Miguel Bujold

Miguel Bujold - Auteur
  • Le blitz

    Le blitz est l'endroit vers lequel convergent les amateurs de football du Québec et d'ailleurs. Un blogue où vous pourrez débattre et commenter l'actualité de la NFL et de la LCF, et donner vos prédictions.

    Miguel Bujold analysera ce qui se déroule dans les deux ligues, tout en vous invitant à vous prononcer sur les sujets de l'heure.

  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 26 novembre 2011 | Mise en ligne à 11h48 | Commenter Commentaires (22)

    Tout un spectacle !

    J’ai assisté au match de la Coupe Vanier, vendredi soir, et je songeais à quitter lorsque McMaster menait 23-0 après la première demie. Pas parce que l’équipe du Québec perdait, mais plutôt parce que c’était un match à sens unique.

    Quelle bonne décision d’être demeuré au B.C. Place ! Le Rouge et Or est revenu en force après la pause, et a par le fait même permis aux spectateurs et téléspectateurs de voir un superbe spectacle. Clairement le meilleur match de football universitaire canadien que j’ai vu. J’en n’ai pas regardé des centaines, mais celui-là était très, très enlevant.

    D’ailleurs, je dois avouer que j’ai été surpris par le calibre du jeu. Il semble nettement supérieur en personne qu’à la télévision. Ou était-ce parce que les deux meilleures équipes du pays s’affrontaient ? Chose certaine, la victoire en prolongation de l’Université McMaster a tenu tout le monde en haleine jusqu’a la fin.

    Plusieurs partisans des deux équipes étaient présents, mais le reste de la foule s’est clairement rangée du côté des Marauders. Parce que l’autre équipe venait du Québec ? Peut-être pour certains. Mais je crois que plusieurs autres voulaient tout simplement voir une nouvelle équipe être couronnée championne… Le Rouge et Or est un peu devenu l’équivalent des Yankees au baseball.

    C’était la première défaite en finale pour l’Université Laval, qui a remporté la Coupe Vanier à six reprises. Pour McMaster, il s’agissait d’un premier titre. Et les Marauders ne l’ont pas volé.

    Les Lions de la Colombie-Britannique et les Blue Bombers de Winnipeg auront fort à faire afin d’offrir un spectacle comparable, dimanche soir…


    • C`était effectivement toute une partie. Pas vraiment de perdants dans cet affrontement mais puisqu`il faut un gagnant levons notre chapeau à McMaster. Passé de la déprime à l`exhaltation tout comme vous et tres fier de la qualité du spectacle offert par nos universitaires.

      On a tendance à rester marqués par les grandes finales avec raison mais il y a eu plusieurs parties du côté québecois dignes de mention cette saison et on voit que la pépiniere du football canadien se porte bien.

      Je me questionne encore sur cette formule de prolongation mais c`est do or die alors ca ne traine pas en longueur mettons on a quand même eu droit à de fortes émotions.

      Déja que heure du Québec il se faisait tard. le sommeil a été plus difficile a venir le temps que l`adrénaline cede sa place. Bravo aux deux équipes.

    • Un nom à retenir Kyle Quinlan. Il a été très impressionnant, une motion qui du sens, une bonne précision dans ses passes, bonne lecture et du sang froid tout ça contre la meilleure défensive universitaire au pays. La combinaison Quinlan – Babic est quelque chose à voir. Je suis d’autant plus surpris de son rendement. Il a été suspendu 3 parties et a quand même pu garder le focus, c’est pas rien. 482 verges contre la meilleure défense, ce n’est pas rien!

      Vous avez été chanceux Miguel d’être au BC Place, parce qu’en onde ce n’était pas terrible, surtout à RDS. D’habitude le duo Casavant-Vercheval offre quelque chose d’intéressant, mais là, ils jouaient les fanboys Pro-Rouge et Or. Aucun effort pour essayer de connaitre les joueurs de McMaster. Inutile de dire que je suis passer du côté anglophone.

      PS: Allez-vous écouter une game, voir plusieurs games de la NFL sur votre portable pendant la Coupe Grey ;) ? Il me semble, il serait plus facile avoir de l’auditoire le samedi soir. Là, c’est certain qu’une partie non négligeable de gens vont écouter les games de la NFL à la place (dont moi).

    • En tant qu’ancien de l’université Laval, je suis resté attaché à cette équipe.
      Je ne vais plus au Peps à tous les matchs comme quand j’étais étudiants mais je suis les activités de l’équipe match après match….hier j’étais très décu de la première demi. Tellement en fait que je me suis endormie!!! J’Ai complètement raté le reste du match et ce n’est que ce matin que j’ai vu la belle remonté du R&Or…..

      La défensive, qui est la force de cette équipe depuis toujours, a donné beaucoup de verges au QB et beaucoup de pts à l’adversaire. Dire qu’avant hier, en match de la Coupe Vanier, le R&Or donnaient en moyenne 8 pts à l’adversaire. Hier cela aura été 5 fois plus!!!

      Félicitation à McMaster et bravo aux joueurs du Rouge et Or de ne pas avoir abandonné! et shame on me pour m,être endormi!!

    • Je suis moi-même présentement étudiant à l’Université Laval, et laissez-moi vous dire que ces gars nous ont fait vivre toute une soirée !

      Cependant, pw-android, je ne suis pas d’accord avec vous. Nous écoutions le match à TSN, et c’était pire qu’un match du CH, côté parti pris. Quand Plessius a réussi son “pick six”, la seule chose que les commentaires trouvaient à dire, c’est que le ballon avait glissé des mains de Quinlan. “Bouhou Bouhou pour notre équipe de l’Ontario, c’est pas sa faute, c’est la faute du ballon.”

      D’un côté comme de l’autre, je crois que les solitudes se sont senties bien seules, vendredi soir.

    • @miguel
      chanceux d’avoir assisté à ce super match au b.c. place
      @ noirod
      excellent commentaire
      @ fredr
      tu a manqué toute une deuxième demie

      félicitations au rouge & or
      pour leur belle saison
      vraiment fier de vous
      bravo aux marauders pour leur première coupe vanier

    • Quel match. Comme vous, je suis venu bien près d’abandonner à la demie. Je n’ai pas regretté d’être resté pour voir le début du troisième quart et finalement j’ai collé à mon siège en me rongant les ongles jusqu’à la fin. Bravo aux deux équipes! Au final, McMaster méritait la victoire. L’attaque du Rouge et Or s’est réveillée trop tard. Il y a soixante minutes dans un match et malheureusement pour eux les Québécois n’ont rien produit durant les trente premières. Tout un retour cependant.

    • Miguel,

      Je regarde du football depuis au moins 35 ans et j’ai vu peu de match aussi enlevant avec en prime un tel enjeu. Le R&O est revenu avec tant de fierté en 2ieme demie. Tout un spectacle. Quinlan est tout un athlète et j’espère qu’il arrivera à faire sa niche dans la LCF. Bon bras, bonne lecture, bonne vitesse et en prime une détermination à toute épreuve. Bravo pour le spectacle. Rarement été aussi fier du R&O malgré la défaite.

    • Enfin un blogue sur le foot universitaire! Si le fait de tenir la Coupe Vanier dans le même stade que la Coupe Grey vous a permis de redécouvrir le foot universitaire, c’est déjà ça de gagné.

      Je comprends qu’il vous est impossible de couvrir le foot universitaire en plus de la NFL et des Alouettes, mais il va falloir que La Presse ajoute un autre journaliste au football. M. Milano en a déjà plein les bras avec le soccer européen, le clavardage du CH, l’Impact et les Carabins. Sans parler que l’Impact s’en va en MLS et que cette ligue aura besoin d’une meilleure couverture.

      J’imagine que La Presse va accorder plus d’espace aux Carabins lorsqu’ils vont vaincre le Rouge et Or plus régulièrement. Il n’y a pas juste le CH à Montréal…

      Tout un match hier, les Rouges n’ont pas à rougir de leur performance. Chapeau à McMaster pour être rester concentré en fin de match, on aurait dit Damon Duval en finale fasse à la Saskatchewan.

      En fait, le foot universitaire est pas mal plus intéressant à suivre dernièrement que le foot de la CFL, ou du moins celui des Alouettes.

    • @legarsweird: Je voudrais apporté un bémole, il y avait une petite différence entre les deux. TSN connaissait les joueurs du Rouge et Or, RDS connaissait que Quinlan (ça aurait été le boute que de nommer son numéro) et Babic de McMaster. En ce qui concerne , le “fan factor”, je vous donne raison sur ce call. De ce que j’ai vu des moments, RDS semblait avoir un plus gros partie pris. Il est possible qu’au moment que j’étais sur RDS, TSN était aussi pire.

      HS/
      Sauf que ce n’est pas la première fois que RDS est comme ça… Quand il y a une game New England contre n’importe qui (je suis fan des Patriots) , ils sont trop pro-NE et ça me saoul.
      @ RDS: Vous analysez un match les boys, vous n’êtes pas des groupies comme Phil Simms.

    • Je vous envie M. Bujold d’avoir été sur place!
      Je suis très activement le R&O depuis ma 1ere année à l’Université Laval soit, en 2ooo et je vous avoue, que je n’Ai jamais eu autant d’émotion que durant cette partie. La derniere fois, c’était au Mitchell Bowl en 2003, mené par Mathieu Bertrand, contre une certaine équipe de l’Ontario…McMaster.
      Vive les duels Laval vs McMaster, ça donne toujours un bon show!!
      P.S. : Votre blogue est excellent, bien que c’Est la toute 1ere fois que j’y contribue, j’y suis un lecteur assidus! Lachez pas votre excellente couverture du plus beau sport au monde : le football!!

      Miguel : Merci pour vos bons mots, c’est très apprécié.

    • Je n’ai pu regarder que la fin du match et je dois dire que je partage votre opinion ainsi que celle des autres sur ce blogue. Ce fut toute une fin de partie. Bravo aux deux équipes et un très gros bravo aux universités québécoises francophones. Miguel, quand vous dites que les spectateurs prenaient surement pour McMaster, réaction suite aux performances du Rouge et Or des dernières années, cela est malgré tout bien flatteur car c’est une preuve d’excellence que de prendre pour l’équipe opposée aux meilleurs. De plus, les universités francophones ont démontré que quand nous nous y mettons, nous le faisons très bien. Je ne veux pas entrer dans la politique mais de voir des universités francophone offrir des opportunités autant sur le plan sportif qu’académique et d’un tel niveau est réellement bien.

      Dans la même optique, j’aimerais bien voir la ligue universitaire canadienne devenir avant-gardiste et changer quelque peu les règles, non pas pour dénaturer le football canadien mais pour l’amener plus loin. Je ne m’attarderai pas sur les différents aspects à revoir, vous les connaissez.

      @pw-android : je n’ai pas pu regarder tout le match mais ce que j’ai vus et chaque fois que j’ai l’opportunité de voir un match commenté par Pierre Vercheval, je dois avouer qu’il est vraiment l’un des meilleurs pour moi.

      @ 1234_56 : si vous avez un peu de temps, j’aimerais avoir votre opinion sur Notre Dame, ce qu’elle est en ce moment (une équipe compétitive? Dans les meilleurs?) et son avenir. Merci.

      @Miguel : avec la fameuse phrase qu’un Super Bowl se gagne avec une défense, croyez-vous qu’il est plus difficile de dépister des joueurs au niveau de la défense qu’au niveau de l’attaque. Dans la ligne d’idée, mettons nous trop d’emphase sur les joueurs offensifs? Désolé pour le commentaire sur le country, je croyais que la Coupe Grey était présentée en Alberta. Preuve de mon intérêt.

      Alexandre

      Miguel : Je ne saurais répondre à votre question au sujet des espoirs… J’imagine que certains dépisteurs ont plus la main heureuse avec des espoirs défensifs, et que d’autres sont plus à l’aise à évaluer des joueurs offensifs. Pour ce qui est de votre deuxième question, oui, je pense qu’il y a un peu trop d’emphase sur les joueurs offensifs…

    • @ Miguel : j’aimerais savoir si vous avez des échos sur l’avenir de la ligue canadienne, sa probable expansion et si les dirigeants prévoient revoir quelques règles?

      Alexandre

      Miguel : Le nombre de questions a été plus limité que par les années antérieures. Cohon n’a pas parlé d’expansion, sauf pour Ottawa (2014). Tant et aussi longtemps que la capitale n’a pas son équipe, aucune autre ville n’obtiendra la sienne.

    • @ Miguel et a tous

      Eclairez moi svp

      Selon Pierre V. si le placement est rate, le joueur du R&O doit sortir le ballon pour eviter un simple (reglement vraiment minable qui discredite le football canadien selon moi) Ok ca va jusque la! Cependant:

      Question #1: si le placement est rate ET abouti a l’exterieur du terrain derriere ( admettons dans les estrades) est ce un simple ?

      Question #2 : si #1 est postif, pourquoi ne pas demander au botteur de frapper de toute ses forces et de prendre un simple tout simplement et oublier de viser entre les poteaux ?

      Question #3: si #1 est postif, pourquoi (tant qu’a etre ridicule!) ne pas demander au botteur de degagement de faire un ‘punt’ dans les estrades ?

      Question #4 (technique): Placement manque, Laval rebotte le ballon a l’exterieur de la zone, McMaster REBOTTE le ballon dans le fond de la zone (mettons dans les estrades), est ce toujours un point simple ?

      Merci a tous de m’aider a comprendre ce (ridicule) reglement :)

      Miguel : Comme vous, Yvon, je n’aime vraiment pas ce règlement. Mais sauf erreur, le ballon ne peut pas sortir de la surface de jeu. Sinon, les équipes feraient exactement comme vous le dites…

    • Quel faible niveau de football.
      Beaucoup de jeux élémentaire.
      Imaginez, l’équipe aurait pu gagner par un placement manqué….

      Ouff se réjouir de tel spectacle….

      Miguel : Il y a eu plus de 700 verges par la passe au total; quelques revirements; et un match qui s’est terminé en 2e prolongation. Je ne suis pas beaucoup les activités du football universitaire canadien, mais le spectacle de vendredi soir a été très bon. Avez-vous regardé le match pour émettre ce commentaire ? Et si oui, pourquoi ? Vous semblez pourtant détester ça. Ou bien vous n’avez pas vu le match, ou bien vous êtes masochiste… :)

    • @yvonmontana
      Sans être un expert sur ce règlement, je peux vous dire que pour votre question #4 la réponse est oui, parce-que je me souviens d’un match des Alouettes disputé à l’Autostade aux alentours de 1974 où la fin du match fut décidée de cette façon, le botteur des Argonauts a botté dans la zone des buts des Alouettes qui ont immédiatement re-botté le ballon à l’extérieur pour voir les Argos leur rebotter à nouveau.
      @miguel
      Si le ballon sort de la surface de jeu par le fond de la zone des buts après un botté, le simple est accordé, non?
      En effet, quel règlement ridicule…

    • Je ne comparerais pas le Rouge & Or aux Yankees, mais…je comprends votre point! Simplement que Les Yankees utilisent des moyens financier déloyaux et que l’UL non. Oui ils ont des infrastructures incroyables et tout est mis en place pour leurs joueurs…mais n’oublions pas qu’ils ont débuté comme tout le monde. Aux autres équipes de s’élever à leur niveau (il ne faut pas niveler par le bas). Comme McMaster l’a fait!

      Ayant un match de hockey vendredi…nous l’avons écouté à la radio, sur un cellulaire dans la chambre de hockey! Je n’aime pas le football 3 essaies. mais il mal honnête de dire que ce n’était pas un grand moment de football au pays. C’était sublime

    • À pw-android
      Ne soyez pas surpris du parti pris de RDS et P. Vercheval envers le R&O, c’est le R&O qui a mis la diffusion du football universitaire au monde au Québec et M. Vercheval est un ami de longue date de G. Constantin, plus de 25 ans je crois. Cela dit et comme vous, je trouve cela plutôt gênant ce parti pris et le terme “fanboys” que vous utlisez est tout à fait approprié. De toute façon et tant qu’à moi, le réseau RDS est plutôt minable en général peu importe ce qui est diffusé, sauf peut-être la Formule 1. Pour finir sur une note positive, bravo aux deux équipes qui ont donné tout un show à la coupe Vanier…

    • “ou bien vous êtes masochiste…”

      C’est surtout un pisse-vinaigre de première!

      Il faut toujours qu’il y en ait un qui pense
      nourrir son petit complexe de supériorité
      en tentant de rabaisser les autres!!

    • Et pour ce qui concerne le point après un placement raté,
      le règlement de la LCF dit ceci:

      Le simple ou rouge est un terme utilisé dans le football canadien pour désigner une manière d’inscrire un point.

      Si le ballon est botté dans la zone des buts adverse, un simple est marqué :

      - lorsque le ballon, en possession d’un joueur, devient mort dans la zone des buts.

      - lorsque le ballon touche ou traverse la ligne de fond ou la ligne de côté dans la zone des buts et touche le sol, un joueur ou un objet à l’extérieur des limites. (wiki)

      Donc, si le ballon sort des limites du terrain, l’équipe reçoit un point.

      Un règlement qui a déjà donné lieu à des jeux assez échevelés
      mais qui récompense malgré tout l’échec.

    • Pas vu un gros match au Georgia Dome aujourd’hui. Matt Ryan a fait la job, 3 passes de touches, bonsoir on ferme les livres. Les Vikings sont mauvais. Detroit et Chicago ont perdu, we’re back in the wild card hunt.

      A Houston la semaine prochaine avec leur 3rd string QB.

    • À Yvonmontana,

      À mon avis, si le ballon sort à l’extérieur ou sur le côté après être passé par la zone des buts c’est effectivement un point. J’imagine que McMaster ne voulait pas gagner un match en bottant un simple sur un dégagement qui quitte la zone des buts.

    • @PW Android, je ne sais pas comment tu fait pour regarder du football a RDS(ou même tout autre sport).
      Étant un diplômé de Laval, j’attendais le match avec impatience même si j’avais un doute. En première demis Laval était pas la que ce sois en attaque, en défensive ou sur les unités spéciale je pense que les entraineurs ont leur part de blame pour ce manque de préparation. Avec la 2eme demie du Rouge et Or ont est en droit de penser que un 10 points en 1ere demie aurait donner un autre résultat. Mais bravo au Marauders ils étaient bien préparé et voulais ce match.

      J’aimerais un jour que le football canadien se mettre au normes de la NCAA, c’est hautement pathétique comme spectacle.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  •  

    novembre 2011
    D L Ma Me J V S
    « oct   déc »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité