Gilbert Lavoie

Gilbert Lavoie - Auteur
  • Gilbert Lavoie

    Chroniqueur au SOLEIL, Gilbert Lavoie est également publié dans les pages du quotidien Le Droit d’Ottawa, dont il a été le rédacteur en chef avant d’occuper la même fonction au SOLEIL de 1994 à 2001.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 6 juillet 2012 | Mise en ligne à 13h37 | Commenter Commentaires (278)

    Pierre Duchesne

    Vous voulez parler de Pierre Duchesne? Allez-y.

    Mais avant de le condamner, souvenez-vous de ces mots célèbres: «Que celui qui n’a pas péché lui lance la première pierre».

    Et à ceux que ça intéresse, ma chronique de ce matin dans LE SOLEIL portait sur le sujet. Vous pouvez la voir sur Cyberpresse.

    Tags: , , , , ,


    • Monsieur Lavoie !

      Ce n’est pas en justifiant votre passé, pour soutenir votre position face au passage de monsieur Duchesne au PQ, que je souscris à vote analyse. En effet je vais toujours percevoir ce monsieur comme une tâche à la profession de journaliste. Monsieur Rainville m’avait donné le haut le cœur et monsieur Duchesne me fait maintenant vomir. Cela fait des mois et des mois que les analyses de monsieur Duchesne sont teintées d’une partisannerie évidente, comme s’il était en service commandé, que ce soit dans le cadre de ses interventions ponctuelles à RDI ou encore dans le cadre de l’émission, Les coulisses du pouvoir du même réseau.

      Je suggère que le code de déontologie des journalistes, impose un passage à l’extérieur de la profession, pour au moins deux ans avant qu’un journaliste rejoigne un parti politique. Jusqu’à tout récemment je faisais confiance à l’analyste politique pour me donner l’heure juste, pour m’éclairer et agir comme rempart face aux partis d’opposition dont le rôle est de s’apposer, même aux bonnes choses. Un journaliste peut être Péquiste, Libéral, Caquiste, etc., mais surtout pas une taupe au service de l’adversaire. Je suis outré, je suis déçu et à partir de maintenant je vais considérer plus sérieusement, les commentaires des analystes que je vais peut-être suivre. En terminant la décision non prévue, instantanée de monsieur Duchesne, n’est rien d’autre qu’un mafieux qui devient policier.

    • Les libéraux font de la petite politique, quelle surprise !

    • Bonjour,

      Ayant fait un baccalauréat en communication en journalisme, soit l’écrit à l’Université de Montréal dans le bon vieux temps, qui ne sait pas dans toute la trâlée de péquistes que le journalisme mène à tout, surtout en politique. Et comme disait le loup au Petit Chaperon Rouge, c’est pour mieux vous manger mes enfants…….. Avec un plaisir féroce, John Bull.

    • Tiens, c’est drôle, moi ce qui me choque c’est l’apparente complaisance des autres journalistes face à ce sujet d’actualité. Pas de lettre d’opinion, pas de texte dénonciateur de Lagacé. Les journalistes se tiennent, c’est bien connu. La preuve : je pense que c’est la première fois que vous prenez officiellement “position” sur ce blogue, même subtilement.

      Ce n’est pas la première fois que je le dis, mais les médias au Québec me rendent malade. On dirait que vous ignorez tout le poids que vous avez dans l’opinion publique, ou alors vous le faites exprès. C’est déconcertant.

    • Je ne me gênerai pas pour lui lancer la première pierre. Il était clairement pro-étudiants, pro-séparatistes dans sa couverture. Quand la rumeur comme quoi il irait au PQ est sortie plusieurs fois au cours des dernières années, il s’est défendu en se disant être un journaliste éthique. Or on sait aujourd’hui qu’il négociait avec le PQ tout en couvrant de façon biaisée le boycott étudiant. En plus, voilà un autre séparatiste qui ne tournera pas le dos à sa pension du gouvernement fédéral !

    • Bah, lui et Jean Francois Lisée, deux fonctionnaires qui se cherchent une autre job de fonctionnaire au gouvernement du Québec, normal , bon salaire,sécurité d’emploi, bon plan de pension, plus de congés, de vacances, de jours fériés que dans le privé. Pensez pas que le Québec va évoluer avec ces deux moineaux-la.

    • Ce que je vois surtout dans l’attaque du PLQ face à monsieur Duchesne c’est la réaction de panique d’un parti en déroute qui essaie de se sortir du purin dans lequel il marine depuis 9 ans. Il y en a au PLQ qui savent que la commission Charbonneau pourrait révéler des choses qui aboutirait éventuellement à des accusations au criminel.

      Dans les prochaines semaines il faudra s’attendre à une vague de défections dans ce parti qui sent la pourriture à plein nez. Si je m’appelais John James Charest, je me magasinerais une résidence au Paraguay…

    • À votre avis qu`est ce qui est pire ? Un analyste politique qui décide de se lancer dans le domaine en croyant changer les choses ou bedon une ancienne ministre qui se trouve un bon boulot dans une firme amie du gouvernement ? Quel est le plus grand conflit d`intérêt ?

      Encore une fois de la bien petite politique de la part de Don Charest. Quelle hypocrisie. Pu capable de lui voir la face…

      Et pour parler de monsieur Duchesne j`ai pas l`impression que Charest a écouté ses propos lors de ses derniers mois en poste. Pendant le conflit social il était appellé exactement comme vous à commenter le conflit à tout moment de la journée et ce, plusieurs fois par jour.

      Or , ses propos m`ont toujours semblés tres tres neutre ou tout au plus en faveur du gouvernement. Des propos vides de tout jugement à ce point qu`il ne faisait que faire constamment un résumé des faits. Vous au moins echaffaudiez de possibles scénarios et emmetiez des commentaires sur votre vision du conflit et de ceux qui s`opposaient. Pas Duchesne à ce point que comme complément d`information, je trouvais qu`il n`alimentait pas le débat.

      Je ne vois donc encore moins ou il y a infraction à l`éthique et en cette matiere Charest aurait avantage à se taire.

      Suis je le seul à voir ce petit jeu hypocrite coudonc ?

    • Si on accepte qu’un politicien passe au journalisme pour devenir commentateur politique, je ne vois pas pourquoi on s’offusquerait qu’un journaliste passe à la politique.
      La question c’est de savoir à quel titre ils ont le plus d’influence.

    • Encore une fois on s’attaque à la forme plutôt qu’au contenu. Quand va-t-on parler de politique?

    • On avait “exécuté” Normand Lester , un journaliste intégre qui dérangeait, et voila maintenant que le PLQ de Jean Charest comme d’habitude se couvre de ridicule tellement la tactique est d’une bassesse consommée pour essayer de “dégommer” un autre journaliste intégre qui dérange, Pierre Duchesne !
      Le nettoyage des écuries d’Augias (dans les travaux d’Hercule) s’en vient Mr Charest…on ne vous oubliera pas…promis…ni aucun de votre gouvernement !
      A bientôt…

    • Pierre Duchesne ou John James Charest….me semble que le choix est facile. Un s’intéresse au sort du Québec, l’autre s’intéresse à se faire réélire avec les anglos et les allophones.
      Facile mon vote va à Duchesne.

    • C’est drôle hein, Charest et St-Pierre ont pourtant rendu hommage à M. Duchesne dernièrement http://www.assnat.qc.ca/fr/travaux-parlementaires/assemblee-nationale/39-2/journal-debats/20120615/61547.html#_Toc327784131

    • Jean Charest va devoir payez pour tout ce qu’il fait….et je ne parle pas juste d’une défaite au Élection!!!…le prochain gouvernement devrait faire une “loi spéciale” pour le mettre au trou pour le reste de sa chienne de vie!!!!

    • Entendre jean Charest parler d’éthique dans ce cas est consternant…

    • Pauvre PLQ, passez à l’attaque sur l’éthique et l’intégrité, faut le faire , se tirer dans le pied.

      Mme St_Pierre n’était-elle pas dans une autre vie journaliste, Claude Ryan et René Lévesque itou…………….

      La plainte déposé contre Mons. Drainville pour les meme raisons fut rejetée………encore une tentative de diversion..

      Avec toutes la corruption qui tourne autour du PLQ, le copinage, pourquoi ne nous parle-t-il pas de leur réalisation( S)……..

      Le Plq, sur le plan de l’éthique et l’intégrité a une poutre dans l’oeil et il pense voir une paille ailleuQs………misère , nous méritons mieux que cela…vite des élections.

      roger marcotte

    • Tout le monde peut faire de la politique, meme un journaliste. Quand on est chef politique du bureau de Radio Canada a l’assemblée nationale, qu’on présente ses analyses politiques aux ‘Coulisses du Pouvoir’ et qu’on commente la ‘crise étudiante’ pendant des mois, on se garde une certaine réserve. Se lancer en politique active est une décision qui ne se prend pas en se levant un matin. En plus, nous dire avoir parlé a la chef de cabinet de Pauline Marois mais jamais a Pauline Marois, c’est pas fort. C’est un candidat ministrable, non. Il a du demandé des garanties car je ne le vois pas simple député d’arriere banc. Nous sommes en droit de nous questionné a moins que le fait d’etre journaliste/analyste est une garantie d’immunité contre tout. A son point de presse ce matin, un journaliste a posé la question a monsieur Duchesne sur son éthique. Il a répondu en ‘vrai politicien’ en retournant la balle dans la cour de monsieur Charest. Pas encore élu et déja en campagne électorale – depuis quand? On ne le saura jamais.
      Louise Gagné

    • … Tellement pathétique.

      Si un partis politique n’avais aucun de ses candidats qui venait du monde des affaires, peut-être que ça pourrait être une issue. En attendant c’est carrément rire dans la face des gens.

    • M. Duchesne étaitil accrédité en tant que correspondant parlementaire pour la SRC ?

      Quelle différence y a-t-il entre un simple journaliste et un journaliste accrédité en tant que correspondant parlementaire ?

    • À tous les “Marissal”, “Lagacé” et “Ouimet” de ce monde, j’aimerais bien lire vos propos sur cette situation.

      Vous êtes rapides sur la gachette pour dénoncer tout ce qui touche au parti Libéral (à vous lire, ils n’ont jamais rien fait de bien). Je suppose que pour Pierre Duchesne tout est parfait!

      Lorsqu’on dit que certains journalistes sont biaisés on se fait rabrouer. Pourtant, tout ce que je veux, c’est qu’on me rapporte les faits tels qu’ils sont. Je pense être assez mature pour être en mesure de former ma propre opinion sur un sujet donné. Je n’ai pas à être subtilement (ou pas) dirigé et guidé!

      Lorsqu’on s’apprête à sauter dans l’arène politique, on devrait faire montre d’un peu plus de retenue surtout pour les sujets touchant directement au domaine politique. Le message est alors un peu plus crédible.

    • ç

    • Un commentaire bref: il part avec une prise contre lui. Son intégrité ou plutôt son apparence de manque d’intégrité va le suivre s’il est élu.

    • Ça commence mal pour lui car il est déja dans le mensonge.Le compté de Borduas a été réservé il y a plusieurs semaine pour lui et il le nie…..de plus ses reportages sur la crise étudiante était clairement contre le gouvernement.Il avait un parti prit.Quand il a démissioné de radio canada il n’avait pas de projet qu’il disait….c’est clair comme de l”eau de roche qu’il ment au Québéquois.Un autre oportuniste comme plusieurs en politique et dans tous les parties confondu….comme c’est triste!

    • Je viens de lire votre chronique de ce matin dans Cyberpresse (Le Soleil).
      Eh que j’aurais aimé avoir le talent d’écrire une si belle et si juste chronique. C’est en plein ce que je pensais du cas Pierre Duchesne, surtout le dernier paragraphe.

      On retrouve des cas semblables dans toutes les sphères de la société. Combien de fois j’ai vu des militants syndicaux souvent très durs envers leur employeur, devenir cadre du jour au lendemain pour cette même compagnie. Ce seront généralement les meilleurs patrons car ils auront connus les deux côtés de la médaille.

      J’ai moins aimé la chronique de J.J. Samson dans son journal de Montréal d’hier à ce sujet.
      Voilà le parfait exemple du journaliste qui tombe à bras raccourcis sur Pierre Duchesne alors que Samson lui-même a un fort penchant pour les partis de Charest et Harper. C’est vrai que la neutralité n’existe pas en journalisme, surtout pour les éditorialistes. Mais les autres analystes et chroniqueurs devraient faire plus attention ………..leurs parti pris ou leurs jupons dépassent.

      M. Duchesne fera un bon député j’en suis certain car il est calme, posé et surtout cultivé.

      L.Boivin,
      Longueuil

    • Aucune condamnation. Une tempête dans un verre d’eau. Il y a pourtant amplement d’exemples bien plus discutables du côté Libéral, suffit de penser à tous ces ministres libéraux qui sont passés au secteur privé immédiatement après ou pendant (démission) leur mandant -> un saut au privé vers des fonctions directement ou très étroitement relié à leur tâche de serviteur de l’état.

    • Comme la question est devenue très partisane, laissons le Conseil de presse et l’Ombudsman de Radio-Canada se prononcer sur le sujet. Cela mérite d’être fait.

      Michel Lebel

    • L’”analyste”Pierre Dufresne sentait le militantisme dès la première minute de ses interventions. Comme d’ailleurs la majorité des journalistes de Radio-Canada. J’ai hâte que la majorité des journalistes défendent ces causes-ci: la curiosité intellectuelle et la recherche de la vérité, plutôt qu’essayer de planter ceux qui n’épaulent pas leurs causes et favoriser ceux qui penchent du bon bord.

    • Dans les cas litigieux de Nathalie Normandeau, Philippe Couillard, David Whissell, et combien d’autres dans son propre parti, nous avons bien noté que Jean Charest n’avait rien à dire au chapitre de l’intégrité. Dans le cas pathétique de Tony Tomassi, il a même attendu d’être au pied du mur pour agir.

      Aujourd’hui, sans l’ombre d’un scrupule, il s’attaque à l’intégrité de Pierre Duchesne, un journaliste qui a accompli un travail honnête pendant de nombreuses années.

      Et après, on ose encore se demander d’où vient le cynisme des gens à l’endroit de leurs politiciens.

    • Faut-il toujours vivre dans ce qui peut être le plus petit dénominateur commun de notre réalité. Faut-il toujours subir ce rabaissement continue de cette façon charest d’aborder la politique québécoise. Je ne parle même pas ici de toutes ce mises en scènes, de tous ces scénarios ridicules que nous servent les libéraux…

      Je crois qu’un homme comme Duchesne sera un élément positif dans notre classe politique. Quelqu’un, qui heureusement peut hausser le débat. Ça nous ferait tout un changement. Imaginez des idées plutôt que des bêtises. Un vision plutôt que de tristes intérêts, toujours les mêmes, ramener par des marées disgracieuses…

      En attendant, il faut encore souffrir ce triste clown qui prétend nous gouverner. Abjecte personnage dans une pièce qu’il s’écrit lui-même, il tente de tenir un rôle qui ne lui convient pas. De ses pitreries ont retiendra son humour désobligeant. Ses ripostes qui ne riment à rien. Et le vide absolu de ses prétendues visions d’avenir. Gouverner par l’inertie, pour être demain aussi tragiquement à la même place qu’hier. On est otage d’une crise paranoïaque. Tentez d’imaginer cette chose, sans pouvoir, détrôné. Il ne restera rien si ce n’est le sarcasme, la dérision.

      Je suis heureux de voir de nouveaux visages se joindre à ceux qui auront à définir de quoi sera fait l’avenir prochain. Bien sur d’abord la vieille tactique de salissage, cette façon toute libérale d’attaquer la personne, voyant tout à leur image, ils s’inquiètent de ce que les autres n’aient que les intentions qu’ils connaissent.

      Mais ça M.Duchesne le sait bien… il a eu à côtoyer ces vautours assez longtemps.

    • Quel scandale de voir Pierre Duchesne officiellement candidat du PQ dans Borduas!!! Non pas que c’est une surprise, au contraire, mais il y a quelques semaines à peine il plantait joyeusement le PLQ lors de la crise étudiante. Il fallait lui voir la face quand il parlait des manifestants dans la rue sur qui, disait-il, Pauline Marois pourrait sûrement compter dans une éventuelle campagne référendaire… Il était sur le point de jouir! Également, à la dernière des “Coulisses du pouvoir”, quand il s’est fait demandé par Emmanuelle Latraverse lors du bilan politique de l’année, quelle avait été la pire décision politique, il a répondu que c’était la blague de Jean Charest sur les manifestants qui devraient aller dans le Nord et que le PM avait complètement dérapé… Un chef de bureau de la SRC à l’Assemblée Nationale qui s’en va et qui dans les jours suivants devient candidat pour un parti politique, ça fait assez république de banane merci!!! En plus que ça fait la 2ième fois que ça arrive avec le PQ en quelques années, après Bernard Drainville! Les organisateurs péquistes ont-ils commencé à courtiser Sébastien Bovet pour les élections de 2016??? Pourquoi pas??? Imaginez un instant si Daniel Lessard et quelques années plus tard, Chantal Hébert avaient sautés dans l’arène politique avec un parti fédéraliste… Ça aurait beau de voir la réaction de la famille indépendantiste au Québec. On a vraiment la preuve que les médias sont vraiment biaisés au Québec en faveur de la gauche et du mouvement séparatiste, faite-moi donc la preuve du contraire pour voir…

    • Bien d’accord avec votre dernière phrase. Aux dernières nouvelles Pierre Dufresne ne faisait même pas de “commentaire politique”, comme des Liza Frulla ou Tasha Kheiriddin de ce monde. Aux dernières nouvelles, les libéraux ont fait la même chose avec Christine Saint-Pierre et personne n’était monté aux barricades. Bernard Drainville et Mme. Saint-Pierre à l’époque avaient même apparus au même moment à Tout le Monde en Parle… Bref, les libéraux sont de mauvaise foi. Je n’ai jamais entendu dire que Pierre Dufresne était considéré comme un péquiste évident et biaisé…

      C’est une histoire montée de toute pièce par les “spin doctors” libéraux. Rien de plus et donc, aucun intérêt.

    • Je me demande seulement pourquoi on ne garde pas Borduas pour un futur ministre de la santé, de l’éducation ou des finances. Pierre Duchesne, c’est bien beau, mais électoralement, c’est personne. Qu’il aille faire ses classes en faisant la différence dans un compté serré. Je ne vois pas pourquoi on gaspillerait un château fort pour lui.

    • Bonjour M.Lavoie,
      Considérant que la principale source de références, d’analyse et d’évaluation quant à la situation politique d’un pays sont les journalistes et considérant que, lorsque les journalistes font le choix de s’engager en politique, la logique voudrait qu’ils sachent ce dans et pourquoi ils s’engagent !
      Ceci étant dit, quand je lis sur les blogues que, selon leurs évaluations «psychométriques», les fédérâleux considèrent que Claude Ryan, Adrienne Clarkson , Michaëlle Jean et Christine St-Pierre étaient ou sont des personnes forcément «brillantes» puisque fédéralistes, j’ai bien hâte de voir ce qu’ils (les fédérâleux) vont dire des méchants séparatisses Duchesne et Lisée…
      Dans 5-4-3-2-1…le lançage de queue de castors et de flags canayens va commencer….
      Robert Alarie

    • Candidat de très haut niveau!

    • Je ne pense pas qu’il y ait entorse éthique au fait que Duchesne passe au PQ après avoir été journaliste. Les libéraux tenteront de le traîner dans la boue, avec toutes les stratégies scélérates qu’on leur connait. S’il y a problème éthique, il est INFINIMENT moins pire que toute la corruption et la manigance que nous avons vues dans les dernières années autour de Charest et des libéraux.

      Il est grandement temps que les Québécois comprennent que Charest et le PLQ, c’est un cul-de-sac irréversible pour le Québec, et il faut s’en débarasser une bonne fois pour toutes!

      M Landry.

    • Bonjour,

      Première réaction en apprenant la nouvelle :

      - Bon coup de la part du P.Q.

      Seconde réaction à la suite de la plainte logée par le PLQ :

      - Confirmation que c’est un très bon coup de la part du P.Q.

      Enfin, troisième et dernière réaction :

      - Pauvres caquistes; qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour éviter de parler de vous.

      Daniel Verret (nadagami)

    • il faut noter la différence entre madame saint pierre et monsieur Duchesne était que la ministre travaillait à Ottawa et M, Duchesne à Québec, sa neutralité journalistique à été biaisé, à même titre qu’andré boisclaire qui avait été en entrevue avec Bernard Drainville peut avant qu’il passe au PQ. Oui le gouvernement n’est pas bien placé pour critiquer l’étique de monsieur Duchesne, mais quel message est lancé, voté pour le moin pire ???

    • Pierre Duchesne sera un excellent parlementaire. Et d’ailleurs, le PQ se monte tranquillement une équipe solide. Les libéraux doivent craindre les prochaines élections comme la peste, c’est pourquoi ils tentent par tous les moyens de salir leurs adversaires. Ils n’ont plus la crédibilité nécessaire pour vanter leur propre plateforme politique.

    • Vous voulez parler de Pierre Duchesne? Allez-y.Mais avant de le condamner, souvenez-vous de ces mots célèbres: «Que celui qui n°a pas péché lui lance la première pierre»”.
      hahaha! Elle est bien bonne,alors cette première pierre nous la lanceront a… Jean Charest ? Non, mais je ne suis pas très content de la manière dont M. Pierre Duchesne se présente candidat.On peut aussi présumer que ce nouveau candidat du PQ n’as pas toujours été impartial lors de ses reportages sur la crise étudiante.

    • J’ai peu péché dans ma vie. Je n’ai jamais acheté de cigarettes de contrebande, jamais triché sur mon rapport d’impôt, jamais payé pour un service ‘en dessous de la table’. J’ai eu à prendre des décisions qui m’engagent jusqu’à la mort – le mariage, il y a 37 ans, l’éducation de 4 enfants, le secret professionnel, etc. Je suis sévère envers moi-même. Devrais-je l’être moins quand celà a un rapport avec mes convictions politiques? M. Lavoie, en tant qu’ancien conseiller de Brian Mulroney, exerce certainement une certaine réserve lorsqu’il s’agit de son ancien employeur.

      Messieurs Drainville et Duchesne n’étaient pas de simples journalistes. Le poste de correspondant parlementaire accrédité leur conférait ‘certains privilèges comme la permission de prendre des notes dans la Salle de l’Assemblée nationale, l’accès aux services de messagerie, aux services de documentation et aux édifices parlementaires’ (ref. site de l’Assemblée nationale) que n’ont pas les simples journalistes. Ils avaient donc un contact privilégié avec les députés de tous les partis. En retour, ils ont accepté certaines obligations.

      Si l’un d’eux était candidat dans ma circonscription il me serait impossible de voter pour lui car ces messieurs ont sérieusement manqué de jugement dans l’exercice de leur profession.

      Par contre, je n’hésiterais pas à voter pour JF Lisée.

    • J’ai travaillé au Montréal-Matin lorsqu’il appartenait à l’Union nationale. La politique éditoriale était clairement identifiée à cette formation politique. Mais jamais au grand jamais le simple journaliste-reporter que j’étais n’a été forcé de modifier ou de couvrir une nouvelle de façon à ménager ou promouvoir les visées politiques du parti-propriétaire. Il y a eu Le Jour, quotidien parraîné par le Parti Québécois. Même politique éditoriale. Dans ces deux cas, les journalistes étaient libres et tenus de faire de la nouvelle. Les commentateurs et éditorialistes étaient à la solde d’une direction politique et personne n’y voyait du mal. C’était clair et net et tout le monde savait à quoi s’en tenir en lisant les textes d’opinions publiés par ces deux médias. Dans le cas présent, le reporter Pierre Duchesne a affirmé (jeudi) devant ses futurs électeurs de Borduas qu’il a toujours professé la foi souverainiste. C’est là que le mal ou la faute apparaît. Pendant ces années où M. Duchesne a oeuvré à l’Assemblée nationale sa mission était d’informer équitablement et avec intégrité les auditeurs et téléspectateurs des bulletins de nouvelles de cette Société. Lorsqu’il critiquait ou pourfendait des décisions du gouvernement libéral, lorsqu’il donnait la parole à l’Opposition, lorsqu’il se présentait, dans la cadre d’émissions d’affaires publiques et exprimait son opiniion souvent caustique à l’endroit des visiées de Jean Charest, était-il intègre ou se faisait-il le porte-parole intéressé du parti politique dont il partageait l’objectif ultime, soit la souveraineté du Québec? La question se pose. Tous les journalistes neutres et intègres qui oeuvrent aujourd’hui dans les salles de rédaction sont en droit de se la poser puisqu’il en va de leur propre crédibilité. Tous les citoyens que nos médias informent quotidiennement sont aussi en droit de s’attendre à recevoir de l’information juste et équitable pour se faire leur propre opinion. C’est ça l’ingrédient principal de la professsion journalistique. Quoiqu’on dise ou quoiqu’on pense, c’est la crédibilité de toute la profession qui est en cause, ici. Un point c’est tout. Le même raisonnement s’applique pour les futurs candidats-journalistes de toutes les formations politiques. Il en va de même pour ces hommes ou femmes politiques qui rejoignent le monde des médias au lendemain d’une défaite électorale. L’avenir des médias sérieux et honnêtes ça doit compter, du moins je l’espère.

      Pierre April
      Newport

    • Enfin des personnalités de calibre qui se présente en politique.
      Pourquoi fait-il autant peur aux Libéraux. Je trouve tellement leurs réaction exagérées.
      Si vous êtes de calibre, Mr Charest, cesser vos basses attaques et faites face a la musique. Expliquer moi pourquoi je devrais vous faire confiance ?
      Et donner moi aussi la manière de faire une plainte contre Mme Courchesne pour sa gestion dans le dossier des Garderies.

    • J’ai lu la lettre de plainte du PLQ et je ne peux que me dire qu’il est complètement absurde de penser que son passage en politique active remet en question son impartialité passée en tant qu’analyste politique. Il me semble même immature de la part du PLQ d’asseoir leur position sur quelques accusations de partialité de bloggeurs faisant suite aux hypothèses de son entrée en politique (au PQ) en 2008. Il faudrait au moins des preuves et des exemples concrets. Il est facile de dénoncer la partialité quand on est condamné de toute part, mais s’il fallait condamner tous les analystes politiques qui ont soulevé des réserves face au gouvernement Charest, c’est toute la profession qui serait entachée.

      Bref, cette accusation gratuite est par dessus tout absurde parce qu’elle suppose que les autres analystes politiques n’auraient pas d’opinion politique puisqu’elle ne s’attaque pas tant au politicien qui adopte une bannière politique, mais à l’impartialité du travail fait par le passé du simple fait de son nouveau rôle.

    • Vous m’épatez a quel point vous protégez vos amis M. Lavoie. Lorsque vous dites : «Que celui qui n’a pas péché lui lance la première pierre».

      Avez-vous déjà dit ca au sujet des politiciens ? Ou ca s’applique uniquement pour nos pauvres journalistes ?

    • Belle acquisition pour le Parti Québécois et j’en suis fier.

      Christine St-Pierre n’est pas devenue libérale du jour au lendemain et a été aussi journaliste de radio-canada sur la colline parlementaire à Québec. Mais on dirait que quand c’est le PQ c’est pire.

      Sam Hamad a dit en conférence de presse que Pierre Duchesne manquait d’intégrité. Venant d’un homme qui a travaillé chez Roche et que Roche est dans la mire de la commission Charbonneau. Venant d’un libéral c’est quoi l’intégrité?

      Que dire de madame Jérôme Forget ex vice première ministre libérale qui travaille maintenant pour une firme chasseur de tête Korn Ferry et bénéficiera d de son réseau de contacts. La même chose pour Philippe Couillard qui s’est créé et inventé une belle job dans le privé. En tant que conseiller stratégique, le docteur Couillard s’occupera des clients canadiens de Secor dans les domaines de la santé.

    • Pour ce cas, comme pour Drainville, je m’étonne plus de la réaction que de l’action. Je préfère de loin un journaliste connu à un gérant de dépanneur ou un obscur avocat renommé dans son milieu et sa famille. On peut analyser le passé des Duchesne et Drainville, revoir leurs topos et avoir une bonne idée de ce qu’ils sont.

    • Si Duchesne avait fait une entrevue ou un commentaire manifestement en faveur du PQ, il est évident que le PLQ se serait plain aussitot a l’ombudsman de SRC…candidat ou pas. Le fait qu’ils se plaignent a ce moment-ci (juste avant une campagne qui s’annonce tres sale) est un aveu implicite qu’ils ont rien a lui reprocher.

    • Du point de vue de l’éthique, Duchesne repassera. Nous l’avons entendu sur LCN se justifier en comparant sont manque d’éthique à celui du gouvernement Charest. Petite différence à noter: Charest est en poste depuis 9 ans et lui commence ( bien mal ) en politique. C’est peut=être ce que le PQ appelle faire de la politique autrement.

    • Ce monsieur à fait preuve de très peu d’intégrité. A l’emploi de Radio Canada, il préparait son parachutage dans Borduas. Je luis souhaite une cuisante défaite et il pourra continuer d’écrire la biographie de Jacques Parizeau.

    • Même si on réussit à prouver que Duchesne avait un accord avant qu’il quitte le journalisme, le cas de Couillard est cent fois plus problématique.

      Il n’a pas respecté le délai de 2 ans du code de déontologie? Et alors, encore là, nous avons eu récemment et avons encore des problèmes d’étiques au niveau des politiciens élus ou de gens en place qui sont autrement plus sérieux.

      Quand on est insignifiant, on s’attarde à des insignifiances.

    • Monsieur Duchesne fera un excellent candidat et député ministrable. Je ne vois aucun problème éthique. Face à l’éthique Monsieur Charest devrait se garder une petite gêne, avec Tomassi, Whissel et bien d’autre…je crois que sa cours est pleine.

      Pour ce qui est du commentaire de Dumontier le gravol est efficace contre les vomissement.

      Jean-Claude Tanguay Val-Morin

    • Desole M. Lavoie, mais ca montre le peu d’ethique et de jugement des journalistes et/ou des politiciens, et ce des deux cotes.

      Pequiste ou liberal, media vers politique, politique vers media ou monde des affaires, c’est incroyable la facilite a laquelle ca met leur principes de bord et sans gene. Le pire, cest que, que ce soit du cote du politicien ou du journaliste, vous avez des indemnites de depart, des pensions, des compensations…bref vous etes pas dans la rue ! Pourquoi brusque les choses ?? Besoin d’attention peut etre ???

      On a les politiciens qu’on merite, mais on aussi les media qu’on merite…

    • Le métier d’analyste politique est, entre autres choses, celui de donner les faits sur la politique et expliquer leurs implications et s’il y a plusieurs analystes politiques, c’est parce qu’il y a différents points de vue sur les implications de telle ou telle mesure. M. Duchesne avait des points de vue… tous les analystes politiques en ont. Il n’y a pas là de problème d’impartialité. C’est un homme qui, ayant une connaissance très poussée de la politique et qui gravitait autour de ce milieu, a décidé de passer de la politique « passive » à une politique active. On est capable de faire la distinction entre le journaliste et l’être humain qui décide d’entrer en politique, non? Le transformer en taupe ou en manipulateur de l’information, c’est aussi gratuit que d’inventer une théorie du complot…

    • Félicitations à monsieur Duchesne pour sa décision.

      Les libéreuls sont ulcérés, eux qui n’ont que des flopées de Tomassi et autres peddlers de fonds occultes pour payer le transfuge conserviteur venu d’Ottawa…

      HéHéHé.

      Reno Campani

    • @ souverain

      Vous devez être bien déçu M. Alarie car votre 5-4-3-2-1 n’a semble-t-il pas fonctionné très très fort. Réessayez un autre commentaire plus épicé. Peut-être que cette fois-là ça va marcher.

    • Un Péquiste cagoulé en journaliste payé par nos taxes. Non seulement c’est amoral mais on devrait avoir le droit de le poursuivre. Le cas à Lisée n’est pas pareil. On sait tous qu’il est Péquiste et il n’est pas payé avec nos taxes. De toute manière, Lisée fait davantage partie de la catégorie Humoristes. Mais Duchesne c’est un sérieux lui. Le CCQ dit qu’une personne doit se comporter de bonne foi de manière à ne pas causer préjudices à autrui. Ce qui replace en perspective ceci : Radio-canada est un nid Ultragauchistes et séparatistes. On doit tout démolir et repartir à zéro s’il plaît à Harper sinon ça va se reproduire. Et ne me parlez pas de Christine St-Pierre. J’étais certain qu’elle était péquiste. Tandis que lui c’était évident. Voyez bien que les Péquistes ne sont pas mieux. Bel gang d’hypocrites! Il faut absolument battre ces gens. Les imaginer au pouvoir me lève le cœur.

    • philippeleroyaudy

      6 juillet 2012
      15h50

      il faut noter la différence entre madame saint pierre et monsieur Duchesne était que la ministre travaillait à Ottawa et M, Duchesne à Québec

      Il était où jean charest à ce moment là.

    • Ce qui me déange le plus, M. Lavoie, ce sont les agissements de Libéraux qui cherchent par touss les moyens d’entacher la réputation de leurs adversaires. Après la vidéo de Mme Marois, c’est au tour de l’éthique de M. Duchesne. Je ne sais pas qui est le grand stratège au PLQ (le président Karl Blackburn?) mais ce sont deux prises contre eux. Les bonzes du PLQ n’ont AUCUNE leçon à donner à AUCUN québécois. Non mais dans quelques temps, on va revenir au temps des cigares de l’Union nationale!!!
      Daniel Lejeune
      Montréal

    • Les liberaleux federalistes qui veulent parle d integrite,plus drole que ca tu meurs…………ils ont triches aux 2 derniers referendum,triche avec les commandites,on a un premier sinistre qui a ete paye en dessous de la table pendant 9 ans,ils couchent avec la mafia,franchement John garde toi une petite gene

    • oups j ai oublie de signe Alain Legault

    • Ce n’est pas pour rien que mes amis anglophones, qui parlent un excellent français par ailleurs, surnomment RDI par RD-Oui….

    • Le plus triste ici, c’est qu’il semble qu’il faut être PQuisse pour parler des ratés de ce gvt. Les autres sont-ils aveugles, sourds ou simplement aussi corrompus.
      Quand un gvt se comporte de cette façon, c’est toute la population qui en souffre. Va-t-on avoir un autre gvt aussi corrompu pour 4 ans, parce que certains acceptent la corruption par simple partisanerie.

      Reconduire, en toute connaissance de cause, ce genre de gvt c’est tout simplement suicidaire.
      La démocratie ce doit pour exister au moins d’être éclairée par certains principes. Si la malhonnêteté vaut mieux que tout le reste…on est dans le GROS trouble.

    • Vraiment, les Libéraux viennent de perdre les pédales avec cette histoire de Duchesne qui passerait dans les camp des Pékisses. Les discours de Duchesne vont-t-il faire accourir plus de gens auprès de l’électorat Pékisses? Voyons donc, Duchesne n’était qu’un tout petit journaliste qui ne faisait pas grand bruit dans l’édifice ressemblant à une boîte de chiffon J avec le sceau de la pizza aux piments rouges. De quoi les Libéraux ont-ils peur? Vite, monsieur Charest prenez un grand respire par le nez et pensez-y deux minutes . . . Où voyez-vous de la puissance dans ce Duchesne pour sauter les plombs comme vos sbirs le font?
      Gilles Pelletier, Québec

    • M. Lavoie
      Je vous trouvais vos textes très intelligent, à date. Mais là, je le trouve un peu complaisant envers un confrère. Je suis l’actualité depuis longtemps à RDI et je trouvais M. Duchesne très complaisant envers la gente étudiante, il n’tait pas neutre du tout.

    • Ça me fait toujours rire d’entendre des libéraux parler de l’éthique de qui que ce soit. C’est comme si des pyromanes se plaignaient de la chaleur.

    • Le PLQ et Jean Charest qui parlent maintenant de conflit d’intérêt, de manque de transparence et d’honnêté … Espérons qu’ils en feront le thème de leur prochaine campagne électorale plutôt que de la faire contre les étudiants et la jeunesse du Québec.

      Et voilà que les chantres du PLQ qui s’agitent pour répandre leurs blâmes. Vous parlez biblique en disant que ceux qui sont sans péchés lui lancent la première pierre. Moi je dis que le PLQ est un parti de pharisiens s’il y en a qui se rappellent de l’Évangile. À voir les réactions de certains sur la candidature de Monsieur Duchesne on ne peut s’empêcher d’y voir là de la jalousie. Après l’Évangile, parlons sports ! Il y en aura certainement quelques PLQistes qui comprendront mieux. Qui hue-t-on au hockey chez les adversaires les joeurs médiocres ou ceux qui brillent et qui sont bons ? Les PLQistes critiquent la candidature de Monsieur Duchesne parce qu’il est un homme de valeur.

      Comme vous le disiez ce matin, est-il prérable pour un journaliste de se lancer en politique ou pour un journaliste de faire quotidiennement de la politique sans avoir le courage de se présenter comme candidat en politique ? Il y aurait pleins de suggestions à faire au PLQistes pour recruter des candidats journalistes … JJ Samson, André Pratte, … pour ne donner que 2 exemples. Ils seraient certainement des candidats vedettes pour les PLQistes !

      Jean Charest et les PLQistes sont des ” sépulcres blanchis ” … Quand on habite une maison de verre comme le gouvernement libéral, on devrait éviter de lancer aux autres des pierres concernant l’honnêteté, la transparence, les conflits d’intérêt.

    • Pierre Duchesne au PQ.

      Paul Larocque au PLQ?
      Michel Hébert à la CAQ?

      Pensez-vous que Mme Chantal Hébert irait au PQ?
      Pensez-vous que M. Vincent Marrissal irait à la CAQ?
      Pensez-vous que M. Michel David irait au PLQ?
      Pensez-vous que Mme Josée Thibault irait à QS?

      Amusez-vous! Nommez un(e) journaliste et tentez
      de deviner à quel parti politique il (elle) pourrait s’associer.

      - – – pensée profonde – – -
      On ne trébuche pas sur une montagne mais sur une pierre.
      (proverbe indien)

    • J’ai tellement eu de la misère à dormir depuis la dernière opinion politique de M. Duchesne… Par contre, je suis pour le lavage de cerveaux de notre propre gouvernement envers et contre son propre peuple en tentant de nous remplir chaque jour d’horribles mensonges, sans parler bien sûr de leur bilan catastrophique qui serait évidemment pire si on ne faisait des élections que dans 18 mois.

      Pourquoi ne pas faire plus d’articles sur la fameuse Île d’Anticosti? Googlez Le PLQ connaissait le potentiel québécois….
      Pas mal plus dommageable pour le peuple…

      Quand c’est rendu qu’on déteste plus un journaliste que son gouvernement corrompu, il y a un très gros problème…

    • …«Spectateur et acteur, le journaliste bénéficie d’une rente: il est le seul opérateur dans nos sociétés complexes à ne jamais être soumis à sa propre critique.» (Alain Minc in «L’ivresse démocratique», Gallimard, 1995)

      Ben cou’don! Serions-nous en train de démontrer l’à propos de cette affirmation de Minc? Je serais tenté de répondre «oui» à cette question. Et vous, amis blogueurs, vous en pensez quoi?

    • Wow. Quelle surprise… Duchesne, un péquiste? Je suis bouche bée…

      Sérieusement, il suffisait d’écouter les nouvelles de Radio-Canada pour savoir de quel côté il penchait. Aucune surprise, en ce qui me concerne. Lui et plusieurs autres de Radio-Can, d’ailleurs. Très drôle de voir tous ces souverainistes travailler pour le fédéral.

    • @Petit Jean. Je n’ai rien contre un politicien qui devient journaliste ou analyste car au moins lui on sait de quel coté il est. Nous pouvons alors le lire ou l’écouter avec un grain de sel. Il n’aura jamais la meme crédibilité accordée a Pierre Duchesne.
      .

    • @ilou – Merci de dire ce que je pense depuis un certain temps déjà… Avec le printemps complètement disjoncté que le Québec a vécu, les journalistes (partisans de l’un ou l’autre côté de la clôture) se sont fait aller la plume en nous prenant très souvent pour des ignares, des incultes, des imbéciles de première.

      Curieusement, les dernières semaines ont été plutôt calmes. Personne ne s’est risqué à commenter les Français, Belges et autres qui viennent ici et essaient de nous paver la voie pour une société libre et juste (comprendre ici nos-chers-étudiants-brimés-dans-leurs-manifestations) alors qu’ils ne sont même pas capables de régler leurs propres problèmes.

      Alors Messieurs et Mesdames les journalistes blogueurs… À quand la rectitude journalistique et non partisane?

    • M. Lavoie,

      M. Duchesne avait fait le saut il y a longtemps au PQ… il va juste arrêter de faire semblant.

      Et que dire que cette “conférence de presse” ce matin du principal intéressé??!! Le PQ qui passe son temps à décrier les méthodes “haperiennes” en ce qui concerne la transparence et le droit de savoir des citoyens, a utilisé la même méthode ce matin en limitant les questions des journalistes à 2 chacun…

      Hum… Pierre Duchesne lui-même décriait ces façons de faire lorsqu’il était journaliste et il se prête au jeu de façon naturelle… et il parle de lui-même à la troisième personne, comme la monarchie…

      Ouin, pas fort… encore un cas de deux poids deux mesures au PQ… pour faire changement. Pas pour rien que j’ai quitté ce parti.

    • @vigilant – Merci à vous aussi pour votre «éclairage» (dixit les Français) ou plutôt vos «éclaircissements» (plus Québécois) à propos de la retenue dont ont à faire preuve les journalistes. On dirait bien que cette qualité se perd par les temps qui courent.

    • matelot2

      6 juillet 2012
      15h52

      On peut aussi présumer que ce nouveau candidat du PQ n’as pas toujours été impartial lors de ses reportages sur la crise étudiante.
      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

      Sans preuves, on peut aussi présumer que vous mentez comme un libéreul.

      Reno Campani

    • En matière d’intégrité, je préfère un journaliste qui fait le saut en politique qu’un politicien qui dîne avec des mafieux.

      Les libéraux n’ont qu’à fermer leur gueule et déclencher les élections au plus sacrant.

    • Yves Lessard aussi trouduc, il dénonce un futur candidat de son propre parti. Pas fort M. Lessard.

    • Bonne candidature pour nre pas dire excellente compte tenu de la réputation de M.Duchesne. L’hypocrisie des libéraux est criante quand on sait le rôle qu’on jouer les Couillard, Normandeau, Caillé, Vandal ca nous fait rouler par terre de voir Charest et sa gang de mafioso se lamenter sur l’étique…..quelle farce. Ils n’ont pas à donner de lecon de ce côté et tant qu’à parler de faire les choses à visage découvert ben il devraient avoir honte quand on les voit donner la main et la bise à des gars comme Accurso et sa gang de pourri qui finance en catimini le PLQ. Cette argent sale collecté auprès de ces bandits de grand chemin a en plus payé en cachette le salaire bonifié durant 10 ans…… Où est le visage découvert et l’étique dans leur cas. C’est le genre de petite politique que l’on utilise pour tâcher de salir la réputation d’une personne qui risque de nous faire mal. Et la St-Pierre dans tout ca qui se fait aller les babines….elle à qui l’on était sur le point de mettre à la porte comme journaliste et qui a vu une opportunité de se faire offrir une pension à vie sur le dos des contribuables. On a déjà vu miux de la part des libéraux et faut s’attendre à encore pire car ils sentent la soupe chaude.
      André Béliveau

    • Décidément, on n’a plus grand chose à se mettre sur le nez. Problème d’éthique ici? Regardez qui en parle et vous comprendrez.

      Proverbe moderne: comment peux-tu voir la poussière dans l’oeil de l’autre alors que tu as 2 bouzes de vaches qui te tiennent lieu de lunettes?

    • Bon coup pour la démocratie car les journalistes ont toutes les solutions à tous les problèmes !!!

      Bienvenue dans le groupe de nos politiciens…à suivre !!!

    • Belle chronique, ce matin. Elle sent le vécu.
      Pôvres, pôvres militants et sympathisants libéraux qui s’indignent devant ce changement de carrîère! Dites-moi, pourquoi manquiez-vous autant de hargne et de vocabulaire quand le Québec en entier exigeait une commission d’enquête… sauf vous? Où étiez-vous?
      Et si vous vous exprimez aujourd’hui, est-ce parce qu’on vous en a donné la permission? Pôvres, pôvres moutons! Pardon, libéraux!

    • Pierre Duchesne;

      Je me demandais, à chaque fois qu’il commentait une politique quelconque du parti Libéral, pourquoi n’est-il pas capable d’être neutre?

      Maintenant, j’ai ma réponse!

      En fait, ce que l’on devrait se dire: Pourquoi Radio-Canada (financé avec nos deniers) engage des séparatistes???

    • Sans vouloir lui lancé une pierre il y a des signes acablant dans les commentaires de M. Duchesne au cours des trois derniers mois. Sa prise de position en faveur des étudiants en démonisant M.Charest élu démocratiquement et en embellissant la prise de position de Mde Marois à outrance me laisse perplexte. Ça me rappelle M. Drainville lorsqu’il avait interviewé M.Charest en essayant de le démolire quelques jours avant son saut en politique, Il faut croire que ça s’attrappe cette hypocrisie. Le prochain sera probablement M.Marissal qui aprouve toujours Mde Marois même si elle fait une f..le d’elle. Par contre J’admire votre intégrité M. Lavoie

    • Je crois que le journaliste Pierre Duchesne ne se gênait pas pour critiquer les libéraux. Il se fait servir sa propre médecine. Je crois que la démagogie est beaucoup trop présente en poltique québécoise. Ce sera a lui de nous prouver son éthique. Il est aujourd’hui au banc des accusés. Dur dur la politique.

    • Un autre hypocrite dans la politique, Pierre Duchesne ment autant qu’il respire. On voyait son nez s’allongez lors d’un point de presse ce matin.

      La compté de Borduas était réservé pour lui depuis quelques mois et on ne fait pas un saut en politique sur un coup de tête. Tout était planifié depuis longtemps et un lien crée avec le parti concerné.

      Aura-t-on droit a un article critique de Marrisal sur ce cas? J’en doute, puisqu’il sera probablement le prochain journaliste à joindre le Parti Québécois.

    • Il dit 10 jours mais ça fait un bail que le ce comté lui est réservé. Ça commence bien mal une carrière le conflit d’intérêts et le mensonge. De toute manière il porte la barbe et les femmes québécoises n’aiment pas ça. Ce fat personnage radio-canadien pourra nous être utile en temps opportun.

    • Bonjour,

      Mais quel baume pour nos amis les péquistes de bonne volonté que l’arrivée en selle de ce communicateur hors pair qu’est Monsieur Pierre Duchesne qui saura donner du tonus à cette pauvre Cause qui se BRANLE DANS LE MANCHE depuis si longtemps. Fini le TAPONAGE avait dit la fantastique Dame de Béton qui réussit ce coup de maître d’aller chercher un tel communicateur pour aider la Cause nationale qui ne GROUILLE même plus d’un seul Ti Poil. Imaginons nous ce que les pauvres péquistes en ont mangé de la schnoute avant l’arrivée de la Dame de Béton qui essaie maintenant de PESER SU LA SUCE comme disent les nationalistes entre eux autres.

      En outre, Monsieur Pierre Duchesne sait très bien ce qu’il manque au Parti Québécois. Il faut revenir à la base et REFAIRE toute la pédagogie de la foutue Cause qui s’est perdue quelque part sur la Transcanadienne entre Québec et Montréal. Avec l’aide de la Dame de Béton, Monsieur Pierre Duchesne demeure conscient qu’avec tous leurs chefs précédant la Dame de Béton, nos amis les péquistes ont toujours fourré le CHIEN avec cette pauvre Cause qui est devenue FRIGIDE avec la talle de péquistes, préférant se branler dans le manche toute seule. Les chefs antérieurs du Parti Québécois ont fait des ACCRAIRES à la trâlée de péquistes en leur faisant croire que la Cause pouvait ARSOUDRE tout d’un coup. Astheure, ce n’est plus le temps de tataouiner disait un vieux péquiste tout à l’heure en tant que fier défenseur de la langue française tout à fait tanné de se faire des Accraires dans la langue de Bergeron.

    • Bof, entre ça et les ex-libéraux qui font directement le saut dans des lobbys beaucoup plus avares…

      Moi c’est la Normandeau que j’ai encore en travers de la gorge. Pas de place pour un journaliste.

    • dumontier et John bull:

      Et nos charmants ministres libéraux comme Couillard et Normandeau qui passent au privé, vous en dites quoi? Tomassi et les autres? J’aime mieux des journalistes qui investissent dans la chose politique que des politiciens qui investissent dans leur portefeuille….

    • Il va y avoir du “fun” au PQ et un moyen concours d’EGO: Drainville, Lisée, Duchesne, Marois, Bédard, …. Mais au fond, bien content de les voir là: dans leurs analyses prétendument objectives, ils avaient toujours le critique acerbe envers le Gouvernement et toujours les bonnes solutions… On verva bien maintenant s’ils auront les solutions aussi faciles. Et le meilleur…. serait presqu’ils se retrouvent dans l’opposition encore une fois… et face à une course à la cheferie… que d’EGO en lutte.

    • Radio-Canada est un incubteur de péquistes mâles et femelles, tôt ou tard quelqu’un(e) finit par dépasser le stade de larve et devient un insecte adulte.

    • Bonjour,

      Aux alentours de cinquante kilomètres d’ici, des péquistes sautaient de joie ce midi avec cette nouvelle qui est encore une fois un merveilleux exploit de la Dame de Béton. Fini les folies avec tous les péquistes errants devenus au fil du temps des péquistes de GRAND CHEMIN . En errant sans la boussole rassembleuse d’une vraie cheffe. Monsieur Pierre Duchesne saura en tant qu’excellent communicateur redonner ses lettres de noblesse à la pédagogie manquante à la Cause. Expliquer à tous les québécois le POURQUOI, le QUAND et le COMMENT afin d’éclairer toutes les lanternes. Et comme disait Monsieur Lucien Bouchard, un des PLUSSES grands péquistes avec la Dame de Béton soit : Il faut soulever chaque pierre au CAS OÙ…… Avec que le FEU pogne dans la cabane péquiste, il faut à tout prix rallumer la FLAMME NATIONALE par les Assemblées de cuisine comme dans le bon vieux temps où l’on savait faire de la PÉDAGOGIE. Toutes ces assemblées de cuisine où la photo du Ti Poil national trônait au centre de la pièce avec son mégot lui brûlant les doigts. L’important était que ça fasse de la boucane même en se brûlant les DOIGTS ainsi qu’en brûlant la MAUDITE CAUSE PAR LES DEUX BOUTTES.

      En terminant, revenir aux bonnes vieilles assemblées de cuisine qui étaient pleines à craquer de péquistes de très bonne volonté. Monsieur Pierre Duchesne saura bien y officier en encourageant les fumeurs de grosses pipées de TABAC CANADIEN qui vous emboucane une pièce en moins de deux. C’est à ce prix que la Cause renaîtra de ses CENDRES, soyez en sûr toute la talle des péquistes de bonne volonté. La Cause est né dans un SHOW DE BOUCANE et doit pour survivre s’auréoler de plusse de boucane possible comme dirait Monsieur Jean Chrétien. Avec un plaisir tout Canadien’ John Bull.

    • Le parti de la corruption, des ti-namis, des cartes de crédit d’entreprises, des dîners avec des mafiosi et des salaires cachés qui donne des leçons d’éthique, franchement c’est grandguinolesque…

      Quand donc cette abjection cessera-t-elle? Malheureusement pas de sitôt! Pour se faire réélire, que fait un gouvernement usé à la corde, gangrené par la corruption et deux commissions d’enquête et, surtout, qui n’a pour se vendre qu’un bilan catastrophique? Il se lance dans la calomnie et le salissage, bien sûr! Et le pire, c’est que ça va marcher: la crise étudiante nous a amplement fait la preuve qu’il y a au Québec suffisamment de naïfs et de nonos pour rendre efficaces ces basses manoeuvres.

    • Pierre Duchesne,

      Les Libéraux savaient que Duchesne se dirigeait comme candidat pour le PQ, Pauline ne savait pas…

      Sans mémoire… Rappelons-nous, l’élection partielle dans Kamouraska. Qui a battu les Libéraux et fait élire le candidat péquiste dans cette circonscription de Béchard ?

      Rappelons à notre petite mémoire les reportages très sérieux de Duchesne à Radio Canada payé avec nos taxes et pas comptabilisés dans les dépenses électorales.

      Une semaine avant l’élection, Duchesne sort l’histoire du jeune candidat libéral choisi à la dernière minute lors de la dernière élection, qui déclarait candidement avoir reçu une enveloppe avec $3,000.00 dedans. Tout un scandale. Le monde est en maudit…
      Trois jours plus tard un autre reportage de Duchesne payé par Radio Canada et non comptabilisé, l’ancien ministre péquiste de la justice Ménard devenu Bloquiste, mais qui couche toujours avec les péquistes, déclare que le maire de Laval lui a remis une enveloppe, et sans qu’il l’ait ouverte, il déclare qu’il y avait $10,000 dedans… (Nous n’avons pas réentendu parler de ces histoires par la suite après l’élection).

      Là c’est vrai le monde est en maudit, deux de suite…Un de mes amis qui habite aux États-Unis m’envoie un E-mail demandant ce qui se passe dans le Qc profond ? Je lui répond il y aura une élection partielle dans les prochains jours, c’est un job du péquiste Duchesne.

      Alors que la candidate Libérale est en avance la semaine précédente, elle perd par plus ou moins150 votes après les reportages de Duchesne…

    • @kirkpitaine – 6 juillet 2012 – 14h01
      … Ce n’est pas la première fois que je le dis, mais les médias au Québec me rendent malade. …

      Changer de pseudo, vous faites honte au capitaine Kirk de la célèbre série! Comme nous sommes dans une démocratie, vous avez toujours la possibilité de vous cacher dans le fin fond de votre sous-sol, pas de télé, de journaux, d’internet, ça sera le bonheur total pour vous et en prime … pour nous!

      J’ai appris avec surprise cette annonce de M. Duchesne que je voyais régulièment à la télé et le parti libéral fait une histoire avec rien pour faire oublier bien des erreurs faites au cours des dernières années.

    • Et il y en a qui s’étonnait de la couverture tellement pro-casserole de radio-canada et de RDI..Question:pourrat-il être aussi prétentieux que son chum Drainville?

    • Relisez ‘
      les animaux malades de la peste…
      L’âne- qui de la longueur de sa langue :
      ” haro sur le baudet !!
      J’espère que le médecin, le dentiste, le psy, l’électricien, le comptable, l’ingénieur, le coiffeur, la caissière, l’agent de police que le kid -adulte a des opinions politiques…
      Anne-Marie Dussault ? Le Gros Louis du Saguenay ?
      des souverainistes ?
      fort possible.
      So what ?
      ygraton

    • @ kodesh

      Maudit separatiste raciste et ridicule. Merci de confirmer a chaque fois que, vous autres, les separatistes complexees, vous carburez a L’HAINE.

      Vous n’allez JAMAIS emporter un referendum pour la separation. JAMAIS! Si je me trompe, alors FAITES votre referendum de marde des la premiere annee de votre gouvernement separatistes. FAITES-LE bande d’idiots!!! Et oui, meme si le PLQ est pourri, je voterais pour eux et jamais pour vous autres.

      Au plaisir.

      Miguel Angel. Un fier Canadien.

    • Faire une plainte portant sur l’éthique de M. Duchesne est à mon sens très farfelu. Pour ma part, j’ai toujours été indépendentiste et reconnue comme telle, mais cela ne m’a pas empêché d’être secrétaire du scrutin au référendum de 1995. J’ai donc prêté serment de garder une attitude apolitique car je me devais de travailler avec et pour tous les partisants, qu’ils représentent le camp du oui ou du non . Et c’est ce que j’ai fait, jusqu’à la fin de mon mandat, même avec mes proches. Même qu’il m’est arrivé de sermonner des gens du OUI qui avaient contrevenu à la loi électorale, comme je l’ai fait pour les gens du camp du NON, lorsque cela s’estt produit. Alors je ne comprends pas une telle tempête dans un verre d’eau, car on sait qu’autrefois, lorsqu’on faisait le recensement, on allait chercher des représentants nommés par les 2 premiers partis politiques et on n’exprimait aucun doute sur leur intégrité lors du recensement. Dans le cas de M. Duchesne, je crois qu’il a bien compris son rôle de journaliste et qu’il a su se montrer apolitique comme tous les travailleurs et travailleuses des élections comme ceux d’aujourd’hui et d’hier. Et il a droit maintenant qu’il a démissionné de militer dans le parti politique dont il partage les valeurs.

    • Oublions un instant le domaine journalistique.
      s’afficher ouvertement souverainiste- dans plusieurs secteurs sociaux et économiques au Québec , c’est comme un Gai dans un bar de danseuses:
      tu n’es pas à ta place !
      Savez-vous le nombre de comptables agréés, d’ingénieurs, d’informaticiens, de gestionnaires de portefeuilles, de dentistes qui sont souverainistes mais qui jouent aux apolitiques ?
      Je me suis fait dire – très souvent :
      ” voyons, pas toi.. pourtant, t,es un gars intelligent.”
      OU :
      “ ça ne me surprend pas: tu es d’une famille d’artistes…”
      voilà la triste réalité
      yg

    • Pas une grosse surprise,

      à Radio-Can (Télé publique, $$$ de tous le monde), les journalistes et les pseudo artistes (Guy-A pis sa gang) gauchistes monopolisent l’antenne. Depuis des années.

      En passant, Anne-Marie Dussault doit être sur le bord d’annoncer sa candidature…

    • Pauvres petits libéraux !

      N’ayant pas été en mesure de recruter M. Duchesne, les libéraux n’ont pas trouvé mieux que de porter plainte contre lui.

      C’est tout à fait minable !

      Un peu plus, et Charest, aurait envoyé les policiers pour le matraquer…comme avec les enfants du carré rouge.

      Je répète : Minable, tout à fait minable.

      Shame on you John James.

    • Le problème, c’est l’insuffisance de délai entre le fait de quitter Radio-Can et plonger dans l’arène politique qu’il couvrait. Dans le contexte de la «Crise Étudiante» (frais de scolarité) se faisait-il le porte-parole intéressé du parti politique dont il partageait clairement et sans équivoque la philosophie? TVA nous a appris vers 17H00 qu’un ex-Député Bloquiste visait à se présenter pour le PQ dans Borduas en Avril (il y a 3 mois). Cet ex-député bloquiste aurait affirmé que Pauline lui avait refusé ce privilège en lui disant que le comté était réservé pour une autre candidature qu’elle ne pouvait dévoiler (il y a 3 mois) parce que la personne (vraisemblablement Pierre Duchesne) occupait encore une fonction incompatible avec une divulgation en Avril. Mme Charabi Charabia doit s’expliquer CLAIREMENT à ce sujet. Pas d’entourloupettes et de faux-fuyant s.v.p.!

    • C’est bon signe pour M.Duchesne, la panique est maintenant dans la cabane du PLQ.

      Le PLQ ne se souvient pas des :Tomassi, Couillard, Normandeau, Whissell, Courchesne, Charest75000$x10, et j’en oubli. Nous, on s’en souvient.

      L’arrogance ne paie pas.

      Un petit rappel, M. Duchesne n’était pas attaché de presse d’aucun parti politique, il était analyste pour la population entière.

      Bonne chance M. Duchesne

    • Bonsoir,

      Bien sûr, la Dame de Béton vient de réussir un tour de force magistral avec l’arrivée de ce communicateur hors pair et convainquant. Afin que toute la talle de péquistes se retroussent le moral car il est fini le temps d’avoir la plot….. complètement à terre comme c’est le cas présentement avec les péquistes d’aujourd’hui. Monsieur Pierre Duchesne saura bien ramener l’espoir dans la cabane. Afin que, comme dans le bon vieux temps des assemblées de cuisine toute emboucanées, afin que les péquistes retrouvent le TONUS et la fermeté nécessaire de passer toutes leurs nuittes sur la corde à linge en frétillant, en se tortillant le Q pour la foutue Cause…….. Avec plaisir, John Bull.

    • Et Jean-François Lisée qui s’en vient !

      Les libéraux n’ont pas fini de roter du sûri.

    • Il était de notoriété que Pierre Duchesne était un péquiste qui vouait une haine à l’ADQ. En tant que journaliste «objectif et impartial »de Radio-Canada, il a démontré plus d’une fois sa grande éthique journalistique …

      Le comportement de Radio-Canada envers Dumont et l’ADQ entre 2006 et 2008 était fortement biaisé. Cela a favorisé l’élection de Charest en 2008 et la remontée du PQ. Pierre Duchesne a été un excellent mercenaire pour la cause… Quoi de mieux que de prolonger la dichotomie politique en vigueur au Québec depuis 40 ans entre le PLQ et le PQ..Indépendantistes et fédéralistes..pour ce faire il fallait détruire l’ADQ…

      Pour d’autres journalistes de Radio-Canada, c’était la méchante droite de l’ADQ qui leur faisait peur…

      Pierre Duchesne et l’ impartialité…http://www.radioego.com/ego/listen/11453

    • Un ex-journaliste s’avère être un souverainiste et on tombe à bras raccourcis sur lui. “Biaisé”, “manque d’éthique”, “hypocrite”, etc.

      À ce compte-là, pourquoi ne pas aussi se plaindre de l’omniprésence des opinions fédéralistes dans les médias du Québec? Quand on parle de biais, il faut garder le sens des proportions. Les journalistes et chroniqueurs ouvertement souverainistes sont TRÈS rares dans le paysage médiatique québécois. Alors ne me faites pas pleurer avec Pierre Duschesne.

      @macroangelo : je me demande bien qui carbure à la haine ici. Regardez-vous donc dans le miroir!

    • @portneuf74, 12h44 “Ouvrez donc un blogue sur Pierre Duchesne SVP M. Lavoie… ” Votre voeu est comblé.

    • -dom- “Je ne vois pas pourquoi on gaspillerait un château fort pour lui”. Parce que c’est un talent précieux.

    • @johnbull “…le journalisme mène à tout, surtout en politique”. Et pourquoi pas? Qui est plus informé qu’un journaliste?

    • @pager “Pourquoi Radio-Canada (financé avec nos deniers) engage des séparatistes???” Peut-être parce que les plus compétents finissent par devenir souverainistes…

    • @dan88 “s’il y a plusieurs analystes politiques, c’est parce qu’il y a différents points de vue”. Je suis convaincu que les journalistes, pour la plupart, font de leur mieux pour demeurer objectifs. Mais ils ne sont pas des robots, ils ont, eux aussi, des opinions personnelles.

    • @respectable “il porte la barbe et les femmes québécoises n’aiment pas ça” On n’est plus à l’époque de Jean Lesage ou de Pierre Trudeau, quand des femmes votaient pour le candidat qu’elles trouvaient le plus séduisant. Heureusement.

    • Panique au PLQ? Duchesne et Lisée dans 2 comtés ultra-protégés pour 2 peureux. Comme Stéphane dans St-Laurent au fédéral! Quelle farce!

    • @macroangelo “Maudit separatiste raciste et ridicule. Merci de confirmer a chaque fois que, vous autres, les separatistes complexees, vous carburez a L’HAINE”. Après avoir lu votre diatribe, je suis tenté de vous dire: celui qui le dit, c’est lui qui l’est.

    • Peine d’amour. Parce que ce journaliste était objectif dans ses repartages, les libéraux pensaient qu’il leur était favorable, alors qu’il était honnête. Journaliste politique à la colline parlementaire, il a eu tout loisir de mesurer l’indéfendable gabegie…

      Tout ça me fait penser à la déception péquiste quand Michaele Jean a accepté de devenir gouverneure génréale du Canada. Peine d’amour je vous dis!

    • @pepe d’amour

      Ce que vous nous dites ici ne me surpernd pas du tout. Par contre je doute de l’intelligence à long terme de ceux qui profèrent de telles inepties, même si ces personnes font partie du ”fameux” monde des affaires. Ils ont souvent la vue très courte.

    • Monsieur Lavoie,

      J’ai lu et relu votre article.

      Je peux comprendre que quand on a servi un parti politique qui a eu le douteux honneur de compter dans ses rangs les députés et députés-ministres suivants, l’on puisse avoir de l’éthique une conception différente du sens commun qu’on lui donne généralement, savoir :

      a) Édouard Desrosiers – Hochelaga-Maisonneuve -

      b) André Bissonnette – Saint-Jean-

      c) Michel Côté – Langelier –

      d) Richard Grisé – Chambly –

      e) Gabriel Fontaine – Lévis –

      g) Sinclair Stevens – York-Simcoe -

      Si votre appui au journaliste-candidat Pierre Duchesne ne se justifie pas, il s’explique.

    • La ministre libérale et ancienne journaliste de Radio-Canada Christine Saint-Pierre a encensé sa biographie non autorisée de Jacques Parizeau. Une reconnaissance de la qualité et de l’objectivité de l’oeuvre. Et un plus pour l’homme.

    • Peut importe l’allégeance politique, on ne peut que soupçonner M. Duchesne de malhonnêteté dans cette affaire. On le dit depuis des années tout est perception ! Et pourquoi j’ai cette perception que tout est planifié depuis longtemps et qu’on nous conte des pipes au parti québécois ?

      Depuis longtemps que je le suit comme analyste à RC et il est évident que dans plusieurs de ses analyses on dénotait des tendances à mettre l’accent sur le côté négatif du gouvernement libéral. Ce n,est pas nécessairement évident à démasquer, mais tout est là, dans les petits détails, sans le plus possible éveiller les soupçons.

      Il a beau dire que le gouvernement n’a pas de leçon d’intégrité à donner, mais lui devrait se placer justement en homme intègre sans soulever aucuns doute, ce qu’il n’a pas su nous démontrer. Au contraire, il se place dans la position défensive de justifier sa démission et son empressement à joindre le PQ.

      Son histoire qu’il n’avait aucune idée s’il irait en politique après sa démission est de la pure foutaise, nous prends-t-il pour des caves empreint de stupidité incurable ? Franchement, il vient de se peinturer dans le coin c’est certain. Une chance pour lui qu’il aura un conté sûr (gracieuseté de la contesse Marois et de son entourage), car je ne donnerais pas cher de sa peau dans un conté avec une tête d’affiche connue des libéraux ou de la CAQ s’il devait se battre à armes égales.

      Quelle hypocrisie, on démissionne, on attends un peu (pas assez) et là tout d’un coup on se découvre une âme de sauveur souverainiste prêt à se battre bec et ongles pour le pays du Québec.

      Cette situation est inacceptable pour l’intégrité et ça vaut pour tous les partis. C’est pas parceque les libéraux ont fourrés et mentis aux québécois que ça justifie des tactiques semblables des péquistes et de ceux qui s’engagent à joindre ce parti.

      Il y en a donc bien des souverainistes à RC ! Les prochains à joindre le PQ seront sûrement Anne-Marie Dussault et Céline Galipeau. Avez-vous vu la première pendant la crise étudiante, il était évident qu’elle avait un parti pris contre le gouvernement ça crevait les yeux. Et Céline Galipeau, durant les dernières élections fédérales, elle était complètement renversée par la défaite de Duceppe dans son conté et par la dégelée du Bloc québécois.

      Depuis un certain temps je commence à voyager plus du côté de LCN, c’est plus neutre dans bien des cas et oui on a des opinions de gens de droite, ce que nous avons rarement comme invités du côté de RDI et RC.

      Qu’est ce qu’ils font là à RC ces séparatistes, payés par le fédéral et moussant la destruction de ce pays (ce qui n’arrivera pas) ?

    • Ils ne se sont pas plaints quand Christine St-Pierre a travaillé pour eux. Elle ne venait pas de se faire virer pour avoir fait des commentaires partisans, justement?
      Me faites-vous croire que les “analyses” d’anciens ministres comme Liza Frulla ou Jean Lapierre sont plus objectives? J’ai lu des gens se plaindre des analyses de Vincent Marissal du bord du PQ ET du PLQ selon la saison. Les accusations de subjectivité, c’est de la bullshit. La vraie question, c’est : le PQ sort des candidats de renom, il a l’air prêt pour une élection. Le PLQ a qui? Des ministres qui “réfléchissent à leur avenir” qui vont démissionner 1 mois après avoir été réélu?
      Ils sont vraiment laissés dans le cirage, les pauvres.

    • Nommez-moi un seul journaliste politique qui n’a pas de préférence … et qui, dans ses reportages, outre le rapport des faits et déclarations, reste neutre dans ses commentaires aussi subtils soient-ils …

    • c la panique chez les plquisses… ils sont terrorisés par l’événement… incapable d’attirer des candidats aussi prestigieux que le pq, le plquiou est mort de trouille… c pour ça que leurs propos et commentaires sont de plus en virulents et vicieux… la nouvelle semble même avoir forcé le pauvre johnbull à de fréquentes visites au cabinet d’aisance… les numéros deux semblent avoir été abondants si l’on se fie à ses propos psychotiques…

      à ceux qui ramènent leur commentaire merdique sur le salaire ou la pension payés ”avec nos taxes” … en effet, ils sont payés à même le 50G$ que Harper et le Canada viennent pomper dans les poches des québécois chaque année… avec le reste, Harper met des pics de la reine sur la moindre surface fédérale au coût de millions de $$… il fait des conférences à 2G$ le 3 jours… Harper aime bien, comme tous les canadiens, péter plus haut que son trou et n’a pas peur de tourner le Canada en ridicule sur le plan int’l… heureusement que le monde entier sait que les québécois n’ont rien à voir avec ce pétage de broue des canadiens… il se fait f**rer par sa souveraine Elizabeth qui lui vend des soumarins insubmerssibles pour 1G$… 1G$ à l’eau c le cas de le dire… on comprend mal pourquoi la reine ne sourit pas plus sur les billets de 20$… alors épargnez-nous vos commentaires de losers fédéralistes… du reste, le règne de corruption du gouvernement Charest nous coûte bien davantage que le salaire et la pension des nationalistes qui occupent des postes au fédéral…

      @macroangelo

      quand le Québec sera souverain, aurez-vous assez de courage pour quittez le Québec, vous et vos semblables… le Québec aurait tout intérêt à être purgé de ses maillons faibles… les losers fédéralistes… et surtout de sa pourriture fédéraliste plquisse corrompue… la corruption des plquisses de Charest que vous appuyez sans honte macroangelo… vous irez habiter l’un des deux mognons canadiens… le ptit mognon de l’est ou le gros mognon de l’ouest… libre à vous de choisir l’un ou l’autre… c juste que les mognons canadiens ne pourront plus péter autant broue sur le plan int’l , sans nos 50G$… et le Québec sera meilleur après votre départ et celui des farfadets plquisses que vous appuyez… profitez-en pour vous préparer mentalement en attendant… mais je parie que vous resterez et que vous ferez des courbettes devant les nouveaux dirigeants de notre pays… z’êtes comme ça, ça crève les yeux…

    • Les Yvettes, vous vous souvenez. Le grand succès des libéraux au référendum de 1982. Depuis cet événement, les libéraux n’ont cessé de vouloir répéter l’exploit. Chaque élection nous ramène un sujet d’indignation… pour détourner l’attention d’eux, de leurs scandales.

      Moi quand je repense à l’épisode des Yvettes, c,est la honte qui remonte, le souvenir pénible de l’indignité. Alors, qu’on laisse Duchesne tranquille, qu’on ne recommence pas cela. Le type n’a rien fait. La question n’est pas : un journaliste a-t-il le droit d’avoir des convictions politiques. Bien sûr que oui, il a droit (impossible même de ne pas en avoir). La seule question qui vaille est : s’est-il servi de son poste pour promouvoir ses convictions ? De toute évidence, la réponse est NON. Encore une fois, laissons les Yvettes là ou elles sont : dans les couloirs sombres des vieilles stratégies libérales, qui finalement, ne font qu’enfermer la Québec dans la médiocrité.

    • correction : le référendum de 1980…

    • Pierre Duchesne et maintenant Jean-François Lisée, deux nouvelles candidatures de prestige qui se joignent au PQ.

      Pendant ce temps, quelles grosses pointures entrent au PLQ? Aucune, bien sûr, puisque quiconque jouissant d’une bonne réputation va refuser de la perdre en s’associant à cette bande de crapules.

    • si l’arrogance ne paie pas, le respect lui devrait redevenir ce qu’il était,,,les gens d,un parti ou l’autre ne semblent plus connaitre le respect des individus, des idées contraires et du libre-choix,,,,,le droit d’avoir ses propres idées est-il encore reconnu dans cette province-future république..merci marie michel

    • 6 juillet 2012

      Faire le saut en politique

      Qui veut ou peut se permettre de faire le saut en politique active et de se présenter à des élections à quelques paliers que ce soit, fédéral, provincial ou municipal? Vous, moi, le voisin, l’artiste, l’avocat, un simple travailleur ou le journaliste par contre la personne doit vouloir servir ses citoyens, avoir la capacité intellectuelle et financière de le faire.

      Les libéraux crée une tempête sur le fait que l’ex-journaliste de radio Canada Pierre Duchesne se présente sous la bannière du parti-Québécois. Ce n’est pas d’aujourd’hui que les journalistes deviennent politiciens car il faut se rappeler que, René Lévesque, un des plus célèbres premiers ministres du Québec fut journaliste à radio-Canada.

      Ce dernier avait ouvert le chemin à plusieurs autres qu’il ne suffise de mentionner les Claude Ryan, Jean-Pierre Charbonneau, Lyse Payette, Roméo Leblanc, Lagacé Dowson, Pierre Bourgeault, Christine Saint-Pierre, Bernard Drainville, Gérard Deltell, Jacques Thisdeale, Julie Lemieux, Marc Simoneau, André Arthur et autres.

      Pourquoi alors cette tempête dans un verre d’eau? Il semble que la seule faute qu’a commise le journaliste est de se présenter pour le PQ.

    • Moi je suis très contente que Pierre Duchesne accède au PQ car la chicane au sein du parti va reprendre de plus belle. De toute façon, depuis la création du parti avec Ti-Poil que le brouhaha est omniprésent. Et là, la lessive du linge sale va se faire entre la Reine (Marois), le futur Roi (Duchesne), un ancien cavalier (Lessard) et tous les autres pions et vautours.

      Et que cela va être drôle, un vrai Vaudeville. Un parti de ti-counnes auquel les combats de coqs (et de poules) sont monnaies courantes. Si au moins il y aurait de l’ordre pour une fois dans cette gang, peut-être que je songerais un jour à voter pour le PQ. Mais pour l’instant : NIET ! Imaginez un peu une seconde, comment le PQ pourrait gouverner/administrer un pays qu’est le Québec lorsqu’ils se chamaillent constamment.

      Quand Duchesne déclare : «Je sais cependant que tous les partis politiques réservent des comtés sûrs pour candidatures de prestige.», alors je vois que son EGO est au top du TOP et, la Marois doit grincer des dents ce temps-ci.

      Alors pour les leçons d’éthiques, on repassera… Dans la politique, l’éthique c’est des tiques (lire acariens).

    • Je n`avais pas entendu la replique de monsieur Duchesne et je l`ai trouvée savoureuse.

      Car au dela de la petite joute politique et de la joute de petite politique ce qui importe de se rappeller au dela des allégeances c`est le bilan du gouvernement Charest. Alors s`il désire parler éthique allons y gaiement !
      Bien que certains tentent de diluer ses accrocs avec le fait que ce systeme est en place pour tous les partis et que le PQ aussi en a bénéficié, il ne faut pas minimiser le fait que le PLQ n`a rien fait pour le changer même apres qu`il fut dénoncé au contraire.
      Alors le PLQ fera un paquet d`annonces comme le brillant investissement dans la mine Jeffrey pour gagner des votes,il ira faire peur aux p`tits vieux dans les maisons de retraite et donner un paquet de contrats à ses namis de firmes génie-conseil en retour de $$$ et de votes.

      Alors moi je souhaite qu`on expose son bilan ,qu`on en fasse un enjeu électoral et qu`on constate ce que lui et les autres partis proposent pour apporter des changements.

    • Bonjour,

      Nos amis de la bande de péquistes se doivent de le reconnaître et surtout d’avouer haut et fort que la Dame de Béton est tout un pétard. La Dame de Béton sait faire tout en attirant une recrue comme Monsieur Pierre Duchesne, cet excellent communicateur qui quadrillera la province de Québec afin de livrer le message. La Dame de Béton s’occupera de l’intendance ainsi que des bastonnades journalières à des péquistes un peu trop rétifs.

      Monsieur Pierre Duchesne en tant qu’excellent communicateur devra expliquer une fois pour toute la CAUSE à tous les québécois sans exception. Tout en soulevant chaque pierre tel que suggéré il y a déjà longtemps par Monsieur Lucien Bouchard et de son EFFET BOUCHARD. Car, sans cet homme lucide, le OUI pataugeait dans la mouise, dans la misère noire. Monsieur Pierre Duchesne devra battre la semelle dans tout le Québec afin de porter la bonne nouvelle des LIBÉRATEURS DE PEUPLE que sont nos amis la talle de péquistes. Par ailleurs, Monsieur Pierre Duchesne devra marcher dans le sentier de Monsieur Lucien Bouchard, celui qui fut le plus grand héros des nationalistes avant la merveilleuse Dame de Béton. Lulu n’avait jamais besoin de parler avec sa trâlée de péquistes. Lulu n’avait qu’à lever les bras au CIEL et les péquistes en pâmoison et toute la gang en sueur tombaient dans les pommes. Et quelques péquistes plutôt hardis osaient toucher à Monsieur Lucien Bouchard pour réaliser qu’une seule fois dans leur vie, les nationalistes ne rêvaient pas.

      Finalement, Monsieur Pierre Duchesne en tant qu’excellent communicateur devra faire un important débroussaillage dans le MESSAGE nationaliste. Afin que tous les sceptiques du Québec soient confondus par la clarté et la compréhension du message SUBLIMINAL de la Cause. Expliquer le Comment, le Quand et le Pourquoi de la traversé de ce désert de glace qu’est la Cause pour la très grande majorité de la population. Bien des péquistes qui forment la trâlée affirment haut et fort que les québécois n’ont pas encore compris la Cause. Monsieur Pierre Duchesne en tant que communicateur devra vulgariser le message afin que celui ci passe la rampe. Ce communicateur devra aussi être bilingue en parlant le français internationalisé de Radio Canada tout en maîtrisant le joual et ainsi vendre l’idée que la prochaine question référendaire devra être bilingue elle aussi, c’est à dire en français et en joual afin que tous les québécois comprennent l’enjeu du prochain référendum….. Allez péquistes de bonne volonté porter la bonne nouvelle en vous servant de votre bâton du pèlerin et de la pèlerine. N’oubliez jamais que ce n’est pas une massue……. Avec plaisir, John Bull.

    • Pierre Duchesne: ¨Les libéraux veulent me briser psychologiquement¨. Pas très fort le futur député. Il a quitté Radio-Canada parce qu’il veut demeurer avec ses enfants à Québec. va-t-il déménager à Chambly loin de ses enfants chéris?

    • Pierre Duchesne a déclaré , si j’ai bien compris, être séparatiste depuis toujours. S’il est élu, on ne pourra pas dire que c’est une girouette qui change d’idée au fil du temps. Remarquez que cela aurait pu arriver sans que cela le discrédite…

      Je ne porterai pas de jugement sur sa candidature, car je suis trop contente de voir arriver des personnes comme lui. Ça prend du courage pour laisser un travail qui , je suis certaine, devait lui rapporter un assez bon salaire. Maintenant, il se lance dans une arène où les coups seront nombreux. D’ailleurs c’est déjà commencé. Je pense qu’il faut des convictions profondes pour faire un tel saut. Finie la zone de confort. Merci. Il n’y avait plus d’espoir de voir le PQ reprendre un espace politique important à force de les voir se déchirer, mais voilà , le vent a tourné. Soupir de soulagement. Sourire de contentement.

      Ne regrettez rien monsieur Duchesne ; vous avez pris la bonne décision. :)

    • Le cas Duchesne nous rappelle une réalité toujours attristante qui est la suivante. Journalistes et chercheurs scientifiques devraient avoir une qualité fondamentale en commun: la curiosité intellectuelle. Malheureusement ce n’est pas le cas. 90 % des journalistes me paraissent 10-20 fois moins curieux que le scientifique typique. Pourtant, il me semble que c’est une qualité aussi essentielle au travail de journaliste qu’au travail de scientifique.

      Le scientifique doit écrire et faire des présentations publiques, sauf que ce n’est pas son intérêt premier. L’intérêt premier de 90 % des journalistes semble être d’écrire, faire de la rhétorique ou du théâtre, ou de faire le kid-kodak.

      On dirait que l’intérêt premier du journaliste typique est la littérature, le théâtre et la comédie: fort mauvaise combinaison.

      Au contraire, l’intérêt premier du scientifique typique est l’exploration. On peut dire d’eux qu’ils sont des explorateurs manqués, et c’est décrire une qualité que de le dire. De nos jours, Christophe Colomb, Vasco de Gama, Magellan ou Cabral seraient des scientifiques ou des entrepreneurs, car c’est l’exploration qui les intéresse. Ils ne leurs viendraient jamais à l’esprit de devenir journalistes.

      90 % des journalistes sont des comédiens, des hommes de théâtres ou des littérateurs manqués: cela ne décrit pas la qualité essentielle qu’on devrait trouver chez le journaliste, puisque cela décrit une question de forme plutôt que de fond.

    • Lorsque Philippe Couillard est allé donner son expertise au privé après avoir été ministre de la Santé, lorsque Nathalie Normandeau a mis ses informations au service d’une industrie connexe au ministère qu’elle dirigeait, les libéraux n’ont pas déchiré leur chemise, que je sache!!! Qu’ils aient au moins la dignité de se taire.

    • @ ilou 14 h 57

      J’endosse totalement vos propos. C’est ce que je pense depuis longtemps. J’en ai ras le pompon de ces journalistes/éditorialistes qui ne se contentent pas de rapporter les faits, mais de nous guider afin que nous prenions position en faveur ou contre telle nouvelle politique ou évènement. Je suis adulte et je crois avoir les compétences mentales pour analyser par moi-même.

      J’ai été journaliste dans mon jeune âge et jamais (ce n’était pas à la mode dans le temps ;o) je ne me serais permis d’émettre une opinion sur la nouvelle que je relatais.

      Plus tard, dans ma carrière, j’ai été enseignant en histoire de sec. IV, année durant laquelle c’était l’histoire du Québec et du Canada qu’on enseignait. Jamais il ne me serait venu à l’esprit (contrairement à certains de mes collègues) de montrer ma partialité. Mon code d’honneur personnel situe l’honnêteté intellectuelle au premier plan. On ne vole pas les biens d’autrui et ça comprend leur vote. Les jeunes en secondaire IV sont très influençables et on peut les manipuler facilement pour orienter leurs choix politiques futurs. Facile d’influencer les gens quand on montre qu’un seul côté de la médaille. Imaginez un Guy A. Lepage dans une classe de IVe secondaire et enseignant l’histoire. Les bons sont tous du même bord, comme à son émission.

      Imaginez un procès où seul l’avocat de la couronne a le pouvoir de faire sa plaidoirie. Désolé, mais beaucoup de journalistes de RC leur jupon dépasse et de beaucoup. Vous en avez également quelques-uns ici à La Presse. On décriera souvent André Pratte, mais pour un André Pratte, il y a plusieurs Marissal, Ouimet, etc. Ces écrivains n’ont pas nécessairement le devoir de neutralité qui doit être la qualité principale du correspondant parlementaire; qu’il soit à Québec ou Ottawa. On veut qu’il nous raconte ce qui s’est passé à l’Assemblée nationale ou la Chambre des Communes simplement et non pas après l’avoir digéré avec son option politique personnelle.

      Robert Lesage

    • J’oubliais. Pour ceux qui font un parallèle entre des journalistes qui rapportent les faits politiques en les teintant de leur partialité et les ministres démissionnaires qui vont remplir des rôles dans des secteurs privés en se servant de leurs contacts pour faire avancer leur cause. La grande différence c’est que le journaliste se sert sa tribune pour influencer toute la population alors que le ministre doit convaincre des fonctionnaires du bienfait de les choisir. Une petite différence d’envergure. Toute la population vs des fonctionnaires du gouvernement.

    • Depuis quand avons-nous été servis en objectivité, à Radio-Canada? Le dernier conflit était de la manipulation à outrance. Les carrés rouges ont obtenu quel pourcentage de temps d’entenne par rapport aux carrés verts? Et toutes les allégations qui tentaient de s’incruster dans les esprits, à force de répétitions… c’est certain qu’à cogner sur un clou, il finit par rentrer dans toute subtance plutôt molle! L’objectivité, c’est inconcevable pour tout totalitarisme.
      Ceux qui se contentent de la médiocrité peuvent toujours se cacher derrière le foulard blanc de leur infaillible pureté baptismale puisque la bêtise des uns justifie la bêtise des autres…

    • Pierre Duchesne n’a-t-il pas démissionné de Radio-Canada parce qu’on voulait le réaffecter à Montréal, et maintenant il veut se présenter dans un comté de la région de Montréal?

      Il est difficile à suivre ce monsieur…

      Par contre, peu s’étonne qu’il se présente pour le PQ après ses mois d’activisme politique flagrant, camouflé sous la façade de l’objectivité journalistique.

    • Pierre Dufresne voulant dit-il défendre son intégrité lors de son point de presse mercredi le 4 juillet, déclare que les discussions avec la chef de cabinet de Mme Marois n’ont débuté qu’il y a 10 ou 12 jours…. alors que Mme Marois à l’émission de Pénélope Macquade lundi le 2 juillet, a déclaré que jamais ni elle ou sa chef de cabinet n’ont contacté M. Dufresne à ce jour !!!! Je vous laisse juger de l’intégrité de tout ce beau monde.
      M. Dufresne du même souffle énonce également une étonnante déclaration que si quelqu’un qui l’attaque sur son intégrité a selon lui aussi manqué à l’intégrité le justifie de le faire. Belle mentalité!

    • La corruption intrinsèque des libéraux inclue depuis toujours une branche qui s’appelle la fourberie intellectuelle. Démagogie, attaques sur la réputation, jugements gratuits, scénarios inventés, etc..Ça vous dit quelque chose?

    • macroangelo

      Bravo pour votre si beau texte. Votre pensée, appuyée de si percutants arguments témoignent d’une réflexion profonde.
      Merci de hausser le débat, à la manière appréciée de votre parti, votre analyse nous aurait manquée.

      Vous représentez très bien cette belle fierté pro-canadienne, un bel avenir que vous nous proposez. Qu’attendez-vous pour vous présenter…

      Une chose m’échappe par contre, comment votre message a pu être accepté par le médiateur…la je m’interroge.

    • Aucun doute que c’est un très bon candidat pour le PQ, mais je le trouve ben hypocrite et Pauine aussi. Nous dire en pleine face qu’il n’a pas rencontré sa Chef avant le jour où il a pris sa décision est une farce monumentale.

      Voir si onlâche une job de prestige et payante à Radio-Canada après des années d’ancienneté et un fond de pension honorable pour se lancer dans le vide. Faut quand même pas nous prendre pour des caves. Donc c’est un maudit menteur, ce qui annonce bien mal pour son avenir.

      Et pauline de tricoter devant les journalistes avec son sourire niais. Y’a toujours ben des maudites limites. Quel que soit le parti pour lequel il se présenterait, il n’est pas clean et il y avait déjà un candidat dans Borduas qu’on jette comme une vieille lavette pour faire place au Seigneur de Radio-Canada. Quel manque de classe.

      Depuis hier, Duchesne se montre sous son vrai jour. Arroguant, snob et imbu de lui-même. Exactement comme Drainville, exactement comme Lisée.

      Le PQ se veut le parti du peuple. C’est pas avec des snobs de la sorte que le public va voter pour eux. Il y a sûrement moyen d’être moins condescendant, moins arroguant. Mais, aucun journaliste est là pour défendre la veuve et l’orphelin. Ou est l’éthique de la profession?

      Tout était orchestré à l’avance depuis des mois, il est là le problème.Et iil nous ment en pleine face avec un air d’adolescent pogné à voler des pommes. Franchement, on prend le public pour des caves.

    • À chacun sa plogue.

    • Je me remémore les reportages de Monsieur Duchesne du temps des carrés rouges et des doutes surgissent sur son impartialité journalistique.

    • @levigilant
      J’abonde dans le même sens. C’est exactement ce qui dérange le fait qu’il se retrouve si tôt dans une autre fonction. Outre ses qualités de journaliste, je ne crois pas qu’il a le profil de l’emploi. On peut me qualifier de pro PLQ, mais il faut reconnaître que le timing est inapproprié dans les circonstances.

    • swissmade

      6 juillet 2012
      14h30

      Encore une fois on s’attaque à la forme plutôt qu’au contenu. Quand va-t-on parler de politique?

      Comment voulez-vous parler de politique quand le principal élément du programme de ce gvt est de garantir que les étudiants paierons davantage pour leurs études.
      Les gens veulent voter sur le paiement d’une facture… unissons-nous pour faire payer plus les autres.
      Beau projet. Endetter l’avenir.
      Imaginez entendre:
      -Nous avons un mandat clair(30% des votes), les québécois ont voté, ensemble faisons payer les jeunes, maintenant c’est notre priorité. Nos autres projets, nos commissions… pas grave, vous les québécois vous vous êtes exprimés sur le sujet le plus important, celui qui nous unis et nous prépare aux enjeux de demain.
      Donc, afin de parvenir à nos fins, le prochain ministre de la sécurité publique verra à grossir les matraques, et mettre à notre disposition beaucoup d’autobus pour reconduire ces écervelés le plus loin possible dans le nord…
      Voilà le québec que vous voulez…
      La corruption, la collusion… toutes des histoires du pq.

    • je pose une question simple:
      selon vous, René-Homier Roy serait un souverainiste, oui ou non ?
      Réponse majoritaire:
      souverainiste
      A-t-il déja pris position ?
      réponse honnête :
      HEU…

      YG

    • Le problème qui se pose est: en qui aura-t-on confiance lorsque des journalistes feront l’analyse d’une situation ?

      M. Deschesnes ne couvrait pas la météo ou l’économie, mais bien la colline parlementaire à Québec. Ce n’est pas rien. Il était un des premiers en ligne lors du récent conflit étudiant.

      C’est à la profession journalistique de se prendre en main et de se donner un code d’éthique. Sinon, ils vont perdre toute crédibilité.

      On ne peut pas empêcher les gens de travailler. Mais il faut qu’il y ait un minimum de règles d’éthique.

    • clavier de jeu, ererur de frappe: incubateur

    • Comparer le cas de Pierre Duchesne et de Gérard Deltell est un raccourci intellectuel.

      Gérard Deltell a perdu son emploi comme journaliste bien avant de se lancer en politique. Si vous croyez vraiment que Pierre Duchesne n’a pas exercé ses fonctions de journaliste, en même de savoir qu’il se présenterait en politique pour le PQ, alors vous faites partie des gens les plus naïfs qui soient!

    • @secondaire

      6 juillet 2012
      21h18

      Vous avez la panique facile…Vous ne connaissez pas téflon Charest!

    • Je trouvais les analyses de Pierre Duchesne un peu trop douce pour le PQ ET ACIDE pour le PLQ.
      Maintenant je comprends pourquoi.

      Ce type est un hypocrite et un menteur.

    • @macroangelo

      Relisez – vous un peu… Votre message contient bien plus de haine que celui de Kodesh à qui vous reprochiez cela… Et que dire de la campagne haineuse des libéraux déjà commencée… Décidément certains ne veulent tout simplement ne rien voir.

      C’est triste d’être plus fier du Canada que de sa propre personne, de son autonomie à faire ses propres choix, surtout quand l’expérience démontre que l’on obtient rien du Canada et encore moins des libéraux.. Continuez de vous faire voler sans rien dire.

    • C’est drôle, vous ne demander jamais aux gens de se rappeler d’un proverbe avant vos attaques gratuites et souvent sans fondement envers Harper ou les Conservateurs.

    • Disons qu’avec des Pierre Duchesne et possiblement Jean-François Lisée,on est loin des “tarlas” style Sam Hamad ou Norman MacMilan…

    • .
      Charest et sa gang sont diaboliques :
      La meilleure façon d’éviter de discuter des vraies choses c’est de créer une DISTRACTION:
      la canditature de Duchesne est une belle distraction.
      On n’a qu’à lire les courriels que vous recevez, M. Lavoie
      Une grosse gang qui se garoche pour tomber sur la caboche de ce DANGEREUX PERSONNAGE…Pierre Duchesne…
      Pas fort, les boys
      yves graton

    • SENA,
      que pensez-vous si RC remplaçait Anne-Marie Dussault par Richard Martineau ou Eric Duhaime ?
      Vous seriez sûrement sur la même longueur d’ondes.:
      ça volerait bas…
      y graton

    • Miguel Angel,
      Je vous ai lu :
      quel grand canadien raffiné:
      vous avez suivi des cours du soir en communication:
      ai l’impression qu’il n’y avait pas de grosses lumières dans votre salle de cours.
      yg

    • @celine4
      C’est vrai, vous pouvez écouter Dumont et Lapierre avec un grain de sel. Mais 5 jours par semaines de discours partisan dans une émission d’information, je trouve que ça porte à confusion. Vous y repenserez si Kadhir se retrouve à la barre de « Kadhir le midi » pendant une couple d’années.

    • @levigilent

      Il n’y a aucun article à ce sujet dans les journaux ce matin. Et après, les journalistes se demandent pourquoi ils sont de moins en moins crédibles!
      Cet ex-député bloquiste porte des accusations très graves mais aucun journaliste ne fouille cette nouvelle! Si ce genre d’accusation était portée contre le PLQ ils fouilleraient cette nouvelle. Deux poids deux mesures au Québec! Et les Québécois sont assez prétentieux pour penser qu’ils sont bien informés.

    • Les faits: Il y a quelques mois, on a refusé l’investiture péquiste de Borduas à Mme Carole Lavallée puisque le comté avait été réservé pour un candidat vedette de Radio-Canada. Malgré toutes les pirouettes artistiques de Mme Marois et de la direction du parti pour nier la chose, M. Duchesne avait bel et bien été contacté, ciblé, identifié, mis dans le coup, etc. Je laisse aux blogueurs le choix des termes. Problème grave d’éthique quand on est supposé être un analyste popiltique “neutre”. À moins que les termes “neutre” et “péquiste” soient synonymes…un peu comme “ciblé” et “contacté”…

    • M.charest,avant de parler sur l’éthique et l’intégrité .
      Il devrais regardé les gens de sont parti et de lui même avant d’accusé les autre parti.
      Bonne journée à tous.
      Ti_Bert.

    • Très bon commentaire de Maddog et aussi noirod.
      Bonne journée à tous.
      Ti_Bert.

    • Ce qui me fait bien rire dans ce débat, certaines personnes pensent que les journalistes sont neutres et n’ont pas d’opinions politiques. Voyons donc!

      Gérard Deltell a été membre du parti conservateur avant de devenir journaliste. Pourquoi un journaliste n’a pas le droit d’être souverainiste et le contraire, il n’y a pas de problème.

      M. Lavoie, j’ai bien aimé votre fin de chronique quand vous avez affirmer ceci.

      “Pierre Duchesne n’a pas géré parfaitement son passage à la politique. Mais je préfère le voir «se mouiller» officiellement que de se cacher derrière son média comme le font parfois certains chroniqueurs ou analystes pour faire de la politique sans le dire.”

      On a juste à penser à Éric Duhaime, Johanne Marcotte et Jean-Jacques Samson qui se cachent derrère les médias pour faire de la petite politique.

      Pour terminer, veuillez écouter l’entrevue de Pierre Duchesne à Dutrizac. Ceux qui disent qu’il n’a pas été neutre, écoutez bien la dernière partie de l’entrevue car on passe l’extrait de son analyse de 2011 ou il n’est pas tendre envers le PQ.

      http://www.985fm.ca/audioplayer.php?mp3=138871

    • La poutre et la paille…

      Rappelons-nous qu’en 2006 l’ancienne courriériste parlementaire à Québec et à Ottawa, et actuelle ministre de la Culture, Christine St-Pierre, avait contrevenu aux normes et pratiques journalistiques de Radio-Canada en publiant une lettre ouverte dans La Presse appuyant la mission canadienne en Afghanistan. Radio-Canada avait vertement condamné cette prise de position et sanctionné sévèrement madame St-Pierre en la suspendant temporairement de son poste. Peu de temps après cette épisode disgracieux, elle faisait le saut en politique.

      À l’inverse, Radio-Canada affirme dans une note de service que :« Tout au long de sa carrière à l’emploi de Radio-Canada, M. Duchesne était assujetti aux normes et pratiques journalistiques qui régissent le travail des journalistes de Radio-Canada, normes qu’il a respectées. »

      Je suggère au PLQ de regarder d’abord les nombreuses poutres qui sont dans son œil plutôt que la toute petite paille qui est dans l’œil de l’un de ses adversaires.

      Le PLQ aurait tout intérêt à éviter de soulever des questions d’ordre éthique lors de la prochaine campagne électorale, car à l’évidence il ne gagnera pas sur ce terrain-là!

    • À tous nos “bons” amis libéraux, petit proverbe “biblique” : avant de regarder la paille dans l’oeil du voisin (PQ), regarde la poutre dans ton oeil (PLQ). Quelques exemples de “poutre” : corruption dans la construction, dépassement de coût du nouveau CHUM, dépassement de coût du dossier santé “patient” numérisé, favoritisme dans les garderies, voyages sur le “bras” de la reine, cours insigniiants sur le bras de la reine, envenimement “provoqué” de la hausse des frais de scolarité, etc. etc. etc.

    • à tous les blogueurs. Grosse nouvelle dans le domaine du “blog” : John Bull possède un bac en communication. Mais moi quand je le lis, je pense à un autre genre de “bac”. Petit indice, il est vert …

    • Pendant ce temps Les PQuistes de TR rejette la candidature de Léo-Bureau Blouin alors que ce dernier n’avait même pas manifesté son intérêt. Quelle impolitesse. Quoique, se faire rejeter par les PQuistes doit être perçu comme une forme de compliment. Mais c’est dire à quel point ces gens sont rendus bas. Et leur principal argument concernant Duchesne est celui-çi : les libéraux font pires. Donc tout ce qui n’est pas en bas de lunché avec la mafia est acceptable pour les PQuistes. Il faut comprendre aux PQuistes que les québécois veulent un gouvernement 100% intègre pas juste une coche de plus que les libéraux. Enfin, la candidature à ce monsieur dénote que Marois n’a rien compris et que son seul objectif est devenir la première femme PM. Le reste ne compte pas.

    • En lisant les commentaires, c’est comme si on ne payait pas d’impôts nous les souverainistes. Le seul argument des fédéralistes, c’est notre argent qui payent les salaires de journalistes de Radio-Canada. Nous aussi, on paye pour cela et on sait qu’il y a des journalistes qui sont fédéralistes dans cette société d’état.

      En passant, si on y va avec le même raisonnement, les souverainistes devraient s’indigner de voir qu’on paye grassement les Éric Duhaime, Johanne Marcotte, Jean-Jacques Samson car Québécor appartient à 45% à la caisse de dépôt du Québec. Notre argent pour ces pseudos chroniqueurs.

    • BRAVO M. DUCHESNE !

      Belle acquisition pour le PQ.
      Il n’y a pas à s’inquieter des odeurs sulfériques et nauséabondes émanant de la famille libérale.

      Je pense que M. Duchesne est un homme honnête et intègre, il fera un très bon travail pour ceux qu’il va représenter…et C’EST ÇA QUI EST IMPORTANT… Si j’étais un membre de sa famille je serais très fier d’avoir un proche comme lui s,impliquer dans une cause qui me semble tout à fait légitime et nécessaire ….

      Pour ce qui est des dretteux, vidangeurs de la démocratie, l’histoire vous jugeras…

      BONNE CHANCE M. DUCHESNE !

    • Pierre Duchesne a oublié que 80% de son salaire à Radio-Canada est payé par les Canadiens des autres provinces!

    • Je ne le crois pas quant à ce qu’il dit à propos de ses premiers contacts avec le PQ.
      Pourquoi aurait-il quitté sa profession de journaliste sinon à un si jeune âge?
      Que prétendait-il faire de son temps après sa ”retraite”?
      S’il donnait une réponse évasive aux gens, nous, on a notre réponse.

    • Incroyable de lire les habituels pollueurs de blogues de Cyberpresse, quel crime si abominable a commis Pierre Duchesne comparativement aux 10 années de pouvoir des Libéraux a la Tomassi et Whissell, Duchesne est un citoyen honorable qui a choisi d’aller servir les Québecois plutot qu’aller se servir comme Tommassi et ses amis libéraux.

    • Pathétique de voir les libéraux se démener comme le diable dans l’eau bénite.

    • Moi je ne vois pas où est le problème concernant ces journalistes. Les libéraux adorent jouer les vierges offensées et ça me lève beaucoup plus le coeur qu’un penchant partisan de certains journalistes, dont ces derniers ont fait inévitablement le saut en politique. On pointe MM. Duchesne et Rainville, M. Lisée semble se pointer. Et alors? Ils s’affichent. Les partisans libéraux semble oublier une de leurs ministres, anciennement de Radio-Canada…

    • @candela

      On peut aussi présumer que ce nouveau candidat du PQ n’as pas toujours été impartial lors de ses reportages sur la crise étudiante.
      – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – -

      Sans preuves, on peut aussi présumer que vous mentez comme un libéreul.

      Reno Campani

      Pas besoin de preuves non plus afin de présumer que vous êtes déplaisant ! ;0) LOL

    • Plus les libéraux coulent dans les abysses plus ils deviennent, à l’instar de leur chef,
      de plus en plus vicieux et pernicieux. C’est leur façon de faire et pour cela ils s’acoquinaient
      avec certains chroniqueurs et même quelques journalistes pour faire le sale travail de sape
      qui, il faut bien le dire, leur a servi dans le passé.

      Mais cette fois-ci leur bonne étoile à disparue pour toujours.

      Ils ont mis le Québec quasiment en faillite avec 150 milliards de déficit sans oublier,
      évidemment, les liens qui les unissent à une kyrielle de groupe mal famé.

      Comme l’union Nationale d’antan, ce parti a assé sévi, à assé nui a la collectivité québécoise.

      Alors, vive Pierre Deschêne!, vive Pauline Marois!, vive le Québec libéré des libéraux!.

      Réjean Grenier.

      Ho, et vive Jean-François Lisée!

    • je viens d’en apprendre une bonne … “Trois donateurs de Vision Montréal, dont un habitué des officines péquistes, ont été épinglés par le DGE pour de présumées contributions illégales au parti municipal, a appris La Presse.”

      Un des donateurs
      serait ni plus ni moins un ancien collaborateur de nul autre que Claude Blanchet.
      Ecoutons Philippe Teisceira-Lessard
      La Presse:

      “En cause, notamment: un proche collaborateur de Claude Blanchet, aussi ancien responsable des communications de Benoît Labonté et un recherchiste de la formation politique, qui n’a quitté Vision Montréal qu’en décembre dernier” “Il a été le bras droit de Claude Blanchette, (ou Blanchet ?)notamment au Fonds de solidarité FTQ et à la Société Générale de financement
      Et qui est Claude Blanchet ?
      Seule Pôline Marois pourrais vous le dire,elle le connait plus que moi.
      Ma source :
      http://www.lapresse.ca/actualites/regional/montreal/201207/07/01-4541667-presumes-dons-illegaux-a-vision-montreal.php

    • Il y a quelques décennies le PLQ avait aprroché notre sympatique et regretté humoriste CLAUDE BLANCHARD (Nestor) et ce dernier avait refusé….. Il aurait pu, s’il s’était présenter et s,il avait été élu, faire sa première intervention à l’Assemblée nationale et commencé comme ceci : ” UNE FOIS C’TUN GARS ……”

      Faut ben rire … !!!

    • miguel angel,
      vous êtes un ” fier canadien ” : bravo.
      Dites-moi :
      pourquoi vous n’acceptez pas qu’un québecois soit un fier souvwerainiste ?
      Dites le moi gentiment, sans monter dans les rideaux,,,
      yves graton

    • tirn me surprend
      fais longtemps que j’écris ici
      RDI_RADIO CANADA plein de péquiste
      la prochaine madame dussault
      elle reviens de vacance pour prendre une décision oui où non ,elle se présente pour les péquistes
      m.HARPER faut couper encore plus radio -can
      imaginé la propagande péquiste à rdi depuis très longtemps

      madame marois et la rue et voilà duchesne

    • Belle candidature pour le Parti Québécois et un très bon journaliste qui quitte le métier. Je suis stupéfié par le ton hystérique des partisans libéraux, je pense que la néthiquette a du mou parce que des propos ou plutôt une série d’insultes comme ceux de “Macroangelo” n’aurait jamais dû apparaître.

    • N’étant pas Québécois, je ne peux m’empêcher de constater que le jupon des journalistes dépassent passablement quand vient le moment de juger leurs ex-collègues qui font le saut en politique. Ils sont pourtant beaucoup moins tendre quand vient le temps de juger les politiciens de carrière. Allez savoir pourquoi… Cela dit, j’ai toujours trouvé que Monsieur Duchesne n’était pas tendre envers les libéraux de Jean Charest (bien souvent avec raison) et avait plutôt tendance à y aller mollo envers les péquistes, alors que, s’agissant de Monsieur Drainville, je ne pouvais dire de quel côté penchait sa tour de Pise.
      Quoiqu’il en soit, que même un excellent chroniqueur comme Vincent Marissal soit aussi tendre envers Monsieur Duchesne, tout en reconnaissant que ce dernier lui avait reproché ses commentaires multiples sur les problèmes internes du PQ , témoigne d’une bien triste réalité : l’objectivité n’est, somme toute, qu’une subjectivité partagée.

    • Moi, ce qui me déprime, c’est qu’il est évident pour à peu près tout le monde qu’on n’aurait pas eu droit à ce mélo-drame si Duchesne s’était porté candidat pour le PLQ ou la CAQ. Parce que c’est le PQ, l’armée de scribes québécois est partie en croisade (à peu près juste Marissal qui ne s’énerve pas le poil des jambes).

      Si on fait de grosses histoires avec les niaiseries du genre et que les médias embarquent, ça promet pour la campagne. Pendant ce temps la corruption, l’attente en santé qui a augmenté malgré les promesses, le français qui décline, les richesses naturelles presque gratuites pour le privé, etc. etc. Les sujets ne manquent pourtant pas. Oh que ça me déprime. Journalistes, n’embarquez pas dans ces tentatives de diversion du PLQ, c’Est exactement leur scénario!

    • Les démocraties 2 : 0 ne seront toujours que de petites écoles de sophistes où l’opinion des beaux parleurs sera toujours supérieure à celle des mauvais coucheurs.

      ” Ne trouves-tu pas que l’on a de justes raisons de dire qu’il ne faut pas avoir égard à toutes les opinions des hommes, mais qu’il faut avoir égard aux unes, aux autres non, et qu’il ne faut pas non plus respecter celles de tous les hommes, mais seulement celles des uns, non celles des autres. Qu’en dis-tu? Cela n’est-il pas bien dit?

      Il ne faut donc pas, mon excellent Criton, nous mettre si fort en peine de ce que la multitude dira de nous, mais bien de ce que l’homme compétent sur le juste et l’injuste, notre seul juge, et la vérité même en pourront dire.”….

      Socrate et Criton selon Platon, dans sa toute petite République des pitons…

    • Assez de journalistes a l’assemblée Nationale..! on a besoin d’économistes, d’hommes d’affaires, d’ingénieurs. L’expérience comme gérant d,estrade ou faiseur d’image ne sert a rien en politique, ou plutot ne devrait pas servir.

    • Charest commence à garrocher de l’argent partout, déverse sa grosse poche de promesses, et les licheux ne parlent plus de dettes, de déficits, de corruption, etc,

      Les libéreuls ont la conscience aussi élastique que leur appétit de la petite passe de profit.

      Dufresne est plus menaçant que les ‘tits contracteurs de village…

      HéHéHé

      Renp Campani

    • 7 juillet 2012
      14h34

      Un journaliste qui écrit des textes d’opinions dans un journal qui appartient à un groupuscule corporatif et qui travaille aussi pour un ”think thank qui fait la promotion du fédéralisme est -t-il en conflit d’intérêt?

      On dit en anglais”third party advocate” pour définir ce genre de journaliste.

      http://shameproject.com/report/malcolm-gladwell-unmasked-life-work-of-americas-most-successful-propagandist/

      Je peut être un citoyen biaisé, mais je ne voit pas ces caractéristiques chez M.Duchesne.

      L’acharnement que votre journal démontre envers ce journaliste, simplement parce qu’il n’a pas choisis votre bord est d’une hypocrisie crasse.

      Antoine Cosentino

      (Citoyen affiliée à aucunes causes, groupes, partis politique, gangs, amis, pas payé, qui reste chez lui depuis 4 ans à vous checker de façon neutre et qui est témoin. Citoyen qui commence à comprendre certaine choses et qui vois de plus en plus clair dans vos crossettes, spins, comportement pathétique et non démocratique.)

    • ****** LISEZ CECI TRES IMPORTANT **************************

      Bonjour M. Lavoie, et chers auditeurs curieux de la chose politique.
      C’est clair que ce fut un mauvais choix, tu ne feras pas un parti fort avec Duchesne et Lisée tout le monde s’entends la-dessus. Même les péquistes ruent dans les brancards sur ces deux individus à l’esprit léger et frivole. Ont-ils, ces deux individus , des moeurs douteuses? Je n’en sais rien mais rien ne permets d’affirmer cela.
      Ça parle fort dans mon bout de rue dans Rosement vous devriez entendre cela: des bout-ciar, des bout-cris …par ci par là, bref les séparatistes sont en beau joual-vert. J’ai tenté de les calmer, ils m’ont dit que c’est fini.
      Pourquoi? Lisée et Duchesne, ce ne sont pas des winners. En politique, ça prends des winners. Le Parti Québecois comme l’a si bien et a juste propos décrit le Très Honorable Jean Chrétien, (le meilleur Premier Ministre de l’Histoire du Canada), ce parti est comme un char stallé dans slush en hiver. Y avance , y ercule, y avance y ercule…pis y s’enfonce car sous le roulement des tires, la glace fond pis ça creuse. Ça finit par former un vallon dont seul un towing pourra le tirer de sa facheuse position. Je crois que suite à ce propos , tout à été dit.
      Madame Marois est bien sûr au courant de tout cela. C’est pour cela qu’elle ira en arrière du char pour le pousser de tout son pois.
      Merci de m’avoir écouter M. Lavoie.

    • M.Lavoie,
      Comme le dit votre collègue Marissal, avec Duchesne et Lisée, voilà deux grosses prises pour le PQ dans la même semaine !
      Pas surprenant que le troupeau de l’OGM* panique !
      Ce qui est absolument indécent et hypocrite, c’est de constater que, de toutes les personnes dans cette province, la DERNIÈRE personne à pouvoir donner des leçons d’intégrité devrait être l’ineffable (sic) Don John James «le parrain» Charest !
      M.Lavoie, supposons un instant qu’Alain Gravel et Marie Maude Denis (ces formidables journalistes de R-C qui ont démasqué les magouilles Mafia-PLQ) se présentent pour le PQ ; vous pouvez parier que Don Charest hurleraient au scandale en prétendant que ces deux journalistes avaient, de façon prémédité, enquêté dans le but de salir et inculper les libéraux !
      De voir ce troupeau de moutons, écumer les blogues pour déchirer en public leur épaisse couenne de laine noircie par les scandales et les magouilles , nous confirment qu’ils encouragent le vice, ont une conscience élastique, une morale (sic) sélective et se fichent des intérêts du Québec…
      Pas possible d’aimer se faire tondre comme ça !
      Robert Alarie
      P.S. OGM* (Organisme Génétiquement Magouilleuse)

    • Le commentaire le plus éclairant sur la droiture de certains, celui qui écrit que même si son parti est complètement pourri, il va voter tout de même pour lui.
      C’est tout dire !

    • Souverain;

      Vous pouvez toujours rêver. Sauf qu’Alain Gravel n’est pas souverainiste…On l’a très bien vu à “Tout le Monde en Parle”!

    • Tous les journalistes vont voter et c’est leur droit, même leur devoir…
      Ils sont comme tous les citoyens responsables ils ont une allégeance politique, avec une capacité d’analyse beaucoup plus grande que la plupart d’entre nous…
      Ces journalistes qui couvrent les débats politiques surtout depuis nombres d’années, peuvent se dire qu’ils peuvent apporter beaucoup pour changer les choses, et pourquoi pas…
      Je ne comprends pas qu’on en fait tout un CHIARD…de très bon journaliste, il devient tout-à-coup un méchant Péquiste…il a trahi…etc…Ah ces chers Libéraux…

    • hector_brito

      7 juillet 2012
      15h21

      Ont-ils, ces deux individus , des moeurs douteuses? Je n’en sais rien mais rien ne permets d’affirmer cela.
      Ça parle fort dans mon bout de rue dans Rosement vous devriez entendre cela: des bout-ciar, des bout-cris …par ci par là, bref les séparatistes sont en beau joual-vert. J’ai tenté de les calmer, ils m’ont dit que c’est fini.
      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – -

      Mooouuuuaaahhhh !

      Le jupon sale du libéreul dépasse !!!

      MDR !!!

    • @Lukos, Pierre Duchesne est un candidat intéressant. Mais pas de là à prendre Borduas. Normalement, on garde un château fort pour une personnalité de renom, qui abandonne un poste d’importance pour venir prendre un ministère important. Dans la cas de Duchesne… en théorie, il a abandonné son poste avant qu’on l’approche… à moins qu’on lui ait donné Borduas pour le convaincre de quitter Radio-Canada ce qui fait beaucoup plus de sens.
      Néanmoins, sa place aurait été de faire la différence dans un compté que l’on veut gagner ou reprendre. À la Mulcair dans Outremont ou (étrangement) Justin Trudeau dans Papineau.

    • Que de commentaires pour un journaliste qui n’avait rien d’extraordinaire !

      C’est aux membres du P.Q du comté de Borduas de se prononcer. S’ils ont identifié un candidat local qui travaille dans le comté depuis belle lurette, alors qu’il se battent pour lui. Il faut dire non à l’intimidation.

      Selon moi, la candidature de M. Duchesne ne contribuera qu’à renforcer le cynisme des électeurs à l’égard de nos politiciens et le désintérêt des citoyens à l’endroit de tout ce qui relève de l’information politique.

    • @dencour
      7 juillet 2012
      10h52

      ERREUR cher dencour ! Jjohn Bull a un bacc…???? Ici à Sherbrooke les bacc à compost sont bruns et ca sent mauvais en clissss…. au moins ca c est récupérable ….lollll

    • @oeillade
      “Le commentaire le plus éclairant sur la droiture de certains, celui qui écrit que même si son parti est complètement pourri, il va voter tout de même pour lui.
      C’est tout dire !”
      Vous en connaisser vous des gouvernements pourris ? Celui qui a dit qu’il voterait quand meme pour ce parti est une personne loyale,qui me dit que le PQ n’est pas pourri?
      Deja ce matin on annoncait que “Trois donateurs de Vision Montréal, dont un habitué des officines péquistes, ont été épinglés par le DGE pour de présumées contributions illégales au parti municipal, a appris La Presse” Un des trois est un proche collaborateur de Claude Blanchet, aussi ancien responsable des communications de Benoît Labonté. Ca ne vous fais pas peur ca? Vous savez qui est Claude Blanchet au moins?

    • souverain…Robert Alarie,
      votre courriel 16H24: du bonbon..
      Vous avez tout dit…
      Chapeau

      yves graton

    • @renelatendresse

      Quel raccourci intellectuel! La ministre St-Pierre ne couvrait absolument pas la politique provinciael lors de son changement de carrière. Il n’y avait donc aucun conflit d’intérêt. On ne peut prétendre la même chose pour le député Drainville et monsieur Duchesne.

    • une personne ,qui en 2012 est libéral,c’est un tarla,vert qs,caq,n’importe quoi mais pas libéral,à moins d’avoir un QI très,très très faible

    • Certaines personnes accusent ceux et celles qui , comme Duchesne, s’y connaissent en politique d’être partisans. Je crois plus simplement que Duchesne, bon analyste, a fait preuve d’intelligence en joignant les péquistes. C’est parce qu’il est fin observateur qu’il en est venu à désespérer de Charest et de sa gang de bouffons. Ces pitres de la politique pourront cependant se consoler en lisant les démonstrations loufoques et d’une faiblesse infinie de plusieurs blogueurs qui se disent outrés par le travail de l’ex-journaliste. Toujours, comme à leur habitude, ils sont bouleversés en pensant que leurs taxes ont certainement servi à payer cet écrivailleux partisan. Faut-tu être niaiseux, de « dépressionner » à partir de sa 1.35$ de cotisation à Radio-Canada.

    • Le parti libéral n’est pas pourri et aux prochaines je voterai pour ce parti. Entre deux maux, tu choisis le moindre. Entre la Marois et Charest, le choix n’est pas difficile. Il y en a des frustrés sur ce blogue, c’est incroyable…..

    • En tout cas, il fait jaser, le Pierre Duchesne.

    • Typique … On demande d’évaluer l’éthique de M. Dufresne et beaucoup répondent peu importe, les Libéraux sont ceci ou cela. Le sujet n’est pas les Libéraux, le sujet est le conflit d’intérêts de M. Dufresne.

    • JohnBull,
      je vois que vous êtes toujours omniprésent à répéter les mêmes commentaires vaseux, les mêmes palissades dans des épitres aux Corithiens d’une lenteur monotone.
      Avec un plaisir désarmant
      ygraton

    • L’intermédiaire, c’était l’ex collègue, Bernard Drainville? Celui qui interiewait le chef du PQ, André Boisclair, alors même qu’il à se présenter comme candidat du Parti québécois? Pas fort comme éthique journalistique, dans les deux cas. La manouevre permet à Mme Marois, la main sur la carré rouge, de proclamer haut et fort qu’elle n’a que récemment parlé à Pierre Duchesne.

    • SOCRATE : Bienheureux Simmias, peut-être n’est-ce pas le meilleur moyen d’acquérir la vertu, que d’échanger voluptés contre voluptés, peines contre peines, craintes contre craintes, les plus grandes contre les plus petites, comme si c’étaient des pièces de monnaie; on peut croire, au contraire, que la seule bonne monnaie contre la quelle il faut échanger tout cela, c’est la sagesse, que c’est à ce prix et par ce moyen que se font les achats et les ventes réels, et que le courage, la tempérance, la justice, et, en général la vraie vertu s’acquièrent avec la sagesse, peu importe qu’on y ajoute ou qu’on en écarte les plaisirs, les craintes et toutes les autres choses de ce genre. Si on les sépare de la sagesse et si on les échange les unes contre les autres, une telle vertu n’est plus qu’un trompe-l’oeil, qui ne convient en réalité qu’à des esclaves et qui n’a rien de sain ni de vrai.
      Socrate selon Phédon dans la République de Platon.

    • @ pager 7 juillet 2012 09h33

      Je ne parle pas de M. Teflon lui-même, je parle de ses sujets qui se débattent comme si le loup venait d’entrer dans la bergerie.

      Ils ne savent plus quoi dire pour tenter d’abaisser un rival redoutable. Ils sont aussi arrogants que leur maître.

      On a pas fini d’entendre des insultes sur tout ce qui n’est pas PLQ. De fait, ce sera à leur image!

      J’espère seulement que les autres partis politiques quels qu’ils soient, ne se laisseront pas détourner des choses sérieuses et s’en tiendront au bilan et aux mesures pour corriger toutes les erreurs que le PLQ a fait pour servir la très haute direction de la province au détriment des québécois et ce avec l’argent des québécois.

    • M.Lavoie,
      Vous me pardonnerez d’avoir rédigé le texte suivant sur votre autre blogue (Pour ou contre le cannabis )
      En espérant que vous pourrez le «recycler» sur le présent blogue, car il concernait, bien sûr, M.Duchesne…
      Avec Reporters Sans Frontières (RSF), les journalistes à travers le monde ont pour mission d’informer et d’être informés, conformément à l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme.
      Parce qu’ils accomplissaient leur tâche, plusieurs ont vu leur réputation traînée dans la boue, d’autres ont été torturés et même assassinés !
      Pourquoi ?
      Parce qu’ils dénonçaient l’injustice et les magouilles sociales !
      Je souhaiterais rappeler aux fédéralistes les faits suivants :
      Qui a dénoncé les magouilles de Chrétien et de Gagliano ?
      Mulroney et les Airbus ?
      Harpeur, McKay et les F-35 ?
      Paradis et ses magouilles ?
      Bev Oda et ses magouilles ?
      Lise Thibeault et ses fraudes ?
      Les combines d’Accurso, Catania, Zambino, Borsallino et Cie… ?
      Les relations incestueuses entre Lyne Beauchamp et la mafia, Jacques Dupuis, Delorme, Normandeau et Coretti ?
      Qui est le PM qui a, dans toute l’histoire du Canada, tenté de nuire le plus à la liberté de presse ?
      Harpeur le dictateur !
      Qui est le SEUL PM dans l’histoire du Québec à avoir reçu un salaire en cachette ?
      Don Charest
      (Même Duplessis n’est jamais descendu aussi bas )
      Je pourrais certes continuer car la liste est très longue…
      Mais un fait demeure : dans TOUS les cas, on parle de corruption et de magouilles de partis fédéralistes !!!
      Qui sont les gens qui ont dénoncé ces magouilles fédéralistes ?
      Des journalistes de R-C et de La presse (entre autres)!
      Alors à tous ces fédéralistes qui tirent à boulet rouge sur les Duchesne, Drainville, Archambault, Dussault, Marissal, Lagacé, Foglia et tutti quanti, allez vous cacher : vous vous comportez de façon obscène et dégoûtante en voulant défendre la corruption institutionnalisée et le boycott de la liberté de presse !
      Tout ça pour «défendre» (sic) un pays dont 50% veut vous flanquer à la porte ?
      Un pays qui vous fait croire que vous allez être ruinés s’il cesse de vous entretenir comme des BS alors que l’Institut Fraser et l’IREC vous confirment le contraire ?
      Coudonc bande de loosers, êtes-vous bouchés à ce point ?
      Dans un Québec souverain, les Rocheuses à Jean Lagaffe Chrétien ne se sauveront pas !
      Les frontières entre le Roc et le Québec ne seront pas barbelées !
      La valeur d’un passeport n’est pas relié à la taille d’un pays mais à l’intégrité de son peuple et de ses politiciens !
      Et vous avez l’indécence de traiter les souverainistes de fascistes, de nazis, de terroristes etc… ?
      Honte à vous !
      Robert Alarie

    • Peut être c’est mieux que Duchesne soit élu député, comme ça il sera un gros pomme pourri chez le PQ. Il est déja étiqueté à vie: menteur, hypocrite, malhonnête. Donc, plus facile à attaquer pour les libéraux.

      Deuxièment, comme c’est ironie que les séparatistes aiment profiter de l’argent des contribuables canadiens: les journalistes à Radio-Canada, la gang à Duceppe à Ottawa. J’espère que Radio-Canada fera un grand ménage à l’interne.

    • Mais voyons donc!!!Pensez-vous que le PQ est capable de chercher quelqu’un d’intelligent et rationnel????A part les journalists militants de rad-can et ceux qui vient du milieu syndical ,qui peut être candidat pour PQ?
      J’ose espérer que la vache socialiste Radio-Canada va disparaître avant de la fin du premier mandat conservateur.Si non,sûrement dans le 2eme mandat majoritatare.

    • Richard Dreyfuss in “Silver City” 2004 Movie Trailer
      GREED – CORRUPTION – DECEPTION – POWER –

      http://www.youtube.com/watch?v=iTiIi3x-N4s

      La Politique Québécoise a son meilleur

      drôle de Politicien

      drôle de Journalistes – Presse – Radio – Télévision

      drôle de Policier – Enquêteur

      drôle de Propriétaire terrien

      drôle de Riche, parvenu et corrompu

      drôle de Vendeur en Immobilier… a suivre 2004 mais toujours d’actualité avec M. Charest

    • @ hector_brito

      *********EN EFFET, CE QUE VOUS DITES EST TRÈS IMPORTANT (hum)***********************

      Je vais vous le dire gentiment: vous surestimez grandement la profondeur de vos réflexions.

    • Le Phédon de Platon suite…

      - Ne crois-tu pas, ajouta-t-il, que, si l’on proposait un concours de méchanceté, ici encore on verrait que les premiers seraient en fort petit nombre?

      - C’est vraisemblable, dis-je.

      - Oui, c’est vraisemblable, reprit Socrate; mais ce n’est pas en cela que les raisonnements ressemblent aux hommes – c’est toi qui tout à l’heure m’as jeté sur ce sujet et je t’ai suivi -; mais voici où est la ressemblance. Quand on a cru, sans connaître l’art de raisonner, qu’un raisonnement est vrai, il peut se faire que peu après on le trouve faux, alors qu’il l’est parfois et parfois ne l’est pas, et l’expérience peut se renouveler sur un autre et un autre encore. Il arrive notamment, tu le sais, que ceux qui ont passé leur temps à controverser finissent par s’imaginer qu’ils sont devenus très sages et que, seuls, ils ont découvert qu’il n’y a rien de sain ni de sûr ni dans aucune chose ni dans aucun raisonnement, mais que tout est dans un flux et reflux continuels, absolument comme dans l’Euripe, et que rien ne demeure un moment dans le même état.

      - C’est parfaitement vrai, dis-je

      - Alors, Phédon, reprit-il, s’il est vrai qu’il y ait des raisonnements vrais, solides et susceptibles d’être compris, ne serait-ce pas une triste chose de voir un homme qui, pour avoir entendu des raisonnements qui, tout en restant les mêmes, paraissent tantôt vrais, tantôt faux, au lieu de s’accuser lui-même et son incapacité, en viendrait par dépit à rejeter la faute sur les raisonnements, au lieu de s’en prendre à lui-même, et dès lors continuerait toute sa vie à haïr et ravaler les raisonnements et serait ainsi privé de la vérité et de la connaissance de la réalité?

      - Oui, par Zeus, dis-je, ce serait une chose triste.

      - Au sujet même de la mort, je crains bien en ce moment de n’avoir pas l’esprit philosophique, et d’être contentieux comme les gens dénués de culture. Quand ces gens-là débattent quelque question comme Lisez-Moi Lisée et Cie, ils ne s’inquiètent pas de savoir ce que sont les choses dont ils parlent; ils n’ont d’autre visée que de faire accepter à la compagnie la thèse qu’ils ont mise en avant. Dans le cas présent, je ne vois entre eux et moi qu’une seule différence, c’est que mes efforts ne viseront pas à faire croire à la compagnie que ce que je dis est vrai – ce n’est là pour moi que l’accessoire – mais à me le faire croire autant que possible à moi-même. Voici, cher camarade quel est mon calcul; vois combien il est intéressé : et si ce que j’avance est vrai, combien il m’est avantageux de m’en persusader!

      Socrate à Phédon dans la République de Platon, pour tous les étudiants de la Chose Publique.

      P. S : Qui des politiciens ou des journalistes faudrait-il croire pour rester parfaitement libre dans ses pensées finalement? Ou en quoi le fait d’échanger quelques bonnes vieilles pipes politiques contre quelques grammes de tabac journalistique de plus pourrait-il vraiment rendre les citoyens lambda plus meilleurs ou plus heureux que des étudiants delta trop empotés, bien chers-z-amigos de Lady Banana?

    • Alors? Hors du petit catéchisme de Pauline dé la Mancha, point de salut?

      Hummmm! Pas sûr! Man. Il me semble avoir déjà entendu cette chanson et cela me rappelle beaucoup la Belle Époque de l’Action catholique du Devoir tel que sous Claude Ryant.

      Et comme ces journalistes qui changent continuellement de chapeau tout comme Madeleine de Verchères pour faire peur aux Indiens du West Island tout comme au temps de la Prohibition de certaines substances risquent très certainement d’y perdre leur petit foulard rouge au décompte à défaut d’une bonne vieille chique linguistique pour recharger leur fusil tout comme Pépère Landry dans son vieux fort, ni le fait d’inonder les blogues de signaux de fumée tout comme Lisez-Moi Lisée, encore moins celui de se promener les fesses à l’air tout comme les étudiants d’UQUANISTHAN pour mieux faire phantasmer à leur plublic ne seraient suffisants en eux-mêmes pour convertir les méchants citoyens lambda en bons étudiants delta pour autant.

      Surtout que que l’art de dire la vérité en politique consistera surtout à ne pas mentir à tout le monde en même temps, selon un certain Abraham Lincoln des États, avec ses écoles libres du Cogito ou sans trop de canaux Foxés tout comme chez ce brave Homer dans la grosse mesure du possible, off course…

      Et cela étant, les étudiants de la classe de Lavoie ou de quelques autres resteront toujours libres de causer pour causer tant qu’il leur plaira si cela leur chante bien entendu…. N’oubliez-pas de souffler les lumières avant de quitter Le Soleil s.v.p… Ciao!

    • Moi ce qui me donne de l’urticaire ce sont les anciens ministres qui s’en vont travailler au privé dans des domaines liés à leur ancien mnistère. On a les scrupules ou on peux, hein? Que des journalistes se lancent en politique je n’ai aucun problème avec ça, je ne voit aucun conflit d’intérêt, franchement, les libéraux sont en panique total, font pitié!!

    • Si votre type sans éthique est si candidat vedette que ça, pourquoi lui donner un château fort péquiste. Allez chercher un comté « chaud ». Le peuple pourrait trancher sur son intégrité. Votre candidat dit vedette ne pas l’air très courageux pour quelqu’un qui veut construire un pays. Quel ministère lui a-t-on promis?

    • A mon avis , il est relativement facile de deviner vers quel parti politique penche un journaliste qui couvre la politique. Alors…l’objectivité mon oeil!!!!

      Pierre Duchesne ne pouvait qu’être péquiste à mon avis…Sa dernière intervention à l’émission “Les Coulisses du pouvoir” m’a convaincue de ça.

      Vincent Marissal qui est analyste politique à Radio-Canada, pensez-vous qu’il se présenterait
      pour le parti libéral? Ben non!!! D’ailleurs je ne lui conseillerais pas d’aller en politique.

      Le jupon dépasse toujours…faut pas être naïf …puis vous savez bien que Pierre Duchesne
      va inévitablement être candidat pour le PQ parce qu’il est une “grosse POINTURE”. Au diable
      l’éthique!

    • @alleluia “Les Yvettes, vous vous souvenez”. Si je m’en souviens! Une gaffe énorme de Lise Payette,

    • @honorable “90 % des journalistes me paraissent 10-20 fois moins curieux que le scientifique typique”. Faux. La curiosité est de la nature même du journalisme. Si vous croyez en savoir plus, grand bien vous fasse.

    • @therichcocco “Gérard Deltell a perdu son emploi comme journaliste bien avant de se lancer en politique”. Combien de temos avant?Ça n’empêche pas qu’il devait certainement avoir des convictios politiques, avant

    • Correction: “Combien de temps” et “des convictions politiques, avant” .

    • @hiboudoux “Assez de journalistes a l’assemblée Nationale..! on a besoin d’économistes, d’hommes d’affaires, d’ingénieurs”. Si les journalistes disparaissaient, on ne saurait rien de rien. Au plus fort la poche, c’est votre désir?

    • @soue
      Je n’ai emprunté aucun raccourci intellectuel! Voici les faits, que les lecteurs jugent. La ministre St-Pierre était courriériste parlementaire à Ottawa lors de son « changement de carrière ». À ce titre, elle couvrait donc la politique fédérale, et aussi accessoirement, provinciale (à moins que vous prétendiez que l’on puisse toujours établir une distinction nette entre les deux). À cet égard, il y avait un conflit d’intérêt manifeste. Je ne reviendrai pas sur sa prise de position en faveur de la mission du Canada en Afghanistan qui ne semble pas du tout vous choquer de la part d’une journaliste qui couvre l’actualité politique, et ce même si le fait qu’une majorité de québécois qui s’opposait à cette mission en faisait une question éminemment politique. Cependant, je vous ferai remarquer que, contrairement à monsieur Duchesne qui n’est plus à l’emploi de Radio-Canada, madame St-Pierre avait demandé et obtenu un congé sans solde de Radio-Canada pendant qu’elle était candidate à l’élection en 2007 (pendant qu’elle amorçait ce que vous appelez son « changement de carrière »). Par la suite, malgré qu’elle eût été élue et nommée ministre de la culture, madame St-Pierre tenait absolument à conserver son lien d’emploi avec Radio-Canada; ce à quoi son employeur s’était opposé. Pensez-y : une ministre de la culture du Québec qui voulait conserver un lien d’emploi avec Radio-Canada! Madame St-Pierre voulait le beurre et l’argent du beurre! Radio-Canada devait garder sa place bien au chaud jusqu’à ce qu’elle souhaite faire un nouveau « changement de carrière ». Un autre conflit d’intérêt qui dénote aussi et surtout un manque de jugement flagrant de sa part. Il y quand même des ma*&?% limites! Le différend s’est finalement réglé en cour à la faveur de Radio-Canada! Il en va tout autrement de monsieur Duchesne qui n’a pas demandé de congé sans solde parce qu’il n’a plus aucun lien d’emploi avec Radio-Canada.

    • @renelatendresse “En 2004…Christine St-Pierre, avait contrevenu aux normes et pratiques journalistiques de Radio-Canada en publiant une lettre ouverte dans La Presse appuyant la mission canadienne en Afghanistan”. Si c’est vrai, ça la disqualifie comme journaliste à l’attitude objective. Vos sources?

    • @pepedamour “René-Homier Roy serait un souverainiste, oui ou non ?” Il a déjà eu un chien nommé Trudeau; à Westmount, c’était un peu iconoclaste. En fait, qu’est-ce qu’on s’en crisse!

    • @dencour “John Bull possède un bac en communication”. C’est ce qu’il dit. Ça n’en fait pas un sage pour autant.

    • Bravo Duchesne !

      Les jappements des cabots sur ce blogue qui ont peur confirme la qualité de votre candidature.

      Ils ne leur reste plus qu’à quitter le Québec, hein respectable…

      Mooouuuuaaaahhhh !

    • @hector_brito
      À lire vos propos, de deux choses l’une :
      Ou bien vous êtes un souverainistes qui jouez les crétins fédérâleux ou vous êtes un fédérâleux crétin…
      Dans les deux cas, vous êtes un crétin !
      De tous les commentaires polititque sur les blogues au fil des mois et des années, vous êtes assurément le roi (la reine) des crackpots !
      Faites-vous soigner, ça presse !
      Robert Alarie

    • Pauvre carton 14,
      Socrate

    • Pauvre carton 14,
      Socrate étant un modèle de rectitude, plutôt désolant que vous l’insultiez pour défendre Charest, ne pensez vous pas ?
      Triste de voir à quel point les fédérâleux peuvent ramper afin de garder leurs(sic) Rocheuses et quêter une fausse péréquation !
      Robert Alarie

    • Ma première réaction a été à propos de son choix de se faire élire dans Borduas. Imaginez. Il venait de dire qu’il aime la région de Québec et il ne voulait pas être tranféré à Montréal avec sa famille. Ben alors qu’est ce qu’il va faire dans Borduas ? Ou bien cet homme a menti à propos de la région de Québec. Ou bien cet homme a peur de perdre ses élections et il a exigé un chateau fort. Les hypothèses sont extrêment discutables.

    • Pierre Duchesne est trop arrogant et pas assez crédible pour commencer une seconde carrière dans la vente de voitures usagées.

      Devenir candidat péquiste dans Borduas est une alternative logique et sans risque.

      La circonscription de Borduas, que je parcours épisodiquement lorsque je visite de la parenté qui y réside, est en effet une place forte pour les péquistes, puisqu’on y trouve bon nombre de gens qui pensent être la version réincarnée des braves Patriotes de 1837 de la vallée du Richelieu, de même que bon nombre de fonctionnaires culturels ou médiatiques nationalistes bon chic bon genre qui se réfugient à la campagne après une exténuante journée de travail à la Maison de Radio-Canada où dans d’autres établissements montréalais du même genre.

      Le seul risque qui pourrait menacer Pierre Duchesne, c’est que les candidats locaux potentiels qui ont été placé sur la voie d’évitement par l’establishment du PQ, se rebellent contre le parachutage du « candidat de prestige » originaire du Saguenay, qui ne connait à peu près rien de la réalité locale, et qui selon moi ne s’y intéressera guère…

    • @souverain

      Vous écrivez que MM Foglia et Tutti Quanti se lacent en politique active?

      Chapeau bas – comme scoop, c’est hénaurme!

    • @rogerothornhill

      «Typique … On demande d’évaluer l’éthique de M. Dufresne et beaucoup répondent peu importe, les Libéraux sont ceci ou cela. Le sujet n’est pas les Libéraux, le sujet est le conflit d’intérêts de M. Dufresne.»

      sous l’éclairage aveuglant du commentaire de souverain 21h27, le vôtre prend des allures de grossière indécence… Charest ne parviendra pas à détourner l’attention des québécois avec ses tactiques vicieuses, perfides et fourbes monsieur rogerothornhill… le plq est dans le couloir de la mort politique… il subira le même sort aux prochaines élections que le plc… EXIT la racaille libérale…

      @souverain

      pertinent et percutant commentaire à 21h27… pendant que les malhonnêtes intellectuels genre rogerothornhill, hector_brito, matelot2, babe12 et les autres pathétiques losers fédéralistes qui fréquentent ce blogue voudraient qu’on regarde les poussières dans l’oeil du pq… votre commentaire jette un éclairage éblouissant sur la forêts de séquoias que les libérulz ont dans le leur…

    • Lu cec, je ne sais plus oùi:

      Pierre Duchesne passe au PQ 10 jours après avoir quitté sa fonction de journaliste-analyste politique à Radio-Canada = un veuf se remarie 10 jours après l’enterrement de sa femme en jurant qu’il n’a pas cruisé sa nouvelle flamme avant la mort de la première.

      Je crois que Pierre Duchesne –ou tout autre journaliste politique– manque à un code d’éthique implicite s’il saute en politique avant un temps respectable. Disons, arbitrairement, un an.

      Est-ce que Duchesne a travaillé avec honnêteté quand il était journaliste? Probablement. Mais il ne suffit pas qu’il y ait justice ou honnêteté. Il faut aussi apparence de justice ou d’honnêteté.

    • Lu ceci, je ne sais plus où:

      (correction)

    • Bonjour,

      Nos amis de la mince talle de péquistes savent bien que la Dame de Béton ne peut avoir toutes les qualités en elle même. La Dame de Béton malgré sa pogne de fer, son torque démentiel dans les poignets pour serrer les ouïes, pogner par le chignon du cou les péquistes Purs et Durs afin de les mettre le nez dans le caca, ne peut tout faire seule afin de continuer de frapper dans le tas. Voilà pourquoi arrive un GRAND SAUVEUR dans la cabane q

    • ( SUITE ) Voilà pourquoi arrive un GRAND SAUVEUR dans la cabane péquiste en la personne de Monsieur Pierre Duchesne, un grand communicateur spécialiste de la langue de bois que les nationalistes québécois affectionnent particulièrement.

      En terminant, la Dame de Béton continuera d’exceller dans ce qu’elle fait de mieux, soit de passer violemment au batte les péquistes qui osent lui résister. Tout un PÉTARD que cette Dame de Béton qui écrasa toutes la trâlée des belles mères péquistes en un tour de main comme de vulgaires guénilles. Et le tout en continuant de discourir dans la LANGUE DE COTON, ce qui semble paradoxal pur une femme avec une telle paire de bras….. Avec plaisir, John Bull.

    • hola les libéraux,je lis les commentaires et je vois tous ces petits politicailleux être outrés du passage de duchesne chez le p.q.,mais ou étiez vous lors des passages des normandeau,couillard,attaché politique de charest au privé,mais ou éiez vous?
      allez john bull,arrêtes de nous énumérez tes diplomes universitaires et réponds ou étais tu…. on voit la paille dans l’oeil du voisin mais…………

    • L’équivoque qui plane sur le passage de M. Duchesne au PQ se comprend facilement. Comme certaines personnes le remarquaient déjà il y a deux ou trois mois, ses commentaires sur la crise étudiante ressemblaient à la performance de quelqu’un qui cherchait à se constituer une anthologie de clips pour bien réussir son audition avec Pauline Marois et les militants du parti. Mais pis encore, la virulence avec laquelle il a attaqué le PLQ et le premier ministre lors de sa conférence de presse de vendredi donne la très nette impression qu’il entretient depuis longtemps un ressentiment très personnel et viscéral envers Jean Charest et le gouvernement en poste, comme s’ils étaient depuis longtemps ses adversaires, ce qui ajoute un discrédit rétrospectif à ses dernières analyses à Radio-Canada. Plus de retenue et de réserve émotive, un comportement peut-être difficile quand il est question de son intégrité, aurait aidé à la démonstration de son propos, qu’il a lui-même miné par son attitude revancharde.

      Les journalistes aiment bien souligner le rôle très spécial qu’ils jouent dans notre processus démocratique, à titre de surveillants de la vérité et de l’intégrité du processus politique. Il ne leur faudrait donc pas jouer les vierges offensées lorsque, en conséquence directe de la position moralement exaltée dont ils se réclament constamment, des normes au moins aussi exigeantes leur sont appliquées quand ils décident de passer d’une arène à l’autre. Comme vous le soulignez dans votre chronique M. Lavoie la gestion de la transition est un facteur crucial et on ne peut certes pas conclure que M. Duchesne l’a fait d’une manière qui devrait servir d’exemple à ceux qui choisiront un parcours professionnel similaire au sien.

      M. Duchesne est confronté ici au phénomène de la femme de César, qui non seulement ne doit pas pas être coupable mais qui ne doit même pas donner prise au soupçon. Un critère éthique d’un niveau très élevé certes, mais que les journalistes ont eux-mêmes entretenu et amplifié en insistant régulièrement sur le statut particulier d’observateurs objectifs au-dessus de la mêlée. Ils doivent en assumer les lourdes exigences résultantes; cela s’applique autant aux journalistes reconvertis à la politique qu’à leurs ex-collègues toujours en exercice, qui ne doivent pas se défiler de leur devoir d’analyser avec rigueur les paroles et gestes de ces nouveaux politiciens.

    • Bonjour,

      Une chose est certaine, depuis cette nouvelle inopinée de l’arrivée Triomphale dans la chapelle péquiste de Monsieur Pierre Duchesne, nous pouvons apercevoir de plus en plus de RÔDEURS nationalistes dans les alentours qui viennent ckecker partout, probablement pour prendre des prises de sang me disait hier un vieux péquiste de la première mouture avec un numéro de carte de membre pas très très loin du numéro 51 de Monsieur Bernard El Latino Landry. Car ce nationaliste demeure péquiste plus que jamais avec la force tranquille de la merveilleuse Dame de Béton. Que font ces rôdeurs nationalistes partout dans le Québec ? Sont ils à la solde de Québec Solidaire où bien ce sont de vieux croûtons qui sont sont des péquistes de grand chemin. Nobody knows ! Car avec Monsieur Pierre Duchesne et de sa langue de BOIS affectionnée par les nationalistes, nous ferons comme d’habitude chez le tapon de péquistes, soit de ne pas nommer un chat UN CHAT…… tout comme parler de la pseudo souveraineté dans la semaine des quatre jeudis au lieu de parler d’indépendance. Watchez vous les péquistes ! Le Parti Québécois vient de réquisitionner toute la VASELINE disponible au Québec. Tout comme disait une dame péquiste hier sur le bord de la route, faut PU qu’ça frotte fer sur fer, métal sul métal. Cette fière patriote défenseure de la langue française a déjà commencé son porte à porte….. Avec plaisir, John Bull.

    • @jonhbull…

      Permettez que je tripote légèrement votre première intervention:

      Bonjour,

      Ayant fait deux baccalauréats en économique et en informatique, soit l’écrit à l’Université Laval dans le bon vieux temps, qui ne sait pas dans toute la trâlée de libéraux que la business et le trafic d’influence mènent à tout, surtout en politique. Et comme disait le loup au Petit Chaperon Rouge, c’est (encore une fois) pour mieux vous manger mes enfants……..
      Avec un plaisir découragé,

      rodlemeg

    • Jean Charest qui porte plainte contre le journaliste Duchesne pour manque d’éthique journalistique.
      C’est le même Jean Charest qui y a pas longtemps a honoré le même journaliste à l’assemblée nationale pour son bon travail journalistique.AYOYE.
      Charest est frustré que Mr Duchesne aille au P.Q parce que en l’honorant à l’assemblée nationale il croyait que Mr Duchesne lui en devrait une et allait se joindre au parti libéral mais ce n’est pas ce qui est arrivé.Il est (Charest) rage de jalousie et porte plaine parce que lui (Charest)ne peut se recruter des candidat de si haut calibre.
      Félicitation au P.Q pour une si belle pêche.Quelle belle équipe va avoir le P.Q avec Jean-François Lisée qui va lui aussi rejoindre l’équipe quand l’élection sera déclenché.Une équipe du tonère comme du temps de René Lévesque.TI_Jean peut bien ne pas aimé le P.Q je vous jure qu’il va jouer dur à la campagne électorale.Il va feesr sur tout et même en bas de la ceinture,soyez en sure.c’est là qu’est sa force.Tout le monde le dit un excellent débater.

    • Journaliste ou politicien, ça ne revient pas à faire exactement le même travail?

    • @johnbull : Toujours un plaisir de lire un expert en péquistes et en nationalistes. On voit bien que tout comme moi vous êtes issu du québec profond et que vous connaissez bien leur langue et leur culture. Vos commentaires sont tellement justes qu’il est impossible que vous soyez de Montréal. Je sais reconnaître un 100% pure laine quand j’en vois un.

    • @apocalypse,

      “Changer de pseudo, vous faites honte au capitaine Kirk de la célèbre série! Comme nous sommes dans une démocratie, vous avez toujours la possibilité de vous cacher dans le fin fond de votre sous-sol, pas de télé, de journaux, d’internet, ça sera le bonheur total pour vous et en prime … pour nous!”

      Et vos arguments sur le sujet sont…?

    • Une chose que je ne comprend pas c’est si il y a tant de gens qui savait que Duchesne était séparatisse comment se fait il que PERSONNE ne l’a dénoncé à RAdio-Canada avant qu’il ne se présente au P.Q ?

    • Qu’est-ce que selon le code d’éthique des journalistes, empêche un journaliste d’avoir le droit de devenir politicien ?

      Les journalistes/analystes ne sont pas les attachés de presse d’un parti politique en particulier après tout!

      Pourquoi les libéraux déchirent-ils leurs chemises? Est-ce que la venue de M.Duchesne ajoute
      à leurs inquiétudes ?

    • Tout à fait d’accord avec “lucpomerleau” qui insiste sur le rôle très spécial que les journalistes eux-mêmes se sont adjugés. Les dits journalistes devraient donc se soumettre à des exigences plus restrictives quand ils passent de leur rôle d’informateur à un rôle partisan dans la carrière politique.
      Pour ne pas discréditer leur profession et par respect du public… évidemment. Et ceci ne s’applique pas seulement à M. Duchesne, vous l’aurez compris.

    • L`action de Pierre Dufresne nuiera au futur travail de ses collegues journalistes affectés au choses politiques à Québec. Les membres du gouvernement seront, avec raison, de plus en craintifs envers les journalistes. C`est l`information journalistique qui en souffrira.
      Je salue la politique de RC qui impose un delai de deux ans à ceux qui ont accès à des informations privilégieres au sein du gouvernement. Les jounalistes affectés à la politique jouissent de contacts qui leur donnent un avantage sur tout autre personne.
      Reste a savoir si Pierre Duchesne saura de façon éthique gérer sa future carrière sans devenir le panier percé des journalistes.

    • @argyle 8 juillet 2012-22h22
      «…bla bla bal…Vous écrivez que MM Foglia et Tutti Quanti se lacent en politique active?
      Chapeau bas lalala…»
      Ben oui ma terre cuite, enfin deux italiens qui votent péquiste, faut le souligner !… ;-))
      Robert Alarie
      P.S. N’enlevez pas votre chapeau, si un libéral passe près de vous il va vous le chiper.. !

    • @lukos

      Vous vouliez des sources, les voilà :

      http://www.radio-canada.ca/apropos/lib/v3.1/pdf/Saint-PierreRev.pdf

      Et une analyse de la FPJQ :

      http://www.fpjq.org/index.php?id=119&tx_ttnews%5Btt_news%5D=3154&tx_ttnews%5BbackPid%5D=239&cHash=448c64ab72

    • @lukos

      Vous vouliez des sources, les voilà :

      http://www.radio-canada.ca/apropos/lib/v3.1/pdf/Saint-PierreRev.pdf

      Et une analyse de la FPJQ :

      http://www.fpjq.org/index.php?id=119&tx_ttnews%5Btt_news%5D=3154&tx_ttnews%5BbackPid%5D=239&cHash=448c64ab72

    • @toutes les poules pas de tête fédérâleuses qui caquettent «au scandale !» dans la basse-cour libérale et s’arrachent les plumes de l’«intégrité» en public:
      Quand vous critiquez l’éthique de Duchesne et les «conflits» d’intérêts verbaux et/ou épistolaires des journalistes pro-PQ de R-C ou de La presse, , je présume que votre «intégrité» politique sera aussi indignée lors des prochaines propagandes fédérâleuses éditorialistes et/ou chroniqueuses de Pratte, Dubuc et Gagnon ?
      Allez, jurez nous, la main sur le flag canayen, que vous allez grimper dans votre clôture de broche à poulailler pour dénoncer leur «penchant» Ottawasien ?
      Robert Alarie
      P.S. Visages pâles ami(e)s de John James (grand chef de OGM*) parler avec langues fourchues….
      *OGM= Organisation Génétiquement Magouilleuse

    • @ respectable 9 juillet 2012-09h43
      Pour une fois, je suis d’accord avec vous
      Vous et johnbull être très «profonds», tellement «creux» que vous ne parvenez pas à atteindre le fond…
      Quand vous écrivez : «bla bla bla… Je sais reconnaître un 100% pure laine quand j’en vois un.»
      Vous parlez d’un mouton fédéraliste, c’est ça ?
      Ben là, encore une fois, je vous crois !
      Mouhahahaha
      Robert Alarie

    • Monsieur Lavoie;

      Je prend l’exemple d’un gars comme Raymond Lévesque (Un gars pauvre comme la gale et qui tire le diable par la queue) qui a eu le courage de ses convictions et qui a refusé un lucratif prix du Canada.

      Et je le compare avec Pierre Duchesne dont le rôle de correspondant était principalement d’être neutre et de favoriser l’unité Canadienne. Ce gars là a trompé les Québécois pendant 25 ans. Ça me fait penser à Guy.A. Lepage qui reçoit 80% de son salaire du Canada et qui est séparatiste.

      C’est qui la gang qui dirige Radio-Canada?

      P.S: Je pense aussi à Jean Chrétien qui entretenait une bonne relation avec Pierre Bourgeault et qui même le consultait sur différents sujets. Chrétien avait du respect pour Bourgeault. Pourquoi? Parce que Bourgeault était honnête et ne cherchait pas à tromper les Québécois en disant qu’il était tout …Sauf séparatiste!

    • Il y un manque flagrant dans cette affaire. Peut de temps avant l’annonce de M. Duchesne, on lisait dans les médias qu’une personne s’était fait dire de ne pas apliquer comme candidate péquiste dans Borduas puisque le compté était réservé à une vedette Péquiste. Alors lorsque M. Duchesne dit qu’il n’a pas fait de tractation avant sa démission, ça sonne faux. Que Mme Marois entérinne cela sonne tout aussi faux.

      Pour un un parti qui dit qu’il va y avoir de la transparence, on y repassera.

      Quant à la façon que M. Duchesne utilisait pour faire son travail à Radio Canada, je n’ai rien à redire puisque dans ce ” nique à Péquites” il n’a pas fait pire que les autres.

      La facture éditoriale de Radio Canada est nettement en faveur du Parti québécois et de l’indépendance du Québec. Que se soit au service des nouvelles, dans les émissions de variétés, dans le émissions d’affaires publiques, en fait dans pratiquement tout ce qu’ils émettent, leur position est clairement en défaveur du Gouvernement.

      Aucune anaylse des dossiers qui ont été traités positivement par le Gouvernement. Juste des dossiers sur la vague qui déferle. Aucune comparaison des gestions libérales et péquistes en ce qui concerne les champs d’action du Gouvernement ” Construction de route, éducation, santé “. Pratiquement toujours des spécialistes invités tels des Jean-François Lisée our autre gauchistes.

      Imaginez même le chien de l’animatrice porte le carré rouge.

      Maintenan je ne m’informe plus à Radio Canada. C’est fini. Et je déplore que mes impôts servent à cette propagande hypocrite. La seule émission qui m’inspire confiance à cette chaine c’est Le Club des Ex. qui est probablement la seule ou on peut entendre le point de vue non biasé de tous. Bravo à Durivage. Un des derniers professionnels dans cette boite.

    • Bonjour,

      En concertation avec la Dame de Béton qui porte les CULOTTES dans la famille des péquistes, Monsieur Pierre Duchesne peut fort bien jouer le rôle de PÈRE par substitution avec toute la trâlée de péquistes qui, à vue de nez furent affligés d’avoir un père manquant.

      Combien de péquistes dans le passé confièrent sous le couvert de la confidence avoir rêvé toutes les NUITTES que Monsieur Jacques Parizeau les serre FORTEMENT dans ses bras en leur donnant l’étreinte du COMBATTANT ? Bien sûr que MONSIEUR avait la poignée de main molle car trop MOUMOUNE sur les bords en donnant des poignées de main à bout de bras et du BOUTTE des doigts comme disent certains vieux péquistes en manque d’affection. C’est pour ÇA que les péquistes le surnommèrent MONSIEUR car Monsieur les AIMAIT DE LOIN…… en vrai BRITISH !

      En terminant, la Dame de Béton est beaucoup plus chaleureuse quand le coeur lui en dit et peut même donner l’ACCOLADE DU COMBATTANT aux péquistes qui en ont besoin. Même si beaucoup d’entre eux sentent le SWING, la Dame de Béton n’a peur de rien, ELLE…….une VRAIE femme de campagne du Québec qui ne sent pas du tout la ROSE…….. Avec plaisir, John Bull.

    • Laissez-donc Pierre Duchesne tranquille. Il a décidé de quitter son métier de journaliste pour se lancer en politique, c’est son droit. S’il adhère au PQ, il ést tout à fait normal qu’il fait auparavant une profession de foi envers le projet indépendantiste. Moi, comme je suis fédéraliste, je fais régulièrement une profession de foi envers le fédéralisme. Et si je m’étais lancé en politique au sein du Parti Libéral, je n’aimerais pas que les gens me reprochent d’avoir récité mon credo avant.

      Tous ceux qui se lancent en politique faisaient quelque chose avant. Et comme il n’y a pas de sot métier, tous les chemins mènent à Rome.

      Je souhaite bon succès à Monsieur Duchesne.

    • Parfaitement raison. Excellent commentaire.
      Pour ce qui est de Radio-Canada, fini, je ne l’écoute plus. Perte de temps.
      J’espère que Harper va finir de nettoyer ce nid de séparatistes. Des bonnes
      coupures de budgets, on va le régler le problème et on sauvera des dollars.

    • @verle 9juillet 2012 13h23

      Mon commentaire ci-haut

    • Comme dirait Pat : tempête dans un verre de shooter.

      Next topic, por favor !!!

    • @pager 9 juillet 2012-12h31
      Tu as l’indécence de parler d’intégrité (sic), de démocratie et de liberté de presse ?
      Le 3 juillet 2012-18h20, tu écrivais :
      « bla bla bal..Monsieur Pratte: La MAJORITÉ (les majuscules sont de moi) des journalistes de nos bons médias sont séparatistes et n’ont de cesse que de démolir Harper et Charest….bla bla bla ….Il faudra qu’on se réveille et que tous ces LÂCHES soient ÉLIMINÉS pour être remplacés par des gens honnêtes qui dispenseront les nouvelles avec objectivité! »
      Le 29 juin 2012-21h08
      Tu écris: «..En passant, Jean Chrétien consultait Pierre Bourgeault»
      Pierre «Bourgeault»… ?
      Le 30 juin MOI JE t’écrivais pager : Aurais-tu la gentillesse de nous dire quand, dans quelles circonstances et pourquoi Jean Lagaffe Chrétien aurait ‘’consulté’’ «Bourgeault»… ?
      Tu es conscient que, faute d’informations crédibles, tu risques de passer, ENCORE une fois, pour quelqu’un qui dit n’importe quoi pour paraître intelligent ?

      Le 2 juillet 2012 12h20,
      Je te demandais de nouveau une réponse que j’attends toujours d’ailleurs.
      Aujourd’hui le 9 juillet à 12h31 tu écris de nouveau :…« bla bla : Je pense aussi à Jean Chrétien qui entretenait une bonne relation avec Pierre Bourgeault et qui même le consultait sur différents sujets….»
      Aurais-tu l’honnêteté de RÉPONDRE à ma question : quand, dans quelles circonstances et pourquoi Jean Lagaffe Chrétien a rencontré «Bourgeault» ?
      BourGAULT (tu sais lire ?)
      Il y a quelques semaines, tu suggérais même de faire venir l’armée pour s’«occuper» des étudiants !!!
      Tu fais donc la PREUVE qu’«homme blanc fédéraliste» parle avec langue fourchue !
      Encore une fois, tu es MALHONNÊTE et tout t’es permis pour protéger ton colonisateur !
      Tu fais honte à tous les Québécois et même aux fédéralistes intègres !

      Robert Alarie

    • @verle 9 juillet 2012-13h23
      Vous écrivez : « bla bla bla La seule émission qui m’inspire confiance à cette chaine c’est Le Club des Ex. qui est probablement la seule ou on peut entendre le point de vue non biasé de tous. »
      Non biaisé ? Vous voulez rire du monde ?
      Dites-moi verte fédéraliste : Liza «la couette» Frulla et Benoit «dentiers blancs » Bouchard , ils ne sont pas biaisés ?
      Maintenant que les fédéralistes ne peuvent plus jouer les bonhommes 7 heure avec la ruine d’un Québec souverain, c’est la paranoïa totale…
      Vous avez peur de quoi ?
      De perdre vos (sic) Rocheuses !
      Tenez-vous debout que diable ! Un peu de fierté !
      Robert Alarie

    • Souverain;

      Tu ne trouve pas que c’est le temps que tu t’informes et apprenne un peu ton histoire du Québec??? Tu saurais, entre autre, que ce même Bourgault a voté pour Chrétien et que la relation que Bourgault entretenait avec chrétien ne date pas d’hier et est très bien documentée!

      Mais, il n’y a rien à faire, je vois qu’à tes yeux “Tous ceux que ne partagent pas tes vues (à la virgule près ) sont des imbéciles”

    • Souverain;

      Tu as encore cette stupide manie de demander à tous “La couleur du cheval blanc de Napoléon”!

    • HOOUUUUU! la nouvelle a fait mal… johnbull nous sert son ragoût de bouse à l’anglaise habituel 8 ou 9 X sur ce seul post… on remarque même qu’un de ses commentaires est entrecoupé d’une pause… il a vraisemblablement dû aller couler un gros bronze qui pouvait pas attendre…

    • Bonjour,

      Ce que les astres peuvent s’aligner pour sortir le Parti Québécois de sa mouise, de ce merdier causé par des chefs précédents qui, dans le fond n’aimaient pas les péquistes. Quand un péquiste développe une fixation comme ceux ci firent pour Monsieur Jacques Parizeau, il y a un méchant problème.

      Père manquant, Fils manqué ! Voilà le dilemme auquel sont confrontés la très grande majorité des péquistes de sexe masculin. Car cette bande d’adolescents attardés recherchent l’image d’un Père fort dans leurs chefs, un père par substitution qui devient vite une figure de proue, un SAUVEUR qui amènera toute la talle de péquistes vers la Terre Promise québécoizzzzze.

      Monsieur Pierre Duchesne peut fort bien jouer ce rôle chez les péquistes car la Dame de Béton en a plein les bras de tabasser quelques Purs, quelques Durs par jour. Et aussi d’être la Mère consolatrice de péquistes désespérés qui ont perdu la FOI et l’ESPÉRANCE. La CHARITÉ, bien sûr vient d’OTTAWA. Car il n’y a que deux vertus théologales au Québec car la charité vient toujours des Autres.

      Tout comme me disait un vieux péquiste défroqué hier soir, ce que Monsieur Jacques Parizeau en a brisé des coeurs de péquistes. Ainsi que Monsieur Gilles Hotte Duceppe qui était trop FRETTE et RIGIDE, d’une rigidité presque cadavérique faut bien le dire. Monsieur Jacques Parizeau aimait les péquistes de TRÈS LOIN afin de ne pas être envahi dans sa BULLE. Voilà pourquoi les péquistes le nommèrent MONSIEUR car Monsieur n’aimaient pas les péquistes trop affectueux et en manque d’ACCOLADE AVEC LE SAUVEUR tant attendu. Autrement dit, les péquistes se bousculaient au portillon pour se faire FAIRE UN HOG par Monsieur qui n’aimait pas du tout les odeurs de swing.

      Finalement, la Dame de Béton est fatigué de jouer ce rôle du PÈRE MANQUANT chez la bande de péquistes. La Dame de Béton passa des journées entières à consoler et requinquer des péquistes de 100, 200 et 300 livres en leur donnant l’accolade du COMBATTANT en les serrant fortement de ses bras puissants. FAIRE UN HOG à beaucoup de péquistes en manque d’images fortes et qui veulent retrouver la Foi et l’Espérance dans la foutue Cause…..

      En conclusion, voilà pourquoi Monsieur Pierre Duchesne arrive dans le décor à point nommé. Celui ci devra CHAUSSER une pointure très grande, soit celui du SAUVEUR. Et en plus l’image mythifié du Père manquant dans la société matriarcale du Québec. C’est à tour, mon cher Pierre de leur donner de l’AMOUR……. Les péquistes ont des raisons que même leur propre RAISON ignore d’ignorer…….. Vas y mon Pierre et donne leur ce qu’il ont le plusse besoin soit : l’accolade du chef, se faire FAIRE UN HOG par le chef devenu un SAUVEUR…… Avec plaisir, John Bull.

    • @pager 9 juillet 2012-17h44
      Tu m’écris effrontément : «Tu ne trouve pas que c’est le temps que tu t’informes et apprenne un peu ton histoire du Québec???»
      Tu te fiches de moi ?
      Comment sais-tu que Bourgault a voté pour Chrétien ?
      Quand tu dis que Jean Lagaffe Chrétien consultait Bourgault, QUAND et dans quelles CIRCONSTANCES le consultait-il ?
      Quand tu dis que la «relation» est bien documentée, où est la documentation ?
      Réponds à mes questions : tu sais lire ou, entre deux virgules, tu fais l’imbécile ?
      Tu es conscient que, faute de preuves quant à tes prétentions, tu va passer pour quelqu’un de tellement malhonnête que même le cheval blanc de Napoléon ne pourra te sauver ?
      J’attends ta réponse et cesse de faire la couleuvre, ta réputation est en jeu !
      Robert Alarie

    • On ne finit jamais de cracher sa haine eh souverain? Comme si toi seul avait la bonne opinion. hehe. LOL.

    • @matelot2 11 juillet 2012-13h40
      Oh eh matelot de la Royal Navy de Sa Majesté Élizabeth-la-fainéante-qui-se-fait-entretenir-par-ses-sujets-canayens : johnbull nous traite de coquerelles, pager me traite de stupide et tu m’accuse de cracher de la haine ?
      Change de pseudo, le mal de mer te fait diVAGUER sailor !
      Je n’ai pas de haine mon vieux, j’ai de la pitié pour des pleutres qui marchent à quatre pattes comme des «quêteux» et qui acceptent de se faire traiter comme des citoyens de second ordre !
      Quand on veut se faire respecter, faut commencer par se respecter soi-même !
      De quoi t’as peur matelot ?
      Allez, rame jusqu’à la «décapitale» nationale rejoindre tes autres potes «canayens» complexés qui avez une si petite opinion de vous-mêmes en tant que Québécois !
      Bande de loosers pas capable de vous tenir debout et qui faites dans votre froc à l’idée que 50% du ROC veut se débarrasser de vous autres !
      Robert Alarie

    • Bonjour,

      En tant que journaliste pendant des années à la télévision nationale du Canada, Monsieur Pirre Duchesne sait très bien qu’une infime minorité de québécois et de québécoizzzes veulent se séparer du Canada et devenir indépendants. D’après Madame Suzanne Tremblay, ce madame bonne-mine du défunt Bluff Québécois, seulement 14 à 15 % dans le GROS MAX voteraient OUI pour que le Québec devienne indépendant en se séparant du Canada.

      En terminant, nous verrons dans le choix des mots la direction du VENT. Celui ci sait très bien que le mot souveraineté est un piège à CONNARDS. Souveraineté et souverain peuvent aussi bien être une marque de VASELINE utilisée depuis 1968 pour faire passer le MORCEAU. Tandis que d’autres experts croient que les mots souveraineté et souverain sont des marques de CAPOTES québécoises, des PRÉSERVATIFS pour empêcher l’indépendance de NAÎTRE, de voir le jour. En quelque sorte, souveraineté et souverain sont des marques de CAPOTES québécoizzzes….. Parlez en à des nationalistes intelligents qui ont défroqué…… Avec plaisir, John Bull.

    • @johnbull 12 juillet 2012- 08h09
      Dernière Heure – Dernière Heure – Dernière Heure – Dernière Heure -
      Le Ministère Canayen de la Santé avise tous les fédérâleux qu’il est dangereux de consommer de l’huile de castor canayen pour régler vos problèmes de constipation neurologique.
      Ce problème, unique parmi toutes les colonies du Royaume de notre merveilleuse et adorable Reine Élizabeth, touche seulement les canayens complexés vivant dans le magnifique Pays du Québec et aucunement les VRAIS Québécois.
      On a trouvé les deux causes du blocage mental et de la détresse existentielle des fédérâleux :
      La première étant un sondage pan-canadien confirmant que le ROC souhaiterait se débarrasser du Québec et la deuxième cause étant la confirmation par deux des références financières les plus crédibles au Canada – Fraser et l’IREC – qu’il serait financièrement avantageux pour le Québec de se séparer du ROC.
      Le cas le plus grave a été décelé dans une étable du Québec où un individu, en grave dépression depuis que le NCP* est rayé de la mappe dans la décapitale nationale , et souffrant du syndrome de Stockholm – un cas fréquent chez les côlons colonisés -, écume les blogues avec des propos prolixes scatologiques, se créant des fantasmes sur tout ce qui est relié à la sodomie ou autres activités indignes de n’importe quel canayen résidant dans l’une des colonies de cette gracieuses Élizabeth…
      Nous avons communiqué avec son vétérinaire et nous vous ferons part de tout développement sur ce cas chronique grave.
      Au plaisir
      Robert Alarie
      P.S.: NCP* = Natural Corrupting Party

    • Les divagations de johnbull dépassent largement la liberté d’expression mais s’apparente davantage à des propos haineux. N’y a-t-il pas un modérateur censé bloquer ce genre de commentaire ici?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    D L Ma Me J V S
    « sept    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité