Le courrier du voyageur

Archive, mars 2010

Mardi 30 mars 2010 | Mise en ligne à 14h37 | Commenter Un commentaire

Mon palmarès des palmarès

Les spécialistes du marketing mesurent l’impact d’un site au nombre de consultations ou de clics qu’il suscite. Et pour attirer les curieux, un site doit faire parler de lui sur Internet, dans les médias sociaux et dans les médias traditionnels. Dans le secteur du voyage, les champions de la spécialité sont assurément Expedia et, plus encore, sa compagnie sœur Tripadvisor (car le site de commentaires de voyages le plus consulté du monde est une filiale d’Expedia Inc, tout comme Hotwire, Hotels.com ou encore le portail italien Venere).

Il ne se passe pas de mois sans que Tripadvisor ne publie trois ou quatre palmarès ou plutôt trois ou quatre «Top 10». Pour chacun d’eux, le site communautaire émet un communiqué auxquels les grands journaux américains, de USA Today au Los Angeles Time, font largement écho. Ce qui est, bien sûr l’objectif!

Ce mois-ci, nous avons notamment eu droit au Top 10 des «mancations», c’est-à-dire des destinations vacances de prédilection des hommes. Las Vegas arrivait en tête (jeu, alcool et sexe!), suivi de New York (parce que c’est l’endroit idéal pour mater des corps bien roulés!). On peut le consulter en activant le lien : http://multivu.prnewswire.com/mnr/tripadvisor/37991/. Mais gardons nous d’accuser Tripadvisor de sexisme, car le même jour, le site communautaire rétablissait l’équilibre en publiant un autre palmarès : celui des escapades pour dames.

Vous en voulez d’autres? Le 26 février, un Top 10 des hôtels où on a tourné le plus de films populaires. Le 5 février : un palmarès des propriétés locatives de vacances les plus excentriques. Le 22 janvier : les 10 hôtels les plus sales des États-Unis. Le 20 janvier : le palmarès des meilleurs hôtels du monde (déclinés dans une dizaine de catégories). Le 7 janvier : le Top 10 des hôtels dont les propriétaires sont des célébrités. 

Pour trouver le grand gagnant de mon Top 10 des palmarès de Tripadvisor, il suffit d’activer le lien http://multivu.prnewswire.com/mnr/tripadvisor/37978/ . Il s’agit du palmarès des musées les plus farfelus des États-Unis. La palme revenu au Musée du siège de toilette (on y expose 800 pièces) d’Alamo Heights, dans la banlieue de San Antonio, au Texas.

Mais peut-être vos choix différeront-ils du mien. Le meilleur moyen de débusquer tous les palmarès publiés par Tripadvisor est de consulter la section des communiqués de presse à l’adresse http://www.tripadvisor.com/PressCenter-c1-Press_Releases.html

Un commentaire  |  Commenter cet article






Lundi 29 mars 2010 | Mise en ligne à 14h36 | Commenter Un commentaire

Parcourir les canaux hollandais en péniche

Q : Je planifie un voyage avec mon conjoint et mes parents pour la première semaine de juin. J’ai entendu parler de la possibilité de louer des péniches nous permettant de naviguer seul, sur les canaux et de visiter ainsi les villes et campagnes de Hollande.  Avez-vous entendu parler de cette option?  Si oui, quelle est la meilleure façon et le meilleur endroit pour louer une péniche et quelles sont les exigences requises: permis, assurances, etc…
Gabrielle Bruneau
R : Pour des raisons culturelles et linguistiques, les Québécois intéressés par la flânerie au fil de l’eau en petites péniches (le terme «pénichettes» est la marque réservée d’une compagnie française) optent surtout pour les canaux français, principalement le canal du Midi, ceux de Bourgogne, d’Alsace et du Nivernais. Mais la Hollande se prête très bien à la formule et elle accueille chaque année plusieurs milliers de plaisanciers étrangers sur ses canaux et rivièeres.

Nul besoin de permis (on donne un cours d’une heure aux néophytes pour leur apprendre les techniques qui permettent de franchir les écluses, d’amarrer, etc…) et les assurances sont incluses dans les tarifs de location. Deux voyagistes – revendus par toutes les agences de voyages de la province – proposent la formule aux Pays-Bas. Il s’agit de Vacances en Province (www.vacances-en-province.com) et de Vacances Ideal (www.vacancesideal.com).

Tous deux suggèrent des itinéraires en boucle au départ de Loosdrecht, entre Amsterdam et Utrecht, d’une longueur variant de 165 kilomètres (pour une semaine) à 315 kilomètres (pour deux semaines) pour des périodes de navigation quotidiennes variant de 4h30 à 5h30). Ce n’est pas très rapide, car la vitesse de croisière de ces embarcations est d’environ huit kilomètres/heure et qu’on passe un certain temps à franchir les écluses ou attendre que des ponts routiers soient levés pour laisser passer les bateaux. La petite péniche standard est justement conçue pour quatre personnes.
Pour les lecteurs intéressés la formule dans d’autres pays, je signalerai également le site d’un agent de voyages québécois qui en a fait une spécialité, Robert Dufour : www.vacancesfluviales.net. Outre les canaux de France, il y commercialise des petits  bateaux (les «houseboats») sur les eaux intérieures (les «backwaters») du Kerala, en Inde et sur la rivière Elde, en Allemagne.

Un commentaire  |  Commenter cet article






Jeudi 25 mars 2010 | Mise en ligne à 14h29 | Commenter Commentaires (6)

Autour des grandes villes de Pologne

Q : J’ai l’intention de faire le tour de la Pologne, ce printemps, en compagnie de ma copine. Nous disposerons de six semaines et arriverons à Varsovie. Nous avions prévu  monter vers le nord, jusqu’à Gdansk et Sopot et redescendre ensuite par Poznan, Wroclaw et Cracovie. Nous tenions également à visiter les Tatras, puis à poursuivre vers Prague et peut-être même Budapest. Quel itinéraire nous conseillez-vous? Quelles villes sont incontournables? Et quel est le moyen le plus efficace et le moins dispendieux pour se déplacer? Le budget dont nous disposons est d’environ 5000$ par personne. 
Alexis Vanasse

R : Vous avez déjà tracé les grandes lignes de l’itinéraire idéal, puisque Gdansk, Varsovie et Cracovie sont les trois villes incontournables de ce pays. Je me contenterais donc de «décorer le sapin», en mentionnant les endroits que vous devrez visiter dans leurs périphéries.

Je ne m’étendrai pas sur Varsovie, où vous devrez visiter la vieille ville, la  nouvelle ville, les principaux sites juifs (le  ghetto, le musée de l’Insurrection, la route de la Mémoire, le cimetière…), arpenter la Voie royale, bordée de palais et d’églises, et effectuer une excursion à Zelazowa Wola, où se trouve la maison natale de Chopin.

À Gdansk, où vous devrez explorer la ville principale (ainsi nommée par opposition à la vieille ville, qui a été moins bien restaurée après la seconde guerre mondiale), la vieille ville, le vieux Faubourg et l’île aux Greniers. Dans les environs, il faudra consacrer une journée à la station balnéaire de Sopot (sa jetée en bois d’un demi-kilomètre est unique), à 12 kilomètres de Gdansk, et une autre au château de Malbork (à 65 kilomètres), qui est le plus grand édifice médiéval d’Europe. À une cinquantaine de kilomètres au nord, la péninsule de Hel, longue langue de terre et de sable enfoncée dans la mer Baltique sur plus de 30 kilomètres mérite également le détour.

Deux jours suffiront pour prendre la mesure de Poznan et autant pour explorer Wroclaw. La région des Sudètes, au sud de Wroclaw, mérite un petit détour qui vous permettra, notamment, de visiter les villes de Klodzko et Paczkow (une cité médiévale fortifiée), ainsi que les monts Tabulaires, à la frontière tchèque, sillonnés par de beaux sentiers de randonnée.

Je ne m’étendrai pas sur Cracovie, qui est une des plus belles villes d’Europe, ni sur son faubourg, Kazimierz (Casimir, en français), contrairement à vous, qui aurez besoin de cinq jours pour en explorer tous les recoins. Dans les environs, la «ville modèle» (telle qu’imaginée par le régime communiste) de Nowa Huta, mérite peut-être un saut d’une demi-journée. Mais ce sont surtout la mine de sel de Wieliczka, avec ses statues de sel (à 10 kilomètres) et le complexe concentrationnaire d’Auschwitz –Birkenau (à 60 kilomètres) qui s’imposent comme but d’excursions.

Vous voudrez peut-être aussi visiter la ville de Czestochowa (qui est le Lourdes polonais), qui est un peu plus éloignée de Cracovie  (150 kilomètres). C’est la que se trouve le monastère fortifié de Jasna Gora, où est exposé le tableau de la «Vierge noire» principal objet de dévotion de ce pays farouchement catholique.

Enfin, au sud de Cracovie, la petite ville de Zakopane et le parc national des Tatras, ces montagnes qui constituent le plus haut massif de la chaîne des Carpates, vous occuperont plusieurs journées. Parmi les belles balades à faire dans le parc, les incontournables sont «L’œil de la mer», un sentier qui mène à un superbe lac de montagne, et les vallées de Chocholowska et de Koscieliska. Le village de Chocholow et la descente en radeau des gorges du Dunajec devraient également figurer sur votre programme.
Le meilleur moyen de transport pour les longues distances est le train. Je vous conseille d’acheter des Eurailpass Pologne. Ils coûtent 134 $ par personnes, en 2e classe, pour cinq jours de déplacement à l’intérieur d’une période d’un mois ou 191 $ pour huit jours de déplacement. Pour les plus petits trajets, l’autobus s’imposera surement (privilégiez les «rouges» et les «verts» qui sont les bus «rapides» et «semi-rapides»).

Si la prochaine étape de votre voyage est Prague, il serait plus logique de passer directement de Poznan à Cracovie et de garder Wroclaw (et les Sudètes), plus proche de la frontière tchèque pour la dernière étape en Pologne.
En ce qui concerne l’hébergement, les formules les plus économiques seraient, naturellement, les chambres chez l’habitant et les «hostels», ces hybrides d’hôtels et d’auberges de jeunesse. Les offices de tourisme des grandes villes détiennent des listes des maisons d’hôtes et des vieilles dames postées à l’arrivée des trains dans les gares vous proposeront probablement une chambre chez eux. Le danger, c’est qu’elles peuvent habiter très loin du centre-ville.

Pour les hostels, consultez le site www.hostelworld.com. Dans la section «Hébergement» du site de l’Office du tourisme polonais (www.tourisme.pologne.net), vous trouverez une vingtaine de liens qui vous dirigeront vers des sites de réservations d’hébergement. Le site www.decouvrirlapologne.com devrait également vous intéresser.

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2010
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives