Le courrier du voyageur

Le courrier du voyageur - Auteur
  • André Désiront, collaboration spéciale

    Depuis 1984, André Désiront couvre l'actualité reliée au domaine du voyage pour un magazine spécialisé.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 19 septembre 2012 | Mise en ligne à 15h28 | Commenter Commentaires (4)

    Les joies de l’hiver au Québec

    Q : Nous accueillerons des visiteurs australiens qui seront de passage l’hiver prochain afin de découvrir les joies du froid et de la neige. Nous ne savons trop que leur proposer et vos suggestions seraient les bienvenues afin que nous puissions les conseiller judicieusement.
    Sylvie Mercier

    R : Les étrangers de passage chez nous en hiver apprécient généralement ce qu’il est convenu de désigner sous le nom de « multi-activités». Ce qui consiste à expérimenter à petites doses chacune des activités associées à notre hiver : raquette, ski de fond, traîneau à chien, motoneige, patinage sur glace, pêche blanche…

    La plupart des «hôtels de la forêt», notamment le Sacacomie (www.sacacomie.com) et le Lac-à-l’Eau-Claire (www.lacaleauclaire.com), en Mauricie, ou encore l’auberge du Lac Taureau (www.lactaureau.com), à St-Michel-des-Saints, proposent la gamme habituelle de plaisirs d’hiver, avec parfois quelques «suppléments», comme une randonnée en forêt en compagnie d’un trappeur ou la visite d’un site amérindien qui permet de constater comment les membres des «premières nations» affrontaient la saison froide. Mais beaucoup d’hôtels de villégiature des Laurentides, de la Mauricie et de quelques autres régions du Québec en font autant ou presque.

    Pour une expérience plus approfondie, on peut se tourner vers des centres de vacances. Ainsi, les Toits du Monde (www.lestoitsdumonde.ca), à Nominingue, dans les Hautes Laurentides, propose des forfaits «trappeurs» ou des expéditions de traîneaux à chien de deux ou trois jours, en plus d’une formule d’hébergement originale (des cabanes dans les arbres). Le Centre d’Aventure Mattawin (www.centredaventuremattawin.com), situé entre Shawinigan et La Tuque, en Mauricie, offre des forfaits «coureurs des bois». Aventuraid (www.aventuraid.qc.ca), de Girardville, au Lac-St-Jean, dispose d’un parc à loups où plusieurs meutes de loups vivent en semi-liberté, tout en offrant le même type d’activités que les deux précédents. Je mentionnerai encore la Ferme 5 Étoiles (www.ferme5etoiles.com), de Sacré-Cœur, au bord du Saguenay, qui inclut l’observation de loups dans sa gamme d’activités hivernales.

    Une étape à Québec s’impose, puisque la ville est si jolie sous la neige. Vos amis pourraient en profiter pour visiter au passage l’Hôtel de Glace (www.hoteldeglace-canada.com), édifié en banlieue nord de la ville, du 5 janvier au 24 mars, ne fut-ce que pour prendre un cocktail bien frais au bar.

    Vous ne mentionnez pas s’ils font du ski alpin. Si c’est le cas, vous leur conseillerez d’aller passer une journée au Mont-Ste-Anne ou au Massif pour vivre l’expérience de descentes avec le fleuve en fond de décor. Enfin, vous n’indiquez pas à quelles dates ils séjourneront parmi nous. Si leur passage coïncide avec le Carnaval de Québec (du 1er au 17 février) ou à la Fête des Neiges de Montréal (du 19 janvier au 1er février), les activités (exposition de sculptures de glace, patinoires, notamment) proposées dans le cadre de ces événements les intéresseront certainement, sans parler de l’ambiance qui règne durant ces manifestations.

    Je recommande que vous vous procuriez le guide Les joies de l’hiver au Québec, de Julie Brodeur, publié par les éditions Ulysse.


    • Bon, moi qui rentre au Quebec apres 10 ans sans avoir vu de neige, ca tombe a “pic” !

      Merci
      D Cormier

    • La SEPAQ offre le Gite du Mont-Albert, Duchesnay ou on mange très bien. Quelques nuits en refuge au mont Valin ou à Mégantic c’est typiquement québécois. Tout ça se fait en raquette ou ski de fond. La traine sauvage à St-Jean-de-Matha donne de belles joues rouges. Patiner à Joliette, au Centre de la Nature à Laval ou la Foret Perdu à Notre-Dame du Mont-Carmel.

    • Il y a aussi Pohénégamook Santé Plein Air. En s’y rendant, on prends la 132, à partir de Rivière-Ouelle, et les paysages sont superbes… Le Magnifique fleuve St-Laurent dans toute sa splendeur…

    • Bonjour, Oui effectivement le Québec en Hiver C’est Merveilleux.

      J’aurais une petite question, l’an prochain nous prévoyons aller dans l`ouest Canadien départ de Calgary en moto pour 15 jours. Je cherche l`itinéraire le plus beau à faire en moto avec environ 450 kilomètre par jour, les noms et numéros de routes principales et secondaires , arrêts etc. Où trouver cela? Si des gens connaissent bien la région ou l’ont déjà fait en moto j’apprécierais votre aide .merci de me répondre

      R: Pourquoi ne pas demander au CAA-Quebec, qui trace des itinéraires?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives