Gilbert Lavoie

Gilbert Lavoie - Auteur
  • Gilbert Lavoie

    Chroniqueur au SOLEIL, Gilbert Lavoie est également publié dans les pages du quotidien Le Droit d’Ottawa, dont il a été le rédacteur en chef avant d’occuper la même fonction au SOLEIL de 1994 à 2001.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 20 avril 2012 | Mise en ligne à 15h58 | Commenter Commentaires (144)

    Profondément écoeuré!

    Les scènes de violence et de vandalisme que l’on voit à Montréal depuis le début de la journée sont carrément inacceptables.

    À qui la faute? On cassera du sucre tant que l’on voudra sur le dos des policiers, il y a, parmi les manifestants, des casseurs qui n’ont rien à voir avec la cause des étudiants.

    Gabriel Nadeau-Dubois, pour un, doit dénoncer sans délai cette violence.

    Du coté gouvernemental, on doit bouger rapidement pour mettre fin à cette crise.

    Et oui, vous avez totalement raison: les blagues de Jean Charest ce midi étaient indignes d’un premier ministre dans les circonstances. Il doit présenter des excuses.

    Tags: , , ,


    • Dans CLASSE, il y a CASSE.

    • Ce qui écoeure, M. Lavoie, c’est d’entendre notre cher premier ministre faire des farces de chambre de commerce à quelques pas de là….
      Daniel Lejeune
      Montréal

    • Pourquoi ne pas faire appel à l’armée pour casser les reins des communistes qui saccagent tout sur leur passage ? Nous payons pour une armée qui ne sert qu’à l’étranger. C’est maintenant le temps de s’en servir dans les rues de Montréal. Il y a une division blindée qui pourrait facilement se rendre sur place en moins de deux heures. Ne sommes-nous qu’un peuple de pauvres qui n’ont pour seule occupation que de manifester et tout briser ? Nous devons rétablir l’ordre pour empêcher les communistes de mettre Montréal à feu et à sang. Et comme le dit Charest, ces manifestants devraient aller dans le Grand Nord pour travailler. Il n’y a plus d’avenir à Montréal, ville corrompue , pauvre et…communiste. Non au communisme. Oui à la liberté et à l’ordre.

    • c’est pas les policiers qui on casser les vittres, qui ont lancés des cocktail molotov !!!
      Les policiers ont une job vraiment dure a faire et SÉRIEUX JE NE SUIS PLUS CAPABLE !!
      Vous avez vus l’intervention de Gabriel Nadeau Dubois – Ce n’était pas comme sa qu’on imaginait la manifestation, mais je ne peux pas condamné les actes qui se passe !!! SUR QUEL PLANET VIT IL ???

    • Ben là, vous rêvez ! Charest il rit ce gros cave !

    • Mémo à la CLASSÉ: ”Qui sème le vent récolte la tempête.”

      Fini les clins d’oeils à la violence.

    • Quest-ce qu’attend le gouvernement pour passer une loi qui va contenir les points suivants:

      1) Interdiction de manifester en tout temps. C’est sur que nos bons étudiants vont aller en cour (appuyés et financés par les syndicats)

      2) Obligation d’ouvrir toutes les universités et que les cours soient donnés sous peine de coupure de salaire.

      3) Obliger les étudiants à retourner à leur cours sous peine de voir leurs bourses coupées.

      Charest, C* met tes culottes!

    • On pourrait s’attendre aussi que le Premier Ministre Charest s’élève au-dessus de la mêlée…plutôt que faire des blagues de mauvais goût sur le dos des étudiants qui ne fait qu’envenimer le conflit.

      Mais le peut-il?

    • C’est inacceptable. Le gouvernement, la ville, les autorités doivent réagir fermement. Seulement une dizaine d’arrestations? Il devrait y en avoir 10 fois plus pour faire passer le message.

      Tout ça va coûter une fortune et c’est malheureusement le but avoué de ces extrémistes. Imaginez la une des journaux à travers le pays demain. Encore une fois, on va passer, avec raison, pour une bande de colons. Quand pourra-t-on espéré que l’on puisse faire respecter l’ordre dans cette ville? On est vraiment desservi par une bande d’incompétents.

      Je ne suis pas un grand défendeur de la cause étudiante, mais notre PM Jean Charest a vraiment manqué une belle occasion de se la fermer ce matin avec ses blagues déplacées. Pendant que la population, les entreprises et les commerçants du centre-ville sont pris en otage, ce sombre clown se permet de se bidonner avec sa bande de profiteurs qui attendent juste de s’en mettre plein les poches avec son Plan Nord. Il est temps que ce gouvernement achève… en attendant qu’il finisse la job qu’il a commencé, pour une fois.

    • Ben oui mais, ne croyez-vous pas monsieur Lavoie que le Gouvernement en est le plus grand garant et responsable, de la paix sociale ?

      En tout cas moi, vu les circonstances et l’humour qu’en a fait Charest, je suis au stade où je crois qu’il est maintenant justifié de réclamer la démission de monsieur Jean Charest.

    • Vous n’avez qu’à vous en prendre à vous-même. Vous avez appuyé Jean Charest depuis le début. Et vous n’étiez pas le seul dans la planète média. On a vu depuis le début de la semaine la sorte de “leader” qu’il personnifie. Hier soir il a embrassé un lobbyiste corrompu. Aujourd’hui il blague… Jusqu’à quand allez-vous vous coller à ce type?

    • Tout aussi écoeurée que vous, monsieur Lavoie. Il n’y a pas d’excuses aux actes de vandalisme et à certains actes qu’on pourrait presque qualifier de terroristes.

      Comment peut-on oser vouloir être respecté et vandaliser le bien commun quand ce n’est pas le bien d’innocents qui n’ont rien à voir dans le conflit?

      Il y a une culture de la casse qui doit cesser. On va dans les plus beaux parcs publics, même les parcs-nature merveilleux de notre ville, pour casser, brûler, endommager à tour de bras.

      Celui qui paie le plus, c’est le pauvre contribuable, même l’imbécile de casseur au fond, quoi qu’on puisse douter qu’il ne paie pas de taxes ni d’impôts encore dans le cas de nombreux étudiants.

      Qu’on vienne encore crier haut sur les toits que la police est brutale! Elle ne l’est pas encore assez et, en plus, le système juridique ne porte pas de culottes.

      J. Lincourt

    • Allez prendre des vacances je vous ai déjà dit ! La profondeur de votre contribution au débat est exactement du même ordre que le titre de votre dernière intervention. On le sais que ça vous écoeure depuis le début cette histoire, arrêtez de nous écoeurer avec ça. Et l’humour du PM, vous pensez que ça mène à quoi ? C’est pas mieux que d’avoir attendu 15 jours après le 22 mars à rien faire. Et après on joue les indignés ? Pauvre sans dessein !

    • Nous savons tous que se sont des radicaux qui se sont infiltrés avec les étudiants pour commettre leurs méfaits, mais le gouvernement ne fait pas la distinction en espérant que le public soit moins sympatique pour la cause étudiante. Le gouvernement nous prends pour des caves (encore une fois) et ne gouverne pas. Vivement les prochaines élections….

    • Euh…Allo ! Pourquoi donc monsieur Lavoie ommettez vous certains détails dans ce conflit ?

      Comment pouvez vous ne même pas mentionner les commentaires déplacés du premier ministre aujourd`hui ? Auriez vous des amis à ne pas froisser pour ne pas écrire en toutes lettres que Jean Charest provoque les manifestants à un bien mauvais moment ?

      C`est évident et certain que le black block est derriere cette violence ce qui en partie explique bien des choses et enleve une partie du blâme sur les étudiants .

      Le problême c`est que personne ne fait rien de concret pour arrêter cela même pas vous qui préférez laisser de côté certains détails afin que vos acquis ,vos contacts et votre génération ne soient pas menacés .

    • Entièrement d’accord avec vous. Il est clair que la CLASSE à été débordée et infiltré par le groupe de casseurs habituels qui profitent de la moindre manifestation pour confronter les policiers et s’adonner à des actes criminels sur des propriétés publiques ou privé. Les débordements d’aujourd’hui étaient prévisibles comte tenu du fait que tout le gratin politique et affairiste tenait une assemblée au Palais des Congrès et que le groupe de casseurs et d’anarchistes profiterait de cette occasion en or que lui aura donnée malgré elle la CLASSE pour s’adonner à leurs activités habituelles de confronter les policiers et foutre le bordel dans le centre ville de Montréal. Il est grandement temps que le gouvernement accepte de discuter avec toutes les associations étudiantes pour diminuer la tension qui a montée d’un cran et tenter de trouver une solution à un conflit qui n’aurait jamais du se produire.

    • Je partage votre écoeurement. Mais je ne vois pas comment le gouvernement peut “bouger” pour mettre fin à la crise. Il a été dûment élu, a pris une décision qui reflète la volonté de la majorité des Québécois, et c’est maintenant le temps pour la minorité d’étudiants en grève de A) retourner en classe ou B) perdre leur session. C’est à eux de choisir.

      J’entends des étudiants dire que le gouvernement refuse de les écouter. Mais ils donnent clairement à “écouter” le sens d’”obéir”. Un gouvernement élu démocratiquement n’a pas à obéir à quelque groupe que ce soit.

    • 1-il y a, parmi les manifestants, des casseurs qui n’ont rien à voir avec la cause des étudiants..
      2-charest blague sur le sujet
      3-Conclusion:Gabriel Nadeau-Dubois doit dénoncer sans délai cette violence.
      Félicitation!

    • Également profondément écœuré de voir des gens qui ne sont probablement même pas aux études mettre la pagaille à Montréal. Écœuré de les entendre jouer aux politiciens. Écœuré de voir ces jeunes qui ne vont même pas voté pour la majorité se plaindre… Vous voulez le changement alors allez voté à 90-95% de la population, après on vous écoutera… Les élections s’en viennent à grand pas…

    • Gabriel Nadeau-Dubois ne veut pas condamné la violence, toute sa stratégie est basé sur le désordre et le cahot social. Pensez-vous vraiment que la CLASSE ne savait que ça tournerait au vinaigre aujourd’hui, ça fait partie de leur stratégie.

      Cela dit je suis complètement d’accord avec vous, pour dénouer ce conflit que le gouvernement négocie avec la CLASSE si elle accepte de condamner la violence.

    • Regardez ce qui s’est passé au tout début de la manifestation:
      Ça dure 27 secondes.
      http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=C0Gm4_cix8w

    • Moi aussi écoeuré de voir de vois les grosses légumes se séparer le butin à l’intérieur alors que la population se fait taper dessus par la police à l’extérieur.

    • Des poursuites civiles et criminelles contre Beaucoup doivent être déposées. Elle est responsable de tout sans exceptions

    • À tous ceux qui sont bouleversés dans leur petit train-train quotidien: Chialez contre Charest pas contre les étudiants à qui ont fait la sourde oreille !!

    • Que GND dénonce la violence ça va changer quoi?? Ceux qui veulent que ça brasse le feront malgré et envers tous.

      Cette violence est entretenue par le gouvernement qui profite de l’exubérance de la jeunesse pour les pousser à réagir….

      Le gouvernement voulait chercher 170 M dans les poches des étudiants?? Combien aura coûté les frais des manifestations étudiantes pour la société?? Le gouvernement calcule d’une façon très étrange….

      C’est une mauvaise idée d’augmenter les frais de scolarité, il y a pas mal de trucs à faire avant d’en arriver là….
      Le dérapage est voulu par le gouvernement pour renverser la sympathie du public…..

    • En tant que chroniqueur, je vous prendrait au sérieux si tout au long de cette crise vous aviez une seule fois rappelé à l’ordre le gouvernement qui a laissé sciemment pourrir la situation pendant plus de 10 semaines. Qui pendant 10 semaines n’a eu que des mots de provocation à l’égard des étudiants entrecroisés de mépris. Le gouvernement a faillit à sa tâche. Il s’est montré indigne de confiance. Il n’a pas sû respecter les citoyens, il n’a pas sû gérer cette crise comme il l’aurait dû. Le gouvernement a eu 10 semaines pour s’asseoir avec les étudiants et discuter. Il a obstinément refusé, il les a méprisé sur toute les tribunes. Et vous, vous avez fait de même.

      Honte à vous! A votre âge, vous devriez avoir un peu plus de flair et de jugement que ça.

      Ce gouvernement doit démissionner au grand complet. Il a trompé et abusé la population.

    • Le SPVM a avoué qu’on ne pouvait associer ces manifestants aux étudiants de la CLASSE ou de tout autre association. Donc, pourquoi demander à Gabriel Nadeau-Dubois de dénoncer la violence?

      Pourquoi vous ne soulignez pas la déclaration honteuse de M. Charest qui a provoqué les manifestants?

      Pourquoi vous ne prenez pas le temps d’analyser avec les faits devant vous avant d’écrire ce genre de billet?

    • M. Lavoie,

      Pour faire suite à ma dernière réplique sur le sujet de “Claude Castonguay…” de 14h45 et de votre nouveau sujet sur “profondément écoeuré, je suis d’accords à 200 % avec votre opinion.

      Là c’est le boutte de la merde…Avec les évènements d’aujourd’hui au centre-ville, la la wow, wow, WOW. Que le maire Tremblay s’en fuit via un journaliste ne voulant pas répondre à la manifestation , que le ministre Charest fasse une joke platte entre le plan nord et les étudiants, c’est comme mettre de l’huile dans le feu.

      Aux alentours d’octobre 1970, on vivait les mêmes saccages, bien que le fait fondé, ait été différent. Le maire Drapeau de Mtl ne fesait rien, le pantin de Bourassa du provincial non plus. Trudeau, au fédéral (bien que certains le critiquent et moi aussi) a fait une chose : la loi des mesures de guerres… Ainsi, je demande à M. Harper (et croyez moi qu’il doit rire de nous présentement) à envoyer l’armée ICI comme en 1970 pour faire de l’ordre dans la société.

      À ce qui à trait à GND et à ses derniers propos, cé un pantin, une poupée Barbie des années 1950 qui répète la même chose à chaque fois… Si le monde saurait que ce petit gars là est issu d’une famille qui paie ses études et que M. GND n’est qu’à l’université qu’à temps partiel.

      GND… C’est un Don Quichotte dans mon livre à moi.
      Pour le reste des manifestations… ben de l’ordre publique puis l’armée…

    • *On* .. PS m. Lavoie, c’Est pas fort fort comme commentaire.. Y’a des causes qui valent la peine de troubler l’ordre public.. l’accès au moindre coût aux études en est une, si le Charest avait pris la peine de discuter au lieu d’imposer (à la fin d’un mandat contesté, controversé) on en serait pas là.

      Ian Bergeron

    • M. Lavoie, vous accordez trop d’importance à Gabriel Nadeau-Dubois. Vous jouez le jeu de Charest-Beauchamp

    • Au final, le gouvernement va plier et les étudiants auront gagnés, comme toujours…

      Bien sûr que la stratégie de GND repose sur les manifestations brutales comme celles d’aujourd’hui. S’il est intelligent, il va timidement condamner la violence et il va ainsi briser les reins du gouvernement en détruisant la seule stratégie possible de la ministre qui consiste à diviser les groupes étudiants en profitant du fait que la CLASSE ne dénonce pas la violence.

    • @createur
      Je rajouterais même qui ne travaillent pas et qui ne payent pas d’impôts. Parce que les casseurs d’aujourd’hui n’ont rien à voir avec le mouvement étudiants.

    • Si on avait un Premier Ministre avec le moindrement de leadership ca ferait longtemps que ce conflit serait réglé. Mais non, à la place on a une guenille qui préfère se cacher et rire du monde.

      C’est ca que ca donne.

    • Tres écoeuré !
      …meme . Sachez qu’on ne doit rien refuser au enfants-roi. Ca nous allons payer pour le savoir,je suis écoeuré
      de voir que L’Opposition pequisse a fait preuve de lachete en ne condamnant pas ces actes de violence . Notre societe est malade ! Sachez que si jamais nous voulons devenir souverain nous au Quebec,la violence dans la rue et ailleurs sera bien pire. Nous ne nous imposons aucune discipline,notre societe est sur son declin.

    • Ti-Jean doit réagir et vous avez raison: annuler la session en cours et fermeture des collèges et université jusqu’à la rentrée d’automne en accordant la priorité d’inscription au nouveaux étudiants. Tant pis pour les autres… ne me feront jamais pleurer!

    • Charest s’excuse et Ti-pit Nadeau denonce la violence, deal?

    • Une chose est certaine, c’est que non seulement le PM Charest se fout complètement de trouver une solution au conflit, mais en plus il semble se trouver bien comique.

      Si les représentants de la CLASSE avaient rigolé au sujet de la violence (policière et étudiante) comme le fait M. Charest, Mme la Ministre aurait crié au scandale, à la provocation, à l’irresponsabilité! Qu’est-ce qu’elle attend pour dénoncer les propos de son cher patron?

      Ce Premier Ministre attise les violences tout en se croyant permis de faire la morale…..

    • Non Gabriel Nadeau-Dubois ne dénoncera pas cette violence!

      Bien sûr, il y aura eu des victimes “innocentes” mais qu’est-ce que la police est censée faire lorsque des manifestants se mettent à tout casser? Les laisser faire afin d’être bien certain de ne pas affecter les manifestants pacifiques? De plus, pourquoi les manifestants “pacifistes” restent dans les alentours lorsque ça dégénère? Si, au lieu de regarder, crier, suivre et filmer toute la casse, ces manifestants s’éloignaient temporairement lorsqu’il y a de la casse, non seulement ils s’assureraient d’assurer leur sécurité mais, de plus, ils renderaient le travail des policiers plus faciles afin de contrôler les casseurs.

    • Il va de soi que toutes les factures pour dommages seront refilées à la CLASSE dès lundi.

      Et avec l’aide de l’armée si besoin tout comme avec les Mowhaks en 90. Qui se souvient?

    • Les commentaires sont fabuleux. Un univers parallèle. Pensez-vous sérieusement que quelqu’un vous doit quelque chose?

      Quand il y a eu des émeutes en Angleterre, même si les casseurs n’avaient pas un prétexte soi disant noble de la gratuité scolaire, le ménage a été fait par les parents. Beaucoup ont d’ailleurs dénoncé leur progéniture à la police.

      Chacun de ces jeunes dans la rue a des parents qui ne remplissent pas leurs obligations de base.

      La génération des baby-boomers “on a droit à tout, et ce qu’on n’a pas, on va le mettre sur la carte de crédit” a engendré une nouvelle génération avec une variante de cette mentalité.

      Vous pouvez en être fiers!

    • Pour s’en sortir le gouvernement doit faire deux choses
      1- diviser le mouvement étudiants
      2- discréditer le mouvement étudiants

      Durant les dernières semaines ses tentatives pour ce faire n’ont pas fonctionnées.

      Étrangement, les casseurs de grèves réussissent là où le gouvernement a échoué….

      Les autres associations ne voudont plus manifester avec la CLASSE par crainte pour leur sécurité et le mouvement se retrouve donc divisé et discrédité. Je me demande qui emploie ces casseurs professionnels? Par contre, je sais à qui cela en profite le plus.

    • Le comportement des manifestants était immoral et illégal. Dormaient-ils durant leurs cours de morale ou de religion? Leur seule morale et leur seule religion semble être leur nombril et la satisfaction immédiate de leurs caprices.

      Ils ne sont pas d’accord avec une décision du gouvernement (qui ne l’est pas envers beaucoup PLUS qu’une décision de quelque gouvernement que ce soit?). Seule porte de sortie selon ces nombrilistes: le gouvernement doit donc plier et assouvir leur caprice d’enfant unique gâté et nombriliste.

      En psychologie, on accepte ce type de comportement chez les enfants de 2 ou 3 ans. Mais plus vieux que ça? Je ne crois pas. C’est alors considéré comme un retard mental ou moral.

    • Comment peut-on avoir un minimum d’intelligence et penser que la condamnation de la violence par la CASSE va changer quoi que ce soit à la situation? À lire les sottises qui couvrent cette page, Gabriel Nadeau-Dubois n’a qu’à dire: «Je condamne la violence» et celle-ci va s’éteindre comme par enchantement!

      Cette histoire de condamnation de la violence est devenue tout aussi ridicule que le débat grève/boycott. Se peut-il que l’on soit à ce point déconnecté de la réalité pour croire que quelques mots vont changer quoi que ce soit? Que Jean Charest cesse de provoquer inutilement les étudiants avec son mépris et ses blagues de collégien et devienne, si toutefois il en est capable, l’homme d’état qu’il est censé être. Pour l’instant, tout ce que ce minus a réussi à faire est de jeter de l’huile sur le feu. Ça fait des semaines qu’il essaie de briser le mouvement étudiant avec ses provocations et ÇA NE FONCTIONNE PAS. Est-il trop stupide pour s’en rendre compte?

    • @americanophile et pager

      Bravo pour votre esprit d’initiative.

    • Il faut discuter avec ceux qui sont de bonne foi, lundi matin 9h au bureau de la ministre. Les représentants qui ne s’y présenteront pas après avoir condamné la violence publiquement se feront mettre dehors de leur programme d’étude.
      Les cours débutent lundi matin et on prendra le temps de discuter a 3 rencontres par semaine et un vote à la fin de chaque semaine.
      A partir de lundi les manifestations sont terminées, c’est l’heure des discussions.
      Ceux qui manifesteront seront expulsé et mis dehors de leur programme d’étude.
      La violence est innacceptable et ceux qui feront des gestes de violence devront être expulser de leur programme d’étude.
      On condamne tous la violence et comme Gabriel Nadeau-Dubois le fait pour lui-même il doit le faire pour tous.

    • Malheureusement, Gabriel Nadeau-Dubois n’a pas le pouvoir de décider par lui-même s’il doit dénoncer la violence et le vandalisme. Il représente la CLASSE, il doit défendre les positions adoptées au Congrès de la CLASSE (chaque fin de semaine).
      Chaque association membre de la CLASSE a un délégué au congrès. Le délégué doit voter en fonction des propositions qui ont été adoptées en assemblée générale de l’association qu’il représente.
      Avant cette semaine, la plupart des associations avaient comme position de ne pas dénoncer la violence ou le vandalisme et c’était donc la position de la CLASSE.
      Cette semaine, des assemblées générales ont eu lieu et peut-être que certaines associations ont changé leur position. C’est la seule possibilité pour que la position de la CLASSE soit modifiée. Disons que c’est un gros congrès qui s’annonce en fin de semaine.

      Il faut cependant rappeler que la CLASSE n’a jamais organisé d’actions violentes ou encouragé les manifestants à y avoir recours et que la ministre a convié la FECQ et la FEUQ à des négociations avant que celles-ci ne dénoncent officiellement la violence.

      Le gouvernement cherche ici à faire diversion en détournant le débat sur la hausse des frais de scolarité et en tentant de diviser le mouvement étudiant. Le premier ministre fait même des blagues sur les manifestants qui tentent de se faire entendre.
      Surtout, pensez-vous vraiment que les étudiants qui pensent qu’il est légitime de briser des vitres vont s’empêcher de le faire parce que Gabriel Nadeau-Dubois dit dans les médias que c’est condamnable?

    • jamais la classe ne devrait condamner, elle désapprouve, se dissocie et ne valide pas ces actes, et si j’étais eux, je persisterais, et je pense que la FECQ et la Feuq vont rejeter la main tendu par l’.. de l’éducation. Veut rien céder sur les droits, et les autres veulent négocier sur ce point. Au mieux 30 minutes de discussion, et l’on va entendre la ministre dire j’ai fait plusss que mon possible. Comme le monde est taré.
      Bernard Ouellet

    • C’est des grabuges de gamins. Heureusement que le Canada n’est pas classée pays de “l’axe du mal” comme la Syrie…

    • 3 citations:
      Gabriel Nadeau-Dubois: “De mettre la vie en danger de citoyens, ce sont des gestes dangereux, inacceptables. [...] C’est une escalade qui doit cesser”

      Ian Lafrenière(porte-parole du SPVM): «Je trouve que c’est presque insultant de dire que c’est des étudiants. [...] C’est très triste à voir et on est très loin du message que ces gens-là [étudiants et groupes sociaux] voulaient envoyer.»

      Jean Charest: [Insérer ici quelques blagues de mauvais goût].

      Je ne crois pas qu’on peut accuser le SPVM d’un parti pris pro-étudiant. Et puisque votre billet a été publié à 15:58, sachez que Gabriel N.-D. avait déjà condamné ces gestes-là avant que vous ne publiez votre texte.

    • Moi ce qui m’écoeure surtout, ce sont les appels à la violence que je lis sur Internet. Dont dans les commentaires de ce blogue. Est-ce seulement légal ? Pourquoi tolérez-vous cela ? Vous pourriez par exemple dénoncer Américanophile, qui veut envoyer l’armée. Et ensuite, ce qui m’écoeure, c’est le fait que la violence de quelques-uns prend plus de place que le pacifisme de la majorité, qui n’approuve même pas ! Et finalement, Charest rit de tout cela ? Même la police devrait se sentir insultée !

    • La Presse devrait changer son Carré rouge dans le logo, eet le mettre en vert :)

      Ceci étant dit, étudiant a temps plein moi-même, les scènes d’aujourd’hui me dégoute. Les “grévistes” désire quoi? Qu’on les associes à des casseurs automatiquement? Pourtant, ils ont fait de belles manifestations dans le passé…

      Ah, et j’ai bien aimé le commentaire de Jean Charest, de les envoyés dans le nord! Moi je les enverrais dans une Goulag, le temps qu’ils repaient les coûts engendrés par leurs action.

    • En effet la blague était déplacée et mérite des excuses dès que possible. J’avoue quand même qu’il est drôle… Mais pas à propos

    • @joueusegirafe
      Je comprends très bien le fonctionnement de la CLASSÉ mais GND doit obtenir un mandat plus large et se faire délier les mains si on veut que ça avance. On ne peut pas négocier avec quelqu’un qui n’a pas de mandat.

    • On aura beau dire ce qu’on voudra, mais le combat est à armes inégales.
      http://www.youtube.com/watch?v=C0Gm4_cix8w

    • Ce n’est qu’un début.Si j’étais un riche et libéral de surcroît j’irais me cacher et je me fermerais la gueule.
      Continuons le combat,nous vaincrons.
      Ce système néo libéral est pourr5i et c’est le début de la fin,enfin.
      J’aurai bientôt 60 ans et j’appuie cette révolution regénératrice,ça me rappelle 70.
      Enfin on va parler des vraies affaires.
      Gilles Ménard

    • @Americanophile
      Fan de la seule nation développée où tous les indices de développement sociaux sont à la baisse, sans parler d’une économie moribonde incontrôlable et d’un taux de criminalité et d’emprisonnement champion du G20 par leur exécrabilité. Un modèle à suivre sans doute pour certains…

    • De voir le premier ministre faire de l’humour dans une situation pareille est consternant. Aux dirigeants du PLQ, j’invite tous les Québécois à battre votre gouvernement aux prochaines élections par votre vote et votre engagement au sein d’un parti, quel qu’il soit, qui battra cette formation politique.

    • joyeusegirafe: Il faut cependant rappeler que la CLASSE n’a jamais organisé d’actions violentes ou encouragé les manifestants à y avoir recours.
      Il a un bout à prendre le monde pour des caves!

    • @americanophile : viens-tu juste de revenir du Vietnam? méchant perdu!

    • Enfants roi… Voyez quel genre de génération on a crée? C’est écœurant, ils sont tellement centrés sur eux même , ils vont mettre la ville a feu et a sang pour avoir ce qu’ils veulent… J’espère que les forces de l’ordre vont enlever les gants blanc maintenant. On ne parle plus de protestation ici, c’est l’anarchie et la violence…. c’est dégoûtant.

    • Bonjour,

      Jean Charest a peut-être blagué mais il y en a d’autres qui ont ri de ses blagues.

      Vous-même l’avez précisé que face à cet interminable conflit vous êtes : « Profondément écoeuré ! »

      Mais pour ceux qui n’en ont que pour le Plan Nord, c’est juste drôle. Qu’est-ce qu’il y a de drôle dans tout cela? En tout cas, pendant qu’on se demande comment mettre un terme au présent conflit étudiant qui s’éternise, d’autres en profitent pour faire de la « business » tout en riant.

      Daniel Verret (nadagami)

    • Je pense qu’il y aura beaucoup plus de monde que vous croyez aux manifestations de dimanche pour le Jour de la Terre… Parce qu’il n’y a pas que vous d’écoeuré, M. Lavoie.

    • À qui ça sert tout cela ? Qu’est-ce que ça démontre ? Un autre truc à la Charest pour se faire du capital politique ou pour sauver sa peau ?

      La grève étudiante dure maintenant depuis plus de 60 jours. Qu’a fait le gouvernement ? Il a laissé pourrir la situation et a refusé tout compromis et toute négociation avec les étudiants qui sont eux aussi des citoyens et des futurs payeurs de taxe. Pendant que la crise prenait de l’ampleur que faisait Monsieur Charest ? Il voyageait au Brésil pour vendre son Plan Nord. Il revient et avec sa ministre de l’éducation il continue de finasser avec les représentants des étudiants. Négociera, négociera pas ? Il pose ses conditions et exclus la Classe parce qu’elle ne dénonce pas la violence. Il ridiculise la chef de l’Opposition car il est seul à avoir raison et si on comprend pas … On aura toujours les services d’ordre pour matraquer et gazer les manifestants.

      Combien a coûté le show de Jean Charest au Palais de Congrès de Montréal. Combien d’argent des impôts de tous les payeurs de taxe québecois a-t-on dépensé pour rencontrer des hommes d’affaires intéressés à profiter du Projet de Jean Charest. Sans faire de jeux de mots … combien coûtera ce ” show de boucane ” ?

      Le gouvernement savait très bien ce qui arriverait aujourd’hui. Le souhaitait-il ? Il est difficile de ne pas y penser. Les forces de l’ordre avaient été avertis de se tenir prêtes pour intervenir et rien n’a été ménagé pour faire des images. Tout le monde est écoeuré de ce qui arrive … les ” biens pensants ” accuseront les étudiants et les qualifieront de toutes sortes de noms. Les autres verront, dans tout ce qui est arrivé, les signes évidents d’une fin de régime. Cela a assez duré. Le gouvernement libéral a fait son temps. Leurs seuls espoirs résident dans une radicalisation de l’opinion publique contre les étudiants. Diviser pour continuer de régner et pour faire oublier toutes les tares de ce régime corrompu. Ce n’est pas sans rappeller ce qui s’était passé en ‘70 … Trudeau et Drapeau s’étaient donné des airs de matamores pour se faire réélire.

      On est loin de ce qui se passe en Syrie ou dans certains autres pays … Il y aura bientôt des élections. Souhaitons que ces actes de violence ne feront pas oublier la vraie image de Jean Charest et de son gouvernement qui fait honte au Québec. Il faudra que vieux et surtout jeunes s’allient pour le remplacer. Assez c’est assez … pas un autre mandat. Ils n’en sont pas dignes. Jean Charest en a donné la preuve aujourd’hui par ses discours.

    • Je suis écoeuré aussi, mais quand on est dirigé par un clown sous influence que peut on espérer de mieux?

    • Bonjour monsieur Lavoie,

      Écoeuré! En effet. Plus ca va, et plus cette situation ressemble maintenant à une « guerre des tranchées ». Ce sera donc une guerre d’usure où « l’opinion publique » sera fort probablement le facteur déterminant.

      Et c’est là que je ne comprends pas monsieur Charest pour avoir manifesté ce « sens de l’humour » qui aurait pu être amusant dans un autre contexte, mais pas dans celui que vit présentement le Québec.

      Non seulement donne-t-il des « munitions » à ses adversaires, mais il amène la question suivante : « Monsieur Charest, Premier ministre du Québec, réalise-t-il pleinement le niveau de tension sociale dans laquelle « s’enfonce » le Québec? »

      En créant ce doute, il ne peut que perdre des appuis dans la population. Un premier ministre, ce n’est tout de même pas un président d’association étudiante.

      Je suis présentement favorable aux positions gouvernementales. Mais ma position n’est pas « figée » dans le béton.

      Monsieur Charest devrait faire preuve de beaucoup d’humilité et de modestie ces temps-ci, et même dans le futur. L’Histoire nous démontre que des « Rois » et des « Tsars », trop sûrs de leur « pouvoir divin », ont vu leur « empire » renversé par des … paysans.

      Mon grain de sel.

    • Oui le gouvernement doit bouger. Il doit appeler l`Armée et mettre au fer ces bébés gâtés. Ces bébé gâtés n`ont rien vu encore. Leur vie va être pas mal moins facile que la vie de leurs parents. Les pays comme le Chine, l`Inde et plusieurs autres dont les US qui nous volent des jobs présentement nous laisseront aucune chance. En plus, on est bourré de dettes jusqu`aux oreilles avec des fonds de pensions déficitaires. Ça sera pas beau talheure. Réveillez-vous bande de bébés gâtés.

    • Beauchamp doit démissionner. Elle n’est pas l’homme de là situation.

    • J’ai 60 ans, je n’ai jamais voté Libéral de ma vie, s’ils tiennent tête à cette bande d’écoeurant, je vote pour eux.

    • “Dans CLASSE, il y a CASSE.”

      Vous êtes du genre de ceux qui ne votaient pas Obama parce que son nom ressemblait à Osama? Du gros n’importe quoi!

    • Eh oui nous sommes tous éceourés mais il semble que le PM trouve ça drôle.
      Il rit car tous ça fait partie de son plan de réélection, plus il y a de la casse plus l`opinion publique est de son bord. Plus il laisse pourrir le conflit plus l`opinion publique est de son bord. Bref c`est la cage à homards version 2012.

    • Il est plus que temps de cesser de donner autant de visibilité à ce “minus habens” doublé d’un “show-off” qu’est Gabriel Nadeau-Dubois. Cette plaisanterie de Monsieur Charest avait pout but “d’alléger” un peu la tension qui règne au Québec. Bon ou mauvais choix? Tout dépend de quel côté on loge! Une chose est certaine c’est bien anodin comparé aux ravages des manifestants. Madame Marois accuse le Premier ministre d’être responsable de cette situation, de mettre de l’huile sur le feu, etc. Est-ce qu’elle irait négocier avec des étudiants qui sont en train de “dévaster” le Québec? Cette situation déplorable ne fait que donner une très mauvaise image de notre province. Pas très rassurant de penser que ces étudiants seront les “leaders” de demain! Au pays du Québec? Pitoyable. Suzanne Leblond, Québec

    • Il s’agit peut-être d’un avant-goût de ce qui nous attend, au fur et à mesure que l’on voudra faire accepter à la population les nécessaires sacrifices après des décennies de gaspillage et de laxisme en matière de finances publiques. Nous devrons tous apprendre à nous serrer la ceinture et à payer rubis sur l’ongle ce que nous voulons nous offrir. Incluant une éducation de qualité.

      Mais pour l’instant, il faut écouter la voix de la sagesse et la proposition de monsieur Castonguay. En cédant sur l’application immédiate de la hausse des frais de scolarité, la grève des étudiants (ou le boycott, j’ai encore quelques difficultés en novlangue) et les manifestations perdent leur raison d’être. Les cours pourront reprendre et les esprits se calmer, s’il n’est pas trop tard. Le rôle de la police perdra de son ambigüité.

      Ensuite, il faudra se regarder dans le blanc des yeux et réapprendre collectivement le sens de l’expression « vivre selon ses moyens ». Alphonse Desjardins a fondé son mouvement sur une notion simple, celle de l’épargne, qui consiste à dépenser moins que ce que l’on gagne et à mettre de côté la différence, en prévision de jours difficiles ou pour investir dans l’avenir. C’était vrai alors, ce l’est encore aujourd’hui. Notre souriant ministre des finances devra cesser de croire qu’il peut maquiller son bilan en ciblant de manière ad hoc certains groupes isolés et vulnérables, comme les restaurateurs, les travailleurs autonomes ou les étudiants.

      Ces expédients ne corrigent aucun de nos problèmes structurels et ne font que jeter de l’huile sur le feu, comme on le voit ces jours-ci. Car c’est du côté des dépenses, et non celui des revenus, que le navire de l’État québécois tangue dangereusement.

    • @rocketmkfx,
      Excellent votre commentaire. On dirait bien que americanophile sort à peine du Maccarthysme, quel freak!
      À ceux qui font la leçon sur la démocratie et qui nous enjoignent de cesser les violences et d’attendre les élections pour réagir à Charest, vous êtes donc pour le fait que les maires corrompus (comme Marcotte et autant que Charest) demeurent en poste!… Pas sûr…
      GTremblay
      Montréal

    • Mais ou est Pauline?

    • Vous les journalistes, vous ne dites pas que 70 % des étudiants de l’UDM ne sont pas en grève la même chose pour l’UQAM, et 100 % des anglos sont à l’école, il ne reste que quelques étudiants en sciences humaines des CEGEP qui de toute façon seront à la remorque de la société toute leur vie; du grand-père, à toute sa descendance.

    • …Pour qualifier les 47 secondes de blaguesde mauvais goût» de Jean Charest, j’aimerais citer Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort (1741-1794): «Dans les grandes choses, les hommes se montrent comme il leur convient de se montrer; dans les petites, ils se montrent comme ils sont.»

      Alors, de deux chose l’une: Ou bien Jean Charest trouve que la «chose est petite» et il s’est montré comme il est. Ou bien, sachant que la «chose est grande», il a décidé de ne pas se montrer «comme il convient».

      Quelle que soit l’option choisie, c’est rédhibitoire.

    • ..P.S. Et j’allais oublier: Les rieurs qui l’ont obséquieusement applaudi sont de la même farine. J’aurais aimé être là pour garder très ostensiblement les bras croisés.

    • Aucun leadership de part et d’autre…quelle honte…

    • Ce n’est plus la manifestation initiale mais plutot un regroupement de syndicat et de pequiste qui cherchent par tout les moyens de faire tomber le gouvernement libaral pour prendre le pouvoir car ils sont incapables de le faire par elections

    • J’ai beaucoup rit des blagues de Charest. Oui oui! J’ai rit pcq c’était vraiment drôle. C’est particulièrement drôle de savoir que ces blagues, dans le contexte actuel, donnent raison aux manifestants: le gouvernement n’en a rien à foutre des étudiants et l’ensemble de ce gouvernement à un QI comparable à une tulipe.

      C’est clair maintenant: Charest préfère protéger les escrocs de la construction pendant deux ans que de respecter les étudiants. Quel incompétent!

      Vivement une élection pour que l’on puisse sortir les vidanges et envoyer Duplessis-Charest et le PLQ là où ils appartiennent vraiment: dans le clan des “losers”.

      Pourvu que les québécois ne soient pas assez imbéciles pour voter pour le PLQ.

    • Americanophile = Elvis Gratton. Aussi ridicule et risible.

      Je crois que des excuses ne sont pas suffisantes. Notre PM a été indigne du poste qu’il occupe. Il doit démissionner.

    • C’est la génération qui suit celle des dretteux égoïstes qui crient “Libaaarrrtéééé” !

      Beau résultat.

    • La FEUQ et la CLASSE ne représentent pas plus les étudiants que l’union des femmes du Québec ne représente le femmess, ou que le Bnai Brith ou le Congrès Juif ne représentent les juifs. Toutes ces organisations représentent un petit sous-ensemble des étudiants, des femmes ou des juifs, mais ils ne représentent ni les étudiants, ni les femmes ni les juifs.

      Ces associations étudiantes n’intéressent nullement l’immense majorité des étudiants. Tout comme l’union des femmes du Québec n’intéresse nullement l’immense majorité des femmes. Tout comme le Bnai Brith ou le Congrès juif n’intéresse nullement l’immense mejorité des juifs.

      Les gens, étudiants, femmes et juifs, sont avant tout des INDIVIDUS LIBRES, qui ne demandent qu’une chose: rester libre, i.e. étudier sans contrainte s’ils veulent étudier, et boycotter les cours sans contrainte s’ils veulent boycotter.

    • Stumpppppp!

      Ci-joint une autre plume de paon cultûrelle de plus au derrière de la Grand Chef indienne Marois.

      Tous les wagons en rond s.v.p…

    • @tv2rob
      Nous sommes vos enfants. Nous sommes le fruit de votre absence. Nous sommes le reflet de votre personnalité. Vous nous traitez d’égoïstes? D’enfants-rois? Pourtant, c’est vous qui nous avez élevés, qui avez conçu nos jouets, nos émissions de télé… Si vous nous détestez tant, vous n’avez que vous-même à blâmer.

      Pourtant, c’est étrange: on se bat pour les générations futures, nous. Moi, par exemple, je ne suis plus aux études. Alors ce serait difficile de me qualifier d’enfant roi. Je me bats pour les autres qui suivront. Tandis que vous, vous nous refilez la facture pour votre retraite.

      Enfants rois, nous, les Y ?

      Allons-donc… un peu de sérieux. La vérité, c’est que vous ne voulez pas qu’on aille piger dans vos poches à l’aide des impôts. Vous êtes la honte de la société québécoise. Vous êtes la raison pour laquelle le Québec est endetté comme jamais. Nous, on a 20 ans. On n’est coupable de rien.

    • Quelle belle image du Québec.

      Investisseurs, abstenez-vous de venir ici. C’est ingouvernable cette province là. Lufthansa Tecknik ne remplacera pas Aveos. Les Allemands aiment l’ordre.

      Les touristes cet été? Oubliez ça aussi. Qui veut venir passer du bon temps au milieu des casseurs?

      La LNH ne donnera jamais une équipe à Québec…trop peu sûr d’y venir. Les jouerus vont refuser de vivre, avec leur famille, dans cette République de bananes. C’est moins dangeureux de vivre aux USA.

    • C’est pas possible que plusieurs se laissent manipuler de cette façon!!!

      Les étudiants manifestent contre la hausse de la scolarité et le gouvernement détourne le sujet pour exiger que la CLASSE “condamne” la violence avant de discuter du problème. Et vous embarquez là-dedans? Aurait-il fallu qu’il exige de discuter de la saucisse Hygrade pour que vous trouviez ça “hors propos”?

      Personne approuve la violence sauf celle des policier lorsqu’ils y sont obligés.

      Évidemment, lorsqu’on met la main sur une poignée de porte et qu’un policier l’ouvre pour vous balancer une bombonne de poivre au visage, cela vous donne l’opportunité, ENSUITE, de vous plaindre que la vitre de la porte est fracassée. Lorsqu’on voit des manifestants devant une porte de garage et qu’on ouvre cette porte, il est plus que certain que ceux-ci vont s’engouffrer dans l’ouverture; ce qui vous donne encore l’occasion de “défendre la population” et de “condamner la violence. Il faut cesser d’être des cruches que l’on emplit de tout ce que l’on veut!!! Soyez logique!!!

      Et si la Classe avait condamné la violence; croyez-vous que Charest n’aurait pas eu d’autres “exigences” avant d’entamer des négociations? C’est clair, il ne veut pas négocier; un point, un trait.

      Les représentants étudiants démontrent une “classe” extraordinaire devant l’imbécillité sans bornes (seul endroit où ils ne sont pas bornés) du gouvernement. Vous croyez que ce sont les étudiants qui veulent la violence? Réfléchissez aux blagues de Charest lors de son discours; je n’en croyais pas mes oreilles. Il se moquait des étudiants qui veulent négocier depuis 10 semaines, entourés de ses “ti-z-amis” qui se préparent à vampiriser nos richesses nationales.

      Il se croit au-dessus du peuple; on se jurerait au moyen-âge!!! Il est évident que, comme d’habitude, il provoque le contraire de ce qu’il veut dénoncer. Non seulement il ne condamne pas la violence, il s’assure qu’elle s’intensifie. Quel con!!!

      C’est la représentante des étudiants qui a raison: “On sait que la politique est un cirque; mais là, on a trouvé tout un Clown!!!”

      André Lefebvre

    • Je deteste la gauche communiste,socialiste,infentilisante,meprisante envers plus fortuner que soi,niveleuse vers le bas et qui deteste les mechantes compagnie.
      Un jour le pq sera mort et nous vivrons dans une province ou l’effort sera recompenser,ou l’autonomie sera gage de liberte et de richesse

    • @joyeusegirafe
      Aucune association démocratique ne peut être POUR la violence. Gabriel Nadeau Dubois le sait et en tant que porte parole il devrait normalement condamner tout forme de violence. MAIS il ne le fait pas. Pas par respect pour son mandat puisqu’il est supoosé représenter et défendre un organisme démocratique, MAIS A CAUSE DES SYNDICATS. Vous avez manqué un bon bout de l’HISTOIRE DES SYNDICATS. Comme toute histoire il en manque un bon bout et vous n’avez appris que le beau côté des syndicats. Il est plus que temps que vous fassiez vos recherches pour comprendre les liens entre syndicats, crimes organisé, violence, abus etc Vous êtes certian qu’ils veuelent que vous les aidiez a développer la démocratie??? Les droits existent et les façons d’arriver a faire valoir des objectifs aussi. Soyez certain que les syndicats VOUSA utilisent pour atteindre leurs objectifs a EUX. Allez discutez pour vos intérêts a vous. laissez de côté les syndicats qui vous poussent a commettre des crimes et vous font croire que ce sont VOS intérêts a vous qui sont l’enjeux. ABSOLUEMENT PAS. C’est la défense et l’intimidation pour défendre leur pouvoir qu’ils font valoir. Vous êtes impliqué de trop près pour voir ce qui se passe réellement au dessus de vos têtes. Arrêtez de manifester et aller discuter.

    • Charest a raison. Les étudiants devraient aller travailler dans le Nord. Au Québec, il manque de mineurs, de mécaniciens, de soudeurs, d`électriciens, de plombiers, de débosseurs, de chauffeur de machinerie lourde, de camionneurs, de bricleurs, de journaliers etc…

      Des diplômé en sociologie, en antropologie, en philosophie, en psychologie, en science politique etc.. On n`a beaucoup trop et on voit qu`est-ce ça donné depuis 50 ans :

      Plus de 200 milliards de dette
      la plus grosse bureaucratie d`Amérique du Nord
      les plus grosses taxes et impôts d`Amérique du Nord
      le plus haut taux de syndicat d`Amérique du Nord
      des infrastructures en ruines
      un système de santé engorgé au possible
      une justice laxisme à sentence bonbon
      des fonds de pension déficitaire

      En plus d`avoir des politiciens corrompus. Ouais. Des politiciens qui ont suivi des cours universitaire en droits, en science politique et autres. Et qui ont profité des frais de scolarité les plus bas d`Amérique du Nord. Car ça fait 40 ans que ce sont les plus bas. Ouais, on voit que les bas frais scolarité n`ont pas donné de très bon résultats.

    • Le premier ministre doit s’excuser s’il veut pouvoir participer à la rencontre avec les étudiants !!!!

    • Vu d’au-delà des frontières du Québec, j’ai vraiment l’impression que le Québec devient peu à peu la Grèce de l’Amérique du Nord. Une dette publique énorme, des problèmes de financement dans tous les secteurs publics, des impôts qui demeurent très élevés, un déclin démographique et une partie non négligeable de la population qui semble insouciante du futur, et une autre partie qui semble avoir une attitude que tout lui est dû.

      Si ces étudiants s’imaginent faire quelque chose d’utile pour le Québec, peut-être qu’ils devraient réfléchir un peu plus; ils enfoncent un navire qui est déjà en train de couler.

    • La CLASSE et GND veulent faire partie des groupes de discussion avec la ministre. Mais je ne comprends pas pourquoi. Ce que semble vouloir GND et sa gang (si c’est le cas), ce n’est pas une discussion sur des aménagements possibles, c’est un retrait pur et simple de la hausse décrétée. Et si par hasard, on se pliait à ce jeu, qui dit que dans quelques années ces supposés étudiants ne demanderaient pas, tant qu’à y être, d’être payés pour aller à leur cours.
      Mettons que comme réflexion, celle de Charest, c’est pas fort. Mais comme comportement et attitude, celles des étudiants, c’est encore moins fort. Si le système du Québec leur pèse tant, qu’ils aillent voir ailleurs. Peu importe où ils iront, ils seront très fiers de revenir.
      Et comme le disaient d’autres intervenants, nos enfants-rois ne sont pas habitués, mais surtout pas, à se faire dire non. Pas drôle à vivre pour eux ce refus de les écouter.

    • Les blagues du PM, c’était ”cheap”. Faire des blaques ”plates” devant un public gagné d’avance. Il jette de l’huile sur le feu. Il m’arrive de me demander si ce ne sont pas les agissements d’un homme désespéré…

    • On sent que le verre va bientot déborder. Notre droite silencieuse commence à se sentir coincée, et nous livre le triste début de leur pensée rétrograde…
      On est pas en guerre, pas en révolution… les jeunes demandent seulement une vraie étude sur l’état et la gestion de nos universités, ensuite on décidera. Je n’y vois rien grave la-dedans.
      Pourquoi absolument vouloir forcer une génération à avaler nos couleuvres…

      Présentement on enseigne la démocratie à coups de matraque…est-ce vraiment la meilleure méthode, la plus raisonnable.

      Quand même, si on prenait une autre session pour reviser le processus, ce serait si grave…

    • en effet c’était pas fort comme remarque. il aurait dû s’abstenir. Il est 1er mnistre et il doit essayer de faire en sorte que tout cela arr^te. D’ un autre côté je trouve les étudiants complètement déconnecté d’avec la réalité….quand 60 à 70 % dit qu’ils d’accord avec une mesure et que on fait la grève contre…il faut être complètement déconncté et très très socialiste….on n’a les imôts et les taxes les plus élevé au monde notre déficit atteint des records 250 milliards …il y a un sous-financement en éducation car on n’a plus d’argent ….et eux les étudiants (en faite une minorité d’entre eux) veulent continuer `a payer beaucoup moins que tout le monde et ils nous disent à nous contribuable …..envoye je vais te forcer à me le payer..donne le moi sinon je casse tout……moi je dit assez que la ministre cancelle les rencontre plus d’invitations à discuter et en plus on cancelle toute les sessions de ceux qui sont en grève …débrouillez-vous…..Je suis écoeurer vous avez pris ma ville en otage et vous M’empêchez d’y circuler librement en blocant des édifices en arr^tant le métro…..vous avez pris la démocratie du Québec en otage et on vas subir ça sans broncher……..
      C’est triste de voir l’apathie de la majorité silencieuse au Québec ….il serait temps de faire comprendre et voir au étudiants notre point de vue……

    • Pourquoi GND ne dit pas simplement “la classe ne dénonce pas la violence, mais moi, personnellement, je la dénonce.”

      Il est une personne, il peut avoir une opinion à lui, non? Il peut parler pour lui, pourquoi ne le fait-il pas?

    • @kruspe

      Si je vous ai bien compris, il serait acceptable que des manifestants saccagent votre maison si la cause est juste?

    • La CLASSE a raison de refuser d’embarquer dans ce petit jeu. C’est le gouvernement qui encourage la violence. Bravo à GND de se tenir debout !

    • Gabriel Nadeau-Dubois doit démissionner immédiatement, car son refus de condamner la violence et d’aller à la table de négociation (me semble que c’était pas une grosse condition…) est en train de faire dégénérer la situation et fait perdre aux étudiants toute crédibilité et rapport de force.

      HONTE À LA CLASSE! À BAS LA BRUTALITÉ ÉTUDIANTE!

      B Plante

    • @tv2rob : En fait, ces étudiants sont le contraire de gens centrés sur eux-mêmes. Ils se battent pour notre futur collectif. Je dirais plutôt que c’est toi qui est centré sur toi-même à vouloir l’utilisation de la violence policière contre les revendications légitimes des citoyens.

    • Méchante bande de voyous. Je les regarde et je reconnais ces même petits monstres qui, il y a 15 ou 20 ans, nous piquaient des crises d’hystéries couchés sur le terrazzo des centres d’achats parce qu’ils n’avaient pas ce qu’ils voulaient!! Et aujourd’hui, ils s’aperçoivent que la police, ce n’est pas cette maman-jell-o sans colonne qui cédent à tous leurs caprices! Et là ils jouent aux victimes, ils crient à la brutalité policière! Pourtant j’étais au centre-ville aujourd’hui et je ne me suis pas du tout fait brutaliser!!! Ça veut peut-être dire de quoi!!!! Je comprends touytefois les “étudiants” membre dela CLASSE d’être contre la hausse: ce sont tous des gens inscrits en sciences sociales, pour qui être sur les bancs est une profession, donc plusieurs années encore à squatter les locaux universitaires! Les étudiants dans des programmes sérieux sont en train d’étudier, pas tout casser!

    • Faut être constipé en ti-pépère pour ne pas trouver le tout tr`s drôle, pi c’est pas Charest qui veut pas écouter , ce sont les étudiants qui ne veulent pas discuter de la hausse, elle est là, point final, je ne serais pas surpri de voir Charest se lancé en élection la dessus et je gagerais pas contre lui.

    • Parmi les casseurs il doit s’en trouver qui sont les mêmes que l’on voit quand il y a une émeute quand le Canadien gagne ou gagne pas une Série éliminatoire.

      http://www.youtube.com/watch?v=5OOjqgnIDbw

      Ils peuvent devenir étudiants, partisans du Canadien…

    • @G.L.

      Cherchez dans le dictionnaire le mot “Provocateur”.
      D’après vous, à qui ça profite?

    • Fait intéressant, un rapide tour d’horizon des pays de l’OCDE nous fait constater que le niveau de droits de scolarité au Québec, bien qu’inférieur au niveau des autres provinces canadiennes et des États-Unis…à 2180 $ annuellement, le Québec occupe la 8e place sur une liste de 23 pays. À 3793 $ nous sommes ou…bien près des 3 a quatre pays les plus chers du monde. Hourra pour nous de viser le modèle conservateur du UK et des US. 10 sont gratos

    • OMG c’est beau à lire ici…Si les travailleurs et travailleuses, payeurs et payeuses (sic) d’impôt avaient la moitié des couilles de ses étudiants, il y aurait longtemps que la commission d’enquête sur la construction et le copinage politique serait sur les rails. Ben non,nous on est assis sur notre steack et on s’indigne que les jeunes prennent la parole, qu’ils ne se contentent pas de bloguer leur colère. Ce sont nous les pleutres!!! Beauchamps a été d’une incompétence et d’un mépris total depuis le début. Elle l’a dit clairement c’est personnel entre elle et le jeune Nadeau-Dubois. En passant je suis pour une augmentation progressive des frais de scolarité mais contre un gouvernement borné et sourd!

    • 20 avril 2012

      Ce n’est pas un jeu

      Depuis que le premier ministre du Québec Jean Charest a brandit le spectre de la hausse des frais de scolarité la paix sociale est menacée et il y a des confrontations de ruelles entre nos jeunes étudiants et les corps policiers. En effet depuis maintenant plus de 2 mois jour après jour la province est sans dessus dessous et les deux partis se tairent dans leur position respective.

      Monsieur Charest ce n’est pas en blaguant et hilarant sur le dos des étudiants devant 1200 personnes que vous allé régler le problème que vous avez créé. Monsieur Charest ce n’est pas un jeu il y avait une émeute à la porte du centre des congrès et tout ce que vous aviez à dire aux étudiants c’était de leur offrir un emploi le plus au nord possible pour s’en débarrasser.

      Étant donné que votre ministre de l’éducation Lyne Beauchamp a perdu la confiance des étudiants il faut que vous repreniez le leadership de ce dossier et que vous cessiez cette confrontation qui est devenu dangereuse pour l’ensemble de la population.

    • ptit peuple….

    • Moi ce que je trouve abérrant est de voir la CSN et certain autres syndicats manipulés les jeunes.
      Et certains journalistes et gens de l’opposition téter les jeunes et dire qu’une manif de 40000 ou 200000 personnes représentent l’ensemble du Québec sur ce qui ce passe.
      Nous sommes plus de 7 millions ,c’est loin de représenter l’ensemble des Québecois.

      Moi ça fait plus de 30 ans que je travaille et paie des impôt et je suis écoeuré comme bien d’autres.
      Malheureusement,du gaspillage d’argent public il y en a toujours eu et il va continué d’y en avoir et ce peu importe les partis au pouvoir toutes couleurs confondues de la droite et de la gauche.

      De JacquesParizeau qui était ministre des finance sous M.René Lévesque et qui avait fait un trou de 500 millions dans son budget ou du député de ma circonscription qui a donné $200000 à la municipalité pour un chemin privé appartenant à son chum son organisateur politique .
      En tout cas quand les gens dans le monde nous regardes ils doivent dire un vrai peuple de DING ET DONG.
      J’ai une profonde admiration pour les pays Arabes et autres qui ce battent et manifestent pour la liberté ainsi pour les Syriens qui meurent chaques jours pour la DÉMOCRATIE ET LIBERTÉ.

      Nos enfants-étudiants rois eux braillent pour 1 piastre par jour, eux qui vivent dans un pays d’abondance et de démocratie. Cell,voiture, vêtements à la mode,voiture, voyage,jeux électronique etc,etc..

      Des millions de jeunes dans le monde n’ont pas de quoi à ce nourrir,boire,maisons etc,etc..

      Mais les responsables est-ce les jeunes que l’on appelle enfant roi ou les incompétants de parents que nous sommes.

      Et quand ont chialent contre le gouvernement(bleu,rouge vert ,gauche ou droite) et bien le gouvernement c’est nous autres .
      Un article m’a fait sourire . La crise du bacon rouge

      Lâcher pas M.Lavoie! Ca prend du courage pour ne pas dire comme les autres.

    • Après avoir toute la violence d’aujourd’hui et les entrevues de Gabriel Nadeau-Dubois, je ne peux pas comprendre que l’ensemble des étudiants de CLASSE ne demande pas sa démission. Nadeau-Dubois ne parle plus de grève étudiante, il parle de soulèvement populaire et de Plan Nord. Les étudiants ne gagneront plus rien avec Nadeau-Dubois. Il est temps que les étudiants changent de stratégie et nomment un autre représentant.

    • Écoeuré? Le mot est faible… J’étais au Palais des Congrès aux alentours de 12h 45 coin Viger/St-François-Xavier et j’ai vu des jeunes agirent en sauvages. Ils ont confisqué les cônes orange et barricades érigées par des travailleurs qui procédaient à des réfections et ont bloqué Viger, renversant du même coups bacs de fleurs et Bixis, cassant des vitres d’autos, saccagant des vitrines et essayant de briser en morceaux de l’asphalte et des roches pour mieux les lancer sur les policiers! J’essayais de retourner au bureau de façon discrète, mais un jeune (masqué, trop lâche pour agir à visage découvert!) m’a littéralement garroché un cône dans les jambes, me renversant sur le trottoir. Pas d’excuse, rien, mais j’ai eu droit à un “Tasse-toé mon oncle” bien senti!
      Je suis révolté! Je ne faisais que passer! J’appuie entièrement les interventions de la police qui a riposté aux provocations! Et je l’ai bien vu! La police n’a fait aucune provocation, elle n’a que riposté aux actes de sauvagerie de ces voyous. Une bande bien organisée et dont l’objectif était très clair: tout détruire!

    • Cher monsieur Lavoie, en vous lisant, j’avais l’impression de lire un texte écrit par une soeur du Saint-Rosaire qui s’était enfargé dans son chapelet. Vous savez fort bien que Jean Charest est un bon vivant et il s’est permis de rire des étudiants parce que leur cause n’a aucun bon sens et ils se comportent comme des êtres nés sans cerveau.
      Il a bien fait de rire des étudiants et de leur faire miroiter le grand nord afin qu’ils goûtent aux effets des maringouins, des brûlot et des frappes à bord. Sans doute qu’ils lâcheraient de regarder constamment leur iphone et ils verraient ce que c’est la vraie vie d’un travailleur. C’est sans doute pas policicaly correct ce qu’à fait Charest, mais comme je me connais, j’aurais fait la même chose.
      Gilles Pelletier, Québec

    • C’est beau de voir nos trolls de service venir polluer le debat.

      Ce que je trouve curieux dans toutes ces interventions depuis le debut de la crise sur les prets et bourses, c’est que le gouvernement n’etait serieusement pas pret a ce que la greve dure aussi longtemps. Il croyait surement qu’apres un mois les etudiants rentreraient dans les rangs et abandonneraient. L’entetement crasse de la ministre de l’education fait peine a voir: “on va negocier le financement universitaire, les prets et bourses, mais niet on negocie pas les hausses de frais de scolarité de 1625$”. Serieusement, quelle position idiote! Quand tu veux negocier, tu mets tout sur la table, pas juste les miettes.

      Ce sont des jeunes et ils se tiennent debout devant le gouvernement et les policiers. Je leur dis bravo! Ca fait changement des aplaventristes qui viennent pleurer sur ce blog.

    • À tous: cessez de perdre votre temps avec americanopédophile. Vous nourrissez un troll qui ne veut que choquer.

    • Les adolescent attardés qui se disent des étudiants universitaires dépassent les bornes. Il faut que ça cesse! Le gouvernement a pris une décision, vous ne l’aimez pas, mais il faut accepter la défaite un moment donné et reconnaître que l’on ne peut pas gagner à chaque fois.

      Oui l’éducation est un droit fondamental, mais manger aussi. Est-ce que ça veut dire que vous pouvez aller dans les épiceries et les restaurants gratuitement? Non! Alors laissez tomber les iphones, les voitures et autres objets de luxe et payez le 17% des coûts de votre éducation. C’est un bon investissement.

    • Bonsoir M. Lavoie

      Voici les deux remarques ironiques du Premier Ministre:

      «Le Salon Plan Nord est déjà très populaire, les gens courent de partout pour rentrer»

      «Ceux qui frappaient à la porte ce matin, on pourrait leur offrir un emploi… dans le Nord, autant que possible»

      Jean Charest garde le moral et c’est tout. Rien de scandaleux là-dedans. RIEN.

      :D

      Claude LaFrenière

    • Tiré du Manifeste de la CLASSÉ:

      ”La lutte contre la hausse des frais de scolarité est une lutte de classe

      La hausse des frais de scolarité, c’est une attaque à l’égalité des chances, c’est une attaque à la justice sociale. C’est une attaque à la démocratie elle-même. La démocratie suppose des institutions autonomes, libres qui permettent aux gens et à la jeunesse en particulier de penser la société, de penser le monde, de penser où va le monde, de penser ce qu’on est en train de faire. Il n’est pas abusif de dire que dans la situation actuelle, c’est une réflexion qu’il faut faire. Face à une crise écologique sans précédent, face à une crise économique qui ne cesse d’empirer, ce n’est pas le bon moment pour fermer les portes de l’Université qui devrait être un lieu privilégié pour réfléchir. On nous parle du Québec de demain, d’innovation, de défis à relever et ce qu’on est en train de faire, c’est de couper littéralement les ailes à une génération entière qui ne pourra réfléchir à comment régler pour vrai ces problèmes pas parce que les jeunes n’ont pas le talent,pas parce qu’ils n’ont pas le courage, mais parce qu’ils n’ont pas assez de cash. Une situation comme celle-là porte un nom, c’est une injustice.

      En terminant, je lance un appel à une mobilisation générale de l’ensemble des mouvements sociaux pour bloquer la hausse des frais de scolarité. Il faut le rappeler, les gens qui veulent augmenter le frais de scolarité, les gens qui veulent privatiser la santé, les gens qui refusent d’investir dans le logement social, les gens qui se battent depuis des années pour refuser aux travailleurs et travailleuses de s’associer, ces gens-là sont les mêmes. Ils sont dans les mêmes partis. Ces gens-là forment un petit groupe minoritaire. Ils forment une élite qui partage des intérêts, qui partage un projet politique. Il n’y a pas si longtemps au Québec, on n’avait pas peur d’appeler ces gens-là par leur nom c’est-à-dire une classe. Il faut présenter la lutte contre la hausse des frais de scolarité plus que comme une lutte étudiante ou d’idées, il faut le dire, c’est une lutte de classe.”

    • Bon. Enfin quelqu’un qui dit les choses comme moi!!! C’est degoutant… comme dit tv2rob la en haut!

    • Nous vivons dans un état cassé, endetté jusqu’au cou, qui n’a plus une cenne. Les jeunes se retrouvent à payer la note de l’endettement excessif provoqué par les générations précédentes.

      Si on n’avait pas un gouvernement et des universités aussi mal gérées, avec son lot de bureaucratie et d’inefficacité, y’en aurait pas de hausse de frais de scolarité!!!

      Il y a des gens qui sont contre la hausse, mais 75% des Québécois ne veulent pas éliminer la hausse par l’augmentation d’impôts. On a l’impression que les gens pensent que le gouvernement est une machine magique à imprimer des billets de banque. Dans la vie il faut faire des choix, on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre.

      Selon moi ces manifestations ne sont que le début. Ce qui se passe en Europe va bientôt arriver au Québec. Quand ce sera le temps de mettre en place des mesures d’austérité, on va revoir de la violence dans les rues. Tout ça parce qu’on a vécu au-dessus de nos moyens depuis les 30 dernières années. Il est temps de manifester contre la mauvaise gouvernance du Québec et de cesser le gaspillage de nos impôts.

    • @business_man – 20 avril 2012 – 16h51
      Non, le gouvernement ne reculera pas et avec raison! Nous avons mis les libéraux au pouvoir pour diriger le Québec. On appelle cela la démocratie. Dans le dossier avec les étudiants, le gouvernement a fait un bout de chemin, mais la seule chose que veulent les étudiants, c’est encore un satané gel. Je suis écoeuré, et je suis loin d’être le seul, de payer pour les autres, faites votre part, c’est tout de même pas compliqué. Même avec la hausse, les étudiants du Québec vont payer moins ceux des autres provinces. Nous sommes endetté jusqu’au cou à cause de cette mentalité de se payer des programmes dont nous n’avons pas les moyens et des affaires GRATIS. Ce temps-là est terminé.

      Pour conclure, si le gouvernement Charest, qui a pris la bonne décision dans ce dossier de hausser les frais, recule, ça veut donc dire qu’à toute les fois que le gouvernement va prendre une décision le moindrement impopulaire, même si c’est bon pour l’ensemble des Québécois(es), un groupe va s’organiser et le gouvernement devra reculer. Quelle plaisante perspective :-(. J’ai hâte que le gouvernement mette le poing sur la table dans ce ridicule boycott des étudiants. S’il n’en tenait qu’à moi, ils auraient quelques jours pour retourner en classe, sinon, la session serait annulé!

    • Je répète mon commentaire censuré de (Castonguay ex président de banque et ex président de cie d’assurance) et sans oublier les propos des complices de la violence….et les complices sont les provocateurs dont JOHN James Charest pis Mambochamp….la preuve le pm rit des étudiants, alors qu’il y a peu de temps ils étaient appuyés de 200,000 personnes……faque lorsque l’on parle de libéral sale John James est la référence.

      Il donne les richesses naturelles et il fait l’entremetteur pour les corporations….il y a juste les étudiants qui sont réveillés. Peut-on blâmer sa jeunesse parce qu’elle est réveillée pis que dans la population plusieurs dorment……..pis l’anglais John James en profite……

      Ceci dit comme pour la dernière fois vous pouvez encore censurer mon commentaire et si cela peut vous donner un sentiment de puissance c’est que vous en manquez.

    • Qu’on se calme le pompom ! Avant d’appeler la “cavalerie” à la rescousse commençons par prendre nos responsabilités de citoyens québécois en se débarassant de ce gouvernement libéral pourri jusqu’à la moëlle ! Petite suggestion : j’invite le prochain gouvernement à s’asseoir avec les étudiants et examiner la possibilité de moduler les hausses de frais de scolarité au cours des prochaines années. Surtout arrêter de considérer les étudiants comme s’ils n’avaient pas droit de s’exprimer sur cette hausse en les traitant avec arrogance tel que le fait ce gouvernement depuis le début de la grève.

    • Charest, triste sîre.

      Faire une blague quand sa province est en chicane, divisée.
      Triste sîre Monsieur Charest.

      Rentrez dans vos terres. Vous n’êtes plus l’homme de la situation.

      Nos futurs leaders dans la rue, depuis quoi, 3 mois, qui se font tabassés, et c’est drôle, haha!, ….

      À part Claude Castonguay d’un temps plus glorieux que le nôtre, je n’ai vu aucun de nos parlementaires actuels se mouiller rapport à ce conflit, péquistes compris.

      Suis bien heureuse d’avoir à ramasser les feuilles sur le terrain pour m’aérer de cette funeste situation. Je n’aime pas ça. Non. Je n’aime pas ca. Ça n’augure rien de beau.

      Tant qu’à votre commentaire, Monsieur Lavoie, je n’en ai rien à dire, rien.

    • Le PM a raison.Allez travailler gang des paresseux syndicalistes futurs BS diplômés.Il est le temp Que la police fasse son travail comme il faut pour ramener l’ordre.

    • Et a quand des enquêtes criminelles contre les dirigeants de ces gangs des casseurs????

    • ‘@joyeusegiraphe
      ”la plupart des associations avaient comme position de ne pas dénoncer la violence ou le vandalisme et c’était donc la position de la CLASSE”.
      C’est évident que ce sont les syndicats qui vous ont fait mettre ça dans les propositions. MAIS C’EST ANTI_DÉMOCRATIQUE et malheureusement pour vous le gouvernement l’a su. Pourqoi vous pensez qu’AUCUN parlementaire du gouvernement dans TOUT les partis ne dira JAMAIS qu’il négocierait avec un groupe qui ne respecte pas les principes fondamentaux de TOUTES sociétés et organisation démocratiques. Vous vous êtes fait avoir par votre association. Aucun gouvernement sur la planète ne discuterait avec un vis à vis qui ne condamne pas la violence. Alors techniquement. Comme vos associations ont des missions démocratiques les représentants DOIVENT DÉFENDRE les principes démocratique. Pas besoin de mandat pour dire sur la place publique la mission de notre organisation.

    • La question à une piastre !!! …

      Et Voilà, on voit dans ce blogue que maintenant les commentaires des gens sont majoritairement défavorables à GND et ce avec tous les évènements du chaos d’aujourd’hui au centre-ville de Mtl. Tiens, tiens, c’était inévitablement prévisible.

      Aujourd’hui j’ai été peu de temps au centre-ville pour affaires (même pas pris mon char car trop peur des bouchons des manifestations et un peu peur dans le métro parce que tu ne sais pas ce qui peut arriver depuis le début de la semaine) et je suis revenu chez moi, sain et sauf car cela commençait à se dégrader au centre-ville (imaginez la suite que tous ont vus aux médias).

      Pathétique toute cette saga. Pourquoi ne pas proposer ceci quant à être dans l’ironie collective et de tomber dans la chanson de protestation de Guns & Roses (GNR) sur la guerre civile des années 1850 aux USA… !!! GND, GNR pas rapport mais mettons qu’il manque une coche ici… Donc, les propositions :

      1. Bloquons tous les ponts de Montréal, au moins la construction sera faite plus vite.
      2. Bloquons le centre-ville de Montréal encore une fois pour un mois afin de réduire notre économie et le tourisme (mettons que notre crédibilité doit être faible au niveau mondial pour qu’ils viennent séjourner cet été).
      3. Envoyons tous ces prestataires à Québec plutôt qu’à Mtl. Me semble que c’est là qu’est l’assemblée nationale et puis, le maire Labeaume qui semble avoir plus d’allure (rire) que le maire Tremblay qui s’arrangera de ce conflit actuel.
      4. Mettons dehors Charest par Marois afin de changer de portrait pour rire d’elle (une piastre pour une piastre ça va être pareil).

      Or, j’invite tout journaliste, sans blague, de m’embaucher comme chroniqueur sur un blogue sur ce sujet de l’heure, pour 1$ par courriel reçu et… je serai enfin riche de payer les études de ma fille. Pensez-y…

      En résumé : bien dommage que le Québec en soit rendu là aujourd’hui.

      P.S. un père qui en a plein le LUC (lire à l’envers pour ceux qui ne catch pas) de tout ça.

      Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session

    • Lorsque j’ai entendu ce frizou pourri de Charest, je dois avouer que j’ai pleuré lorsque j’ai entendu ces condescendances envers ces jeunes … Très triste de voir ça dans notre beau Québec que je ne reconnais plus … Charest devrait être destitué par le parlement dès lundi prochain pour manquement à l’honneur d’un premier ministre digne de ce nom …

    • @claude_lafreniere Bien d’accord avec vous. Les remarques de Jean Charest étaient drôles; ce qui est ridicule, c’est tout le plat qu’on cherche à en faire. Je souhaitais ardemment que ce gouvernement soit renversé au plus vite mais, avec ce conflit, je vois que les alternatives sont encore pires.

    • @pmdrouin – Comme tant d’autres, vous vous jetez sur les “boomers” et les accusez de vous refiler le coût de leur retraite. Vos parents – dont ma fille – ont reçu des allocations familiales, ont eu des frais dentaires payés pour leurs enfants, le droit à un tas d’échographies pour pouvoir voir votre petite génération au stage crevette même quand les mamans étaient pétantes de santé, les garderies à 7$ pour ceux qui se paient des lunchs de 12$, etc. etc. Rappelez-vous que les “boomers” sont le doigt entre l’écorce et l’arbre, devant s’occuper souvent de parents qui vieillissent mal et vivent de plus en plus longtemps, et aussi d’ “enfants” qui ont voulu prendre leur liberté très tôt et qui reviennent à la maison ou exigent qu’on les dépanne. Votre déclaration que vous avez 20 ans et n’êtes coupable de rien est très stupide. N’avoir que 20 ans ne veut pas dire être innocent. Il y a des meurtriers plus jeunes que ça (vous souvenez-vous du jeune qui a tué une p’tite vieille qui s’offrait à l’aider à Sherbrooke il y a un an ou deux? Innocent?)…

      Et tous ceux qui clament qu’il y a des pays où les études supérieures sont “gratos”, savez-vous que dans certains de ces pays, le service militaire d’un an est obligatoire? Seriez-vous tous prêts à ça? Oubedon à deux ans de services communautaires 40h/semaine (c’est moins dur que l’armée, donc plus de temps)? RIEN, mais RIEN n’est tout à fait gratuit dans la vie!

      Pis le p’tit étudiant en droit qui s’est fait tabasser et qui clame n’avoir rien fait, juste l’arrogance d’un de ces p’tits étudiants en droit qui se pensent la crème de la crème suffit à faire péter les plombs à n’importe qui dans une situation aussi chaude. Il a sûrement été aussi fendant que tous ses confrères et consoeurs déjà diplômés.

      Je n’ai aucun bon sentiment vis-à-vis Jean Charest et, dans le contexte où il n’y aurait pas eu les violences qui se passaient dehors, ses remarques auraient ressemblé à tous les mêmes genres de remarques qui se font dans ce genre de congrès des genres “chambre de commerce”. Ce n’est pas parce que c’est un premier ministre et que les invités sont des gens d’affaires qu’ils sont exempts de dire des niaiseries ou d’en rire.

      Le 22 avril, restez donc tous chez vous et prenez une motte de terre et mangez-la. Bonne façon de passer le Jour de la Terre.

      J. Lincourt

    • @bt627. “Dans CLASSE, il y a CASSE”. Je regrette d’avoir à le souligner mais, dans les circonstances, votre jeu de mots n’a rien de drôle.

    • @americanophile. “Pourquoi ne pas faire appel à l’armée pour casser les reins des communistes qui saccagent tout sur leur passage ? …ces manifestants devraient aller dans le Grand Nord pour travailler”. Je vous verrais bien en commandant d’un goulag.

    • @pager. “…une loi qui va contenir les points suivants”. Vos suggestions frisent le fascisme.

    • @honorable. “caprice d’enfant unique gâté et nombriliste”. Vous êtes peut-être honorable mais vous êtes peut-être aussi un peu simpliste.

    • @patatoconcombre. “cessez de perdre votre temps avec americanopédophile”. Il n’est probablement pas plus pédophile que vous et moi; il est juste débile.

    • Comparer Jean Charest à Moubarak, Pinochet, Hitler est une injure à l’histoire. Quand même! Le comparer à Silvio Berlusconi m’apparaît plus juste et plus approprié: baveux, sacractique, loin despréoccupation qui lui sont exposés, il n’en a que pour lui et ses ti n’amis.

    • À mparento : Bien oui les alternatives NE SONT PAS assez corrompues à votre goût je suppose ? on pourrait écrire une liste le magouilles avérées et de promesses non tenues jusqu’à demain avec ce gouvernement corrompu ça vous prend quoi ? on voit bien votre jupon rouge dépasser avec le grand classique du libéral qui déclare ¨je renverserais le gouvernement mais les autres sont pires ¨ = personne ne peu dire ça IL Y SONT PAS EUX AU GOUVERNEMENT !!!! , personne n’est dupe de votre entourloupette.

    • @Lukos

      21 avril 2012
      01h46

      VOUS AVEZ LA PEAU BIEN MINCE!

    • Je lisais dans un commentaire que nous passerions pour une bande de colons.Dans ce cas precis je me demande si ce n’est pas Charest et sa bande de clowns qui vont passer pour tel.
      Les paroles de J.Charest depassent l’entendement.C’est d’une bassesse qui merite que nous exigions sa demission immediate et des elections pour enfin se debarasser de la pourriture qui nous gouverne depuis 2003,qui est en train de dilapider toutes nos richesses,vider nos poches,et,le comble de l’arrogance,il rit des etudiants,des habitants qui vivent dans le nord et tous les quebecois en general.
      C’est un non sens que d’etre gouvernes par une bande d’incompetents corrompus au service des multinationales et de leurs propres interets qui passent bien avant le bien etre de la population moins riche que leurs tinamis.
      Des paroles qui j’espere vont faire comprendre au peuple du Quebec que l’arrogance du p.m.a assez dure et qui n’a pas sa place.Ce sont des paroles degoutantes,degradantes,inacceptables et blessantes pour nous tous.La farce a assez duree,qu’on aille en elections et ca au plus vite avant que la situation ne se degrade encore plus.Si il n’est pas capable de regler cette situation rapidement,qu’il claire le plancher et qu’il aille se renfremer dans le grand nord,le plus loin possible de toute population.
      Robert Dufresne.

    • AMERICANOPHILE Vous savez que de tel méthode (Réprimer des manifestations avec l’armée) est employé en Chine… COMMUNISTE. Je rajoute que le communisme est AUTANT dangereux que le nazisme.

    • Dans ce conflit avec les etudiants,il est sur que la violence n’a pas sa place.Mais d’autre part si nous avions un gouvernement qui s’occupe des vraies choses et non seulement penser a faire l’histoire comme le p.m. ,qui ne pense qu’a son ego qui est aussi grand que les poches de nos detrousseurs de richesses,le conflit serait regle depuis longtemps et nous n’en serions pas rendu a ce point.
      Pour moi,ce gouvernement n’a plus aucune credibilite,d’ailleurs en a-t il deja eu une,poser la question est aussi simple que d’y repondre,non,car,depuis 2003,tout ce a quoi nous avons assiste est de la corruption,des magouilles de toutes sortes,dans le systeme des garderies,la construction,les achats gouvernementaux dans le domaine de l’informatique,la sante,l’education,les transports,je m’arrete ici car il y a encore une longue nomenclature de la gestion de ce gouvernement qui ne fonctionne que par corruption et collusion..
      Il est temps que l’on puisse elire un vrai gouvernement qui saura prendre les choses en mains pour enfin soulager nos poches et pour que l’on puisse respirer un peu plus librement.
      Si J.Charest n’est plus capable de gouverner qu’il demissionne et ca presse.
      Robert Dufresne.

    • Bonjour,

      Avec ce boycott pendant plus de deux mois des cours, les étudiants viennent de frapper un grand coup. Du jamais vu dans toute l’Histoire de ce Québec tout écarté et mélangé comme nulle part ailleurs au niveau politique. Plus rien ne sera pareil dans la tête de ces étudiants qui ont tenu la pôle pendant si longtemps avec une grande solidarité. L’année universitaire est déjà foutue pour la grande majorité d’entre eux avec la rage latente qui persistera. M’enfin !

      Qu’arrive enfin ce jour dans la province de Québec où les dirigeants politiques auront la MÊME HAUTEUR des débats qui ont cours en France. Le Québec fait vraiment PITIÉ à cet égard. Une bande d’universitaires qui purent échanger à bâtons rompus entre eux pendant si longtemps ne peut qu’être qu’un must dans cette malheureuse province de provincialeux et de provinciaux dont la grande majorité des cabochons nationalistes ne savent pas comme en France que le nationalisme est TOUJOURS DE DROITE et d’extrême droite…….. Salut la France et pitié pour le pauvre Québec au plan politique……. Au plaisir, John Bull.

    • “On cassera du sucre tant que l’on voudra sur le dos des policiers, il y a, parmi les manifestants, des casseurs qui n’ont rien à voir avec la cause des étudiants.

      Gabriel Nadeau-Dubois, pour un, doit dénoncer sans délai cette violence.”

      J’en ai manqué un bout ou ces deux phrases consécutives ne font pas vraiment de sens. Si, comme vous l’affirmez, ces casseurs n’ont rien à voir avec la cause des étudiants, quel est le rapport avec le gars de la CLASSE?

      Acharnement?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2012
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité