Gilbert Lavoie

Archive du 20 décembre 2012

Jeudi 20 décembre 2012 | Mise en ligne à 10h22 | Commenter Commentaires (167)

La leçon de morale de Blandine

Ma chronique de ce matin, pour ceux qui n’ont pas LE SOLEIL à la maison…

Ça m’attire déjà de nombreuses réactions méchantes. Mais c’est la vie.

GL
——————-

Les Québécois ont l’habitude de se faire dicter la morale par leurs cousins français. Après tout, c’est la mère-patrie, et puis ils s’expriment tellement bien… Mais de là à les voir s’ingérer dans nos affaires internes, il y a une marge !

La semaine dernière, tous les invités à la rencontre thématique du ministre Pierre Duchesne en vue du Sommet de février sur l’enseignement supérieur, ont écouté poliment les points de vue émis, incluant ceux de Blandine Parchemal, la secrétaire aux affaires académiques de l’ASSÉ, l’Association pour une solidarité syndicale étudiante.

Le problème, c’est que Blandine Parchemal n’est pas québécoise. Originaire de Caen, en Normandie, elle est arrivée chez nous en septembre 2011 pour y faire son doctorat en philosophie à l’Université de Montréal. On retrouve son nom parmi les candidats de Lutte ouvrière, l’Union communiste (trotskyste) aux élections municipales de Caen en 2008. C’est elle que l’ASSÉ a déléguée autour de la grande table des partenaires pour faire le point, vendredi, devant le ministre Duchesne. Pour la xième fois, elle a réclamé la gratuité scolaire et dénoncé la «marchandisation» de l’éducation.

Comme elle est française, Blandine Parchemal bénéficie du programme d’exemption des droits de scolarité supplémentaires accordé par le Québec aux citoyens français.
——
Qu’est-ce qu’un Française fraîchement débarquée vient faire dans nos débats?

Si elle connaissait bien le Québec, on pourrait comprendre, mais ce n’est pas le cas. Elle connaît tellement peu le Québec, peut-on lire sur sa page Facebook, que lorsqu’elle est venue au colloque thématique sur la qualité de l’enseignement universitaire à l’Université Laval, elle a réservé une chambre au Sheraton Laval, à Laval !

Il y avait des gens importants à la rencontre thématique de Trois-Rivières : des recteurs, des syndicalistes, des représentants du monde des affaires, des fonctionnaires, et le ministre Duchesne. Il me semble que ces gens n’avaient pas de temps à perdre avec les propos d’une étudiante étrangère qui devrait nous remercier de l’accueillir au Québec, au lieu de nous faire des cours de gouvernance.

Elle n’était pas la seule représentante de l’ASSÉ à cette rencontre, mais c’est elle qui est intervenue le plus souvent.

La position officielle qu’elle a présentée demande non seulement la gratuité scolaire. Elle exige que cette gratuité s’applique à tous, y compris les étudiants internationaux…dont elle fait partie !

Tout en réclamant la gratuité, l’ASSÉ demande que le gouvernement mette plus d’argent dans les universités, que l’on bonifie le système des bourses, et que l’on ne tienne plus compte des contributions des parents, des conjoints et du travail de l’étudiant dans le calcul de ses besoins. On demande, le beurre, l’argent du beurre, «et la cuisse de la crémière», diraient les Français.

Le problème, c’est que Blandine Parchemal ne peut pas donner l’exemple français en modèle. Elle dénonce les locaux désuets et les professeurs absents de la Sorbonne. «Je pense qu’on ne peut pas instaurer la gratuité sans l’accompagner d’un financement important, sinon l’Université va tomber en ruine» a-t-elle déjà expliqué en entrevue.

Vendredi, à Trois-Rivières, personne n’a pris ses demandes au sérieux. Malgré tout, nos élus font semblant. Le ministre Duchesne a annoncé qu’à la suite des prétentions de l’ASSÉ voulant que l’éducation gratuite ne coûterait que 600 millions $ par année, il demanderait à ses fonctionnaires de valider cette affirmation. Pauvres fonctionnaires… Quel travail inutile.

Lire les commentaires (167)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    D L Ma Me J V S
    « mar    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité