Dans l'enclave

Archive, janvier 2013

Mercredi 30 janvier 2013 | Mise en ligne à 14h16 | Commenter Un commentaire

Dauphin et les grandes occasions

DAVE AINSLEY

À sa première saison dans la LHJMQ, Laurent Dauphin est déjà un joueur des grandes occasions. Sans faire de bruit, l’attaquant de 17 ans a récemment battu un record pour une recrue avec 9 buts gagnants. L’ancienne marque de six appartenait depuis plus de 30 ans à Louis Sleigher. Quand on s’attarde plus longuement aux statistiques, on se rend compte que Laurent Dauphin a souvent un impact direct sur une victoire des Saguenéens. Il était en uniforme pour 17 victoires en temps réglementaire ou en prolongation, ce qui lui donne un taux extraordinaire de 53% de buts gagnants cette saison. S’il poursuit à ce rythme, Dauphin s’approchera à la marque d’équipe de 12 buts gagnants qui appartient à deux anciens, Roberto Lavoie et, plus récemment, Maxime Boisclair.
Les recruteurs de la Ligue nationale adorent ce genre de joueurs qui trouvent le moyen de se lever en fin de rencontre. Laurent Dauphin n’a pas fini de faire parler de lui et ne soyez pas surpris s’il est réclamé rapidement lors du prochain repêchage.

Un commentaire  |  Commenter cet article






Dimanche 13 janvier 2013 | Mise en ligne à 0h07 | Commenter Commentaires (15)

Seulement six matchs pour Brashear

DAVE AINSLEY

Les dirigeants de la Ligue nord-américaine de hockey ont raté une belle occasion de gagner de la crédibilité. Au lieu de banir Donald Brashear et lancer le message que les gestes violents n’ont pas leur place dans le circuit, ils n’ont donné qu’une petite tape sur les doigts du joueur de 41 ans avec une suspension de… six parties. Pourtant, le communiqué envoyé mentionne que «Le comité de discipline a tenu compte de la gravité du geste posé envers Gaby Roch du Marquis de Jonquière et de la jurisprudence pour rendre son verdict. Il a aussi pris en compte les antécédents du joueur des 3L». Une chance!
Les images parlent d’elles-mêmes et il n’y a pas grand chose à rajouter. Donald Brashear doit être puni sévèrement par les autorités de la Ligue nord-américaine de hockey pour un coup vicieux qui n’est pas sans rappeler Todd Bertuzzi sur Steve Moore. Gaby Rock peut se compter chanceux de s’en tirer à si bon compte.
Samedi, l’entraîneur-chef des Marquis, Dean Lygitsakos avait effectué un plaidoyer pour bannir Donald Brashear. Son message n’a pas été entendu. « Ça n’a rien à voir avec la ligue. C’est l’affaire d’un récidiviste qui ne cesse de ternir l’image de la ligue. La ligue compte sept équipes, 210 joueurs, des officiels et des dirigeants qui sont sans cesse ternis par un individu qui est toujours le même, avait-il martelé. J’ai beaucoup de difficultés quand les gens généralisent. Moi, quand j’ai une pomme pourrie, je l’enlève du panier. Mais c’est ma façon de faire.»
N’empêche qu’encore une fois, ce genre de geste donne des munitions aux détracteurs du circuit provincial. C’est dommage, car le calibre de jeu est très relevé, mais on dirait qu’il y a toujours un geste qui survient pour venir tout briser. Avec cette courte suspension, les détracteurs vont pourvoir continuer à s’en donner à coeur joie.

Lire les commentaires (15)  |  Commenter cet article






Mardi 8 janvier 2013 | Mise en ligne à 19h44 | Commenter Un commentaire

Grégoire: Une bonne transaction

DAVE AINSLEY

Même en sacrifiant Jérémy Grégoire, est-ce que les Saguenéens ont une meilleure formation aujourd’hui que le 20 décembre? C’est l’avis de l’entraîneur-chef Marc-Étienne Hubert et il faut lui donner raison. Francis Desrosiers, Jérémy Grégoire et Nick Marois ont quitté. Ils ont été remplacés par Myles McGurty, Charles Guèvremont, Félix Plouffe, Samuel Roussy, Loïk Léveillé et Thomas Gobeil. Les Sags ont certainement beaucoup plus de profondeur en vue des séries éliminatoires.
Le directeur général Marc Fortier a fait sauter la banque en transigeant Grégoire, qui avait demandé une transaction, ainsi que le gardien Francis Desrosiers, qui était devenu disponible avec l’éclosion de Julio Billia. Pour ces deux joueurs, les Sags obtiennent le gros lot du Drakkar de Baie-Comeau avec Loïk Léveillé, le 5e choix au dernier repêchage, l’attaquant de 18 ans Thomas Gobeil, ainsi que deux choix de première ronde. Tout ça pour un joueur qui semblait souvent perdu et qui n’avait plus le désir d’évoluer à Chicoutimi. Le changement d’air fera certainement le plus grand bien à Grégoire et tant mieux s’il retrouve ses repères avec sa nouvelle formation dans un rôle qui lui conviendra mieux.
Donc, les Sags ne sacrifient pas le présent tout en se tournant vers l’avenir. Gobeil était un peu victime du surplus de talent à Baie-Comeau. Il sera à l’aise sur la patinoire olympique du centre Georges-Vézina. Léveillé deviendra un quart-arrière dans la LHJMQ et deux autres joueurs viendront s’ajouter. Les Sags retrouvent en quelque sorte les choix au repêchage donnés pour faire l’acquisition de Jean-Gabriel Pageau l’année dernière.
Marc Fortier l’a affirmé lors d’un point de presse mardi midi, quelques minutes après l’échange. La meilleure offre est venue du Drakkar, il n’y a pas de doute. Le seul problème avec cette transaction, c’est que Grégoire reste dans la même division que les Sags qui devront maintenant lui faire face huit fois par saison. C’était le prix à payer pour recevoir autant. Fortier est allé chercher le maximum et ce maximum était à Baie-Comeau. La transaction a failli être conclue lundi soir, mais il a été déterminé que c’était risqué d’envoyer Grégoire dans la division. Finalement, l’offre ne se refusait tout simplement pas, même si ça impliquait de l’affronter huit fois.

Un commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • TWITTER

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    février 2013
    D L Ma Me J V S
    « jan   mar »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    2425262728  
  • Archives

  • publicité