Gilbert Lavoie

Gilbert Lavoie - Auteur
  • Gilbert Lavoie

    Chroniqueur au SOLEIL, Gilbert Lavoie est également publié dans les pages du quotidien Le Droit d’Ottawa, dont il a été le rédacteur en chef avant d’occuper la même fonction au SOLEIL de 1994 à 2001.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 29 janvier 2011 | Mise en ligne à 22h01 | Commenter Commentaires (22)

    Le chateau de cartes

    Déconfiture avec Clotaire Rapaille, abandon du Forum de la culture, rejet du mont à Liguori pour les olympiques, recul de Bettman sur le retour des Nordiques…les tuiles continuent de s’abattre sur les projets du maire Labeaume.

    Heureusement qu’on a encore Bonhomme!

    Bienvenue à Québec pour le Carnaval.

    Tags: , , , ,


    • M. Lavoie,bon résumé du parcours du maire à date, mais soyez assuré que d’autres tuiles s’ajouterons. Vous savez tous, que c’est le propre de la classe politique que de ne jamais accepter une réponse lorsqu’elle est négative. Triste attitude, car en effet ça équivaut à un gaspille de l’argent des contribuables.

      Mais voyons, nous allons être taxés de¨n’avoir rien compris¨.

      Bref Bon Carnaval à tous !

    • LE BONHOMME CARNAVAL DANSE MIEUX QUE LE BONHOMME LABEAUME

      C’est par cela que HAEPER est impressionné. Blague à part, il fait accroire à la population de Québec qu’il a donné toutes les informations nécessaires. Un beau discours pour ceux qui sont vendus d’avance

      1- S’il y a confidentialité sur le nom des investisseurs, il n’y en a sûrement pas sur les montants. Donc, il pourrait donner ces chiffres au fédéral.

      2- Là, les investisseurs vont être au courant de tout en investissant le moins et les gouvernements ne peuvent savoir COMBIEN les investisseurs mettent dans le projet.

      Si j’ai bien compris, il demande au fédéral un chèque en blanc et après, lui décidera ce qu’il va construire. J’aime bien la ville de Québec mais quel fou oserait se mouiller dans un tel projet?

    • Depuis qu’il est maire il n’a fait que des promesses qui tombent une après l’autre…mais le monde de Québec l’aime quand même , $100,000.00 par si..$75,000.00 par là…enfin un maire qui n’a pas la langue de bois comme il dise …mais pas grande réalisation à son actif.

    • Je crois qu’on est un peu sévères avec le Maire Labeaume

      Pour une fois qu’on a quelqu’un qui a des idées et du “guts”, quitte à être rêveur, ça change de l’ordinaire.

      Une ville comme Québec a dans son personnel une foule d’experts dans tous les domaines de l’activité municipale et un maire n’a pas à être un expert dans quoi que ce soit.

      Il est là pour donner une orientation et avoir des idées et des projets, quitte à ce qu’il se plante à l’occasion .
      Il aura au moins essayé au lieu de japper en regardant le train passer .

      Ce que j’apprécie du maire Labeaume, c’est qu’il reconnait qu’il s’est planté lorsque c’est le cas .
      Ça prend un peu de temps des fois, mais il le fait .

      Je ne l’aimais pas tellement au début mais à le voir aller, il m’impressionne de plus en plus.

      Il est le seul à ne pas s’écraser devant le syndicat des policiers, entre autre, et ça fait changement des autres administrations.

      J’ai aussi l’impression qu’il est fondamentalement une personne honnête .
      En résumé, “What you see is what you get” et j’aime bien ça.

      Je changerais bien Jean Charest pour lui, n’importe quand et je suis sûr qu’on se porterait beaucoup mieux.

    • Il a fallu 15 années de patient labeur à Jean-Paul Lallier pour redynamiser la ville de Québec et en faire le joyau que tous peuvent admirer aujourd’hui.

      Pour Labeaume, nous pouvons mettre à son actif qu’il a su nommer Daniel Gélinas à temps pour sauver les fêtes du 400e et en faire un très grand succès. Pour le reste, ses projets sont jusqu’à maintenant plutôt mal partis. Harper l’a habilement remis à sa place, ce petit coq mal dégrossi. Je trouve qu’il manque de classe pour être maire de Québec.

      Dans la vie, il y a ceux qui bâtissent et il y a ceux qui s’approprient le travail des autres. Que Labeaume arrête de s’approprier le travail de ceux qui l’ont précédé, il n’a jusqu’à maintenant rien produit pour Québec, malgré son enflure personnel!

    • Napoléon II de Québec veut un amphithéâtre et une somme assez subtentielle d`environ 175 millions de dollars du gouvernement fédéral, jusqu`à là c`est de bonne guerre.
      Donc, le fédéral serait un partenaire très important quand on regarde la somme qu`il pourrait investir, mais NapoléonII ne veut pas remettre le dossier COMPLET au plus gros actionnaire.

      Que devons-nous penser? Est-ce qu`il y aurait anguille sous roche?

      Il va falloir que le petit maire de Québec se défasse de cette mauvaise habitude de tout vouloir controler, dans ce dossier il est le demandeur et il en demande beaucoup.

      Il est de normalité administrative dans tout ces dossiers économiques que les partenaires soient au courant et aient les dossiers en main, je dis bien le dossier complet.

      Alors monsieur Lebaume, il est temps pour vous de faire preuvce d`un peu plus d`humilité et de coopérer avec tous les intervenants de manières égales.

    • Il y a tellement de projets qui peuvent être mis de l’avant. Tiens un métro, les jeux olympiques, un club de baseball dans les lignes majeures, évidemment le projet d’une patinoire (cela doit être une patinoire de dimension olympique puisque que réclames les jeux olympiques) et pourquoi pas un Vaisseau d’Or.

      Seulement il faut aussi garder la tête froide sans quoi les anti-dépresseurs nous guettent. Et aux citoyens qui n’auraient pas eu vent d’une époque révolue, celle du maire Drapeau et les dépassements de coûts. Enfin les citoyens s’emballent pour des projets qu’il vont payer pendant des années pour 20,000 privilégiés qui pourront se permettre d’assister aux matchs et toute la tribu de journalistes sportifs qui pourront texter les bobos des joueurs et des transactions comme si ce serait une question de vie ou de mort. Surtout lorsque l’on est de type mégalo et pourquoi pas mytho. La leçon que nous a légué Drapeau et ses oeuvres inachevées ne devraient-elles pas nous inspirer?.

    • oui le “chateau de cartes” est tout a fait a propos pour decrire l administration du CIRQUE Labeaume,,,,,il faudra rajouter aux fondations de ce chateau; policiers sans contract de travail depuis 5 ans,,,,,pompiers ,pas beaucoup mieux,,,,
      maneige militaire encore en ruines.
      Mais la chambre mysterieuse du chateau demeure;QUI est l equipelabeaume??????? le bras droit du maire a sa premiere sortie RADIO a fait un FOU de lui,,,et a du se retracter par ecrit quelques heures plus tard,,,,,que d amateurisme,d improvisation,de “gambling” et surtout de Labeaume; cest toujours l autre qui est dans l erreur,????? pas assez brillant pour profiter des elections comme Winipeg,,,,il leur ferme la porte au nez,,,,,lui qui est desespere de trouver les fonds necesaires pour s offrir le “chateau de cartes” et oui on revient a la case depart,,,,,,,,,a QUAND les elections?????municipales !!!

    • Régis Labeaume: Grand parleur, petit faiseur

    • Comment peut-on avoir confiance à un gars qui change d’idée continuellement, qui ne réfléchit pas avant de parler, qui fait passé les gens de Québec pour des imbéciles,qui s’approprit des projets qui ne sont pas les siens (québec 2008) qui dépense l’argent des contribuables dans des projets au bénifice des mêmes gens (hotels et restaurants), qu’il commence donc par gérer les affaires interne à la ville(je doute de ces capacité…)ou il a mis le bordel!!

      Il faut vraiment avoir du culot ou tout simplement naif pour annoncer en grande pompe en direct à la télé le projet du nouveau Colisée avec à ses côté le responsable de la vente des Nordiques j’ai nommé Mononcle Marcel, tout un visionnaire… Et Charest qui lui, avec son chèquier avait l’air du gars qui avait des choses à ce faire pardonné. Mais pourquoi ces gens là n’investissent pas leur millions si ils y croit fermement, en plus de leur entourage du mondes des affaires me semble qu’il y aurait là un terrain à explorer.

      Je suis en faveur d’un Colisée et du retour des Nordiques mais pas à n’importe quel prix, il faut que le privé soit le moteur du projet ainsi que l’utilisateur payeur ce qui n’est pas assez répandu dans notre société. Que le projet soit piloté d’une manière responsable et qu’on arrête ce téléroman. Pendant ce temps moi j’encourage nos Rempart et leur Roy Patrick où j’assiste à un très bon spectacle et ça ne me coûte pas une “beurré” et je peut par la suite écoulé mon budget de sortie récréatif ailleur pour encouragé des honnête gens qui ne sont pas des millionnaire du hockey!!

    • Bonjour antibleuet. Comme vous le constatez, j’ai modifié légèrement votre commentaire. Accuser quelqu’un de délit d’initié, ça ressemble à de la libelle diffamatoire. Or j’ai la responsabilité légale de mon blogue. Et puis j’essaie d’éviter les insultes. Je veux des commentaires de fond. J’espère que vous comprendrez.
      GL

    • Simplement pour remettre en contexte, il est vrai de dire que la Ville a dans son personnel des experts pour différent aspect dans différent dossiers, le seul problème est que le maire Labeaume a désavoué sur la place publique certains de ces experts voici quelque mois faut-il se souvenir. À ce propos, il s’agissait encore d’une conséquence de l’un des nombreux débordements de son petit égo.
      L’affrontement entre la Ville et les syndicats va coûté terriblement chère aux contribuables, sauf qu’actuellement on ne peut chiffrer les coûts monétaire. Mais ce qui est plus important de ce dossier c’est l’aspect respect que l’on doit à nos employés municipaux.

      Je crois que l’attitude du maire cause problème à plusieurs niveaux et à des niveaux insoupçonnés de nous tous.

    • Simplement une phrase : «L’action naît de la réflexion» Une donnée manquante qui réunie tous ces projets.

    • Pisse-vinaigre. Voilà l’attribut qui qualifie le mieux les trois quarts de commentaires de ce blogue. Quand un homme politique a des idées, du leadership et de la passion au Québec, on cherche encore à la rebaisser. Je pensais que cette époque était dépassée. En plus, il y a même quelqu’un ici pour dire que Harper a mis Labeaume a sa place. Wow, quelle analyse ! Qu’est-ce que ce comportement de minoritaire ? Si vous voulez mon avis, ce sont les députés et ministres conservateurs du Québec (presque tous de la région de la capitale) qui commencent à avoir l’air fou dans ce dossier. Bientôt, ils vont courir après le maire pour investir quelques millions du fédéral dans le nouvel amphithéâtre (ce sont les seuls, faut-il le rappeler, qui ne se sont pas commis à ce jour). Sinon, on ne les verra plus, parce qu’ils seront tous défaits aux prochaines élections.

    • Les membres de la Nordique Nation n’ont pas les revenus requis pour remplir l’amphithéâtre 40 fois par année. Labeaume et Péladeau, en mauvais hommes d’affaires qu’ils sont, l’ignorent. Les citoyens finiront par subventionner indirectement des joueurs trop payés pour un spectacle comparable aux Remparts à 13$ le billet.
      L’emplacement choisi (Expo-Cité) est une erreur. Exproprier la verrue urbaine qu’est Papiers Stadacona n’est venu à l’esprit de personne, inimaginable. L’éléphant blanc du petit maire améliorerait au moins le paysage, l’air et les odeurs infectes qu’on respire au coeur même de la charmante Vieille Capitale.

    • Il est temps qu’on le remette à sa place cet imbu de lui-même qui se comporte comme si la ville, que dis-je, le monde lui appartenait. Il a cru, à tort heureusement, que le fédéral embarquerait dans ses manigances et qu’il lui ferait un chèque en blanc comme Charest s’est empressé de le faire. Comme le dit une chanson de Ariane Moffat «Je veux tout, tout de suite et ici. » Un enfant-roi dans un magasin de jouets. Rien de plus détestable.

    • @alleluia

      Pour votre compréhension, donner un ultimatium au premier ministre du Canada pour lui quêter 175 millions, c’est un comportement de rançonneur, ou de petit bully si vous aimez mieux.

      C’est un manque de respect pour la fonction de premier ministre du Canada, une vision erronnée du juste rapport de force entre les deux. Harper a mis ce malappris à sa place et j’en suis bien content.

      Je sais faire la différence entre la ville de Québec, que j’adore, le besoin de cette ville pour un amphithéâtre, et le comportement grossier et irrespectueux de Régis Labeaume. Qu’il apprenne donc à réfléchir avant d’agir, à travailler avec d’autres, et à respecter ses interlocuteurs.

      Je souhaite à la ville de Québec d’avoir un maire à son image, qui a de la classe. Pas ce grand parleur, petit faiseur.

    • alleluia

      Tout à fait d’accord avec votre commentaire.

      On peut constater que le Maire Labeaume dérange beaucoup de monde et c’est peut être ceux qui méritent le plus d’être dérangés, pour notre plus grand bien.

      Le petit problème pour ceux que vous qualifiez de “pisse vinaigre” c’est que la population l’appuie en grande majorité .

    • On était teeeeeeeeellement bien avec les maires Boucher et l’Allier n’est-ce pas? monsieur Labeaume est tellement COMMUN OUACH. Quand il parle, il devrait se taire, il ne parle plus, il devrait nous dire tout ce qu’il fait!! Branchez-vous, comme on dit.

      Pensiez-vous vraiment que Gary Bettman allait dire, effectivement nous pensons déménager Atlanta dans les deux prochaines années???? Les anti-touttttttttes de Québec refont surface et c’est dommage pour ma ville.

    • Je crois que nous nous éloignons des faits du départ ¨Château des cartes¨. Les faits décrits en début découlent des actions, gestes et de l’ attitude du maire actuel de Québec. Le maire L’Aillier ainsi que la Mairesse Boucher travaillaient avec la noblesse du poste de Maire. Les résultats arrivaient mais personne n’était écorché au passage, alors là réside toute la différence au monde.

      Simplement, dans les deux aspects de l’énoncé soit l’affaire Rapaille ainsi que notre retrait du Forum de la culture, la réputation que tant de Maires se sont fait un honneur de bâtir, l’actuel maire de par ça façon de faire, a ou aura causé disons à tout le moins, laissé un goût amer aux intervenants de la scène mondial. Ce n’est pas rien lorsque nous sommes une Ville du Patrimoine Mondial et non simplement une succursale francisée d’un sport professionnel. Cette attitude du maire refait surface dans le dossier de l’amphithéâtre. Bref si le passé est garant de l’avenir !

      La fonction de Maire demande beaucoup plus que ce que nous voyons actuellement. Si le maire veut travailler comme un homme d’affaire grand bien lui fasse, mais de grâce qu’il laisse la fonction de maire, car la Ville ne être gérée de cette manière car c’est un organisme publique qui a des comptes à rendre de par la loi des Cités et Villes. Québec possède une belle notoriété mondiale acquise par ses prédécesseurs et qui je le crains commence à être miner. C’est à ce niveau que ce situe le problème et non pas dans le projet de l’amphithéâtre , l’éthique de travail pour y parvenir n’y est tout simplement pas.

      Les gens sont tout simplement plus critiques, plus au fait de l’attitude et plus informés de ce qui va et qui ne va plus à Québec. La Ville de Québec ne doit plus travailler de cette façon, point à la ligne.

    • à Snorker

      Vous parlez de résultats pour les maires L’Allier et Boucher. Quels résultats??

    • Chateau de cartes finance par le pays en entier

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    août 2014
    D L Ma Me J V S
    « juil    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité