Le blogue de Catherine Doré

Archive de la catégorie ‘Général’

Lundi 13 mai 2013 | Mise en ligne à 23h41 | Commenter Commentaires (7)

La science

Chris Hadfield

(Photo de la NASA)

Chris Hadfield est revenu sur Terre hier soir, après un passage remarqué à la Station spatiale internationale (ISS pour les intimes…). Pendant ce temps, sur le plancher des vaches, certains observateurs soutiennent que ces missions sont inutiles, qu’on pourrait remplacer les missions habitées par des robots ou des satellites.

Bleuh.

Chris Hadfield est devenu une véritable star du web grâce à ses diverses interventions sur Twitter. Je faisais partie des nombreuses personnes qui suivaient assidûment les aventures du Canadien dans l’espace. Des photos des plus grandes villes du monde illuminées, des capsules «comment on fait telle affaire dans l’espace 101», des séances questions-réponses… tout était intéressant.

Je suis persuadée qu’il a réussi à intéresser des centaines de jeunes aux sciences. Et ça, c’est déjà une victoire.

Il y a quelques semaines, j’avais rencontré les coprésidentes d’honneur de la grande finale québécoise d’Expo-sciences, Catherine Munger et Catherine Laprise. La première est chef de service en environnement chez Rio Tinto Alcan, la deuxième détient, entre autres  la Chaire de recherche du Canada sur l’étude des déterminants génétiques de l’asthme. Les deux femmes déploraient que les sciences soient présentées de façon si peu attrayante pour les élèves du secondaire. Elles avaient raison.

Sans fausse modestie, j’ai toujours eu de la facilité à l’école. Pourtant, quand est venu le temps de faire mes choix d’options, en secondaire V, j’ai opté pour l’histoire, l’espagnol et le défunt français journalisme plutôt que la physique, bio, et les horribles maths. (Mmes Munger et Laprise m’ont avoué qu’elles n’ont jamais réutilisé les trucs appris dans les cours de math dans leur carrière!)

Je ne regrette absolument pas mon choix de carrière. Loin de là!  Mais, dernièrement, j’ai réalisé à quel point j’aimerais connaître davantage les sciences. J’ai envie de savoir comment ça marche. J’ai toujours été intéressé par les découvertes scientifiques (j’en ai partagé plusieurs ici d’ailleurs). Mais parfois j’aimerais me souvenir des notions de base apprises au secondaire, vous savez, quand votre cerveau décide de remplacer vos connaissances  par des affaires hautement inutiles, comme les paroles des chansons des films de Disney…

Bref, j’ai une amie enseignante qui travaille aussi dans les camps des Débrouillards. J’envie les tas d’expériences loufoques qu’elle fait chaque fois avec les jeunes. Sincèrement. Une fois, elle avait mis en ligne une photo d’un ballon de fête gonflé transpercé par des brochettes de bois. Confession: j’aurais aimé connaître le truc avant de le googler. C’est quand même une expérience destinée aux enfants!

Heureusement, il n’y a pas d’âge pour apprendre. La question est de savoir par où commencer!

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






Lundi 18 mars 2013 | Mise en ligne à 11h38 | Commenter Commentaires (2)

En rafale

Il s’en est passé des choses depuis la dernière fois où j’ai publié quelque chose ici. Il y a eu les Jeux du Québec, Regard sur le court métrage, le Festival des bières du monde…La Motte est devenue LA destination, pour être boudée du jour au lendemain. On a même eu le temps d’avoir un printemps et de revenir à l’hiver!

J’aimerais arriver avec une belle anecdote ou un site à découvrir, mais on dirait que mon cerveau est en guimauve ces temps-ci. Je vous propose donc en rafale quelques informations pour ajouter à votre banque d’infos inutiles — la mienne est en surcharge depuis longtemps!

— Les six héritiers de Walmart valent plus que le 41% des familles au bas de la pyramide sociale des États-Unis. Autrement dit, six personnes possèdent plus que 48,8 millions de foyers américains. Malheureusement.

— Le projet Mars One cherche des gens à envoyer sur Mars. Le départ est prévu en 2022. Le hic? Y’a pas de billet de retour au programme. L’article est ici.

— L’expression «à la queue leu leu» vient de l’ancien français «leu», qui signifie «loup». Elle s’inspire de l’habitude des loups de marcher un à la suite de l’autre, pour limiter les traces dans la neige. J’ai appris ça au Zoo sauvage de Saint-Félicien. Comme j’ai appris qu’à -15 degrés Celcius et un facteur éolien important, le sentier de la nature (aussi appelé «le petit train»), ce n’est peut-être pas une si bonne idée que ça finalement.

— Apparemment, on peut s’évader d’une prison en hélicoptère. Si un scénariste hollywoodien avait inclus une telle évasion dans son film, on lui aurait ri au nez.

— Le maquillage devient plus important en vieillissant. Pourquoi? Parce que plus on vieillit, plus le contraste entre nos traits s’atténue (joues moins roses, lèvres plus pâles). Le maquillage permet donc de changer cette perception. Fascinant.

Un site avec des pubs scientifiques d’un musée de Colombie-Britannique.  (Je traîne ça depuis un bout!)

— Apparemment (#2), le maire Jean Tremblay avait raison.

— Et pour finir, un jeu pour vous faire perdre votre temps. Le but est simple, il suffit de cliquer sur les cercles verts pour emprisonner le chat à l’intérieur. Plus facile à dire qu’à faire…

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Lundi 11 février 2013 | Mise en ligne à 21h53 | Commenter Commentaires (4)

Concentration

J’aime beaucoup lire les textes sur les sites médicaux lorsqu’il est question de découvertes, mais encore davantage lorsqu’il est question d’études un peu décalées. Je n’y peu rien, j’adore ce que j’appelle mes «faits inutiles».

Aujourd’hui, je suis tombée sur un article sur des étudiants de la Harvard medical school et les résultats d’une recherche sur les radiologistes, ces médecins qui passent des heures à voir des trucs invisibles à 99% de la population sur des photos noir et blanc.

Pour essayer de comprendre comment ils y parviennent, les chercheurs ont soumis une photo à un groupe de radiologistes en leur demandant si quelque chose clochait. Voici la photo en question:

gorilla

Quatre-vingt-trois pour cent des spécialistes n’ont rien noté. Et vous? Rien?

Regardez attentivement dans le coin droit….

Oui, oui, vous n’avez pas la berlue! Il s’agit bien d’un gorille!

Comment expliquer que 83% des gens ne l’ont pas vu? Tout simplement parce que le cerveau est concentré à trouver des cellules cancéreuses, pas des gorilles…

Vous ne semblez pas me croire!

Regardez attentivement cette vidéo, et comptez le nombre de fois où les gens vêtus d’un chandail blanc s’échangent le ballon.

Et puis?

Faites-vous partie des 50% des gens qui ont remarqué le gorille (et qui ont trouvé la bonne réponse)?

Encore une fois, lorsque l’on est VRAIMENT concentré sur une tâche, il est difficile de voir ce qu’il y a autour. Le cerveau humain est vraiment étrange…

Si vous voulez en savoir un peu plus, l’article complet (en anglais) est disponible ici.

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « mai    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité