Gilbert Lavoie

Gilbert Lavoie - Auteur
  • Gilbert Lavoie

    Chroniqueur au SOLEIL, Gilbert Lavoie est également publié dans les pages du quotidien Le Droit d’Ottawa, dont il a été le rédacteur en chef avant d’occuper la même fonction au SOLEIL de 1994 à 2001.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 27 février 2012 | Mise en ligne à 19h16 | Commenter Commentaires (84)

    Aux abonnés de la nicotine

    Vous êtes un fumeur…ou vous avez déjà été un fumeur.

    On nous apprend que de nouvelles mises en garde font leur apparition sur les paquets de cigarettes au pays.

    Elles seront plus grandes que les avertissements actuels, et plus éloquentes…des images d’une bouche atteinte de cancer, d’un coeur malade et d’un homme ayant subi un AVC.

    Vous voyez le genre?

    Question: si vous êtes un fumeur, est-ce que ces avertissements auront une influence sur vos habitudes?

    Si vous avez déjà été un fumeur, est-ce le genre de publicité qui vous a convaincus d’arrêter?

    Dans les deux cas, quels sont les meilleurs moyens pour réduire le tabagisme? La pub? Les taxes? Les interdictions?

    Je vous écoute.

    Tags: , , , ,


    • Je viens de cesser de fumer(été 2010) après de nombreuses années d’abonnement à la cigarette.

      Rien n’y a fait pour me convaincre avant ce moment … C’est l’impression de perdre de la qualité de vie qui m’a fait arrêter. J’accepte les fumeurs autour de moi sans problème, mais j’avoue que le fait que la cigarette soit interdite presque partout est aidante quand on cesse de fumer.

      Pour le reste, on se rend compte des changements (photos, taxes, pub, …) quand ils arrivent, … on chiâle, on s’ajuste et … on continue !

      Faut se convaincre qu’on cesse de fumer pour obtenir, ou avoir accès, à quelque chose de vraiment mieux, qui nous tient à coeur ! …. Tant que je n’ai pas eu de symptômes … disons …. handicapant, je n’ai pas eu le goût d’arrêter !

    • Deux ans le 16 avril!! Deux ans sans cigarettes, sans l’odeur et les doigts jaunes.

      Peu importe les publicités (sur n’importe quel sujet; auto, boisson, cigarettes) cela ne fonctionne pas. Pour ma part c’est l’âge (48), la condition physique et d’autre abus à cesser.

      Seul la volonté et le désir comptent et fonctionnent. Tout part par soi-même et non pour l’autre.

      Mais avec les coûts et inconvénients nos gouvernement devraient carrément l’interdire.

    • encore faut il acheter les dites cigarettes pour lire les avertissements, c est prouvé depuis belle lurette que ces avertissements fonctionnent pas

    • Les taxes et les interdictions. Mais, par dessus tout, la mort de celui qui fume.

    • Un fumeur qui fume un paquet par jour, c’est l’équivalent de quatre ipad par année, une télé 52 pouces par année, un voyage dans le sud chaque année, trois ans de transport en commun…
      Ça fesse! il faut le dire.

    • Les habitudes en n’importe quoi rend aveugle.
      C’est comme avoir dequoi de vraiment laid chez soi ou dans le paysage mais etre tellement habituer de le voir que tu n’y pense pu.
      Quand l’interdiction de fumer dans les bars et restaurants sont apparu, plusieurs personnes ont arrêté. Rendre la cigarette trop invonvéniante a fumer est la seule façon.

      Mais je ne vois pas ou est le probleme avec le tabac. Ya des energy drinks, le café, les boissons gazeuses, et le junk food en général, sans mentionner étre accro de l’internet ou de la tele, ou des text messages. Yen a qui ont lacher leurs blonde, leurs amis, leur job, pour jouer a World of Warcraft.

      Pourtout, de toutes ces choses, le gouvernement se fait peu d’argent dessus, quand il se fait une fortune sur le tabac. L’argument de la santé ne tiens pas tellement en comparaison avec un nombre incroyable d’autre choses de notre monde qui n’a pas un traitement pareil. Le plus on va laisser passer ce genre de conneries en tant que peuple, le plus on va s’approcher d’avoir des images de MTS en phase terminal qui viennent avec les pilules contraceptives.

      Pour moi, Harper et la Reine et les images sur les cigarettes, c’est du pareil au même : Ça ecoeure le monde pour rien.

      Y te metterais un dessin de bambi qui fume une cigarette et qui s’étouffe et ça marcherais probablement plus.

      Alors, pourquoi combattre une source de revenue?

    • Je suis un ex fumeur, voilà maintenant 3 ans que j’ai arrêté. Et non ces images sur les paquets ne m’ont jamais encouragé à arrêter de fumer.

    • Pourquoi réduire le tabagisme? Les gens qui fument le font en toutes connaissances de cause, depuis le temps qu’on nous passe “le message”. Comme les gens qui font du sport extrême s’adonnent à leurs activités en toute connaissance de cause. Pourquoi ne pas encourager les sport-extrémistes à cesser leurs activités néfastes. Que dire des obèses? C’est lassant à la fin cette fixation sur les fumeurs, ça ne vous tenterait pas, des fois, de trouver un autre clou pour votre marteau, celui-ci ne veut tout simplement pas rentrer après un certain pourcentage, faites-vous à l’idée et passez à autre chose, vous verrez, il y a tellement d’autres choses à s’occuper…

    • Désolé mais les images n’ont eues aucun effet pour moi. J’ai arrêté pour la enième fois il y a un peu plus d’un mois, je suis très fiers de moi et j’espère pouvoir continuer de l’être, mais c’est vraiment une multitude de facteur qui ont fait en sorte que j’ai arrêté, mais je peux vous assurer que les images sur les paquets, n’ont rien à voir avec ma décision (Mes enfants, ma toux, ma santé, etc oui mais les photos… non. Malheureusement peut-être, mais c’est ça…

    • “des images d’une bouche atteinte de cancer, d’un coeur malade et d’un homme ayant subi un AVC”. Ça a existé il n’y a pas si longtemps et j’ignore si ça a eu des résultats. Si on est dépendant de la nicotine, ce n’est pas ça qui va empêcher la consommation. Dès qu’on a le paquet dans les mains…

    • Faire la promotion d’une vie active. Si je m’y mettais pour vrai, je réaliserais rapidement tout ce que j’aurais à gagner d’arrêter de fumer. Il faut investir dans le sport!!

      Aucune action répressive ou moralisatrice ne pourra changer vraiment un comportement de consommation et ce, qu’on parle de drogue, d’alcool, de cigarette ou du vice de votre choix.

      Il faut que ça vienne de l’intérieur et en écrivant ses lignes je me dis qu’il faudrait bien j’arrête….

    • “les meilleurs moyens pour réduire le tabagisme”. Conscientiser les jeunes, continuer les campagnes et impliquer davantage les professionnels de la santé. Il n’y a pas de recette miracle.

    • Le meilleur moyen sera toujours de combiner la liberté de choix (ce que la droite serait supposée défendre) à une éducation objective et non-sensationnaliste (ce que la gauche serait supposée défendre) afin de maintenir la crédibilité du message. Le contraire de ce qu’on fait. La vérité c’est que l’ensemble des citoyens, et encore plus des politiciens, se moquent bien des valeurs qui pourtant devraient représenter le fondement d’une société moderne. Ils préfèrent de loin leurs superficiels débats dretteux vs gauchisss

    • J’ai cessé de griller mes trois ou quatre paquets de cigarettes par jour le 18 décembre 1990. Dans le passé, j’avais fais des tentatives qui s’étaient avérées infructueuses. Chaque fois, je voulais ménager ma santé et il semble que cette raison n’avait pas la force nécessaire pour me convaincre d’arrêter définitivement de faire de la boucane et de polluer mon environnement.

      Il m’apparaît primordial de trouver une bonne raison et surtout “sa raison” à soi qui aurait plus de chance de réussir. Lors de cet arrêt, en décembre 90, je cherchais un moyen de payer moins d’impôts et en étant réaliste, on sait bien qu’étant un travailleur déduit à la source, c’est une chose impossible d’éluder quoi que ce soit. Il reste donc à se rabattre sur les taxes à la consommation que l’on peut contourner, en cessant d’acheter ou de se procurer des services taxables.

      Comme le paquet de cigarettes à cette époque était devenu assez prohibitif, je me disais que c’était, à ce niveau, que je pourrais tenter de PRIVER LE GOUVERNEMENT de mon argent et par la suite, je pourrais me libérer d’un véritable esclavage tout en faisant des économies. Ainsi donc, cesser de fumer devenait pour moi, à ce moment-là, un moyen extraordinaire de COUPER LES VIVRES à mes deux paliers de gouvernement. Ma foi, cette approche aura été pour moi le début d’une réussite dans un projet aussi valorisant et hyper difficile.

      Puisque j’ai réussit, dans un premier temps, à tenir tête aux gouvernements, pensez-vous que je serais assez fou maintenant d’aller m’acheter un paquet de cigarettes chez le dépanneur du coin? Jamais de la vie. Cette réussite n’a pas eu juste la conséquence de faire sécher, ces mangeurs de taxes, elle m’a aussi libéré de la boucane et de sa puanteur et m’a redonné ma LIBERTÉ toute en majuscule. La cigarette n’est plus cette béquille pour me donner confiance ou de la contenance. Elle n’est plus cette croyance qu’en la grillant, elle devenait une manière de relaxer et d’apprécier la vie.

      Avec toutes les campagnes anti-tabac et les nouveaux règlements qui s’y rajoutent, je me trouve bien brillant et même intelligent d’avoir vu venir ces embarras qui viennent emmerder les fumeurs de nos jours. Pensez-donc, vous achetez à prix fort, à prix onéreux un paquet de cigarettes et on vous met toutes sortes de bâtons dans les roues pour vous rendre coupables d’être fumeurs. À ce compte-là, vaut mieux trouver la grâce de perdre définitivement cette habitude avant de virer fous.

      Je souhaite donc à tous les fumeurs qui veulent en finir avec ces grillages de mégots de trouver leur propre raison qui aurait le plus de chance de fonctionner pour eux. Si vraiment c’est leur santé, alors qu’ils l’adoptent. Si c’est pour une raison économique, qu’ils l’adoptent. Si c’est pour trouver une vrai liberté, qu’ils s’y impliquent à la conquérir.

      Après avoir réalisé cette prouesse, de cesser de fumer, car c’en est toute une, la vie nous réserve un cadeau. Ce cadeau que l’on se fait nous amène à voir la vie autrement, en profiter d’une manière plus qualitative, à se sentir en meilleur contrôle de son être et à posséder beaucoup plus de temps précieux pour soi, au lieu de temps perdu rattaché à ce bâtonnet de nicotine qui ne fait que boucaner de l’illusion insignifiante.

      Bonne chance à vous tous et soyez certaines et certains que vous allez devoir livrer une MÉCHANTE BATAILLE. Avez-vous envie d’être des victorieux et des victorieuses? Avez-vous envie d’être des gagnants et des gagnantes? Vous sentez-vous “loosers” quand vous tétez votre paquet tout décoré de cochonneries? C’est à vous de répondre à tout ça et de prendre LA DÉCISION qui s’impose. Comme le disait si bien “Celine” allez KAYAK KAYAK . . .
      Gilles Pelletier, Québec

    • J’ai arrêté hier pour la enième fois.
      Pour moi, pour mes enfants, pour mon entourage.
      Les avis ne changent rien.

      Ce qui me fait le plus peur dans tout ça?
      La perte de revenus des gouvernements.
      Alors au final, je serai plus en santé mais pas plus riche comme certains le pensent.

    • Pas pantoute! Je ne regarde jamais mon paquet de cigarettes! Je regarde juste si il y a assez dedans! Quand j’arrêterai ce sera ma décision et pas celle des autres qui veulent me pousser contre mon gré. Je résiste, je résiste et plus je résiste plus j’aime ça! En plus, des fois ça me permet d’échapper à des conversations ennuyeuses en disant: Je vais aller en fumer une dehors!
      Ouf! Des fois ça fait un bien immense.

    • J’ai commencer à fumer à l’age de 13 ans , j’en ai maintenant 59 et je fume toujours ,comme mon père(décédé à 83 ans) et(mon grand père 92 ans) fumeurs toute leurs vie.Je ne croit pas que ce soit le fait de fumer qui nous fasse crever mais plutôt comme pour autre chose l’importance que l’on y accorde.fumer assis sur un divan devant une boîte à grimace(télé) à fumer des ”douces” deux fois plus que des rouleuses fortes en prenant de l’air et ayant une job physique sont deux conditions très différentes.
      C’est pas le tabac,le sucre,le gras ou autres produits le problème c’est ce qu’on en fait.
      Prendre une bière après une grosse journée d’ouvrage c’est ”cool” mais en boire une 24 c’est autre chose.
      C’est pareil pour la boucanne ,si tu n’est pas actif en même temps je suis d,accord qu’il y a un problème.
      alors dans mon cas ,je ne cesserai jamais de fumer car le tabac est un bon produit,il suffi de demeurer équilibrer dans notre consommation,tout comme le pot,la bière et le sucre.
      ”Any way”ça prend un bobo pour crever et pourquoi pas celui là,vive la vie ,vive le bon stock.
      Je préfère le tabac aux anti dépresseurs en pillules.
      Gilles Ménard
      PS:mon dernier examen médical(annuel) = poumons en bon état normal.(prenez de l’air,une bonne pipée dehors c’est super)
      Gilles Ménard

    • Ça va faire 10 ans en novembre. Savoir qu’il faut être exceptionnel (dans le sens de mardeux) pour éviter les ravages du tabagisme fut un grand coup de pouces à ma volonté. Alors oui, il faut continuer ce genre de propagande. Et merci, à ceux qui l’ont pensé.

    • On peut arrêter de fumer pour soi ou on peut le faire pour quelqu’un d’autre. Surtout quand on a des enfants ou, comme moi, un petit-fils en plus. Mon petit-fils est orphelin de son papa depuis samedi dernier. Le papa n’a jamais fumé et pourtant, il est décédé d’un arrêt cardiaque. Je veux plus que jamais voir grandir mon petit-fils et être un modèle masculin pour lui. Mais pour cela, la fumée n’a pas sa place. J’arrête!

    • Bonjour, ça fait 11 ans que j’ai cessé de fumer et je penche pour la pub. Ce qui m’a influencé, ce sont les avis sur les effets de la cigarette sur la santé, les images, les statistiques. Ce sont mes craintes pour ma santé qui m’ont fait cesser.

      Je crois qu’il faut continuer les campagnes anti-tabac avec des faits (et non de la morale) et sur les paquets de cigarettes, une image vaut mille mots.

    • Bonjour. — Je fume depuis mes 14 ans. –

      J’ai 59 ans, je fume environ 1 paquet et demis par jour, aucune décoloration sur mes doigts, mes dents sont blanches, mon alêne je mâche de la gomme. Un grand respect pour les non fumeur. J’applaudis les gens qui ne fument plus. Ma santé très bonne, aucun médicament – Prend deux à trois marches par jour. – - Note: Je suis lacordaire: Ne prend aucune boisson peu importe la sorte.
      Je fume à l’extérieur. Prend garde de ne pas déranger personne et je respecte les endroits bien avant les mises obligatoire.
      La publicité: Je ne regarde aucune publicité peu importe le produit. Sur mes paquets de cigarettes la seul chose que je regarde c’est le sceau du gouvernement (taxe) est dessus.
      J’ai mes étuis à cigarette – Je ne porte pas attention aux images qu’il imprime.

      Je suis semis retraité – Le sud je n’y vais pas même si mon monétaire me permet d’y passer tout l’hiver, mes intérêts sont autres – - pas de cellulaire, etc.
      Pour les calculeux: 2 paquets de Rothmans kingsize par jour (7) me coûte $22.66
      # Le restant va à Mira.
      $22.66 x par 7 jours = $158.62 x 4 semaines = $634.48 x 12 mois = $7613.76 par année.

      Je pourrais arrêté de fumer – Sans médication, juste ma volonté personnel, non sa ne me dit rien pour le moment.
      – Si j’arrête, je crois qu’un paquet suffirait pour fournir tous mes amis qui viennent jaser à atelier et me demande une cigarette — Des amis qui ont arrêter ou qui fume à l’occasion d’une jasette.

      Bon, j’en fume une à votre santé.
      ————————————— La volonté suffit, je crois. Rien d’impossible.

    • Les artères bloqués par le gras de la a poutine c’est mieux je suppose?

      ça fait 43 ans que je fume…puis j’aime fumer

      Je fume chez nous dans ma maison et je veux juste qu’on me sacre patience avec les sermons des tabaco nazis .

      Puis j’en endure pas chez nous.

      Si tu est pas content bien reste chez vous ou vas t’assoir dans ma cour en attendant .

      y as pas personne qui vas venir me dire quoi faire dans ma propre maison .

      L’autre fois j’ai annoncé mon auto a vendre sur kiiji

      J’ai recu un courriel me demandant juste : Fumeur?

      J’ai sus tout de suite a qui j’avais affaire et je n’ai même pas répondu.

      Les pires anti fumeur sont des anciens fumeurs .

      En plus de vouloir faire la loi partout ils sont impolis et grossiers .

      C’est rendu qu’on as plus le droit de vivre comme on veut.

      Il y as qui sont rendus a te faire accroire que ta fumée les dérangent dans un parc municipal.

      En fait ce qui les dérangent c’est de ne pas pouvoir recommencer a fumer mais ils te font accroire que c’est ta fumée qui les dérangent a 300 pieds d’eux.

      Juste l’autre jour j’ai vu une annonce de logement a louer .

      C’était écrit :

      -Pas d’animaux
      -Pas de fêtrards
      -Pas de fumeurs

      Pire que dans un monastère certains propriétaires .

      Moi je respecte les lois anti tabac,je paie mes taxes sur les paquets que j’achète ,je ne fume pas des cigarettes a plumes.

      Je n’encourage personne fumer et je refuse de donner pas des cigarette au jeunes même pas une

      Mais sacramouille j’ai le droit de faire ce que je veux chez nous j’espère.

      Quand j’achète un paquet je prends les cigarettes pour les mettrent dans mon élégant étui a cigarette ..alors les annonces de pressions psychologique sur les paquets me passent 100 pieds par dessus de la tête.

      La seule affaire qui me dérangent un peu c’est le prix que je commence a trouver cher .

    • Je ne suis pas fumeur et je ne l’ai jamais été.
      Je trouve ces campagnes complètement ridicules: ou la cigarette est nocive (et elle l’est) et on l’interdit tout simplement ou on la laisse en vente libre et on cesse ces campagnes qui ne fonctionnent pas.
      Y a quelque chose de profondément hypocrite à autoriser et à condamner en même temps… Mais il est vrai que les taxes, elles, sont plus importantes que tout.
      Toute personne qui fume en 2012 sait très bien les risques qu’elle prend.

    • Que la cigarette soit mauvaise, voire un vice, je n’ai aucun problème avec ça, je ne ferai jamais l’apologie du tabac. Mais ce n’est pas le seul vice sur cette terre, et, en ce sens, je trouve qu’il y a pas mal d’acharnement contre les fumeurs. Mais avec 80% d’appui dans la population, j’imagine que, politiquement, ça vaut le coup.
      Aux USA, l’obésité tue davantage que le tabac, et cela, depuis belle lurette. Or, les enrobages des hamburgers dégoulinants de gras sont toujours aussi attrayants.
      On gèle en Europe, alors qu’ici, les propriétaires de centres de ski doivent se bourrer de pilules pour dormir la nuit, tant le spectre de la faillite est envahissant.
      Et pourtant, on continue à voir passer de gros camions utilitaires dont leur carrosserie rutilante ne comporte aucun étiquette, aucun avertissement…
      Des études récentes ont pourtant démontré que, outre le réchauffement climatique, le smog tuait. Il provoque, notamment, des maladies cardio-vasculaires.
      Alors voilà, je ne ferai jamais l’apologie du tabac, mais au prix que me coûte chaque paquet “légal”, j’en ferais bien bouffer un ou deux au tata qui a l’eu l’idée d’en remettre…

    • Un paquet par jour est l’équivalent d’une auto neuve par année et d’une belle maison au bout de dix ans. Il élimine petit à petit tous les amis qui ne sentent pas bon, toutes les conjointes qui aiment bien dormir en paix ainsi que tous les sportifs un peu poches sur la puck. Sans parler bien sûr des incinérations à petit feu et avant le temps, et cela en hiver comme en été. L’essayer, c’est l’adopter.

    • Les images ne m’ont apporté aucune motivation. Mais quand mon fils m’a dit qu’il allait être papa et qu’il n’amènerait pas mon petit fils chez moi à cause de mes cigarettes, alors là ça a marché!

    • Je ne fume plus depuis longtemps. Je trouve que ces images sont grotesques et ne servent qu’à faire acheter des boîtiers en plastiques. Ce qui m’aide à ne pas recommencer c’est que maintenant on ne peut plus fumer nulle part, faut aller se les geler en plein hiver pour pas déplaire aux ayatollahs de la vertu. Même les fumoirs fermés les dérangent. C’est dans leur tête.
      Chez-moi j’ai installé un fumoir avec une machine qui élimine la fumée. J’ai le sens de l’hospitalité. Je n’envoie pas les gens fumer dehors comme j’envoie mon chien pisser.

      Ce que je trouve de pire, sachant ce que c’est comme souffrance d’être privé de cigarette, c’est le gouvernement fédéral qui a coupé le tabac aux prisonniers. Ils n’ont même pas le droit de fumer dehors. Ça dérange qui? C’est de la torture.

    • je viens de recommencer apres 2 mois et demi , je recommence a arreter demain (vol de 17 h sur hong-kong) , mais peut importe , les moraliste beni oui oui anti-tabac(ou anti whatever) me tappent sur les nerf serieux , ca sera quoi apres mon expresso ? , mon montbasillac ? , mon QuebecGold ? j’ai pas l’intention de transformer ma vie en nonnerie , les seances d’auto-flagellation je les laisse a mon bon chum Stephen . “la vie est une maladie sexuellement transmissible qui tue dans 100% des cas” Sartre , autant s’amuser un peut en attendant

      tom bombal mtl

    • Ce qu’on constate c’est que plus la r`glementation devient sévère et interdit de fumer dans des endroits plus il y a de gens qui arrêtent. Si les images sur le paquet ne frappe pas l’imaginaire des fumeur, elle a peut-être un effet dissuasif sur les jeunes qui l’essaient. Quand il sera marqué sur le paquet que si vous développer un cancer du poumon a cause de votre consommation de cigarette, l’état se réserve le droit de vous charger les frais de soins de santé qui y sont reliés. Là ça va fesser. Pour les jeunes il faut frapper leur imaginaire, leur amener des gens malades en phase terminale leur donner des conférences, et continuer a metter ces photos. Mais moins il y en a dans leur entourage moins ça les attire. Dailleurs interdire de fumer dans un véhicule s’il y a des enfants a bord, dans une maison s’il y a des enfants qui y vivent seraient un bon moyen de lutter aussi contre les maladies de ceux qui y sont exposés.

    • J’ai arrêté le 25 janvier 2011, il y a un peu plus d’un an. Non, les pubs n’ont aucun effet. J’ai vu le petit monsieur souffrant d’emphysème ou les jeunes garçons dans un nuage de boucane durant plus de 10 ans avant d’arrêter, alors non.

      C’était dégueu au début quand elles sont apparues, mais on les a vite oubliées. Un fumeur ne s’arrête pas à ça, à moins de n’en fumer que 2 ou 3 par jours.

    • Continuer la propagande anti-cigarette et accepter qu’une partie de la population soit fumeuse. La pire solution c’est la prohibitions.

    • S’il vous plait, cessez de comparer le junk food et les sports extremes a la cigarette. Oui c’est mauvais pour la sante (ou dangereux). La difference c’est que celui qui mange un poutine n’empeste pas et ne m’empeche pas de respirer. Ne me repondez pas “allez ailleur si t’es pas content” je pourrais vous dire la meme chose. Un mot pour vroumvroum, je vous sens un brin suceptible, si le potentiel acheteur vous le demande c’est qu’il a le droit de vouloir une voiture qui ne sent pas la cigarette. Mes parents ont ete fumeurs pendant longtemps, et c’est seulement apres qu’ils ont realise a quel point cette odeur s’incruste et derange. ce qui me porte a croire que quand on a le nez dedans on ne le sent plus. Au moins ayez en conscience merci.

      A Lachapelle

    • Bonjour,

      Ayant arrêté de fumer trois fois dans ma vie, ayant commencé à vingt quatre ans sur le tard tout en cessant de fumer sans aide aucune, je m’étais dit que la prochaine fois afin de ne pas en souffrir autant, j’utiliserai de l’aide offerte par des produits anti tabac. Cela est maintenant fait depuis un mois et ½ avec une facilité déconcertante. Je n’en reviens pas. Ayant arrêté un an et ½ à 33 ans et les deux autres fois en fréquentant les bars et bistrots trois à quatre fois par semaine, l’occasion faisait de moi un larron.

      Finalement, ne buvant jamais une seule goutte d’alcool depuis plus près de 25 ans soit le 7 d’Avril 2012, je suis maintenant et depuis toujours DOPÉ aux cafés expresso ayant une machine à la maison de 2 têtes contenant dix huit litres d’eau bouillante et connectée sur le 220 volts ainsi que que sur l’alimentation en eau. Avec la meule pour le café avec compteur. Ainsi, je peux constater et voir ma consommation journalière de 25 à 30 expressos par JOUR. L’expresso est la PIRE DOPE qui soit pour se couper du SOCIAL car avec autant d’expressos, il faut que les échanges soient concis, précis et nets. Car intérieurement, l’évidence te saute en pleine face de constater COMMENT LES GENS NE PENSENT PAS VITE, SURTOUT LES PÉQUISTES.

      En conclusion, avec la permission de Monsieur Gilbert Lavoie, je veux préciser que j’ai arrêté avec des pastilles de DEUX milligrammes de nicotine qui devient comme un PLACEBO. Ces pastilles se vendent un peu plus de $ 38.00 sans les taxes pour 108 pastilles. Pour arrêter de fumer en douceur, c’est fantastique car au lieu d’une cigarette lors d’une envie pressante de fumer, le simple fait de GOBER la pastille en la laissant fondre sur la langue te donne aussitôt la nicotine manquante. Ces pastilles de deux milligrammes sont l’équivalent en nicotine d’une cigarette qui te prend sept à huit minutes à fumer. Encore PLUS VITE que de sortir sa cigarette et de l’allumer ! Un prodige car avec la deuxième boîte de 108 UNITÉS, le client se rend compte comme dans mon cas précis que le besoin de la pastille PREND LE DESSUS SUR LE BESOIN DE LA CIGARETTE. C’est évident car cette pastille qui goûte en plus la menthe comble instantanément ton besoin de fumer par son DEUX MILLIGRAMMES DE NICOTINE. Et sans tousser et d’avoir un mal de gorge. Et pour finir, depuis plus d’un mois sans fumer une SEULE CIGARETTE, me voilà ADDICT aux pastilles que je diminue tranquillement en étant rendu à cinq à six par jour. ARRÊTER DE FUMER est PHYSIQUE autant que PSYCHOLOGIQUE ! Cette pastille dont la première lettre commence par un T comme dans thé est disponible en pharmacie et le plus fulgurant dans cet épique arrêt de fumer, c’est de réaliser INTÉRIEUREMENT AVEC CETTE PASTILLE que tu viens de rencontrer QUELQUE CHOSE DE PLUS FORT QUE LA CIGARETTE et ainsi, celle ci perd TOUT LE POUVOIR ET LA MAINMISE que cette damnée cigarette avait sur toi……… Avec plaisir, John Bull.

    • Pas convaincu du tout! Quand ils ont sorti les premières photos “dégueulasses” il y a environ 10 ans, on a pensé que ça pourrait avoir un impact significatif…je pense que la taxe supplémentaire imposée a joué un beaucoup plus grand rôle chez ceux qui ont cessé à cette époque, du moins les fumeurs paient leur soins de santé. Les gens qui veulent jouer à l’autruche n’ont qu’à s’acheter une petite boite pour mettre leurs cigarettes dedans et disposer de ce gênant emballage…

      Une des mesures qui selon moi a été la plus bénéfique, est l’interdiction de fumer dans les lieux publics comme les restos et les bars. Au début, en tant que fumeur occasionnel, je trouvais ça un peu extême…Même plusieurs de mes amis et connaissances non-fumeurs trouvaient que le gouvernement allait trop loin et que plusieurs tavernes feraient faillite. Le contraire c’est produit.

      À vivre dans un pareil nuage de boucane on en a oublié à quel point c’était nuisible et désagréable. Aujoud’hui, on s’en porte beaucoup mieux lorsqu’on sort et on a plus l’impression qu’on a baigné dans un cendrier toute la soirée.

      Pour ce qui est du “repêchage”, la loi visant à cacher dans un armoire les divers produits du tabac sera au long terme très bénéfique. En commercialisant tout ces petits cigares aux fruits vendus à l’unité, les compagnies de tabac ont été chercher plusieurs jeunes. Ayant moi-même acheté souvent ces produits, je peux vous dire que je ne pense plus à les acheter maintenant qu’ils sont cachés, idem pour plusieurs personnes de mon entourage.

      Je crois que si j’ai cessé de fumer aujourd’hui, c’est en partie grâce à ces lois et non pas à cause d’une photo sur laquelle on voit un bol de toilette plein de sang. Il ne faut pas prendre les fumeurs pour des caves non plus, ils sont conscients des risques et en 2012, tout le monde sait ce qu’est un cancer.

      Vous vous demandiez si en 10 ans le gouvernement Charest avait fait une bonne réalisation? En voilà 2.

    • L’obésité ne peut en aucun cas être comparée au tabagisme. Il s’agit d’un état du corps multifactoriel et multidéterminé, fortement influencé par l’hérédité. Par ailleurs, certaines personnes en surpoids sont métaboliquement sains. En ce qui concerne la malbouffe, on en entend assez parler, merci. Est-ce que vous voulez coller des collants d’artères bloquées sur les Big Mac? Il ne faut pas virer fou. Par ailleurs, l’obésité n’a pas d’influence en ligne directe sur les personnes non-obèses comme la fumée secondaire le fait. Les saines habitudes de vie sont beaucoup mieux soutenues par la promotion et la prévention que la répression. Le tabagisme, quant à lui, est une forte dépendance. Je continue de croire moi aussi que les images sont inefficaces; c’est l’opprobre sociale qui s’est abattue sur les fumeurs et le prix prohibitif qui semblent les plus efficients. Personnellement je ne peux plus mettre les pieds chez certaines personnes que j’adore parce que ça sent trop mauvais chez eux et que en cinq minutes j’ai mal à la tête et les yeux qui me brûlent. Par contre, je pense qu’il faudrait lâcher la bride. Que ceux qui sont irréductibles fassent donc ce qu’ils veulent, on pourra utiliser l’argent mis sur les campagnes de peur ailleurs. Et, en ce qui a trait aux propriétaires demandant des non-fumeurs, ils ont le droit. Il s’agit de leur bien, et ils savent que ça risque d’être difficile à louer après : odeurs, famille qui ne veut pas exposer leur enfant, asthmatiques, etc. C’est la même chose pour les animaux, allergies, odeurs, dommages matériels, excréments, etc. Il y a beaucoup d’amalgame, je trouve. En somme, cigarette = dépendance mauvaise pour la santé qui rapporte de l’argent au gouvernement, donc ici on a un double discours, ce qui rendra les tentatives de campagnes de peur vaines, parce qu’on sait qu’ils ont besoin de cet argent, comme ils ont besoin de l’argent des gamblers, et des taxes sur la boisson…

    • Je fume assez peu, 50 cigarettes par semaine (2 paquets semaine). J’ai toujours fumé entre 1 et 2 paquets par semaines. Et pourtant : Ça fait autant de fois que je tente d’arrêter de fumer que d’années que je fume. On parle de tentatives d’arrêt très sérieuses, chaque fois j’ai la conviction d’amorcer une nouvelle vie, et chaque fois une amère et immense déception suit 30 à 60 jours plus tard.

      La dernière fois, c’était en mars 2011. Après des mois de préparration mentale, et avec l’aide d’anti-dépresseurs anti-tabac, une première pour moi, j’ai finalement stoppé la cigarette, pendant 33 jours. Un autre cuisant échec. Je les collectionnent.

      Je crois bien que ce sera ma dernière tentative. J’ai pris la décision d’en mourrir. Au diable.

      Une question toutefois me tarabiscote depuis toujours, depuis que mon papa innondait de sa fumée toute la maison étant petit : POURQUOI DIABLE CE PRODUIT EST-IL LÉGAL ET EN VENTE LIBRE ?

    • Bonjour M Lavoie,

      Je travaille dans le milieu de la santé. Je connais les ravages du tabac. Et pourtant je suis incapable de cesser de fumer. Que ce soit l’augmentations du prix oul ‘ interdictions de fumer dans les lieux publics, rien a faire je continue. Les avertissements sur les paquets? Même s’ils couvrent toute la surface du paquet, cela n’empechera pas un gros fumeur d’allumer sa clope. Le pire dnas tout cela c’est que les gouvernements tentent de se donner bonne conscience et nous disent que les taxes exhorbitantes sur les produits du tabac sont là afin de nous dissuader. Foutaise! Ils font des milliards sur notre dos avec un produit LÉGAL de surcroit. Nous savons tous , incluant les divers apliers de gouvernement que le tabac est nocif. Pourquoi ne pas simplement le rendre illégal? ”Oh non, nous ne pouvons pas faire cela. Le marché noir ne ferait que prendre de l’expansion.” Voilà probablement ce que répondrait un grand penseur et dirigeant politique. Dans les faits il voudrait plutot dire:- Mais ou diable allons-nous trouver tous ces milliards de beau dollars qque nous donnent les fumeurs? Et le fumeur dont je suis de lui répondre:- En économisant ces mêmes milliards en frais de santé monsieur!

      Jean Bottari

      Montréal

    • Je fume 20-30 cigares par année parce que ça goute bon. La cigarette ça goute mauvais en ta… Je ne comprends vraiment pas.
      C’est commme boire du vinaigre plutot que du vin. Incompréhensible.

      @denis1957
      “C’est de la torture.”
      Auto-infligée.

    • Pardon? C’est quoi la différence entre la cigarette et la mal-bouffe, à part que les 2 sont nuisibles pour la santé? La fumée secondaire, vous connaissez? Qu’un adulte mange du MacDo à tous les jours, c’est triste, mais ça le regarde. Mais, s’il fume en ma présence à tous les jours, l’impact est direct sur moi.

      Bien sûr, on peut débattre de l’importance d’être un bon exemple! Mais, le burger qu’il mange, n’entre pas dans mon estomac et ne va pas boucher mes artères. Par contre, la fumée à laquelle des adultes exposent leurs enfants, ÇA, c’est direct dans leurs poumons.

      Elle est là LA grosse différence!

      Et non, les images n’ont pas d’impact sur ma mère qui fume depuis toujours, dans la maison. Elle arrêtera le jour où elle aura un cancer ou que mon mère aura un cancer, grâce à la super fumée secondaire. Triste, mais on vit tous avec nos choix (du moins, pour les adultes).

    • “Un paquet par jour est l’équivalent d’une auto neuve par année et d’une belle maison au bout de dix ans”

      10$ x 365 jours = 3650$

      ok ok au pire un paquet à 20$ (n’existe pas) :

      20$ x 365 jours = 7300$

      Quelqu’un ici a une voiture neuve de 7300$????? Quelqu’un ici a une maison neuve de 73000$?

    • “Un paquet par jour est l’équivalent d’une auto neuve par année et d’une belle maison au bout de dix ans”

      10$ x 365 jours = 3650$

      ok ok au pire un paquet à 20$ (n’existe pas) :

      20$ x 365 jours = 7300$

      Quelqu’un ici a une voiture neuve de 7300$????? Quelqu’un ici a une maison neuve de 73000$?

      Kevin Picard

    • Depuis que mon épouse à arrêté la cigarette…
      elle s’est enfin mise à la pipe…!
      et nous vivons des jours heureux !

    • L’homo sapiens est la seule espèce animale qui peut se vanter d’avoir acquis le contrôle du feu. Il exhibe sa supériorité en le portant à sa bouche. C’est ce qui le différencie sans conteste de toutes les autres espèces.

      Ne serait-ce que pour m’assurer qu’on ne m’inscrive pas dans la masse des Tabaco-fascistes, je fumerai jusqu’à ma mort, comme je le fais avec un plaisir renouvelé à chaque bouffée depuis maintenant 56 ans.

      Que les non-fumeurs continuent à aspirer le CO2 de leur automobile et qu’ils me laissent mourir ma vie en paix.

    • J’aurai du respect pour les fumeurs quand ils cesseront de jeter leurs innombrables mégots dans la rue comme si ça n’étais pas des déchets. Les extérieurs d’édifices publics sont des cendriers à ciel ouvert et c’est dégueulasse. On me dira que c’est la faute des institutions de ne pas fournir de cendriers, mais moi non plus je ne voudrais pas avoir à gérer des cendriers alors que je ne fume pas. Que ceux qui fument assument leurs déchets.

    • @ gillesmenard et les autres du même acabit, vous devez travailler dans l’industrie du tabac pour écrire de telle niaiserie. Franchement….

    • À part l’éducation et la sensibilisation y a pas grand chose à faire.
      Augmenter les taxes? Pensez-y!
      J’habite à côté de Kanawake.
      Leur principale revenu vient de l’industrie florissante de cigarette à plume. On peut même en retrouver en Abitibi.
      Qui sont leurs principals clients?
      Hier à la clinique médicale, j’avais pour voisin de salle d’attente un viel homme ”plogué” à sa bouteille d’oxygène.
      Que faisait-il au 10 minutes?
      You gotcha! Il sortait en fumer une.
      Des images dégeulasses sur les paquets?

    • @JohnBull, je suis assez fossée moi-même sur mes makiato, le choix du café, sa toréfaction, la mouture, la longeur,la pression de la machine pas de l’eau de vaisselle svp. Maisparce que je suis plus résonable qu’il y a 15-20ans, j’arrive la plus part du temps a limité a deux. J’ai donc perdu mon titre de caféine queen mais je ne m’en porte que mieux. Un conseil attention aux ulcères d,estomac. Sur la radiographie c’est le trou moir au mileu du torax qui n’est pas un os. ;-))))

    • @alac
      le jours ou vous ferez en sorte que je n’ai plus a voir ou subir les consequences de l’embonpoint morbide de certains de mes concitoyens je daignerais ne plus vous empester , et si mon odeur de fumeur peut faire en sorte que je vais avoir tout mon siege de cattle class , y’a vraiment des jours ou je voudrais etre un peut plus aveugle, surtout quand je vais aux states

      tom bombal

    • @djodrylapointe
      ” Par ailleurs, l’obésité n’a pas d’influence en ligne directe sur les personnes non-obèses comme la fumée secondaire le fait.”

      tu sais le feeling que tu as quand tu vois une mechante belle fille sur la rue ? be quand je vois une baleine humaine ca me pousse plutot vers la depression , sans parler que ils faut etre ” tolerant” quand ils nous suintent dessus pendant des heures en cattle class , non en fait ce qui me derange le plus c’est les images d’enfants en etat de malnutrition morbide qui me viennent a la tete quand je vois un obese , quand je fume (dehors) je tiend un .38 a MA tempe , , a la 2 ieme portion de trop , un obese tient un .38 a la tempe d’un enfant du tiers monde , pour la simple et bonne raison que NOUS somme pret a payer beacoups plus , donc les producteurs ne sont pas interesees a DONNER DES STOCK a la croix rouge pcq VOUS aller l’acheter.

      tom bombal

    • J’ai remarqué que si vous dites que vous êtes héroïnomane, vous êtes plus considéré, on a pitié de vous….voyons donc !!! Fumer la cigarette est pire que de prendre une ligne de coke ou de se piquer avec une seringue souillée au fond d’une ruelle !!!!!!

    • @gillesmenard

      Comment avez-vous fait pour vous payer le luxe de fumer pendant toute ces années, je vous entend vous plaindre depuis quelques mois que vous etes pauvre comme job???
      Nous avons une vision de la vie a 180 degrés l’un de l’autre, économiquement et socialement.
      Je vous lis depuis quelques mois et j’en viens a vous comparer a la famille Bougon, des tubes digestifs qui profitent des largesses d’un système beaucoup trop permissif.

      Voyez-vous?!?!?! C’est peut-etre un préjugé mais je ne suis pas surpris que vous soyez un fumeur…

    • La peur est un très bon moteur. À l’annonce d’un cancer, j’ai immédiatement arrêté de fumer. Ça fait 5 ans.

    • @re3e
      A part etre une horreur a regarder selon vous, je doute fort que ca nuise a votre sante. Sinon je vois vraiment pas en quoi vous devez subir l’embonpoint (obesite) des autres. Vous ne sentez plus votre odeur de fumeur depuis longtemps et vous (et je dirais tous les fumeurs) sous-estimez la portee que cela peut avoir autour de vous.

    • Une chose me semble sûre, c’est que les interdictions encouragent les jeunes à fumer: on aime beaucoup se démarquer à l’adolescence. Quant aux taxes, les années 90 nous ont appris que lorsqu’elles sont excessives, les fumeurs se débrouillent très bien sur le marché noir. De plus, quand la répression tombe dans l’absurde qui consiste à empêcher les gens de fumer DEHORS (pendant que les autos et les poêles à bois nous polluent à tour de bras!), ça donne une furieuse envie d’allumer une cigarette… même si on est un non-fumeur!!!

    • @Jean_Petitclerc
      Ben oui, on les mettra dans vos poches !!
      Moi aussi je trouve dégueulasse de me promener et de voir tous ces filtres par terre, mais s’il n’y a pas de cendrier, vous voulez quoi ? Que les fumeurs mettent leur mégots dans leur poches ???

    • @ re3e

      Comment tu sais que la “grosse baleine” que tu croises dans la rue n’est pas ainsi à cause de certains traitements médicaux ou d’une maladie (le syndrome de Cushing par exemple, ça vous dit de quoi ?) ?

      Tu compares une atteinte à ton petit confort visuel égoiste à une atteinte à la santé des individus.

      Quant à celui qui chiale parce qu’on lui a demandé s’il fumait dans son auto, quand on ne fume pas, l’odeur du tabac froid est tout simplement insupportable ! Si je devais acheter une maison, l’odeur de cigarettes aurait un effet tout à fait repoussant quand bien même ce serait ma maison de rêve !

      Que les fumeurs fassent le choix de fumer, c’est leur problème, là où ça devient le mien c’est quand on m’impose les nuisances que ça occasionne… mon père est mort du cancer de la gorge (99.9% sur que c’est lié à 48 ans de tabagisme) et c’est mon droit de refuser de suivre le même chemin parce que certains sont trop centrés sur leur petite personne pour se rendre compte de ce qu’ils imposent à leur entourage.

      Ça me met hors de moi lorsque je vois un adulte fumer dans une auto, toutes vitres fermées, avec de jeunes enfants à l’arrière !

    • Mon mari a cessé de fumer en 2008 mais il mange 3X plus depuis. Arrêter de fumer n’est pas si simple.

    • unpirate

      28 février 2012
      13h19

      “des tubes digestifs qui profitent des largesses d’un système beaucoup trop permissif.”

      Vous n’avez sans doute jamais été pauvre pour faire cette déclaration assassine.
      C’est pire qu’un préjugé, c’est de la bêtise.

      Je tiens à vous préciser que je ne suis pas fumeur et je ne suis pas pauvre. Ce que dit mr. Ménard à du sens. Réfléchissez un peu !

    • @unpirate
      À chaque jour je prend ma marche jusqu’au centre d’achat en fin d’après midi et je vide les cendriers extérieurs.
      J’y prends les mégots(très longs) que je coupe les bouts et le tabac ainsi recueilli me permet de rouler assez de cigarettes pour ma journée,en plus j’en fourni gratuitement à mon voisin .
      Quand on est pauvre on deviens débrouillard.Je fait aussi de la bière et du vin maison.
      Gilles Ménard

    • Les arguments et l’attitude des fervents antitabac me rappellent étrangement le ridicule des comportements des membres du mouvement Lacordaire des années 50-60. Il faut croire que l’histoire, faute d’enseigner, se répète inexorablement, avec ses soubresauts les plus incohérents.

    • Les avertissements sur les paquets ont largement contribué avec les taxes et l’information des dangers, pour la santé, auprès des jeunes à convaincre de ne pas fumer.

      Et c’est très bien ainsi, le tabagisme ne cesse de baisser.

      C’est certain que pour certains vétérans de la clope, la dépendance est telle qu’ils vont en demeurer prisonniers à vie.

    • @ omni-tag 28 février 09h46

      Bonjour ! je veux juste vous dire que je vous comprends, car moi aussi j’ai fait au moins trois tentatives sans succès…:( Mais….j’ai finalement réussi . C’est vrai que les timbres m’ont aidée. Le problème est qu’une fois le traitement terminé, l’angoisse m’a pris au coeur, la panique a suivi car la peur d’avoir le goût était suffisante pour retomber. Alors, j’ai solutionné : j’ai accepté de souffrir du manque et j’ai même dit qu’elle pouvait bien venir, que je l’attendais de pied ferme. En acceptant cela, le goût de fumer a tranquillement diminué de façon suffisante pour que je tienne le coup. Bref, il est préférable de ne pas s’opposer à cette envie de fumer, juste l’accepter comme faisant partie de la thérapie. Je vous le dis, accepter cette souffrance a été la clé en ce qui me concerne. Alors, je vous souhaite d’essayer encore avec cette intention.

      M-D Turcotte

    • Imaginer un univers où tout le monde est obligé par décret légal, de fumer un nombre minimum de plugs par jour, même çeux et celles qui ont une maladie pulmonaire grave. Pas de pitié pour personne. L’idéologie dominante, c’est la plug et tous doivent entrer dans le moule.

    • Je suis un fumeur à mon grand regret. Et oui, je déteste l’odeur qui me suit lorsque je rentre à l’intérieur. J’ai aussi tenté d’arrêter à plusieurs reprises mais, sans succès. Et non, les pubs sur les paquets ne m’ont pas incité à arrêter.

      Par contre, je sors de chez moi lorsque j’ai des invités non-fumeurs et je fais de même chez les autres. Je jette mes mégots dans les poubelles et je fais en sorte de ne pas emmerder les gens.

      Ce dont je suis excédé? Les lancinantes plaintes des gens que je ne connais pas comme ici sur ce blogue. Ces êtres parfaits et tout-puissants et tellement supérieurs qui ne se gênent pas, eux, de faire en sorte que nous nous sentions comme les pestiférés de l’espèce humaine.

      Et bien sûr, ces êtres parfaits ne font jamais de tord à leurs prochains…

    • Pour répondre aux questions posées, j,ai cessé de fumer pour plusieurs raisons. Premièrement, je visualisais cette fumée qui pénétrait mon corps en entier, pas juste les poumons ; je me disais que je ne tolérerais sûrement pas mon appartement proportionnellement enfumé comme l’était mon intérieur. Quand j’étais jeune, la cigarette était socialement très acceptée ; j’ai eu le temps de prendre cette fâcheuse habitude avant qu’on en dise toute la vérité sur ses effets. Ensuite, les coûts pour s’empoisonner étaient vraiment exorbitants . Comme la retraite approchait à grands pas avec une diminution des revenus, j’ai passé à l’action en faisant plusieurs tentatives pour enfin mettre fin à cet esclavage au quatrième essai. Que faut-il pour décider de cesser l’usage de la cigarette ? Il faut être prêt à essayer, à échouer et encore essayer jusqu’à ce que nous trouvions notre façon … Il est nécessaire de prendre conscience que la cigarette joue le rôle d’ami qu’il faut accepter d’abandonner, et ce n’est pas facile. Cela exige de se raisonner puisque cet esclavage est une affaire d’émotions. Bonne chance à tous ceux et celles qui fument encore et qui veulent désespérément arrêter.

      M-D Turcotte

    • Bonjour,

      En tout cas, merci à nous fumeurs, d’avoir payé le stade olympique. (Elle est où la logique dans tout cela? Me semble que si j’étais un non-fumeur jamais je n’aurais mis et jamais je ne mettrai les pieds en ce lieu. Comme ils sont bons les non-fumeurs pour nous faire la morale et nous vanter les mérites d’une vie saine dans un corps sain athlétique, pour ne pas dire dans un corps olympique.)

      Perso et dans un tout autre ordre d’idée, je vous dirais qu’auprès des jeunes, ces nouvelles publicités risquent fort de provoquer l’effet contraire à celui supposément désiré. Il n’y a rien de mieux que de dire à un ado de ne pas faire une chose pour l’inciter à justement le faire. Parce que vous pensez que des moins de 18 ans au Québec ne fument pas? Tous les jours, je vois des ados avec la cigarette au bec.

      Mais bon, quand un gouvernement est contre Kyoto, on a alors le droit et le devoir de se demander pourquoi justement on verse dans ce genre de publicités d’un produit dont on devient dépendant, dont on autorise la vente légale, d’un produit semeur de mort. Sauf qu’on est contre la cigarette mais en même temps, contre Kyoto. Elle est où la logique dans tout cela?

      Quand les non-fumeurs, et juste eux, auront accepté de payer le toît du stade et que les conservateurs auront dit « Oui » à Kyoto, j’écraserai pour la dernière fois.

      Question : un non-fumeur est-il un conservateur en puissance?

      Daniel Verret (nadagami)

    • @denis57

      ” que je trouve de pire, sachant ce que c’est comme souffrance d’être privé de cigarette, c’est le gouvernement fédéral qui a coupé le tabac aux prisonniers. Ils n’ont même pas le droit de fumer dehors. Ça dérange qui? C’est de la torture.”

      Merci de le mentionner! Je trouve encourageant de voir que quelqu’un d’autre s’en soucie. Cela me fait vraiment mal pour eux. On leur enlève un des seuls plaisirs qui leur reste. Malheureusement, obnubilés par leur petite bulle, ocuppés à protéger leurs acquis, la majorité s’en fout éperdument.

      Malheureusement, les pertes de libertés qui s’accumulent en occident finiront par toucher tout le monde. Éventuellement il sera trop tard pour réagir, et on blâmera le gouvernement encore une fois.

    • 1980 : La majorité fume, acceptons la fumée partout.

      2010 : La majorité ne fume pas, n’acceptons la fumée nulle part.

      Constatant cette évolution, la population base-t-elle son raisonnement sur des valeurs intemporelles, ou sur la défense des acquis de sa propre personne?

      2e exemple: Le gouvernement banni les cigares arômatisées, tout le monde cautionne, personne ne se lève.

      Imaginez maintenant que le gouvernement bannissait l’alcool forte, sous le même prétexte que les jeunes préfèrent le goût de l’alcool forte (et l’accessibilité des bouteilles de leurs parents). Est-ce que la population réagirait de la même façon?

    • J’ai cessé de fumer il y a onze mois,en aucun moment les vignettes sur les paquets ont influencé mon choix de cesser…je détestait fumer …maintenant je n’y pense plus ,mon medecin m’a prescrit du Champix en deux semaine j’ai tout arrêter la cigarette et le champix,j’avale des kilomètres de jogiing,je suis fier,je vis,je vais en voyage.Des fois je fait de la course a pied je passe devant un hôpital, des gens en pyjama malade courbés,il fument leur clope …c’est triste a mourir….je cour ,je suis libre.

    • L’ajout d’avertissements sur les pompes à essence: ‘brûler du pétrole augmente les risques de cancer’.

    • A quand l’ouverture d’un café fumeur?

    • Non. Je suis déjà bien informé des risques associés à l’usage du tabac. Je suis également assez bien informé des risques associés à la conduite automobile, à une alimentation conforme au guide alimentaire canadien, à la nourriture industrielle, à l’alcool, à la performance, au travail, à la sexualité, à l’oisiveté, à la marche en forêt… et aussi au risque de pas avoir de fun, et même être très malade si je m’en fais trop avec les risques.

      Informer, ok, harceler, non. On fait ben du bruit de temps en temps avec des histoires d’intimidation et d’harcèlement et en même temps on le pratique à grande échelle. Trouvez l’erreur…

    • @bob_le_moche

      “À vivre dans un pareil nuage de boucane on en a oublié à quel point c’était nuisible et désagréable. Aujoud’hui, on s’en porte beaucoup mieux lorsqu’on sort et on a plus l’impression qu’on a baigné dans un cendrier toute la soirée.”

      Mon père est fumeur et lorsque j’étais jeune, je ne me rendais absolument pas comte que l’odeur du tabac imprégnait tout chez moi. Tant que je n’avais pas la fumée directement dans le visage, elle ne m’incommodait pas. Maintenant que mon odorat a retrouvé une sensibilité normale, je peux “sentir” entrer mon père après 20 secondes même s’il se trouve dans une autre pièce et évidemment, je trouve l’odeur très désagréable. La sensibilité olfactive s’émousse de la même façon devant des agressions répétées que la sensibilité gustative s’émousse au contact des mets épicés, ce qui peut fausser les perceptions. Dans un autobus ou un métro, un non-fumeur peut facilement détecter un odeur de tabac ou une haleine de fumeur.

      On dit souvent qu’un enfant dont un parent fume présente plus de risque de fumer lui aussi mais dans mon cas, je crois que l’exemple de mon père m’a au contraire rendu la cigarette encore plus repoussante car dans la réalité, le tabagisme n’est pas aussi “glamour” qu’au cinéma. Les doigts jaunes, les dents brunes, la mauvaise haleine, la séance de “crachage” de mucus chaque matin, les quintes de toux incessantes (maladie pulmonaire obstructive chronique) et les miettes de tabac qui traînent partout (mon père roulait ses cigarettes), ça ne donne pas envie d’essayer!

      Les jeunes fumeurs savent que fumer peut tuer mais fument quand même. Qui sait si on aurait pas plus de succès en mettant en lumière l’effet “anti-glamour” du tabagisme. On peut ajouter le vieillissement prématuré de la peau et le danger de fumer tout en prenant la pilule contraceptive (plus de risque de caillot sanguin à cause de l’effet vasoconstricteur).

    • La cigarette tue une personne sur deux chez les grands fumeurs…Pas croyable. Au lieu de faire des niaiseries sur les paquets de cigarettes (qui n’influencent personne), il faudrait faire des campagnes intensives auprès des jeunes pour les inciter à…Ne pas commencer!

    • Bonjour.

      Quand il n’y aura plus de fumeurs: C’est une utopie.
      On s’occupera du sort des sans abris: C’est une honte de les regarder: Ils ne servent à rien.
      On s’occupera du sort des gens obèses: C’est une honte de les regarder, ils nous coûtent cher.
      On s’occupera des personnes âgés, oui ! Ils ne sont plus utile, ils ne veulent plus mourir: Aucun sens: Ils nous coûtent trop cher
      On s’occupera du sort des handicapés, ils ne servent à rien: Ils nous coûtent trop cher.
      On s’occupera du sort des nains des gens trop grand: Ils ne sont pas conforme.
      On s’occupera du sort de toutes personnes non conforme aux normes établies.
      Nous sommes devenu la race pur.
      Nous voterons pour le parti *National-Socialiste* car il n’y aura que ce parti: Les opposants n’existent plus.
      Le parti néonazisme : Leur idéologie était de bannir le non conforme. La race pur.

    • Bonjour,

      Tout en remerciant l’agente féminine de ses conseils du côté santé. Faut bien croire que les humains en général n’ont pas le même seuil de tolérance face à différents produits de consommation ainsi que la façon de voir la vie, ceux qui ont cette insoutenable légèreté de l’Être. Ayant 65 ans, venant d’arrêter de fumer pour de bon je crois, car je n’avais PAS LE TEMPS auparavant en étant un work alcoolic, la quantité phénoménale de café ingurgité me permit toute ma vie durant de vivre sur du temps emprunté au sommeil, ne dormant que quatre à cinq heures par jour. Et jamais de problèmes avec l’estomac.

      En constatant depuis plus d’un mois que le simple fait d’avoir arrêter de fumer atténue mon besoin de caféine dont je suis esclave depuis l’âge de vingt cinq ans. Ne buvant jamais un verre d’eau, je me permets du Coke en mangeant de plantureux repas car cela aide la digestion. Tout comme au tabagisme, le corps développe une résistance à la caféine, ce que j’ai pu constater depuis longtemps. Ce qui est attristant, le fait d’avoir arrêté de fumer donne l’impression que le café n’est pas aussi bon. Et pourtant ! Ayant acheté un bistrot à la fin des années 1980 que j’ai opéré presque 4 ans, j’ai amené avec moi CHEZ NOUS la BEZZERA semi automatique à deux têtes ou groupes payée $ 7,000.00 plus taxes en 1990 dont le poids est de plus ou moins 350 livres avec ses 18 litres d’eau du réservoir. Ce qui peut en hiver être tolérable dans une cuisine en chauffant la pièce mais insupportable en été sans la climatisation approprié.

      Tout comme avancé sur mon commentaire d’hier, boire autant de café peut tout à fait rendre ASOCIAL car depuis très longtemps, j’étais totalement incapable de TATAOUINER avec quelqu’un en lui disant carrément : Aie ! Ramasse tes idées et shoote ! Sois net, précis et concis ! N’ayant pas une foutue de seconde à perdre avec la confusion et l’incohérence de l’interlocuteur. Un vrai cercle vicieux car pour être avenant et poli afin de supporter une forme de vacuité de l’esprit, je temporisais en m’allumant une cigarette pour calmer l’irritabilité envahissante. N’aimant pas du tout l’alcool qui ralentit les facultés de penser, le simple fait de boire autant d’expresso amène une autre dynamique sans la maudite cigarette. Une maudite chance qu’aimant autant le goût du café et ses effets dynamiques, je bois mes cafés noirs, sans une larme de lait et sans sucre….. Et pour tout dire sans la cigarette : Et maintenant……. Au plaisir, John Bull.

    • @ lagentefeminine
      je confirme. lorsqu’on est fumeur on ne sent pas l’odeur de cigarette qui inonde notre logement ou empeste notre linge. j’en parle en connaissance de cause puisqu’ancienne esclave de la cigarette pendant 19 ans.
      c’est lorsqu’on arrive finalement à s’en débarrasser définitivement qu’on a le bonheur de retrouver son odorat et son goût (et les plaisirs gastronomiques s’en trouvent par extension décuplés), et sa pleine capacité respiratoire ce qui entraîne une intolérance à respirer la fumée puisqu’on a enfin récupéré des poumons nettoyés.
      ma motivation à arrêter : à 33 ans j’étais tannée de me réveiller le matin en toussant et en crachant (je vous épargne les détails), de me retrouver essoufflée en montant l’escalier pour me rendre à mon logement du deuxième, et pire de m’étouffer lorsque pris d’un bon éclat de rire ! et je ne fumais qu’un demi-paquet par jour imaginez !
      et je ne savais même pas que j’avais perdu l’odorat et le goût, ça faisait trop longtemps que j’avais commencé. alors l’abandon de la cigarette, en plus de récupérer ma capacité respiratoire, m’aura offert ce bonus, avec en prime la joie de retrouver 3 semaines après une belle peau sur le visage, débarrassée de ces petits boutons de graisse blanchâtre qui étaient apparus les dernières années à fumer.
      mon seul regret, avoir enfumé les poumons tout neufs de mon fils pendant 6 ans. ça je l’ai vraiment réalisé lorsqu’il revenait de chez son père qui est encore fumeur après que j’ai arrêté, que ses cheveux empestaient le cendrier froid, et même son linge pourtant propre dans son sac, que je devais relaver aussitôt. je sais que d’endurer la fumée a été quelque chose de difficile pour lui.
      cela dit, l’abandon du tabagisme a été et reste encore pour moi une sinon la plus grande victoire personnelle, et probablement un des meilleurs “boosts” à l’estime de soi !

    • @q.terreux

      Désolé de ne pas avoir votre niveau intellectuel et d’avoir un sens critique simpliste mais nous sommes en 2012 et le commentaire de votre ami Gilles Menard n’a rien d’un commentaire qui a du sens.
      45 000 canadiens meurent chaque année du au tabagisme, donc passent par le système de santé et engendre des frais a notre belle collectivité.
      Si vous n’etes ni fumeur ni pauvre, en quoi le cas de notre ami Ménard vous interesse???
      Ca cache quelque chose…

    • unpirate

      29 février 2012
      09h01

      Que savez-vous de la pauvreté ?

      Si je suis votre ligne de pensée, un pauvre ne devrait même pas avoir le droit de faire des enfants. Il n’en a pas les moyens ni l’éducation.
      Faut tout de même pas pousser.
      Les soins de santé sont pour tout le monde. Riches ou pauvres. N’est-ce pas ce que nous appelons une société évoluée.

      Mr. Ménard n’est pas mon ami. Mais je défends toujours les plus faibles.
      En tout cas, il ne semble pas faible d’esprit, lui.

    • Les photos et les messages sur les paquets de cigarettes n’arrêteront pas les fumeurs invétérés de boucaner. Je crois que le but premier de ces avertissements est de prévenir les adolescents qui, dès l’âge de 12 ou 13 ans, se sentent obligés de fumer pour « faire partie de la gang », comme plusieurs ont débuté leur « carrière de fumeur ». Car, soyons honnête, le goût des premières cigarettes n’a rien de savoureux. Mes parents ont toujours fumé. Ma sœur et mon frère fument depuis, respectivement, plus de 40 et 30 ans et n’ont pas décidé de fumer de leur plein gré, mais surtout pour « faire comme les autres ». Moi, j’ai eu la chance de naître asthmatique et allergique à la cigarette ! Je suis donc, pour ainsi dire, le mouton noir, l’anti-fumeur de la famille.

      Mais pour en revenir au sujet premier, à savoir si c’est la meilleure façon de faire passer le message, je pense plutôt qu’il faudrait peut-être changer d’approche. La photo d’un fumeur assis sur sa galerie d’un côté et celle d’un couple étendu sur une plage au soleil, laissant sous-entendre qu’en arrêtant de fumer, vous pourriez vous payer de belles vacances au soleil, serait plus appropriée pour encourager un fumeur de longue date d’arrêter de fumer (merci @stefbrau pour m’avoir inspiré). Un fumeur assis en camisole blanche devant une télé 13 pouces avec une antenne faite avec un support à linge, contre celle d’un cinéaste assis devant un cinéma maison à faire rêver, pourrait être très accrocheur.

      Pour un jeune : montrer un des leurs entrain de fumer seul dans son coin et un autre profitant de son tout nouveau iPad ou de tout autre gadget électronique acheté avec l’argent que lui aurait coûté les cigarettes, pourraie être plus efficace que les messages et photos actuellement imprimées sur les paquets de cigarettes.

      Je termine par une petite mise en garde : à ceux qui disent qu’ils ont toujours fumé et qu’ils n’ont aucun problème de santé. Ce n’est pas parce qu’on fume et qu’on prend quelques bouffées d’air frais que cela compense pour la fumée de cigarette ingurgitée par l’organisme. L’hérédité compte pour une bonne part de votre résistance au cancer ou de toutes autres maladies des poumons. Je n’écris pas cela pour vous discréditer, mais simplement pour les lecteurs qui penseraient que leur addiction à la cigarette pouvait être compensée par une bonne marche de santé hebdomadaire.

    • Personnellement, je suis non-fumeur, mais je suis en couple depuis de nombreuse années avec une fumeuse. Ce que je pense, c’est que ces campagnes anti-tabac ne s’adressent pas vraiment aux fumeurs eux-mêmes, mais plutôt aux… Non-fumeurs. Je crois constater un changement d’attitude chez les non-fumeurs, à l’égard des fumeurs, dpuis le début des années 90. Il y a de moins en moins de tolérance envers les fumeurs. C’était jadis un comportement socialement accpeté, et en peu de temps, l’opinion publique s’est revirée. Donc, ces campagnes fonctionnent, mais pas de la façon classique… Ma copine sort à l’extérieur, pendant les partys, ou des souper au restaurant. Quand elle revient, elle essuie plusieurs boutades (rien de méchant) mais à force de se faire répéter les petites répliques assassines d’usage, le message fait tranquilement son chemin. Elle songe à arrêter prochainement. Il y a fort à parier que ces images ne feront pas arrêter les fumeurs (qui savent parfaitement de quoi peut avoir l’air un cancer) mais les dites images réconforteront les non-fumeurs dans leurs idées, et au-delà… Mission accomplie, par la bande !

    • q.terreux, effectivement, comme dirait Gilles.

    • Bonjour. – Questionnement personnel ? -

      1 – Les taxes recueillies par l’achat de cigarettes = J’espère quelles vont pour payer ces publicités.

      2 – Je ne comprends pas: Les doigts jaunes, le linge qui pue la cigarette, etc, etc. =
      # Les gens ne se lave pas les mains à tout heure du jours (une demande du service de santé)
      = Une douche ou un bain par jour, je croies que c’est la normal. Deux c’est encore mieux.
      ## Le linge: Les gens se changent quand ? – Je ne porte jamais le même linge, changement à chaque jour et lavage.
      ### Le linge travail = Reste au travail – Lavage obligatoire.

      3 – Fumer nous mets dans une situation de respect envers autrui, les mégots doivent être ramasser et jeter endroit prescrit.
      4 – Le respect entre fumeurs et non fumeur est une obligation je croies ?
      ——–Bon j’en fume une à votre santé. Dehors.

    • Lorsque tous les fumeurs auront cessé de fumer ou encore auront été emporté par leur mauvaise habitude sur qui allons-nous frapper … J’ai une idée les personnes qui font de l’embonpoint car également néfaste pour la santé. Entre-temps prenons nos anti-dépresseurs car c’est la nouvelle dépendance de notre société moderne…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2012
    D L Ma Me J V S
    « jan   mar »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    26272829  
  • Archives

  • publicité