Dans l'enclave

Mercredi 31 décembre 2014 | Mise en ligne à 17h20 | Commenter Aucun commentaire

L’année se termine en beauté

DAVE AINSLEY

Les Saguenéens terminent 2014 sur toute une lancée. Les Chicoutimiens n’ont toujours pas perdu en temps réglementaire depuis l’arrivée en poste de Yanick Jean et ont récolté 17 points sur une possibilité de 18 au cours de cette période. Franchement impressionnant! Mercredi, face au Drakkar, c’était bien mal parti avec un retard de 2-0, mais le pilote des Bleus a trouvé une solution. Après avoir passé un véritable savon à ses joueurs lors d’un temps d’arrêt, il a jumelé Nicolas Roy sur la première unité en compagnie d’Alexandre Ranger et de Samuel Hodhod. La chimie s’est fait sentir dès leur première présence, ce qui a mené au premier de quatre buts de ce trio, dont celui de la victoire d’Hodhod en prolongation.
Malgré cette séquence du tonnerre, Yanick Jean jure qu’il ne modifiera pas sa stratégie d’ici la fin de la période des transactions. Ses troupiers lui ont quand même montré qu’ils pouvaient tirer leur épingle du jeu et faire un bout de chemin en séries. La fin de la saison sera certainement plus excitante que l’an dernier pour les Sags, sans aucun doute.
Sur ce, Bonne année à tous!

Aucun commentaire  |  Commenter cet article

 

Jeudi 18 décembre 2014 | Mise en ligne à 19h42 | Commenter Un commentaire

Sags: Que fera Yanick Jean?

DAVE AINSLEY

La période des transactions dans la LHJMQ s’ouvre vendredi alors que les Saguenéens voguent sur une série de six victoires. Cette séquence a permis à la formation chicoutimienne de retourner à la barre respectable de .500. Que fera le nouveau directeur général des Sags Yanick Jean? Le grand manitou des opérations hockey a assez d’expérience pour ne pas se laisser aveugler par les récents succès de l’équipe. En entrevue, c’est évident, ou il est vraiment très bon au poker. Il regardera le tableau dans son ensemble. Avant son arrivée en poste, les Sags n’avaient que neuf victoires en 26 rencontres. Six gains plus tard, l’alignement de l’équipe a encore des brèches importantes, particulièrement en défensive, et il le sait très bien.
Personnellement, je pense que Yanick Jean n’ira pas dans les excès tant d’un côté que de l’autre. Il colmatera les trous avec des acquisitions à un prix raisonnable. En attaque, menés par Laurent Dauphin, les Sags sont en voiture et avec deux ou trois défenseurs qui viendraient améliorer la profondeur, pourraient surprendre. L’autre option serait d’échanger Dauphin, de ramasser le gros lot et de préparer la prochaine saison tout en ajoutant quelques éléments pour garder le cap lors de la présente saison. Dans la situation actuelle, il est difficile d’imaginer les Sags dans le camp des vendeurs avec autant de joueurs de 19 ans. Une transaction inattendue est également possible, sait-on jamais.
«Je veux attendre quelques jours et prendre un peu de recul. Je vais parler avec des gens et on va analyser la situation comme il faut. C’est certain qu’il va y avoir du mouvement de personnel. Je vais laisser les amateurs décider à la fin si on a été acheteurs ou vendeurs», a-t-il confié hier à la veille du début des hostilités.
Quelle stratégie devrait prendre Yanick Jean selon vous?

Un commentaire  |  Commenter cet article

 

Samedi 13 décembre 2014 | Mise en ligne à 23h08 | Commenter Aucun commentaire

Les Sags transformés

(Photo Rocket Lavoie)

(Photo Rocket Lavoie)

DAVE AINSLEY

Ce que Yanick Jean a réussi à faire en seulement deux semaines avec les Saguenéens est franchement impressionnant. Le changement est drastique et l’équipe est transformée. Samedi, les Bleus ont signé une sixième victoire de suite et une cinquième depuis l’arrivée de Yanick Jean derrière le banc, 7-2 sur les Tigres de Victoriaville. Du même coup, le nouveau pilote des Bleus a dépassé l’un de ses mentors, Richard Martel, pour le plus de victoires consécutives à son arrivée à la barre de l’équipe.
La manière a encore une fois été très impressionnante face aux Tigres alors que les Chicoutimiens ont comblé deux fois des retards d’un but avant d’exploser en troisième période. Ils ont également frappé quatre fois avec l’avantage numérique. Un chose est évidente, les joueurs des Sags ont une attitude vraiment améliorée depuis quelques matchs, ce qui se transmet dans les résultats. Sur leur séquence de victoires, ils ont marqué 31 buts et n’en ont accordé seulement 12. Dominants! La défensive joue bien, Julio Billia est solide et l’attaque produit. Difficile de demander mieux.
Yanick Jean, le directeur général, dit qu’il n’a pas pris de décision sur l’orientation qu’il donnera en vue de la période des échanges. C’est probablement vrai. Avec les récentes performances, les joueurs lui forcent la main. À son arrivée, Jean devait certainement pencher du côté des vendeurs, mais deux semaines plus tard, la décision sera beaucoup plus difficile à prendre.
Les partisans reviennent également dans le centre Georges-Vézina qui a accueilli sa meilleure foule depuis un bon moment samedi. Les joueurs ont offert un excellent spectacle, ce qui annonce de très bonnes choses. Au-delà d’un changement d’entraîneur, ce sont les victoires qui vont ramener les gens et elles s’accumulent depuis l’arrivée en poste de Yanick Jean. Le prochain match local, le 29 décembre contre les Remparts de Québec, devrait certainement attirer la meilleure foule de la saison. Voilà une victoire qui mettrait un peu de fièvre de hockey au Saguenay.

Aucun commentaire  |  Commenter cet article

 

publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2015
    D L Ma Me J V S
    « déc    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité