Gilbert Lavoie

Gilbert Lavoie - Auteur
  • Gilbert Lavoie

    Chroniqueur au SOLEIL, Gilbert Lavoie est également publié dans les pages du quotidien Le Droit d’Ottawa, dont il a été le rédacteur en chef avant d’occuper la même fonction au SOLEIL de 1994 à 2001.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 9 juillet 2012 | Mise en ligne à 8h44 | Commenter Commentaires (68)

    Question…

    Campagne électorale oblige, François Legault est devenu un utilisateur de la plateforme de microblogues Twitter.

    M. Legault a publié plusieurs messages sur son compte en fin de semaine, et il a même engagé un débat avec la présidente de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), Martine Desjardins.

    La PRESSE nous apprend que samedi, il a durement attaqué ses adversaires et a laissé entendre qu’il ne restait plus un seul individu digne de confiance au Parti libéral du Québec (PLQ).

    Le PLQ a rétorqué et l’a accusé d’avoir dépassé les bornes. «Vos mots sont inacceptables. [...] Vous êtes rendu à une accusation criminelle grave», a répliqué Michel Rochette.

    Ma question est la suivante: comme vous êtes tous des participants à mon blogue, cela signifie que vous êtes actifs sur les réseaux sociaux. Est-ce que l’utilisation de ces réseaux, comme veut le faire François Legault, aura une influence sur vous d’ici les élections?

    Ou est-ce une perte de temps de la part des politiciens?

    Tags: , , ,


    • Lors de la dernière campagne fédérale Twitter m’as permis de mieux connaître les personnes qui ont la face affiché partout dans mon quartier. Quand tu connais les positions politique du candidat la décision est plus facile de savoir qui est un poteau, qui ne représente pas mes intérets et qui est un excellent candidat qui vas bien représenter mes valeurs.

      Pour ce qui est des comptes de chefs de partis j’ai toujours un peu de difficulté avec les comptes corporatistes, où les idées sont revues par des spécialistes en communications et où le naturel disparait autant que dans n’importe quel autre média.

    • Heu… non!

      Pas de Facebook
      (sinon pour suivre à distance la vie de mes rejetons)
      et surtout pas de Twitter!!

      Si un parti politique veut mon attention,
      il doit publier une plateforme électorale
      qui adresse les grands enjeux électoraux.

    • J’ai toujours de la misère à voir Denis Coderre ou autre politicien twitter à qui mieux mieux. Que François Legault découvre les nouveaux médias sociaux, cela va de soi mais s’il twitte aussi souvent que certains politiciens ou journalistes, je me poserai de sérieuses questions sur son engagement politique.
      Quand on passe plus de temps à jouer des pouces qu’à travailler sur le terrain, je me dis que les idées ou le programme de certain parti sont vraiment pauvres pour perdre autant de temps là-dessus.
      Muguette Paillé

    • Bonjour,

      Tout en étant un fier libéral du côté d’Ottawa depuis que je votais la première fois en 1968 pour Monsieur Pierre Elliot Trudeau, j’ai voté pour le Parti Vert au Québec depuis 1998. Toutefois à cette élection provinciale, je serai évidemment partagé entre donner mon vote pour la fantastique Dame de Béton et le Parti Vert.

      Ayant un bon gabarit, toute ma vie durant en étant fasciné par les femmes faites pour de la grosse ouvrage, je compte bien cette fois ci donner mon vote à cette Dame de Béton. Non pas pour la supposée souveraineté du Québec qui n’est qu’un VOEU PIEUX qui n’adviendra jamais avec la Dame de Béton, mais bien pour que celle ci continue de passer la trâlée des Purs et des Durs au batte et de tout le GROS TAPON de péquistes qui font DUR. Rien que pour l’ivresse de ce spectacle et d’avoir en prime la DAME DE Béton sur la scène internationale, je voterai pour vous la fantastique Dame de Béton….

      En terminant, rien que pour donner raison à Monsieur Claude Meunier, l’auteur de La P’tite Vie et de l’excellent portrait de cette québécitude où il ne manquait que le Fleurdelisé dans la cour des PARÉ, la Dame de Béton est de cette RACE DE FEMMES qui porte les culottes dans ce Québec matriarcal bondé de nationalistes qui souvent s’ignorent. La Dame de Béton a cet esprit de bâtisseur qui forgèrent le CANADA tout en étourdissant les nationalistes en chemin. Dame de Béton, vous êtes un homme dans un corps de femme comme la MAMAN PARÉ de La P’tite Vie incarné par un HOMME pour faire sortir le profil sociologique de nos Purs Laine dont l’image forte du Père est absente….. Tout comme écrivait ce psychanalyste du Québec, dans ce Québec pétrifié par son matriarcat soit : Père manquant, fils manqué comme sont bien des péquistes qui auront mon aide……. Avec plaisir, John Bull.

    • Est-ce qu’un blogue comme le vôtre a une influence sur les électeurs ?

      Absolument pas !

    • A partir du moment où il a été possible d’entendre les conversations téléphoniques privées en Accurso et Poulin en quelques clics de souris, la politiques venait de changer profondément.

      Il n’est pas essentiel pour un politicien d’occupper l’espace virtuel. Mais il va s’y retrouver malgré lui avec des satires et des photo montages de toute façon.

      Je pense qu’on pourrait simplement dire : Occuppez vous de l’internet sinon c’est l’internet qui va s’occupper de vous.

      Ca met une pression réelle sur les politiciens. Et c’est tant mieux.

    • Bonjour,

      Mais quelle question, Monsieur Gilbert Lavoie ? Et Twitter n’y changera rien ou si peu….. Car ce n’est pas la tasse de thé de nos amis de la talle de péquistes qui ne sont pas sur Twitter. La vraie question que nous devrions poser au Parti Québec sera celle ci : Est ce que depuis l’arrivée de Monsieur Pierre Duchesne sous la jupe providentielle de la fantastique Dame de Béton va changer quelque chose dans les communications de la bande de péquistes ?

      Est que la PSEUDO souveraineté du Québec dans la semaine des quatre jeudis va cesser d’être une CAPOTE, un PRÉSERVATIF pour empêcher l’INDÉPENDANCE de NAÎTRE ? That’s the question, my friend. Est que la pseudo souveraineté depuis 40 ans fut une capote efficace, un préservatif qui a TUÉ LE GERME DANS L’OEUF ? That’s the question pour le tapon de péquistes ! Car la pseudo souveraineté du Québec dans la semaine des quatre jeudi n’a pas retroussé d’un seul POIL depuis 1980…….. Parlez moi d’une telle capote, d’une telle limitation d’une naissance annoncée à GRANDS CRIS depuis les années 1960……. Tout comme bien des québécois, à leur image, la CAUSE utilise la pilule elle avec……… Avec plaisir, John Bull.

    • tweeter est fréquenté par l’Ultra gauche en majorité. Il ne gagnera aucun vote là. Quelques messages par jour mais pas 50. Campagne 2.0 je veux bien en autant qu’il ne passe ses journées là-dessus. Ce qui va être comique c’est de voir les nos bons vieux péquistes faire du drink and post.

    • Que ça soit l’utilisation des signaux de feu, de la peinture dans les grottes, les journaux, la radio, la télé, le web ou les réseaux sociaux, les politiciens utilisent les médias pour deux raisons seulement:

      1- Promouvoir ses idées
      2- Attaquer l’adversaire

      Quand tu n’as pas d’idée à promouvoir, il reste seulement l’attaque des adversaires. Pire, pour Jean Charest, même sans adversaire à attaquer, (parce que dans ses discours, il n’est pas capable de ne pas attaquer personne) il trouverait le moyen d’accuser les autres.

    • Tout le monde devrait se tenir loin du Tweet. On voit bien à l’usage qu’il se dit surtout des niaiseries sur se site. Evitez l’erreur! Tweeter fait de vous un Twit la plus part du temps.

    • Monsieur Lavoie,

      Encore une de vos assertions gratuites :
      « comme vous êtes tous des participants à mon blogue, cela signifie que vous êtes actifs sur les réseaux sociaux ». Faux. Je n’ai ni cellulaire, ni compte Twitter et je ne fréquente pas Facebook. Je ne suis pas la seule. Pourquoi écrire de telles généralités ?

      Monique Laberge

    • PAS de FACE BOOK , PAS DE TWITTER, je trouve cela insignifiant et simpliste…. en realite il y a un gros manque de maturite a twitter…

      mes opinions politiques, doivent etre lues entendues de la bouche du politicien, le programme est tres important, l’equipe , le chef bien entendu , c’est un ensembe de choses

    • Bonjour M. Lavoie,

      Je suis plutôt vieux jeu en ce qui concerne les élections. Normalement je base ma décision finale sur ce que les partis ont a nous offrir via leurs palteformes électorales. Mais encore là en me basant sur les promesses non tenues de Jean Charest et du PLQ je réalise que cela ne vaut pas grand chose. Twitter, Facebook et les autres ne changeront rien au fait que notre cynisme envers les politiciens est à son maximum. Nos en sommes rendus à esperer un sauveur qui ne viendra jamais. Et vive la démocratie!

      Jean Bottari
      Montréal

    • Monsieur Lavoie,
      J’utilise déjà Internet depuis 1992 et concernant les réseaux sociaux, je n’ai pas l’intention de me convertir et encore moins de faire le “twit” sur “twitter”. Se concentrer sur les blogues c’est amplement suffisant pour moi. Alors je perdrai donc les très importantes paroles de ce cher François Legault sur ces réseaux et j’espère qu’on ne retrouvera pas de traces d’anémie dans mon sang à la suite de mon refus de coopérer avec ce gugus de l’avenir.

      Malheureusement, je l’ai déjà écrit, les québécois semblait vouloir l’arrivée d’un véritable nouveau Parti politique, mais ils vont devoir se contenter d’un plat de “réchauffé” qui n’a vraiment aucune saveur à se rouler par terre.
      Gilles Pelletier, Québec

    • Twitter et FB ressemblent de plus en plus à la version 2.0 des graffitis dans les toilettes publiques. C’est divertissant quand tu es occupé à quelque chose d’ennuyant et que tu cherches à te changer les idées pendant quelques minutes. Mais au niveau de l’influence, j’ai des doutes.

    • NO WAY FACEBOOK ET TWITTER
      JE DÉDESTE CHATTER AVEC DES TWITS
      LEGAULT -MAROIS LA MÊME CHOSE ….DU RÉCHAUFFER
      ils mangeaient dans le même plat
      et pour la corruption c,est en dessous des élus .
      eux ont leurs jobs a vie

    • Il y en a une couple qui vont avoir une méchante surprise pendant la prochaine campagne parce que ces plateformes vont jouer un role tres important. Puisque les jeunes seront courtisés de pres c`est certain que le débat va se transporter sur Twitter.

      Ceux qui sont habitués aux médias dits traditionnels pensent qu`on y retrouve tous les courants de pensée mais pas vraiment.
      Suffisait de suivre les tendances Twitter pendant le conflit social à son plus fort pour constater que c`est sur Twitter que ca se passait. Ce qu`on lisait ici et ailleurs n`avait pas vraiment de rapport ou d`intensité comme sur Twitter.

      Reste que je ne suis pas certain que tous les politiciens soient prêts à affronter les réseaux sociaux. Il y a bien les Denis Coderre de ce monde qui s`y sont interressés il y a longtemps et qui maintenant savent ¨ utiliser ¨le média à son avantage mais c`est une arme puissante qui peut te détruire instantanément aussi.

      La performance de monsieur Legault était loin d`être à la hauteur avec Mme Desjardins qui l`a coincé à quelques reprises avec des arguments solides et des questions qui n`ont obtenu de réponse que le simple discours politique habituel avec peu de contenu concret.

      Ainsi il est à prévoir que l`initiative libérale de s`y adonner va leur peter dans la figure parce que Twitter c`est aussi et surtout la liberté d`expression à son plus cru et il est impossible de masquer des intentions ou de bulls**ter à ta guise sans avoir une réponse directe et crue ou encore que tes propos soient transférés (re-twittés) à d`autres utilisateurs .

      Moi je n `utilise as Twitter personellement mais je visite souvent le site de tendances twitter ce qui entre autre pendant les manifs des derniers mois donnait un tout autre angle à la crise et une vision plus globale de la pensée de la population. J`aime bien votre blogue et d`autres mais je sais que plusieurs ont des agendas ou des obsessions qui teintent leurs propos et qu`en bout de ligne ils n`apportent rien aux débats.

      Ceux qui pensent que les réseaux sociaux ne sont pas nécéssaires sont de la vieille école et si on veut se sentir vraiment au coeur du débat il faut butiner partout . Oui il est possible de s`en passer pour bien des choses mais je vous dis que toute une génération priorise cette facon de communiquer et de s`exprimer avant les blogues avant la tivi et avant les journaux. Je crois donc que pour les débats fondamentaux on ne doit pas passer à côté.

    • Je ne suis pas un utilisateur des réseaux sociaux, je me contente de participer à des blogues.

      Tout comme Rogiroux, ce qui m’intéresse, ce sont les programmes des partis qui nous sont communiqués via les media traditionnels.

      Cependant, maigré mon aversion pour “twit”, facebook, etc… je préfère encore mieux ces moyens de commications beaucoup plus propres que les photos des candidats sur les poteaux de télépnone. Ces pancartes déguisent le paysage et finissent pas aboutir à la “dompe” après les élections.

    • Personnellement je me contre-balance de Twitter et Facebook mais je pense qu’aujourd’hui, les politiciens n’ont plus choix d’y être car leurs adversaires y sont. Aussi simple que ça.

      Mais faut faire attention, y’a tellement de grosses gaffes qui se font avec ses petits messages de 150 mots…

    • Bonjour M. Lavoie

      Vous avez écrit:

      «Ma question est la suivante: comme vous êtes tous des participants à mon blogue, cela signifie que vous êtes actifs sur les réseaux sociaux.»

      Mauvaise déduction à moins d’inclure les commentaires de blogues dans les “réseaux sociaux”.

      En ce qui me concerne, j’ai été un “early adopter” des réseaux Twitter, Facebook et similaires mais j’en ai eu assez et j’ai supprimé mes comptes twitter, facebook et autres en novembre 2011. Je rencontre suffisamment d’imbéciles dans la vie sans faire exprès pour en multiplier les nombre. Une question d’hygiène… Je préfère contribuer à des sites tels que Stack Overflow ou Super User…

      « Est-ce que l’utilisation de ces réseaux, comme veut le faire François Legault, aura une influence sur vous d’ici les élections?»

      Pas sur moi moi, peut-être sur certains électeurs mais j’ai des doutes… Les élections se jouent probablement sur 30% de l’électorat: les “indécis”. Les autres ont déjà leur idée de faite et n’en changeront pas à moins d’une gaffe monumentale de leur parti durant la campagne électorale…

      Parmi ces indécis qui feront la différence, combien ont un compte twitter ou facebook et parmi ceux-ci combien les utilisent au moins de temps à autre? Il ne faut pas tirer de conclusion hâtives en se fiant aux “Fan boyZ” de ces machins…

      «Ou est-ce une perte de temps de la part des politiciens?»

      Pas nécessairement mais la manipulation est délicate: une gaffe sur ces réseaux et l’effet perroquet ne tardera pas à répandre et amplifier le “scandale” auprès des imbéciles 2.0…

      Dans le cas particulier de M. François “le petit bonhomme pas de cou” Legault, il n’a rien à perdre: la CAQ est le flop politique de la décennie (au moins). Quant à la trentenaire qui traîne toujours son derrière sur les bancs de l’Université et à nos frais, Miss Martine “FEUQ You” Desjardins, elle a beaucoup de temps à perdre sur twitter et avec Legault…

      Bonne journée


      Claude LaFrenière

    • …«….comme vous êtes tous des participants à mon blogue, cela signifie que vous êtes actifs sur les réseaux sociaux. Est-ce que l’utilisation de ces réseaux, comme veut le faire François Legault, aura une influence sur vous d’ici les élections?»
      +++++

      Hé! Ho! Faudrait pas sauter si vite aux conclusions. «Actif sur les réseaux sociaux»?? Si par là vous entendez ce que j’appelle les réseaux dits «sociaux» comme Twitter ou Facebook, ma réponse c’est non. Voilà deux machins, particulièrement Twitter, que je considère comme de la malbouffe communicationnelle. Je m’en tiens loin. Et je n’ai aucune envie d’enrichir des profiteurs qui ne s’intéressent qu’à mon profil qu’ils vont monnayer auprès de commanditaires.

      Voir des gens écrire non parce qu’ils ont quelque chose à dire mais juste parce qu’ils ont férocement envie de dire quelque chose, ça me donne des aigreurs d’estomac.

      Je trouve particulièrement pathétiques les journalistes dits «sérieux» qui prennent un plaisir quasi juvénile à nous inviter à les suivre sur Twitter. Vrai que c’est un outil idéal pour les paresseux. Ils peuvent en confier le suivi à un «gestionnaire de communauté» qui, comme le font les politiciens, donnent l’impression qu’ils «Touïttent» en personne. Qui pense vraiment que Barack Obama a le temps de lui «Twitter» une réponse?

      Je ne fréquente que Cyberpresse et Le Devoir.com car je suis abonné à la version électronique du lundi au vendredi. Je suis encore trop traditionnel pour abandonner mon papier du week-end. Quant à La Presse, en plus de Cyberpresse, j’ai conservé ma version papier tous les jours.

      S’ajoutent à cela plein d’autres publications dont The Economist, l’Actualité et quelques magazines européens et les émissions à contenu sur les médias radio-télé.

      Aller perdre mon temps sur les médias dits «sociaux»? Des clous! Et non, ça n’est pas ça qui va avoir une influence sur mes choix sinon une influenece négative, en fonction des conneries que certains pourraient y débiter.

    • Je suis un vieux utilisateur d’Internet et de l’Informatique. J’utilise Facebook pour une utilisation personnelle. C’est utile pour savoir ce que les membres les plus jeunes de la famille font.

      Étant une personne qui analyse ce qui se passe et qui développe des idées qui dépassent une ligne, je n’utilise pas Twetter.

      Je lis ce qui écrit sur certains blogues et je participe à quelques blogues. Cela me permet de voir ce que d’autres personnes pensent.

      En ce qui concerne les prochaines élections, mon idée est faite. Je ne voterai pas pour un parti qui a au mieux laissé la collusion dans les contrats gouvernementaux se développer ou au pire y a participé. Ce qui me reste à décider c’est pour qui je vais voter.

      Je suis tenté par essayer du nouveau. On a beaucoup critiqué le vote NPD du Québec mais les poteaux ont pris de la maturité. Le NPD a une masse critique qui lui permettrait de remplacer les Libéraux.

      Je crois qu’on peut reproduire ce phénomène au Québec. Le Parti Libéral du Québec doit être sanctionné pour ce qu’il a fait et surtout ce qu’il n’a pas fait. Pour la démocratie, il faut éliminer ceux qui ne la respecte pas.

      Daniel Legault.

    • Bonjour,

      Bien sûr, la très grande majorité des nationalistes québécois ont pogné les BLEUS. Comme chantait l’une de leur favorite et que bien des péquistes entonnent : de temps en temps, MOUÉ j’ai les BLEUS pis j’mange des 222…………. Péquistes de bonne volonté, l’arrivée de la pilule conceptionnelle dans les années 1960 tué votre CAUSE en tuant le germe dans l’oeuf. Tout comme une bonne gang de femmes québécoises qui prenaient la PILULE, la CAUSE décida de prendre la pilule ANTICONCEPTIONNELLE de marque « souveraineté » afin d’empêcher par cet astuce l’indépendance réelle de naître, de VENIR AU MONDE. Tandis que toute la gang de péquistes effrayés par la CONCEPTION D’UN PAYS, trop pissous pour passer à l’Acte portaient la CAPOTE nationale, ce CONTRACEPTIF infaillible de se faire croire dans la semaine des quatre jeudis d’être SOUVERAIN, un mot qui ne veut rien dire d’autre qu’une marque de capote, un préservatif qui tua l’indépendance et laisse la CAUSE avec la plot… complètement à terre et les nationalistes québécois GROS JEAN COMME DEVANT……. les faits. Amenez en des péquistes ! Avec plaisir, John Bull.

    • Question… ? Ma réponse se trouve dans votre dernière phrase M. Lavoie… J’ai assez de côtoyer de twits dans une journée sans être sur Twitter.

      Si vous manquez d’inspiration, voici des sujets de l’heure :
      - Que pensez-vous des piscines non clôturées et des noyades d’enfants ?
      - Un ordinateur qui arrête les lignes de métro de Montréal… Est-ce acceptable ?
      - Que pensez-vous du silence du maire Marcotte à Mascouche vs le maire Tremblay à Montréal ?
      - Que pensez-vous de la cruauté animale au Québec, chef de file au Canada ?

    • Les réactions du PLQ sont à la hauteur des commentaires des blogueurs et blogueuses depuis le début de la crise sociale actuelle au Québec : la démesure totale.

      ET, Monsieur Lavoie, par le choix de vos sujets, je crois que l’on peut dire que vous êtes maintenant devenu addict au fiel.

    • M. Lavoie, les réseaux sociaux Twitter, Facebook c’est bien correct.
      Mais si M. Legault pense qu’il va faire la différence en twittant, bonne chance.
      Son problème, c’est son équipe. Avec des transfuges et traîte comme Rebello ça n’inspire pas confiance.

    • Avis à ceux que ça intéresse… je pense bien que quand M. Lavoie dit que nous sommes tous des utilisateurs de médias sociaux, il fait référence à son blogue. Il ne dit pas que nous sommes tous plogués 20 heures par jour sur Twitter…

    • On l`a vu aujourd`hui, les blogues quand c`est pour aider un des nôtres, tout le monde s`y garroche, allez voir le blogue de RJC du Journal l `Avantage, il parle du député Bérubé de Matane qui se fiche éperduement des décisions de la DGE.

      Tout le comité d`élection¸Bérubé a pris le monopole du blque et vous comprendrez que RJC en mange toute une. Mais en fin de compte, quelques libéraux se sont permis de faire une couple de textes et eux aussi passent dans le tordeur.

      ESt-ce que ça va changer quoi ce soit, non, les péquistes voteront péquistes et les libéraux voteront libéral.

    • Twitter c’est un peu comme ChatRoulette sans les images,mais avec les memes épais

    • Est-ce que l°utilisation de ces réseaux, comme veut le faire François Legault, aura une influence sur vous d°ici les élections?
      Pas du tout dans mon cas,car ma décision est déjà prise.

      Ou est-ce une perte de temps de la part des politiciens?

      Oui,d’ailleurs pas seulement sur twitter, ailleurs aussi sur le ‘net. Moi je considère comme saturé le nombre d’annonces publicitaires aujourd’hui. Les déclarations publiques ont une plus profonde influence sur ma façon de voter.

    • D’après moi, une très forte majorité des personnes
      qui utilisent les réseaux sociaux a déjà des opinions
      arrêtées. Les réseaux sociaux renforcent l’opinion
      de chacun. Ils ne la changent pas.

      Si les politiciens cherchent à influencer les indécis
      et les indifférents, ils feraient mieux d’aller voir
      ailleurs…

    • Pour les 35 ans et moins, oui. Pour les autres, non.

    • Un % d’usagers de réseaux sociaux ne votent pas en partie. Ils échangent leurs frustrations, se répondent, s’insultent même, Iront-ils voter? Faut leur demander.

    • La plateforme de microbloges Twitter est une vitrine de mise en marché comme une autre. Elle est moderne et au goût du jour et tous les politiciens de tous les partis peuvent l’utiliser. En ce qui me concerne je regarde plus la qualité du produit, c’est-à-dire les personnes qui forment l’équipe, la vision du chef et la valeur du programme de parti. Par exemple le club de hockey Le Canadien de Montréal a un excellent programme de mise en marché qui lui permet d’attirer sa clientèle (et faire de l’argent) mais il ne gagne pas la coupe Stanley. Raison? Son produit est merdique.Une équipe pourrie sur la glace. Une absence de vision des gestionnaires et un programme de développement déficient. La politique c’est pareil. Faut pas se laisser berner par des histoires de mise en marché. C.Boily.

    • “Le PLQ a rétorqué et l’a accusé d’avoir dépassé les bornes. «Vos mots sont inacceptables. [...] Vous êtes rendu à une accusation criminelle grave», a répliqué Michel Rochette.”

      Mais c’est que VOUS ÊTES des criminels monsieur Rochette…

    • Les médias sociaux concernent surtout les égologies et tout comme le téléphone arabe, ils ne sauraient en aucune façon faire évoluer le Cogito des politiciens. Alors que faire?

      - Suzie-Q : Papa, papa, ça me pique!

      - Eh, bien! gratte-toi, mon enfant…

    • Non aucune influance ,et je ne consulte pas les twit,quelques blogues et c est tout,non a mon avis ce qui concernme Legault et tout ces vire capot aucune interets pour moi

    • Si ça peut aider les électeurs à se présenter aux urnes, pourquoi pas?

      Sans être moi-même un abonné de Twitter, comment être contre le fait que les gens communiquent des idées?

      Par contre, j’avoue qu’avec des partis aux positions aussi différentes les une des autres, je ne comprends pas qu’on puisse avoir besoin de plus d’informations, sauf peut-être pour ce qui est de la CAQ.

      QS est à l’extrême gauche, le PQ au centre gauche, le PLQ au centre et la CAQ légèrement à roite. C’est qSi j’ai une pensée de gauche, en quoi le discours du PLQ ou de la CAQ peut-il me faire changer d’idée? Si je suis à droite, comment pourrais-je une seule seconde penser voter QS ou PQ?

      En fait c’est peut-être ça le plus pathétique. Que malgré des positions très différentes les unes des autres de la part des 4 grands partis, les gens ne sachent toujours pas pour qui voter.

      Sacrament Ginette!

    • @claude_lafreniere

      ”Quant à la trentenaire qui traîne toujours son derrière sur les bancs de l’Université et à nos frais, Miss Martine “FEUQ You” Desjardins”

      Martine Desjardins : chargée de cours pendant 5 ans à l’université de Sherbrooke….

      Malheureusement, des gens comme vous mal informés, ont droit de vote !

      M. Taillon

    • Je pense que je vais quand même suivre quelques politiciens sur Twitter pendant la campagne. Un genre de complément d’information qui pourrait toujours être utile.

      Mais je ne pense pas que Twitter va révolutionner les campagnes électorales. Il y aura encore des pancartes sur les poteaux, des visites au CHSLD et des poignées de mains au supermarché pendant longtemps.

    • Question
      Pourquoi M. Lavoie ne portez-vous pas le costume noir adopté par tous les monsieurs importants de la Presse? Ils semblent qu’eux leur costume soit payé. Peut-être n’êtes-vous pas assez important? Pour ma part, je pense que vous vallez mille fois plus qu’eux!
      Pour ce qui est de la question des médias sociaux, il n’y a que ceux qui ont beaucoup beaucoup de temps pour twitter 20 bip bip à la fois ou qui prennent beaucoup de risques au volant pour nous faire connaître une opinion dont, somme toute, tout le monde se fout.

    • La question est valable dans le contexte des années 2000 ou l’influence d’internet est palpable dans notre vie de tous les jours. La preuve même les employeurs se servent de facebook pour connaître ton profil.

      Par contre au niveau politique je ne crois pas que les réseaux sociaux auront de l’influence pour le jour du vote. En ce qui me concerne je ne voterai pas pour Legault même si je participe aux twitts ou autres.

      Les réseaux sociaux pourraient changer le cour de la prochaine élection si les étudiants embarquaient et se mobilisaient pour aller voter.

    • Bonjour,

      Mais quelle question Monsieur Gilbert Lavoie ? Mais vous savez la réponse en vieux routier de la politique québécoise. Seulement une infime frange de la populace québécoise savent ce que Twitter veut dire et quelle est sa plateforme tant que Fessebook, nous repasserons la prochaine fois.

      Tout se joue sur l’image au Québec ! Car cette Grande Tribu des Pures Laine aime bien regarder la TIVI et les NOVELLA, soit comme les amigos du Mexique qui se gavent de téléromans comme les Chambres en Ville, la Rue du Pognon ainsi que des quiz comme : Comment virer tapette sans que sa mère le sache ? Voilà la substantifique moelle du Québec !

      Tout comme Robert Charlebois dans sa vieille TOUNE des Indépendantristres, réfléchissez la gang de péquistes car vous nous faites HONTE tant que vous resterez des Canadiens en faisant dans vos culottes, bande de mollassons !

      En terminant pour informer notre Dame de Béton, une image forte vaut des milliers de discours creux dans votre si chère LANGUE DE COTON. Tournez donc votre vidéo vous même, la Dame de Béton. Vous avez le physique de l’emploi, profitez en tandis qu’il est encore temps. Montrez vous de face et de profil en GONFLANT vos biceps et triceps et dites aux péquistes une fois pour toutes qu’il n’y en aura pas de RÉFÉRENDUM, que c’est fini les FOLLERIES comme disent vos péquistes. Vous allez y gagner au CHANGE car vous aurez le vote de tous les Canadiens habitant la province de Québec………. Ainsi soit ELLE, Dame de Béton avec votre pogne de FER…… Avec plaisir, John Bull.

    • maddog

      9 juillet 2012
      17h28

      Vous avez écrit:

      “Mais c’est que VOUS ÊTES des criminels monsieur Rochette…”

      Vous devriez voir honte de traiter ainsi les gens de criminels…QUI ÊTES VOUS POUR AVOIR DE TELLES PRÉTENTIONS?

    • @maddog

      9 juillet 2012
      17h28

      Vous avez subi la grosse influence du SALISSAGE de Marois!

    • M.Lavoie,
      Les réseaux sociaux sont un reflet de l’intégrité des partis ; conséquemment, à lire les commentaires des brebis libérales qui, depuis quelques semaines , comme une armée de parasites, se bouchent le nez pour défendre le boss de l’OGM*, qui est aussi le pire PM que le Québec a connu, est très utile comme contribution à la cause souverainiste !
      On veut parier qu’il n’y a pas UN SEUL FÉDÉRALISTE assez intègre pour aller sur le site www.liberaux.net et dormir la conscience en paix ?
      Merci d’avoir soulevé la question !
      Robert Alarie
      P.S. OGM*=Organisation Génétiquement Magouilleuse

    • Bonjour,

      « Ma question est la suivante: comme vous êtes tous des participants à mon blogue, cela signifie que vous êtes actifs sur les réseaux sociaux. »

      – — –

      Habituellement quand une question est posée apparaît à la fin de la phrase un point d’interrogation.

      Or ici, point de point d’interrogation même si question il y a eu. Donc, nous avons droit à une affirmation.

      Non monsieur Lavoie, de temps à perdre sur les réseaux sociaux je n’ai à perdre mais sur votre blogue du temps à perdre oui j’en perds parce que je considère que, contrairement aux réseaux sociaux, que tout ce temps perdu sur votre blogue devient avec le temps un investissement.

      Ce n’est pas le nombre qui compte mais bien la qualité.

      Daniel Verret (nadagami)… et chaque fois que je me dis que je vais voter pour Legault on dirait qu’il fait tout pour que je m’en éloigne.

    • En effet, les partis politiques perdent leur temps sur twitter et autres réseaux sociaux.
      Pour ma part, je préfère les blogues sérieux de Cyberpresse et Le Devoir.

      Je ne crois pas non plus que les participants aux blogues puissent être assez influencés pour
      changer d’allégeance politique. Ce sont souvent les plus politisés.

      Monsieur Lavoie, je lis la plupart des messages (surtout politiques) sur votre blogue depuis
      votre arrivée sur Cyberpresse (une couple d’années me semble), et je crois que pas un seul participant ici n’a changé d’idée ou de parti politique depuis le début. Je dirais même que plusieurs d’entre eux sont encore plus convaincus qu’ils possèdent la vérité.

      Laurier Boivin

    • Mon choix est déjà fait…comme le vote est secret, je conserve l’information pour moi , même

      quand des sondeurs m’approchent et je pense que c’est la même chose pour ceux qui prennent la

      peine de se rendre aux urnes.

      La vraie campagne électorale c’est durant le mandat pas lors des promesses électorales !

    • Personnellement, pas vraiment, car je préfère lire les programmes, écouter les nouvelles, les débats et lire les textes d’éditorialistes politiques pour me faire une opinion.

      Par ailleurs, les gens qui vous lisent ne sont pas tous actifs sur les réseaux sociaux, mais ceux qui le sont (particulièrement sur Twitter) ET qui n’ont pas beaucoup d’autres sources tels que celles que j’ai énumérées dans mon 1er paragraphe (ou qui enrichissent presque systématiquement la consultation des médias plus traditionnels de tweets) sont susceptibles d’être influencés (dans une certaine mesure) par les actions 2.0 des politiciens.

      Et comme la majorité (mais pas la totalité, resgardez Denis Coderre!) de ces gens potentiellement influencables via les réseaux sociaux sont des jeunes, le PLQ est celui qui a le plus gros défi en misant sur cette stratégie : leur électorat étant plus âgé, ils devront être convaincants pour réussir à faire changer d’idée les nombreux utlisateurs des médias sociaux qui sont fortement tentés de voter pour l’un des autres partis… Certains diront même que le PLQ ne devrait pas mettre inutilement d’énergie sur les réseaux sociaux… Moi je crois plutôt que ne pas le faire pourrait équivaloir à un suicide politique à long terme, envoyant ainsi le message qu’ils misent sur leur électorat traditionnel, vieillissant et qui disparaîtra progressivement.

    • Non.

      Le premier à y avoir pensé fut cool, maintenant que c’est la norme, on sait qu’ils ne le font pas de gaieté de coeur…

      …alors on s’en sacre!

    • Les réseaux sociaux n’auront aucune influence sur mon vote. Pas plus qu’ils n’en ont eu, ou que les journaux n’en ont eu, sur ma décision de ne pas voter pour les poteaux invisibles de la vague orange malgré le troupeau qui a suivi la dite vague en avalant tout ce que les journaux leur ont enfoncé dans la gorge “bait, hook and sinker”.

      Je suis plus capable de discernement que ça!

    • Si tous les crocus avaient des sonnettes
      Ça ferait tant de cahuss qu’on ne s’entendrait pluss.

      Michel Tournier

    • il y a des gens qui sous le couvert de l’anonymat en profitent pour détruire les uns ,les autres,,,en déversant leur haine, en répandant des calomnies, des médisances,on se croirait revenu dans le temps des commèrages des paroisses,,,je n,ai pas besoin de lire les mémèrages et les pépèrages de certaines personnes pour me faire une opinion,,quand je vais voter, ma décision est prise et je sais que le résultat de ce vote peut être une bonne chose ou une mauvaise selon le ”goùt,’du jour,,,,,,si je gagne,tant mieux,,si je perds, tant pis,,ma vie va continuer quand même,,,et je ne fais pas en faire une déprime,,,merci ,,marie michel..

    • Les réseaux sociaux ne sont pas une perte de temps bien au contraire…Ils rejoignent un pourcentage important des électeurs. Ce que Jean Charest à sous-estimé dans le conflit étudiant c’est la puissance de ces réseaux sociaux qui servent a rejoindre et à rassembler les citoyens. C’est ça la communication. Mais c’est une arme a deux tranchants En politique tout est dans le discours. Si tu dis des choses intelligentes qui rejoignent les préoccupations du citoyen tu sera avantagé mais si tu dis des conneries tu en payeras vite le prix; Jean Charest devrait l’apprendre bientôt.

      Fernand Turbide

    • Facebook est un moyen de communication pour savoir où sont nos amis, ce qu’ils font et leur laisser des messages qu’ils pourront voir. Je ne suis pas ami avec les politiciens alors c’est inutile pour leur transmettre des messages et les influencer.

      Twitter quant à moi, c’est pour ceux qui n’ont pas d’idées (ils n’en ont qu’une) ou qui ne savent pas écrire et surtout pas faire des nuances ou des argumentations avec raisonnements appuyés sur des faits.

      Je préfère de beaucoup les blogues comme le vôtre où l’on peut de façon concise. Je ne lis pas les trop longs textes sans paragraphes où certains s’épanchent et se perdent dans leurs idées souvent biscornues quand ce n’est pas carrément des élucubrations.

      140 caractères c’est vraiment trop court (Twitter) pour s’exprimer. Ça doit convenir aux étudiants de Lucien Francoeur. ;o) Hallucinant comme constat. Je suis bien content d’en être sorti.

      http://fr.canoe.ca/divertissement/celebrites/entrevues/2011/05/23/18180746-jdm.html

    • [...] où l’on peut de façon concise exprimer son idée.

    • Si on est politicien,et qu’ on a la franchise,la sincérité,l’honnêteté, on n’a pas besoin de béquille comme “Twitter” pour essayer d’amadouer les gens !
      Francois Legault aura toujours l’expression de : “on verra ! “…qui lui collera à la peau.
      Et on ne dirige pas le Québec avec des : on verra !
      De plus la CAQ n’apporte aucun changement,sauf l’assurance pour les riches de continuer à s’enrichir sur le dos des pauvres qui continueront à être encore plus pauvre.
      La CAQ est un clône du Parti Libérale du Québec, mais dirigé par des vire-capots !
      Le PLQ est condamné au purgatoire pour longtemps ,tout comme son grand frére à Ottawa.
      Il nous reste donc cette évidence,claire,nette et précise : le Part Québécois et l’indépendance du Québec qui est inéluctable.On dit même que ce seront les Provinces de l’Ouest,engraissée par le pétrole,qui nous pousserons à la porte,si on hésite trop longtemps,pour éviter de partager leurs richesses naturelles !
      Soyez assurés qu’il y aura de la place dans une Nation Québécoise indépendante et souveraine pour tous les fédéralistes et monarchistes du Québec.L’air qu’on respirera sera le même,les américains continueront à être les 1ers dans notre balance commerciale,alors que beaucoup pensent que c’est les autres provinces…les richesses naturelles,l’or,les diamants,le platine,l’argent,les barrages hydro-électriques,etc…tout ca ne déménagera pas !
      En fait nous sommes le Québec un des pays les plus riches au monde en ressources naturelles !
      avec ou sans les fédéralistes et avec ou sans la Reine !
      C’est à nous autres de devenir grands.

    • Ce n’est pas parce que fréquente votre blogue que je suis un esclave des réseaux dits sociaux et des appareils dits intelligents qui permettent de les utiliser. Ces réseaux ne sont rien d’autre que des bébelles nouvelles qui dureront le temps qu’une nouvelle patente devienne populaire. La sur consommation à un aure niveau….celui des pâquerettes. Il est rare que ça lève b’en haut quand on a que quelques caractères pour s’exprimer.
      De plus, comme harper et ses ouailles réformistes-évengélistes-orangistes espionnent nos échanges sur internet, ça demande une certaine retenu attendu qu’on ne sait pas comment ces fêlés réagiront à nos propos. J’ai pas envie de voir la gestapo réformiste atterrir chez nous. Quand un gouvernement se donne le droit d’espionner les ordinateurs de ses citoyens sous des raisons falacieuses et futiles, on a même de s’inquiéter.

      Sylvain Pelletier

    • 9 juillet 2012
      14h13
      ”tweeter est fréquenté par l’Ultra gauche en majorité.”

      Oh boy, on est pas à une niaiserie près. Peut-être que vous êtes campé si profondément à drette que vous avez perdu le sens des proportions. Misère…

      ”Vous avez subi la grosse influence du SALISSAGE de Marois!”

      Et vous avez surement subi la grosse influence de l’aveuglement volontaire de la ”famille” libérale pour ne pas voir leurs magouilles instituonnalisées. Vous avez surement subi le ”brainwashing” des propos de la famille libérales pour les défendre ainsi alors qu’il y a tant d’histoires d’horreur mises à jour depuis trop longtemps. À chacun son influence. Certains aiment les tactiques mafieuses des libéraux et d’autres l’intégrité de Mme marois et du parti Québécois. J’ai choisi mon camp et ce n’est pas celui d’ou provient toutes les histoires d’horreur qui coûtent une fortune aux Québécois. C’est de notre fric durement gagné quie les libéraux se servent pour engraisser les goussets des amis du parti que ce soit par la construction d’infrastructures, les garderies, le plan nord ou les gaz de schiste. On se fait f.urrer à plein c.l par les libéraux et il s’en trouve pour applaudir. Bordel qu’on est pas sorti du bois…

      Sylvain Pelletier

    • Pour les politiciens un choix s’imposera, je twitte ou je joue de la casserole

    • Drôle de question. Oui et non, ça dépend de ce qu’il en fera. Les médias sociaux ne sont pas une chose, c’est un médium pour dire des choses. Beaucoup d’acteur, de groupe et autre intervenant seront sur les médias sociaux, ainsi que sur les médias traditionelle. Si Legault dit des stupidités, sur twitter ou au téléjournal, il va en pâtir. S’il est brillant, il va y gagner.

    • oupelaie… lancer sur FaceBook le groupe est-ce que les Libéraux et M. Jean Charest sont des

      gens honnêtes…wow, j’y vais a l’instant même voyons voir si le gouvernement Charest a des

      choses à cacher… 40 milliards de chance que OUI, une probabilité plus grande que gagner

      la 6/49 ou Loto MAX…Go North young man

    • En tout cas Legault a perdu son temps avec la fille.

      syl2065

      Va te cacher sous ton lit, la gestapo s’en vient te chercher!

    • @ johnbull,matelot2, claude_lafreniere , carton14, pager , garsdequebec
      Comme je l’écrivais le 9 juillet 2012 à 20h43 :
      «qui veut parier qu’il n’y a pas UN SEUL FÉDÉRALISTE assez intègre pour aller sur le site www.liberaux.net et dormir la conscience en paix ?»
      Vous me confirmez que je gagnerais mon pari à 6 contre 1… !
      Mouhahahaha !

      Robert Alarie

    • “vous êtes tous des participants à mon blogue”. Mais je ne suis ni sur twitter ni sur facebook. Et je ne crois pas que les réseaux sociaux aient une grande influence sur le vote.

    • @respectable “tweeter est fréquenté par l’Ultra gauche en majorité”. Voyons donc!

    • @claude_lafrenière “Je rencontre suffisamment d’imbéciles dans la vie sans faire exprès pour en multiplier les nombre”. J’abonde dans votre sens.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    D L Ma Me J V S
    « sept    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité