Dans l'enclave

Mercredi 21 mai 2014 | Mise en ligne à 20h08 | Commenter Commentaires (2)

Coupe Memorial: terminé pour les petits marchés?

DAVE AINSLEY

Les déclarations du commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau, à ma collègue du Soleil Kathleen Lavoie sur les petits marchés et la présentation du tournoi de la coupe Memorial ont fait beaucoup de vagues lors des derniers jours, particulièrement au Saguenay. «Les ressources que ça prend, juste pour être capable de répondre à [ces exigences financières], font en sorte qu’on ne retournera probablement pas à Shawinigan. On ne retournera probablement jamais à Rimouski non plus. Mais on peut retourner à Halifax, à Saint-Jean, peut-être à Moncton dans le nouvel aréna. Est-ce que Gatineau avec son nouvel aréna, va pouvoir présenter ça? Peut-être», a-t-il notamment mentionné en plus d’utiliser un exemple probant pour parler des candidatures de Chicoutimi et Québec: «À Chicoutimi, les gens du comité de sélection ont eu droit à une belle présentation, sauf qu’on leur a montré un grand Coroplast en leur disant : “Voici à quoi va ressembler le vestiaire.” Le lendemain, on arrive à Québec, et là-bas, les lieux physiques étaient prêts. [...] Comment, malgré toute la bonne volonté du monde, Chicoutimi pouvait dire que ça allait fonctionner?», a-t-il laissé savoir.

Sur le fond, le commissaire a entièrement raison. Avec les ressources toujours en hausse que demandent l’organisation d’un tel événement, ça deviendra de plus en plus difficile pour les petits marchés. C’est la réalité. Le dire un mois après le choix de Québec aux dépens de Chicoutimi n’était peut-être pas le meilleur moment.

Mardi, le commissaire a défendu ses affirmations en entrevue avec ma collègue du Quotidien Katerine Belley-Murray. Il a insisté que les petits marchés, comme Chicoutimi, pouvaient toujours espérer présenter le tournoi national avec des garanties financières d’environ 1 million $, ce qui est nettement moins que dans les deux autres ligues. Gilles Courteau n’a pas non plus nié ses paroles, mais précisé que le contexte dans lequel elles ont été rapportées était erroné. «Jamais je n’ai dit qu’on éliminait les petits marchés. Aussitôt que tu rencontres les critères du cahier de charges, tu peux tenir l’événement. »

Quand on lit entre les lignes, on se demande quelles étaient les chances réelles de Saguenay d’obtenir le tournoi. Les membres du comité de candidature, avec Roger Fradette et Étienne Jacques en tête, ont travaillé d’arrache-pied et il en a coûté environ 75 000$, majoritairement de l’argent public, pour faire toutes les démarches. Ils ont sûrement avalé leur café de travers quand ils ont lu les déclarations de Gilles Courteau. Avec un aréna de 15 000 places et une population trois et même quatre fois supérieure à Saguenay, même en analysant de façon objective, la balance penchait du côté de Québec. Comme le soulignait l’un des gestionnaires des Sags Laval Ménard, la manière de procéder est peut-être à revoir. Avec des critères établis d’avance, même si Saguenay remplissait les conditions, se retrouver dans la course contre Québec diminuait grandement ses chances.

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article

 

Jeudi 15 mai 2014 | Mise en ligne à 22h18 | Commenter Aucun commentaire

Du caractère pour les Sags

DAVE AINSLEY

Les Saguenéens font le plein de caractère depuis deux semaines. Après avoir obtenu Samuel Hodhod et Joseph Strong de l’Armada, voilà qu’Alexandre Ranger et Gabryel Paquin-Boudreau passent du Drakkar aux Sags. Depuis deux saisons, les organisations du Armada et de Drakkar représentent à mon avis des modèles sur la patinoire. Sans avoir tout le talent du monde, ces équipes ont montré une intensité et du leadership tant sur la patinoire qu’à l’extérieur. Lors des deux derniers printemps, le Drakkar a stoppé l’Armada en demi-finale avant de s’incliner en finale. Ces joueurs débarqueront donc au Saguenay après de longs parcours éliminatoires et ils amèneront certainement cette attitude de gagnant dans le vestiaire. Ils n’ont pas soulevé la coupe, mais pour se rendre aussi loin en séries, il faut oui avoir une sapré bonne équipe, mais également avoir du caractère, ce qui a fait défaut à Chicoutimi lors des deux dernières saisons. En plus, l’équipe montrera un visage certainement plus robuste. En plus de Strong, Reid Halabi a été acquis des Wildcats de Moncton contre des choix de 6e et 12e ronde.

Les Sags ont encore un dernier élément à recevoir du Drakkar pour compléter la transaction qui a envoyé Charles Hudon sur la Côte-Nord aux Fêtes. C’est assez compliqué, mais ça pourrait être le défenseur Dominic Poulin, dont le nom circule depuis plusieurs semaines et qui évalue la possibilité de faire le saut dans les rangs universitaires, avec les Redmen de McGill. Les Sags ont d’autres options sur la table également, dont celle de conserver le choix de première ronde 2016 du Drakkar.

Peu importe le joueur qui débarquera, l’attaque commence à être très intéressante. Le top neuf est présentement composé d’Alexandre Ranger, Gabryel Paquin-Boudreau, Jérémy Bouchard, Nicolas Roy, Samuel Blier, Janne Puhakka, William Gignac, Samuel Hodhod sans oublier Laurent Dauphin qui sera de retour en pleine forme à temps pour le début de la saison. Marc Fortier n’a pas non plus terminé son magasinage. Il doit notamment solidifier la brigade défensive. La base est toutefois très solide et ça sent bon à quatre mois du début de la prochaine saison.

Aucun commentaire  |  Commenter cet article

 

Jeudi 15 mai 2014 | Mise en ligne à 21h15 | Commenter Commentaires (2)

Chapeau aux Foreurs!

DAVE AINSLEY

Les Foreurs de Val-d’Or ont confondu les sceptiques jusqu’à la toute fin. La formation dirigée par Mario Durocher a remporté la troisième coupe du Président de son histoire, l’emportant en sept rencontres contre le Drakkar de Baie-Comeau. Le match ultime, disputé devant un centre Henry-Leonard rempli à craquer, a vraiment été à la hauteur des attentes. Après que le Drakkar ait comblé un retard de trois buts en troisième période, Anthony Mantha a finalement donné la victoire aux siens avec 52 secondes à faire.
L’acquisition d’Antoine Bibeau par le directeur général Alexandre Rouleau a vraiment été la clé dans cette victoire de la formation de l’Abitibi. Le gardien de 19 ans, obtenu pour des choix de première, troisième et quatrième ronde des Islanders de Charlottetown, a reçu le trophée Guy-Lafleur, remis au joueur le plus utile des séries, à la suite de la conquête et 40 arrêts dans la rencontre.

Du côté de la Côte-Nord, la déception est évidement très grande. Depuis le jour un, le Drakkar était identifié comme un sérieux aspirant et plus encore après l’acquisition de Charles Hudon des Saguenéens. Ça ne roule pas toujours comme on voudrait dans le monde du hockey. Quoi qu’il en soit, malgré la défaite, bien difficile d’affirmer que l’équipe a “choké” en bon français. J’ai assisté au match ultime et évidement la déception était grande parmi les partisans. La plupart préféraient voir le verre à moitié plein et mettre l’accent sur le beau parcours de l’équipe. Le Drakkar n’était pas les Mooseheads de l’an dernier ou les Sea Dogs avant eux. Le directeur général a fait du bon travail pour faire de bonnes acquisition, sans sacrifier tout l’avenir de l’équipe comme certains ont déjà fait. Rendu à un septième match et particulièrement avec une égalité en fin de match, la victoire… ou la défaite, ne tiennent qu’à un fil. La preuve: le but gagnant d’Anthony Mantha a été marqué à la suite d’un mauvais rebond de la baie vitrée. À ce niveau, les détails font toute la différence.

Maintenant, les Foreurs tenteront de devenir la 4e équipe de suite de la LHJMQ à soulever la prestigieuse coupe Memorial. La fatigue se fera certainement sentir à un certain moment donné après avoir remporté deux séries en sept et avoir eu trois jours de répit avant le premier match. Toutefois, ce ne serait pas la première fois que les Foreurs feraient mentir les pronostics.

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    D L Ma Me J V S
    « juin    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité