Le courrier du voyageur

Le courrier du voyageur - Auteur
  • André Désiront, collaboration spéciale

    Depuis 1984, André Désiront couvre l'actualité reliée au domaine du voyage pour un magazine spécialisé.
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 3 juin 2012 | Mise en ligne à 17h02 | Commenter Commentaires (4)

    La Nouvelle-Zélande pour les vins et le plein-air

    Q : Nous planifions un voyage de trois semaines en Australie et en Nouvelle-Zélande, pendant l’hiver 2013. En fait, nous séjournerons une semaine à Melbourne, où réside mon frère et passerons le reste du temps en Nouvelle-Zélande. Nous sommes amateurs de randonnée pédestre et de vélo de montagne, mais aussi de bonne chère et de vin. Pouvez-vous nous suggérer un itinéraire qui nous permettrait de pratiquer ces activités sans pour autant négliger les incontournables touristiques?
    Marie-Josée et Richard Laliberté

    R : Si vous ne voulez pas ratisser trop large et passer une partie de vos vacances à voyager d’une région à l’autre, je vous conseillerai de vous limiter à l’île du Sud, qui est plus intéressante que sa voisine septentrionale et de vous concentrer sur quatre régions précises : le Nord, avec le Marlborough et le parc national Abel Tasman, le parc national Westland Tai Poutini, pour le glacier Franz Joseph, et la région méridionale avec Queenstown et le Fjordland.

    Vous atterrirez à Christchurch, ville réputée pour ses espaces verts et son patrimoine architectural néo-gothique (prévoir deux jours). La région du Marlborough, située en périphérie de la petite ville de Blenheim, dans le Nord-est, est le principal pôle viticole du pays. Au départ de Blenheim, un circuit en vélo d’une cinquantaine de kilomètres vous permettrait de découvrir bon nombre de propriétés. La compagnie AvantiPlus (www.bikemarlborough.co.nz) loue des vélos, accessoires compris pour une trentaine de nos dollars par jour. Vous trouverez toute l’information sur les domaines viticoles sur le site www.wine-marlborough.co.nz.

    Prochaine étape, Marahau, à l’entrée du parc national Abel Tasman. Cette réserve naturelle est réputée pour deux sentiers de randonnée : la Abel Tasman Coast Track qui longe la côté (on peut revenir à Marahau en bateau-taxi) et la Inland Track. On y pratique le vélo de montagne sur les collines des Canaan Downs et sur la Gibbs Hill Track. Pour cela, mieux vaut traiter avec une des agences de plein air de Marahau, qui fournit les vélos et assure le transport jusqu’aux sentiers.
    La route 6 vous amènera au Westland Tai Poutini National Park, dont le principal point d’attraction est le glacier Franz Joseph. Plusieurs sentiers de randonnée offrent des points de vue saisissant sur ce dernier (voir la liste sur le site www.glaciercountry.co.nz).

    En continuant sur la route 6, vous arriverez à Queenstown, qui est une des capitales mondiale du plein air. Non loin de cette petite ville, la Gibbston Valley est réputée pour ses pinots noirs. Dans le Fjordland voisin, les deux fjords les plus connus sont le Milford Sound et le Doubtful Sound (moins fréquenté). La Milford Track est un des sentiers les plus spectaculaires du monde, mais la Kepler Track, près de Te Anau vaut également son pesant de mollets. Comme il s’agit de sentiers de de grande randonnée, mieux vaut traiter avec une agence de Milford ou de Te Anau qui organisent des excursions d’une journée sur les tronçons les plus spectaculaires.

    En ce qui concerne le billet d’avion, vous devriez voyager avec Air New-Zealand, qui propose des tarifs intéressant entre le Canada et la Nouvelle-Zélande, mais aussi des «South Pacific Airpass», qui vous permettraient de voyager entre Auckland, porte d’entrée du pays, Melbourne et Christchurch. Mais une simulation sur le site de la compagnie à bas tarifs Jetstar (www.jetstar.com) me donne un tarif d’environ 370$ Can, soit moins qu’avec le South Pacific Airpass, pour un trajet Auckland/Melbourne/Christchurch/Auckland. Il faudra donc demander à votre agent de voyages de faire des comparaisons.

    Il serait préférable de vous déplacer en voiture de location. C’est la compagnie NU Car Rentals (www.nucarrentals.com qui propose les meilleurs tarifs : environ 600$ Can pour une Daihatsu Sirion (équivalant à la VW Golf), kilométrage illimité pour deux semaines. Il existe plusieurs catégories de passes d’autobus qui vous permettraient de circuler à votre guise dans l’île du Sud (voir www.intercity.co.nz). La plus appropriée à vos besoins, la Flexitrips (http://flexitrips.co.nz), vous reviendrait moins cher pour deux (259$ NZ, soit 203 $ Can. par personne pour 10 passages), mais ne vous offrirait pas la même liberté de mouvements.


    • Les vols internationaux atterrissent à Aukland plutot qu’à Christchurch (attention aux tremblements de terre).

      Y’a un ferry qui relie les deux iles.

      On peut voir les glaciers au sud

      La bière est bonne et les Kiwis sont très gentils (mais l’accent n’est évident pour les ceusses qui ne sont pas parfait bilingues)

      Note: Les vols en provenance de l’Amérique du Nord atterrissent effectivement èa Auckland, dans l’île du Nord, mais il existe des liaisons entre les principales villes australiennes (Melbourne, Sydney, Brisbane…) et Chritschuch.
      AD

    • Depuis les tremblements de terre, malheureusement, Christchurch est beaucoup moins agréable pour les touristes. Plusieurs des attraits les plus intéressants ne sont toujours pas accessibles, alors il vaut mieux n’utiliser la ville que comme point d’entrée sur l’île et tout de suite se diriger à l’extérieur. Dommage car c’est vraiment une ville superbe.

      Aussi, je seconde la suggestion de visiter l’île du Sud en priorité… beaucoup plus sauvage et intéressante pour le plein-air. Par contre, 2 semaines c’est vite passé et tenter de voir autant le nord de l’île (Blenheim + Abel Tasman) que le sud (Queenstown + Fjordland) je pense que c’est trop si on aime profiter de l’endroit plutot que tout voir en un clin d’oeil.

      Personnellement, je suggères plutôt le nord pour deux raisons:
      1- les deux points de plein-air les plus marquants sont aux extrémités de l’île, ie Abel Tasman vs Fjordland… donc dur de faire les deux. Le bon côté c’est que peu importe celui que vous choisirez, vous serez statisfait.
      2- Queenstown est très décevante. Il faut comprendre, c’est un superbe endroit, mais c’est la seule place en Nouvelle-Zélande où les gens sont désagréable. La ville a un rythme très “européen” axé sur la business touristique. Vivre Queenstown ce n’est vraiment pas vivre la Nouvelle-Zélande. Alors beaucoup mieux d’aller dans des endroits sympatiques comme Kaikoura, Picton ou Nelson.

      Une boucle par les routes 1-6-7 avec un petit aller-retour à Akaroa à partir de Christchurch me semble une excellente manière de bien profiter de l’endroit au rythme des Kiwis!

    • Il y a aussi des vols directs pour Queenstown. Pas ma préférée. C,est un peu comme passer des vacances à Tremblant. On y attend le touriste la main tendue.
      Dépendant de votre budget, le camper est une façon trés agréable de se déplacer et pour se loger à faible coût en NZ. Les hôtels n’y sont pas très abordables. Ils ont un circuit pour camper à l’épreuve detout et ils sont partout. Ce sont les Holiday Parks. Toujours très propre et commode.
      Pour les visites, dans tous les petits et grands patelins, il y a les iSite. Bureau touristique où les gens qui y travaillent adorent leur boulot. http://www.i-site.org.nz
      Le plus beau pays que j’ai visité. Et je planifie y retourner…
      Bon voyage et amusez-vous bien.

    • “une chance sur 90millions d’avoir un crash”. est-ce une chance?

      pourquoi le mot “”chance”"”"est-il employe à des contextes où il ne doit pas?

      on lit parfois: une chance d’avoir le cancer,,,une chance d’avoir un accident”"”

      pourrait-on trouver un terme plus adequat?

      par contre, j’ai aime votre article. moi qui ai peur de voyager en avion,,,ça me rassure.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2007
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité