Le blogue de Joel Martel

Le blogue de Joel Martel - Auteur
  • Joël Martel

    Joël Martel est journaliste au Quotidien/Progrès-Dimanche depuis septembre 2012
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 12 avril 2013 | Mise en ligne à 15h52 | Commenter Commentaires (5)

    L’explosion de popularité de Sphère Musique

    Dans la semaine du 31 mars 2013, j’imagine que des gens chez Sphère Musique on sursauté de bonheur.

    En effet, en quelques heures seulement, la compagnie de disques et les artistes qu’elle représente ont vu leur popularité bondir de façon phénoménale sur les réseaux sociaux.

    À titre d’exemple, le chanteur Clément Jacques a vu son nombre d’abonnés sur sa page Facebook grimper de près de 30 000 abonnés dans cette semaine. On parle de près de plus de 12 000 abonnés pour TREMBLAY et en ce qui a trait à la page de Sphère Musique, c’est à rien de moins qu’une hausse de près de 60 000 abonnés que nous avons eu droit ici. Tsé, quand ça va bien.

    Outre TREMBLAY, dont la ville d’origine de ses abonnés la plus populaire est Montréal, on dénote donc que Sphère Musique serait très aimé à Istanbul et que Clément Jacques aurait réussi une sacrée percée à Paris.

    Ce n’est pas la première fois qu’un tel phénomène est remarqué. On se rappellera qu’il y a quelques mois, c’est le Parti québécois qui jouissait alors d’une soudaine vague de popularité sur Facebook.

    Aux dires d’un expert en web et en médias sociaux qui a préféré demeurer anonyme afin de respecter la confidentialité de certains clients, celui-ci m’a indiqué que ce succès instantané pouvait être attribuable au programme publicitaire de Facebook. Selon une expérience précédente, l’expert avait acheté pour une somme de 1000 dollars de publicités Facebook en ciblant très bien le public de son client. Au cours des derniers jours de la campagne, il a constaté une hausse subite d’abonnés à la page Facebook. La plupart de ces nouveaux abonnés étaient curieusement, eux aussi, en provenance d’Istanbul.

    Toujours selon l’expert, une telle popularité est peut-être très intéressante d’un point de vue “prestige” (ça fait big!) mais d’un côté interactif, on peut faire difficilement pire. A-t-on vraiment affaire à de vrais individus ou simplement à des robots auxquels on a attribué des fausses identités? Le mystère règne.

    À cet effet, le président de Sphère Musique, Nicolas Lemieux, a expliqué cette explosion de popularité par un croisement de plusieurs démarches. Tout d’abord, le passage de Distributions Sélect à eOne y aura joué un immense rôle. “Ça nous a permis d’ouvrir notre marché de façon très significative, de constater Lemieux. Désormais, nos artistes peuvent être facilement distribués dans d’autres pays.” Incidemment, une promotion plus agressive sur ces autres territoires a créé un effet boule de neige. “Je ne te cacherai pas que l’explosion de popularité nous a surpris nous aussi. Mais il faut aussi savoir relativiser. Avec près de sept millions de Québécois, 50 fans dans la province peuvent pratiquement équivaloir à l’état de New York si on fait un exercice de ratio en se comparant à la population américaine. Du même coup, si notre promo fait en sorte qu’on réussit à aller chercher quelques milliers de fans à Istanbul ou à Paris, pour nous, ça ne sous semble immense mais au vu de la population de ces territoires, c’est un grain de sable. De plus, ces quelques milliers de fan à Istanbul ou à Paris pourront surclasser ceux du Québec, ce qui peut expliquer les statistiques affichées par Facebook.”

    Aussi, M. Lemieux met en lumière le virage numérique de sa compagnie. Selon lui, ce virage permet une diffusion plus hétéroclite de ses artistes et cela permet un croisement. Par exemple, si un Parisien tombe en amour avec Clément Jacques, il est fort probable que celui-ci s’abonne aussi à la page de la compagnie de disques de Clément Jacques. Bien entendu, dans toute cette stratégie à l’internationale et sur le web, M. Lemieux reste transparent quant à l’aspect marketing de ce virage: “Oui, on a acheté de la pub sur Facebook mais on a aussi fait affaire avec tous les autres moyens de diffusion web qui nous semblaient efficaces.”

    Si des internautes ont mis en doute la soudaine explosion de popularité de Sphère Musique, Nicolas Lemieux demeure très calme. Selon lui, il est normal que cela suscite des questionnements, car la stratégie adoptée par Sphère Musique est unique pour le moment au sein de l’industrie québécoise. Les résultats qu’elle entraîne sont donc atypiques au vu de ce à quoi le marché nous a habitués jusqu’ici. Une chose est certaine, on ne peut douter un seul instant de la passion que ressent M. Lemieux à l’égard de l’industrie et surtout, de ce qui s’annonce pour elle au cours des prochaines années.

    Maintenant,  je serais très curieux d’en savoir plus quant au vrai fonctionnement des campagnes publicitaires de Facebook.

    On va mettre un homme là-dessus, je crois bien…

    Ah ben, regarde donc ça… me voilà déjà là-dessus.

    Tags:


    • Je cherchais une raison de la mort future de FaceBook, la voilà! Il y aura de plus en plus de page avec des fans ”bidons” et de pages commerciales inutiles…. Il n’y aura donc plus aucun intérêt à être sur FaceBook!

    • Quand tu es suivi par 425 personnes sur Twitter et presque 60,000 sur Facebook, il y a clairement quelque chose de louche! Oui la publicité sur Facebook peut très bien fonctionner mais pas à ce point là!

    • La population de Paris est de 2.2 millions d’habitants, soit 3 fois moins que celle du Québec alors pour expliquer un saut de 30 000 abonnée son argument du bassin de population ne tient pas. Son argument du croisement ne tient pas non plus étant donné les abonnés ne viennent pas de la même ville (Istanbul pour Sphère Musique et Paris pour Clément Jacques). C’est très louche cette histoire.

    • 60 000 Antoine Gratton fans can’t be wrong! Ahahahahahahahah

    • Sur Fiverr.com on peut payer n’importe qui pour se procurer 500 fans en un rien de temps pour pas plus que 5$ ;)

      http://fiverr.com/sarit11/give-you-100-facebook-likes

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    avril 2013
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité