Gilbert Lavoie

Archive, mars 2013

Samedi 30 mars 2013 | Mise en ligne à 10h05 | Commenter Commentaires (96)

Il faudra se serrer la ceinture…

L’opposition a profité de la mise à jour économique et financière du ministre des Finances Nicolas Marceau pour déplorer le ralentissement de l’économie.

Objectivement, il est un peu tôt pour conclure.

Ce n’est certainement pas à cause de la prise du pouvoir par le PQ, en septembre, que les revenus de la taxe de vente ont diminué en 2012.

Et ce n’est pas le changement de gouvernement qui a provoqué une baisse de revenus en provenance des impôts des sociétés pendant la même période.

Le ralentissement de l’économie se fait aussi sentir ailleurs au pays.

Cela dit, les finances de l’État sont fragiles: l’équilibre budgétaire serait impossible sans le versement exceptionnel et non récurrent de 1,4 milliard $ par le fédéral pour l’harmonisation de la TVQ et de la TPS et sans une augmentation imprévue de la péréquation. Merci Ottawa…

De plus, le gouvernement est obligé, en début de l’exercice, de puiser 200 millions $ dans sa réserve de 400 millions $ pour imprévus.

Le ministre Marceau a réaffirmé, jeudi, son intention d’atteindre l’équilibre budgétaire cette année. Il n’a guère le choix : agir autrement donnerait un prétexte aux maisons de notation pour diminuer la cote de crédit du Québec. Mais cette obligation annonce d’autres décisions douloureuses pour l’équipe gouvernementale au cours des mois à venir.

Si vous croyez que vous avez tout vu avec les coupes à l’aide sociale et aux garderies publiques, vous ne perdez rien pour attendre. Ce n’est pas vrai que ce sera facile.

Dans un tel contexte, il faut saluer la promesse du gouvernement de résister aux pressions des lobbies. Mais il faut aussi espérer qu’il ne fera pas d’erreurs dans ses politiques touchant par exemple les redevances minières. Les finances du Québec sont trop fragiles pour jouer à la loterie avec la colonne des revenus.

Lire les commentaires (96)  |  Commenter cet article






Jeudi 28 mars 2013 | Mise en ligne à 17h53 | Commenter Commentaires (131)

Les étudiants reprennent du service…

Ciel! Ça vaut la peine de lire le communiqué de presse qui suit: la FEUQ et la FECQ se joignent à la coalition visant à contrer la réforme de l’assurance-emploi par le gouvernement Harper.

Les deux associations étudiantes participeront à la manifestation contre cette réforme, le 27 avril à Montréal.

Il ne manque plus que la CLASSE…

S’ils ressortent leurs casseroles, ils devraient peut-être tenir leur manifestation à Ottawa.

Il me semble qu’on a assez donné à ce chapitre au Québec. Vous ne trouvez pas?

Voici donc le communiqué de presse en question:

MONTRÉAL, le 28 mars 2013 /CNW Telbec/ – La Coalition québécoise contre
la réforme de l’assurance-emploi est très heureuse d’accueillir trois
nouvelles organisations décidées à faire barrage au saccage de
l’assurance-emploi.

En effet, la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) et la
Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) ont décidé d’adhérer à
la coalition et de réclamer du gouvernement fédéral la suspension de la
réforme de l’assurance-emploi, la réalisation d’études d’impact et la
tenue de consultations publiques.

La FECQ et la FEUQ réunissent quelque
200 000 étudiantes et étudiants des cégeps et universités québécoises.

Par ailleurs, la coalition accueille également le Syndicat des
professionnelles et professionnels de gouvernement du Québec (SPGQ),
représentant quelque 25 000 personnes travaillant au sein de la
fonction publique québécoise, des sociétés d’État ainsi que des réseaux
de la santé et de l’éducation.

Ces trois organisations prendront part aux activités de mobilisation à
venir partout au Québec et notamment au grand spectacle-événement qui
se tiendra le jeudi 4 avril, à Montréal. Plusieurs artistes et
personnalités publiques de divers milieux prendront part à cette soirée
de solidarité qui sera diffusée en ligne au www.webtv.coop/live.

Par ailleurs, la FEUQ, la FECQ et le SPGQ sensibiliseront leurs membres
à l’importance de se mobiliser contre le saccage de l’assurance-emploi.
Ils participeront à la manifestation nationale qui se tiendra le 27
avril, dans les rues de Montréal dont les détails seront bientôt rendus
publics.

Lire les commentaires (131)  |  Commenter cet article






Mercredi 27 mars 2013 | Mise en ligne à 11h04 | Commenter Commentaires (160)

Soldat Duceppe au rapport!

Pauline Marois confirme que Gilles Duceppe présidera la «Commission nationale sur l’emploi et la main-d’oeuvre» dont le gouvernement est sur le point d’annoncer la création.

Il s’agira d’une commission itinérante qui patrouillera tout le Québec et entendra des experts sur l’assurance-emploi, l’aide sociale, la formation de la main-d’oeuvre, et l’arrimage entre l’éducation et les besoins des entreprises.

Cette démarche s’inscrit dans la lutte que le gouvernement Marois veut mener aux décisions d’Ottawa sur l’assurance-emploi, la formation professionnelle et les fonds de travailleurs.

M. Duceppe est un politicien de grande expérience.

Mais après la nomination d’André Boisclair à New-York, celle de l’ancien chef du Bloc québécois a été fort mal accueillie par la CAQ qui y voit une preuve de plus que le copinage péquiste est similaire à celui des libéraux.

Le gouvernement Marois avait-il besoin d’une autre controverse?

Il me semble que non.

Lire les commentaires (160)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2013
    D L Ma Me J V S
    « fév   avr »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives