Miguel Bujold

Miguel Bujold - Auteur
  • Le blitz

    Le blitz est l'endroit vers lequel convergent les amateurs de football du Québec et d'ailleurs. Un blogue où vous pourrez débattre et commenter l'actualité de la NFL et de la LCF, et donner vos prédictions.

    Miguel Bujold analysera ce qui se déroule dans les deux ligues, tout en vous invitant à vous prononcer sur les sujets de l'heure.

  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 30 janvier 2012 | Mise en ligne à 7h51 | Commenter Commentaires (65)

    Souvenirs du Super Bowl

    Holmes-Super

    Avant de vraiment se concentrer sur les joueurs autonomes, le prochain repêchage et tout ce qui vient avec la saison morte, il reste bien sûr le plus important des matchs à disputer.

    Pour commencer la semaine qui nous mènera au Super Bowl du bon pied, parlons un peu des moments forts que nous a fait vivre la classique au cours des dernières décennies. Personnellement, les souvenirs sont nombreux lorsque je pense au Super Bowl.

    Parmi mes plus vieux souvenirs d’enfance, il y a les victoires des Steelers contre les Cowboys et les Rams. Les longues passes de Terry Bradshaw à Lynn Swann et John Stallworth (janvier 1979 et janvier 1980). Plus récemment, je revois le spectaculaire touché de Santonio Holmes, il y a trois ans.

    Non, ce ne sont pas seulement des souvenirs des Steelers, même s’ils ont gagné le précieux trophée plus souvent que n’importe quelle autre équipe (oui, fallait que je le souligne !).

    Il y a aussi eu la longue course de Marcus Allen, lorsque les Raiders ont écrasé les Redskins, qui étaient pourtant favoris (janvier 1984). Le point d’exclamation du «Fridge» Perry et de ses Bears contre les Patriots (janvier 1986). Le catch de John Taylor qui a permis aux 49ers de battre les Bengals pour une deuxième fois en finale (janvier 1989).

    Le premier Super Bowl de John Elway et des Broncos (janvier 1996), qui étaient négligés par près de deux touchés contre les Packers. Le premier des Pats (février 2002), négligés par près de deux touchés contre les Rams, eux aussi. L’attrapé improbable de David Tyree, il y a quatre ans, les quatre défaites consécutives des Bills au début des années 90, la liste est longue…

    Et vous, chers amateurs du ballon ovale, quels sont vos plus beaux souvenirs (ou moins beaux) lorsqu’il est question du Super Bowl ? À quels jeux, joueurs ou matchs pensez-vous ?


    • Pour ma part c’est le match Denver-Green-Bay, Elway avait livré la marchandise, il avait le feu dans les yeux, un train ne l’aurait pas arrêté lorsqu’il a sauté pour marquer un touché. De plus ça avait été tout un party à mon appart du temps, il y avait plein de monde et les allégeances étaient vraiment bien partagées (fans des Packs vs de Broncos). Le match ou le gars des Titans (Dyson ou Mason ?) s’est fait arrêter à une verge et demie de la zone payante était une bonne fin de match tout comme le catch de Holmes il y a quelques années.

    • Le plus pénible, voir McNabb et son attaque prendre tout leur temps alors qu’ils tirent de l’arrière vers la fin du 4e quart. Du Andy Reid à son meilleur quand vient le temps de gérer l’horloge ! Tenter un botté court au lieu de faire confiance à sa défensive. Terrell Owens avait quand même connu tout un match pour un gars qui jouait sur une jambe. Ce match à assuré aux Pats le top 3 des équipes que je déteste (avec Dallas et les Giants) le plus !!

    • Mon plus beau souvenir n’est pas le Super Bowl mais bien le AFC Championship Game du 21 janvier 2007. La majorité des fans s’entendaient pour dire que le match entre les Colts et les Patriots était le vrai Super Bowl. La remontée des Colts qui tiraient de l’arrière 21-3, j’ai adoré. Par la suite, le Super Bowl dans la pluie avec Hester qui a ramené le botté d’envoi pour un touché. Les Colts ont dû, encore une fois, revenir de l’arrière, pour gagner le précieux trophé.

      Sinon, comment oublier The Catch de David Tyree. Ah les 18-1 Patriots!

      Off-topic : Je viens de réaliser que M. Bujold est un fan des Steelers… ;)

    • COmment ne pas mentionne le sein de Janet Jackson ?

      Honnetement, les Americains en sont encore traumatises ! La seconde la plus scandaleuse de l’Histoire !!

      (Sur une note plus FOOTBALL, le botte manque de Scott Norwood et la reaction de Marv Levy apres reste selon moi un moment tragique de la game …)

    • Le dernier des Bills en 94. On menait 13-6 à la demie. Je me disais qu’enfin, ça y était… Puis, Emmitt Smith a décidé de jouer. Misère…

      Sinon, on a vraiment été gâté ces dernières années. L’attrapé de David Tyree est toutefois dans une catégorie à part. La fin de match entre les Cards et les Steelers (aussi connue comme étant l’équipe la plus chanceuse de l’histoire du sport) demeure aussi épique.

    • J’ai commencé à regarder la NFL en 1973, je suivais les Raiders d’Oakland (j’aimais aussi les A’s et les Seals de la LNH). Leur premier Super Bowl en janvier 1977 fut donc un excellent souvenir, après quelques défaites crève-coeur contre les Steelers les années précédentes. Cette équipe, à l’image des autres équipes de la ville, était une collection de personnalités originales.

      Stabler, Biletnikoff (qui a joué pour les Alouettes), Casper, Matuszak, Villapiano, Tatum, Sistrunk, etc. Quelqu’un devrait écrire un livre sur cette équipe.

      Miguel : J’ai lu deux livres sur les Raiders de cette époque : Badasses et Raiders Forever. Je vous les conseille.

    • Le sein de Janet Jackson, mais pour les mauvaises raisons soient: tout ce qui a suivis…

      Pour moi, le Superbowl 2001. Pourquoi? Ty Law, enough said ;) . Pis j’étais bien surpris de voir le “backup” de Bledsoe se rendre au Superbowl. J’étais pas vendu Brady cette année là, vu que j’étais un gros fan de Bledsoe..je mise toujours sur le bon cheval…Je pensais même que Brady serait la saveur de l’année et après OUT…Ouin.

    • 1. L’interception de James Harrison, ramenée sur 100 verges pour un touché lorsque le score était 10-7 Pittsburgh et que les Cardinals frappaient à la porte de la zone des buts à la fin de la 1re demie.

      2. La fin de match Titans-Rams. Une demie verge!

      3. La performance de Terrell Owens avec les Eagles. Andy Reid, Andy Reid, Andy Reid…

    • Plus beau moment : le match des Rams contre les Titans comme mentionné par plusieurs, difficile de donner un meilleur spectacle.

      Moins beau moment : un arbitrage tellement pitoyable durant le match Steelers-Seahawks que l’arbitre Bill Leavy s’est même excusé publiquement pour son mauvais travail.

    • “Broadway Joe”. Mon premier Super Bowl. J’étais très jeune, j’avais vu plusieurs matchs des Jets à la tv durant la saison avec mon grand frère. Nous étions vraiment convaincu que David pouvait battre Goliath.

      Les SB du “Steel curtain”

      J’ai aussi beaucoup aimé les finales de conférence 49ers vs Cowboys.

    • @ Miguel

      Merci ! Je viens de commander Badasses sur Amazon.

    • Au départ dans les années 70 je me souviens des victoires des Cr**** de Steelers sur les Cowboys
      dans les années 80 les victoires des Raiders contre les Eagles et les Redskins sont de beaux moment, n’étant pas un fan des Niners c’est sur que je n’ai pas aimé cette décennie;o) dans les années 90 dur de ne pas oublier les Bills qui se sont écrouler 4 fois de suite, mes Cowboys avec leur 3 titres et les deux titres de Elway.
      La victoire des Rams en 2000, quel souvenir, une verge voila tout ce qui manquait.
      les reste des années 2000 comme je déteste les pats et les Steelers ce fut pas une décennie mémorable les matchs les plus intéressants sont les deux des Colts et bien sur la fin du match entre les Gmen et les pats:o)

    • @1234_56: La fin de match Titans-Rams était épique!

      Bien qu’on n’aime pas T.O, il avait tout donné et sur une jambe en plus contre les Patriots! Cette soirée là, T.O avait beaucoup remonté dans mon estime.

    • Les victoire des Steelers 75-76-78-79-05-08!
      Le train John Riggins des redskins en 83, défaite de Marino.
      4 passes de touché au 2ème quart de Doug Williams en 87.
      Les packers de 96.
      Titans-Rams de 2000.

      Mauvais souvenirs: défaites des Steelers 95-2010!
      Le casque magique de Tyree 2007.
      Scott Norwood en 1991…la malédiction des Bills se poursuit depuis ce temps…

    • Il est certain que nous avons assisté à de grandes performances individuelles au cours des années mais pour moi les SB 42-43et 44 ont été les meilleurs:

      SB42; Fin de match, catch de Tyree, Burress et performance de Manning au quatrième quart.

      SB43: Tout le match mais surtout la fin du deuxième quart avec la course de speedy Harrison.

      SB44:Le début de la deuxième demie lorsque les Saints n’ont pas voulu que Manning mette la main sur le ballon avec le botté court…

      Donc pour moi les derniers ont été les meilleurs, plus serrés et les joueurs aujourd’hui semblent meilleurs.

    • Étant un jeune fan de la NFL, je ne peux pas remonter bien loin, en fait pas plus loin que 2001. Dans les 10 dernières années, mon moment le plus fort fut le retour de botté d’envoi de Devin Hester lors du SB XLI en février 2007. Je suis un fan des Bears et je jubilais tout simplement!!!!! En plus, juste un peu avant la game, un journaliste avait demandé à Tony Dungy comment il qualifiat Devin Hester. Sa réponse : une menace qui peut intervenir à n’importe quel moment dans une partie.

      «Drette» dans le début de la partie ; «tiens-toé»!!!! Un record qui sera bien difficile à égaler.

    • pw-android : Ah les Patriots de 2001, ils peuvent dire un gros merci aux arbitres. Parlez-en aux Raiders qui se sont fait voler une présence au AFC Championship Game par les arbitres. Les Raiders ont été victimes des deux plus grandes erreurs d’arbitrage de l’histoire de la NFL, soit l’Immaculate Reception et le Tuck Rule (pire selon moi parce qu’on avait la reprise vidéo).

    • Comme c-zar…

      le 13-6 à la demi contre les Cowboys…suivi du casque perdu de Thurman…du fumble…et de la débandande ensuite…
      En première demie, les Bills jouaient exactement comme il fallait…sans erreurs, en avançant le ballon…Troy et Emmit semblait chercher ce qu’il devait faire…
      Je pense qu’ils l’ont trouvé ensuite :)

      Évidemment…le wide right….

      Et…la victoire des Giants contre les Pats…j’avais tellement l’impression d’être le seul fan de la nfl à l’avoir prédit…
      Oula qu’on s’est moqué de moi dans mon entourage…Oula que j’ai rigolé ensuite…
      Je vois encore le rush sur Manning suivi de sa passe à Tyree…puis la passe à Burress…

      Bon..j’arrête…j’en ai plein d’autres qui me viennent en tête!
      Vivement un match serré!!

    • Je dois avouer que la passe à David Tyree et dans l`fond toute l`atmosphere autour de cette fin de partie reste un souvenir mémorable alors qu`une équipe qui me laissait indifférent m`a vraiment fait plaisir. Depuis je dois avouer avoir un petit penchant pour Ely.

      Étant un indécrottable Steelers je dois comme vous l`avez noté remonter jusqu`à l`époque Bradshaw -Swann-Stallworth-steel curtain afin de retourner à l`essence du pourquoi j`adore la NFL. Ca a été le début de cette passion et encore à ce jour entre vieux copains on se parle de ce temps là. La rivalité était féroce et il y avait le clan Steelers et celui des Cowboys. Dommage que ces derniers n`aient plus jamais étés depuis que l`ombre de leurs prétentions. D ailleurs de cette époque je garde aussi des équipes à l`oeil que j`aimerais bien voir revenir à leur férocité d`antan, les Raiders et les Bears.

    • On s’en va pour le Superbowl shuffle! Nominée aux Grammys! Aucune autre équipe ne transpire la confiance arrogante Da’Bearz!

      McMan le fougueux QB au bandeau irrévérencieux et et ses Bears qui détruisent tout sur leur passage avec Le Fridge, Dent, Singletary, Gault et Payton. Et j’allais oublier, Ditka qui pète sa coche et qui emmerde les médias. Vraiment une équipe spéciale.

    • Pour ma part, le Super Bowl s’est vécu en deux temps. Mon intérêt avant la conquête des Pats en 2002 se résumait à regarder le Super Bowl pour le spectacle de la mi-temps et les pubs. Le Super Bowl fut une révélation pour moi. À partir de là, j’ai commencé à regarder le Super Bowl pour le match.

      Je ne vous cacherai pas que mes plus beaux souvenirs sont les Super Bowl des saisons 2003 et 2004, deux victoires à la toute fin et par un botté de placement des Patriots. Adam Vinatieri… je l’aimais bien avant qu’il passe du côté obscur. Bien sûr le Super Bowl de la saison 2007 fut mon pire moment.

      Néanmoins, depuis que j’écoute le match du Super Bowl avec des yeux d’amateurs, je suis servi. Le match entre les Steelers et les Cardinals à été des plus enlevant. Toute une fin de match.

      Alexandre

    • De façon plus générale, on peut dire que l’affirmation concernant le Superbowl “le match est fini à la mi-temps” n’est plus pertinente depuis les années 2000. Mis à part la victoire des Ravens et des Bucs, les matchs ont été intéressants à regarder jusqu’à la toute fin…

    • Les souvenirs spectaculaires sont légions… Disons le plaqué de Glen Edwards menant à l’interception de Mel Blount au 2e quart du IX.

    • Comme plusieurs l’on soulevé, le SB des Rams-Titans était pour moi l’un des meilleurs. Ça fait encore mal quand je regarde le dernier jeu avec Dyson à une verge des buts. J’aurais aimé voir Jeff Fisher, Air McNair et The Freak gagner cette année-là. Surtout après le ”Music City Miracle” des Titans contre les Bills pendant les Wild Card.

      Pour ceux qui ne se souviennent pas de ce jeu spectaculaire:
      http://www.youtube.com/watch?v=wPhONc6xC48

      Quand même ironique que Jeff Fisher soit maintenant l’entraîneur de l’équipe qui l’a battu au SB!

    • Mes souvenirs…

      1998-Elway, mon idole de jeunesse, finalement entouré de talent remporte son 1er Superbowl contre la grosse machine des Packers. J’ai la photo 16×20 autographié par le #7 quand il se fait frappé par 3 Packers alors qu’il tente de gagner le premier jeu. Elway a fait l’hélicoptère. Rien n’allait l’arrêter cette journée là.

      1986- Quel souvenir mais pas à cause du match. Les Bears avaient détruit les Patriots. J’étais à Tampa et mes chums étaient allés à Cap Canaveral pour voir le lancement de la navette Challenger 2 jours plus tard.. J’avais décidé de visiter Epcot au lieu. Ils m’en parlent encore aujourd’hui. Cet accident les a marqués à jamais.

      2004- Le Superbowl oublié. Patriots battent les Panthers 32-29. Le 4eme quart le plus fou que j’ai vu. 37 points marqués .

      1987- Meilleur match que j’ai vu à vie. AFC championship à Cleveland. The Drive,5 minutes à faire au match, foule survoltée . Les Broncos sont refoulés a leur ligne de 2. Elway franchit les 98 verges et force la prolongation. Une drive miraculeuse où Elway doit scrambler sans cesse pour sauver sa peau.
      Quand les Broncos se sont retrouvés dans le huddle dans leur propre zone des buts et qu’ils se faisaient mitraillés de dog bones provenant du Dog Pound, Keith Bishop, un garde a supposément dit dans le huddle ” we got them right where we want them ”. Hilarant.

    • @vene777: Ça fait partie de la vie les erreurs. Reste que ce Superbowl m’a marqué, car mon idole d’époque (Ty Law) avait fait un superbe jeu, peu importe ce que vous en pensé… Hates gonna hate.

      Je doute que ce soit les DEUX plus grosses bourdes de l’histoire de la NFL. Tant qu’à moi, un tueur qui joue dans la NFL est bien pire (Ray Lewis)….rendu là, c’est un problème d’éthique (et de compétence du procureur).

      @tous: J’aurais été curieux du spectacle Ravens-Niners, tant sur le terrain que sur les lignes de côtés…haha.

    • Pour mon plus beau moment : le botté court des Saints pour commencer la 2e demi du SB 2010. Les Saints devaient absolument provoquer quelque chose pour réussir à battre Manning et ses Colts. Ça a changé le tempo du match.

      Ça prennait quand même du ”guts” pour faire ce jeu. J’ai toujours admirer Sean Payton pour son audace.

    • Oh il y en a beaucoup!

      Janvier 1969 -Un gars qui se promène en manteau de fourrure mais avec un bluejeans et une paire d’addidas garantit la victoire de son équipe!

      Janvier 1979: Steelers vs Cowboys. Match revanche trois ans plus tard. Quelle match et surtout quelle fin de match. Les Steelers qui mènent par environ dix points avec moins de 2 min mais les Cowboys qui ne lâchent pas et qui vont inscire un touché dans les dernières secondes du match. Malheureusement pour eux, trop peu trop tard. Victoire des Steelers.

      Janvier 1989. Il reste un peu plus de 4 min à l’horloge. Les Tigrés mènent 20-16 sur le rouge et or de SF. Et “cool” Joe Montana entreprends depuis sa ligne de 12 une des remontés les plus spectaculaires de l’histoire. 4min plus tard, c’Est 23-20 pour SF.

      Janvier 1991. Scott Norwood. Seulement ce nom est suffisant! Je revois encore les épaules de Marv Lévy qui doivent bien peser une tonne.

      Janvier 1998. 3e participation au SB pour Elway qui doit traîner avec lui une réputation de “choker” incapable de gagner le “gros match”. Il fera taire ses détracteurs en menant son équipe à une victoire contre les champions en titre, les Packers.

      Janvier 2000. Les Titans qui ratent l’égalité par une verge…Mais quel retour ils avaient effectué en 2e demie. Ils perdraient 16-0 au début du 3e quart et avait égalisé en fin de match.

      Janvier 2001. Match qui ne passera pas à l’histoire (victoire des Ravens contre NYG 34-7). Mais au milieu du 3e quart, nous avons assisté à quelques chose d’inédit: 3 TD en trois jeux: un par l’attaque des Ravens et ensuite un échange de touchés par les deux retourneurs….

      Janvier 2002: “the best show on the turf” (Rams de St-Louis) viennent d’effecuter une remontée de 14 points au 4e quart pour égaliser le pointage contre les très négligés Patriots. Ils ont le momentum et on s’en va assurément en OT jusqu’à ce que le jeune blanc bec des Pats portant le no 12 s’installe derrièr son centre avec un peu plus d’une minute à faire et profondément dans sa zone. Une minute plus, tard les Pats choquent le monde du foot avec une victoire de 20-17 sur les puissants Rams de St-Louis. Et le jeune blanc bec est devenu, dix ans plus tard un des meilleurs QB de l’histoire de la NFL.

      Janvier 2008: David Tyree ! Ce seul nom, rappelle de beaux souvenirs aux “Pats haiters”

      Janvier 2009 : Quelle remontéé des Steelers en fin de match. Les Cards étaient venu bien proche d’accomplir un petit miracle. Mais c’était sans compter sur Big Ben et Santonio Holmes.

      Finalement, janvier 2010: le pari de Payton avec le botté court au début du 3e quart. Le point tournant du match. Et le party qui a suivi dans le bayou! Quel beau souvenir!

    • Joe Montana, Jerry Rice, (Roger?) Craig. C’est avec eux que j’ai découvert et commencé à apprécier le football…

    • Les Bears qui gagnent en 1986, j’avais 3 ans.

      Les Bills qui ratent, en 1991. (Premier vrai souvenir)

      Titan-Rams, finale épique, en 2000.

      Botté court des Saints, du grand Payton, en 2010.

    • Le meilleur je ne sais trop mais mon souvenir le plus ancien est la victoire des Dolphins pour concretiser leur saison parfaite en 1971. Je ne me souviens pas vraiment du match, j’avais 11 ans, je ne parlais pas anglais et ne connaissait rien au football mais je savais qu’une victoire de Miami serait historique et juste pour ca je souhaitait leur victoire. Par la suite j’ai continue a suivre le foot jusqu’a ce que ca devienne une passion, ce qui ne fut pas tres long… Que de souvenirs!

    • PW-Adroid: a ma connaissance aux USA les tueurs sont en prison, comme personne a prouver que Ray Lewis était un tueur ont se garde une petite gène!
      @noirod: 3 victoires dans les années 90 pour les cowboys c’est nettement mieux que les deux dans les années 70…

    • La dernière poussée des 49ers contre les Bengals en 1989 est aussi mémorable. Paraît que dans le “huddle”, tous les joueurs étaient stressés… sauf Montana. Joe Cool, pour détendre l’atmosphère, a donc demandé aux gars de regarder dans la zone des buts. “Regardez, c’est John Candy!”. Paraît que tout le monde est parti à rire. Quelques jeux plus tard, passe à Taylor. Touché Niners…

      @vene777: Le tuckrule est malgré tout un vrai règlement. En ce sens, il n’y a pas eu de vol. Et si vous parlez de l’Immaculate Reception, vous devriez en toute logique parler aussi du “Holly Roller”, où Ken Stabbler a littéralement roulé le ballon dans la zone des buts, jusqu’à un receveur. Les arbitres ont décrété un échappé! John Madden n’en revient toujours pas…

      @pierre_lemay: Meilleur match à vie: Bills-Oilers en 92. Frank Reich et Andre Reed qui efface une déficite de 32 points au 3e quart pour la victoire. Tout ça pendant que Jim Kelly et Thurman Thomas étaient blessés. J’avais 14 ans. J’ai abandonné mes Eagles et Randall Cunningham ce jour là. Jamais regretté, malgré les innombrables blessures depuis ce temps…

    • Pour moi c’est l’ère Joe Montana qui représente mes meilleurs souvenirs

      Ensuite la Course de John Elway

      et l’ère Brady

      Le pire moment : Le catch avec les oreilles ou le casque ou la tête, encore aujourd’hui quand je revois ce jeu j’ai juste le goût de vomir… hehe

      Le prochain meilleur/pire moment ? Ça va dépendre du résultat de ce w-end ;)

    • A part le sein de janet, je dirais l’attrappé magique de Tyree contre les Pats, un catch impossible, le catch d’une vie… Au derniere nouvelle, Tyree était encore dans les nuages !!!

    • @vene777
      10h16

      Les Raiders ont été victimes d’un règlement douteux, mais la décision des arbitres était conforme au règlement… donc règlement douteux, mais pas décision douteuse. Il aura quand même fallu 1 botté de Vinatieri pour égaler, et un autre en prolongation dans des conditions “extrêmes” pour la victoire.

      Souvenirs du Super Bowl:
      - 89: vague souvenir de la démolition des Broncos par les 49ers
      - 90-93: dur à vivre, les 4 défaites des Bills alors que je détestait les Cowboys. Les mains glissantes de Thurman Thomas…
      - 94: en finale de conférence, les Chargers passent au Super Bowl sur le dernier jeu du match dans la zone des buts. Contre qui déjà?
      - 96: Packers/Pats: c’était fini dans ma tête après 2 jeux. Le gros mais combien agile Keith Byars qui faisait des tout petits pas quand il courait!
      - Neon Deon Sanders qui change d’équipe à chaque année… et qui fait pencher la balance de son côté à chaque fois.
      - 97: Elway qui bat les gros Packers pour finalement gagner son 1er Super Bowl.
      - 2000: le Super Bowl ennuyant avec les Giants et les Ravens. Est-ce que quelqu’un quelque part avait parié sur les Giants???
      - 2001: les Pats qui gagnent leur premier Super Bowl avec une défense dominante et une attaque qui n’a pas peur de lancer en fin de match. Bledsoe qui remplace Brady, blessé, en 2e demie. Personne n’échappe à la loi! (Ty Law)
      - 2002: Gannon et cie se rendent finalement au Super Bowl.. et perdent!
      - 2003: les Pats qui gagnent leur 2e Super Bowl :) Rodney Harisson qui se blesse au bras en faisant un plaqué, et qui se le casse pour de bon en effectuant le plaqué sur le jeu suivant parce qu’il n’a pas pu faire de changement. Avant ça, ils battent les Titans dans le match le plus froid de l’histoire (encore un receveur qui échappe une passe qui aurait permi de tenter un botté pour créer l’égalité en fin de match) et en finale de conférence, Ty Law a autant d’interceptions que le numéro 88 des Colts, Harrison.
      - 2004: les Pats qui gagnent leur 3e Super Bowl contre des Eagles qui manquent de jus en fin de match.
      - 2006: le Super Bowl ennuyant avec les Colts et les Bears. Un Super Bowl perdu pour les Pats. Est-ce que quelqu’un quelque part avait parié sur les Bears???
      - 2007: Je ne me rappelle pas du catch de Tyree dont certains parlent. C’était quand? On dirait que j’ai un trou de mémoire, ça doit être les anti-dépresseurs.
      - 2008: Steelers – Cardinals. Très exitant. Avec la fin de match, j’ai l’impression que les Cards ont perdu plus que les Steelers ont gagné.
      - 2009: dans un exemple d’esprit sportif sans précédent, j’invite un ami fan des Colts a écouter le Super Bowl chez moi en HD! Le boté court des Saints pour commencer la 2e demie contre les Colts.

      C’est tout je crois!

    • J’ai commencé très jeune à regarder le SB. Effectivement, j’ai eu la chance de regarder tous les SB: http://www.nfl.com/superbowl/history.
      Le plus grand SB est le no 3: la victoire du Mohamed Ali du football, je nomme évidemment le grand Joe Namath. Quelle arrogance ! Le gars se promène dans les bars de NY et prédit la victoire de son équipe alors que tout le monde pense le contraire et évidemment j’étais du nombre.
      La moitié des SB ont été des rencontres très ordinaires. Le plus grand de tous les temps nous a donné des SB très plates. Joe Montana a servi des râclées à quelques bons joueurs. Sa victoire sur Dan Marino en 1985 (38-16) et sur John Elway en 1990 (55-10), ce n’était pas très beau à voir. Des rencontres terminées à la mi-temps.
      Le SB le plus triste: la défaite des Titans contre les Rams en 2000.
      Les SB les plus appréciés des spectateurs: la victoire des ‘underdogs’.
      Bon match !

    • Le dernier jeux du match du superbowl XXXIV entre les Rams et les Titans, quand Jones a plaqué Dyson à la ligne de 1.

    • Il y en a tellement.

      Super Bowl XXIII : La passe de Montana à John Taylor à 34 secondes de la fin et toute la série de jeux qui l’a précédée. Mémorable. Du grand Montana et du grand Rice.
      Super Bowl XXV : Wide Right… Pauvre Scott Norwood.
      Super Bowl XXXIV : St-Louis-Tennessee, difficile de faire mieux comme fin.
      Super Bowl XXXVI : il me semble que j’aurais utilisé plus Marshall Faulk. Quelle fin!
      Super Bowl XLI : Celui de Peyton. Belle performance sous la pluie pour un quart qu’on disait incapable de gagner le grand match qui avait pourtant très mal commencé pour les Colts.
      Super Bowl XLII : Tyree, bien sûr.
      Super Bowl XLIII : le match est mémorable au complet. WOW!
      Super Bowl XLIV : Le début de la deuxième demie… Fallait le faire.

      J’en oublie…

      Il y a un Super Bowl que j’ai adoré et je suis probablement le seul. C’est le Super Bowl XXXVII, Tampa Bay Oakland. Dans ma gang à l’université, j’étais le seul à prendre pour les Buccs. Je me suis écoeurer comme ça n’a pas de bon sens avant le match, pas après, évidemment. J’ai écouté le match au Peps de l’Université Laval. La très grosse majorité des partisans était pour Oakland. Et quand Tampa Bay marquait, j’étais un des seuls à jubiler. Il y avait peut-être 2000 personnes. Les fois que les Raiders ont marqué, la foule était en délire. Quelle plaisir d’être la faible minorité et de gagner. Tampa Bay avait la plus belle défensive que j’ai vu. C’était mémorable.

    • Mon pire Super bowl fut celui remporté par les Patriots contre les Rams de St-Louis. Un Super bowl remporté en fin de match par un placement. Ce fut la même chose quand les Pats remportèrent leur second Super bowl encore une fois par un beau petit placement. Ils remportèrent un autre Super bowl contre les Eagles. Ce fut une autre victoire serrée.

      Mon plus beau Super bowl fut la défaite surprise des Pats contre les Giants. Le catch miraculeux. Depuis que les Pats ont remportés leur premier Super bowl je me fait un devoir d’encourager les 31 autres club de la NFL.

      J’espère une victoire des Giants par un placement avec 0 seconde au cadran et une victoire par un maigre point.

      Un fan de la NFL, mais certainement pas des PATS.

    • En tant que fan des Bucs, mon plus beau souvenir c’est la raclée qu’ils ont infligée aux Raiders au Super Bowl XXXVII. L’affrontement classique entre l’attaque et la défense. Les Bucs négligés. Rich Gannon avait qqch comme 1,5 secondes de break avant d’avoir un Buc sur le dos. Les Bucs ont réussi 5 interceptions dans ce match, dont 2 par Dexter Jackson, un record du Super Bowl. Mais mon moment le plus mémorable cette année-là fut l’interception de Ronde Barber (ramenée pour un touché) contre les Eagles dans les dernieres minutes du 4è quart pour le championnat d’association. Quel jeu! Les Bucs avaient même réussi à gagner dans le froid cette année-là!

      Mon moins beau souvenir fut le catch de Ricky Proehl contre mes Bucs à la fin du 4è quart. Avant ça, les Bucs menaient la finale d’association 6-5! Imaginez! Ils avaient réussi à contenir la super offensive des Rams à 6 points! Mais que voulez-vous, la passe était parfaite, la couverture également, mais que voulez-vous, les Rams étaient bénis cette année-là.

      Je me rappelle John Riggins des Redskins trainant 5 joueurs sur son dos, je me rappelle les Steelers du temps du Steel Curtain, mais c’est un peu plus vague.

      J’espère que nous aurons un bon match dimanche. Surveillez Eli, l’homme des grandes occasions! Je ne suis pas fan des Giants, mais je pense qu’ils méritent plus la victoire que les Pats cette année.

      bon match à tous!

    • Une décision bien triste pour un grand joueur… Dikta qui ne donne pas la chance à Payton de marquer son seul touché dans un SB. Préfère donner le ballon à The Refrigerator Perry. Dikta a avoué publiquement comment il regrettait cette décision.

    • Mon meilleur souvenir est en 96, j’avais 11 ans et mon père m’a amené au party du Super Bowl organisé par ses amis. Depuis, c’est bien sûr une tradition. C’est là que j’ai commencé à écouté le football. Depuis, les Pats et les Packers (qui étaient en finale lors de ce SB) ont toujours été de mes équipes préférés.

    • Avec des «SI » on… désolé, j’ignore la fin du proverbe.
      Mais j’avance quand même ma théorie.
      Marv Levy m’a fait rêver pendant son passage avec les Zoiseaux. Un coach comme je les aime ; méthodique, calme, organisé.
      Le voilà à son premier Super Bowl avec les Bills. Bien sûr que j’encourage Buffalo même si d’eux, je ne connais qu’ O J Simpsons auparavant
      Norwood s’installe, botte et le ballon passe à sa droite, de quelques pieds. Et je vois et revois Bill Parcells sauter de joie. Misère que je m dis chaque fois que je vois ces images, les Giants n’ont pas gagné, les Bills ont perdu. Le premier de 4.
      Avec des «SI»… J’avance la théorie que si le placement est réussi, les Bills deviennent champpions, se comportent en champions, ont une attitude de champions et gagnent 4 Super Bowl en ligne plutôt que d’en perdre 4. La dureté du mental les habite.
      Tous les Super Bowl ont leur particularité mais selon moi, celui de ‘91 a ceci de particulier qu’un ballon qui passe à quelques pieds à l’extérieur nous a empêchés de voir une équipe en gagner 4 en ligne.
      Ne soyez pas trop sévère, je sais que tout repose sur un simple « SI »…

    • Pas en 1971, les parfaits Dolphins, mais bien 1972.

    • Les 2 SB consécutifs de mes Boys vs Buffalo à peine 3 saisons après l’agonisante saison 1-15 de 1989.
      Dommage que le départ de Jimmy Johnson et l’instauration du plafond salarial aient provoqué le démantelement de cette grande équipe. Et surtout que depuis cette époque-là, Jerry Jones s’imagine être capable de construire seul une équipe dominante…

    • La première victoire des Broncos contre les Packers, lors de la saison 1997 est le Super Bowl qui m’a apporté le plus de satisfaction. Elway était en fin de carrière, mais il avait la rage de vaincre en plus de compter sur Terrell Davis qui a connu un fort match. Ça mettait un baume sur mes plaies pour les Super Bowls précédents où Denver se faisait déclasser (SF, Washington).

      J’ai beaucoup d’autres souvenirs de SB mémorables: 49ers sur les Bengals, et plus récemment. Les victoires des Saints, des Steelers sur les Cards et bien sûr les Giants contre les Pats!

    • Sujet précédant:

      ClaudeDa:
      1. Young a gagné 1 SuperBowl.
      2. Favre, Combien de saison comme MVP? 3. Manning, 4. LA seule statistique où Favre mène P. Manning (par partie) c’est le nombre d’interceptions.
      3. Marino, not even close. Come on
      4. Staubach, il sortait tellement de gros jeux à des moments importants qu’il a perdu 3 Superbowls

      @Datsyuk

      M. Mayock prend parfois un peu trop pour le “underdog”. Il disait préféré Earl Thomas à Eric Berry, Gerald McCoy à Suh et j’en passe. Il est un très bon analyste, peut-être le meilleur, mais il a cette manie de mousser l’underdog.

      Les 2 grands gagnants de la semaine du Senior Bowl. Janoris Jenkins et Quinton Coples. Sans aucun doute. Janoris Jenkins s’est fait renvoyé de Florida à cause de problèmes à l’extérieur du terrain et plusieurs équipes l’avaient oublié. On chuchotte que Jerry Jones est très intéressé (il est idéal comme press corner. Trèes bon pour forcer le receveur à modifier son tracé). Quinton Coples a joué comme un top10 pick. Je l’avais comme 3e joueur sur mon “board” au début de la saison, mais on dirait qu’il a joué la saison pour ne pas se blesser (comme Da’quan Bowers). Reste un talent phénoménal. Il va devoir faire bien aux entrevues.

      Deux autres joueurs qui ont grandement impressioné: Mike Adams (OT de Ohio States), un peu oublié à cause des déboires de l’université, il a montré à quel point il est dominant en protection de passe (il reste un peu “raw” pour supporter la course). Idéal pour Detroit) et Dont’a Hightower (LB) qui a démontré que le succès d’Alabama n’était pas uniquement dû à Courtney Upshaw.

    • @ jay_jay

      bien d’accord avec vous que l’importance dépend du système. Je voulais uniquement illustré le fait que certaines positions ont plus d’impact que d’autres sur une équipe. Je suis certain que toutes les équipes hiérarchisent les positions avant le repêchage.

    • What?! Il y a vraiment des gens qui pensent que le Tuck Rule était le bon call? Êtes-vous vraiment sérieux? Depuis quand avoir deux mains sur le ballon peut être une tentative de passe? Même sous le Tuck Rule, ça reste un fumble. Regardez la reprise. Brady avait les deux mains sur le ballon. Ceci étant dit, le Tuck Rule n’est pas asser clair et laisse une trop grande place à l’interprétation.

      aube_radieuse : Oui, les Patriots ont quand même fait la remontée mais si les arbitres avaient pris la bonne décision, le match aurait été terminé après le fumble. Cette décision a complètement changé le match.

    • @c zar…
      Aucun doute: ce wild card est mon meilleur souvenir à vie des playoffs….J’ai encore toutes les images en tête….Tu te souviens de la première passe de Reich au début du 3e quart? Interception…35-3…Débile ensuite les évènements “juste d’un bord” qui se sont mis à s’empiler…Kenneth qui court comme Thurman…Moon qui se met à lancer dans les mains des Bills…Beebe qui court en touche et l’arbitre le voit pas….la remise manquée pour un FG des Oilers…Oser le momentum lors du 4 et 2 et la passe dans la zone des buts à Reed…J’en oublie et j’en oublie!!…et tout ça avec Franch Reich!!

      @dramatico…
      Fan des Bills parmi les fans des bills…je t’assure que les Redskins de Rypien de l’année suivante était beaucoup trop monstrueux ( sur la ligne offensive entre autre!!) pour qu’on ait pu faire quoi que ce soit…Norwood réussissant son placement l’année d’avant ou pas!! :)
      Sinon, si la bande à Emmitt était également imbattable au 3e super bowl…trop huilé, trop affamé….ils l’étaient moins affamé au 4e…et on est passé plus près que le pointage l’indique…Peut-être et comme tu dis “SI”…on aurait pu celui-là…

      Anti-dépresseur pour le catch de Tyree? Fait longtemps qu’on en fait pas des assez puissants pour les fans des Bills je crois bien ;) ….je suis en train de “radoter” littéralement sur du football d’il y a 20 ans!!!!

    • @ Pierre Lemay et C-Zar

      Une couple de commentaires sur le fameux comeback des Bills vs Houston en 1992. Quel match en effet. J’étais allé passer les fêtes à Houston en 92 et mon chum avait des billets pour le match à l’Astrodome vs ….les Bills. Hé oui, le hasard a fait que ces 2 équipes se sont rencontrés 2 weekends d’affilé ce qui est plutôt rare dans la NFL. Kelly avait subi une blessure à un genou et si je me rappele bien , la presse à Buffalo avait fustigé les Bills pour avoir fait jouer Kelly alors que les Bills étaient assurés de jouer le 1er match des playoffs à la maison de toute façon.

      Les Oilers avaient toute une machine eux aussi avec Moon, Ernest Givins, Hayward Jefferies, Curtis Duncan et Webster Slaughter.

      Frank Reich qui a été le backup de Boomer Esiason au Maryland avait aussi engendré un des plus grand comeback de l’histoire de la NCAA contre les Hurricanes de Miami . Down 31-0, il était revenu de l’arrière pour gagner le match 42-40.

      J’oublierai jamais pendant le match à Buffalo, mon chum m’appelait à tous les 5 minutes à Mtl car ses Oilers donnait toute une raclée aux Bills. Quand le vent s’est mis à tourner , c’est moi qui l’appelait aux 5 minutes mais il ne répondait plus. Ce match l’a déprimé pendant des années. On avait bien ri.

    • @vene777 : Concernant le « tukc rule », ton argument des deux mains de Brady sur le ballon prouve que tu ne comprends pas le règlement. Qu’il y ait une, deux, trois ou quatre mains sur le ballon ne change rien. Si dans la perception de l’officiel, le passeur est dans sa motion « avant » (foward) de passe ou en train de ramener le ballon vers lui pour se repositionner, il est toujours considéré dans une tentative de passe et par conséquent si la ballon sort de sa main, c’est une passe incomplète. Personellement je suis d’accord avec aube radieuse que c’est un règlement qui n’a pas de bon sens. Mais il est là. D’ailleurs , les Pats avaient été vitime de ce règlement plus tôt dans la saison en 2001 dans un match contre les Jets et le jeu ressemble de près à ce qui s’est passé à Foxboro ce soir là.Le soir du 19 janvier 2002, quand on demeure objectif, on peut affirmer que le « potentiel » de tuck rule est bien présent tout comme le potentiel de fumble aussi.

      Le vrai débat et la vraie controverse est de savoir si les reprises vidéo permettaient à l’arbitre de changer la décision sur le terrain. De ce que moi j’ai vu en reprise ce soir-là et depuis sur youtube, je ne pense pas que c’était hors de tout doute qu’il y avait tuck rule comme ce n’est pas hors de tout doute non plus pour le fumble. Mais comme la décision sur le terrain était fumble, l’arbitre aurait du la maintenir à moins qu’il ait vu quelque chose qui a échappé aux téléspectateurs.

      *************************************
      NFL Rule 3, Section 22, Article 2, Note 2
      When [an offensive] player is holding the ball to pass it forward, any intentional forward movement of his arm starts a forward pass, even if the player loses possession of the ball as he is attempting to tuck it back toward his body. Also, if the player has tucked the ball into his body and then loses possession, it is a fumble.[1]

    • Parlant de souvenir, RDS2 présente tout les soirs de la semaine des Super Bowl de la dernière décennie. Ce soir, Pats/Eagles, mercredi Colts/Bears, jeudi Steelers/Cards, vendredi Packers/Steelers.

      Alexandre

    • @Aube_radieuse 30 janvier 14h17

      2003 les Pats battent les Titans dans le match le plus froid de l’histoire… Eh bien non, le “ice bowl” du 31 decembre 1967 packers vs cow-boys a lambeau Field; temp. de -25 deg Celsius avec un windchill de -36! Victoire de Packers 21-17 touché de bart Starr avec 13 secondes a jouer. Les packers allaient ensuite remporter le SB II contrer KC.

    • La réhabilitation de P. Manning est lente. Certains commencent à murmurer qu’il est loin d’un retour. De moins en moins de chance qu’il se fasse payer son boni de 28 millions.

    • @pierre_lemay
      J’ai la chance d’avoir NFL Network. il repasse ce match magique de temps à autre, avec en prime les commentaires des joueurs des Oilers et des Bills. Absolument incroyable. Comme tu l’a dit, absolument tout s’était mis à rouler pour les Bills à un certain moment. Ce qui m’a aussi frappé, c’est la face à Jim Kelly sur les lignes de touche. Comme s’il était un petit peu en maudit de ne pas être là et qu’il voulait que Reich échoue… Il se trouve encore plusieurs fans des Bills pour dire que Reich aurait dû jouer lors de ce Super Bowl à la place de Kelly… qui s’est d’ailleurs blessé au 2e quart après un début de match médiocre. Enfin, on ne le saura jamais!

      vene777: Je comprends votre colère. Les Raiders sont l’équipe la plus cruelle pour leurs fans depuis 10 ans… avec les Bills bien sûr. Ils avaient en commun d’être dirigés par deux octagénaire qui ne sont plus toute là… Quand je pense qu’Al Davis dirigeait encore les opérations football malgré un début de démence très évident… Enfin, il a quand même fait beaucoup pour le football. En souhaitant que les Raiders et les Bills puissent enfin trouver des proprios dignes du 21e siècle qui s’engagent à garder leur équipe à Buffalo et à Oakland.

    • tres bon article, MIGUEL dans la presse du 31 JANVIER votre evaluation des Giant EST EXCELLENTE….je crois qu’une des cles d’une victoire possible des GIANTS …sera d’arreter le gros Vince Wilford……ensuite blitzer a outrance BRADY….lorsque Brady est dans une zone d’inconfort il devient nerveux….et pour MANNING , il devrait s’attaquer a la secondaire des PATS qui est douteuse a mon humble avis…je crois que Cruz et Nicks vont faire la difference

    • En pleine semaine de la grande fête de la NFL…comment se fait-il que vous n’êtes pas front page???

    • @normy45 et @vene777

      http://www.youtube.com/watch?v=fiD9cF48AE0

      oui normy45, tous des Pats Haters. Parfaitement hors de tous doutes.

    • 1- Les 3 victoires au Super Bowl des Patriots. La première victoire au Super Bowl XXVI reste sans doute ma favorite ensuite c´est la victoire au Super Bowl XXXIX qui est ma favorite.

      2- J´ai commencé à écouter le football à 5 ans, donc mon premier Super Bowl est les Super Bowl XIX (1984). J´ai adoré le football en grande partie à cause de Joe Montana et les 49ers.

      3- Le Super Bowl XXXI, la seule victoire au Super Bowl pour Brett Favre, malgré la défaite c´est là que j´ai commencé à me métamorphoser en un fans des Patriot depuis ce temps j´ai très peu raté de match des Patriots.

      4- Je me souvient du fameux The Super Bowl Shuffle des Bears en 1986 (un souvenire d´enfance)

      5- La victoire des Steelers au Super Bowl XLIII sans doute l´un des 5 meilleurs match du Super Bowl de l´histoire.

      Les pires Super Bowl:

      1- Le Super Bowl XLII pour un partisan des Patriots cette défaite était difficile à avaler. Sa m´a prit au moins trois ans avant de pouvoir revoir des images de ce match.

      2- Le Super Bowl XXXVII j´ai vraiment pas aimé ce match

      3- Les 4 défaites des Bills au Super Bowl

    • @Normy45: Quand Robert Kraft en personne dit a John Grudden en entrevue cette année que oui ce jeu la était pas évident je pense que il est polis, j’ai beau regarder il n’y a pas de mouvement net et aucune tentative de passe vers l’avant et c’est clairement un échappé! C’est des plus mauvais call de l’histoire de la NFL.
      C’est toujours tough aller gagner a Foxborough il y’ a de drôles de pénalités qui s’applique la bas, un joueur souffle sur Brady et il a une pénalité de rudesse de 15 verges (le retour d’interception des Broncos), des pénalités pour interférence sur les receveurs plus nombreuses que ailleurs etc…Mais bon j’imagine que ça fait partie de la game.
      En me retapant les 3 victoires des Pats au super bowl je me rend compte que ce ne fut jamais une équipe dominante et Brady est loin d’être le plus grand quart de l’histoire du super bowl(a date)

    • keeperofthesevenkeys : Même en tant que Pats Hater, il faut admettre qu’il est l’un des plus grands au même niveau que les Elway, Montana, Marino et Manning. Par contre, on ne peut affirmer qu’il est le plus grand. J’accorde peu d’importance au nombre de championnat. Selon moi, les seuls sports dans lesquels le nombre de championnats doit être un des principaux arguments sont les sports individuels comme le Tennis.

    • je ne dit pas que c’est pas un des plus grand il est dans mon top 5, mais ce n’est pas le plus grand

    • le super bowl ou thurman thomas avait perdu son casque et avait manqué quelques jeux, c’était surréaliste de le voir fouiller partout sur les lignes de coté, si je me souviens bien, il n’avait pas eu un grand match.et aussi scott norwood
      Ah, mes pauvres bills.

      Hasdrubal

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  •  

    janvier 2013
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité