Gilbert Lavoie

Gilbert Lavoie - Auteur
  • Gilbert Lavoie

    Chroniqueur au SOLEIL, Gilbert Lavoie est également publié dans les pages du quotidien Le Droit d’Ottawa, dont il a été le rédacteur en chef avant d’occuper la même fonction au SOLEIL de 1994 à 2001.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 5 mai 2012 | Mise en ligne à 7h38 | Commenter Commentaires (157)

    Pas de pitié pour les casseurs

    J’étais à Victoriaville hier soir pendant la manifestation contre le gouvernement. Je vous admets qu’après avoir été témoin des actes de violence qui ont marqué cette émeute, je n’aurais pas de pitié pour les casseurs qui récupèrent des causes comme celle des étudiants, pour s’attaquer aux policiers.

    Mais qui sont ces gens? Qui sont les casseurs? Ça va toujours demeurer un mystère pour moi. Je comprends que certains individus puissent en vouloir au gouvernement. Mais il y a des m… limites?

    Qui sont les casseurs? Vous en connaissez?

    Tags: , , , ,


    • Certains diront que ce sont des anarchistes; mais un anarchiste est “autoresponsable” et n’est pas “antisocial”.

      Ces gens sont des “agitateurs” qui veulent provoquer une déséquilibre social pour parvenir à leur fin qui est de s’emparer du pouvoir et créer une société selon leur propre version de la liberté. Liberté qui est exactement de la même qualité que celle que nous recevons des autorités actuelles.

      Finalement, tout ce qu’ils veulent c’est de “prendre la chaise” des autorités en place pour en bénéficier eux-mêmes. Donc, si cela arrivait, ce seraient les autorités actuelles qui deviendraient les “casseurs”.

      C’est un combat imbécile pour la tête de la pyramide; tout simplement.

      André Lefebvre

    • …………..Étonnant! Étonnant quoi me demanderez-vous? Ben que, après plusieurs éisodes de casse, personne, et surtout les forces de l’ordre, ne sache qui sont les casseurs.

      Je m’explique:

      Nous vivons dans une société où prolifèrent, comme jamais dans l’histoire de l’humanité, des appareils capables de prendre des photos. Eh oui, que ce soient des “vrais” appareils photo, des téléphones “intelligents” ou de simples téléphones cellulaires, tous sont capables de photographier les casseurs à l’oeuvre. Conséquement, photo(s) à l’appui, les casseurs pourraient être identifiés et “inviter” à une p’tite jasette “au poste” n’est-ce pas?

      Je suggère donc que le gouvernement dégage un budget pour doter les forces de l’ordre d’appareils photo et la formation pour s’en servir….

      J’ironise mais…non mais!

      R. Guimont

    • Un porte parole de la SQ disait hier soir que tous les efforts seraient déployés pour démasquer les auteurs de ces actes terroristes. Il était temps. Ça fait longtemps que plusieurs d’entre eux devraient être à l’ombre. Même ceux qui défient les injonctions, jour après jour devant les Cégeps. On commet des outrages aux tribunaux sans aucune conséquence. Les professeurs qui accompagnent les carrés rouges devraient également être punis, sans retenue. Je n’ai pas aidé financièrement mes enfants à poursuivre leurs études pour qu’on les endoctrine à la thèse gauchiste ou environnementaliste. Je croyais qu’on leur donnait un enseignement neutre, étant persuadé qu’ils pouvaient régfléchir par eux-mêmes. Je me trompais, et maintenant, la casse, l’anarchie, l’étourderie, le terrorisme. Il y a des coups de pied au cul qui se perdent. Commençons par les profs peut-être? Un petit séjour en prison pourrait probablement ramener la raison, et le respect de nos institutions.
      André St-Pierre

    • Pour être un peu cru ,ce sont des tdc. Il ne sont pas à court d`arguments ils n`en ont pas. Ce sont d`éternels ados dans le sens péjoratif du terme en ce sens que ce sont de braves trouillards quand ils se retrouvent en groupe. Subitement ils trouvent la force de faire de la casse encouragés par le fait qu`ils pourront aller se cacher comme des rats une fois leur méfait accompli.

      Ils ne comprennent pas que tu n`accomplis rien avec la violence .Tu ne peux pas leur suggérer d`autres moyens pour faire entendre leur cause car ils n`ont pas de cause.Moi j`aurais juste une question à leur poser: nomme moi un endroit,une cause reglée avec l`anarchie. Ils ne réalisent même pas que quand tu fais partie du problême tu ne fais pas partie de la solution. Manifs étudiantes,sportive,altermondialiste,anti-capitaliste,syndicale peu importe le prétexte.

      Mais puisque pour eux la démocratie de l`expression de groupe n`existe pas pour eux,je me demande ce qui empeche la police d`infiltrer ces manifs pour les déceler et faire de la répression préventive. Certains trouveraient le moyen de s`insurger face à de la prévention mais un moment donné faut aussi se demander ce qu`on préfere.
      Moi je me fous de l`image ,c`est les blessés,les dommages et le déni de manifester qui sont troublants.

      Il faut être bien naifs pour penser qu`ils font partie de ces manifs et qu`ils sont bienvenus dans la société par qui que ce soit.

    • C’est assez enrageant, parce que ces casseurs nuisent à la cause étudiante, qui est juste selon moi. Pendant que l’on parle des casseurs et du grabuge qu’ils font, on évite d’aborder les enjeux en cause, et certains s’en servent comme prétexte pour condamner en bloc les étudiants, alors que la majorité est pacifique.

      Ça ne m’étonnerait pas du tout d’apprendre que ces casseurs sont infiltrés par des policiers qui les incitent à se joindre aux manifestations étudiantes. C’est une tactique bien connue et utilisée ailleurs.

    • Je l’ai dit toute le semaine que ça allait virer en bordel! Le choix de l’emplacement étaitt parfait pour les casseurs potentiels: grands terrains pour se sauver et revenir, une quantité illimitée de projectiles à lancer (2 travaux d’excabation en face et à côté du site, etc. Les mini clôtures semblaient avoir été mises là juste pour être jetées à terre). Et ça aurait pu être bien pire, si les casseurs avaient trouvé l’entrée arrière non gardée chez Canac Marquis à 30 secondes du site…

    • “Mais qui sont ces gens? Qui sont les casseurs?”

      Ce sont des anarchistes communistes. Un des mouvements de ces casseurs est l`Union Communiste Libertaire, dont la Classe est associé.

      http://www.antagoniste.net/2012/05/04/le-retour-des-brigades-rouges-et-noirs/

      Mais qu`attend Charest pour déployer l`Armée au Québec ? On se laissera pas marcher sur les pieds par ces anarchistes-communistes. Et Charest, recule pas d`un iota face a cette bande d`anarchistes communistes dont présentement ton négociateur en chef négocie malheureusement avec eux. Sinon tu perds la chance d`avoir mon vote. Et honte à Marois qui appuie cette bande d`anarchistes-communistes.

    • Vue les images de Victoriaville on ne parle plus d’un printemps érable mais le début d’intifada ou soulèvement en arabe .Quand on laisse pourrir les choses .Le gouvernement peut profiter de l`appuie de la population pour obtenir un autre mandat ,ça ne garantira pas le retour à la paix sociale.Doit on envoyer nos policiers en Israel pour acquerir de nouvelle méthodes de répression ou doit on chercher les compromis qui ferait baisser les tensions.

    • Quand j’entends les leaders étudiants dirent qu’ils condamnent la violence de part et d’autres, là je suis étonnée parce qu’ils semblent insinuer que les policiers provoquent la violence alors que la police ne fait que répondent aux actions violentes des manifestants.

      De plus, ces jeunes voyous qui veulent faire tomber le Gouvernement sous toutes sortes prétextes alors qu’ils n’ont jamais payé d’impôt pour la plupart, c’est complètement ridicule et cela prouve leur manque total de maturité.

      On accuse le Gouvernement d’avoir trop attendu pour régler la situation alors qu’il a fait beaucoup de compromis et de propositions très intéressantes.

      Que dire de GND qui a finalement condamné la violence hier. Était-ce trop tard aussi ?

    • M.Lavoie
      Le seul et unique responsable de cette situation pourrie au Québec c’est Jean Charest , pendant qu’il refusait de négocier avec la Classe Tony Accurso négociait avec SNC Lavalin pour un contrat de l’échangeur Turcot ..ce Charest blâme toujours Pauline Marois pour son carré rouge , mais qui gouverne au Québec ? les libéraux ou les péquistes …

    • Et c’est avec des morrons comme ça qu’on veut faire l’indépendance???

    • Vous ne trouvez pas curieux qu’aucun d’entre eux n’ait été arrêté et accusé ? Pourtant les policiers ne semblent pas avoir trop de difficulté à arrêter et mettre à l’amende ceux qui défilent pacifiquement…

      Dans le fond ça fait l’affaire du gouvernement ça qu’il y ait de la casse. Ça met le public de leur côté en présentant les étudiants comme des terroristes.

    • Les casseurs travaillent pour la police et justifient leurs interventions musclées et arrestations de masse.

    • Tout ceux qui ont vécu des grèves de proche savent d’ou viennent les casseurs. Ils sont présents dans tout les conflits syndicaux. Michel Arsenault n’a pas d’affaire a la table de discussion. On comprend très bien son rôle dans le conflit mais comme aucune loi ne lui attribue de droits dans ce conflit, dehors les chiens pas de médaille. Quand un appel au calme est suivi par la fin immédiate de la casse, on ne peut avoir plus de preuve de l’origine.
      Qu’on mettent nos culottes.
      Un boycott ne donne pas de droit sur les autres étudiants. Ce sont des gens libre qui paient pour fréquenter une institution et ne sont soumis au pouvoir d’aucune organisation. Il ne sagit pas d’une grève et l’association n’a aucune légitimité de droit ni démocratique sur les étudiants. On doit mettre fin immédiatement. Pour que ceux qui l’ont faites en assume pleinement les conséquences. Qu’on mette fin immédiatement a la session. Ceux qui veulent reprendre leurs cours par internet immédiatement peuvent le faire sans mention d’échec. Pour les autres assumez. Un droit de manifester et de s’exprimer ne donne et ne donnera jamais légitimité de brimer les droits des autres. Ceux qui se sont fait raconter des histoires et croyez être légitimé consulter des juristes, lisez les injonctions. Dans une société démocratique on respecte les institutions et les droits. Quand la majorité n’est pas d’accord avec vous et que vous avez en monopolisant les médias tout fait pour faire valoir vos opinions et que ça ne passe pas il est temps que vous passiez a autres chose. Une société est le reflet de l’ensemble des citoyens, n’ont pas juste celui d’un petit groupe. Je ne suis pas d’accord de négocier avec les faiseurs de troubles, les syndicats ne peuvent dicter au gouvernement et contre l’opinion publique les choix de notre société. Je n’apprécie pas la mise en scène d’hier. On va faire une grande bataille en direct et les citoyens vont être témoins et vouloir un règlement dans les négociations MÊME SI ELLES SONT ILLÉGITIMES et comportent les fauteurs de troubles qui veulent imposer leur pouvoir dans un conflit qu’ils ont créer de manière illégitime et illégale. On ne doit pas plier devant la violence. Et la meilleure manière d’y mettre fin est de faire payer lourdement aux initiateurs les conséquences. Moins de pouvoir a l’avenir sur les institution en faisant les cours par internet s’il le faut par des profs d’ailleurs.

    • Oui il est malheureux pour ceux qui veulent manifester dans le respect de l`ordre, mais quand les casseurs s`invitent, tout le monde entre dans le même salon, car il n`est pas facile pour la police dans ces événements de commencer à dire lui c`est un bon, l`autre c`est un casseur.

      Quand on voit des scènes de violence envers un policier hier, à coup de pied, de bâton, coups de poings et de pierres, sur un homme à terre, ne vous surprenez pas que la police tire des balles de caoutchouc et que des personnes correctes en reçoivent. Dommages collatéraux, à la maison rien de tout ça arrive.

      La police a fait un bon travail peu importe ce qu`en pense la Ligue des droits de l`homme et Amnistie international.

    • Levons notre chapeau aux policiers. Pas facile d’être là pour défendre les gens qui se trouvent à l’intérieur. Ils ont un travail à faire, pour tous les types de citoyens. Mais, Monsieur Lavoie, êtes-vous d’accord qu’on parle de party privé et qu’ainsi le PLQ devra acquitter la facture policière

    • Non, je n’en connais pas mais j’espère que les forces de l’ordre feront la différnece et sépareront le bon grain de l’ivraie! Ses casseurs devraient être cassés depuis longtemps. La police et l’état à remit le boulot entre les mains des étudiants, c’est scandaleux! Comme le dit Lagacé, ce matin en citant le chef du SPVM, tout ce qui traine a tentance à se salir. Je considère le gouvernement co-responsable des évènements d’hier. En retardant le dialogue, il a laissé les casseurs s’organiser et prendre de plus en plus le contrôle de la situation. Enfin, que les policiers reprennent leurs esprits aussi parce que ce n’est pas beau à voir quand ils fessent dans le tas sans discernement! Un règlement et vite et avec la CLASSE, que même la Sureté du Québec ne relie pas aux perturbateurs. Il n’y a que Charest et Beauchamps pour les utiliser à des fins bassement partisanes.

    • Mes semble que ca c’est un des choses que les journalists comme vous doivent chercher avant de mettre la blame sur les policières et d’autres,n’est pas.En fait,les casseurs et d’autres pourritures sont rendus la bas a cause du “travail” des journalists qui se demandaient si les manifestants vont se rendre a Victoriaville en fin semaine.En fait leurs questionemement étaient comme une suggestion au manifestants pour s’y rendre car les journaleux vont couvrir l’affaire.
      Am I wrong???
      Et peut-être les journalists vont découvrir qui a payé les autobuses qui ont transporté cet monde a Victo.

    • Bonjour M. Lavoie,

      J’ai cru comprendre que sur le chemin du retour hier, la SQ a arrêté 3 autobus remplis de manifestants de Victo.

      Si j’avais à parier 100 $, je gagerais que la SQ avait des agents au sein de la foule de manifestants qui ont été à même d’identifier les casseurs … sinon tous, à tout le moins plusieurs … de les photographier avec leurs cells et, enfin, d’indiquer dans quels autobus ces crétins sont montés … d’où l’interception de ces autobus.

      Tout ça pour dire que vous allez peut-être obtenir bientôt réponse à votre question … et il est à souhaiter que, le cas échéant, la couverture médiatique des accusations et procès soit bien soutenue pour bien identifier les coupables et décourager de tels comportements en faisant comprendre que ces gens ne sont pas à l’abri.

      Louis Chartrain, avocat

    • J’émets l’hypothèse en toute simplicité… et si les casseurs étaient à la solde de certains repésentants du gouvernement afin de discréditer un mouvement populaire, sans que les têtes dirigeantes du parti soient nécessairement mis au courant. Ça ne serait pas la première fois que des subalternes auraient pris des décisions douteuses au nom du parti sans avoir l’aval du reste du caucus. Avouez que bien peu de gens impliqués dans les manifestations approuvent de la conduite des casseurs, ont ils vraiment un agenda ou sont-ils seulement présent afin de ternir l’image des manifestants aux yeux des observateurs les plus conservateurs?

    • Je voudrais féliciter les policiers pour leur travail, qui, avouons le, n’est pas facile dans les circonstances. J’entend déjà ceux et celles dénoncer la «violence excessive» utilisée par les forces de l’ordre. À eux, je leur dit tout simplement: demeurez à la maison et visionnez une émision de la Petite vie!

    • Casseurs professionnels? Black Block? Carré vert? Commande de firmes de relations publiques… Je ne sais pas qui ils sont, mais ce qui m’intéresse, c’est À QUI ÇA SERT!

      C’est une stratégie TRÈS bien orchestrée, préméditée. Au préalable les leaders sont convoqués à Montréal à huis clos, sans avis, au moment où les libéraux convergent à Victoriaville. Ensuite arrive des bus à Victo, qui sont infiltrés de casseurs (selon les policiers). Et ensuite ils repartent instantanément sur une simple intervention des leaders étudiants (qui sont à huis clos)… ce qui donne l’impression qu’ils contrôlent les casseurs. Voyons donc! Pensez-y une minute; ça prend des écouteurs sous la cagoule noire, pour agir de manière synchronisé et un commandant qui donne des ordres. Méchant budget, qui dessert la cause étudiante.

      Ça commence à être un peu trop gros comme manipulation de l’opinion publique. J’ai honte. Et j’ai peur. Tout ça échappe au bon sens, et ça sens mauvais.

      Comme ça radicalise l’opinion publique contre les étudiants, ça ne peux pas être eux. Ce qui est observable, c’est que ça sert l’ordre socio-économique actuel des libéraux, qui ont une pression énorme par les milliards d’intérêts privés en jeux dans le plan nord, dont la concrétisation est intimement lié à leur réélection.

      La dégradation du conflit sert le gouvernement et les forces qui veulent le maintien de l’ordre socioéconomique actuel.

      Ça sent mauvais je vous dis.

    • Le pire c’est que les medias montrent le plus souvent les policiers qui répliquent. On ne nous montre pas ce qui a déclenché le tout. Je crois que l’armée serait une solution. Eux, ils n’ont pas la déontologie policière à respecter et les soldats amènent plus de respect de la part des manisfestants. Ils niaisent moins avec la puck eux.

    • Vous étiez là donc M. Lavoie!
      Avez-vous pris le temps de porter secours à la manifestante qui s’est fait éclater les dents par une bombe lacrymogène? Et cet autre qui a reçu par inadvertance une balle de caoutchouc (c’est quand même juste du caoutchouc…) dans le cou, et celui avec l’oreille arrachée? et cet autre, et cet autre. Ah oui, ce pauvre policier (qui était venu au secours d’un manifestant!?), juste à penser qu’il a peut-être des enfants cet homme, ça me glace le sang!
      C’est regrettable sûrement, mais il faut participer aux manifestations dans la rue pour voir les manifestants se faire tabasser, brutaliser, dégrader et insulter royalement par des agents de la “paix”.
      Est-ce que j’en connais des casseurs? J’aimerais vous dire que oui, malheureusement ils nous donnent rarement accès à leur matricule!
      Bonne fin de semaine, et que ce règle ce conflit.
      Philippe Bellazzi

    • Qui avait intérêt à ce que la situation tourne à la casse? Poser la question n’est-il pas y répondre?

    • Peu importe qui ils sont, la SQ a blessé gravement un étudiant à l’oeil hier soir. 2 yeux de perdus pour un conflit? La police enquête???????? À quand les résultats? Jamais. J’espère que les manifestants blessés vont les poursuivre. Tout ça va avoir coûté plus cher aux contribuables que d’avoir gouverné et négocié dès le départ.

    • Je tiens d’abord à féliciter la SQ qui a utilisée pour la première fois des balles de plastiques contre les anarcho-communistes ! Il était temps. L’ordre et la loi doivent être rétablis quoiqu’en pense le PQ et les centrales syndicales qui poussent ces jeunes à la révolte. Qui sonr ces casseurs ? Ce sont des jeunes hommes endoctrinés par des années d’études dans les cégeps et les universités (dans les facultés dites de sciences humaines). Ces facultés de sciences humaines endoctrinent les jeunes comme le fait l’Église de Scientologie. Bien sûr, certains jeunes vont sortir de l’Église gauchiste (j’en suis un exemple;j’ai été endoctriné dans mes études supérieurs par des profs marxistes;j’ai été marxiste jusqu’à 30 ans). Ces casseurs sont des fanatiques endoctrinés comme en voit dans les sectes religieuses. Mais dans ce cas, c’est la secte gauchiste. Ne faudrait-il pas ouvrir des centres de désintoxication idéologique pour ces jeunes ? Le messianisme gauchiste tel que proposée par la gauche québécoise va bientôt accoucher de vrais terroristes qui vont utiliser des bombes.

      P.Savard

    • J’imagine que ce sont des gens en colère qui expriment leurs frustrations. Je ne sais pas si c plus efficace que les blogues et les réseaux sociaux?

    • Les casseurs ce sont des individus principalement issue de la go-gauche platoiste, socialiste indépendantiste et communiste de Montréal, protéger par les zartisses remplit d’émotion mais sans aucun jugement et par des média de Montréal complaisant.
      Monsieur Lavoie compte-tenu du climat de violence qui règne a Montréal surtout envers les chroniqueurs plus a droite. Que penser vous de cette journaliste gaucho-bobo de le presse qui donne l’adresse personnel de Richard Martineau en le ciblant, alors que ce dernier est déjà victime de menace de toute sorte, je crois qu’elle mérite d’être congédier et de ne plus retravailler dans aucun média.

    • je répète ma question: Le congrès est un party privé, le PLQ va-t-il payer pour le nombre anormal de policiers requis hier. Annuler le congrès n’aurait rien coûté aux contribuables. L’entêtement commence à nous coûter très cher

    • Je suis sidérée. Je ne peux pas comprendre ce qui se passe en ce moment. Que personne ne vienne me dire que ce qu’on a vu hier est la faute du gouvernement. J’entendais tout à l’heure un casseur interviewé dans un reportage radio à RC, il trouvait légitime de frapper sur les policiers et sur tou ce qui représente le système en place. Il ajoutait en être rendu la ! Comment pouvons-nous en être rendu à subir des minorités qui monopolisent tout l’espace médiatique, politique et social. Nous des otages de casseurs, de jeunes apprentis sorciers dépassés par les événements , d’artistes aux visions idéalistes, de politiciens opportunités, de syndicalistes recruteurs. Je ne veux pas d’un Québec en dérive . Il faut vraiment se ressaisir .

    • je ne sais qui ils sont. par contre avec un casier judiciaire, ils auront de la difficulte a se trouver de l’emploi dans bien des domaines a cause des references en securite. ils peuvent oublier a travailelr au gouvernement.

    • C’est exactement ce que je craignais, du transfert à Victo.

      TOUT sous le contrôle de la SQ et que de la SQ.
      SQ sous le contrôle de Dutil.
      Dutil qui disait la semaine passée vouloir “placer” les jeunes.

      Très inquiétant!!!!

      @Fortin Marie,5 mai 2012,08h51:

      EXCELLENT, bravo, merci de l’avoir écrit.
      Moi aussi, je trouve puante l’attitude du gouvernement.

      Oui à qui ça rapporte?… La seule question importante…..
      Louise April(Laloue)

    • J’en reviens pas qu’il y ait autant de gens qui puissent croire que les casseurs sont orchestrés pour faire dégénérer une manifestation et ainsi donner une raison aux forces de l’ordre d’intervenir. Vous regardez trop de films de science-fiction. Un casseur qui lance des pavés ou des boules de billard sur des policiers et qui serait à la solde des policiers…. c’est fort. Ben oui, ils engagent des champions lanceurs pour faire à semblant de viser des policiers mais les rater de peu. Faut en fumer du bon et c’est probablement ce qu’ils font pour croire au complot machiavélique. Ceux qui disent qu’il faut regarder à qui ça profite ben justement quand il y a une émeute parce que le Canadien a gagné ou perdu (dans les deux cas le prétexte est bon) voulez-vous ben m’expliquer à qui ça profite? Quant à dire qu’il y a des policiers en civil dans la foule, ça j’en suis certain. Il en faut pour pouvoir identifier certains crimes et traduire des coupables en justice . Pour les casseurs, une manifestation c’est l’occasion de pratiquer leur sport extrême qui consiste à faire le plus de dommages possible. Ce sont leurs olympiques.

    • Peut importe le pays, il y a toujours des forces de l’ordre en civil dans une manifestation. Selon le pays, ces forces peuvent et veulent provoquer la casse afin d’arrêter la manifestation.

      Ici, il y a un problème: oui il y a le Black Block toujours au rendez-vous aux manif depuis 12-13 ans. Mais après 2 mois, les anarchistes devraient être arrêté? Ou bien les policiers sont incompétents? Ils ont réussi à arrêter les émeutiers du MATCH CANADIEN BRUINS en une semaine après UNE SEULE ÉMEUTE! Et là, rien. C’est vrai que mettre des policiers en prison à cause d’une émeute ne paraîtrait pas très bien pour Charru et LE PARTI LIBÉRAL DE LA CORRUPTION.

    • À scotch et ses braves: ces pauvres étudiants connaissaient le risque et l’assumer en est une suite logique. Au moment où le casse a débuté, les étudiants «pacifistes» devaient se disperser, s’éloigner et quitter les lieux. Y’a toujours des conséquences, n’est ce pas ? Quant aux poursuites contre l’État, bonne chance. Toutefois, j’ai bien hâte de voir des «étudiants» se présenter à la Cour et se voir remettre un beau dossier criminel. Conséquences…

    • cybermarde
      5 mai 2012
      08h30
      Les casseurs travaillent pour la police et justifient leurs interventions musclées et arrestations de masse.
      Tu peux affirmer des choses comme ce que tu viens de dire.
      Mais si tu ne veux pas que ce soit une niaiserie, faudrait que tu prouves ce que tu avances.

    • Il est beau finalement le Québec de John James Charest ou tout se règle soit avec une matraque ou avec une enveloppe brune…

    • Aussitôt l’annonce du déménagement du congrès libéral à Victo, les journalistes de tous les réseaux ont fait état de la nouvelle, de quoi donner à tous les manifestants le temps de s’organiser en armes.
      Des boules de billards ne se trouvent pas dans un champ ni sur le bord de la route.
      Je trouve encore plus immoral ce que les profs font dans ce conflit. Ils ont raté leur propre négociation avec le gouvernement et il lui font payer cet affront.
      Les directeurs de cegep ne sont pas mieux, ils se cachent derrière les casseurs,pour ne pas respecter les injonctions.
      Ensuite on dénigre le travail des policiers.
      Pas de manifestation, pas de grabuge ni de policiers qui frappent pour se défendre.

    • Ceux qui ont créer ce conflit l’ont créer pourquoi? Pour des élections. Pourqoi sont-ils assis a la table? Pour faire rentrer les étudiants parce qu’ils ont eux ce quils voulaient. Alors l’entente entre syndicats et les libéraux? On déclenche des élections et vous régler le conflit étudiant. Toute cette merde sur le dos de nos étudiants pour avoir des élections et essayer de metrtre Pauline pour revenir en arrie`re sur le placement syndical. Qui gange? La population? La démocratie? Les étudiants? Personne les syndicats qui ont cérer un conlits pour revneir en arrière on donne aux fauteurs de troubles les vrais les syndicats ce quils veuelent pourvu quil ramenent la paix sociale. JAMAIS on ne doit plier devant des saboteurs que sont les sundicats qui bafouent nos lois et notre démocratie, ont pris la population en otage on nuit aux études de nos enfants. On ne doit pas laisser ça faire. On doit dire NON on en veut pas délections. On veut que les syndicats comme tout les autres citoyens respectent notre démocratie et nos lois.

    • Bon, je ne suis pas étonné de retrouver quelques commentaires de théoriciens du grand complot universel qui ne voient que manipulation policière et gouvernementale à toutes les manifs.

      Supposons que vous ayez raison : les casseurs sont effectivement des éléments inflitrés qui veulent faire déraper la manif et justifier l’intervention policière. Ils se trouvent toujours en tête de la parade, casqués et masqués, Pourquoi les organisateurs de la marche les laissent-ils s’installer à l’avant-scène ??? Me semble que des gens masqués, casqués, certains déjà équipés de masques à gaz, ça n’augure pas vraiment bien pour la suite des choses.

      Les policiers répliquent en utilisant la force. Que sont-ils censés faire ??? Ne pas bouger, recevoir une pluie de projectiles sans broncher en se disant que ça va finir par passer, les laisser entrer et tout casser pour éviter d’être blâmés d’avoir utilisé une trop grande force pour repousser les casseurs ???

      Évidemment, il y a les dommages collatéraux : des manifestants pacifiques se retrouvent pris dans la tourmente et sont blessés. Que doivent faire les policiers devant une émeute ??? tenter d’interroger chaque manifestant de manière individuelle pour connaître ses intentions avant de décider d’une action quelconque ??? Et les manifestants pacifiques n’ont-ils pas intérêt à s’éloigner lorsqu’ils se rendent compte que la situation dégénère et qu’ils risquent d’être blessés accidentellement ???

      Je ne cherche pas d’excuse aux services policiers. Je m’interroge sur le raisonnement de certaines personnes qui s’imaginent que c’est facile de distinguer les « bons » des « méchants » parmi une foule de milliers de personnes. Je trouve déplorable que des personnes innocentes soient blessées à cause des folies de quelques têtes brûlées qui utilisent le prétexte des manifs pour se défouler contre le « système »

      On ne devrait tolérer en aucun cas que des personnes masquées et casquées fassent partie d’une manif. Les policiers ont leur part de responsabilité mais les organisateurs de manifestations ont également la responsabilité d’avoir un service d’ordre pour encadrer la manif. C’est pas facile d’encadrer et assurer l’ordre dans une manif ??? C’est sans doute plus facile de blâmer les policiers quand ça dérape et qu’ils décident d’intervenir.

      Je trouve déplorable qu’une manif dégénère à ce point alors que les étudiants ont fait preuve de beaucoup d’originalité lors des dernières manifestations qui se sont déroulées à Montréal cette semaine, le tout dans un calme remarquable.

      Toutes les personnes masquées qui se mêlent aux manifs devraient être arrêtées sur-le-champ par les forces de l’ordre ou expulsées par le service d’ordre mis en place par les organisateurs de la manif.

    • Il faudrait arrêter de dissocier étudiants et casseurs. L’un va avec l’autre, l’un est présent dans la manif de l’autre, du pareil au même.

    • Et si les casseurs étaient une création des syndicats?
      Se voyant confronté à un gouvernement qui s’attaque à leurs pouvoirs dictatoriaux, je ne serais pas autrement surprit d’apprendre qu’en plus de financer le mouvement étudiant, les syndicats favoriserait un climat de chaos afin de ramener ce gouvernement désobligeant sur le chemin de la soumission syndicale.

    • Dans les années 50/60, ces casseurs étaient identifiés tout simplement comme des bums et les policiers de l’époque n’attendaient pas le Messie avant d’agir et rétablir l’ordre. Ils ” installaient prestement ” ces excités dans des fourgons cellulaires pour une petite balade jusqu’au poste de police le plus proche.

    • Monsieur j’ai quelques questions pour vous :
      Que font les chefs syndicaux autour de cette table?
      La question suivante a été posée, qui paie pour les autobus?
      Comment se fait-il que des étudiants puissent se payer des ordinateurs portables de marque Apple d’une valeur de 2,300. $ avant taxe ne peuvent payer l’augmentation réajustée par le gouvernement… J’en ai vu quatre autour d’une même table. Je n’aime pas Charest probablement qu’il a attendu un peu trop avant de faire certaines offres, et prirent certaines décisions quant à la Marois, son attitude est déshonorante, ses positions
      hypocrites lèvent le coeur. À mon âge j’en ai vu passé de l’eau sous les ponts, j’ai été témoin des manèges qu’ont organisé et engendrés par les syndicats. Je crois que certains d’entre-nous qui émettent des opinions ce matin ont tendance à regarder du mauvais coté, police, gouvernement, associations étudiantes, etc. Peut-être que je me trompe, mais je serais tenté de regarder côté syndicats manipulant les étudiants… Il faudrait poser la question à messieurs Parent, Roy et Arsenault.
      Bonne fin de journée.

    • Ceux qui ont créer ce conflit l’ont créer pourquoi? Pour des élections. Pourqoi sont-ils assis a la table? Pour faire rentrer les étudiants parce qu’ils ont eux ce quils voulaient. Alors l’entente entre syndicats et les libéraux? On déclenche des élections et vous régler le conflit étudiant. Toute cette merde sur le dos de nos étudiants pour avoir des élections et essayer de metrtre Pauline pour revenir en arrie`re sur le placement syndical. Qui gange? La population? La démocratie? Les étudiants? Personne les syndicats qui ont cérer un conlits pour revneir en arrière on donne aux fauteurs de troubles les vrais les syndicats ce quils veuelent pourvu quil ramenent la paix sociale. JAMAIS on ne doit plier devant des saboteurs que sont les sundicats qui bafouent nos lois et notre démocratie, ont pris la population en otage on nuit aux études de nos enfants. On ne doit pas laisser ça faire. On doit dire NON on en veut pas délections. On veut que les syndicats comme tout les autres citoyens respectent notre démocratie et nos lois
      Je ne suis daccord pour aucun r`glement qui vont liassé impunie et sans conséquences l’utilisations de la violence et la transgressions de nos lois.

    • Les casseurs? deux types selon moi. De jeunes frustrés en quête d’endroits où libérer leurs frustrations contre la société. Puis les anarchistes qui ne cherchent qu’à mettre en place la loi du plus fort.

    • Tout ceux qui chialent contre les manifestants et encensent la police doivent surement applaudir les manifestants dans les pays arabes qui se battent contre leur gouvernement. Le gouvernement Charest a depassé son mandat de 4 ans. Qu’il fasse un moratoire jusqu’apres les élections. Ca va calmer immediatement la solution. Le debordement a plus de 4 ans d’un mandat d’un gouvernement devrait etre exceptionnel comme une guerre mondiale et non décidé selon les sondages par le gouvernement qui veut s’accrocher au pouvoir. Vivement les élections a date fixes.

    • On autait pu très facilement empêché les manifestants de venir à Victoriaville. Facile, il n’y avait qu’à bloquer les 4 ou 5 routes qui y mênent . Les policiers n’auraient eu qu’a signifier à toutes les autobus scolaires de faire demi-tour immédiatement. On ne l’a pas fait. Si moi, simple citoyen, j’y ai pensé, vous pensez bien que beaucoup de monde ont du y penser: la SQ, les autorités de Victoriaville, le ministre Dutil…Je crois que c’était voulu. Que finalement , la casse, ça profite à quelqu’un…Malheureux toute cette histoire.

    • Y aurait-il un chrétien dans la salle qui pourrait m’expliquer ce que font les chefs syndicaux à la table de négociations?

      Est-ce parce qu’ils ont financé les associations étudiantes depuis le début du conflit? Pourtant, aucun journaliste n’en a jamais parlé!

    • Les casseurs sont membre d’un certain parti communiste voulant l’anarchie a tout prix.

      la police : quand ont choisi une carriere, servir l’état dans sa corruption, faut pas s’attendre toujours a donner des tickets. faut travailler un peu plus fort des fois. ils n’ont rien a se plaindre. ca fait parti de leur travail. ont ne me fera pas pleurer quand ont parle de fatigue etc.

    • @ Fortin Marie

      Cessez de voir des conspirations là où il n’y en a pas.

      La manifestation était annoncée depuis le début de la semaine, les étudiants ont annoncés qu’ils allaient y être en grand nombre, ça en prend pas plus pour que les habituels “casseurs” décident de s’y joindre. Je doute que ce soit dans l’intérêt du gouvernement d’une quelconque manière.

      Après 12 semaines, les étudiants en grève/boycott devraient commencer à comprendre que leurs manifestations sont infestées par des anarchistes qui n’en ont rien à foutre de leurs revendications. S’ils préfèrent démontrer leurs mécontentement plutôt qu’étudier, ces étudiants auraient tout intérêt à trouver de nouvelles façons de faire valoir leur point parce-que clairement ça dillue grandement leur message et n’attire aucunement la sympathie de la population, qui paie pour leur éducation.

    • Toutes les factures de frais, qui découlent des actions posées et des bris causés par ces casseurs masqués, devraient être envoyées à la Ligue des droits et libertés ou à Amnistie internationale.
      Car, selon ces organismes, la police ne devrait pas intervenir contre eux tant qu’ils n’ont pas posé de geste violent ou destructeur. Et la Ligue défend aussi le port du masque comme moyen de “libre” expression. Ayoye!
      La dite police aurait, très souvent, les infos pour cibler les dits casseurs (des non-étudiants, en majorité) et prévenir les dégâts éventuels mais ils ont les mains liées par la loi.
      Une loi qui, au nom du respect de la personne, va trop souvent dans un sens protecteur des criminels.

    • Encore la théorie du complot de personnes souffrant d’une forme connue et légère de paranoïa. Ayant déjà milité dans une autre vie, dans des groupes de gauche et d’extrême gauche, je puis vous assurer que ces casseurs n’ont rien à voir avec les autorités policières, mais sont plutôt appuyés par des organisations publiques qui se disent de gauche mais dont l’objectif ultime est le pouvoir (qu’ils ne prendront jamais).

    • Qui paie les casseurs? Des fiers-à-bras payés par une organisation quelconque?

    • Je ne comprends vraiment pas pourquoi une blessure d’un manifestant est plus grave qu’une blessure subie par un policier.

      Personne ne devrait être blessé, faut juste se demander qui commence.

    • Vive la maudite charte des droits et liberté.
      Cela fait longtemps que j’aurais fais rendre interdire le port de masque ou n’importe quoi objet permettant de masquer le visage lors de MANIFESTATIONS. Ce n’est pas un carnaval, bon sang! Si tu crois en tes valeurs, tu ne te caches pas pour les faire valoir. Seule les criminels le font.

      Tu as un masque? Dans le panier à salade, on prend ton nom. et tu fais partis d’une liste de casseur potentiel la prochaine fois qu’il y a du grabuge.

      Et les étudiants sont TOUS coupables de laisser faire ça. Ils organisent un manifestation, alors ils en sont RESPONSABLES, un mot que leur génération d’enfants rois issue de la charte ne connaisse pas. Au début, ils étaient indifférents. Maintenant, ils chahutent les casseurs… mais les regardent et ne font RIEN. Les manifestant sont 10 fois plus nombreux que les casseurs. Ils en voient qui commence à faire du grabuge, alors ils auraient du les arrêtés. Comme le faisait les groupes de sécurité dans certaines manifestation syndicales.

      Non, les étudiants sont à 110% responsable de la casse. Et ceux qui blâme la police sont aussi irresponsable que ces étudiants. Tu joues avec le feu? Alors ne soit pas surpris si tu tu brules.

      P. Busque

    • J’ai souvenance qu’à un sommet de “quelque chose” à Montebello, il y a quelques années, des policiers de la sûreté du Québec avait été pris avec des manifestants, déguisés en manifestants et qui avaient des projectiles en leur possession et même dans les mains et qui incitaient par leurs gestes les manifestants de faire comme eux. Ils avaient été démasqués par les manifestants et avaient du regagner les rangs derrière l’anti-émeute de la sûreté.
      Cette scène avait été vidéofilmée par une chaîne de télévision et à l’époque avait fait rand bruit.

      On appelle cela des agents provocateurs. Cela existe dans toutes les sociétés. Difficile à démasquer. 3 ou 4 agents provocateuts (fauteurs de troubles) partent le bal avec le lancement de projectiles et la foule suit, puis un coup que le bal est parti les agents provocateurs disparaissent. On sait tous qu’une foule ne réfléchit pas elle réagit.

      Les émeutes chez nous…..j’ai lu que dans les années X Maurice Richard avait été suspendu et la ville de Montréal avait été à feu et à sang suite à sa suspension.

      Des vitrines ont volé en éclat, des incendies furent allumées, des pillages furent constatés et des personnes ordinaires furent arrêtées qui n’étaient aucunement criminalisées mais qui avait réagient au principe qu’une foule reproduit et est considérée comme animale.

      C’est le constat : qui sont les casseurs…des agents provocateurs qui disparaissent après que la casse a débuté. Ou un ou des groupes organisés qui profitent de l’occasion pour exprimer leurs frustrations contre la société ou autres.

      Je pense que n’importe qui peut devenir un casseur dépendant du temps, de la cause, et de l’intérêt…….et par les temps qui courent, les intérêts sont nombreux. Coût de la vie, chômage, laissé pour compte, des gens qui ont soufferts et qui se reconnaissent etc….

    • En tant qu’étudiant défavorable à la hausse mais aussi à la grève, j’avais suggéré à la CLASSÉ de se munir d’une équipe de sécurité responsable de débusquer les casseurs, de les neutraliser et de les livrer à la police. À ce sujet je n’ai toujours pas oublié les infiltrateurs de la SQ au sommet de Montebello en 2007…
      La CLASSÉ aurait ainsi vu leur blason redoré et qui sait, peut-être quelques flics agitateurs auraient aussi été piégés, causant par le fait-même un grand tort à la SQ et à Charest.

      J’avais aussi suggéré une idée de grève rotative, pouvant permettre aux étudiants de ne pas voir leur session annulée et de poursuivre une semaine sur deux leurs études sans paralyser le système à l’automne. Ils auraient aussi de ce fait rallié plusieurs autres étudiants craintifs pour leur session et leur stages.

      J’avais aussi tenté de leur faire comprendre que tout allait se jouer dans les médias et qu’ils devaient se concentrer à s’attacher la sympathie et/ou le respect des citoyens et nuire à l’image de Charest, puisqu’en bout de ligne, ce sont les sondages (et l’argent des ti-n’amis) qui lui dicte sa conduite.

      Mais ils ont tout géré en crétins et en «enfants d’école» après s’être moqué de mes propositions.

      Shame on them!

    • Moi je me pose beaucoup de questions dans ce conflit. Premièrement que font les syndicats à la table de négociation si ce n’est pas eux qui tirent les ficelles? Deuxièmement pourquoi les casseurs ne sont-ils pas identifiés publiquement quand ils sont arrêtés et relâchés, qui paie leurs cautionnements, que font-ils dans la vie, qui est leur chef ou leur coordonnateur? Pourquoi hésite-t-on a passé un règlement interdisant le port d’un masque ou d’une cagoule dans les manifestations?

      On sait que le PLQ hésitait à lancer l’enquête sur la construction parce qu’ils y sont associés avec les syndicats et on sait aussi que le PQ se promène main dans la main avec les syndicats qui nous gouverne au Québec?

    • Depuis le début du conflit, M. Lavoie, JAMAIS n’avez-vous dénoncé l’attitude pleutre du premier ministre! Jamais n’avez-vous souligné l’Incurie de ce gouvernement. Vous avez pris position contre les étudiants, contre les groupes populaires. Dommage!
      Daniel Lejeune
      Montréal

    • Ils jouent le jeu des policiers et du gouvernement. Comme si les policiers ne connaissaient pas la majorité de ces casseurs…

    • “Certains diront que ce sont des anarchistes; mais un anarchiste est “autoresponsable” et n’est pas “antisocial”.” lartiste12

      ===

      Oui bien sûr, et j’ai un pont à vous vendre. ;)

      Ce sont évidemment des groupes anarchistes. Dans leur “philosophie” toute forme de gouvernement est un obstacle. Toute organsation contraignante (police, gouvernement, patronat, …) est à détruire.

      De tous les temps, les anarchistes ont été les fouteurs de bordel dans les manifs.

      Jean Émard

    • “J’émets l’hypothèse en toute simplicité… et si les casseurs étaient à la solde de certains repésentants du gouvernement afin de discréditer un mouvement populaire, ” gosseyn

      ===

      Non, ils sont à la solde des anarchos, mais se font passer pour être à la solde du gouvernement pour discréditer le gouvernement. MDR

      Jean Émard

    • @André St-Pierre

      Vous m’enlevez les mots de la bouche.

      @cybermarde

      Votre pseudo est tout à fait approprié!

    • Après plus de deux mois à se faire taper dessus même quand on est pacifiques, certains d’entre nous perdent les pédales et répliquent à la violence de l’État. C’est pas beau, mais c’est normal. Lisez Lagacé, lui au moins il comprend.

    • ces pseudoetudiants is n ont pas apris que ou tu respectes les lois ou tu est contre les
      lois c est la raison pour laquelle Socrate a bu le poison malgr’es le fait qui a eu l occasion d echapper de sa prison .

    • ..@Ehtram,5 mai 2012,08h22:«Que dire de GND qui a finalement condamné la violence hier. Était-ce trop tard aussi ?»
      ++++++

      Comme vous dites, il a condamné «la violence». Voyez seulement en quels termes il l’a fait. Il a bien pris soin de ne pas pointer du doigt les casseurs qui furent à l’origine de tout ce «fling-flang». Ce que j’ai entendu hier soir de sa part c’est une condamnation de tout ce qu’il considère comme de la «violence» y compris la réaction policière. Décidément, ce jeune homme est habile.

    • Qui commence les débordements???? Allez réponder ceux qui blament les policiers!!! C est un
      gros non-sens de penser que les policiers sont responsables!!! En passant ou est notre ami
      CLAUDE LEGAULT ??? Depuis sa gaffe monumentale ,on ne le voit plus!!! L autre tarlet,
      DOMINIC CHAMPAGNE dixit- JE SUIS EN CHRIS’ JE PETE LE FEU, lors d une conférence avec
      les sartistes,quelle référence,la semaine derniere. Pourqui se prend-il.cet énergumene,il
      semble avoir les réponses a tout,mon dieu va rejoindre ma tante Pauline elle va te trouver
      un comté pour les prochaines élections. Bravo aux policiers qui ont intercepté 3 autobus
      qui revenaient d un pélerinage,je suppose.

    • Hier quand j’ai vu Michel Arsenault le torse bombé prêt pour les négociations !!!!
      Encore une fois qui a les moyens pour payer des casseurs ? Combien de fois au Québec
      on a assisté lors de conflits de travail a des dérapements similaires.
      Les syndicats. Ils sont en guerre contre le gouvernement.
      on va “brasser de la marde” comme aime bien le dire la chef péquiste Marois.
      Le gouvernement a malheureusement fait une erreur. Inclure la CLASSE aux négociations.
      C’est le début de la fin. Attendez les prochaines revendications. Désobéisance civile incluse.

    • @ fraymonjo

      “Qui avait intérêt à ce que la situation tourne à la casse? Poser la question n’est-il pas y répondre?”

      Vous avez parfaitement raison de poser la question.

      “Qui bono” disait Ciceron.

      La réponse est soit:

      1) Des imbéciles irresponsables et irréfléchis ou,
      2) Ceux qui peuvent profiter de cette “émeute”, et je ne crois pas que ce soit les étudiants ni la société.

      Aussi “cave” que cela puisse être, M. Charest organise une table de négociation sur la hausse des frais de scolarité et durant son discours, il affirme qu’il n’est pas question de maintenir le gel de la hausse.

      Faut pas être trop gâté au niveau du quotient intellectuel, ou du moins sincère dans sa volonté de ” ce qu’il appelle: négocier” Heureusement, il n’a pas fait de blague; mais c’est compréhensible, des odeurs de gaz irritant lui parvenait.

      André Lefebvre

    • Je ne connais pas les casseurs, nous ne frayons pas dans les mêmes milieux.

      Je sais cependant que la CLASSE et le PQ ont leur très large part de responsabilités en ne dénonçant pas, sinon du bout des lèvres et tardivement, les gestes violents.

    • Quand on entend que la police “enquête” sur la police, j’ai immédiatement une poussée de boutons. Je sens “vivement” que l’on me prend pour une valise.
      Le pire, c’est que les auteurs de mes irritations sont des gens immatures et irresponsables. Avec les politiciens et certains policiers corrompus et immature; le message envoyés aux gens responsables et intelligents est vraiment tordu et incompréhensible… vite des élections mais
      seulement APRÈS l’ENQUÊTE sur la CORRUPTION du partil libéral.

    • Personnellement je suis parfaitement d’accord avec vous (pour une fois). Cette casse est totalement inexcusable.
      Pour avoir discuter avec des étudiants il s’agirait d’anarchistes qui croient dur comme fer que la violence est la seule voie possible pour se faire entendre. À ce titre je tiens à me distancer de ces jeunes assoiffés de sang que je n’ai jamais défendu d’ailleurs.
      Ceux que je défends sont ceux qui sont capable de manifester pacifiquement. J’ai de la peine pour les citoyens de Victoriaville qui a eu droit à la violence à la Montréal après les séries hier. J’ai de la peine pour les étudiants qui, de mon point de vue, on été pris dans un tir croisé entre émeutiers professionnels et la police. J’ai aussi de la peine pour les policiers pour qui leurs collègues ont du appeler chez eux pour leur dire qu’un des leurs a été blessé en service.

    • Par contre, cela lui donne peut-être, dans son esprit, de refuser toute entente qui sera établie lors des négociations, si elle ne font pas “son affaire”.

      -”Je refuse un résultat qui fut obtenu, c’est tout à fait clair et tous en sommes conscient au Québec, sous intimidation des émeutes de Victoriaville. Le gouvernement n’a pas l’habitude de plier sous l’intimidation!!!”

      Vous verrez bien.

      André Lefebvre

    • Les casseurs… Vous vous souvenez de Montebello où les casseurs s’étaient avérés êtres des policiers infiltrés, trahit par leur bottes de travail? Pourquoi ce serait différent cette fois-ci?

      Et à ceux qui veulent l’armée, sachez que c’est la recette parfaite de la guerre civile. Moi je suis pacifiste, mais si l’armée se pointe je ne le serai plus. Il y a toujours une limite. Notre gouvernement a finalement compris qu’il fallait s’asseoir et discuter hier. C’est la seule façon de fonctionner en démocratie. La répression ne fait qu’aggraver la réponse violente des manifestants. Il est temps que ça cesse. Et pas dans le sens de la majorité des intervenants ici. De nombreux sont germe de haine et font que ce type d’affrontement pourrait continuer malgré la fin imminente de la grève étudiante. Attention à vos propos.

      Max VL, travailleur pacifiste.

    • je ne comprend du tout l’action policière dans leur comportement dans les marches et manifestations, ça fait trois mois que ça dure, je suis bien d’accord qu’au début c,est plus difficile d’identifier les membres de ce black-bloque ou du genre de casseurs, mais après 12 semaines pas en savoir plus sur eux je ne comprend tout simplement pas.

      Ces casseeurs malgré qu’un peu anarchique ne sont tout de même pas des criminels notoires, donc facilement infiltrable par la police d,autant plus qu’ils sont presque de toutes les manifs peut importe le groupe que ce soit les étudiants ou autres. Ces casseurs font en sorte que tout tourne en rond, et dans le fond au début il faisait l,affaire du Gouvernement allant même à les assimilés aux étudiants ce qui fut une grave erreur de Line Beauchamps et de Jean Charest.

      Mais quand on sème le vent on récolte la tempête, le coup de force d’hier contre ces fameux casseurs aurait du arriver bien avant, mais hier ce fut tout de même une grave erreur de stratégie de la SQ qui ont attendu que la casse débute pour réagir, pour deux raisons mal préparée et l’utilisation d’une force excessive trop rapidement.

    • Ce que je ne comprend pas, c’est que ce sont toujours les mêmes casseurs qui reviennent dans toutes les manifestations et ils ne sont pas des centaines ni des milliers. Comment se fait-il qu’ils n’aient pas déjà été identifiés et arrêtés? Veut-on vraiment les identifier ou servent-ils l’agenda de quelqu’un qui a intérêt à ce que ça dégénère?

    • Chaque fois que les policiers du Québec sortent les armes, on peut s’attendre à des bavures, et même des morts.
      Plusieurs n’hésitent pas à tirer sur des suicidaires comme on l’a déja vu !
      Jamais une police n’aura autant été aussi mal formée qu’au Québec .
      Parfois la conduite des policiers en auto patrouille sur les lieux d’un événement est plus dangereuse que l’événement lui-même !
      La plupart des poursuites policiéres au Québec se terminent par un drame.
      Et ici à Victoriaville, sans endosser la conduite criminelle des “casseurs”, on retrouve encore l’image d’une intervention policiére : 3 blessés légers du côté de la police, mais du côté des manifestants, un a le crâne défoncé par une balle policiére en caoutchouc, et une autre a le visage défoncé par une balle du même calibre (une dame d’âge mur) les deux à ce qu’il paraît sont entre la vie et la mort…(les jambes..ca existe !)
      Il paraît qu’il y avait des enfants dans la manifestation…et ces méthodes policiéres style République de bananes d’Amérique du Sud sont une vraie honte.
      Les bombes assourdissantes, les gaz chimiques…non mais les policiers se comportent en cow-boys ! indignes d’un pays démocratique.
      Les méthodes policiéres enseignées sont à revoir, et les instructeurs qui ont l’air d’en mener large…devraient être renvoyé.
      J’espére qu’Amnisty International fera enquête sur la formation nulle des policiers au Québec.
      Vous savez, si les policiers ont intercepté des autobus qui partaient de Victoriaville, ils auraient pu aussi le faire avant l’émeute par prévention, mais ca prend peut-être trop d’intelligence…
      Non à la formation déficiente des policiers à Nicolet, et dehors les instructeurs.

    • Les casseurs sont des écervelés , mais ce sont aussi les pendants des exaltés extrémistes qui ici appellent à l’Armée et à l’emploi de balles de cahoutchouc contre les manifestants.

      C’est aussi la réponse à un premier ministre au salaire parallèle qui a laissé pourrir une situation et augmenter la confrontation dans un but politique parce qu’il sait que c’est sa seule chance de faire oublier la corruption de son gouvernement , les déjeuners de ministres et les soupers à 1,000$ le couvert avec des membres de la mafia.

    • Et bien à ce que je sache, la SQ a arrêté plusieurs autobus hier. On peut imaginer que certains ont été arrêté, m’enfin, je l’espère…

    • peut etre que dans certaines manifestation ,il devrais y avoir obligation aux organisateur a avoir leur propre service de securite pour mettre la main sur les fauteurs de troubles?
      ils semblent que dans le lot d’arrestation il y avais 3 recidiviste du saccage peut etre qu’un petit 2 3 ans en prison leur ferais le plus grand bien
      PASamson

    • @gaslev

      C’est ça, elle fait du bon travail en arrêtant des gens au hasard qui n’ont rien fait? Qui sont d’ailleurs relâchés sans la moindre charge retenue contre eux? Vous appelez ça du bon travail, vous?

      C’est fait pour intimider les étudiants. Pis des endormis comme vous acceptent ces atteintes à la démocratie, ils applaudissent même. Y en a qui vont jusqu’à réclamer le recours à l’armée. Pourquoi les mesures de guerre tant qu’à y être?

      Manquez-vous à ce point de discernement pour ne pas voir que ces atteintes sont graves, et que vous pourriez bien en être la victime un jour?

      C’est désolant de voir autant d’inconscience. Beaucoup de gens n’ont aucune connaissance de ce qu’est une démocratie. Ils seraient prêts à accepter n’importe quelle dérive autoritaire. Suffirait d’un démagogue pour les endormir.

      Foglia a raison: le problème de notre système d’éducation n’est pas à l’université. On sait former des ingénieurs, des médecins, des avocats, mais les gens qui sortent des écoles sont tout sauf des citoyens informés et éclairés. Je le constate tous les jours en lisant ces blogues, où le peu de cheveux que j’ai encore se dressent sur ma tête parfois.

      Ça, c’est pas mal plus inquiétant que le financement des universités…

    • Je ne comprends pas ceux qui accusent les policiers d’avoir fait leur travail hier. C’était évident qu’il y aurait de la casse; alors ceux qui ont été blessés l’ont bien cherché.

      Personne n’était obligé d’être là hier sauf les policiers; c’est leur travail.

      À ceux qui prennent des risques, cessez de blâmer les autres.

      BRAVO les policiers !

    • D’après moi, ce sont les gros bras de la FTQ, ceux-là même qui intimidaient les gars de la construction. Des gens payés par les syndicats pour foutre le bordel. Ils savent pas ppourquoi ils cognent au juste, mais ils vargent en masse et fort. Sur les policiers, sur les étudiants, sur n’importe qui qui se trouve sur leur passage.

      Il faut les arrêter au plus sacrant et faire venir l’armée. On passe notre temps qu’on a connu une crise semblable en 70. Si on se souvient bien, l’armée a mis un frein à tout ca et le calme est revenu. Il est sans doute temps d’appeler l’armée à notre rescousse. Pour le plus grand bien de tous. La mascarade a assez duré.

      Et qu’attend Gérald Tremblay pour passer des lois dans sa ville? Pas de gens masqués, pas de tout nus. Parlant de tout nus, faut croire que nos jeunes ont pas encore assez marché. A les voir, ils ont sérieusement besoin d’exercice pour raffermir autant leurs chairs molles que leurs idées. Et tant pis si mes propos en choquent certains.

    • Le ligne politiquement correcte des policiens, policiers et médias: Les casseurs ne sont pas dans étudiants, mais des voyous qui profitent des attroupements pour attaquer la police et comettre des délits.

      Mon opinion: Les casseurs sont majoriterement des étudiants qui prennent plaisir à jouer au chat et à la souris avec la police. Pour eux, c’est comme un sport extrême. Ils jouent aux victimes devant le caméra (J’ai rien fait et les policiers m’on lancés du gas!), alors qu’entre eux, ils s’échangent leurs histoires de guerre avec fierté autour d’une bière et prépare la prochaine sortie (C’était trop cool, je réussi a frapper un cochon sans me faire attraper!)

    • @homer_simpson
      Visiblement, des morons comme ça on en a déjà et ils sont canadiens.
      Faudrait être frappé pas peu près pour blâmer les fédéralistes de l’existence de ces casseurs, vous ne trouvez pas ?
      Mais bon, quand on est habitué de diviser tout l’monde entre bleu et rouge nos analyses valent ce qu’elles valent, comme on dit.

    • Ayez honte, chers présidents des fédérations étudiants, présidents des syndicats, artistes et même les politiciens.

      Où sont nos soldats en cas d’émeute, oû sont les pompiers. Pourquoi n’avoir pas pris les boyeaux d’arrosage.
      Pourquoi les familles se sont rendus là avec des enfants?? Quel manque de jugement de votre part chers parents. Que montrez-vous à vos enfants. Que faisiez vous là, les personnes agées? Ca ne vous a jamais passé par la tête que peut-être ca se dégènèrerait? J’ai vu un grand père à la télé essayer de défaire le barage? Allo êtes vous sur la même planête que moi?

      C’est à vos risques et péril faire partie de la manifestation. Restez-donc chez vous comme les artisss qui ont provoqué cette semaine. Est-ce qu’il y avait un artiste là avec leurs enfants en carosse. Tout cest gens-là provoquent mais ne font pas partie des manifestations. Ce n’est pas la fête de la St-Jean Baptiste. Restez chez vous.

      J’ai juste un dégout ce matin de voir tout ca à la télévision.
      Je ne peux pas croire que nous en sommes rendus là. Où est le respect envers les gens de la loi. Personne se respecte ici, comment voulez-vous que les enfants respectent les parents.

      Ces 3 jeunes là ce prennent pour les nombrils du monde et nous mettent dans un embarras immense. Ayez honte.

      Moi, jai honte.

      Est-ce que Mme Marois était là avec ses enfants et ses petits enfants (si elle en a) manifester?
      Arrêtez de provoquer la guerre. chers artistes et cie. Aviez-vous au moins 1 artisss hier là?. Ils sont capable de provoquer mais pas n’étaient pas à la manifestation d’hier par contre. . Je ne crois pas qu’il y avait 1 artiste là accompagné de leurs enfants en carosse.. Arrêtez les provocations chers artisss

      Si vous n’êtes pas contents des politiciens, essayez de prendre leur place, présentez-vous donc aux prochaines éléctions ou encore mieux, allez donc voter.

      Tout ce bordel là pour une augmentation de 350$ par année!!! Une vrai farce
      La province est endettée jusqu’au cou, faites votre part. Vous n’êtes pas différents des autres.
      Comparez-vous aux autres étudiants. Regardez ce que les autres payent compartivement à nous.

      Qui se plaint des hausses? Des étudiants dont les parents peuvent payer mais ne paye pas? Des REEE ca existe depuis très longtemps. Vous faites des enfants pour quelles raisons chers parents? Pour qu’a 18 ans .. wouch wouch sors et vole de tes propres ailes. Ca marche pas comme ca la vie.

      Je n’y comprend plus rien. J’ai juste honte.

    • « Notons que Gabriel Nadeau-Dubois n’est pas à la table de discussion. Ce sont les membres du comité de négociation de la CLASSE qui y sont. » Source : Tommy Choinard de La Presse, samedi 5 mai 2012.

      Ouais, mettons que GND crie mais ne se présente pas à la table ! Ouais, belle poule mouillée. On appelle cela pelleter sur ses CAMARADES ! Monsieur est peut-être en burn-out à force de japer! Continuez comme ça les leaders des autres groupes lors de vos discussions à Québec. Vous allez voir que dans la vraie vie, quand un patronat est en négociations avec un syndicat, cela peut être très très fatiguant… Passez 24 heures de suite en autre pour négocier. Et l’un des partis cède à cause de fatigue. Dommage, mais c’est ce qui est en train de se faire.

      Moi, remarquez, j’ai trouvé cela dommage des évènements à Victo. Mais d’un autre côté, je me suis dit : « enfin une manif dans une petite ville ». Mettons que les Montréalais se réjouissent, on est capable de pelleter aussi !

      Enfin et malheureusement, un manifestant (mettons un émeutier) entre la vie et la mort. Une boule de billard, un morceau d’asphalte, une balle de caoutchouc de la SQ. ??? Nous savons tous que cela arriverait à ça un jour ou l’autre. MORALE de cette histoire : quand té dans le champ de mire lors d’une émeute… chr… ton camp de là. C’est peut-être sa cagoule qui lui a caché ce qui se passait sur le terrain !

    • @americanophile
      Vous êtes un malade. Ceci dit sans agressivité, vous devriez chercher de l’aide.

    • Depuis toujours des casseurs sont là lors de conflit sociaux avec une idéologie très vague et surtout une haine comme passion, haine de l’autorité en place, mais fascinée par les figures de l’autorité qui va jusqu’au déni. Réflexe de ces extrémistes en pensée et en action est souvent de diabolisé ou de personnalisé quelqu’un ou de faire d’un système de pensée une caricature : le capitalisme, le communisme… Paradoxe générale les casseurs renforcent le pouvoir en place qu’ils soient de droite ou de gauche

      Parfois le pouvoir en place en fait des casseurs utiles lors d’événement. Parfois comme nous avons vu pendant la période de la crise d’octobre des policiers ont commis des actes illégaux pour maintenir un climat politique de peur !

      Que fait la police à Victoriaville. Elle est dans l’attente d’une manifestation et d’un débordement. Je vais au festival de jazz à chaque à année et on regarde dans mon sac. C’est quoi l’idée de faire un centre de congrès une forteresse à prendre. Il aurait été préférable d’avoir un paramètre plus larde avec des barrières et des portes qui filtrent les manifestants grâce à des agents de sécurité qui exclurait automatiquement les casseurs ?

      Mais une police active et qui pensent qu’on peut mettre en pratique notre liberté comme celui de manifesté !

    • Qui sont les casseurs? C’est bien beau d’affirmer que ce sont des marxistes, des anarchistes, des communistes, des policiers infiltrés… c’est peut-être vrai, c’est peut-être faux. Et on ne le saura sans doute jamais. Sont-ils “organisés”? Ont-ils une “tête dirigeante”? Certains ici aimeraient qu’il en soit ainsi, car on pourrait mettre tout ce beau monde-là en prison et ça satisferait leur besoin obsessionnel d’ordre social.

      Ce dont je suis sûre, c’est que ça existe, du monde qui aime “brasser de la m@rde”, il y en a toujours eu, il y en a aujourd’hui et il y en aura encore dans le futur. Et il n’est nul besoin d’appartenir à une quelconque branche politico-idéologique pour aimer ça, “brasser de la m@rde”.

      Le but des casseurs, c’est justement ça: faire le plus de m@rde possible, par tous les moyens, pour diviser la population, provoquer, blesser, tuer… Les casseurs ne veulent surtout pas élever le débat, ni trouver des solutions et encore moins aider à résoudre des conflits.

      Des casseurs, il y en a partout… certains tirent des projectiles lors des manifestations, cassent les vitrines, s’attaquent aux policiers, blessent des gens et font courir des risques aux citoyens…

      D’autres oeuvrent sur les blogues et font leur “casse” avec leurs mots, leur haine, leur mépris, et réclament encore plus de violence, ce qu’ils font en ayant le front de s’exprimer au nom de la “liberté d’expression”.

      Casseurs pour casseurs, je “préfère” ceux qu’on peut voir commettre leurs actions criminelles: au moins, ils le font au grand jour et on peut les identifier, les arrêter, les juger et les mettre en prison. Les autres, les “casseurs” anonymes des blogues, nous sommes obligés de les endurer.

    • @jackwood
      Il ne faut pas oublier, en plus des communistes et des anarchistes, les centrales syndicales qui jouent un rôle trouble dans toute cette affaire. Il faudrait une commission d’enquête sur les syndicats pour savoir ce qu’ils font de l’argent des travailleurs. Cet argent sert-il à endoctriner des jeunes en bas de 18 ans ? Si oui, les syndicats ne sont pas mieux que les sectes religieuses.

      P.Savard

    • @gosseyn @ Fortin Marie

      Au secondaire, à la Polyvalente, je fut invité par quelques copains à un rassemblement organisé par les membres du Parti Québécois à une cabane à sucre où devait être présent René Lévesque, en pleine campagne électorale de l’élection du 29 avril 1970. Ces copains membres du Parti Québécois me demandent d’apposer des pancartes sur des poteaux et de monter des support publicitaires aux carrefours des routes principales du Comté avec eux. Je leurs demande si tout se passe bien lorsqu’ils sont sur place. Ils me disent qu’il y a souvent des altercations et prises de becs, avec jeux de mains, avec des étudiants membres du Parti Libéral du Québec (et du Canada) effectuant le même travail bénévole. Faut pas aller plus loin pour se faire un dessin …

      Comme vous, je soupçonne une ingérence étrangère aux mouvements étudiants qui eux veulent vivre une Revendication pacifique sur la place publique. Seulement, il nous faut considérer autre chose que la simple déduction fondée sur les apparences de la logique immédiate, ici, à mon avis.

      Premièrement, ce n’est pas une manifestation de revendication syndicale étant donné que l’enjeu est judiciaire :
      Je Me Souviens !
      ”Le 19 mai 1976, le Canada adhère au Pacte international relatif aux ”droits” économiques, sociaux et culturels dont l’article 13 stipule que :

      « L’enseignement supérieur doit être rendu accessible à tous en pleine égalité, en fonction des capacités de chacun, par tous les moyens appropriés et notamment par l’instauration progressive de la gratuité. »

      Un Pacte Internationnal est un engagement formel d’un Peuple Souverain avec d’autres Peuples Souverains fondé sur et par une assemblée exécutive et législative, et dans le cas ici par le Gouvernement Canadien de la 30ème législature Canadienne en autorité de 1974 à 1979.

      Deuxièment, le Parti Libéral du Québec est en fait, par voie d’histoire et d’intérêts de politique Canadienne Anglo-Britannique, un satellite du Parti Progressite Conservateur. En effet, John James Charest ainsi que Lucien Bouchard ont été et sont toujours liés à Brian Mulroney qui ont tous les trois le fort appui du magnat de la Haute Finance Lord Conrad Black d’Angleterre depuis leur entrée en politique Fédérale au sortir de camaraderie, diplomés, de l’Université Laval de Québec.

      Troisièment, il convient de s’interroger sur les appuis financiers et autres intérêts qui soutiennent le Parti Québécois surtout depuis la prise de chefferie par Pauline Marois.

      ”Les chefferies sont des entités politiques et administratives sur des territoires limités.
      Au Québec le terme « chefferie » est aussi utilisé pour désigner la tête d’un parti politique. Hors du Canada, l’anglicisme leadership est généralement utilisé pour les fonctions équivalentes.

      1. C’est une appellation d’origine coloniale qui désigne les institutions sociopolitiques typiques : la chefferie apparaît comme une forme intermédiaire entre les sociétés lignagères et les royaumes.”

      Il en est de même du Premier Ministre Stephen Harper 1er, désservant le Parti Progressiste Conservateur de l’Ouest Canadien fortement lié et attaché au God Save The Queen. Il n’y a qu’à regarder de proche le nouveau billet de $20.00 Canado-Britannique mis sous presse par le gouvernement Harper récemment.

      En stratégie militaire et politique, le premier principe à établir comme stratégie d’implantation tactique est la ”Distraction”.

      Il est en effet curieux qu’aucune information pertinente concernant l’identité des ”Casseurs” ”Briseurs de Paix Sociale” n’ait été porté à l’attention du public par les représentants politiques de la sécurité publique de la Ville de Montréal sous l’autorité du Maire Gérald Tremblay, ancien député Libéral sous Robert Bourassa et Pierre-Marc Johnson de 1989 à 1996.

      Habituellement en politique l’on passe de Maire à Député et non l’inverse. Pour quelle raison le profil de carrière du présent Maire de Montréal a-t-il suivi une pente inverse et pour quels intérêts de la vie publique en est-il ainsi, est une question à considérer pour comprendre les enjeux et intérêts des amis du pouvoir d’une telle réalité politique tant provinciale que municipale.

      Qu’est-ce qui est le plus important à long terme : la pierre angulaire sur laquelle repose la statue ou la statue elle-même ? On peut certes changer la statue pour en mettre une autre à sa place sur la même pierre angulaire pour question de statut.

      La guerre de 7 ans au Traité de Paris est toujours en cours ici au Canada par devers les intérêts majeurs des Canadiens Français et des Québécois comme peuple fondateur du Canada, à identité et au statut distinct et autonome Canadien, prit entre les trivialités légendaires des vieux pays de l’Angleterre et de la France.

      À qui ça ”paye” le crime des ”Casseurs” et ”Briseurs de Paix”, est une question fondamentale à éclaircir pour terminer notre plein Réveil de Peuple Distinct de toutes ces trivialités dont nous sommes victimes et esclaves tant moralement, éthiquement et financièrement.

      En fait, nous ne sommes pas les seules et uniques victimes à bien y réfléchir, puisque la grande majorité des citoyens et citoyennes du Canada le sont également par devers les Royaux intérêts Anglo-Britanniques d’une petite minorité de descendants racinaires Anglo-Saxons canadiens au sein d’une population Canadienne multi-ethnique.

      Serait-ce le temps de cesser et, de mettre un terme définitif, à une Volonté étrangère de tous les Québécois et Canadiens qui soutient et maintient une ”Prise de Guerre” et ”Dédommagements” concédés par règlements de la part du Vaincu à partir d’un traité vieux de 249 ans signé à Paris en 1763.

      De même, allons-nous frayer et retomber sous la domination d’avec la Nation qui nous a si cavalièrement vendu en tant que peuple ”Pour Quelques Arpents de Neige”, n’est certes pas une question à répondre, à mon avis.

      Tous les étudiants Québécois actuels et tous les Québécois adultes, sain d’esprit, en âge de s’exprimer publiquement, se doivent d’être instruits des enjeux qui ont gouverné et gouverneront encore leur vie quotidienne vers une réalité de plus en plus misérable à tous les niveaux de légitimités de Droit, de Finance, de Santé, d’Éducation et d’Identité par Régime d’Assimilation insidieux et honteux et, cela sous couvert de belles paroles et justifications de malversations orientées. Tout autant en est-il pour la vie de tous les jours des Canadiens et Canadiennes étrangers, de fait et de racines identitaires, aux intérêts Anglo-Britanniques de l’Union Jack et de ses Royaux intérêts d’Héritage Impérialiste encore sous l’égide de fait de l’Empire Britannique. Cela, par la représentation de figures idéologiques et financières adaptatives qui se veulent publiquement éloignées de cet Héritage Impérialiste dans les apparences.

      La ”Confédération des États Unis Canadiens d’Amérique du Nord”, déliée de tous liens d’avec le Traité de Paris de 1763, de la Grande Bretagne du Royaume-Uni et de la France Républicaine actuelle, est le seul statut envisageable Légitime et Légal devant les Nations représentées aux Nations Unies de la planère Terre du système solaire ”Sol”, à mon avis.

      Travailler à une telle Charte de Fondation Légitime d’Union d’États Canadiens est la seule voie et voix pour une Paix Pan Canadienne selon mon opinion.

      Ne nous joignons pas à une guerre de clans, ne participons pas à une guerre de clans. Mais dans le cas où ils nous est impossible d’éviter cette guerre : Défendons-nous sur notre terrain et non sur celui des belligérants tant est-il que nous justifions la Paix et non la Guerre comme état quotidien de notre vie de tous les jours.

    • @Chicoutimienne

      Oui, pis ceux-là nous cassent les couilles tous les jours. Ce sont pratiquement toujours les mêmes. Ils font leur petite propagande, et pas qu’ici.

      Ils ont une excuse cependant: on devine que ce sont de pauvres types. C’est pour ça qu’ils ne prennent pas de risque en venant ici. Ils signent de faux noms d’ailleurs le plus souvent, quand ils doivent signer – y en a un qui signe « vlad tepes », le nom de Dracula…

      J’aimerais bien que certains se cassent.

    • @petit-jean: Des morrons sont des morrons, qu’ils soient canadiens, fédéralistes, indépendantistes, blancs, noirs, jaunes, rouges…

    • @ramses2.1 Le mouvement anarchiste a une pensée politique, avec des objectifs politiques et sociaux. Mais pour être anarchiste, il faut un minimum d’intelligence et de pensée socio-politique.
      Dans le cas de nos chers casseurs, ils m’apparaissent être plutôt des voyous qui ne cherchent qu’à casser des “gueules”.
      Pensée politique au bout de batte de baseball.

    • Monsieur Lavoie,

      Il n’y a aucun mérite d’éprouver de la pitié pour l’homme pitoyable. Mais comment pouvez-vous , à priori, refuser votre pitié à celui que vous reconnaissez ne pas connaître ?

      “L’emploi de la force des armes fait du mal, jamais celui de la pitié.”
      Citation de Gandhi ; Leur civilisation et notre délivrance – 1957.

      Pierre Mayers

    • @ABANANA

      Bien dit! Bravo, vous dites tout haut ce que beaucoup pensent tout bas et dans leurs cuisines….

    • @ilou

      Pourquoi les chefs syndicaux sont à la table de négociation?

      Parce que ce sont eux qui ont conçu ce boycott, le finance, et se sont servis des étudiants pour tenter de renverser le gouvernement ou du moins favoriser leur allié péquiste à l’election à venir.

      Parce que les leaders étudiants s’expriment peut-être bien, mais ils n’ont aucun jugement ni sens des réalités. Les syndicats peuvent leur imposer un compromis parce qu’ils peuvent leur couper le financement.

      Stratégie brillante du gouvernement d’attirer les casseurs dans le guet apens de Victo. Les petites merdes de casseurs montréalais se sont faits cueillir après plus de 2 mois d’impunités à Montréal.

    • La Marois qui, avec son carré rouge signifiant qu’elle appuie Nadeau-Dubois et sa non dénonciation formelle de la violence, essaye de nous faire la couleuvre de l’hypocrisie péquiste qui ne cherche qu’à faire de la basse politique de récupération ne vweut pas dénoncer son petit préféré Nadeau-Dubois, qui sera un jour candidat péquiste comme la Richard, cette ex-cheffe syndicale socialo-communiste, qui est la conseillère de Marois. On ne veut pas d’une hypocrite comme premier ministre.
      Entre 1968 et 1972, j’ai payé mes dettes de 5200$ (ce qui sera la valeur des detteas actuelles si la hausse est maintenue) malgré un bas salaire. Et même si un jour j’ai voté PQ ( de 1970 à décembre 2000), ce que je regrette amèrement puisque je ne suis pas socialo-communiste), je n’appuierai plus jamais ce parti dont la cheffe actuelle a été élue en 1981 (32 ans en politique, ça donne des travers et c’est trop longtemps). Il faut que la présente session soit annulée; sinon, ce sera un cadeau à des étudiants qui n’ont pas étudié depuis 3 mois et qui seront des cancres sur le marché du travail.
      Je suis tanné de payer pour ces petits cons qui ne veulent pas payer alors que moi, un boomer, j’ai payé; ce n’était pas gratuit dans mon temps et mes parents nÉtaient pas riches. Je ne suis pas allé dans un collège de riches comme Nadeau-Dubois pôur faire mon secondaire.
      Que le gouvernement se tienne debout; sinon, il sera au même bas niveau que le PQ de la Marois.

    • Vous voulez dire: pas de pitié pour les gens qui se retrouvent entre les casseurs et les policiers. Cela serait plus adéquat. Autrement on est dans le journalisme de faible niveau.

    • @nickat.

      Vous avez raison, c’est Claude Legault qui a partie le bal en encourageant les manifestations houleuse même. Etait t’il là hier? Comment ce fait t’il qu’on ne le voit plus avec les autres artisss qui se sont manifestés cette semaine.

      Oû sont les profs qui encouragent les étudiants? Les directeurs de Cégep.

      Ayez honte de garder votre salaire sans avoir travaillé.

      Chers profs et directeurs de cegep, vous parlez à haute voix dans les médias que le gouvernement Charest est corrompu. Vous, l’êtes autant non? Prouvez-nous le contraire et remettez vos 12 semaines de salaire (qui équivaut à une moyenne de 20,000 dollars) qu’on vous a versé sans avoir travaillé

      Moi quand je ne travaille pas… je ne suis pas payée!

    • Est-eux qui ont crevé les yeux de manifestants et laisser un autre entre la vie et la mort? Avec la corruption qui habite les Libéraux et leurs amis, je nous trouve pas mal tranquille, Dieu merci!

    • @matante 10h09, 5 mai 2012 – « Le gouvernement Charest a depassé son mandat de 4 ans. »
      Précision : le résultat des dernières élections ont eu lieu le 8 décembre 2008. Donc + 4 ans = 8 décembre 2012… De plus, le gouvernement peut à sa guise, prolongé son mandat d’un an… donc 8 décembre 2013.

      @play_moutte 10h20 – J’y ai pensé aussi… Barrages routiers. Tu sors de Victo… GO. Tu entres… pièce d’identité. Autobus… désolé pas d’école aujourd’hui. Mais on ne fait rien.

      @drstrange 10h32 – Imagine, tes propres propos ne sont mêmes pas pris en considération par la CLASSE. Pathétique !

      Les chefs de la CSN, CEQ, FTQ à Québec. Qu’est-ce qu’ils font eux-autres là-bas ????

      Ce rassemblement ressemble à une « soupe à l’oignon ». Les représentants des étudiants (les oignons), le jus (le gouvernement), les 3 centrales (les croutons) ! Et puis on mélange la soupe en soufflant avant de manger.

      Autre analogie : le « pâté chinois ». Steak haché, patate, blé d’inde OU la « poutine »… patate, sauce, fromage en crottes.

    • Jean Charest est le grand casseur. En éternisant ce conflit pour se faire du capital politique il a provoqué cette pagaille. Absolument irresponsable pour un homme politique dans le poste qu’il occupe. Si on ajoute à cela la corruption de ce parti. Le tableau est grotesque.

    • @GilbertLavoie :

      J’espère que vous verrez, en lisant les commentaires que vous suscitez, que vos propos pour la hausse et contre les étudiants attirent beaucoup plus de parano insensés et de gens d’extrême-droite en quête d’un état policier que de gens sensés, et que vous douterez peut-être de votre position.

      Lire ces commentaires est tout simplement hilarant! :)

    • Saviez-vous qu’à la faculté d’architecture de l’Univertsité Dalhousie, à Halifax, on compte non pas 2 mais 3 semestres par année, que chaque semestre coûte 3,750$, que le programme prévoit que les étudiants étudient et font leurs travaux pratiques de 12 à 15 heures par jour, en dehors de leurs heures de classes? Saviez-vous qu’on n’y accepte que 55 étudiants sur 600 candidats d’à travers le monde chaque année? Saviez-vous qu’à Dal, on prône encore la recherche de l’excellence (principe qui semble oublié ici au Québec)? Saviez-vous qu’en raison de ces droits de scolarité, Dal peut offrir des labos à la fine pointe, embaucher les meilleurs profs, attirer les meilleurs candidats, offrir un meilleur soutien et un meilleur encadrement aux étudiants et faire venir les plus grands conférenciers du monde?

      Saviez-vous que ces étudiants ne sont pas tous des fils/filles à papa/maman, et qu’ils se trouveront souvent avec des dettes de 50,000$ à la fin de leur études en architecture? Et qu’ils acceptent cette réalité?

      Saviez-vous que les étudiants en architecture de Dalhousie ne pourraient se permettre 3 jours de boycott sans risquer de perdre leur année scolaire? (Il suffit de couler une matière pour échouer toute son année.)

      Saviez-vous surtout qu’au terme de leurs études, leurs services seront convoités et que de leurs rangs sortiront les architectes qui réaliseront parmi les plus belles et les plus grandes oeuvres du monde… peut-être même le nouveau pont Champlain?

    • Ce qui se passe au Québec avec toute cette crise qui part de gauche à droite est une résultante du passé…Alors un peu d’histoire pour nous peuple québécois :

      24 juillet 1967 : « Vivre le Québec Libre » déclaré par Charles de Gaulle en présence avec P.E.T. et John Flag. Conséquence : émeute à Mtl.

      Octobre 1970 : FLQ vs les gouvernements. Conséquence : émeute et armée canadienne à Mtl.

      Avril/Mai… 2012 : émeutes.

      Décembre 2012 : fin du monde selon le calendrier Maya.

      À l’échelle internationale, notre peuple est considéré comme l’un des plus tranquilles. Humm ! Viarge, j’suis pas prêt à déménager….

    • Bonjour,

      « Pas de pitié pour les casseurs »

      – — –

      Monsieur Lavoie, hum…

      Quoi, vous souhaitez que les forces de l’ordre « cassent » les casseurs?

      Alors, dans ce cas, n’en seriez-vous pas un?

      Daniel Verret (nadagami)

    • On peut voir dans les commentaires de ce billet que la désinstitutionalisation a des effets négatif sur internet. En effet, des gens qui devraient être sous médication et en centre hospitalier psychiatrique ont accès à internet et peuvent accuser les policiers d’être responsables de la violence, accuser Charest d’avoir créé le boycott étudiant, défendre la casse et la désobéissance civile pour combattre la dictature du parti Libéral. C’est malheureux et inquiétant.

    • Si vous connaissez des casseurs qui pourraient organiser une manif pour les contribuables de la classe moyenne qui en ont marre de payer pour toutes ces factures, ce serait bien. Il semblerait que c’est malheureusement la seule façon d’attirer l’attention de nos élus. Nos politiciens se font élire en promettant des dépenses faramineuses qui proviennent essentiellement de deux sources: (1) les contribuables et (2) les consommateurs. Si on promet le gel ou la gratuité scolaire, on fuille encore dans les poches de ces deux sources. Assez, s.v.p.

    • Et les criminels en cravate, est-ce qu’il faut être sans pitié pour eux aussi?

    • peut être des gens qui veulent une république, de la liberté?

      peut être les mêmes qui ont fait la révolution en 1789, ceux en haiti, a cuba, en algérie, au congo, il y a 80 ans, en tunisie il y a 2 ans, et que vous admirez aujourd’hui.

      Ceux là avait des intellectuels à la place de journalistes bricolés, de profs d’ENAP dépassés, de steve begin, luc picard, martineau vendus pour entendre leurs cris,

    • Ces casseurs sont des criminels de la pire espèce qui font de la violence un sport. Ils contribuent sérieusement à détruire la fibre démocratique et humaine de notre société. Ils sont dangereux! Ce sont des ennemis publics qui méritent de subir les foudres de la justice. Cela me semble clair.

      En revanche, ils semblent faire l’affaire du parti libéral!

      Ce qui me choque et m’indigne plus profondément que tout autre chose, ce sont la désinvolture et la promptitude avec lesquelles les membres du parti libéral du Québec (et certains journalistes en passant) s’efforcent de faire passer les méfaits de ces casseurs sur le dos de la jeunesse étudiante!

      Quelle honte! Quelle perfidie incroyable! Quelle lâcheté morale! Quelle bassesse! 

      À force de s’acoquiner avec les pouvoirs d’argents ces politiciens véreux et ces individus sinistres ont perdu tout sens éthique.

      Je ne suis pas tellement jeune et je ne suis pas indépendantiste, loin de là, mais j’en fais le serment: jamais, jamais, jamais plus je ne voterai pour un parti libéral du Québec! 

      Un peuple qui trainerait sa jeunesse dans la boue ne serait même pas digne d’être considéré comme un peuple!

      C’est ce que souhaitent certaines personnes, de toute évidence!

    • Bonne question! Curieusement, on arrête des dizaines de personnes dans les manifs mais on n’en entend plus parler après.
      Au lieu de concentrer des ressources à des voyages aux USA pour enquêter sur les clubs de hockey en difficulté (ou ailleurs pour les moindres déplacements du maire), Le Soleil devrait “mettre un homme” sur ce dossier pour visiter les palais de justice…). Identifier quelques-uns de ces personnages pourrait avoir un effet dissuasif.
      On dira que les médias n’ont pas à faire le travail de la police mais pourquoi y trouve-t-on la binette du moindre pédophile (par ex.)?

    • Ce qui est anormal, est que les “pacifistes” laissent faire les casseurs… qui leur font du tort finalement. Peut-être que si la loi contre le masque passait, on pourrait mieux les identifier!
      Ce que je retiens est que les étudiants qui ont suivi leurs cours auront leur diplôme en ayant mis des efforts pendant que leurs collègues qui ont fait la grève… l’auront aussi! Car ne nous leurons pas, l’entente doit prévoir un retour en classe sans pénalité! Que vaudra un diplôme en ayant escamoté 13 semaines de cours? Pas grand chose…

    • @fortinmarie 8:51..incroyable..vous devez pensez aussi que c’est Georges Bush qui est en arriere des attentats du 11 septembre et que Ben Laden et Elvis ne sont pas morts…tant qu’aux casseurs,des peines de prison exemplaires seraient appréciées par beaucoup de monde et il faudrait serieusement penser à porter certaines accusations contre le petit Gabriel Nadeau-Dubois et sa clique pour incitation à la violence..comment se fait-il qu’ils ont laissés monter les casseurs dans leurs autobus???

    • Vous êtes sympathique M. Lavoie mais tout de même naïf. Les casseurs, y a pas de mystère. C’est le fruit de la frustration qu’impose l’iniquité par la voie du capitalisme.

      Le bilan du capitalisme est le désordre. Là où il y a de la violence il y a un capitalisme qui arrache tout dignité et qui détruit toute possibilité de fuite. La pauvreté est le seul salut. Alors, vient la violence et c’est bien comme ça. (mais tout de même triste)

      C’est notre seul façon de combattre le capitalisme. On doit s’en sortir et arrêter de voter pour des partis capitalistes.

    • Certains sont des extrémistes anarchistes, les autres travaillent pour la SQ.
      Et pour ceux qui croient encore que c’est de la science-fiction, vous êtes invités à vous rappeler que la Sureté du Québec a admise, après avoir été prise en flagrant délit, avoir utilisé de telles méthodes en 2007 à Montebello.

      La preuve vidéo est ici.

      http://www.youtube.com/watch?gl=FR&hl=fr&v=St1-WTc1kow

      Vous remarquerez qu’ils s’apprêtent à lancer des pavés aux policiers au moment même où les syndicalistes les démasquent.

      http://www.ledevoir.com/societe/justice/239350/agents-de-la-sq-pris-en-flagrant-delit

    • Les CASSEURS de démocratie se pavanent dans des domaines chez les grands de se monde et nous

      préparent des p’tites entourloupettes et des p’tits boire imbuvables et des élections tronquées…

      des détournements de démocrasssssie, des 40 milliards sous le tapis, des (C)omissions d’enquête,

      des Juges et des corps policiers a leur service, mais qui val es arrêter eux…les journalistes, les

      scribouillards défenseur du Parti en place, arff j’espère qu’ils vous payent bien O’moins …a suivre

    • …et pendant ce temps en Thailande

      voir photo…wow ca nous fait mal paraître…sont mignons les z’éléphants

      http://www.lapresse.ca/photos/international/201205/01/12-7556-un-1er-mai-sur-terre.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_photos_en_vedette_en-vedette_1418899_section_POS3#496771-capitale-thailandaise-bangkok-travailleurs-defiles

    • Oups! Oubli de signature:

      Suzie Ouellet

    • Ce sont de grands ado attardés, consommateurs de biens à la mode, qui ne lisent pas, qui n’ont que très peu étudié et qui, principalement, s’ennuient terriblement. Ah oui, ils aiment le hockey et sont souvent fédéralistes.

    • Ce ne sont pas des casseurs! Ce sont des anarcho-communistes qui représentent les cochons dans le livre : La Ferme des animaux.

    • Pas de pitié pour les casseurs que personne ne connaît …

      Individus recherchant le chaos social et voulant renverser l’ordre établi.

      Élément subversif aimant se fondre à un groupe de manifestants, pour ensuite, assouvir leur soif de violence envers les autorités et les forces de l’ordre.

      Ont-ils une organisation centrale?

      Sont-ils des groupuscules agissant à leur guise sans vraiment suivre une direction, mise à part la violence comme dénominateur commun?

      Est ce qu’ils sont comme les motards criminalisés, qui doivent monter les échelons de l’organisation, en prouvant leur allégeance au groupe, en commettant des gestes ou actions initiatiques, en se compromettant criminellement?

      Avant de devenir un casseur que fait-on?

      Le Doc Mailloux à sûrement sa théorie … M. Lavoie, vous devriez lui passer un coup de fil! lol

      En terminant sur une note un peu humoritique s’il en est, les casseurs de Victoriaville ont aussi démontrés qu’ils étaient des joueurs de billard percutants …

      Frank

      *

    • Qui sont ces casseurs?

      Ce sont des groupes d’extrême gauche (communistes). Je ne sais pas si la police connait bien ces groupes, mais elle le devrait.

      En fait, la SQ (et peut-être même la GRC) devrait, depuis longtemps, avoir infiltré ces groupes pour pouvoir prévenir leurs actions subversives. Un peu comme la police a fait pour les motards criminalisés et la mafia.

      La police est toujours prise de court avec ces voyous!

    • @babylone

      5 mai 2012
      09h42
      À scotch et ses braves: ces pauvres étudiants connaissaient le risque et l’assumer en est une suite logique. Au moment où le casse a débuté, les étudiants «pacifistes» devaient se disperser, s’éloigner et quitter les lieux. Y’a toujours des conséquences, n’est ce pas ? Quant aux poursuites contre l’État, bonne chance. Toutefois, j’ai bien hâte de voir des «étudiants» se présenter à la Cour et se voir remettre un beau dossier criminel. Conséquences…
      ********************************
      Il y en a des poursuites qui fonctionnent. À Laval, contre le service de police, la dame qui s’était fait tuer par son mari dans la GRC.

    • Il n’y a pas juste des casseurs, dans le feu de l’action il y a des étudiants suiveux, nous les avons bien vus , mais presque tous le médias défendent les étudiants et ne parlent que de casseur.

    • @jackwood , homer_simpson, madalton,americanophile ,sergioo
      mansour et autres demeurés :
      Prenez vos médicaments sinon j’envoie un méchant séparatiste communiste, anarchiste, marxiste, leniniste, bhoudiste,protestant ,athée, vous mettre la camisole pour vous «shiper» à Ottawa…
      Pathétique ce qu’on peut lire sur les blogues !
      Robert Alarie

    • @ouais_ouais 5 mai 2012-12h55
      Tu écris: «Ouais, mettons que GND crie mais ne se présente pas à la table ! Ouais, belle poule mouillée. On appelle cela pelleter sur ses CAMARADES ! Monsieur est peut-être en burn-out à force de japer!»
      Bon, ouais_ouais au quotient intellectuel de 95 et aux MBA en plasqique va devoir manger ses bas: GND ÉTAIT à la rencontre !
      Vas en paix et ne déconne plus !
      Robert Alarie

    • Je suis littéralement sidéré et scandalisé par certains propos sur ce blogue. Certains en viennent à invoquer l’armée comme moyen de répression politique. Aussi, des commentaires ignobles sur les blessés de vendredi. J’ai beau faire de grands efforts, j’ai beaucoup de difficulté à me représenter le chemin qui mène à avoir de telles pensées.

      Des gens ont été blessés gravement ce vendredi. D’autres ont étés arrêtés de façon totalement arbitraire. C’est dans l’ordre des choses ça? C’est souhaitable? Non, autant qu’il est regrettable qu’une poignée de gens s’en prennent physiquement aux policiers.
      Les “casseurs” sont une infime partie du mouvement étudiant. De plus ,curieusement, on a remarqué lors des manifestations de soir à Montréal qu’ils étaient presque totalement invisible depuis que le SPVM a changé sa tactique. Depuis, que les policiers ont arrêté de foncer dans le tas, les manifestations se déroulent pratiquement sans incidents.

      J’invite tout le monde à se questionner aussi sur les déclarations effrayantes du ministre Dutil sur la réaction de ses forces policières ce vendredi. Des enfants, des ainés, des étudiants ont été noyés de gaz, sans avertissement. Des balles de plastique ont été tirées à bout portant. Est-ce qu’on peut appeler un usage raisonnable de la force? Et cette force elle est là pour quoi? Qui sert-elle? La mission des forces de l’ordre n’est-elle pas de jouer l’arbitre au lieu du chien de garde?

      Elle est où la fameuse liberté?

      Petite question. Pourquoi tant de haine envers les étudiants en grève et ceux qui les supportent?

    • La police a intercepté 3 autobus quittant Victo puis arrêté… les 106 occupants.
      Le ciblage des casseurs, ce sera pour une autre fois!

    • Un des deux manifestants blessés à Victoriaville a perdu un oeil soit par une boule de billard (apportée et lancée par un manifestant), soit par un morceau d’asphalte (arraché et lancé par un manifestant) ou par une balle de caoutchouc (lancé par la police).
      Gageons qu’on dira que c’est la balle de caoutchouc la responsable… Les boules de billard et morceaux d’asphalte ont été lancés en toute sécurité par les casseurs! Ben oui…

      Nicholas Ninousky

    • Qui sont les casseurs? Vous en connaissez? dixit Lavoie

      Rien de plus simple. Demandez aux policiers qui les ont arrêtés.
      À ce que je sache, Claude Poirier s’était informé auprès des policiers
      de Montréal et ces derniers lui ont répondu que l’information n’était
      pas disponible ???
      On sait que certains casseurs avaient oublié de changer leurs bottes
      de travail lors du G20…

    • Agent provocateur : la définition qu’en donne Wikipédia en français tient sur deux lignes. L’article en anglais est beaucoup plus éloquent. Pour ceux qui ne savent pas lire l’anglais, je traduis les premières lignes de l’article de Wikipedia :

      « Traditionnellement, un agent provocateur (en français dans le texte) est un agent à l’emploi de la police ou d’une autre entité qui, sous le couvert d’un déguisement, incite ou provoque un autre individu à commettre un acte criminel. Plus généralement, le terme s’applique à une personne ou à un groupe qui cherche à en discréditer un autre en le provoquant à commettre des actes répréhensibles. Un agent provocateur peut être un agent de police ou un agent agissant secrètement pour la police et qui encourage des suspects à commettre des crimes. »

      http://en.wikipedia.org/wiki/Agent_provocateur

      Que ceux qui étaient ignorants de l’existence de ce phénomène apprécient l’opportunité que nous offre la situation actuelle de parfaire nos connaissances.

      Raymond Masson

    • Le 16 oct. 2010, à Paris, lors d’une manifestation, un casseur masqué s’est mis à fracasser une vitrine avec une barre de fer. Un passant aux cheveux gris a tenté de l’en empêcher. Une meute de vandales masqués a alors roué de coups le vieux monsieur jusqu’à ce qu’un homme en imperméable gris, non loin de là, crie avec une voix autoritaire « Lâchez-le » et tous les casseurs masqués se sont volatilisés.

      La scène avait été filmée par un journaliste de Reuters. Une fois sur internet, elle a fait sensation. On a fini par retracer le vieux monsieur qui a dit avoir été surpris que les jeunes gens masqués qui l’avaient roué de coups ne lui avaient pas vraiment fait mal. C’était comme s’ils faisaient semblant.

      L’explication qui s’est dégagée de toute cette affaire : c’est qu’il s’agissait tout probablement d’agents provocateurs à l’emploi de la police dont le but était de discréditer les manifestants. La consigne était, paraît-il : « de laisser faire des dégâts matériels, mais surtout pas de blessés. »

      http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3473

      Les vandales masqués de Victo et de Montréal étaient-ils des policiers ou des étudiants ? On peut quand même se poser la question, non ?

    • Le 16 oct. 2010, à Paris, lors d’une manifestation, un casseur masqué s’est mis à fracasser une vitrine avec une barre de fer. Un passant aux cheveux gris a tenté de l’en empêcher. Une meute de vandales masqués a alors roué de coups le vieux monsieur jusqu’à ce qu’un homme en imperméable gris, non loin de là, crie avec une voix autoritaire « Lâchez-le » et tous les casseurs masqués se sont volatilisés.

      La scène avait été filmée par un journaliste de Reuters. Une fois sur internet, elle a fait sensation. On a fini par retracer le vieux monsieur qui a dit avoir été surpris que les jeunes gens masqués qui l’avaient roué de coups ne lui avaient pas vraiment fait mal. C’était comme s’ils faisaient semblant.

      L’explication qui s’est dégagée de toute cette affaire : c’est qu’il s’agissait tout probablement d’agents provocateurs à l’emploi de la police dont le but était de discréditer les manifestants. La consigne était, paraît-il : « de laisser faire des dégâts matériels, mais surtout pas de blessés. »

      http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3473

      Les vandales masqués de Victo et de Montréal étaient-ils des policiers ou des étudiants ? On peut quand même se poser la question, non ?

      Raymond Masson

    • Òu sont nos journalistes d’enquêtes, qui sont capable de découvrir la couleur des bobettes de n’importe qui. Òu sont-ils quand ces casseurs comparaissent en cours pour une 2è ou 3è fois?
      Ils pourraient nous tenir au courant après tout qui va payer la facture, on veut savoir! On n’hésite pas a envoyer des journalistes sur place pour nous décrire chaque manifestation comme si c’était une télé-réalité ainsi on cesserait de spéculer et de s’envoyer la balle.

    • @souverain..du calme,du calme..à votre âge ,ce n’est pas bon s’enerver comme ça..

    • @sarcelle33 6 mai 2012-07h44
      Suite à vos propos, j’ajouterais ceci :
      M.Lavoie,
      Quand les policiers arrêtent des casseurs, je suppose qu’ils vérifient l’identité de la personne qu’ils arrêtent ?
      Je présume aussi que nos policiers, au prix que nous coûte la sécurité publique de Dutil (et de son prédécesseur Dupuis), doivent avoir l’intelligence de garder des fiches des casseurs lors d’événements précédents.
      Je présume aussi que lesdits policiers étaient et sont toujours en mesure d’informer la population sur QUI sont VRAIMENT les casseurs, à savoir s’ils étaient des étudiants ou pas ?
      Serait-ce possible que, si lesdits policiers ne dévoilent pas ladite information, c’est parce que lesdits policiers ne VEULENT PAS que la population sache que lesdits policiers ont FERMÉ LES YEUX ?
      Et qu’ils ferment les yeux (et l’accès à l’information) pour laisser planer le doute que ce sont des membres de la Classé, l’ennemie jurée du magouilleur Charest qui sont les casseurs ?
      Évidemment, quand le sous-ministre de la Sécurité publique Prud’homme (SQ) est le gendre de Lafrenière chef de l’UPAC (ancien SQ,) et que Dupuis à l’époque avait comme chef de cabinet Turcotte (ancien de la SQ) lequel a fourni un permis de port d’armes à Coretti , ami de Delorme et de Tomassi, pas sûr que la SQ va hurler sur tous les toits que Don Charest «démonise» la Classé pour se faire du capital politique !
      Pas de pitié pour les casseurs vous dites ?
      Bien d’accord avec vous : que l’on fouille dans les placards de Dutil et de Don Charest, on va probablement trouver une piste intéressante…
      Je sais, je sais, je rêve ; la SQ n’est quand même pas pour mordre la main qui la nourrit et dévoiler à la population du Québec qu’elle entretient une relation incestueuse avec Don Charest…
      Quand je pense qu’il y a une bande de brebis de la bergerie Libérale qui, en même temps, parle de démocratie et qui applaudissent les magouilles à Don Charest, je suis dégoûté !
      Robert Alarie

    • En tout cas, la violence fonctionne puisqu’il y a eu une entente signée en catastrophe.

    • @voila 6 mai 2012-14h32
      À votre âge, à 14h32, vous devriez être en train de faire vos devoirs avec un biscuit et un verre de lait !
      Pour avoir le droit de discuter avec les adultes, faut d’abord attendre que le nombril soit sèche !

    • Je ne sais pas qui sont les casseurs mais je sais qui sont les nonos qui année après années acceptent que des manifestations aient lieu sans jamais tirer une leçon salutaire.
      -Pour qu’une manifestation puisse avoir lieu, que l’on exige un dépot pour défrayer la casse si elle survient: 200 000$. Si tout se passe pacifiquement et d’une façon civilisé, les organisateurs recouvrent leur dépôt… sinon, on défraie les victimes de la casse. Si la somme n’est pas suffisante, on paie la différence avant de pouvoir procéder de nouveau.
      -Chaque manifestation a son service d’ordre et donne son itinéraire. Quand on a les moyens de payer autant d’autobus, on peut se payer un service d’ordre, et une caution… et on peut payer 255$/an pour ses études.

      La manifestation contre la brutalité policière tourne au vinaigre année après année, depuis quinze ans sans que personne n’ait prévu la chose… sans que l’on ait trouvé une solution pour que cette farce cesse. Selon ce que j’ai lu sur un blogue, les organisateurs auraient leur site internet hébergé par l’U de M. On ajoutait que nous serions surpris de qui se cachent sous les masques. L’anonymat n’existe pas, il me semble que ce serait facile de découvrir le pot aux roses.

    • “@ramses2.1 Le mouvement anarchiste a une pensée politique, avec des objectifs politiques et sociaux. Mais pour être anarchiste, il faut un minimum d’intelligence et de pensée socio-politique.
      Dans le cas de nos chers casseurs, ils m’apparaissent être plutôt des voyous qui ne cherchent qu’à casser des “gueules”.” – charlev

      ====

      Je comprends votre point de vue mais il faut comprendre que la tactique fondamentale du mouvement anarchiste c’est la “perturbation” sociale.

      Il y a longtemps que les anarchistes ont compris que l’approche “philosophique” et celle de tenter de convaincre ne fonctionne pas pour faire avancer leur cause.

      L’ennemi de l’anarchisme c’est l’ordre coercitif et son action pour combattre cet ordre coercitif, c’est la perturbation. Ça fait longtemps qu’ils ont dépassé le stade de la théorie.

      Jean Émard

    • Bonjour,

      Si nous nous souvenons de quelle façon la Dame de Béton passa la gang de Purs et de Durs au batte, cela est un reflet de la Loi et l’ordre au Québec. Bien sûr, dans le cas des péquistes Purs et Durs, cela s’imposait pour la Dame de Béton qui en a fait du MOU. Au moins, les étudiants avaient une Cause eux autres. Tandis que la gang des Purs et Durs ont fini par tuer la Cause Nationale en lui faisant perdre tous les poils de sa bête. A force de varger à tour de bras sur leur Cause, à force de FESSER à grands coups de pieds dedans, la Cause ne grouille même plus. Même en criant Québec…… La Dame de Béton n’avait pas le choix d’utiliser la force nécessaire tandis que les balourds mangeux de beigne auraient pu y aller plus mollo avec les étudiants…… Au plaisir, John Bull.

    • Je pense qu’il y a beaucoup de désinformation depuis le début. En tant qu’ancienne étudiante en communication, histoire, ex-enseignante et citoyenne insatisfaite des services de police au Québec, j’ai observé le conflit depuis le début. J’ai découvert CUTV, média conmunautaire de l’université Concordia qui suivait les manifs live. Ils ont joué un rôle capital sur le déroulement des manifestations et sur l’incompétence policière. Vendredi g suivi CUTV live à la manif de Victo, ils avaient beaucoup de problèmes techniques mais au début de la manifestation tout se passait bien. Les barrières sont tombées, les jeunes ont approché très près des policiers toujours pas de projectiles lancés, ni les fameuses boules de billard que tous relatent dans les médias traditionnels. Les policiers ont mis leurs masques, lancés des gaz irritants, très chimiques afin de disperser et faire reculer les manifestants. Toujours pas de projectiles, de “boules” de billard en direction des policiers. Des bombes assourdissantes ont été lancées par la SQ et là il y a eu un blessé, ensuite des balles de caoutchoucs ont été tirées, d’autres blessés ensanglantés. Et c là qu’on a vu les manifestants devenir enragés, des briques, des boules de billard ont été lancées vers les policiers et là tous sont devenus des casseurs à cause de la colère qui les envahissait. Une auto-patrouille prise de panique a foncé sur la foule pendant qu’un policier arrêtait une manifestante. La colère, la rage des manifestants que tous appellent des casseurs ne font qu’être solidaires avec les blessés et cette fille qui est en train de se faire arrêter par un policier. Ils sautent sur le policier pour la défendre comme vous et moi aurions fait par instinct. Voici la réalité du conflit. L’escalade des événements qui selon moi n’aurait pas dû faire de blessés. La SQ et le SPVM ne savent pas se servir des bombes assourdissantes puisqu’elles ne devraient pas faire de blessés. Est-ce
      que les gaz n’étaient pas suffisants? Tout le monde a reculé, la foule s’est dispersée. Pourquoi tout de suite tirer des balles de caoutchouc si près des manifestants (c’était live sur CUTV)? Les policiers tiraient à la tête à quelques pieds des manifestants. Ça ne pouvait faire que des blessés graves. Merci CUTV. Ensuite, CUTV a eu des problèmes techniques et là j’ai vu la couverture de RDI et TVA qui mettaient la faute aux casseurs pour toute cette violence????? La PR de la SQ qui disait à TVA que les blessés avaient été blessés par d’autres manifestants? Quel mensonge! Les briques, les boules de billards n’étaient même pas encore sorties avant que la SQ fasse des blessés graves. Svp, cessez la désinformation. Désolée pour le texte, j’écris d’un Iphone.

    • “Petite question. Pourquoi tant de haine envers les étudiants en grève et ceux qui les supportent?” Louis-Olivier Desmarais

      ===

      C’est pourtant pas difficile à comprendre. Si les organisateurs étudiant s’étaient, dès le départ, dissocié “clairement” et avaient condamné “sans réserve” les actes de vandalismes, ils auraient considérablement augmenté leut capital de sympathie. Mais ils ont préféré parler des deux cotés de la bouche; tergiversé, dire oui, non, peut-être, désaprouver sans condamner, se dissocier sans convictions. Bref ils ont préféré ptotégé les casseurs et la population n’accepte pas ça.

      Jean Émard

    • Le témoignage d’un étudiant en première ligne à la manif de Victo.

      https://www.facebook.com/franceanne.blanchet/posts/344230792306887?notif_t=like

      Envoyé de mon iPhone

    • Merci Scotch. Grâce à ce témoignage, on voit à quel point les manifestants étaient dans le tort. S’ils avaient reculé et quitté la manifestation devenue illégale dès le premier avertissement de la police, Alexandre n’aurait pas été blessé. Quand c’est illégal, un vrai manifestant recule; seul les casseurs ou les écervelés persistent.

      “Quelques ballounes d’eau ont été lancées, des branches de bois et quelques roches/morceaux de pavé (NDLR: rendant ainsi la manifestation immédiatement illégale). Les policiers ont répliqués avec des gaz lacrymogènes (NDLR: confirmant l’illégalité de la manifestation). Ça irrite les yeux, c’était ma première expérience. 

On est retourné en avant (NDLR: ils ont continué dans l’illégalité, au lieu de se retirer), à environ 10 m des policiers, d’autres lacrymo ont été lancées (NDLR: confirmant une nième fois que la manifestation étati illégale). On a reculé et lentement on s’est rapproché (NDLR: les manifestants se sont donc de nouveau comporté en voyous en résistant aux policiers au lieu de se retirer). Les policiers étaient sur leur côté de la rue. Quelques manifestants étaient au centre, sur le terre-plein, à tenir une banderole rouge. Nous marchions parallèlement à la rue, de l’autre côté de la rue (4 voies de large). Soudainement, j’ai vu Alexandre recevoir une balle de caoutchouc sur le côté de la tête (NDLR: était-il visé? Probablement pas. Mais pourquoi persistait-il dans une maneouvre illégale malgré tous les avertissements précédents?)”

      https://www.facebook.com/franceanne.blanchet/posts/344230792306887?notif_t=like

      PS, la manifestante témoin vit évidemment dans un monde parallèle puisqu’elle pense que son témoignage déculpabilise les manifestants!

    • Pourquoi pas une marche pour la hausse des frais de scolarité….

      Polydore T.

    • @honorable (vous me dégoûtez, tout comme la police).

      Il y a beaucoup de policiers (es) qui sont des voyous et qui se comportent comme des voyous qui font des choses illégales et qui ne paient jamais. Peut-être que toute cette haine vient de quelque part? Et comment expliquez-vous les tirs de balles de caoutchouc à la tête à quelques pieds des manifestants? Des bombes assourdissantes ne devraient pas arracher des oreilles ou crever des yeux. Il est temps que les policiers soient plus éduqués + instruits + compétents et mieux sélectionnés ou bien qu’ils paient pour leurs erreurs, ils sont déjà surpayés pour leur incompétence. Moi, je couperais dans leurs salaires et leurs gadgets bidons pour mettre plus d’argent pour les profs et les étudiants.

    • @honorable
      La manifestation n’a pas été déclarée illégale. De toute façon les policiers ne laissent pas le temps au gens de partir, ils aiment ça tirer avec leur fusil. Ce sont eux qui ont agressé les manifestants. C la même chose avec le SPVM. La réponse est disproportionnée à se faire lancer des roches lorsqu’on a une armure. Est-ce que les policiers sont des moumounes peureux? Trop de petits et petites policières de bureaux? Est-ce que les émeutes ne font pas partie de leur travail? Il faut quand même justifier leur statut de privilégiés. Pourquoi taper sur des innocents? Pourquoi arrêter des gens de façon arbitraire? Comment se fait-il que l’émeute se soit arrêtée d’elle même? Parce que la police a cessé la répression, l’attaque. Ils avaient peur? Combien de femmes dans cette anti-émeute? Même chose avec les autobus afin de ne las perdre la face il fallait arrêter un ou deux autobus au hasard pour faire un exemple. C minable.

    • @honorable
      Vous mentionnez 7 fois le mot illégal dans votre texte et jamais les policiers ont parlé de manif illégale. De toute façon, ça ne justifie pas de lancer des bombes assourdissantes directement sur les manifestants, ni de tirer des balles de caoutchouc à quelques pieds au niveau de la tête. Ça prouve encore une fois qu’ils ne savent pas tirer et était-ce nécessaire?

    • @scotch

      Informations intéressants mais qui m’indiquent que je serais un manifestant très peureux si j’étais impliqué là-dedans et m’y rendait…

      Il y a une barrière ? Le plus proche que j’irais c’est à cinq pieds d’elle et encore si personne n’y touche et que je suis bien curieux… Des gens commencent à y toucher ? Et à la secouer ? Je recule d’un 10 pieds de plus tout de suite…

      La barrière tombe ? Je suis sur mon départ ou j’observe de loin… Les gens traversent la barrière des projectiles sont lancés je me rends très loin et si je veux continuer à être sur les lieux j’observe avec des longues vues …

      Je ne suis pas journaliste ni reporter de guerre. Et si j’étais manifestant ce serait pour une manifestation pacifique. Finalement, je serais pas allé à Victoriaville. Pour le Jour de la Terre, par contre cela s’avérait plus pacifique.

      Pour une manifestation qu’on sait que cela risque de brasser, j’irais avec extrême-prudence de peur de recevoir une balle, un coup de matraque, des roches… Peu importe cela vient de qui des policiers ou des casseurs. Je les vois tous comme des imb.éciles potentiels rendus à ce stade là et comme des babouins ou des gorilles. Représentant de la loi ou hors-la-loi , je vais les fuir tous les deux.

    • Dès que la barrière tombe, il faut que tu recules… Pas besoin de te faire avertir par la police, tu devrais le savoir…

      Et même cette barrière là, tu ne devrais pas trop être proche d’elle.

      Autrement dit, je serais nul dans une manifestation ou dans des Sommets du G20 ou dans les parades de la Coupe Stanley. Je serais rentré chez moi quand les médias et les autres seraient entrain de filmer la casse… Et je verrais tout cela de mon téléviseur. Et en trouvant tous les gens assez i.diots de rester sur place où c’est évident qu’il va y avoir du trouble.

      Juste avec son habit anti-émeute, c’est pas quelqu’un à fréquenter. Alors qu’un cadet policer dans un Festival, c’est pas mal plus facile de lui parler.

      Pas de problème d’être à cinq centimètres d’un cadet policier mais un policier de l’anti-émeute vaut mieux être à bonne distance de lui… À moins d’être plus gros, plus fort et plus armé que lui mais on s’en va pas à la guerre… On est supposé allé dans une manif pacifique…

    • Voici ce qui résume mon propos. Bravo à CUTV live, j’espère qu’ils vont diffuser les images de leur couverture live afin de montrer qui a commencé la violence et voyez comme notre police nous protège. Tous les jeunes qui étaient là connaissent la vérité. http://t.co/KKfREvbl

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2012
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité