Dans l'enclave

Archive de la catégorie ‘Général’

Lundi 2 février 2015 | Mise en ligne à 13h56 | Commenter Commentaires (6)

Quel Super Bowl!

DAVE AINSLEY

C’est pour des matchs comme celui-là que je suis un si gros fan de football et particulièrement de la NFL. Quelle fin de match! Alors que les Patriots semblaient cuits, les entraîneurs des Seahawks ont pris une décision très douteuse en optant pour une passe dans le centre du terrain alors que l’attaque était à la porte des buts. Quatre fois sur cinq, dans ce genre de situation, c’est une course et surtout quand l’équipe peut compter sur un porteur de ballon du talent de Marshawn Lynch. Et non, les Seahawks ont décidé de lancer le ballon qui s’est retrouvé dans les mains d’un joueur des Patriots. En une fraction de seconde, une défaite quasi-certaine s’est transformée soudainement en victoire et vice versa. Plusieurs médias, surtout de Seattle, ont qualité la décision de lancer le ballon de mauvaise décision, pour ne pas dire la pire de toute l’histoire de la NFL. C’était une très mauvaise décision, mais la qualifier de la pire DE TOUTE L’HISTOIRE, c’est un peu poussé. Ça se passe très rapidement dans le feu de l’action, mais c’est quand même incompréhensible de ne pas au moins avoir tenté un jeu au sol à la ligne de 1. Il faut également souligner que le demi de coin recrue Malcom Buter a fait tout un jeu sur la séquence. L’entraîneur-chef Pete Caroll a pris le blâme de ce fiasco après la rencontre, ce qui va le suivre pour le reste de sa carrière. Comme le mentionnait mon collègue de La Presse Philippe Cantin lundi matin, Caroll est passé de héros à la demie, à zéro en fin de match pour le même genre de décision courageuse. Avec six secondes à faire à la demie, il avait décidé de tenter une passe au lieu du botté de précision, ce qui s’est transformé en touché qui créait l’égalité 14-14. Deux heures plus tard, pour faire une passe, il doit maintenant faire face aux sévères critiques. ”Le karma est une ”bitch” dit-on. D’ailleurs, pendant les séries, le karma a été impitoyable. En première ronde, les Lions devaient battre les contre les Cowboys et une pénalité annulée a tout changé. Au deuxième tour, les Cowboys ont perdu après le renversement d’un attrapé de Dez Bryant contre les Packers de Green Bay. Que s’est-il passé la semaine suivante? Les Packers se sont lamentablement écroulés face aux Seahawks qui n’auraient même pas dû participer au match ultime. Et au Super bowl… On dirait pratiquement que c’était arrangé avec le gars des vues.
Malgré tout, il faut rendre hommage aux Patriots qui ont remporté dimanche un quatrième titre du Super Bowl depuis le début des années 2000, un exploit avec la parité actuelle de la NFL. Qu’on les aime ou non, Bill Belichick et Tom Brady ont marqué leur époque et personne ne pourra mettre en doute leur palmarès franchement impressionnant.

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






Mardi 12 août 2014 | Mise en ligne à 21h48 | Commenter Un commentaire

Sags: une équipe plus grosse

DAVE AINSLEY

Voilà ce qui saute aux yeux depuis le début du camp des Sags qui s’est amorcé lundi au centre Georges-Vézina. Les acquisitions du défenseur de 20 ans, Alexandre Leclerc, ainsi que des joueurs d’énergie Reid Halabi et Joseph Strong viendront certainement donner aux Saguenéens un aspect de robustesse. Avec les vétérans Jérémy Carignan et Jérémy Lépine, ils sont en voiture et les dirigeants de l’équipe devront probablement même faire des choix à ce niveau. « Je sens que les joueurs le voient (qu’on est plus gros », convient l’entraîneur-chef Patrice Bosch qui n’a pas l’impression que son équipe s’est fait piler sur les pieds la saison dernière. Le renfort sur lequel il pourra maintenant compter se trouve dans la robustesse, mais surtout selon lui dans l’expérience et il ne va pas s’en plaindre.
Le pilote des Bleus prévient toutefois que l’accent ne sera pas mis sur les bagarres. Il veut avant tout imposer le respect sur la patinoire. Il donne en exemple le défenseur Alexandre Leclerc, «qui est lourd, mais ne s’est pas battu souvent dans sa carrière». «La mentalité a changé dans le junior majeur. Tu ne peux pas te présenter à tous les soirs et jouer aux goons. Il faut cependant s’assurer de se faire respecter», mentionne Patrice Bosch.
Parmi les meilleurs après deux jours, il faut retenir les nouveaux venus du Drakkar Alexandre Ranger et Gabryel Paquin-Boudreau ainsi que le jeune vétéran Jérémy Bouchard qui démontre une toute nouvelle confiance sur la patinoire. Même si c’est bon signe, ce ne sont que des parties intra-équipes.

Un commentaire  |  Commenter cet article






Vendredi 4 juillet 2014 | Mise en ligne à 17h20 | Commenter Aucun commentaire

Petites notes estivales

DAVE AINSLEY

Il fait chaud, il fait beau, mais le hockey débutera tout de même à la mi-août. Voici, en vrac, quelques petites réflexions estivales, surtout sur les Saguenéens.

• Les dirigeants des Saguenéens ont décidé de ne pas exercer leur droit de parole lors du repêchage des joueurs européens de la Ligue canadienne de hockey. Avec Nikita Lyamkin et Janne Puhakka, ils estiment être dans une bonne situation et auraient dû libérer un des deux pour pouvoir réclamer un autre joueur. Les nouvelles règles qui empêchent d’échanger ces choix au repêchage ont toutefois privé les Sags d’un bon retour. Par le passé, le 17e choix au total avait une bonne valeur.

• Pendant qu’on parle des Européens, je m’attends vraiment à ce que le défenseur russe Nikita Lyamkin sorte de sa coquille lors de la prochaine saison. Dans son cas, tout est là. Il a le tout le talent du monde, mais l’adaptation en Amérique du Nord a été excessivement difficile. Quand il est débarqué au Saguenay en août dernier, il ne parlait pas un mot d’anglais ou de français. Quand il reviendra, il saura dans quel environnement il se retrouvera et pourra beaucoup mieux communiquer avec ses coéquipiers et entraîneurs. Ce sera un nouveau départ pour lui et, à mon humble avis, il a le potentiel pour devenir un joueur d’impact dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, ce qu’il est lorsqu’il se retrouve avec sa formation nationale.

• Les dirigeants des Sags travaillent présentement à attirer des agents libres au camp d’entraînement. Il n’y aura pas nécessairement beaucoup de places disponibles au camp, mais sait-on jamais. S’améliorer gratuitement, c’est une très bonne chose. Peu importe, les Sags auront une excellente équipe l’an prochain. Il reste encore à compléter la transaction Charles Hudon, mais présentement, les Bleus font certainement partie des huit meilleures équipes du circuit Courteau. Ils ne sont pas dans le top 5 selon moi, mais pas très loin derrière.

• Une petite dernière: Quand les jeunes se font dire après le midget AAA de ne pas abandonner leur rêve même s’il ne passe pas par la LHJMQ, on en a eu une autre belle preuve cette semaine. L’ancien des Élites de Jonquière midget AAA originaire de Baie-Comeau, Samuel Vigneault, a été invité au camp des recrues des Maple Leafs de Toronto. Ce n’est pas banal alors qu’il y a deux ans, l’attaquant de 6 pieds 4 évoluait dans le midget BB. En 43 rencontres avec les Élites lors de la saison 2011-2012, il avait récolté 14 points. Il avait ensuite été repêché en 12e ronde par les Cataractes et avait été un des derniers joueurs retranchés au camp d’entraînement. Il est ensuite retourné chez lui pour jouer dans le midget BB. La saison dernière, il a connu une saison du tonnerre de 60 points en 37 parties dans le circuit collégial division un avec le Boomerang du Cégep André-Laurendeau ce qui lui a permis de décrocher une bourse d’études à l’université américaine Clarkson où il fera ses débuts en septembre. Une histoire vraiment inspirante!

Bon été à tous! On se revoit pour le début du camp des Saguenéens à la mi-août.

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • TWITTER

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mars 2015
    D L Ma Me J V S
    « fév    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité