Gilbert Lavoie

Gilbert Lavoie - Auteur
  • Gilbert Lavoie

    Chroniqueur au SOLEIL, Gilbert Lavoie est également publié dans les pages du quotidien Le Droit d’Ottawa, dont il a été le rédacteur en chef avant d’occuper la même fonction au SOLEIL de 1994 à 2001.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 31 octobre 2012 | Mise en ligne à 15h58 | Commenter Commentaires (42)

    Coderre: «La chefferie ou la mairie, ce ne sera pas la chefferie…»

    Ceux qui se posaient encore des questions ont finalement la réponse: Denis Coderre sera candidat à la mairie de Montréal.

    Ce n’est pas vraiment officiel, mais c’est la conclusion évidente de son annonce d’hier, à savoir qu’il ne posera pas sa candidature à la direction du Parti libéral du Canada.

    Coderre aura sans doute des adversaires. La campagne électorale est encore loin. Mais le député a le vent dans les voiles avec ce qui se passe actuellement devant la commission Charbonneau.

    Il y a tout un ménage à faire à la Ville de Montréal. Coderre est-il l’homme de la situation? À vous la parole.

    Tags: , ,


    • Non. On ne veut pas d’autre Libéral à la tête de Montréal (et nulle part ailleurs, d’ailleurs!)

      M Landry

    • Coderre est-il l’homme de la situation?

      NON ,certainement pas.
      Non à cause de son passé.

      Non, Montréal mérite beaucoup mieux.

      Deux suggestions pour la mairie de Montréal:
      Mme Isabelle Hudon
      Mme Chantal Rouleau
      Louise April(Laloue)

    • Autant que je sache Denis Coderre, député libéral à Ottawa, ministre de Jean Chrétien, n’a rien vu au moment où le scandale des commandites se déroulait. C’était pourtant gros mais il semble que tout lui a échappé. Alors je doute que sa myopie soit corrigée s’il devient maire de Montréal.

    • M. Coderre sera donc “le nettoyeur” dont parle M. Marissal. J’aurais préféré que ce soit M. Charest, Mme. Normandeau ou Mme Beauchamp. Me semble qu’ils (elles) auraient été plus adapté(es) pour ce genre de job. Question de goût.

    • À mon avis c`est le candidat tout indiqué pour le moment et pour le travail. Il sera beaucoup plus sous la loupe qu`il ne le pensait et je ne crois pas qu`il s`attendait à ramasser une organisation aussi pourrie même si des allégations en font part depuis longtemps. Difficile de croire tout ce qu`on entend jour apres jour. Oui on le savait mais à ce point ?

      Mais qu`un indécrottable libéral songe à quitter le

    • Bof!

    • Oups message parti trop vite…
      Je disais que si un indécrottable libéral comme Coderre songe à quitter le PLC ca démontre l`état de décrépitude dans lequel le parti se trouve et qu`il juge qu`avant que le pârti ne redevienne respectable il aura le temps de prendre sa retraite.
      Coderre malgré tous les défauts qu`on peut lui trouver a de l`envergure au moins. C`est pas une mauviette à la Tremblay, un éternel second à la Bergeron ou une politicienne de carriere à la Harel. Ca va prendre autre chose d`assez efffronté pour donner un coup de pied dans le nid d`abeille.

    • Pour être cohérent avec ce que j’ai écrit aujourd’hui sur un blogue de la concurrence médiatique, je crois que monsieur Coderre serait l’individu parfait pour endosser l’uniforme du «brigadier scolaire», mais il n’a pas l’étoffe pour être Chef de Parti et encore moins toutes les qualités pour être maire de Montréal. Vraiment, comme brigadier scolaire il serait parfait et les enfants seraient en totale sécurité pour traverser nos rues dangereuses.
      Ne trouvez-vous pas que Coderre nous ferait un excellent «Brigadier Scolaire»?
      Gilles Pelletier, Québec

    • Peu importe si Denis Coderre ses présente à la Mairie de Montréal ou non. Il ne sera jamais élu.
      C’est aussi simple que ça. Il a trop de gens qui sont méfiants envers lui. Et puis le gars est complètement débranché de la réalité.L’ère Coderre n’aura sans doute jamais lieu.

    • M. Lavoie, vous demandez si Coderre est l’homme de la situation ?

      Bien sur que oui. Coderre est l’homme de toutes les situations. Sous son air débonnaire se cache un redoutable debatter qui va brasser la cage de cet Hôtel de Ville. Comme me le soulignait à juste propos mon voisin de table du restaurant La Belle Province ce matin : Le Gros Coderre, yé parfa.
      Me semble , M. Lavoie, que sur ce propos, tout y est.
      Merci. -play_moutte.

    • Fougueux comme il est Denis Coderre n’a pas sa place à la mairie de Montréal. Il serait intraitable et arrogant, c’est dans sa nature de vouloir tout gérer. En lieu et place il pourrait continuer de collectionner les DVD ou les BLU-RAY son dada préféré, ou à défaut se lancer dans le social. Je le verrais comme marguillier dans une fabrique pour la paroisse de son choix où il serait élu démocratiquement. Ainsi il pourrait voir du monde et surtout ETRE VU par du monde. C’est un excentrique-né de type sanguin. Par exemple si on lui demandait à brûle-pourpoint de remplacer monsieur le curé pour la célébration de la parole, il accepterait volontiers.

      Yvon Turcotte

    • Contrairement aux fédéralistes qui ont une mémoire sélective et une morale élastique,(on n’a qu’à penser à Chrétien et Charest qui ont été réélus à moult reprises malgré leurs magouilles), nous, les fiers souverainistes, avons la mémoire longue et plus de respect de nous-mêmes que ce troupeau de brebis Ottawasiennes ou Québécaises !
      Coderre ? Non merci !
      On en a jusque «là» des magouilles !
      Robert Alarie
      P.S. Vivement Madame Rouleau

    • A M. Landry , je vous ferai remarquer que malgré tous les scandales dénoncés, les libéraux ont failli entrer encore au pouvoir au dernière élection. Il faut croire que cela sert encore bien du monde.
      Serge Gagnon

    • Vu et entendu:

      Recherche d’un sauveur avec description des tâches: recherchons un gérant d’une ville importante (appelé maire) qui de façon intègre, honnête, éclaré (le contraire d’innocent) et qui protégera la population contre la mafia et la gèrera sans un parti politique.

      Il peut provenir de la chambre haute, de la chambre basse, de la chambre forte, de l’antichambre, de chambres en ville vêtu d’une robe de chambre peu importe mais qui sera seulement un chambreur de façon que l’on ne signe pas de bail……peut être mis à la porte sans compensation……..on a compris, la démocratie c’est le maire au service du peuple et non pas le peuple au service du maire……..dans le doute abstiens-toi Denis.

    • Ouff ! Ça sent les ”prolos, bobos,écolos” et j’en passe, en lisant les commentaires sur ce blogue…
      Mais bon, on a tous droit à notre opinion…

    • Un candidat de taille quand même car il pogne chez les francos, les anglos et les allos aussi. Toutefois, ce ne serait pas mon choix. Je n’ai jamais aimé l’homme et sa façon de faire. Trop “politicien” à mon goût et il n’arrive qu’à un moment où il sait que la route vers la mairie est pavée.

      De toute façon, pourquoi un politicien dans son genre qui travaille si fort à se faire aimer de tous, voudrait d’une job aussi ingrate? Il verrait aussi que ce n’est pas pareil de twitter en tant que maire qu’en tant que simple député. En plus, il était au cabinet lorsque le scandale des commandites a éclaté au grand jour, ça risque fort de jouer contre lui…

      Bref, attendons qu’il parle de sa vision d’avenir pour Montréal.

    • Au moins, Coderre a marqué des points lorsqu’il a indiqué la semaine passée qu’il rompait ses liens avec Rizzuto et Zambito.

      “Jean Rizzuto, qui connaît bien Denis Coderre, est l’un des spécialistes des levées de fond chez les libéraux qui a été éclaboussé au cours de la Commission Charbonneau.

      Il faisait partie d’un groupe de cinq dirigeants du Parti libéral qui ont démissionné subitement, en septembre 2009, quand Denis Coderre a cessé d’être le lieutenant québécois du PLC.”

      Référence:
      http://lesnews.ca/politique/28964-denis-coderre-evite-tout-lien-avec-lino-zambito/

    • Voici une deuxième référence sur LaPresse quand le journal annonçait plus tôt que Rizzuto était un des principaux organisateurs politiques de Denis Coderre.

      Les liens sont parfois troublants dans la famiglia libérale. Heureusement que le libéral Coderre a maintenant coupé ces liens qui lui aurait nuis.

      Référence:
      http://www.lapresse.ca/actualites/regional/montreal/201210/24/01-4586774-gerald-tremblay-ne-se-representera-pas.php

    • Coderre? Une grande gueule qui n’a jamais fait rien d’autre que de la (petite) politique.

      Non, lui je le vois tout au plus à Canal V et encore. La suggestion de Gilles Pelletier est pas mal non plus: brigadier scolaire.

      Michael Fortier, y fait quoi au juste? Un homme intelligent, de la prestance et de bons contacts dans le monde politique et économique.

      Martin Cauchon, n’ayant plus aucune chance de prendre la tête du PLC, serait aussi envisageable.

      Et pourquoi pas regarder du coté des artistes à tout faire? Curieux Bégin, par exemple. Ou encore un Radio-Canadien.

      Tiens, je le sais, Michel Desautels, un homme très intelligent, cultivé et sympathique. Et qui aime Montréal, ça s’entend quand on l’écoute.

      Mais Coderre? Jamais.

    • Hommage à Denis via les lanternes chinoises.

      http://www.lesblogues.com/puzzlemanie/131229/Puzzle+218+-+En+attendant+le+OK.html

    • Pour moi ce personnage agréable dans les party, a toujours était un bouffon.
      Associé aux scandales des commandites des libéraux de Jean Chrétien.
      Aucune crédibilité.
      Je tiens à remercier le Journal La Presse qui a mis à la une aujourdhui, la photo de René Lévesque, en mémoire de sa mort aujourdhui il y a déja 25 ans.
      Pour moi cette journée là fut aussi triste que quand on nous annonca la mort en 1963 d’Édith Piaf et dans la même année, de JF Kennedy.
      C’est une journée trés spéciale aujourdhui où les québécois ont pleuré il y a 25 ans, la mort brusque d’un être chére, que tout le monde adorait. Je lui ai d’ailleurs déja serré la main en 1970.
      On ne vous oubliera jamais René, vous étiez un Grand Homme ♥

    • Cest le pouvoir e la politique qui corromp on a qua resserrer les amilles du filet et rendre les gens tributaire de leur action et de leur inaction. Fermer les yeux est criminel. Coderre a se quil faut pour assumer ce role outre le carisme il a lintelligence émotionnelle et la détermination pour mener a bien ce quil entreprend. Ça fait assez longtemps que cet homme de talent est assis sur le banc de punition au parti libéral fédéral.

    • tant qua moi il aurait fait un bon chef que ce soit du québec, du cananda ou de Montréal. Il ne manque pas de vision et sait gagner la simpatie de ses opposant pour se les adjoindre dans latteinte des objectifs. Valeur essentielle au poste de chef car des opposants on en trouve parfois plus que des suportaires dans ce québec divisé.

    • M.Lavoie, bon matin.

      Je viens d’entendre Coderre sur 98,5FM……!!!!!

      Coderre dit ne rien avoir à faire avec le scandale des commandites.
      Bizarre comme réaction de sa part.

      Que dire de ses liens avec Boulay/ Deslauriers et Everest?
      Documents pourtant déposés à Gomery, documents chiffrés en plus.

      D’autant plus, qu’on sait très bien que l’entourage de Chrétien a été protégé.

      Dans la même veine, si Coderre nous dit que lui n’a aucune responsabilité
      dans le scandale des commandites c’est donc:
      ……………….qu’il n’ a rien vu, rien su,rien entendu……
      Donc, il est aveugle, sourd et complice par négligence volontaire.

      Vous trouvez pas que Montréal a déjà donné dans le genre.

      Non, Coderre trop de squelettes dans le placard.
      Louise April(Laloue)

    • Coderre est un des ministres libéraux qui a le plus pataugé autour de l’auge du scandale des commandites.
      Son amitié et ses fins de semaines passées au chalet de son ami Claude Boulay du Groupe Everest, l’une des firme qui a le plus profitée des millions de ce programme parle par elle-même.

      De plus Montréal a besoin de sang neuf , pas d’un combat Coderre – Harel qui se transformerait une fois de plus en élection référendaire alors que c’est d’un grand nettoyage que Montréal a besoin et comme maire d’un politicien avec une vision sur son avenir.

    • Coderre dégage un aura de dynamisme et d’efficacité.

    • Bonjour M. Lavoie

      Pourquoi pas, si ça lui tente par Hercule!

      1) Mais avec quel parti? Quels candidats? Quel financement (oh oh) ?

      2) Il va se retrouver, s’il est élu Maire de MTL, ne sera-t-il pas avec la même structure adminstrative bordélique et ses cheffaillons locaux comme (n’est-ce pas ridicule) le “Maire” du Plateau Mont-Royal?

      Le problème principal de MTL se trouve… à Québec. Au gouvernement et au Ministère des Affaires Municipales. La “charte de MTL” DOIT être réformée et les gauleiters d’arrondissements disparaîtres. MTL doit avoir le statut de gouvernement tout comme la ville de Toronto… Etc.

      Je remarque que les séparatistes (sauf un) n’ont même pas mentionné le nom de la vieille madame “puisque donc alors car” unilingue et qui a la même peignure depuis au moins 50 ans…

      Je signale que ce serait intéressant de diviser l’Île de MTL en deux: à l’ouest, une ville anglophone et à l’est une ville francophone. Et là, nous pourrions faire des comparaisons… (Ouais!)

      Vous ne pouvez pas savoir à quel point je suis content d’avoir émigré des Écuries d’Augias vers la ville de Québec.

      :D

      Claude LaFrenière
      Québec, Qc, Canada

    • Au fond ce sont les journalistes eux-mêmes qui cherchent toujours à nous imposer leurs choix.

    • Tout le monde dit que Coderre n’est pas un passif naif comme Tremblay. Justement. Il en savait donc beaucoup sur ce qui se passait pendant le référendum 1995 et tout ce scandale qui l’a entouré. On dit aussi qu’avec lui “au moins ça va brasser à l’hôtel de ville”. J’aimerais beaucoup plus avoir un penseur visionnaire qu’un …brasseur….

      Coderre, non merci.

    • Difficile de faire pire que l’administration actuelle… M. Coderre a la stature de maire d’une grande ville comme Montréal… mais après que le ménage sera fait ! Il serait le candidat idéal pour remettre Montréal sur ses rails, une fois purger de ses maux. Sans ça, la venue de M. Coderre sur la scène municipal ressemblera au coup d’épée dans l’eau de Paul Martin dans son propre parti en 2004.
      F. Moisan

    • Micheal Fortier anytime baby, el gros aussi, un autre style. Isabelle Hudon, no way, après le stunt chez Marketel… isssh j’ai mal à la tête, imagemaker http://youtu.be/vhA95MJ5nCM

    • Ce ne sera pas la Mairie …

      Oh que non !

      Frank

      *

    • Pourquoi pas Coderre?
      Il va brasser la cage et ce sera pour le mieux!

      J’espere de tout coeur que ce ne sera pas Mamharel!

    • Encore un as been fédéraliste et libéral à la mairie de Montréal : NON MERCI !

      On en a soupé !

    • On est tu facile a distraire. Cst quoi le bras ”légal de la mafia” les syndicats. Que ce soit a la ville de MTL, du gouvernement du Québec(et toutes ses institutions et sociétés détats), du gouvernement du canada(et sa coalition contre la privatisation et la tarification des services publics), ici comme dans tout les pyas hyper syndiqués(italie, france, grece, portugal… ), on met les administrations publiques au service du crime organisé et nous il suffit de mettre le spot sur 2-3 marionettes pour quon perde de vue la photo densemble. On doit reprendre le controle de nos impots et çca passe nécessairement par le droit de chaque employé de se syndiquer ou non, de choisir son accréditation, de se regrouper en coopérative, et de rendre tributaire chaque employé de ses fait et geste. On doit libérer létat du poid des syndicats.

    • Denis Coderre est un gars sympathique, mais comme disaient certains: il a toujours fait de la petite politique. C’est un politicien populiste qui n’en manque pas une pour faire de l’électoralisme.

      Je vois que quelqu’un a déjà mentionné celui qui serait mon premier choix: Michael Fortier. C’est un homme posé qui sait s’élever au-dessus de la grossière partisannerie politique. Il saurait selon moi être le maire de tous les Montréalais. Reste à voir si le poste l’intéresse. Une chose est certaine je ne voudrais pas voir une Louise Harel ou un Richard Bergeron, deux politiciens qui représentent des regroupements de citoyens. Avec Bergeron, on aurait plus besoin de ponts autour de Mtl mais juste des passerelles pour les bicyclettes. Quant à Louise Harel, les anglos sont mieux de se mettre à parler français. Elle est faite du même bois que Pauline.

    • À lire très intéressant:
      http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-canadienne/201211/01/01-4589517-coderre-a-recu-des-dons-dorigine-douteuse.php

      Le commentaire de Coderre est quand même surprenant.
      Selon lui, il ne connaissait pas ces gens.

      Pourtant, j’ai entendu Coderre nous dire que lui il connaissait SON monde.
      Que lui, il était proche de son équipe et que lui savait.
      Pourquoi dire le contraire maintenant?
      Très difficile de croire qu’une fouine comme Coderre ne savait pas.

      Comme pour les Commandites du PLC, il nous dira que rien n’était illégal.
      Nous ne pourrons jamais en avoir la preuve, puisque aucune enquête ne
      sera faite.
      Et de toute façon, il y aurait prescription et ça Coderre le sait.

      Pourrait-on demander à Coderre SA version sur l’argent disparu des
      Mondiaux Aquatiques 2005 à Montréal.
      $$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

      Louise April(Laloue)

    • bon, le schtroumpf a lunette se fait encore allez le mache patate…

      Concernant Montreal, vous avez raison… mais le probleme n’est pas avec le gouvernement actuelle.. mais avec celui qui a permis au défusion.

      Juste pour toi: “Le 6 juin 2003, les libéraux de Jean Charest déposaient à l’Assemblée nationale le projet de loi 1, autorisant les villes à se soustraire aux fusions municipales décrétées par l’ancien gouvernement péquiste”

      Disons que les problemes majeurs ont commencé la.

      Content que vous etes heureux dans le beau village de Quebec, une population d’agace qui votent selon celui qui donne le plus. Bravo!

      Ha et maintenant on sais que vous n’etes pas seulement un federaleu aveugle, mais vous etes aussi un misogyne.

    • @ asavaria,

      pour les fusions, tu as tort. Quand le PQ a décidé de fusionner certaines grandes villes, on nous avait promis des économies. Mais c’est tout le contraire qui s’est produit. Si certaines villes ont demandé de se défusionner c’est parce qu’eux n’ent voyaient pas la nécessité.

      En Outaouais, les choses allaient bien juste avant la fusion puis depuis ce temps, cé la chicane, les taxes ont augmentées et les services réduits.

      Tu as bien beau être partisan du PQ mais faudrait pas que tu en soit rendu aveuble. À te lire cé comme si le PQ est l’une des merveilles du monde. Ils sont tout autant croche que les autres partis et ne sont pas meilleur.

      Mais toi aussi tu est misogyne. Pauvre toi!

    • Tiens, tiens, tiens,……un article sur cyberpresse nous fait part que beaucoups d’entrepreneur qui sont les vedettes de la commission Charbonneau ont contribué à la caisse électorale de Denis Coderre…….Certains étaient dans le prêt usuraire (Est-ce que Denis Coderre est conscient que cela “la contribiution à la caisse électorale” pourrait provenir des fruits de la criminalité, d’autres ont été accusé de fraude à l’impôt, d’autres ont contribué à de la surfacturation………est-ce que Denis Coderre doit remettre ces sommes “Je pose la question et je conviens que cela lui appartient”.

      Toutefois Denis Coderre dit que ces sommes n’ont eu aucune influence sur lui car il était dans l’opposition à l’époque…..alors qu’en aurait-il été s’il eut été au pouvoir.

      Mais Denis Coderre agit en en innocent, Gérald Tremblay n’aurait pas fait mieux. Êtes-vous prêts à remplacer un innocent par un autre?

    • Bonjour,

      Bien sûr car ce n’est pas de sa faute . Mais Monsieur Denis Coderre possède des gênes de péquistes. Ainsi, nous pouvons affirmer que cet honnête homme malgré tout traîne des comportements de péquistes et même plus, celui ci a du péquiste dans le bas du corps. Celui ci fortille d’un bord et fortille de l’autre et ne semble jamais où aller.

      Tout comme un péquiste de toujours, Monsieur Denis Coderre branle d’un bord et branle de l’autre avec sa Cause personnelle tout en semblant déchiré et écartillé entre deux choix, quelques petits pas de côté, un pas en avant pour appliquer sur le Reculons et faire 10 pas en arrière. Le mieux serait pour l’honnête homme qui s’est souvent affiché nationaliste aille rejoindre ses semblables au sein du Parti Québécois. Monsieur Denis Coderre est trop populiste pour être dans le Parti Libéral du Canada et aussi pour être candidat à la Mairie de Montréal……. Allez rejoindre la gang de péquistes car vous excellez à branler dans le manche…….. Au plaisir, John Bull.

    • @johnbull 3 novembre 2012-08h04
      Même ti-pet, le fils du grand pet est souverainiste, alors forcément, tôt ou tard, tu vas devoir déménager ton étable à Ottawa…
      Mouhahaha…
      Robert Alarie

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « oct    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité