Le courrier du voyageur

Le courrier du voyageur - Auteur
  • André Désiront, collaboration spéciale

    Depuis 1984, André Désiront couvre l'actualité reliée au domaine du voyage pour un magazine spécialisé.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 28 septembre 2012 | Mise en ligne à 9h09 | Commenter Commentaires (7)

    Le voyage en Grèce : dangereux pour la ligne!

    Nombre de consommateurs s’inquiètent des répercutions que la crise économique sévissant en Grèce pourrait avoir sur le tourisme. Pourtant les grèves et les manifestations éventuelles ne sont pas les principaux écueils qui guettent les voyageurs circulant dans ce pays. En fait, le principal danger qui les attend est… la prise de poids. C’est ce qui ressort d’une étude menée par Thomas Cook auprès des clients de ses marques grossistes au Royaume-Uni.

    Les résultats indiquent que les touristes britanniques effectuant un séjour de 10 jours dans une des destinations les plus populaires du groupe grossissent en moyenne de trois livres. Les causes probables de ce gain pondéral sont l’abondance de nourriture servie dans les tout inclus (les buffets «all you can eat»), l’alcool qui coule à flot et les faibles dépenses d’énergie de vacanciers qui passent l’essentiel de leur journée à se faire bronzer en position horizontale.

    Les hommes prennent beaucoup plus de poids (5,5 livres en moyenne) que les femmes (1,1 livre, en moyenne). De là à en déduire que ce sont des goinfres qui boivent comme des trous, il y a une marge… que bien des femmes s’empresseront de franchir!

    C’est en Grèce qu’on court le risque d’enrober plus rapidement son tour de taille (ou de camoufler ses muscles fessiers) : 3,3 livres, en moyenne. Les deux autres destinations les plus dangereuses à cet égard sont la Turquie (3 livres) et le Portugal (2,9 livres). Étonnamment, les États-Unis, pays des portions gargantuesques par excellence, n’arrivent qu’en quatrième position et la France, où la qualité de la nourriture est réputée ouvrir l’appétit, en septième.

    Que faire pour éviter d’endommager ainsi sa ligne : «Voyagez en Irlande, en Allemagne ou… au Canada», conseillent les auteurs de l’étude, suggérant ainsi implicitement qu’on mange mal «from coast to coast». Une opinion qui ne tenait certainement pas compte de l’exception québécoise!


    • Sans présumer qu’au Canada la nourriture est mauvaise, il est bon de noter (vous le mentionnez d’ailleurs) que le gros du problème, c’est les buffets. Pour avoir travaillé aux USA, l’embonpoint des américains (de certains) est dû aux restaurants avec ce système de buffets…

    • Nous serons en Crète à la fin octobre. Afin de perdre toutes (?) les calories accumulées pendant le voyage, nous allons marcher le chemin qui passe à travers les gorges de Samaria.
      Seulement, tous les itinéraires suggérés partent de Chania en autobus.

      J’aimerai plutôt laisser ma voiture de location soit à Paléochora ou à Sougia et prendre un bus, un taxi ou tout autre moyen pour aller à Omalos (début du chemin des gorges). Avez-vous une suggestion?

    • Le fait que les touristes en Grèce prennent tant de poids m’a surpris parce que généralement quand nous visitons des lieux historiques nous visitons diverses endroit donc nous fesons beaucoup d’exercices, ce qui ­”brûle” les calories ingurgitées. De plus, quand nous allons dans des pays étranger, nous sommes conscient du fait que nous allons probablement prendre quelques livres donc, ça m’a supris que la Grèce ait une si mauvaise réputation en matière de prise de poids. Nous sommes avertis du fait que nous allons engraisser alors, je crois que ceux que ça dérange pourrait se préparer un petit régime pour le retour ou de faire plus attention pendant leurs séjour.

    • Je ne crois pas que nous devrions cesser nos voyages en Grèce pour cause de prise de poids… Je comprend toutefois que les buffets «all you can eat» encourage les gens à manger au-dela de leurs habitudes et que cela les fonts engraisser… Je crois que prendre du poids fait partie du voyage et que les gens sont conscient des risques d’engraisser mais, je ne crois pas que la Grèce est pire que les autres ou encore que nous devrions arrêter d’y aller.

    • Bien difficile pour moi de savoir si ma prise de poids lors de mon dernier voyage en Grèce était due à la bonne bouffe…j’étais enceinte de 3 mois!!! Par contre je dois admettre qu’il faut en faire des grandes marches pour compenser la nourriture délicieuse! On veut tout goûter! Je crois que ça vaut quand même la peine de risquer de prendre 1-5 lbs car il faut profiter de la vie et je trouverais ça bien triste d’être au régime de pain sec en voyage dans un pays avec une tradition culinaire aussi riche. Ça fait partie intégrante d’un voyage que de goûter aux spécialités du pays… alors oui aux loukoumades en Grèce! Ma règle : tout goûter, mais manger seulement ce qui en vaut vraiment la peine.

    • J’ai connu un néo-écossais qui se rappelait de sa seule et unique visite à Montréal. Il avait été “estomaqué” par les buffets all you can eat (style buffet Mandarin).

      Et à mon premier voyage en Europe, j’ai perdu 12 livres en 3 semaines. La bouffe était excellente mais les 10 jours de marche en montagne ont “pesé dans la balance” ;-)

    • Considérant que ce sondage a été mené au Royaume-Uni, ce n’est pas surprenant.
      En fait la Grèce est envahie par les Britanniques, surtout ceux qui achètent des forfaits. Un e retrouve un grand nombre de restaurants qui ont adapté leur menu à la “cuisine anglaise”. C’était le cas de la plupart des restaurants près de notre hôtel à Parissa sur Santorini. Dans les îles “moins touristiques” comme à Paros nous avons beaucoup mieux mangé.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juillet 2010
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité