Le blogue de Joel Martel

Le blogue de Joel Martel - Auteur
  • Joël Martel

    Joël Martel est journaliste au Quotidien/Progrès-Dimanche depuis septembre 2012
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 16 octobre 2013 | Mise en ligne à 17h42 | Commenter Commentaires (4)

    Le Cimetière du web

    Vous êtes en train d’écrire un billet en lequel vous croyez énormément. Au moment de le relire une dernière fois, il n’y a aucun doute : ce billet se propagera à une vitesse folle. Vous prenez alors une grande respiration et alors que vous en êtes au clic C (le pendant web du jour J), vous imaginez toute la gloire qui vous attend. Et puis hop. Silence radio sur votre fil Facebook. Vous allez donc voir si vous n’auriez pas publié votre billet en mode confidentiel sur Facebook mais non.

    Voilà un autre billet qui s’en ira rejoindre bien d’autres billets au Cimetière du web.

    Toutefois, le déni vous habitera pendant quelques heures. Probablement que le soir ou le lendemain matin de son premier partage sur les réseaux sociaux, vous tenterez de lui donner une seconde vie en l’accompagnant d’un commentaire du genre : « Au cas où vous l’auriez manqué ». Mais une fois encore, rien.

    Mais qu’est-ce qui peut bien faire en sorte que certains contenus soient maudits et que leur destin puisse ne se résumer qu’à l’indifférence générale et à l’oubli?

    Voici donc ce que je vous propose. J’ai créé une page Facebook intitulée le Cimetière du web afin que tous les créateurs de contenu web puissent y partager une dernière fois du contenu qu’ils jugeaient intéressants mais qui n’ont pas suscité de réactions. Une espèce de page de la dernière chance.

    Or, cette page nécessitera une certaine humilité. Il faudra tout d’abord accepter le fait que son billet ou sa vidéo n’ait pas eu l’effet escompté. De plus, afin que l’exercice soit productif, les gens seront invités à commenter ces contenus afin de mettre en lumière ce qui a joué en défaveur du contenu en question. Et enfin, qui sait, peut-être que des trésors ressortiront du Cimetière et reviendront à la vie, plus forts que jamais.

    Peut-être aussi que c’est une très mauvaise idée. On verra bien.

    Le Cimetière du web: https://www.facebook.com/cimetiereduweb


    • ..@JM: «Mais qu’est-ce qui peut bien faire en sorte que certains contenus soient maudits et que leur destin puisse ne se résumer qu’à l’indifférence générale et à l’oubli?»

      J’ai résumé et ma réponse tient en un mot: «Trop». Trop de monde qui se pense indispensable. Trop de commentaires. Trop de causes à défendre. Trop de «would be» quelque chose. Trop d’aspirants à la gloire et à ce qui l’accompagne, généralement les $$$. (Voyez Justin Bieber) Bref, trop, trop, trop de tout et son contraire.

    • Ha ha bonne idée. Orginale en tout cas, bravo. Mais, comme tu le dis, ça aurait dû s’appeler «Le web de la dernière chance». Bah, c’est un détail.

    • Quand les trolls ont plus de choses à dire que les gens dits sérieux comme les 2 ci-haut c’est ce qui arrive.

    • @S.P.Q.R.

      Dixit le troll le plus connu de Cyberpresse.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2013
    D L Ma Me J V S
    « sept   nov »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives