Le blogue de Catherine Doré

Le blogue de Catherine Doré - Auteur
  • Catherine Doré

    Catherine Doré est journaliste et blogueuse pour Le Quotidien et Le Progrès-Dimanche depuis 2008.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 26 novembre 2008 | Mise en ligne à 14h58 | Commenter Commentaires (8)

    Ceci vaut 150 M$

    pollock.jpg

    Je me répète, mais moi et l’art, ça fait 2.

    Ce matin, en fouinant un peu sul’ net,  j’ai découvert un top 15 des peintures les plus chères du monde. On retrouve le même exercice en français ici, avec sensiblement les mêmes résultats.

    Donc, l’affaire brune ci-haut a été vendue en 2006 pour 140M$. On estime aujourd’hui que cette toile en vaut 150M$. Cent cinquante millions de dollars.  Américains, il va de soi…

    van-gogh.jpgUne peinture comme celle-ci (à gauche), je pourrais comprendre. On peut voir le talent et les détails. J’imagine que dans une salle de bain ou une cuisine, c’est même écoeurant. Mais un carré brun?

    Misère.

    J’ai beau chercher, chercher, et chercher encore, je ne comprends pas comment certaines oeuvres de ce palmarès peuvent valoir aussi cher.

    Si ces peintures ont été vendues il y a longtemps, cela rappelle qu’à toute heure du jour, partout à travers le monde, des gens paient des fortunes pour des oeuvres que le commun des mortels ne comprend pas.

    J’ai eu beau chercher la signification de la toile, je n’ai trouvé aucune indication sur Internet. Quelqu’un peut m’aider?


    • J’en prendrais juste un ti bout …

    • C’est de l’art abstrait donc tu peux en tirer la signification que tu veux et voir ce que tu veux et interpéter ce que tu veux de cette toile.

    • La valeur d’un objet n’est définie que par une seule chose, le prix que quelqu’un est prêt à payer.

      Il faut se demander pourquoi quelqu’un est prêt à payer se prix et non pourquoi elle “vaut” si cher. La peinture veut probablement rien dire. Certaines formes d’art sont produites que pour faire sentir un petit groupe de gens plus intelligents que les autres car ils croient comprendre la signification d’un urinoir transformé en “oeuvre d’art”. Voir dadaïsme. Souvent les auteurs diront que ça veut rien dire, qu’ils ont fait ça sans réfléchir, mais un groupe d’épais chercheront toujours le sens… Alors que cette forme d’art a comme caractérisque l’absurde, donc l’absence de sens, de rationnel. Désolé pour les fautse je suis pressé héhé!

    • Cela dépend à quelle période cette toile a été conçue et si elle a contribué à une forme d’avancement dans l’histoire de l’art. Avancement dans la manière de concevoir la représentation par exemple. Est-ce de Pollock qui fût un précurseur pour son époque?

      Le problème avec le public qui ne s’intéresse pas aux arts visuels, c’est qu’il voudrait que l’art soit demeuré au stade des impressionnistes ou des artistes de la trempe de Riopelle. C’est comme si l’on ne s’intéressait qu’à des films d’une certaine époque. Ce qui n’est pas mauvais en soi et il faut s’inspirer de ces vieux films souvent remarquables. Mais remarquez que le cinéma a quand même évolué ces dernières années. C’est la même chose pour l’art qui a mis de côté depuis longtemps un esthétisme du beau dans la représentation. Sans penser à l’art actuel d’aujourd’hui…

    • Il y a des cinéastes et/ou des réalisateurs qui font des films et des téléséries minables et qui touchent des millions…

    • L’affaire brune ça ressemble à certains Riopelle. Pas mon truc.

      Il y a pire. Vu au musée des beaux-arts du Canada à Ottawa : une barre rouge, une barre bleue et une barre verte. Prix payé par la galerie : un million de NOTRE argent.

      Par contre, j’aime bien Picasso et Van Gogh, au point d’aller au musée et d’avoir des repros dans mon salon. J’aime aussi Alex Colville, un peintre canadien hyperréaliste..

    • Ben faudrait voir combien de kilo de poudre blanche il y avait entre la toile et le cadre :)

    • Y a pas que la toile qui a une valeur mais sa signature aussi. Pour cette oeuvre, Il y a un courrant, une période, et une tendance, mais il n’y a pas de signification Catherine. Ça te branche ou ça ne te branche pas. C’est tout.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    L Ma Me J V S D
    « mai    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité