Gilbert Lavoie

Gilbert Lavoie - Auteur
  • Gilbert Lavoie

    Chroniqueur au SOLEIL, Gilbert Lavoie est également publié dans les pages du quotidien Le Droit d’Ottawa, dont il a été le rédacteur en chef avant d’occuper la même fonction au SOLEIL de 1994 à 2001.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 4 mars 2013 | Mise en ligne à 16h13 | Commenter Commentaires (109)

    Agnès Maltais dans la tourmente

    La ministre de l’Emploi et de la solidarité sociale est sur la sellette…à nouveau.

    Après avoir parrainé le projet de loi privé 204 sur l’amphithéâtre du maire Labeaume en 2011, la ministre Agnès Maltais est accusée d’avoir perdu toute crédibilité dans sa lutte contre la réforme de l’assurance-emploi.

    Pourquoi? Parce que les raisons de ses coupes à l’aide sociale dévoilées la semaine dernière, ressemblent beaucoup aux motifs du gouvernement fédéral dans sa réforme à l’assurance-emploi.

    La ministre fédérale des Ressources humaines, Diane Finley, «doit être morte de rire», a lancé lundi la députée libérale Karine Vallières.

    Si les propositions de Mme Maltais sont mises en vigueur, les ménages composés de deux parents et d’un enfant de moins de cinq ans perdront l’allocation de 129 $ par mois versée pour «contraintes temporaires» à compter du 1er juin.

    Le seuil d’admissibilité à cette même allocation pour les prestataires âgés sera aussi reporté de 55 à 58 ans.

    Le gouvernement entend également réduire la prestation pour frais de séjour dans les centres d’hébergement qui donnent des soins en toxicomanie.

    Selon Mme Maltais, ces mesures visent à favoriser le retour au travail des prestataires de l’aide sociale.

    Selon la députée Vallières, le gouvernement péquiste tente de boucler son budget sur le dos des plus pauvres.

    Tags: , ,


    • Encore de l’improvisation de la part du PQ et de Mme Maltais et Marois. Frapper les familles ayant des enfants de moins de 5 ans ( ça coute pas cher les couches et les soins pour enfants en bas âge) ainsi que les 55 ans et plus, qui ont probablement contribués toute leur vie à la société Québécoise, en payant des taxes et impots, quel courage||||||||||

      Bien mieux frapper ces gens que les Associations étudiantes, eux ne manifesteront probablement pas. Et quel timing? Wow, si Mme Maltais voulait convaincre le Fédéral à revoir sa réforme, elle va bien faire rire d’elle.

      Pour une fois, j’espère que le PQ reculera, s’il veut absolumment récupérer des sommes, qu’ils s’attaquent aux 150,000 ( nombre approximatif) qui ont entre 18 et 40ans, sont aptes au travail, mais qui font de l’aide sociale un mode de vie.

      Claude Poirier

    • Le couple Marois – Maltais ont tellement été arrogant alors qu’ils étaient dans l’opposition que nous pouvons maintenant voir l’opportunisme de ces deux personnes. Je crois que ce gouvernenement est le plus faible que nous n’ayons jamais eu au Québec. Nous méritons mieux que cela.

      Autre sujet, lorsque j’entend le maire Labeaume dire que les fonds de pensions sont exégéré, demandé lui pourquoi les villes avaient décédé de prendre congé de participation lors des années de croissance alors que les placementa rapportaient entre 12 et 15%. Ils ont décidé de ne pas participer durant ces années, nous en payons le résultat aujourd’hui. Ceux qui ne participaient que durant les années qu’ils le voulaient bien on crééer le preésent déficite et c’est a eux de corriger la situation en remettant les sommes qu’ils ont ont négligé de payer.

    • En effet, tres désolant ces coupes peu réfléchies. Peu importe l’explication, c’est 20M$ de moins à nos citoyens les plus défavorisés. Me semble qu’il y a beaucoup d’autres budgets où ce 20M$ aurait trouvé justification…surtout de la part de ce gouvernement plus “social”. Je me retiens d’en nommer….

    • Ca va trop vite pour le PQ. Ils veulent tout faire,tout controler et tout maitriser sans réfléchir et donner le temps au temps…
      En réserve il y a le PLQ ou la CAQ , méchantes options !

    • “Selon la députée Vallières, le gouvernement péquiste tente de boucler son budget sur le dos des plus pauvres.”

      Vrai, mais n’est-ce pas ce que la famille libérale a fait durant de trop nombreuses années? Exit ces vieux partis moribonds sans imagination.

    • Couper le chèque de BS de parents, c’est envoyers les plus petits directement dans la pauvreté la plus abjecte. Ce qu’elle va économiser de ce côté, elle va le payer en DPJ…

      Ça prends juste une sans coeur pour faire ça.

      Ironique alors de voir cette dame parler de programmes théoriques opérés d’une main bureaucratique pour sortir ces enfants d’une pauvreté tragique…

    • Agnès apporte les mêmes arguments que Harper pour l’AE pour couper dans le BS. Harper devrait donc avoir raison.

    • C’est ce qui s’appelle s’auto-peluredebananiser! Mais elle devrait être bonne pour garder son siège aux prochaines élections, nonobstant son électorat très concerné.

    • Bien qu’insuffisante, je considère cette baisse des montants d’aide sociale comme une très bonne chose.
      Bravo à la ministre, mais elle aurait pu être plus transparente.

    • Faut bien le payer cet amphithéâtre…
      Au surplus, à quand les coupes dans les CPE ou une augmentation du prix d’admission, peut-être…

    • Le supplément de 129$ est versé au parent qui a un enfant parce qu’il ne peut pas se chercher de job, autrement dit, parce qu’il reste à la maison pour garder son enfant.

      S’il y a deux parents, c’est tout à fait juste qu’il y en ait au moins un des 2 qui se cherche une job. En fait, c’est vraiment injuste si les 2 parents ont le supplément, à la fois pour ceux qui doivent se chercher une job et pour les parents monoparentaux qui, eux, ont seulement le droit à une fois le surplus de 129$.

      Le chialage vient de monde qui sont soit anti-PQ de façon primaire ou de fanatiques de la gauche. J’suis relativement pour qu’on ne laisse pas le monde crever de faim mais ça c’était vraiment une mesure injuste qui est enlevée.

    • Il fallait s’y attendre. Maintenant que Maltais démissionne. Qu’est-ce qu’elle a dans le ventre? Une roche?

      Dehors la maltais et vite en plus. Dehors le PQ. depuis le début, soit depuis les élections, ils n’auront fait que de la grosse cochonnerie. Rien de positif, rien pour aider la population, juste du niaisage.

    • Ce que le P.Q. donne aux jeunes par dessus et en dessous de la table, il faut bien qu’il le prenne quelque part. Alors le PQ coupe dans les soins de santé et sur les chèques de bien-être social pour que les jeunes frais chiés puissent se payer un gadget électronique de plus.

      C’est pas plus compliqué que ça pour eux. Ils sont dans l’incantation et les slogans creux, les péquistes continuent à crier contre le fédéral parce qu’en politique la vérité des choses a moins d’importance que l’apparence. On espère juste que les gens qui sont dépendants du chèque de b.s. s’en souviendront lorsqu’ils iront voter car il y en a beaucoup dans le compté de Madame Maltais.

    • Ne nous inquietons pas. le gouvernement de Poline va reculer pour la ……ieme fois.
      En attendant, c est inquiétant de voir ce que pense cette gang d inexpérimentés

    • encore le double discours pequiste…des vrais amateurs surtout Aniaise Maltais

    • Quand on prend connaissance de cette initiative jumelée à celle de Harper qui vise les prestataires d`assurance chomage, on constate que les indignés avaient raison hein ? Silencieusement le 1 % à fait taire la grogne et c`est le plus pauvre qui assume. On aura beau être d`un coté comme de l`autre reste qu`il y a un illogisme dans tout cela.

    • Je suis un ardent souverainiste résolument à gauche, et celle-là elle ne passe pas. Couper dans le financement des universités, couper le BS, ça va faire. Vivement un vrai parti de gauche au pouvoir.

    • Stephen Harper et Agnès Maltais: même combat. On élimine la pauvreté en niant l’existence des pauvres. On élimine le chômage en éliminant des chômeurs. L’objectif de tout ça? Dans les deux cas, mettre du fric dans les caisses de l’état pour pouvoir montrer un “beau” bilan en vue de la prochaine campagne électorale.

    • Une autre belle Histoire d’Agnèse sans Poudrier.

    • Tous les autres partis gauchistes ont dénoncés ces coupures. Les libéraux, les caquistes, QS. Et bien sûr, si le PQ serait dans l`opposition, il ferait la même chose. La politique me pue au nez. Bien sûr, je vais voter pour le parti le moins pire, le Parti Conservateur du Québec.

    • Et pas à peu près! Comme timing elle n’aurait pu trouver mieux que le lendemain de sa parade à Ottawa. Elle a donc perdu toute crédibilité face à Ottawa. Quels seront ses arguments pour justifier une refonte de l’assurance-emploi et le report de la nouvelle politique? Elle fera sûrement rire d’elle.

    • La ministre c’est faite avoir probablement par un avis d’un de ses collaborateurs, probablement un sou-ministre, un de ces dirigeants de l’ombre, elle n’a certainement pas sorti ça de son chapeau elle-même. Une autre gaffe de débutant.

    • Je suis comme bien d’autres à faire des blagues sur le dos des BS, mais au fond, jusqu’à présent notre budget pour l’aide sociale a déjà été depuis longtemps l’objet de mesures pour le maintenir à un niveau acceptable. Ce n’est pas les entourloupettes de la Ministre sur ce dossier qui devraient nous enrichir ou encore devraient nous aider à payer notre dette publique plus rapidement. Son approche démontre une méconnaissance complète de ce que c’est l’économie d’un État. Des économies de bouts de chandelles ne sont pas de véritables économies il me semble.
      On peut toujours rire des BS si on veut, mais n’empêche que lorsqu’ils reçoivent un chèque du Gouvernement, ils payent leur loyer et donc, c’est de l’argent qui retourne au Gouvernement. Puis, pour certains et certaines, le peu qui leur reste, si ils ou elles décident de le jouer au Casino, alors c’est de l’argent qui retourne immédiatement dans les coffres de l’État. Donc, au final, ça coûte pas très cher au Gouvernement finalement.
      Gilles Pelletier, Québec

    • La plupart d’entre nous (le citoyen ordinaire) sommes convaincus qu’on abuse de notre filet de sécurité (aide sociale,assurance chômage) sans pouvoir en préciser la gravité. D’un autre côté, quand un politicien démontre vouloir s’attaquer à la soi-disant générosité de ces programmes, on ne le croit pas. Puis, lorsque ce politicien est accusé ( par les partis d’opposition et par les lobbys de défense des droits de çeux-ci et de çeux-là) de s’attaquer aux gens pauvres et vulnérables de la société. Nous ne les croyons pas eux non plus. Couic.

    • Bonjour,

      Bien sûr et depuis toujours, Madame Agnaise Maltais comme il disent dans le milieu gaie a toujours eu « UNE DENT » contre les assistés sociaux. Voilà pourquoi nous devons avertir tous les mendiants, tous les quêteux sur les coins de rues en leur disant : T’avais juste à ne pas voter pour le PQ tout en donnant l’AUMÔNE à ces pauvres nationalistes que la vie n’a pas donné assez de chance. Et en POGNANT l’argent sans dire merci, les quêteux te traitent de maudits Fédéralistes. Maintenant, nous avons la preuve que Maaaaam Maltais a une « grosse dent » contre eux autres les pôvres quêteux dont plusieurs ont même la carte de membre du PQ. Pathétique en effet…………Avec tristesse, John Bull.

    • Pas dans la tourmente…..non dans l’hypocrisie……il y a les objectifs et il y a la manière des atteindre……quand on a pas le choix et que les choses s’expliquent ça va, mais la manière….hey bin…..mais dans la tourmente il y a Philippe Couillard dont le bon docteur Porter s’est déclaré un ami inconditionnel (après tout Couillard a conclu un arrangement d’affaires avec ce bon Porter) et aussi l’honorable Porter ce bandit, a été nommé par Stephen Harper à l’agence de la sécurité du Canada. Alors ultimement Harper est responsable d’avoir nommé un bandit à la sécurité du Canada. Lui Harper est dans la tourmente……il doit démissionner…..mais ça t’en parle pas.

    • Le gouvernement est vraiment «brillant» : s’attaquer secrètement aux chômeurs de 55-58 ans et aux familles avec de jeunes enfants alors que le fédéral scrappe l’assurance-emploi…

      Le 4 septembre dernier, le PQ s’est fait élire en nous promettant une meilleure redistribution des richesses, plus de transparence et plus d’aide aux personnes vulnérables. Après avoir fait campagne à gauche, ils gouvernent à droite. Tout comme le PLQ en 2003. Le PQ n’est plus un parti de gauche depuis le départ de René Lévesque : comme le PLQ, c’est un parti centriste qui jongle à gauche et à droite quand ça fait son affaire, c’est-à-dire, par pur opportunisme électoral.

      Je suis vraiment désabusée et dégoûtée.

      Françoise Garabed, membre de l’Union Citoyenne du Québec

    • Le pays est en marche. Suivons le triumvirat Marois-Maltais-Souverain.

      Mouaaaaahh

      Jeffrey Lafrenière

    • .
      Je ne sais pas qui a raison et qui a tord … mais avouons que le PQ si est mal pris et qu’il ne semble pas fait une ANALYSE D’IMPACT !

      Par contre, quand je vois les jeunes qui manifestent et s’expriment aux bulletins de nouvelles, je ne comprends pas …. me semble que travailler à 10$ de l’heure pendant 40 heures semaines, 4 semaines par mois, ça fait toujours ben 1600$ … pis des jobs de même y’en a en masse … y’en a même à 12 et 14 $ de l’heure.
      Pas capable de travailler, mais capable de manifester.
      Ça fait que … eee… hein !

    • Je propose le nom de Malmar (Maltais-Marois) Macoutes aux nouveaux inspecteurs du B.S. chargés d’appliquer les nouvelles règles.

      Je crois que tous les prestataires touchés comprendront qu’il faut faire des coupures dans le budget d’État afin de payer le nouvel amphithéâtre à Vidéotron.

      Bravo madame Maltais pour la discrétion de l’annonce dans la Gazette officielle et ce, juste avant la relâche.

    • .
      Suite ….
      S’il y avait seulement les vrais, ceux qui ont vraiment juste de BS comme solution, on serait capable de leur donner quelque chose de potable, …. le problème c’est ceux qui en ont et qui devraient se grouiller le c…

      Mais c’est vrai que “denis 825 – 17h02″ a raison et qu’on assiste au financement de cellulaires et tablettes électroniques, et voyage dans le sud d’étudiants en échange d’une coupure aux plus démunis.

    • Ben là, z’avez rien compris, vous autres. Agnes la délicieuse avait à trancher, entre le BS citoyen et le BS corporatif. Ce qu’elle a fait, en choisissant le gros BS (corporatif) à Péladeau.

      Après tout, ça coûte cher, à la collectivité, la mégalomanie Labeaumo-Pélado-Amphithéâtriste.

      Vive les Nordindes !

      Gordon Sawyer
      Montréal

    • Agnes Maltais est décevante. On n’a qu’à lire les commentaires ici pour s’en rendre compte. C’est dommage car elle a déjà été crédible, plus que Marois. Et sur cette réforme de l’assurance-emploi, elle l’a échappé carrément. Ça sent la coupure de budget sur le dos des plus démunis.

    • Bon, venez pas me dire que je suis le seul qui fait la difference entre l’AIDE sociale et l’ASSURANCE emploi?

      AIDE = gouvernement qui donne de l’argent
      ASSURANCE = employer et entreprise qui donne de l’argent.

      Il faut que le gouvernement coupe, pour pas se ramasser comme les pays europeens, ou comme l’Ontario.

      Fini les depenses sans regarder ala federaleux

    • Allez vite donner un bain a vos parents dans les CHLD avant que le PQ ne coupe l’eau chaude !Les vieux,ca vote liberal….vont y gouter !

    • Maltais cible la seule petite minorité pour lequel le BS est vraiment justifié a mon avis. C’est dire combien cette nouvelle séance d’improvisation est cruelle pour ces pauvres gens. En plus, qu’elle perd toute crédibilité devant le gouvernement Harper dans cette autre tres mauvaise réforme autant pour les employés saisonniers que leur employeurs….ne l’oublions pas.
      En tout cas, une chance que le ridicule ne tue pas!!!

    • claudius58

      4 mars 2013
      16h26
      Wow, si Mme Maltais voulait convaincre le Fédéral à revoir sa réforme, elle va bien faire rire d’elle.

      Pour une fois, j’espère que le PQ reculera, s’il veut absolumment récupérer des sommes, qu’ils s’attaquent aux 150,000 ( nombre approximatif) qui ont entre 18 et 40ans, sont aptes au travail, mais qui font de l’aide sociale un mode de vie.
      …elle arrive d’Ottawa et avec la réponse que rien va changer donc tous les refuser
      a l’assurance emploi vont déverser au niveau du bien-être social, elle se prépare a éponger le déficit que le Québec va hérité pour aider a bien faire paraitre le budget
      fédéral… a suivre?

    • claude_lafreniere

      4 mars 2013
      18h04
      Bonjour M. Lavoie

      M. Lavoie

      Le commentaire suivant de M.Lafrenière a pas sa place dans un blogue

      le…Votre commentaire est en attente de modération.

      heu be j’chais pô, l’était pô la….la la la

    • Complètement pathétique. Ont coupe partout, mais ont donne aux carrés rouge même plus que ce qu’ils demandait. Trouver l’erreur. Vivement des élections.

    • C’est tellement triste cette histoire. Autant celle de l’assurance chômage que celle des assistés sociaux. Simonac madame Maltais vous visz pas sur la bonne cible…

      Un assisté social de 25-30 ans apte à travailler et sans enfants, c’est lui que vous devriez viser. Pas le gars ou la fille de 56 ans. Souvent ils ont travaillé longtemps et les aléas de la vie ont fait que à cet age ils sont sans ressources. L’aide social permet à peine de se nourrir et se payer un petit logement miteux, pi la vous couperez ces gens ? Honteux et disgracieux. Comme le dit Monsieur Lafrenière lorsqu’on maltraite une personne âgé ou un enfant j’interviens.

    • De la vraie pauvreté de cœur et d’esprit de la ministre, non seulement elle ne devrait pas couper les prestations mais plutôt les augmenter car il est immoral de penser que les gens peuvent survivre avec de si faibles moyens et elle pourrait financer cette augmentation en faisant la guerre aux fraudeurs car oui il y en a et aussi créer des incitatives aux travail afin qu’il deviennent intéressant pour les assistés sociaux de retourner au travail

    • Dans un contexte de plein emploi, ceux qui peuvent travailler doivent le faire. Ça en fera plus pour ceux qui ne peuvent pas en raison d’une incapacité

      Mais le PQ fera BIP… BIP… BIP… d’ici quelques jours.

    • Bon. Les PauPau-macoutes s’en viennent!

    • Je suis péquiste et je le resterai mais je ne suis pas d’accord du tout avec cette mesure. La ministre devra reviser sa position vitement….

    • Bien coudonc!!! La rencontre avec Diane Finley n’aura pas été inutile!!! Finalement Agnès a trouvé que ça avait bien du bon sens de serrer la vis aux chômeurs, alors revenue chez-elle, elle serre maintenant la vis aux BS…

    • Les femmes au pouvoir seraient-elles plus dures que les hommes? On dirait bien que oui, car les exemples sont nombreux. On a qu’à penser à la ministre libérale du Tavail Lise Thériault l’an dernier avec l’aide de Diane Lemieux, ont fait tout un job de bras aux travailleurs de la FTQ construction. Dans le passé, aucun ministre masculin du Travail avait réussi pareil carnage dans les syndicats au Québec.

      Une autre femme , Mme Findley, ministre de l’emploi au fédéral n’a pas reculé d’un seul pouce dans sa dure réforme à la baisse à l’assurance emploi…………..elle ne veut rien entendre.

      Quels étaient les plus dures ministres de J.Charest? Seulement des femmes et on peut les nommer toutes ; j’en ai quatre ou cinq en tête.

      Le PQ en a aussi ses femmes dures. Savez-vous pourquoi Véronique Hivon n’a obtenu qu’un ministère mineur en septembre dernier? Elle est trop douce et trop humaine sans doute.
      Mme A.Maltais veut “aider” les assistés sociaux mais ça adonne que $20 millions seront coupés à la fin……….allo générosité…..

      Les femmes sont aussi compétentes sinon plus que les homme j’en conviens, mais pourraient-elles redevenir plus humaines.

      Laurier Boivin,
      Longueuil

    • Il y a longtemps que Maltais a perdu toute crédibilité à mes yeux. Depuis 2011, alors qu’elle a parrainé le projet de loi privé 204 sur l’amphithéâtre. Elle a baîllonné les citoyens du Québec pour plaire à ses électeurs. Son geste antidémocratique ne servait qu’à assurer sa réélection.

    • À QUEL JEU JOUE LA MINISTRE MALTAIS?

      Quand la ministre a décidé de jouer la carte « franc jeu » auprès de la population, elle ne savait pas que cette carte ne peut être utilisée en alternance avec la carte « tromperie »…

      Pourtant, les règles du jeu sont simples. Quand la population la questionne sur un sujet, par exemple « les mesures de protection sociales », la ministre peut sortir soit la carte « franc jeu » ou la carte « tromperie». Si elle choisit la carte « franc jeu », elle doit l’utiliser à toutes les fois où c’est possible. C’est une carte de grande valeur et elle permet de jouer longtemps lorsqu’utilisée à répétition. De plus, si elle est jouée comme action sur la carte « cause sociale », elle donne beaucoup de points. Mais, si la ministre privilégie la carte « tromperie» immédiatement après avoir utilisé la carte « franc jeu » sur un même sujet, elle perd alors beaucoup de points. Si cela persiste, la partie est déclarée « nulle », la ministre aussi, et la population change de pion*…

      * Note : Cette mesure est un incitatif au travail…bien fait.

    • Incroyable comment cette femme est stupide. Elle s’en va brailler à ottawa puis se revire de bord pour couper…Les assistés sociaux. Elle devrait savoir qu’elle coupe ainsi la dernière ligne vers la pauvreté totale!

    • DEPUIS QUAND

      Une coupure dans un revenu est créateur d’emploi? Avec un tel raisonnement, aussi bien couper la prestation au complet. Là, on devrait être sûr que l’ancien prestataire se trouvera un emploi.

      Je vous dit, des fois ces péquistes là, ils en sortent des vertes et des pas mûres. Et Louise Beaudoin qui a fait une folle d’elle au Club des EX, lundi. Défendre l’indéfendable. Elle a hâte que le PQ soit majoritaire pour ravoir son poste en France.

    • Les anachistes gauchistes de Québec Solidaire qui vivent dans le merveilleux monde du tout est gratuit sont fachés.

      Les médicaments gratuits
      Les soins de santé gratuite
      L’aide juridique gratuite
      Les transports gratuit
      L’éducation gratuite
      Le logement social presque gratuit.

      C’est pas encore assez et ce ne seras jamais assez

      Ils attendent assis les 1000 dollards par mois de promis par Francoise de Québec Solidaire a toute personne de 18 ans

      Qui vas payer ? les autres

      Qui sont les autres ..les riches zélites capitalisss a abattre et la classe moyenne.

      Une vraie caste d’intouchable a qui la société doit tout …mais absolument tout

      A Québec Solidaire la seule chose dans leur existence qui n’est pas gratuite…ironiquement c’est la carte de membre de QS qu’il doivent payer ..apres ce léger cover charge,.tout le reste doit être gratuit

      Toujours les mêmes hableurs de QS ^, avec leur banderolles noires d’anarcho stalinistes de la lutte des classe ou pour être membre du parti communiste ,la carte de Québec solidaire est obligatoire.

      Ils ont beaucoup d’énergie pour crier dehors avec leur petite clique d’une cinquantaine de gueullards même par moins 20 degré …mais ils en ont jamais pour allez se trouver une job .

      ils aiment mieux avoir leur chèque dans la boite a malle et se trouver une job en dessous de la table que de s’inscrire a un programme d’employabilité ou ils auraient un salaire officiel a déclarer c’est ce qui leur fait le plus peur .

      J’en connais certain qui ne se gène pas pour le dire mais pas devant les journaliste .

    • Le geste de Madame Maltais n’a certainement pas été inspiré par un grand esprit diplomatique.

      Toutefois, il est utile de rappeler que le BS ne doit pas constituer un mode de vie permanent !

      Trop de personnes au Québec se prévalent des prestations de l’aide sociale pour éviter de travailler.

      On a beaucoup abusé du BS au Québec. En ce sens le geste de Madame Maltais est utile, afin de retourner sur le marché du travail les personnes qui peuvent remplir un emploi.

      Le BS constitue un dépannage, en cas de besoin, ce n’est pas un salaire de vacances à vie !

    • Sans le savoir, les étudiants se sont battus, heureusement pour eux, car ces argents étaient destinés aux BS. Vu que les étudiants ont tenu tête au gouvernement, celui-ci doit maintenant financer les programmes des BS. Où prendre l’argent, vu que les étudiants ont gagné? Finalement, c’est la guerre entre groupes sociaux. Les BS ne font pas le poids face aux étudiants. La CAQ est pour ces coupures.

    • Selon la députée Vallières, le gouvernement péquiste tente de boucler son budget sur le dos des plus pauvres.

      Hum!!!
      Ce que le parti de la député Vallieres proposait sur le dos des plus pauvres ..la pauvre e as perdu la mémoire

      Sam Hamad a affirmé au Journal de Québec, en fin de semaine dernière, que les prestataires de l’aide sociale n’étaient pas encouragés à retourner au travail parce qu’ils avaient tout.

      Il donnait en exemple certains services dont ils profitent, comme les soins dentaires, les médicaments ou la garderie. Il ajoutait qu’il fallait revenir à des mesures plus coercitives pour réduire le nombre de bénéficiaires.

      Le 10 novembre 2003

      Lutte à la pauvreté à la manière des libéraux et de la député Vallieres du plq

      Québec veut ramener 200 000 ménages au-dessus du seuil de la pauvreté d’ici 2008, selon le plan du gouvernement. À quel moment cesse-t-on d’être pauvre?

      Les bénéficiaires de l’aide sociale jugés aptes à l’emploi auront plus d’obligations sous le nouveau régime qui sera mis en place par le gouvernement Charest. À compter de 2005, ceux et celles qui feront une demande de prestations d’assistance sociale devront en même temps entreprendre une démarche pour réintégrer le marché du travail. Après avoir bénéficié de l’aide sociale pendant un an, les prestataires sans contraintes d’emploi verront leur allocation réduite de 50 $ par mois, sauf s’ils sont engagés dans un processus de formation menant à l’emploi. Ces mesures sont contenues dans le Plan d’action gouvernementale en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale 2003-2008, «Ensemble, pour un Québec solidaire», dont le quotidien Le Devoir a obtenu un exemplaire.

      L’ADQ 19 novembre 2007 | La Presse canadienne | Québec

      Conseil général des jeunes adéquistes – L’ADQ veut couper les vivres aux assistés sociaux aptes au travail
      19 novembre 2007 | La Presse canadienne | Québec
      Québec — Un vent de droite a soufflé sur l’Action démocratique (ADQ) de Mario Dumont, qui n’hésiterait pas à couper les vivres aux assistés sociaux aptes au travail. Le chef de l’opposition officielle a été poussé à préciser sa pensée sur cette question, samedi, quand il a été invité par l’aile jeunesse de son parti à durcir la position de l’ADQ.

      Réunis en conseil général à Québec, une centaine de jeunes adéquistes âgés de 16 à 25 ans ont adopté une série de propositions, dont une prévoit que, sous un gouvernement adéquiste, les assistés sociaux aptes au travail seraient obligés de participer à des programmes d’études, sous peine de voir leur chèque amputé, et perdraient progressivement leurs prestations, s’ils en reçoivent depuis quatre ans ou plus.

      Par la suite, en point de presse, loin de se dissocier de son aile jeunesse, M. Dumont a soutenu que le programme d’aide sociale devait être transitoire, donc temporaire, et qu’il serait prêt à faire ce qu’il faut pour «convaincre» les prestataires n’ayant pas de contraintes à se trouver un emploi.

      Bizarre ils sont contre aujourd’hui

    • Un moyen simple et légal pour récupérer des argents:

      —que les assistés sociaux aillent chercher de main à main leur chèque avec identification
      une seule fois.

      L’argent ainsi récupéré comblera les coffres du gouvernement autant que les mesures
      contestées. Lors de la grève des postiers voilà quelques années, la surprise des chèques
      non réclamés a suffit à découvrir un grand nombre d’assistés qui n’y avaient pas droit.

    • Nos pauvres n’ont qu’à aller quêter aux étudiants universitaires non?

      Après tout, ce sont eux qui possèdent l’argent maintenant!

    • Bonjour monsieur Lavoie,

      Agnès Maltais! Celle qui a marqué l’histoire politique du Québec en se faisant la “marraine” d’un projet de loi “inique” et totalement “antidémocratique”: la loi 204.

      Cette loi qui, une fois adoptée, a fait dire au maire Labeaume :

      « … que le président de Quebecor, Pierre Karl Péladeau, aura maintenant les coudées franches pour attirer une équipe de la Ligue nationale de hockey à Québec. »

      Et pour ce faire, $200 millions seront « extorqués » des poches des contribuables de « l’ensemble » du Québec pour « faire de l’œil » à Gary Bettman et ses copains multimillionnaires.

      Et voilà que maintenant, Agnès « la Démocrate » Maltais, n’a plus d’argent dans ses poches.

      Sa solution : appauvrir davantage les plus démunis pour satisfaire les exigences budgétaires de son gouvernement … et continuer de financer la « bébelle » du tandem « Labeaume-Péladeau ».

      Ce qui a fait dire à madame Châteauneuf, du Front commun des personnes assistées sociales du Québec, la remarque suivante :

      « Qu’il est pour le moins ironique que Mme Maltais, tout en réduisant l’aide aux futurs bénéficiaires, qui ne peuvent actuellement se défendre, soit montée au créneau pour attaquer Ottawa à propos de ses compressions à l’assurance emploi. «Elle fait des coupes en ne consultant pas les groupes», sans études sur l’impact de ses mesures. »

      Monsieur Lavoie. Agnès Maltais vient de franchir une nouvelle étape dans « l’évolution » de ce parti dirigé par notre « Bobinette » nationale.

      Laquelle?

      L’introduction du « charlatanisme » comme « outil de gestion ».

      P.S. :
      Quand je pense qu’Agnès Maltais, à l’époque de l’Amphithéâtre du Québec, a tenté de se comparer à René Lévesque comme un « exemple » de « démocratie ». Une bonne chose qu’Amir Khadir s’est levé pour lui « ajuster » le « cadrage » du portrait … J’arrête là parce que je commence à « pomper de l’huile ».

      Bonne journée.

    • Mais ici et ailleurs vous ne comprenez rien de rien…des clowns…non plutôt des partisans du liberal party. On ne coupe pas nécessairement à l aide sociale on leur donne un surplus s ils vont s inscrire à un programme de réinsertion pour le marché du travail…qu est-ce qu il y a de mal à cela…il est anormal que des gens qui sont sur des programmes (sic) pour des problèmes de drogue restent sur cela pendant des mois et des mois…voire des années…

    • Il est désolant de devoir constater le manque de jugement et de discernement des politiciens canadiens et québécois.

    • Perrette et le Pot au Lait

      Adieu, veau, vache, cochon et couvée,
      Un tiens vaut mieux que deux tu-l’auras.

      Jean de La Fontaine

    • Ça continue… En effet, chaque fois qu’elle paraît avoir traversé le pire, depuis qu’elle est devenue chef du P.Q., Mme Marois et son entourage s’autoflagellent. Vite… vite… des élections, qu’on sacre ça dehors..!

    • L’arroseuse arrosée.

      Et nous disions que ce gouvernement improvisait…

      Mme Marois serait à la politique ce que Pierre Gauthier fut au CH ?

    • @craymond52 – 4 mars 2013 – 16h26
      … En effet, tres désolant ces coupes peu réfléchies. …

      En effet, très désolant! Je suppose qu’il est plus facile d’avoir du courage avec les démunis qu’avec les étudiants :-(. Aussi bien à Ottawa qu’à Québec, ça dépense tout azimuts et maintenant, pour boucler les fins de mois, on s’en prend aux plus démunis de la société: Bravo!

      En mettant dans l’ordre dans l’incroyable structure administrative de la santé, on pourrait sauver des dizaines et des dizaines de millions tout en améliorant le système, mais ça prendrait du courage, encore là, il faut défaut. En tout cas, le PQ est en place depuis SIX mois et bien difficile de voir comment il fait mieux que le précédent gouvernement.

    • Félicitation monsieur Gilbert Lavoie pour votre grande efficacité ! Comment avec quelques lignes vous pouvez susciter autant de commentaires.

      «Il y a une demande pour les travailleurs de 55 ans qui n’existait pas dans le passé» je suis toujours à la recherche d’emploi et je n’ai pas constaté ce fait.
      À cause de mon âge et mon état de santé je pourrais difficilement occuper des postes que j’ai antérieurement comblés.
      Dans mon cas et de beaucoup d’autre un parcours de réinsertion sera plus couteux qu’utile. Encore la tendance du PQ de créer des programmes et des structures inutiles.
      Vite une élection pour se débarrasser de ce gouvernement, je comprends de plus en plus pourquoi j’ai déchiré ma carte de ce parti voila quatorze ans !

      @minnesota totalement raison c’est les technocrates qui ont le pouvoir au détriment du gros bon sens !

      Christian
      Sherbrooke

    • Habiller nos petits carrés rouges en déshabillant les plus pauvres voilà le choix que s’est donné le PQ pour tenter d’attacher leur jeune électorat. Jamais n’aurons-nous vu un gouvernement si faible, sans colonne et qui ne cherche qu’à s’attirer certaines clientèles.

      Le malheur pour nous c’est que l’alternative à la prochaine élection est très faible. La CAQ qui a de la difficulté à émettre une opinion claire. Quand on voit un Legault avec Khadir derrière une même cause, c’est qu’on est très faible. Jamais (moi simple citoyen) je n’oserais être associé à ce fouteur de merde qui est un anarchiste évident. Quant au Parti libéral, ils vont probablement élire Couillard comme chef ce qui constitue d’après moi le pire choix. La population a atteint un cynisme jamais égalé et avec raisons par tous les dévoilements de magouilles, de corruptions, etc. etc. dévoilés à la Commission Charbonneau et c’est sans compter tous les procès qui seront amenés par l’UPAC. Alors un Philippe Couillard qui faisait affaire et qui a dû reconnaître que c’était une très bonne connaissance (ne voulant absolument pas dire le mot: AMI) ne pourra pas gagner la confiance de la population. En quoi, celui qui a fait des millions en Arabie Saoudite et qui devait remettre sur les rails notre système de santé et qui a préféré fuir la locomotive devrait maintenant être considéré comme le BON choix. Moreau ou Bachand ont plus de chance de gagner la prochaine élection que ce Couillard qui ne m’inspire aucune confiance.

      Quant au PQ, avec Pauline qui voulait devenir calife à la place du calife n’a ni l’envergure, ni la compétence, ni la sincérité, ni le charisme pour pouvoir penser avoir jamais un gouvernement majoritaire. À l’heure actuelle nous sommes condamnés à n’avoir que des gvt minoritaires sous notre ciel politique plein de cumulonimbus toujours prêts à nous déverser des tonnes pluie. Le beau temps, ce n’est pas pour demain. Ça doit être un effet des changements climatiques.

    • Pour une fois, je suis en accord avec le gouvernement. Il y a du travail et il faut inciter les chômeurs à travailler s’ils sont en condition de le faire.
      E.Paradis

    • Est-ce que le 129$ qui est coupé ne l’est pas à des personnes pouvant travailler et remplacé par une prime de 195$ s’ils sont en recherche d’emploi?

    • Il est curieux de voir comment le carnage des allocations a supplanté le (maigre) succès du sommet sur l’éducation qui a évité son propre carnage. Belle façon d’écraser un des seuls succès de ce gouvernement.

      À le voir aller, on dirait que ce gouvernement est déjà usé après moins de six mois.

      Est-ce un record?

    • Ben voyons donc, le gouvernement Marois ne recule pas: illusion, les élus ont mis leurs souliers et leurs vêtements à l’envers. Ce serait une belle caricature pour les journaux.
      Je ne sais qui a déjà proposé un salaire minimum garanti pour tous; Caouette je crois… les besoins de base garantis: un toit, des vêtements, de la nourriture dans son assiette. Tout le reste, tu le gagnes ou tu t’en passes. Combien seraient intéressés à gagner ouvertement au blanc pour avoir plus? Des anciens vétérans de la TA-MAL-OÙ se manifesteraient subitement dans les champs de fraises que nous réservons aux mexicains et qui encore.
      Au Panama, on construit de petites maisons pour tous, maisons que les gens peuvent louer avec option d’achat. Je suis certaine que la possibilité d’achat serait un stimulant pour plusieurs. Il y aurait combien de mesures autres qu’un bien-être social intouchable, faisant parti du kit du “modèle québécois” sacré, pour pourvoir aux besoins des gens aptes au travail, sans que les personnes inaptes soient discriminées.

    • Ce gouvernement-la a perdu TOUTE credibilite…. Seigneur! qu’on fait dur……..

    • Ça me parait raisonnable comme méthode incitatif.

    • on va voter pour qui aux prochaines élections ??

    • Une des mesure a envisager pour favoriser le retour au travail des incompétents est une ÉLECTION, mais faudrait couper immédiatement les primes de départ de toute sortes pour inciter les députés défaits à vraiment chercher du vrai travail…..

      Cette saga résulte d’un budget improvisé à la hate ou les ministère ont reçu des commande de couper pour couper , alors les analyses ont été plus que brèves et les fonsfons du mauvait bord y sont allé dans la facilité et le calcul de ”damage control politique ” ( chut n’avertissez pas l’OLFQ) à été remis à plus tard … il est en train de se faire sur le terrain …..

      Pauvre Agnès elle en manque pas une … en Bulldozer dans un champ de fleur!

      on se demande ce qui prime la Sincérité ou la Naiveté ….

    • Je me demande si les gens qui déteste le PQ vont vraiment chialés pendant la durée du mandat pour chaque décision gouvernementale. Les intervenants sur ce ce blogue que je lis souvent, sont les mêmes qui, si on leur avaient exposé le problème, auraient demandé une solution drastique. Surtout ceux qui relie le discours radio-poubelle de Québec, dont une partie de leur contenu est justement de se faire du capital sur les faibles et les démunis. Pour ma part, je trouve que l’auteur de ce blogue, qui sonde sans cesse l’opinion de son lectorat de droite, ne fait avancer qu’une cause, celle des cancer relié aux frustrations de la vie. La politique, un déversoir de frustrations. Pour ne pas utiliser son gros bon sang et analyser la proposition. Toute le monde fait dans l’éditorial et le chialage PQ… Une tisane?

    • Je suis d’accord en partie avec le projet de Mme Maltais: il n’est pas normal que deux adultes aptes reçoivent de l’aide sociale plus de quelques mois, même avec un enfant de moins de cinq ans. C’est le supplément qui leur sera coupé et avec raison. Il devrait y avoir automatiquement une aide pour un retour sur le marché dès la demande de prestations quand il s’agit de deux adultes aptes, et même d’un seul adulte quand les enfants ont plus de cinq ans.

      Ce supplément ne sera pas coupé pour une famille monoparentale avec un enfant de moins de cinq ans, qui elle subit une réelle contrainte.

      En ce qui concerne les 55-58 ans, je ne pense pas que le gouvernement devrait leur couper ce supplément. Il est vrai qu’il y a plus d’emplois pour ce groupe d’âge mais leur situation devrait être évaluée au cas par cas, selon moi.

      Il y a environ 30 ans, mon conjoint et moi-même (sans enfant encore) avons obtenu de l’aide sociale durant deux mois, le temps qu’on se vire de bord et qu’on se trouve un emploi. Mais nous étions déjà avertis que cette aide ne dépasserait pas trois mois. Cette règle devrait reprendre du service quand il n’y a pas de récession.
      S. Bergeron

    • Ma tante Charlotte reconnaît que Mme Agnès Maltais a manqué de discernement et de compassion.
      Cependant elle n’a pas diné avec des gens de la mafia, et va surement écouter les doléances des québécois pour changer d’idée.
      Au temps du Parti Libéral on commettait aussi des actions stupides, par contre on ne changeait jamais d’idée !
      C’est tout à l’honneur du Parti Québécois d’avoir parfois le courage et la modestie de revenir sur ses décisions, en s’exposant à la critique virulente des fédéralistes.
      A choisir entre la facon de gouverner en autocracie des libéraux, et celle du Parti Québécois, je préfére celle du PQ au moins un million de fois !
      Signé : ma tante Charlotte

    • Tu parles d’une bande d’imbéciles sans coeur déconnectés (et ici je fais attention de choisir mes mots pour ne pas être vulgaire).

      Je viens d’un milieu pauvre, et nous avons eu besoin de l’aide sociale. Et sur l’aide sociale, on ne vit pas, on survit (les crosseurs qui travaillent au noir et recoivent deux chèques vivent bien, mais les gens honnêtes qui ne reçoivent qu’un chèque, ils survivent à peine).

      Malgré tout, j’ai toujours été le premier à dire qu’il y a trop d’abus sur l’aide sociale, qu’il faudrait réformer ce programme.

      Par contre, j’ai toujours dit qu’il faudrait enlever l’allocation aux gens aptes au travail, pour en donner plus à ceux qui sont vraiment dans le besoin.

      Ici, le PQ, encore une fois, nous prouve sa crasse incompétence et que ce sont les pires imbéciles jamais vus.

      S’ils veulent encourager le retour au travail, ce sont les gens dans la vingtaine et la trentaine, aptes physiquement, qui sont sur le BS par lâcheté, qu’il aurait fallu viser.

      Mais non, dans leur clairevoyange ésotérique, nos crétins du PQ visent qui?! Les gens de 55-58 ans, les parents d’enfants en bas âge, et les gens qui vont en désintoxication. BRA-VO. Évidemment, c’est facile pour une femme de 56 ans, sur l’aide sociale, de se trouver un emploi, ben oui! Toutes les compagnies vont l’engager facilement! Ah oui! aussi, une personne qui a un problème de toxicomanie mais qui ose demander de l’aide et aller en désintoxe, qu’est-ce qu’on fait? On lui coupe son aide! Aweil, retourne dont dans la rue te piquer plutôt que de te prendre en main.

      Maudit gouvernement stupide, imbécile, élitiste. Pendant ce temps là, ils font de l’aplaventrisme lâche et peureux devant les étudiants universitaires qui sont déjà choyés et qui ont un futur doré devant eux.

      Je suis dégoûté. Tout ca par un gouvernement qui a eu a peine 32 ou 33% des votes. Si seulement on avait un système à 2 tours de scrutins. Jamais ces idiots n’auraient pris le pouvoir.

      Il est temps que les libéraux se trouvent un chef pour être prêts à retourner en élections.

    • Toujours la meme chose…Le PQ se tire dans le pied …encore une fois. Muahhh hahaha !

    • Il n’a pas a dire,c’est ceux qui ont vote PQ qui vont ecoper…Muah hahaha !

    • Honte au triumvirat Marois-Maltais-Souverain. Mouha hahaha !

    • “Est-ce que le 129$ qui est coupé ne l’est pas à des personnes pouvant travailler et remplacé par une prime de 195$ s’ils sont en recherche d’emploi?”

      EXACT!

      On veut éliminer ceux qui sont capables de travailler mais qui n’en ont strictement pas l’intention. Pendant ce temps, on paye des salaires astronomiques assortis de conditions de travail en béton pour vider les poubelles dans le métro et les endroits publics et on doit faire venir des travailleurs maraichers de l’Amérique latine parce que nos lâches-maison estiment que c’est indigne d’eux. Pas besoin d’études prolongées ni d’aptitudes particulières! Juste un peu de cœur au ventre.

      Il est plus que temps que le travail et la responsabilisation individuelle soient revalorisés. Et qu’on aide de façon plus substantielle les VRAIS démunis. Moi ce qui me scandalise, ce n’est pas qu’un pauvre BS ne pourra pas se payer son bingo hebdomadaire, mais que des malades et des personnes âgées soient traitées comme du bétail.

      Ce $129 était pour payer la gardienne pour se trouver un travail. Tu refuses de travailler, t’as pas besoin de gardienne ni de ce montant.

      Si ça peut avoir le même effet que la cigarette: on a tellement augmenté les taxes que plusieurs se sont résignés à cesser de fumer. Donnons le strict minimum vital à ceux qui parasitent le système et ça leur donnera peut-être le petit coup de pied au cul dont ils ont besoin pour se prendre en mains. Dans le moment, c’est aussi payant être sur le BS qu’au salaire minimum une fois les taxes et les dépenses reliées au travail prises en compte. Pourquoi se forcer et aller travailler? Faut que ça change pour que, je le répète, cet argent soit réinvesti chez les VRAIS démunis.

      J’aimerais aussi qu’on cesse de chialer sur les “crosseurs du gouvernement, les crosseurs des banques” et les crosseurs des grandes entreprises” pour justifier qu’on puisse être fraudeur ailleurs. Il y a une enquête sur la corruption en train et je l’espère, des condamnations à venir: plusieurs ont déjà perdu leur poste, y’en a un de caché aux Bahamas avec une maladie imaginaire qu’il s’est lui-même diagnostiquée et l’Amphithéâtre de Labeaume, L’UPAC et l’AMF sont en train de regarder ça de près.

      Il faut commencer quelque part et faire cesser la fraude et la déresponsabilisation. Partout. Désolée pour les braillards. Le ménage a trop tardé et la tâche est colossale. Les points où il faut décrasser sont nombreux.

      Pour finir, chapeau pour l’hypocrisie du PQ. Chapeau au PQ qui crée commission par-dessus étude par-dessus autre niaiseries coûteuses au lieu de dégraisser l’État. J’espère qu’on s’en souviendra aux prochaines élections.

    • Le colisé de riche construit… sur le dos des pauvres. Bravo Mme. Maltais pour votre grande splandeur électoraliste, c’est du bonbon!

    • Je reves ou maintenant les federaleux se battent pour les pauvres et les orphelins???

      Ou est-ce seulement de la stupidité intelectuelle encore une fois?

      @vincent_b
      Bravo tu as bien compris, et surtout tu t’es informé un peu plus que la bouillie que Gilbert a pondu encore une fois… pas capable d’avoir les faits au complet.. on prend seulement les bouttes qu’on veut.

      Mais ca… shutttttttt … il faut pas reveiller les federaleux dans leur coma.

    • Il est loin le temps où Madame Marois, la grande bourgeoise, se déguisait en prolétaire pour jouer du tam-tam sur une casserole. “Donnez-moi vos votes, après on verra!”.

      Avec les étudiants, elle a eu le culot de prétendre, en dehors de toute règle de sémantique, qu’indexation et gel c’était pareil! Les sciences molles servent au moins à détecter pareille tromperie!

      Quant à Madame Maltais, autre déguisement. Pourquoi aller faire du “chiar” à Ottawa, quand en restant à Québec, frais de déplacements en moins, on est finalement aussi capable d’arrogance que Mme Finley! Nous avons au moins constaté qu’en matière de sournoiserie, elle aussi, n’a rien à envier à sa chef.
      Au fait, savez-vous que Madame Maltais est aussi ministre de la Condition Féminine? En cette semaine du 8 mars, seul son voyage à New-York vient de me le confirmer : un autre beau voyage aux frais du contribuable, plus agréable sans doute après s’être occupée (!) des femmes monoparentales sur le BS, non?

      À quand, la prochaine entourloupette péquiste? Après tout, pourquoi s’embarrasser de scrupules quand on peut inscrire en douce et sans réplique, ses volontés dans la Gazette Officielle?

      Et de l’autre bord, Couillard qui mesure scrupuleusement sa distance amicale avec Porter : intime? proche? mais pas tant que ça? sporadique? collègue finalement ? bientôt : “je ne m’en souviens pas”? ou quoi encore?

      Pas très enthousiasmant, tout ça.

    • Un gouvernement qui essaie de se donner une image de force alors qu’il vient de nous prouver sa lâcheté en s’attaquant aux démunis! Il n’ose faire le ménage dans les 18-35 ans, mais non ce sont ses électeurs. Dites-moi comment il se fait que des jeunes reçoivent un chèque alors qu’ils sont en pleine santé et aptes au travail, et surtout qu’il y a beaucoup d’ouvertures de postes dans cette catégorie d’âge.

      Le PQ qui parle encore d’élargir les programmes sociaux “universels” qui nous coûtent la peau des f…..

      Agnès Maltais, celle qui a protégé la Ville de Québec et Quebecor de toute poursuite judiciaire. Celle qui protège le riche au détriment du pauvre. 200 millions de $! C’était son projet!

      Avez-vous entendu beaucoup parler de nos personnes âgées? On en a que pour les étudiants.
      Le PQ qui préfère tout donner aux étudiants “universitaires” et qui appauvrit la population en général. Le PQ, le gouvernement qui essaie encore une fois de nous faire avaler ses couleuvres.

      @bernardm-spock 5 mars 2013 04h57 plusieurs de ce gouvernement aiment souligner le nom de René Lévesque… c’est choquant! M. Lévesque était plus respectueux de la population que ces faibles.

    • Les études en psychologie ont démontré que les récompenses (ex. un montant d’argent en bonus) ou les punitions (ex. le retrait d’un montant d’argent) sont des sources de motivations “extrinsèques” efficaces lorsqu’on demande à un humain d’exécuter une tâche SIMPLE, qui fait donc plus appel à notre “cerveau gauche” (raisonnement). Par exemple, travailler à faire “plus” de la même chose ou “plus vite” la même chose.

      Par ailleurs, retirer un montant d’argent à une personne pour l’inciter, par exemple, à adopter un nouveau comportement, ou à “penser autrement” a pour effet de RÉDUIRE sa performance à une tâche COMPLEXE. Vous avez bien lu : réduire son efficacité.

      Pour un assisté social, qui bien souvent a un estime de lui-même au plancher, des difficultés financières et sociales importantes, et une peur du monde du travail et des hommes qui en font partie, S’INTÉGRER au marché du travail est une tâche COMPLEXE. Impliquer une source de motivation externe (l’argent) pour inciter la personne à exercer des facultés qui font plus appel à son “cerveau droit” (innover, changer) est non seulement inefficace, c’est pratiquement impossible! On pourrait en dire tout autant des gestionnaires à qui l’on demande d’être créatif en leur faisant miroiter des bonus au rendement. Non, seulement ça ne marchera pas, ça peut même nuire à leur performance! C’EST PROUVÉ.

      Alors, la prochaine fois que la ministre Maltais ou le PM Harper vous diront que c’est pour inciter les assistés sociaux ou les chômeurs à travailler qu’on leur enlève de l’argent, soyez assurés que ÇA NE PEUT PAS MARCHER. Nos élus font simplement ce qu’ils savent le mieux faire, pelleter les problèmes en avant…peut-être en espérant récolter leur bonus après : être réélus.

      Johanne Bernier

    • Évidemment, faut surtout pas s’attaquer aux milliards qui sont cachés dans les paradis fiscaux, aux sociétés qui ne paient pas leur part d’impôt (45% des compagnies canadiennes rentables ont payé moins de 20% d’impôt en 2005), surtout pas taxer les transactions monétaires du secteur financier…

      Nooon!

      On pompe encore et toujours le poisson de contribuable et les plus pauvres.

      On les sacrifie sur l’autel du remboursement de la dette aux Rois-Banquiers, qui eux ont engrangé en 2011 des profits de 24 milliards de dollars pour seulement les 5 grandes banques canadiennes.

      Bien sûr, on ira pas pomper ceux qui financent votre campagne électorale et vos petites douceurs…

      Hein?

    • Tout le monde est scandalisé (ou se bidonne) devant ce qui est révélé à la Commission Charbonneau.

      Mais après tout, ce n’est pas si surprenant car l’exemple vient de plus haut; depuis combien d’années sommes-nous gouvernés dans le mensonge et les demi-vérités ?

      Une chose est sure: oublions le rapatriement de l’assurance-chômege et des points d’impôt y afférents par le Québec.

      La ministre Maltais, en agissant en cachette, n’a aucune leçon à donner à la ministre Finley qui a au moins le mérite d’appliquer les politiques de son parti en plein jour, envers et contre l’Est canadien.

    • On pourrait engager des assistes sociaux pour vendre des peanuts dans le nouveau colisee
      d’Agniaise Maltais

    • D’après vous, quel pourcentage des gens qui sont concernés par les coupures en assistance sociale du PQ est sorti avec carrés rouges et casseroles au printemps dernier?

      Alors que les étudiants, futurs hauts salariés, obtiennent leur quasi-gèle et trouvent quand même matière à faire la baboune, je me demande si ces gens défavorisés ont aujourd’hui l’impression de se sentir largués, comme la pauvre fille un peu naïve à qui ont fait croire qu’on l’aime juste pour coucher avec elle un soir?

    • @ bazingotcha

      Je vous décerne l’étoile du match :) 23h19

    • Elle n’a pas perdu toute crédibilité qu’auprès du gouvernement fédéral, mais auprès de toute la population.

      Imaginez simplement qu’elle était en train de déchirer sa chemise à Ottawa et tenter d’embrigader la population du Québec contre le méchant fédéral alors qu’elle savait très bien qu’elle préparait exactement le même coup. Difficile d’être plus hypocrite que ça.

    • Mais qu’ont nos gouvernements á vouloir économiser sur le dos des pauvres? Au lieu de s’acharner sur eux et á vouloir les discréditer il y aurait tant á faire auprès des allocations de logement des sénateurs, de leur rente á vie, et la simple existence du sénat est en soi telement inutile et coûteuse.
      Il y aurait tant á faire dans les primes de départ des politiciens et de leur propre régime des rentes á vie.
      Il y aurait tant á faire dans les coûteuses primes de départ des recteurs, des élus municipaux corrompus.
      Il y aurait tant á faire dans tant de domaines…mais non on ferme les yeux… et on varge sur les pauvres!!!
      C’est á vomir!
      R. Boisvert

    • Je m’ennuie de PLQ et les subventions de 350 million données aux banques. Pauvre banques, ils font pitiés.

      Le PLQ sait créer de la richesse. Ils en ont fait la preuve durant leur 9 ans au pouvoir.

      Ils nous ont donné le Plan Nord, et… le Plan Nord…et…..le Plan Nord…et…un Plan Nord de si grande envergure qu’ils n’ont même pas été capable de le terminé en 9 ans au pouvoir.

      Ils sont si bon pour notre économie, vite votons pour le PLQ et leurs amis italiens.

    • Le PLQ, de 2003 à 2012 ont gérés notre argent comme des profiteurs et des magouilleurs. Pas étonnant que des milliers de BS en bonne santé fasse de même. Le gouvernement c’est notre MODÈLE à tous, et ils font comme celui-ci.

    • Augmnetation de 100% des cotisations étudiantes

      La cotisation annuelle est actuellement de 5$ par étudiant. Le conseil d’administration et le comité de direction veulent la faire passer à 10$. Si la proposition, adoptée à l’unanimité en septembre, est appuyée par une majorité d’associations, la hausse de cotisation entrerait en vigueur en août 2013.

      Si la proposition, adoptée à l’unanimité en septembre,

      La discution est présenter comme inutile au Québec ,le consensus encore moins utile .

      C’est l’ u-n-a-n-i-m-i-t-é en tout temps et en tout lieu qu’il faut au Québec avant de pouvoir mettre un pied devant l’autre sinon le Québec est tomber en crise et il traverse une autre des pires crises de son histoire .

    • La pension de vieillesse fédérale à 67 ans et la nouvelle réforme de l’assurance-emploi vont amener plus de monde sur le BS. C’est une des causes de cette réforme du BS.

    • Un bénéficiaire de l’aide sociale touche 600$ et des poussières par mois et quelqu’un qui a un emploi au salaire minimum à raison de 40h par semaine a 1600$. L’équation est simple pour sortir de la misère,juste une job au salaire minimum c’est déjà un grand pas. Pour les 55-57 ans plusieurs magasins à grandes surfaces se disputent pour la main d’oeuvre. La même politique devrait s’appliquer pour les regroupements d’assistés sociaux et Frapru de ce monde le message est pour vous également. Hier en plein jour un autobus transportait des manifestants à Québec dont des travailleurs de X organismes communautaires. Les dirigeants de ces organismes subventionnés sont en bonne santé, il est temps de trouver un vrai job et de cesser de vous faire vivre par les autres.Mme Maltais devrait en profiter pour mettre au travail également ces manifestants et activistes de profession. Il est temps que le gouvernement cesse de se payer des manifestants.

    • Y a quelqu’un sur twitter qui dit de surveiller la Gazette officielle, il parait que le PQ va annoncer la séparation du Québec par ce moyen… ! je sais pas si ça se peut mais c’est ça qu’ils ont fait pour les gens sur le b.s. de plus de 55 ans leur annoncer qu’ils ne pourraient pas manger pour les mois à venir sur une Gazette officielle qu’ils ne lisent pas.

      Ça ne concerne bien évidemment pas J-M Aussant qui va avoir un salaire de $87,000 payé en grande partie par des contribuables qui ont refusé qu’ils les représentent et qui se faisaient dire que c’était ben effrayant que le Parti Libéral paye un salaire à Jean Charest ?! cherchez l’erreur

    • Le gouvernement Marois dans la tourmente! Il ne recule pas non plus depuis le 4 septembre: illusion, les élus ont mis leurs souliers et leurs vêtements à l’envers. Ce serait une belle caricature pour les journaux.

      Je ne sais qui a déjà proposé un salaire minimum garanti pour tous; Caouette je crois… les besoins de base garantis: un toit, des vêtements, de la nourriture. Tout le reste, tu le gagnes ou tu t’en passes. Combien seraient intéressés à gagner ouvertement au blanc pour avoir plus? Des anciens vétérans de la TA-MAL-OÙ se manifesteraient subitement dans les champs de fraises que nous réservons aux mexicains. 
Au Panama, on construit de petites maisons pour tous, maisons que les gens peuvent louer avec option d’achat. Je suis certaine que la possibilité d’achat serait un stimulant pour plusieurs. Il y aurait combien de mesures autres qu’un bien-être social intouchable, faisant parti du kit du “modèle québécois” sacré, pour pourvoir aux besoins des gens aptes au travail, sans que les personnes inaptes soient discriminées.

    • Monsieur Lavoie,
      Je n’en reviens pas des niaiseries, lieux communs et autres opinions lapidaires et non fondées qu’on peut lire ici. Pas de subtilité , pas de nuance, sauf rare exception.
      On ne connaît rien au dossier, à part ce qu’on peut en lire dans les médias, mais on donne son opinion. Et après, on viendra dire que l’internet contribue à éduquer les masses, à favoriser les échanges.
      Ce que je constate plutôt, c’est qu’il contribue à niveler par le bas et permettre aux peureux de dire ce qu’ils pensent sans danger d’être inquiétés.
      Comme disait Renaud: “Je contemple mes contemporains; c’est dire si je ne contemple RIEN”

    • J’ai plusieurs amis et connaissances qui ont voté pour le PQ aux dernières élections, même si leur coeur penchait plus du côté de Québec Solidaire. Le phénomène a même reçu un qualificatif: “Voter utile”. Eh bien voilà ce que ça donne de voter utile: le gouvernement Marois utilise les mêmes tactiques et les mêmes arguments que le gouvernement Harpeur. La prochaine fois, votez donc vraiment utile pour bâtir un Québec qui se préoccupe de tous ses citoyens.

    • AGNÈSE Maltais se fourre les 2 pieds dans les plats des qu’elle sort du lit !!

      Le PQ a toujours “écrasé” les Québécois, surtout les moins bien nantis, depuis qu’il est dans les parages dans les années 70. Et ça ne va pas aller en diminuant.

      Dites-vous bien que les coupes au Fédéral dans l’Ass. Emplois ont été concoctées par les mêmes personnes qui ont décidées des coupes dans le régime d’Assistance sociale. Il va de soi que les 2 paliers de Gouvernements devaient s’entendre mutuellement pour contrer la fraude d’une par, faire la vie dure aux chômeurs et amoindrir les primes de la sécurité sociale.

      Ça sent le coup monté à des kilomètres…

    • @roberthogue 14h41

      Et vous monsieur? A part vos commentaires acides sur les blogueurs, qu’apportez-vous de constructif et d’informatif?

      Avant de citer Renaud, vous auriez dû penser à vous regarder dans le miroir.

      André Bolduc

    • Très ironique en effet de voir qu’elle fait à peu près la même chose qu’elle reproche aux conservateurs. On pourrait dire que la clientèle qu’elle cible est encore plus démuni que le travailleur saisonnier moyen. Un gros 0 pour la cohérence ici…peu importe ce que le fédéral fait, les péquistes vont essayé de virer ca en guerre Québec-Ottawa.

      Cela étant dit, bravo aux péquistes, c’est rare que je peux dire ça. J’étais 100% d’accord avec les conservateurs, pas le choix d’applaudir cette mesure. Vive l’austérité!

    • A tout ceux qui ne peuvent pas chercher l’information par eux-meme.. allez fouiller un peu.

      ont coupe seulement le 2e versement a la meme famille, et en echange ont donne une prime plus elevé si cette personne est sur le marché du travail.

      Je ne vois pas où est le probleme?

    • Une vision de bouts de chandelles. On a juste a augmenter le salaire minimum pour que çca vale plus la peine de travailler que dù’être sur le bs si ce sont les gens capapbles de travailler qui sont visés. Et créer plus de coopératives d’habitation auto-suffisant en énergie doter de serre et de jardin communautaire. Comme ça çca ne coutera rien au gouvernement, juste garantir les prets des coops, se sont les entreprises qui vont assumer les frais des salaires et on aura plus de monde au travail donc plus dimpots en retour. Des gens moins pauvre car meme sils ne sont pas capable de travailler en vivant dans des habitations qui sont financés sur 50ans, qui sont durable donc réduit le couts dexploitation, et donne plus dautonomie alimentaire meme sil sont occupés par des gens avec plus de revenus ont pourra supporter des subventions directes pour ceux qui ont moins de revenus a meme les impots supplémentaires quon ira chercher sur les revenus augmentés. Le fait davoir plus de coopératives va ralentir la monté des prix de limmobiliers parce que ces immeubles ne seront pas revendus et amenront une meilleure stailité des prix ce qui est un avantage pour les autres propriétaires qui finissent par avoir de la difficulté a supporter leur immeuble si le compte de taxe coontinue daugmenter en fou comme ça la été dans toutes les grandes villes du monde. Quand les prix montent trop vite ce sont les moins riches qui finissent par perdre les moyens de loger que ce soit comme propriétaire ou locaitaire. Le développement de coops dhaitation est un des meilleur moyen pour contrer la pauvreté et assurer plus de stabilité de léconomie.

    • L’hyper controle cest justement ce qui permet a la corruption de sinstaller bien confortablement. Tout les trous duc ont leurs passe avec les fonfons, les politiciens et les syndicats. Ou se trouvent les pires gouvernement corrompus… dans les pays dextreme gauche. Ce controle obsessif et ne sert finalement qua brimer toutes les initiatives entrepreneuriales qui peuevent dynamiser léconomie et permettre aux citoyens de vivre décement. Ces gouvernements exploitent volontier leur peuple pour se remplir les poches et ceux de leur ti-manis. Pourquoi il se développent plus décole privées? Ils sen développe ou il y a un marché, cest a dire la ou les écoles publiques ne répondent pas adhéquatement aux besoins des citoyens. Partout ou lon trouve des taux de diplomation au secondaire a moins de 25% il se développe des écoles privées. Au lieu dempecher le privé ce qui donne une alternative a ceux qui se prive pour le payer, ce ne sont pas des riches qui les fréquente ici au Québec. Améliorer le publique. Le privé ne prend pas largent du publique cest parent économisent de largent au gouvernement car ils assument eux meme deux tiers de la facture. Les écoles privées arrive a donner de meilleurs services quau public et a moindre cout tout simplement parce que les syndicats y sont moins fort. Les profs doivent donner plus de soutient a la réussite, on y organise des cours complémentaires payant aussi et surtout la plupart du temps les évalués. Quon fasse un calendrier équilibré comme dans plusieurs endroit en colombie britanique, quon organise des cours de soutient et de reprise dexamens et de cours, et surtout quon mettent les profs dans des conditions normales de travail avec des évaluations par leur supérieur, par leurs élèves et par les parents. Partout ou les syndicats sont fort la qualité se dégrade. Lhyper controle gouvernemental cest donner encore plus de pouvoir au gouvernement. Quon fasse respecter les lois existantes par tout le monde et ait des mesures plus expéditives sur les fonfons qui sont incompétents ou fraude le systeme et déja on aura des changements. Les extremes ne sont jamais bon. Cest dans une offre de services diversifiée coop, privé, public quon fini par avoir de meilleurs services ou du moins le choix.

    • Bonjour,

      Tout en revenant de Montréal hier soir où je profitais de la clémence printanière pour deux jours, je marchais constamment sur différentes rues achalandées afin de palper et de sentir le pouls de la populace de cette ville où j’ai habité 45 ans.

      Et tout en prenant le temps de jaser avec pleins de mendiants pour savoir quelle est l’air du temps car les quêteux sont les premiers à subir les foudres de la populace lorsque « toutte toutte va mal » comme y disent dans certains bouttes de péquistes surtout dans l’Est de la ville, soit BEN SÛR le « Montréal pas cher ».

      Enfin, tout en donnant l’obole à ces quêteux innombrables avec une pièce de $ 2.00 afin de les amadouer tout en ne voulant pas trop les brusquer en leur disant : « VOUS N’AVIEZ QU’À NE PAS VOTER POUR LES PÉQUISTES ! »…. Et la presque totalité d’entre eux Autres veulent te sauter dans la face comme des vrais sauvages et te traitant de « tabar… de Fédéralistes ». WOW les moteurs ! Le PQ BÛCHE sur vous Autres depuis toujours gang de MASOCHISTES et vous votez pour ces sales opportunistes avec le flasher à gauche ????? Tout en quittant afin de laisser le mendiant réfléchir dont celui qui quête au coin de Ontario et Saint Denis en portant le drapeau Fleurdelisé sur ses épaules ainsi que son chien avec un foulard dans le cou avec des Fleurs de Lys.
      Imaginons nous les touristes qui s’attroupent pour prendre « le tout en photos » et même certains touristes donnent un gros billet pour pouvoir se faire photographier à côté du péquiste et de son cabot nationaliste lui « ITOU ».

      En conclusion, tous les mendiants rencontrés sont angoissés et nerveux tout en étant convaincu que Madame Agnaise Maltais leur en veut et a « UNE DENT CONTRE EUX AUTRE », eux qui pourtant votent toujours pour le Parti Québécois. Au plaisir, John Bull.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « nov    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité