Le blogue de Joel Martel

Le blogue de Joel Martel - Auteur
  • Joël Martel

    Joël Martel est journaliste au Quotidien/Progrès-Dimanche depuis septembre 2012
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 11 janvier 2013 | Mise en ligne à 14h58 | Commenter Commentaires (5)

    ConneriesQc : L’intriguant Pogo et l’idéosphère

    Vous avez peut-être déjà partagé l’un de leurs gags. Ou sinon, vous les avez certainement déjà vu passer dans votre fil d’actualités sur Facebook. Ici, je vous parle des “créations” de ConneriesQc.

    Depuis plusieurs semaines, et même quelques mois, de nombreux internautes habitués à des sites de mèmes (voilà un lien Wikipédia pour mon oncle Ghislain) tels que 9GAG se plaignent comme quoi le contenu offert par ConneriesQc est un simple copie de ce nous proposent nos voisins américains. Et en effet, après seulement quelques vérifications, on se surprend de remarquer que plusieurs blagues de ConneriesQc sont des traductions et parfois, des adaptations à la sauce québécoise.

    Or, on aura beau mépriser le contenu de ConneriesQc, il reste que le site peut se targuer de figurer dans la liste sélecte des sites les plus visités au Québec. Seulement sur sa page Facebook, ConneriesQc compte plus de 150 000 membres. C’est gros. Et ce n’est pas négligeable.

    Je me suis permis de questionner l’individu derrière ConneriesQc afin de connaître sa position quant à l’aspect moral. Je désirais savoir si cet homme, répondant au pseudonyme de Pogo, vivait un quelconque conflit éthique face à ces reprises de contenu. Aussi, ne nous leurrons pas, comme le site web contient de la publicité, on peut supposer que celui-ci engrange des revenus certainement substantiels. La question de la moralité s’impose donc plus que jamais.

    Joint par courriel, Pogo m’a répondu plutôt rapidement.

    Bonjour,

    Avec plaisir.

    Premièrement, tout ce concept “Memes/RageComics” a été créé autour de 2003-2004 par les utilisateurs du site 4chan.org. Le site 4chan, étant plutôt considéré comme un site noir/lugubre, pas vraiment pour le grand public, reste donc underground. Donc ce sont uniquement les membres de la communauté qui rient de ces blagues. C’est autour de 20062007 que le site Reddit commença à prendre plein de Memes/RageComics créé par les membres de 4chan. Ils furent donc modifiés et appropriés pour un public un peu plus “accessible et général”.

    Avec Facebook qui continua sans cesse de grandir, 9gag explosa en 2008-2009 en propulsant tous les Memes/RageComics de Reddit/4Chan.

    9Gag étant donc destiné au public moyen. Étudiants principalement.

    9Gag ont un nombre incroyable d’admins qui prennent n’importe quoi sur le net, et appliquent leur logo dessus.

    Le logo ne veut pas nécessairement dire que c’est 9gag qui l’a créé (Ce que plusieurs personnes pensent et c’est de ça, je crois, que provient toute la haine envers ConneriesQc) ça veut juste dire d’aller sur 9gag pour en voir plus. C’est tout.

    Tout ce concept n’existait pas au Québec. C’est pourquoi ConneriesQc l’a attaqué. Je fais exprès d’utiliser un français/québécois “boboche” pour attirer la masse adolescente/cégep/universitaire. Et pour rendre les gags accessibles à n’importe qui.

    Je crée/traduit/modifie des memes. Beaucoup de Conneries sont uploadées par les fans mêmes sur le site.

    Personne n’a le copyright sur quoi que ce soit. On crée. On partage. On fait rire le monde.

    C’est l’internet.

    Prends n’importe quelle photo de ConneriesQc et essaie de trouver la source originale. Tu pourrais me sortir 9gag/Reddit/4Chan… mais moi je pourrais te sortir plein de sites underground humoristiques de l’Europe.

    N’importe quoi qui est publié en ligne peut se faire voler/modifier/parodier, etc. SURTOUT des images humoristiques.

    C’est notre génération.

    Je mets mon logo ConneriesQc pour que le monde aille sur mon site pour voir plus de gags.

    Je ne cherche pas à voler les droits d’auteurs sur qui que ce soit, car il y en a pas.

    Je ne cherche pas non plus à m’associer tout le crédit des Gags. Mon but est uniquement de faire rire.

    Je créditerai si je connaissais la source exacte, mais malheureusement il n’y en a pas.

    Je ne vais JAMAIS sur 9Gag. Tous les gags que je prends (Ou que les fans de ConneriesQc prennent) sont partout sur Facebook/4chan dans plein de langues différentes.

    Un site comme ConneriesQc existe dans tous les pays du monde, dans plein de langues différentes. Je n’ai rien inventé.

    Je produis la passerelle de ce genre d’humour pour les Jeunes Québécois.

    C’est l’internet. C’est l’humour Web.

    Pour avoir le droit d’auteur au complet, il faudra que la personne aille prise la photo ET aille mis le texte dessus. Bien évidemment, il faudrait même qu’elle aille inventé le texte et non de l’avoir repris ailleurs. (Comme beaucoup de phrases célèbres se retrouvent sur ConneriesQc).

    Le monde cherche trop à trouver la haine, les bugs, les bibittes là où il y en a pas.

    ConneriesQc sert à faire rire le monde. C’est tout.

    T’aimes ou t’aimes pas.

    L’argent fait par ConneriesQc est ré-investit sur les serveurs du site et sur les applications (Android iPhone) et pour faciliter la navigation des utilisateurs (Nouvelles fonctionnalités, nouveaux sites (Titecarte.com, conjiji.com, conneriesdeclub.com)

    N’hésite pas si t’as d’autres questions.

    Bonne soirée.

    Il va sans dire que les réponses fournies par Pogo pourraient facilement faire sombrer dans un état catatonique les ardents défenseurs des droits d’auteur. Selon Pogo, qui affirme être titulaire d’un Baccalauréat en génie des technologies de l’information à l’École de technologie supérieure (il serait aussi dans l’Ordre des Ingénieurs du Québec), le web nous a donc plongés dans une nouvelle ère où la propriété d’idées est un concept abstrait. Je donne dans l’interprétation, mais on pourrait affirmer que la théorie de Pogo se rapproche de la notion d‘idéosphère. Le web serait-il devenu une espèce de matérialisation de l’idéosphère?

    Un personnage intriguant

    En s’attardant à la page où Pogo se présente aux internautes, on est rapidement saisi par la complexité de l’individu. Que l’on soit d’accord ou non avec ce qu’il avance, on ne peut nier que les réalisations de Pogo sont bel et bien réfléchies. Ici, nous n’avons pas affaire à un individu se laissant guider par des impulsions directes.

    Dans la section Pour les haters, on découvre une personne très consciente de la faune web et sa description des différents profils est parfois sidérante.

    Avec plus de 70 000 visiteurs uniques par jour sur ConneriesQc, on est en droit de penser que Pogo a encore de beaux mois devant lui sur le web. Sera-t-il devancé par un concurrent? Saura-t-il conserver son auditoire? Se laissera-t-il tenter un jour par la notoriété?

    À surveiller.

    Tags: ,


    • Pogo ne va pas sur 9GAG probablement pour les mêmes raisons que je ne vais pas sur conneriesqc. C’est du vieux stock, et disons que le joual ne s’applique pas uniformément à tout les types d’humour. Je suis surement un puriste à ce niveau, mais je préfère de loin l’anglais a concision de l’anglais donne un débit meilleur, plus court, plus direct. Tout les grands humoristes, comme Deschamps, Seinfeld, réduise au minimum le nombre de syllabes de leurs blagues. Quand tu prends 6 ligne pour écrire un meme…

      C’est la même chose pour les site avec des vidéos humoristique / WTF / FAIL-WIN. Certain sont plus rapide que d’autres, bien souvent le buzz d’un vidéo est déjà passé lorsqu’il se retrouve sur des sites à la traine. Il n’y a donc pas beaucoup d’intérêt dans ces cas-là.

      D’un autre côté, c’est certain que l’humour est un médium qui a une plus grande chance de se faire plagier. Pensons aux Gilles Latulipe de ce monde qui reprenaient souvent des blagues issus des recueil américain 1001 blagues. Par contre ils avaient toujours du contenu original, est-ce que conneriesqc produit du contenu original autre que du plagiat soumis par les utilisateurs?

      Nous savons tous que les droit d’auteurs ne sont jamais pleinement respecté sur internet, il ne faudrait pas non plus s’attendre à ce qu’il y ait un respect total des lois canadiennes sur les droits d’auteurs. Ça devient un peu du domaine public, et comme la parodie est permis par la loi, tout est une question d’adaptation.

    • Si il poste des trucs sans droit d’auteur… c’est correct. Mais mettre son logo, ce l’est pas.

      Question simple, a-t-il le droit d’utiliser la marque de commerce “Pogo” sur son site ?

    • Pour qu’il viol la marque de commerce pogo il faudrait déjà savoir de quel pogo il parle…
      https://www.google.ca/search?q=pogo&aq=f&oq=pogo&sugexp=chrome,mod=10&sourceid=chrome&ie=UTF-8

      Il y a des millions de produits qui s’appelle pogo.
      Certe S’il post l’emballage des pogos d’une compagnie qui fabrique des pogos il violerais le copyright mais, pogo est seulement le nom du produit et plusieurs compagnies en produise… C’est donc l’équivalent d’utiliser le nom biscuit…

    • J’imagine que l’erreur d’orthographe dans le titre de votre article, c’est pour rendre hommage au site?

    • Moi je pense justement que ConneriesQc sera devancé par Niaiser.com! C’est un bien meilleur site, avec moins de contenu plagié et ça rejoint plus les gens de l’extérieur du Québec!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2013
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité