Dans l'enclave

Dimanche 11 décembre 2016 | Mise en ligne à 17h15 | Commenter Aucun commentaire

Les Sags foncent

DAVE AINSLEY

En quelques heures dimanche, le visage des Sags a été complètement métamorphosé. Rien n’est confirmé pour le moment, mais il est possible d’annoncer que les Sags font l’acquisition du vétéran des Voltigeurs Joey Ratelle et des frères Kevin et Kelly Klima des Wildcats de Moncton. Selon ce qui circule, il semble également que la venue du Russe German Rubtsov sera officialisée dans les prochains jours. C’est tout un changement pour les Sags qui semblaient aller nul part après cinq défaites à domicile dans la dernière semaine. Avec Nicolas Roy et Frédéric Allard, est-ce que l’entraîneur et DG Yanick Jean avait le choix? Il a déjà les gros chevaux, ce qui n’est pas le cas de tous les clubs aspirantes. À midi dimanche, les interrogations étaient nombreuses, mais quelques heures plus tard, il n’y avait plus de doutes, les Sags vont foncer et auront une équipe très intéressante après les Fêtes. Yanick Jean a certainement pris de vitesse certains collègues avec ce départ hâtif. Le prix pour Ratelle semble plus qu’intéressant. Ce sera confirmé lundi, mais je peux annoncer que Nicolas Guay, qui a déserté les Sags au camp pour évoluer en Europe, Ryan Verbeek et un choix s’en vont à Drummondville, ce qui est plus que raisonnable pour un vétéran établi dans la LHJMQ qui en plus de son talent, va amener son caractère. Pas de doute, les Sags seront acheteurs! Comme je l’écrivais plus tôt cette semaine, c’est logique, malgré les performances en dent de scie dernièrement. Tout ça est maintenant oublié et les Sags ont maintenant une formation capable de rivaliser avec les gros canons de la LHJMQ et la période des transactions n’est pas encore commencée.

Aucun commentaire  |  Commenter cet article

 

Jeudi 8 décembre 2016 | Mise en ligne à 22h34 | Commenter Aucun commentaire

Les Sags vacillent

DAVE AINSLEY

À quelques jours de l’ouverture de la période des transactions dans la LHJMQ, les Sags ne convaincront personnes avec leurs récentes performances. Mercredi soir, ils ont vraiment offert une performance sans saveur devant une formation amochée sans ses deux gardiens, le Phoenix de Sherbrooke, qui a quitté le centre Georges-Vézina avec les deux points. Quel est le vrai visage des Sags? Celui de novembre où les Sags n’ont perdu qu’une seule rencontre en temps réglementaire, en plus de s’offrir un voyage parfait dans les Maritimes ou celui de décembre, sans vraiment de conviction, contre des adversaires pourtant bien peu intimidants.
Les derniers jours ont exposé les faiblesses de la formation chicoutimienne, il n’y a aucun doute. Je pense quand même que Yanick Jean se rangera dans le camp des vendeurs pour deux raisons évidentes. D’abord, il peut compter sur un joueur de qualité à chaque position avec Nicolas Roy, Frédéric Allard et Julio Billia. Ce n’est pas tous les ans qu’une telle situation se présente et elle est avantageuse pour les Sags. Ensuite, la patience des partisans a été assez éprouvée. La dernière présence des Sags dans le carré d’as remonte déjà à 2012 et cette saison-là, ils avaient terminé au 8e rang du classement général. Ils sont présentement installés en 7e position avec des matchs en main sur leurs adversaires. Malgré cette séquence en dent de scie, on est loin du désastre de 2014-2015 qui avait justement mené à la venue de Yanick Jean à la barre de l’équipe. Les Remparts ont sept points d’avance sur les Sags au sommet de la division Est alors que les Cataractes sont au ralenti avec l’absence d’Anthony Beauvillier et Gabriel Gagné dans les rangs professionnels. Pour les Remparts, ils poursuivront le mouvement jeunesse malgré leur surprenante position au classement.
L’entraîneur et DG sait pertinemment que sa formation manque de profondeur à l’attaque, mais ça pourrait changer très rapidement. Si le Russe German Rubtsov débarque au Saguenay, le portrait serait complètement changé sans rien coûter aux Saguenéens. Les Sags seront fixés d’ici quelques jours dans ce dossier, mais lors de son dernier match dans la KHL, Rubtsov a joué 1min35… Ça n’a aucun sens pour le développement du choix de première ronde des Flyers de Philadelphie qui doivent certainement mettre un peu de pression pour faire débloquer les choses. Sinon, ce sera plus compliqué, mais le directeur-général a les éléments pour travailler. Il a tous ses choix de première ronde avec de jeunes joueurs qui ont une bonne valeur sur le marché. Foncer ne veut pas non plus dire liquider tous les espoirs de l’équipe. Il y a moyen de faire les choses de manière intelligente, surtout quand Nicolas Roy fait déjà partie de ta formation.

Aucun commentaire  |  Commenter cet article

 

Mardi 8 novembre 2016 | Mise en ligne à 22h13 | Commenter Aucun commentaire

Gros voyage des Sags dans les Maritimes

DAVE AINSLEY

Avant leur départ pour les Maritimes, la semaine dernière, les Sags n’avaient toujours pas goûté à la victoire sur les patinoires adversaires, en six tentatives. Ils sont rentrés à la maison lundi avec trois victoires en poche, arrachés de manière impressionnante dans des circonstances difficiles. De mémoire, c’est probablement le voyage dans l’Est du pays le plus fructueux de leur histoire.
Jeudi, à Moncton, Frédéric Allard est tombé au combat, victime d’une entorse à la cheville. Le lendemain, à charlottetown, c’était au tour de Keenan MacIsaac de se retrouver sur la touche avec une blessure à l’épaule. Les Sags n’avaient donc que cinq défenseurs en uniforme dimanche, au Cap-Breton, et ils ont malgré tout réussi à aller chercher les deux points en prolongation. Le jeune David Noël a pris la relève. En plus de son jeu solide, il a marqué ses deux premiers buts en carrière. Le vétéran Julien Carignan a été surtaxé et a bien répondu également.
Après un début de saison très silencieux, les Sags ont pris leur lancée dans les dix derniers matchs. Au cours de cette séquence, ils comptent la meilleure récolte de la LHJMQ avec huit victoires. En fait, ils n’ont disputé qu’un vrai mauvais match, à Baie-Comeau. L’attaque, qui peinait à trouver le fond du filet en début de saison, avec Nicolas Roy qui s’est mis en marche, le reste roule à plein régime. Avec cette série de succès, le retard accumulé a été comblé par les régionaux qui sont de retour dans le peloton au classement général. “Apprendre à gagner, c’est contagieux. Match après match, on s’améliore encore”, a laissé tomber l’entraîneur-chef Yanick Jean alors que l’équipe amorçait son périple de retour au Saguenay.

Aucun commentaire  |  Commenter cet article

 

publicité

  • TWITTER

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2017
    D L Ma Me J V S
    « déc    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives