Le courrier du voyageur

Le courrier du voyageur - Auteur
  • André Désiront, collaboration spéciale

    Depuis 1984, André Désiront couvre l'actualité reliée au domaine du voyage pour un magazine spécialisé.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 10 septembre 2012 | Mise en ligne à 8h57 | Commenter Commentaires (2)

    Un thé au Sri Lanka

    Q : Je passerai trois semaines aux Sri Lanka en compagnie d’une amie, en février prochain. Est-il plus avantageux de se procurer le billet d’avion par internet ou par une agence ? Quel est le meilleur moyen de se déplacer à l’intérieur du pays ? Auriez-vous un itinéraire à nous proposer tenant compte qu’à la fin du voyage, nous tenons absolument à faire de la plage. Nous recherchons un hébergement de type bungalow sur le bord de mer…
    Carole Perreault, Montréal

    R : En ce qui concerne le billet d’avion, je ne peux que vous conseiller de magasiner. Vérifier quel tarif vous donnerait le site www.kayak.com, qui décortique les tarifs des compagnies aériennes et d’agences en ligne comme Expedia ou Orbitz et appelez une agence de voyages. Parfois, celles-ci ont accès à de meilleurs tarifs.

    En ce qui concerne les déplacements, l’idéal est de réserver une voiture avec chauffeur pour la durée du circuit. C’est une formule qui revient moins cher au Sri Lanka qu’ailleurs : entre 60$ et 100$ par jour, incluant l’essence, le salaire du chauffeur et ses frais d’hébergement. En plus, il faut prévoir entre 5$ et 10$ par jour de pourboire. Il faudra préalablement discuter de l’itinéraire avec le chauffeur. Quelques adresses sur le Web : www.lankadriver.com; www.voyage-lanka.fr et www.sanjeewatours.com.

    La location de voiture simple est fortement déconseillée : cela revient aussi cher, la conduite est périlleuse et la signalisation déficiente. Le train et les bus ne vous donneront pas un accès direct aux sites archéologiques, ni aux Horton Plains (voir ci-dessous).

    Vous arriverez nécessairement à Colombo, qui n’est pas la plus fascinante des grandes villes d’Asie. Une journée suffit pour faire le tour des principaux points d’intérêt. Plutôt que de séjourner en ville, beaucoup de touristes préfèrent s’installer dans une station balnéaire voisine comme Mount Lavinia, à 12 kilomètres au Sud, ou encore à Negombo, à 30 kms au Nord, ce qui permet de récupérer après un long vol et d’assimiler le décalage horaire.

    Pour entamer le tour de l’île, vous vous dirigerez d’abord vers le «triangle culturel», où sont concentrés les six principaux sites archéologiques du pays, qui sont tous classés au Patrimoine de l’UNESCO. Votre première étape sera Pinawella, pour «l’orphelinat» où on recueille les éléphanteaux orphelins rejetés par leurs troupeaux. Trois fois par jours, le public est invité à assister au «repas» des bébés qui sont allaités au biberon. Suit ensuite un bain dans la rivière située à quelques centaines de mètres du centre, pour tout le troupeau qui est composé d’une soixantaine de têtes.

    Dans le triangle culturel, trois sites méritent vraiment une étape, à mon avis : Anuradhapura, Sigiriya et Dambulla. Anuradhapura est le site archéologique le plus renommé de l’île. Il grouille de vie, parce que bonzes et pèlerins viennent se recueillir sous l’arbre Bô (un banian qui a prospéré à partir d’une bouture de l’arbre sous lequel le Bouddha aurait expérimenté «l’éveil») et prier dans les dagobas, des stupas monumentaux qui sont les cathédrales du bouddhisme sri lankais.

    Sigiriya est une montagne en forme de tour où, dans une grotte nichée à mi-falaise, on admire les séduisantes «demoiselles de Sigiriya», peintes il y a plus de 15 siècles. À Dambulla, on pénètre dans des grottes couvertes de fresques où on admire aussi des alignements de statues du Bouddha.

    La prochaine étape devrait être Kandy, une ville charmante lovée autour d’un lac, où se dresse le Dalada Maligawa, autrement dit le temple de la Dent, sanctuaire le plus sacré du bouddhisme, car il abrite une dent du Bouddha recueillie sur son bûcher funéraire.

    En poursuivant votre chemin vers le Sud, vous arriverez dans une région où les plantations de thé aménagées en terrasses façonnent le paysage. On y visite une manufacture (la factory Melfort ou la plantation Labookellie), avant de poursuivre vers Nuwara Eliya, ancienne station de villégiature de montagne où les colonisateurs britanniques venaient prendre le frais pendant l’été. Le centre est un joyeux bordel à l’asiatique, et la périphérie, avec ses maisons à colombages de style Tudor et ses grands hôtels frangés de pelouses soigneusement peignées, une réplique de la campagne anglaise.

    Tout près, la région des Horton Plains, immense plateau dont les bords sont des précipices vertigineux, mérite une excursion pour le World’s End, d’où la vue embrasse tout le centre de l’île.

    Avant d’atteindre la côte Sud, deux étapes s’imposent : Kataragama, pour la cérémonie du soir dans le «Grand temple», une enceinte qui abrite deux sanctuaires hindouistes et un bouddhiste, et la réserve faunique de Yala, où on observe les buffles d’eau, les crocodiles, les varans et les troupeaux d’éléphants sauvages.

    Vous longerez ensuite la côte jusqu’à Galle, dont la vieille ville, avec ses remparts, ses maisons et ses églises, porte l’empreinte des Hollandais qui la bâtirent au XVIIe siècle. Ce sont les stations balnéaires situées entre Galle et Colombo qui s’avèrent les plus propices à un séjour-plage. La station balnéaire la plus fréquentée est Hikkaduwa. Là et dans les stations voisines (Narigama, Kalutara ou Ahungalla, par exemple), vous trouverez des bungalows à louer (voir les sites Homelidays.com, Abritel.fr ou Homeaway.com).

    Ceci dit, je n’ai pas encore mentionné la principale richesse touristique du Sri Lanka : ses habitants, tellement aimables et accueillants avec les touristes! J’ai passé près de trois semaines dans ce pays et ce fut la grande surprise du voyage.


    • Pour notre voyage en Thailande, nous sommes allées mon amie et moi chez Sinorama sur St-Laurent dans le quartier chinois (dans le nouveau bâtiment). Ils nous ont donné 65$ de rabais, donc 100$ de moins qu’ailleurs avec nos places réservées gratuitement. Ils sont surper gentil et nous ont donné plein de possibilité pour notre vol. Celle qui nous a servi ne parlait pas bien le français, mais parlait très bien en anglais, donc on se comprenait bien.
      Je vous conseille cette agence fortement!

    • je suis allé au Sri Lanka en 2011 – acheté mes billets chez Voyages Orient Tours
      à MTL dans le quartier chinois – 1300$ aller/retour – Quatar airways.

      Super voyage. N’oubliez pas d’utiliser le train la-bas – surtout entre Kandy et Ella… de toute façon je crois que même avec chauffeur il vous depose à la gare, et vous attends à destination. Le train est surement le moyen le plus safe, le plus beaux et le plus economique de voyager au Sri lanka.
      Beaucoup de gens – 90% – utilisent le service de chauffeurs… mais nous ne l’avons pas fait. On a utilsé le train, les bus, et les tuk-tuk… – disons que pour ma blonde et moi ce n’est pas notre ideal que de partager nos vacances -matin-midi-soir – avec une autre personne. Bien entendu c’est à vous de fixer les limites de votre intimité… et aussi le côté aseptisé du voyage en voiture toujours à l’air climatisé me déplaisait… nais chacun ses gouts…j’imagines qu’il ya moyen de balancer :-)

      pour les treks preparez vous aux sangsue :-) surtout si des averses sont tombées.

      à l’arrivée, l’aeroport est quand meme loin de colombo + de 1 heure- je vous donne ce lodge qui est facile d’accès. http://www.gingoya.com/ … nous y sommes allés à l’arrivee et avant notre depart. C’est un peu isolé de la ville, mais en arrivant c’est nécessaire avec le decalage. Et la campagne environnante est tres belle.

      à Ella, un hebergement fantastique -tenu par un vieil Irlandais charmant – http://www.plantersbungalow.com/index.html
      Préparez vous à votre meilleur repas du voyage…les dejeuners sont à Sri lankaise – fantastique.

      les stations balneaires ente Galle et Colombo sont de type tout inclus clôturés – encore une fois pas ma tasse de thé … par contre entre tangalle et Mirrissa c’est plus conviviale.

      j’y retournerais anytime, si ce n’etais pas du fait qu’il m’en reste plein d’autre à découvrir :-)

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives