danger, de la toxicité des produits transportés ? ( comme par exemple l’interdiction de transporter des produits inflammables dans le pont-tunnel LHLafontaine à Montréal ).

    • @ volt_air

      Premièrement, si vous aviez lu mon commentaire publié à 12h25 vous auriez constaté que je suis contre le statu quo dans la sécurité des transports. Cependant je ne tire pas de conclusions hâtives. Il y a probablement des pistes de solutions raisonnables plutôt que de stopper le transport d’hydrocarbure par train.

      Deuxièmement, qu’est que le gouvernement Harper a à voir avec ce qui s’est passé ce weekend? Vous avez des faits qui le prouvent? Le problème fondamental n’est pas l’environnement mais plutôt de sécurité dans les transports.

      Finalement, pourquoi tirez-vous à boulets rouges sur le proprio du train alors que vous admettez que l’enquête est loin d’être finie?

      Je vous souhaite bon courage malgré tout.

    • Je rêve du jour où les Pétrolières feront faillite … et je sais que ce ne sera pas demain, malheureusement …. Dans un autre répertoire, il faut avoir du culot tout le tour de la tête comme le Ministre Lebel pour aller dire à Mégantic que les accidents de chemin de fer ont diminué au cours des dernières années ! Que ce soit vrai ou non, il y avait certes d’autres lieux et temps pour ces propos surtout au lendemain d’un accident ferroviaire qui a fauché les vie de cinquante personnes (au dernier rescensement ). Pôvres conservateurs !

    • On risque d’entendre de la gauche, le slogan… Murder Harper, Murder Harper, …

      Avec son obsession à l’autorégulation, disons que ce gouvernement est mal placé pour dire qu’aujourd’hui la compagnie MMA a eu tort de ne pas faire ce qu’elle n’avait pas l’obligation de faire.

      Une réglementation insuffisante est à l’origine de l’insouciance de cette compagnie et l’obsession des compagnies pétrolières d’envoyer des convois toujours de plus en plus lourd rend aussi coupable ces compagnies.

      Ces gens qui sont morts, ils n’auraient jamais dû mourir.

    • Pour ce qu’on en sait, le train comportait 5 locomotives. À l’arrêt du convoi, 4 locomotives ont été mise hors fonction et 1 est demeurée alimentée. Il s’agirait d’une procédure standard afin de maintenir la pression dans les freins.

      Un incendie se serait déclaré pendant la nuit et la locomotive qui maintenait la tension des freins a été mise hors fonction probablement par intervention humaine. C’est lorsque la tension des freins est devenues insuffisante que le train s’est mit en marche, descendant la pente jusqu’au centre ville de Lac-Mégantic.

      Apparemment, il est possible de mettre une locomotive hors fonction grâce à un levier d’urgence accessible à quiconque pourrait s’approcher de la locomotive.

      Sans vouloir jouer aux experts, il me semble que de compter sur une seule locomotive, qui peut être arrêter par un levier, afin maintenir la tension du système de freinage est une procédure bien mince au niveau de la sécurité. Quelqu’un a bien dû prévoir quelque chose advenant une défaillance du système de freinage, non?

      Le cas échéant, ne devrait-il pas y avoir des systèmes d’aiguillage qui auraient permis de faire dérailler le train fantôme dans une zone non peuplée afin de limiter les dégâts? J’imagine que nous devrons attendre plusieurs mois d’enquête avant d’avoir des réponses.

    • @ numero6

      Il n’y a pas que le pétrole dans la vie ou dans les trains, il y a aussi des substances toxiques…
      Mais, comme vous le dites, déplacer des voies ferrées, cela coûte une fortune….
      L’argument massue…

      Depuis 1887, le train traverse le centre-ville de Drummondville.
      Je n’ai jamais eu de problème à voir la circulation s’immobiliser sur les artères principales pour laisser passer le train de Via Rail.

      Il semble aussi que le centre-ville ne sera plus engorgé à l’heure de pointe pour les 120 et plus wagons-citernes qui acheminent le pétrole depuis St-Romuald: le pipeline St-Laurent est en construction.

      Mais pour le reste de la marchandise, de toutes catégories, toxiques et autres, il suffirait de contourner la zone urbaine. Certes, cela aurait un coût.

      Le Canadien National est la 9e compagnie la plus rentable du Canada, selon un article récent du Globe & Mail. Après les grandes banques et la pétrolière Suncor.

      Selon le site Argent (TVA), le Canadien National a clôturé « son exercice 2011 sur un profit de 2,46 G$, avec un chiffre d’affaires de 9,03 G$ ».

      Imaginez qu’en échange de la sécurité de quelques dizaines de milliers de vies, les profits du CN chutaient à 1,46 milliard par année. Quelle catastrophe ce serait!

      Ce serait l’effondrement du système capitaliste…

    • De toute évidence, ce qui vient de se produire à Lac-Mégantic vendredi et d’autres accidents graves par trains survenus au Québec et ailleurs au Canada au cours de années passées, nous renvoient le signal suivant : On ne peut faire confiance aux compagnies privées pour assurer la sécurité des gens des villes et des villages par où circulent des convois de matières dangereuses (produits chimiques, hydrocarbures ou autre) et même si la réglementation fédérale qui les régit est adéquate on ne peut se fier à ces compagnies pour les respecter.

      Faire passer les trains en dehors de villes et villages est sûrement une solution qui contribuerait à minimiser les risques, mais ce n’est pas toujours possible et ce n’est pas réaliste d’envisager d’arrêter le transit de matières dangereuses que ce soit par train, camion, bateau, gazoduc, oléoduc.. Le risque zéro n’existera jamais, mais nous devons tout faire pour le maintenir, mais réellement, au plus bas niveau partout, une façon d’y arriver qui est sous le contrôle de nos politiciens (des législateurs) c’est 1) d’ajuster en conséquence la réglementation et les normes à respecter et 2) d’assurer les moyens de contrôle appropriés 3) de prévoir des pénalités appropriées aux délinquants.

      Ça suppose de s’assurer entre autre que les chemin de fer est en bon état et que les trains réduisent leur vitesse lorsqu’ils passent dans une ville ou un village et les municipalités pourraient être mise à contribution (et certaines le réclament je crois) pour faire un minimum de contrôle à ces niveaux là, puis qu’on ne peut se fier aux transporteurs pour le faire et qu’il y a un strict minimum d’agents fédéraux pour les contrôler.

      Le HIC présentement c’est que les gouvernements municipaux, ceux qui en principe ont le plus à coeur la sécurité de leurs populations, ne peuvent rien faire face aux transporteurs (compagnies ferroviaires par ex.) parce qu’ils sont régis par le fédéral. En supposant que la réglementation actuelle soit adéquate il est clair que les contrôles sont insuffisants, alors je recommanderais ce qui suit qui pourrait améliorer sensiblement la situation:
      1) Que le fédéral autorise les municipaux à exploiter des radars automatisés avec prise de photos le long des chemins de fer aux entrées des villes / villages (comme sur les routes) et à envoyer des contraventions aux compagnies ferroviaires qui ne respectent pas les normes.
      2) Que le fédéral autorise les municipalités à faire inspecter par des spécialistes indépendants l’état des portions de chemin de fer passant au centre de leurs territoires (en zone habitée) s’ils en doutent et de forcer les propriétaires à corriger la situation lorsque nécessaire
      3) Que le fédéral compile toutes les plaintes / interventions des municipalités et les rendent publiques

      Pour ceux qui pensent qu’on peut se fier aux entreprises privées pour assurer notre sécurité prenez connaissance du rapport suivant qui relate le notre d’accidents ferroviaires relativement graves survenus à Montmagny : http://www.securitepublique.gouv.qc.ca/fileadmin/Documents/securite_civile/colloques/2008/ste_victoire_montmagny_montmagny_partie5.pdf et cette ville est toujours à risque. Le fait est que des Lac-Mégantic et des Montmagny où circulent des convois dangereux il y en a des centaines juste au Québec !

      Seule la volonté de nos politiciens à changer les choses nous empêche de faire ces pas en avant pour améliorer notre sort, vont-ils continuer à protéger les intérêts des industriels avant ceux des citoyens qu’ils représentent ? Il faudra suivre les babines et les bottines du ministre fédéral des transports et les actions de son gouvernement dans les semaines / mois à venir.

    • Combien de routes construites en même temps que nos chemins de fer sont encore en utilisation chez nous? De toute évidence, très peu. La pluspart ont été reconstruites à plusieurs reprises, pour absorber le trafic toujours plus abondant, plus rapide et plus lourd, voire même pour éviter de ralentir dans les villes et villages d’après quelqu’un plus haut.
      Il n’en coûte pas tellement moins cher pour transformer nos routes qu’il n’en coûterait aux chemins de fer pour adapter leurs tracés. Donc, ne nous servez plus ce stupide argument que les villages et les chemins de fer se sont développés ensemble et qu’ils sont pris dans cet enchevêtrement ad vitam aeternam.
      N’évoquez plus non plus qu’ils étaient là avant ceux qui se sont établis le long, quant on transportait des animaux et du bois. Autre temps autre moeurs.
      Il suffit de savoir, je pense, que des accidents ça arrive, pour prendre les décisions qui s’imposent devant la croissance du transport de matières dangeureuses. La question en fait n’est plus que de savoir quand et où cela va se produire. La fin de semaine dernière ça été à …
      Ne blâmez pas non plus le conducteur de la locomotive… À San-Francisco, le pilote au commande du 777 en était à son premier atterrissage…Il y aura toujours une raison…
      Personnellement, si ma maison était en face d’une courbe, à 30 pieds de la voie ferrée, je n’attendrais pas d’avoir la réponse… Je n’y établirais ni n’y approuverais l’établissement d’un lieu public non plus.
      Suis-je de gauche pour cela? Non. Je suis seulement conscient que dans ce cas précis beaucoup de monde ont fait fi de la prudence élémentaire.

    • On parle beaucoup de la réglementation sur le transport ferroviaire, mais je crois qu`il n`y a pas beaucoup de personnes connaissant le monde du chemin de fer. Le chemin de fer est sûrment le moyen de transport terrestre qui a les lois, normes et règlementations les plus sévères.
      Je remarque que critiquer est plus facile lorsque la connaissance n`y est pas.

      Voici un lien qui pourra vous tenir éveiller pendant des heures et apprendre ce qu`est un chemin de fer.

      http://www.tc.gc.ca/fra/lois-reglements/menu.htm

    • À tous ceux qui disent qu’il n’y avait pas de conducteur:

      Ce qui ressort: Le train était immobilisé à Nante puis s’est remis en marche tout seul, sans aucune intervention. En d’autres mots, les freins (ou le frein) ont lâchés ou n’étaient carrément pas mis….Alors l’histoire du train fantôme sans conducteur??

      @dencour

      8 juillet 2013
      18h24

      Sachez que le pétrole à fait faire un bond de géant à l’humanité. Sans lui, nous serions encore avec des charrettes et des chevaux!

      Alors, lâchez donc les conservateurs.

    • Les journalistes d’enquête sont à mon avis, la solution à ce genre de problème.Encore faut-il qu’ils posent les bonnes questions au bonnes personnes.J’ai fait carrière dans le ferroviaire.En 1993 j’ai provoqué une enquête de la GRC.Un PDG à été remercié pour ses services.Sauf erreur de ma part aucun journaliste ne lui a adressé la moindre question.La mentalité de notre société capitaliste à outrance ne change pas,et nous connaissons déjà le rapport d’enquête.Faut-il se surprendre à chaque viaduc qui tombe?

    • Ils viennent de dire à RDI que le train impliqué dans l’accident de Lac-Mégantic avait été inspecté par Transport Canada la veille de l’accident.

      Il faut attendre les enquêtes avant de sauter aux conclusions. Rien n’indique que l’état des infrastructures ou la non-conformité aux règlements soit en cause.

    • Selon un Grand Chef Indien (GCI) de ma connaissance, seul un bon petit joint écolo super cool pourrait vraiment empêcher les politiciens de toujours communiquer par signaux de fumée avec leurs citoyens comme d’habitude habituelle, et même s’il n’est pas certain que le thé au jasmin serait vraiment suffisant pour stimuler l’économie à moins de nouvelles potiches de Chine pour mieux stabiliser le fond des bateaux commerciaux aux fines herbes ou selon le goût du jour de consommateurs mieux éclairés, il ne servirait de rien d’élire de nouveaux amiraux à vélo pour surveiller le trafic desdits bateaux dans une colonie donnée à moins de concertations plus spécifiques dans la plume ou les verroteries hors-taxes de toutes sortes tout comme dans l’Ancien Temps. Mais encore?

    • Il y a probablement plus de tragédies dans l’industrie de l’aviation que dans l’industrie ferroviaire. Remet-on en doute la compétence et l’importance qu’attache à la sécurité l’industrie de l’aviation chaque fois qu’il y a un accident?

    • «Je rêve du jour où les Pétrolières feront faillite … et je sais que ce ne sera pas demain, malheureusement …. Dans un autre répertoire, il faut avoir du culot tout le tour de la tête comme le Ministre Lebel pour aller dire à Mégantic que les accidents de chemin de fer ont diminué au cours des dernières années ! Que ce soit vrai ou non, il y avait certes d’autres lieux et temps pour ces propos surtout au lendemain d’un accident ferroviaire qui a fauché les vie de cinquante personnes (au dernier rescensement ). Pôvres conservateurs ! »

      Le pétrole est encore bien trop utile et irremplaçable pour que les Pétrolières fassent faillites.
      Sans pétrole, c`est un retour en 1850. Y`en a une méchante gang qui trouveront pas ça drôle même parmis les pires anti-pétrole. Car ils ne connaissent pas l`ampleur des applications du pétrole.

      «Pôvres conservateurs !»

      Ben je vais encore voter pour eux autres. Je voterai certainement pas pour le NPD et le PLC qui vont faire augmenter la TPS avec leurs bureaucrates et leurs programmes. Et ces 2 partis(PLC-NPD) menés par les écolos vont nous coûter une fortune pareil comme notre gouvernement du Québec qui nous coûtes une fortune avec ses éoliennens dont on a pas besoin. On est en surplus d`électricité au Québec. Regardez votre hausse sur votre compte d`Hydro. Gracieuseté du gouvernement du Québec et de sa folie écologique. Ça va être la même chose avec le NPD et le PLC s`ils sont élus au Canada. Moi je vais continuer à voter conservateurs pour garder mes taxes basses, pas me faire avoir par les écolos et pouvoir continuer à travailler. Car les pays surtaxés, surbureaucratisés et qui sont menés par les écolos, finissent comme la France :

      http://www.france24.com/fr/20130606-chomage-augmentation-france-economie-crise-emploi-recession-insee

    • « Que faut-il faire: éloigner toutes les voies ferrées des centre-villes? »

      – — –

      On ne laisse pas une bombe à retardement sans surveillance.

      Et que si vous éloignez les voies ferrées des centre-villes, tôt ou tard, ce seront les centre-villes qui auront à nouveau et assez vite rejoint les voies ferrées qui auront été éloignées des centre-villes.

      Ça ne prendre pas bin bin du temps pour qu’un gars vite en affaires comprenne qu’il faut construire un hôtel pas loin de la track pour celui qui, à la fin de son quart de travail, après avoir laissé sans surveillance son train pareil à une bombe à retardement, puisse y aller dormir. Et quand il y a un hôtel, ça prend un bar; et quand il y a un bar, pas très loin il y a des décision politques qui se prennent. Tsé, laisser un train sans surveillance, tsé, laisser une bombe à retardement sans surveillance, non mais tsé… il est vrai que ça maximise les profits.

      daniel verret nadagami

    • bonserge

      8 juillet 2013
      19h37

      Vous avez écrit:

      “Il faut attendre les enquêtes avant de sauter aux conclusions. Rien n’indique que l’état des infrastructures ou la non-conformité aux règlements soit en cause.”

      J’ai une forte tendance à penser comme vous. À mesure que les renseignements nous parviennent, j’ai de plus en plus tendance à penser qu’il s’agit d’une stupide erreur humaine. (Négligence crasse, manque de connaissance, manque de formation, manque de communication…)

      Les gens devraient réfléchir avant de blâmer la compagnie Américaine (MMA)…Car cette réaction semble de plus en plus relié à notre bon vieux coté Anti-Américain !

    • Si on était au US, il faudrait une loi pour le port de wagon de train en feu au cas où que wagon nous fonce dessus.

    • Et pas besoin de citer la France. Au Canada, la province la plus taxé, la plus bureaucratisé et la plus menée par le bout du nez par les écolos fait piètre figure au Canada. Et ses coûts d`emprunts commencent à augmenter. C`est ça que vous voulez pour l`ensemble du Canada avec le PLC ou le NPD ? Ces 2 partis seraient bien capable de nous achever ici au Québec avec une hausse de la TPS. On est déjà taxé à 15%

      http://affaires.lapresse.ca/economie/quebec/201307/05/01-4668177-lemploi-de-nouveau-en-panne-au-quebec.php

    • @gaslev 8 juillet 2013 19h25
      «Le chemin de fer est sûrement le moyen de transport terrestre qui a les lois, normes et règlementations les plus sévères. Je remarque que critiquer est plus facile lorsque la connaissance n`y est pas.»

      Peu importe le nombre de règlements en vigueur, si le respect des normes n’est pas rigoureusement suivi parce que les autorités en place font preuve de laxisme (par exemple en éliminant les contrôles pour des économies de bout de chandelle) le danger sera toujours présent et risque même de s’aggraver. L’autogestion des entreprises en matière de sécurité est une dangereuse illusion. Les exemples abondent dont le plus récent est la destruction d’une usine de feux d’artifice près de Valleyfield qui a causé la mort de deux employées.

    • @boisdort,

      au moins la reine est capable de compassion, comme chef du gouvernement Canadien, c’était la moindre des choses qu’elle s’exprime à ce sujet et c’est un peu ridicule de la ridiculiser parce qu’elle a fait son devoir de chef d’Etat. François Hollande a aussi manifesté la sienne, peut-être faudrait-il le ridiculiser lui aussi.

      Et maintenant, que penser du Président Américain, Barack Obama, qui n’a pas émis le moindre communiqué depuis la tragédie alors qu’une compagnie américaine est impliquée? Je veux bien croire que le Lac-Mégantic ce n’est pas aussi prestigieux que se balader autour de Nelson Mandela amoindri et agonisant, mais les gens de Lac-Mégantic, eux, ils sont morts maintenant. Je trouve ça bien plus indécent que de s’offusquer parce que la reine a pris le temps de transmettre son message aux gens de Lac-Mégantic.

    • @gaslev 19h25 “Le chemin de fer est sûrment le moyen de transport terrestre qui a les lois, normes et règlementations les plus sévères”. Les lois, normes et réglementations sont une chose. Leur application en est une autre. Et la déréglementation complaisante en est une de plus.

    • @dcsavard,
      Vous êtes rassuré par le témoignage de la Reine? Grand bien vous en fasse. Je peux témoigner que bien des gens au Lac Mégantic n’en n’ont que faire de la Reine. Ils attendent plutôt un signe du président de la MAA.
      Pendant ce temps, continuer à applaudir la compassion de la Reine et de Stephen Harper…
      GTremblay
      Montréal

    • @pager 19h25 “Alors, lâchez donc les conservateurs”. Peu importe le parti, il faut dénoncer les gouvernements de “tinamis” englués dans une idéologie et entachés par la corruption. C’est le cas du gouvernement Harper, qui a même l’outrecuidance de remplacer “Gouvernement du Canada” par “Gouvernement Harper” dans ses publicités.

    • @pager 20h26 “Les gens devraient réfléchir avant de blâmer la compagnie Américaine (MMA)…”. C’est le boss, c’est elle qui dit au pilote: Tu laisses le train là et tu vas te coucher”.

    • @pqger 19h25 “Ce qui ressort: Le train était immobilisé à Nante puis…”. Pourquoi le train était-il sur la voie principale plutôt que sur la voie d’évitement? Pourquoi a-t-il été laissé sans surveillance? Il ne transportait quand même pas des céréales. MMA est dans l’eau chaude, une eau brûlante.

    • quand même étonnant que ce train ait pu parcourir une dizaine de kilomètres incognito, si je me fie a google map il a longé la route 161, passé a travers quelque quartiers residentiels et 2 passages a niveau sans que personne ne remarque quelque chose d`anormal, dommage

      On dit que le train n`était pas “stationné“ sur la voie d`évitement comme la norme l`exige lorsqu`en arrêt, alors comme plusieurs j’ai tendance à penser qu’il s’agit d`une séries d`erreur humaines qui vont éventuellement se transformé en accusation de négligences criminelles

    • @bonserge – Vos propos de 18h55 (8 juillet): “…ne devrait-il pas y avoir des systèmes d’aiguillage qui auraient permis de faire dérailler le train fantôme dans une zone non peuplée afin de limiter les dégâts?”

      J’sais pas ce que vous avez compris ou pas compris du fait qu’il n’y avait personne aux commandes qui puisse ré-aiguiller le train … pour qu’il déraille ailleurs. En fait, s’il y avait eu quelqu’un aux commandes, il n’y aurait pas eu de déraillement car on présume que le train aurait été arrêté avant.

      Puis vos propos de 19h52: “Remet-on en doute la compétence et l’importance qu’attache à la sécurité l’industrie de l’aviation chaque fois qu’il y a un accident?”
      Oui…

    • @boisdort,

      manifestement vous interprétez là où il ne faut que lire. Vous blâmez la reine d’avoir pris ses responsabilités. C’est juste ridicule.

    • @dandyman,

      oui, des gens ont vu le train enflammé passer et ont appelé le 911. Maintenant, dites-moi comment on arrête un train lancé à 60 km/h alors qu’il n’y a personne à bord? Calculez un peu le poids d’un tel convoi et le temps de réaction pour éviter ce qui est arrivé. Ce n’est pas en lançant une bûche sur les rails qu’un tel convoi aurait arrêté. Ce genre de convoi prend plusieurs kilomètres pour arrêter.

    • C’est la faute au Parti Libéral du Québec, qui pendant 9 ans de gouvernance despotique et laxiste a tout laissé faire pour encourager les p’tits zamis, et son chef à qui il donné un salaire de $ 75000 par année.

      ” Au plus fort la poche ” telle a toujours la devise des libéraux.

      Sur CNN notre drame n’est pas assez important pour qu’ils en parlent, surtout que le propriétaire de la compagnie en cause est américain !

      Ils préférent montrer en boucle, leur avion qui a crashé à San Francisco depuis des jours, avec quelques morts, mais ce qui se passe chez leurs voisins du nord, ils s’en tapent.

    • @jolico

      Si je posais la question, c’est que ces dispositifs existent bel et bien.

      http://en.wikipedia.org/wiki/Derail

      Je ne pense pas me tromper tellement en affirmant qu’en principe, tout objet roulant de manière non-autorisée sur une voie ferrée devrait si possible être déraillé préventivement de façon à limiter les dommages.

      Quelqu’un quelque part dans les 200 ans d’histoire du monde ferroviaire à certainement déjà envisager la possibilité que la gravité pouvait tirer des wagons vers le bas et prévu des mesures de sécurité que MMA n’a peut-être pas mise en application…

      Et pour la comparaison avec le monde de l’aviation, moi je pense qu’on aborde les tragédies aériennes de façon bien plus rationnelle. On comprend qu’il doit y avoir des enquêtes et que chaque tragédie doit au moins servir à renforcer la sécurité.

      En tout cas, je ne me rappelle pas avoir lu un chroniqueur suggérer qu’on devrait interdire les vols d’avions au-dessus des zones habitées ou des gens s’en servir pour faire une charge contre le capitalisme, le gouvernement, les consommateurs de pétroles, etc…

    • Il ne servirait de rien demander à tout un chacun comme son perroquet de souffler dans la grosse balloune écologique qui vient tout juste de nous péter en pleine face au Lac-Mégantic, et avant que les trains ne soient devenus tout comme ces vieilles minounes politiques des années 50-60-70 ou 80 qui hantent encore beaucoup trop de nos routes aux dernières nouvelles, serait-il bon de préciser ici que les frères Dalton des sacro-saintes lois du marché pseudo-bibliques qui nous viennent surtout des États mériteraient très certainement d’être cités à procès tout partout avant qu’ils ne puissent s’évaporer vers ces paradis off shore et autres petites républiques bananières d’Ailleurs ou d’ICI déjà remplies de vieux tankers échoués qui jonchent hélas leurs si belles plages dorées pour presque rien tout comme au Nigéria; où la plupart des citoyens ne peuvent même pas se procurer un seul bidon d’essence pour faire leur cuisine alors que leurs politiciens se la graissent super abondamment avec l’argent des Autres tout comme beaucoup d’artistes à trois cordes pour mieux pouvoir se cultiver la libido en paix tout comme en Haïti et quelques autres petites républiques bidons du Plateau ou d’Ailleurs.

      Remuer un peu d’air sec ou de-ci ou de-là ne servirait donc de rien à la cultûre des vers blancs de St-Basile qui sont venus coloniser les belles pelouses des citoyens après les retombées excessives des BPC qui continuent toujours de circuler librement pour ne pas dire en catimini au pays avec d’autres substances radioactives ou ces montagnes de zinc à Québec qui serviront peut-être un jour à rentabiliser le Veau d’Or des féfans de certains voleurs de banques mieux connus; mais par qui commencer au juste pour avoir une idée plus claire et plus précise du pôblème dans son ensemble mes-chers-z-amis? Ne quittez pas, je vous prie….

    • …et dire que la Caisse de Dépot a perdu $7 millions dans se canard boiteux

      donc tous les Québécois y compris Mégantic ont subventionner le Privé

      ici “Montréal Maine & Atlantic Railways” comme retour sur investissement…Mégantic va s’en

      rappelller ..oupsss en 2003 qui était au pouvoir…?

    • @ Lukos et autres

      8 juillet 2013
      22h30

      Ce sont des incompétents (ou par paresse) qui n’ont pas été capable de mettre les freins sur les wagons tel que prescrit ou, à tout le moins, de s’assurer que ceux des trois locomotives étaient bel et bien en fonction lorsqu’ils ont quitté la place. Sur chacun des wagons il existe une roue que l’on tourne à main pour y appliquer les freins. Le tout prend 20 minutes pour bien barrer 9 wagons.

      C’est pas compliqué, lorsque le conducteur du train a quitté celui-ci…Aucun freins n’était en fonction. Si les freins avaient été appliqués proprement, ce train ne serait pas parti!

      Alors vos histoires de pétrole que l’on doit éliminer, du président de MMA que l’on montre du doigt et de Harper qui est responsable…C’est à croire que le personnel de la compagnie consulte le président à chaque fois qu’il se présente une situation hasardeuse quelconque. Les personnes en place doivent suivre des directives précises mais, par contre, elles doivent aussi utiliser leur jugement en ce sens qu’il leur est permis de sortir du livre lorsque nécessaire! Y en a même qui mettent la faute sur Charest…Faut le faire!

      Je constate que beaucoup sur ce blogue, profitent de ce triste événement pour nous casser les oreilles avec leur basse politique.

    • 1burdon2

      “donc tous les Québécois y compris Mégantic ont subventionner le Privé”

      Façon pas mal tordue de voir les choses… la CDPQ n’a pas tellement le choix d’investir dans des compagnies privées, non? Faut faire la différence entre un investissement et une subvention.

      Mais je vous l’accorde, c’est un peu ironique de penser que les québécois sont actionnaires de cette compagnie et que la CDPQ y a (ou avait) un représentant sur son CA.

      Et le fait que le placement de la CDPQ n’ait pas rapporté de bénéfices montre par ailleurs que la MMA est une entreprise qui ne nage probablement pas dans les profits, comme certains le sous-entendent.

    • Misteur “boisdort” est difficile à satisfaire. Quiconque peut adresser quelques mots à une famille, une région infligée de telle tragédie, y compris la reine Elizabeth d’Angleterre. Que des gens comme Misteur “boisdort” le veuillent ou pas, elle est encore le Chef de l’État du Canada jusqu’à ce que ce titre soit aboli, ou que le Québec soit séparé du Canada. Mais encore là, rien ne l’empêche d’être “au courant” et de faire parvenir une lettre de condoléance aux victimes. Au moins, elle n’a pas levé son nez et fait comme rien ne l’était.

      Si j’étais President Obama, je ferais la même chose car c’est une entreprise américaine qui est impliquée dans cette tragédie.

      Petit train va loin mais pas les petits esprits.

      Et pour ceux qui se demande pourquoi le convoi n’était pas dans la voie d’évitement, à lire les commentaires de Doug Finnson, vice-président de la conférence du rail au syndicat des Teamsters. Apparemment, c’est une pratique courant au pays pour des convois de cette taille.

      Et si cela ne devait plus se reproduire, qu’on change la réglémentation. C’est plus facile après à blâmer sans connaissance de cause. On verra s’il n’y a pas eu assez de freins manuels appliqués ou c’est causé par des défaillances.

    • CarBone 14:”Je chevaucherai vos “BOMBES”,je rirai sur vos”TOMBES”"

    • @pager

      Je suis du même avis là-dessus. C’est incroyable de voir les gens blâmer la supposée déréglementation, les coupures budgétaire du gouvernement, le méchant capitalisme, les automobilistes qui consomment du pétrole et j’en passe alors qu’à ce point-ci, on ne sait même pas si les règles et procédures de sécurité élémentaires ont été appliquées.

      Et si l’enquête en venait à la conclusion qu’il s’agit d’une série d’erreurs humaines? Qu’à cela ne tienne, j’imagine que rendu-là, les mêmes personnes seront déjà à l’oeuvre à faire de la politique sur le dos d’une autre catastrophe…

    • Je partage votre avis Pager pour ce qui est des agents provocateurs ici même. La perte de la Caisse dans MMA est négligeable compte tenu du portefeuille global. Pensez seulement au retour sur l’investissement dans CNR .

    • Bon, au moins toute cette histoire de freins pneumatiques n’est plus pertinente. http://www.lapresse.ca/actualites/dossiers/tragedie-a-lac-megantic/201307/09/01-4669054-cause-du-desastre-le-president-de-mma-contredit-categoriquement.php

      Donc, les freins manuels n’étaient pas appliqués ou bien ils n’ont pas été testés avant que le conducteur ne quitte le convoi pour aller se coucher. Le pauvre gars de Farnham sera torturé de remords pour le reste de ses jours. Je n’aimerais pas être dans sa peau.

      Maintenant, quelle est la solution? GPS, senseurs, freins contrôlables à distance? Ironiquement, la solution est peut-être d’automatiser complètement les opérations des trains. Un capteur qui aurait détecté le mouvement du train aurait pu appliquer les freins pneumatiques et déclencher une alerte.

    • Bonserge 10h25

      Oui en effet, l’entreprise en arrache depuis le début de la crise des papetières. Elle a perdu une très grande partie de ses revenus avec la fermeture de plusieurs usines de papier dans le Maine. Mettons que veut ou veut pas tu deviens plus agressifs et plus porter à prendre des risques et couper les coins ronds. En passant, je serais curieux de connaitre les salaires moyens des employés de la MMA. Il est clair que plusieurs sont insatisfaits. Mettons que des employés frustrés et des matières dangereuses ça ne fait pas un très bon mix.

    • bonserge

      Quand tu nages pas dans les profits…

      La 1ère chose que tu sacrifies sous des airs de boff puffff et puis peu m’importe…

      t’en as unne bonne idée mon

      bonserge…?

    • Une savant analyste pourrait-il nous expliquer l’origine réelle de cet incendie sur une locomotive arrêtée au départ? Les anges, peut-être?

    • 1burdon2

      Quoi???

    • Car Bone-14 …une belle nuit d’été

      une terrasse, un MusiCafé

      des rires, des chants et même l’odeur d’un petit joint écolo …et ca VIE ce monde la

      puis l’horreur, un boucan ,le tonnerre,smoke on the water,irrespirable… bonserge, les seules choses

      tordues sont des bras de rails qui tendent vers les cieux..

      et d’un Char(Car)riot en feu…il ne reste que des bris et des OS(Bone)

    • @dcsavard
      «manifestement vous interprétez là où il ne faut que lire. Vous blâmez la reine d’avoir pris ses responsabilités. C’est juste ridicule.»
      Je blâme la reine!! Pauvre vous et pauvre Reine…. Vous n’avez rien compris. Je dis qu’on se balance de ce que pense et dit la Reine. À l’heure actuelle ce qui nous préoccupe c’est ce que dit et pense le responsable du MMA.
      Bref, comprenez ce que vous voulez, comme pour la Reine, on se fout un peu du débat que vous voulez lancé!
      Gtremblay
      Montréal

    • bonserge

      bonyeu pourquoi tu fa si simple?

      La sécurité…

      Safety First

    • règles gouvernementales minimales…Transport Canada

      ….dégats Privémentales maximales…Montréal Maine & Atlantic Railways

    • 1burdon2

      C’est vrai, je devrais faire comme vous: tenir des propos irrationnels et démagogiques (et quelque peu incohérents…) sur les blogues afin de me donner l’air de compatir avec les victimes.

      Bien sûr je prends pour acquit que vous avez fait un don à la Croix-Rouge, n’est-ce pas? Moi je le fais annuellement.

    • M. Lavoie,

      Juste pour vous donner quelques chiffres:

      Chaque wagon-citerne a une capacité de 34,000 gallons US . 1 gallon US = 3.78 litres

      Donc chaque wagon-citerne peut transporter 128,000 litres de carburant. Multipliez cela par les 73 citernes du convoi de Lac-Mégantic, donc ce train devait transporter autour de 9,300,000 litres de carburant, a condition que les citernes étaient toutes à pleine capacité.

      Le transport du carburant par rail est en très forte croissance car les pipelines existants sont saturés et les nouveaux projets sont bloqués : Keystone ou encore celui entre l’Alberta et la Colombie-Britannique (on se rappelle de l’âpre bataille entre les deux Première-Ministres de ces provinces).

      La demande pour les wagon-citernes est telle que si vous en voulez un, vous devrez attendre 18 mois avant de l’avoir…. aussi long qu’un Challenger de Bombardier.

      Tout cela pour conclure que des citernes noires de type Procor, malheureusement, c’est pas demain la veille qu’ils vont disparaître du paysage. Un énorme problème sans issue à court et possiblement à moyen terme.

      http://business.financialpost.com/2013/02/22/demand-for-tank-cars-to-ship-crude-oil-by-rail-rises-at-breakneck-speed/?__lsa=347c-539e

    • Le Soleil titre que : ” Le train était garé à Nante sur la voie principale ” . PIS ??? Tous les trains ont droit de stationner leurs trains n’importe où , du moment qu’ils ont l’accord du “dispatcher” qui régularise le mouvemet des trains . Ce soir-là il n’y avait aucun train arrivant ou partant dans le réseau . Le train était garé selon les procédures normales d’exploitation !!!

    • À noter accessoirement qu’un nouveau moratoire de 5 ans ou plus sur tous les trains du Québec ne serait guère utile au bon peuple à court terme plus électoral que véridique comme de raison, et hormis quelques chameaux postmodernes plus poétiques d’Ailleurs ou d’ICI qui ne manqueraient sans doute pas de venir se pointer le nez dans le décor pour changer si possible quelques mentalités parfaitement dépassées date dans le Cosmos des Idées et peut-être le Gros Nuage de la Phynance (GNP), les trop nombreux nids-de-poule de basses-cours à vrai dire beaucoup plus pratiques que sociétales qu’il nous reste toujours de développements durables comme de grands trous monétaristes tarderont encore à être comblés pour quelques décades de plus si la dernière tendance artistique des belles promesses dans le Vide de certains milieux se maintient à peine encore un tout petit peu; et il reste donc peu probable tout compte fait que les souffleurs de ballounes du Plateau ou les experts en trottinettes de souris miquettes de toutes sortes puissent arriver un jour à suffire à la tâche à moins de nouveaux concerts byzantinistes sur les Plaines pour soutenir le moral des victimes de notre Ground Zero national à peine passéiste, mais encore?

    • carbonne14 : ???

    • Définition du mot :
      sensibilité

      Nom féminin singulier
      propriété d’un être vivant, d’un organe à réagir à des excitations
      aptitude à l’émotion
      opinion, tendance, courant
      aptitude (pour un capteur, par exemple) à déterminer de faibles variations
      familièrement faculté d’éprouver de la compassion

      sensiblerie

      Nom féminin singulier
      sensibilité, aptitude à l’émotion, exagérée

      …petit exercice, sur les lieux d’un accident…

      Sensiblerie: Deux véhicules,un mort et un blessé
      …les curieux sur la scène:”as tu vu les chars pô croyable, perte totale…

      Sensibilité: Un père de famille et trois orphelins.

      Sensiblerie:…on dirait une zone bombardée, les batiments rasés
      complètement.(Harper)

      Sensibilité:…j’ai perdu quatre personnes dont il me reste que des souvenirs.(Un bon père de famille)

    • rsim

      …voir écriteau “D” sur voie d’évitement, “D” pour “D”érailleur, si le train bouge=déraillement

      c’est écrit…it’s written…estas escritos!!!

    • @rsim,

      oui, bien sûr qu’il pouvait stationner là. C’est juste que s’il avait été stationné sur la voie d’évitement, il n’aurait pu embarquer sur la voie principale et descendre jusqu’à Lac-Mégantic tout seul. D’autre part, quand on gare un train dans une côte, il est toujours de mise de mettre le break à bras. Même les automobilistes de Montréal savent qu’en plus ils doivent tourner les roues avant vers le trottoir pour que le véhicule butte contre le trottoir advenant une panne du frein manuel. C’est ben pour dire hein? Je veux bien croire que tout ça était légal, que MMA en stationnant son train de la sorte n’a pas commis d’erreur opérationnelle ou enfrein les règles du bon usage des voies ferrées au Canada, sauf que maintenant que nous savons que c’est insuffisant pour garantir la sécurité des gens, il faudra modifier la législation et les règles de circulation et de stationnement sur les voies ferrées.

      Soyons bon prince, tout ça aurait pu arriver à une autre compagnie ferroviaire aussi. Elles ont toutes des accidents à leur actif. Ne nous cachons pas la tête dans le sable pour faire croire qu’à ce chapitre MM&A est pire que les autres.

    • …apres 9/11

      les cocottes de “Boston”

      je je je préferre
      les casserolles d’un printemps”Érable”

      les attentats contre les trains
      avortés en Ontario…

      …par effet de copier-coller,les cocottes de Victoria/BC

      …les illuminés et
      les trains fantômes gonflés
      de pétrole…

      un pétard avé ca Car Bone ze 14…

    • a Car Bone ze 14…

      manic depression jimi hendrix

      …manic depression is touching my soul..

      …manic depression is a frustrating mess…

      http://www.youtube.com/watch?v=FjP81zL_RXA

    • Question -Science, 4e année du primaire:
      Un train sans chauffeur et sans frein est en haut d’une pente. Va-t-il : a) rester là, b) monter, ou c) descendre la pente?

      “Parfois, les questions sont compliquées, mais les réponses sont simples.” -Dr. Seuss

    • Car Bone ze 14
      as… the evil red dude and the ‘help me Kirk’ segment ‘
      – much to the confusion of others. Viewing the clip puts the phrase into context as one of the ‘funniest’ examples of sarcasm and betrayal in TV history.

      http://www.youtube.com/watch?v=vBQkIoBx-VU

    • @jackwood et Pager. J’aimerais que des gens de Mégantic se prononcent sur les propos que vous tenez dans ce blogue. Peut-être que certains seraient d’accord avec vous, j’en conviens. Mais, j’ai l’impression que vous n’y gagneriez pas actuellement un concours de popularité. Le pétrole est nécessaire et malheureusement, je le sais ! ET j’ai bien précisé que les propos de Lebel pouvaient être tenus en d’autre temps et surtout d’autres lieux. Relisez moi comme il le faut.

    • boisdort

      Il y a des intervenants sur ce site qui ont des œillères en double. De sorte, qu’ils avancent du reculons.

    • quelle belle opportunité pour le parti québécois de décrier le fédéral. Mme Marois qui dit que le
      fédéral devra rendre des comptes,tout le monde le sait Mme meme les caquistes et les libéraux
      mais laissez donc la poussiere retomber et pensez plutot aux personnes éprouvées avant de blamer les conservateurs, laissez« l enquete se dérouler sans vos commentaires. Ne parlez pas
      trop car demain vous pourriez avancer autre chose ou contredire ce vous dites aujourdui ah ah ah

    • @dencour

      9 juillet 2013
      15h13

      Vous devez considérer les points suivants:

      1) Le train a été immobilisé à NANTE pour y effectuer le changement d’équipe (Conducteur…)

      2) Une des trois locomotives s’enflamme. Les pompiers viennent et éteignent le feu. Ils arrêtent la locomotive en flamme pour que cesse l’arrivée de fuel. Tout ceci, ON S’EN FOUT ROYALEMENT!

      3) Le conducteur du Train prend le taxi pour aller à l’Hotel passer la nuit.

      4) Le train se met en marche. Il n’y a donc pas de freins pour retenir ce train qui descend à toute vapeur vers le centre de ville de Lac-Mégantic.

      Conclusion, les freins n’ont pas été mis et c’est pour cela que le train est parti.
      Qui était responsable de mettre les freins??
      À moins que les freins aient été mis mais qu’un trouble mécanique incontrôlable les ait fait se désenclancher…Peu probable étant donné que ces freins pouvaient être mis sur les 3 locomotives et au moins sur 9 wagons (Ils peuvent être très facilement mis manuellement)

      Alors l’histoire qu’il n’y avait pas de conducteur et que le train allait trop vite (C’est sur, bon Dieu, le train dévalait la pente sans aucune restriction)…C’est de la bouillie pour les chats!

      Vous devez avoir appris à me connaitre (avec le temps): Pour moi, 2 et 2 font toujours 4.

    • Toute équation de n degrés ayant n racines, combien de molécules de BPC pourra-t-on retrouver par molécule de carbone analysée?

    • La mairesse de Lac-Mégantic ne veut plus de train dans sa ville. Réaction parfaitement compréhensible. Et je me dis que vu ce qui vient de se passer, ont peut bien faire ça si ça peut aider les gens à remonter la pente au niveau psychologique.

      Mais ça ne règle pas le problème pour toutes les autres agglomérations qui se sont construite autour des rails. Il y en a partout en Amérique. La racine du problème c’est que le transport de matières dangereuses par rail a cru de manière exponentielle au cours des dernières années. La probabilité d’accidents graves augmente donc proportionnellement.

    • Trouver de nouveaux loyers ou de nouvelles résidences devient prioritaire pour tous les sinistrés pas encore relocalisés au lieu de devoir attendre 2 mois avant la fin des enquêtes en cours assurément. Et conserver toutes factures à cet effet évidemment….

    • @carbone-14 9 juillet 2013 13h03- alias johnbull- alias wawa rond,
      Même dans des situations aussi dramatiques, tu trouves le moyen d’âtre aussi insignifiant… et ça se prend pour un autre !
      Les caves ne sont pas toutes dessous les maisons, les raisins dans toutes les tartes et les concombres dans tous les jardins !

    • @tous
      Je me suis rappelé d’un film relativement récent nommé “unstoppable” avec Denzel Washington et Chris Pine. Pour avoir une idée plus précise du scénario je suis allez voir la description sur Wikipédia. Il y a de nombreuses similitudes (freins à air défaillants, substance dangereuse, train fonçant dans un village, risque d’explosion etc). Ca vaut la peine de faire le détour (j’ai vu en anglais; je mai pas chercher s’il en était mention dans la version française de wikipedia) Dans le film tout fini bien même si celui ci est basé en parti sur un événement véridique.

      Je me dit qu’à quelque part que si les risques étaient connus des cinéastes il devait sûrement en être de même des compagnie de train. De plus, si la soupape des freins a air était ouverte, une fois le train en mouvement, peut être aurait il été impossible de l’arrêter de toute façon? Je ne connais pas les technologies employées sur les trains alors je ne m’aventurerais pas plus sur un sujet que je ne connait guère et je laisse la place aux experts (s’il y en a sur ce blogue) pour élaborer plus à ce sujet.

    • @carbone-14
      Tu as manqué combien de réunions des AA pour écrire autant d’inepties?

    • Heureusement que les petits drôles d’Arthur Laroche et Délima Machin n’avaient pas tous ces pôblèmes.

    • @SuperCass,

      il y a aussi les risques reliés à des gorilles énormes qui pourraient être rapportés en pleine métropole par un montreur d’ours peu scrupuleux. Ou encore les reptiles irradiés atteignant des proportions gigantesques et qui viennent accoucher dans les égoûts d’une grande ville. Ou encore, les tombeaux des momies égytiennes violés qui pourraient se réveiller et changer l’eau en sang. S’il faut écouter Hollywood pour pondre des règles de sécurités, nous ne sommes pas sortis de l’auberge.

    • arfff j’air un air en tête SuperCass…

      et ca suit comme ca…3,2,1…

      Robert Charlebois with Frank Zappa – Petroleum

      http://www.youtube.com/watch?v=i-R65yZ2NL0

      si Zappa vivant savait ce qu’est devenu Chalebois

      il l’ignorerait sans aucun doute…c’juste avant “Swing CharleboisSwing”

    • À noter accessoirement que les chiwawas ne sont pas tolérés sur les trains et sur ce, je sors promener mon labrador Souverain dans le parc en toute indépendance d’esprit. Ciao!

    • La plupart des voies ferrées ont commencé à exister avant les villes qu’elles traversent. Les rivières aussi ont existé avant les agglomérations urbaines.
      Ceci dit, la tragédie de Lac-Mégantic est là malheureusement. Les gens de ce coin dévasté ont sans doute autant besoin de solidarité que d’argent pour surmonter cette épreuve. Je ne crois pas que les bas instincts de bagarreurs qui s’expriment en toute liberté sur les blogues soient d’un support quelconque pour cette population éprouvée. Le moment est à la réflexion et à l’entraide… Se serrer les coudes pour se sentir plus humain vaudrait sans doute mieux que mille mépris.

    • Invoquer le principe du No Fault selon la dernière tendance serait-il vraiment la meilleure solution en cette tragédie?

    • Nous parlons beaucoup, par les temps qui courent, de la contamination de la rivière Chaudière par le pétrole qui a été déversé à Lac-Mégantic. Tous nos bons spécialistes d’Équiterre et de Green Peace tentent de nous rentrer dans le crane que tout déversement produit de la pollution irréversible et ce, pour des siècles à venir.
      Or, sachez que le pétrole provient de la putréfaction des algues marines et qu’il suinte naturellement du fond des océans. Sachez aussi que les microbes se chargent de dégrader ce pétrole.
      D’ailleurs, voici une excellente publication de “pêche et océan Canada” portant sur les déversements de pétrole et les microbes qui s’en débarassent…Bonne lecture

      http://www.dfo-mpo.gc.ca/science/publications/microbes/index-fra.html

    • rsim le 9 juillet 2013 à 12h42
      “Le Soleil titre que : ” Le train était garé à Nante sur la voie principale ” . PIS ??? Tous les trains ont droit de stationner leurs trains n’importe où , du moment qu’ils ont l’accord du “dispatcher” qui régularise le mouvemet des trains . Ce soir-là il n’y avait aucun train arrivant ou partant dans le réseau . Le train était garé selon les procédures normales d’exploitation !!!”

      Que doit-on conclure? Que c’est normal de voir un train détruire une ville? Que les procédures ont été défini avant que Newton ne reçoive une pomme sur la tête et ne refuse de considérer que ce n’était qu’un incident sans gravité? Que le génie qui a écrit les guides de procédure était un comptable plutot qu’un scientifique?

      Il m’est impossible de penser que les procédures si elles ont été suivi étaient appropriés et que les mesures prescrites ayant été prises, il n’y a eu aucune faute. Bref que cet catastrophe était inévitable eu égard du respect rigoureux des règles.

      L’enquète nous dira bien si je suis trop sévère.

    • @modérateur
      J’ai déjà posté deux commentaires (un hier soir, et un aujourd’hui) qui ne sont toujours pas publié…

    • @modérateur
      Je suis allez voir l’historique de mes commentaires récent – il furent rejetés (évidemment sans aucunes explications). Par contre vous laissez les commentaires d’un autre qui dit des bétises à mon sujet…C’est quoi le problème? Deux poids, deux mesures???

    • Nouvelle tentative:

      @duconsavard
      Au lieu d’émettre de tels commentaires insignifiants, basé sur une mauvaise compréhension de mon intervention, prenez-donc deux minutes supplémentaires pour comprendre comme il se doit ce que je disait – cela si vous en êtes capable. Mais j’en doute, à lire votre commentaire totallement inapproprié.

      Flushhhhhhhh

    • Ne surtout pas oublier les MRC, dont la note sera assez salée dans les semaines qui viennent.

    • Rares les accidents de trains? De toute évidence la mémoire est une faculté qui oublie… Il y a régulièrement des accidents de trains – récemment un convoi qui transportait du pétrole a causé l’effondrement d’un pont affaibli par les inondations à Calgary et c’est un miracle qu’il n’y ait pas eu de déversement catastrophique. Il y a régulièrement des déraillements et déversements de produits dangereux à travers le pays – je me souviens de millions de litres de produits dangereux tombés dans une rivière à saumon près de Whistler CB après le déraillement d’un train trop long il y a quelques années causant la mort de milliers de poissons – ah, mais c’est vrai, c’est pas grave, ce sont juste des poissons…

    • ♥ ♥ ♥ Lac Mégantic ♥ ♥ ♥

      ….mais où sont donc passés les représentants de Green Peace ?

    • Je suis déçue des journalistes et de certains autres “LEADERS” qui contribuent à alimenter l’animosité dans ce drame. Que la population, affectée directement par cette tragédie, ait de la difficulté à retomber sur ses pieds alors qu’elle ait été littéralement assommée par l’événement, je le comprends absolument… et je sympathise avec elle. Mais ces gens “vacillants” sous le coup de l’épreuve, auraient besoin de “colonnes” de force morale sur lesquelles s’appuyer. J’aimerais être cette force de la nature qui contient la faiblesse du moment de ceux qui ont besoin d’être compris, supportés et accompagnés, à assimiler l’immense effondrement qui leur tombe dessus.

    • anthrax
      Ils s’en viennent en train mu par un moulin à vent ou un moteur solaire.

    • La prochaine étape pour la protection du territoire serait d’accorder aux municipalités intéressées le droit de déterminer sous la gouverne des MRC les priorités à planifier à court terme pour la sécurité de leurs populations concernées, notamment:

      A- Des référendums pertinents sur l’avenir des gaz de schiste ou autres dans toute zone habitée.

      B- Des équipements d’urgences ou de secours comme des estacades de réserve selon les milieux, des inspections régulières des voies ferrées, des ponts et des eaux au besoin après entraînement d’un personnel adéquat pour toute région donnée­.

      C- Des rapports réguliers ainsi que des suivis à qui de droit avant que les politiciens ou leurs répondants ne retournent dormir au gaz ou autrement selon une tendance bien naturelle parmi cette gente trotte-menu pas trop pressée qu’on appelle habituellement des fonctionnaires bien dressés.

      Le momentum actuel ne reviendra sans doute pas avant une autre catastrophe, comme les inondations du Richelieu, qu’on aurait pourtant dû prévoir, le déluge du Saguenay qu’on aurait pu contenir, les débâcles de la Chaudière que certains citoyens plus casaniers attendent encore de corriger depuis la belle époque de Taschereau à peine; sans parler de la chute du pont Duplessis à Trois-Rivières que le cy-devant avait accusé d’être l’oeuvre des communistes et tutti quanti.

      Et sans oublier bien sûr le pont de l’Ile qui menace à son tour de tomber sous très peu, pour ne pas causer du pont Champlain qui ne manquera pas de foirer à son tour après celui de Mercier, et probablement celui de Québec qui aurait pourtant dû être presque rénové pour le millénaire et qui continue toujours de briller en silence pour les touristes chaque nuit sous sa rouille fraîchement illuminée comme une ancienne antiquité qu’on dirait presque romaine, serait-il signifiant de rappeler qu’il ne servirait de rien aux visionnaires de combler le canal Lachine à nouveau après l’avoir rouvert pour les Voyageurs d’Uttawawa ou whatever?

      Et sans oublier bien sûr les larges gratifications dont certains ministres libéraux de St-Laurent avaient bien voulu se gratifier lors de la construction du pipeline de l’Ouest, juste avant que Diefenbaker ne vienne souhaiter au Québec ses meilleurs veaux après les avoir flanqués à la porte, les libéraux et non pas ses veaux bien sûr, ou Troudeau ses meilleurs hot dogs à la Belle Province pour faire plaisir aux créditistes de la Sagouine, avant que Mulerené ne décide de revendre Pétro-Canada aux petites pépées privées en PPPP de l’Alberta ou d’ICI pour se refaire du capital politique plutôt que poétique d’une mare à l’autre, serait-il vraiment encore plausible de déclarer que le Canada soit vraiment le plus meilleur pays le plus mieux gouverné par les plus meilleurs politiciens du monde aux dires de toutes ces citoyennes des marécages qu’un certain Sire de La Fontaine malgré tout fort amoureux du Plateau appelait fort judicieusement de toutes petites grenouilles cultûrelles super gentilles en son temps?

      Aux conseils municipaux d’en décider, puisque la batte de baiseballe est maintenant entre leurs mains. Au Jeu!

    • 10 juillet 2013

      Terrible catastrophe

      Mes pensées sont tournées vers les familles et les proches des victimes du déraillement de train et des incendies survenues à Lac-Mégantic. C’est une catastrophe inhumaine le centre-ville est détruit et l’incident a soufflé une trentaine d’immeubles, fait des morts et des dizaines de disparus.

      Les politiciens de tous les paliers de gouvernement sont venus paradés en affirmant haut et fort que le Canada possède des lois et règlements pour le transport ferroviaire et le transport de matières dangereuses. Par contre on a beau avoir les lois et règlements les plus sévères au monde mais si elles ne sont pas respecter cela ne donne rien.

      De plus pas question pour la compagnie ferroviaire de prendre l’entière responsabilité de la catastrophe a déclaré en anglais le président de Montreal, Maine and Atlantic Railway (MMA) Robert Grindrod. Ou est le conducteur du train et quelle est sa version? Les enquêtes le diront mais nous sommes en droit de savoir maintenant.

      Il a certes manqué quelquechose dans le contrôle de ce train d’enfer car ce n’est pas normal qu’en 2013 les citoyens soient soumis à de telles catastrophes. Y-a-t-il assez d’inspecteur pour faire respecter les lois et règlements?

      Pourquoi ça prend une catastrophe pour pour que nos dirigeants s’apercoivent que les rèles ne sont pas respectées?

    • @SuperCass,

      devrais-je écrire SuperCass-de-bain? Anyway, vous nous amenez les gars de Hollywood comme s’ils étaient des références. Vous croyez qu’ils consultent qui? Et vous croyez qu’ils respectent la réalité quand ils font un film? Ben non, ils changent et adaptent au besoin du scénario, du producteur, du marketing, du sensationalisme, etc.

      Il y a déjà des gens qui sont payés à temps plein pour s’occuper de la sécurité réelle dans les transports ferroviaires. Personne n’a besoin des renforts de Hollywood. Mais, comme disait un autre intervenant, tu as beau avoir les meilleures règles du monde, si les gens ne les suivent pas, ça ne t’avance pas plus.

      Transports ferroviaires, aériens et maritimes sont fortement réglementés et en général la façon d’exécuter chaque manoeuvre est documentée et à chaque accident, les réglements sont révisés et modifiés s’il y a lieu.

    • @duconsavard
      Tu prouves que t’as RIEN compris a ce que j’ai dit. Va relire mon commentaire. Je vais même faire ça simple spécialement pour toi parce que manifestement ça dépasse tes capacités de compréhension.

      Ce que j’ai dit c’est que si des non-experts comme des cinéastes sont capable eux de comprendre les risques de ne pas suivre les procédures et même les possibilités de défaillance technique, on devraient être en mesure de s’attendre a mieux que cela de la l’art des présumé experts de compagnie de chemin de fer.

      Re-Flushhhhhh

    • Correction
      De la part des présumé…

    • Bonjour,

      Bonjour,

      Certes, quelle tristesse de constater pareille catastrophe ? Et nous devons bien le dire que de telles incongruités n’arrivent que dans les républiques de bananes….. Tout comme le « LAC ARTIFICIEL » du Lac Saint Jean qui pourrait un jour se vider « d’une claque » en inondant toute la région de Charlevoix. Existe il des penseurs au Québec qui voient à long terme ? En construisant à coups de barrages électriques pour fournir de l’électricité aux amis Américains de nos nationalistes durant le siècle dernier, le Lac Saint Jean reste un immense danger de catastrophe appréhendée tout comme les trains de pétrole circulant dans les villes et villages alors que la gang des péquistes refusent la « construction de l’oléoduc pour amener directement le pétrole de l’Alberta……. Avec regrets, John Bull.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2013
    D L Ma Me J V S
    « juin   août »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité