Le blogue de Catherine Doré

Le blogue de Catherine Doré - Auteur
  • Catherine Doré

    Catherine Doré est journaliste et blogueuse pour Le Quotidien et Le Progrès-Dimanche depuis 2008.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 23 septembre 2008 | Mise en ligne à 9h46 | Commenter Commentaires (18)

    Transport en commun ou nouveau pont?

    La candidate bloquiste dans Jonquière Alma, Chantale Bouchard, a passé une journée de campagne sans voiture hier, se déplaçant à l’aide du transport en commun.

    Alors que celle-ci prône l’amélioration du réseau, le candidat libéral dans Chicoutimi-Le Fjord veut offrir un nouveau milite en faveur d’un nouveau pont pour palier aux embouteillages de l’heure de pointe.

    // À lire:  Les propos de Chantale Bouchard

    Quel projet seriez-vous tenté d’appuyer?

    Est-ce qu’un deuxième pont serait utile? Est-ce que la STS offre un service respectable selon vous?

    En cette ère de sensibilisation à l’environnement, est-ce que la proposition du candidat libéral semble marginale?


    • Question pollution, la réponse est : transport en commun.
      Le problème, c’est qu’il faudra revoir tout l’urbanisme québécois dans ce cas, l’habitat étant relativement espacé. Une ligne de transport n’est rentable que si elle dessert une zone d’une certaine densité de population.
      Le peste de l’irrseponsabilité environnementale ou le cholera des quartiers complétements bétonnés.

    • Ceux qui pensent qu’il y a une heure de pointe à Chicoutimi ne sont jamais sortis de chez eux.

    • Vous avez là la meilleure question de la semaine, Catherine. Car elle a une portée universelle. C’est-à-dire qu’elle vaut pour partout. Tant concernant les plus petites villes que les plus grandes. En effet, en celles-ci il peut arriver qu’on ne parvienne à en sortir en plus d’une heure ; alors qu’entre maintes de celles-là, on peut normalement se rendre de l’une à l’autre en quelques minutes. Cela faisant en sorte que, relativement (comparativement) parlant, on peut à raison éprouver le sentiment d’avoir perdu beaucoup (trop) de temps à un pont (ou parce qu’un pont convenable ferait défaut), même en ayant été retardé que de minutes.

      Voilà pourquoi, a fortiori considérant le coût toujours grimpant de l’essence ainsi que pour des raisons écolo-environnementales, l’option transport en commun semble la plus appropriée. Et ce aussi bien à Montréal qu’à Sherbrooke ou Saguenay. Il pourrait y avoir une réserve eu égard à cette dernière, par contre. Car il semble que sa population, elle, y serait loin d’une grande croissance… Si bien qu’alors on peut s’interroger quant à la faisabilité ou à la souhaitabilité actuelle(s) tant de l’une que de l’autre possibilité.

    • Le transport en commun en région ne peut fonctionner comme maxhno l’explique, de plus, il n’y a pas de gain côté environnement car il y aura alors des autobus qui se déplaceront continuellement vide ou presque car les distances sont trop longues (c’est déjà pénible de prendre les autobus ici sur la rive sud de Montréal juste pour traverser tout Longueuil, imaginer d’avoir à ce rendre d’Alma à Roberval par exemple de façon quotidienne pour aller travailler…

      Même si nous éliminions totalement les voitures en région, cela n’aurait pratiquement aucun impact sur le problème, ce n’est pas les voitures en région qui sont le problème (en fait le total des voitures n’est que 10% du problème), il faudrait un moment donné que les écologistes s’attaque au vrai pollueur (l’autre 90%), même si nous éliminions complètement les autos, restera toujours bien 90% des producteurs de CO2, et nous et bien faudra prendre le bus pour aller faire du ski dans les laurentides ou pour aller au chalet. Bien sur selon les environnentaliste, nous sommes des criminels de vouloir sortir de la ville…y a aucune raison que nous voulions en sortir.

    • Un pont………..pas besoin……………..transport en commun en région le moin gros possible

    • Bonjour,

      Merci mademoiselle Doré, prendre les suggestions des blogueurs, c’est tout en votre honneur.

      Un nouveau pont à Chicoutimi?

      Il est utopique de croire qu’il faut soit un nouveau pont où soit l’élargissement du pont Dubuc. Le pont de Ste-Anne de Chicoutiimi ferait très bien l’affaire sur les heures de pointe. En ce qui concerne l’accès pour les touristes, ils devront d’abord se rendre sur le croisement de l’Autoroute Alma-La Baie. Il serait préférable de terminer cette autoroute avant de penser à un nouveau pont.

      Lors des heures de pointe du matin et du soir, le pont Dubuc est engorgé et encombré ce qui occasionne des attentes inutiles et des retards au travail. Aussi, il en découle que les services d’urgence sont à la merci des bouchons de circulation. En effet, nous ne disposons que d’un accès pour desservir Chicoutimi-Nord et les villages environnants. Les véhicules d’urgence et les autobus de la STS sont donc ralentis en période de pointe et cela peut représenter des retards dans l’horaire pour les usagers de la STS et entraîner des coûts supplémentaires. Un seul accès peut aussi causer le décès de certains automobilistes et aussi des biens matériels détruits inutilement.

      Rappelons-nous en 2005 lorsqu’une semi-remorque remplie de planche a perdu sa cargaison sur le pont Dubuc? L’accès à Chicoutimi-Nord a été complètement bloqué pendant plusieurs heures obligeant de nombreux automobilistes à emprunter le pont d’aluminium à Arvida pour rejoindre l’autre rive. Je n’ose imaginer les conséquences sur la vie si une ambulance, avec un blessé grave, avait dû traverser le pont durant cette interruption de la circulation ou si l’accident de ce camion avait provoqué la mort d’automobilistes comme ce fut le cas il y a 10 ans quand deux dames se sont fait tuer dans la courbe du boulevard Tadoussac près du Club Nautique. En juin 2004, des ambulanciers avaient donné en exemple le carambolage impliquant cinq voitures survenues le 30 juin 2005 sur le pont. Pour arrêter la circulation, l’un des ambulanciers avait dû placer une civière sur la route. En décembre 2003, à Saguenay, le pont Dubuc a été partiellement fermé à la circulation durant toute la soirée de vendredi. Un camion-remorque transportant de longues pièces d’acier a perdu la moitié de sa cargaison en montant la côte Sainte-Geneviève

      Pour combler à toute cette problématique, l’utilisation du pont de Ste-Anne s’avérerait une solution tout idéale et beaucoup moins coûteuse que de construire un autre pont sur la Rive-Nord. Aussi ça empêcherait de retirer le terre-plein central du pont Dubuc pour ajouter une voie de circulation, ce qui s’avérerait encore beaucoup plus dangereux que la situation actuelle. Il y a aussi Carl Savard qui souhaite relancer l’idée d’éclairer le pont de Sainte-Anne. En 1999, les coûts liés à l’éclairage étaient de deux millions$. Selon nous, il serait beaucoup plus raisonnable d’investir ces millions dans une voie supplémentaire afin d’augmenter la sécurité et la fluidité sur le pont Dubuc.

      Donc, seuls les automobilistes, les véhicules d’urgence et le transport en commun pourraient emprunter le Pont de Ste-Anne lors des heures de pointe du pont Dubuc. Le matin sur les heures de pointe, la circulation pourrait se faire dans un sens du nord vers le sud. Le soir sur les heures de pointe, la circulation pourrait se faire dans un sens du sud vers le nord. Bien sûr une signalisation adéquate serait de mise en tout temps. Il est aussi très important de ne pas négliger les cyclistes et les piétons dans cette proposition. Les cyclistes et piétons pourront tout de même continuer à emprunter en tout temps les trottoirs de chacun des côtés de la voie asphaltée sur le pont de Ste-Anne déjà prévu à cet effet. Cette situation avait déjà fait l’objet d’un débat avec le conseiller Jacques Fortin et la CITS , mais ce fut vite tomber, aux oubliettes on ne sait, pour quelles raisons.

      Traverse pour les motoneigistes

      Aussi, un aspect important à ne pas négliger, l’accès au pont de Ste-Anne permettrait au motoneigiste d’avoir accès à la rive nord et sud l’hiver .Ce couloir ainsi créé, permettrait de valoriser le secteur touristique de Chicoutimi-Nord et donner un accès privilégié au vaste réseau de sentiers de motoneiges qui mènent aux monts Valin.

    • Un nouveau pont à Chicoutimi, quelle idée ! :-D

      Pour 5 minutes d’attentes sur un trajet (Chicoutimi-Nord à Chicoutimi-«Sud») qui dure 10 minutes en temps normal ! C’est complètement pété ! Je veux bien croire que certains Chicoutimiens s’imaginent vivre dans la capitale du Monde, qu’ils veulent des mégas installations comme toute «grande ville» possède, mais qu’ils reviennent sur terre, pis au plus sacrant !!!

      Décidément, existerait-il une secte «Jean Tremblay» au Saguenay ? :-S

      Une voie réservée au covoiturage et au transport en commun à certaines heures, ça n’est venu à l’idée de personne ?

      Ben non, parce que tout le monde veut un nouveau pont ET une armada d’autobus de ville… Comme des bébé-la-la…

      Pffff… Ça fait pitié. :-(

    • WOW Belle photo Mlle. Doré !!!

    • Quand je suis déménagée à Chicoutimi-Nord, je ne compte plus le nombre de personnes qui m’ont dit que j’allais le regretter, que j’allais sans cesse être bloquée sur le pont et que c’était donc bien dangereux de s’aventurer de l’autre bord du Saguenay…
      Un an plus tard, je n’ai JAMAIS été bloquée, ou à peine ralentie. le matin, en pleine heure de pointe, cela me prend 3 minutes de plus qu’en temps normal pour me rendre au travail… 3 petites minutes… Une toune de plus à écouter dans mon auto!
      Un deuxième pont???? Sacrifier le Pont Ste-Anne??? Pourquoi? Je seconde le commentaire qui dit que ceux qui trouvent qu’il y a des embouteillages à Saguenay ne sont vraiment jamais sortis de chez eux!

      Je comprends la difficulté d’avoir un système de transport en commun efficace sur un aussi grand territoire, mais certaines zones du moins pourraient être mieux desservies. Il y a sûrement place à un peu d’amélioration mais ça ne servira à rien si tout le monde continue dans le culte de la voiture à tout prix. J’ai choisi mon quartier parce que je peux accéder à une épicerie, un club vidéo, une SAQ et autres services et tout cela à moins de 6 minutes à pieds… J’ai pourtant des voisins qui prennent leur gros 4×4 pour aller au dépanneur au coin de la rue…

      Le pont Dubuc suffit amplement au trafic, par contre, je concède que les entrées et sorties sont vraiment très mal faites! Mais tout cela serait bien moins dangereux si la limite de vitesse y était respectée et si les automobilistes qui y circulent prenaient la peine de ne pas conduire en «gigons». Vous voulez vous sentir comme un grand centre urbain? Arrêtez donc de conduire en cowboys de fond de rang!

    • Premièrement, un 2e pont est inutile, il n’y a pas de bouchon sur Dubuc, ce n’est rien à comparé avec Québec ou Montréal. Le transport en commun est déjà nul à ch*er par chez vous, je me demande comment vous faites pour tolérer pareil mauvais service, il faudrait beaucoup d’améliorations de ce côté-là.

      Et deuxièmement, vous pensez vraiment que la candidate bloquiste va pouvoir vous donner ce 2e pont ? Elle n’aura aucun pouvoir à Ottawa, ouvrez-vous les yeux ! Tout ce qu’elle fera, c’est quémander et gueuler sur la place publique mais elle ne pourra rien faire d’autre. Il faut voter pour un parti qui peut prendre le pouvoir pour obtenir quelque chose ! Je trouve ça toujours spécial de voir des gens voter Bloc en pensant que ce parti va réaliser de grandes choses. Revenez sur Terre, ça presse…

    • @ india79

      C’est le candidat libéral dans Chicoutimi-Le Fjord qui désire améliorer la circulation. Pas les bloquistes.

      Catherine

    • Ah oui… Gens du Saguenay… Quand vous descendez pour aller au pont et que vous voyez qu’il y a des véhicules qui veulent entrer sur le pont (par Tadoussac), serait-il possible de changer de voie pour laisser entrer ces gens ? Il y a un cédé mais à un moment donné, ça devient ridicule et même dangereux d’entrer sur le pont. Dans les grandes villes, on fait ça : si quelqu’un veut entrer sur le pont ou l’autoroute, on change de voie et la circulation est beaucoup plus fluide de cette manière.

    • @Catherine

      Ça ne change pas grand chose à mon commentaire, enlevez le mot «pont» et remplacez-le par n’importe quelle promesse bloquiste. Ça revient au même ! :D

    • doukara, il y a une autre façon de le dire : « vous êtes jolie, Catherine »

    • @deleaubenis, effectivement vous avez raison. La prochaine fois …

    • Pour ce qui est de la circulation sur le pont … je suis certain qu’il y a d’autres façons d’optimiser la circulation.

      Exemples:

      1. Synchroniser l’ensemble des feux de circulations sur le boul. ste-geneviève jusqu’à l’intersection pour aller vers Falardeau. Cela forcerait le monde a suivre la vitesse exigée afin d’avoir toujours des feux verts non ? ..

      2. Même chose, sauf durant les heures d’achalandages, changer les temps des lumières pour avoir une circulation plus constante de façon à faire attendre un peu plus les gens qui veulent embarquer sur Ste-Geneviève… Pas l’idéal mais ca peut aider à la fluidité un coup embarqué non ?

      3. Comme certains on dit plus haut… ouvrir le pont Ste-Anne durant certaines heures … et au besoin …faire comme aux États-Unis et mettre une station de péage hahaha !! C’est pas tout le monde qui irait et qui payerait !

      4. Mettre un “Jump” pour embarquer sur le pont quand on veut traverser du Nord vers le Sud car la bretelle actuelle est plus dangereuse ……. En plus des gens qui ne laissent pas de chances et qui arrivent à fond la caisse.

      Des idées comme ca en attendant mes brochettes !

    • Bonjour les amis,

      Le Bloc Québécois serait-il en train de jouer ses dernières cartes ? L’ex-politicien Jean Lapierre et l’ancien ministre péquiste Jacques Brassard ont soulevé la question, mercredi matin, au Cercle de presse de Saguenay.

      Je crois que Le Bloc est en danger dans Chicoutimi et je suis en accord avec ces ex-politiciens.

      Lien: http://bleuquebec.blogspot.com

    • Qui ici croit sérieusement que le pont Ste-Anne est encore assez solide pour y faire circuler des automobiles de façon régulière?!

      Au fait, une réalisation parmi d’autres, le député Robert Bouchard, qui me laissait perplexe avant son élection, a fait adopter un projet de loi faisant bénéficier les jeunes diplômés qui s’installent en région d’un crédit d’impôt de 8 000 $. Comme quoi un parti qui ne peut pas prendre le pouvoir peut quand même faire quelque chose…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2010
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
  • Archives

  • publicité