Gilbert Lavoie

Gilbert Lavoie - Auteur
  • Gilbert Lavoie

    Chroniqueur au SOLEIL, Gilbert Lavoie est également publié dans les pages du quotidien Le Droit d’Ottawa, dont il a été le rédacteur en chef avant d’occuper la même fonction au SOLEIL de 1994 à 2001.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 31 août 2012 | Mise en ligne à 9h44 | Commenter Commentaires (108)

    Malaise autour d’une accolade

    Grande frustration ce matin dans la caravane de Jean Charest.

    Les libéraux étaient déjà frustrés après avoir vu Robert Lepage, dont ils avaient appuyé à raison de 30 millions $ le projet Diamant à Québec, donner son appui au PQ.

    Mais dans le cas de Lepage, personne ne doutait que son geste était motivé par ses convictions personnelles.

    Or voilà que Jean Charest, qui a mis 200 millions $ dans le projet d’amphithéâtre de Québec si cher à Pierre K. Péladeau, a vu hier soir Julie Snyder, la conjointe de Péladeau, aller faire l’accolade à Pauline Marois.

    Question de conviction? Ou de solidarité féminine? Difficile à dire. Mais les libéraux se demandent aussi s’il n’y a pas là une question d’intérêt corporatif. En d’autres mots, un geste délibéré dans le but de se faire des amis au PQ afin de bloquer le projet d’achat d’Astral par Bell.

    Elle est vraiment fascinante, cette campagne électorale. Vous ne trouvez pas?


    • Monsieur Lavoie, nous savons maintenant que monsieur Charest envisage une victoire du Parti Québécois. Sera-t-elle majoritaire ou minoritaire? C’est encore trop tôt pour en être assuré. Quoi qu’il en soit, j’ai cru durant toute cette dernière semaine de campagne que Monsieur Charest avait un agenda caché. Plus j’y pense et plus je crois que Jean Charest, en déclenchant des élections, n’a jamais eu l’envie de les gagner. Pensons-y un peu. Comment un Parti riche avec une grosse caisse pleine, n’a pas été capable de se payer des publicités incontournables, des publicités «accrocheuses», des publicités «vendeuses» comme on réussirait à vendre des frigos dans l’Artique? Ne trouvez-vous pas ça un peu étrange? Voyons donc, ça saute aux yeux que les Libéraux n’ont jamais eu l’intention de remporter cette élection.
      Autre impression de ma part. Malgré leurs disputes de fond de cour, Charest et Marois ont des ententes en dessous de la table pour taper sur la CAQ, car s’il fallait que la CAQ prenne comme le jello prend dans un frigo, il pourrait bien devenir un dessert favori au détriment du légendaire Parti Libéral dont sa durée de vie pourrait ressembler aux Libéraux fédéraux qui sont grabataire et rappelons-nous de ce grabataire dans la bible qui l’était depuis 38 ans.
      Chose certaine, le 4 septembre au soir, la tristesse viendra du camp Libéral et le lendemain, les Libéraux vont se regarder les uns, les autres pour trouver qui sera le futur «Sauveur».
      Gilles Pelletier, Québec

    • Les prédateurs de fonds publics vont là où le vent souffle.

      Nihil nove sub sole…

    • A-t-on investi dans l’amphithéâtre pour des votes ou pour la valeur du projet?
      On est justement tanné de voir les politiciens s’attendre à des retours d’ascenseur.
      On est aussi tannée des guidounes du pouvoir.

    • Et d’autant plus que Julie Snyder a milité et était assise à côté d’Yves Bolduc pour l’annonce de la gratuité de la fécondation in vitro

    • Fascinante ? Ce sont les intérêts qui comptent.
      ….et aussi la masse des électeurs qui chaque année recomptent s’ils ont assez de budget pour se payer 4 jours de vacances après avoir payer les taxes, les tarifs et les impôts.

      Très étonnant. Il est bon pour le peuple qu’il soit dirigé par un gouvernement minoritaire.

      Têter les anglos comme John James le fait aujourd’hui fait que ce personnage est indigne. Lui qui dans ses meilleurs jours passaient pour un “excellent debatter” alors qu’il n’en était rien puisque une presse parresseuse et non préparée ne peut faire la différence entre un débat et une supercherie. Et dans cette supercherie, un autre gros vient de s’inviter: Duchesneau après Barrette. On ne tardera pas à les qualifier des frères Rustre et Frustre.

    • Parlant d’accolades, monsieur Lavoie, vous savez qu’à Québec il arrive que des politiciens font des faveurs aux gens de Québec et comme réconpense, ceux-ci leurs font des grimaces. Pensons juste aux Fêtes du 400 ième. Le Fédéral (disons Harper) n’a jamais chiqué la guénille pour financer nos agapes. Contrairement à Trudeau qui avait failli mettre en péril EXPPO 67, alors qu’il ne voulait pas verser un sous au Québec. Vous vous en souvenez? Toujours est-il que notre cher maire, n’a jamais posé un geste qui pourrait s’apparenter à un retour d’ascenceur envers les gens du fédéral. Ces jours-ci on a vu notre maire, blâmer le Gouvernement Libéral (papa gâteau du futur stade) pour ne pas avoir surveillé les tours de Québec qui tuent du monde. Alors attention, si vous donnez des bonbons aux gens de Québec, c’est pas certain, que si vous restez pris dans neige, les gens vont venir pousser votre char pour vous déprendre. Qu’en pensez-vous?
      Gilles Pelletier, Québec

    • Moi qui pensait que Jean Charest et les libéraux avaient obtenu 8/10 dans la lutte à la corruption… C’est tu juste moi qui trouve ça scandaleux de voir que certaines personnes s’attendent à un retour d’ascenseur pour des subventions accordées ??

      “on t’a donné des fonds publics, faudrait que tu nous appuies”…

      Vive la démocratie…

    • Pour reprendre les paroles d’un grand philosophe issue du rock métal ‘’ SAD BUT TRUE–Metallica’’…triste mais vrai le Québec semble sur le point d’abdiquer complètement ses droits et libertés au profit d’une partie de la population de moins en moins instruite et en quête d’un bloc de l’est communiste à la sauce Québecoise. Comment expliquer aux générations qui vont nous succéder que la génération qui l’a précédé a complétement abandonner par manque de courage et a baissé les bras sur ce qui a forgé son caractère depuis sa fondation…terminé les valeurs qui ont forgé la nation : honnêteté, travail, accomplissement, honneur et fierté. Non maintenant le peuple méprise la réussite et au surcroît entend pénaliser celle-ci. Comment expliquer à nos enfants qu’un Steve Jobs ne pourrait jamais pu naître et se réaliser au Québec car dès le départ le type aurait été condamné à remettre au moins nantis (par choix) la presque totalité de ses gains! Pourquoi s’attaquer aux créateurs de richesse ou seulement 10% de ceux qui arrivent à créer de la richesse se voit contraint de payer 90% des impôts. La vrai richesse ne serait t-elle pas de ne pas payer d’impôt tout simplement…? Vrai que pour y arriver il faudrait encore travailler, persévérer, tomber, se relevé et ne jamais cesser de battre et de croire en nos capacités. Comment expliquer à nos enfants que le modèle communiste dans lequel elle c’est enfermé a lamentablement échoué et qu’aujourd’hui ils doivent en payer le prix? Non aujourd’hui est un triste jour si l’on en croit les sondages car il marque la fin des aspirations des générations précédentes qui pourtant portaient de grand espoirs…! Abandonner…jamais mais je me dois néanmoins me résilier aujourd’hui à considérer l’immigration vers une terre ( province de l’ouest Canadien pour ne pas la nommer—Alberta) ou le terreau est plus fertile et ou les droits et les libertés individuels ne sont pas un concept méprisé…! Si par société distincte on entend par là communiste eh bien de sombres heures sont à venir…! ‘’ Mon pays n’est pas et ne sera jamais un pays…mais l’hiver’’!

      Génération X

    • Quand un parti est habitué aux retours d’ascenseur, il peut en effet s’étonner quand l’ascenseur ne revient pas.

    • @maddog: Vous m’enlevez les mots de la bouche. Voir Julie Snyder aux côtés de Pauline Marois me laisse la désagréable impression que PKP se positionne pour un retour d’ascenseur et qu’il se prépare un terreau fertile auprès du prochain gouvernement si le PQ gagne. J’ai beau fouiller, je ne vois aucune sincérité ni aucune noblesse dans Snyder et Péladeau, que de l’intérêt.

    • Pour les libéraux et Jean Charest …les carottes sont cuites !
      Le purgatoire vous attend ! et pour longtemps espérons-le !
      Quand aux libéralo-adéqueux-caquistes ils subiront un jour le même sort, comme l’a subi le parti de Mario Dumont, un feu de paille, mais aussi une grande perte d’énergie et de temps….alors qu’ils ont passé leur temps à faire du tort au Parti Québécois.
      Legault est peut-être une taupe que le fédéral nous balance entre les dents, à notre insu….car le scénario ne pourrait être mieux…
      Think about it…
      Mais au bout du compte la seule alternative est le Parti Québécois qui est le seul à avoir vraiment un fantastique projet de société : la décolonisation du Québec, du reste du British Empire….

    • Je ne sais trop purquoi, mais cette nouvelle me fait penser à une chanson de Serge Lama.

      Écoutez pour voir:

      http://www.dailymotion.com/video/x434rl_serge-lama-les-petites-femmes-de-pi_music?search_algo=2

    • On est dans le Machiavel non-dilué ici

      Dans le fond cette accolade n’est qu’une continuité de la facon de faire de « l’empire »

      Crache, via tes chroniqueurs et ta salle de rédaction, sur l’État et tout ce qui tourne autour pour augmenter ton lectorat.

      Mais en même temps profite de l’État pour financer tes couteux projets….

      J’avoue quand même que voir Jean Charest se faire baiser me donne une certaine satisfaction…

    • P.K.Peladeau vient de se tirer dans le pieds en envoyant saJulie faire l’accolade à Pauline, il vient de montrer ses couleurs, pensez-vous que les propriétaires de la ligue nationale de hockey vont donner une franchise à Québec avec tous les problèmes que le P.Q pourrait leur causer, français partout, chansons de Paul Piché seulement, et aussi payer les joueurs en argent Québécois, ouf les gens de Québec prenez votre mal en patience ce n’est pas demain la veille que vous allez avoir une équipe, mais vous allez avoir un bel endroit pour faire des réunions pour le P.Q et la CAC.
      roland lamothe

    • L’accolade de Julie à Pauline …

      « It’s a business hug … »

      Demain peut-être Pierre-Karl donnera t-il la main à François Legault …

      L’interprétation de ce genre de geste est de nature asymétrique, il peut être perçu comme opportuniste ou hypocrite et, donner un effet contraire.

      Pauline étant naïve, l’aspirante pense avoir les dirigeants de l’empire de son côté …

      Jean Charest est allé à la résidence secondaire des Desmarais à Sagard;

      Est-ce que ce genre de rencontre mondaine à eu un effet positif, sur la campagne de JC ?

      Si Antonio Accurso donne l’accolade à Jean Charest est-ce que le PM sera assimilé à un politicien ayant des accointances douteuses avec un certain clan … [?]

      Toutes les hypothèses peuvent se valoir.

      Allez sur le luxueux « yatch » de M. Accurso est maintenant, apparemment, mal vu et pourtant, avant que ce dernier fasse les manchettes et se fasse passer les menottes, plusieurs personnalités se vantaient d’avoir eu le privilège d’être invité sur ce vaisseau, flottant dans les eaux en zone franche. (RE: Tax free zone)

      Pour revenir au « Business hug » de Julie;

      Elle est une femme d’affaire et ne fait pas de geste comme celui-ci sans intérêt, alors faudrait pas penser que cela, aidera Mme Marois, à passer à un appui majoritaire le 04 septembre prochain, le côté châtelain et de droite centriste qui en ressort, peut lui nuire.

      Le Bonhomme Carnaval peut bien venir donner un « hug » à Mme Marois comment cela serait-il perçu?

      Le mari de Mme Marois aurait pu venir faire l’accolade à son épouse sur le « stage » du Metropolis, il est muet comme une carpe et se contente de tenir la main de l’aspirante et de sourire sans plus … Il est docile le M. Blanchet. [?]

      Les électeurs soi disant indécis, regardent cela et, prendront leurs décisions ce week-end.

      Pensée;

      Peut-être s’agissait-il du baiser de Judas !

      Frank

      *

    • La baisse du PQ dans les sondages à quelques jours du vote envoie un mauvais message aux troupes péquistes et un message plus que positif pour la CAQ qui pourrait surfer sur une vague (non-prédite par les analystes, qui ne voient jamais rien venir) dont les québécois ont le succès.

      Julie et Québécor ont raté la cible. Verra–t-on un geste amical de l’empire Québécor vers Legault avant l’élection ???

      Amusant à suivre….

    • Voilà Monsieur Lavoie. La ppreuve est faite une fois de plus qu’en politique il n’y a pas d’amis. Même les millions ne sont pas garants d’amitié et encore moins d’appuis.

      Jean Bottari
      Montréal

    • Les Libéraux viennent d’apprendre (un peu tard) que donner à gauche ne marche pas pour eux, car il y aura toujours au moins un autre parti encore plus à gauche qui recevra ces votes peu importent les “réalisations” gauchistes libérales, comme la fameuse procréation assistée, les congés parentaux les plus généreux en Amérique, etc. etc.

    • Fascinante, oui. Épuisante, certainement! Vivement le 5 septembre; j’en ai plein mon cass.

    • @ André Pratte
      Jean Charest est le plus apte a former un gouvernement
      qui continueras a graisser ses petit amis a coup d’enveloppe brune.

    • N’était-ce pas le PQ qui avait proposé un projet de loi qui mettait justement la construction de l’amphithéatre “au dessus” des lois en empêchant toute poursuite future quant aux procédures, à l’attribuation des contrats, etc.

      Simple retour d’ascenseur pour ceux qui on proposé un passe-droit législatif à Québécor. Je comprends mal pourquoi certains sont surpris…

    • Des subventions ne devraient pas être données dans l’espoir d’avoir des votes de ceux qui en bénéficient mais bien pour la qualité des projets. À l’ère Duplessis, c’était inverse. Maintenant, ça a changé. Les gens comprennent qu’ils n’ont pas à voter du bond bord pour avoir de l’apui mais bien de proposer des bonnes idées. Je trouve ce constat très positif pour le Québec. C’est plus la réaction des Libéraux qui m’étonne et me désole à vrai dire.

    • Chers électeurs, chères électriques*

      Mardi le 4 septembre votez pour qui vous voudrez selon vos convictions personnelles, mais de grâce allez voter!

      Yvon Turcottte

      ___________
      *Le mot est de Maurice Le Noblet Duplessis (1890-1959).

    • Cette accolade me donne la nausée!!! Julie Snyder aurait pu se garder une petite gêne si elle avait eu 5 cennes de jugement mais ce n’est visiblement pas le cas… Après avoir fait ramper le Gouvernement Libéral pour le projet d’amphithéâtre et la fécondation in-vitro, Québécor donne son appui public au PQ!!! Remarquez qu’il n’y a rien de bien surprenant, Québécor veut l’indépendance du Québec pour avoir finalement le contrôle total de la société. Star Académie est même devenu un puissant outil de propagande indépendantiste avec la présence de Michel Rivard et Bizz de Loco Locass pour bien “brainwasher” les participants et les auditeurs. Il fallait voir la Grand Messe péquiste avec Rivard, Paul Piché et Gilles Vigneault lors de la première l’hiver dernier… Julie Snyder, présentant Vigneault en disant qu’il chante le pays qui reste toujours à faire… Pas très surprenant de la voir se coller sur la reine du PQ hier soir…

    • Au plus vite Pauline vire-capot Marois au pouvoir ,elle nous montré dans le passé quand elle était ministre des finances en 2002 qu’elle administrait bien les fonds publics comme donné a son mari
      Claude Blanchet ex président de la SGF une généreuse pension de $7000.00 par mois et cela a vie,
      son bilan des pertes de 500 millions et en plus elle lui a accordé une prime de plus de $200.000.
      Aucun conflit d’intéret ma Pauline …..

    • Pour le Québec…Libre !

      Julie Snyder est souverainiste. C’est tout, et elle le démontre.

      Y a pas de quoi fouetter un chat.

      Jean Charest, et sa troupe de patronneux, ne peuvent quant même pas acheter les votes de tout le monde, à coup de subventions !

    • En résumé, les libéraux espéraient un retour d’ascenseur. Il est temps qu’ils débarquent, ils n’ont absolument rien compris.

    • Bah…
      Personnellement,
      Depuis qu’ils sont au pouvoir je n’ai jamais rien demandé aux libéraux.
      Et il faut leur rendre justice.
      Je n’ai rien obtenu.

      J’en ai donc conclu que:
      Le gouvernement Charest a été un très bon gouvernement.
      Il nous a habitués peu à peu à nous passer de lui.

    • @rogue: “Pourquoi s’attaquer aux créateurs de richesse ou seulement 10% de ceux qui arrivent à créer de la richesse se voit contraint de payer 90% des impôts.”

      Vous faites parti de ce 10%? Sinon, pourquoi voulez-vous absolument que ce 10% aie encore plus d’argent dans leur poche? Vous devez savoir qu’une fois que nous avons payé nos impôts, ces gens ont plus d’argent dans leur poche que toi et moi. Je ne vois pas l’injustice dans un système qui fait en sorte que les riches finissent avec plus d’argent que les moins riches.

      Elle est où exactement l’injustice?

      Bertrand Toupin

    • Assez drôle que les artistes traitent les politiciens de tous les noms, surtout celui commençant par P .. Alors qu’ils trouvent toutes les bonnes raisons de se justifier, lorsqu’ils décident de se produire ou de chanter en anglais au Québec, supposément pour s’ouvrir au marché anglophone.
      Qu’on pense à Julie Schneider qui a fait venir un tas d’artistes anglophones à ses émissions de Star Académie. C’est René Angélil qui a du dire aux acamédiciens de chanter en français aux galas. Ensuite, elle s’affiche pour le PQ ??
      Quant à l’Amphithéâtre de Québec, Pauline Marois a renié les positions historiques du PQ en voulant financer une équipe professionnelle dans une ligue de milliardaires. Pas très fort quand on parle du déficit élevée, d’imposer les riches, de trouver de l’argent en priorité pour la santé.
      Facile de traiter Jean Charest de tous les noms. À regarder les autres faire, pas certain qu’ils ne se ressemblent pas tous. Avez-vous vu le carré rouge de Pauline Marois durant la campagne ? À un seul endroit, bien subtilement dans sa dernière pub !

    • Julie Snyder, tout comme Denise Filiatreault et bien d’autres, est allée donner son appui au meilleur politicien et á la meilleure plateforme électorale qui soit pour le Québec, pour les québécoises et pour les québécois.
      Le gouvernement Charest est usé, pourri, corrompu, arrogant, trop loin du peuple et trop près de la mafia, des firmes de génie-conseil, des petits amis et de Sagard. Quand un gouvernement croit entendre ce qu’une supposée majorité silencieuse ne dit pas ou interprète á son avantage ce prétendu silence c’est qu’il est grand temps de lui montrer la porte de sortie car il s’éloigne de son peuple et ne l’entend plus du haut de sa tour d’ivoire.
      Maintenant la CAQ, malgré quelques nouveaux candidats-vedettes forts en gueule, n’est rien d’autre que l’ADQ dont nous n’avons pas voulu en 2008, rien d’autre qu’un parti de droite, avec des valeurs de droite dans le même style qu’est le parti conservateur de Harper et qui mettrait rapidement la hâche dans les acquis des québécois et des québécoises. C’est un parti formé d’opportunistes et de “putes” qui ont quitté d’autres partis á des moments difficiles, qui ont quitté des navires en difficulté comme des rats au lieu de se battre et d’affronter les tempêtes. Veut-on être gouverné par ça?
      Non! Julie Snyder et les autres appuient le meilleur parti et la meilleure équipe qui soit et dont le
      chef se trouve á être une femme extraordinaire, compétente, expérimentée, sincère, passionnée et qui a une vision claire pour les québécois et les québécoises, pour affirmer notre identité, pour sauver notre langue, pour partager entre tous les profits de notre économie et ainsi nous entraider et nous enrichir.
      Avec notre coeur et par stratégie nous devons lui offrir la majorité pour nous réaliser!
      R. Boisvert

    • @ footfootfoot
      «A-t-on investi dans l’amphithéâtre pour des votes ou pour la valeur du projet?
      On est justement tanné de voir les politiciens s’attendre à des retours d’ascenseur.
      On est aussi tannée des guidounes du pouvoir.»

      Bien d’accord.

      Je trouve qu’une partie de cette campagne est plutôt désolante. Ce n’est pas pour rien que je vais voter QS. Moi je veux que certaines choses changent. Pas qu’on change mon dollar pour quatre vingt-cinq sous…

      Remarquez, Julie n’est pas PKP. Je ne connais pas le couple suffisamment pour savoir s’ils votent pareil. Et puis, comme vous l’avez dit, les vrais raisons de cette accolade restent un mystère (pour le moment).

    • Vous pouvez être certains que Julie Snyder essaie simplement de se garantir l’accès aux personnes de pouvoir une fois les Libéraux défait le 4 septembre – solidarité féminine? Non mais vous rêvez..

    • Malheureusement, il y a plusieurs formes de prostitution et c’est le plus vieux métier du monde

    • Les mysogines sont déchaînés…..Ils ne peuvent pas comprendre que Julie Snyder est tout à fait capable de penser par elle-même et d’avoir des convictions politiques. De plus, c’est une femme qui se montre solidaire envers une autre. Qu’est-ce qu’il y a de mal à cela?
      Les machos qui n’ont que le hockey comme pensée politique auraient tout intérêt à évoluer quelque peu et constater que tous, hommes comme femmes, ont droit d’exprimer leurs opinions sans subir les insultes grossières de chambre de hockey.

    • eh misère!

      On part en campagne électorale en disant que l’enjeu principal c’est de se débarasser de la collusion et de la corruption…Elle n’est même pas élue et déjà on lui fait de la façon…

      Comme quoi un vote pour la CAQ = un vote PQ = un vote PLQ et ainsi de suite.

      Aucun de ces zouins zouins ne mérite le mien!

    • «En d’autres mots, un geste délibéré dans le but de se faire des amis au PQ afin de bloquer le projet d’achat d’Astral par Bell.»

      Ce n’est pas le CRTC (fédéral) qui doit donner son accord?

      Mais bon, plus ça change, plus c’est pareil… À mon premier cours en Sciences politiques, mon prof disait que les politiciens nétaient là que pour servir leurs intérêts égoïstes… et il avait bien raison. Je te gratte le dos, tu me grattes le dos!!!

      Disons qu’il y a autant de «langue brune» que de «langue de bois». J’ai hâte au 5 septembre pour voir qui va serrer la main de qui.

      E. T.

    • Vous commettez deux gros impairs.

      Un, quelle mysoginie de votre part alors que vous suggérez que la conjointe devrait voter comme son mari et qu’elle n’est pas une personne indépendante.

      Deux, si on obtient une aide financière du gouvernement (je croyais que ça allait au mérite) le bénéficiaire devrait retourner l’ascenseur

    • Vous allez nous faire pleurer M. Lavoie.

    • Voilà M.Lavoie vous venez de trouver le mystère Québec…les citoyens de Québec vont voter CAQ ce qui fera passer le P.Q.au Québec… ont crache sur les libéraux qui ont si bien gâté la ville???pour se retouver avec le P.Q. et bien c’est ce qu’on appelle se tirer dans le pied….gens de Québec bonne chance dans l’opposition pour 4 ans avec le P.Q. ont à cracher sur les conservateurs qui ont donné beaucoup au 400 eme de Québec et maintenant on crache sur les libéraux….gênant pas a peu près!! Ont mérite juste de souffrir ça va nous faire du bien.

    • Peu importe quel est le sens de cette accolade… il est certain que ceci n’était pas dénué d’intérêt.

      Charest prétend ce matin que seuls le PQ ou le PLQ peuvent être élus alors que la CAQ devance le PLQ dans tous les sondages récents… quel monstre de malhonnêteté et de démagogie pour affirmer une telle bassesse! C’est vraiment nous prendre pour des imbéciles, une 100e fois de plus!

      Summum de la fourberie et des réflexons faciles sans argumentation digne de ce nom: M. Pratte qui ce matin suggère aux électeurs de voter PLQ pour “garder la stabilité”…. quel culot! La famille Desmarais pourra songer à verser une augmentation à M. Pratte pour zèle journalistique!

      Bonne réflexion à tous les indécis : accepterons-nous de continuer à se faire rouler, et le mot est faible (pour ne pas employer un autre verbe qui commence par F), par le PLQ encore 4 ans? Poser la question c’est y répondre!

      M Landry

    • Lire les commentaires est hilarant: tout le monde y va de ses préjugés, de son imagination et de ses convictions. L’imaginaire ici est fascinant, il démontre à quel point on veut voir ce qu’on veut bien voir ou comprendre ce qu’on veut surtout comprendre. Et si Julie n’avait en tête, tout comme les soeurs Rozon et Denise Filiatrault, la simple célébration d’une première: une femme comme PM?

    • La seule chose qui me rassure dans les conséquences de cette accolade de Snyder à Marois c’est l’inébranlable intégrité de cette dernière, à ce niveau du moins, intégrité qui fait que Snyder aura encore l’air fou. Ce qui ne m’amènera pas à voter PQ, remarquez.

    • La grande ironie. Charest frustré de savoir qu’une envellope brune ne lui reviendra pas? Etre frustré de ce fait témoigne d’une inconscience, et de l’idéee qu’il se fait du pouvoir et de la responsabilité qui vient avec gérer un gouvernement.

      Pour Julie Snyder. Aucun doute que Mme Snyder serait heureusement de voir enfi une PM au Quebec. Aucun doute que PKP est content de savoir qu’un canal de communication est ouvert sans qu’il se mouille lui-meme. En meme temps, je pense que Mme Maltais a tout fait que ca cet amphitheatre voit le jour.

    • Si Jean Charest n’était pas au courant des très forts penchants séparatistes de Julie Snyder et Pierre-Karl Péladeau, il est en retard dans les nouvelles!

      Il reste que Charest a donné 200 millions pour l’amphithéâtre de Québec, somme dont Péladeau va largement profiter. Péladeau aurait pu se garder une petite gêne…Je n’ai jamais vu une telle bassesse. C’est vraiment piler sur un gars qui est déjà à terre!

      En passant monsieur Lavoie, avez vous vu que les sondages donnent la souveraineté à 28%…C’est bien pour dire, plus Pauline monte et plus la souveraineté baisse!

    • Fascinante? Vous nous prenez tous pour des enfants d’école, mon cher Mesieur!

    • Cette accolade me rapelle les accolades de Gilles avec Pauline et vice versa, de Mme Lapointe..Beaudoin…..De Grand papa Bernard même. Prosaiquement…”Celui qui a faim va vers le serveur de sandwichs pas de croutes….dixit le traiteur ” ou comme disait si élégamment @MADDOG ” Nihil nove sub sole ”

    • «un geste délibéré dans le but de se faire des amis au PQ afin de bloquer le projet d’achat d’Astral par Bell»

      M. Lavoie semble oublier que cette décision se décidera à Ottawa. Ce n’est pas de la compétence du Québec.

      C’est assez paradoxal de voir l’épouse du grand patron de Quebécor qui s’est fait conspué et démonisé par de nombreux artistes, les syndicats et de nombreux péquistes lors du lock-out avec les employés…elle votera du même bord que Radio-Canada soit l’ennmi juré de Quebecor… Trop drôle!

    • Bonjour monsieur Lavoie,

      Bien là je dis: “Prends-en plein la “gueule” mon Jean”. A force de jouer et de « coucher » avec le « Diable », tu finis par te brûler.

      Après le scandale de l’Amphithéâtre de Québec initié par Agnès « Démocrate » Maltais, soutenu par Pauline « Casserole » Marois, et qui a engendré le « schisme » chez les « caribous » du PQ, ne perdons pas de vue ceci :

      Jean Charest, loin de combattre ce projet de loi « ignoble » de Maltais, a au contraire tout fait pour que ce projet passe. Et pourtant, son propre ministre des affaires municipales avait manifesté de fortes réserves quant à l’aspect légal et moral de ce projet.

      Mais « Ti-Jean », plutôt que de prendre un temps de réflexion, déclarait qu’il utiliserait une « astuce administrative » pour s’assurer que le projet passe. Et ce, en utilisant sa majorité à l’Assemblée nationale s’il le fallait.

      Seul Amir Khadir a dénoncé bruyamment et courageusement cette « passe » antidémocratique.

      Et voilà que « James », malgré ses manœuvres dignes de « rats d’égoûts », va tout perdre : Et les votes des électeurs de la grande région de Québec et le « friendship business » de Québécor-Péladeau.

      « ATTABOY ».

      Et permettez-moi de vous dire que vous êtes poli quand vous écrivez : « Elle est vraiment fascinante, cette campagne électorale ».

      Personnellement, plus cette campagne arrive à son terme, plus il y a des odeurs « d’œufs pourris » qui se dégagent.

      Ce genre d’accolade de Julie Snyder en dit plus long qu’un livre ouvert.

      D’abord, son geste ressemble plus à une « étreinte » qu’une « accolade », signifiant par là une affection plus intense.

      Puis, considérant la notoriété « unique » de son époux au Québec, un peu de réserve aurait été de mise de la part de Snyder. Elle ne pouvait ignorer l’impact médiatique de son geste; elle vit parmi le monde médiatique. En fait, elle est une créature médiatique.

      En terminant, pardonnez mon commentaire plus acide que d’habitude. Le projet de loi sur l’Amphithéâtre de Québec et la manière qu’il a été « enfoncé » dans la gorge des contribuables québécois, … je ne l’ai pas encore digéré.

      Que ca pue, mais que ca pue un(e) politicien(ne) et toutes ces «sangsues » qui leur collent après.

      Mais il y a peut-être un aspect positif. Lequel?

      Nous savons maintenant que PQ ou PLQ, ce sera du pareil au même.

      … et bonne journée tout de même …

    • Monsieur Lavoie,
      Je ne sais pas pourqoi les libéraux seraient frustrés de cette accolade; madame Marois n’aurait-elle pas appuyé, approuvé les 200 millions $ du projet de l’amphithéatre? Si ma mémoire est bonne, je suis restée avec l’impression que c’était elle qui avait pondu ce projet d’amphithéatre. Charest n’a même pas été obligé de défendre son projet.
      J’abonde aussi dans le même sens que Gilles Pelletier sur le fait que Jean Charest ne cherche pas à être réélu.
      En plus, il a récolté des enveloppes brunes de 75 000 $ durant une dizaine d’années!

    • Macaque,pour ton information les libéraux et les caquistes ne sont pas des colons!!!! Nous on
      a pas besoin de se faire décoloniser,occupe-toi de ta gang de séparatiste ,dis leur de sortir un peu
      de visiter le Canada,quel beau pays!!!!!

    • Peut-etre qu’il y a des gens qui ne sont pas achetables. Les gens de Quebec par exemple. Vont voter CAQ apres tout, alors que les pequistes s’entre-dechiraient pour etre fins avec eux. Note au prochain gouvernement non-CAQ: ne pas trop s’en faire pour QuebecVillage et ses radios poubelles…

      Ciao

    • les quêteux suivent le $$$$ mais des fois un cigare n’est qu’ un cigare (Freud), j’imagine que MMe Snyder a rencontré mme Marois plus d,une fois dans sa vie et sont amies , le Québec est en train de virer fou

    • Julie Snyder….wow tout un appui aux PQ
      Les zartisses, wow tout un appui au PQ

      le PQ est appuyé par les carrés rouges, les artisses met Loco Locass. Wow.

      On bâtit un Québec fort avec ça.

      Je voterai LIBÉRAL.

    • …Maudit que Harper est pas dans ma peau!

      (Les subventions aux séparatistes de Radio-Canada en prendraient toute une débarque…)

    • Après avoir vu tout cela, Il ne reste que Régis Labeaume aille donner l’accolade à Marois..

    • Sans le PQ, Pier-Karl Peladeau serait devenu qu’un simple camelot. Quebecor et le journal de Montréal auraient été des joueurs marginaux dans l’univers médiatique. L’acquisition de Vidéotron a tout changé en devenant la principale source de revenus de cette entreprise.

      C’est pourquoi, Julie Snyder est reconnaissante envers le PQ pour avoir aidé son mari à se graisser la patte avec l’argent des épargnants de la Caisse de dépôt et de placement. Duquel le PQ changea le mandat pour que la caisse obtienne une part plus importante dans l’actionnariat d’une entreprise qui a un marché limité et qui refuse de voir une concurrence s’établir en permanence sur son terrain de jeux accordé sous une barrière protectionniste.

      La jouissance du monopole est fini et vive Bell!

    • Manque de jugement, comme dans le choix de ses émissions, mais quand on est milliardaire …

    • Il n’y a rien là d’étonnant. En général les hommes d’affaire tout comme les firmes d’ingénieurs ne mettent pas tous leurs oeufs dans le même panier.
      Quand j’étais jeune derrière chez moi deux frères possédaient une entreprise. Un était associé à l’Union nationale et l’autre aux Libéraux. Comme ça quel que soit le gouvernement, ils étaient assurés de rafler des contrats.
      Les étiquettes ont changées , mais le principe reste le même.

    • Un jour Charles de Gaulle rend visite à un Lycée français pour une cause quelconque. Se présentant au milieu de l’amphitéâtre il constate que tous les étudiants et étudiantes gardent les mains dans le dos pour ne pas avoir à lui serrer la sienne*. Ceci pour protester contre un truc dont je ne me souviens plus exactement.

      Est-il préférable d’agir selon ses convictions personnelles comme ces lycéens français plutôt que de se soumettre à un décorum préétabli comme l’a fait Julie Snyder?

      Yvon Turcotte

      __________
      *Alain Peyrefitte, “Le mal français” aux éditions Plon 1976.

    • Non seulement l’appui de Madame Snyder au PQ m’apparaît déplacé, cet appui soulève une problématique encore plus grave, et d’intérêt public.

      Selon le site lesAffaires.com, Pierre-Karl Péladeau a contribué le montant maximal à la caisse du PQ durant le dernier mandat. Son entreprise (voire, son empire) médiatique est étroitement associée à Léger Marketing, une firme aux allégeances souverainistes notoires. Même un journal radical de gauche comme l’Aut’ Journal dénonce les liens discutables entre le PQ et l’entreprise Québécor, notamment la politisation de la Caisse de dépôt à l’époque du dernier gouvernement péquiste, qui avait servi les intérêts de Québécor et l’acquisition de Vidéotron, diminuant drastiquement la concurrence dans le paysage médiatique du Québec.

      Souvenez-vous de la bisbille récente au PQ, alors que Curzi et autres avaient quitté le navire suite à ce que Marois impose la ligne de parti. Le PQ défendait alors l’acquisition de droits par Québécor sur le nouveau colisée de Québec, sans appel d’offres. Agnès Maltais s’était auparavant attirée des foudres pour avoir osé parler d’une réalité pourtant évidente à propos de cet allié des péquistes: l’emprise exagérée de Québécor sur les médias au Québec.

      Cette situation est fort problématique. Et je ne parle pas seulement des contradictions ridicules et incohérentes que cette association implique – i.e. un PDG et propriétaire d’entreprise quasi-monopolistique, qui a probablement battu des records pour la longévité du lock-out de ses employés, et qui appuie avec son épouse un parti dont les “leaders” portent le carré rouge à l’Assemblée nationale, avec une chef, Pauline Marois, qui est descendue dans la rue avec ses casseroles pour s’associer aux militants syndicalistes les plus radicaux et dépravés!

      Cette situation est problématique parce que Québécor exerce un contrôle exagéré sur l’information au Québec (engouffrant des commentateurs comme Mario Dumont dans son équipe), tout en ne dévoilant pas ouvertement ses allégeances péquistes et séparatistes. Ce manque flagrant de transparence est profondément irrespectueux, et il est impossible de départager ce qui, du contenu diffusé par TVA, LCN, le Journal de Montréal, etc., relève d’un véritable travail journalistique, et ce qui constitue de la propagande pour promouvoir l’arrivée au pouvoir d’un parti allié, le PQ.

      C’est problématique, car les citoyens francophones n’ont pas vraiment d’alternative. Il y a La Presse/Le Soleil, certes, dont l’entreprise a fait preuve d’une transparence exemplaire encore aujourd’hui via la plume d’André Pratte. Mais la télévision privée est monopolisée par un seul joueur, Québécor, qui a l’audace déplacée de lancer une campagne de discrédit contre Bell Média (”Dites non à Bell”) en évoquant la convergence médiatique que l’acquisition d’Astral par Bell entraînerait!! Il faut vraiment prendre le public pour des valises sous-scolarisées, et ça en dit long sur l’opinion que des gens chez Québécor (et au PQ) se font de la population québécoise et de la capacité du public à faire la part des choses.

      Des experts, universitaires, économistes, le Conseil du Patronat du Québec; un grand nombre d’acteurs admettent que l’élection du PQ causerait un tort considérable au Québec sur le plan économique. Les investisseurs seront nombreux à redouter l’instabilité d’un gouvernement péquiste, de leur propre avis. Mais pourtant, Québécor appuie en catimini l’élection du PQ, la femme du PDG allant ouvertement appuyer Marois aux côtés d’artistes arborant fièrement le carré rouge. Quel est le but d’un tel appui? Est-ce que Québécor gagne à entretenir la pauvreté au Québec? Font-ils le calcul qu’un Québec qui cultive l’ignorance, qui se coupe du reste du monde, et qui nuit à ses entreprises sera plus facile à manipuler, et à dominer? C’est ce genre de questions qu’alimente directement l’ambiguité de Québécor à propos de ses allégeances politiques.

      N’encourageons pas ce genre de liens malsains le 4 septembre.

    • Ne cherchez point de mauvaises intentions de Mme Péladeau…

      Julie aurait demandée à Pauline d’être du panel des « pitounes » pour ouvrir les valises, à son émission Le banquier… LOL

      Pau Pau est prête à toutes pour avoir sa majorité …

      Julie est ratoureuse en vlimeux …

      Frank

      *

    • @coeurdelionne

      Si on est rendu à voter pour une femme parce qu’on est une femme, c’est désolant. Votons pour ses idées, pour ses convictions, pas parce qu’elle est ne femme.
      Que diriez-vous si des gens se mettaient à dire: ne votons pas pour une femme, elle ne sera pas assez forte. pour tenir tête aux hommes.
      Excluons le sexime du débat svp. Votons pour Mme Marois si on partage ses idées.

    • QUAND LES POLITICIENS COURTISENT LES PERSONNES ÂGÉES

      Au cours de la dernière semaine du mois d’août, un député Libéral sortant s’est présenté dans un CHSLD de Québec pour faire mousser sa candidature. Il a été le seul à se montrer comme candidat pour cette campagne électorale. Dans ce centre, la plupart des personnes sont pour le moins inaptes à exercer leur droit de vote. Certains bénéficiaires ont mentionné au Député qu’ils ne suivaient pas la campagne en cours et qu’ils ne sauraient pour qui voter. On a décidé de les faire voter quand même cette journée de votation par anticipation. Des bénévoles demandaient à la personne pour qui elle voterait et celle-ci répondait qu’elle voterait pour le député qui s’était présenté en l’identifiant par son physique. Quand les bénévoles ne pouvaient obtenir une réponse du patient, ceux-ci votaient à leur place pour la CAQ. Les bénévoles ont eu beaucoup de plaisir à ne pas voter pour le candidat Libéral qui s’était présenté bien bassement, comme pour obtenir son bol de riz. Les citoyens n’ont plus envie d’envoyer ce genre de personnages pour les représenter au Gouvernement et il serait temps que ces politiciens ignobles finissent par s’en apercevoir et à cesser de prendre les citoyens pour des valises.
      Gilles Pelletier, Québec

    • ” Me, I and Myself “le premier article du ” Je me souviens ” !!!

      Bonne chance à ceux qui veulent en faire un pays…

      Pour faire un pays il faut d’abord se serrer les coudes et être tissés serrés.

    • Donnes à manger à un cochon et il va venir scier sur ton perron !!!

    • Ça n’a jamais été un secret que Péladeau et Snyder avaient un fort penchant pour le souverainisme, ou du moins qu’ils préféraient le bleu au rouge.

      Pourquoi cette montée aux barricades et tout cet étonnement?

    • Pourquoi voir des intentions politiques partout.
      Ce midi, j’ai marché sur le trottoir du coté droit de la rue. Je suis un droitiste ?
      Julie Snyder était une femme indépendante avant de rencontrer PKP ou Mr Laporte. Elle est capable d’avoir des convictions par elle-même.

    • Peut-être hors sujet mais. Pauline ne se serait pas planté hier au Métropolis en disant ”Je vais faire mettre Legault à genoux, mardi, au lendemain de l’élection”. Faudrait quand même pas que la future Première Ministre se trompe de journée pour aller voter. Un peu gênant.

    • Je n’aime pas Julie Snyder… Mais, est-ce que personne ici ne s’est dit un instant que PKP n’a rien à voir avec son geste. Pourquoi n’aurait-elle pas droit à ses propres convictions politiques ? Ou simplement, comme l’écrit “Charesdegauche”, ses propres amitiées ?

    • Les exaltés anti PQ voient des complots partout, ils sont même rendu à croire que puisque la femme de PKP à fait une accolade à madame Marois qu’il serait devenu séparatisssss lui un libertarien très très près des Réformistes d’Ottawa. D’autres sont prêts à déménager en Alberta malheureux que les plus riches d’ont ils ne font pas partis risques de payer plus d’impôts, dommage qu’ils n’aient pas suivis la campagne électorale ils auraient appris que la CAQ elle aussi taxera d’avantage les plus riches, en fait seuls les Libéraux ont préférés taxés les pauvres et la classe moyenne en créant la taxe santé et en augmentant massivement tous les frais qu’ils pouvaient. Un autre craint que le PQ oblige presque Garry Bettman et tous les joueurs de la LNH à parler français, qu’une élection du PQ chassera la LNH du Québec, jamais lu quelque chose d’aussi ridicule. Le PQ à été longtemps au pouvoir et il n’a jamais menacé ni ne menacera la LNH de quoi que ce soit.

    • Grâce au tip de Pauline, Julie a enfin trouvé un couturier potable, elle voulait la remercier en public.

    • En complément à mon précédent message. Voici ce à quoi je m’attendrais de la part du PDG et de la direction de Québécor.

      1) Que, via un éditorial disponible au grand public, le PDG explique si, et pourquoi il croit que l’élection du PQ est un choix pertinent lors de l’élection du 4 septembre, par exemple en expliquant en quoi un référendum servirait les intérêts des Québécois. (Autrement dit, expliquer clairement les motifs justifiant cette allégeance, tout comme La Presse l’a fait ce matin dans son éditorial, de façon transparente, responsable, et détaillée.)

      2) Que l’entreprise explique clairement où se situe, chez Québécor média, la ligne de démarcation entre d’une part les outils qui servent à véhiculer les préférences politiques de la direction, et ceux qui sont laissés à la liberté du corps journalistique (s’il y en a). (Encore une fois, La Presse a été extrêmement claire à ce sujet dans son éditorial de ce matin.)

      Autrement, je pense que Québécor devrait officiellement se rétracter. Par exemple, en ouvrant son téléjournal avec un message clair affirmant que l’entreprise se dissocie du Parti Québécois, et que la direction désapprouve la sortie de Mme Snyder hier.

      J’espère aussi que la direction de Québécor ne s’étonnera pas du fait que des citoyens comme moi, qui n’ont a priori rien son leur entreprise ni contre son succès, puissent s’insurger d’une association avec un parti diviseur pour le Québec comme le PQ. Quand on décide d’appuyer (sans expliquer pourquoi) un parti comme le PQ, qui a pour idée principale de séparer le Québec du Canada, et de plonger ainsi une population entière dans l’incertitude économique et la division, il faut au minimum en assumer les conséquences.

    • @macaque

      On ressent dans vos propos toute la hargne d’un caribou en période de rut qui n’arrive pas à monter une femelle.

    • @ nickat
      «Macaque,pour ton information les libéraux et les caquistes ne sont pas des colons!!!! Nous on
      a pas besoin de se faire décoloniser,occupe-toi de ta gang de séparatiste ,dis leur de sortir un peu
      de visiter le Canada,quel beau pays!!!!!»

      What? I don’t speak spanish. Speak white!

    • Bonjour,

      Bien sûr, qui s’assemble se ressemble ! Souvenons nous de Télé Métropole et lors de la grève du Montréal Matin, Feu Pierre Péladeau qui fonda le Journal de Mourial. Ce journal infâme et jaune à souhait monta son lectorat d’une façon rapide, plutôt instantané en s’affichant nationaliste. Une femme toute NUE à la page 7 » sept » et le Ti Poil national la page précédente, soit la page 6 « six ». Une femme toute nue pour faire accrocher les regards sur Ti Poil qui pourtant, n’était jamais à poil.

      Et cela continue. La clientèle de TVA, du Journal de Mourial et de Kwébec sont de la même engeance que la trâlée de péquistes qui caburent à Star Académie et Occupation Double. Tous ces nationalistes mangent aux mêmes râteliers du jaunisme racoleur de Québécor Marketing think, think, think……..Et ça veut faire UN PAYS AVEC TOUT ÇA………

      En conclusion, voilà pourquoi les cotes d’écoute sont si élevées au Québec pour les bulletins de nouvelles de TVA et aussi anciennement Ti Cul S…… Tout simplement parce que ces deux chaînes de télévision donnaient à chaque bulletin de nouvelles les résultats de Loto Québec et de tous ces gratteux qu’affectionnent particulièrement la gang de péquistes. N’oublions jamais que les seuls péquistes qui sont devenus millionnaires comme les LAVIGUEUR le furent grâce à la Loto Québec. Car les millionnaires devenus ne sont jamais des péquistes mais des Canadiens habitant la province de Québec……. Bravo à Madame Julie Snyder ainsi qu’à la Dame de Béton. Car si les péquistes sont élus, ils vont n’avoir du Pain pis des Jeux, soit une équipe de hockey à LA PLACE D’UN QUÉBEC SOUVERAIN DANS LA SEMAINE DES QUATRE JEUDIS……..Soit infiniment plus de chances d’être gagnant avec les billets de Loto, une équipe de hockey et le gratteux quotidien…… Et les péquistes feront la file dans les dépanneurs ouverts TOUÉ SOUÈRES jusqu’à 11 heures. Aie le péquiste ! Un p’tit Journal de Mourial pis un gratteux avec ça……. Avec plaisir, John Bull.

    • Julie Snyder est une indépendantiste de longue date. Mais elle n’a jamais eu besoin de ses opinions politiques pour réussir sa carrière extraordinaire. On peut dire que Julie Snyder s’est bâtie elle-même à partir du bas de l’échelle…… à Radio-Canada.

      Son accolade à Pauline Marois n’est rien d’autre qu’une rencontre de deux personnes qui ne se sont pas vues depuis longtemps et qui s’admirent réciproquement en partageant les mêmes idéaux pour le Québec.

      De toute façon, les trois partis principaux sont d’accord pour la construction et une subvention de $200 millions pour un nouvel aréna à Québec.

      L.Boivin, Longueuil

    • Vous semblez oublier cher monsieur, tout comme bien des libéraux de la région de la capitale, que madame Marois a payé très cher son appui au projet d’un nouvel amphithéâtre à Québec. Peu m’importe la conviction profonde qui motive madame Snyder. Tout comme bien d’autres artistes avant elle, elle a amplement le droit d’afficher ses préférences et je ne suis vraiment pas convaincu qu’elle le fait au nom de son mari. Reconnaissons au moins qu’elle est plus brillante que ça. En terminant, je ne crois pas que votre billet de ce matin soit très édifiant venant d’un journaliste chevronné comme vous. Vous auriez quand même pu trouver mieux comme angle d’entrée. Il y avait franchement mieux à dire sur la communion péquiste d’hier. Bref, à l’avenir, je m’attends à mieux de votre part.

    • Voyons de tout temps Julie Snyder a toujours été souverainiste, tant qu’à son époux difficile à dire mais son beau-père Pierre Péladeau lui aussi était souverainiste et ne se cachait pas pour le dire.

    • @moi itou
      Mme Marois a donné une retraite à vie de 80,000$ par année à son cher mari qui fut un tr`s mauvais gestionnaire en passant.
      Les gens d’affaires suivent habituellement l’odeur de l’argent. Actuellement, comme on nous martelle jour après jour que c’est le PQ qui sera le futur gouvernement du Québec, les: Robert Lepage, Québecor et Julie Snyder (par loyauté envers son conjoint) se collent à ceux vers qui ils tendront la main dans les mois et les années à venir.
      Malheureusement ou pas, en affaire y a pas d’amis et l’argent n’a pas d’odeur qu’elle vienne d’un parti rouge ou d’un parti bleu. C’est comme ça depuis toujours. Celui qui est le héros du jour deviendra probablement un zéro demain. On dira de lui que c’est un has been.
      J’espère quand même que les sondages se trompent et que les libéraux puissent gagner mardi 4 septembre les élections pour ne pas nous diviser par une option qui pourrait nous diviser et qui nuirait à l’économie.

    • PKP est un ancien marxiste-léniniste qui déteste les souverainistes. Un vrai mêlé. Cependant, Snyder a toujours été souverainiste. Ce n’est pas une grande nouvelle de la voir aux côtés de Marois, sinon que l’on va assister au couronnement de la première femme à la tête d’un gouvernement au Québec… Les temps changent…

    • On reproches aux élus de faire des retours d’ascenseurs aux contributeurs.

      Mais vous reprochés aux contribués de ne pas faire de retour d’ascenseur aux élus ?

    • Lorsque P-K Péladeau a assisté avec Mme Snyder au funérailles de Pierre Falardeau, il me semblait qu’ils assistaient à des funérailles d’un proche …En plus, le père Péladeau était un séparatiste avoué!

      Donc, l’accolade de Snyder est tout à fait normale!

    • quel désatre pour le quebec avoir un gouvernement péquiste le 5 septembre
      la marois une vrai gaffeuse
      pauvre québec
      la madame casserolle et carré rouge
      elle change d’idées comme moi de bobette .tous les jours.
      si jamais marois est élu ,il va falloir penser déménagé en ontario …hull -ottawa au plus vite
      et je suis pure francophone

    • @antoninlp
      non ,mais ça ne va pas,tva avec martineau,dumont la pierre etc….est un poste indépendantiste
      et l’emprise médiatique de gesca,vous n’eb parlez pas?on voit la paille dans l’oeil du voisin……………….etc….,#’est problématique, car les citoyens francophones n’ont pas vraiment d’alternative. Il y a La Presse/Le Soleil, certes, dont l’entreprise a fait preuve d’une transparence exemplaire encore aujourd’hui via la plume d’André Pratte. #non mais cç ne tourne pâs rond….

    • @john boules
      attention john le stress n’est pas bon pour la santé,2 -3 bonnes respirations par le nez,tu verras ça va aller mieux….

    • @gl000001

      31 août 2012
      14h49

      H*, quand on parle de séparatistes sourds muets et aveugles…Vous en êtes le parfait exemple!

    • non mais les fédéralistes,vous êtes déchainés……hi!hi!hi!

    • @macaque
      Je pense que tu es fatigué. Quand tu parles du British empire, et bien Dieu merci le Créateur a permis à James Wolfe de venir à Québec et de nettoyer la place. Si tu connais bien ton histoire du monde et j’en doute beaucoup (les pkisses ne connaissent que très peu l’histoire du monde limités qu’ils sont à leur petite république bananière) alors je continue, si tu connais bien l’histoire du monde, nomme-moi trois anciennes colonies du British Empire devenues des pays très viables? Tu l’ignores? Alors moi je te nomme le Canada, la Nouvelle Zélande et l’Australie. Maintenant, nomme-moi trois anciennes colonies de la France qui sont devenues des pays respectables et économiquement viables? Tu l’ignores? Moi aussi. En fait, James Wolfe a permi à ce territoire de grandir. Si la France était restée ici, nous ressemblerions à une sorte d’Haiti du nord ou à quelque chose du genre, un pays dépourvu de ses richesses au détriment de la maman France. Alors Macaque, on retourne à l’école? Quant à Popo, la meilleure chose qui pourrait arriver c’est qu’elle devienne minoritaire et que Harper la courcircuite avec un référendum commandé par le fédéral avec la question simple: voulez-vous Oui ou Non, continuer de faire partie de la fédération canadienne? Popo travaillerait pour le camp du Non avec Larose, Khadir, Duceppe, tous portant sur eux un Tshirt du Che. Collection de vaut rien de type Kébékistan.

    • Bonjour,

      Certains prétendent qu’au Québec on passera du mode souverainisme/fédéralisme au mode gauche/droite.

      Je suis plutôt porté à croire qu’on passera bientôt au mode féminisme/masculinisme.

      Note : quand j’écris « masculinisme » , le correcteur intégré de cyberpresse m’indique qu’il y a faute… en somme que le mot masculinisme n’existe pas… Aille les ‘tits gars, on est en retard sur les femmes! Le temps est peut-être venu de cesser d’être des décrocheurs scolaires.

      Daniel Verret (Nadagami)

    • @ AntoninLP

      Après avoir lu vos 2 commentaires ( «31 août 2012 14h09» et «31 août 2012 15h34»), qui reflètent une grande lucidité et un excellent esprit d’analyse, je suis en train de me demander si je ne devrais pas faire annuler mon forfait de service avec Vidéotron.

      Comme les 200 à 250 $ par mois que Vidéotron fait avec nous servent à engraisser le jet set séparatiste de Quebecor et de la famille Péladeau-Snyder, pourquoi continuerais-je à encourager cette entreprise ?

      Et en plus, ma femme me dit que le cellulaire high tech que Vidéotron lui a fourni ne vaut pas de la m…, et que les préposés au service à la clientèle de Vidéotron trouvent toutes les astuces possibles pour ne pas lui fournir un modèle de remplacement.

      Je crois que je vais me remettre à faire affaire avec Bell…

    • Plein de renégats. Et pour Julie Snyder, intérêt corporatif avant n’importe quoi d’autre, bien rodée par son tendre conjoint.

    • Le PQ va être en dette au lendemain de l’élection avec les artistes et la colonie artistique au complet, raison de plus pour voter CAQ, qui doivent rien a personne eux autres.

      Juste vous rappeler que Harper a couper 115 millions du budget de Radio Canada, et malgré ça Rad Can va nous proposer une pluie de nouveautés.

      http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/hugo-dumas/201208/29/01-4569112-pluie-de-nouveautes-sur-radio-canada.php

      Wow, pas pire pour un institution public qui vient de se faire couper son budget…ca prouve une chose, y’as encore beaucoup de gras a couper au gouvernement, particulièrement au gouvernement du Kébek.

    • @bernie60

      Cher bernie60,

      Sincèrement, votre propos m’apparaît parfaitement incohérent, et permettez-moi de douter à sa lecture de votre compréhension des enjeux soulevés sur ce blogue. De plus, j’admets que la patience n’est pas une de mes qualités, aussi ce sera la première et la dernière fois que je perdrai le temps de répondre à vos missives – disons que je le fais par esprit de collégialité envers les autres commentateurs que vous avez maladroitement insultés.

      Les chroniqueurs mentionnés ont peut-être du temps d’antenne à TVA (tout comme certains chroniqueurs de La Presse expriment différents points de vue, pas toujours représentatifs de la ligne éditoriale). Le problème que j’ai soulevé, c’est le manque de transparence de la direction de Québécor, alors que les indices d’une proximité intéressée avec le PQ jonchent abondamment les lignes qui précèdent. Lorsque les allégeances demeurent à demi dévoilées, les suspicions sont justifiées. Les entreprises médiatiques disposent de multiples outils afin de promouvoir un agenda particulier, et leur efficacité est d’autant plus grande que des gens comme vous risquent peu de les détecter. En donnant l’heure juste, le public peut décider en connaissance de cause.

      Quant à “l’emprise médiatique de Gesca”, elle m’apparaît assez imaginaire. La portée de l’entreprise se limite à la presse écrite, et non pas aux télécommunications, à la télévision publique, la câblodistribution, l’Internet… et une future équipe de hockey pour agrémenter le tout. Contrairement à vous, je trouve Gesca bien seule de son côté, fort malheureusement pour l’accès du public à une information critique et émancipatrice, qui ne fait pas que répéter la pensée unique du monde des artistes. Surtout quand une certaine société d’état s’avère une pépinière de souverainistes, société qui diffuse en pleine campagne des reportages vibrants de profondeur sur une enquête de la SQ qui se serait arrêtée, comme ça, mais qu’on ne sache pas trop si c’est le cas, et sans que personne n’ait rien vu de particulier ou puisse confirmer quoi que ce soit, le tout sans grande utilité pour aider à la compréhension des affaires publiques.

      Quand à votre dernier propos incompréhensible, vous semblez référer à l’éditorial que je mentionnais. Que vous soyez d’accord ou non avec la position éditoriale de Gesca vis-à-vis l’élection du 4 septembre, il y a une chose que personne ne peut nier: c’est une position explicitée de façon totalement transparente. Il faudrait au moins lire de quoi il s’agit avant d’en parler.

      Aux autres, ne nous laissons pas distraire par la turpitude, et allons voter le 4 septembre.

    • M.Lavoie,
      Je suis quelque peu déçu que vous choisissiez une nouvelle style «loft story» qui risque de vous faire passer pour un misogyne, ce que, je suis convaincu, vous n’êtes pas !
      J’invite tous les dinosaures et ‘’dinosauresses’’ à lire l’excellent article de votre collègue Madame Petrowski concernant la possibilité que Madame Marois devienne la première femme PM du Québec !!
      En terminant, je souhaiterais rappeler qu’il y a des «accolades» plus indécentes et plus obscènes que d’autres et j’en veux pour preuve l’«accolade» (sic) d’André Pratte + Jean Charest dans son éditorial de ce matin !
      À vous faire lever le cœur !
      Robert Alarie
      P.S. Le plus pathétique, c’est qu’il tente subtilement de justifier sa «position» , ce qui revient à s’en «excuser» ….

    • Personnellement, Julie Snyder m’a toujours semblé se préocupé que d’elle-même, malgré ses talents évidents pour l’animation. Je pense pas que ce soit concerté avec son mari et encore avec l’empire. En clair, elle fait ce qu’elle veut…pour le meilleur ou pour le pire!

    • Tout le Québec, ou presque, “a vu hier soir Julie Snyder, la conjointe de Péladeau, aller faire l’accolade à Pauline Marois”. Mon premier réflexe en a été un d’inconfort. L’inconfort a cédé ensuite la place à la question “pourquoi”?

    • @bernie60 31 août 201217h10
      Faut pas trop en demander à notre ti-beu: c’est un vieux «boeuf de l’ouest» castré .
      Pas évident de relaxer quand tu as un anneau dans le nez, que tu es attaché après un piquet de clôture et que tu attends après du vieux foin sec d’Ottawa pour te nourrir……
      Héhéhéhéhé !

    • @pager “Maudit que Harper est pas dans ma peau!” Heureusement pour lui. Et heureusement pour nous, vous n’êtes pas dans la sienne.

    • Notre dame pis macaque zoufs de la pire espece .Ils ne commentent plus apres 17 hrs ils sont de retour dans leur chambre capitonné

      28% on pourrait se garder une petite gene pour ce qui est de la souveraineté lachez le weed

      Pas pour rien que Palin voulait mettre le vote a 16 ans ….on peut leur faire croire n importe quoi

    • AntoninLP

      tu perd en profondeur…ce que tu gagnes en longueur

      arfff dur dur dur d’être LiBerAll in thoses perticular days

    • Oh lord please have MERCY on me, i’m just a poor lonesome Jaune -ZE-Bull.

      Half of what I’m saying is meaningless and the other half doesn’t make sense at all…wouashhhh

    • lukos

      Pager est un ermite, couper des siens, grincheux sué bord et il échangerait volontier le fleuve pour les Rocheuses, alors ne pas déranger car il dededededede danse dans sa tête han han han han

    • Côte Nord

      ….sin commentario, tu no sabes en que tu metes, mais quarante milles de choses tranquille

      quelque part sur un Île te ferais grand bien…pale face…

      ..allez va et reviens nous and show us your brave face…

    • roumbec2

      History long judgement will soon get on your back…ya poor little thing

      now talk to me about the Independance day, fourth of july or the U.S of A

      “Give Ireland back to the Irish/John Lennon”

      apres la Globalisation a tout crin, surveille le retour a une échelle plus humaine…

      or le “think Small is Great” a l’opposée des Elvis Gratton:”Think Big S’tie”

    • @ eburdon1 :

      Vous êtes-vous inspiré des interventions en anglais de Pauline Marois pour rédiger vos cinq derniers commentaires ?

    • Bonjour,

      Les péquistes formant le Parti Québécois ont fait le choix astucieux de démontrer que dans ce parti de chicanier, c’est le choix du MOU qui prime. Les Purs et les quelques semblants de Durs qui sévissent sur ce blogue ne font que des sparages d’adolescents attardés tandis qu’avec la sulfureuse Dame de Béton, tranquillement et surtout pas vite, le Parti Québécois devient au grand jour l’incarnation de l’Union Nationale et de son affirmation nationale.

      En terminant, les péquistes ne s’en font pas avec cette accolade. C’est bien le dernier de leurs misérables soucis. Exit la pseudo souveraineté associative dans le semaine des quatre jeudis car de toute façon, il n’y a plus un maudit péquiste qui croit en cette baliverne surannée. La Dame de Béton sait bien que ses ouailles veulent simplement du Pain et des Jeux. Avec une équipe de hockey avec plein de fleurs de lys, 101 si possible. Et le tout dans les pages de sport du Journal de Montréal et de Québec qui couvrent entièrement le Québec des régions. Tout ça chez le Dédé, chez le Dédépanneur ouvert toué souères jusqu’à 11 heures……. Heureux les péquistes, ils iront direct aux Cieux. Avec plaisir, John Bull.

    • Les Nordiques sont partis de Québec parce que le marché est trop petit et que l’équipe n’était pas rentable.

      Ils auront beau construire le plus bel amphithéâtre au monde, l’équipe ne sera pas plus rentable avec le prix qu’ils demanderaient pour les billets. Même elle risque de l’être moins avec les salaires de fous que les hockeyeurs, la plupart sans talent, reçoivent.

      La ville de Québec avec au max 400 000 habitants veut avoir tout ce que Montréal (3 millions d’habitants) a, plus le scalp de Montréal en prime. Et comme d’habitude le gouvernement provincial fait leur quatre volontés.

      Ce projet est une niaiserie de A à Z. Qui va coûter une fortune à tous les Québécois pas juste ceux de Stadaconé. Ça va être leur stade olympique.

      Quand j’ai vu ladite accolade j’ai pensé : PKP envoie sa blonde faire des guilis au prochain gouvernement. C’est tellement transparent.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2011
    D L Ma Me J V S
        fév »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité