Nathalie Collard

Archive du 23 janvier 2012

Lundi 23 janvier 2012 | Mise en ligne à 15h37 | Commenter Commentaires (15)

C’est le contexte, stupide!

Samedi dernier, j’ai publié un dossier sur quelques avenues empruntées par les nouvelles technologies, avenues qui peuvent nous éclairer sur ce qui nous attend au cours des prochaines années.

Dans un de mes textes consacré à l’impact des nouvelles technologies dans nos vies, je cite le professeur de l’École des médias de l’UQAM, André Mondoux, qui attire notre attention sur un nouveau type d’entreprise:

«À Montréal, lance-t-il, la compagnie Needium monitore vos propos sur Twitter et vous envoie une publicité ciblée suite à ce que vous avez dit. Si vous dites: «J’ai froid», on vous enverra une publicité de tuque. Éventuellement, on vous enverra de la publicité pour un voyage à Cancun. À une époque où nos opinions et nos pulsions convergent, et où la géolocalisation permet de nous situer en tout temps, nous sommes de plus en plus «adressables».»

C’est ce qu’on appelle «les services fondés sur le contexte» et selon l’entreprise de conseil de gestion Accenture, il s’agit d’une des tendances fortes pour 2012 (À consulter: Accenture Technology Vision 2012).

Voici un extrait du communiqué qui accompagne l’étude en question:

«Accenture prévoit qu’une augmentation des services fondés sur le contexte est imminente et rendue possible par la convergence de nombreuses sources d’information contextuelles ainsi que par leur accès facile, y compris l’utilisation croissante des téléphones intelligents, l’expansion de l’infonuagique, une explosion de la participation aux médias sociaux et le développement de puissants outils permettant le regroupement et l’analyse de multiples formes de données. (…)

À titre d’exemple, considérons une agence de voyages qui scrute les comptes Twitter à la recherche de mentions de voyages à venir. Elle alerte ensuite les hôtels situés dans les lieux géographiques où le voyageur se rendra. Le voyageur en profite puisque l’hôtel – par le biais de Twitter – pourrait l’intéresser avec des tarifs réduits. Et l’hôtel profite éventuellement de la situation pour s’attirer un nouveau client. Dans un autre exemple, plusieurs fournisseurs de services de téléphonie mobile expérimentent une technologie qui désactive automatiquement les téléphones des automobilistes, les empêchant ainsi d’enfreindre les lois interdisant de conduire en envoyant des messages textes ou en parlant au téléphone.» (Fin de la citation)

Au fond, tout est une question de point de vue. On peut voir les «services fondés sur le contexte» comme une façon formidable d’améliorer notre qualité de vie puisque l’information vient à nous sans même qu’on ait à la chercher. Mais on peut aussi voir cette tendance comme une intrusion inacceptable dans nos vies. Savoir qu’une entreprise espionne ce que vous dites sur Twitter pour ensuite vous envoyer des publicités ciblées, ça ne vous fait pas vaguement penser à Big Brother, vous?

Lire les commentaires (15)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  •  

    janvier 2012
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives