Dans l'enclave

Dans l'enclave - Auteur
  • Dave Ainsley

    Affecté à la couverture des Saguenéens de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Dave Ainsley patine également sur la glace du commentaire.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 6 septembre 2013 | Mise en ligne à 23h05 | Commenter Commentaires (3)

    Nicolas roy: le retour des choses

    DAVE AINSLEY

    C’est maintenant officiel, les Saguenéens frappent un grand coup en faisant l’acquisition du tout premier choix lors du dernier repêchage, Nicolas Roy, des Screaming Eagles du Cap-Breton. En retour, la facture est salée avec trois choix de première ronde, mais juste si on considère que ces choix ne seront pas optimaux. On ne sait pas ce que ces choix vont devenir alors qu’avec Roy, les Sags savent sur quoi ils mettent la main. Ils entrent dans leur alignement un joueur de 16 ans qui aura un impact dès cette année. C’était le meilleur joueur de sa cuvée sans l’ombre d’un doute. Nicolas Roy, c’est quoi? Un attaquant format géant qui n’a pas de défaut. Il possède un bon coup de patin décent qui ne sera pas une lacune sur la grande glace du centre Georges-Vézina, des mains en or, ainsi qu’une vision du jeu exceptionnelle. Ce n’est pas Nathan Mackinnon, mais ce sera un excellent joueur dans la LHJMQ qui a fort probablement une carrière qui l’attend chez les professionnels. Reste que la pression sera très forte sur lui dès cette saison, en raison du prix payé par les Saguenéens pour l’obtenir et de tout le battage médiatique autour de son choix de ne pas se rapporter en Nouvelle-Écosse.
    Les Saguenéens se sont brûlés plus souvent qu’à leur tour avec des joueurs récalcitrants au cours des dernières années. Louis Leblanc, Matthew Bissonnette, Austyn Hardie et Stéfan Matteau ont tous tourné le dos aux Sags pour des raisons bien différentes. Cette fois, l’organisation chicoutimienne obtient un joueur qui n’était pas enclin à évoluer dans les Maritimes pour une raison très légitime: Il désirait terminer son secondaire 5 dans le système scolaire québécois et ne pas faire ses cours par correspondance. Nicolas Roy le dit depuis le début qu’il se serait présenté aux 12 équipes du territoire québécois. Difficile de dire qu’il a choisi où il voulait jouer. On dit assez souvent que les joueurs de hockey n’ont pas grand chose à dire, pour une fois qu’un jeune privilégie les études au détriment d’une équipe de hockey, ce n’est pas moi qui va lui tirer le pot. C’est un juste retour du balancier pour les Saguenéens qui s’annoncent comme une équipe de premier plan à compter de l’an prochain et qui pourrait surprendre dès cette saison.


    • C’est la meilleure transaction effectuée par les Saguenéens depuis je dirais leur entrée dans la LHJMQ. Cela est arrivé grâce à la nouvelle organisation qui a pris en main l’administration de l’équipe l’an dernier soit le groupe Laval Ménard et Pierre-Marc Bouchard entre autres, ainsi qu’au directeur gérant Fortier.

      Trois choix de première ronde en 2014-15-16 donnés à Cap-Breton, c’est loin d’être trop cher payé, surtout pour un premier choix qui faisait l’unanimité au repêchage junior majeur de juin dernier. De plus, un joueur prometteur comme Nicolas Roy risque d’être repêché rapidement par la LNH à 18 ans, ce qui donnera une grosse compensation à l’équipe.

      Non, ce qui était trop payé, c’est en janvier 2012 lorsque les saguenéens ont donné deux choix de première ronde aux Olympiques de Gatineau pour avoir J.Gabriel Pageau, un joueur de 20 ans. Pageau a aidé l’équipe pour éliminer Shawinigan au printemps 2012 mais ce fut tout ; on ne l’a pas revu à Chicoutimi.

      L. Boivin,
      Longueuil

      Bonjour M. Boivin. Pageau avait 19 ans et aurait pu revenir comme joueur de 20 ans, mais les Sénateurs ont décidé de l’envoyer dans la Ligue américaine. Les Sags avaient tout de même atteint la demi-finale, ce qui n’est pas rien. Dave

    • Si j’étais à sa place, je ferais tout pour aller dans le NCAA le plus vite possible!

    • Bonjour M.Ainsley. je suis les Sag’s depuis presque 30 ans. Je suis un peu inquiet de cette transaction au sujet de la compensation que les Sag’s devront donner aux Eagles. Marc Fortier a mentionné que la transaction était finale. On se souvient qu’il avait dit la même chose dans le cas de Pageau et on connait la suite. Dans un forum des maritimes on parle de Léveillé ou même Dauphin. Je trouve que c’est très cher payé. Même votre collègue du Nouvelliste Steve Turcotte parle d’une compensation importante. J’aimerais avoir votre avis la dessus et par le fait même enquêter vous même en tant que journaliste sur cette fameuse compensation. Merci de m’avoir lu.

      Je trouve vraiment déplorable que des noms sortent. Oui la rumeur de Léveillé est persistante, mais est-ce vraiment lui qui part? Marc-André Dumont recherchait un jeune défenseur alors ce serait logique. Le jeune a 17 ans et sera certainement déconcentré par ses rumeurs qui ne sont peut-être pas vraies. Quand des joueurs quittent à la fin d’une saison, la coutume veut que les journalistes attendent que les deux équipes impliquées soient éliminées. Ça été le cas l’an dernier pour Matthew Boudreau qui s’en allait à Shawinigan après la conquête de la coupe Memorial avec les Mooseheads. Dans la transaction Sags-Screaming Eagles, des noms ne devraient pas se retrouver sur la place publique. Chose certaine, la fuite ne provient pas des Sags.
      Dave

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « août    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité