Miguel Bujold

Miguel Bujold - Auteur
  • Le blitz

    Le blitz est l'endroit vers lequel convergent les amateurs de football du Québec et d'ailleurs. Un blogue où vous pourrez débattre et commenter l'actualité de la NFL et de la LCF, et donner vos prédictions.

    Miguel Bujold analysera ce qui se déroule dans les deux ligues, tout en vous invitant à vous prononcer sur les sujets de l'heure.

  • Lire la suite »

    Archive du 23 janvier 2013

    Mercredi 23 janvier 2013 | Mise en ligne à 10h40 | Commenter Commentaires (41)

    Sabotage : Callahan nie catégoriquement

    Bill-Callahan

    Après cette histoire bizarre concernant Manti Te’o et sa fausse copine décédée de la leucémie, il y a maintenant celle en rapport au 37ème Super Bowl disputé entre les Raiders d’Oakland et les Buccaneers de Tampa Bay, il y a 10 ans.

    Selon Tim Brown, l’ancien receveur étoile des Raiders, Bill Callahan aurait saboté sa propre équipe en finale en changeant complètement son plan de match moins de deux jours avant la rencontre, ce qui est extrêmement rare au football.

    Brown et d’autres joueurs des Raiders de cette époque, dont Jerry Rice, soutiennent que Callahan n’aimaient pas les Raiders, et qu’ils souhaitaient probablement voir son pote Jon Gruden, qui dirigeait alors les Bucs, remporter le Super Bowl.

    Brown croit notamment que c’est parce que Callahan a décidé de changer de plan de match aussi tardivement que le centre Barret Robbins a déserté l’équipe le vendredi soir afin d’aller faire la fête au Mexique. Robbins n’était pas en uniforme lors du Super Bowl, ce qui a considérablement compliqué la tâche des Raiders.

    Marc Trestman, qui était le coordonnateur offensif des Raiders cette saison-là, n’a pas voulu commenter les allégations de Brown et de Rice, lui qui se trouve présentement au Senior Bowl, à Mobile, en Alabama.

    Maintenant à l’emploi des Cowboys de Dallas, Callahan a de son côté catégoriquement nié cette histoire.

    Plutôt que de s’appuyer sur leur jeu au sol comme ils l’avaient prévu tout au long de la semaine, les Raiders s’en sont remis à leur jeu de passe contre les Bucs, qui possédaient la meilleure défense de la ligue contre le jeu aérien. Même s’ils n’avaient pas pratiqué plusieurs des jeux de passe en question au cours de la semaine qui a mené au match.

    Le quart Rich Gannon a été victime de cinq interceptions – et les Bucs ont inscrit des touchés défensifs sur trois de ces jeux -, et les Raiders ont été écrasés, 48-21. Plusieurs observateurs ont eu l’impression que les Bucs connaissaient à l’avance les jeux des Raiders, puisque Gruden était l’entraîneur-chef de ces derniers lors des quatre saisons précédentes.

    Il ne semble faire aucun doute que les Raiders ont effectivement changé de plan de match moins de deux jours avant le gros match, ce qui est très difficile à comprendre. Mais lorsqu’on connaît Al Davis, il y a fort à parier que c’est lui qui ait ordonné le changement. Le défunt propriétaire des Raiders affectionnait particulièrement le jeu de passe, comme on le sait tous.

    Que pensez-vous de cette histoire ? Les Raiders ont-ils été victimes de sabotage par leur propre entraîneur-chef, ou est-ce plutôt leur proprio qui les a coulés parce qu’il voulait voir plus de jeux de passe et moins de jeux de course ?

    Lire les commentaires (41)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  •  

    septembre 2011
    D L Ma Me J V S
        oct »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité