Gilbert Lavoie

Gilbert Lavoie - Auteur
  • Gilbert Lavoie

    Chroniqueur au SOLEIL, Gilbert Lavoie est également publié dans les pages du quotidien Le Droit d’Ottawa, dont il a été le rédacteur en chef avant d’occuper la même fonction au SOLEIL de 1994 à 2001.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 30 mai 2011 | Mise en ligne à 9h10 | Commenter Commentaires (58)

    Harper veut des sénateurs élus pour 8 ans.

    Selon le Globe and Mail, le gouvernement Harper se prépare à déposer deux projets de loi pour modifier substantiellement la composition du Sénat.

    L’un de ces projets limitera à 8 ans le mandat de tous les sénateurs, incluant ceux qui sont déjà en poste.

    L’autre permettrait aux provinces de tenir des élections pour choisir les sénateurs, au fur et à mesure que les postes deviendraient vacants.

    Ce n’est pas la première fois que Stephen Harper tente de réformer le Sénat, mais il a toujours échoué à cause de l’opposition des autres partis. Maintenant qu’il est majoritaire, il a le pouvoir de le faire.

    Un Sénat élu? Des mandats de 8 ans?

    Ou pas de Sénat du tout? Je vous rappelle qu’il faudrait amender la constitution pour abolir le Sénat. Et amender la constitution…souvenez-vous de Meech…c’est impossible. Ou presque.

    Tags: , ,


    • qu’il commence par arrêter de nommer des candidats rejetés par la population, après on commencera par croire que l’institution est autre chose qu’un parking pour partisan.

    • Au mieux, abolir le sénat. Au pire, l’élire au proportionnel.

      Bush, pardon Harper, veut un système à l’américaine. Je m’attends donc à un sénat élu dans le même bordel uninominal que le gouvernement actuel.

      Pierre Tremblay

    • Qu’on cesse donc une fois pour toutes de tourner en rond avec ce Canada ingouvernable.

      INDÉPENDANCE !! et ce au PCC !!

    • Excellent!.

      Malgrès la mauvaise presse contre Mr Harper, il faut avouer qu’il garde ses promesses.

    • Abolir le Sénat. Les ti-namis c’est fini. Parce qu’un poste électif il y aura tellement de conditions que ce sera encore pour les ti-namis.
      Pensez-y 8 ans ils auront droits encore à une pension.

    • Abolir le sénat serait une procédure constitutionnelle interminable, alors le projet de M. Harper est tout à fait réalisable : élection et limiter la durée du mandat des sénateurs.

      En autant qu’on interdise l’élection de séparatistes à Ottawa.

    • Si les sénateurs sont élus par la province, et non par compté, on pourrait avoir alors un système proportionnel ce qui serait bien.
      C’est déjà bien mieux qu’un sénat pas élu où on pacte les ti-zamis.

      Je suis d’accord pour une fois avec Harpeur.

    • L’un de ces projets limitera à 8 ans le mandat de tous les sénateurs, incluant ceux qui sont déjà en poste.
      —————————————

      Du moment qu’ils n’ont pas de pension à vie par la suite.

    • Eh bien, il semble qu’il y en ait peu ici qui comprenne pourquoi le senat a ete cree. De l’abolir et de le remplacer par un senat elu enleverait toute utilite.
      Il y a deja une des chambres qui est elu : le Parlement. Le senat a ete cree pour etre une balance au pouvoir de ce Parlement. Mais des cretins comme Harper sont venus le discrediter pour le paqueter des rejets du vote populaire alors c’est toute l’institution democratique qui en prend un coup.

    • @frank36

      Si d’entrée de jeu, tout le monde est d’accord pour l’abolition du Sénat, je ne crois pas que ça trainerait outre-mesure… Et les derniers sondages semble indiquer que la population est prête à rouvrir la constitution pour divers ajustements donc pourquoi pas y insérer l’abolition du Sénat tant qu’à y être?

      Sinon, une élection avec mandats limités pourrait pt-être faire l’affaire… Bien que je préfère de loin son abolition, tout comme les postes de lieutenant-gouverneurs qui sont de pures pertes d’argent…

      Mais en autant qu’on interdise l’élection de végétariens à Ottawa. :P

    • “En autant qu’on interdise l’élection de séparatistes à Ottawa”
      ______________________________

      J’ai bien hâte de voir le moment où le PM refusera de nommer un sénateur élu parce qu’il est souverainiste. Je me régale déjà de voir les réactions qui vont s’en suivre.

      De toutes façons le Sénat est inutile et devrait être aboli.

    • Pourtant la SOLUTION est si limpide qu’on ne veut pas la voir !
      Nous sommes condamnés à chialer éternellement contre un systéme coloniale qui nous a été imposé (le Québec n’a pas signé le rapatriement de la Constitution)
      L’indépendance du Québec est la seule solution possible,puisque nous sommes une Nation et je crois qu’à force d’être des chialeux,de génération en génération,c’est peut-être les provinces anglaises qui nous foutront dehors !
      De plus je me demande tout le temps comment un sénateur peut se définir comme un grand démocrate (je l’ai déja entendu dire) alors qu’il n’a pas été élu par le peuple et a le culot d’aller “sentir” et bloquer les lois votées démocratiquement au Parlement Britannique Canadien.

    • L’abolition serait la meilleure option, mais aussi la plus constitutionnellement difficile…

      Au moins un sénat qui serait élu et pas en même temps que le gouvernement permettrait au citoyen d’envoyer un message aux politiciens au pouvoir.

      Encore une fois par contre, le gouvernement conservateur tient ses promesses. Je trouve toujours ça drôle de voir tout ces commentaires anti-Harper, malgré que depuis qu’il est au pouvoir, aucune promesse n’a pas été tenu…
      Nommez-moi UN SEUL autre gouvernement qui tient ses promesses…

    • Stephen Harper est honni par nos bons médias gauchisant. Mais le Gars a une qualité que nous ne sommes plus habitué à voir…IL TIENT PAROLE! Bravo Mr. Harper!

      Quand je vois de ces séparatistes qui viennent prétendre que le Canada est ingouvernable à cause du sénat!

    • je suis d’accord, ce n’est que le gros bon sens.
      Entre une nomination partisane et une élection, le choix est évident.

    • Avant d’écrire un tel article il faudrait bien lire le projet de loi. Les élus ne seraient pas élus au sénat : leur nom se retrouverait sur une liste de candidats possibles et le premier ministre aurait le choix de nommer soit une personne sur la liste ou n’importe qui d’autre, un candidat défait ou un bailleur de fond soupçonné d’enfreinte à la loi électorale (comme l’a justement fait Harper). Ce projet de loi est comme celui sur les élections à date fixe : il ne change pas les pouvoirs du premier ministre qui continuerait de pouvoir demander la dissolution quand il vaut (Harper l’a fait) ou de nommer qui il veut au Sénat. Pour encadrer les pouvoirs du premier ministre il faudrait un changement constitutionnel. Harper n’en propose pas.

      Ce serait les provinces qui paieraient pour ces élections qui se tiendraient en même temps que les élections provinciales mais pendant lesquelles on discuterait d’enjeux fédéraux. Mais les sénateurs sont des législateurs du gouvernement canadien, pas des législateurs des provinces. Ils votent sur des projets de loi du gouvernement du Canada. Pourquoi les faire participer à des élections provinciales?

      Il faut être prudent et ne pas laisser les mots cacher les véritables enjeux – est-ce que c’est le Sénat qui est un problème ou les pouvoirs du premier ministre de recommander des nominations, sénatoriales et judiciaires, sans encadrement et sans consultation avec les provinces?

    • Modification du Sénat= Amender la constitution;
      Si ça peut nous rammener dans le merdier de Meech pour qu’on aie notre pays au plus vite je vais être bien content. Vas-y fort Stephen, rammene le Canada dans ces débats constitutionnels interminables.

    • Dire que ces senateurs font la belle vie grace a nos
      taxes. Tous ces millions serviraient beaucoup mieux
      en education qui est l’arme fatale a la pauvrete.

    • Et qui parlera dorénavant pour les provinces? Des politiciens fédéraux jouissant de l’appui et des moyens des partis fédéraux et nommés au gré du premier ministre ? Quelle légitimité obtiendront-ils du fait qu’ils ont participé à des élections provinciales ? Lors d’un différend entre Ottawa et une province, le fédéral pourra-t-il dire que la province est d’accord parce que les sénateurs qui ont fait campagne lors d’élections provinciales sont une voie légitime des provinces?

      C’est d’ailleurs un des grands mensonges, parmi plusieurs, qu’entretient Harper sur le Sénat. Celui-ci ne représente pas les provinces mais les régions. Je me répète: la chambre haute existe pour légiférer des lois qui sont du domaine du gouvernement fédéral.

    • Excellent,

      Après on swing la reine et on élit démocratiquement le chef de l’état (le gg)…

      Je n’approuve pas du tout ce gouvernement, mais cette promesse je suis content qu’ils la tiennent…

      Reste des élections à date fixe qui obligeront les gouvernements à gouverner et qui éliminera les joutes partisanes et forcera l’apparition de coalitions dans le cas de gouvernements minoritaire.

      …mais tel que mentionné par notre blogueur, ouvrir la constitution pourra s’avérer fatal pour les conservateurs qui s’en voudront d’avoir ouvert cette boîte de Pandore, surtout en étant minoritairement représentés au Québec.

      à suivre, si cela va de l’avant ça pourrait s’avérer très instructif et interessant pour les amateurs de politique et de constitutionnalité.

    • @bilomi,

      comme vous dites, il n’y a pas grand monde ici qui sait à quoi sert le Sénat. Harper, le premier, ignore la fonction du Sénat et nous propose une réforme qui nous amène vers un système à l’américaine. D’ailleurs, cette habitude qu’il a prise de fonctionner comme la Maison-Blanche en passant par Soudas pour s’adresser aux média en est aussi une bonne indication. Harper n’est que le caniche de Washington et fait tout pour que le système politique canadien se rapproche de plus en plus de l’américain. Il veut probablement un jour que le Canada devienne quelques étoiles de plus sur l’étandard «Stars and stripes». Observez-le de près, tout ce qu’il fait est dans ce sens-là. L’accord étendu du périmètre de sécurité, il va même jusqu’à permettre aux agents Américains d’intervenir au Canada sans mandat, sans accord préalable.

      Je suis contre la réforme proposée par Harper parce qu’elle dénature le rôle du Sénat. Mais, je suis tranquille, parce que même si les Canadiens sont en faveur de l’ouverture de la constitution pour discuter de points précis, c’est simplement qu’ils ont oublié à quoi ressemble l’enfer. Quand viendra le temps de négocier, ils se rappelleront.

    • Si je comprends bien rapport à la constitution le fruit est mûr pour modifier le Sénat.

      Mais le fruit n est pas mûr pour que le Québec intègre la constitution.

      Ah ben!

    • @10barres
      Votre manque de comprehension du systeme Canadien est faramineux. Pour qu’un projet de loi passe, il doit passe AUSSI par le Senat. Et vous croyez vraiment que le club des senateurs paye a vie voudra se faire dissoudre?

      En mettant ses marionnettes au Senat, Harper dillue l’opposition des vieux senteurs et peut permettre a faire passer son projet de loi.

    • @pager: Évidemment, on ne voit que ce qu’on veut bien voir. Ouvrez-vous les yeux: Stephen Harper tient parole quand ça fait son affaire.

      Il tient parole à propos d’un sénat élu… après avoir offert des postes de sénateur comme prix de consolation à deux candidats rejetés par les électeurs.

      C’est comme lorsqu’il a déclenché lui-même des élections, il y a quelques années, en bafouant sa propre loi des élections à date fixe.

      J’entends le discours chez certaines personnes, à l’effet que Stephen Harper est mieux que les autres parce qu’il accomplit ce qu’il promet. Peut-être, mais avec ce que promet Stephen Harper, j’aimerais pour une fois qu’un politicien ne respecte pas ses promesses…

    • En faisant nommer les sénateurs par les provinces pour 8 ans seulement, cela permettrait de dégeler un peu les affaires. Et avec 25 % de sénateurs pour les Maritimes, 25 % pour le Québec, 25 % pour l’Ontario et 25 % pour l’Ouest pour un maximum de 100, cela deviendrait encore plus intéressant.

      Il ne resterait plus alors à Mononcle Harpeur de Malheur qu’à commencer à donner l’exemple pour toute nomination à venir, et le tout pourrait se faire en douceur, au fur et à mesure des disponibilités ultérieures si c’est là son bon plaisir.

      Quant au reste, il faudra toujours élaborer quelque peu bien sûr…

    • Ouf! Je me dois de répondre…Ou vous êtes mal informé ou totalement malhonnête:

      1) Monsieur a parfaitement le droit de nommer qui il veut au Sénat…C’est ce qu’il a fait et c’est parfait ainsi!

      2) Ce n’est Harper qui a déclenché les élections…Je pense que si c’était à refaire “LE BLOC APPUIERAIT LE BUDGET”…Vous pensez pas?

    • 2) Ce n’est pas Harper qui a déclenché…Correction!

    • Pour véritablement équilibrer le pouvoir qu’un gouvernement exerce sur les communes, tant qu’à avoir un Sénat élu, il faudrait qu’il soit élu lors d’élections sénatoriales tenues partout au Canada, sous la directon d’Elections Canada, disons au six ans, et qui traiterait d’enjeux qui sont de la juridiction du parlement canadien. Un peu comme on le fait aux USA. Ce n’est pas du tout la position de Monsieur Harper !

      Un sénat élu sera un sénat qui coutera beaucoup plus cher aux contribuables. Et il sera beaucoup moins efficace qu’un sénat de gens nommés à long-terme. La raison pour laquelle nous avons un sénat c’est pour paufiner les textes de loi, mener plus à fonds certains dossiers, représenter la “minorité”. Je soupçonne que la plupart des détracteurs du Sénat ne se sont jamais donné la peine de regarder leur comité pourtant télévisés ou de lire les rapports émanant du Sénat ou la période de question. En passant, un sénateur peut questionner le gouvernement par écrit et le gouvernement a l’obligation de répondre par écrit. En fait, on devrait adopter aux communes plusieurs bonnes habitudes qui existent au Sénat. On répète toujours les même inepties sur le Sénat qui ne trahissent que l’ignorance des Canadiens envers cette institution.

    • @dcsavard

      Le système américain est nettement mieux que celui utilisé au canada, qui a été rejeté par presque toutes les colonies britanniques. Le gouvernement est élu majoritairement avec moins de 40% des votes et le PM a beaucoup trop de pouvoir. Les sénateurs et leurs adjoints, le GG et son entourage sont tous grassement payés sans avoir de pouvoir réel.

      Aux USA, les pouvoirs sont séparés entre la chambre des représentants, le sénat et le président. Tous doivent être réélus régulièrement. Le principal problème est le blocage qui arrive parfois lorsque les différents partis n’arrivent pas à s’entendre.

    • @wyztix

      en quoi est-ce que vouloir redonner du prestige à cet institution en y plaçant pas des rejets d’élections est un manque de compréhension du système canadien? Je comprend très bien le système, et le pourquoi de ces nominations. Le fait de s’y opposer ne signifie pas une incompréhension. C’est comme dire : “tu ne comprends pas le fonctionnement du financement des partis politiques parce que tu t’opposes au système de prêtes-noms”!!

      Les politiciens ont putassé l’institution à des fins partisanes.

    • Encore un très bon coup de Harper!

      Oui, l’abolition serait plus souhaitable selon moi, mais tant qu’à en avoir, aussi bien en avoir des élus et qui ne sont pas collés là à vie!

      Bravo Harper!

      Certains médias et les artistes sont à la veille d’avoir l’air fou à toujours démonialiser Harper…

      À date, ça va plutôt bien.

    • Premièrement, j’aimerais souligner que la majorité de ceux qui traitent le sénat de club de séniles ou tout simplement d’institution inutile ne comprennent pas à quoi il sert et ne connaissent pas la nature de ses travaux.

      Ceci dit, je suis persuadé que M. Harper fait tout son possible pour nous démontrer la nécéssité d’élir nos sénateurs par les nominations douteuses qu’il fait. Je serais bien ouvert à cette possibilité, mais je maintiendrais la durée du mandat à ce qu’il est pour maintenir l’indépendance du Sénat.

    • Choses à faire.
      1-réouvrir la constitution.
      2-abolir le sénat. (Sauve un temps interminable pour faire approuver des lois qui vont être approuver de toute façon et ont sauve de l’argent en plus)
      3-abolir la position de gouverneur général et ceux de lieutenant en même temps. ( il est temps d’arrêter de gaspiller pour une représentation qui est plus historique que nécessaire.)
      4-ramener la peine de mort pour les criminels endurcies.
      5…toute autre choses qui me passe pas par la tête mais qui feraitsauver de l’argent.
      6-Fermer la constitution avec possibilité de la rouvrir sans problèm.

    • D’abord, je viens de me renseigner sur le sénat: wikipedia.

      J’ignorais que le sénat comptait 24 sièges québécois, 24 sièges pour l’ontario, 24 pour les maritimes et 24 pour tout l’ouest…
      Au états-unis le compromis du connecticut prévois une représentation proportionnelle de la chambre basse et une représentation par état pour la chambre haute. Ce qui permet aux petit états de se faire entendre dans au moins une des chambres.

      Ils sont élu pour six ans et remplacé par un tiers tout les 2 ans. Ça limite les tsunamis électoraux pour permettre stabilité et continuité.

      Au canada si on éli la moitié de la chambre haute aux 4 ans pour 8 ans à date fixe, ça pourrait bien se faire. Je suis d’accord.
      Des sénateurs élu ou choisi par les provinces ça m’irais aussi bien.

      À vrai dire dans le domaine je préfère le système américain plutôt que le britanique actuel. Le premier ministre dispose d’un énorme pouvoir de nomination et je n’aime pas les politiques de Harper. Ce n’est pas rare de voir un premier ministre “pacter la chambre” avant de passer une loi. Ces non-élu ont le pouvoir de faire passer des lois faut-il le rappeler.

      J’apprécie le sénat pour son effet stabilisateur. Si on aime pas le premier ministre on peut le “mettre sous surveillance” en votant de l’autre coté au Sénat. Lorsqu’on a un bon ça va, mais lorsqu’on a un premier ministre dangereux, au canada on a rien pour l’arrêter. Pour rappel, Bush s’est fait “ralentir” par le sénat américain, autrement dit ça aurait pu être pire.

    • La seule chose à faire, c’est d’abolir cette institution vétuste et anti-démocratique. Par contre, ceci demande un amendement constitutionnel et pour ce faire il faut que toutes les provinces soient d’accord, ce qui est impossible, n’est-ce-pas?

      Eh bien, peut-être pas. Voici une option qui pourrait obtenir l’accord des provinces: donnons leur un pouvoir d’approbation “finale” sur les projets de loi. Avant l’adoption de chaque projet de loi, chaque province vote, et un vote des 2/3 bloque le projet et le retourne au gouvernement. Le Sénat n’est à peu près juste bon à ça de toutes façons, oublions les comités où 5% des sénateurs se reposent pendant que le reste se promène de part le monde. Alors, hop, congédions tous ces parasites et épargnons des centaines de millions de dollars par année.

    • Bon enfin une bonne nouvelle….je commense a regretter de ne pas avoir voter pour Harper au lieu d’un inconnu NDP. Bon ce sera pour la prochaine fois.
      Chow

    • @rigobertoperez

      10 Lignes de textes, et incapable de dire une promesse que Harper a renié…Bravo!

    • @Pager – qui écrit que “1) Monsieur a parfaitement le droit de nommer qui il veut au Sénat…C ”

      Vrai – mais non seulement a-t-il le droit de nommer qui il veut, avec son projet de loi d’élections de sénateurs, il aura toujours en encore le droit de nommer qui il veut. Une loi n’abroge pas les pouvoirs constitutionels. Cette loi sur le Sénat c’est pareil comme la loi sur les élections à date fixe : une loi ne change pas la Constitution. Malgré la loi sur les élections à date fixe, Harper a demandé la dissolution en 2008 parce qu’il le voulait; malgré la loi sur l’élection des sénateurs, le premier ministre pourra continuer de nommer qui il veut.

      Il faut rouvrir la Constitution pour encadrer les pouvoirs de nomination du premier ministre.

    • On ne pourra pas dire qu’Harper n’est pas conséquent avec lui-même. Oui pour une Chambre Haute élue (pas d’abolition puisque le contrepouvoir est essentiel, on en peut tout laisser au judiciaire), mais sur la base d’un système électif proportionnel.

      APratte
      Sherbrooke

    • @seb.b,

      faut croire que les Américains pensent autrement s’il faut se fier au taux de participation aux élections. Et pour les sénateurs Américains, l’Américain moyen il pense quoi des sénateurs?

    • Qu’il fasse n’importe quoi, les Québécois vont se plaindre alors qu’il fasse ce qu’il a à faire sans s’en occuper (du Québec).

    • Dites vous bien une chose…Harper va changer le Canada de fond en comble. Et s’il en a le temps, cela ne me surprendrait pas qu’il règle le perpétuel problème du Québec car ce problème commence à peser sur le Canada!

    • @patafouin
      J’ai écrit “En autant qu’on interdise l’élection de séparatistes à Ottawa.” Évidemment, c’était une boutade … surtout si ce sont des séparatistes végétariens !

      @legrandflancmou
      Vos commentaires sont pertinents “Certains médias et les artistes sont à la veille d’avoir l’air fou à toujours démonialiser Harper…”

      J’ai toujours eu une admiration pour M. Harper et il sera probablement un des meilleurs premiers ministres que le Canada aura connu.

    • Je pense qu’il y a plusieurs ti-jo-connaît-rien-à grande-gueule qui veulent se donner des air de ti-jo-connaissant sur ce blog . La malhonnêteté intellectuelle ça réussit encore à mêler les cartes, à endiguer la discussion et de la rendre complètement caduque. J’ai quelques beau-frères et amis québécois spécialisés dans ce genre d’arnaque à grand déploiement. Le buck à gros panache a toujours raison en autant qu’il est entouré de gens naïf et influençables.

    • @dcsavard

      Les taux de participation aux élections présidentielles sont assez semblables aux taux canadiens. Les élections de mi-mandat ressemblent plutôt à des élections partielles, les taux étant tout de même supérieurs.

      Je crois que l’américain moyen habitant un petit État est satisfait du sénat, qui lui donne une voix importante. De toute façon, tant que nous serons pris dans le canada, toute cette discussion est théorique car le pays est trop sclérosé pour faire quoi que ce soit.

    • frank36

      30 mai 2011
      09h53

      “En autant qu’on interdise l’élection de séparatistes à Ottawa.”
      ——————————————

      Et par la même occasion couper les mains et la langue de tous les souverainistes pour les empêcher de s’exprimer. Pitoyable minus.

    • J’aime l’idée d’un groupe de sages qui a pour mandat de veiller à ce que le gouvernement s’occupe vraiment du bien commun dans les législations qu’il propose. Avec évidemment le droit de renvoyer les projets déviants ou incomplets à la Chambre des communes pour que les élus améliorent leurs projets de loi. Je crois cependant qu’on devrait miser sur la générosité des futurs sages en leur demandant de mettre leur sagesse au service de leurs concitoyens en tant que bénévoles, à l’instar de tant de canadiens engagés généreusement dans des milliers de causes humanitaires ou à caractère social. Il ne serait plus question ici de retraite dorée, mais de service à la communauté. Faudrait maintenant réfléchir au comment on les nomme ou on les élit. J’ai la conviction que les bénévoles seraient au rendez-vous. J’ai malheureusement aussi la conviction que nous n’avons pas les politiciens prêts à se départir du pouvoir que le système actuel leur donne. Je vais donc continuer à chérir secrètement mon idée de sages de la nation.

    • Alors Messire Blogueur, un petit billet sur la décision très anti-démocratique du gouvernement Charest :
      http://www.ruefrontenac.com/nouvelles-generales/55-enjeux/37943-autoroute-73-beauce

      Je sais, je suis hors-sujet, mais comme vous semblez très préoccupé par la démocratie dans le cadre de l’étude forcée du projet de loi du Colisée de quéteux grâce au PQ, je me dis que ce sujet vous intéresserait….

      N’ayez pas peur de la meute…

    • Y a pas beaucoup de gens qui ont voté conservateur au Québec mais on dirait qu ils écrivent tous dans les blogues.

      Curieux!

    • à part la gang de cave de séparatiste qui vont chialer à qui veut entendre, monsieur Harper fera ce qu’il a dit qu’il ferait. Le bloc avait juste à ne pas défier le gouvernement. maintenant, fermer là et prenez votre pilule les caves. De toutes façon, votre PQ sait comment fermer la gueule des contestataires, une loi et voilà.

    • Les Québécois sont tannés que le premier ministre nomme des amis au Sénat alors ils veulent des sénateurs qui ont l’appui de la population. Sephen Harper promet de déposer un projet de loi visant à démocratiser le Sénat, on l’accuse de vouloir américaniser le Canada. Les Québécois ne veulent pas que l’État dépense des sommes astronomiques pour des réformes constitutionnelles interminables ayant pour but l’abolition du Sénat alors on garde cette institution.

      J’espère bien que le Québec ne deviendra jamais un État souverain parce que nos dirigeants auront un véritable casse-tête à gérer la nation la plus chialeuse, la plus capricieuse et la moins politisée du monde…

    • Comme tous les nouveaux fascistes la démocratie l’énerve au plus haut point.

    • Un petit 8 ans pour une belle grosse pension pour les petits amis ! ON apelle ca du progrès ….

    • @brassard25

      Les québécois sont beaucoup plus sympathiques envers les américains que le ROC.

      http://www.boussoleelectorale.ca/2011/05/05/le-canada-devrait-renforcer-ses-relations-economiques-avec-les-etats-unis/

    • On pourrait les élire en même temps que les commissaires d’école. Est-ce que les candidats feraient campagne comme de vrais politiciens qui doivent bien des retours d’ascenseurs une fois élus? Seront-ils des bibites provinciales pour équilibrer les rapports de force des différentes régions du Canada ou, comme maintenant, d’obséquieux personnages à la Jacques Demers? En profitera-t-on pour imposer une répartition équitable homme/femme? Est-ce que… Est-ce que… Ah! dans le fond, autant ouvrir la constitution.

    • .

      C’est quand même drole… quand le partie Libéral appointait des gens au Sénat, c’était OK… mais quand les Conservateur le font… c’est l’outrage!

      Si les parties d’oposition ne voulait pas que Harper remplisse les sièges vacant du Sénat… ils auraient peut-être du accepter la réforme quand ils en avaient la chance…

      Mais ils ne l’ont pas fait, car ils croyaient pouvoir revenir au pouvoir, et décider qui ‘ils’ voulaient avoir…

    • Avec des élections à date fixe et un sénat élu, on augmente les chances d’avoir des coalitions.

      Je suis favorable au sénat dans le sens qu’il permet une balance du pouvoir. Pour le moment pour tester un parti qu’on aime pas trop on vote pour un gouvernement minoritaire alors que ça devrait être le rôle du sénat.

      Il ne manque que des élections réellement représentative à la chambre basse pour avoir une vraie démocratie.
      Les média et les enjeux étant de plus en plus nationaux, la représentation régionale est de moins en moins pertinente. Pour voter NPD les gens ont du voter pour des poteaux…

      Certains mouvement propose d’élire 2/3 de la chambre basse de façon régionale et 1/3 de façon proportionnelle pour arriver au meilleur des 2 solutions. Ce 1/3 de député serait choisi pour combler l’écart démocratique. Ça diminuerait la pression pour modifier les cartes électorales avant chaque élection. Ça serait aussi bien au canada qu’au québec.

    • Je suis pour un Sénat élu mais mais le mandat d´un Sénateur ne devrait pas dépassé 4 ou 5 ans.

      Je veux des élections à date fixe et que le PM n´est pas le droit de faire plus que 2 mandats!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2011
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité