Gilbert Lavoie

Archive du 22 janvier 2013

C’est fou, les commissions d’enquête, dans un monde qui carbure sur l’informations instantanée.

En octobre dernier, Martin Dumont était un héros à la sortie de son témoignage devant la commission Charbonneau.

Hier, Dumont est devenu un zéro, parce qu’il a admis avoir menti ou avoir inventé des choses lors de son témoignage de l’automne dernier.

Et voilà que ce matin, on est en train d’en faire une victime. Son avocate est en train de démontrer que les enquêteurs de la commission lui ont forcé la main, lors d’une rencontre à huis-clos, sans la présence de son avocat.

On se croirait dans un télé-roman. Le problème, c’est que ça n’est pas une fiction.

Vous ne croyez pas?

Lire les commentaires (73)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « août    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité