Gilbert Lavoie

Gilbert Lavoie - Auteur
  • Gilbert Lavoie

    Chroniqueur au SOLEIL, Gilbert Lavoie est également publié dans les pages du quotidien Le Droit d’Ottawa, dont il a été le rédacteur en chef avant d’occuper la même fonction au SOLEIL de 1994 à 2001.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 10 novembre 2012 | Mise en ligne à 10h13 | Commenter Commentaires (31)

    Démission de la CIA pour adultère?

    Surprenant, cette démission du chef de la CIA, David Petraeus, à cause d’une aventure extraconjugale.

    Vous ne trouvez pas?

    Si tous les politiciens et les patrons des grandes agences devaient démissionner pour des raisons similaires, il y aurait beaucoup de monde au chômage.

    Je conserve un petit doute sur les raisons véritables de cette démission.

    Tags: , , ,


    • Pour des raisons de sécurité.

      S’il voulais garder l’affaire secrete, ça aurait pu être un risque de chantage pour lui ou sa maitresse.

      No biggie,…

      Maximilien.

    • Surtout pour éviter que son adultère fasse la manchette durant son prochain témoignage sur les événements de Benghazi et donc en réduise la portée et la crédibilité.

    • Je ne crois pas que l’acte d’adultère lui-même est la cause de la démission, mais plutôt le fait que la femme aurait eu accès à des informations confidentielles, que le directeur ait utilisé des ressources pour cacher l’affaire, etc. S’il a abusé de ses pouvoirs pour camoufler ou profiter de cette relation, c’est cause suffisante pour démissionner.

      AR

    • Oublié de mentionner que la partenaire a égament écrit la bio du Petraeus, portant le titre de: “All In”. Quand même prémonitoire !

    • Certaines réponses à nos questions ici :

      http://blogues.lapresse.ca/hetu/2012/11/09/petraeus-et-sa-biographe/

    • Bonjour M. Lavoie,

      Les services de renseignements partout dans le monde dépensent beaucoup d’énergie à s’assurer que leurs employés n’ont pas de squelettes dans le placard qui pourraient être utilisés contre eux. Un adultère, une homosexualité cachée, des dettes de jeu et un tas d’autres situations semblables peuvent servir de base à une tentative de chantage, ce qui est l’un des pires risques que peut faire face ces organisations. Si c’est vrai pour les employés, c’est encore plus important pour le chef de la CIA.

      Petraeus a démissionné parce qu’entretenir une affaire pendant tout ce temps, dans la position où se trouvait, est un manque flagrant de jugement professionnel. Sa situation n’est pas vraiment la même que pour les autres politiciens.

    • Maudit viagra!

    • C’est dû au risque d’être la cible de chantage. C’est très logique.

    • Vous semblez connaître beaucoup de personnes qui commentent l’adultère. Éclairé-nous un peu: à moins que demande au gouvernement d’ouvrir une commission d’enquête sur les relations extra conjugale dans le milieu journalistique.

      P.G.

    • C’est comme la démission de Vaillancourt, j’ai un doute sur les véritables raisons de cette démission….un autre libéral.

    • Il ce peut fort bien que l’adultère n’est pas la véritable raison de sa démission et qu’un acte beaucoup plus sombre soit en cause.

      Cependant, il ce peut aussi qu’on lui a demandé de partir pour maintenir l’image du service. J’ai quelques connaissances travaillant pour le SCRS et il ne faut avoir aucun squelette dans son placard pour y travailler. Avoir des secrets ou choses à cacher affecte votre fiabilité mais peut aussi conduire à être victime de chantage par des individus mal intentionnés. Si on en demande autant du simple employé, pourquoi ne pas en demander autant du grand patron?

    • Moi ça ne me surprend pas beaucoup. Le président Clinton a failli être destitué à cause d’une relation extra-conjugale, simple question de valeurs. Si le président français n’avait pas de maîtresse, il serait perçu comme un faible.

      Et nous? J’aime mieux pas m’imaginer…

    • À comparer sa maitresse à sa femme… (faut le voir pour le croire, même ma femme le comprend) je comprend pourquoi il avait une maitresse… J’espère qu’il pourra continuer à fréquenter sa maitresse… entk je lui souhaite… sinon qu’il se divorce opc

    • M Lavoie je pense que vous ne comprenez pas très bien le concept du “blackmailing” s’appliquant aux postes à haut pouvoir. Le chef de la CIA, le Président, le chef du FBI, etc ne peuvent en aucun cas se permettre des squelettes dans le placard. C’est non seulement connu mais traditionnellement une des plus importante raison de démission ou de renvois le cas échéant.

    • La job du directeur de la CIA est une job sérieuse. Ça prend quelqu’un qui ne fait que penser à notre sécurité et à défendre nos intérêts 24/7. La grandeur de l’Amérique en dépend.

    • Et si l’auteur de la biographie de ce général est une espionne.
      N’est pas le cover-up idéal pour soutirer de l’information sensible.
      Et si on voulait séduire un général, envoie-t-on un pichou?
      Ce général devait démissionner, et faire face au tribunal militaire si cette auteure est vraiment une espionne.

    • Démission assez soudaine. Quant à la raison soit l’adultère ça fait très sérieux comparée à pour raison de santé ou familiale, oh boy!
      Effectivement cela laisse entrevoir un petit doute mais on en connaitra certainement pas la vraie cause.

      Y aurait t’il un lien avec la ré-élection d’Obama et des jeux de couliisse du boss de la CIA duran la campagne ???

    • Bonjour,

      Oui mais y a-t-il vraiment eu adultère?

      Parce que le monsieur démissionne alors qu’il devait se présenter la semaine prochaine devant le Congrès pour répondre aux questions se rapportant à l’échec des moyens déployés par la CIA et moyens qui, en principe, auraient dû assurer la protection du consulat américain en Libye.

      Oui enfin, peut-être y a-t-il eu adultère mais adultère qui pourrait être d’une autre nature que celle à laquelle on est habitué et qui, pour des raisons de sécurité, ne peut être soumis aux questions du Congrès.

      Daniel Verret (Nadagami)

    • Si ce n’est qu’une affaire de sexe, on peut facilement se faire une idée juste en regardant la photo de l’épouse du général Petraeus:

      http://ww1.hdnux.com/photos/16/12/76/3714996/3/628×471.jpg

      Et celle de sa biographe, Paula Broadwell, avec laquelle il a eu une liaison:

      http://blogues.lapresse.ca/hetu/2012/11/10/la-une-du-jour-41/

      Si ce n’est qu’une affaire personnelle, il n’y a rien pour écrire à son père.

      Mais s’il s’agit d’un cover up pour détourner l’attention des assassinats de Benghazi ou si la sécurité des USA a été mise en péril, c’est une autre paire de manche.

      Le FBI fait enquête, la Chambre des représentants, par son Comité sur le renseignement de sécurité, le fera aussi et peut-être le Sénat.

      Si en bout de piste, il est démontré qu’il s’agit d’une affaire qui ne regarde que le Général Petraeus, son épouse et sa liaison, je ne vois pas pourquoi le pays devrait se priver des compétences d’une personne comme Petraeus.

      P.S. Merci à monsieur Richard Hétu et aux collaborateurs de son blogue pour les informations factuelles que j’y ai empruntées.

    • L’argument du “chantage potentiel” ne fait pas vraiment de sens.

      Pour que ça puisse véritablement être un “squelette dans son placard”, ça veut dire qu’il n’aurait vraiment pas voulu que ça sorte. Étant chef de la CIA, deux s’options s’offrent à lui alors : soit il demeure en place et avoue à sa femme (et publiquement) son escapade, éliminant ainsi la source potentielle de “chantage”. Ou bien il démissionne de son poste pour une tout autre raison que la vraie raison, pour ainsi “sauver” son mariage et son “honneur” si on veut.

      Mais dans quel monde la solution “Je démissionne en avouant avoir trompé ma femme” est une solution viable ? Si vraiment on aurait pus le faire chanter avec ça, alors c’est que justement il aurait voulu éviter que ça se sache. Là en ce moment si on le sait et que c’est la raison officielle, c’est justement parce que ce n’est pas vraiment si important que ça et donc qu’une personne sachant cela n’aurait pas vraiment eu de pouvoir sur lui.

      Ça fait juste pas de sens.

      Nécessairement, il doit y avoir quelque chose de plus gros qui justifie sa démission qui est peut-être basé sur un squelette, mais juste pas l’adultère. Ou bien sa démission est strictement une question de puritanisme moral américain qui n’a pas vraiment à voir avec un risque de chantage.

    • Au début, j’ai trouvé ça bizarre aussi et je me demandais si c’était politique comme décision mais comme plusieurs ont écrit le chantage a été utilisé contre des espions/soldats depuis des siècles alors je crois très plausible comme décision. De plus, j’ai lu sur un site de nouvelles (pas certain lequel) qu’Obama a pris 24 h pour accepter sa démission.

    • La raison de la maitresse me semble etre une fausse raison de démissionner. La derniere semaine de campagne, alors que le vent (sans mauvais jeu de mot) a (re)commencer a souffler pour Obama. Et tout a cas, il y a la manchette d’un négo secrete avec l’iran. Moi, je chercherais de ce coté…!?!?

    • Vous souvenez vous de Gerda Munsinger. Cette espionne est Allemande qui couchait avec un ministre de la défense Canadien (Héros de guerre et Québécois) …Ça se ressemble?

      Ne jamais mélanger sexe et travail…surtout pour un chef de la CIA ou un ministre de la défence!

    • Analyse intéressante: ”the administration was unhappy with Petraeus not playing ball 100% on their party-line story. I think it’s getting cold feet about testifying under oath on their party-line story. And I suspect that these tough Chicago guys knew about this affair for a while, held it in their back pocket until they needed to play the card.”
      http://www.realclearpolitics.com/video/2012/11/09/lt_col_ralph_peters_on_petraeus_timing_is_just_too_perfect.html

    • À ce compte là, JFK n’aurait jamais dû être président…

    • Mais a-t-on quelque élément de preuve qui dise que cette journaliste est une espionne? Des politiciens ont des maîtresses et peuvent avoir dans les mains des secrets d’états. Tant que les cloisons entre vie professionnelle et vie publique sont étanches, ils peuvent bien avoir des centaines de maîtresses. Ce qui importe, c’est que l’employé de l’agence de renseignement ne se confie pas à elle sur des affaires confidentielles (ce qui a peut-être été fait dans ce cas), qu’il est transparent envers ses employeurs sur sa relation extra-conjugale, que les vérifications nécessaires soient faites.

    • Encore des « EXTRA » …

      Le chef de la CIA démissionne à cause d’une « aventure » extra-conjugale …

      Peut-être que sa femme était sur le point de révéler de grands secrets …

      Certains, expliquent qu’il ne peut se mettre dans ce genre de situation « because » le Monsieur, gardien des secrets de l’état, pourrait subir des pressions, de sa femme et / ou de sa maîtresse frustrées de la double vie conjugale.

      Possible !

      Pourtant, Bill Clinton, lors de sa présidence, aurait eu des relations inadéquates avec une stagiaire de la Maison Blanche, et n’a pas eu à démissionner du poste le plus élevé des USA. [?]

      Autre exemple, l’agent secret britannique James Bond, dont le matricule le plus connu de tous « 007 » qui n’est pas un exemple de fidélité, à ce que je sache n’a pas eu à démissionner pour ses incartades avec des agentes sulfureuses « bond girl’s », le MI6 / SIS le garde à son service, malgré ses légèretés passagères. ;-))

      Dans « Skyfall » il récidive …

      Sérieusement, j’imagine que Mme Hillary R. Clinton, la secrétaire d’État des USA, renseignée sur l’extra-conjugalité de son chef de la CIA, lui a demandée sa démission. Elle sait très bien que ce comportement peut nuire à la fonction, l’expérience l’a bien prouvée.

      Alors David doit faire ses boîtes et se faire oublier à l’ombre quelque part.

      La CIA c’est du sérieux !

      Frank

      *

    • Matahari est encore bien vivante pour la CIA…

    • La démission de Patreaus n’a rien a voir avec l’adultère. C’est une décision politique des démocrate suite a l’affaire concernent l’ambassadeur des USA en Libye.La CIA a causé du tort a Obama au derniers jours de l’élection en mettant son administration dans l’embarra avec des renseignements qui ont fait mal paraître la maison blanche et l’ambassadrice des USA à l’UN. L’adultère de Patreaus était déjà connu avant sa nomination et il n’aurait pas démissionné si Romney avait été élu. Il ne faut pas oublier que Patreaus était un républicain reconnu et que son comportement avec l’affaire de la Libye tendait a favoriser Romney.
      L’adultère n’est qu’un écran de fumé.

    • Bonjour,

      Encore de la pudibonderie américaine. Peut être la CIA vit dans la théorie des complots en suspectant des fuites dans l’alcôve……… Au plaisir, John Bull.

    • Ça prend vraiment des américains disjonctés pour essayer de nous faire avaler ça. Only in America!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2012
    D L Ma Me J V S
    « oct   déc »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité