Gilbert Lavoie

Archive, avril 2013

Mardi 30 avril 2013 | Mise en ligne à 12h25 | Commenter Commentaires (188)

Ce que vous avez toujours voulu savoir…

…et n’avez jamais osé demander.

Fascinant, le témoignage de Gilles Cloutier devant la commission Charbonneau.

Un vrai professionnel des élections clés en main, qui raconte comme la compagnie Roche l’envoyait organiser des élections clés en main dans les municipalités où elle avait espoir d’obtenir des contrats.

Selon lui, seulement 5 à 10% du financement électoral provenait des citoyens au niveau municipal, et entre 15 à 20 % au provincial.

Le reste était constitué de financement illégal.

Est-ce qu’il se vante, M. Cloutier? Ou si c’est vraiment comme ça?

Lire les commentaires (188)  |  Commenter cet article






Dimanche 28 avril 2013 | Mise en ligne à 9h54 | Commenter Commentaires (139)

Coupables!

Vous avez vu cette nouvelle?

Au moins 350 morts dans l’effondrement d’un immeuble au Bangladesh, où travaillaient plus de 3 000 personnes, principalement des femmes, pour un salaire minable de $40 par mois.

On continue de rechercher des survivants.

L’immeuble n’était pas sécuritaire, les patrons le savaient, et la police est à la recherche de ceux qu’ils n’ont pas encore repérés.

Mais entre vous et moi…à qui profitent vraiment ces conditions de travail misérables?

À nous, les gens des pays dit «développés», qui profitons des coûts de production risibles dans ces pays pauvres.

Examen de conscience….

Lire les commentaires (139)  |  Commenter cet article






Vendredi 26 avril 2013 | Mise en ligne à 10h09 | Commenter Commentaires (106)

Le plaidoyer de Régis Labeaume

Intéressant, comme débat: le maire de Québec, Régis Labeaume, réclame le droit pour les villes de décréter les conditions de travail de leurs employés.

M. Labeaume fait cette demande dans le cadre du rapport D’Amours sur les régimes de retraite. Ce rapport imposerait trois ans de négociations avec les syndicats, avant de donner aux villes la possibilité de prendre congé de l’indexation des prestations de retraite pour renflouer la caisse.

Mais le maire Labeaume estime que les syndicats ne voudront jamais négocier. Il fait valoir que si les élus du gouvernement ont le droit de décréter les conditions de travail des fonctionnaires, les élus des villes devraient avoir le même droit.

C’est sur que le gouvernement Marois, traditionnellement plus près du milieu syndical, n’accèdera jamais à une telle demande. Mais l’argument est quand même intéressant. Y a-t-il deux classes d’élus?

Lire les commentaires (106)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2013
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives