Dans l'enclave

Archive du 28 mars 2012

Mercredi 28 mars 2012 | Mise en ligne à 10h34 | Commenter Aucun commentaire

Occasion bousillée

DAVE AINSLEY

Les joueurs des Sags le savent très bien. Ils ont laissé filer une occasion d’assomer le Titan mardi soir. Les Chicoutimiens ont mené 2-0, 3-1 et 5-3, mais n’ont pas été en mesure de conserver leurs trois avances de deux buts. La raison de la remontée du Titan : l’indiscipline des Sags. «On les avait dans les câbles», a admis l’entraîneur-chef Marc-Étienne Hubert qui n’aurait pas mieux dire. «On a quand même pris la chance et ils nous ont fait payer le prix», a indiqué Jean-Gabrel Pageau qui a résumé parfaitement.
Les locaux ont pu remonter la pente grâce à leur avantage numérique dévastateur qui a capitalisé sur trois de ses cinq supériorités numériques. Une pénalité de quatre minutes pour dardage à Lukas Sedlak a coupé le rythme des Chicoutimiens qui avaient disputé une excellente première. Les Sags avaient réussi à surmonter cet obstacle et débuter la troisième avec une avance d’un but. Le vétéran de 20 ans Étienne Brodeur a toutefois écopé d’une pénalité pour avoir donné de la bande… dans le territoire des locaux avec huit minutes à faire au match. Le Titan n’en demandait pas tant pour provoquer la prolongation.
Marc-Étienne Hubert avait pourtant averti ses troupiers que l’indiscipline les coulerait contre le Titan. Ils ont quand même joué le jeu de l’indiscipline hier et l’attaque massive du Titan qui a maintenu un rendement de plus de 30% à domicile leur a fait payer le prix.
Auront-ils compris la leçon?

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • TWITTER

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    D L Ma Me J V S
    « mar    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité