Gilbert Lavoie

Gilbert Lavoie - Auteur
  • Gilbert Lavoie

    Chroniqueur au SOLEIL, Gilbert Lavoie est également publié dans les pages du quotidien Le Droit d’Ottawa, dont il a été le rédacteur en chef avant d’occuper la même fonction au SOLEIL de 1994 à 2001.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 4 septembre 2012 | Mise en ligne à 22h54 | Commenter Commentaires (88)

    Sagesse populaire

    Les Québécois ont gagné leur pari.

    Insatisfaits du gouvernement Charest, peu emballés par Pauline Marois, et méfiants devant le manque d’expérience de l’équipe de François Legault, ils ont joué de prudence.

    Ils ont élu un gouvernement péquiste sous haute surveillance, ils ont confié l’opposition officielle à une équipe libérale expérimentée, et ils ont donné à la CAQ suffisamment de députés pour bâtir un parti politique crédible.

    Dernier point et non le moindre, ils ont renforcé la conscience sociale du monde politique au Salon bleu, en y invitant Françoise David qui saura bien, avec Amir Khadir, donner la réplique aux tenants de la droite.

    Tags: , , , , , ,


    • Le pouvoir au PQ mais avec une épée de Damoclès. des élections dans moins de 2 ans

    • Mon commentaire portera plutôt sur les sondeurs québécois, très faibles dans leurs projections du nombre de comtés. Et leur sous-évaluation des libéraux. Pour les deux députés de QS, cela était l’hypothèse la plus probable.

    • En attendant la proportionnelle mixte, les résultats de ce soir reflètent déjà mieux que dans les précédentes élections les proportions du vote populaire.

    • Je suis content et déçu.

      Content parce que:
      - c’est le PQ qui sera le prochain gouvernement
      - il sera minoritaire, ce qui représente mieux la population
      - Charest a perdu son compté
      - QS a eu plus qu’aux dernières élections

      Déçu parce que:
      - QS n’a pas eu autant qu’il méritait. Sans surprise par contre car je me doutais que le vote stratégique allait lui faire mal. Françoise s’est trompée. Ce n’est pas le PQ qui devra faire un travail d’introspection, c’est QS…

    • TRÈS heureuse de la défaite de John James Charest.
      Espérant que le PLQ fera ses devoirs dans le choix du prochain chef.

      Heureuse aussi pour Mme Marois.
      Et disons le, comme femme oui je suis contente.

      Perdu mes élections, mais satisfaite du résultat.
      Surtout heureuse du réveil de plusieurs personnes.
      Louise April(Laloue)

    • les carrés vert ont voter
      pour le bien du quebec ,un gouvernement minoritaire pq
      elle va avoir les mains liés la madame béton
      pour 1 ans ?????
      elle va diriger absolument rien ……..pauvre marois
      bravo a la majorité silencieuse
      et les étudiants retourner a vos cours
      et payer votre du

      bravo m.charest vous êtes le meilleur

    • J’ai l’impression qu’on va en voir des vertes et des pas mûres. Bon, Pauline est contente! Enfin, elle va porter avec fierté, comme une nouvelle robe, son titre de PM pour lequel elle a tant soupiré avec Lise Payette. Ça va durer le temps d’une grossesse. De retour aux urnes en mai ou juin prochains!

    • Je suis finalement satisfaite du résultat car le PQ l’emporte avec une très faible majorité, talonné de très près par le Parti libéral, tant dans le nombre de comtés qu’en terme de pourcentage. Je suis toutefois déçue de la défaite de M. Charest dans son comté. Je souhaite qu’il continue malgré cela à diriger le Parti libéral. Il a démontré lors de son discours beaucoup de dignité.

    • Les québécois ont peut-être joué de prudence mais pas assez encore à mon goût et je ne pense pas qu’on puisse se permettre d’attendre deux ans pour avoir un premier ministre digne.

      Le discours qu’a tenu Pauline Marois en interprétant le résultat de l’élection comme si c’était une déclaration d’indépendance au canada est indigne d’un premier ministre qui se doit de représenter tous les Québécois même ceux qui veulent rester dans le Canada.

      Une personne est morte voici quelques heures et je pense qu’on est responsable d’avoir mis cette personne comme première ministre qui n’est pas capable mentalement de bien évalué les enjeux. Elle n’a que de la violence en elle et ça se voit juste en l’observant, de la violence qu’elle essaie d’intégrer en elle par des sourires et des mines de gentillesse affectée sans y parvenir.

      À la violence, beaucoup répondent par la violence et ça lui est arrivé deux fois en quelques jours.
      Va-t-on continuer à fermer les yeux ? Maintenant que pèse cette hypothèque et ce doute sur sa santé mentale ou au moins sa qualité comme politicienne, le PQ n’ira jamais nulle part, on a déja rejeté des hommes de la qualité et la solidité de Bouchard et Parizeau ou avec la santé mentale de Landry, alors maintenant personne ne s’aventurera dans ce chemin avec Marois c’est sûr.

      Il faudrait que Charest et Legault se parle ils peuvent régler la situation je crois et ne pas laisser les rennes du pouvoir à quelqu’un qui est visiblement incapable de gouverner le Québec.

    • Un tres bon resultat comme seul les Quebecois peuvent donner …

      On dit au Liberaux qu’on est du cote de leur politique mais qu’ils se debarassent des corrompus.

      On passe le flambeau temporairement a Marois, sans mandat pour changer quoi que ce soit, lui disant qu’on fait confiance a son experience mais pas pour voter des mesures plus a gauche (ie hausse de taxes), ou un autre referendum qui ne serait fait, avec elle, que pour passer a l’histoire …

      Legault, trop opportuniste, il a essayer de gagner les votes qui etaient pour Marois au lieu de se tenir droit avec la conviction de ses opinions. Il aurait eu avantage a offrir une alternative au PLQ, plutot que de jouer dans les plates bandes du PQ …

      Quebec Solitaire … encore heureux d’avoir 2 places … un parti qui offres des mesures economique socialiste pleine de bonnes intentions, mais qui auront, tel que prouve empiriquement, que des effets negatifs. Des bonnes intentions ne donnent pas tjrs de bons resultats, et ca le Quebecois n’est pas duppe, surtout que le QS aime bien faire dans la division de la societe, au lieu de les rassembler.

      Donc un vote exceptionelle, comme seul le Quebec peut en donner. Bravo.

      D Corman

    • Bonjour,

      Ah ah ah ! Pauvre tapon de péquistes qui ont encore une fois rêvé en couleur. Et certains d’entre eux osent parler de proportionnelle avec dans les faits le pouvoir réel et véritable au Parti Libéral secondé par la CAQ, soit deux partis nationalistes. Et pour le péquiste qui s’écartille avec la proportinnelle, le Parti Libéral et le Parti Québécois ont le même pourcentage, soit plus ou moins 31 %. Donc, ces deux partis doivent avoir le MÊME NOMBRE de députés représentants…… Et dire que les certains bouttes de péquistes, certains veulent mettre de la pression pour avoir un référendum et ainsi encore manger pour une 3ème fois la claque du Père François……… Avec un grand plaisir, John Bull.

    • En addenda à mon commentaire : une correction s’impose soit dans le pouvoir réel et véritable au Parti Libéral actuel secondé par la CAQ, soit deux fiers partis Fédéralistes…… Avec plaisir, John Bull.

    • Comme je l’avais prédit sur ce bloque grace aux gens de la région de Québec le P.Q. est au pouvoir bravo pour au moins deux ans dans l”opposition…merci Monsieur Charest pour le plein emploi….le colisée le plan nord le dévloppement du Québec….maintent citoyens de Québec regardé vous dans le miroir ce matin…l’art de se tirer dans le pied ….bye bye les nordiques!!pathétiques

    • Bonjour,

      « Les Québécois ont gagné leur pari »

      – — –

      Si on se fie au pourcentage des votes, je suis plutôt porté à croire que les Québécois sont les grands perdants.

      La prochaine Assemblée nationale ne sera pas représentative des intentions exprimées lors du scrutin du 4 septembre 2012 par l’ensemble de la population québécoise.

      Le Québec souffre d’un lourd déficit démocratique et pour cette raison, aucune réforme majeure ne peut être mise de l’avant tant que perdurera cet anachronisme.

      Daniel Verret (Nadagami)

    • Exactement le scénario que j avais prévu. Un gouvernement minoritaire impuissant et un appel aux urnes d ici deux ans. Le gouvernement n aura pas les coudées franches et devra faire avec les compromis. La commission Charbonneau va précipiter des changements fondamentaux chez les vieux partis. Surpris quand même du nombre d élus libéraux et décu en ce sens.
      En fait, les 3 partis principaux ont perdu à leur facon mais le québécois a gagné car le message des électeurs est évident.

    • Dans le passé écrit l’historien Jocelyn Letourneau : pour avancer empiriquement dans la réalité de l’histoire, les Québécois ont toujours apporté des réponses ponctuelles, prudentes, et réfléchies aux questions circonstancielles et de portée limitée par lesquelles il colonisaient leur devenir ». Le résultat de cette élection démontre qu’une fois encore les Québécois ont fait le choix du renard plutôt que celui du hérisson en se laissant guider pour leur avenir
      immédiat par la prudence plutôt que l’incertitude. Un réflexe typique de leur ambivalence proverbiale. Claude Poulin Québec

    • Bonjour,

      Pauvre Dame de Béton ! Car hier soir, le Québec entier fut secoué par in immense craquement qui secoua de plein FOUETTE comme disent les péquistes leur pauvre Dame de Béton. Et pourtant, ce que nos amis de la talle de péquistes ont pu JOUER SAFE en faisant les MOUS de partout. Exit les Purs et les Durs et bienvenue dans le club des 54 sièges éjectables à très court terme. Que feront cette trâlée de péquistes obligés de MANGER MOU pour ne pas finir au cimetière comme le défunt Bluff Québécois et son chef Monsieur Gilles Charly brun Duceppe.

      En terminant, un vieux péquiste de la première heure de cette mouture molle de Ti Poil m’affirma enragé noir et bleu de rage ce matin : C’ta craire que cé pas le temps pantoute de parler de référendum, tabarnak, on aurait été sorti à grands coups de pied dans le Q. Faut rester Mou pour artrousser le score du OUI disait ce fier et lucide défenseur de la langue de Molière à côté de la grange….. Au plaisir, John Bull.

    • Les péquistes doivent être amèrement déçus.

      Certes s’ils font du bon bouleau ils pourraient gagner la majorité la prochaine fois. Sauf qu’il n’ont pas l’équipe pour ça, beaucoup de politicailleux mais peu de compétences économiques, alors qu’il y en a beaucoup chez les libéraux. Or les défis au Québec sont essentiellement économiques, la marge d’erreur est mince.

      Le Québécois eux ont évité le pire, soit le cauchemar qu’aurait été l’élection du PQ majoritaire.

      Mais notre situation est loin d’être enviable car si au moins on peut espérer ne pas trop reculer cela suffit pas. Les défis sont immenses, l’économie est trop peu productive, l’investissement trop faible et le choc démographique est commencé.

    • Le travail est fait, les libéraux sont sortis du gouvernement et leur chef n’est pas élu. On va pouvoir faire le ménage dans tous les ministères et aérer ça presse. La commission Charbonneau aidera à finir le travail.

      Quand l’attentat de l’extrémiste illuminé en robe de chambre, il est le résultat des propos haineux charriés à la semaine longue par les médias de la minorité la plus choyée au monde et de leurs pendants larbins chez les francophones qui refusent d’accepter qu’ils vivent dans un petit état francophone en Amérique du nord qui se doit protéger sa langue et sa culture s’il ne veut pas disparaître.

      Notre système électoral assure une quarantaine de comtés en partant aux libéraux. La division du vote francophone leur aura permis avec aux alentour de 20% du vote francophone de limiter les dommages.

      C.est pas grave . On fera mieux la prochaine fois. Oubliez pas les libéraux de laisser les clés de votre limousine sur le bureau en partant.

    • Le Québec a perdu…on a tous perdu…
      C’est tellement évident…

      Je persiste et signe que poru avancer, ça prend un Gouvernement Majoritaire…peu importe lequel…
      Il faut vivre les idées pour les juger…
      Avec un minoritaire, on reste scotché là…
      C’est rêver en couleurs que de penser que nos politiciens seront tout à coup parfaitement responsable, à négocier entre eux…..sans se montrer arriviste et penser au pouvoir…

      PQ: Au pouvoir, mais minoritaire
      PLQ: Défait, mais opposition officielle
      CAQ: 27pct, mais 19 députés
      QS: 2 députés, plutôt inutile, sans le dire péjorativement

      Nous: On vient d’etre en élections, on y retourne d’ici 2 ans pour recommencer tout ça.
      Il faut vriament vivre dans une bulle de verre pour ne pas réaliser que ce sera encore le même scénario “minoritaire”, peu importe le Parti….

      Nous sommes divisés comme on l’a jamais été!
      L’autobus du Québec tourne tellement lentement…

      Divisé au point de lire des trucs ce matin pour expliquer “raisonnablement” l’attentat d’un fou furieux en plein acte démocratique…
      Comme certains expliquaient raisonnablement les quelques casses des étudiants…

      On a tous perdu hier soir…
      Et mon ptit doigt me dit qu’on reccommencera tout ça dans moins de 2 ans et qu’on perdra tous encore…
      Qui plus est…attentat en plein acte démocratique…

      Non mais, faut dormir au gaz pour ne pas réaliser qu’on est tous perdants…
      Je ne dis pas qu’on aurait pu faire autrement dans le vote…on est divisé et on n’y peut rien….mais on a tous perdu…

    • La Marois peut dire MERCI a françois Legautl sans lequel elle aurait été encore dans l’oposition.
      J’espère qu’elle a compris que la séparation nest pas la priorité des québécois et que les souverainistes qui sont allés voter qs seraient restés chez-eux plutot que daller voter pour pauline.
      La grogne qui a été créé avec le printemps érable a plutot eu des effets indésirables.
      Jespere quon aura compris que la paix sociale cest une priorité et que la seule victoire quon ait eu cest le taux de participation.
      Changeons lexercise démocratique premièrement en pouvant voter via internet. En mettant la coopération citoyenne en faisant voter les citoyens sur les décisions de la chambre via internet. On est appelé come ailleurs a avoir plusieurs partis et cest en mettant une parti de la balance du pouvoir directement dans les mains des citoyens(25%) quon pourra sassurer de satisfaire les besoins de la population et de controler la crruption et la collusion.
      Il faut enlever le pouvoir aux parti de décider des enjeux qui comptent pour la population (transport en commun, participation démocrtique, environnement, impots, développement durable, autonomie alimentaire, acces a des logements de qualité, la réussite scolaire, laccessibilité a des programmes de qualité et variés a distance avec des stages en entreprises payé pour réduire laendettement(ce ne sont pas les besoins des profs qui sont prioritaires sur ceux des étudiants) des services selon NOS moyens en fonction de la population dabord plutot que ceux des fonctionnaires) on veut avoir notre mot a dire MEME si les partis choisissent de mettre de coté les besoins réels de la population.

    • Étant donné que plusieurs élus ne représentent pas 50% des votants de leur circonscription, il est grandement temps de passer à un scrutin à 2 tours (sauf le West Island où ça ne semble pas requis, vu les majorités libérales au 1er tour). Par exemple, dans Sherbrooke, le 2 ième tour se fait entre les 2 premiers Cardin et Charest. C’est ici qu’intervient le vote stratégique. Double avantage: chacun des 125 élus (après le 2ième tour) représente 50% des électeurs de sa circonscription et meilleure probabilité d’avoir un gouvernement majoritaire. En outre, l’élu est plus sensibilisé à l’art subtil du compromis…Avis aux fanatiques du séparatisme!

    • Bon matin,

      Enfin, enfin, enfin ! Ah, que je suis heureuse, enfin Madame Marois au pouvoir, enfin une personne intelligente, enfin une personne honnête, enfin une personne qui se tient debout, enfin une personne digne !

      Pour la première fois une femme à la tête de la belle province, ENFIN! ENFIN! ENFIN!

      Minoritaire peut-être mais quand même en place. Une ombre.

      Madame Marois a deux ans devant elle, que 2 ans pour nettoyer toute la saleté, la crasse et la m. accumulée, c’est peu.

      Mais elle est là et nous serons, nous, tous ceux et celles qui l’ont soutenues depuis des années.

      Bravo madame Marois!

    • Quel pari?
      70 % ont voté CONTRE le PQ et pourtant ce sera le prochain gouvernement ??????
      C’est ça la démocratie?????

    • déçu? oui et non, je ne suis pas déçu de voir que le PQ a un mandat minoritaire, c’était écrit dans le ciel que le PLQ allait tomber, malgré que personnellement je m’attendais plutôt à voir plus de députés caquistes que de députés libéraux.

      Content aussi des défaites de Jean Charest et de Gaétan Barrette.

      Mais là ou je suis réellement déçu, c’est qu’on a eu encore une fois la preuve que le système britannique à 2 partis ne fonctionne tout simplement plus dans le système électoral d’aujourd’hui. Nous avons maintenant 3 partis qui se sont tallonés dans le % de voix exprimées, même Québec Solidaire a été cherché 6% de tous les votes, la CAQ a eu 27% des voix, 4% de moins que les libéraux et les libéraux ont eu le double de députés que la CAQ (même chose avec les péquistes).

      Il est temps de changer le système électoral et de se débarasser du système bipartiste, il ne fonctionne plus et n’est plus représentatif de l’électorat.

    • Tout ce que vous dites me parait exact. La seule donnée que je mets en doute est «… ils ont donné à la CAQ suffisamment de députés pour bâtir un parti politique crédible».
      Si je me fie aux résultats d’une certaine ADQ (+30% en 2007, 16% en 2008), ceci n’est pas suffisant pour établir une stabilité à long terme. Une confirmation ou une amélioration du pourcentage nous permettra de parler d’un parti sérieux.
      Dans le futur gouvernement minoritaire, la CAQ aura énormément de possibilités pour nous démontrer qu’ils sont crédibles.

    • Pour ma part plutôt déçu de voir à quel point les québécois sont encore peureux (ce que vous qualifiez poliment de prudence) du changement qu’incarne un nouveau parti. Même chose avec l’ADQ lors de la dernière élection. On essaie un coup et ensuite on les retire pour retomber dans nos bonnes vieilles pantoufles tristes de chicane PLQ, PQ.

      L’ile de Montréal…. toujours pareil… on ne réfléchi pas.. on vote comme des robots sans se poser de question.

      Qu’on soit d’accord ou non avec la CAQ, au moins on a envoyé une brise d’espoir que le Québec est peut-être prêt à se défaire un jour de ses vieux partis dépassés pour faire place a de nouveaux joueurs un jour qui pourront apporter un niveau plus élevé à la politique d’ici.

      Simon Gagné

    • @cpierre 68% pour etre exacte…
      et 69% contre les liberaux, 73% contre Legeault et 94% contre QS

      Juste pour vous faire travaillé un peu, allez voir combien de personne on voté contre les libereaux quand charest est entré minoritaire… allez voir ca et revenez ici nous donner les resultats.

      Merci!

    • @johnbull

      je ne veux pas peter votre bulle, mais Legeault est tout sauf federaliste lol

    • Un résultat qui illustre bien la nature prudente des québécois. La Commission Charbonneau n’aura que peu d’impact sur la prochaine campagne sauf de mettre à jour le rôle des leaders syndicaux dans la corruption qui sévit dans l’industrie de la construction au Québec. L’union PQ-syndicats pourra bien leur être fatal. À suivre….

    • Il faut un homme sage monsieur Lavoie pour reconnaître la sagesse du peuple! :-)

      Par rapport à l’élection de 2008, voyons les différences à la marge:

      1- Le PQ a perdu 3% (de 35% à 32%) des votes exprimés et a gagné 3 députés (de 51 à 54);

      2- Le PLQ a perdu 11% des votes et a perdu 16 députés;

      3- La CAQ (si on part de l’ADQ) a gagné 11% des votes et a gagné 12 députés;

      4- QS a gagné un peu plus de 2% des votes et a gagné 1 députés.

      Seul le PQ a perdu en pourcentage de votes tout en gagnant des députés!

    • Bravo à notre Premiére Ministre et bravo aussi pour tous ceux qui ont voté et contribué à la démocratie.
      Le Parti Québécois est un parti inclusif, le parti de tous les québécois.
      Laissons nos divergences de côté et travaillons pour le bien être de la Nation Québécoise.
      Nous sommes déja assuré de l’appui de plusieurs membres de la CAQ qui sont toujours restés des souverainistes. De l’appui également de Québec Solidaire.
      Et peut-être qu’un jour, en verra-t’on traversé le Salon de l’Assemblée Nationale pour aller siéger avec le Parti Québécois !
      La défaite de Jean Charest est une amére victoire, pour toutes ces années où il s’est complétement foutu de nous. Quand aux députés et ex-ministres libéraux réélus, prenons conscience que dans pas trés longtemps, il se peut que la Commission Charbonneau s’occupe de certains d’entre eux, voila pourquoi je vous le dis, cette élection n’est pas tout à fait terminée !
      Vive la démocratie et vive une nouvelle facon de gouverner.

    • M. Lavoie, et tous les grands journalistes et experts de la politique, j’ai une question pour vous.

      Comment ce fait-il qu’après deux mandats et un taux d’insatisfaction si élevé le parti Libéral est à moins de 32,000 voix de différence avec nos chers séparatistes.

      Pour moi la vérité saute aux yeux. Seulement les péquistes aveugles vont y aller de leur spin habituel et ceci aidé par leurs petits amis journalistes et sondeurs. Lisée(dixit “…prison canadienne …) et Drainville votre plan de match va devoir être reviser.

      Bravo au parti Libéral et bonne note pour la CAQ.

    • @ cpierre

      On se calme. Ce n’est pas parce qu’on a pas voté pour le PQ qu’on est contre. Tu ne serais pas du genre «si t’es pas avec nous, tu es contre nous». Aucune nuance. Bipolaire?

      @ tous
      Hey, y a la photo de respectable en première page, avec une cagoule sur la tête.

      http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/justice-et-faits-divers/201209/05/01-4571237-attentat-au-metropolis-vaste-enquete-policiere-en-cours.php

      Je ne savais pas qu’il portait des lunettes.

    • Constats de l’élection du 4 septembre 2012 au Québec:

      La dame de béton a les deux pieds pris dans le ciment.

      Il n’y a pas eu de vague CAQ ni de lame PQ
      mais un remous PLQ.

      Il faudrait savoir mieux respecter ses adversaires:
      - ce n’est pas un crime d’être fédéraliste au Québec
      - ce n’est pas une tragédie d’être souverainiste
      - les gauchistes peuvent être maladroits
      - les droitistes peuvent être gauches

      Bonjour chez-vous!

    • Voila le meilleur scénario possible. Dans 2 ans, nous aurons des Libéraux neufs et une CAQ expérimentée. Ce sera alors le chant de cygne du PQ qui pourra disparaître comme feu l’Union Nationale. Le PQ est et sera pour toujours le parti d’une génération, hier nous en avons eu la preuve une fois de plus.

    • J’ai une question pour les férus de chiffres et de la proportionnelle. En appliquant les règles de la proportionnelles aurions nous, ce matin, un gouvernement majoritaire avec les coudés franches ?

    • Une analyse différente….

      Ce que je vois dans les résultats de cette élection, c’est le choix de Jean Charest de marteler jour après jour que Pauline Marois et que même François Legault étaient pour l’indépendance du Québec. Son agressivité évidente face à madame Marois n’a fait que démoniser le spectre d’un futur référendum.

      Je ne serais pas surpris d’ailleurs que l’illuminé qui a ouvert le feu hier lors du rassemblement du PQ aie vu sa soif de vengeance attisé par toute cette hargne qu’a démontré M. Charest tout au long de cette compagne. Bien sur nul ne peux prédire la réaction des illuminés mais je pense que les politiciens y gagneraient à être plus respectueux les uns face aux autres.

      Ces frappes à répétiton sur le même clou ont fait peur aux fédéralistes qui se sont finalement rangés du côté libéral. Si on regarde les sondages sur l’indépendance du Québec, le pourcentage du vote des non à un référendum doit être à quelques points près semblable au pourcentage de vote qu’a obtenu hier le parti Libéral.

      Le taux d’insatisfaction à l’égard du gouvernement Charest ne se traduit pas dans cette élection, et on doit quand même saluer la bête politique qu’est Jean Charest qui a réussi à focaliser les électeurs sur tout autre sujets que ses réalisations.

      Je suis quelque peu surpris de voir que nos analystes politiques n’aie pas soulevé cette hypothèse de fond.

    • Merci M. Lavoie pour avoir alimenté les discussions et soulevé des enjeux d’intérêt sur votre blogue tout au cours de cette campagne.

      Même si un gouvernement péquiste m’apparaît néfaste pour le Québec, il y a plusieurs raisons de voir le bon côté des choses.

      Notamment le fait qu’une grande partie de la population québécoise n’est pas aussi facilement manipulable que certains voudraient le croire. Reportages chocs de la SRC contre le PLQ, même durant la campagne; couverture complaisante envers le PQ sur les deux seules chaînes de télévision francophones; sondages annoncés en grandes pompes prédisant l’effondrement du vote francophone pour le PLQ…

      Malgré tout, plusieurs Québécois ont fait preuve de discernement, et ont voté, en effet, avec sagesse. Je suis fier de ma ville natale, Québec, où le PQ termine troisième dans plusieurs circonscriptions.

      Seule ombre au tableau: j’ai trouvé profondément irrespectueux le comportement de certains électeurs de Sherbrooke (et d’ailleurs) à l’endroit du premier ministre sortant. Caricatures de mauvais goût, commentaires haineux, éthique discutable de sites d’échange de vote.

      Devant ce manque de respect envers une règle non-écrite de notre système électoral (considérer la présence d’un chef de parti dans un comté), j’ai presque envie d’insister sur le fait que si les électeurs de Charlevoix s’étaient mieux coordonnées, Marois ne l’aurait pas emporté (allez voir les résultats: plus de 20 000 voix réparties entre PLQ et CAQ, davantage que le PQ). Il suffirait de diffuser un sondage local dans Charlevoix et d’envoyer un signal clair aux électeurs pour le vote stratégique lors de la prochaine élection.

      Prochaine élection qui aura lieu très bientôt je l’espère.

    • Excellente analyse complète et en peu de mot inutiles M Lavoie , bravo!

      Celle sagesse populaire ne date pas d’aujourd’hui , les citoyens ont compris depuis longtemps que des gouvernements trop fort afaiblissent et bousculent la liberté des citoyens , en divisant dabord le pouvoir entre plusieurs niveaux gouvernements déjà on s’assure de protéger cette liberté , et en s’assurant une certaine diversité de pensée aussi , ne disait on pas autrefois mieux vaut bleu a Québec si c’est rouge a Ottawa…

      Sous haute surveillence le Pq ne fera pas pire que les autres et devra respecter la volonté populaire.

      Et pour en rire un peu , On dirrait bien que malgré les apparence le DR Barette ne faisait pas le poid!

    • Je pense que nous avons tous gagné hier.

      Pq = 31%
      Plq= 30%

      La commission Charbonneau aura les coudées franches et pourra bénéficier de l’appui de Duchesneau et de Sylvie Roy de la CAQ pour toute demande que l’un des deux partis principaux voudra refuser.

      Un bon nettoyage en perspective.

    • Je suis vraiment bouche bee devant les resultats!

      Les sondages sont encore dans le champ!
      Hier, je regardais le sondeur Leger a TVA, il se debattait comme un diable dans l’eau benite!
      Donc, a la prochaine election, dehors les sondages, on ne veut plus rien savoir!

      La victoire de Marois etait a prevoir mais pas une aussi mince majorite, jamais!
      Seulement 30,000 votes separe le PQ du PLQ, c’est pas fort pour le PQ et leur projet d’independance.
      Hier soir j’entendais Marois parler d’un pays, wo! Mme Marois, avec votre score, on repassera pour le pays et c’est tres bien comme ca! Le peuple a parle Mme Marois, n’oubliez jamais qu’il y a plus de monde contre vous que pour vous. Alors, l’independance……….les Quebecois ne veulent rien savoir!

      J’etais bouche bee lorsque j’ai vu le score du PLQ. Wow! Chapeau Monsieur Charest, malgre votre defaite, vous pouvez avoir la tete haute, ce n’est pas genant de partir (si vous decidez de le faire) avec un parti qui a elu 50 deputes.
      Vous avez eu une campagne difficile avec tous les medias, les etudiants, les reseaux sociaux en plus du PQ et de la CAQ qui etaient contre vous, vous etes mon heros!
      Marois n’a pas gagne, elle n’a aucune raison de jubiler!

    • Un gouvernement minoritaire peut proposer bon nombre de mesures utiles. La diversité de l’opposition est un atout.

    • Conclusion:
      1.Les Libéraux serait majoritaire n’eu été de Jean Charest…vivement Lise Tériault…!
      Pôline la première peut-être mais le règne le plus court aussi!
      2.Legault passe pas non plus…trop insipide et abscence de charisme…Deltell est un leader naturel doté d’un charisme indéniable…si Legault avait pu lui prêter main forte comme vice-président la CAQ aurait sûrement fait mieux…quoi que Duchesneau est une bombe à retarderment…!
      3. Pour ce qui est du P.Q. c’est rassurant de voir que seulement 30% de la population fait encore confiance à ce parti d’extrémiste!

      Dernier point: On comprend mieux pourquoi LADA a cesser ses opérations…cheap imports!

    • Un résultat que plusieurs attendaient…sauf les sondeurs! Encore une fois, on a bien vu que les sondages sous-estiment les libéraux (les personnes âgées n’ont pas d’ordinateur et plusieurs personnes étaient gênés de dire qu’ils appuyaient le PLQ).

      Drôlement hâte de voir ce nouveau parlement à l’oeuvre! Qui Mme Marois nommera-t-elle ministre? Bien hâte de voir comment elle dosera fidélité vs. les compétences! Pour la santé, on le sait mais que deviendra un gars comme Bernard Drainville? Qui occupera les finances?

      Et Charest lui? Voudras-t-il redevenir chef de l’opposition? On s’entend qu’il devrait piler sur son orgueil pour reprendre ce siège, mais à l’entendre hier, il semble estimer que ses chances de redevenir premier ministre à court termes sont justes. Demeure toutefois la fameuse commission Charbonneau…

      Legault quant à lui a assez de député pour être reconnu officiellement mais pas trop non plus pour que la population mette sur lui des attentes comme avec l’ADQ à l’époque. Il sera sans doutes à surveiller.

    • PQ 8 élus avec 50%+1 des suffrages Majorité absolue (9 avec N Léger qui frôle tout juste 49,9%) soit 17% de sa députation
      PLQ 14 élus avec majorité absolue (16 avec F H-Pepin et F Ouimet) soit 32% de sa députation
      CAQ 5 élus avec majorité absolue soit 26% de sa députation.
      Je pense qu’il faut garder ceci en mémoire lorsque vient le temps d’évaluer le bien-fondé des projets de loi soumis par le Gouvernement!

    • Le peuple a décidé; il a raison.
      Tournons la page vers l’avenir.
      Fini pour de bon, la corruption et la magouille.
      Surveillons mme Marois et la commission Charbonneau.

    • Nous entrons dans une période de transition où le gouvernement devra prendre des décisions pour le bien commun et non pour son agenda politique interne. En ce sens nous pouvons espérer une gestion simple et sans artifice idéaliste. Le PQ n’aura d’autre choix que de gouverner en tenant compte de la majorité de centre-droite qui a voté pour l’opposition. Bonne chance Mme Marois!

    • Hier quand on m a demandé de devenir scrutateur à l école de l’ÉTS…rue notre dame au 1100 ouest,je m’y suis rendu et j ai fait mon boulot…mais car il a un mais”On demande toujours une carte d identification ça tous ceux qui ont voté le savent.Vu que mon nom est Gagnon jean claude,
      je demandais toujours: voudriez-vous svp me confirmer votre date de naissance ou encore donnez-moi svp votre adresse et votre no d appartement s il y a lieu: je fus obligé de demander cela sans avoir aucune réponse et ce à 2 reprises…alors je leur demandais en langue anglaise: plus de problème j avais la confirmation à mes 2 petites questions…ça c est le sud-ouest de Montréal ou Blais a été réélue..mais je sais pourquoi encore plus aujourd’ hui qu hier…je vous laisse le soin de me donner votre opinion…et je le dis à ceux qui voudront bien me le dire: laissons donc la langue de nos pères et ce que nous sommes…alors ils vont être contents ceux d hier…et demain et bien on sera comme les 9 autres provinces…si c est cela dites-de donc et arrêter donc de jouer aux plus fins…abaissons-nous encore plus…

    • Ils sont curieux ces Québécois! 68% d’insatisfaction, on redonne aux Libéraux 50 députés! Quelques uns sont tout heureux de voir Madame Marois ne pouvoir gouverner, avoir les mains attachés et crieront comme putois qu’on va se retrouver encore très vite en élections! Finalement les Québécois ne sont pas politisés, nous le savons, et pour plusieurs la politique se résume à aller voter quand c’est le temps et entre les élections: rien.
      Pas très enlevant tout ça…

    • Diantre, mais où sont passés nos «danseurs à caquettes» qui ont acheté de l’essence sans plomb pour faire fonctionner la tronçonneuse du pas-canayen-pas-Québécois-pas-fiable-pas-chef-de-l’opposition Legault la matraque ?
      Et où sont cachés les fédérâleux qui dansaient sur la tombe des méchants pékisses condamnés à l’extinction il y a à peine 6 mois ?
      Réponse : sont cachés dans l’étable à johnbull avec le Dr.Barrette qui s’est converti en vétérinaire pour soigner toutes ces brebis !
      Prédiction : d’ici 10 ans, Léo Bureau Blouin Premier Ministre du Pays du Québec grâce au réveil des jeunes !
      La bande de dinosaures des 70 ans et plus qui font aujourd’hui dans leur froc à l’idée de perdre leur pension seront alors à mes côtés : 6 pieds sous terre !
      Vive le Québec libéré du Canada et vive le Canada libéré du Québec !
      Robert Alarie
      P.S. Mesdames, vous portez la moitié du monde sur vos épaules, ne vous laissez pas humilier ou manipuler par les politiciens misogynes….

    • On dit que les gens sont cyniques face aux politiciens, mais avec les résultats d’hier, c’est à se demander si le peuple ne participe pas lui-même à cette comédie. Faire élire 50 députés libéraux usés par le pouvoir, il faut le faire. Le peuple avait l’occasion de faire le ménage, mais il ne l’a pas fait. Au contraire, les électeurs qui ont voté PLQ ont donné l’absolution à ces magouilleurs de premier plan. Une invitation à recommencer, mais avec un nouveau chef.

    • Au référendum de 1995 à 50,58 % des 4,7 millions de votes exprimés (sur un peu plus de 5 millions d’électeurs, soit 93,5 % des électeurs, un taux de participation record au Québec), le résultat a été « non ». L’écart entre le « oui » et le « non » a été de 54 288 voix.
      Avec seulement 54288 voix de majorité, les libéraux nous ont lessivé la tête pendant des années, en nous parlant d’une écrasante victoire du NON !
      04 septembre 2012, le Parti Québécois remporte l’élection avec 30.000 voix de majorité.
      Pour les libéraux cette fois-ci ce n’est pas une victoire !
      En fait certains libéraux affirment qu’ils ont gagné …
      Comme quoi les libéraux tirent toujours l’élastique de leur côté !
      Mme Marois formera un gouvernement fantastique grâce à l’aide des souverainistes de la CAQ et des souverainistes de Québec Solidaire.
      Pour le Parti Libéral, les carottes sont cuites pour longtemps !
      Je n’achéterai pas le livre des Mémoires que John James Charest nous écrira.
      Bon débarras, désolé.

    • Heu! La façon dont vous présentez votre article me laisse croire que les Québécois se sont consultés pour arranger les résultats des élections.

    • Oui la sagesse populaire existe tout comme une socité eixte en étant plus que la somme des individus la composant.

      Sauf que pour les résultats des élections, il faut pas mal plus regarder cela comme une somme de votes individuels comté par comté et étant donné les sondages imprécis, on ne peut pas vraiment conclure que c’est la sagesse populaire ni même tout à fait le peuple, c’est plutôt LE VOTE (addition des décisions individuelles et pas tant que cela coordonnées en fonction de celles des autres).

      On disait aussi voir une incohérence des Québécois votant fédéraliste à Ottawa et souverainiste à Québec. Au temps de Trudeau et Lévesque. Aucun rapport, les gens au fédéral décidaient entre Trudeau et Clark.

      Une somme de votes individuels donnant un résultat ou plutôt une composition de l’Assemblée Nationale imprévue. Est-ce vraiment de la sagesse ? Vous pouvez trouver cela sage mais il y a aussi du hasard ou des forces sous-estimées. Le hasard fait bien les choses et équilibre les pouvoirs à notre goût ? Pas au mien mais cela pourrait être pire. Et oui, je me disais pendant la soirée que peut-être c’était une bonne chose ce qui s’en venait. LE VOTE a parlé.

    • Je savais aussi que Le PQ terminerait en tête que le PLQ serait deuxième et la CAQ troisième cae ces derniers n’iraient pas chercher assex de comtés.

      Mais quand même on s’interrogeait plutôt si le PQ allait être majoritaire ou minoritaire et nulle part on lui prédisait vraiment moins de 59 sièges ou le 54 sièges obtenu était la limite inférieure de la prédiction. Pour le PLQ, on nous parlait d’une trentaine de sièges.

      Sagesse populaire ? Cela ressemble plus à un électorat mal renseigné avant de voter par des maisons de sodages n’ayant pas les moyens de leurs ambitions.

    • La principale cause de la faible victoire du PQ est celle-ci :

      Pendant les 35 jours de la campagne, Charest et Legault ont continuellement jour après jour martelé les mots suivant : élire Marois c’est 4 ans de référendum; élire Marois c’est diviser les Québécois; le Québec est trop endetté pour se séparer; le Canada est le plusss beau pays du monde…..en versant quelques larmes sur les rocheuses perdues, etc. etc.

      Tandis que Pauline Marois au contraire, n’a jamais cessé de dire : nous voulons un pays, un Québec souverain, etc.
      Cependant, elle a oublié une chose importante, elle n’a jamais dit pourquoi elle veut un pays.
      Elle n’a jamais indiqué les avantages d’être souverain comme pays alors que libéraux et caquistes s’en donnaient à coeur joie sur les obstacles à franchir et de notre “incapacité” à devenir souverains. Marois a toujours été sur la défensive contre Charest qui fut très habile à mystifier les électeurs. Il a réussi à nous faire croire que c’est le PQ qui était le gouvernement sortant.

      Je dirais même que cette pâle victoire est presqu’un miracle. Attendons de voir les nouveaux sondages sur l’option du Oui à un référandum.
      Je prédis 45% d’ici un mois pour le Oui.

      L.Boivin,
      Longueuil

    • charest et legaut pourrait faire le nouveau gouvernement de coalition
      et laisser la marois dans son coin

      les québecois ont votés pour cela 58 %
      il faut agir vite messieurs

    • Les libéraux devraient se garder une petite gêne, des résultats qu’ils trouvent pas si pire, disent-ils. Mais la réalité est que le 31% des votes qu’ils ont obtenus, est le pire de leur 145 ans d’histoire. Pire qu’en 2007 ou ils avaient obtenus 33%. Oui, ils ont eus 50 députés, mais beaucoup gagnés par des miettes. Je suis péquiste, mais je pense que la CAQ auraient dû obtenir au moins une dizaine de ces députés , ce qui leur en aurait donné 29 au lieu de 19 et correspondant plus à leur 27%

    • Jean Charest aura été un grand premier ministre. Curieusement la population en générale et cela partout dans le monde, n’aime pas le pouvoir. Lorsque un de nos citoyens doit exercer le pouvoir pour le bien de notre population, après un certain temps, la grogne s’instale. certain pays ont compris mieux que nous ce principe et limite à deux mandats l’exercice du pouvoir.

      Bravo M. Charest pour votre travail tout au long de ces mandats au Québec, vou avez fait avancer le Québec malgré la tourmante économique.

    • Les sondeurs sont vraiment «poches» Je l’avais clamé haut et fort pendant toute la campagne. Ils ont induit la population en erreur tout au long en mettant toujours le PQ ggnant majoritaire et les derniers jours peut-être minoritaire et toujours, un balayage total ou presque des libéraux. Finalement, la plus déçue d’après moi c’est madame Marois parce qu’elle n’avait sans doute pas pensé une seconde que l’opposition serait les libéraux avec 4 sièges de moins que son parti.
      Je suis très contente malgré que j’aie perdu mes élections de voir que les libéraux sont toujours «vivants».
      Et que ceux qui diront qu’il faut être «idiote» pour avoir voté PLQ se gardent une petite gêne, la pensée unique n’est pas souhaitable dans une société. Les libraux nous ont fait passer la crise économique, ne serait-ce que pour ça, reconnaissons leur bonne gestion des fonds publiques, de la stabilité dans l’emploi. Merci M.Charest.

    • comment se fait il que la presse et le journal de montreal n’ont pas sorti d’articles sur le quebec bashing de la presse anlophone?
      les québecois écrirait 25% de remarques haineuses contre les noirs ,les gais ,les juifs etc…cela ferait la première page des médas anglos,b’nai brith nous amèeneraient devant l’onu,mais ici au québec c’est business as usual…

    • Je porterai mon carré rouge tant et aussi longtemps que le Québec ne sera pas libre,solidaire,souverain,VERT et socualiste.
      Résistons nous vaincrons (j’ai 60 ans).
      Les fédéralistes ici n’auront jamais la paix,c’est nous qui mettrons toujours des batons dans les roues de ce système de dinosaures.
      Gilles Ménard
      Vive le Québec libre.
      Gilles Ménard

    • L’électorat québécois est un grand maître du jeu politique.

      On s’entend : les résultats électoraux ne sont pas la conséquence d’une concertation des Québécois. Mais l’ensemble des votes individuels révèle une sagesse collective un peu mystérieuse.

      L’électorat québécois est capable d’un vote émotif comme celui de la vague orange de l’an dernier, et d’un vote raisonné comme ce fut le cas hier. Quand on examine les résultats du vote, on doit conclure que l’électorat québécois comprend les enjeux, les contextes, les risques et les possibilités pour nous livrer le meilleur verdict.

      - Robert Lemieux

    • Nous serons en élections au printemps 2014. Le temps que les libéraux se choisissent un chef et que la CAQ consolide ses acquis et construise un parti solide. Pendant ce temps, le PQ pourra passer les promesses plus réalistes et réalisables de son programme ( avec l’appui de la CAQ et de QS ). C’est Legault qui l’a dit cet après-midi. Le PQ et la CAQ ont des parties de leurs programmes qui se ressemblent ( caisse de dépôt, lutte à la corruption et autres…).

      Il ne faut pas oublier aussi l’impact qu’aura la Commission Charbonneau sur le PLQ et aussi un peu moins sur le PQ. Est-ce que c’est aussi sérieux que certains le prétendent?

    • @lartiste12 “La commission Charbonneau aura les coudées franches et pourra bénéficier de l’appui de Duchesneau et de Sylvie Roy de la CAQ pour toute demande que l’un des deux partis principaux voudra refuser.”

      Je ne veux pas vous décevoir, mais Sylvie Roy a déjà annoncé qu’elle n’irait pas à la commission Charbonneau: . « je n’ai rien à dire, tout ce que je sais, ce sont des ouï-dire, et si je savais quelque chose, j’aurais déjà parlé à la police », La Presse, le 22 octobre 2011

      Alors les gros scandales dans lesquels on se prélassait à l’Assemblée Nationale étaient-ils autre chose que du commérage?

    • Bonsoir monsieur Lavoie,

      Excellent “cliché” de la situation. Je suis d’accord avec vous.

      Résultats réconfortants qui démontrent de la « maturité » chez le « Bon Peuple ».

      Mais ce qui m’épate, c’est que ces « diables » de québécois ont visé comme des « tireurs d’élites ». Je pense que l’on ne pouvait difficilement faire mieux en termes de partage des sièges considérant le climat social et économique de la Province.

      Le PLQ pourra maintenant faire son examen de conscience et se choisir un chef ou cheffe qui sera apte à faire face adéquatement aux exigences sociales et économiques de notre époque. Il aura le temps de se refaire une image. Je suis optimiste pour ce parti, car malgré qu’il ait été affublé de presque toutes les « Plaies d’Égypte », il a bien failli être le gouvernement au pouvoir. Incroyable quand même.

      La CAQ gagnera en expérience. Avec le temps, les québécois connaîtront mieux monsieur Legault et pourront mieux évaluer et juger des ses capacités. Lui-même y gagnera en expérience comme chef de parti.

      Pour le PQ, je m’attends à ce qu’il produise ce qu’il fait le mieux : s’entre-déchirer. Avec un gouvernement nettement minoritaire, les projets tels les RIP et le référendum n’iront nulle part. Les « caribous » se remettront alors en marche, les « coups de couteaux » dans le dos reviendront à la mode et les « psychodrames péquistes » referont les manchettes.

      N’oublions pas que monsieur Parizeau n’a pas appuyé le PQ au cours de ces élections. Ca en dit long sur ce qui se passe en coulisses.

      Et bonne soirée à tous et toutes.

    • @puck “a la prochaine election, dehors les sondages, on ne veut plus rien savoir”. Personnellement, je suis contre la publication des sondages en période électorale.

    • Bonsoir,

      Une maudite chance que la Dame de Béton passa violemment au batte toute la gang des caribous l’an dernier, soit les Purs et les Durs. Car ces zombies de la Cause ne comprennent que par de bons coups de pied au Q ainsi que de bonnes mornifles sur la margoulette.

      Avec 54 sièges éjectables à court terme, ce qui dépend du bon vouloir du Parti Libéral qui dans les faits possède le VRAI POUVOIR avec la CAQ, que feront les péquistes obligés de manger Mou ? Car si toute la talle de péquistes n’avaient pas fait les MOUS, ils auraient été rayés de la carte électorale comme le défunt Bluff Québécois l’an dernier et son chef Monsieur Gilles Charly brun Duceppe.

      En terminant, comme je vous disais depuis plusieurs mois à vous autres la gang de péquistes, vous n’avez pas fini de RAMPER et de FAIRE LES MOUS car vous serez rayés illico du paysage politique si vous voulez jouer aux Purs et aux Durs. Oui les péquistes ! Vous aurez à marcher les deux fesses bien serrées avec un dix cents Canadien et son Blue Nose entre les deux monticules. En passant, la gang de péquistes, c’est pour quand votre référendum, arrêtez de zigonner avec la puck…… Avec plaisir, John Bull.

    • Je trouve ça curieux que parmi tous les chroniqueurs qui vantent ce matin la «sagesse populaire» des Québécois – et ils sont nombreux – il ne s’en trouve pas un pour insister sur le ridicule d’une telle analyse (s’il fallait la prendre au sérieux); comment pourrais-je avoir voté pour un gouvernement minoritaire et une opposition forte quand tout ce que l’on me permet de faire, c’est de cocher un nom dans une liste? Comme si l’ensemble du Québec avait pu se coordonner afin d’en arriver à un tel résultat. Ridicule…

      Bref, la composition du parlement ne s’explique pas par la sagesse des Québécois, ni par quelque faculté magique qu’aurait soudainement notre système uninominal à un tour de permettre aux électeurs d’exprimer une position un tant soit peu nuancée; non, les Québécois sont divisés, un point c’est tout.

    • En tant que liberal, je suis content que le PLQ n’est pas au pouvoir, mais proche. De toute facon tante Pauline ne peut rien faire.

      Lorsque que le PLQ aura un nouveau chef (Phillipe Couillard), ils repondront le pouvoir avec un gouvernement majoritaire dans 1 ans.

    • Je regarder hier le speach de Pauline Marois et Jean Charest. On voyait qui est ne pour etre un leader et qui l’etait pas. Marois a l’air d’une ma tante et Charest est ne pour etre un leader. Je le voit au PLQ federal, Trudeau a encore a apprendre et prouver.

    • Quelqu’un peut me dire à quoi servent les sondages? Si Marois avait moins attaquer la CAQ et plus les Libéraux, peut-être n’en serions nous pas là. Les Sondeurs sont des fumistes.

      Cela dit, 31% pour cent pour les Libéraux, peut-être le moins bon Gouvernement de l’ère moderne, ça dépasse l’entendement. On comprend les Anglos, prisonniers de leur refus de la Souveraineté, de voter Libéral, mais les autres?

    • @ laloueapril

      Je n’en reviens pas que vous utilisez encore l’appelation JOHN JAMES pour faire référence à Jean Charest. Le temps n’est plus à la hargne et à la xénophobie. Vous semblez oublier que la moitié des québécois ont un prénom anglais.

    • Imaginez avec 0,7% de plus de vote que le PLQ, Marois parle déjà d’abroger la loi 78, d’imposer le Français dans les CÉGEP et d’annuler la hausse des frais de scolarité qu’elle va refiler aux cochons de payeur de taxe…Ça promet!

    • Bonjour,

      Encore une fois, car nous devons marteler le message, la Dame de Béton gagne par la peau d’une fesse avec l’autre qui lui crie merde. Oui, la maudite chanceuse de s’en tirer ainsi. Voilà pourquoi cette fantastique Dame de Béton fut une visionnaire l’an dernier en passant au violemment au batte de bois franc toute la gang des belles mères péquistes ainsi que l’affreuse gang des caribous au nez brun, soit les Purs et les Durs qui voulaient encore faire un maudit référendum perdant. La Dame de Béton n’en veut pas de référendum et n’ira pas brasser dans cette mar… là. Voilà pourquoi la trâlée de péquistes désorientés à tout jamais ont hérité de 54 sièges éjectables en FAISANT LES MOUS comme des pissous. Au plaisir, John Bull.

    • Moi ce qu’une certaine génération qualifie de sagesse, j’appelle ça de la peur face au changement. Non je ne suis pas péquiste séparatiste convaincue rien à voir avec l’indépendance.

      Je fais partie de cette jeune génération (30 ans) sur le marché du travail depuis un bon moment qui voit la nécessité d’un grand ménage politique en balayant les deux vieux partis source d’éternel conflit faisant dériver le Québec.

      Il faut un renouveau au Québec, un ménage bien orchestré, des nouveaux partis sérieux et crédibles qui n’ont pas un historique de corruption ou de s’acoquiner avec les syndicats.

      Malheureusement, dès qu’une porte s’ouvre elle est refermée subito par cette génération frileuse et peureuse qui préfère se vautrer dans ses chicanes et sa partisanerie en pelletant le problème aux générations futurs. Cette attitude est suffisante pour décourager les tentatives d’ajouter de nouvelles options politiques tant nous savons que la partie est perdue d’avance avec le poids démographique à l’avantage de ce groupe.

      Demandez vous pourquoi les jeunes diplômés sont nombreux à quitter le Québec… J’ai moi même eu espoir longtemps en restant ici, mais j’ai appliqué sur des postes hors Québec au cas ou et je commence à me dire que si on me tend une perche je ne quitterai surement pas le Québec avec la larme à l’oeil dans l’état actuel des choses.

      Simon Gagné

    • mipe,
      6 septembre 2012,03h52….

      Entièrement d’accord avec vous:-)

      Moi, c’est mon nom de famille qui est anglophone.
      Plusieurs personnes disent “Epprill”

      La seule différence c’est que,je ne le change pas selon les gens qui sont devant moi.
      John James Charest….. OUI.

      Jean Charest devient un John Charest en Alberta….pourquoi?

      C’est cela qui est ridicule.
      Louise April(Laloue) in english et en français.

    • Et s’il y avait recomptage en faveur des libéraux dans deux comtés péquistes? Jean Charest a peut-être démissionné un peu vite…

    • @johnbull 6 septembre 2012-08h16
      Je voulais t’écrire que quand tu ouvres la bouche, tes propos ont tellement mauvaise haleine que mon chien va se cacher, mais j’ai changé d’idée…

    • @laloueapril “La seule différence c’est que,je ne le change pas selon les gens qui sont devant moi. John James Charest….. OUI.”

      Jean Charest rencontre probablement des gens plus fanatiques, plus mesquins et irrespectueux que vous, ça expliquerait pourquoi il ne se donne pas le droit de porter son nom véritable. Moi, ce que je trouve ridicule, c’est les gens qui utilisent John James pour le mépriser. Ça fait cour d’école!

    • @l.moga 6 septembre 2012-20h04
      «….Moi, ce que je trouve ridicule, c’est les gens qui utilisent John James pour le mépriser. Ça fait cour d’école!»
      Hola : cessez de jouer les puritain(e)s…
      En bonne brebis libérale du «tout nous est dû, tout nous est permis», c’est quand la dernière fois que vous vous êtes offensé que l’on traite Madame Marois de «Castafiore » ou de «Ready Mix» ?
      Sont tous pareils ces Libéraux : fendants, arrogants, prétentieux et chialeux !
      Au lieu de chialer comme un colonisé, relevez la tête et tenez-vous debout; on a un Pays du Québec à bâtir !

    • @Souverain “Castafiore, Ready Mix”, encore faudrait-il décoder l’insulte pour la dénoncer. Il y a des insultes que je décoderais telles que “brebis libérale” si elle venait de quelqu’un qui ne se complait pas dans le fanatisme… même chose pour les qualificatifs: “fendants, arrogants, prétentieux et chialeux”.

      Un autre pays, croyez-vous vraiment avoir le goût de l’obtenir avec des brebis, des rampants, des gens colonisés fendants, arrogants, prétentieux et chialeux. Un peu de fierté quand même! Seuls, apatride et perdant, vous allez l’être tant que vous ne chercherez à vous entourer de gens ayant autant de “noblesse” que ce que vous semblez vouloir faire croire de vous-même. Malheureusement vos écrits “crient” tout autre chose que vos prétentions et je n’aurais pas le goût d’une union à la hauteur de mes ambitions avec vous. C’est NON!

    • @l.moga 8 septembre 2012-09h53
      Vous me questionnez en m’écrivant : «….Un autre pays, croyez-vous vraiment avoir le goût de l’obtenir avec des brebis, des rampants, des gens colonisés fendants, arrogants, prétentieux et chialeux. » ?
      Réponse : pas du tout, ces gens –là, comme vous, étant trop dépendants, «insécures » et complexés pour se prendre en main, ils feront l’une de deux choses :
      a)Se sauveront à l’ouest avec les anglos (le peuple minoritaire le mieux traité au monde) ou
      b)Feront ce que font les gens qui se fient sur les autres pour les prendre en main : obnubilés par la peur, ils cesseront de critiquer quand ils constateront qu’on les avait manipulés dans le passé et que le meilleur est à venir !
      Quand vous parlez de ‘’Seuls’’, ‘’apatride’’ et ‘’perdant’’, vous faites la preuve de ce que j’avance dans mes propos en ce qui vous concerne !
      En ce qui a trait à vos «ambitions» (sic) de se faire assimiler pour nous «élever» (sic) au même niveau que vous, je vous les laisse ; elles font le régal de votre colonisateur qui, le jour venu, saura bien vous renier comme une vieille chaussette qui ne sert plus ses ambitions !
      Le Canada ayant plus besoin du Québec pour survivre dans son unité que le contraire, vous êtes très mal placé pour parler d’«apatride»… !
      En effet, NON merci et bonne chance !
      Robert Alarie

    • @souverain Baf! si tous les maux que vous m’attribuez par association ou par aliénation de la pensée, sont réels, il semble que vous en souffrez plus que moi car vous vous en plaignez davantage. Je ne ressens pas d’attraction irrésistible et maladive de la cage à homard, fut-ce-t-elle dorée. La liberté d’une mer à l’autre me convient pleinement.

    • @l.moga 9 septembre 2012-12h55
      «La liberté d’une mer à l’autre me convient pleinement.»
      Petit rappel à l’effet que votre «liberté d’une mer à l’autre» fait en sorte qu’Ottawa décide de la quantité et de la sorte de poissons des eaux du Québec que vous allez retrouver dans votre assiette !
      Votre liberté est plutôt «flottante», vous ne trouvez pas ?

    • @souverain Je crois que nos positions sont diamétralement et irrémédiablement opposées. Entre les autres qui prennent des décisions à Ottawa et les autres qui prennent des décisions à Québec, où est la différence… encore faudrait-il se reconnaitre avantageusement dans celui qui veut notre plus grand bien. Avec 31,9%, il se peut que les mailles du filet laisse s’échapper bien des espoirs, bien des ambitions, bien des satisfactions. Ce parti m’a déjà pris ma chemise et mon respect (1982-1997) je ne voudrais pas qu’il me force à troquer ma demeure pour ma remise même (je suis gentille) partagée avec vous.

    • @l.moga
      «…..je ne voudrais pas qu’il me force à troquer ma demeure pour ma remise même (je suis gentille) partagée avec vous.»
      Vous confondez les motivations des partis madame : les libéraux, tant au fédéral qu’au provincial, veulent votre bien et, croyez-moi, ils vont l’avoir si vous les laissez faire !
      Le PLQ voulait justement un autre mandat pour vous transférer dans une remise ; heureusement qu’on était là !
      Et, si c’était à refaire, je recommencerais afin de vous protéger contre vous-même; vous voyez, je suis gentil malgré tout ;-)
      Robert Alarie

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2013
    D L Ma Me J V S
    « fév   avr »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité