Miguel Bujold

Miguel Bujold - Auteur
  • Le blitz

    Le blitz est l'endroit vers lequel convergent les amateurs de football du Québec et d'ailleurs. Un blogue où vous pourrez débattre et commenter l'actualité de la NFL et de la LCF, et donner vos prédictions.

    Miguel Bujold analysera ce qui se déroule dans les deux ligues, tout en vous invitant à vous prononcer sur les sujets de l'heure.

  • Lire la suite »

    Archive, janvier 2013

    Mardi 29 janvier 2013 | Mise en ligne à 7h20 | Commenter Commentaires (43)

    Opteriez-vous pour La Nouvelle-Orléans ?

    Superdome

    Le retour du Super Bowl à La Nouvelle-Orléans est une excellente idée, mes chers amis. Après le verglas à Dallas, il y a deux ans, et Indianapolis, l’année dernière, on apprécie encore un peu plus la chaleur de la Louisiane.

    On aura le temps de causer de football au cours des prochains jours, mais en ce début de semaine du 47ème Super Bowl, j’aimerais justement qu’on parle de géographie et de tourisme un peu. J’ai deux questions bien précises pour vous.

    Si vous pouviez assister à un seul Super Bowl dans votre vie, où aimeriez-vous que ce soit ? Sous les palmiers à Miami ? Dans le désert de l’Arizona ? Ici même, en Louisiane ? Ou préféreriez-vous que ce soit dans l’un des nouveaux méga-stades, à Dallas ou au New Jersey (le Super Bowl de l’an prochain sera d’ailleurs présenté au domicile des Jets et des Giants).

    La deuxième question concerne le 50ème Super Bowl. La NFL n’a toujours pas annoncé où le match aurait lieu. Des rumeurs ont circulé à l’effet que la rencontre se tiendrait à Los Angeles, mais l’absence d’un stade convenable pose un petit problème à l’heure actuelle. Trois ans, ce n’est pas si long que ça pour construire un stade.

    Roger Goodell et la ligue auraient-ils l’audace de présenter l’événement à Londres ? Probablement pas. Il serait très étonnant que la 50ème édition de la classique se déroule à l’extérieur des États-Unis.

    C’est donc ma deuxième question : selon vous, dans quelle ville se déroulera le Super Bowl dans trois ans ? Et malheureusement, non, Montréal n’est pas une option.

    Lire les commentaires (43)  |  Commenter cet article






    Mercredi 23 janvier 2013 | Mise en ligne à 10h40 | Commenter Commentaires (41)

    Sabotage : Callahan nie catégoriquement

    Bill-Callahan

    Après cette histoire bizarre concernant Manti Te’o et sa fausse copine décédée de la leucémie, il y a maintenant celle en rapport au 37ème Super Bowl disputé entre les Raiders d’Oakland et les Buccaneers de Tampa Bay, il y a 10 ans.

    Selon Tim Brown, l’ancien receveur étoile des Raiders, Bill Callahan aurait saboté sa propre équipe en finale en changeant complètement son plan de match moins de deux jours avant la rencontre, ce qui est extrêmement rare au football.

    Brown et d’autres joueurs des Raiders de cette époque, dont Jerry Rice, soutiennent que Callahan n’aimaient pas les Raiders, et qu’ils souhaitaient probablement voir son pote Jon Gruden, qui dirigeait alors les Bucs, remporter le Super Bowl.

    Brown croit notamment que c’est parce que Callahan a décidé de changer de plan de match aussi tardivement que le centre Barret Robbins a déserté l’équipe le vendredi soir afin d’aller faire la fête au Mexique. Robbins n’était pas en uniforme lors du Super Bowl, ce qui a considérablement compliqué la tâche des Raiders.

    Marc Trestman, qui était le coordonnateur offensif des Raiders cette saison-là, n’a pas voulu commenter les allégations de Brown et de Rice, lui qui se trouve présentement au Senior Bowl, à Mobile, en Alabama.

    Maintenant à l’emploi des Cowboys de Dallas, Callahan a de son côté catégoriquement nié cette histoire.

    Plutôt que de s’appuyer sur leur jeu au sol comme ils l’avaient prévu tout au long de la semaine, les Raiders s’en sont remis à leur jeu de passe contre les Bucs, qui possédaient la meilleure défense de la ligue contre le jeu aérien. Même s’ils n’avaient pas pratiqué plusieurs des jeux de passe en question au cours de la semaine qui a mené au match.

    Le quart Rich Gannon a été victime de cinq interceptions – et les Bucs ont inscrit des touchés défensifs sur trois de ces jeux -, et les Raiders ont été écrasés, 48-21. Plusieurs observateurs ont eu l’impression que les Bucs connaissaient à l’avance les jeux des Raiders, puisque Gruden était l’entraîneur-chef de ces derniers lors des quatre saisons précédentes.

    Il ne semble faire aucun doute que les Raiders ont effectivement changé de plan de match moins de deux jours avant le gros match, ce qui est très difficile à comprendre. Mais lorsqu’on connaît Al Davis, il y a fort à parier que c’est lui qui ait ordonné le changement. Le défunt propriétaire des Raiders affectionnait particulièrement le jeu de passe, comme on le sait tous.

    Que pensez-vous de cette histoire ? Les Raiders ont-ils été victimes de sabotage par leur propre entraîneur-chef, ou est-ce plutôt leur proprio qui les a coulés parce qu’il voulait voir plus de jeux de passe et moins de jeux de course ?

    Lire les commentaires (41)  |  Commenter cet article






    Lundi 21 janvier 2013 | Mise en ligne à 10h29 | Commenter Commentaires (99)

    Des victoires convaincantes

    AFC Championship Football

    Le réveil a dû être brutal pour les partisans des Patriots, ce matin. Plutôt que de l’emporter facilement comme ils le croyaient, leur club a perdu par 15 points et s’est complètement fait dominer en deuxième demie.

    Mais parlons des Ravens, qui méritent amplement de renouer avec le Super Bowl après une absence de 12 ans. Ils viennent de prouver que c’est vraiment l’équipe qui joue son meilleur football en janvier qui a les meilleures chances de se retrouver à la classique : Steelers (2005), Colts (2006), Giants (2007), Packers (2010), Giants (2011), et les Ravens ne sont plus qu’à une seule victoire de faire partie de ce groupe d’équipes qui a surpris tout le monde en remportant le Super Bowl.

    Et je pense que les détracteurs de Joe Flacco, dont moi le premier, vont arrêter de taper sur lui pour un petit bout de temps… Le meilleur de la NFL ? Non. Mais il n’y a plus le moindre doute qu’il fait partie des 10 meilleurs, ce que personne n’aurait osé dire, il y a quelques mois à peine.

    Flacco, John Harbaugh et les Ravens ont maintenant remporté huit matchs éliminatoires depuis 2008, un sommet dans la NFL. Et toutes ces victoires sauf deux ont été remportées à l’étranger. Faut le faire.

    Dans la Nationale, on a pu constater que les Falcons n’avaient pas la défense pour espérer se rendre jusqu’au bout. Une unité qui laisse filer des avances de 20 et 17 points dans deux matchs consécutifs à domicile ne mérite toute simplement pas de jouer au Super Bowl.

    Mais donnons le mérite qui revient aux Niners. La formation de Jim Harbaugh est extrêmement bien équilibrée. À part leur botteur David Akers, les 49ers n’ont pas de faiblesse majeure.

    Avant d’échanger sur le Harbaugh Bowl, revenons un peu sur les matchs de dimanche. J’aimerais particulièrement savoir de quelle façon les coriaces partisans des Pats expliquent la défaite sans appel de leurs favoris aux mains des Corbeaux.

    Certains habitués du blogue et partisans des Pats l’ont déjà fait (billet précédent), mais ce serait bien que les autres participent, eux aussi. Est-ce que c’est parce que la défense des Ravens n’a finalement pas manqué d’essence ? Allez, faut bien vous taquiner un peu !

    Lire les commentaires (99)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  •  

    janvier 2013
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité