Miguel Bujold

Miguel Bujold - Auteur
  • Le blitz

    Le blitz est l'endroit vers lequel convergent les amateurs de football du Québec et d'ailleurs. Un blogue où vous pourrez débattre et commenter l'actualité de la NFL et de la LCF, et donner vos prédictions.

    Miguel Bujold analysera ce qui se déroule dans les deux ligues, tout en vous invitant à vous prononcer sur les sujets de l'heure.

  • Lire la suite »

    Archive du 18 mai 2012

    Vendredi 18 mai 2012 | Mise en ligne à 12h05 | Commenter Commentaires (7)

    Trestman : signera, signera pas…

    Marc-Trestman

    Comme on le rapportait dans notre édition de mercredi, les Alouettes et Marc Trestman ont amorcé des négociations en vue de prolonger le contrat du pilote. Selon ce qu’aurait ensuite appris RDS, les Als auraient proposé une nouvelle entente de quatre saisons à l’entraîneur-chef.

    Tel que prévu, l’offre de contrat inclurait une clause échappatoire, qui permettrait à Trestman de quitter l’équipe s’il recevait une proposition d’une équipe de la NFL ou de la NCAA. Les deux premiers contrats de Trestman n’en contenaient pas.

    J’ai discuté pendant près d’une heure avec Trestman, jeudi matin. Il n’a pas dérogé à sa façon habituelle de faire les choses, refusant catégoriquement de parler de son avenir ou de son contrat. J’ai même senti que cela l’embêtait plus que normalement…

    L’homme de 56 ans est presque toujours d’un agréable commerce. Gentil, courtois, patient, accommodant, et lorsque le coeur lui en dit, parfois même drôle. Mais lorsque quelque chose l’irrite, il est intraitable, prompt à l’impatience. Il peut passer de gentilhomme à abrasif en moins de temps qu’il ne faut au centre pour remettre le ballon à son quart-arrière.

    Que les Alouettes espèrent garder leur entraîneur-chef ne surprendra personne. En incluant les matchs éliminatoires, sa fiche cumulative est de 53-26 depuis son arrivée à Montréal. Il y a aussi les deux championnats, les trois finales de suite, mais surtout, Trestman est celui qui a relancé la brillante carrière d’Anthony Calvillo. Aucun doute sur ça.

    La grande question est donc plutôt de savoir s’il acceptera d’apposer sa signature au bas d’un nouveau contrat. L’homme n’est pas facile à cerner. L’impression que j’ai eue, jeudi matin ? Pas si sûr… Il ne serait pas étonnant qu’il préfère obtenir sa liberté, l’hiver prochain. Pas plus qu’il ne serait étonnant qu’il accepte de poursuivre l’aventure avec les Oiseaux… Pas facile à lire, je vous dis.

    Je ne sais pas si les Alouettes réussiront à le convaincre de rester. Ce que je sais, c’est qu’ils ont laissé partir un homme qui aurait été un digne successeur en Scott Milanovich. Dans ce sens, les Oiseaux pourraient perdre deux très bonnes têtes de football en 12 mois.

    Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  •  

    janvier 2012
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité