Le blogue de Catherine Doré

Le blogue de Catherine Doré - Auteur
  • Catherine Doré

    Catherine Doré est journaliste et blogueuse pour Le Quotidien et Le Progrès-Dimanche depuis 2008.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 9 novembre 2010 | Mise en ligne à 10h45 | Commenter Commentaires (7)

    Futés, ces commerçants!

    Hier, je suis allée au centre commercial pour me procurer un objet hautement indispensable à ma survie, dont j’avais cruellement — CRUELLEMENT! —besoin.

    Une tringle pour mes rideaux. Amenez-en des besoins essentiels  comme ça!

    Bref, mon plan était simple: aller dans le magasin de décoration 1, choisir la tringle et m’en aller. Temps estimé: 15minutes.

    Lorsque j’entre dans le magasin de décoration, je tombe nez à nez avec la section de Noël. Des rennes mauves à paillettes, des boules de Noël avec des plumes classées par couleur (mauve, turquoise, vert, et j’en passe…) et la musique de Noël.

    LA musique de Noël… «Minuit Chrétien» à pleins haut-parleurs, ça saisi!

    Après dix minutes, j’ai dû me rendre à l’évidence, le magasin n’offrait pas ce que je recherchais. Il a donc fallu que je me rende dans un magasin à grande surface, à l’autre extrémité du centre commercial.

    Sur mon chemin, les pancartes avec les slogans les plus bidon pour les Fêtes : «la destination-cadeau idéale», «tout pour les Fêtes», etc. Des affiches de plusieurs pieds pour me rappeler que le Père Noël est arrivé et qu’il est temps de penser à dépenser… Et toujours les damnées chansons de Noël qui jouent en boucle.

    En quelques minutes, je me suis mise à penser qu’il faudrait vraiment que je commence à regarder pour les cadeaux de mes proches, pour ma robe du party de Noël du bureau… on fait-tu un échange cette année? On va-tu au Lac quelque jour avant entre amis? Je prépare quoi comme dessert cette année? Ça, ça irait-tu bien dans mon salon? On est quelle date déjà?

    Je réalise alors que nous sommes le 8 novembre. Bien joué, les commerçants! Il m’aura fallu une quinzaine de minutes pour passer de «j’ai besoin d’une tringle» à «Oh mon dieu! Kossé je vais mettre cette année? »

    Mon coup de grâce est survenu dans ledit magasin à grande surface. Deux femmes se montraient ce qu’elles avaient trouvé et acheté pour le bas de Noël de leurs enfants.

    Je suis partie, sans rien acheter. Pas même une tringle…

    Le renne mauve à paillettes mentionné dans ce texte. (Source: Bouclair.com)

    Le renne mauve à paillettes mentionné dans ce texte. (Source: Bouclair.com)


    • Ça vous étonne vraiment ? Vous êtes d’une naïveté ! Certains commerces commencent même à sortir le stock de Noël juste après les ventes de retour à l’école, avant même le stock d’Halloween. Au moins vous avez utilisé votre ultime pouvoir de consommateur et rien acheté. Mais comment avez vous fixé vos rideaux ?

    • Je ne suis même pas un homme, mais ça me débande, la musique de Noël et les magasins pleins de bébelles de Noël tout de suite après l’Halloween, même parfois avant.
      Vaut mieux faire ses emplettes à l’année longue et tout faire pour ne pas entrer dans les magasins en novembre et décembre!

    • @northernbud
      Je crois que c’est vraiment la musique qui m’a le plus écoeurée. En tant que tel, les étalages de trucs de Noël sont faciles à éviter, mais la musique vous suit partout, impossible de s’en sauver!

      Pour ce qui est de mes rideaux, ils sont encore dans leur emballage… Comme je monte à Montréal en fin de semaine, je vais jeter un coup d’oeil dans un certain magasin de meubles… Sinon, il me reste deux solutions: payer plus cher pour un modèle plus «travaillé» ou brocher le tout sur le mur!

      Catherine

    • Le pire, c’est que certain croit que Noel sera biffé de l’espace public pour cause de l’immigration.
      Genre, pas d’arbre pour ne pas choquer les juifs, joyeux décembre a la place de joyeux noel pour ne pas froisser d’autre culture…

      Vous ètes tout faux.

      Moi, maintenant, juste a penser et voir la réaction commerciale a cette fête, je me vomis un petit peu dans ma bouche.

      Le surcapitalisme est en train de tout foutre en l’air.
      Je me parlez plus de noel.

    • Bien d’accord avec vous pour la musique. Et on va encore se taper la litanie des albums de Noël bientôt… Moi qui a déjà aimé le temps des fêtes…
      Pour ce qui est de votre week end de magasinage en ville, si vous passez dans le coin du Marché Atwater on ira se prendre un café. Et évitez l’échangeur Turcot !

    • Le problème, c’est que rendu à Noël, on est tellement écoeurés qu’on n’a plus envie de fêter. J’ai déjà travaillé pour un grand détaillant qui vend de tout, je ne dirai pas lequel. Une année il a sorti son catalogue de Noël en août! Pour les clients, ce n’est pas si pire, parce que les décorations en magasin ne sortaient qu’en novembre. Les employés des bureaux administratifs ont failli devenir fous cette années là. Les décorations étaient en place dès le mois d’août, musique y compris. J’ai détesté Noël cette année-là. Ça devrait être interdit par la loi de sortir les décorations de Noël sitôt l’Halloween passée. Et dès le lendemain, c’est la St-Valentin, puis Pâques, etc.

    • “J’ai besoin des choses qui n’ont pas besoin de moi.. “

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2011
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité